Anesthésie de la femme enceinte. Annick LALLIA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Anesthésie de la femme enceinte. Annick LALLIA"

Transcription

1 Anesthésie de la femme enceinte Annick LALLIA

2 Introduction 1 à 2% de femmes enceintes subissent une anesthésie pour chirurgie non obstétricale Possible grossesse méconnue: Date des dernières règles +/- bhcg

3 Introduction (2) Prise en charge double: Patiente enceinte modifications physiologiques Fœtus SFA par hypoxie fausse couche ou accouchement prématuré tératogénicité

4 Types de chirurgie Non obstétricale: Digestive: appendicectomie, cholécystectomie Gynécologiques: kyste ovaire, torsion d annexes Traumatismes Neurochirurgie, chirurgie cardiaque Obstétricale Cerclage IVG

5 Modifications physiologiques: conséquences sur l anesthésie (1) Respiratoires: consommation d O2, VR, CRF réserve en O2 Hypoxie plus rapide lors de l apnée ventilation minute hypocapnie de base

6 Modifications physiologiques: conséquences sur l anesthésie (2) Intubation: Taille des seins Œdème laryngé Prise de poids affectant tissus mous du cou

7 Modifications physiologiques: conséquences sur l anesthésie (2) Intubation: Taille des seins Œdème laryngé Prise de poids affectant tissus mous du cou Intubation difficile

8 Modifications physiologiques: conséquences sur l anesthésie (3) Digestif: tonus du sphincter inférieur de l œsophage pression intra gastrique ouverture de l angle de His sécrétion de gastrine placentaire

9 Modifications physiologiques: conséquences sur l anesthésie (3) Digestif: tonus du sphincter inférieur de l œsophage pression intra gastrique ouverture de l angle de His sécrétion de gastrine placentaire Estomac plein

10 Modifications physiologiques: conséquences sur l anesthésie (4) Circulatoires: résistances vasculaires systémiques hypota lors 1re partie de grossesse débit cardiaque par volume d éjection systolique et fréquence cardiaque

11 Modifications physiologiques: conséquences sur l anesthésie (5) Circulation utérine: débit sanguin utérin: 10 % du débit cardiaque à terme non autorégulée sensible aux drogues vasoactives et à la PaCO2 syndrome de compression aorto cave débit sanguin utérin SFA

12 Modifications physiologiques: conséquences sur l anesthésie (6) Hypercoagulabilité Diminution de l activité fibrinolytique plasmatique Gène au retour veineux par l utérus gravide Risque thromboembolique +++

13 Risque foetal Hypoxie liée à: hypota maternelle hypocapnie maternelle hypoxie maternelle hypertonie utérine

14 Risque foetal Naissance prématurée: rôle de l anesthésie? indication de la chirurgie (sepsis) localisation de la chirurgie? Mazze, Am J Obstet Gynecol. Nov 1989

15 Mazze: Risque foetal 5405 suédoises enceintes opérées de chirurgie non obstétricale entre 1973 et 1981 (rétrospectif) augmentation d enfants de bas poids de naissance par RCIU et prématurité (6.6 % vs 3 %) augmentation de la mortalité néonatale précoce (6 vs 3%) non liée à l AG aucune chirurgie particulièrement incriminée pas d anomalie congénitale liée à l inhalation de N20 notamment lors du 1er trimestre

16 Risque foetal Tératogénicité: effet tératogène chez l animal protoxyde d azote (Mazze) benzodiazépines (Koren N Engl J Med 1998 ) Halogénés Propofol: pas d étude sur la tératogénicité Aucune étude clinique chez l humain n a démontré d effet tératogène

17 En pratique: prémédication chirurgie pdt grossesse = source d angoisse pour la patiente+++ benzodiazépine, hydroxysine anti-acide: cimétidine 200mg + citrate de Na+0,3M (Tagamet R effervescent) avant l induction, à partir de 12 SA

18 En pratique: induction Installation en DD, avec inclinaison en DLG de 15 Pré oxygénation: pendant 3 à 5 min 4 inspirations profondes moins efficace à réserver à l urgence extrême Nimmagadda Anesth Analg 2001

19 En pratique: induction Pento: nécessité de doses moindres ( 5 mg/kg) en début de grossesse ( 18% liée à l hypoalbuminémie?) Propofol: pas d AMM nombreuses études concernant la césarienne: absence de retentissement fœtal particulier pas d étude sur la tératogénicité au 1er trimestre

20 En pratique: induction Succinylcholine: 1,5mg/kg Manœuvre de Sellick IOT avec sonde de calibre moindre ( 6,5 ou 7 ) Matériel d intubation difficile à proximité Aspiration à portée de main

21 En pratique: entretien Morphiniques: sufentanil, remifentanil Halogénés: MAC de l isoflurane, enflurane et halothane en début de grossesse effet tocolytique

22 En pratique: entretien Curares: monitorage acétylcholine stimule le tonus utérin décurarisation titrée (monitorage)

23 En pratique: post op Analgésie+++ Paracetamol AINS: CI au 3 trimestre (canal artériel, HTAP, I Rénale) Morphine Néfopam: études cliniques insuffisantes Tramadol: études cliniques insuffisantes Anesthésiques locaux Prophylaxie thromboembolique (HBPM)

24 Anesthésie Loco-Régionale A privilégier sensibilité aux anesthésiques locaux blocs centraux: remplissage vasculaire avec cristalloïdes prévention du syndrome aorto cave +++ DLG de 15 drogues vasoactives (éphédrine, phényléphrine) Anna Lee, Anesth Analg 2002

25 Ephédrine versus Phényléphrine

26 Surveillance foetale A partir de 24 SA Si chirurgie mineure: RCF préop et postop Si chirurgie majeure, enregistrement RCF perop Si impossible, échographie transvaginale Prise en charge multidisciplinaire analyse du tracé traitement de la MAP

27 Coeliochirurgie Longtemps considérée comme CI car: pression intra abdo débit cardiaque débit sanguin utérin pression artérielle par des résistances vasculaires acidose respiratoire liée au CO2 chez l animal difficultés techniques liées à l utérus gravide

28 Coeliochirurgie Steinbrook, Anesth Analg 2001

29 Coeliochirurgie Reedy, Am J Obstet Gynecol 1997 comparaison de 2181 laparoscopies vs 1522 laparotomies entre 4 et 20SA (de 1973 à 1993) pas de différence entre les 2 groupes concernant les poids de naissance, les RCIU, la prématurité ( augmentés / population générale) pas d augmentation des malformations

30 Coeliochirurgie Avantages: petites incisions mobilisation précoce diminution du risque thromboembolique reprise du transit plus rapide diminution des adhérences post op et des occlusions durée moindre d hospitalisation

