Regard. lyonnaises OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Regard. lyonnaises OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE"

Transcription

1 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE Regard sur l économie et les entreprises lyonnaises Le début de l année 2006 a été décevant pour l économie lyonnaise avec un net ralentissement de la croissance. Les investissements des entreprises sont notamment en recul et l emploi ne progresse que faiblement. De nombreux secteurs doivent faire face à un contexte d incertitude, dû notamment à la hausse du coût des matières premières et au taux de change euro-dollar. Des signes positifs sont cependant à souligner. On constate une reprise des exportations, toujours tirées par la pharmacie, la chimie et l automobile et par le redémarrage de la demande européenne. Les défaillances d entreprises sont en baisse dans le Rhône et le taux de chômage, toujours inférieur à la moyenne nationale, est passé en un an de 9,5% à 8,7%. Les secteurs qui recrutent restent principalement le bâtiment et les services. N 4 Juin 2006

2 Bilan conjoncturel 2005 de la zone d emploi de Lyon R O A P Le contexte national et international Avec 1,2 % de croissance du PIB, 2005 confirme le ralentissement de l économie française amorcé mi-2004 après quatre trimestres de reprise. Ce ralentissement s est opéré dans un contexte international porteur, excepté au sein de la zone euro. La demande de nos principaux partenaires, l Allemagne et l Italie, est restée atone. La demande intérieure est en revanche restée dynamique grâce à la consommation des ménages qui reste le principal moteur de la croissance en France. Mais le commerce extérieur a soustrait un point de croissance au pays. Cette contribution négative à la progression du PIB s explique surtout par des pertes de marché de l industrie française tant sur le marché intérieur où l on assiste à une forte hausse des importations, que sur les marchés étrangers où les exportations nationales réalisent des résultats en deçà de ce que l on pourrait attendre au vu du dynamisme de la demande mondiale. Evolution du PIB et de ses composantes Source Insee Evolution de l activité Source Insee Evolution des exportations Source Douanes Les enquêtes régionales de conjoncture L opinion des industriels rhônalpins fait état du ralentissement de l activité à partir du second semestre Parallèlement, ce secteur a continué de perdre des effectifs. Un rebond semble s esquisser début Dans le bâtiment, l activité est restée dynamique tout au long de l année et a créé des emplois. La baisse au premier trimestre s explique en partie par des raisons climatiques. Le commerce de gros a réagi à la demande étrangère et des entreprises. Il adopte un profil proche de celui de l industrie. L opinion des détaillants sur leur activité est en retrait par rapport à Les exportations départementales Alors que les exportations de Rhône-Alpes ont marqué le pas fin 2004, début 2005, celles du Rhône (qui en représentent 30 %) ont continué leur essor dans le sillage de la demande mondiale grâce à l automobile, la chimie et la pharmacie. Les plus importantes ventes départementales à l étranger se sont réalisées à destination de l Espagne, de l Allemagne et de l Italie. 2 Regard sur l économie et les entreprises lyonnaises - Juin 2006

3 L emploi salarié La zone d emploi de Lyon représente 34 % de l emploi salarié privé de la région Rhône-Alpes. En phase de croissance économique, l emploi progresse plus vite dans la zone d emploi que dans la région mais la quasi-stagnation de l économie en 2003 a entraîné une baisse plus rapide à Lyon. En 2004, la croissance du PIB a été très pauvre en créations nettes d emploi, reflet des incertitudes des professionnels. En 2005, un lent redémarrage s opère. Le taux de chômage En Rhône-Alpes le taux de chômage évolue en deçà du niveau national, de moins 1 point lors des périodes de moindre croissance à moins 1,5 points lors des périodes de plus forte croissance comme en La zone d emploi de Lyon connaît un taux de chômage intermédiaire entre la France et la région lorsque le chômage est en hausse ou stagne. Mais il a tendance à rejoindre le niveau régional dans les périodes de baisse. C est le cas en 2005 où l on constate que la baisse du taux de chômage de la zone d emploi de Lyon a été plus rapide qu au niveau national et régional. Evolution de l emploi et du PIB Source : Insee et URSSAF Evolution du taux de chômage Source Insee Evolution de la création d entreprises Source Insee Les créations d entreprises Comme aux niveaux régional et national, après les fortes hausses observées en 2002 et 2003 dans un contexte d aide à la création d entreprise, cette dynamique dans la zone d emploi de Lyon semble avoir atteint un nouveau palier. Celui-ci se maintient depuis deux ans environ 20 % au-dessus du niveau auquel il se situait durant les années Les mises en construction de logements et de locaux La construction de locaux neufs (bâtiments à usage autre que l habitation) qui avait connu dans la zone d emploi de Lyon une forte hausse en 2004, revient en 2005 à son niveau de La construction de logements neufs sur Lyon, à la différence de ce que l on observe au niveau régional, a été en repli durant les trois premiers trimestres de En revanche, le quatrième trimestre 2005 et le premier de 2006 marquent un retour à une tendance haussière. Evolution des mises en construction Source : DRE Les perspectives 2006 Dans un contexte international toujours porteur, l Insee prévoit pour le premier semestre 2006 un retour de la croissance en France vers son niveau de long terme, soit environ 2 % en rythme annuel. Le chômage continuerait de décroître pour parvenir à un taux de 9,2 % au niveau national en juin. Des incertitudes continuent de peser sur le contexte international : prix du pétrole et des autres matières premières, taux de change euro-dollar, ampleur des dynamiques des demandes intérieures des pays partenaires de la zone euro. Juin Regard sur l économie et les entreprises lyonnaises 3

4 Situation fin 2005 et perspectives 2006 des entreprises du Rhône DIRECTION DES AFFAIRES RÉGIONALES RHÔNE-ALPES INDUSTRIE Rhône Région Rhône-Alpes Evolution du chiffre d affaires Evolution des exportations INDUSTRIE En 2005, la croissance des chiffres d affaires a été plus prononcée qu en En comparaison avec la région, le département a enregistré une forte progression. Les prévisions misent sur une nouvelle augmentation. Cette situation s explique par la bonne orientation de l activité dans l industrie automobile et les biens d équipement. Les exportations ont suivi la même évolution que les chiffres d affaires. Elles se situent très au-dessus de la moyenne régionale. Une hausse est attendue en Comme dans la région, l emploi a globalement diminué dans le Rhône. Toutefois, la baisse est légèrement moins sensible qu en L augmentation des effectifs dans l industrie automobile et les biens d équipement n a pas compensé la réduction dans les industries agroalimentaires, les biens de consommation et surtout les biens intermédiaires. Les perspectives tablent sur une nouvelle érosion, mais de moindre ampleur qu au niveau régional. Si les investissements physiques ont diminué dans le Rhône en 2005, les dépenses immatérielles ont progressé pour 27,6 % des entreprises alors qu en Rhône-Alpes, cette hausse n a concerné que 21,5 % des entreprises. Une stabilité des investissements physiques est escomptée dans le Rhône, alors qu une progression est attendue en Rhône-Alpes. Evolution des effectifs Investissements immatériels en 2005 Solde des opinions SERVICES MARCHANDS Les chiffres d affaires ont augmenté en 2005, mais de façon moins marquée qu en Toutefois, le département s inscrit dans la moyenne régionale. La situation est contrastée selon les secteurs. Une nette progression a été constatée dans le transport routier, l ingénierie technique et la publicité ; elle a été plus modérée dans l ingénierie informatique et le travail temporaire. Les prévisions sont confiantes tant dans le Rhône que dans la région. L accroissement des effectifs a été de moindre ampleur qu en région. Les secteurs qui ont davantage recruté sont le transport routier et l ingénierie technique. En revanche, une baisse a été enregistrée dans la publicité. Les perspectives tablent sur un nouveau renfort d effectifs, hormis pour la publicité. SERVICES MARCHANDS Rhône Région Rhône-Alpes Evolution du chiffre d affaires Evolution des effectifs 4 Regard sur l économie et les entreprises lyonnaises - Juin 2006

