économiser l énergie et l eau au quotidien c est facile!

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "économiser l énergie et l eau au quotidien c est facile!"

Transcription

1 économiser l énergie et l eau au quotidien c est facile!

2 En France, chaque ménage émet dans l'atmosphère 1,5 tonnes de CO 2 par an. La moitié de ces émissions est due à nos comportements quotidiens source ADEME Chacun peut, par son comportement et par une réflexion lors de l achat d équipement, agir à son niveau pour réduire ses dépenses énergétiques et contribuer au développement durable de notre planète. Voici quelques gestes simples à mettre en œuvre. sommaire 1. Connaître sa facture 2. Le chauffage 3. L eau chaude sanitaire 4. Les usages spécifiques de l électricité 5. Le froid 6. Le lavage 7. La cuisson 3 8. L éclairage 9. L audiovisuel et la bureautique 10. L eau AGEDEN Les transports et déplacements

3 4 la maîtrise de l energie un enjeu du developpement d u r a b l e 1connaître sa facture La facture énergétique d un logement varie d un ménage à l autre ; elle dépend de plusieurs facteurs : l énergie de chauffage, la conception du logement, l isolation, la situation géographique, le taux d occupation du logement. Mais ces critères n expliquent pas toutes les différences : LE COMPORTEMENT ET LES APPAREILS UTILISÉS DANS LE 5 Un enjeu environnemental LOGEMENT JOUENT UN RÔLE IMPORTANT. C E SONT DES FACTEURS SUR LESQUELS ON PEUT AGIR FACILEMENT, ET Les ressources d énergie "classiques" SANS INVESTIR BEAUCOUP. (charbon, fioul, gaz, nucléaire) ne sont pas inépuisables, et il est important de les préserver. Les consommations d énergie contribuent à l effet de serre et à la pollution de l air. Un enjeu social Les dépenses d énergie pèsent lourd dans le budget d un ménage. Accroître l efficacité énergétique permet de réduire la facture. éclairage, électroménager 20 % source : O. Sidler, cuisson 5 % eau chaude 15 % RÉPARTITION DE LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE D UN LOGEMENT CHAUFFÉ AU GAZ entretien, abonnements chauffage 60 % Un enjeu économique La maîtrise de l énergie et la promotion des énergies renouvelables sont des secteurs créateurs d emplois. Le premier réflexe à avoir est de SUIVRE RÉGULIÈREMENT SA (SES) FACTURE(S) D ÉNERGIE, pour savoir ce qu on dépense et repérer les dérives. LE CHOIX DES ABONNEMENTS DE GAZ ET D ÉLECTRICITÉ EST IMPORTANT. V EILLEZ À : les adapter à l équipement du logement, rechercher le meilleur tarif (contactez les Espaces Info Energie, ou votre distributeur d énergie).

4 2 le chauffage LES DÉPENSES DE CHAUFFAGE ONT BEAUCOUP DIMINUÉ CES DERNIÈRES ANNÉES, GRÂCE À UNE RÉGLEMENTATION THERMIQUE DE PLUS EN PLUS CONTRAIGNANTE. MALGRÉ CELA, LE CHAUFFAGE REPRÉSENTE ENCORE 30 % ENVIRON DE LA FACTURE. ENTRETENEZ RÉGULIÈREMENT LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE. Faites vérifier votre chaudière, dépoussiérez les radiateurs. EVITEZ LES CHAUFFAGES D APPOINT INDIVIDUELS. Ils sont énergivores, et présentent un risque important de brûlures et d asphyxie. LA NUIT, ISOLEZ-VOUS DE L EXTÉRIEUR, en fermant rideaux et volets (25 % de la chaleur d un logement part par les vitrages). 6 RESPECTEZ TOUTEFOIS UNE BONNE AÉRATION, en ouvrant les fenêtres 5 minutes par jour, et en laissant les grilles d aération dégagées et propres. 7 PROFITEZ AU MAXIMUM DES APPORTS SOLAIRES, ils sont gratuits et totalement inépuisables. BIEN SOUVENT, DES TRAVAUX S IMPOSENT ET PEUVENT RAPPORTER GROS. RESPECTEZ LES TEMPÉRATURES DE CONFORT. 19 C dans les pièces à vivre, 20 C dans la salle de bains, 16 C dans les chambres, et la nuit. Au delà de 19 C, chaque degré supplémentaire entraîne 7 % de dépense en plus. UN EXEMPLE Dans une maison individuelle de 100 m 2 non isolée, chauffée à l électricité : l isolation de la toiture (avec 15 cm de laine de verre), permet de réduire la facture totale de chauffage de 22 %. RÉDUISEZ LES TEMPÉRATURES. Baissez de 3 à 4 C pour une absence de plus de 2 heures, passez en hors gel pour une absence de plusieurs jours. PENSEZ À LA RÉGULATION. La pose d un thermostat d ambiance, accompagné d un programmateur, permet d adapter la consommation d énergie à vos besoins réels.

5 3 l eau chaude sanitaire ELLE REPRÉSENTE ENVIRON 15 % DE LA CONSOMMATION D ÉNERGIE. 4 les usages spécifiques de l électricité C EST UN POSTE DE DÉPENSE QUI AUGMENTE RÉGULIÈREMENT, DU FAIT DU NOMBRE CROISSANT D APPAREILS UTILISÉS PAR LES MÉNAGES. DÉPENSES ANNUELLES MOYENNES DES APPAREILS EN /AN 8 Réfrigérateur américain 163 Congélateur 60 9 Chaud. mal asservie 49 Sèche-linge 47 Réfrigérateur 35 SI L INSTALLATION D EAU CHAUDE EST INDIVIDUELLE VMC Lave-vaisselle RÉGLEZ LA TEMPÉRATURE DU CHAUFFE-EAU À 55 C MAXIMUM pour éviter les brûlures, et limiter la consommation d énergie. Sachez également qu une température d eau supérieure à 60 C favorise l entartrage du chauffe-eau. Le réglage est à demander lors de la visite d entretien annuelle (chaudière), ou à un électricien (chauffe-eau électrique). Lave-linge Téléviseur principal Magnétoscope Chaud. bien asservie Chaine hifi Coût moyen du kwh = 10 cts TTC 3 source : ADEME P ENSEZ ÉGALEMENT à éviter d ouvrir le robinet d eau chaude pour une utilisation courte, à fermer l évacuation de la baignoire dès l ouverture du robinet. COUPEZ L ALIMENTA TI ON OU LA VEILLEUSE DU CHAUFFE-EAU EN CAS D ABSENCE PROLONGÉE. La veilleuse représente jusqu à 25 % de la consommation annuelle. SI L INSTALLATION EST COLLECTIVE DEMANDEZ UN RÉGLAGE DE LA TEM- PÉRATURE AU NIVEAU DE L IMMEUBLE. Pour aider les consommateurs à choisir entre différents appareils, l Union Européenne a mis en place depuis 1996 L ÉTIQUETTE ÉNERGIE. Obligatoire sur les appareils de froid, les lavelinge, sèche-linge et les lave-vaisselle, ELLE PER- MET, PAR UN JEU DE FLÈCHES COLORÉES, DE REPÉRER AU PREMIER COUP D ŒIL LES APPAREILS ÉCONOMES (CATÉGORIE A), ET LES PLUS ÉNERGIVORES (JUSQU À G). La consommation annuelle en kwh de chaque appareil y est également indiquée. Le prix d achat d un appareil de classe A est souvent un peu plus élevé, mais on le rentabilise très rapidement.

