Le régime clima0que exige un nouvel ordre de Gouvernementalité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le régime clima0que exige un nouvel ordre de Gouvernementalité"

Transcription

1 Séminaire Les Négocia0ons interna0onales sur le Climat IMéRA, 23 Janvier 2015 Le régime clima0que exige un nouvel ordre de Gouvernementalité Amy Dahan, CNRS, Centre Alexandre Koyré, Paris - France Equipe CC et Biosphère: ExperGses, Futurs et PoliGques

2 Introduc0on La notion de Schisme de Réalité Hiatus croissant entre la réalité du monde et la sphère de la gouvernance Hiatus entre l immobilisme de la gouvernance et la dégradation inexorable du climat Explorer ce schisme et ses causes profondes - à l intérieur de la gouvernance - et à l extérieur (contexte général) 2

3 Le cadrage du régime clima0que de Toronto à Copenhague Un Problème de Pollution, global, sur le modèle du problème de l Ozone résolu par le protocole de Montréal Processus politique et Expertise scientifique : séparées mais étroitement liées. La science nous dit que Une construction top-down à la recherche d un traité global supposant un partage du fardeau Séparation entre pays développés et pays en développement et solutions différentes Sciences sociales (sauf économie)marginalisées 3

4 Historical Overview (1) : Hopes and first fractures Rio Summit : Enormous success of multilateral environmentalism in the aftermath of the collapse of the Soviet Bloc But at the geopolitical level, tensions (first Iraq war) The neo-conservatism current won the internal battle in US New Alliance of US with the countries of the Golf 4

5 Historical Overview (2) : The Constitution of the Schism The Kyoto Protocol came into force without the US, a hard-won victory for European Union Internalization of the Schism: the two-track negotiation The importance of Emergent Countries : mainly ignored Activism of the G-77. Rise of Adaptation : the COP 13 of Bali Peak of legitimacy of IPCC (Nobel Prize in 2007) and rise of contestation of climate sciences (merchants of doubts, official skepticism in republican circles ) 2008: major financial crisis 2009 Copenhagen Conference : a new geopolitical order ( US China) 5

6 Accéléra0ons des années 2000 s La Globalisation mondiale: Extension universelle du modèle de développement occidental La croissance inédite de l économie chinoise : historique La Chine est devenue le plus grand émeseur en 2006 L accident de Fukushima (2011) a ouvert une séquence accélérée de bouleversements du paysage énergé0que mondial Abandon du nucléaire et tournant en Allemagne (Suisse, Italie..); gaz de schiste aux US, Canada..; Croissance des exporta0ons de charbon bon marché américain Essor des renouvelables et des technologies associées en Chine, Allemagne, Inde etc : mais indépendant de la gouvernance globale 6

7 Blocages du Régime clima0que La gouvernancedu climat interfère avec au moins trois autres regimes, mais les négociations climatiques en sont soigneusement tenues à l écart: Energie (Role de l AIE, déchirée entre un impera0f environmental et l obliga0on d assurer un approvisionnement con0nu en pétrole à l économie mondiale Commerce international (L OMC ne distingue pas entre activités et produits polluants et non-polluants et privilégie de fait les premiers) Développement (ex les investissements de la Banque Mondiale) Le régime climatique a établi des murs coupe-feu entre le climat et les autres questions. Paradoxe. 7

8 Repenser le cadrage et l ordre de gouvernementalité La fiction du tous ensemble Une lecture très (trop) environnementale Une Transformation qui ne peut se faire en catimini 8

9 Réduire le Schisme est vital Plusieurs conditions sont nécessaires redonner de l autonomie à la science et à la politique identifier les enjeux et les intérêts sous-jacents aux 3 lectures du problème: : géopolitique, économique, et environnementale identifier leurs contradictions pour les affronter La Gouvernance climatique ne peut pas rester seulement globale: elle doit être polycentrique et multiéchelles Nous avons besoin d un nouvel ordre de gouvernementalité 9

10 De plus la notion de politiques climatiques, la catégorie d environment (cf U.Beck) ont besoin d être redéfinies et repensées. Un nouveau contrat social est sans doute nécessaire? 10

Les négociations internationales du post 2012 Une lecture juridique des enjeux fondamentaux

Les négociations internationales du post 2012 Une lecture juridique des enjeux fondamentaux Les négociations internationales du post 2012 Une lecture juridique des enjeux fondamentaux Sandrine Maljean-Dubois, Directrice de recherche au CNRS, Directrice du Centre d études et de recherches internationales

Plus en détail

L Environnement et la coopération environnementale en perspective internationale URS LUTERBACHER

L Environnement et la coopération environnementale en perspective internationale URS LUTERBACHER L Environnement et la coopération environnementale en perspective internationale URS LUTERBACHER Le problème de la coopération La coopération au sein d un système décentralisé tel que la communauté internationale