5 BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS Dans la continuité des années précédentes, les chiffres d affaires ont sensiblement progressé, comme en Rhône-Alpes. L activité dans le gros œuvre et le génie civil a été mieux orientée que dans le second œuvre. La tendance est identique pour la région. Cette situation s explique par un dynamisme du marché immobilier et par la reprise des travaux d infrastructures, de voiries et d assainissement. Les prévisions sont plus confiantes pour le Rhône que pour la région. Malgré des difficultés de recrutement persistantes dans certaines branches, l emploi s est accru en 2005 et cette tendance devrait perdurer, mais plus faiblement, en 2006 au niveau départemental et régional. BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS Rhône Région Rhône-Alpes Evolution du chiffre d affaires COMMERCE DE GROS DES BIENS D EQUIPEMENT En termes de chiffres d affaires, la situation est plus satisfaisante dans le département que dans la région. Cette progression s explique par la bonne tenue du courant d affaires des industries des biens d équipement. Les perspectives sont bien orientées. S agissant des effectifs, l augmentation est plus modérée dans le Rhône qu au niveau régional. Toutefois, les perspectives sont positives pour Evolution des exportations COMMERCE DE GROS Rhône Région Rhône-Alpes Evolution du chiffre d affaires Evolution des effectifs RHÔNE : ÉVOLUTION PAR SECTEUR D ACTIVITÉS En 2005 Prévisions 2006 Industrie Services marchands Bâtiments et Travaux Publics Commerce de gros Juin Regard sur l économie et les entreprises lyonnaises 5

6 Zooms sectoriels Sélection d événements concernant les entreprises de l aire urbaine de Lyon et les évolutions sectorielles régionales et locales, du 1 er novembre 2005 au 31 mai Pharmacie et biotechnologie biomérieux Biovail Covalab Dermscan Lancement d un test de détection de la grippe aviaire Implantation à Lyon du centre de décision pour l Europe continentale de la société canadienne Extension de son réseau de distribution aux USA et au Canada Accord de partenariat avec Nikkoderm au Japon GenOway Accords avec deux entreprises américaines, Invitrogen et Charles River Gensilence Premier tour de table de 5 M et installation à Dardilly NP Co Implantation de la filiale Europe de la start-up japonaise à Lyon OPi Installation du laboratoire de recherche et de contrôle de qualité à Dardilly Transat Nova d Or 2005 ; nouveau tour de table de 1,2 M L activité de l industrie pharmaceutique est toujours dynamique et les prévisions sont très favorables. La demande étrangère reste soutenue. Le pôle de compétitivité LyonBioPôle débute son action en travaillant sur trois projets : la grippe aviaire, les pathologies infectieuses rares et graves et l hépatite C. Mode et textile Alquier Bruno Alvega Art Martin Asiatex Labellisation Novacité (bijouterie) Reprise de Milag (Corbas) et Komo (Genay) Ouverture d un atelier en Thaïlande Reprise du réseau et des marques du béarnais Petit Boy Billon Redressement judiciaire puis reprise par le groupe Kertex Mathelin Redressement judiciaire Print Or 14 e édition du salon en février ; 300 exposants, visiteurs Stores Roche Création d un club «les storistes des quatre saisons» Construction automobile et véhicules industriels Iveco France JTEKT Renault Trucks Implantation du siège social à Vénissieux Nouveau nom de Koyo suite au rachat par le japonais Toyoda Début de la production à Vénissieux de moteurs pour les bus et cars de Volvo L activité de l industrie automobile est bien orientée en Rhône- Alpes et les prévisions sont positives jusqu à l été. La situation est un peu moins favorable pour les équipementiers, qui subissent la hausse du prix des matières premières et une pression croissante sur les coûts de la part des constructeurs. Le pôle de compétitivité Lyon Urban Truck & Bus a retenu quatre programmes collaboratifs de recherche-développement. Construction électrique, mécanique et métallurgie Aldès Brandt Comap Grifs Mixel Nexans Philips Rencast Seb Sunkiss Timac Centralisation des stocks sur un nouveau site à Mions Délocalisation de trois lignes d assemblage de Lyon vers la Pologne Cession à l industriel néerlandais Aalberts Industries Dépôt de bilan de la fonderie Ouverture d une usine à Pékin Nouveau laboratoire d essais à Lyon et investissement de 2M dans un outil de simulation informatisé Ouverture d un espace de démonstration des applications d éclairage par LEDs en milieu urbain Confl it social sur le site de Reyrieux Nouvel entrepôt de m² à Mions Construction d une nouvelle usine à Bressolles Ouverture d une succursale à la Cité internationale La reprise enregistrée dans la mécanique se confirme, bénéficiant d une demande soutenue (notamment étrangère). Les perspectives de la métallurgie se dégagent peu à peu, malgré un fléchissement de la demande de la filière automobile. Les importations asiatiques perturbent toujours le marché et les effectifs sont en baisse (-9 % en France en 2005). Les entreprises du textile de la région lyonnaise se recentrent sur les tissus techniques et le haut de gamme. Le premier dossier élaboré par le pôle de compétitivité Techtera concerne les intissés multicouches en trois dimensions. L activité est en progression dans l habillement haut de gamme, plus mitigée dans les autres segments. Les prévisions sont confiantes dans la bijouterie. 6 Regard sur l économie et les entreprises lyonnaises - Juin 2006