6 5 les appareils de froid 6 le lavage A L ACHAT LE CHOIX DE CES APPAREILS EST PRIMORDIAL. Entre un appareil de catégorie A et un appareil de catégorie G, la consommation annuelle peut tripler, pour une même contenance. LORS DE L INSTALLATION Pensez à NE P A S P L A C E R C E S A P P A R E I L S P R È S D U N E SOURCE DE CHALEUR (four, cuisinière, radiateurs). De même, sachez que LA TEMPÉRATURE DE LA PIÈCE INFLUE D E F A Ç O N I M P O R T A N T E S U R L A C O N S O M M A T I O N D ÉNERGIE. Ainsi, un congélateur placé à la cave consommera moins d énergie que dans un appartement chauffé à 19 C. A L USAGE DÉGIVREZ RÉGULIÈREMENT, 3 centimètres de givre doublent la consommation de l appareil. LAISSEZ REFROIDIR LES PLATS avant de les placer au réfrigérateur. VÉRIFIEZ RÉGULIÈREMENT LA QUALITÉ DES JOINTS. IL EST INUTILE DE BAISSER LA TEMPÉRATURE DU RÉFRIGÉRA- TEUR EN DESSOUS DE 4 À 5 C. A L ACHAT, CHOISISSEZ LES APPAREILS LES PLUS ÉCONO- MES EN ÉNERGIE ET EN EAU : à l aide de l étiquette énergie en regardant la consommation d eau par cycle (celle-ci peut aller de 14 à 25 litres pour un lave-vaisselle, de 45 à 80 litres pour un lave-linge). N UTILISEZ PAS LES PROGRAMMES À HAUTES TEMPÉRATURES. Un cycle de lavage à 30 C consomme trois fois moins d énergie qu à 90 C. Avec les textiles et les détergents modernes, les lavages à 30 ou 40 C suffisent. FAITES TOURNER LES MACHINES À PLEINE CHARGE. Et oubliez les idées reçues : un lave-vaisselle plein consomme moins d eau que plusieurs vaisselles à la main.

7 7 la cuisson 8 l éclairage UN EXEMPLE Avec des plaques électriques, UTILISEZ DES CASSEROLES À FOND PLAT POUR ÉCONOMISER L ÉLECTRICITÉ, ET ADAP- TEZ LEURS DIMENSIONS. Vous pouvez éteindre la plaque avant la fin de la cuisson, elle reste chaude encore longtemps. R E C O U V R E Z V O S C A S S E R O L E S P E N D A N T LA C U I S S O N, vous consommerez moins. Pour maintenir à ébullition 1,5 l d eau sur une plaque électrique, il faut une puissance de 850 W avec une casserole à fond bombé sans couvercle, contre 190 W avec une casserole à fond plat et un couvercle, soit un rapport de 1 à 4,5. LE MICRO-ONDES N EST PAS SI ÉCONOMIQUE QUE L ON CROIT. Evitez d y décongeler les aliments, et d y cuire des aliments contenant beaucoup d eau. UN EXEMPLE EQUIPEZ-VOUS DE LAMPES BASSE CONSOMMATION. Elles consomment 4 à 5 fois moins d énergie que les ampoules à incandescence, pour le même niveau d éclairement, et durent 5 à 10 fois plus longtemps. Elles offrent une meilleure sécurité, avec un faible dégagement de chaleur. L investissement est rentabilisé en moins d un an, d autant plus que les prix baissent. Si vous achetez 3 lampes BC (18 W au lieu de 75 W) Investissement de départ : 15 Economie annuelle : 26 L investissement est amorti en 8 mois. ÉQUIVALENCES ampoule à incandescence 60 W 75 W 100 W ampoule basse consommation 14 W 18 W 23 Wde 9 à EVITEZ LES ÉCLAIRAGES INDIRECTS. Sachez par exemple qu un lampadaire halogène consomme 30 fois plus d énergie qu une ampoule basse consommation. PENSEZ À ÉTEINDRE LA LUMIÈRE EN QUITTANT UNE PIÈCE. NETTOYEZ RÉGULIÈREMENT LES AMPOULES ET LUMINAIRES. UTILISEZ AU MAXIMUM LA LUMIÈRE DU JOUR.