Plus en détail

Lerôledel énergie danslaréindustrialisationaméricaine

Lerôledel énergie danslaréindustrialisationaméricaine Lerôledel énergie danslaréindustrialisationaméricaine Le rôle de l énergie dans la réindustrialisation américaine Depuis que les Etats Unis ont décidé d exploiter massivement les gaz et pétrole de schiste

Plus en détail

EMMANUEL LINCOT LA CHINE FACE AU DEFI ENERGETIQUE

EMMANUEL LINCOT LA CHINE FACE AU DEFI ENERGETIQUE EMMANUEL LINCOT LA CHINE FACE AU DEFI ENERGETIQUE Groupe d analyses de la mondialisation Paris 20 mars 2013 Observations préliminaires: 1- L Etat-Parti pendant plus de 30 ans s est focalisé sur la nécessité

Plus en détail

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie «La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie Kurt Rohrbach, Président de l Association des entreprises électriques

Plus en détail

L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS?

L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS? L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS? Christel Pradillon, ECG - consultante en énergies Contexte énergétique, évolution des coûts de l énergie 26.02.2015

Plus en détail

Énergie et Mondialisation

Énergie et Mondialisation Énergie et Mondialisation Il est fréquent d affirmer que de nombreuses questions énergétiques ou environnementales ne peuvent être posées correctement qu au niveau mondial. Résolument ancré dans le réseau

Plus en détail

COPENHAGUE, AVANT ET APRÈS ENJEUX ET PERSPECTIVES POUR LES ENTREPRISES. Novembre 2009

COPENHAGUE, AVANT ET APRÈS ENJEUX ET PERSPECTIVES POUR LES ENTREPRISES. Novembre 2009 COPENHAGUE, AVANT ET APRÈS ENJEUX ET PERSPECTIVES POUR LES ENTREPRISES Novembre 2009 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 2 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives

Plus en détail

Comprendre les négociations internationales sur le climat. Contexte, historique et enjeux

Comprendre les négociations internationales sur le climat. Contexte, historique et enjeux Comprendre les négociations internationales sur le climat Contexte, historique et enjeux Chapitre 1 LE CONTEXTE: L URGENCE CLIMATIQUE La planète s est déjà réchauffée de +0,8 C Les impacts Les impacts

Plus en détail

Pourquoi défendre la place des EnR et de l EE dans les négociations climat

Pourquoi défendre la place des EnR et de l EE dans les négociations climat Pourquoi défendre la place des EnR et de l EE dans les négociations climat Atelier du RC&D, 28 avril 2014 Alix Mazounie, coordinatrice des politiques internationales au RAC Un climat en crise GIEC 2013:

Plus en détail

Les énergies renouvelables : La problématique du XXIème siècle

Les énergies renouvelables : La problématique du XXIème siècle Les énergies renouvelables : La problématique du XXIème siècle Sophie MERITET sophie.meritet@dauphine.fr Rencontres Doctorales Euro-méditerranéennes Droit / Economie / Gestion de l'environnement et du

Plus en détail

Isabelle Rousseau* Depuis la révolution industrielle, les énergies fossiles - charbon, pétrole et gaz naturel -

Isabelle Rousseau* Depuis la révolution industrielle, les énergies fossiles - charbon, pétrole et gaz naturel - INTRODUCTION DEFIS ET ENJEUX DES ENERGIES FOSSILES AU XXI EME SIECLE Isabelle Rousseau* Depuis la révolution industrielle, les énergies fossiles - charbon, pétrole et gaz naturel - ont été des composantes

Plus en détail

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète?

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Henri WAISMAN Centre International de Recherche sur l Environnement et le Développement waisman@centre-cired.fr La transition énergétique

Plus en détail

Séminaire international, 6-7-8 Mai 2008 Bamako, Mali, Hôtel Mandé

Séminaire international, 6-7-8 Mai 2008 Bamako, Mali, Hôtel Mandé Avec le soutien de Changement climatique, Energie et Ecosystèmes Comment mieux s adapter aux impacts du changement climatique? Comment contribuer aux négociations internationales sur le climat? Séminaire

Plus en détail

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2013 ET PERSPECTIVES 2014

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2013 ET PERSPECTIVES 2014 L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2013 ET PERSPECTIVES 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 5 FÉVRIER 2014 5 mars 2014: Mise à jour de certaines données 2013 estimées. 1 SOMMAIRE 1 LE MARCHÉ PÉTROLIER EN 2013

Plus en détail

Introduction au droit international sur les changements climatiques

Introduction au droit international sur les changements climatiques Introduction au droit international sur les changements climatiques Montréal, juin 2009 Dr. Nicola Notaro, Chef d éd équipe, Négociations N Internationales Climat Commission européenne, enne, DG Environnement

Plus en détail

Nos activités et nos rejets polluants deviennent problématiques, et génèrent des inquiétudes sur l avenir de l humanité et de son environnement.

Nos activités et nos rejets polluants deviennent problématiques, et génèrent des inquiétudes sur l avenir de l humanité et de son environnement. LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Constats et enjeux En un siècle, l impact de l homme sur la nature a bouleversé l environnement. Nos modes de production et de consommation sont en cause, ainsi que nos choix énergétiques.

