Eco-gîte «Côté Tilleul» à Avressieux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Eco-gîte «Côté Tilleul» à Avressieux"

Transcription

1 Aménagement d une ferme en habitation et chambres d hôtes Eco-gîte «Côté Tilleul» à Avressieux Atelier VAD du 14 octobre 2014 LES ECO-MATERIAUX

2 Présentation du bâtiment existant Ancienne ferme composée de 2 corps de bâtiments, située sur le coteau d Avressieux, avec belles vues au Sud sur l avant-pays savoyard. 2 bâtiments en pisé de volumétrie R+1+C, avec chacun une surface utile d environ 90m² par niveau. Ensemble en état délabré : fissuration des murs en pisé, planchers bois affaissés, infiltrations en toiture, ensemble du second-œuvre obsolète. Un environnement champêtre, avec prés, cultures et vergers.

3 Plans schématiques de l existant Plan masse

4 Plans schématiques de l existant Coupes bâtiment amont

5 Plans schématiques de l existant Vues extérieures du bâtiment amont Bâtiment Amont Façade Nord Bâtiment Amont Angle Sud-Est Bâtiment Amont Pignon Est

6 Plans schématiques de l existant Coupes bâtiment aval

7 Plans schématiques de l existant Vues extérieures du bâtiment aval Bâtiment Aval Vue lointaine Angle Sud-Est Bâtiment Aval Façade Sud Bâtiment Aval Pignon Ouest

8 Contexte spécifique de l opération Des bâtiments vétustes, nécessitant une rénovation lourde Des Maîtres d Ouvrage impliqués, avec une réflexion sur plusieurs années concernant le projet d éco-gîte : participation à des ateliers de bonne pratique dans le bâti ancien, participation personnelle au chantier, chantier participatif avec OXALIS, mise en place d activités connexes Une volonté partagée par tous les acteurs du projet de privilégier des écomatériaux respirants et capillaires Des entreprises impliquées et responsabilisées sur chantier

9 Programme des travaux Bâtiment aval : maison d habitation privative Bâtiment amont : 3 chambres d hôtes, salle commune, réserve foncière pour futur éco-gîte Ensemble des locaux privilégiant le bien-être et la convivialité : Plusieurs espaces communs : tisanerie dans le bâtiment amont, cuisine et salon dans le bâtiment aval (table d hôtes) Assurer la pérennité patrimoniale (matériaux simples et résistants, ambiances chaleureuses) Des zones de convivialité intérieures et extérieures (espaces communs) Garantir le confort des résidents (confort acoustique et thermique) pour une qualité d usage optimisée Optimiser la performance énergétique du projet, pour limiter les charges d exploitation (isolation soignée de l enveloppe, systèmes performants)

10 Grands choix techniques et architecturaux Une rénovation respectueuse du bâti ancien en pisé : Pas de béton (sauf pour les reprises de fondations) Dallages en chaux pouzzolane sur hérisson drainant Planchers bois confortés et/ou refaits à neuf Ouvertures créées avec cadres en chêne de récupération + garnissage en pisé Fissures de smurs existants reprises par agrafes bois et garnissage en pisé Enduits respirants aux 2 faces des murs en pisé (chaux, terre) Isolation adaptée en façade (fibres de bois et roseaux en extérieur / bâtiment aval, béton de chanvre en intérieur / bâtiment amont) Extension en ossature bois + bardage zinc prépatiné Une performance énergétique soignée : Isolation renforcée en sols, murs et plafonds Menuiseries bois performantes Mini réseau de chaleur avec chaudière granulés bois Eclairage à leds

11 Plans schématiques du projet Plan masse

12 Plans schématiques du projet Coupes bâtiment amont

13 Plans schématiques du projet Coupes bâtiment aval

14 Ambiances intérieures

15 AMENAGEMENT D UNE FERME EN HABITATION et CHAMBRES D HOTES Clients : Mrs TRAVERSIER - MAGNEN Lieu dit «Sur les Vignes», 180 Chemin du plateau, AVRESSIEUX LE PROJET Bâtiment Aval purge des planchers bois Bâtiment Amont drain côté Nord Bâtiment Aval création d une ouverture au R+1 Bâtiment Amont purge des planchers bois Bâtiment Amont nettoyage des locaux en RDC OCTOBRE 2011 ENEOS, entreprise spécialisée en efficacité énergétique et écoconstruction 20/10/2012

16 AMENAGEMENT D UNE FERME EN HABITATION et CHAMBRES D HOTES Clients : Mrs TRAVERSIER - MAGNEN Lieu dit «Sur les Vignes», 180 Chemin du plateau, AVRESSIEUX LE PROJET Grande baie créée en pignon Est Création d un passage dans mur en pisé Bâtiment Aval ouverture créée au RDC Socle de l édicule Nord du bâtiment Aval Reprise en sous-œuvre des fondations ENEOS, entreprise spécialisée en efficacité énergétique et écoconstruction 20/10/2012 NOVEMBRE 2011

17 AMENAGEMENT D UNE FERME EN HABITATION et CHAMBRES D HOTES Clients : Mrs TRAVERSIER - MAGNEN LE PROJET Lieu dit «Sur les Vignes», 180 Chemin du plateau, AVRESSIEUX NOVEMBRE 2011 Reprises de gros-œuvre du bâtiment Amont Drain Nord du bâtiment Aval Reprise de la charpente du bâtiment Aval Décrépissage des façades du bâtiment Aval Fondations du rgt Est du bâtiment Aval Couverture du bâtiment Aval ENEOS, entreprise spécialisée en efficacité énergétique et écoconstruction 20/10/2012

18 AMENAGEMENT D UNE FERME EN HABITATION et CHAMBRES D HOTES Clients : Mrs TRAVERSIER - MAGNEN Lieu dit «Sur les Vignes», 180 Chemin du plateau, AVRESSIEUX LE PROJET Décrépissage des façades du bâtiment Aval DECEMBRE 2011 Hérisson drainant ventilé sous dallage Ossature bois de l extension Nord du bâtiment Aval ENEOS, entreprise spécialisée en efficacité énergétique et écoconstruction 20/10/2012 Achèvement des reprises de maçonnerie sur façades du bâtiment Amont

19 AMENAGEMENT D UNE FERME EN HABITATION et CHAMBRES D HOTES Clients : Mrs TRAVERSIER - MAGNEN Lieu dit «Sur les Vignes», 180 Chemin du plateau, AVRESSIEUX LE PROJET FEVRIER - MARS 2012 Après les frimas de l hiver! Début de l ITE sur le bâtiment Aval Passerelle mélèze côté Nord du bâtiment Amont Terrasse mélèze en pignon Est du bâtiment Aval Renforcement des planchers bois par dessus Encadrements en vieux chêne ENEOS, entreprise spécialisée en efficacité énergétique et écoconstruction 20/10/2012