8 14 9 l audiovisuel et la bureautique DE NOMBREUX APPAREILS CONTINUENT À CONSOMMER DE L ÉLECTRI- CITÉ MÊME SI ON NE LES UTILISE PAS, LAISSÉS EN POSITION DE VEILLE 24H/24 (IDENTIFIABLES PAR UN POINT ROUGE LUMINEUX). UN EXEMPLE Une télévision laissée en veille pendant 20h consomme autant qu en fonctionnement pendant 4h. 10 l eau C EST UN POSTE DE CONSOMMATION IMPORTANT, MÊME S IL N APPARAÎT PAS DIRECTEMENT SUR LA FACTURE D ÉNERGIE. 15 COMMENCEZ PAR IDENTIFIER CES APPAREILS : ILS SONT NOMBREUX. P UIS ÉTEIGNEZ LES COMPLÈTEMENT SI POSSIBLE. Certains appareils n ont pas de position d arrêt (magnétoscopes, SACHEZ QUE LA CONSOMMATION MOYENNE D EAU EN FRANCE EST DE 160 LITRES PAR JOUR ET PAR PERSONNE [SOIT 163 /AN/PERSONNE SUR UNE BASE DE 2,80 /M 3 ]. décodeurs, certaines chaînes hi-fi, appareils avec transforma- E N P R E M I E R L I E U, A P P R E N E Z À D É T E C T E R U N E F U I T E, teurs...) : dans ce cas débranchez-les, ou utilisez une barrette mul- et suivez régulièrement l évolution de votre facture. Tendez l oreille tiprise avec interrupteur. : une fuite sur une chasse d eau s entend. En cas de doute, regardez soir puis matin les chiffres inscrits au compteur. QUELQUES EXEMPLES DE CE QUE VOUS POUVEZ ÉCONOMISER QUELQUES RAPPELS DE CONSOMMATIONS Téléviseur de 8 à 22 W en veille = 7 à 18 par an Une vaisselle à la main de 10 à 20 litres Décodeur Canal + de 9 à 16 W en veille = 9 à 16 par an Une vaisselle au lave-vaisselle de 14 à 22 litres Chaîne hi-fi de 0 à 33 W en veille = 0 à 33 par an Un lave-linge de 40 à 80 litres Ampli d antenne de 13 à 15 W en veille = 11 à 12 par an Une chasse d eau de 6 à 12 litres Une douche de 50 à 80 litres UN ORDINATEUR A UNE PUISSANCE DE 100 À 150 W, DONT LES DEUX TIERS POUR L ÉCRAN. Pensez donc à ACTIVER L ÉCONOMISEUR D ÉCRAN (chemin d accès : poste de travail, panneau de configuration, affichage, écran de veille, désactivation du moniteur), ou à éteindre l écran dès que vous ne vous en servez plus. Le soir, éteignez votre ordinateur, votre imprimante, cela ne les abîme pas et vous ferez des économies. Un bain de 120 à 200 litres Un lavage de voiture (au jet) 200 litres EN PRÉVENTION CHANGEZ RÉGULIÈREMENT LES JOINTS D ALIMENTATION EN EAU des lave-linge et lave-vaisselle. FERMEZ LE COMPTEUR D EAU en cas d absence de plusieurs jours. PROTÉGEZ LE COMPTEUR D EAU CONTRE LE GEL. PENSEZ À VOUS ÉQUIPER D APPAREILS ÉCONOMES : mécanismes double-chasse pour les WC, mitigeurs, réducteurs de débit sur les robinets.

9 16 11 les transports et déplacements EN FRANCE, LA VOITURE REPRÉSENTE POUR LES MÉNAGES : PRÈS DE 15 % DU BUDGET, SOIT LE 2 EME POSTE APRÈS LE LOGEMENT UNE MOYENNE DE PLUS DE 5000 DE DÉPENSES PAR AN 28 % DES ÉMISSIONS DE CO 2, PRINCIPAL GAZ RESPONSABLE DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE. IL EST POSSIBLE DE RÉDUIRE SES CONSOMMATIONS ET SES DÉPENSES PAR DES CHOIX JUDICIEUX. CO-VOITURAGE ET AUTOPARTAGE Pour aller au travail ou partir en vacances, le co-voiturage est un moyen de réduire ses frais de voiture et ses émissions polluantes tout en privilégiant la convivialité. L autopartage est un service de location de voitures pour de courtes durées sur abonnement. Une voiture partagée se substitue à six voitures particulières. L objectif est de permettre à ceux qui n utilisent qu occasionnellement leur voiture (moins de km par an) de se passer totalement de l achat et de l entretien d un véhicule (www. autopartage.fr). ACHETEZ UN VÉHICULE ADAPTÉ À VOS BESOINS Un 4X4 en ville consomme plus, pollue plus et occupe plus d espace qu une voiture moyenne. Et offrez-vous le luxe d un véhicule moins polluant : la nouvelle étiquette énergie vous informe sur les émissions de CO 2 et la consommation de carburant de votre future voiture. 17 ADOPTEZ UNE CONDUITE SOUPLE Une conduite agressive augmente la consommation : + 40 % en ville + 20 % sur la route Réduire sa vitesse de 10 km/h sur l autoroute, c est économiser 1 litre pour 100 km. Pensez également à entretenir régulièrement votre véhicule. TRAJETS COURTS : À PIED, À VÉLO, EN BUS... En ville et dans les grandes agglomérations : la moitié des trajets en voiture particulière fait moins de 3 km un quart fait moins de 1 km Pour ces trajets, il est parfois aussi rapide de se déplacer à pied, à vélo ou en bus. D autre part, c est lors du premier kilomètre que l usure du moteur et les rejets de gaz sont les plus importants. UTILISEZ RAISONNABLEMENT LA CLIMATISATION L utilisation de la climatisation entraîne une surconsommation de carburant. En moyenne : + 33 % en ville + 18 % sur la route PRIVILÉGIEZ LES TRANSPORTS EN COMMUN Utiliser le train, le bus ou le tram est souvent plus rapide, moins coûteux et surtout moins polluant que la voiture. Avec les trains régionaux ( le réseau Transisère ( ou le réseau TAG ( l offre est particulièrement fournie dans notre département.

10 BULLETIN D'ADHÉSION 18 L AGEDEN Association de promotion de la maîtrise de l énergie et des énergies renouvelables en Isère, l AGEDEN met à votre disposition une équipe de professionnels (ingénieurs conseils, techniciens, animateurs...) pour informer, aider et former aussi bien les particuliers que les collectivités. En Isère, la ressource énergies renouvelables existe, les techniques sont au point, des aides sont à votre disposition. Maîtriser l énergie et utiliser les énergies renouvelables, aujourd hui c est possible. L AGEDEN est à votre disposition pour accompagner vos projets. AGEDEN Énergies renouvelables en Isère Espace Info Energie Le Trident Bât. A, 6 ème étage 34, avenue de l'europe Grenoble Tél En soutenant l'ageden, vous contribuez au développement de solutions énergétiques respectueuses de l'environnement en Isère Nom : Prénom : Adresse : CP : Ville : Tél : Courriel : Adhère à l'association AGEDEN énergies renouvelables en Isère et verse la somme de : - Collectivités/entreprises : 100 euros - Individuels : 20 euros - Etudiants/sans emploi : 10 euros

11 POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE ET LES ÉNERGIES RENOUVELABLES DANS L HABITAT Pour une construction, une rénovation : quelles sont les énergies disponibles, quels types de chauffage, quelle isolation, peut-on évaluer les consommations? Pour l équipement d un logement : quels sont les appareils performants, combien consomment-ils? Comment peut-on économiser sur l électroménager, l éclairage, les veilles Comment faire des économies d eau? DANS LES TRANSPORTS Comment carburer plus propre, quelles sont les alternatives à la voiture, quelle offre de transports dans l agglomération? etc. AGEDEN (département de l Isère hors agglomération grenobloise ) AGENCE LOCALE DE L ENERGIE (agglomération grenobloise) ESPACES INFO ENERGIE Illustrations : C. Nocart Mise en pages : N. Carli Impression : Notre-Dame AGEDEN 2007 Le dispositif Info Energie est financé par l ADEME, la Région Rhône-Alpes et le Conseil Général de l Isère

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Éclairage L'éclairage représente en moyenne 15% d'une facture d'électricité. Pour en diminuer sa charge profitez au maximum

Plus en détail

Sigeif. pour réduire votre facture et protéger l environnement. 42 gestes au quotidien. Guide pratique pour la maîtrise de l énergie

Sigeif. pour réduire votre facture et protéger l environnement. 42 gestes au quotidien. Guide pratique pour la maîtrise de l énergie Sigeif Syndicat Intercommunal pour le Gaz et l Electricité en Ile-de-France au bureau dans les transports 42 gestes au quotidien pour réduire votre facture et protéger l environnement Guide pratique pour

Plus en détail

Comme l eau, l énergie est un bien précieux que nous devons économiser.

