«La Société Coopérative et Participative c est quoi? Est-ce fait pour moi?»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«La Société Coopérative et Participative c est quoi? Est-ce fait pour moi?»"

Transcription

1 «La Société Coopérative et Participative c est quoi? Est-ce fait pour moi?»

2 https://www.youtube.com/watch?v=4qhr_wm0mxk

3 Repères sur les Scop/Scic

4 Quelques Scop/Scic

5 Les Scop/Scic en chiffres Adhérents Nombre Salariés Taille Moyenne National Ouest (Basse-Normandie, Bretagne et Pays de la Loire) Pays de la Loire Maine et Loire Source : Union régionale des Scop 2015

6 Adhérents 49 PAYSAGISTE DU HAUT ANJOU PLATEFORME 303 SANTRAC COMESSA 1 Scop 2 Scop APS BTG AZ DECOR

7 Ventilation sectorielle SCOP 36% 24% 18% 9% 6% 3% 4% Services Construction Industrie Education, santé, action sociale Commerce Transports Autres

8 Ventilation sectorielle SCIC

9 Origine des création 2015 (PDL) 73 ETP 13 ETP 12 ETP 4 ETP

10 Qu est ce qu une Scop? Qu est ce qu une Scic?

11 1. Une entreprise Scop Scic : grands principes Statut commercial : SA, SAS ou SARL inscrite au Registre de Commerce et des Sociétés Un projet économique et stratégique : Pour assurer la pérennité de la société et la poursuite des buts recherchés (notion d utilité sociale pour la SCIC) Sociétariat : SCOP Salariés majoritaires (51% mini. du capital et 65% droit de vote mini.) SARL/SAS : 2 associés salariés mini. SA : 7 associés salariés mini. et de capital SCIC Multi-sociétariat (3 catégories mini.) SARL : 3 associés mini./sa : 7 associés mini Catégories : salariés ou producteurs des biens et services de la Scic/bénéficiaires (clients, usagers, fournisseurs )/autres dont le cas échéant collectivités Risque limité à la hauteur de l apport en capital

12 Scop Scic : grands principes 2. La gestion démocratique 1 associé = 1 voix quelle que soit la part de capital détenu (SCIC : pondération possible du poids des collèges d associés 10% min. à 50% max) Gouvernance : l Assemblée Générale souveraine - Election du dirigeant/ca, - Orientations stratégiques, - Admission d associés (candidature obligatoire ou volontaire), - Vote du rapport de gestion, - Répartition du résultat - Modifications statutaires -

13 Une Scic/Scop c est Gouvernance coopérative (politique) Gouvernance d entreprise (opérationnelle) SCIC/SCOP SA ou SARL Société Entreprise P.D.G. (en SA) ou Conseil d Administration Gérant (en SARL) Encadrement Une personne = une voix Assemblée Générale Sociétaires (Associés) Salariés

14 Scop Scic : grands principes 3. La répartition du résultat SCOP SCIC > Réserves : mini 57,5% > Dividende : maxi TMO

15 Scop Scic : grands principes 4. Un patrimoine collectif et impartageable immobilisations stocks créances disponibilités capital social Réserves impartageables emprunts fournisseurs associés Scop banque fournisseurs

16 Scop Scic : autres particularités particularités fiscales 1 exonération de la taxe professionnelle / nouvelle CET (SCOP) 2 réduction de l assiette de l IS. et sociales 3 statut du dirigeant.

17 En résumé. Sociétariat Gouvernance Activité / objet social Répartition du résultat Fiscalité SCIC > Multisociétariat (3 associés car 3 categories d associés minimum en SARL, 7 associés en SA) > Possibilité d entrée au capital pour les collectivités 1 associé = 1 voix Pondération possible (collèges) Toute activité devant répondre d une utilité sociale > Réserves : mini 57,5% > Dividende : maxi TMO Soumise à CET Assiette d IS réduite SCOP > 2 associés (SARL) > 7 associés (SA / de capital) > Salariés majoritaires 1 associé = 1 voix Toute activité (sauf professions réglementées) > Réserves : mini 16% > Participation : mini 25% > Dividendes : maxi 1/3 Exoneration de CET Assiette d IS réduite

18 Zoom sur la transformation d association en société coopérative

19 Cadre juridique Art. 28 bis de la loi de 1947 Loi n du 17 juillet 2001 «Les associations déclarées peuvent se transformer en société coopérative ayant une activité analogue. Cette transformation n'entraîne pas la création d'une personne morale nouvelle.» 19

20 Les motivations : la gouvernance Les responsables associatifs peuvent s interroger sur l évolution du statut en raison de : - Renouvellement des membres du conseil d administration («essoufflement») - Implication des salariés ou des bénéficiaires dans le fonctionnement qui s'avère de plus en plus indispensable -Fonctionnement réel de l association qui s'oriente de plus en plus vers une activité économique -Enjeux de renforcement du partenariat avec les collectivités locales, les fournisseurs -Enjeux de fidélisation des usagers, des clients, des salariés -Souhait de limiter la responsabilité des dirigeants (bénévoles)

21 Les avantages : la simplicité juridique La transformation d une association en coopérative (SCIC, SCOP ) n entraine pas la création d une personne morale nouvelle Facilité juridique : Assemblée Générale Extraordinaire L objet social et l activité de l association restent inchangés et se poursuivent dans la coopérative. Les agréments, habilitations et conventions se poursuivent dans la société coopérative issue de la transformation (sous réserve de continuer à remplir les conditions). Les bénéficiaires de l association peuvent rester associés à la coopérative (en tant qu associé extérieur dans la Scop et dans la catégorie bénéficiaires de la Scic). Les réserves et les fonds associatifs constitués antérieurement à la transformation ne sont pas distribuables et sont affectés aux réserves impartageables. Transformation d association en coopérative : les valeurs restent, les modes d organisation évoluent