31 Coeliochirurgie: conclusion Meilleure période: 2è trimestre (<30SA) Pression d insufflation < 15mmHg Ventilation maternelle adaptée Surveillance fœtale par échographie transvaginale Conversion rapide si difficulté per op Praticien entraîné

32 Chirurgie obstétricale Cerclage: Début 2è trimestre estomac plein ALR (rachi) IVG tardive ( 14 SA) estomac plein? Pas de prise en charge foetale

33 GEU Coelioscopie Pas de prise en charge fœtale Rompue: urgence vitale estomac plein hémodynamique instable ( Etomidate) troubles de coagulation ( CIVD ) CTS prévenu Non rompue: estomac plein car douleur++ Prévention allo immunisation anti D

34 Interruption thérapeutique de grossesse Consultation d anesthésie 48h avant en un lieu différent des cs d obstétrique: ITG pour cause maternelle ( cardiopathie grave, Hellp syndrome précoce )= cause foetale Proposer analgésie Présenter péridurale ( si absence de CI) Proposer sédation pour le foeticide Proposer sédation ou anesthésie générale pour l expulsion Informer des risques de l AG

35 Interruption thérapeutique de grossesse > 14SA: expulsion en salle de travail Péridurale en place avant tout geste foetal ( si nécessaire) ou avant début du travail Ne pas hésiter à injecter des benzodiazépines (surveiller sédation et FR) Si CI à APD, proposer PCA sufentanil Si AG à l expulsion, IOT en séquence rapide

36 Conclusion (1) Plusieurs problèmes: Estomac plein Intubation difficile Hypoxie plus fréquente Hypotension délétère Risque d accouchement prématuré Mais: Pas de risque tératogène concernant les drogues anesthésiques employées ponctuellement

37 Conclusion (2) PréO2 pdt > 3min ( si possible) IOT en séquence rapide Maintien de l hémodynamique Eviter l hypoventilation Préférer l ALR Prise en charge multidisciplinaire

38 Cas clinique Patiente de 30 ans, enceinte de 37SA Abcès de la marge anale A jeun depuis la veille CAT?

39 Prise en charge multidisciplinaire: obstétricien sur place, monitorage des CU et du RCF en per op. Estomac plein Rachianesthésie: Bupivacaïne (10mg) Sufentanil (5µg) Morphine (100µg)

Dr Olivier Loutrel CHU Nantes

Dr Olivier Loutrel CHU Nantes Dr Olivier Loutrel CHU Nantes 0.1 à 2% de femmes enceintes subissent une anesthésie pour chirurgie non obstétricale Possible grossesse méconnue: date des dernières règles +/- HCG Prise en charge double

Plus en détail

Anesthésie non obstétricale chez la femme enceinte. Alexis Soulard 14 fevrier 2013

Anesthésie non obstétricale chez la femme enceinte. Alexis Soulard 14 fevrier 2013 Anesthésie non obstétricale chez la femme enceinte Alexis Soulard 14 fevrier 2013 Etat des lieux Fréquence: 0,3 à 2% des grossesses Indications: Urgences abdominales (app, cholecystectomie, occlusions)

Plus en détail

Modifications physiologiques de la femme enceinte

Modifications physiologiques de la femme enceinte Modifications physiologiques de la femme enceinte Dr Benjamin JULLIAC Maternité - Pellegrin Introduction Modifications physiologiques nombreuses: i Hémodynamique i Respiratoire i Coagulation i Pharmacologique

Plus en détail

Modifications physiologiques chez la femme enceinte

Modifications physiologiques chez la femme enceinte Modifications physiologiques chez la femme enceinte Dr Christophe FROT Service d Anesthésie-Réanimation Hôpital Avicenne, Bobigny christophe.frot@avc.aphp.fr Modifications: Cardio-circulatoires Ventilatoires

Plus en détail

Paule de viguier Maternité unité d'obstétrique qui assure l accouchement et les soins de la mère et du nouveau-né Niveau 3 Concerne les moyens dhospit

Paule de viguier Maternité unité d'obstétrique qui assure l accouchement et les soins de la mère et du nouveau-né Niveau 3 Concerne les moyens dhospit IADE & CESARIENNE EN URGENCE F. Minosa IADE CHU Toulouse Paule de viguier Maternité unité d'obstétrique qui assure l accouchement et les soins de la mère et du nouveau-né Niveau 3 Concerne les moyens dhospitalisationpédiatrique

Plus en détail

ANESTHESIE EN CHIRURGIE GYNECOLOGIQUE

ANESTHESIE EN CHIRURGIE GYNECOLOGIQUE ANESTHESIE EN CHIRURGIE GYNECOLOGIQUE SEIN Terrain : pas de spécificité Installation : perfusion du côté opposé brassard sur le bras opposé ou sur la jambe. Anesthésie générale avec IOT ou ML car peu d

Plus en détail

La Prééclampsie. Karim BOURZOUFI Karin SEGOND. Hôpital Jeanne de Flandre JLAR 2007

La Prééclampsie. Karim BOURZOUFI Karin SEGOND. Hôpital Jeanne de Flandre JLAR 2007 La Prééclampsie Karim BOURZOUFI Karin SEGOND Hôpital Jeanne de Flandre JLAR 2007 Plan Rappels : Définition Physiopathologie Diagnostic Prise en charge maternelle Principe de réanimation Surveillance Anesthésie

Plus en détail

Modifications physiologiques et anatomiques de la grossesse Ont un impact sur la conduite à tenir

Modifications physiologiques et anatomiques de la grossesse Ont un impact sur la conduite à tenir ARRET CARDIAQUE CHEZ LA FEMME ENCEINTE EN SALLE DE NAISSANCE Dr Aimé décembre 2015 Epidémiologie Cardiac Arrest in Special situations: 2010 American Heart Association Circulation. 2010; 122:S829-S861 L

Plus en détail

OCCLUSIONS. Dominique Concina Juin 2006

OCCLUSIONS. Dominique Concina Juin 2006 OCCLUSIONS Dominique Concina Juin 2006 OCCLUSIONS Choix du moment de l intervention Induction à séquence rapide CHOIX DU MOMENT DE LA CHIRURGIE Mécanismes de l occlusion Par strangulation souffrance du

Plus en détail

Anesthésie pour chirurgie viscérale. Dominique CONCINA Octobre 2005

Anesthésie pour chirurgie viscérale. Dominique CONCINA Octobre 2005 Anesthésie pour chirurgie viscérale Dominique CONCINA Octobre 2005 Chirurgie viscérale Chirurgie Digestive Urologique haute Gynécologique Hors urgence et transplantation Coeliochirurgie Risques principaux

