«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas»"

Transcription

1 Énergie «L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» La première fonction de l agriculture est la valorisation de l énergie solaire en énergie alimentaire par la photosynthèse. Mais les exploitations agricoles modernes sont également très consommatrices d énergies non renouvelables. La fabrication d engrais chimiques, de produits phytosanitaires et d aliments transformés pour le bétail représente notamment plus de 40% de la dépense énergétique totale. Viennent ensuite les consommations directes (fioul pour les tracteurs, gaz pour le chauffage des bâtiments, électricité ), puis la construction des bâtiments qui représente plus de 20 % de la consommation totale. La pénurie en énergie fossiles est annoncée à l horizon de quelques dizaines d années, l impact des émissions de gaz à effet de serre sur le climat est unanimement reconnu par la communauté internationale. Face à ce constat, l agriculture durable donne la priorité aux économies d énergie, le recours aux énergies renouvelables est ensuite envisagé. Sur la ferme de la Bergerie Nationale, les changements de pratiques opérés depuis 2004 ont déjà contribué à diminuer nos consommations en énergies fossiles (gain en autonomie, gestes économes ). Pour progresser davantage, nous cherchons aussi à mieux identifier l origine de certaines consommations (électricité). Les panneaux solaires et autres sources alternatives d énergie viendront dans un second temps

2 Réduire notre consommation en carburant Renouvellement du matériel par des engins de plus faible puissance 60 ha de champs labourés 33 ha de champs labourés Plus de vaches à l herbe, moins d utilisation des machines pour nourrir les animaux dans les bâtiments C est sur la ferme que le personnel de la Bergerie nationale se déplace le plus à vélo

3 Réduire notre consommation en électricité Pose d ampoules basse consommation Pose de sous-compteurs électriques pour suivre et évaluer sa consommation 2007 Arrêt de l élevage de lapins en batterie très consommateur en énergie Pose de régulateurs automatiques sur le système de ventilation et de chauffage Réduire notre consommation de gaz

4 Réduire de façon indirecte notre consommation en énergie fongicide insecticide Engrais Aliments pour animaux herbicide Aliments pour animaux fongicide insecticide herbicide Engrais = Usines de fabrication d engrais, de pesticides et d aliments Pétrole + + = + Gaz Électricité Usines de fabrication pétrole Gaz + Électricité Livraison d engrais, de pesticides et d aliments = Livraison d engrais, de pesticides et d aliments =

5 Le développement durable à petit pas Le chemin parcouru diminution des coûts des consommations énergétiques directes et indirectes. diminution de la consommation en énergie fossile. diminution des rejets de gaz à effet de serre. diminution de la pollution de l air et de l eau. Réduction des risques pour la santé humaine. Le chemin qu il reste à parcourir Progresser vers un système encore plus autonome (alimentation des animaux, fertilisation ), Développer des attitudes économes chez le personnel, tel que : ne pas laisser tourner inutilement des machines ; éteindre les lumières ; fermer les portes des pièces chauffées Poursuivre l isolation des bâtiments. Mettre en place des dispositifs d économie d énergie (prérefroidisseur pour le lait ). Envisager enfin l utilisation d énergies renouvelables (bois, solaire ). Et vous? Privilégier les achats locaux. Consommer des fruits et légumes de saison (car non cultivés dans des serres chauffées) en vérifiant leur pays d origine. Éteindre la lumière en sortant d une pièce et ne pas laisser les appareils en veille inutilement. Économiser l eau chaude. Utiliser des appareils à faible consommation d énergie. Mettre un pull au lieu de monter le chauffage. Améliorer l isolation de son habitat. Utiliser un programmateur et un thermostat pour régler le chauffage. Circuler à pied, à vélo ou en transport en commun, et réserver la voiture à des trajets longs et impossibles à effectuer autrement. Privilégier le co-voiturage.

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel

Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel du département de la Somme Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel OCTOBRE 2012 Fiche GES / Energie : Communauté de communes du Vimeu Industriel Tableau de

Plus en détail

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013 La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013 Sommaire 1- Les enjeux de la transition énergétique 2- Etat des lieux des consommations et des modes de production

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

Économisons l énergie! 11

Économisons l énergie! 11 Économisons l énergie! 11 Objectifs Prendre conscience de sa consommation d énergie. Maîtriser sa consommation d énergie afin de réduire l émission de gaz à effet de serre (mettre en place gestes et actions).