Plus en détail

Des territoires en transition énergétique

Des territoires en transition énergétique Des territoires en transition énergétique Montpellier 1 er octobre 2013 Plénière Centre de Recherche en Economie et Droit de l Energie Quel mix énergétique pour demain? incertitudes et paradoxes Jacques

Plus en détail

Les ressources mondiales récupérables en gaz seraient équivalentes à 250 années de production actuelle La moitié provenant des gaz non conventionnels

Les ressources mondiales récupérables en gaz seraient équivalentes à 250 années de production actuelle La moitié provenant des gaz non conventionnels Séminaire Gaz de roches mères Ressources mondiales en gaz et impact des gaz de schiste sur les marchés mondiaux Anne-Sophie Corbeau Senior gas expert Les ressources mondiales récupérables en gaz seraient

Plus en détail

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans l approvisionnement énergétique mondial à moyen et long terme Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans

Plus en détail

Revue de presse Climat-énergie, semaine du 9 novembre 2009

Revue de presse Climat-énergie, semaine du 9 novembre 2009 Revue de presse Climat-énergie, semaine du 9 novembre 2009 Sommaire International Poursuite des négociations à Barcelone sans déblocage La Commission de l environnement du Sénat américain approuve le projet

Plus en détail

L ÉNERGIE, ENJEU DE DÉFENSE

L ÉNERGIE, ENJEU DE DÉFENSE L ÉNERGIE, ENJEU DE DÉFENSE Montpellier L énergie, enjeu national 2 Besoin d harmoniser les 3 piliers de l énergie : accès à l énergie, sécurité énergétique et lutte contre le changement climatique Lutte

Plus en détail

Michael Binder, président

Michael Binder, président Commission canadienne de sûreté nucléaire Canadian Nuclear Safety Commission Présentation donnée à la Conférence et la foire commerciale 2014 de l Association nucléaire canadienne Michael Binder, président

Plus en détail

Economie du Développement Durable - Licence

Economie du Développement Durable - Licence Economie du Développement Durable - Licence - Définitions 1 1 Remi.Bazillier@univ-orleans.fr http://remi.bazillier.free.fr Université d Orléans Bibliographie: Qu est-ce que le développement durable? Brunel,

Plus en détail

RESPONSABILITÉ ET RÉPARATION: Quelques concepts et faits de base. Sommaire

RESPONSABILITÉ ET RÉPARATION: Quelques concepts et faits de base. Sommaire RESPONSABILITÉ ET RÉPARATION: Quelques concepts et faits de base Secrétariat, Convention sur la diversité biologique Matériel de cours No. 1 1. 2. Dommage Sommaire 3. Types de responsabilité 4. Normes

Plus en détail

Le risque nucléaire : comptabiliser pour décider

Le risque nucléaire : comptabiliser pour décider Conseil économique pour le développement durable Le risque nucléaire : comptabiliser pour décider Dominique Bureau Conseil économique pour le développement durable www.developpement-durable.gouv.fr Leçons

Plus en détail

Comparaison des enjeux énergétiques de la France et de l Allemagne

Comparaison des enjeux énergétiques de la France et de l Allemagne Comparaison des enjeux énergétiques de la France et de l Allemagne Dans la perspective de la première conférence franco-allemande sur l énergie qui se tiendra le 2 juillet prochain à Paris 1, il paraît

Plus en détail

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I CLUB DE NICE 5/12/2012 Le gaz naturel dans l Union Européenne

Plus en détail

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique FORUM NUCLEAIRE BELGE POSITION PAPER 24 JUIN 2015 L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique La demande en électricité ne cesse d augmenter. Entre 1965 et

Plus en détail

TS GEOGRAPHIE. Chapitre 1 : Clés de lecture géographiques pour un monde complexe

TS GEOGRAPHIE. Chapitre 1 : Clés de lecture géographiques pour un monde complexe TS GEOGRAPHIE Chapitre 1 : Clés de lecture géographiques pour un monde complexe Le monde actuel est complexe et en perpétuelle évolution : - Depuis la fin de la guerre froide (1991), fin de l antagonisme

Plus en détail

LES CONSÉQUENCES DE LA GUERRE D IRAQ SUR LE MARCHÉ DU PÉTROLE

LES CONSÉQUENCES DE LA GUERRE D IRAQ SUR LE MARCHÉ DU PÉTROLE LES CONSÉQUENCES DE LA GUERRE D IRAQ SUR LE MARCHÉ DU PÉTROLE par Jacques PERCEBOIS (*) Le pétrole représente près de 40 % de la consommation mondiale d énergie et il devrait satisfaire encore 35 % de