22 La démarche

23 La démarche (1) Source : Union régionale des Scop - 31 décembre 2011

24 La démarche (2) Source : Union régionale des Scop - 31 décembre 2011

25 Le réseau des Scop

26 Le réseau des SCOP Un réseau national qui représente l ensemble des Scop et Scic, coordonne les moyens et mutualise les ressources, 13 Unions régionales qui : Représentent les entreprises adhérentes auprès des acteurs locaux, Animent le réseau des Scop et Scic, Leur fournissent des services de conseil (juridique ), révision, formation, financement, Accompagnent l émergence de nouvelles Scop et Scic (création, transformation d associations, reprise-transmission, reprise d entreprises en difficulté), Des délégués «de proximité» et une équipe «ressource» de spécialistes (juridique, financier, gouvernance, développement)

27 Pour plus d informations Les Scop Ouest 7 rue Armand Herpin Lacroix - CS RENNES CEDEX Tél : Courriel : Frédéric POCHELU Délégué Régional Maine et Loire & Vendée Mobile :

28 Merci de votre attention

CRA. 11 janvier 2017

CRA. 11 janvier 2017 CRA 11 janvier 2017 Les SCOP de l Ouest Au 31/12/2015 : 400 SCOP/SCIC 8737 salariés Au 01/01/2017 : 442 SCOP/SCIC 9549 salariés Basse Normandie 49 Scop & Scic 2299 Emplois Haute Normandie 42 Scop & Scic

Plus en détail

Les Scic. Entreprendre ensemble au cœur des territoires.

Les Scic. Entreprendre ensemble au cœur des territoires. Les Scic Entreprendre ensemble au cœur des territoires www.les-scic.coop Les S CO P.: Les Sociétés COopératives et Participatives >SCOP >Des salariés associés >majoritaires SCIC Le multisociétariat au

Plus en détail

Entreprendre en Scop. Les Sociétés coopératives et participatives

Entreprendre en Scop. Les Sociétés coopératives et participatives Entreprendre en Scop Les Sociétés coopératives et participatives LE RESEAU SCOP Un réseau national qui représente l ensemble des Scop, coordonne les moyens et mutualise les ressources, 9 Unions régionales

Plus en détail

Le Statut coopératif. 23/03/2011 Union Régionale des SCOP d'aquitaine 1

Le Statut coopératif. 23/03/2011 Union Régionale des SCOP d'aquitaine 1 Le Statut coopératif. 23/03/2011 Union Régionale des SCOP d'aquitaine 1 La force d un réseau Au niveau national, les SCOP représentent : 2000 Sociétés et 600 filiales 40 000 salariés dont 75 % d associés

Plus en détail

Entreprendre dans l Économie Sociale et Solidaire. Forum Osez l entreprise CCI de Grenoble 20 Novembre h00 13h00

Entreprendre dans l Économie Sociale et Solidaire. Forum Osez l entreprise CCI de Grenoble 20 Novembre h00 13h00 Entreprendre dans l Économie Sociale et Solidaire Forum Osez l entreprise CCI de Grenoble 20 Novembre 2014 12h00 13h00 10% de l emploi et 10% du PIB Entreprendre dans l ESS? Entreprendre dans l ESS c est

Plus en détail

La société coopérative d intérêt collectif Hlm (scichlm)

La société coopérative d intérêt collectif Hlm (scichlm) La société coopérative d intérêt collectif Hlm (scichlm) La genèse d une nouvelle forme juridique L article 36 de la loi n 2001-624 du 17 juillet 2001 introduit un titre IIter à la loi du 10 septembre

Plus en détail

FORMATIONS COOPÉRATIVES

FORMATIONS COOPÉRATIVES FORMATIONS COOPÉRATIVES CATALOGUE 2016 FORMATIONS COOPÉRATIVES 2016 CHAMPAGNE-ARDENNE - LORRAINE - ALSACE L Union Régionale propose ce programme de formation à ses adhérents dans le cadre de sa mission

Plus en détail

Construire une société locale

Construire une société locale Construire une société locale Les Ollières 8 février 2012 La société locale Un outil au service du territoire permettant d ancrer localement des projets de production d énergie renouvelable et d économies

Plus en détail

SCIC GUICLAN SANTE. Réunion publique du 21 septembre Emilie BAYON - Responsable juridique 1

SCIC GUICLAN SANTE. Réunion publique du 21 septembre Emilie BAYON - Responsable juridique 1 SCIC GUICLAN SANTE Réunion publique du 21 septembre 2016 Emilie BAYON - Responsable juridique 1 Introduction LA QUESTION DE L ACCES AUX SOINS AU NIVEAU NATIONAL LA QUESTION DE L ACCES AUX SOINS SUR LA

Plus en détail

Quels montages juridiques pour les projets citoyens d énergies renouvelables? AIX-EN-PROVENCE 23 avril 2015

Quels montages juridiques pour les projets citoyens d énergies renouvelables? AIX-EN-PROVENCE 23 avril 2015 Quels montages juridiques pour les projets citoyens d énergies renouvelables? AIX-EN-PROVENCE 23 avril 2015 Noémie Poize, Rhônalpénergie - Environnement CHAPITRE II Statuts et gouvernance : points clés

Plus en détail

Union Régionale des SCOP de l Est. Les Scop. Le réseau des co-entrepreneurs

Union Régionale des SCOP de l Est. Les Scop. Le réseau des co-entrepreneurs Union Régionale des SCOP de l Est Les Scop Le réseau des co-entrepreneurs 1 Sociétés coopératives et participatives Scop Entreprises dont les salariés sont associés majoritaires et vivent un projet commun

Plus en détail

CENTRALES VILLAGEOISES PHOTOVOLTAÏQUES. III. Phase Animation. Formation Centrales Villageoises 3/12/2015 Aix-en-Provence

CENTRALES VILLAGEOISES PHOTOVOLTAÏQUES. III. Phase Animation. Formation Centrales Villageoises 3/12/2015 Aix-en-Provence CENTRALES VILLAGEOISES PHOTOVOLTAÏQUES III. Phase Animation Formation Centrales Villageoises 3/12/2015 Aix-en-Provence RÉUNIONS PUBLIQUES o objectifs - contenu outils Objectifs Sensibiliser aux enjeux

Plus en détail

Le statut Scop : entreprendre autrement!