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

Les Français et l énergie

Les Français et l énergie Les Français et l énergie Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie novembre 2005 Note méthodologique Etude réalisée pour :Le Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie par l

Plus en détail

CHANGEMENT CLIMATIQUE

CHANGEMENT CLIMATIQUE Réseau REAGRI Groupe «Agriculture et Energie» Novembre 2006 Agriculture et Changement Climatique CHANGEMENT CLIMATIQUE I. Principe de l effet de serre L effet de serre est un phénomène naturel dû à certains

Plus en détail

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? Communauté de communes du Val d Ornois Le Jeudi 11/04/2013

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? Communauté de communes du Val d Ornois Le Jeudi 11/04/2013 La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? Communauté de communes du Val d Ornois Le Jeudi 11/04/2013 1 Sommaire 1- Les enjeux de la transition énergétique 2- Etat des lieux des consommations

Plus en détail

8 thématiques de la consommation durable s exposent à travers les gestes simples et quotidiens. passez au durable

8 thématiques de la consommation durable s exposent à travers les gestes simples et quotidiens. passez au durable PASSEZ AU DURABLE L EXPO Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC issu de forêts gérées durablement par une imprimerie certifiée ISO 14001. 8 thématiques de la consommation durable s exposent

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

ACTIVITÉ Domaines Sciences Lecture de tableaux informatifs Maîtrise de la langue

ACTIVITÉ Domaines Sciences Lecture de tableaux informatifs Maîtrise de la langue 1 ACTIVITÉ Domaines Sciences Lecture de tableaux informatifs Maîtrise de la langue Objectif général Sensibiliser l élève à la consommation d énergie au quotidien et aux économies d énergie possibles. Objectif

Plus en détail

Tes 12 défis. Dis STOP. au réchauffement de la planète!

Tes 12 défis. Dis STOP. au réchauffement de la planète! Tes 12 défis Dis STOP au réchauffement de la planète! Tes 12 défis mode d emploi Et si les 500 000 lecteurs d Images Doc s y mettent? Ce livret te propose 12 gestes simples à réaliser dans ta vie quotidienne

Plus en détail

Initiation à l'éco-construction M 0.6 La démarche Négawatt

Initiation à l'éco-construction M 0.6 La démarche Négawatt Initiation à l'éco-construction M 0.6 La démarche Négawatt La démarche NégaWatt Sobriété = Moins Efficacité = Mieux Renouvelable = Autrement Source : www.negawatt.org Rappels : schéma général Ressources

Plus en détail

L énergie, un défi pour tous!

L énergie, un défi pour tous! L énergie, un défi pour tous! Se nourrir, se déplacer, chauffer, éclairer, téléphoner, tout est question d énergie! Ou plutôt, de consommation d énergie. Les hommes consomment de plus en plus d énergie

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive

Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive Forum d ouverture du Plan Climat 4 décembre 2012 Enjeux Climat Energie La demande mondiale en énergie ne cesse d augmenter pas de solution «miracle»

Plus en détail

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou Le Guide de l éco-agent Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou «L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.»

Plus en détail

DES GAZ À EFFET DE SERRE DANS MON ASSIETTE?

DES GAZ À EFFET DE SERRE DANS MON ASSIETTE? DES GAZ À EFFET DE SERRE DANS MON ASSIETTE? UNE ALIMENTATION TROP RICHE EN GAZ À EFFET DE SERRE! MENU 1 L d eau de ville 1 cuisse de poulet 200 g de haricots verts frais 1/4 d ananas frais de Côte d Ivoire

Plus en détail

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes Déchets > 1 tonne de verre recyclé = 660 kg de sable + 100 kg de fioul économisé > 1 tonne de plastique recyclé = entre 600 et 800 kg de pétrole brut économisé > 670 canettes valorisées = 1 vélo > 19 000

Plus en détail

Mangez moins de CO 2

Mangez moins de CO 2 Mangez moins de CO 2 Layout : Kurasaw Productions - wwwkurasawbe Brochure d accompagnement du label CO 2 pour les produits fermiers, élaboré par l Association nationale des producteurs fermiers Septembre

Plus en détail

Bravo! Tu as acheté une voiture électrique au lieu d une voiture diesel. Tu enlèves un bidon de pétrole.