Plus en détail

THEME 1 QUESTION 1 DES CARTES POUR COMPRENDRE LE MONDE

THEME 1 QUESTION 1 DES CARTES POUR COMPRENDRE LE MONDE PROPOSITION DE SEQUENCE GEOGRAPHIE TERMINALE PROGRAMME 2012 THEME 1 QUESTION 1 DES CARTES POUR COMPRENDRE LE MONDE Volume horaire : 5 heures Introduction/situation d accroche: la planète Facebook à partir

Plus en détail

Second Sommet pour la Terre

Second Sommet pour la Terre Avec le e7, EDF signe un accord-cadre de collaboration avec les Nations Unies, représentées par le Secrétaire Général du Sommet de Johannesburg Second Sommet pour la Terre Johannesburg Dimanche 1 er septembre

Plus en détail

Simulation de stratégies de négociation post-kyoto dans un régime climatique international fragmenté

Simulation de stratégies de négociation post-kyoto dans un régime climatique international fragmenté Simulation de stratégies de négociation post-kyoto dans un régime climatique international fragmenté Un projet de recherche soutenu par le programme GICC OBJECTIFS Ce programme de recherche vise à simuler

Plus en détail

Le gaz naturel est-il une bonne solution pour contrer le changement climatique au Canada? Matthew Bramley Directeur de la recherche Institut Pembina

Le gaz naturel est-il une bonne solution pour contrer le changement climatique au Canada? Matthew Bramley Directeur de la recherche Institut Pembina Le gaz naturel est-il une bonne solution pour contrer le changement climatique au Canada? Matthew Bramley Directeur de la recherche Institut Pembina À propos de ce projet Comment les gouvernements fédéral

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 213- INSTITUT DE L ENTREPRISE Helle Kristoffersen Directeur de la Stratégie TOTAL VOLATILITÉ DES MATIÈRES PREMIÈRES

Plus en détail

Union Régionale Vie et Nature

Union Régionale Vie et Nature LES GAZ DE SCHISTES Note succincte d information MESSAGES CLES Les gaz de schistes représentent une source d énergie fossile non conventionnelle, diffuse, à de fortes profondeurs et difficile à extraire.

Plus en détail

Le parc nucléaire EDF

Le parc nucléaire EDF Le parc nucléaire EDF Le nucléaire: un choix français La France a fondé son choix de l énergie nucléaire après les 2 chocs pétroliers de 1973 et 1979 Pour maîtriser les coûts de l électricité et assurer

Plus en détail

L énergie en France. F. Ravelet. 19 février 2014. Laboratoire DynFluid, Arts et Métiers-ParisTech

L énergie en France. F. Ravelet. 19 février 2014. Laboratoire DynFluid, Arts et Métiers-ParisTech L énergie en France F. Ravelet Laboratoire DynFluid, Arts et Métiers-ParisTech 19 février 2014 Bilan e nerge tique global-place de l e nergie dans l e conomie Electricite F. Ravelet L e nergie en France

Plus en détail

Quel contexte. pour l électricité en 2020-30?

Quel contexte. pour l électricité en 2020-30? Page précédente 15 2 Quel contexte pour l électricité en 2020-30? Page précédente 15 Page précédente 16 @ 2 - Quel contexte pour l électricité en 2020-30? L Agence Internationale de l Energie prévoit une

Plus en détail

Les enjeux de l'énergie Place du nucléaire. Olivier Appert, Président d'ifp Energies nouvelles Président du Conseil Français de l'energie

Les enjeux de l'énergie Place du nucléaire. Olivier Appert, Président d'ifp Energies nouvelles Président du Conseil Français de l'energie Les enjeux de l'énergie Place du nucléaire Olivier Appert, Président d'ifp Energies nouvelles Président du Conseil Français de l'energie L'énergie est revenue ces dernières années au premier plan des préoccupations

Plus en détail

21 ème Conférence de Montréal 8 juin 2015 Table Ronde n 1 : L émergence de nouveaux pôles financiers : vers un retrait de la mondialisation?

21 ème Conférence de Montréal 8 juin 2015 Table Ronde n 1 : L émergence de nouveaux pôles financiers : vers un retrait de la mondialisation? 21 ème Conférence de Montréal 8 juin 2015 Table Ronde n 1 : L émergence de nouveaux pôles financiers : vers un retrait de la mondialisation? Les sphères d influence dans le système monétaire international

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION DANS UN CONTEXTE CHANGEANT PERSPECTIVE DE L ORGANISME DE RÉGLEMENTATION

LA RÉGLEMENTATION DANS UN CONTEXTE CHANGEANT PERSPECTIVE DE L ORGANISME DE RÉGLEMENTATION LA RÉGLEMENTATION DANS UN CONTEXTE CHANGEANT PERSPECTIVE DE L ORGANISME DE RÉGLEMENTATION Michael Binder, président Commission canadienne de sûreté nucléaire Le 27 février 2015 Ottawa (Ontario) Présentation

Plus en détail

Lumière sur l énergie électrique du Québec

Lumière sur l énergie électrique du Québec Plan de la présentation Lumière sur l énergie électrique du Québec Le 14 novembre 2013 Production d électricité Structure d Hydro-Québec Préoccupations environnementales L électricité du Québec et ses