20 AMENAGEMENT D UNE FERME EN HABITATION et CHAMBRES D HOTES Clients : Mrs TRAVERSIER - MAGNEN Lieu dit «Sur les Vignes», 180 Chemin du plateau, AVRESSIEUX LE PROJET Détail sur le soubassement d ITE en liège Conduit de fumée du bâtiment Aval Voligeage sur l édicule Nord du bâtiment Aval MARS 2012 ENEOS, entreprise spécialisée en efficacité énergétique et écoconstruction 20/10/2012

21 AMENAGEMENT D UNE FERME EN HABITATION et CHAMBRES D HOTES Clients : Mrs TRAVERSIER - MAGNEN Lieu dit «Sur les Vignes», 180 Chemin du plateau, AVRESSIEUX LE PROJET MARS 2012 Gobetis sur gros murs intérieurs Corps d enduit sur l ITE du bâtiment Aval Isolation extérieure en roseaux Echantillons d enduit chaux de finition ENEOS, entreprise spécialisée en efficacité énergétique et écoconstruction 20/10/2012

22 AMENAGEMENT D UNE FERME EN HABITATION et CHAMBRES D HOTES Clients : Mrs TRAVERSIER - MAGNEN Lieu dit «Sur les Vignes», 180 Chemin du plateau, AVRESSIEUX LE PROJET AVRIL 2012 Enduit chaux sur pignon Est du bâtiment Aval Menuiseries en mélèze avec double vitrage isolant Corps d enduit sur appentis Est du bâtiment Amont ENEOS, entreprise spécialisée en efficacité énergétique et écoconstruction 20/10/2012

23 AMENAGEMENT D UNE FERME EN HABITATION et CHAMBRES D HOTES Clients : Mrs TRAVERSIER - MAGNEN Lieu dit «Sur les Vignes», 180 Chemin du plateau, AVRESSIEUX LE PROJET AVRIL 2012 Béton de chanvre dans bâtiment Amont Enduit chaux de finition sur bâtiment Aval Cloisons intérieures à ossature bois ENEOS, entreprise spécialisée en efficacité énergétique et écoconstruction 20/10/2012

24 AMENAGEMENT D UNE FERME EN HABITATION et CHAMBRES D HOTES Clients : Mrs TRAVERSIER - MAGNEN Lieu dit «Sur les Vignes», 180 Chemin du plateau, AVRESSIEUX LE PROJET AVRIL MAI 2012 Détail de niche en béton de chanvre Détail de linteau bois sur ITE Détail d encadrement chêne d une baie Sablage des vieux planchers bois Passerelle et bardage en mélèze sur façade Nord du bâtiment Amont Ossature bois de la terrasse Est du bâtiment Aval ENEOS, entreprise spécialisée en efficacité énergétique et écoconstruction 20/10/2012

25 AMENAGEMENT D UNE FERME EN HABITATION et CHAMBRES D HOTES Clients : Mrs TRAVERSIER - MAGNEN Lieu dit «Sur les Vignes», 180 Chemin du plateau, AVRESSIEUX LE PROJET Terrasse mélèze en pignon Est du bâtiment Aval MAI 2012 ENEOS, entreprise spécialisée en efficacité énergétique et écoconstruction 20/10/2012

26 AMENAGEMENT D UNE FERME EN HABITATION et CHAMBRES D HOTES Clients : Mrs TRAVERSIER - MAGNEN Lieu dit «Sur les Vignes», 180 Chemin du plateau, AVRESSIEUX LE PROJET MAI 2012 Reprises de charpente du bâtiment Aval Garde-corps en mélèze Béton de chanvre et faux-plafond placo Chaudière bois et ballon Pellaqua Silo à fond plat vibrant pour stockage des granulés Isolation en fibres de bois sur édicule Nord ENEOS, entreprise spécialisée en efficacité énergétique et écoconstruction 20/10/2012

27 AMENAGEMENT D UNE FERME EN HABITATION et CHAMBRES D HOTES Clients : Mrs TRAVERSIER - MAGNEN Lieu dit «Sur les Vignes», 180 Chemin du plateau, AVRESSIEUX LE PROJET MAI 2012 Porte bois de la chaufferie Porte coulissante à translation Façades Sud et Ouest du bâtiment Aval Terrassements du bâtiment annexe Bardage douglas dans chambres d hôtes ENEOS, entreprise spécialisée en efficacité énergétique et écoconstruction 20/10/2012

28 AMENAGEMENT D UNE FERME EN HABITATION et CHAMBRES D HOTES Clients : Mrs TRAVERSIER - MAGNEN Lieu dit «Sur les Vignes», 180 Chemin du plateau, AVRESSIEUX LE PROJET JUIN 2012 Ossature bois des cloisons intérieures Doublage placo de l édicule nord du bâtiment Aval Résille de plancher chauffant sur isolant liège Soubassement maçonné du bâtiment annexe Finitions de doublage ENEOS, entreprise spécialisée en efficacité énergétique et écoconstruction 20/10/2012

29 AMENAGEMENT D UNE FERME EN HABITATION et CHAMBRES D HOTES Clients : Mrs TRAVERSIER - MAGNEN Lieu dit «Sur les Vignes», 180 Chemin du plateau, AVRESSIEUX LE PROJET Façade Sud du bâtiment Amont Bâtiment annexe achevé Préparations de peinture Pignon Est du bâtiment Amont Salle d eau des chambres d hôtes JUIN 2012 ENEOS, entreprise spécialisée en efficacité énergétique et écoconstruction 20/10/2012

30 AMENAGEMENT D UNE FERME EN HABITATION et CHAMBRES D HOTES Clients : Mrs TRAVERSIER - MAGNEN Lieu dit «Sur les Vignes», 180 Chemin du plateau, AVRESSIEUX LE PROJET JUIN 2012 Façade Nord du bâtiment Aval Détail sur bardage zinc prépatiné de l édicule Nord du bâtiment Aval ENEOS, entreprise spécialisée en efficacité énergétique et écoconstruction 20/10/2012

31 AMENAGEMENT D UNE FERME EN HABITATION et CHAMBRES D HOTES Clients : Mrs TRAVERSIER - MAGNEN Lieu dit «Sur les Vignes», 180 Chemin du plateau, AVRESSIEUX LE PROJET JUILLET 2012 Détail des chambres d hôtes avec isolation en béton de chanvre Salle commune du bâtiment aval ENEOS, entreprise spécialisée en efficacité énergétique et écoconstruction 20/10/2012

32 AMENAGEMENT D UNE FERME EN HABITATION et CHAMBRES D HOTES Clients : Mrs TRAVERSIER - MAGNEN Lieu dit «Sur les Vignes», 180 Chemin du plateau, AVRESSIEUX LE PROJET JUILLET 2012 Façade Ouest du bâtiment Aval Façade Nord du bâtiment Aval ENEOS, entreprise spécialisée en efficacité énergétique et écoconstruction 20/10/2012

