Recommandations de la SPLF sur la réhabilitation du malade atteint de BPCO. Conférence d experts

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Recommandations de la SPLF sur la réhabilitation du malade atteint de BPCO. Conférence d experts"

Transcription

1 sur la réhabilitation du malade atteint de BPCO 2005

2 Groupes de travail avec revue exhaustive de la littérature Propositions de recommandations sur vote Tout à fait d accord (> 85%) Pas tout à fait d accord En total désaccord (< 10%) Niveau de chaque recommandation Grade A : Niveau de preuve fort Grade B : Niveau de preuve intermédiaire Grade C : Niveau de preuve faible Grade D : Accord professionnel

3 1. Quelles sont les définitions de la réhabilitation respiratoire? (Chapitre de définitions; pas de recommandation) 2. Quelles sont les indications et les contre-indications de la réhabilitation respiratoire? 3. Quelles sont la nature et les modalités de l évaluation d une réhabilitation respiratoire? 4. Quelles sont les composantes de la réhabilitation respiratoire? 5. Quelles sont les stratégies de la réhabilitation respiratoire? 6. Modalités de suivi et évaluation de l efficacité à long terme

4 Quelles sont les définitions de la réhabilitation respiratoire? Quelle est la définition de la réhabilitation respiratoire? C est un ensemble de soins personnalisés, dispensés au patient atteint d une maladie respiratoire chronique, par une équipe transdisciplinaire. Elle a pour objectif de réduire les symptômes, d optimiser les conditions physiques et psychosociales, de diminuer les coûts de santé.

5 Quelles sont les définitions de la réhabilitation respiratoire? Quelle est le bénéfice attendu d une réhabilitation? Réduire le désavantage psychosocial des BPCO Réduire la dyspnée +++ et améliorer la qualité de vie A qui s adresse la réhabilitation Tout patient présentant un handicap secondaire à la BPCO quel que soit le degré de la déficience respiratoire

6 Déficiences Définition Modalités d évaluation Trouble ventilatoire obstructif Perte de l élasticité pulmonaire Conséquences sur les échanges gazeux Troubles de la fonction musculaire * Respiratoire * Membres supérieurs et inférieurs VEMS CRF CI DLCO GDS PImax et PEmax Force du quadriceps et de préhension Anomalies du statut pondéral Mesure de l IMC et masse maigre Incapacités

7 Incapacités Définition Modalités d évaluation Dyspnée Questionnaires et échelles de dyspnée Test de marche de 6 minutes Test d endurance Limitation des capacités d exercice Epreuve Fonctionnelle à l exercice (EFX) Handicaps Définition Modalités d évaluation Adaptation à la vie socioprofessionnelle Questionnaires de qualité de vie

8 Quelles sont les définitions de la réhabilitation respiratoire? Quel est le contenu d une réhabilitation respiratoire Entraînement à l exercice Education thérapeutique Sevrage tabagique Prise en charge psychologique Suivi nutritionnel Prise en charge sociale

9 Quelles sont les définitions de la réhabilitation respiratoire? Qui peuvent être les intervenants? PNEUMOLOGUES Spécialistes en médecine physique et de réadaptat ion Omnipraticiens Kinésithérapeutes, diététiciens, psychologues Educateurs sportifs, assistantes sociales, ergoth érapeutes Infirmières, tabacologues Quelles sont les modalités de réalisation? Stage sans spécificité de lieu, d une période déf inie

10 Quelles sont les indications de la réhabilitation respiratoire? Il est recommandé de la proposer à tout BPCO : Présentant une dyspnée ou une intolérance à l eff ort (A) Une réduction de leurs activités sociales (A) La réhabilitation est possible: (A) Chez les patients en état stable ou au décours d une exacerbation Motivation du patient nécessaire (D)

11 Quelles sont les contre-indications de la réhabilitation? Il est recommandé de rechercher les CI de l entraînement à l exercice avant de débuter une réhabilitation (A): CI cardio-vasculaires à l exercice Instabilité de l état respiratoire Affection type maladie neuromusculaire ou psychia trique Il est recommandé de rechercher les CI relatives Affection intercurrente évolutive Manque persistant de motivation et d observance

12 Quelles sont la nature et les modalités de l évaluation? Il est recommandé pour un BPCO gardant un handicap évaluable malgré un traitement bien conduit de réaliser idéalement (C) : Evaluation clinique, nutritionnelle et psychologique Evaluation du tabagisme EFR complètes Tests de réversibilité DLCO, GDS EFX PImax, PEmax Force de préhension Force du quadriceps Echelle de dyspnée Questionnaire de qualité de vie de Saint-George Echelles de fatigue musculaire CI au cours de l effort Evaluation des facteurs de mauvaise observance Test de marche de 6 min Recherche des CI

13 Quelles sont la nature et les modalités de l évaluation? Il est recommandé pour un BPCO gardant un handicap évaluable malgré un traitement bien conduit de réaliser au minimum en cas d impossibilité de réaliser un bilan complet (D) : Evaluation clinique, nutritionnelle et psychologique Epreuve d exercice simple Evaluation des muscles locomoteurs Evaluation du tabagisme Test de marche de 6 min PImax EFR Tests de réversibilité GDS Evaluation des facteurs de mauvaise observance Recherche des CI

14 Quelles sont la nature et les modalités de l évaluation? Il est recommandé pour un BPCO au décours d une décompensation et/ou dyspnéïque au moindre effort de la vie quotidienne (D) : Evaluation clinique, nutritionnelle et psychologique Evaluation du tabagisme EFR Tests de réversibilité GDS Epreuve d effort simple PImax, PEmax Force de préhension Force du quadriceps Evaluation des facteurs de mauvaise observance Test de marche de 6 min Echelles de fatigue musculaire Echelle de dyspnée

15 Quelles sont les composantes de la réhabilitation? Traitement physique - Entraînement des muscles locomoteurs? Réentraînement des membres inférieurs indispensable (A) Associer des exercices d endurance et de force des MI (C) Intensité de 50 à 80% de la Puissance max aérobie ou FC cible, avec une durée de 30 à 45 min par séance, 3 à 5 fois par semaine, pour un total de 20 à 30 séances pour le stage. Cette charge devra être adaptée au fur et à mesure des progrès du patient (C) Associer au réentraînement des membres supérieurs (C)

16 Quelles sont les composantes de la réhabilitation? Traitement physique - Oxygénothérapie? N est pas contre-indiqué chez le BPCO - IRC sous OLT (D) Entraîner les patients qui désaturent à l exercice (B) avec un débit d O 2 permettant une SpO 2 > 90 (D) Traitement physique - Muscles respiratoires? Inclure un réentraînement des muscles respiratoires inspiratoires chez les patients présentant une diminution objective de la force des muscles respiratoires (B) Réentraînement contre résistance, à au moins 30% de la PImax et d utiliser les systèmes de type «seuil» (C)