Plus en détail

«SEMINAIRE DE FORMATION DES MAGISTRATS IVOIRIENS EN DROIT DE L ENVIRONNEMENT:CAS DE LA CONVENTION CADRE DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS

«SEMINAIRE DE FORMATION DES MAGISTRATS IVOIRIENS EN DROIT DE L ENVIRONNEMENT:CAS DE LA CONVENTION CADRE DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS «SEMINAIRE DE FORMATION DES MAGISTRATS IVOIRIENS EN DROIT DE L ENVIRONNEMENT:CAS DE LA CONVENTION CADRE DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES» 1 SOMMAIRE 1. PRESENTATION DU SEMINAIRE 2. OBJECTIFS

Plus en détail

L enjeu de l eau face aux ques0ons énergé0ques

L enjeu de l eau face aux ques0ons énergé0ques L enjeu de l eau face aux ques0ons énergé0ques En rela0on avec le réchauffement clima0que Cycle des séminaires des Na0ons Unies à Genève 4 ème édi0on : «L énergie durable pour tous» 29.10.2013 Sven Schmitz-

Plus en détail

Enjeux de la négociation climat et politique européenne de l énergie

Enjeux de la négociation climat et politique européenne de l énergie Enjeux de la négociation climat et politique européenne de l énergie P.Criqui PACTE-EDDEN, CNRS-UGA P. Criqui PACTE-EDDEN Entretiens européens, 26 mars 2015 1 Les nouveaux enjeux de la négociation climat

Plus en détail

AUX MÉTIERS DE LA DIPLOMATIE ET DES AFFAIRES INTERNATIONALES

AUX MÉTIERS DE LA DIPLOMATIE ET DES AFFAIRES INTERNATIONALES ACADEMIE DIPLOMATIQUE INTERNATIONALE en partenariat avec PROJET DE FORMATION AUX MÉTIERS DE LA DIPLOMATIE ET DES AFFAIRES INTERNATIONALES destiné aux diplomates originaires des pays membres de l OIF Septembre

Plus en détail

LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL

LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL LA CARTE DU MOIS : LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL Projection : Gall Définition : Spatiale : le cadre de la carte est la carte du

Plus en détail

l économie se mobilise pour une protection active du climat

l économie se mobilise pour une protection active du climat 23 OCTOBRE 2011 FICHES THEMATIQUES: POLITIQUE CLIMATIQUE l économie se mobilise pour une protection active du climat La loi sur le CO 2 est la base de référence pour l application du Protocole de Kyoto

Plus en détail

LA GOUVERNANCE ÉCONOMIQUE MONDIALE DEPUIS 1944

LA GOUVERNANCE ÉCONOMIQUE MONDIALE DEPUIS 1944 RÉVISIONS DES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT Histoire LA GOUVERNANCE ÉCONOMIQUE MONDIALE DEPUIS 1944 HISTOIRE La gouvernance économique mondiale depuis 1944 LEAGUE OF NATIONS 1919 : création de la Société des

Plus en détail

Présenté par Damien SAILLANT Le 06 juin 2011. Energie et bâtiment

Présenté par Damien SAILLANT Le 06 juin 2011. Energie et bâtiment Présenté par Damien SAILLANT Le 06 juin 2011 Energie et bâtiment Sommaire 1. Le contexte 2. Les enjeux du secteur du bâtiment 3. L'assainissement énergétique des bâtiments 2 1. Le contexte Contexte énergétique

Plus en détail

REGIMES d EXAMEN 2012. DOMAINE : DROIT, ECONOMIE, GESTION MENTION : Droit public

REGIMES d EXAMEN 2012. DOMAINE : DROIT, ECONOMIE, GESTION MENTION : Droit public REGIMES d EXAMEN 2012 DOMAINE : DROIT, ECONOMIE, GESTION MENTION : Droit public SPECIALITES : La mention «Droit public» se décline en quatre spécialités, dont une commune avec la mention «Droit privé»

Plus en détail

15 séminaires De management et de droit aérien 74 journées / 444 heures

15 séminaires De management et de droit aérien 74 journées / 444 heures POLE TRANSPORTS INSTITUT DE FORMATION UNIVERSITAIRE ET DE RECHERCHE DU TRANSPORT AÉRIEN POUR ÊTRE COMPÉTITIF, PERFORMANT ET INNOVANT DANS LE TRANSPORT AÉRIEN AUJOURD HUI ET DEMAIN 15 séminaires De management

Plus en détail

Mobiliser les *inancements pour le climat Alain Grandjean

Mobiliser les *inancements pour le climat Alain Grandjean Mobiliser les *inancements pour le climat Alain Grandjean Associé fondateur de Carbone4 Co- président de la Commission présiden7elle sur les financements pour le climat I. Le contexte Le GIEC estime notre