7 Plasturgie, chimie et environnement Arkema Kodak Plastic Omnium Toray Plastic Total Veolia Environnement Entrée en bourse le 18 mai Fermeture du site de Vienne Prise de contrôle majoritaire dans le capital d Inoplast Investissement de 6 M pour moderniser son usine de Saint-Maurice-de-Beynost Soutien aux projets de création d entreprises en Rhône-Alpes, à travers Total Solidarité Entreprises Nouvelles machines de tri optique des déchets à Rillieux-la-Pape (1,5 M investis) Dans une conjoncture européenne globalement bonne, le redressement de l industrie chimique rhônalpine s est confirmé. Le volume de production pourrait être encore supérieur en 2006, mais la baisse des effectifs devrait se poursuivre. La plasturgie subit des contraintes fortes sur les marges. Dans le cadre du pôle de compétitivité Axelera, un premier projet sur l «intensification des procédés» a été accepté en début d année. Le projet de traitement de l eau, Rhodanos, a été retenu par le Fonds de compétitivité des entreprises. Bâtiment et travaux publics Albertazzi Prix régional de la meilleure entreprise de travaux publics de Rhône-Alpes Malgré un ralentissement au premier trimestre 2006, habituel en début d année, les perspectives restent favorables pour le reste de l année. Cette bonne conjoncture explique que le bâtiment est l un des principaux moteurs d embauche de la région lyonnaise. Face à la pénurie de main-d œuvre qualifiée, le recours à l intérim continue de progresser. Une charte d amélioration de la gestion des déchets de chantier a été signée en novembre 2005 entre l Etat, les collectivités et les professionnels du BTP. Numérique, informatique et jeux vidéos Akuter Technologies Arkane Studios Atari Cegid Elepharm ez Systems Game Connection Hewlett Packard Jet Multimedia LDLC.com Scientific Brain Training SFR Trade & Technologies France Ouverture à Lyon du bureau européen de la société canadienne Dark Messiah élu meilleur jeu PC du salon E3 de Los Angeles par G4TV, chaîne américaine de jeu vidéo Mauvais résultats pour le groupe ; cession de 20 M d actifs ; regain de spéculation Rachat de GTI Industrie et de PMI Soft Labellisation Novacité (formation par les nouveaux médias) Esker Joint-venture à Singapour avec Lippo ; augmentation de capital de 3,2 M Varioptic Vigimédia Widescreen Games Ouverture à Lyon du siège France de la société norvégienne 5 e édition à Lyon en décembre de la convention mondiale d affaires 141 emplois supprimés à L Isle-d Abeau Rachat de la société argentine M-Joy Lancement d un nouveau site de ventes privées moyen-haut de gamme Entrée en bourse Regroupement des directions régionales à Saint-Priest Rachat par Adobe Systems Incorporated Tour de table de 16,4 M pour commercialiser ses lentilles liquides pour téléphones portables Labellisation Novacité (Avisor, outil de fi délisation des clients) Obtention de la griffe d or lyonnaise Les professionnels de l informatique s attendent à une très bonne année 2006, avec des croissances de chiffre d affaires situées entre 5 et 10 %. L infogérance figure toujours parmi les secteurs les plus porteurs. Ce sont principalement les PME qui soutiennent cette dynamique au niveau local (offres en mobilité, renouvellement des contrats dans la création web ). La Game Connection prend de l ampleur aux Etats-Unis et en Asie. Trois associations (Lyon Infocité-Lyon Game, Citia et Images Rhône-Alpes) composent la structure de gouvernance du pôle de compétitivité Loisirs numériques. Trois dossiers ont été déposés pour un montant de 12,2 M. Un quatrième projet, plus transversal, se structure autour de la mise en place d une plateforme technologique mutualisée afin de renforcer la compétitivité technologique des entreprises de la filière. Juin Regard sur l économie et les entreprises lyonnaises 7

8 Tourisme d affaires et d agrément Equator GL Events Huttopia Météor Resorts Pizza Pino / Astorg Transmontagne Ouverture de 20% du capital à la société de capital-risque Evolem Prise de participation dans la Sepel et la Sepelcom (Eurexpo) Nouvel exploitant du camping international de Lyon Rachat du restaurant du Château de La-Tour-de-Salvagny ; projet de complexe hôtelier Réaménagement de l établissement de Lyon - Bellecour (1,3 M investis) Exploitation de la station de ski indoor de Dubaï Après un hiver morose pour l hôtellerie marqué par un léger ralentissement du tourisme d affaires, l activité touristique parvient à se maintenir. Le tourisme urbain semble, lui, faire face à une concurrence accrue, notamment de la part des villes d Europe centrale. L Amphithéâtre (salle 3000) de la Cité internationale a été inauguré le 1 er juin. Cet équipement majeur doit participer au développement du tourisme d affaires. Il va permettre d accueillir des congrès de dimension internationale. Service financiers Bibby Group Caisses d épargne Crédit agricole Centre-Est Groupama Rhône- Alpes Auvergne HSBC Oddo Siparex Inauguration du siège France à Lyon Projet de fusion des caisses Alpes et Rhône-Alpes-Lyon Diversification vers l immobilier via l enseigne Square Habitat Inauguration du nouveau siège à Lyon-Vaise Nouvelle enseigne des 15 agences CCF du Grand Lyon Renforcement des équipes lyonnaises Développement en Europe du Sud Le secteur bancaire fait partie des secteurs qui recrutent, en raison notamment des ouvertures d agences. Cette tendance devrait d ailleurs se poursuivre avec de nombreux départs à la retraite. Les perspectives restent favorables (prévisions d entrées en bourse pour des entreprises locales). Logistique et transport Clasquin Maersk MTE Néolution SAS Shurgard SNCF TNT Express Entrée en bourse Fermeture du site du Parc industriel de la Plaine de l Ain Ouverture d un bureau à Irigny Labellisation Novacité (logistique) Ouverture de son troisième site de stockage dans l agglomération Nouvel atelier de maintenance des TER à Lyon-Vaise Création d un centre d appels à Oullins Malgré une conjoncture morose, l activité du transport routier de marchandises est en progression depuis le début de l année en Rhône-Alpes. La prudence reste cependant de mise et les marges restent faibles. L activité logistique est tirée par l international, notamment les relations maritimes avec l Asie. L aéroport Lyon-Saint Exupéry a passé le cap des 6,5 M de passagers en Malgré la concurrence d aéroports proposant des vols low-costs, la progression est l une des plus fortes de France (+5,3%). Autres services aux entreprises Adecco Locabri Phone Marketing Sygman Lancement d une OPA sur l allemand DIS et changement de direction Rachat par Acto, fonds d investissement de Groupama Extension des locaux et doublement des effectifs à Lyon-Part-Dieu Labellisation Novacité (ingénierie) L activité dans les services est globalement très bien orientée et 2006 devrait être une bonne année. L ingénierie technique enregistre une forte demande, alors que la reprise se confirme dans le conseil en informatique. L emploi suit cette tendance positive et de nouveaux recrutements sont envisagés. Commerce de gros et de détail Décathlon Installation de son siège France à Bron Descours & Acquisition de la société Vival et du slovaque SLS Cabaud Doumenge Filiale du groupe belge Pro à Pro distribution, investit 5 M dans un entrepôt à Chaponnay Ferroli France Transfert de son siège social à Lyon Orapi Annonce de la construction d une nouvelle usine à Saint-Vulbas Point S Volonté de développement international via la nouvelle structure Point S Développement RBI Premier jeu fabriqué en interne pour ce distributeur de jouets étrangers Sys&Com Achat du grenoblois C2RC Tendance Presqu île Association créée pour développer les activités de la Presqu île Après le rebond d activité lié aux fêtes de fin d année, la période des soldes a été jugée un peu décevante dans le commerce de détail. Cependant le volume des ventes progresse depuis le début d année, et les prévisions sont globalement favorables. Le commerce de gros de produits non alimentaires s inscrit en hausse au premier trimestre 2006, et les perspectives sont globalement bonnes. 8 Regard sur l économie et les entreprises lyonnaises - Juin 2006