17 Quelles sont les composantes de la réhabilitation? Traitement physique - Kinésithérapie? Pour le désencombrement bronchique, utiliser et enseigner les méthodes d augmentation du flux expiratoire (B) Ne pas utiliser les percussions externes et internes, manuelles ou mécaniques; les vibrations; les oscillations; les techniques d hyperinsufflation Evaluer et homogénéiser les méthodes de relaxation (D) Inclure l apprentissage gestuel des activités de la vie journalière (D)

18 Quelles sont les composantes de la réhabilitation? Education thérapeutique Faire un diagnostic éducatif (C) Mettre en œuvre un programme d éducation thérapeu tique (B) Thèmes : connaissance de la maladie, traitement d e fond, traitement de crise, signes avant coureur d une décompensation, sevrage tabagique, activités physiques, sexualité (D)

19 Quelles sont les composantes de la réhabilitation? Soutien psychologique Proposer des techniques cognitivo-comportementale s (C) Rechercher un syndrome dépressif (C) Sevrage tabagique Indispensable (D)

20 Quelles sont les stratégies de la réhabilitation? La réhabilitation est sous-utilisée en France, malgré une efficacité reconnue +++: * Retard de développement des structures * Manque de formations des soignants et malades Où? Quand? Comment? Contrat patient/soignant Donner au patient une information écrite décrivan t les objectifs, la nature, les risques et le cahier des charges de la réhabilitation (D)

21 Quelles sont les stratégies de la réhabilitation? Où doit-on réaliser une réhabilitation? Toujours efficace quel que soit le lieu +++ Développer les structures ambulatoires et à domic ile +++ (C) Hospitalisation Ambulatoire Domicile Polypathologiques BPCO Problèmes psychologiques graves Après décompensation grave (D) Tout BPCO ne nécessitant pas d hospitalisation (D) BPCO stables sans CI au réentraînement à l exercice (D) Quand la prise en charge ambulatoire est impossible (D) Réseau de santé (C) Réseau de santé (C)

22 Quelles sont les stratégies de la réhabilitation? Quelles sont les modalités de réalisation? Chaque patient doit avoir accès dans son parcours à la totalité des composants de la réhabilitation quel que soit le lieu (B) Stage de durée déterminée (D) Si à domicile : encadrer cette réhabilitation par un membre de l équipe au domicile ou au cabinet à une fréquence régulière (1 à 3 x / semaine au début puis 1 x / mois par la suite)

23 Quelles sont les stratégies de la réhabilitation? Comment améliorer l observance des patients? Identifier les facteurs de mauvaises observances * Compréhension ou perception erronées de la BPCO et de ses traitements, du rôle de la réhabilitation * Entourage familial défavorable, anxio-dépression du malade, exacerbations, pénibilité excessive du programme de réhabilitation (D) Associer l environnement médical et paramédical à toute réhabilitation en externe ainsi que les associations des IRC (D) Après une exacerbation, envisager une réhabilitat ion précoce (B)

24 Quelles sont les stratégies de la réhabilitation? Comment améliorer l accès à la réhabilitation? Engager tous les BPCO ayant un handicap respirato ire (A) Promouvoir le développement de la réhabilitation auprès des pouvoirs publics par (D) : * Une reconnaissance de la tarification de tous les éléments de cette activité * Une formation des médecins et autres enseignants prenant en charge ces patients L ensemble du corps médical, ainsi que les malade s et leurs associations doivent être informés de l importance du rôle de la réhabilitation (D)

25 Quelles sont les stratégies de la réhabilitation? Cadre juridique (D)? Imprécis Recommandations de la SPLF Peut être proposé par tous les acteurs de santé. Il est recommandé que l indication soit confirmée et la mise en œuvre réalisée par un PNEUMOLOGUE, un MPR ou un médecin formé à la réhabilitation La prise en charge doit rester coordonnée par le PNEUMOLOGUE Quel que soit le lieu, le programme doit être détaillé en s appuyant sur un bilan pneumologique Le délai entre la prescription et le début ne doit pas dépasser 3 mois

26 Modalités de suivi et évaluation de l efficacité à long terme Que faut-il proposer après un stage? Entretenir les bénéfices acquis au delà du stage initial (A) Entretenir les bénéfices acquis pendant plusieurs années (C) Entretenir les bénéfices acquis toute la vie dura nt (D) Quel est l intérêt de poursuivre la réhabilitation à long terme? Engager le BPCO dans une réhabilitation à long terme (B) dans Déboucher sur des modifications de comportement à long terme la vie quotidienne (D)

27 Modalités de suivi et évaluation de l efficacité à long terme A qui proposer une réhabilitation à long terme? BPCO en état stable, ayant bénéficié d un stage d e réhabilitation (D) Que doit contenir la réhabilitation sur le long terme? Poursuivre à vie une activité physique régulière, 3 x / sem, 30 à 45 min, à une intensité «suffisante» (seuil, FC cible), au mieux de façon autonome et dans des associations de patients ou de loisirs (B) Continuer les différentes visites de suivi médical et paramédical, l éducation thérapeutique, la prise en charge psychosociale et la diététique (D)

28 Modalités de suivi et évaluation de l efficacité à long terme Comment peut s organiser une réhabilitation sur le long terme? Peut être faite en dehors de toute structure médi cale ou paramédicale (associations de patients et/ou de loisirs) Les différents intervenants doivent être formés à cette prise en charge (D) Les différentes structures doivent travailler de façon coordonnée (D) Suivi effectué à une fréquence adaptée au patient (D) Suivi coordonné par le PNEUMOLOGUE (D) Pour des raisons de coûts et d absence d efficacité démontrée, ne pas reprendre de façon régulière et systématique des stages de réhabilitation (B)

29 Modalités de suivi et évaluation de l efficacité à long terme Quelles sont les conditions de sécurité si l on engage un BPCO sur un réentraînement à l exercice sur le long terme? Refaire une nouvelle épreuve d exercice si aggrav ation (B) Comment évaluer l efficacité d un programme de réhabilitation sur le long terme? Evaluer régulièrement la tolérance à l exercice, la qualité de vie, la dyspnée et le nombre d exacerbations et de l adapter aux modifications du statut du patient (D) Faire 1 x / an un test de marche. Faire une exploration d exercice en cas d aggravation (D)

Recommandations de la Société de Pneumologie de Langue Française sur la réhabilitation du malade atteint de BPCO

Recommandations de la Société de Pneumologie de Langue Française sur la réhabilitation du malade atteint de BPCO Recommandations de la Société de Pneumologie de Langue Française sur la réhabilitation du malade atteint de BPCO Conférence d experts Question 1 : Quelles sont les définitions de la réhabilitation respiratoire