Plus en détail

INTRODUCTION Quotidien des équipes d anesthésie de maternité Stress+++ accouchement maladie Femme jeune en bonne santé Évènement heureux

INTRODUCTION Quotidien des équipes d anesthésie de maternité Stress+++ accouchement maladie Femme jeune en bonne santé Évènement heureux URGENCES OBSTETRICALES Dr CASTEL Adeline CHU TOULOUSE Paule de Viguier INTRODUCTION Quotidien des équipes d anesthésie de maternité Stress+++ accouchement maladie Femme jeune en bonne santé Évènement heureux

Plus en détail

ANESTHESIE POUR CESARIENNE A.S.DUCLOY-BOUTHORS MATERNITE JEANNE DE FLANDRE

ANESTHESIE POUR CESARIENNE A.S.DUCLOY-BOUTHORS MATERNITE JEANNE DE FLANDRE ANESTHESIE POUR CESARIENNE A.S.DUCLOY-BOUTHORS MATERNITE JEANNE DE FLANDRE CESARIENNE? QUALITE DE L ANESTHESIE INDICATIONS CONTRE INDICATIONS EFFETS SECONDAIRES COMPLICATIONS QUALITE DE L ANALGESIE POST-OPERATOIRE

Plus en détail

Traumatisme de la femme enceinte : point de vue de l obstétricien

Traumatisme de la femme enceinte : point de vue de l obstétricien Lyon, le 11 Octobre 2007 SAMU 69 Journée de Traumatologie Traumatisme de la femme enceinte : point de vue de l obstétricien O Dupuis MD, PhD Gynécologue Obstétricien Directeur Cellule Régionale des Transferts

Plus en détail

Cardiopathies et Grossesse

Cardiopathies et Grossesse Cardiopathies et Grossesse Physiologie (I) Modifications Cardiovasculaires lors de la Grossesse volume sanguin 50% débit cardiaque 30-50% Maximum entre 5è et 8è mois Variable selon la position TA systolique

Plus en détail

Pathologie respiratoire pendant la grossesse: Existe t il des critères d extraction fœtale? Le point de vue de l anesthésiste

Pathologie respiratoire pendant la grossesse: Existe t il des critères d extraction fœtale? Le point de vue de l anesthésiste Pathologie respiratoire pendant la grossesse: Existe t il des critères d extraction fœtale? Le point de vue de l anesthésiste Marie Pierre Bonnet Service d Anesthésie Réanimation, Hôpital Cochin, Maternité

Plus en détail

PRISE EN CHARGE NEONATALE DE L ENFANT EXPOSE IN UTERO AU TABAC

PRISE EN CHARGE NEONATALE DE L ENFANT EXPOSE IN UTERO AU TABAC PRISE EN CHARGE NEONATALE DE L ENFANT EXPOSE IN UTERO AU TABAC B. THERET, C. VAILLANT, S. COOPMAN Service de Médecine Néonatale - Centre Hospitalier d ARRAS CONSEQUENCES NEONATALES DU TABAGISME MATERNEL

Plus en détail

Particularités physiologiques de la grossesse. Sanjeet BALGOBIN DESC de réanimation DES Néphrologie

Particularités physiologiques de la grossesse. Sanjeet BALGOBIN DESC de réanimation DES Néphrologie Particularités physiologiques de la grossesse Sanjeet BALGOBIN DESC de réanimation DES Néphrologie INTRODUCTION Les modifications physiologiques de la grossesse permettent : le développement et la croissance

Plus en détail

NAUSEES ET VOMISSEMENTS POSTOPERATOIRES

NAUSEES ET VOMISSEMENTS POSTOPERATOIRES NAUSEES ET VOMISSEMENTS NAUSEES ET VOMISSEMENTS Pr Dan BENHAMOU, Dominique RIBEYROLLES C.H.U. Bicêtre, 78 rue du général Leclerc 94275 le Kremlin Bicêtre Cedex Un des effets indésirable les plus fréquents

Plus en détail

REHABILITATION PRECOCE APRES CESARIENNE

REHABILITATION PRECOCE APRES CESARIENNE REHABILITATION PRECOCE APRES CESARIENNE Congrès JLAR 2015 Dr Julien Corouge Hôpital Jeanne de Flandre CHRU Lille REHABILITATION ET CESARIENNE Césarienne : 20% des naissances 160 000 césariennes / an Multiplié

Plus en détail

ANESTHESIE EN OBSTETRIQUE

ANESTHESIE EN OBSTETRIQUE Cas cliniques ANESTHESIE EN OBSTETRIQUE Anesthésie pour césarienne. Anesthésie pour femmes enceintes en dehors de l accouchement. Anesthésie loco régionale pour accouchement. Analgésie obstétricale. Toxémie

Plus en détail

Anesthésie pour césarienne. M. Laffon Pôle d Anesthésie Réanimation CHRU de Tours

Anesthésie pour césarienne. M. Laffon Pôle d Anesthésie Réanimation CHRU de Tours Anesthésie pour césarienne M. Laffon Pôle d Anesthésie Réanimation CHRU de Tours Épidémiologie 20 % des césariennes 1998 2003 p Nb naissances 740 000 760 300 Age maternel < 30 ans 55 % 52 % 30

Plus en détail

Protocoles d analgésie obstétricale

Protocoles d analgésie obstétricale Protocoles d analgésie obstétricale Indications 1) Demande de la patiente La sage-femme entend la demande de la patiente. Elle fait appel au médecin anesthésiste qui, muni des informations données par

Plus en détail

COLLAPSUS DE REVENTILATION

COLLAPSUS DE REVENTILATION COLLAPSUS DE REVENTILATION Entre mes poumons, mon coeur balance! Y.Yordanov @YordaYou COLLAPSUS DE REVENTILATION Chute de la pression artérielle dans les suites immédiates de la mise en route d une ventilation

Plus en détail

La douleur post-opératoire : «Le point de vue du chirurgien»

La douleur post-opératoire : «Le point de vue du chirurgien» La douleur post-opératoire : «Le point de vue du chirurgien» N Carrère Service de Chirurgie Générale et Digestive CHU Toulouse - Purpan Douleur post-opératoire (DPO) Prévisible / transitoire / contrôlable

Plus en détail

Anesthésie pour estomac plein. Ilham Aglime Département Anesthésie Réanimation CHU tours 13 décembre 2012.