Le statut Scop : entreprendre autrement! Artois Comm - 20 novembre 2008 Le statut Scop : entreprendre autrement! Une solution durable pour le développement des territoires. 1er réseau des entreprises participatives... Contexte Les enjeux de la

Plus en détail

SCIC ECLIS. Une réponse globale pour un bâti écologique

SCIC ECLIS. Une réponse globale pour un bâti écologique SCIC ECLIS Une réponse globale pour un bâti écologique Présentation Les origines d ECLIS : enjeux, dates, constats initiaux Les missions d ECLIS et la Charte Les prestations Une Société Coopérative d Intérêt

Plus en détail

La solution coopérative

La solution coopérative Créer, reprendre, transmettre une entreprise La solution coopérative «La Scop crée une synergie de travail qui vaut de l or et une capacité à oser des projets dans lesquels on ne se serait pas lancé tout

Plus en détail

ETRE GERANT D UNE SARL OU PRESIDENT D UNE SAS: Incidences Fiscales et sociales

ETRE GERANT D UNE SARL OU PRESIDENT D UNE SAS: Incidences Fiscales et sociales ETRE GERANT D UNE SARL OU PRESIDENT D UNE SAS: Incidences Fiscales et sociales SAS : INTRODUCTION La SAS est issue de la loi 94-1 du 3 janvier 1994 La loi 99 587 du 12 juillet 1999 a étendu les SAS a «une

Plus en détail

I - PROJET DES RESOLUTIONS SOUMISES A L APPROBATION DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 24 MARS 2016

I - PROJET DES RESOLUTIONS SOUMISES A L APPROBATION DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 24 MARS 2016 I - PROJET DES RESOLUTIONS SOUMISES A L APPROBATION DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 24 MARS 2016 1 ère résolution : Approbation du rapport moral L assemblée générale ordinaire après avoir entendu

Plus en détail

Formulaire Prix ESS. Descriptif des catégories

Formulaire Prix ESS. Descriptif des catégories Formulaire Prix ESS Pour la 2 ème année consécutive, le CNCRES et le réseau des CRESS organisent les Prix ESS, récompensant les démarches les plus remarquables des entreprises de l ESS. Descriptif des

Plus en détail

Appel à projets 2014 Economie Sociale et Solidaire Pays de Brest Développer les initiatives et le travail en réseau

Appel à projets 2014 Economie Sociale et Solidaire Pays de Brest Développer les initiatives et le travail en réseau Appel à projets 2014 Economie Sociale et Solidaire Pays de Brest Développer les initiatives et le travail en réseau Date limite de dépôt le 2 mai 2014 DOSSIER DU CANDIDAT Sommaire Comment répondre à l

Plus en détail

Financement participatif et énergies renouvelables

Financement participatif et énergies renouvelables Financement participatif et énergies renouvelables Contexte et modèles existants Noémie POIZE Rhônalpénergie Environnement 8 novembre 2016 Contexte Les enjeux de la participation citoyenne Appropriation

Plus en détail

C est un projet de re-dynamisation d un territoire rural via des actions ludiques, culturelles, touristiques. Tourné vers les habitants comme vers

C est un projet de re-dynamisation d un territoire rural via des actions ludiques, culturelles, touristiques. Tourné vers les habitants comme vers L ACTIVITE: Jeux Me Régale, c est quoi? C est l aboutissement de trois années de travail autour de la création d un projet coopératif, accompagné par l Union Régionale des Coopératives, qui permet à l

Plus en détail

Centrales villageoises photovoltaïques

Centrales villageoises photovoltaïques Centrales villageoises photovoltaïques Le choix de la société locale : SAS ou SCIC? Mise à jour : mai 2016 La société locale Un outil au service du territoire permettant d ancrer localement des projets

Plus en détail

Comparaison SARL, SA, SAS

Comparaison SARL, SA, SAS Comparaison SARL, SA, SAS Direction SARL SA classique SAS Dirigeants Responsabilité Pouvoirs avec les associés Nomination dirigeants Décision rémunération Durée des fonctions Gérant(s) : obligatoirement

Plus en détail

CERISE- COMPETENCES EN RESEAU POUR DES INNOVATIONS ET DES SERVICES A L ENFANCE AVEC LES ENTREPRISES

CERISE- COMPETENCES EN RESEAU POUR DES INNOVATIONS ET DES SERVICES A L ENFANCE AVEC LES ENTREPRISES CERISE- COMPETENCES EN RESEAU POUR DES INNOVATIONS ET DES SERVICES A L ENFANCE AVEC LES ENTREPRISES Concurrence? Le développement de services à la personne, dont ceux de garde d enfants, et la création

Plus en détail

Novembre Jean-Pierre MASSON 1

Novembre Jean-Pierre MASSON 1 Pièces justificatives 2 - La mise en place d'une comptabilité. DEPENSE Date de la transaction Mode de paiement : Chèque, Prélèvement, Virement, Carte bancaire, TIP, Espèces, etc.. Fournisseur : Nom et

Plus en détail

GUIDE DE L APPEL Á MANIFESTATION D INTÉRÊT «PÔLES TERRITORIAUX DE COOPÉRATION ÉCONOMIQUE»

GUIDE DE L APPEL Á MANIFESTATION D INTÉRÊT «PÔLES TERRITORIAUX DE COOPÉRATION ÉCONOMIQUE» GUIDE DE L APPEL Á MANIFESTATION D INTÉRÊT «PÔLES TERRITORIAUX DE COOPÉRATION ÉCONOMIQUE» Sommaire : Etape 1 : L appel à manifestation d intérêt... 2 Etape 2 : Orientation des projets... 4 Etape 3 : Présentation

Plus en détail

DOSSIER de DEMANDE de SUBVENTION Nom de l Association :...