Comme l eau, l énergie est un bien précieux que nous devons économiser. économies d énergie Tous les jours, nous consommons de l énergie, pour l éclairage, le chauffage, pour la toilette, pour les déplacements, pour cuire les aliments ou les maintenir au frais, pour travailler

Plus en détail

Sensibilisation comportementale. Réunion d information Le 30 avril 2011

Sensibilisation comportementale. Réunion d information Le 30 avril 2011 Sensibilisation comportementale Réunion d information Le 30 avril 2011 Espace Info Energie Informer et conseiller Les semaines paires à Pontivy, - 1 rue Henri Dunant de 13h30 à 17h30 du lundi au vendredi

Plus en détail

Les bons gestes pour faire des économies. Réduire ses factures d énergies et d eau

Les bons gestes pour faire des économies. Réduire ses factures d énergies et d eau Les bons gestes pour faire des économies Réduire ses factures d énergies et d eau Chauffage Faites attention à ne pas trop chauffer vos pièces : ne dépassez pas une température de 19 C dans les pièces

Plus en détail

Petits gestes. Département du Lot. Grandes économies. Trucs et astuces pour faire baisser la facture. Guide écos-gestes p 1

Petits gestes. Département du Lot. Grandes économies. Trucs et astuces pour faire baisser la facture. Guide écos-gestes p 1 Département du Lot Petits gestes Grandes économies Trucs et astuces pour faire baisser la facture Guide écos-gestes p 1 Comment réduire sa facture d eau, d électricité? Est-il vraiment possible d économiser

Plus en détail

brochure énergie 24/10/06 12:47 Page 1

brochure énergie 24/10/06 12:47 Page 1 brochure énergie 24/10/06 12:47 Page 1 brochure énergie 24/10/06 12:47 Page 2 CHOISIR SON ÉCLAIRAGE Pensez aux lampes basse consommation! Elles consomment 5 fois moins que les ampoules ordinaires, elles

Plus en détail

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables Les économies réalisables Les bons gestes pièce par pièce éco GUIDE du locataire sommaire Les économies réalisables sur le chauffage 3 sur l eau 4 sur l électricité 5 sur les déchets 6 sur la pollution

Plus en détail

3 x = 1x. l énergie. Préférez les douches plutôt que des bains. GRANd défi. Un bain, c est 150 à 200 litres d eau, une douche,

3 x = 1x. l énergie. Préférez les douches plutôt que des bains. GRANd défi. Un bain, c est 150 à 200 litres d eau, une douche, Préférez les douches plutôt que s bains Un bain, c est 150 à 200 litres d eau, une douche, 3 x = 1x c est seulement 30 à 40 litres, soit 5 fois plus économique qu un bain! 3 E/mois* * Selon le CSTB, le

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers

Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers E X P E R T D U D. P. E L O C A T I F Diagnostic de Performance Energétique Pour la location Appartement N 1 T2 DOCUMENT LOCATAIRE Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers Rapport N 5215022008 réalisée

Plus en détail

02, Avenue chenoi, BP 265 - Hydra - Alger Tél. : 021 60 31 32 / 60 24 46 / Fax : 021 48 25 68 / Site web : www.aprue.org.dz

02, Avenue chenoi, BP 265 - Hydra - Alger Tél. : 021 60 31 32 / 60 24 46 / Fax : 021 48 25 68 / Site web : www.aprue.org.dz 02, Avenue chenoi, BP 265 - Hydra - Alger Tél. : 021 60 31 32 / 60 24 46 / Fax : 021 48 25 68 / Site web : www.aprue.org.dz Ce guide, conçu par l Agence Nationale pour la Promotion et la Rationalisation

Plus en détail

MAÎTRISEZ VOTRE CONSOMMATION D ÉNERGIE GUIDE DES GESTES PERMETTANT D ÉCONOMISER L ÉLECTRICITÉ AU SEIN DE SON HABITATION

MAÎTRISEZ VOTRE CONSOMMATION D ÉNERGIE GUIDE DES GESTES PERMETTANT D ÉCONOMISER L ÉLECTRICITÉ AU SEIN DE SON HABITATION MAÎTRISEZ VOTRE CONSOMMATION D ÉNERGIE GUIDE DES GESTES PERMETTANT D ÉCONOMISER L ÉLECTRICITÉ AU SEIN DE SON HABITATION SERVICE DE L ENERGIE ET DES MINES - www.service - energie.pf RÉPARTITION DE LA CONSOMMATION

Plus en détail

Bienvenue dans votre logement BBC

Bienvenue dans votre logement BBC Bienvenue dans votre logement Ce guide est là pour vous aider à bien utiliser votre appartement. Conservez le précieusement, afin de pouvoir le consulter en cas de doute. SOMMAIRE les points clés L isolation

Plus en détail

AIDE AU PRE-DIAGNOSTIC DES LOGEMENTS EN PRECARITE ENERGETIQUE Grille d évaluation remplie par :... date & heure : / / /

AIDE AU PRE-DIAGNOSTIC DES LOGEMENTS EN PRECARITE ENERGETIQUE Grille d évaluation remplie par :... date & heure : / / / Grille d évaluation remplie par :......................... date & heure : / / / Coordonnées du bénéficiaire : Nom :........................................ Prénom :................................... Adresse

Plus en détail

SÉCHAGE L ÉLECTROMÉNAGER CE QU IL FAUT SAVOIR

SÉCHAGE L ÉLECTROMÉNAGER CE QU IL FAUT SAVOIR Suivez le guide! CE QU IL FAUT SAVOIR Votre facture d éléctricité n est pas votre facture de chauffage! Voici comment se répartit votre facture d éléctricité Attention plus vous consommez plus votre facture

Plus en détail

Gestes et achats malins

Gestes et achats malins Gestes et achats malins Sommaire Introduction Gestes de sobriété Petits achats pour grandes économies Introduction Facture d énergie = kwh x Facile d agir Impossible d agir Introduction Argus des prix

Plus en détail

Bien régler la température de chauffage

Bien régler la température de chauffage Température de chauffage Baisser la température en cas absence Bien régler la température de chauffage Ne pas gêner la diffusion de chaleur Fermer les volets / rideaux la nuit De même, ne pas mettre de