Plus en détail

Politique énergétique 2016-2025. Tendances mondiales et continentales

Politique énergétique 2016-2025. Tendances mondiales et continentales Politique énergétique 2016-2025 Tendances mondiales et continentales Gouvernement du Québec Ministère de l Énergie et des Ressources naturelles Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec,

Plus en détail

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD Désenclavement nordique du pétrole par un jumelage éolien - micrognl

Plus en détail

Association Québécoise de Vérification Environnementale

Association Québécoise de Vérification Environnementale Le Marché Climatique de Montréal (MCeX) La Bourse du Carbone AQVE Association Québécoise de Vérification Environnementale Le 22 novembre 2007 Pé t ti d Lé Bitt Présentation de Léon Bitton Vice-président,

Plus en détail

Lucien Bourgeois PAC 2014-2020 : Nouvelles décisions et erspectives

Lucien Bourgeois PAC 2014-2020 : Nouvelles décisions et erspectives Lucien Bourgeois PAC 2014-2020 : Nouvelles décisions et erspectives 1 Message essentiel La PAC a été une nouvelle fois confortée en 2013 et elle donne une visibilité jusqu en 2020 Elle est devenue un élément

Plus en détail

Débat public sur les projets de canalisations de transport de gaz naturel de GRTgaz ARC LYONNAIS VAL DE SAÔNE. Présentation CRE 22 et 23 octobre 2013

Débat public sur les projets de canalisations de transport de gaz naturel de GRTgaz ARC LYONNAIS VAL DE SAÔNE. Présentation CRE 22 et 23 octobre 2013 Débat public sur les projets de canalisations de transport de gaz naturel de GRTgaz ARC LYONNAIS VAL DE SAÔNE Présentation CRE 22 et 23 octobre 2013 La Commission de régulation de l énergie (1/2) Collège

Plus en détail

SOLUTION POUR LA CRISE CLIMATIQUE : UNE TRANSITION VERS UNE ÉNERGIE 100 % RENOUVELABLE ET ACCESSIBLE À TOUS D ICI À

SOLUTION POUR LA CRISE CLIMATIQUE : UNE TRANSITION VERS UNE ÉNERGIE 100 % RENOUVELABLE ET ACCESSIBLE À TOUS D ICI À SOLUTION POUR LA CRISE CLIMATIQUE : UNE TRANSITION VERS UNE ÉNERGIE 100 % RENOUVELABLE ET ACCESSIBLE À TOUS D ICI À 2050 Feuille de route pour un système énergétique «zéro émission» et universellement

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Gouvernance de l environnement. Programme des Nations Unies pour l environnement

Gouvernance de l environnement. Programme des Nations Unies pour l environnement Gouvernance de l environnement Programme des Nations Unies pour l environnement Aperçu Gérer la richesse et la diversité des ressources naturelles de notre planète est un défi dont la complexité va croissant.

Plus en détail

Les fondements d une politique énergétique européenne. Quelles perspectives pour la Méditerranée?

Les fondements d une politique énergétique européenne. Quelles perspectives pour la Méditerranée? Les fondements d une politique énergétique européenne. Quelles perspectives pour la Méditerranée? Prof. B. Mérenne-Schoumaker Association Régionale de l'ihedn Toulon Var Corse, 27-02-10 Malgré la mise

Plus en détail

Le principe de non régression et la mise en œuvre du droit de l environnement

Le principe de non régression et la mise en œuvre du droit de l environnement Le principe de non régression et la mise en œuvre du droit de l environnement Doyen Michel PRIEUR CRIDEAU-Université de Limoges Centre International de Droit Comparé de l Environnement IUCN / OIF /Abidjan

Plus en détail

Contenu de la présentation

Contenu de la présentation Protocole de Kyoto, transport et enjeux de santé publique Journées annuelles de santé publique, 3 décembre 2003 L impact du transport sur la santé publique État des connaissances et actions souhaitables

Plus en détail

Canada-Inde Profil et perspective

Canada-Inde Profil et perspective Canada-Inde Profil et perspective Mars 2009 0 L Inde et le Canada : un bref profil Vancouver Calgary Montréal Toronto INDE 3 287 263 km² 1,12 milliard 1 181 milliards $US 1 051 $US Source : Fiche d information

Plus en détail

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE DONNÉES DE BASE SUR L ÉNERGIE DANS LE MONDE Les réserves La production La consommation Les prix du pétrole Les routes de l énergie LES RESERVES Région du monde LES RÉSERVES ÉNERGÉTIQUES

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2015. asdf

Situation et perspectives de l économie mondiale 2015. asdf Situation et perspectives de l économie mondiale 2015 asdf Nations Unies New York, 2015 Résumé Perspectives du développement macroéconomique au niveau mondial La croissance mondiale progressera légèrement