Anesthésie pour estomac plein. Ilham Aglime Département Anesthésie Réanimation CHU tours 13 décembre 2012. Anesthésie pour estomac plein Ilham Aglime Département Anesthésie Réanimation CHU tours 13 décembre 2012. Introduction Situation à risque ( régurgitation et inhalation); Contexte difficile(svt, mais pas

Plus en détail

QUE CHOISIR POUR TRAITER LA DOULEUR POST- OPERATOIRE? Dr. M. RADJI Département d anesthésie-réanimationd CHU AMIENS

QUE CHOISIR POUR TRAITER LA DOULEUR POST- OPERATOIRE? Dr. M. RADJI Département d anesthésie-réanimationd CHU AMIENS QUE CHOISIR POUR TRAITER LA DOULEUR POST- OPERATOIRE? Dr. M. RADJI Département d anesthésie-réanimationd CHU AMIENS La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle, désagréable, liée à une lésion

Plus en détail

DAR CHU Antoine Béclère. Elsa Logre, Dr Le Gouez DAR- Hôpital Antoine-Béclère: Pr Mercier

DAR CHU Antoine Béclère. Elsa Logre, Dr Le Gouez DAR- Hôpital Antoine-Béclère: Pr Mercier 1 Elsa Logre, Dr Le Gouez DAR- Hôpital Antoine-Béclère: Pr Mercier Introduction Hystérectomie et douleur Anesthésie locorégionale (ALR) ou pas ALR? Réhabilitation post-opératoire Chirurgie carcinologique

Plus en détail

CHU-UVC BRUGMANN Membre du réseau Iris

CHU-UVC BRUGMANN Membre du réseau Iris INTRODUCTION: Dissection de l aorte thoracique = urgence engageant le pronostic vital du patient à court terme Peu fréquente < moins de 2% des urgences cardiovasculaires préhospitalières Majorité des décès

Plus en détail

INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE

INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE Dr Emmanuel Robin Clinique d Anesthésie-Réanimation Cardiothoracique CHU de Lille QUELS SONT LES RECOMMANDATIONS DES SOCIÉTÉS SAVANTES (SFAR,SRLF

Plus en détail

Modifications physiologiques chez la femme enceinte

Modifications physiologiques chez la femme enceinte Modifications physiologiques chez la femme enceinte J.F. Brichant Département d'anesthésie-réanimation CHU de Liège Grossesse Modifications Hormonales Métaboliques Mécaniques Femmes enceintes = 3 sexe

Plus en détail

Epilepsie et grossesse. Florian HUCHE DESAR 27/04/2015

Epilepsie et grossesse. Florian HUCHE DESAR 27/04/2015 Epilepsie et grossesse Florian HUCHE DESAR 27/04/2015 1 Plan Présentation d un cas concret Revue des différents traitements disponibles Changements physiologiques pendant la grossesse PEC à l approche

Plus en détail

Anesthésie sie pour césarienne en urgence

Anesthésie sie pour césarienne en urgence Anesthésie sie pour césarienne en urgence Christian Boudey 03/02/2011 Quelques données 1998 2003 p Nombre de naissance 740 000 760 300 Age maternel

Plus en détail

GROSSESSE ET CHIRURGIE DIGESTIVE O.BEN HADID,A.DEHBI,D.DJELLIL A.HAMMAD

GROSSESSE ET CHIRURGIE DIGESTIVE O.BEN HADID,A.DEHBI,D.DJELLIL A.HAMMAD GROSSESSE ET CHIRURGIE DIGESTIVE O.BEN HADID,A.DEHBI,D.DJELLIL A.HAMMAD Il s agit toujours d interventions chirurgicales indispensables du fait d un risque fœtal ou fonctionnel grave NOTRE EXPERIENCE DE

Plus en détail

Question : Interprétation du RCF. Pour interpréter un RCF :

Question : Interprétation du RCF. Pour interpréter un RCF : Question : Interprétation du RCF Pour interpréter un RCF : - Un enregistrement de qualité à la fois du RCF et des CU est nécessaire. - Les facteurs de risque (contexte) sont à prendre en compte. - Avoir

Plus en détail

Anesthésie en urgence et estomac plein

Anesthésie en urgence et estomac plein Anesthésie en urgence et estomac plein Benoît Plaud Université Paris-Diderot Assistance Publique Hôpitaux de Paris Anesthésie, réanimation chirurgicale GHU Saint-Louis, Lariboisière, Fernand Widal, Paris,

Plus en détail

I - Matériel : 1.1) Système optique : optique

I - Matériel : 1.1) Système optique : optique Lundi, 10 Décembre 2007 02:00 Mis à jour Mercredi, 24 Juin 2009 19:07 I Matériel : 1.1) Système optique : optique caméra ou opencoelio (passage des différents plans avec ouverture au b(la taille de l'image

Plus en détail

Introduction Examen clinique de la femme enceinte Travail

Introduction Examen clinique de la femme enceinte Travail Table des matières Introduction Examen clinique de la femme enceinte Interrogatoire...15 Examen clinique...18 Inspection abdominale...18 Palpation abdominale...20 Captation des bruits du cœur fœtal...23

Plus en détail

DREPANOCYTOSE ET GROSSESSE EN MARTINIQUE. Jean-Luc VOLUMENIE Service de gynécologie-obstétrique CHU de Martinique

DREPANOCYTOSE ET GROSSESSE EN MARTINIQUE. Jean-Luc VOLUMENIE Service de gynécologie-obstétrique CHU de Martinique DREPANOCYTOSE ET GROSSESSE EN MARTINIQUE Jean-Luc VOLUMENIE Service de gynécologie-obstétrique CHU de Martinique MODALITES DU SUIVI Consultations alternées CID/obstétrique mensuelles pour les deux premiers

Plus en détail

Réponses Techniques aux Situations Cliniques en Anesthésie-Réanimation

Réponses Techniques aux Situations Cliniques en Anesthésie-Réanimation Réponses Techniques aux Situations Cliniques en Anesthésie-Réanimation Pr Bertrand Debaene Département d Anesthésie Réanimation Chirurgicale CHU de Poitiers, France b.debaene@chu-poitiers.fr Analyse de

Plus en détail

MODIFICATIONS PHYSIOLOGIQUES DE LA GROSSESSE. Dr E. Millas PH AR SAR 1 service maternité Janvier 2013

MODIFICATIONS PHYSIOLOGIQUES DE LA GROSSESSE. Dr E. Millas PH AR SAR 1 service maternité Janvier 2013 MODIFICATIONS PHYSIOLOGIQUES DE LA GROSSESSE Dr E. Millas PH AR SAR 1 service maternité Janvier 2013 REFERENCES PRINCIPALES PHYSIOLOGIE HUMAINE APPLIQUEE Direction C. Martin, B. Riou et B. Vallet Edition