33 AMENAGEMENT D UNE FERME EN HABITATION et CHAMBRES D HOTES Clients : Mrs TRAVERSIER - MAGNEN LE PROJET Lieu dit «Sur les Vignes», 180 Chemin du plateau, AVRESSIEUX JUILLET 2012 Vue d ensemble du bâtiment Aval Détail sur auvent Nord-Est du bâtiment Aval Vue d ensemble du bâtiment Amont ENEOS, entreprise spécialisée en efficacité énergétique et écoconstruction 20/10/2012

34 Chiffres clés de l opération Coût opération = ,00 HT (dont ,00 HT d honoraires d études) Coût travaux = ,00 HT (y compris VRD et abords) Surfaces : 200m² sur bâtiment aval, 100m² sur bâtiment amont Performance énergétique = niveau BBC sur bâtiment aval (maison) Calendrier : études : fin 2010 à mi 2011 travaux : septembre 2011 à juillet 2012

35 Points forts / emploi des éco-matériaux Adéquation approfondie aux pathologies de l existant Comportement statique et hygrométrique adapté à l existant (pisé, pierre) Mise en œuvre faisant appel aux sens (tactile, aspect) Gestion efficace des problèmes d humidité (respirabilité) Confort intérieur accru (inertie, déphasage, hygrométrie)

36 Points faibles / emploi des éco-matériaux Manque de recul sur certaines solutions techniques Certains défauts de mise en œuvre / séchage pas toujours évidents à anticiper (moisissures angles béton chanvre) Référentiel technique et réglementaire assez limité Coût a priori plus élevé que des solutions standard mais possibilité d auto-construction largement supérieure

37 Leviers activés pour lever les freins liés à l emploi des éco-matériaux Connivence avec le Maître d Ouvrage, sensibilisé en amont Mise en valeur des savoirs faire des entreprises sur chantier Un recours à l auto-construction et au chantier participatif, pour faire écho Une rigueur de mise en œuvre pour ne pas sortir du champ d assurabilité (technique courante / règles pro, ATE, ) Une confiance du client sur des solutions parfois en limite des textes réglementaire et des assurances (pas de DO sur ce projet) Mais qui fonctionnent!

38 Merci pour votre attention QUESTIONS

2011 AGRANDISSEMENT D'UNE HABITATION et AMENAGEMENT D'UN GITE VAL MARAVEL

2011 AGRANDISSEMENT D'UNE HABITATION et AMENAGEMENT D'UN GITE VAL MARAVEL 2011 AGRANDISSEMENT D'UNE HABITATION et AMENAGEMENT D'UN GITE 26310 VAL MARAVEL Chantier en cours Maître d'ouvrage privé Avant projet Chantier en cours Complète 185 000 H.T (extension) / 53 000 H.T (gîte)

Plus en détail

AMELIORATION THERMIQUE DES BATIMENTS ANCIENS

AMELIORATION THERMIQUE DES BATIMENTS ANCIENS Centre de formation à la réhabilitation du patrimoine architectural AMELIORATION THERMIQUE DES BATIMENTS ANCIENS I-OBJECTIFS L objectif de cette formation est d'appréhender les solutions d'amélioration

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 15

Rapport action tuffeau. CAHIER n 15 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 15 Longère Varennes Figure 1-1 : Façade Sud Date de visite : 26 mai 2011 1 Description

Plus en détail

Maison de la vie associative

Maison de la vie associative Maison de la vie associative Situation géographique : Roanne (42) Maître d ouvrage : Ville de Roanne (42) Référence ARBRE : E129R Programme : Réhabilitation d une école maternelle en maison de la vie associative

Plus en détail

Présentation du Béton de Chanvre dans la Construction / Rénovation

Présentation du Béton de Chanvre dans la Construction / Rénovation Présentation du Béton de Chanvre dans la Construction / Rénovation Bureau d Etudes de Maîtrise d Oeuvre sommaire La perfo r m ance auna tu rel 1Qu est ce que le chanvre? 2 Le stockage du Carbone 3 Les

Plus en détail

Une offre unique sur le marché au coeur des Landes de Gascogne

Une offre unique sur le marché au coeur des Landes de Gascogne Des maisons bois écologiques : Les Maisons seront entièrement réalisées en ossature bois en pins des Landes. Trois types de maisons sont proposés. Toutes seront à Très Hautes Performances Energétiques.

Plus en détail

Respecter les spécificités du patrimoine et du bâti ancien

Respecter les spécificités du patrimoine et du bâti ancien Thème de la journée : Réussir une rénovation de qualité Mercredi 4 octobre 2017 Atelier 2 - Prévenir les risques liés à la «massification» Respecter les spécificités du patrimoine et du bâti ancien Julien

Plus en détail

Nom du projet :... Ville :... Année de livraison :... Surface de plancher (m²) :... Surface habitable (m²) :...

Nom du projet :... Ville :... Année de livraison :... Surface de plancher (m²) :... Surface habitable (m²) :... Fiche technique bois Fiche dûment remplie à joindre obligatoirement au dossier de participation pour concourir au Palmarès Régional de la Construction Bois. Nom du projet :... Ville :... Détail du projet

Plus en détail

CONCEPTION RÉALISATION EN RÉNOVATION - RÉHAFUTUR -

CONCEPTION RÉALISATION EN RÉNOVATION - RÉHAFUTUR - CONCEPTION RÉALISATION EN RÉNOVATION - RÉHAFUTUR - EKWATION ISABELLE CARI SOLENER HÉLÈNE DELATTRE Acteurs du Passif Collectif pour un bâtiment performant et confortable FORUM REGIONAL DES ACTEURS DU PASSIF

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 6

Rapport action tuffeau. CAHIER n 6 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 6 Maison de bourg Gizeux Figure 1-1 : Façade Ouest réhabilitée Date de visite :

Plus en détail

BELLEY Les Prés de Sonod Construction de 69 logements et 18 lots libres

BELLEY Les Prés de Sonod Construction de 69 logements et 18 lots libres BELLEY Les Prés de Sonod Construction de 69 logements et 18 lots libres Informations chantier : Date du concours : 31/07/2007 Date de dépôt du permis : 27/06/2008 1ere tranche livrée en Avril 2012 Fin

Plus en détail

- lors d une construction neuve. - lors d une rénovation d habitation récente employant des matériaux et systèmes constructifs conventionnels

- lors d une construction neuve. - lors d une rénovation d habitation récente employant des matériaux et systèmes constructifs conventionnels isoler sa maison pourquoi? quand? comment et où? - améliorer le confort intérieur - faire des économies d énergies - respecter la réglementation déperditions toiture 25 à 30 % sol 7 à 15 % murs 15 à 25

Plus en détail

Maison des énergies. rue Paul Vinot 70400, Héricourt

Maison des énergies. rue Paul Vinot 70400, Héricourt Maison des énergies rue Paul Vinot 70400, Héricourt Présentation La construction du Pôle Energie d Héricourt portée par les collectivités de Franche-Comté est destinée à former et sensibiliser tous les

