Projet HarmoS. Groupe thématique HarmoS Le plan d études et les grilles horaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet HarmoS. Groupe thématique HarmoS Le plan d études et les grilles horaire"

Transcription

1 Projet HarmoS Groupe thématique HarmoS Le plan d études et les grilles horaire

2 Du plan d études à la dotation horaire Les contenus du PER déterminent la grille horaire Dotation horaire «souhaitée» La grille horaire permet de traiter les contenus du PER Dotation horaire «raisonnable»

3 Le plan d études romand organise et explicite un ensemble de connaissances et de compétences en vue de leur apprentissage par les élèves. vise à une uniformisation des contenus et des attentes fondamentales, avec la possibilité d intégrer des spécificités cantonales. Phase de consultation : ajustements à prévoir pour préciser l importance relative entre les disciplines, redimensionner certains contenus,

4

5 Les grilles horaire instruments de la mise en œuvre du plan d études résultantes de l histoire des savoirs scolaires d un canton déterminées par des contraintes de faisabilité, liées au temps scolaire,à la structure scolaire, au niveau de formation des enseignants et à leur statut, ainsi qu à la disponibilité de matériel et de structures d accueil.

6

7 1. Définir le temps scolaire 2. Définir une proportion relative de temps pour les différentes disciplines (grilles horaire hebdomadaires) Avec pour corollaire Proposition de tendre à une harmonisation du temps d école dans les cantons romands.

8 1. Définition du temps scolaire Temps d enseignement : grille horaire (cours obligatoires / cours facultatifs) Temps consacré aux devoirs (études dirigées, études surveillées) Temps passé dans le cadre de l école : accueil avant les cours, à la pause de midi et après les cours.

9 Projet du groupe de travail Délimiter le temps d enseignement pour les trois cycles de la scolarité obligatoire et proposer des scénarios de grilles horaire Prendre en compte une harmonisation du temps d enseignement, pour faciliter la tâche des familles

10 Observation comparée des temps d enseignement dans les différents cantons romands Le cadre actuel défini par la Loi scolaire et le Règlement d application prévoit : 38 semaines d école 9 demi-journées d école par semaine 14 semaines de vacances

11

12 Relativité des données annoncées nombre de semaines d école nombre de jours d école nombre de périodes par semaine et contenus de celles-ci durée de la période d enseignement (45 ou 50 minutes) nombre global de minutes durant l école obligatoire

13 Nombre de minutes sur l ensemble de la scolarité Cantons Degrés 1 à 9 Berne 449'280 Fribourg 492'100 Genève 448'710 Jura 449'280 Neuchâtel 447'525 Tessin 503'700 Valais 509'160 Vaud 458'280

14

15 Y a-t-il des raisons de modifier la situation actuelle? VS et FR ont les meilleurs résultats PISA et le temps d enseignement le plus élevé Le canton de Vaud est dans la moyenne

16 Choix du groupe 38 semaines d école 9 demi-journées d école, avec une souplesse pour les deux premières années du premier cycle Une progression du temps d enseignement hebdomadaire est préconisée, pour s adapter au rythme et à l évolution de l enfant Unité de mesure du temps d enseignement : la période Durée de la période : 45 ou 50 minutes? Le fait de disposer de périodes groupées paraît plus pertinent que d augmenter la durée de la période de 5 minutes

17

18 Les grilles horaire sont exprimées en périodes hebdomadaires pour chaque discipline + Efficacité organisationnelle. - Contrainte pour la répartition des différents apports scolaires Préférence pour les deux premières années d une répartition des différents apports scolaires exprimée en pourcentages, à respecter sur l année scolaire. Maintien d un domaine Connaissance de l environnement jusqu en 4P pour permettre une souplesse dans le travail en classe. Dotation proposée sur les trois années du 3ème cycle pour un domaine

19 Les attentes sociales La journée de l écolier La régularité des horaires est privilégiée La durée de la demi-journée est la même pour tous les élèves à l intérieur de chaque cycle. Grilles horaire pour les 2 premières années qui rendent possible la fréquentation de l école sur des demijournées (4 périodes le matin / 2 périodes l après-midi) Disparition de l appui institutionnel en P, remplacé par du co-enseignement (travail par groupes, selon les besoins) Augmentation du temps d enseignement en 3-4P - deux périodes d études dirigées - pour que les élèves du 2ème cycle aient le même horaire.

20 Les attentes sociales La journée de l écolier La prise en charge des élèves en dehors du temps d enseignement est assurée par l école, lorsqu elle est en lien avec l enseignement : Offre de cours facultatifs Offre d études surveillées L offre d accueil doit être organisée par les communes et prise en charge par d autres personnes.

21 Modèles proposés 1er cycle : 1ère année 16 périodes / 20 périodes 2ème année 24 périodes 3ème année 28 périodes 4ème année 28 périodes 2ème cycle : 5ème année 32 périodes (dont 2 d études dirigées) 6ème année 32 périodes (dont 2 d études dirigées) 7ème année 32 périodes 8ème année 32 périodes 3ème cycle : 9ème année 33 périodes 10ème année 33 périodes 11ème année 33 périodes

22

23 2. Représentation des différentes disciplines à la grille horaire A. Les pourcentages pour les différents domaines du PER B. Enseignement des langues étrangères C. Résultats PISA et attentes politiques D. Structure scolaire

24 A. Contenus et attentes fondamentales du PER par domaine Proportions prévues dans le Plan cadre (projet CIIP) Domaines 1 er cycle 2 è cycle 3 è cycle Arts 15 % 11 % 8 % Corps et mouvement 12 % 10 % 9 % Langues 31 % 31 % 31 % dont langues étrangères 8 % 15 % Mathématiques & Sciences de la nature 17 % 21 % 21 % dont sciences de la nature 4 % 6 % 8 % Sciences de l'homme & de la société 3 % 5 % 8 % Formation générale 7 % 7 % 8 % Choix cantonaux 15 % 15 % 15 % 100 % 100 % 100 %

25 Quelle place dans la grille horaire pour le domaine de la formation générale? Représentés à la grille horaire : Éducation aux médias Approche du monde professionnel Réalisation de projets Non représentés à la grille horaire : Prévention et santé Gestion de classe, vie de la classe et de l école Environnement, complexité et interdépendance

26

27 Transdisciplinarité du domaine de la formation générale Les domaines Sciences de la nature et Sciences de l homme et de la société peuvent intégrer certains aspects du domaine Formation générale Ces aspects doivent figurer explicitement dans le programme de la discipline (PER) La dotation horaire doit tenir compte de ces attentes supplémentaires Espace-projet : semaines thématiques, Interventions ponctuelles(groupe de périodes, demijournées, ) Pour ces apports ponctuels, un nombre de périodes annualisées doit être prévu

28 Les choix cantonaux disciplines non inscrites dans le plan cadre choix particuliers à certaines filières dotation d une discipline pour la renforcer Autre Le GT a choisi de traiter cet aspect dans un deuxième temps.