9 Quelques actions de développement économique engagées depuis six mois Développement économique Aderly : inauguration en avril d un bureau de représentation pour la région lyonnaise à Philadelphie (USA), en collaboration avec ERAI et l agence de développement économique locale. Grand Lyon, Agence régionale du numérique et Espace numérique entreprises : lancement de «Lyon Numérique» afin de fédérer les offres de services pour les entreprises du territoire. Grands salons Salon Classe Export : les 30 novembre et 1 er décembre 2005 à Eurexpo. Salon STIM (Solutions techniques innovantes) : du 17 au 19 mai 2006, 1 ère édition destinée à remplacer Alliance, le salon de la sous-traitance. Salon des entrepreneurs : 3 e édition du 31 mai au 2 juin 2006 ; 150 exposants, 100 conférences-ateliers, 17 espaces animation et près de visiteurs. Equipements Amphithéâtre de la Cité internationale : inauguration le 1 er juin de la «salle 3000» Aéroport Lyon-Saint Exupéry : nouvel équipement d embarquement et de correspondance, la Jetée, pour un investissement de 23 M ( m²) Aéroport Lyon-Saint Exupéry : lancement officiel du projet Ulys, complexe immobilier tertiaire, et début de la construction d un parking de places, livré en 2008, par Lyon Parc Auto. Juin Regard sur l économie et les entreprises lyonnaises 9

10 Zooms territoriaux Ouest Nord Val de Saône Neuvilles-Saône Montanay Fleurieus-Saôns-Fontaines Cailloux- Roche-Fontainestaillées-S. St-Martin Sathonay- Village Saint- Germain- au- Mt-d Or Curis- au- Mt-d Or Albignys-Saône Poleymieuxau-Mt-d Or Couzonau-Mt-d Or St-Romainau-Mt-d Or Fontaines- Limonest s-saône Collongesau-Mt-d Or St-Didierau-Mt-d Or St-Cyrau-Mt-d Or Dardilly Champagneau-Mt-d Or La-Tourde-Salvagny Marcyl Etoile Charbonnièresles-Bains Ecully Genay Plateau Nord Caluire et Cuire 6 Villeurbanne Sathonay- Camp Rillieuxla-Pape Vaulx- en- Velin Rhône Amont Meyzieu Décines-Charpieu Jonage Val d Yzeron Francheville 5 St-Genisles-Ollières Tassinla-Demi-Lune Craponne Ste-Foylès-Lyon La Mulatière 2 Lyon Bron Chassieu Gensilence IBM LDLC.com Nobilis OPi Pôle économique ouest du Grand Lyon Raisonnance OUEST NORD Implantation à Dardilly. Biotechnologies Nouveaux locaux à Ecully Début des travaux de construction du nouveau siège à Ecully Nouveau locaux à Innovalia (Dardilly) Installation de laboratoires à Dardilly Note sur l Observatoire de l immobilier d entreprise Regroupement de 2 unités à Dardilly St-Genis- Laval Oullins Pierre- Bénite Lônes et Coteaux du Rhône Irigny Vernaison Charly Solaize Saint- Fons Vénissieux Portes du Sud Feyzin Porte des Alpes St-Priest Corbas Mions VAL D YZERON Espace Lamartine (Tassin) Début de la construction du complexe immobilier de m² Akuter Bibby financial services Bioparc Biovail La Duchère ez Systems Ferroli Garderisettes Lanvin CENTRE Siège européen à la Part-Dieu. Editeur canadien d un logiciel d e-learning Siège France à la Part-Dieu. Société financière britannique Lancement du 1 er programme immobilier Siège Europe à la Part-Dieu. Société pharmaceutique canadienne Nouvelle zone franche urbaine (ZFU) Agence à Lyon 2 e. SSII norvégienne Transfert du siège social à Gerland. Chauffage et climatisation Ouverture d une crèche inter-entreprises sur le technopôle de Gerland Ouverture d une boutique à Lyon 2 e NP Co Filiale européenne à Lyon 6 e. Start-up japonaise de biotechnologies Phone Marketing Extension des locaux à la Part-Dieu. Centre d appels SEPR Nouveaux locaux à Lyon 3 e (société d enseignement professionnel du Rhône) Shurgard Timac Industrie Ouverture du troisième site à Lyon 8 e. Self stockage Siège France à la Cité Internationale. Société belge (électricité, mécanique) 10 Regard sur l économie et les entreprises lyonnaises - Juin 2006

11 Lettring Jardin d Ulysse Roche Bobois Vial Menuiserie PLATEAU NORD Départ à Décines. Impression numérique 1 ère entreprise du Parc de Sermenaz (Rillieux). Ameublement-décoration Ouverture d un dépôt à Perica Implantation à Perica Centre d affaires du Grand Large Dorlyl Européenne des métaux Mosaïne Concept Sifem RHÔNE AMONT Ouverture à Décines Fin d activité du site de Meyzieu. PVC Départ à Charvieu-Chavagneux Déménagement de Bron à Meyzieu. Décoration pour piscines Déménagement de Vénissieux à Meyzieu. Construction métallique PORTE DES ALPES Aldès Acquisition d un terrain de 7 ha à Mions. Traitement de l air DCS Fleet Ouverture d une agence à Saint-Priest. Location automobile Décathlon Transfert du siège social à Bron Parc des Lumières (Saint-Priest) Début de la construction (32 ha, m² industrie et tertiaire) SFR Regroupement des huit directions régionales sur le parc technologique PORTES DU SUD Aguettant Ylonis Lancement des travaux à Saint-Fons (site Rhodia Organique) IFP 1 er forum du financement de l innovation et de la compétitivité Iveco France Siège social à Vénissieux Marmonier Déménagement de Lyon 3 e à Corbas. Acoustique industrielle Rhodia (centre de recherche) Lancement des travaux pour l implantation d une unité mixte de recherche avec le CNRS Vos Logistics Dépôt du permis de construire à Saint-Fons (site Arkema) LÔNES ET COTEAUX DU RHÔNE Arkema Lancement des travaux de réfection du mur d enceinte FSK Implantation Parc des Saules. Commerce de matériel médical Gibelin espace auto Départ à Morangis (91) Jumfil Ouverture d un show-room à Vernaison MTE Implantation à Irigny. Transports de marchandises Supergroup Implantation sur ZI la Mouche. Grossiste en biscuiterie-confiserie TNT Express Création d un centre d appels à Oullins ZI la Mouche Requalification achevée du chemin de la Mouche Juin Regard sur l économie et les entreprises lyonnaises 11