Plus en détail

Atelier inter promotion COBBAC - REBBAC Présentation du projet : Structure multi-accueil «Pomme de Reinette» La Rochette - Savoie

Atelier inter promotion COBBAC - REBBAC Présentation du projet : Structure multi-accueil «Pomme de Reinette» La Rochette - Savoie Atelier inter promotion COBBAC - REBBAC Présentation du projet : Structure multi-accueil «Pomme de Reinette» La Rochette - Savoie LE CONTEXTE La Communauté de Communes La Rochette-Val Gelon : Créée en

Plus en détail

Présentation d une opération :

Présentation d une opération : Présentation d une opération : Réhabilitation énergétique d un immeuble de 5 logements sociaux Agence de Réhabilitation et de Construction à Vocation Sociale Le projet Le projet : Réhabilitation lourde

Plus en détail

COMMUNE DE LA ROCHEFOUCAULD Place Emile Roux LA ROCHEFOUCAULD

COMMUNE DE LA ROCHEFOUCAULD Place Emile Roux LA ROCHEFOUCAULD MAITRISE D OUVRAGE COMMUNE DE LA ROCHEFOUCAULD Place Emile Roux 16110 LA ROCHEFOUCAULD CONSTRUCTION D UN TENNIS COUVERT, D UN CLUB HOUSE, ET DE DEUX TERRAINS DE PLEIN AIR «POLE SPORTIF DE BEL AIR» LA ROCHEFOUCAULD

Plus en détail

ELEMENTS DE CORRECTION

ELEMENTS DE CORRECTION PARTIE A : ANALYSE DE DOSSIER BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR ÉTUDES ET ÉCONOMIE DE LA CONSTRUCTION Session 2014 EPREUVE E 5 ETUDE DES CONSTRUCTIONS SOUS-EPREUVE U 5.2 DEFINITION DES OUVRAGES CONSTRUCTION

Plus en détail

Restructuration de quatre groupes scolaires

Restructuration de quatre groupes scolaires éducation Chantier Restructuration de quatre groupes scolaires P our faire face notamment à l augmentation de la population et donc des effectifs scolaires, quatre groupes scolaires de la commune vont

Plus en détail

VILLAGE DE VACANCES FAMILLES Le Gentil à La Plagne Montalbert

VILLAGE DE VACANCES FAMILLES Le Gentil à La Plagne Montalbert VILLAGE DE VACANCES FAMILLES Le Gentil à La Plagne Montalbert 73210, AIME Présentation Le centre de vacances de La Plagne - Montalbert a été construit en 1972 à une altitude de 1 550 m. Il a été modifé

Plus en détail

Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère)

Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère) Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère) Durée du thème : 30 minutes FEEBAT Module 1+2 - Isolation thermique 1 Pour réduire les consommations d énergie Pour

Plus en détail

Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer

Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Ecole de musique de Gérardmer F. Lausecker 1 Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer François Lausecker Agence Lausecker architectes

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 5

Rapport action tuffeau. CAHIER n 5 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 5 Maison rurale Cheviré le Rouge Figure 1-1: Façade Nord, Cheviré Le Rouge Date

Plus en détail

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments Liste des DTU Documents techniques unifiés DTU 13 - Fondations DTU 13.11 DTU 13.12 DTU 13.2 DTU 13.3 DTU 14 - Cuvelage DTU 14.1 DTU 20 - Maçonnerie DTU 20.1 Fondations superficielles Règles pour le calcul

Plus en détail

RÉSEAU D ÉCHANGES TECHNIQUES LA GEOTHERMIE JEUDI 20 FÉVRIER 2014

RÉSEAU D ÉCHANGES TECHNIQUES LA GEOTHERMIE JEUDI 20 FÉVRIER 2014 RÉSEAU D ÉCHANGES TECHNIQUES LA GEOTHERMIE JEUDI 20 FÉVRIER 2014 Réhabilitation de la CAC Choix de la Géothermie Présentation du projet et du bâtiment réhabilitation en site occupé du bâtiment de 2 000

Plus en détail

REHABILITATION DU GROUPE SCOLAIRE DU GREGOIRE

REHABILITATION DU GROUPE SCOLAIRE DU GREGOIRE REHABILITATION DU GROUPE SCOLAIRE DU GREGOIRE Bâtiments GI - GII et GIV Juin 2010 Sommaire 1 Faisabilité énergétique juin 2006 Réhabilitation groupe scolaire du Grégoire IV Réhabilitation groupe scolaire

Plus en détail

Depuis plus de 10 ans, le quartier Gour de l Arche de la ville de Périgueux connait un renouvellement urbain. Une convention avec l agence nationale

Depuis plus de 10 ans, le quartier Gour de l Arche de la ville de Périgueux connait un renouvellement urbain. Une convention avec l agence nationale Depuis plus de 10 ans, le quartier Gour de l Arche de la ville de Périgueux connait un renouvellement urbain. Une convention avec l agence nationale de Rénovation Urbaine (ANRU) est mise en place. Ce projet

Plus en détail

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris 75014 Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris 1. Présentation de la résidence : 1 - Note de présentation VF L opération se situe

Plus en détail

Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul

Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul Sommaire 1 -Présentation n du CNIDEP 2 -Présentati ion du projet 3 -Les cibles de la HQE 4 -La gestion énergé

Plus en détail

4 pavillons T3 accessibles PMR

4 pavillons T3 accessibles PMR 4 pavillons T3 accessibles PMR rue Henri Barbusse 58270 Saint-Benin-d'Azy, Saint-Benin-d'Azy Présentation Présentation du projet La Communauté de Communes des Amognes s est engagée dans la réalisation

Plus en détail

Quelle construction pour prendre en compte l évolution des modes de vie? Comment construire en se réapropriant les modes de faire vernaculaires?

Quelle construction pour prendre en compte l évolution des modes de vie? Comment construire en se réapropriant les modes de faire vernaculaires? DUMANE IN CASA. CONCOURS D IDÉES ARCHITECTURE - NOTICE EXPLICATIVE - COMMUNE DE CUTTOLI-CORTICCHIATIO. La conception de cette habitation part d une architecture populaire (comme à une époque où les constructions

Plus en détail

plus le R d une paroi est élevé, plus sa résistance thermique est importante plus le lambda est faible, plus le matériaux est isolant

plus le R d une paroi est élevé, plus sa résistance thermique est importante plus le lambda est faible, plus le matériaux est isolant L isolation est devenue un enjeu majeur dans la construction tant dans le secteur du neuf que celui de la rénovation. Elle est en effet le levier le plus important concernant les économies d énergie. Dans

Plus en détail

Présentation de l Audit Global Partagé. 14ter à 20 rue G. Lauriau et 27 rue C. Gaillard Montreuil. 2. Etat des lieux de la copropriété

Présentation de l Audit Global Partagé. 14ter à 20 rue G. Lauriau et 27 rue C. Gaillard Montreuil. 2. Etat des lieux de la copropriété Présentation de l Audit Global Partagé 14ter à 20 rue G. Lauriau et 27 rue C. Gaillard 93100 Montreuil Plan de la présentation 1. Introduction 2. Etat des lieux de la copropriété 4. Plan de financement