DOSSIER de DEMANDE de SUBVENTION Nom de l Association :... DOSSIER de DEMANDE de SUBVENTION 2017 Nom de l Association :.... 1 DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT ANNEE 2017 1 ère DEMANDE RENOUVELLEMENT SECTEUR D ACTIVITE Sport Culture (Plusieurs secteurs d

Plus en détail

Appel à souscription pour le développement de l'autopartage sur Cergy Pontoise

Appel à souscription pour le développement de l'autopartage sur Cergy Pontoise Appel à souscription pour le développement de l'autopartage sur Cergy Pontoise 1001 raisons de devenir sociétaire de la coopérative AUTO2 Depuis septembre 2009, plusieurs personnes travaillent à la création

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Partie préliminaire LA CONNAISSANCE DU DROIT DES SOCIÉTÉS

TABLE DES MATIÈRES. Partie préliminaire LA CONNAISSANCE DU DROIT DES SOCIÉTÉS TABLE DES MATIÈRES LISTE DES PRINCIPALES ABRÉVIATIONS... 3 INTRODUCTION... 5 1. La nature juridique de la société...5 2. L hétérogénéité des sociétés...6 3. L importance des sociétés...7 4. Les sources

Plus en détail

> L accès aux dispositifs locaux d accompagnement est désormais réservé aux associations, coopératives et entreprises commerciales agréées ESUS.

> L accès aux dispositifs locaux d accompagnement est désormais réservé aux associations, coopératives et entreprises commerciales agréées ESUS. La loi sur l économie sociale et solidaire a été adoptée le 31 juillet 2014. La fédération a publié en septembre 2014 le guide Ce que la loi change pour vous en collaboration avec le Mouves pour informer

Plus en détail

CADRE RESERVE A LA VILLE. Dossier à compléter et à retourner, accompagné des pièces demandées à :

CADRE RESERVE A LA VILLE. Dossier à compléter et à retourner, accompagné des pièces demandées à : DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION VILLE DE PLUVIGNER ANNEE 2017 CADRE RESERVE A LA VILLE Dossier arrivé le Montant demandé par l association : Dossier à compléter et à retourner, accompagné des pièces demandées

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPALES FORMES DE SOCIÉTÉS COMMERCIALES

TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPALES FORMES DE SOCIÉTÉS COMMERCIALES SYNTHÈSE D EXPERTS du 10 juillet 2015 TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPALES FORMES DE SOCIÉTÉS COMMERCIALES Régies par les dispositions du code de commerce, les sociétés commerciales connaissent plusieurs

Plus en détail

FONCIERE 7 INVESTISSEMENT Rapport financier semestriel au 31 octobre 2008 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

FONCIERE 7 INVESTISSEMENT Rapport financier semestriel au 31 octobre 2008 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL FONCIERE 7 INVESTISSEMENT RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL Période du 1 er mai 2008 au 31 octobre 2008 1 Sommaire Rapport d activité du premier semestre clos le 31 octobre 2008... 3 Période du 1 er mai 2008

Plus en détail

Comment faciliter l'investissement des collectivités, des acteurs locaux ou des citoyens dans les projets d'électricit

Comment faciliter l'investissement des collectivités, des acteurs locaux ou des citoyens dans les projets d'électricit Comment faciliter l'investissement des collectivités, des acteurs locaux ou des citoyens dans les projets d'électricit lectricité verte? Noémie POIZE & Emmanuel Jeanjean Salon des Energies Renouvelables

Plus en détail

THEME 1 CADRE JURIDIQUE DE LA LOI 1901, ADMINISTRATION ET FONCTIONNEMENT DES. ASSOCIATIONS Intervenante : Laure BILLOT / B.A.BALEX.

THEME 1 CADRE JURIDIQUE DE LA LOI 1901, ADMINISTRATION ET FONCTIONNEMENT DES. ASSOCIATIONS Intervenante : Laure BILLOT / B.A.BALEX. THEME 1 CADRE JURIDIQUE DE LA LOI 1901, ADMINISTRATION ET FONCTIONNEMENT DES Objectifs : ASSOCIATIONS Intervenante : Laure BILLOT / B.A.BALEX Identifier le cadre juridique de la loi 1901 et des réglementations

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION AUTRES QUE SPORTIVES OU CULTURELLES

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION AUTRES QUE SPORTIVES OU CULTURELLES FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION AUTRES QUE SPORTIVES OU CULTURELLES Cachet du service instructeur NOUVELLE ACTION RENOUVELLEMENT MONTANT SOLLICITE EN 1 LES DOSSIERS DEVRONT PARVENIR IMPÉRATIVEMENT

Plus en détail

Fiche presse. Conférence régionale «Économie sociale et solidaire» ; Signature de la convention d agrément. Le 10 juin 2015

Fiche presse. Conférence régionale «Économie sociale et solidaire» ; Signature de la convention d agrément. Le 10 juin 2015 Le 10 juin 2015 Fiche presse Conférence régionale «Économie sociale et solidaire» ; Signature de la convention d agrément Qu est-ce que l économie sociale et solidaire? Source : www.economie.gouv.fr/cedef/economie-sociale-et-solidaire

Plus en détail

Atelier 6 Vie associative et risques juridiques : Statuts, Gouvernance des Associations

Atelier 6 Vie associative et risques juridiques : Statuts, Gouvernance des Associations Atelier 6 Vie associative et risques juridiques : Statuts, Gouvernance des Associations CONTEXTE (1/2) Rappel : Les textes fondamentaux sont : La loi du 1 er juillet 1901 et notamment : L'article 1 de

Plus en détail

Projet de loi* relatif à l Economie Sociale et Solidaire Premiers enseignements pour les OSBL

Projet de loi* relatif à l Economie Sociale et Solidaire Premiers enseignements pour les OSBL Projet de loi* relatif à l Economie Sociale et Solidaire Premiers enseignements pour les OSBL Animation : Stéphane Couchoux, Avocat Associé Aurore Beckius, Avocate * Version adoptée par le Sénat le 5 juin