12 Objectif «Regard sur l économie et les entreprises lyonnaises» a pour objectif de faire le point, deux fois par an, sur les évolutions récentes de l économie locale : évolutions sectorielles, vie des entreprises, emploi, chômage, création et défaillance d entreprise, actions engagées Cette publication s adresse principalement aux acteurs du développement économique, aux élus, aux chefs d entreprises, ainsi qu à tous ceux qui s intéressent à l économie de l agglomération lyonnaise. Principales sources d information - Opale Les informations statistiques à l échelle de l aire urbaine de Lyon n étant pas disponibles pour la période récente, les informations qualitatives ont été privilégiées. Tendances régionales Rhône-Alpes, Banque de France (novembre 2005 à mai 2006) Insee Rhône-Alpes Conjoncture (de novembre à mai 2006) Conjonctura, publication trimestrielle des CCI de Rhône-Alpes, CRCI (n 56 de mars 2006) Note de conjoncture du Medef Lyon-Rhône, avril 2006 Note de conjoncture de Rhône Tourisme, de novembre 2005 à avril 2006 Info-flash de la Chambre de commerce et d industrie de Lyon Note de conjoncture de l Insee, mars 2006 Informations «terrain» Méthodologie - Banque de France Source Banque de France, Direction des Affaires Régionales Lyon : Les entreprises en Rhône-Alpes Bilan 2005 et perspectives Échantillon Cette enquête est réalisée au début de chaque année par la Banque de France auprès d un échantillon représentatif composé de entreprises ou établissements rhônalpins appartenant à l industrie, aux services marchands, au bâtiment et aux travaux publics et au commerce de gros. Nombre d entreprises Rhône Rhône-Alpes Industrie Services marchands Bâtiment et travaux publics Commerce de gros Total Les travaux de l Observatoire partenarial lyonnaise en économie (Opale) sont l expression d un partenariat entre : la Communauté urbaine de Lyon, la Ville de Lyon, la Chambre de commerce et d industrie de Lyon la Chambre de métiers du Rhône, le Medef Lyon-Rhône, la CGPME, l ANPE, le Pôle universitaire lyonnais, et l Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise, en association avec : le SGAR, l Insee, la Banque de France, l Urssaf, la Caisse des dépôts et consignations, l Assedic, et le Conseil général du Rhône. Contact Banque de France Martine Maire-Piechnik Direction des affaires régionales Rhône-Alpes Tél. : Contacts Elodie Meynard et Sophie-Anne Carrolaggi Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise 18, rue du Lac - BP Lyon cedex 03 ou Infographie : Marie-Pierre Ruch ISSN Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon Les résultats du mois de février 2014 L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon GRAND LYON, les performances de février 2014

Plus en détail

Syndicat Intercommunal de Gestion des Energies de la Région Lyonnaise. Synthèse

Syndicat Intercommunal de Gestion des Energies de la Région Lyonnaise. Synthèse Syndicat Intercommunal de Gestion des Energies de la Région Lyonnaise 13 20 Synthèse Le rapport du contrôle 2013 de la concession pour le service public de la distribution de gaz du SIGERLy élaboré par

Plus en détail

Liste des lignes Junior Direct

Liste des lignes Junior Direct Etablissements Lignes Communes desservies Collège Daisy Georges Martin - Irigny JD 2 Charly - Saint-Genis-Laval JD 15 Vernaison - Charly - Irigny Collège La Xavière - Chaponnay JD 3 Mions Collège Louis

Plus en détail

La production de locaux d activité page 2. La production de bureaux page 3

La production de locaux d activité page 2. La production de bureaux page 3 Les notes de l n 8 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE Octobre 21 Ce n 8 actualise les données parues sur le même thème en décembre 2. L accent est mis sur la situation du marché en 2, complétée

Plus en détail

Les créations d entreprises en 2012 dans le Grand Lyon

Les créations d entreprises en 2012 dans le Grand Lyon Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise Opale Observatoire partenarial en Economie Juin 2013 Les créations d entreprises dans le photo : Bertrand Gaudillère itemcorporate

Plus en détail

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015 Conseil Economique, Social & Environnemental Régional Point d actualité Séance plénière 2 février 2015 Rapporteur général : Jean-Jacques FRANCOIS, au nom du Comité de Conjoncture CONTEXTE GÉNÉRAL A la

Plus en détail

Lyon 2. 3,4 km². 30 103habitants. 30 511 emplois totaux. 227 emplois pour 100 actifs ayant un emploi. 28 200 emplois salariés privés

Lyon 2. 3,4 km². 30 103habitants. 30 511 emplois totaux. 227 emplois pour 100 actifs ayant un emploi. 28 200 emplois salariés privés Portrait économique de territoire - juillet 2014 Lyon 2 Tissu économique et emploi... p. 2 Emplois par fonction et CSP... 6 Déplacements domicile-travail... 7 Création d entreprise - Etablissements par

Plus en détail

Missions de développement : Action économique

Missions de développement : Action économique Missions Nombre de personnes affectées au service du développement économique : NC Surfaces en hectares (cumul) des zones ou créées par la communauté urbaine ou ses satellites directs (SEM) : NC Terrains

Plus en détail

Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement. 28 janvier 2010

Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement. 28 janvier 2010 Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement 28 janvier 2010 1 Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement UNE ANNEE CONTRASTEE

Plus en détail

Investissements et R & D

Investissements et R & D Investissements et R & D Faits marquants en 2008-2009 - L investissement de l industrie manufacturière marque le pas en 2008 et se contracte fortement en 2009 - Très fort recul de l utilisation des capacités

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

Présentation du Plan de Mandat 2015-2020 DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014

Présentation du Plan de Mandat 2015-2020 DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014 Présentation du Plan de Mandat 2015-2020 Contact presse Olivia Dufour responsable des relations presse dufour@sytral.fr 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 SOMMAIRE 15 16 17

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT CHIFFRE D AFFAIRES PREMIER TRIMESTRE 2015 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT Forte croissance du chiffre d affaires Communication

Plus en détail

LISTE DES OFFRES EN COURS 2015

LISTE DES OFFRES EN COURS 2015 LISTE DES OFFRES EN COURS 2015 Regroup. GéograpOffre - N Commune - Libellé Niveau formation offerte - Libellé AIN 389 MEXIMIEUX 389 MEXIMIEUX AIN 2 Arrondissement Roa 420 RIORGES 430 ROANNE Arrondissement

Plus en détail

Lyon 7 e LES TERRITOIRES DE L ECONOMIE LYONNAISE - 2009 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE. 1,9 % de la superficie du Grand Lyon

Lyon 7 e LES TERRITOIRES DE L ECONOMIE LYONNAISE - 2009 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE. 1,9 % de la superficie du Grand Lyon OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE LES TERRITOIRES DE L ECONOMIE LYONNAISE - 2009 Lyon 7 e Caractéristiques économiques locales... page 2 Caractéristique de l emploi au recensement 2006... 6