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DES GESTES SIMPLES. pour maîtriser mes dépenses, bien vivre dans mon logement et préserver l environnement

GUIDE PRATIQUE DES GESTES SIMPLES. pour maîtriser mes dépenses, bien vivre dans mon logement et préserver l environnement GUIDE PRATIQUE DES GESTES SIMPLES pour maîtriser mes dépenses, bien vivre dans mon logement et préserver l environnement J ai besoin d énergie dans mon logement pour m éclairer, me chauffer, faire fonctionner

Plus en détail

DIAGNOSTIC THERMIQUE TRES SIMPLIFIE (DTTS) - Adresse du logement: Observations de l enquêteur complétées par des questions à l interviewé

DIAGNOSTIC THERMIQUE TRES SIMPLIFIE (DTTS) - Adresse du logement: Observations de l enquêteur complétées par des questions à l interviewé DIAGNOSTIC THERMIQUE TRES SIMPLIFIE (DTTS) - Numéro de l interviewé : - Adresse du logement: Observations de l enquêteur complétées par des questions à l interviewé 1. Etat apparent du logement 11. Logement

Plus en détail

MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE

MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE A MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE 7 Boulevard Alsace Lorraine 09000 FOIX Tél : 05 34 09 24 82 Mail : contact@maisonhabitat09.fr A Des Gestes Simples pour de Grandes Economies d Energie Des gestes rusés

Plus en détail

16 C la nuit, c est suffisant pour bien dormir. Rajouter une couverture peut vous faire économiser 70 par an.

16 C la nuit, c est suffisant pour bien dormir. Rajouter une couverture peut vous faire économiser 70 par an. Chauffage la température Dormez couvert! 16 C la nuit, c est suffisant pour bien dormir. Rajouter une couverture peut vous faire économiser 70 par an. Le chauffage représente entre 40 % et 80 % de votre

Plus en détail

Diagnostic de Performance Energétique

Diagnostic de Performance Energétique Diagnostic de Performance Energétique Technicien : Michel Le Dû Certification de compétence délivrée par : Bureau Veritas Certification Numéro du certificat : N 1725858 Date de validité : 17 octobre 2012

Plus en détail

Bien régler la température de chauffage

Bien régler la température de chauffage Température de chauffage Baisser la température en cas absence Bien régler la température de chauffage Ne pas gêner la diffusion de chaleur Fermer les volets / rideaux la nuit De même, ne pas mettre de

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON ÉCLAIRAGE

BIEN CHOISIR SON ÉCLAIRAGE www.arpe-mip.com BIEN CHOISIR SON ÉCLAIRAGE NIVEAU POUR UN ÉQUIVALENT T EMEN D ÉCLAIR 4 ampoules classiques de 100 W = 560 * 1 lampe halogène de 300 W = 400 * 4 lampes basse consommation de 20 W = 128

Plus en détail

Économiser l eau et l énergie chez soi

Économiser l eau et l énergie chez soi Économiser l eau et l énergie chez soi Le point sur nos consommations DES CHIFFRES QUI PARLENT Un ménage français consacre, en moyenne et par an, 6,2 % de ses ressources pour se chauffer, se déplacer,

Plus en détail

BBC*, suivez le guide!

BBC*, suivez le guide! BBC*, suivez le guide! Les bons réflexes à avoir dans un logement performant *Bâtiment Basse Consommation Le BBC, c est quoi? Votre logement se situe dans un Bâtiment Basse Consommation qui consomme peu

Plus en détail

ECO-GESTES GUIDE. Marre de. gaspiller. Les bons réflexes, les gestes simples, les solutions pratiques pour consommer et dépenser moins. votre énergie?

ECO-GESTES GUIDE. Marre de. gaspiller. Les bons réflexes, les gestes simples, les solutions pratiques pour consommer et dépenser moins. votre énergie? Marre de gaspiller votre énergie? GUIDE ECO-GESTES Les bons réflexes, les gestes simples, les solutions pratiques pour consommer et dépenser moins Dans votre ville, des permanences et des conseils gratuits

Plus en détail

Je vérifie tous les ans que les montants des fenêtres et des portes extérieures ne laissent pas passer les courants d air

Je vérifie tous les ans que les montants des fenêtres et des portes extérieures ne laissent pas passer les courants d air Je vérifie tous les ans que les montants des fenêtres et des portes extérieures ne laissent pas passer les courants d air En hiver, j aère les pièces 5 minutes par jour, les fenêtres grandes ouvertes J'ai

Plus en détail

Les bons gestes et les bons réflexes pour votre sécurité

Les bons gestes et les bons réflexes pour votre sécurité Les bons gestes et les bons réflexes pour votre sécurité Inflammable, mais non toxique, le gaz naturel a été soigneusement odorisé pour vous permettre de déceler toute fuite, même minime. Cette odeur très

Plus en détail

16 C la nuit, c est suffisant pour bien dormir. Rajouter une couverture peut vous faire économiser 60 par an. 19 C 16 C 16 C 12 à 14 C ou hors gel

16 C la nuit, c est suffisant pour bien dormir. Rajouter une couverture peut vous faire économiser 60 par an. 19 C 16 C 16 C 12 à 14 C ou hors gel Chauffage la température Dormez couvert! 16 C la nuit, c est suffisant pour bien dormir. Rajouter une couverture peut vous faire économiser 60 par an. Le saviez-vous? Un degré de moins vous fait économiser

Plus en détail

Les principes : Concilier économies et confort. Le chauffage : Isolation des combles perdus. Calfeutrer les fenêtres. Doubler les vitrages.

Les principes : Concilier économies et confort. Le chauffage : Isolation des combles perdus. Calfeutrer les fenêtres. Doubler les vitrages. Les principes : TRUCS ET ASTUCES A LA MAISON Réaliser des économies ce n est surtout pas se priver de confort. C est : De la sobriété : n utiliser que ce qui est utile. De l efficacité : utiliser des équipements

Plus en détail

D i a g n o s t i q u e u r I m m o b i l i e r Tél. 04 94 19 18 39 Port. 06 60 96 06 83 Fax 04 94 19 22 50

D i a g n o s t i q u e u r I m m o b i l i e r Tél. 04 94 19 18 39 Port. 06 60 96 06 83 Fax 04 94 19 22 50 A DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.2) Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006, Arrêtés du 15 septembre 2006 INFORMATIONS GENERALES N de rapport

Plus en détail

EXPOSITION LA MAISON ÉCONOME

EXPOSITION LA MAISON ÉCONOME EXPOSITION LA MAISON ÉCONOME Autour de 100m de modules ludiques et interactifs, organisés selon les différentes pièces d une habitation, venez découvrir comment réduire vos consommations d eau et d énergie

Plus en détail

Confort dans l habitation L isolation Le chauffage et l eau chaude sanitaire La ventilation

Confort dans l habitation L isolation Le chauffage et l eau chaude sanitaire La ventilation Sommaire Introduction Confort dans L isolation thermique Pourquoi bien isoler son habitation?? s?? financières Confort Thermique Protection environnement «Plus de confort et d'espace» Les parois non isolées,

Plus en détail

120113DLPLB PROPRIETAIRE COMMUNE DE ST AMAND LONGPRE 41310 ST AMAND LONGPRE

120113DLPLB PROPRIETAIRE COMMUNE DE ST AMAND LONGPRE 41310 ST AMAND LONGPRE 120113DLPLB RAPPORT DE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ETABLI LE VENDREDI 10 FEVRIER 2012 - SELON ANNEXE 6.A DE L ARRETE DE REFERENCE Arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique,

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail.