Plus en détail

ALONSO ELSA BRUNNER MORGANE FOLLET JEREMY LEMESLE JASON ENSAIT LE PETROLE L OR NOIR AU CENTRE DE L ECONOMIE

ALONSO ELSA BRUNNER MORGANE FOLLET JEREMY LEMESLE JASON ENSAIT LE PETROLE L OR NOIR AU CENTRE DE L ECONOMIE ALONSO ELSA BRUNNER MORGANE FOLLET JEREMY LEMESLE JASON ENSAIT LE PETROLE L OR NOIR AU CENTRE DE L ECONOMIE PLAN: I. L OR NOIR AU CENTRE DE L ECONOMIE 1) Production du pétrole 2) Consommation du pétrole

Plus en détail

FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE. Mieux comprendre le système commercial de l OMC

FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE. Mieux comprendre le système commercial de l OMC FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE Mieux comprendre le système commercial de l OMC Le saviez vous? Plus de 14 7 participants issus de pays en développement ont bénéficié des cours de formation et des programmes

Plus en détail

Evolution de la politique climatique belge (1987-2012) Gregory Piet Boursier de doctorat-arc Spiral & ARC-Fructis (ULg) M2P (UA)

Evolution de la politique climatique belge (1987-2012) Gregory Piet Boursier de doctorat-arc Spiral & ARC-Fructis (ULg) M2P (UA) Evolution de la politique climatique belge (1987-2012) Gregory Piet Boursier de doctorat-arc Spiral & ARC-Fructis (ULg) M2P (UA) EHESS Paris 11 février 2013 Introduction (1) - Thèse: Discours et arguments

Plus en détail

LE GAZ NATUREL. Mémento de l Hydrogène FICHE 2.4

LE GAZ NATUREL. Mémento de l Hydrogène FICHE 2.4 Mémento de l Hydrogène FICHE 2.4 LE GAZ NATUREL Sommaire 1 Production et consommation de gaz naturel 2 - Potentiels d évolution de la production et de la consommation 3 - Des réserves gazières supérieures

Plus en détail

Introduction au financement international de l adaptation Lucas Demuelenaere Stakeholder meeting IPCC Bruxelles, 6 mai 2013

Introduction au financement international de l adaptation Lucas Demuelenaere Stakeholder meeting IPCC Bruxelles, 6 mai 2013 Introduction au financement international de l adaptation Lucas Demuelenaere Stakeholder meeting IPCC Bruxelles, 6 mai 2013 Aperçu de la présentation I. Cadre international : engagements et coût de l adaptation

Plus en détail

Conférence 1. Introduc0on au droit du commerce interna0onal. Lundi 23 septembre 2013

Conférence 1. Introduc0on au droit du commerce interna0onal. Lundi 23 septembre 2013 Conférence 1. Introduc0on au droit du commerce interna0onal Lundi 23 septembre 2013 Rappel : les normes du droit français Primauté des normes supérieures sur les normes inférieures (hiérarchie des normes)

Plus en détail

Appel à communications

Appel à communications Appel à communications Clôture le 31 mai 2015 Seconde édition des dialogues de la recherche : «Prévention et gestion des risques climatiques dans les politiques territoriales» 17 ET 18 SEPTEMBRE 2015.

Plus en détail

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales Les tendances du marché de la production d électricité dans le monde Samir Allal La globalisation économique a favorisé une plus grande expression des mécanismes concurrentiels. Désormais la concurrence

Plus en détail

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient Dii Le réseau d entreprises pour l

Plus en détail

Dix signaux qui montrent que la transition est en marche

Dix signaux qui montrent que la transition est en marche Dix signaux qui montrent que la transition est en marche Pour comprendre le futur, il faut parfois se tourner vers le passé. Revenons en 1890. Le premier indice de la Bourse de New York, le fameux Dow

Plus en détail

La transi)on énergé)que est- elle en échec? Discours et réalités Pierre Veya, journaliste Mars 2015

La transi)on énergé)que est- elle en échec? Discours et réalités Pierre Veya, journaliste Mars 2015 La transi)on énergé)que est- elle en échec? Discours et réalités Pierre Veya, journaliste Mars 2015 vision centrée sur la Suisse La transi)on se limite à l électricité La catastrophe de Fukushima (2011)

Plus en détail

UNITED NATIONS. United Nations. Environment Programme. UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4. Distr.: Restricted. 17 March 2014.

UNITED NATIONS. United Nations. Environment Programme. UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4. Distr.: Restricted. 17 March 2014. UNITED NATIONS EP UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4 United Nations Environment Programme Distr.: Restricted 17 March 2014 Original: French 11è Réunion de la Conférence des Parties de la Convention pour la

Plus en détail

RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE

RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE CAI Shouqiu, professeur à la Faculté de droit de l Université de Wuhan, président de l Académie du droit de

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES

LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES Atelier pour l Envirothon 18 Novembre 2006 Dans l Histoire Les énergies renouvelables ont été les premières à être utilisées par l homme La biomasse Le vent L

Plus en détail

Overmind. Project Management Optimization

Overmind. Project Management Optimization Project Management Optimization Contenu Objectifs Expérience et compétences Project Management Optimization : Mission et Vision Grands programmes Données, Méthodologie et Résultats Process Appendix 1 Front