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE VEILLE PARTENARIALE SUR LA LOGISTIQUE. Cahier n 3

OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE VEILLE PARTENARIALE SUR LA LOGISTIQUE. Cahier n 3 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE VEILLE PARTENARIALE SUR LA LOGISTIQUE Cahier n 3 La logistique, fonction stratégique pour les entreprises lyonnaises Mars 2006 La logistique, fonction stratégique

Plus en détail

INDUSTRIELS, FAITES LE CHOIX DE LYON! Salon Industrie Lyon 8 Avril 2015

INDUSTRIELS, FAITES LE CHOIX DE LYON! Salon Industrie Lyon 8 Avril 2015 INDUSTRIELS, FAITES LE CHOIX DE LYON! Salon Industrie Lyon 8 Avril 2015 L AMBITION ÉCONOMIQUE POUR LA MÉTROPOLE DE LYON UNE VÉRITABLE DYNAMIQUE BASÉE SUR UN SOCLE INDUSTRIEL Métropole connectée Métropole

Plus en détail

sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie de Lyon (CCI Lyon).

sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie de Lyon (CCI Lyon). 2014-05 Séance du 5 mars 2014 AVIS sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie de Lyon (CCI Lyon). Vu le décret n 2011-1388 du 28 octobre 2011 modifiant le décret n 2006-1267

Plus en détail

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique Trimestriel 27 Janvier 214 nº2 Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 213 Tendances > Progressif redémarrage de l activité attendue au 4 e trimestre 213, mais l évolution du PIB devrait rester

Plus en détail

Chiffres d affaire : 2013 : 6 811 045 H.T. 2012 : 6 892 349 H.T. 2011 : 6 787 743 H.T.

Chiffres d affaire : 2013 : 6 811 045 H.T. 2012 : 6 892 349 H.T. 2011 : 6 787 743 H.T. [IMMOBILIER D ENTREPRISE] LYON - 50 allée des Cyprès BP 34 69579 Limonest Cedex PARIS - 37-39 avenue Ledru Rollin 75012 Paris www.archigroup.fr Grâce à l expérience et l expertise de notre équipe pluridisciplinaire,

Plus en détail

UN REGAIN D OPTIMISME

UN REGAIN D OPTIMISME 2015 UN REGAIN D OPTIMISME Activité : reprise en pente douce Emploi : renforcement des effectifs Comme pressenti en novembre dernier, les chefs d entreprise de la région Rhône- Alpes anticipent un développement

Plus en détail

Lyon 2 e LES TERRITOIRES DE L ECONOMIE LYONNAISE - 2009 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE. 0,7 % de la superficie du Grand Lyon

Lyon 2 e LES TERRITOIRES DE L ECONOMIE LYONNAISE - 2009 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE. 0,7 % de la superficie du Grand Lyon OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE LES TERRITOIRES DE L ECONOMIE LYONNAISE - 2009 Lyon 2 e MP Ruch Agence d urbanisme - Lyon Caractéristiques économiques locales... page 2 Caractéristique de

Plus en détail

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX PERSPECTIVES CONJONCTURE ÉCONOMIQUE LE MARCHÉ DES BUREAUX EN ILE-DE-FRANCE 1 er Semestre 212 PERSPECTIVES Un contexte de marché favorable aux utilisateurs La crise financière

Plus en détail

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE Les notes de l Juin 2007 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE L entrepreneuriat est une priorité pour le développement économique de l

Plus en détail

Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise

Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise 1 er trimestre 2015 Etude réalisée sur la base des chiffres CECIM, intégrant les transactions directes Sommaire Contexte économique L essentiel du marché

Plus en détail

Le marché informatique en France 2011 et tendances 2012

Le marché informatique en France 2011 et tendances 2012 Le marché informatique en France 2011 et tendances 2012 Juin 2012 Sextant Expertise 27, Boulevard des Italiens 75002 Paris Tél. : 01 40 26 47 38 www.sextant-expertise.fr Société inscrite à l ordre des

Plus en détail

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 Conférence de Presse Immobilier d Entreprise AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 2011, cap sur la reprise? AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 LOCAUX D ACTIVITÉ MARCHÉDES LOCAUX D ACTIVITÉ 2010

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 211 15 1 5-5 -1-15 -2 - -3-35 21 22 23 24 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation :

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation : INVESTIR EN FRANCE LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT Une grande économie au cœur de l Europe, une porte d accès vers la Méditerranée et l Afrique : 5 e économie

Plus en détail

TENDANCE PRESQU ILE. Une équipe au service du centre-ville avec un partenariat public-privé AU SOMMAIRE...

TENDANCE PRESQU ILE. Une équipe au service du centre-ville avec un partenariat public-privé AU SOMMAIRE... TENDANCE PRESQU ILE Une équipe au service du centre-ville avec un partenariat public-privé Frank Delafon Président Audrey Pillant Chargée de communication et relations adhérents Valérie Payet Chargée de

Plus en détail

Portrait statistique de l emploi dans le commerce de détail. sur le périmètre de l inter-scot de l aire métropolitaine lyonnaise

Portrait statistique de l emploi dans le commerce de détail. sur le périmètre de l inter-scot de l aire métropolitaine lyonnaise Les Scot de l aire métropolitaine lyonnaise Agglomération lyonnaise Beaujolais Boucle du Rhône en Dauphiné Bugey-Côtière-Plaine de l Ain La Dombes Loire Centre Monts du Lyonnais Nord-Isère Ouest lyonnais

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

Résidence Bioparc LYON 8 è. Résidence hôtelière

Résidence Bioparc LYON 8 è. Résidence hôtelière Résidence Bioparc LYON 8 è Résidence hôtelière Lyon Lyon, pôle de compétitivité européen Rejoindre Lyon, c est choisir l une des métropoles européennes les plus attractives. De multiples entreprises aux

Plus en détail

Organisation générale

Organisation générale LE MASTER MARKETING ET COMMERCE Organisation générale Le Master Marketing et Commerce a pour objectif de former des spécialistes de la relation client autour des métiers du marketing et de la vente. La

Plus en détail

Le drive. Les concepts. V eille c ommerce Inter-Scot - décembre 2012. Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise

Le drive. Les concepts. V eille c ommerce Inter-Scot - décembre 2012. Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise Agglomération lyonnaise Beaujolais Boucle du Rhône en Dauphiné Bugey-Côtière-Plaine de l Ain La Dombes Loire Centre Monts du Lyonnais Nord-Isère Ouest lyonnais Rives du Rhône Roannais Sud Loire Val de

Plus en détail

Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière

Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière automobile, à Monsieur Arnaud Montebourg, ministre du

Plus en détail

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance CONJONCT URE estre NOTE DE conjoncture TRIMESTRIELLE de L APEC N Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance Les recruteurs font toujours preuve de prudence dans leurs

Plus en détail

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013)

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013) Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Juin 214 Artiscope Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 213 (2ème Semestre 213 - Année 213) La révision

Plus en détail

UN 1 ER SEMESTRE EN DEMI-TEINTE

UN 1 ER SEMESTRE EN DEMI-TEINTE 2015 UN 1 ER SEMESTRE EN DEMI-TEINTE Activité : reprise modérée Emploi : contraction des effectifs Contrairement à leurs prévisions de novembre dernier, les PME de la région anticipent un développement

Plus en détail

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier.