Plus en détail

Nouveau plan bois. Des études structurantes pour la filière. Serge Le Nevé Julien Lamoulie Angers, le 25 Septembre 2013

Nouveau plan bois. Des études structurantes pour la filière. Serge Le Nevé Julien Lamoulie Angers, le 25 Septembre 2013 Nouveau plan bois Actions et référentiels de demain Des études structurantes pour la filière Serge Le Nevé Julien Lamoulie Angers, le 25 Septembre 2013 Une «boîte à outil» qui s étoffe Grace aux moyens

Plus en détail

FILIERE PAILLE EN EURE-ET-LOIR

FILIERE PAILLE EN EURE-ET-LOIR FILIERE PAILLE EN EURE-ET-LOIR 15 Décembre 2011 L ECOCONSTRUCTION EN EURE-ET-LOIR 2006 Conférence à destination des collectivités locales et des artisans Pôle écoconstruction sur les Artisanales de Chartres

Plus en détail

DCE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DCE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES DCE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES RC REGLEMENT DE CONSULTATION AE ACTE D ENGAGEMENT CCAP CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERAL GROS ŒUVRE VRD CHARPENTE BOIS COUVERTURE ETANCHEITE BARDAGE

Plus en détail

REQUALIFICATION DU VILLAGE CAP VACANCES

REQUALIFICATION DU VILLAGE CAP VACANCES LES RETOURS D EXPÉRIENCE REQUALIFICATION DU VILLAGE CAP VACANCES SITUATION GÉOGRAPHIQUE : LA PLAGNE MONTALBERT (73) MAÎTRE D OUVRAGE : SCI CAP VACANCES PATRIMOINE PROGRAMME : RÉNOVATION PAR L EXTÉRIEUR

Plus en détail

LES ESPACES PROTEGES AU REGARD DES ECONOMIES D ENERGIE

LES ESPACES PROTEGES AU REGARD DES ECONOMIES D ENERGIE LES ESPACES PROTEGES AU REGARD DES ECONOMIES D ENERGIE Expérimentations menées dans le réseau de l ANVPAH & VSSP Séminaire «Péril sur les secteurs protégés?» TROYES 4 & 5 novembre 2010 L ANVPAH & VSSP

Plus en détail

DPGF LOT 20 GROS OEUVRE

DPGF LOT 20 GROS OEUVRE INSTALLATION DE CHANTIER Amenée du matériel, installation ens. 1,00 Etat des lieux ens. 1,00 Bungalow sanitaires U 1,00 Bungalow vestiaire U 1,00 Bungalow salle de réunion U 1,00 Branchement eau U 1,00

Plus en détail

ANNEXE 3 CONTRAT DE MANDAT PUBLIC DE RÉALISATION D UN POLE DE SANTE LIBERAL AMBULATOIRE À SAINT PIERRE SUR DIVES PROGRAMME

ANNEXE 3 CONTRAT DE MANDAT PUBLIC DE RÉALISATION D UN POLE DE SANTE LIBERAL AMBULATOIRE À SAINT PIERRE SUR DIVES PROGRAMME ANNEXE 3 CONTRAT DE MANDAT PUBLIC DE RÉALIATION D UN POLE DE ANTE LIBERAL AMBULATOIRE À AINT PIERRE UR DIVE PROGRAMME OMMAIRE I PRÉENTATION DU ITE ÉTUDIÉ POUR LE PLA II FAIABILITÉ TECHNIQUE ET FINANCIÈRE

Plus en détail

«La verrière du May»

«La verrière du May» «La verrière du May» Rénovation-extension d une maison d habitation et création de chambres d hôtes à Sancy (54) Avant travaux Le contexte Le projet se situe sur la commune de Sancy, en extrémité de village,

Plus en détail

Matériaux durables : critères par catégorie 1

Matériaux durables : critères par catégorie 1 Matériaux durables : critères par catégorie 1 1. Maçonneries porteuses... 2 2. Ossature bois et charpente... 2 3. Cloisons et faux plafond... 2 4. Isolation thermique et acoustique... 2 5. Étanchéité à

Plus en détail

AMELIORATION THERMIQUE ET BATI ANCIEN

AMELIORATION THERMIQUE ET BATI ANCIEN Clermont-Ferrand - 12 mai 2009 AMELIORATION THERMIQUE ET BATI ANCIEN Tony Marchal, Ing. Arch.DPLG Illustrations: T.Marchal - Jean-Pierre Oliva - MEEDDAT - CETE - ADEME sur environ 30 millions de logements,

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE VISITE VAD Siège mondial de Rossignol

COMPTE-RENDU DE VISITE VAD Siège mondial de Rossignol Centre d échanges et de ressources pour la qualité environnementale des aménagements et des bâtiments en Rhône-Alpes COMPTE-RENDU DE VISITE VAD Siège mondial de Rossignol St Jean de Moirans (38) 9 février

Plus en détail

Résidences sociales de la SAAHLM Audoise et Ariégeoise

Résidences sociales de la SAAHLM Audoise et Ariégeoise Commission d instruction Phase conception Résidences sociales de la SAAHLM Audoise et Ariégeoise Bâtiment C Bâtiment A Bâtiment B 1 Fiche d identité Maître d Ouvrage Architecte BE thermique AMO QEB SAAHLM

Plus en détail

Réussir son projet en solaire thermique collectif. Dijon 19/11/2015

Réussir son projet en solaire thermique collectif. Dijon 19/11/2015 Réussir son projet en solaire thermique collectif Dijon 19/11/2015 Retour d expérience : Rénovation BBC de 86 logements sociaux à Besançon Oscar Bardullas Responsable technique du patrimoine SAIEMB Logement

Plus en détail

Annexe : liste des éléments à renseigner

Annexe : liste des éléments à renseigner Annexe : liste des éléments à renseigner Organisé par : Avec le soutien de : En partenariat avec : * Champ Obligatoire Projet Nom du projet * : Adresse : Ville* : N Département : Région : Choisir un type

Plus en détail

20 habitations groupées à Brioude

20 habitations groupées à Brioude 20 habitations groupées à Brioude Maître d ouvrage : foyer vellave Performance : BBC, 65 kw/m2/an Intervenants Maîtrise d ouvrage : SA HLM LE FOYER VELLAVE, 43000 LE PUY-EN-VELAY (Haute-Loire) 2000 Logements

Plus en détail

Habiter PRÉSENTATION. 25 mars le paysage en Limousin GRAMOND // SOCIE // RICARD

Habiter PRÉSENTATION. 25 mars le paysage en Limousin GRAMOND // SOCIE // RICARD le paysage en PRÉSENTATION 25 mars 2016 Donner une cohérence c est avant tout valoriser le «déjà là», les usages actuels, les caractéristiques physiques du site... le paysage en PROJET D HABITAT] PARTICIPATIF.