Plus en détail

BPCO ET COMORBIDITÉS LA RÉHABILITATION RESPIRATOIRE

BPCO ET COMORBIDITÉS LA RÉHABILITATION RESPIRATOIRE BPCO ET COMORBIDITÉS LA RÉHABILITATION RESPIRATOIRE Spirale déconditionnement / dyspnée DYSPNÉE Exercice «Maladie Primaire» intense Exercice ACTIVITÉ Activité journalière modéré DÉCONDITIONNEMENT «Maladie

Plus en détail

Journée Portes Ouvertes du 14 Juin SSR Pneumologie

Journée Portes Ouvertes du 14 Juin SSR Pneumologie Journée Portes Ouvertes du 14 Juin 2012 SSR Pneumologie SSR pneumologie 30 lits d hospitalisation situés dans le bâtiment «les cèdres» depuis 2000, plus une place en HDJ, Labellisé par l ARS en 2009 :

Plus en détail

Effet de la réhabilitation respiratoire chez les patients porteur de BPCO

Effet de la réhabilitation respiratoire chez les patients porteur de BPCO Effet de la réhabilitation respiratoire chez les patients porteur de BPCO Journée nationale de rééducation fonctionnelle Tlemcen le 22-23/09/2012 Faculté de médecine Tlemcen Pr M. Benmansour BPCO «Broncho

Plus en détail

Parcours de soins des personnes ayant une BPCO

Parcours de soins des personnes ayant une BPCO Parcours de soins des personnes ayant une BPCO Journées annuelles de la F3R Lyon 20-21 septembre 2012 Caroline Latapy Service Maladies Chroniques et Dispositifs d'accompagnement des Malades. Missions de

Plus en détail

Evaluation Fonctionnelle Respiratoire et techniques de kiné respiratoire utiles dans la réhabilitation respiratoire d un patient BPCO. A.

Evaluation Fonctionnelle Respiratoire et techniques de kiné respiratoire utiles dans la réhabilitation respiratoire d un patient BPCO. A. 18/01/0718/01/07 Evaluation Fonctionnelle Respiratoire et techniques de kiné respiratoire utiles dans la réhabilitation respiratoire d un patient BPCO Dr Jean-Marc Perruchini Service de Réhabilitation

Plus en détail

Réhabilitation respiratoire et BPCO.en SSR. H.RICHELME - JMSKR Marseille - 13 juin 2015

Réhabilitation respiratoire et BPCO.en SSR. H.RICHELME - JMSKR Marseille - 13 juin 2015 Réhabilitation respiratoire et BPCO.en SSR H.RICHELME - JMSKR Marseille - 13 juin 2015 Améliorer la santé globale physique et psychique Promouvoir l adhésion des patients à des comportements adaptés à

Plus en détail

Place de l EFR dans le diagnostic et la surveillance d une BPCO Généraliste vs. Pneumologue

Place de l EFR dans le diagnostic et la surveillance d une BPCO Généraliste vs. Pneumologue Vendredi 20 Mai 2016: 11h00-11h20 Place de l EFR dans le diagnostic et la surveillance d une BPCO Généraliste vs. Pneumologue Pr. H BEN SAAD (MD, PhD) ERS National Delegate (2013-2016) ERS Spirometry Driving

Plus en détail

Qu attendre d un stage de réhabilitation à court et moyen terme? Dr Pascale SURPAS CHARNAY

Qu attendre d un stage de réhabilitation à court et moyen terme? Dr Pascale SURPAS CHARNAY Qu attendre d un stage de réhabilitation à court et moyen terme? Dr Pascale SURPAS CHARNAY EFFETS ATTENDUS DES TRT DANS LA BPCO DEFINITION ERS/ATS 2013 Se mettre d accord sur les mots la rééducation est

Plus en détail

PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT DESTINE AUX PERSONNES ATTEINTES DE BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE (BPCO)

PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT DESTINE AUX PERSONNES ATTEINTES DE BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE (BPCO) PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT DESTINE AUX PERSONNES ATTEINTES DE BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE (BPCO) ETABLISSEMENT THERMAL DE CAMBO-LES-BAINS LES PATIENTS CONCERNES PAR LE

Plus en détail

BRONCHIOLITE DU NOURRISSON RECOMMANDATIONS DE LA CONFERENCE DE CONSENSUS DU (LA VILLETTE)

BRONCHIOLITE DU NOURRISSON RECOMMANDATIONS DE LA CONFERENCE DE CONSENSUS DU (LA VILLETTE) BRONCHIOLITE DU NOURRISSON RECOMMANDATIONS DE LA CONFERENCE DE CONSENSUS DU 21.09.2000 (LA VILLETTE) LES TECHNIQUES Le nez FILTRE HUMIDIFIE RECHAUFFE SOLUTION SALINE ISOTONIQUE A TEMPERATURE AMBIANTE RESPIRATION

Plus en détail

SBIP, le 02 décembre 2017 Dr JOSSART, Caroline, Mme OUMAZIZ, Pascale. CHU Charleroi - Hôpital Vésale - Centre de revalidation Léonard de Vinci

SBIP, le 02 décembre 2017 Dr JOSSART, Caroline, Mme OUMAZIZ, Pascale. CHU Charleroi - Hôpital Vésale - Centre de revalidation Léonard de Vinci SBIP, le 02 décembre 2017 Dr JOSSART, Caroline, Mme OUMAZIZ, Pascale CHU Charleroi - Hôpital Vésale - Centre de revalidation Léonard de Vinci Plan Introduction Indications Contre-indications Définitions

Plus en détail

de BPCO diminution de débit est dûe à la réduction du diamètre des bronches.

de BPCO diminution de débit est dûe à la réduction du diamètre des bronches. de BPCO Dr VOISIN F. 01/12/2015 F.voisin@chbretagnesud.fr I Définitions, rappels a ce que la BPCO? La BPCO ou bronchopneumopathie chronique obstructive est une maladie respiratoire principalement liée

Plus en détail

RÉENTRAÎNEMENT À L EFFORT DANS LA BPCO DR FANNY VOISIN 01/12/2015- SAINT BRIEUC

RÉENTRAÎNEMENT À L EFFORT DANS LA BPCO DR FANNY VOISIN 01/12/2015- SAINT BRIEUC RÉENTRAÎNEMENT À L EFFORT DANS LA BPCO DR FANNY VOISIN 01/12/2015- SAINT BRIEUC ORGANISATION DU COURS Définitions, rappels BPCO Réhabilitation respiratoire Bases physiopathologiques du réentraînement à

Plus en détail

Prescrire une réhabilitation respiratoire et en évaluer les résultats

Prescrire une réhabilitation respiratoire et en évaluer les résultats Prescrire une réhabilitation respiratoire et en évaluer les résultats DES Pneumologie IDF 30 janvier 2009 Agnès Bellocq Définition, objectifs et contenu de la réhabilitation respiratoire Rev Mal Respir

Plus en détail

Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO. Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite

Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO. Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite Préambule Démarche médicale Poser le diagnostic Établir et adapter