Plus en détail

PRISE EN CHARGE ANESTHESIQUE DU POLYTRAUMATISE. Cours EIADES 2ème année 2014 Dr E Hofliger

PRISE EN CHARGE ANESTHESIQUE DU POLYTRAUMATISE. Cours EIADES 2ème année 2014 Dr E Hofliger PRISE EN CHARGE ANESTHESIQUE DU POLYTRAUMATISE Cours EIADES 2ème année 2014 Dr E Hofliger DEFINITIONS/GRAVITE «Polytraumatisé» C est un blessé grave ayant au moins deux lésions dont une menace le pronostic

Plus en détail

OBSTETRIQUE (DARDE Maxime www.laryngo.com)

OBSTETRIQUE (DARDE Maxime www.laryngo.com) OBSTETRIQUE (DARDE Maxime www.laryngo.com) I - PHYSIOPATHOLOGIE FEMME ENCEINTE Respiratoire Hyperhémie (rhume sans signe infectieux) Muqueuse plus fragile Larynx plus étroit = diminuer calibre sonde de

Plus en détail

ANESTHÉSIE POUR TAMPONNADE. Dr Cécile Poivert Service d Anesthésie et Réanimation 2 CHU Bordeaux Haut Levêque

ANESTHÉSIE POUR TAMPONNADE. Dr Cécile Poivert Service d Anesthésie et Réanimation 2 CHU Bordeaux Haut Levêque ANESTHÉSIE POUR TAMPONNADE Dr Cécile Poivert Service d Anesthésie et Réanimation 2 CHU Bordeaux Haut Levêque ETIOLOGIES PHYSIOPATHOLOGIE PHYSIOPATHOLOGIE Inspiration PIT POD PHYSIOPATHOLOGIE Pouls paradoxal:

Plus en détail

Les HBPM. Gestion pendant la grossesse. D. Chassard Hôtel Dieu Lyon

Les HBPM. Gestion pendant la grossesse. D. Chassard Hôtel Dieu Lyon Les HBPM Gestion pendant la grossesse D. Chassard Hôtel Dieu Lyon Modifications coagulation Augmentation Filtration Rénale Augmentation Volume Plasmatique Augmentation poids Gène retour veineux Normalisation

Plus en détail

Généralités sur l anesthésie et la prise en charge périopératoire. Pr Dan Benhamou DAR Bicêtre

Généralités sur l anesthésie et la prise en charge périopératoire. Pr Dan Benhamou DAR Bicêtre Généralités sur l anesthésie et la prise en charge périopératoire en SSPI Pr Dan Benhamou DAR Bicêtre Consultation d anesthésie A distance de la chirurgie (chir programmée): au moins 48 h avant (pb médical

Plus en détail

Remplissage vasculaire périopératoire

Remplissage vasculaire périopératoire Remplissage vasculaire périopératoire Dr. B. Delannoy, Pr. J.J. Lehot, Dr. Z. Vichova ARRES-ASSPRO 2015 (Aucun conflit d intérêt) 57, 2 rue de Villaret Châteaudun de Joyeuse 75009 75017 Paris T: T 01 +33

Plus en détail

Evaluation du bien être fœtal pendant le travail

Evaluation du bien être fœtal pendant le travail Evaluation du bien être fœtal pendant le travail Dr Véronique Equy Gynécologue-Obstétricienne Clinique de gynécologie-obstétrique Hôpital Couple Enfant CHU de Grenoble Mécanismes de défense du fœtus Le

Plus en détail

Anesthésie générale pour césarienne

Anesthésie générale pour césarienne Anesthésie générale pour césarienne Dominique CHASSARD LYON dominique.chassard@chu-lyon.fr En France, taux césarienne AG < 5% Quelles indications en 2011? Troubles hémorragiques/anticoagulants/aaph Plaquettes

Plus en détail

Souffrance fœtale aigue. Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010

Souffrance fœtale aigue. Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010 Souffrance fœtale aigue Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010 DEFINITION La souffrance fœtale aigue est un état pathologique consécutif à une hypoxie, elle survient brutalement au cours

Plus en détail

Cécile Poullelaouen/ Sandrine Franck- Magueur / Viridiana Jouffroy Département d anesthésie CHU Antoine Béclère. Clamart

Cécile Poullelaouen/ Sandrine Franck- Magueur / Viridiana Jouffroy Département d anesthésie CHU Antoine Béclère. Clamart Cécile Poullelaouen/ Sandrine Franck- Magueur / Viridiana Jouffroy Département d anesthésie CHU Antoine Béclère. Clamart INTRODUCTION En 2012:! 32.3% des français adultes de 18 ans et plus sont en surpoids.!

Plus en détail

Sédation et Analgésie

Sédation et Analgésie Collège de Médecine d Urgence de Bourgogne, 7 Octobre 2010 Recommandations Formalisées d experts 2010 : Sédation et Analgésie en Structure d Urgence Adultes Marc FREYSZ, Benoit VIVIEN Méthodologie Actualisation

Plus en détail

HÉMORRAGIE INTRA VENTRICULAIRE DU GRAND PRÉMATURÉ ACTUALITÉS EN 2016

HÉMORRAGIE INTRA VENTRICULAIRE DU GRAND PRÉMATURÉ ACTUALITÉS EN 2016 HÉMORRAGIE INTRA VENTRICULAIRE DU GRAND PRÉMATURÉ ACTUALITÉS EN 2016 20 ème Journées Scientifiques Réseau Sécurité Naissance La Baule 24 et 25 Novembre 2016 Point de départ de l HIV La zone germinative

Plus en détail

NAUSEES ET VOMISSEMENTS POSTOPERATOIRES

NAUSEES ET VOMISSEMENTS POSTOPERATOIRES NAUSEES ET VOMISSEMENTS NAUSEES ET VOMISSEMENTS Pr Dan BENHAMOU, Dominique RIBEYROLLES C.H.U. Bicêtre, 78 rue du général Leclerc 94275 le Kremlin Bicêtre Cedex Un des effets indésirable les plus fréquents

Plus en détail

2. Accouchement inopiné hors maternité. 3. Hémorragie des 2ième et 3ième trimestres. 4. Hémorragie post-partum. 5. Traumatisme chez la femmee enceinte

2. Accouchement inopiné hors maternité. 3. Hémorragie des 2ième et 3ième trimestres. 4. Hémorragie post-partum. 5. Traumatisme chez la femmee enceinte Urgences obstétricales extra-hos spitalière Recommandations Formalisée d Experts SFAR-SF FMU 2010 Dr B. CABRIT TA, SAMU 21 Neuf thèm mes traités 1. Recours au centre 15 pour motif obstétrical 2. Accouchement