Plus en détail

COMPARATIF ENTRE ASSOCIATION, GIE et GCSMS. Groupement d intérêt économique

COMPARATIF ENTRE ASSOCIATION, GIE et GCSMS. Groupement d intérêt économique COMPARATIF ENTRE ASSOCIATION, GIE et GCSMS Association Loi 1901 Groupement d intérêt économique Groupement de coopération sociale ou médico-sociale MODALITES DE CONSTITUTON Création Statuts-types Ex nihilo

Plus en détail

SOCIETE EN COMMANDITE (SC)

SOCIETE EN COMMANDITE (SC) A Nombre d s PP = personne physique AIR = Personnalité juridique Capital minimum ou maximum Responsabilité des s/ actionnaires une seule personne physique (PP) deux PP ou personnes morales au min. deux

Plus en détail

NEF Groupe local de Lorient

NEF Groupe local de Lorient NEF Groupe local de Lorient Guidel 19/01/2016 Société financière de la Nef 1 ORDRE DU JOUR SOCIÉTÉ FINANCIÈRE DE LA NEF ACTIVITÉ & ORGANISATION VIE COOPÉRATIVE PERSPECTIVES 2 LA SOCIÉTÉ FINANCIÈRE DE LA

Plus en détail

Prix Mutuelle UMC de l Engagement Solidaire 2016 En partenariat avec la Mairie du 11ème arrondissement de Paris

Prix Mutuelle UMC de l Engagement Solidaire 2016 En partenariat avec la Mairie du 11ème arrondissement de Paris Prix Mutuelle UMC de l Engagement Solidaire 2016 En partenariat avec la Mairie du 11ème arrondissement de Paris Dossier de candidature (maximum de 10 pages) PARTIE 1 : LA STRUCTURE CANDIDATE A. INFORMATIONS

Plus en détail

Agence Pour la Création d Entreprises

Agence Pour la Création d Entreprises Agence Pour la Création d Entreprises Quel statut pour mon entreprise? Troisième édition Éditions APCE, 2001, 2002, 2004 Éditions d Organisation, 2001, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3206-7 QUELLE ACTIVITÉ ENVISAGEZ-VOUS

Plus en détail

Choisir son statut juridique, social et fiscal Mercredi 30 novembre - 12h30 à 14h

Choisir son statut juridique, social et fiscal Mercredi 30 novembre - 12h30 à 14h Choisir son statut juridique, social et fiscal Mercredi 30 novembre - 12h30 à 14h Sandrine Lagier (Expert comptable), Alexandra Pichot-Pascal (Juriste CCI Lyon Métropole) Quizz 1) Vous êtes seul sur le

Plus en détail

La gestion par une SCIC Société Coopérative d Intérêt Collectif

La gestion par une SCIC Société Coopérative d Intérêt Collectif La gestion par une SCIC Société Coopérative d Intérêt Collectif 6, rue Villiers de l Isle-Adam BP 40240-22192 PLÉRIN Cedex Tél. 02 96 62 66 77 Fax. 02 96 33 81 08 E-mail : association@adapei-nouelles.fr

Plus en détail

Marjorie HOCH. Avocat au Barreau de Paris

Marjorie HOCH. Avocat au Barreau de Paris Marjorie HOCH Avocat au Barreau de Paris Introduction Rappel: société v. entreprise individuelle Modes d exercices Entreprise individuelle Ex: micro entrepreneur, EIRL Société Responsabilité illimitée

Plus en détail

Règlement intérieur de l Association AVRILE

Règlement intérieur de l Association AVRILE Règlement intérieur de l Association AVRILE Préambule Le présent règlement intérieur est établi par le Conseil d Administration en application de l article 18 des statuts de l Association. Il est destiné

Plus en détail

Atout trèfle - Simplicité de la création d une SAS

Atout trèfle - Simplicité de la création d une SAS Table des matières Table des matières Avant-propos.... 1 Partie I - Atout trèfle - Simplicité de la création d une SAS I. Constitution d une société par actions simplifiée... 5 1. Associés de la SAS....

Plus en détail

FICHE JURIDIQUE N 58

FICHE JURIDIQUE N 58 FICHE JURIDIQUE N 58 Juin 2015 Tableau comparatif des modalités de gestion d un Office de Tourisme Textes de référence Forme juridique Création Objet social Loi du 1 er juillet 1901 Décret du 16 août 1901

Plus en détail

Agence Pour la Création d'entreprises GUIDE MÉTHODE. 5 e ÉDITION

Agence Pour la Création d'entreprises GUIDE MÉTHODE. 5 e ÉDITION Agence Pour la Création d'entreprises GUIDE MÉTHODE Quel statut pour mon entreprise? 5 e ÉDITION Éditions d Organisation Groupe Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05 www.editions-organisation.com

Plus en détail

«Economie Sociale et Solidaire :

«Economie Sociale et Solidaire : MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET COMMERCIAL DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU NIORTAIS Appel à projets 2015 «Economie Sociale et Solidaire : un autre levier du développement économique»

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION

DEMANDE DE SUBVENTION DEMANDE DE SUBVENTION Depuis la loi 2006-586 du 23 mai 2006 et du décret 2006-887 du 17 juillet 2006, une liste comportant le nom, l adresse et le montant des subventions et aides versées aux associations

Plus en détail

CHARTE DU BENEVOLAT L ASSOCIATION LEDA LES ESPACES D AVENIRS

CHARTE DU BENEVOLAT L ASSOCIATION LEDA LES ESPACES D AVENIRS CHARTE DU BENEVOLAT DE L ASSOCIATION LEDA LES ESPACES D AVENIRS LEDA Siège social : Domaine des Frileuses 41150 CHAUMONT SUR LOIRE Tél : (02) 54 51 27 27 Association Loi 1901 Préfecture de Blois n 3 8

Plus en détail

PLAN DE COURS INTRODUCTION GENERALE SECTION 1 : DEFINITION DE LA SOCIETE (QU EST-CE QU UNE SOCIETE?)

