Une histoire non officielle Par Christine Pouliot, trad. a.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une histoire non officielle Par Christine Pouliot, trad. a."

Transcription

1 Une histoire non officielle Par Christine Pouliot, trad. a. - Je n en peux plus! s écria l auteur de cette histoire. Mes personnages ne cessent de me faire faux bond. C est décidé : j abandonne! Les personnages crièrent victoire et applaudirent à tout rompre. - Allez! C est ça! Dégage! Écrivain du dimanche! - Hé! Ho! Attendez un peu, me récriai-je. Vous n y allez pas de main morte! Qu est-ce qu il a bien pu vous faire, cet auteur? - Il refuse de nous décrire tels que nous sommes! s évertua une telle. - Il ne fait que nous enliser dans des putains de clichés, s exclama un autre. - Mais tentai-je, ne fait-il pas que son boulot? - Ouais, mais alors il le fait mal, très mal. C est un mauvais écrivain, s esclaffa Mario, le personnage qui donnait le coup d envoi de l histoire. D abord, il s est entêté à vouloir m appeler Gino, alors que tout le monde sait que je m appelle Mario. Du coup, le lecteur risquait de se mêler les pinceaux avec deux noms différents. - Et c était comme ça avec les autres? m enquis-je. - Moi, il m appelait Ginger, fit Marianne. - Et moi Benoît, dit Patrick. - Moi, il n a même pas pris la peine de me donner un nom, s indigna Daniel, le père de famille. Je veux bien croire que je suis quasi absent de son histoire, mais cela reste un point de vue! Il se trouve que je suis souvent au travail, à devoir piocher sur des heures supplémentaires. Évidemment, il n y a pas grand-chose à raconter d un type agent de bureau qui doit finaliser des tonnes de dossiers. On a vite fait le tour de l idée. Mais ceci dit, j ai quand même une vie propre!

2 Je travaille comme un forcené et cet imbécile d écrivain fait exprès pour m exclure de son point de vue de l histoire. Non mais, quelle injustice! - OK, OK. On va tenter de mettre de l ordre dans tout ça, répondis-je, afin de les calmer un peu. Je dois d abord lire le début de son manuscrit, d accord? - Vas-y, sers-toi. Par un beau samedi après-midi de printemps, Gino, n y tenant plus, se décida. Il venait de se balader dans le parc boisé du village, non loin de chez lui, pour cogiter. Le soleil irradiait et les arbres bourgeonnaient. Les oiseaux, multicolores, piaillaient. Gino ne cessait de penser à la belle Ginger. Ses longs cheveux blonds, ses yeux bleu doux, sa bouche pulpeuse. Ginger n était pas mariée. - C est le moment ou jamais, se dit Gino. Il hâta le pas vers chez lui. - Ouais, fis-je. C est assez ordinaire. - C est pourri, oui! pesta Mario. L auteur présente Marianne comme une espèce de cliché hollywoodien, alors que ça ne lui ressemble pas du tout! En fait, Marianne, elle est plutôt du genre «kick-ass girl», tu vois? - D autant plus qu il a fallu que je me coltine une putain de perruque blonde! Je déteste le blond! Je préfère garder mes cheveux roux au naturel, protesta Marianne. - Et ça, c est sans parler du gros orteil que je me suis pété en devant rentrer chez moi au galop, poursuivit Mario. - Je vois. N avez-vous pas essayé de négocier avec lui?