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail. www.nlazur-hlm.fr Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) Depuis le 1 er juillet 2007 la remise du DPE est obligatoire lors de la signature de tout nouveau bail. 1 - Objectif du DPE Ce document

Plus en détail

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou Le Guide de l éco-agent Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou «L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.»

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : DPE01230-0002 Valable jusqu au : 27/12/2021 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : 2002 Surface habitable : 50 m² Numéro appartement

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

100 Eco-Gestes LE QUIZZ

100 Eco-Gestes LE QUIZZ ce quizz vont vous Les 100 questions de économies d énerpermettre d évaluer les jà et celles qu il est gie que vous faites dé. A chaque question encore possible de faire geste détaillé dans du quizz correspond

Plus en détail

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable «Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod «La terre n appartient pas à l homme, c est l homme qui appartient à la terre» Sitting Bull L habitat est le premier

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : 3112 Valable jusqu au : 15/02/2025 Type de bâtiment : Immeuble collectif Année de construction : Avant 1975 Surface habitable : 92,04 m² Adresse : 6, Rue Francisque Sarcey 75116 PARIS 16 Date : 16/02/2015

Plus en détail

Toute l énergie de l innovation

Toute l énergie de l innovation Toute l énergie de l innovation 1 Pourquoi Agir? Le contexte électrique Breton Le programme ENBRIN 2 Comment Agir au quotidien? Les éco-gestes au travail Les éco-gestes à la maison ÉcoWatt 2 - animation

Plus en détail

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE Ce Bilan thermique simplifié a été réalisé à l aide du logiciel DIALOGIE Il a permis d estimer, à partir des informations recueillies lors d une visite d un technicien

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique -DPE logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique -DPE logement (6.1) Diagnostic de performance énergétique -DPE logement (6.1) N : DIA-MCH11-1412-011 N ADEME : 1467I1000248N Valable jusqu au : 10/12/2024 Date : 11/12/2014 Type de bâtiment : Appartement T4 Diagnostiqueur

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE LOGEMENT (6.A)

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE LOGEMENT (6.A) LOGEMENT (6.A) Ordonnance 2005-655 du 8 juin 2005, Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Arrêtés du 15 septembre 2006, Arrêté du 3 mai 2007 A INFORMATIONS GENERALES N de rapport : LAMBERTINI 1296 08.04.09

Plus en détail

L énergie dans les établissements scolaires. Des marges de progrès réelles pour les lycées

L énergie dans les établissements scolaires. Des marges de progrès réelles pour les lycées L énergie dans les établissements scolaires Des marges de progrès réelles pour les lycées L énergie dans les établissements scolaires L énergie dans les établissements scolaires Éteignez votre ordinateur

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique - Logement ( 6

Diagnostic de performance énergétique - Logement ( 6 Diagnostic de performance énergétique N : 12.08.094 Valable jusqu au : 29/08/2022 Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : >2001 Surface habitable : 240,00 m² - Logement ( 66-1 )

Plus en détail

Comment réduire sa consommation électroménagère? Conseils pratiques

Comment réduire sa consommation électroménagère? Conseils pratiques Comment réduire sa consommation électroménagère? Conseils pratiques Cabinet O.Sidler - 26160 Félines/Rimandoule Pour réduire sa consommation électroménagère, quatre types d actions sont possibles : 1 -

Plus en détail

CHASSE OUVERTE AUX ENERGIVORES!

CHASSE OUVERTE AUX ENERGIVORES! CHASSE OUVERTE AUX ENERGIVORES! ZONES DE CHASSE LE SALON P.4-9 LA CHAMBRE P.16-19 LA SALLE DE BAIN P.20-23 LA CUISINE P.10-15 SOMMAIRE Introduction Le salon La cuisine La chambre La salle de bain Êtes-vous

Plus en détail

Un mois pour relever le Défi Energie

Un mois pour relever le Défi Energie Du 21 Septembre au 20 octobre 2012 Un mois pour relever le Défi Energie Un défi pour vous un défi pour tous, à la maison comme au bureau!! Engagez-vous! Un français émet en moyenne 15,5 tonnes de CO 2

Plus en détail

Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie?

Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie? Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie? L ELECTRICITE Le lave-linge Un lavage à 30 C consomme 3 fois moins d énergie qu un lavage à 90 C Les basses températures suffisent la plupart du

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.1)

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.1) A DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.1) Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006, Arrêtés du 15 septembre 2006 INFORMATIONS GENERALES N de rapport

Plus en détail

Le chauffage. Défi FAEP

Le chauffage. Défi FAEP Le chauffage Défi FAEP Les aspects abordés L impact du chauffage sur les consommations Les bonnes questions à se poser Lutter contre les parois froides Exemple avec une famille moyenne La part du chauffage

Plus en détail

Diagnostic Performance Energétique Page : 2/5

Diagnostic Performance Energétique Page : 2/5 19, avenue du Maréchal Foch BP 200 77508 Chelles CEDEX : 06 35 50 23 93 : njcdiagimmo@hotmail.fr Dossier N 1411111638NOULETMILOUDI- DPEELECERNT Date 14/11/2011 Page 1/5 RAPPORT DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N :...10958_PONTHUS_14 Valable jusqu au :...15/12/2024 Type de bâtiment :...Habitation (parties privatives d immeuble collectif) Année de construction :..1948-1974 Surface habitable :...76,62 m² Adresse

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.1)

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.1) A DIAGNOSTIC DERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.1) Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006, Arrêtés du 15 septembre 2006 INFORMATIONS GENERALES N de rapport : Valable

Plus en détail

Des gestes simples pour un quotidien éco-responsable

Des gestes simples pour un quotidien éco-responsable Des gestes simples pour un quotidien éco-responsable Guide du locataire éco-responsable Pour avoir les bons,conservez ce guide à portée de main Sommaire Cher(e) Locataire, Les énergies... 4 à 6 Consommations

Plus en détail

Maîtrisons l énergie en faisant le plein d économies!