PLAN DE COURS INTRODUCTION GENERALE SECTION 1 : DEFINITION DE LA SOCIETE (QU EST-CE QU UNE SOCIETE?) DROIT DES SOCIETES 1 ère PARTIE PLAN DE COURS INTRODUCTION GENERALE SECTION 1 : DEFINITION DE LA SOCIETE (QU EST-CE QU UNE SOCIETE?) 1 NATURE JURIDIQUE DE LA SOCIETE A CONCEPTIONS CLASSIQUES 1. L approche

Plus en détail

Royal Formation Holding de famille

Royal Formation  Holding de famille Royal Formation www.royalformation Holding de famille 8 heures Henry Royal Formations & Conseil juridique et fiscal du chef d entreprise Henry Royal Tél : 06 12 59 00 16 henry.royal@orange.fr 1 Henry Royal,

Plus en détail

Les SCOP et la gouvernance coopérative

Les SCOP et la gouvernance coopérative Les SCOP et la gouvernance coopérative Université Interprofessionnelle 2015 Isabelle JORGE Union Régionale des SCOP Rhône-Alpes L entreprise du XXIème siècle? Autonomie Auto-organisation Management collaboratif

Plus en détail

1 La méthode comptable. 2 L analyse comptable des opérations courantes

1 La méthode comptable. 2 L analyse comptable des opérations courantes SOMMAIRE 1 La méthode comptable Fiche 1 La normalisation comptable et le Plan comptable général 7 Fiche 2 L analyse des opérations et le mécanisme de la partie double 15 Fiche 3 Les notions de patrimoine,

Plus en détail

Financement participatif et énergies renouvelables

Financement participatif et énergies renouvelables Financement participatif et énergies renouvelables Présentation des différentes formules existantes et positionnement du modèle des centrales villageoises Contexte Les enjeux de la participation citoyenne

Plus en détail

TROPHÉES RÉGIONAUX DE L INNOVATION SOCIALE Bourgogne Franche-Comté

TROPHÉES RÉGIONAUX DE L INNOVATION SOCIALE Bourgogne Franche-Comté TROPHÉES RÉGIONAUX DE L INNOVATION SOCIALE Bourgogne Franche-Comté DOSSIER DE CANDIDATURE TITRE DE L ACTION :.. L ORGANISME DEMANDEUR Identification du demandeur Nom (dénomination développée et sans abréviation)

Plus en détail

CREATION ET/OU EVOLUTION DES LIEUX D ACCUEIL DE L OFFICE DE TOURISME

CREATION ET/OU EVOLUTION DES LIEUX D ACCUEIL DE L OFFICE DE TOURISME DOSSIER DE CANDIDATURE DE L APPEL A PROJET CREATION ET/OU EVOLUTION DES LIEUX D ACCUEIL DE L OFFICE DE TOURISME Nom de la structure candidate : Pour les associations, si vous le connaissez, numéro d identifiant

Plus en détail

SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE

SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE 1 / 6 SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE 06/06/2017 La SAS est une société par actions tout comme la société anonyme et la société en commandite par actions. La responsabilité des associés y est limitée au

Plus en détail

Règlement intérieur. Financement Participatif France

Règlement intérieur. Financement Participatif France Règlement intérieur Financement Participatif France Ce règlement intérieur vient préciser et compléter les statuts de l association Financement Participatif France. Son approbation, son application et

Plus en détail

PROGRAMME OFFICE INTERNATIONAL DE LA JEUNESSE INTERNATIONAL

PROGRAMME OFFICE INTERNATIONAL DE LA JEUNESSE INTERNATIONAL PROGRAMME OFFICE INTERNATIONAL DE LA JEUNESSE INTERNATIONAL LOCAL Co-développement Co-développement Pratiques culturelles et sportives Pratiques culturelles et sportives Actions interculturelles Actions

Plus en détail

Direction Régionale de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt de Normandie 6 boulevard du Général Vanier CS CAEN Cedex

Direction Régionale de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt de Normandie 6 boulevard du Général Vanier CS CAEN Cedex FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION AIDE AUX OPÉRATIONS COLLECTIVES EN FAVEUR DES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES DINAII-AC (DISPOSITIF NATIONAL D AIDE À L INVESTISSEMENT IMMATÉRIEL POUR LES ENTREPRISES AGROALIMENTAIRES

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION SPORTIVE

DEMANDE DE SUBVENTION SPORTIVE 2 0 1 7 1 DEMANDE DE SUBVENTION SPORTIVE Depuis la loi 2006-586 du 23 mai 2006 et du décret 2006-887 du 17 juillet 2006, une liste comportant le nom, l adresse et le montant des subventions et aides versées

Plus en détail

ASSEMBLEE PLENIERE 16 DECEMBRE 2016 RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL

ASSEMBLEE PLENIERE 16 DECEMBRE 2016 RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL 56 PROPOSITION ASSEMBLEE PLENIERE 16 DECEMBRE 2016 RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL FINANCES Prorogation de convention Société Coopérative d'intérêt Collectif Nice Matin Avenant n 2 - 2 - EXPOSE

Plus en détail

ADAPTATION DU DROIT DES SOCIÉTÉS AU DROIT COMMUNAUTAIRE

ADAPTATION DU DROIT DES SOCIÉTÉS AU DROIT COMMUNAUTAIRE N 106 - MARCHES n 28 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 9 septembre 2008 ISSN 1769-4000 ADAPTATION DU DROIT DES SOCIÉTÉS AU DROIT COMMUNAUTAIRE L essentiel La loi n 2008-649 du 3 juillet 2008

Plus en détail

Association. Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2014 Ville d Hérouville Saint Clair

Association. Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2014 Ville d Hérouville Saint Clair Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2014 Ville d Hérouville Saint Clair NOM DE L ASSOCIATION : ADRESSE DU SIEGE SOCIAL : CODE POSTAL

Plus en détail

Société à forme de EURL

Société à forme de EURL Société à forme de EURL Nos missions juridiques : prestations et tarifs Applicable au 10/06/2010 Mise à jour le 01/01/2015 Pour toute entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL ou SARL unipersonnelle),

Plus en détail

Points de vigilance sur la cession de parts sociales de SARL

Points de vigilance sur la cession de parts sociales de SARL Points de vigilance sur la cession de parts sociales de SARL Cette liste est fournie à titre indicatif et n est pas exhaustive. 1. Points de vigilance préalables à la cession des parts sociales A. Limitations

Plus en détail

Partie 1 Les sociétés par actions.