3 - Pas vraiment En fait, un peu, mais Ça n a pas été vraiment concluant. Il m a bien demandé si j étais amoureux de Marianne, fit Mario, timide, et j ai répondu évidemment, que je suis amoureux d elle! Elle est super canon, en fait. Mais pourquoi vouloir la changer? - Et alors? - Alors, il a dit que ça, c était plus mes oignons, et qu il se chargerait du reste. Visiblement, lui, aime bien les blondes. Mais moi, je devais alors inviter à dîner une pauvre femme qui n est plus vraiment mon genre, qui n est plus vraiment elle-même, et qui se sentait triste de devoir arrêter de faire de la boxe française. - Elle fait de la boxe? m écriai-je avec surprise. - Ah ça, oui! Hein Marianne, que t aimes la boxe française? lui demanda-t-il en lui donnant un petit coup de coude. - J en fait depuis que j ai 15 ans, s empressa-t-elle de me dire. Ça a commencé quand un espèce de disjoncté a voulu m attaquer et me violer derrière chez lui. - Oh, je dis, embarrassé. - Te fais pas de bile pour moi, ça va, dit-elle. Le disjoncté, c était mon voisin. Il a fini par déménager. - Ah? J étais encore plus étonné. D habitude, ce n est pas si facile que ça d arriver à se protéger de son agresseur, non? - Eh ben pas cette fois, qu elle dit. Quelques mois après m être entraînée comme une forcenée, je suis entrée chez lui avec mes trois copains qui étaient de vrais durs à cuire, en plus du pit-bull à l un d eux. Les gars ont tenu le mec pendant que je le saignais. Il a dû se sentir tellement humilié de se faire taper par une fille devant d autres mecs Et ça, c est sans parler des menaces que mes amis lui ont faites. Puis il est parti. Mais assez parlé de moi, fit-elle. Continuons l histoire.

4 - D accord. Alors que s est-il passé ensuite? - J ai donc appelé Marianne, alias Ginger, enchaîna Mario. Je ne sais même pas comment j ai pu obtenir son numéro de téléphone, dit-il, mais en tout cas je l avais. Ça, je dois dire que c est tout un avantage d être un personnage fictif! Je n ai pas eu à me casser la tête pour arriver à lui soutirer les dix chiffres chanceux! Si c était comme ça dans la vraie vie soupira-t-il. Bref, voilà. On finit par dîner, et tout et tout, mais quand l auteur s est arrêté d écrire, après une partie de jambes en l air qui fut tout de même très chouette, je dois avouer, eh bien c est là que Marianne m a déclaré qu elle voyait quelqu un d autre et - Je vais continuer, le coupa Marianne. OK. Mais oui. Je voyais Patrick en cachette. Personne n était censé le savoir, mais là, je n ai pas eu le choix d en avertir Mario; je m en serais voulu de lui avoir caché ça. C est tout de même un bon mec! D autant plus qu il ne pouvait pas deviner que je sois avec quelqu un puisque je ne porte pas d alliance. Mais voilà que cet imbécile d auteur fait passer Patrick pour l idiot du village! Humiliation suprême! Ouais, OK, il a un déficit d attention et il est parfois paranoïaque, mais ça ne fait pas de lui un idiot! Et du village, en plus! On vit dans une ville, bordel! Une putain de ville de et quelque habitants, et lui se borne à appeler ça un village! Pardon, fit Marianne en contenant sa colère. Mais tout ça me met en rogne. C est plus fort que moi. - Il ne connaît visiblement rien en psychologie, cet auteur, s exclama Patrick. Il pourrait au moins faire un minimum de recherche! C est moi qui suis censé être le débile dans l histoire et j en connais tout un rayon de plus que lui sur le sujet! Eh ben! On n a plus les cons qu on avait! Les autres pouffèrent de rire. - Et si j étais si idiot que ça, reprit-il, comment je ferais pour prendre soin de mon bébé, hein?

5 - Vous avez eu un bébé avec Marianne? m enquis-je. Toutes mes félicitations à vous deux! - Euh, c est pas tout à fait ça, avoua-t-il. C est bien moi le père, mais la mère, c est c est Brigitte. Brigitte, alias Pauline pour l auteur, regardait ses pieds sans parler. Puis elle releva la tête doucement, avec courage. - C est vrai. C est moi la mère du petit Frédéric. Elle jeta un œil en direction de Daniel, son mari, qui serrait les dents. Elle poursuivit : - Moi et Patrick nous sommes fréquentés pendant environ un an et demi, jusqu à ce que je tombe enceinte. Au début, on ne savait pas trop quoi faire, d autant plus que j ai vraiment été surprise de tomber enceinte à nouveau, à mon âge Elle fit une pause, puis reprit : - J avais déjà deux beaux enfants : une fille de 13 ans, Jasmine, et un garçon de 10 ans, Christophe. - Salut, dit Christophe. - Salut, fit Jasmine. - Salut! leur répondis-je. - Moi, j aime bien jouer au Guitar Hero, enchaîna Christophe, et la chanson que je joue le mieux, c est Are you Gonna Go My Way de Lili Kravitz! - C est pas Lili Kravitz, grosse nouille, objecta sa sœur. C est Lenny Kravitz. Mais tu embêtes tout le monde, là, avec tes trucs! Laisse les grands parler ensemble, tu vois pas que c est plus important que ton Guitar Hero? Christophe, ignorant superbement bien Jasmine, poursuivit : - Et vous savez qu est-ce que l écrivain a voulu que je joue, à la place? - Non, dis-moi, qu est-ce qu il voulait que tu joues?