29 B. Enseignement des langues étrangères Niveaux fixés par le Cadre européen de référence des langues L apprentissage de deux langues étrangères par tous les élèves nécessite une réflexion sur la place de celles-ci dans la grille horaire, pour éviter une surreprésentation du domaine des langues.

30

31 Introduction de l allemand en 3ème année (5ème année Harmos) Dotation : 2 périodes (passage du temps d enseignement hebdomadaire de 28 à 30 périodes en 3-4P) Introduction de l anglais en 5ème année (7ème année Harmos) pour tous les élèves Dotation : 2 périodes (décision CIIP)

32 Vers une didactique intégrée des langues (CIIP janvier 2003) L approche simultanée de plusieurs langues et la confrontation de situations diverses permettent l amélioration des compétences langagières et l acquisition de compétences transversales. Dans cette perspective, la dotation horaire pour l enseignement des langues étrangères peut se trouver allégée.

33 Une coordination de l enseignement des langues Une formation des enseignants Une coordination entre les différents moyens d enseignement La référence au Cadre européen commun de référence pour les langues La reconnaissance du concept de maîtrise partielle d une langue

34 C. Les résultats des enquêtes PISA et les attentes politiques : Renforcement des domaines des langues Renforcement des mathématiques et des sciences de la nature.

35 D. La structure scolaire L organisation du 3ème cycle: 1. Système scolaire avec 3 filières 2. Système scolaire avec 2 filières 3. Système scolaire sans filière 4...

36

37 Sans filières Avec des disciplines à niveaux Avec le choix d une option pour tous les élèves Propositions de grilles horaire, non verrouillées

38 Questions ouvertes La coordination romande Les ajustements du PER Les moyens d enseignement La structure scolaire La formation initiale et la formation continue des enseignants Le statut des enseignants Augmentation du nombre de périodes d enseignement, surcharge des élèves Augmentation du nombre de périodes, charge financière Missions de l école: responsabilités de l école, responsabilités des familles, responsabilités des communes

39

40

Structures de jour Mise en œuvre : des réponses diverses

Structures de jour Mise en œuvre : des réponses diverses Structures de jour : des réponses diverses Informations de l enquête IDES auprès des cantons Année scolaire 2014 2015 Dominique Chételat / Chef de l Unité de coordination Scolarité obligatoire Conférence

Plus en détail

LOI SUR L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ORDONNANCE

LOI SUR L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ORDONNANCE LOI SUR L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ORDONNANCE Rappel Décision du GC adoption de la LEP 15 novembre 2013 Décisions du CE entrée en vigueur LEP 1 er août 2015 passage 33 32 pér. 21 janvier 2015 ordonnance et

Plus en détail

Enquête PISA 2003 Résultats genevois. Conférence de presse - lundi 2 mai 2005 Département de l instruction publique - Genève

Enquête PISA 2003 Résultats genevois. Conférence de presse - lundi 2 mai 2005 Département de l instruction publique - Genève Enquête PISA 2003 Résultats genevois Conférence de presse - lundi 2 mai 200 Département de l instruction publique - Genève Sommaire 1. PISA 2003 2. Résultats cantonaux : comparaison et évolution 3. Résultats

Plus en détail

COORDINATION DE L ENSEIGNEMENT DES LANGUES EN SUISSE. Cohérences horizontale et verticale

COORDINATION DE L ENSEIGNEMENT DES LANGUES EN SUISSE. Cohérences horizontale et verticale COORDINATION DE L ENSEIGNEMENT DES LANGUES EN SUISSE Cohérences horizontale et verticale Sandra Hutterli - Domaine de coordination scolarité obligatoire Forum du Conseil de l Europe Genève le 3 novembre

Plus en détail

HarmoS, le PER et la LEO en marche: quels changements pour nos enfants? Soirée de parents 18 novembre pour l APE de la Chamberonne àcheseaux

HarmoS, le PER et la LEO en marche: quels changements pour nos enfants? Soirée de parents 18 novembre pour l APE de la Chamberonne àcheseaux HarmoS, le PER et la LEO en marche: quels changements pour nos enfants? Soirée de parents 18 novembre pour l APE de la Chamberonne àcheseaux Plan Un contexte en pleine évolution HarmoS Le plan d études

Plus en détail

Les enjeux de la planification. en mathématiques

Les enjeux de la planification. en mathématiques CD Planification 2009 Les enjeux de la planification en mathématiques Annick Flückiger - Didactique des mathématiques FPSE - Genève Les enjeux de la planification en mathématique Planifier? - Qui? - Pourquoi?