Plus en détail

L énergie nucléaire au Canada

L énergie nucléaire au Canada L énergie nucléaire au Canada Présenté par : Sylvana Guindon Ressources naturelles Canada Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques Le 2 décembre 2005 Le rôle du gouvernement Le Ministre

Plus en détail

Note Tendance www.laclefverte.org NOVEMBRE 2015

Note Tendance www.laclefverte.org NOVEMBRE 2015 www.laclefverte.org Le 1 er label environnemental international pour l hébergement touristique et la restauration Edito Concept marginal et militant à l origine, le développement durable a investi toute

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE. Arnaud VAN WAEYENBERGE

LUTTER CONTRE LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE. Arnaud VAN WAEYENBERGE LUTTER CONTRE LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE Arnaud VAN WAEYENBERGE LA LUTTE INTERNATIONALE ETAT DES LIEUX BREF RAPPEL Lutte contre la pollution: Convention de Genève (1979), Convention de Vienne (1985) et

Plus en détail

3 e assemblée générale d AllEnvi. La France, Future Earth et les changements globaux

3 e assemblée générale d AllEnvi. La France, Future Earth et les changements globaux 3 e assemblée générale d AllEnvi La France, Future Earth et les changements globaux Changements environnementaux à grande échelle (GEC): ALERTES, ATTRIBUTION & IMPACTS 1980 2009 Ozone, climat, biodiversité,

Plus en détail

DIALOGUE SUR LES POLITIQUES DE DÉVELOPPEMENT AXÉ SUR LES RESSOURCES NATURELLES

DIALOGUE SUR LES POLITIQUES DE DÉVELOPPEMENT AXÉ SUR LES RESSOURCES NATURELLES DIALOGUE SUR LES POLITIQUES DE DÉVELOPPEMENT AXÉ SUR LES RESSOURCES NATURELLES 1 En mai 2012, le Conseil de l OCDE au niveau des ministres adoptait la Stratégie de l OCDE pour le développement. La Stratégie

Plus en détail

PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES. Vents d Oc Énergies Renouvelables

PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES. Vents d Oc Énergies Renouvelables PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES Vents d Oc Énergies Renouvelables Chers lecteurs, En octobre 2014, l Assemblée nationale a adopté avec une large majorité le projet de loi sur la transition énergétique.

Plus en détail

Plan de cours MKG5321

Plan de cours MKG5321 École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal Département de marketing Plan de cours MKG5321 Marketing international Automne 2008 Groupe 20 : Mardi 9h30-12h30, Salle DS-M540 Groupe 40

Plus en détail

Produits Pétroliers Perspec)ves 2013-2035

Produits Pétroliers Perspec)ves 2013-2035 Page 1 Produits Pétroliers Perspec)ves 2013-2035 Présenta)on à : 38 e Congrès de l Associa)on des Économistes Québecois Carol Montreuil Vice- président Est du Canada 23 mai 2013 Page 2 Contribu)on des

Plus en détail

Gaz de schiste Perspectives comptables. Jacques Fortin Professeur HEC Montréal BAPE 2014

Gaz de schiste Perspectives comptables. Jacques Fortin Professeur HEC Montréal BAPE 2014 Gaz de schiste Perspectives comptables Jacques Fortin Professeur HEC Montréal BAPE 2014 2 Quelques préalables La nécessaire quantification L indispensable documentation L importance de la fiabilité Une

Plus en détail

Mieux intégrer le Québec aux marchés de l énergie Nord Américain

Mieux intégrer le Québec aux marchés de l énergie Nord Américain Mieux intégrer le Québec aux marchés de l énergie Nord Américain Pierre Olivier Pineau, HEC Montréal Mardi 24 septembre 2013 Sommet sur l énergie Les grandes conférences Les Affaires Hôtel Hyatt Regency,

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

L Energie après Fukushima :

L Energie après Fukushima : L Energie après Fukushima : Par André LITZLER-Conférence au Club de THANN CERNAY-Avril 2011 L énergie est le carburant de notre activité, le moteur du développement économique, l esclave qui nous libère

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

Etude de cas : la filière du nucléaire en France

Etude de cas : la filière du nucléaire en France Grande consommatrice en énergie mais pauvre en ressources la France a fait des choix énergétique avec, entre autre, une orientation forte vers l électricité nucléaire. En quoi ce choix est-il objet de

Plus en détail

Accompagner les collectivités face au changement climatique: le rôle de l AFD. Institut des Amériques Colloque Climat 2015-4 juin 2015 Anne Odic

Accompagner les collectivités face au changement climatique: le rôle de l AFD. Institut des Amériques Colloque Climat 2015-4 juin 2015 Anne Odic Accompagner les collectivités face au changement climatique: le rôle de l AFD Institut des Amériques Colloque Climat 2015-4 juin 2015 Anne Odic Stratégie ville durable de l AFD Une finalité Quatre objectifs

Plus en détail