6 - Il a dit que je devais apprendre le violon! C est un vrai barjo, ce mec! C est dur, le violon! Et ça prend des années et des années! Et de toute façon, tous mes amis jouent à Guitar Hero. Vous auriez imaginé leur tête quand ils auraient appris que je joue du violon, à la place? Je crois qu il aurait fallu que je change carrément d amis! Tout le monde rit. - Et tu ne lui as pas dit tout ça, à l écrivain? - Ben non, mais on voyait que son idée était faite d avance. Même si maman et papa disaient que d acheter un violon, c est foutrement cher! - Christophe! Surveille ton langage, s il te plaît! le réprimanda sa mère. - Pardon. Que c était très cher. Il disait que ça faisait class. Mais moi je m en foutais, de la classe. Je préfère de loin mon Guitar Hero. Un jour, je voudrais devenir comme Slash le guitariste! - D accord, mon chéri. On parlera de tout ça une autre fois, d accord? intervint Brigitte, qui désirait poursuivre son histoire. - Je te l avais dit, espèce de cruche! grogna Jasmine. - Cessez de vous chamailler, tous les deux! s énerva la mère de famille. Puis, s adressant à moi : - Excusez-les. Ce n est pas tous les jours facile d élever deux jeunes adolescents! Elle redevint sérieuse. - Quand Daniel a su que j étais enceinte, il a été très compréhensif. On voyait des larmes perler sur le bord de ses yeux. Néanmoins, elle ajouta : - Il a dit que je pourrais avoir ce bébé, que la décision finale me revenait, bien qu il désapprouve mon geste de l avoir triché et de lui avoir menti pendant tout ce temps. Elle pleurait maintenant à chaudes larmes.

7 - Je suis sincèrement désolée, Daniel. Je n ai jamais voulu te faire tout ce mal. Puis, s adressant plus directement à moi : - Notre couple battait de l aile depuis longtemps. Daniel travaillait sans arrêt, et moi, je me morfondais de plus en plus. Puis, j ai rencontré Patrick par hasard, dans un café. Il m a plu, et je lui ai plu. Ça s est fait comme ça, tout bonnement. Rapidement. Elle marqua une nouvelle pause, puis : - La condition pour accoucher de ce bébé était que je ne devais pas en avoir la garde. Patrick devait l élever seul. Je ne vois pas comment j aurais pu protester, étant donné la situation dans laquelle je m étais empêtrée. Personne n osait plus parler. Finalement, je demandai : - Et la version de l auteur, dans tout ça? - Lui, s offusqua Patrick, alias l idiot du village, il tenait illico à faire croire que le père du bébé était Daniel, et Frédéric se serait donc retrouvé le troisième de leur famille. Il n aurait jamais été question que je puisse le voir. En fait, il voulait que je sois stérile! fustigea Patrick. Ce con est un enfoiré de castrateur! Parce que j étais catalogué d idiot, il était donc hors de question que je puisse procréer! Heureusement pour lui que je ne puisse pas lui péter la gueule, parce qu en plus, je lui aurais fait bouffer les siennes, de couilles! Et les autres d acquiescer en chœur. - OK, OK, du calme, s il vous plaît. S il vous plaît. Lorsqu ils furent un peu plus détendus, Mario demanda : - Et là, on fait quoi, maintenant? Les autres devinrent pensifs. Puis :

8 - Oh! J ai une super idée, s exclama Marianne. Étant donné que toi, tu nous écoutes et que maintenant tu comprends si bien nos vies et nos situations, tu pourrais peut-être l écrire, notre histoire?