Partie 1 Les sociétés par actions. Professeur Bruno DONDERO Licence 3 Droit - 2015-2016 Cours de droit des sociétés 2 Twitter : @BrDondero Page Facebook : Cours de droit des sociétés Bruno Dondero Blog : www.brunodondero.com Mail : bruno.dondero@univ-paris1.fr

Plus en détail

ANGERS 7 décembre 2016

ANGERS 7 décembre 2016 ANGERS 7 décembre 2016 Qu est-ce que l utilité sociale? Il n existe pas de définition de l utilité sociale, ni de «boîte à outils» prête à l emploi. La notion d utilité sociale est assez récente et a émergé

Plus en détail

Modèle de dossier de demande d agrément ESUS (à destination des entreprises demandeuses) Dossier B2

Modèle de dossier de demande d agrément ESUS (à destination des entreprises demandeuses) Dossier B2 Modèle de dossier de demande d agrément ESUS (à destination des entreprises demandeuses) Dossier B2 Choix du dossier de demande d agrément ESUS à remplir en fonction du statut et du modèle de l entreprise

Plus en détail

Projet de loi* Hamon relative à l Economie Sociale et Solidaire Premiers enseignements pour les OSBL

Projet de loi* Hamon relative à l Economie Sociale et Solidaire Premiers enseignements pour les OSBL Projet de loi* Hamon relative à l Economie Sociale et Solidaire Premiers enseignements pour les OSBL Paris, le 25 juillet 2013 Animation : Stéphane Couchoux, Avocat Associé * Version adoptée en Conseil

Plus en détail

Le Pôle Territorial de Coopération Economique (PTCE) du Centre Isère. Réunion de Lancement du Pôle à la Mairie de Tullins le 13 mai 2014

Le Pôle Territorial de Coopération Economique (PTCE) du Centre Isère. Réunion de Lancement du Pôle à la Mairie de Tullins le 13 mai 2014 Le Pôle Territorial de Coopération Economique (PTCE) du Centre Isère Réunion de Lancement du Pôle à la Mairie de Tullins le 13 mai 2014 Sommaire Présentation du PTCE du Centre Isère L appel à projets PTCE

Plus en détail

Saint Nicolas de Port 8 avril Comité bénévole 1

Saint Nicolas de Port 8 avril Comité bénévole 1 Saint Nicolas de Port 8 avril 2016 1 SOMMAIRE PRESENTATION Notre FAMILLE de brasseurs FONCTIONNEMENT MISSIONS FINANCEMENT SYNTHESE 2 POURQUOI SOMMES-NOUS RÉUNIS? 3 PRESENTATION Pourquoi sommes-nous réunis?

Plus en détail

SAS Société par actions simplifiée

SAS Société par actions simplifiée SAS Société par actions simplifiée Extraits de la formation Henry Royal Tél : 01 47 68 96 92 contact@royalformation.com www.royalformation.com La société par actions simplifiée I. - La SAS : la liberté

Plus en détail

Dossier de demande de subvention municipale. Année 2017

Dossier de demande de subvention municipale. Année 2017 Dossier de demande de subvention municipale Année 2017 Cadre réservé Ville de Redon Dossier reçu hors-délai Dossier incomplet RIB manquant Etats comptables non renseignés Dossier non signé par le ou la

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2015

DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2015 DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2015 NOM DE L ASSOCIATION :. Dossier à compléter et à retourner, accompagné des pièces demandées à : Mairie de Quiberon Service Comptabilité 7 Rue de Verdun CS90801 56178 QUIBERON

Plus en détail

MOUVEMENT ASSOCIATIF PAYS DE LA LOIRE

MOUVEMENT ASSOCIATIF PAYS DE LA LOIRE S T A T U T S D u M o u v e m e n t a s s o c i a t i f P a y s d e l a L o i r e TITRE I CREATION Article 1er : Création - Dénomination Les coordinations des associations régionales signataires créent

Plus en détail

Suivi du projet de Loi* Hamon relative à l Economie Sociale et Solidaire

Suivi du projet de Loi* Hamon relative à l Economie Sociale et Solidaire Suivi du projet de Loi* Hamon relative à l Economie Sociale et Solidaire Premiers enseignements pour les OSBL** Paris, le 25 juillet 2013 (Dernière mise à jour : 12/11/2013) * Version adoptée par le Sénat

Plus en détail

DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION FONDS D'AIDE A LA CREATION ET A L'INITIATIVE CULTURELLE

DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION FONDS D'AIDE A LA CREATION ET A L'INITIATIVE CULTURELLE VILLE DE CONCARNEAU ASSOCIATION DEMANDE DE SUBVENTION 2016 (Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association) DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION FONDS D'AIDE A LA CREATION ET A L'INITIATIVE CULTURELLE

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA REVISION DES STATUTS

LES ENJEUX DE LA REVISION DES STATUTS LES ENJEUX DE LA REVISION DES STATUTS ENJEU N 1 OUVERTURE A D AUTRES TYPES DE HANDICAP ENJEU N 2 ELARGISSEMENT DES MOYENS D ACTION ENJEU N 3 CLARIFICATION DE LA QUALITE DE MEMBRE ENJEU N 4 NOUVELLES MODALITES