Plus en détail

1 Rappel de la mesure en 6 points

1 Rappel de la mesure en 6 points Objet > Travaux embarqués : Guide «Ravalement, rénovation de toiture, aménagement des pièces - Quand devez-vous isoler?» Obligation de réaliser des travaux d isolation thermique lors de la réalisation

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012 entre en vigueur

La Réglementation Thermique 2012 entre en vigueur La Réglementation Thermique 2012 entre en vigueur Aussi, afin de réduire durablement les dépenses énergétiques, le Grenelle Environnement a prévu la mise en oeuvre d un programme de réduction des consommations

Plus en détail

Siège social de Sorea. Société de Régie de L Arc Saint Julien de Montdenis (73) 2010

Siège social de Sorea. Société de Régie de L Arc Saint Julien de Montdenis (73) 2010 Siège social de Sorea Société de Régie de L Arc Saint Julien de Montdenis (73) 2010 Concevoir ensemble Afin d appréhender toutes les dimensions de la performance énergétique et environnementale, cr&on,

Plus en détail

Réunion Conseil Régional île de France. Olivier Barry Directeur Général

Réunion Conseil Régional île de France. Olivier Barry Directeur Général Olivier Barry Directeur Général 42 communes 6 500 logements 140 groupes Raréfaction des énergies Le contexte Gestion des ressources Prise de conscience politique à travers Le lancement du terme «facteur

Plus en détail

Historique du CHANVRE Différentes utilisations Les intérêts techniques et environnementaux Les fondamentaux de l association

Historique du CHANVRE Différentes utilisations Les intérêts techniques et environnementaux Les fondamentaux de l association Historique du CHANVRE Différentes utilisations Les intérêts techniques et environnementaux Les fondamentaux de l association Utilisation des fibres de chanvre : les laines isolantes Fibres Laine isolante

Plus en détail

Construction de 45 logements secteur de la Hunaudaye Cabri Habitat / Ville de Saint Brieuc Présentation du projet

Construction de 45 logements secteur de la Hunaudaye Cabri Habitat / Ville de Saint Brieuc Présentation du projet 1 Construction de 45 logements secteur de la Hunaudaye Cabri Habitat / Ville de Saint Brieuc Présentation du projet Cabri habitat / ville de Saint Brieuc - atelier du CANAL / BEC / safège / ouest structures

Plus en détail

La construction/rénovation

La construction/rénovation La construction/rénovation Le projet de construction consiste à rénover une ancienne ferme et ses dépendances et le transformer en gîte confortable. À l'intérieur 1 / 5 Les matériaux de base sont la pierre,

Plus en détail

Un vêtement technique pour le bâtiment!

Un vêtement technique pour le bâtiment! Isolant rigide en fibres de bois pour l ITE Sous toiture, sous bardage, sous plancher, sous enduit. Un vêtement technique pour le bâtiment! > Isolants bio-sourcés en fibres de bois > Hautes performances

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE (HORS CONSTRUCTION D UNE MAISON INDIVIDUELLE)

QUESTIONNAIRE D ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE (HORS CONSTRUCTION D UNE MAISON INDIVIDUELLE) QUESTIONNAIRE D ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE (HORS CONSTRUCTION D UNE MAISON INDIVIDUELLE) Nom du proposant :... Adresse du proposant :... Code postal :...Ville :... Téléphone :...E-mail :... 1 - DESCRIPTION

Plus en détail

La mise en œuvre de l isolation thermique et l étanchéité à l air

La mise en œuvre de l isolation thermique et l étanchéité à l air fortement le bilan énergétique d une maison 3 8 Assurer la qualité de l isolation thermique et de l étanchéité à l air Le point sur La mise en œuvre de l isolation thermique et l étanchéité à l air 2 L

Plus en détail

Dallages de ciment au Nord du pavillon sur les accès au patio Ouest

Dallages de ciment au Nord du pavillon sur les accès au patio Ouest sous-sol LES EXTERIEURS Accès voitures Accès piétons Espaces extérieurs Ascenseur à voitures depuis l avenue de la Gare pour desservir les 2 parkings enterrés Dallages de ciment au Nord du pavillon sur

Plus en détail

Le «off» du développement durable HÔPITAL HQE - ALÈS [30]

Le «off» du développement durable HÔPITAL HQE - ALÈS [30] Le «off» du développement durable - 2013 HÔPITAL HQE - ALÈS [30] PROGRAMME : nouvel hôpital HQE 250 lits LIEU : ALES [30] MAÎTRE D OUVRAGE : Centre Hospitalier d Alès MAÎTRE D ŒUVRE : Pierre TOURRE en

Plus en détail

RAPPORT AU CONSEIL GENERAL. Séance du vendredi 23 octobre 2009

RAPPORT AU CONSEIL GENERAL. Séance du vendredi 23 octobre 2009 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DES YVELINES Direction Générale des Services du Département Direction des Bâtiments, des Moyens Généraux et du Patrimoine 2009-CG-2-2408 Service Affaires Financières Affaire

Plus en détail

Maison passive non certifiée. Arras 2012

Maison passive non certifiée. Arras 2012 Maison passive non certifiée Arras 2012 C est dans les faubourgs d Arras qu il faut trouver cette petite pépite : une maison individuelle passive masquée côté rue par une rangée de garages bardés de bois.

Plus en détail

La toiture dans tous ses états

La toiture dans tous ses états ARCHITECTURE Entièrement vitrées, totalement fermées, translucides ou mixtes, les toitures de vérandas se déclinent aujourd hui dans un grand nombre de variantes qui permettent de répondre à tous les besoins

Plus en détail

LE BATI ANCIEN, LE PATRIMOINE ET L ENERGIE

LE BATI ANCIEN, LE PATRIMOINE ET L ENERGIE Quelles recommandations d intervention pour le bâti ancien grenoblois? LE BATI ANCIEN, LE PATRIMOINE ET L ENERGIE Bâti ancien et développement durable -ANVPAH- 15 décembre 2010 Ville de Grenoble Contexte

Plus en détail

LA CONSTRUCTION PASSIVE POURQUOI ET COMMENT?