NE MONTEZ PAS LA COURROIE À LA MAIN

NE MONTEZ PAS LA COURROIE À LA MAIN NE MONTEZ PAS LA COURROIE À LA MAIN de Laurence Sendrowicz Personnages : Fleur l auteur, jeune femme Florence la cinquantaine, mariée à Fred le mécanicien La Mère de Fleur La Veuve La Mauvaise Conscience

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable»

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable» LEARNING BY EAR «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable» AUTEUR : Chrispin Mwakideu EDITEURS : Andrea Schmidt, Susanne Fuchs TRADUCTION : Aude Gensbittel Liste

Plus en détail

LA TÉLÉ NE MARCHE PLUS

LA TÉLÉ NE MARCHE PLUS LA TÉLÉ NE MARCHE PLUS Une comédie décalée de Philippe Caure 2 hommes / 3 femmes Durée approximative, 105 minutes Ce texte est déposé à la SACD. Toute reproduction, diffusion, ou utilisation doit faire

Plus en détail

En partenariat avec la Fédération Léo Lagrange. Association Les petits citoyens - 2012 - Tous droits réservés

En partenariat avec la Fédération Léo Lagrange. Association Les petits citoyens - 2012 - Tous droits réservés 1 Production : Association Les petits citoyens 150 rue des Poissonniers - 75018 Paris Conception : Catherine Jacquet - Yann Lasnier Textes : Neodigital Illustrations : Jérome EHO Conception graphique :

Plus en détail

Comtesse de Ségur. Quel amour d enfant! BeQ

Comtesse de Ségur. Quel amour d enfant! BeQ Comtesse de Ségur Quel amour d enfant! BeQ Quel amour d enfant! par M me la comtesse de Ségur née Rostopchine La Bibliothèque électronique du Québec Collection À tous les vents Volume 239 : version 2.0

Plus en détail

LE PERE NOEL EST UNE ORDURE

LE PERE NOEL EST UNE ORDURE LE PERE NOEL EST UNE ORDURE SCÈNE 1 Un désespéré rentre dans une cabine publique de téléphone, il a un revolver à la main, il a du mal à faire un numéro de téléphone, un numéro qui n en finit plus (quinze-vingt

Plus en détail

D où viennent nos émotions

D où viennent nos émotions D où viennent nos émotions Il y a des émotions qui sont vraiment désagréables : l anxiété, la culpabilité, la colère, les grosses rages qui nous réveillent la nuit, la dépression, la tristesse, la peur,

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Jean qui grogne et Jean qui rit

Jean qui grogne et Jean qui rit Comtesse de Ségur Jean qui grogne et Jean qui rit BeQ Jean qui grogne et Jean qui rit par M me la comtesse de Ségur née Rostopchine La Bibliothèque électronique du Québec Collection À tous les vents Volume

Plus en détail

LEARNING BY EAR «Ces indésirables visiteurs du soir» le combat d une famille contre le paludisme

LEARNING BY EAR «Ces indésirables visiteurs du soir» le combat d une famille contre le paludisme LEARNING BY EAR «Ces indésirables visiteurs du soir» le combat d une famille contre le paludisme EPISODE 04: «Si les symptômes persistent...» Auteur: CHRISPIN MWAKIDEU Rédaction: ANDREA SCHMIDT Assistante

Plus en détail

JE VOUDRAIS QUE QUELQU UN M ATTENDE QUELQUE PART

JE VOUDRAIS QUE QUELQU UN M ATTENDE QUELQUE PART 1 ANNA GAVALDA JE VOUDRAIS QUE QUELQU UN M ATTENDE QUELQUE PART NOUVELLES LA DILETTANTE 2 «Quand j arrive à la gare de l Est, j espère toujours secrètement qu il y aura quelqu un pour m attendre. C est

Plus en détail

Les Carnets du Physicien

Les Carnets du Physicien Les Carnets du Physicien Tome 3 Le Don du Don Comment trouver son vrai rôle de vie? Pierre Morency Page 1 Pierre Morency Page 2 Remerciements Merci à tous ceux et celles qui ont le courage et l audace

Plus en détail

Être parent, c est...?