Plus en détail

Principes et mise en œuvre de la réhabilitation respiratoire

Principes et mise en œuvre de la réhabilitation respiratoire DES de Pneumologie Ile de France Séminaire BPCO Principes et mise en œuvre de la réhabilitation respiratoire Dr Agnès BELLOCQ 1 er avril 2016 La Réhabilitation Respiratoire définition Intervention globale

Plus en détail

Réadaptation cardiaque et éducation thérapeutique. Dr Sylvain GRALL

Réadaptation cardiaque et éducation thérapeutique. Dr Sylvain GRALL Réadaptation cardiaque et éducation thérapeutique Dr Sylvain GRALL Conflits d intérêt Pas de conflits d intérêt en rapport avec cette présentation La réadaptation, un traitement sous-utilisé en France

Plus en détail

BPCO: réhabilitation à l effort. H BEN SAAD (MD, PhD)

BPCO: réhabilitation à l effort. H BEN SAAD (MD, PhD) BPCO: réhabilitation à l effort H BEN SAAD (MD, PhD) DEFINITION (ATS/ERS) Réhabilitation Respiratoire? Contenu? Basé sur les preuves Quoi? Intervention multidisciplinaire et globale A qui? Patients respiratoires

Plus en détail

Programme. BPCO les Jeudis de l'europe séminaire FPC des 09 & 10 décembre 2005 I. J1. Ressources

Programme. BPCO les Jeudis de l'europe séminaire FPC des 09 & 10 décembre 2005 I. J1. Ressources Ressources - experts o spécialiste : Dr Frédéric Gormand, pneumologue o généraliste : Dr Pierre Wolff - animateurs o Dr Frédérique Grain o Dr Georges Granet - organisateur o Dr Pierre Wolf Programme I.

Plus en détail

L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine

L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pour qui? Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine Anne GUILLAUMOT 26 Septembre 2009 L Education Thérapeutique du Patient atteint

Plus en détail

Réhabilitation respiratoire chez le BPCO: de la théorie à la pratique quotidienne. H BEN SAAD (MD, PhD)

Réhabilitation respiratoire chez le BPCO: de la théorie à la pratique quotidienne. H BEN SAAD (MD, PhD) Réhabilitation respiratoire chez le BPCO: de la théorie à la pratique quotidienne H BEN SAAD (MD, PhD) Déclaration d intérêts: Je déclare ne pas avoir de conflits d intérêts avec cette présentation DEFINITION

Plus en détail

de la Société de Pneumologie de Langue Française sur la réhabilitation du malade atteint de BPCO.

de la Société de Pneumologie de Langue Française sur la réhabilitation du malade atteint de BPCO. 1 Textes officiels Recommandations de la Société de Pneumologie de Langue Française sur la réhabilitation du malade atteint de BPCO. Conférence d'experts - texte court Société de Pneumologie de Langue

Plus en détail

La Réhabilitation respiratoire et l éducation thérapeutique en centre et à domicile

La Réhabilitation respiratoire et l éducation thérapeutique en centre et à domicile Forum BPCO ARS Nord Pas De Calais 28 juin 2012 La Réhabilitation respiratoire et l éducation thérapeutique en centre et à domicile Dr Jean Marie Grosbois Pourquoi? La Réhabilitation respiratoire et l éducation

Plus en détail

de la Société de Pneumologie de Langue Française sur la réhabilitation du malade atteint de BPCO en France

de la Société de Pneumologie de Langue Française sur la réhabilitation du malade atteint de BPCO en France Textes officiels Recommandations de la Société de Pneumologie de Langue Française sur la réhabilitation du malade atteint de BPCO en France Conférence d'experts - texte court VERSION n 2 ETABLIE A LA SUITE

Plus en détail

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive Juin 2013 Ce document est téléchargeable

Plus en détail

Pathologies respiratoires obstructives

Pathologies respiratoires obstructives DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR en Pathologie respiratoire Rennes 18-19-20 janvier 2006 Coordonnateurs : Pr R Brissot (Rennes), Pr O Rémy-Néris (Brest)

Plus en détail

Parcours de soins BPCO

Parcours de soins BPCO Parcours de soins BPCO 65 iémes Journées Pharmaceutiques Internationales de Paris Dr Caroline Latapy 28/11/2014 1 Chef de projet au Service Maladies Chroniques et Dispositifs d Accompagnement des Malades

Plus en détail

LA BPCO. Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic

LA BPCO. Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic LA BPCO Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic BPCO : définition Maladie «soignable» et que l on peut prévenir Limitation des débits bronchiques non complètement réversible

Plus en détail

Séminaire «Poumon et Sport»

Séminaire «Poumon et Sport» Séminaire «Poumon et Sport» Raphael.zory@UVSQ.fr Groupement de Recherche Clinique et Technologique sur le Handicap (EA 4497) Service de médecine physique de réadaptation Hôpital Raymond Poincaré Définition

Plus en détail

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive Guide du parcours de soins Titre ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive FÉVRIER

Plus en détail

REENTRAINEMENT A L'EXERCICE SUR MACHINE D UN PATIENT

REENTRAINEMENT A L'EXERCICE SUR MACHINE D UN PATIENT REENTRAINEMENT A L'EXERCICE SUR MACHINE D UN PATIENT ATTEINT D UNE PATHOLOGIE RESPIRATOIRE CHRONIQUE Classement : CCAM : 06.04.03 codes : GLRP002 et GLRP001 AVRIL 2007 Service évaluation des actes professionnels

Plus en détail

Faculté de Médecine - Clermont-Ferrand

Faculté de Médecine - Clermont-Ferrand Faculté de Médecine - Clermont-Ferrand DEPISTAGE DE LA BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE EN MEDECINE GENERALE PAR MINI-SPIROMETRIE ELECTRONIQUE ETUDE DE PREVALENCE parmi des patients à risque

Plus en détail

L exercice physique: le traitement de choix de la lombalgie. Pr Y Henrotin

L exercice physique: le traitement de choix de la lombalgie. Pr Y Henrotin L exercice physique: le traitement de choix de la lombalgie Pr Y Henrotin Syndrome de déconditionnement physique Déficits Activités Participation Diminution de la force et de l endurance musculaire Perte

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 13 et 14 Novembre 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 13 et 14 Novembre 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 11 ème JOURNÉE MONDIALE DE LA BPCO (Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive) 13 et 14 Novembre 2012 Organisée dans les Bouches du Rhône par Accès à un Nouveau Souffle PACA et AllerPneuMassilia

Plus en détail

BPCO. EPU du 15/09/2004

BPCO. EPU du 15/09/2004 La BPCO EPU du 15/09/2004 Définition La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) se définit comme une maladie chronique qui est lentement progressive caractérisée par une diminution non complètement

Plus en détail

Organisation Pratique d un reconditionnement à l effort chez PLAN DE LA PRESENTATION INTRODUCTION. DéfinitionS. Rappels physiopathologiques

Organisation Pratique d un reconditionnement à l effort chez PLAN DE LA PRESENTATION INTRODUCTION. DéfinitionS. Rappels physiopathologiques DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR en Pathologie respiratoire Rennes 18-19-20 janvier 2006 Coordonnateurs : Pr R Brissot (Rennes), Pr O Rémy-Néris (Brest)

Plus en détail

Quels patients? Quelles étiologies? Quels stades?