Maîtrisons l énergie en faisant le plein d économies! Maîtrisons l énergie en faisant le plein d économies! Sommaire La lutte contre le changement climatique est un défi planétaire mais concerne chacun d entre nous. Notre mode de vie entraîne des consommations

Plus en détail

COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC

COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC GIPSIL-AMEET (Aide au Maintien des Energies de l Eau et du Téléphone) Service Maîtrise de l Energie COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC A la demande : Motif de la demande : Date de la visite : Diagnostic réalisé

Plus en détail

AzurExpert. Signature :

AzurExpert. Signature : AzurExpert SARL AZUR EXPERT, Franck Waymel gérant Opérateur en diagnostics techniques de l immobilier 1031, Avenue des fauvettes 06 410 BIOT Tél. : 04 97 23 99 34 Port. : 06 07 89 24 13 Mail : franck.waymel@free.fr

Plus en détail

www.planecoenergie.org

www.planecoenergie.org Ce livret a été initialement conçu dans le cadre du Plan Eco-Energie, programme de Maîtrise de la Demande d Electricité et de Développement des Energies Renouvelables sur l Est de la région Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE LOGEMENT (6.A)

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE LOGEMENT (6.A) DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE LOGEMENT (6.A) Ordonnance 2005-655 du 8 juin 2005, Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Arrêtés du 15 septembre 2006, Arrêté du 3 mai 2007 A INFORMATIONS GENERALES

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

Question ELECTRICITE. Question ELECTRICITE

Question ELECTRICITE. Question ELECTRICITE Un réfrigérateur plein de givre consomme-t-il plus? Vous mettez votre portable à charger. Une fois la batterie pleine, continue-til à utiliser du courant si vous le laissez branché? Si vous laissez le

Plus en détail

Economiser l énergie au quotidien. Le Guichet de l énergie de Verviers

Economiser l énergie au quotidien. Le Guichet de l énergie de Verviers Economiser l énergie au quotidien Le Guichet de l énergie de Verviers le guichet de l énergie Economies d énergie Conseils gratuits Isolation Chauffage et régulation Eau chaude sanitaire Energies renouvelables

Plus en détail

1, rue du Scorff CS 54221 35042 Rennes Cedex Tél. : 02 99 27 20 00 Fax : 02 99 63 65 11 www.espacil.com. Guide des gestes éco-malins

1, rue du Scorff CS 54221 35042 Rennes Cedex Tél. : 02 99 27 20 00 Fax : 02 99 63 65 11 www.espacil.com. Guide des gestes éco-malins 1, rue du Scorff CS 54221 35042 Rennes Cedex Tél. : 02 99 27 20 00 Fax : 02 99 63 65 11 www.espacil.com Guide des gestes éco-malins édito Ce petit guide Eco-malins préconise quelques gestes simples afin

Plus en détail

Diagnostic du logement

Diagnostic du logement Diagnostic du logement Mise à jour novembre 2014 Fiche réalisée par Héliose Les 5 clés de la basse consommation ❶ Isolation de l enveloppe ❺ Energies renouvelables ❷ Ventilation et étanchéité à l air ❹

Plus en détail

Centre des Energies Renouvelables PHÉBUS ARIÈGE

Centre des Energies Renouvelables PHÉBUS ARIÈGE Centre des Energies Renouvelables PHÉBUS ARIÈGE Pour une information gratuite et objective sur les moyens d économiser l énergie et de protéger l environnement ESPACE INFO ENERGIE Permanence à Dun : Par

Plus en détail

Programme européen de sensibilisation à l économie d électricité. Résidences pour personnes âgées, économiser l énergie c est possible.

Programme européen de sensibilisation à l économie d électricité. Résidences pour personnes âgées, économiser l énergie c est possible. lavage clim Programme européen de sensibilisation à l économie d électricité économie confort Résidences pour personnes âgées, économiser l énergie c est possible. froid veille éclairage +3 10 En 10 ans

Plus en détail

- Expertise électrique - Eclairage - Domotique (Automatisme dans la maison) {tab=les bons Gestes} Évitez l'usage d'un sèche-linge:

- Expertise électrique - Eclairage - Domotique (Automatisme dans la maison) {tab=les bons Gestes} Évitez l'usage d'un sèche-linge: - Spécialiste rénovation ancien. - Mise aux normes suite à un diagnostic électrique. - Chauffage au sol électrique. Chauffage électrique traditionnel. - Automatisation portail. - Chauffe eau électrique.

Plus en détail

lieu) : Nom : Estimation des émissions :

lieu) : Nom : Estimation des émissions : N : D2013 Douffet Bois d Amont Valable jusqu au : 30/07/2023 Type de bâtiment : Maison individuelle des années 1900 ; Travaux de réhabilitation à partir de 2003 Surface habitable : environ 110 m 2 Adresse

Plus en détail

LES GESTES VERTS POUR VOTRE LOGEMENT

LES GESTES VERTS POUR VOTRE LOGEMENT LES GESTES VERTS POUR VOTRE LOGEMENT Le guide malin des économies d énergies, chez moi! Toutes les astuces, idées, conseils pour baisser vos charges et rendre la planète plus belle! Agir pour protéger

Plus en détail

La consommation en gaz naturel

La consommation en gaz naturel GAZ Le secteur résidentiel représente 39 % de la consommation nationale de gaz naturel, contre, par exemple, 38 % pour l industrie ou 16 % pour le secteur tertiaire. La part des maisons individuelles chauffées

Plus en détail

DOSSIER N : C53-12-10-016

DOSSIER N : C53-12-10-016 RAPPORT DE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ETABLI LE LUNDI 8 OCTOBRE 2012 - SELON ANNEXE 6.A DE L ARRETE DE REFERENCE Arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique, pour les

Plus en détail

La Rétroaction en temps réel Votre clé pour réaliser des économies d électricité Les Canadiens dépensent des centaines de dollars

La Rétroaction en temps réel Votre clé pour réaliser des économies d électricité Les Canadiens dépensent des centaines de dollars La Rétroaction en temps réel Votre clé pour réaliser des économies d électricité Les Canadiens dépensent des centaines de dollars par année en électricité pour éclairer leur maison, alimenter les appareils

Plus en détail

Eco campus Pasteur-lille

Eco campus Pasteur-lille Eco campus Pasteur-lille Mobilisons ensemble nos énergies pour un environnement amélioré et durable Choisissons les éco-gestes : 4 au travail 4 à la maison INSTITUT PASTEUR DE LILLE Fondation reconnue