Plus en détail

La souffrance fœtale chronique. Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010

La souffrance fœtale chronique. Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010 La souffrance fœtale chronique Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010 La souffrance fœtale chronique (S.F.C) de caractère progressif, survient au cours des deux derniers trimestres de

Plus en détail

HTA GRAVIDIQUE ET PRE-ECLAMPSIE

HTA GRAVIDIQUE ET PRE-ECLAMPSIE HTA GRAVIDIQUE ET PRE-ECLAMPSIE HTA gravidique : PAS 140 mmhg et/ou PAD 90 mmhg Sans protéinurie Après 20 SA Pré-Eclampsie : HTA Gravidique avec protéinurie 300mg/24H Attention!!! si HTA découverte

Plus en détail

Grossesses gémellaire Gestion de l accouchement F Goffinet

Grossesses gémellaire Gestion de l accouchement F Goffinet Grossesses gémellaire Gestion de l accouchement F Goffinet Maternité Port-Royal INSERM U953 Recherche épidémiologique en santé périnatale et en santé des mères et des enfants Journée Franco-Québecoise,

Plus en détail

Bonnes pratiques d usage des produits dérivés du sang au cours du syndrome hémorragique : En péri-partum immédiat

Bonnes pratiques d usage des produits dérivés du sang au cours du syndrome hémorragique : En péri-partum immédiat Bonnes pratiques d usage des produits dérivés du sang au cours du syndrome hémorragique : En péri-partum immédiat Spécificités de l'hémostase en péri-partum immédiat Caractéristiques de l'hémorragie du

Plus en détail

Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse

Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse Dr Sophie Desurmont Praticien hospitalier Gynécologie-obstétrique Hôpital St Vincent de Paul Lille Entretiens de médecine générale Samedi 7 novembre

Plus en détail

DISCORDANCE DES POIDS DE NAISSANCE DES JUMEAUX BICHORIAUX : Diagnostic, Pronostic Obstétrical et Néonatal.

DISCORDANCE DES POIDS DE NAISSANCE DES JUMEAUX BICHORIAUX : Diagnostic, Pronostic Obstétrical et Néonatal. DISCORDANCE DES POIDS DE NAISSANCE DES JUMEAUX BICHORIAUX : Diagnostic, Pronostic Obstétrical et Néonatal. N. Mottet, M. Guillaume, A. Martin, R. Ramanah, D. Riethmuller SMFC 27 Juin 2013 L échographie

Plus en détail

Traumatismes crâniens graves. Catherine Ract DAR Bicêtre

Traumatismes crâniens graves. Catherine Ract DAR Bicêtre Traumatismes crâniens graves Catherine Ract DAR Bicêtre Ischémie et traumatisme crânien Etudes anatomopathologiques : 90% de lésions ischémiques Graham, JNNP 89 Bas DSC chez plus de 30% des patients Bouma,

Plus en détail

CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie. Dossier n 1 :

CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie. Dossier n 1 : CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie Dossier n 1 : 1. Rappels Métrorragie = Saignement en dehors des règles, d origine endo-utérine Microval = Micro-progestatif Pas d oestrogene dedans 2. Quelles

Plus en détail

Pharmacologie des agents anesthésiques chez l obèse. Frédérique Servin AP-HP Hôpital Bichat, Paris

Pharmacologie des agents anesthésiques chez l obèse. Frédérique Servin AP-HP Hôpital Bichat, Paris Pharmacologie des agents anesthésiques chez l obèse Frédérique Servin AP-HP Hôpital Bichat, Paris Conséquences pharmacocinétiques de l obésité 1 Distribution : 1GPA masse grasse mais aussi volume du compartiment

Plus en détail

Réhabilitation rapide après césarienne

Réhabilitation rapide après césarienne 1879 2014 Réhabilitation rapide après césarienne Lionel Bouvet Hôpital Femme Mère Enfant Lyon Qu est-ce que la réhabilitation rapide post-opératoire? Réhabilitation post-opératoire «récupération rapide

Plus en détail

Dissection aortique. Caroline GARAPON Dr Jean-Pol DEPOIX

Dissection aortique. Caroline GARAPON Dr Jean-Pol DEPOIX Dissection aortique Caroline GARAPON Dr Jean-Pol DEPOIX Dissection aortique Urgence cardiovasculaire +++ mortalité:1 à 2 % par heure,(50% à 48 h) pronostic : précocité du diagnostic Mécanismes de la dissection

Plus en détail

Risques du transport intrahospitalier. B.Landreau DESC réanimation médicale Clermont-Ferrand 07/12/2006

Risques du transport intrahospitalier. B.Landreau DESC réanimation médicale Clermont-Ferrand 07/12/2006 Risques du transport intrahospitalier. B.Landreau DESC réanimation médicale Clermont-Ferrand 07/12/2006 introduction Risques liés au patient. Risques liés au transport. L anticipation des incidents est

Plus en détail

Procédure Réhabilitation Rapide pour Chirurgie digestive. Côlon, rectum, foie, éventrations Version 2015

Procédure Réhabilitation Rapide pour Chirurgie digestive. Côlon, rectum, foie, éventrations Version 2015 Procédure Réhabilitation Rapide pour Chirurgie digestive. Côlon, rectum, foie, éventrations Version 2015 A. Domaine d application Chirurgie digestive élective B. Responsabilités Chirurgiens, médecins anesthésistes,

Plus en détail

Anesthésie inhalatoire à objectif de concentration: AINOC. Gilles LEBUFFE Clinique d Anesthésie-Réanimation Hôpital Claude Huriez CHRU de Lille

Anesthésie inhalatoire à objectif de concentration: AINOC. Gilles LEBUFFE Clinique d Anesthésie-Réanimation Hôpital Claude Huriez CHRU de Lille Anesthésie inhalatoire à objectif de concentration: AINOC Gilles LEBUFFE Clinique d Anesthésie-Réanimation Hôpital Claude Huriez CHRU de Lille!" Conflits d intérêt Aucun avec cette présentation Les halogénés

Plus en détail

Stage pratique des sauveteurs professionnels en anesthésie Recommandations de la commission de médecine d urgence de la SSAR

Stage pratique des sauveteurs professionnels en anesthésie Recommandations de la commission de médecine d urgence de la SSAR Stage pratique des sauveteurs professionnels en anesthésie Recommandations de la commission de médecine d urgence de la SSAR Introduction Les sauveteurs professionnels en formation, les services de sauvetages

Plus en détail

Adaptation à la vie extra-utérine. Daniel Lapointe CHUQ-CHUL

Adaptation à la vie extra-utérine. Daniel Lapointe CHUQ-CHUL Adaptation à la vie extra-utérine Daniel Lapointe CHUQ-CHUL Plan Physiologie fœtale Premières minutes de vie Circulation Respiration Thermorégulation Métabolisme Examen et réanimation du nouveau-né Physiologie

Plus en détail

Naissance des extrêmes prématurés en dehors d une maternité de type III : Lesquels? Pourquoi?