Plus en détail

aptitudes fondamentales, lesquelles traversent à la fois les domaines d apprentissage et l ensemble de la scolarité» (p. 6). Catégoriser permet de

aptitudes fondamentales, lesquelles traversent à la fois les domaines d apprentissage et l ensemble de la scolarité» (p. 6). Catégoriser permet de Introduction Enseigner c est «faire apprendre une science, un art, une discipline à quelqu un, à un groupe, le lui expliquer en lui donnant des cours, des leçons» ( Enseigner, s.d.). Apprendre, toujours

Plus en détail

Haute école pédagogique

Haute école pédagogique Haute école pédagogique du Lausanne canton de Vaud HEP Vaud - Filière secondaire - juin 07 HEP Vaud - Filière secondaire - juin 07 Haute école pédagogique du canton de Vaud Enseigner au secondaire I HEP

Plus en détail

Partie C. Grilles horaires. Sommaire. Cycle enfantin et cycles primaires 1. Cycle de transition 2. Voie secondaire à options (VSO) 3

Partie C. Grilles horaires. Sommaire. Cycle enfantin et cycles primaires 1. Cycle de transition 2. Voie secondaire à options (VSO) 3 Partie C Grilles horaires Sommaire Cycle enfantin et cycles primaires Cycle de transition Voie secondaire à options (VSO) Raccordement au certificat de la VSG (RAC ) Voie secondaire générale (VSG) Raccordement

Plus en détail

Angleterre : Leicestershire Suisse : canton de Neuchâtel

Angleterre : Leicestershire Suisse : canton de Neuchâtel Un regard sur deux systèmes éducatifs par Suzette Rousset-Bert IREM de Strasbourg Angleterre : Leicestershire Suisse : canton de Neuchâtel République et Canton de Neuchâtel Contexte des voyages d étude

Plus en détail

La priorité à l école primaire

La priorité à l école primaire La priorité à l école primaire L essentiel > Le parcours scolaire d un enfant se joue pour beaucoup dans les premières années. L école primaire est en effet le lieu des apprentissages fondamentaux et donc

Plus en détail

BIENVENUE. Séance d information

BIENVENUE. Séance d information BIENVENUE Séance d information 2014 http://www.eoren.ch/secretariat-eoren/ Entrée à l école obligatoire Table des matières 1. Organisation de l école obligatoire 2. HarmoS Quels changements? 3. Horaires

Plus en détail

La réforme du collège Rentrée 2016

La réforme du collège Rentrée 2016 La réforme du collège Rentrée 2016 Les raisons de la réforme : 1- Une réforme globale voulue par le législateur, dans le cadre de la loi n 2013-595 du 08 juillet 2013 d orientation et de programmation

Plus en détail

CAHIER D'INFORMATION "RÉNOVATION DU CYCLE 3"

CAHIER D'INFORMATION RÉNOVATION DU CYCLE 3 CAHIER D'INFORMATION "RÉNOVATION DU CYCLE 3" ANNÉES 9, 10 ET 11 DE LA SCOLARITÉ OBLIGATOIRE À L'INTENTION DES PARENTS www.rpn.ch/epreuves Janvier 2015 DÉPARTEMENT DE L'EDUCATION ET DE LA FAMILLE Service

Plus en détail

Rentrée Les nouveaux rythmes scolaires à Bayonne

Rentrée Les nouveaux rythmes scolaires à Bayonne Bayonne, le 20 juin 2014 Rentrée 2014-2015 Les nouveaux rythmes scolaires à Bayonne Dans le cadre de la mise en œuvre de la loi sur la refondation de l école, la Ville de Bayonne appliquera la réforme

Plus en détail

Les compétences psychosociales dans le Plan d études romand (PER)

Les compétences psychosociales dans le Plan d études romand (PER) Les compétences psychosociales dans le Plan d études romand (PER) Béatrice Rogéré Pignolet Collaboratrice scientifique en charge des dossiers EDD à la CIIP Domaines Fondements et structure du PER (2010)

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires

Réforme des rythmes scolaires Réforme des rythmes scolaires Projet d amélioration de la pause méridienne Présentation au comité plénier du 13 mai 2013 7 mai 2013 Direction de l Education La situation actuelle : chiffres clés et principes

Plus en détail

Le collège en 2016 : une réforme globale

Le collège en 2016 : une réforme globale Le collège en 2016 : une réforme globale Les constats du ministère La difficulté scolaire s aggrave au collège In fine, le collège trie les élèves plus qu il ne les accompagne dans la réussite Ennui des

Plus en détail

Les rythmes scolaires à Cran-Gevrier : le bilan d une première année

Les rythmes scolaires à Cran-Gevrier : le bilan d une première année MAG 108 DOSSIER DE PRESSE Les rythmes scolaires à Cran-Gevrier : le bilan d une première année A la rentrée 2013, la ville de Cran-Gevrier s engageait dans la réforme des nouveaux rythmes scolaires. Une

Plus en détail

Moyens d'enseignement romands et cantonaux utilisés durant la scolarité obligatoire en Suisse romande

Moyens d'enseignement romands et cantonaux utilisés durant la scolarité obligatoire en Suisse romande GÉOGRAPHIE : CYCLE 3 : 9 à 11 : année scolaire 2016/2017 MOYENS ROMANDS ORDRE ALPHABÉTIQUE TITRE BERNE FRIBOURG GENÈVE JURA NEUCHÂTEL VALAIS VAUD Géographie 9 e, sciences humaines et sociales : cycle 3.

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES RYTHMES SCOLAIRES

ENQUÊTE SUR LES RYTHMES SCOLAIRES Un comité de pilotage ENQUÊTE SUR LES RYTHMES SCOLAIRES Conformément à la loi, la réforme des rythmes scolaires a été mise en place à la rentrée 2014 dans les écoles publiques de Bléré. Le dispositif consistant

Plus en détail

Master MEEF - Mention MEEF 1 er degré - Parcours professorat des écoles bilingue - M

Master MEEF - Mention MEEF 1 er degré - Parcours professorat des écoles bilingue - M 0 Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation (MEEF) Mention MEEF premier degré / Parcours professorat des écoles bilingue Objectifs de la formation Le master MEEF, mention premier

Plus en détail

Accord intercantonal sur l harmonisation de la scolarité obligatoire

Accord intercantonal sur l harmonisation de la scolarité obligatoire 1.2. Accord intercantonal sur l harmonisation de la scolarité obligatoire du 14 juin 2007 I. But et principes de base de l accord Art. 1 But Les cantons concordataires harmonisent la scolarité obligatoire

Plus en détail

Intervention sur la réforme des rythmes scolaires et sur les TAPS

Intervention sur la réforme des rythmes scolaires et sur les TAPS Intervention sur la réforme des rythmes scolaires et sur les TAPS FORMATION AGENTS DEVELOPPEMENT FF HOCKEY JANVIER 2017 Introduction - Un diaporama détaillé pour apporter des réponses réglementaires mais