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays 2 Nuitées

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION S.M.A.R.T. Production 2004-2005 - Tous droits de reproduction réservés. Par les mêmes organisateurs : 40 ateliers gratuits sur

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

CROISSANCE ET SANTÉ DES ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES EN CAPITAL-TRANSMISSION EN 2012

CROISSANCE ET SANTÉ DES ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES EN CAPITAL-TRANSMISSION EN 2012 CROISSANCE ET SANTÉ DES ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES EN CAPITAL-TRANSMISSION EN 2012 Le AFIC Etudes 2014 www.afic.asso.fr MÉTHODOLOGIE Étude d impact économique et social (2013) Les statistiques sont établies

Plus en détail

économi ue Les annonces de suppressions et de créations/maintiens de postes entre janvier et décembre 2013 indreet-loire

économi ue Les annonces de suppressions et de créations/maintiens de postes entre janvier et décembre 2013 indreet-loire tableau de bord économi ue n#40# FÉVRIER 2014 Période de référence : Septembre - Décembre 2013 DE LA RÉGION CENTRE Cinq années après le début de la crise, l économie européenne semble reprendre des couleurs.

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

TESTEZ ET VALI DEZ VOTRE PRO JET

TESTEZ ET VALI DEZ VOTRE PRO JET CLARIFIER - TESTER-VALIDER - SE FORMER - SE FINANCER - TROUVER UN LOCAL - SE DÉVELOPPER Pour guider les porteurs de projet et répondre à tous leurs besoins, Lyon Ville de l Entrepreneuriat a identifié

Plus en détail

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE par John P. Martin, Martine Durand et Anne Saint-Martin* Audition

Plus en détail

La publication, au second

La publication, au second Les entreprises industrielles françaises de plus en plus impliquées dans les NTIC Malgré l adoption accélérée des différents outils des nouvelles technologies de l information et de la communication (NTIC)

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

REUNION PRESSE JEUDI 13 FEVRIER 2014. Contact presse CAPmedias / Anne COPEY 01 83 62 55 49 / 06 80 48 57 04 anne.copey@capmedias.

REUNION PRESSE JEUDI 13 FEVRIER 2014. Contact presse CAPmedias / Anne COPEY 01 83 62 55 49 / 06 80 48 57 04 anne.copey@capmedias. REUNION PRESSE JEUDI 13 FEVRIER 2014 Contact presse CAPmedias / Anne COPEY 01 83 62 55 49 / 06 80 48 57 04 anne.copey@capmedias.fr SOMMAIRE LE MARCHE DU PNEUMATIQUE EN FRANCE EN 2013 (Sources : ventes

Plus en détail

LA FILIÈRE ÉCO-ACTIVITÉS EN ÎLE-DE-FRANCE

LA FILIÈRE ÉCO-ACTIVITÉS EN ÎLE-DE-FRANCE Monographie économique LA FILIÈRE ÉCO-ACTIVITÉS Le plan filières des éco-activités en Île-de-France, piloté par le pôle de compétitivité Advancity, est mis en œuvre en partenariat avec la Chambre de commerce

Plus en détail

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ mai 2014 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 INTRODUCTION L heure semble au découplage entre les Etats-Unis et l Europe. Alors que de l autre côté de l Atlantique, certains plaident

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour l année 2014 Janvier 2014 1/12 Situation financière de l Assurance chômage pour l année 2014 14 janvier 2014 Cette note présente la prévision de la situation

Plus en détail

Le plan de lutte contre la crise en Région Pays de la Loire

Le plan de lutte contre la crise en Région Pays de la Loire Le plan de lutte contre la crise en Région Pays de la Loire Directeur général adjoint en charge des finances et services généraux du conseil régional des Pays de la Loire Contexte La région des Pays de

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF

RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF COMMUNIQUÉ PARIS, LE 12 FEVRIER 2015 RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF Préambule : le présent communiqué s inscrit dans le contexte de la mise en œuvre de la Loi du 4 août 2014 portant réforme ferroviaire

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Résultats annuels 2014 23 janvier 2015

Résultats annuels 2014 23 janvier 2015 Sommaire Points clés Résultats financiers 2014 Marché et perspectives 2 Points clés Résultats 2014 en ligne avec les objectifs annoncés «chiffre d affaires sensiblement comparable à celui de 2013 et marge

Plus en détail

Intégrez les enjeux énergie-climat dans vos documents d'urbanisme

Intégrez les enjeux énergie-climat dans vos documents d'urbanisme Intégrez les enjeux énergie-climat dans vos documents d'urbanisme PCET, SRCAE, précarité énergétique, PLH, évaluation environnementale SCOT et PLU, étude pré-opérationnelle OPAH BGP280/122 1 L'énergie

Plus en détail

4 CHIFFRES À RETENIR

4 CHIFFRES À RETENIR Une baisse continue mais atténuée 4 CHIFFRES À RETENIR Recettes publicitaires totales (médias historiques + Internet + mobile + courrier publicitaire et ISA) 1 ER SEMESTRE 2014-2,6% S1 2014 vs S1 2013

Plus en détail

Chiffres d affaire : 2013 : 6 811 045 H.T. 2012 : 6 892 349 H.T. 2011 : 6 787 743 H.T.

Chiffres d affaire : 2013 : 6 811 045 H.T. 2012 : 6 892 349 H.T. 2011 : 6 787 743 H.T. [SÉLECTION DE RÉFÉRENCES] LYON - 50 allée des Cyprès BP 34 69579 Limonest Cedex PARIS - 37-39 avenue Ledru Rollin 75012 Paris www.archigroup.fr Grâce à l expérience et l expertise de notre équipe pluridisciplinaire,

Plus en détail

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont N 4

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont  N 4 N 4 Chiffres clés de l arrondissement de Source INSEE RGP 1999 Estimation CCI de Troyes et de l Aube Bar sur Aube Population 2007 : 29 427 hab. 9,8 % de la population auboise Superficie : 1 193 km2 Densité

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

mise à jour: septembre 2015 COMMENTAIRES

mise à jour: septembre 2015 COMMENTAIRES mise à jour: septembre 215 rrouvez le dail de toutes ces annonces sur notre prix/ GRENAY ZI GRENAY TERRAIN INDUSTRIEL ancienne gare d'heyrieux A3848 5 ST PIERRE DE CHANDIEU TERRAIN INDUSTRIEL A BATIR ENTREE