Quels patients? Quelles étiologies? Quels stades? JOURNEE DE FORMATION ARAIRLOR/AGEVIE PONT-A-MOUSSON, 15 OCTOBRE 2011 LA VENTILATION NON INVASIVE DES INSUFFISANTS RESPIRATOIRES CHRONIQUES Quels patients? Quelles étiologies? Quels stades? INDICATIONS

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DE L OBÉSITÉ AU CHU DE RENNES

LA PRISE EN CHARGE DE L OBÉSITÉ AU CHU DE RENNES LA PRISE EN CHARGE DE L OBÉSITÉ AU CHU DE RENNES PÔLE ABDOMEN ET MÉTABOLISME SERVICE D'ENDOCRINOLOGIE, DIABÉTOLOGIE ET NUTRITION CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES INTRODUCTION Vous êtes suivi(e)

Plus en détail

Maintien de l autonomie et maladies chroniques. Claudine Fabre. Responsable Master APA, EMDAPA, DEUAPA

Maintien de l autonomie et maladies chroniques. Claudine Fabre. Responsable Master APA, EMDAPA, DEUAPA Maintien de l autonomie et maladies chroniques Claudine Fabre Responsable Master APA, EMDAPA, DEUAPA Sommaire 1. Consommation d oxygène et maintien de l autonomie 2. Exemple de prise en charge : les maladies

Plus en détail

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie obstructive

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie obstructive LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie obstructive Actualisation Mars 2011 Ce document est téléchargeable

Plus en détail

5 : EFR quand, comment, à quel âge?

5 : EFR quand, comment, à quel âge? 5 : EFR quand, comment, à quel âge? EFR indispensables pour Mesures, quantification de l obstruction bronchique Viser la normalisation de la fonction respiratoire par le traitement Discordances entre la

Plus en détail

Les Soins de Suite et de Réadaptation adultes/enfants sur l Arc Alpin à orientation nutritionnelle pouvant accueillir des patients atteints d obésité

Les Soins de Suite et de Réadaptation adultes/enfants sur l Arc Alpin à orientation nutritionnelle pouvant accueillir des patients atteints d obésité Les Soins de Suite et de Réadaptation adultes/enfants sur l Arc Alpin à orientation nutritionnelle pouvant accueillir des patients atteints d obésité Les Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) à orientation

Plus en détail

Réadaptation et Education Thérapeutique des Patients obèses

Réadaptation et Education Thérapeutique des Patients obèses Réadaptation et Education Thérapeutique des Patients obèses Alain Golay et Frédéric Sittarame Service d enseignement thérapeutique pour maladies chroniques Site internet : http://www.hug-ge.ch/education-therapeutique

Plus en détail

Réhabilitation Respiratoire. L expérience du réseau R3VPBL. Réseau de Réhabilitation Respiratoire de Ville du Pays Basque et des Landes

Réhabilitation Respiratoire. L expérience du réseau R3VPBL. Réseau de Réhabilitation Respiratoire de Ville du Pays Basque et des Landes Réhabilitation Respiratoire L expérience du réseau R3VPBL Réseau de Réhabilitation Respiratoire de Ville du Pays Basque et des Landes 20.10.2012 19982000 Une constatation clinique Maladie respiratoire

Plus en détail

La réhabilitation pulmonaire dans la BPCO. Dr Nguyen Dang Mai

La réhabilitation pulmonaire dans la BPCO. Dr Nguyen Dang Mai + La réhabilitation pulmonaire dans la BPCO Dr Nguyen Dang Mai + Spirale du déconditionnement Maladie respiratoire Dyspnée Sédentarité Déconditionnement Dyspnée Young, 1983 Invalidité BPCO Capacité d effort

Plus en détail

Chemin clinique de la réadaptation post infarctus du myocarde

Chemin clinique de la réadaptation post infarctus du myocarde Chemin clinique de la réadaptation post infarctus du myocarde Shabnam Zanganeh-Artola Fabrice Freppel Centre de réadaptation fonctionnelle Schirmeck UGECAM Alsace 1 Choix du thème - facteurs déclenchants

Plus en détail

Mémoire du DIU de tabacologie et aide au sevrage tabagique de la région Ouest

Mémoire du DIU de tabacologie et aide au sevrage tabagique de la région Ouest Mémoire du DIU de tabacologie et aide au sevrage tabagique de la région Ouest Evaluation de la pertinence et de la faisabilité de la mise en place d une démarche d accompagnement à l arrêt du tabac auprès

Plus en détail

Effets de l entrainement des muscles inspirateurs associé à un programme de réhabilitation respiratoire sur la dyspnée.

Effets de l entrainement des muscles inspirateurs associé à un programme de réhabilitation respiratoire sur la dyspnée. 6 ème JRKR Paris, 2013 Effets de l entrainement des muscles inspirateurs associé à un programme de réhabilitation respiratoire sur la dyspnée Essai randomisé Marc Beaumont, kinésithérapeute La réhabilitation

Plus en détail

L éducation thérapeutique du patient (ETP): pourquoi? Comment l organiser? L exemple du diabète. Dr Bénédicte Frémy Jeudi 7 novembre 2013 Agen

L éducation thérapeutique du patient (ETP): pourquoi? Comment l organiser? L exemple du diabète. Dr Bénédicte Frémy Jeudi 7 novembre 2013 Agen L éducation thérapeutique du patient (ETP): pourquoi? Comment l organiser? L exemple du diabète. Dr Bénédicte Frémy Jeudi 7 novembre 2013 Agen Définition de l OMS (1998) L ETP est un processus continu,

Plus en détail

ENSEMBLE POUR LA PRÉVENTION ET LA GESTION DE LA MPOC

ENSEMBLE POUR LA PRÉVENTION ET LA GESTION DE LA MPOC Rep é r a g e C o n f i r m a t i o n d i a g n o s t i c ENSEMBLE POUR LA PRÉVENTION ET LA GESTION DE LA MPOC Progra mme Visite 1 1 2 3 4 6 9 12 15 18 24 M é d e c i n d e f a m i ll e I n h a lo t h

Plus en détail

2 e cycle MIA Items 49 & 53 Le handicap d origine cardio-vasculaire Année Universitaire Le Handicap d origine cardio- vasculaire

2 e cycle MIA Items 49 & 53 Le handicap d origine cardio-vasculaire Année Universitaire Le Handicap d origine cardio- vasculaire Le handicap d origine cardio-vasculaire : Le Handicap d origine cardio- vasculaire MIA Items 49 & 53 UFR Médecine Montpellier Nîmes Les déficits incapacité handicap adaptés au niveau cardio-vasculaire