Plus en détail

Atelier 8. parascolaires en Suisse: quelles conséquences et

Atelier 8. parascolaires en Suisse: quelles conséquences et Atelier 8 Extension des activités parascolaires en Suisse: quelles conséquences et perspectives pour le mouvement sportif? Atelier 8 Directeur du Service cantonal genevois du sport Christophe Nuetzi Chef

Plus en détail

Information aux parents

Information aux parents leo > Degré secondaire I Années 9S à 11S (numérotation HarmoS) DÉPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Présentation du Cycle 3 Information aux parents Elèves de 9 e année Dans le canton

Plus en détail

Fiche informative sur l'expérimentation. Concilier pratique sportive et scolarité

Fiche informative sur l'expérimentation. Concilier pratique sportive et scolarité Concilier pratique sportive et scolarité Fiche informative sur l'expérimentation Académie de Rouen Circonscription 1 er degré : Rouen Centre (76) École élémentaire Pépinières Saint Julien de Rouen Adresse

Plus en détail

Présentation de la Réforme du Collège

Présentation de la Réforme du Collège Présentation de la Réforme du Collège Une réforme pédagogique globale qui s appuie sur une réforme structurelle Nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture Nouveaux parcours Réduire

Plus en détail

Classes de raccordement

Classes de raccordement DFJC - Département de la formation, de la jeunesse et de la culture DGEO - Direction générale de l enseignement obligatoire Classes de raccordement Information aux parents Degré secondaire Rac et Rac2

Plus en détail

presentation Dès 3,5 ans BIENVENUE

presentation Dès 3,5 ans BIENVENUE presentation ECOLE SAINT-EXUPERY Dès 3,5 ans BIENVENUE ENCADREMENT PARASCOLAIRE : MATIN/SOIR MERCREDI APRES-MIDI CAMPS DE VACANCES: EN ÉTÉ, EN AUTOMNE, EN FEVRIER ET A PÂQUES www.saint-exupery.ch Dès 3,5

Plus en détail

Loi (10350) autorisant le Conseil d'etat à adhérer à l'accord intercantonal sur l'harmonisation de la scolarité obligatoire (HarmoS) (C 1 06.

Loi (10350) autorisant le Conseil d'etat à adhérer à l'accord intercantonal sur l'harmonisation de la scolarité obligatoire (HarmoS) (C 1 06. Loi (10350) autorisant le Conseil d'etat à adhérer à l'accord intercantonal sur l'harmonisation de la scolarité obligatoire (HarmoS) (C 1 06.0) Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève, vu

Plus en détail

Les enjeux de la réforme: implications dans l organisation pédagogique de l établissement

Les enjeux de la réforme: implications dans l organisation pédagogique de l établissement Les enjeux de la réforme: implications dans l organisation pédagogique de l établissement L ÉCOLE AUJOURD HUI N EST PAS L ÉCOLE DE LA RÉUSSITE POUR TOUS, IL Y A SUREMENT DES CHEMINS QUE L ON N A PAS EMPRUNTÉS

Plus en détail

Examen de passage de l enseignement privé à l école publique

Examen de passage de l enseignement privé à l école publique Examen de passage de l enseignement privé à l école publique Document destiné aux parents des candidat-e-s Admission en 9 e année HarmoS 1 1. Déroulement de l examen L examen se déroule les 30 avril, 2

Plus en détail

Eléments «déclencheurs»

Eléments «déclencheurs» Eléments «déclencheurs» Refondation de l école et réforme des rythmes scolaires Positionnement de l Enseignement Catholique de Vendée Maintien de la semaine de 4 jours Reconnaissance d une nécessaire prise

Plus en détail

Cahier des charges. Institutions de pédagogie spécialisée membres de l Avop

Cahier des charges. Institutions de pédagogie spécialisée membres de l Avop Cahier des charges 1. Préambule Ce cahier des charges proposé ci-après présente la manière dont se répartissent les activités de l enseignant spécialisé. Les activités particulières liées à l institution

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires

Réforme des rythmes scolaires Académie Dijon direction des services départementaux de l éducation nationale Côte d Or éducation nationale Réunion des directeurs Mercredi 13 février 2013 Projet de loi de programmation et d orientation

Plus en détail

LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT?

LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT? LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT? L aide personnalisée telle que définie dans la circulaire n 2008-082 du 5-06-2008 répond à des principes généraux et des règles

Plus en détail

Cadre pour les lignes directrices spécifiques à chaque école pour la transition maternel/primaire/secondaire 1

Cadre pour les lignes directrices spécifiques à chaque école pour la transition maternel/primaire/secondaire 1 Écoles européennes Bureau du Secrétaire général Unité Développement pédagogique Réf. : 2015-09-D-41-fr-2 Orig. : EN Cadre pour les lignes directrices spécifiques à chaque école pour la transition maternel/primaire/secondaire

Plus en détail

Concept cantonal de l enseignement des langues

Concept cantonal de l enseignement des langues Département de l éducation, de la culture et du sport Service de l enseignement Departement für Erziehung, Kultur und Sport Dienstelle für Unterrichtswesen Concept cantonal de l enseignement des langues

Plus en détail

Les évaluations externes en Suisse romande et dans le canton de Genève en particulier

Les évaluations externes en Suisse romande et dans le canton de Genève en particulier Les évaluations externes en Suisse romande et dans le canton de Genève en particulier Anne Soussi Cet article s inspire de l étude réalisée à Genève sur l évaluation externe à l école obligatoire (Soussi

Plus en détail

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Quels seront les changements pour mon enfant au collège à partir de la rentrée 2016?