LA CONSTRUCTION PASSIVE POURQUOI ET COMMENT? LA CONSTRUCTION PASSIVE POURQUOI ET COMMENT? Atelier d Architecture Delsinne Concepteur Maisons Passives CEPH www.delsinnearchitecte.fr Acteurs du Passif Collectif pour un bâtiment performant et confortable

Plus en détail

Plus de 16 millions de m² de façades isolées en France en soit une augmentation de 50% par an depuis 2009

Plus de 16 millions de m² de façades isolées en France en soit une augmentation de 50% par an depuis 2009 Le marché de l ITE Le marché de l ITE : Plus de 16 millions de m² de façades isolées en France en 2011 soit une augmentation de 50% par an depuis 2009 La rénovation reste le principal segment de marché

Plus en détail

Guide préalable à la rénovation énergétique. Tout ce qu il faut savoir

Guide préalable à la rénovation énergétique. Tout ce qu il faut savoir Guide préalable à la rénovation énergétique Tout ce qu il faut savoir Sommaire: Quelques chiffres et constats Des objectifs à atteindre Apprendre à reconnaitre le bâti, en définir la typologie Faire un

Plus en détail

// ENVELOPPE EXTÉRIEURE // AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR // SERVICES DE PROXIMITÉ CONSTRUCTION SERVICE INGÉNIERIE

// ENVELOPPE EXTÉRIEURE // AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR // SERVICES DE PROXIMITÉ CONSTRUCTION SERVICE INGÉNIERIE // ENVELOPPE EXTÉRIEURE // AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR // SERVICES DE PROXIMITÉ CONSTRUCTION SERVICE INGÉNIERIE CSI Réseau assure la gestion globale de vos projets. UN INTERLOCUTEUR UNIQUE // POUR COORDONNER

Plus en détail

Ville de Gonesse - Réhabilitations

Ville de Gonesse - Réhabilitations Ville de Gonesse - Réhabilitations La Fauconnière Bâtiments C1 et C2 N 1 au 58 Square du Nord 570 logements Construction réalisée entre 1963 et 1965 2500 LOGEMENTS en coffrage tunnel avec nez de dalles

Plus en détail

Logements collectifs: La rénovation à haute performance énergétique

Logements collectifs: La rénovation à haute performance énergétique Séminaire Bâtiment Durable : Logements collectifs: La rénovation à haute performance énergétique 11/12/2015 Bruxelles Environnement la tour Brunfaut: le défi d'une rénovation très lourde est relevé! Renaud

Plus en détail

Présentation Entreprise

Présentation Entreprise Présentation Entreprise N o t r e p a s s i o n b â t î t v o s p r o j e t s A C T I V I T E : Gros Œuvre Second Œuvre Rénovation immobilière L'entreprise BATI13 située à Aix en Provence vous propose

Plus en détail

Internat du Lycée IPERMA (Institut Privé d Enseignement Rural et Mécanique Agricole )

Internat du Lycée IPERMA (Institut Privé d Enseignement Rural et Mécanique Agricole ) Internat du Lycée IPERMA (Institut Privé d Enseignement Rural et Mécanique Agricole ) Rue du cimetière - 1 Place Domaine de Laveyne 58330, Saint-Saulge Présentation 1- Le projet L association IPERMA "Institut

Plus en détail

Requalification et extension du village de vacances Cap vacances

Requalification et extension du village de vacances Cap vacances Requalification et extension du village de vacances Cap vacances Situation géographique : La Plagne Montalbert (73) Maître d ouvrage : SCI CAP VACANCES Patrimoine Référence ARBRE : T15RES Programme : Rénovation

Plus en détail

ENATHEC. Le traitement acoustique d un bâtiment : Exemples pratiques et solutions techniques. Laurent WOITIER

ENATHEC. Le traitement acoustique d un bâtiment : Exemples pratiques et solutions techniques. Laurent WOITIER INDUSTRIE PARCS EOLIENS ENVIRONNEMENT ARCHITECTURE AEROPORT Le traitement acoustique d un bâtiment : Exemples pratiques et solutions techniques Laurent WOITIER Bureau d étude VENATHEC Chargé d affaires,

Plus en détail

OÏKOS informe, forme et éduque à l'éco-construction en Rhône-Alpes

OÏKOS informe, forme et éduque à l'éco-construction en Rhône-Alpes Association loi 1901 - N Siret : 41749575100071 - Organisme de formation enregistré sous le n 82.69.09010.69 - Membre de la Fédération Eco-construire - Membre du réseau FécoRA (Formation Eco-Construction

Plus en détail

Connaître et prévenir les pathologies du bâtiment

Connaître et prévenir les pathologies du bâtiment Connaître et prévenir les pathologies du bâtiment Formation présentielle Formation 2 jours - 14 h 1 745.00 HT Réf. VA32 Petit-déjeuner d accueil et repas du midi offerts Objectifs Détecter un risque simple

Plus en détail

Connaître et prévenir les pathologies du bâtiment

Connaître et prévenir les pathologies du bâtiment Connaître et prévenir les pathologies du bâtiment Formation présentielle Formation 2 jours - 14 h 1 745.00 HT Réf. VA32 Petit-déjeuner d accueil et repas du midi offerts Objectifs Détecter un risque simple

Plus en détail

RÉNOVATION : OBLIGATION D ISOLATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2017

RÉNOVATION : OBLIGATION D ISOLATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2017 RÉNOVATION : OBLIGATION D ISOLATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2017 LES SOLUTIONS D ISOLATION THERMIQUE DE SOPREMA OU LA PERFORMANCE AU SERVICE DU CONFORT Le saviez-vous? Un logement ou un bâtiment mal ou

Plus en détail

PROJET ECOTEC 21 - GESTION DE L ÉNERGIE -

PROJET ECOTEC 21 - GESTION DE L ÉNERGIE - PROJET ECOTEC 21 - GESTION DE L ÉNERGIE - Confort et régulation thermique Résidence Maréchal Juin Plan de la présentation 1. Projet Ecotec 21 2. Objectifs de l étude expérimental (site Maréchal Juin) 3.

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 7.0 1/8 Etabli le 13.07.1998 par B. Triverio Révision le 05.07.016 par S. Savoy Contrôlé et libéré le 15.09.016 par B. Chanez Semestre 1 Construction 30 périodes selon OrFo 1..1 Bases de la construction

Plus en détail

Isolation par l extérieur + parement enduit mince

Isolation par l extérieur + parement enduit mince Enveloppes et revêtements extérieurs Isolation par l extérieur + parement enduit mince D.1 1/5 Domaine d application Toute construction isolée par l extérieur en travaux neufs, hors maisons en bois. Dans

Plus en détail

QUELQUES REALISATIONS A HAUTE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET QUALITE ENVIRONNEMENTALE EN CENTRES-BOURGS

QUELQUES REALISATIONS A HAUTE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET QUALITE ENVIRONNEMENTALE EN CENTRES-BOURGS QUELQUES REALISATIONS A HAUTE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET QUALITE ENVIRONNEMENTALE EN CENTRES-BOURGS SA HLM LE TOIT VOSGIEN LES AMERIQUES 6 RUE DU BREUIL BP31 88101 SAINT-DIE-DES-VOSGES Tel : 03 29 55 15

Plus en détail

Maisons & extensions à ossature bois

Maisons & extensions à ossature bois Maisons & extensions à ossature bois Professionnel du bois implanté dans le Nord la France puis plus 40 ans, et en tant que fabricant, nous maîtrisons les rnières techniques construction pour réaliser

Plus en détail

Pose de première pierre Construction de 14 logements individuels

Pose de première pierre Construction de 14 logements individuels Pose de première pierre Construction de 14 logements individuels Mardi 19 novembre 2013 à 11 heures Rue Jean Bouillaud, Allée Jules Verne L Isle d Espagnac Bien vous loger : notre ambition, notre métier.