Plus en détail

Recommandations de la SPLF pour la prise en charge de la BPCO. Mise à jour Thème : Traitement pharmacologique à l état stable

Recommandations de la SPLF pour la prise en charge de la BPCO. Mise à jour Thème : Traitement pharmacologique à l état stable Recommandations de la SPLF pour la prise en charge de la BPCO Mise à jour 2008-2008 Thème : Traitement pharmacologique à l état stable Que peut-on attendre du traitement pharmacologique dans la BPCO? (1)

Plus en détail

Séminaire BPCO. Infos à donner au patient. Séminaire BPCO AMMPPU Fauquemont 25&26 septembre 09. J.Birgé

Séminaire BPCO. Infos à donner au patient. Séminaire BPCO AMMPPU Fauquemont 25&26 septembre 09. J.Birgé Séminaire BPCO Infos à donner au patient Séminaire BPCO AMMPPU Fauquemont 25&26 septembre 09. J.Birgé 1 Mes liens d intérêt Spécialiste en médecine générale, je déclare n avoir aucun lien, direct ou indirect,

Plus en détail

La réhabilitation respiratoire des patients atteints de mucoviscidose en ambulatoire dans un centre sportif de proximité. Un De Haan à la française

La réhabilitation respiratoire des patients atteints de mucoviscidose en ambulatoire dans un centre sportif de proximité. Un De Haan à la française La réhabilitation respiratoire des patients atteints de mucoviscidose en ambulatoire dans un centre sportif de proximité Un De Haan à la française Bienfaits de la combinaison KR et activité physique Oxygénation

Plus en détail

Education thérapeutique du patient

Education thérapeutique du patient Education thérapeutique du patient Applications aux pathologies respiratoires de l adulte (asthme, BPCO) et de l enfant Gérard PEIFFER et D.MULLER, I.PETITFRERE, C.ROBIN Pneumologues Pascal GOUILLY, et

Plus en détail

Réhabilitation Respiratoire Définition (SPLF 2005): Ensemble de soins personnalisés, dispensés à des patients atteints de maladies respiratoires chron

Réhabilitation Respiratoire Définition (SPLF 2005): Ensemble de soins personnalisés, dispensés à des patients atteints de maladies respiratoires chron Réhabilitation Respiratoire à Domicile au sein du Réseau RIR Lorraine Dr Laurent Moreau Pont à Mousson 29 Septembre 2007 Réhabilitation Respiratoire Définition (SPLF 2005): Ensemble de soins personnalisés,

Plus en détail

REHABILITATION RESPIRATOIRE

REHABILITATION RESPIRATOIRE REHABILITATION RESPIRATOIRE DEFINITION POURQUOI? POUR QUI? COMMENT? PRIAM 05.03.2009 Yan MARTINAT Réhabilitation respiratoire La Réhabilitation respiratoire La réhabilitation respiratoire est un PROGRAMME

Plus en détail

Intérêt d un réseau de santé dans le parcours de soins d un patient atteint d une maladie chronique

Intérêt d un réseau de santé dans le parcours de soins d un patient atteint d une maladie chronique Intérêt d un réseau de santé dans le parcours de soins d un patient atteint d une maladie chronique Brigitte GALAUP Pascale LESTIEU Réseau RELIENCE SOMMAIRE Présentation du réseau L orientation maladie

Plus en détail

Couverture. Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012)

Couverture. Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012) Couverture Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012) BPCO : Problématique 1 Un enjeu de santé publique : contexte épidémiologique

Plus en détail

Activité Physique et maladie respiratoire chronique : cas de la Broncho-pneumopathie Chronique Obstructive

Activité Physique et maladie respiratoire chronique : cas de la Broncho-pneumopathie Chronique Obstructive Activité Physique et maladie respiratoire chronique : cas de la Broncho-pneumopathie Chronique Obstructive Epidémiologie de la BPCO la + fréquente des maladies respiratoires : - 14 millions de Nord-Américains

Plus en détail

Dr Patrick Leger Journées nationales F3R Lyon septembre 2012

Dr Patrick Leger Journées nationales F3R Lyon septembre 2012 Dr Patrick Leger Journées nationales F3R Lyon 21-22 septembre 2012 Historique du réseau SPIRO Plan gouvernemental 2005-2010 Groupe de travail 2005-2006 Création de l association SPIRO Aout 2006 Accord

Plus en détail

Plan régional sport santé bien être. Dr Jacques PRUVOST Médecin conseiller DRJSCS - PACA

Plan régional sport santé bien être. Dr Jacques PRUVOST Médecin conseiller DRJSCS - PACA Plan régional sport santé bien être Dr Jacques PRUVOST Médecin conseiller DRJSCS - PACA Modalités de gouvernance Comité stratégique : ARS et DRJSCS Comité de pilotage (COPIL) : ARS /DRJSCS associées au

Plus en détail

MODIFICATIONS DES HABITUDES DE VIE

MODIFICATIONS DES HABITUDES DE VIE MODIFICATIONS DES HABITUDES DE VIE PRISE EN CHARGE SYSTÉMATISÉE DES PERSONNES ATTEINTES D HYPERTENSION ARTÉRIELLE SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE 61 MODIFICATIONS DES HABITUDES DE VIE Certaines

Plus en détail

TRAJECTOIRE DE SERVICES POUR LA CLIENTÈLE ATTEINTE DE MALADIES PULMONAIRES OBSTRUCTIVES CHRONIQUES (MPOC)

TRAJECTOIRE DE SERVICES POUR LA CLIENTÈLE ATTEINTE DE MALADIES PULMONAIRES OBSTRUCTIVES CHRONIQUES (MPOC) TRAJECTOIRE DE SERVICES POUR LA CLIENTÈLE ATTEINTE DE MALADIES PULMONAIRES OBSTRUCTIVES CHRONIQUES (MPOC) Présentation SoQibs 25 avril 2007 Johanne Roy, M.Sc. Inf. Chargée de projet Agence de la santé

Plus en détail

Philippe Burtin Kinésithérapeute Master 2 STAPS Université de Pau et Pays de l Adour Département STAPS Tarbes

Philippe Burtin Kinésithérapeute Master 2 STAPS Université de Pau et Pays de l Adour Département STAPS Tarbes Philippe Burtin Kinésithérapeute Master 2 STAPS Université de Pau et Pays de l Adour Département STAPS Tarbes Déjà entendu? «Le massage, ça marche». «Je l ai aspiré, c est efficace». «Moi je fais du contracté

Plus en détail

OVERLAP SYNDROME. IAMANDI Carmen. Service de pneumologie

OVERLAP SYNDROME. IAMANDI Carmen. Service de pneumologie OVERLAP SYNDROME IAMANDI Carmen Service de pneumologie 1 Overlap syndrome Définition Epidémiologie Physiopathologie Clinique Investigations Traitement 2 Définition Flenley (1985) : Association d un syndrome