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Quels seront les changements pour mon enfant au collège à partir de la rentrée 2016? PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE Quels seront les changements pour mon enfant au collège à partir de la rentrée 2016? Pourquoi réformer le collège? La réforme répond à un constat : le collège accueille

Plus en détail

SEGPA et EREA : LES ENSEIGNEMENTS GENERAUX ET PROFESSIONNELS ADAPTES

SEGPA et EREA : LES ENSEIGNEMENTS GENERAUX ET PROFESSIONNELS ADAPTES SEGPA et EREA : LES ENSEIGNEMENTS GENERAUX ET PROFESSIONNELS ADAPTES S.E.G.P.A. ou Section d Enseignement Général et Professionnel Adapté Le public concerné Les SEGPA (Sections d Enseignement Général et

Plus en détail

PRESENTATION DE LA MISE EN PLACE DES RYTHMES SCOLAIRES. Réunion publique Chançay, Lundi 26 mai 2014

PRESENTATION DE LA MISE EN PLACE DES RYTHMES SCOLAIRES. Réunion publique Chançay, Lundi 26 mai 2014 PRESENTATION DE LA MISE EN PLACE DES RYTHMES SCOLAIRES Réunion publique Chançay, Lundi 26 mai 2014 Rappel des points importants du cadre règlementaire 24 heures d enseignement hebdomadaires réparties sur

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTION. Enseignant ou enseignante du degré secondaire supérieur

DESCRIPTION DE FONCTION. Enseignant ou enseignante du degré secondaire supérieur Direction de l'instruction publique, de la culture et du sport Direktion für Erziehung, Kultur und Sport CANTON DE FRIBOURG / KANTON FREIBURG DESCRIPTION DE FONCTION Enseignant ou enseignante du degré

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D UN PARCOURS «AMENAGEMENT DU TEMPS DE L ENFANT»

CAHIER DES CHARGES D UN PARCOURS «AMENAGEMENT DU TEMPS DE L ENFANT» CAHIER DES CHARGES D UN PAR «AMENAGEMENT DU TEMPS DE L ENFANT» L activité est la succession d actions qui est fondée sur un besoin, qui répond à un intérêt, qui est déclenchée par un choix, qui a fait

Plus en détail

Loi d'adhésion à l'accord intercantonal sur l'harmonisation de la scolarité obligatoire du 7 mai 2008

Loi d'adhésion à l'accord intercantonal sur l'harmonisation de la scolarité obligatoire du 7 mai 2008 - 1 - Loi d'adhésion à l'accord intercantonal sur l'harmonisation de la scolarité obligatoire du 7 mai 2008 Le Grand Conseil du canton du Valais vu les articles 48 et 186 de la Constitution fédérale; vu

Plus en détail

Politique de valorisation de l enseignement et Dispositions relatives à l évaluation de l enseignement à l Université Laval

Politique de valorisation de l enseignement et Dispositions relatives à l évaluation de l enseignement à l Université Laval Politique de valorisation de l enseignement et Dispositions relatives à l évaluation de l enseignement à l Université Laval Approuvée : Conseil universitaire (Résolution CU-2011-19) Entrée en vigueur :

Plus en détail

HORAIRE HARMONISE CYCLE PRIMAIRE

HORAIRE HARMONISE CYCLE PRIMAIRE Ecoles européennes Bureau du Secrétaire général Réf. : 2006-D-246-fr-5 Orig. : EN HORAIRE HARMONISE CYCLE PRIMAIRE APPROUVE PAR LE CONSEIL SUPERIEUR DES ECOLES EUROPEENNES DES 30 ET 31 JANVIER 2007 - BRUXELLES

Plus en détail

Rythmes scolaires Favoriser l enseignement par projet

Rythmes scolaires Favoriser l enseignement par projet 1 Rythmes scolaires Favoriser l enseignement par projet 2 1 rentrée 2014 rentrée 2016 Cycle 1 Apprentissages premiers École maternelle Cycle 2 Apprentissages fondamentaux CP - CE1 - CE2 Cycle 3 Consolidation

Plus en détail

L ECOLE ENFANTINE EN SUISSE ROMANDE ET AU TESSIN

L ECOLE ENFANTINE EN SUISSE ROMANDE ET AU TESSIN L ECOLE ENFANTINE EN SUISSE ROMANDE ET AU TESSIN ETAT DE SITUATION ET QUESTIONS ACTUELLES Patricia Gilliéron Giroud 130 / Janvier 2007 Unité de recherche pour le pilotage des systèmes pédagogiques SOMMAIRE

Plus en détail

Loi sur la pédagogie spécialisée

Loi sur la pédagogie spécialisée Loi sur la pédagogie spécialisée Présentation de la feuille de route Université de Lausanne, 14 avril 2016 2 Ordre du jour Accueil et présentation de la matinée Intervention de Mme Anne-Catherine LYON,

Plus en détail

Contrôle du commerce des vins pour les vignerons-encaveurs. Berne, Fribourg, Genève, Jura, Neuchâtel, Valais, Vaud

Contrôle du commerce des vins pour les vignerons-encaveurs. Berne, Fribourg, Genève, Jura, Neuchâtel, Valais, Vaud Contrôle du commerce des vins pour les vignerons-encaveurs Berne, Fribourg, Genève, Jura, Neuchâtel, Valais, Vaud Rapport d activité 203 SOMMAIRE. Le système de contrôle du commerce des vins pour les vignerons-encaveurs...

Plus en détail

Les inégalités scolaires en Suisse : Comment l école peut-elle contribuer à la mobilité sociale?

Les inégalités scolaires en Suisse : Comment l école peut-elle contribuer à la mobilité sociale? Les inégalités scolaires en Suisse : Comment l école peut-elle contribuer à la mobilité sociale? Anne-Catherine LYON 18 mars 2016 Etat des lieux: Quelques données Catégories sociales Immigration Canton

Plus en détail

Les droits de l enfant et l éducation en vue d un développement durable EDD

Les droits de l enfant et l éducation en vue d un développement durable EDD Pistes pour l enseignement DVD «L enfance en route» Introduction au matériel pédagogique Les droits de l enfant et l éducation en vue d un développement durable EDD 1 Les films et le matériel pédagogique

Plus en détail

Allier une prise en charge pédagogique commune et concertée, et la différenciation pour la réussite de tous

Allier une prise en charge pédagogique commune et concertée, et la différenciation pour la réussite de tous Collège Diderot - Besançon Allier une prise en charge pédagogique commune et concertée, et la différenciation pour la réussite de tous - Rapport d étape - Résumé du projet : Nous abordons le problème par

Plus en détail

VALSONNE Réunion nouveaux rythmes scolaires

VALSONNE Réunion nouveaux rythmes scolaires VALSONNE Réunion nouveaux rythmes scolaires Lundi 23 juin 20h Ordre du jour : Calendrier Rappel des éléments de la réforme Organisation des rythmes scolaires Temps d activités périscolaires et retours