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) E-MAIDIAG LA CHATAIGNERAIE 3 Avenue Georges Clémenceau 85120 LA CHÂTAIGNERAIE Tél. : 02 51 51 02 86 - Fax : 02 51 51 57 16 N SIREN : 449 746 163 Compagnie d assurance : MMA n 113387906 Diagnostic de performance

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447

4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447 Rennes : 02 janvier 2008 4 RUE PASLETTE 35 000 RENNES Dossier n :1447 APPARTEMENT T2 Dans la cour sur la gauche 1er ETAGE 1447_ARPA_DPE21 1 / 6 N : 1447 Valable jusqu au : 01/01/2018 Type de bâtiment :

Plus en détail

Plus de confort moins de dépenses

Plus de confort moins de dépenses Carnet de bord Plus de confort moins de dépenses Sans investissement, nous avons réduit de 20% nos consommations... Astuces et bonnes pratiques... soit une économie de 350 euros par An. Réalisation: E

Plus en détail

Gardanne s engage pour le développement durable. Petits gestes pratiques et utiles pour économiser l énergie

Gardanne s engage pour le développement durable. Petits gestes pratiques et utiles pour économiser l énergie Gardanne s engage pour le développement durable Petits gestes pratiques et utiles pour économiser l énergie Chauffage : l hiver au chaud En France la consommation moyenne d une famille pour son chauffage

Plus en détail

Workshop Energie (13 mai 2009)

Workshop Energie (13 mai 2009) Workshop Energie (13 mai 2009) Atelier B Réduire ses consommations, quelques actions concrètes Olivier CAPPELLIN & David LE FORT Conseillers en énergie Chemin du Stockoy 3 B-1300 WAVRE Tél: 010/47.19.43

Plus en détail

Cuisine et économies d énergie. Mar$n Reeve, Sorane SA ADNV 18 septembre 2013

Cuisine et économies d énergie. Mar$n Reeve, Sorane SA ADNV 18 septembre 2013 Cuisine et économies d énergie Mar$n Reeve, Sorane SA ADNV 18 septembre 2013 Plan de la présenta5on Consomma$on d énergie dans la cuisine U$lisa$on des appareils : les pe$ts trucs Le choix des appareils

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAG AZUR PERICHAULT 6 impasse Lou Pénéqué 13950 CADOLIVE Tél : 04 42 32 46 39 Cel : 06 20 76 89 36 EMAIL : jean-louis.perichaut@wanadoo.fr DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14

Plus en détail

21413-15 10/03/2015. Référence : Etude DPEV4

21413-15 10/03/2015. Référence : Etude DPEV4 21413-15 10/03/2015 Référence : Etude DPEV4 Diagnostiqueur : ANDREANI DAVID 90, rue Auguste Aucour 69400 VILLEFRANCHE SUR SAONE 0474025155 Propriétaire : M. GOUILLON MATRAY Régie BERTRAND DEPAGNEUX 22,

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1 neuf) Descriptif du logement et de ses équipements

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1 neuf) Descriptif du logement et de ses équipements N :... Valable jusqu au :... 24/09/2024 Type de bâtiment :... Habitation (en maison individuelle) Année de construction :.. A partir de 2006 Surface habitable :... 174,85 m² Adresse :... Lotissement saint

Plus en détail

en hiver, maîtriser sa facture d électricité

en hiver, maîtriser sa facture d électricité en hiver, maîtriser sa facture d électricité DOSSIER DE presse 2014 Contact presse service-de-presse@edf.fr Tél. : 01 40 42 46 37 Contact presse service-de-presse@edf.fr Tél. : 01 40 42 46 37 L arrivée

Plus en détail

Pour garantir l alimentation électrique régionale...

Pour garantir l alimentation électrique régionale... Pour garantir l alimentation électrique régionale... Consommation en électricité en région Provence-Alpes-Côte d Azur : 35 milliards de kwh / an (soit 3 millions de Tonnes Equivalent Pétrole) Le Plan Eco-Energie

Plus en détail

GUIDE DES USAGERS. Plaine de Balzac à Saint-Brieuc. Terre et Baie Habitat. Tout savoir sur votre logement. Guide de l usager. Economies d énergie

GUIDE DES USAGERS. Plaine de Balzac à Saint-Brieuc. Terre et Baie Habitat. Tout savoir sur votre logement. Guide de l usager. Economies d énergie Terre et Baie Habitat Guide de l usager Nov. 2013 GUIDE DES USAGERS Tout savoir sur votre logement Plaine de Balzac à Saint-Brieuc Economies d énergie Des gestes simples pour profiter au mieux de votre

Plus en détail

Les postes clés pour maîtriser sa facture d'énergie

Les postes clés pour maîtriser sa facture d'énergie Espace de Blâmont Association Lorraine Energies Renouvelables Informations et conseils gratuits et objectifs Les postes clés pour maîtriser sa facture d'énergie Avec les soutien de : Vincent Foinant EIE

Plus en détail

Astuces. L eau. moins. dépenser. pour

Astuces. L eau. moins. dépenser. pour Astuces pour! dépenser moins 2 >>> ÉDITO eau est une ressource précieuse, indispensable dans nos logements, que ce soit pour l alimentation, la préparation des L repas, l hygiène ou tout simplement notre

Plus en détail

L habitat. Bio-économique. Pierre-Gilles Bellin. Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-12175-9

L habitat. Bio-économique. Pierre-Gilles Bellin. Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-12175-9 L habitat Bio-économique Pierre-Gilles Bellin Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-12175-9 Dépenses électriques annuelles d un ménage type de 4 personnes Poste de dépense Hypothèse d utilisation Coût

Plus en détail

S.A.R.L 3D Diagnostics Diagnostic immobilier

S.A.R.L 3D Diagnostics Diagnostic immobilier Heur e de Diagnostic de Performance Energétique A DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.1) Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006, Arrêtés du 15 septembre

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N :... 14/IMO/0338 Valable jusqu au :... 15/10/2024 Type de bâtiment :... Habitation (en maison individuelle) Année de construction :.. Avant 1948 Surface habitable :... environ 124.57 m² Adresse :...

Plus en détail

Maîtrisons l énergie en faisant le plein d économies!

Maîtrisons l énergie en faisant le plein d économies! Maîtrisons l énergie en faisant le plein d économies! d d d d d Sommaire Habitat page 4 La lutte contre le changement climatique est un défi planétaire mais concerne chacun d entre nous. Notre mode de

Plus en détail

La maison des Économies La maison des Économies

La maison des Économies La maison des Économies SPECIAL La maison des Économies La maison des Économies Guide des solutions Gaz de Bordeaux p o u r é c o n o m i s e r l é n e r g i e FAITES ENCORE PLUS D ÉCONOMIES ET ADOPTEZ LES BONS RÉFLEXES AVEC

Plus en détail