Plus en détail

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LES ÉTABLISSEMENTS 31 748 COMMERCES EN REGION LE COMMERCE DE DÉTAIL, REPRÉSENTE 1/3 DES ÉTABLISSEMENTS DE LA RÉGION

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015 Les métiers porteurs Perspectives 2015 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est principalement basée sur les résultats d un rapport publié en janvier 2007 par le groupe «Prospective des

Plus en détail

Présenté par Michel Sapin, Ministre des finances et des comptes publics. Christian Eckert, Secrétaire d État chargé du budget

Présenté par Michel Sapin, Ministre des finances et des comptes publics. Christian Eckert, Secrétaire d État chargé du budget Présenté par Michel Sapin, Ministre des finances et des comptes publics Christian Eckert, Secrétaire d État chargé du budget 1 Une reprise de l activité qu il faut conforter La reprise est en cours : +1,0%

Plus en détail

FINAN CEZ VOTRE PRO JET

FINAN CEZ VOTRE PRO JET Pour guider les porteurs de projet et répondre à tous leurs besoins, Lyon Ville de l Entrepreneuriat a identifié les étapes incontournables de la création, reprise et cession d entreprise et a créé des

Plus en détail

Retour à la croissance

Retour à la croissance Après une forte amélioration de ses résultats au T4 2010 et la finalisation de ses programmes d investissement et de réorganisation, Eurofins réaffirme ses objectifs à moyen terme 28 janvier 2011 A l occasion

Plus en détail

Zone d'emploi de Lyon

Zone d'emploi de Lyon Lyon - Zone d'emploi Territoire de référence (TR): FicheOMPREL Somme des 8 zones d'emploi de la RUL Edition 2012 / 2013 Cette fiche socio-économique est générée à partir de l observatoire Baseco Rhône-Alpes

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 59

Bulletin trimestriel de conjoncture n 59 Bulletin trimestriel de conjoncture n 59 2 ème trimestre 2013 Repli accentué au 2 ème trimestre (-2%) du volume de travaux d entretienrénovation de logements Cette baisse d activité correspond à une baisse

Plus en détail

LE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE RÉGIONALE PAR L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES, RÉGION MONTPELLIER SEPTEMBRE 2012 N 4. www.objectif-lr.

LE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE RÉGIONALE PAR L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES, RÉGION MONTPELLIER SEPTEMBRE 2012 N 4. www.objectif-lr. SEPTEMBRE 2012 N 4 4 LE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE RÉGIONALE PAR L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES, RÉGION MONTPELLIER - Photos : Nicolas Bouzou, Peter Allan - 09/2012 EN PARTENARIAT AVEC www.objectif-lr.com

Plus en détail

En 2011, l investissement corporel brut

En 2011, l investissement corporel brut 4.1 Investissement En 211, l investissement corporel brut hors apport des entreprises des secteurs principalement marchands non financiers et non agricoles s élève à 196 milliards d euros. Il s est redressé

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 08/91 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 23 juillet 2008 Fonds monétaire international 700 19 e rue, NW Washington, D. C. 20431 USA Le FMI conclut les consultations de 2008

Plus en détail

LILLE MÉTROPOLE BUREAUX

LILLE MÉTROPOLE BUREAUX CONSEIL MÉTROPOLE CHIFFRES CLÉS BUREAUX ème TRIMESTRE 015 ARTEPARC - Lesquin - 1 er bâtiment inauguré en juillet Parc tertiaire 3 ème génération qui proposera à termes bâtiments et 44 000 m de bureaux

Plus en détail

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Septembre 2014 Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Quelles sont les attentes des entreprises en Loire-Atlantique? Afin de mieux cerner globalement la demande des entreprises de

Plus en détail

Effet «La Marseillaise»

Effet «La Marseillaise» DTZ Research PROPERTY TIMES Effet «La Marseillaise» Marseille Bureaux T4 214 1 Février 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Le marché marseillais

Plus en détail

Bilan de saison 2014 et propositions d actions 2015 Finistère > Ouest Cornouaille. Bilan de saison 2014 Agence Ouest Cornouaille Développement

Bilan de saison 2014 et propositions d actions 2015 Finistère > Ouest Cornouaille. Bilan de saison 2014 Agence Ouest Cornouaille Développement Bilan de saison 2014 et propositions d actions 2015 Finistère > Ouest Cornouaille L Agence Ouest Cornouaille Développement, en quelques mots L AOCD, en quelques mots www.pro-aocd.fr => Financée en majeure

Plus en détail

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ Depuis la création du Crédit Immobilier de France en 1908, les SACI devenues SACICAP en 2008 ont pour vocation de faciliter l accession

Plus en détail

Synthèse des programmes de travail

Synthèse des programmes de travail Synthèse des programmes de travail Les projets pour 2013 CRIESR - Assemblée générale 2012 Les services d études et observatoires ayant répondu 2 Agile Cellule Europe Réunion Agorah agence pour l observation

Plus en détail

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SUR LE POLE ECONOMIQUE OUEST DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012 Avril 2013 TECHLID L Espace EDEL-Ouest - 185, allée des Cyprès 69760 Limonest : 04 72 17 03 33

Plus en détail

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort Chiffres clés 1 207 emplois en moyenne sur l année 2011 dans le Territoire de Belfort*. Soit 850 emplois en équivalent temps plein (dont plus de 700 en zone urbaine). 2,4 % de l emploi total du département.

Plus en détail

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue?

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? 28 avril 2015 Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? Beaucoup d espoir repose sur les entreprises du centre du pays pour permettre à la croissance économique de

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

CLARI FIEZ VOTRE IDÉE

CLARI FIEZ VOTRE IDÉE CLARIFIER - TESTER-VALIDER - SE FORMER - SE FINANCER - TROUVER UN LOCAL - SE DÉVELOPPER CLARI FIEZ VOTRE IDÉE Pour guider les porteurs de projet et répondre à tous leurs besoins, Lyon Ville de l Entrepreneuriat

Plus en détail

Développement durable et logistique

Développement durable et logistique Observatoire partenarial lyonnais en Economie Veille partenariale sur la logistique Cahier n 6 Développement durable et logistique Octobre 2008 Agence d urbanisme - Lyon - F. Guy agence d urbanisme - Lyon

Plus en détail

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1 er et 2 ème trimestres 2010 Note semestrielle N 1 BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1. CHIFFRE D AFFAIRES TOTAL DES CENTRES D AFFAIRES Chiffre d affaires total / surface totale

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE 2nd semestre 2013 - Edition Janvier 2014 Au cours du second semestre, l activité a été contrastée. Même si le nombre d artisans déclarant une hausse

Plus en détail

Les dépenses et la dette des ménages

Les dépenses et la dette des ménages Les dépenses et la dette des ménages Les dépenses des ménages représentent près de 65 % 1 du total des dépenses au Canada et elles jouent donc un rôle moteur très important dans l économie. Les ménages

Plus en détail

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires POUR DIFFUSION : À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À PUBLICATION Courants contraires La baisse

Plus en détail