Être parent, c est...? Être parent, c est...? Vos suggestions, commentaires, réactions sont les bienvenus pour la prochaine édition. N hésitez pas à réagir sur yapaka@yapaka.be Comité de pilotage : Jacqueline Bourdouxhe, Nathalie

Plus en détail

QUI FILE CECILE? R. Boutégège & S Longo, cideb 2003 Lire et s entraîner, Niveau A2 CHAPITRE 1 : SEULE A LA MAISON... 2

QUI FILE CECILE? R. Boutégège & S Longo, cideb 2003 Lire et s entraîner, Niveau A2 CHAPITRE 1 : SEULE A LA MAISON... 2 SOMMAIRE QUI FILE CECILE? R. Boutégège & S Longo, cideb 2003 Lire et s entraîner, Niveau A2 CHAPITRE 1 : SEULE A LA MAISON... 2 CHAPITRE 2 : QUATRE FILLES BIEN SYMPAS... 4 CHAPITRE 3 : UN ETRANGE INDIVIDU...

Plus en détail

DES PAS DANS MON CIEL BLEU, de Nadine BRUN-COSME

DES PAS DANS MON CIEL BLEU, de Nadine BRUN-COSME DES PAS DANS MON CIEL BLEU, de Nadine BRUN-COSME Des pas dans mon ciel bleu (texte 1) Ça a commencé un soir, à l'heure où mon père rentre du travail. À ce moment j'entends d'abord la porte qui s'ouvre,

Plus en détail

Mark Twain Les aventures de Huck Finn

Mark Twain Les aventures de Huck Finn Mark Twain Les aventures de Huck Finn BeQ Mark Twain Les aventures de Huck Finn roman traduit de l anglais par William Little Hughes La Bibliothèque électronique du Québec Collection À tous les vents Volume

Plus en détail

Est-il vivant ou est-il mort?

Est-il vivant ou est-il mort? Cycle 3 Littérature Est-il vivant ou est-il mort? Mark Twain NOUVELLE Je passais le mois de mars 1892 à Menton, sur la Côte d Azur. Dans cet endroit retiré on trouvait tous les avantages, en privé, que

Plus en détail

Père à part entière avec enfants à temps partiel

Père à part entière avec enfants à temps partiel Père à part entière avec enfants à temps partiel Le guide des pères nouvellement séparés ou divorcés 1 2 Père à part entière avec enfants à temps partiel Le guide des pères nouvellement séparés ou divorcés

Plus en détail

LA PAROLE PARLEE PAR WILLIAM MARRION BRANHAM. CELUI QUI EST EN VOUS (He that is in you)

LA PAROLE PARLEE PAR WILLIAM MARRION BRANHAM. CELUI QUI EST EN VOUS (He that is in you) SERIE 3 N 11 LA PAROLE PARLEE PAR WILLIAM MARRION BRANHAM CELUI QUI EST EN VOUS (He that is in you) 10 novembre 1963, soir Branham Tabernacle Jeffersonville Indiana, U.S.A. «LA PAROLE PARLEE EST LA SEMENCE

Plus en détail

ANNA GALORE. anna.galore@yahoo.fr. Là où tu es ROMAN

ANNA GALORE. anna.galore@yahoo.fr. Là où tu es ROMAN anna.galore@yahoo.fr Là où tu es ROMAN Anna Galore est née en 1962 à Cilaos (La Réunion), d un père italien et d une mère française. Son père l a initiée très jeune à la plongée sous-marine, qu elle pratique

Plus en détail

États-Unis, milieu du 19e siècle.