Plus en détail

CHAUFFER LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation

CHAUFFER LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation SON EAU CHAUFFER ET SA MAISON AVEC LE SOLEIL Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation 1/ Répartition des consommations

Plus en détail

L impact environnemental: La maison individuelle à coût maitrisé

L impact environnemental: La maison individuelle à coût maitrisé L impact environnemental: La maison individuelle à coût maitrisé Les enjeux énergétiques donc environnementaux 1 Consommation énergie 800 MTep 700 600 500 400 Actuel 300 200 RT2005 100 0 Habitat Transport

Plus en détail

Une nouvelle approche industrielle pour la rénovation énergétique des bâtiments

Une nouvelle approche industrielle pour la rénovation énergétique des bâtiments Une nouvelle approche industrielle pour la rénovation énergétique des bâtiments Journée IHF Aquitaine du 29 septembre 2015 Christophe Bello Directrice Commercial - Syrthea Christophe@syrthea.com 06.19.58.11.31

Plus en détail

1. DIAGNOSTIC DE L ETAT EXISTANT LISTE DES TRAVAUX DE DEMOLITION ET ESTIMATION LISTE DES TRAVAUX DE RESTAURATION ET ESTIMATION...

1. DIAGNOSTIC DE L ETAT EXISTANT LISTE DES TRAVAUX DE DEMOLITION ET ESTIMATION LISTE DES TRAVAUX DE RESTAURATION ET ESTIMATION... SOMMAIRE 2014 1. DIAGNOSTIC DE L ETAT EXISTANT... 1 2. LISTE DES TRAVAUX DE DEMOLITION ET ESTIMATION... 3 3. LISTE DES TRAVAUX DE RESTAURATION ET ESTIMATION... 4 3.1. BET STUCTURE... 4 3.2. GROS-OEUVRE...

Plus en détail

Réalisation d un espace de bureau en mezzanine Plateforme bois construction

Réalisation d un espace de bureau en mezzanine Plateforme bois construction Réalisation d un espace de bureau en mezzanine Plateforme bois construction Acheteur : Pôle Excellence Bois Contact : Nicolas ROSSET, chargé de mission 715, route de Saint Félix Z.A. Rumilly Sud 74150

Plus en détail

SALLE MULTISPORT LA FARE LES OLIVIERS, (13)

SALLE MULTISPORT LA FARE LES OLIVIERS, (13) Candidature Off du Développement Durable Octobre 2014 SALLE MULTISPORT LA FARE LES OLIVIERS, (13) Maître d Ouvrage Architecte BE Technique AMO VILLE DE LA FARE LES OLIVIERS MONTECRISTO GRONTMIJ 1 La ville

Plus en détail

Les principes de l'isolation naturelle intérieure et extérieure Stage-Découverte Le samedi 13 octobre 2012

Les principes de l'isolation naturelle intérieure et extérieure Stage-Découverte Le samedi 13 octobre 2012 Les principes de l'isolation naturelle intérieure et extérieure Stage-Découverte Le samedi 13 octobre 2012 Maitre de stage : Bruno Lacroix Ville : Bricqueville-sur-Mer (50) Age minimum pour participer

Plus en détail

RÉNOVATION LA CARTE NUMÉRIQUE

RÉNOVATION LA CARTE NUMÉRIQUE Paris avril 2015 RÉNOVATION LA CARTE NUMÉRIQUE C est quand qu on va où? André POUGET 01 42 59 53 64 PROJET DE LOI «LTE» * Article 4 bis: carnet numérique de suivi et d entretien Objectif : pour tous les

Plus en détail

Annexe Analyse des performances acoustiques et thermiques

Annexe Analyse des performances acoustiques et thermiques Annexe Analyse des performances acoustiques et thermiques 1 Analyse des performances acoustiques et thermiques du bâti ancien et propositions pour leur amélioration L objectif du volet thermique et acoustique

Plus en détail

Un vêtement technique pour le bâtiment!

Un vêtement technique pour le bâtiment! Isolant rigide en fibres de bois pour l ITE Sous toiture, sous bardage, sous plancher, sous enduit. Un vêtement technique pour le bâtiment! > Isolants bio-sourcés en fibres de bois > Hautes performances

Plus en détail

Chantier rue Huberti à Schaerbeek évolution chhronologique 22/02/2011 > 15/11/2011

Chantier rue Huberti à Schaerbeek évolution chhronologique 22/02/2011 > 15/11/2011 (1) : façade à rue avant transformation (22/02) (2) : façade côté jardin avant transformation (22/02) Page 1 sur 113 (3) : démolition du carrelage sur stabilisé (22/02) (4) : à gauche, tranchée pour le

Plus en détail

il révolutionne l isolation!

il révolutionne l isolation! fiche technique complète sur Emissivité 0,88 initiale (0,86 à 3 ) Réflectivité 0,83 initiale (0,75 à 3 ) (Composés Organiques Volates) Les Avantages ThermaCote Grâce à sa formulation et sa concentration

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MARCHE DE MAITRISE D ŒUVRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Mission de Maîtrise d œuvre pour la conception et la réalisation d un Bâtiment d activité sur la zone d activité «Les Plantes»

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROJET

PRÉSENTATION DU PROJET IUT DE BÉZIERS PRÉSENTATION DU PROJET MAÎTRE D OUVRAGE Communauté d agglomération Béziers Méditerranée MANDATAIRE DU MAÎTRE D'OUVRAGE SEBLI PROGRAMME Construction d'un l IUT comprenant 4 départements,

Plus en détail

PRE PROGRAMME REHABILITATION DE 26 LOGEMENTS 22 LOGS : RUE ARISTIDE HIMBAUT, JEAN MOULIN, PASSAGE SALENGRO COLOMBELLES (14460)

PRE PROGRAMME REHABILITATION DE 26 LOGEMENTS 22 LOGS : RUE ARISTIDE HIMBAUT, JEAN MOULIN, PASSAGE SALENGRO COLOMBELLES (14460) Tél. : 02.31.72.41.52 PRE PROGRAMME REHABILITATION DE 26 LOGEMENTS 22 LOGS : RUE ARISTIDE HIMBAUT, JEAN MOULIN, PASSAGE SALENGRO ET 4 LOGS : RUE GUY MOLLET COLOMBELLES (14460) Juin 2016 22 logements rue

Plus en détail

Construction et Isolation. COMPAREZ matériaux, plans et prix pour offrir à votre future maison la meilleure solution constructive du marché

Construction et Isolation. COMPAREZ matériaux, plans et prix pour offrir à votre future maison la meilleure solution constructive du marché Construction et Isolation COMPAREZ matériaux, plans et prix pour offrir à votre future maison la meilleure solution constructive du marché Votre rêve est de faire construire une maison moderne, économe

Plus en détail