Plus en détail

L évaluation par compétence

L évaluation par compétence Le contexte : - L élaboration des programmes axés sur le développement des Compétences. - Définir le concept de compétence ainsi que les modèles cognitifs de l apprentissage comme base de la démarche d

Plus en détail

- 1 - Statut des maîtres professionnels CIE

- 1 - Statut des maîtres professionnels CIE - 1-412.101 Ordonnance concernant le statut et le traitement des maîtres professionnels des cours interentreprises organisés dans les écoles professionnelles cantonales du 4 décembre 2013 Le Conseil d'etat

Plus en détail

Méthodologie. Evaluation d un Ram

Méthodologie. Evaluation d un Ram informer accompagner animer Méthodologie Evaluation d un Ram SOMMAIRE PREAMBULE..4 1. LE RAM DANS LA POLITIQUE PETITE ENFANCE ET SON IMPLANTATION SUR LE TERRITOIRE... 4 1.1 L'inscription du Ram dans la

Plus en détail

Etude de cas: HarmoS. Vers un guide pour l élaboration. de curricula pour l éducationl plurilingue Amsterdam, Conseil de l Europe/SLO/CIDl

Etude de cas: HarmoS. Vers un guide pour l élaboration. de curricula pour l éducationl plurilingue Amsterdam, Conseil de l Europe/SLO/CIDl Etude de cas: HarmoS Vers un guide pour l élaboration l de curricula pour l éducationl plurilingue Amsterdam, Conseil de l Europe/SLO/CIDl RE E 31.1./1.2.2008 EDK Schweizerische Konferenz der kantonalen

Plus en détail

Bilan et perspectives. Réforme des rythmes scolaires

Bilan et perspectives. Réforme des rythmes scolaires Direction de l Action Educative de la Jeunesse et de la Prévention Bilan et perspectives Réforme des rythmes scolaires Conseil Consultatif de la Vie Scolaire 9 février 2015 1 Bilan Réforme des rythmes

Plus en détail

Demi-cycle 7-8 et cycle 3 rénové

Demi-cycle 7-8 et cycle 3 rénové Informations aux parents de 8 e année Demi-cycle 7-8 et cycle 3 rénové cycle 2 Novembre 2016 1 Plan de la présentation 1. Demi-cycle 7-8 : principes et organisation 2. Grilles horaires 3. Éléments essentiels

Plus en détail

Situation personnelle Plaisir, satisfactions, réussites, attentes, moments forts, peurs, contrariétés, inquiétudes, etc.

Situation personnelle Plaisir, satisfactions, réussites, attentes, moments forts, peurs, contrariétés, inquiétudes, etc. Direction de l instruction publique le canton de Berne Partie l Office de l enseignement préscolaire et obligatoire, du conseil et de l orientation Bilan de situation et convention d objectifs dans le

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE (Décret du )

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE (Décret du ) Auteur : D. Pellat pour le CS Au Fil de Lambre Rencontres communales du 3 au 7 juin 2013 LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE (Décret du 24.01.2013) Présentation synthétique des grandes

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE RENTREE SCOLAIRE 2014

QUESTIONNAIRE DE RENTREE SCOLAIRE 2014 QUESTIONNAIRE DE RENTREE SCOLAIRE 2014 SEPTEMBRE 2014 Réalisé du 12/09 au 19/09 4 484 Réponses Estimez-vous que la rentrée scolaire s'est déroulée de manière satisfaisante? 18 82 OUI NON Oui : pourquoi?

Plus en détail

Des règles budgétaires plus strictes pour mener à de meilleurs résultats financiers? Et d abord, de quelles règles parle-t-on?

Des règles budgétaires plus strictes pour mener à de meilleurs résultats financiers? Et d abord, de quelles règles parle-t-on? Des règles budgétaires plus strictes pour mener à de meilleurs résultats financiers? Et d abord, de quelles règles parle-t-on? Nadia Yerly Dr. rer. pol. Présentation à l Assemblée générale de l Association

Plus en détail

Cahier des charges 2011 / déclinaison 1 er degré - département du Doubs

Cahier des charges 2011 / déclinaison 1 er degré - département du Doubs Cahier des charges 2011 / 2012 - déclinaison 1 er degré - département du Doubs K0 : Premiers apprentissages en maternelle. K1 : Maîtrise de la langue, lecture et prévention de l illettrisme. Maîtriser

Plus en détail

Mandat PROFIL PROFESSIONNEL TRM

Mandat PROFIL PROFESSIONNEL TRM Mandat PROFIL PROFESSIONNEL TRM Référentiel des tendances d évolution de la profession de technicien en radiologie médicale Instrument n 3 Xavier Realini Lausanne, le 15 juillet 2008 Profil professionnel

Plus en détail

Guide pour les conseillers tuteurs. de professeurs stagiaires. Année scolaire 2013/2014

Guide pour les conseillers tuteurs. de professeurs stagiaires. Année scolaire 2013/2014 Guide pour les conseillers tuteurs de professeurs stagiaires Année scolaire 2013/2014 Le tuteur, conseiller-pédagogique, est désigné par le recteur, sur proposition conjointe du chef d établissement et

Plus en détail

ESPACE ROMAND DE LA FORMATION

ESPACE ROMAND DE LA FORMATION ESPACE ROMAND DE LA FORMATION Ressources informatiques 24/09/2005 CIIP / Colloque ICT et Formation 1 Base de travail ( acquis ) Convention intercantonale administrative sur les moyens d enseignement et

Plus en détail

Référentiel de compétences BEJUNE pour la formation secondaire

Référentiel de compétences BEJUNE pour la formation secondaire C1 Agir en tant que professionnel, interprète critique d objets de savoirs et/ou de culture 1. Manifester une compréhension critique des savoirs à enseigner, afin de permettre aux élèves de se les approprier

Plus en détail

CONCILIER EMPLOI ET FORMATION. La formation initiale à l enseignement est une formation à plein temps.