Plus en détail

LE METIER D ENSEIGNANT APA AVEC LES DEFICIENTS METABOLIQUES (M. AMATO)

LE METIER D ENSEIGNANT APA AVEC LES DEFICIENTS METABOLIQUES (M. AMATO) LE METIER D ENSEIGNANT APA AVEC LES DEFICIENTS METABOLIQUES (M. AMATO) LICENCE 3 APA UFR STAPS NICE 1. STATUT ENSEIGNANT Métier Enseignant d Activités Physiques et Sportives : convention collective 1951

Plus en détail

GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive

GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive Octobre 2006 Ce guide médecin est téléchargeable sur www.has-sante.fr

Plus en détail

DEMARCHE DE SOINS DIETETIQUES

DEMARCHE DE SOINS DIETETIQUES DEMARCHE DE SOINS DIETETIQUES Par Carole Meilhat Au vue de l évolution thérapeutique diététique, il nous parait essentiel de vous présenter un outil auquel doit se former tous les diététiciens. Cette démarche

Plus en détail

D.I.U. de MEDECINE DE REEDUCATION

D.I.U. de MEDECINE DE REEDUCATION D.I.U. de MEDECINE DE REEDUCATION Article 1 : Création du DIU Il est créé un D.I.U. "Médecine de Rééducation" à la Faculté de Médecine de l'université de Limoges, en association avec les Universités de

Plus en détail

La place du diététicien libéral dans le parcours de soin du patient obèse

La place du diététicien libéral dans le parcours de soin du patient obèse La place du diététicien libéral dans le parcours de soin du patient obèse Nelly LEVERT Diététicienne Nutritionniste libérale, Déléguée régionale AFDN Association Française des Diététiciens Nutritionnistes

Plus en détail

ABSENCE DE CONFLIT D INTERET

ABSENCE DE CONFLIT D INTERET C.CAILLOT- TRELAZE 14 Janvier 2016 ABSENCE DE CONFLIT D INTERET «L éducation thérapeutique s inscrit dans le parcours de soins du patient. Elle a pour objectif de rendre le patient plus autonome, en facilitant

Plus en détail

9/DU «Education Physique Thérapeutique» PARIS VI 27/01/11. Franck. LAUREYNS Président de l Association Nationale des Educateurs Médico-Sportifs

9/DU «Education Physique Thérapeutique» PARIS VI 27/01/11. Franck. LAUREYNS Président de l Association Nationale des Educateurs Médico-Sportifs 9/DU «Education Physique Thérapeutique» PARIS VI 27/01/11 Franck. LAUREYNS Président de l Association Nationale des Educateurs Médico-Sportifs NAISSANCE D UNE PROFESSION Création de 4 postes d EMS en 1999:

Plus en détail

Le recours à l INTERVAL-TRAINING en réadaptation cardiovasculaire

Le recours à l INTERVAL-TRAINING en réadaptation cardiovasculaire Le recours à l INTERVAL-TRAINING en réadaptation cardiovasculaire Journées Nationales du GERS Rennes 29 et 30 septembre 2016 Samuel HEVELINE Enseignant en APA - Clinique Saint-Yves - Rennes INTRODUCTION

Plus en détail

Insuffisance Respiratoire Chronique. UE2 IFSI Dr Natali Delphine Pneumologue Pitié Salpêtrière 7 octobre 2016

Insuffisance Respiratoire Chronique. UE2 IFSI Dr Natali Delphine Pneumologue Pitié Salpêtrière 7 octobre 2016 Insuffisance Respiratoire Chronique UE2 IFSI Dr Natali Delphine Pneumologue Pitié Salpêtrière 7 octobre 2016 Plan L insuffisance respiratoire chronique : qu est ce que c est? Quelques rappels de physiologie

Plus en détail

Centre hospitalier de CORBIE

Centre hospitalier de CORBIE 26 èmes Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie Le rôle du masseur kinésithérapeute en réadaptation cardiovasculaire par Régis BARBET, kinésithérapeute au CH de Corbie Centre hospitalier

Plus en détail

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive G U I D E A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive Octobre 2006 Ce guide médecin est

Plus en détail

PRINCIPES DE LA PRISE EN CHARGE DES INCAPACITES PAR LA REEDUCATION

PRINCIPES DE LA PRISE EN CHARGE DES INCAPACITES PAR LA REEDUCATION PRINCIPES DE LA PRISE EN CHARGE DES INCAPACITES PAR LA REEDUCATION MODALITES DE LA PRISE EN CHARGE REEDUCATIVE LE DIAGNOSTIC LE TRAITEMENT MEDICAL LA REEDUCATION L APPAREILLAGE LES INTERVENANTS MEDECINS

Plus en détail

ALD 14 INSUFFISANCE RESPIRATOIRE CHRONIQUE GRAVE DE L ADULTE SECONDAIRE À UNE BRONCHOPNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE GUIDE MÉDECIN

ALD 14 INSUFFISANCE RESPIRATOIRE CHRONIQUE GRAVE DE L ADULTE SECONDAIRE À UNE BRONCHOPNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE GUIDE MÉDECIN ALD 14 INSUFFISANCE RESPIRATOIRE CHRONIQUE GRAVE DE L ADULTE SECONDAIRE À UNE BRONCHOPNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE GUIDE MÉDECIN - 1 - SOMMAIRE 1. INTRODUCTION...3 GUIDE MÉDECIN DE L ALD 14, BPCO...4

Plus en détail

Etat des lieux de la réhabilitation respiratoire dans le Nord-Pas-de-Calais

Etat des lieux de la réhabilitation respiratoire dans le Nord-Pas-de-Calais Etat des lieux de la réhabilitation respiratoire dans le Nord-Pas-de-Calais Journée APRN/SPTN Vendredi 22 juin 2007 C.Zanetti Etat des lieux en France 96 sites 2721 lits places patients (LPP) 26146 patients

Plus en détail

ACTIVITES PHYSIQUES ADAPTEES CHEZ LE PATIENT ATTEINT DE BPCO

ACTIVITES PHYSIQUES ADAPTEES CHEZ LE PATIENT ATTEINT DE BPCO INTERET D UN CARNET SIDIIEF DE MONTREAL SUIVI 2015 EN ACTIVITES PHYSIQUES ADAPTEES CHEZ LE PATIENT ATTEINT DE BPCO l di bi Claudine BUSSET Fabienne GRAVERON infirmières cadres de santé Etablissement MGEN

Plus en détail

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive Guide du parcours de soins Titre ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive Octobre

Plus en détail

Education Thérapeutique du patient porteur d une BPCO

Education Thérapeutique du patient porteur d une BPCO Education Thérapeutique du patient porteur d une BPCO Dominique DELPLANQUE URPS MK Midi-Pyrénées - Mars 2015 La BPCO - Définition Maladie chronique et lentement progressive de définition fonctionnelle:

Plus en détail

Bénéfices psychosociaux des activités physiques pour les personnes souffrant d une maladie chronique Pr. Grégory NINOT

Bénéfices psychosociaux des activités physiques pour les personnes souffrant d une maladie chronique Pr. Grégory NINOT Bénéfices psychosociaux des activités physiques pour les personnes souffrant d une maladie chronique Pr. Grégory NINOT Directeur du laboratoire EA4206 Conduites Addictives, de Performance et Santé www.performance-sante.fr

Plus en détail

Brochure d information Services de gériatrie. Hôpital de Lobbes Hôpital de Jolimont

Brochure d information Services de gériatrie. Hôpital de Lobbes Hôpital de Jolimont Brochure d information Services de gériatrie Hôpital de Lobbes Hôpital de Jolimont UNITE DE GERIATRIE Vous ou l un de vos proches venez d être admis au sein du service de gériatrie. Par cette brochure,

Plus en détail

Présentation du matériel d éducation suisse et expérience locale

Présentation du matériel d éducation suisse et expérience locale Présentation du matériel d éducation suisse et expérience locale Karin Lörvall, physiothérapeute coordinatrice Rachel Parmentier, infirmière coordinatrice xxx Plan Le matériel d éducation «Mieux vivre

Plus en détail

BPCO Réhabilita on respiratoire

BPCO Réhabilita on respiratoire BPCO Réhabilita on respiratoire Dr Patrick Leger AER Lyon 14-15 Novembre 2013 14/11/2013 AER BPCO Réhabilita on 1 Broncho Pneumopathie Chronique Obstruc ve BPCO Terme à peu près incompréhensible pour les

Plus en détail

Dossier destiné aux médecins des patients candidats à l étude d évaluation scientifique du programme «As du Cœur»

Dossier destiné aux médecins des patients candidats à l étude d évaluation scientifique du programme «As du Cœur» Dossier destiné aux médecins des patients candidats à l étude d évaluation scientifique du programme «As du Cœur» 1) Examens médicaux à effectuer ou coordonner pour l inclusion et le suivi des patients

Plus en détail

Insuffisance respiratoire chronique. Cas clinique 2.

Insuffisance respiratoire chronique. Cas clinique 2. Insuffisance respiratoire chronique Cas clinique 2. Monsieur D, 60 ans, vous est adressé pour dyspnée se majorant depuis 1 an. L interrogatoire retrouve un tabagisme actif évalué à 30 paquets année, une

Plus en détail

CONTEXTE (1) Gestion des pathologies chroniques La gestion des pathologies chroniques La BPCO constitue un problème de santé exemplaire

CONTEXTE (1) Gestion des pathologies chroniques La gestion des pathologies chroniques La BPCO constitue un problème de santé exemplaire ETAT DES LIEUX DES PROBLEMES POSES PAR LES PATIENTS BPCO SUR LES TERRITOIRES DU VAL DE MARNE ET SEINE ET MARNE UN PROGRAMME PLURIDISCIPLINAIRE ET PLURIPROFESSIONNEL DE RECHERCHE ET D'ACTION Bronchopneumopathie

Plus en détail

U D L. Introduction. Université Djillali Liabès. En Algérie 14/05/2010. Profils de la BPCO durant 03 ans au service de. Prévalence données françaises

U D L. Introduction. Université Djillali Liabès. En Algérie 14/05/2010. Profils de la BPCO durant 03 ans au service de. Prévalence données françaises 5 éme JOURNEES INTERNATIONALES AURESSIENES DE PNEUMOLOGIE BATNA 2010 Profils de la BPCO durant 03 ans au service de pneumologie du CHU de Sidi Bel Abbes Université Djillali Liabès U D L Service de Pneumologie

Plus en détail

Les exacerbations de BPCO

Les exacerbations de BPCO Les exacerbations de BPCO Université de Batna Dr Djenfi Pr Djebbar 2015 INTRODUCTION Une des principales complications de la BPCO qui survient dans tous stades de gravité. C est une cause majeure de morbi-mortalité

Plus en détail

Conditions de formation à la spirométrie

Conditions de formation à la spirométrie 1 Conditions de formation à la spirométrie Le présent document a été élaboré conjointement par la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF) et ses groupes de travail BPCO et Fonction, la Fédération

Plus en détail

SERVICE DE MEDECINE DU SPORT P Rochcongar V Daniel S Costard P. Dauly

SERVICE DE MEDECINE DU SPORT P Rochcongar V Daniel S Costard P. Dauly SERVICE DE MEDECINE DU SPORT P Rochcongar V Daniel S Costard P. Dauly Activité physique, contextes et effets sur la santé Conclusions de l expertise collective Inserm Effets sur la mortalité prématurée

Plus en détail

Jeudi 5 novembre 2015 Hôpital Européen Georges-Pompidou (HEGP) - Auditorium

Jeudi 5 novembre 2015 Hôpital Européen Georges-Pompidou (HEGP) - Auditorium Jeudi 5 novembre 2015 Hôpital Européen Georges-Pompidou (HEGP) - Auditorium Centre Ressources Francilien du Traumatisme Crânien 8, rue Maria Hélèna Vieira da Silva / Pavillon Leriche - 75014 PARIS PRATIQUE

Plus en détail

Evaluation quadriennale

Evaluation quadriennale Centre d éducation des maladies respiratoires chroniques Evaluation quadriennale 2011-2014 DU PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE «Asthme et insuffisance respiratoire chronique» CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE

Plus en détail

Programme de soins pour patients traumatisés crâniens en secteur libéral

Programme de soins pour patients traumatisés crâniens en secteur libéral Programme de soins pour patients traumatisés crâniens en secteur libéral Docteur Laurent Wiart Médecin MPR, cabinet de rééducation multidisciplinaire des affections neurologique, Bordeaux Médecin coordonnateur

Plus en détail

Guide du parcours de soins Titre GUIDE DU PARCOURS DE SOINS. Bronchopneumopathie chronique obstructive

Guide du parcours de soins Titre GUIDE DU PARCOURS DE SOINS. Bronchopneumopathie chronique obstructive Guide du parcours de soins Titre GUIDE DU PARCOURS DE SOINS Bronchopneumopathie chronique obstructive FÉVRIER 2012 Guide téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de Santé 2 avenue du Stade de

Plus en détail

D.I.U. de MEDECINE DE REEDUCATION

D.I.U. de MEDECINE DE REEDUCATION 2 rue du Dr Marcland 87025 Limoges cedex Tél. 05 55 43 58 00 Fax 05 55 43 58 01 www.unilim.fr D.I.U. de MEDECINE DE REEDUCATION Article 1 : Création du DIU Il est créé un D.I.U. "Médecine de Rééducation"

Plus en détail