Plus en détail

info ACTUALITÉ JURIDIQUE SPECIAL LOI ESS

info ACTUALITÉ JURIDIQUE SPECIAL LOI ESS n 11 > 6 juin 2014 info ACTUALITÉ JURIDIQUE SPECIAL LOI ESS Le projet de loi relatif à la reconnaissance et au développement de l économie sociale et solidaire a été adopté le 20 mai 2014 par l Assemblée

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION 2016 ASSOCIATION :

DEMANDE DE SUBVENTION 2016 ASSOCIATION : DEMANDE DE SUBVENTION 2016 ASSOCIATION : CCAS DE BESANCON 9 rue Picasso BP 2039 25050 Besançon Cedex Tél. : 03 81 41 21 21 Fax : 03 81 52 92 56 Référent Administration Générale Tél : 03 81 41 21 68 DEMANDE

Plus en détail

Fédération Hospitalière de France : 7 juin 2016

Fédération Hospitalière de France : 7 juin 2016 Fédération Hospitalière de France : 7 juin 2016 SERVICE CIVIQUE : PLAN 1- Le service civique : principes 2- contexte régional de développement du service civique 3- Qu est ce qu une mission de service

Plus en détail

Objectifs pédagogiques

Objectifs pédagogiques Chapitre 1 L entreprise Objectifs pédagogiques Au terme de ce chapitre l étudiant doit être capable de : Définir l entreprise et identifier son rôle. Citer les différents acteurs au sein de cette entreprise.

Plus en détail

questions LES SCIC Sommaire Avise Agence de Valorisation des Initiatives Socio-Economiques LES SOCIÉTÉS COOPÉRATIVES D'INTERET COLLECTIF

questions LES SCIC Sommaire Avise Agence de Valorisation des Initiatives Socio-Economiques LES SOCIÉTÉS COOPÉRATIVES D'INTERET COLLECTIF LES SCIC 40 en LES SOCIÉTÉS COOPÉRATIVES D'INTERET COLLECTIF questions Sommaire 3 4 4 5 7 9 10 11 12 13 14 15 16 16 17 17 17 PRÉSENTATION GÉNÉRALE LES QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES Les principales particularités

Plus en détail

DUC Société anonyme au capital de euros Siège social : Chailley (89770) - Grande Rue RCS Sens

DUC Société anonyme au capital de euros Siège social : Chailley (89770) - Grande Rue RCS Sens DUC Société anonyme au capital de 7.450.752 euros Siège social : Chailley (89770) - Grande Rue 722 621 166 RCS Sens TEXTE DES RESOLUTIONS PRESENTEES A L'ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 31 JANVIER

Plus en détail

APPEL A PROJETS ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

APPEL A PROJETS ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE APPEL A PROJETS ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE I- LE CONTEXTE DE L APPEL A PROJET 1 ) Depuis 2005, le Conseil général a mis en place un dispositif contribuant au développement de l Economie Sociale et Solidaire

Plus en détail

Devenez sociétaire de la coopérative. la boutique en ligne du mouvement Emmaüs

Devenez sociétaire de la coopérative. la boutique en ligne du mouvement Emmaüs Devenez sociétaire de la coopérative la boutique en ligne du mouvement Emmaüs 1 DES CHIFFONNIERS D EMMAÜS AU E-COMMERCE SOLIDAIRE Engagé depuis 1949 dans la lutte contre la pauvreté et l exclusion, le

Plus en détail

COMITE DES ŒUVRES SOCIALES DU PERSONNEL DU CONSEIL REGIONAL NORD PAS DE CALAIS

COMITE DES ŒUVRES SOCIALES DU PERSONNEL DU CONSEIL REGIONAL NORD PAS DE CALAIS 1 COMITE DES ŒUVRES SOCIALES DU PERSONNEL DU CONSEIL REGIONAL NORD PAS DE CALAIS Statuts adoptés le 18 décembre 2012 par l assemblée générale extraordinaire réunie à Lille. Article 2 Modifié le 30 novembre

Plus en détail

SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE

SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE 17/11/2014 La société par actions simplifiée - SAS a été initialement conçue (par la loi n 94-1 du 3 janvier 1994) afin de fournir aux grandes entreprises françaises un instrument

Plus en détail

REPUBLIQUE DU NIGER ************ FRATERNITE- TRAVAIL PROGRES

REPUBLIQUE DU NIGER ************ FRATERNITE- TRAVAIL PROGRES REPUBLIQUE DU NIGER ************ FRATERNITE- TRAVAIL PROGRES STATUTS TYPES DE LA SOCIETE A RESPONSABILITE LIMITEE (SARL) EN REPUBLIQUE DU NIGER (Institué par Décret N 2014-504 PRN/MC/PSP/MJ du 31 juillet

Plus en détail

ASSOCIATION «TOURISME ET HANDICAPS» STATUTS

ASSOCIATION «TOURISME ET HANDICAPS» STATUTS ASSOCIATION «TOURISME ET HANDICAPS» STATUTS Article 1 : dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL ET DE L EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2014

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2014 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2014 A retourner avant le 31 janvier 2014 A adresser à Monsieur le Député - Maire personnellement Hôtel de Ville Service des Finances 7 place du Marché-au-Bois 44350 GUERANDE

Plus en détail

Le gérant prend les décisions de gestion courante, dans le cadre du mandat qui lui a été confié par les associés.

Le gérant prend les décisions de gestion courante, dans le cadre du mandat qui lui a été confié par les associés. La SARL étant une société, elle doit être enregistrée et immatriculée, ses statuts rédigés et enregistrés et l avis de constitution de la société publié dans un journal d annonces légales. Pour de plus

Plus en détail

TROPHÉES RÉGIONAUX DE L INNOVATION SOCIALE Bourgogne Franche-Comté

TROPHÉES RÉGIONAUX DE L INNOVATION SOCIALE Bourgogne Franche-Comté TROPHÉES RÉGIONAUX DE L INNOVATION SOCIALE Bourgogne Franche-Comté - 2014 DOSSIER DE CANDIDATURE TITRE DE L ACTION : L ORGANISME DEMANDEUR Identification du demandeur Nom (dénomination développée et sans

Plus en détail