États-Unis, milieu du 19e siècle. Vivre libre ou mourir Le combat d un esclave pour la liberté Un récit de Thierry Aprile illustré par Erwan Fagès États-Unis, milieu du 19e siècle. Séparé de ses parents depuis la naissance, Frederick vit

Plus en détail

UN BONHEUR INSOUTENABLE

UN BONHEUR INSOUTENABLE - 1 - IRA LEVIN UN BONHEUR INSOUTENABLE TRADUIT DE L AMÉRICAIN PAR FRANCK STRASCHITZ - 2 - Christ, Marx, Wood et Wei Nous ont donné ce jour parfait. Marx, Wood, Wei et Christ - Seul Wei n'a pas connu le

Plus en détail

Édition du groupe «Ebooks libres et gratuits» Antoine de Saint-Exupéry LE PETIT PRINCE (1943)

Édition du groupe «Ebooks libres et gratuits» Antoine de Saint-Exupéry LE PETIT PRINCE (1943) Édition du groupe «Ebooks libres et gratuits» Antoine de Saint-Exupéry LE PETIT PRINCE (1943) Table des matières PREMIER CHAPITRE...5 CHAPITRE II... 8 CHAPITRE III...13 CHAPITRE IV... 17 CHAPITRE V...21

Plus en détail

Un film de Zabou BREITMAN

Un film de Zabou BREITMAN Stéphane MARSIL présente Un film de Zabou BREITMAN Avec: Isabelle CARRÉ Bernard CAMPAN Bernard LECOQ Zabou BREITMAN Anne LE NY Dominique PINON Aude BRIANT Denys GRANIER-DEFERRE François LEVANTAL Jean-Claude

Plus en détail

George Sand. Elle et lui. BeQ

George Sand. Elle et lui. BeQ George Sand Elle et lui BeQ George Sand Elle et lui roman La Bibliothèque électronique du Québec Collection À tous les vents Volume 622 : version 1.01 2 De la même auteure, à la Bibliothèque : La Comtesse

Plus en détail

Comtesse de Ségur. Les deux nigauds. BeQ

Comtesse de Ségur. Les deux nigauds. BeQ Comtesse de Ségur Les deux nigauds BeQ Les deux nigauds par M me la comtesse de Ségur née Rostopchine La Bibliothèque électronique du Québec Collection À tous les vents Volume 256 : version 2.0 2 Aussi,

Plus en détail

Antoine de Saint-Exupéry. Édition du groupe «Ebooks libres et gratuits» LE PETIT PRINCE

Antoine de Saint-Exupéry. Édition du groupe «Ebooks libres et gratuits» LE PETIT PRINCE Antoine de Saint-Exupéry Édition du groupe «Ebooks libres et gratuits» LE PETIT PRINCE 1943 Table des matières PREMIER CHAPITRE... 5 CHAPITRE II... 8 CHAPITRE III... 13 CHAPITRE IV... 17 CHAPITRE V...

Plus en détail

GRAND-PAPA LÉANDRE RACONTE LÉANDRE LACHANCE

GRAND-PAPA LÉANDRE RACONTE LÉANDRE LACHANCE GRAND-PAPA LÉANDRE RACONTE LÉANDRE LACHANCE 1 Tous droits réservés en toute langue pour tous pays : La Fondation des choisis de Jésus CP 22019, Sherbrooke, QC, Canada J1E 4B4 Édition WEB, Avril 2010 Il

Plus en détail

POUR L AVENIR DE LA FRANCOPHONIE ONTARIENNE

POUR L AVENIR DE LA FRANCOPHONIE ONTARIENNE POUR L AVENIR DE LA FRANCOPHONIE ONTARIENNE Les dix principes.1 1 er Principe - La construction identitaire est une démarche personnelle résultant d'un choix libre et réfléchi 2 2 e Principe - L'école

Plus en détail

La grammaire du français. en 40 leçons et 201 activités CORRIGÉS. niveau

La grammaire du français. en 40 leçons et 201 activités CORRIGÉS. niveau La grammaire du français en 40 leçons et 201 activités CORRIGÉS niveau B1 LES PRONOMS 1 Complétez avec on, les gens, nous ou vous. 1. Tu sais bien que les gens ne disent pas toujours la vérité. 2. Toi

Plus en détail