Naissance des extrêmes prématurés en dehors d une maternité de type III : Lesquels? Pourquoi? Naissance des extrêmes prématurés en dehors d une maternité de type III : Lesquels? Pourquoi? Wafa Lahouel-Zaier Sophie Omnès Mandovi Rajguru Agnes Bourgeois Moine Patrick Madelenat Dominique Mahieu-Caputo

Plus en détail

RPC : les grossesses gémellaires

RPC : les grossesses gémellaires RPC: Les grossesses gémellaires Journées du Collège National des Gynécologues Obstétriciens Français Paris, 9 décembre 2009 Surveillance des grossesses gémellaires Bichoriales Biamniotiques non compliquées

Plus en détail

Anesthésie et Endoscopie Digestive

Anesthésie et Endoscopie Digestive Anesthésie et Endoscopie Digestive Dr Jean STEPHANAZZI Département d Anesthésie Réanimation Hôpital Cochin Paris, France Pratique en France Une activité en très forte augmentation > 1 Million d actes/an

Plus en détail

Lundi 14 décembre 2015; 16h18h. C. Pradeau, PH SAMU SMUR

Lundi 14 décembre 2015; 16h18h. C. Pradeau, PH SAMU SMUR Lundi 14 décembre 2015; 16h18h C. Pradeau, PH SAMU SMUR 1 Recommandations formalisées d experts 2010 : urgences obstétricales extrahospitalières Ann. Fr. Med. Urgence (2011) 1:141-155 Femmes enceintes

Plus en détail

URGENCES. La femme enceinte traumatisée : les spécificités. Chapitre 109. Points essentiels O. GARNIER

URGENCES. La femme enceinte traumatisée : les spécificités. Chapitre 109. Points essentiels O. GARNIER Chapitre 109 La femme enceinte traumatisée : les spécificités O. GARNIER Points essentiels Les traumatismes sont la première cause de mortalité non liée à la grossesse chez la femme enceinte. La vie de

Plus en détail

EPARGNE MORPHINIQUE Stratégies et outils Intérêt de la Kétamine et de la Lidocaïne

EPARGNE MORPHINIQUE Stratégies et outils Intérêt de la Kétamine et de la Lidocaïne EPARGNE MORPHINIQUE Stratégies et outils Intérêt de la Kétamine et de la Lidocaïne Docteur Matthieu BOISSON: Médecin Anesthésiste Réanimateur Praticien Hospitalier Universitaire CHU Poitiers Dominique

Plus en détail

Drépanocytose et grossesse. B. Haddad, F. Galacteros, Et toute l équipe de Créteil

Drépanocytose et grossesse. B. Haddad, F. Galacteros, Et toute l équipe de Créteil Drépanocytose et grossesse B. Haddad, F. Galacteros, Et toute l équipe de Créteil Hypothèse Anémie chronique + CVO Infarctus placentaire Altération de la nutrition fœtale RCIU MFIU Activation de l'endothélium

Plus en détail

TRANSFERT INTERHOSPITALIER POUR EMBOLISATION D UNE PATIENTE AYANT UNE HEMORRAGIE DE LA DELIVRANCE

TRANSFERT INTERHOSPITALIER POUR EMBOLISATION D UNE PATIENTE AYANT UNE HEMORRAGIE DE LA DELIVRANCE TRANSFERT INTERHOSPITALIER POUR EMBOLISATION D UNE PATIENTE AYANT UNE HEMORRAGIE DE LA DELIVRANCE Philippe DOMINGUES (IADE) Frédéric LAPOSTOLLE (anesthésiste réanimateur) SAMU 93 -Hôpital Avicenne 125,

Plus en détail

SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE

SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Femmes enceintes ayant une complication au cours de leur grossesse : transferts en urgence entre les établissements de santé Critères d indications de transfert

Plus en détail

Modifications physiologiques de la grossesse (Evaluations)

Modifications physiologiques de la grossesse (Evaluations) Modifications physiologiques de la grossesse (Evaluations) Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 01/03/11 QCM QUESTION 1/10 : Au niveau des glandes endocrines : A - Le taux

Plus en détail

RCIU: surveillance anténatale indications et modalités de naissance Recommandations du CNGOF. Virginie GUIGUE 08/09/2015 CPDPN Grenoble

RCIU: surveillance anténatale indications et modalités de naissance Recommandations du CNGOF. Virginie GUIGUE 08/09/2015 CPDPN Grenoble RCIU: surveillance anténatale indications et modalités de naissance Recommandations du CNGOF Virginie GUIGUE 08/09/2015 CPDPN Grenoble Surveillance fœtale En cas de RCIU, la surveillance de la croissance

Plus en détail

PROTOCOLE CESARIENNE (intra- et post- opératoire)

PROTOCOLE CESARIENNE (intra- et post- opératoire) PROTOCOLE CESARIENNE (intra- et post- opératoire) 1 La ne représente qu un des actes des soins obstétricaux et doit s intégrer dans des soins obstétricaux essentiels complets. En dehors des indications

Plus en détail

Atelier 1 Bien coder en Obstétrique. Journée du réseau Périnat Aquitaine, Pessac, 29 avril 2011

Atelier 1 Bien coder en Obstétrique. Journée du réseau Périnat Aquitaine, Pessac, 29 avril 2011 Atelier 1 Bien coder en Obstétrique 1 3 règles non contradictoires - Utiliser toutes les ressources offertes par le PMSI pour décrire l activité médicale - Respecter scrupuleusement les règles du PMSI

Plus en détail

Maladie thrombo-embolique et grossesse. Géraldine SLEHOFER-LHERIAU 2ème année DESC Réanimation Médicale Nice - Juin 2013

Maladie thrombo-embolique et grossesse. Géraldine SLEHOFER-LHERIAU 2ème année DESC Réanimation Médicale Nice - Juin 2013 Maladie thrombo-embolique et grossesse Géraldine SLEHOFER-LHERIAU 2ème année DESC Réanimation Médicale Nice - Juin 2013 Épidémiologie Incidence de MTEV (TVP + EP) : 0,76 à 1,72 / 1000 grossesses 3ème cause

Plus en détail

Défauts de progression du W

Défauts de progression du W «dus» difficulté «tokos» accouchement «dunamaï» puissance Défauts de progression du W Dystocie dynamique : anomalie des contractions Dystocie cervicale : arrêt de dilatation Dystocie mécanique 1 anomalies