CONCILIER EMPLOI ET FORMATION. La formation initiale à l enseignement est une formation à plein temps. CONCILIER EMPLOI ET FORMATION Principes La formation initiale à l enseignement est une formation à plein temps. La reconnaissance d acquis ne s applique pas à la pratique. Le calendrier des stages est

Plus en détail

S4C31 DIDACTIQUE DE LA MATERNELLE. Spécificités. ISFEC AUVERGNE Anaïs Boyer Janvier 2013

S4C31 DIDACTIQUE DE LA MATERNELLE. Spécificités. ISFEC AUVERGNE Anaïs Boyer Janvier 2013 S4C31 DIDACTIQUE DE LA MATERNELLE Spécificités ISFEC AUVERGNE Anaïs Boyer Janvier 2013 Vos représentations Individuel Pour vous, qu est-ce être enseignant en maternelle? Quelles spécificités? MISE EN COMMUN

Plus en détail

La réforme du collège 2016

La réforme du collège 2016 La réforme du collège 2016 Présentation Mardi 29 Septembre 2015 Principal Adjoint Chantal Montbroussous Une organisation concertée Répartition horaires disciplinaires Enseignements Cycle 3 Cycle 4 6 e

Plus en détail

PROGRAMME LV ANGLAIS BREVETS PROFESSIONNELS SESSION 2016 Le Bulletin officiel > n 11 du 17 mars 2016

PROGRAMME LV ANGLAIS BREVETS PROFESSIONNELS SESSION 2016 Le Bulletin officiel > n 11 du 17 mars 2016 PROGRAMME LV ANGLAIS BREVETS PROFESSIONNELS SESSION 2016 Le Bulletin officiel - 2016 > n 11 du 17 mars 2016 A. Principes et objectifs Les enseignements de langues vivantes sont une composante essentielle

Plus en détail

Les mathématiques en cycle terminal

Les mathématiques en cycle terminal Les mathématiques en cycle terminal Objectifs de l enseignement des mathématiques au lycée Formation de base pour s insérer dans la société Formation de futurs utilisateurs de mathématiques Communiquer

Plus en détail

01/02/2013 FREEHEP. Plan. Contexte général. Haute Ecole pédagogique de Fribourg (CH)

01/02/2013 FREEHEP. Plan. Contexte général. Haute Ecole pédagogique de Fribourg (CH) FREEHEP Ilots interdisciplinaires à la Haute Ecole pédagogique de Fribourg. Comment initier un processus complexe dans une institution du tertiaire? Lausanne, le 13 novembre 2012 Francine PELLAUD & Lionel

Plus en détail

ÉVALUER LES APPRENTISSAGES EN GÉOGRAPHIE : UN DÉFI POUR RESPECTER LE PER Point de vue genevois

ÉVALUER LES APPRENTISSAGES EN GÉOGRAPHIE : UN DÉFI POUR RESPECTER LE PER Point de vue genevois JOURNÉE D ÉTUDE L ÉVALUATION EN CLASSE YVERDON NOVEMBRE 2015 ÉVALUER LES APPRENTISSAGES EN GÉOGRAPHIE : UN DÉFI POUR RESPECTER LE PER Point de vue genevois PROBLÉMATIQUE Géographie 5-6 : nouveaux moyens

Plus en détail

Formation transversale à destination des enseignants : présentation générale de la réforme (1/6)

Formation transversale à destination des enseignants : présentation générale de la réforme (1/6) Formation transversale à destination des enseignants : présentation générale de la réforme (1/6) 1 1. Quelle réforme? Ø Quels sont les principaux aspects? 2 q Une réforme globale DGESCO, juin 2015 3 Calendrier

Plus en détail

EXIT A.D.M.D. Suisse romande

EXIT A.D.M.D. Suisse romande Canton VD Membres 763 Nombre de membres au 3.. : 7 69 GE NE VS 37 8 7 6 3 VD GE NE VS FR BE JU TI FR BE JU TI ZH BS SZ SO 8 66 6 9 6 Membres ZH BS SZ SO AG AG BL LU TG SG 3 Secrétariat d EXIT A.D.M.D.

Plus en détail

Cadre d évaluation des apprentissages

Cadre d évaluation des apprentissages Cadre d évaluation des apprentissages Éducation physique et à la santé Enseignement primaire 1 er,2 e et 3 e cycle Ce document est accessible dans Internet à l adresse suivante : [http://www.mels.gouv.qc.ca/dgfj/de/].

Plus en détail

Les mots clés de la pédagogie À l école PRIMAIRE

Les mots clés de la pédagogie À l école PRIMAIRE Les mots clés de la pédagogie À l école PRIMAIRE I- Cadre institutionnel. Cycles La scolarité primaire est traditionnellement partagée entre deux écoles : l école maternelle et l école élémentaire. Trois

Plus en détail

A L ÉCOLE DU TEMPS. Gestion du temps et apprentissages à l école maternelle

A L ÉCOLE DU TEMPS. Gestion du temps et apprentissages à l école maternelle A L ÉCOLE DU TEMPS Gestion du temps et apprentissages à l école maternelle 1 Plan Temps et apprentissages, notions et relations Quelques données issues de la recherche Organisation du temps ou quel emploi

Plus en détail

RÉSULTATS DE LA CONSULTATION SUR LA RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES AUPRÈS DES PARENTS

RÉSULTATS DE LA CONSULTATION SUR LA RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES AUPRÈS DES PARENTS RÉSULTATS DE LA CONSULTATION SUR LA RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES AUPRÈS DES PARENTS Qui a répondu au questionnaire Nombre de questionnaires rendus = 2 112 Pourcentage de réponse = 55 % soit plus d 1 famille

Plus en détail

Cégep du Vieux Montréal. Politique de disponibilité des enseignants Auprès des élèves (12H/35F)

Cégep du Vieux Montréal. Politique de disponibilité des enseignants Auprès des élèves (12H/35F) Cégep du Vieux Montréal Politique de disponibilité des enseignants Auprès des élèves (12H/35F) Adoptée lors de la 273 e assemblée (régulière) du conseil d administration le 18 juin 1997 Introduction -

Plus en détail

MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR L ELABORATION DU PEDT à THORIGNE OUILLARD

MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR L ELABORATION DU PEDT à THORIGNE OUILLARD MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR L ELABORATION DU PEDT à THORIGNE OUILLARD Phase 1 : Restitution de la consultation des acteurs Eléments de synthèse Comité de pilotage du 11 mars 2015 Phase 1 : Diagnostic

Plus en détail

L enseignement supérieur, en formation initial scolaire, en apprentissage et en formation pour adultes

L enseignement supérieur, en formation initial scolaire, en apprentissage et en formation pour adultes L enseignement supérieur, en formation initial scolaire, en apprentissage et en formation pour adultes Objectif général de la formation Former de futurs professionnels aux métiers du commerce international

Plus en détail

Temps d'enseignement et organisation du temps scolaire dans le canton de Genève

Temps d'enseignement et organisation du temps scolaire dans le canton de Genève Temps d'enseignement et organisation du temps scolaire dans le canton de Genève Alexandre Jaunin Page 1 Présentation Contexte Evolution historique de l'horaire scolaire à Genève Comparaison des temps d'enseignement

Plus en détail

Préconisations pour la mise en place des rythmes scolaires en maternelle

Préconisations pour la mise en place des rythmes scolaires en maternelle Préconisations pour la mise en place des rythmes scolaires en maternelle 1 ère question : une réforme au service des apprentissages de l élève : quelle place pour les contenus disciplinaires privilégiés

Plus en détail

PAF 2012/2013 Cahier des charges académique déclinaison 1 er degré - département du Doubs

PAF 2012/2013 Cahier des charges académique déclinaison 1 er degré - département du Doubs PAF 2012/2013 Cahier des déclinaison 1 er degré - département du Doubs N0 : Premiers apprentissages en maternelle. N1 : Maîtrise de la langue, lecture et prévention de l illettrisme. Favoriser les échanges

Plus en détail

La S.E.G.P.A. : Section d Enseignement Général et Professionnel Adapté. EDMOND ROSTAND LA RAVOIRE

La S.E.G.P.A. : Section d Enseignement Général et Professionnel Adapté. EDMOND ROSTAND LA RAVOIRE La S.E.G.P.A. : Section d Enseignement Général et Professionnel Adapté. EDMOND ROSTAND LA RAVOIRE 64 élèves, 6 divisions (2009/2010) Ces élèves, collégiens à part entière, rencontrent des difficultés scolaires

Plus en détail

Le passage du plan-cadre au plan de cours. Stratégie de communication pédagogique. Service de soutien à l enseignement et à la recherche

Le passage du plan-cadre au plan de cours. Stratégie de communication pédagogique. Service de soutien à l enseignement et à la recherche Le passage du plan-cadre au plan de cours Stratégie de communication pédagogique Service de soutien à l enseignement et à la recherche Septembre 2012 Passage du plan-cadre au plan de cours Changement

Plus en détail

CADRE GENERAL DE LA FORMATION CONTINUE AU CYCLE SECONDAIRE DANS LES ECOLES EUROPEENNES

CADRE GENERAL DE LA FORMATION CONTINUE AU CYCLE SECONDAIRE DANS LES ECOLES EUROPEENNES Ecoles européennes Bureau du Secrétaire général Réf. : 2008-D-411-fr-3 Orig. : EN CADRE GENERAL DE LA FORMATION CONTINUE AU CYCLE SECONDAIRE DANS LES ECOLES EUROPEENNES APPROUVE PAR LE CONSEIL SUPERIEUR

Plus en détail

Des changements en cours dans les pratiques d évaluation des acquis des élèves. Jeudi 08 décembre 2016

Des changements en cours dans les pratiques d évaluation des acquis des élèves. Jeudi 08 décembre 2016 Des changements en cours dans les pratiques d évaluation des acquis des élèves Jeudi 08 décembre 2016 Ordre du Jour Contexte dans lequel les changements dans les pratiques d évaluation des élèves s inscrivent

Plus en détail

Réseau Suisse d Ecoles en Santé Journée annuelle d étude romande. Prendre soin de soi

Réseau Suisse d Ecoles en Santé Journée annuelle d étude romande. Prendre soin de soi Réseau Suisse d Ecoles en Santé Journée annuelle d étude romande Prendre soin de soi La santé des enseignantes et enseignants, un prérequis pour un bon climat scolaire Bienvenue! Mercredi 1 er octobre

Plus en détail

L éducation musicale dans les sept cantons de Suisse romande : une étude comparative 1

L éducation musicale dans les sept cantons de Suisse romande : une étude comparative 1 Chapitre 11 L éducation musicale dans les sept cantons de Suisse romande : une étude comparative 1 Marcelo Giglio Introduction L enseignement de la musique à l école (pratique réelle) est organisé, planifié

Plus en détail

PLAN ANNUEL de formation continue 2015

PLAN ANNUEL de formation continue 2015 PLAN ANNUEL de formation continue 2015 Le programme triennal 2014-2017, qui sert de référence pour l agrément et le subventionnement des opérateurs de formations continues, prévoit dans ses principes généraux

Plus en détail

Rentrée Une école vaudoise «HarmoS-isée» Département de la Formation, de la Jeunesse et de la Culture DFJC.

Rentrée Une école vaudoise «HarmoS-isée» Département de la Formation, de la Jeunesse et de la Culture DFJC. Rentrée 2015-2016 Une école vaudoise «HarmoS-isée» Département de la Formation, de la Jeunesse et de la Culture DFJC 18 août 2015 Eléments abordés Repères statistiques Quelques éclairages Mise en œuvre

Plus en détail

Ce document peut être consulté sur le site Web du Ministère :

Ce document peut être consulté sur le site Web du Ministère : Ce document peut être consulté sur le site Web du Ministère : www.mels.gouv.qc.ca Gouvernement du Québec Ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport, 2011 Version PDF seulement ISBN 978-2-550-62341-0

Plus en détail

APPROCHE INTÉGRÉE DES COMPÉTENCES

APPROCHE INTÉGRÉE DES COMPÉTENCES GUIDE D APPRÉCIATION DE LA CONTRIBUTION À L EMPLOI DES PROFESSIONNELS APPROCHE INTÉGRÉE DES COMPÉTENCES DIRECTION DES SERVICES MULTIDISCIPLINAIRES FÉVRIER 2014 Approche intégrée des compétences Guide d

Plus en détail