Plus en détail

Rôle de l IADE lors de la prise en charge de la césarienne en urgence

Rôle de l IADE lors de la prise en charge de la césarienne en urgence Rôle de l IADE lors de la prise en charge de la césarienne en urgence Stéphanie Maquignon IADE Pôle Gynéco-obstétrique - CHU de bordeaux Janvier 2013 Rappels Modifications physiologiques de la grossesse

Plus en détail

Cerclage du col : techniques et indications. Cécile CHAU HOPITAL NORD MARSEILLE JOURNÉE D ACTUALITÉ EN GYNÉCOLOGIE OBSTÉTRIQUE 09 Avril 2011

Cerclage du col : techniques et indications. Cécile CHAU HOPITAL NORD MARSEILLE JOURNÉE D ACTUALITÉ EN GYNÉCOLOGIE OBSTÉTRIQUE 09 Avril 2011 Cerclage du col : techniques et indications Cécile CHAU HOPITAL NORD MARSEILLE JOURNÉE D ACTUALITÉ EN GYNÉCOLOGIE OBSTÉTRIQUE 09 Avril 2011 Absence de diminution du taux de prématurité spontanée incompétence

Plus en détail

Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : «Gynécologie Obstétrique»

Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : «Gynécologie Obstétrique» Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : 2013 2014 «Gynécologie Obstétrique» 1. Identification du module : - Matière d enseignement: Gynécologie - Obstétrique - Public cible : 5 ème année

Plus en détail

Avis 11 juin SALBUMOL 0,5 mg/1 ml, solution injectable Boîte de 6 ampoules de 1 ml (CIP : ) Laboratoire GLAXOSMITHKLINE

Avis 11 juin SALBUMOL 0,5 mg/1 ml, solution injectable Boîte de 6 ampoules de 1 ml (CIP : ) Laboratoire GLAXOSMITHKLINE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 11 juin 2014 SALBUMOL 0,5 mg/1 ml, solution injectable Boîte de 6 ampoules de 1 ml (CIP : 34009 329 932 4) Laboratoire GLAXOSMITHKLINE DCI Code ATC (2014) Motif de l

Plus en détail

Recommandations Formalisées d Experts. Prise en charge multidisciplinaire de la pré-éclampsie SFAR, CNGOF, SFMP,SFP. Dr Guy AYA

Recommandations Formalisées d Experts. Prise en charge multidisciplinaire de la pré-éclampsie SFAR, CNGOF, SFMP,SFP. Dr Guy AYA Recommandations Formalisées d Experts SFAR, CNGOF, SFMP,SFP Prise en charge multidisciplinaire de la pré-éclampsie Dr Guy AYA RFE SFAR - Prééclampsie - 2000 - SFAR, CNGOF, SFMP, SFP - RPC - Pré-éclampsie

Plus en détail

Embolie pulmonaire et Grossesse M. COLLET

Embolie pulmonaire et Grossesse M. COLLET Embolie pulmonaire et Grossesse M. COLLET Embolie pulmonaire et grossesse 1ère cause de mortalité maternelle USA / GB, 4ème cause en France Grossesse : facteur de risque de MVTE (x2 x6) Risque absolu :

Plus en détail

MALADIE DE RENDU-OSLER

MALADIE DE RENDU-OSLER MALADIE DE RENDU-OSLER Sommaire MALADIE DE RENDU-OSLER 24 AAP et anticoagulants 25 Abcès cérébraux 26 Accouchement césarienne 27 Accouchement voie basse 28 Activité physique 29 Allaitement 30 Anesthésie

Plus en détail

L IVG chirurgicale : quel protocole? Annick LAFFITTE CHU Sud Réunion

L IVG chirurgicale : quel protocole? Annick LAFFITTE CHU Sud Réunion L IVG chirurgicale : quel protocole? Annick LAFFITTE CHU Sud Réunion Références HAS 2001 et décembre 2010 Prise en charge de l IVG jusqu à 14 sa CNGOF 2012 Prise en charge des IGH Diagnostic et modalités

Plus en détail

HEMATOME RETRO-PLACENTAIRE. Dr. GUENDOUZE

HEMATOME RETRO-PLACENTAIRE. Dr. GUENDOUZE HEMATOME RETRO-PLACENTAIRE Dr. GUENDOUZE L HEMATOME RETRO-PLACENTAIRE I - Définition II - Étiologies III - Étude clinique IV - Les complications V Le traitement DEFINITION Décollement prématuré du placenta

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES FOETAUX

PREVENTION DES RISQUES FOETAUX PREVENTION DES RISQUES FOETAUX 1. Syndrome d alcoolisme foetal = SAF RCIU (80%), précoce, harmonieux Dysmorphie cranio-faciale (ensellure nasale prononcée, philtrum bombant, rétrognatisme, front et oreilles

Plus en détail

Adaptation de l organisme à la grossesse

Adaptation de l organisme à la grossesse DES de Gynécologie Médicale Module Obstétrique Adaptation de l organisme à la grossesse Marie-Pierre Bonnet Service d Anesthésie-Réanimation, Maternité Port Royal, Hôpital Cochin, AP-HP, Paris Epidémiologie

Plus en détail

Facteurs de risque, diagnostic et traitement de la thrombose veineuse pendant la grossesse

Facteurs de risque, diagnostic et traitement de la thrombose veineuse pendant la grossesse Facteurs de risque, diagnostic et traitement de la thrombose veineuse pendant la grossesse J.C. WAUTRECHT Département de Pathologie Vasculaire, Hôpital ERASME Université Libre de Bruxelles JIFA, Paris,

Plus en détail

Le SAOS et Anesthésie. Elodie MEUNIER IADE Géraldine GRANDE IADE Matthieu BOISSON MAR

Le SAOS et Anesthésie. Elodie MEUNIER IADE Géraldine GRANDE IADE Matthieu BOISSON MAR Le SAOS et Anesthésie Elodie MEUNIER IADE Géraldine GRANDE IADE Matthieu BOISSON MAR EPIDEMIOLOGIE Après 50 ans, 4% hommes et 2% femmes diagnostiqués 60-90% patients obèses atteints d un SAOS Constante

Plus en détail

Dr Benjamin JULLIAC. Urgences gynéco - obstétriques

Dr Benjamin JULLIAC. Urgences gynéco - obstétriques Dr Benjamin JULLIAC Urgences gynéco - obstétriques Urgences Possibles gynécologique Torsion d annexe Salpingite Kyste hémorragique Grossesse extra utérine Fausse couche spontanée obstétrique : Accouchement

Plus en détail