Bravo! Tu as acheté une voiture électrique au lieu d une voiture diesel. Tu enlèves un bidon de pétrole. Bravo! Tu as ouvert les volets au lieu d allumer les lumières. Bravo! Tu as acheté une voiture électrique au lieu d une voiture diesel. Tu enlèves un bidon de Bravo! Tu as appuyé sur le bouton OFF de la

Plus en détail

Océane : Fruit et Légume nantais

Océane : Fruit et Légume nantais Page1 Océane : Fruit et Légume nantais Date de création : 16/01/2010 Date de mise à jour : 02/03/2010 Rédacteur : Inès Dassonville Alice Lemasson Contact :Chantemerle 44118LA CHEVROLIERE : 02 51 72 93

Plus en détail

Ensemble nous aurons l air meilleur!

Ensemble nous aurons l air meilleur! Les bons gestes au quotidien pour préserver la qualité de notre air Ensemble nous aurons l air meilleur! Saviez-vous que nous avons besoin d un litre et demi d eau et de 14 000 litres d air par jour pour

Plus en détail

La maison zéro énergie (ou énergie positive)

La maison zéro énergie (ou énergie positive) La maison zéro énergie (ou énergie positive) Maison qui consomme pas ou peu d énergie Utilise des énergies renouvelables Respectueuse de l'environnement Avantages : - Diminution du bilan carbone (moins

Plus en détail

Avec les Témoignages de chefs d entreprise

Avec les Témoignages de chefs d entreprise Énergie : l économiser, la produire! Avec les Témoignages de chefs d entreprise Énergie : l économiser, la produire! I- Le contexte énergétique II- Les économies d énergie III- Produire de l énergie renouvelable

Plus en détail

Consommation d énergie en bâtiments d élevage laitier

Consommation d énergie en bâtiments d élevage laitier Consommation d énergie en bâtiments d élevage laitier Consommation d énergie en bâtiments d élevage laitier 1. Les consommations d énergie Energie globale Energie directe en bâtiment 2. Les économies possibles

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Exercice de découverte

Exercice de découverte xercice de découverte a) Les gaz à effet de serre Dessinez les flèches manquantes de la partie droite du schéma en respectant des proportions justifiées et attribuez une légende à chaque numéro parmi celles

Plus en détail

Consommation d énergie en bâtiments d élevage laitier

Consommation d énergie en bâtiments d élevage laitier Consommation d énergie en bâtiments d élevage laitier Consommation d énergie en bâtiments d élevage laitier 1. Les consommations d énergie Energie globale Energie directe en bâtiment 2. Les économies possibles

Plus en détail

Passons à l action! Pour aller plus loin, compensez! http://www.actioncarbone.org/calculateur

Passons à l action! Pour aller plus loin, compensez! http://www.actioncarbone.org/calculateur Le coût des énergies augmente et les ressources fossiles (gaz, pétrole) se font rares. Or dans la plupart de nos actions quotidiennes, nous utilisons de l énergie et émettons des gaz à effet de serre qui

Plus en détail

L efficacité énergétique. et les énergies renouvelables. pour réduire les GES à la ferme

L efficacité énergétique. et les énergies renouvelables. pour réduire les GES à la ferme L efficacité énergétique et les énergies renouvelables pour réduire les GES à la ferme Introduction Potentiel de réduction de GES en milieu agricole par: Efficacité énergétique (EE) : consommation d énergie

Plus en détail

«Facteur 4» La nécessaire transition énergétique

«Facteur 4» La nécessaire transition énergétique «Facteur 4» La nécessaire transition énergétique Conseils gratuits et indépendants sur l énergie dans l habitat Permanences téléphone, rendez-vous, mails Animations Stands Conférences Nuits de la thermographie

Plus en détail

L énergie dans les établissements scolaires. Des marges de progrès réelles pour les lycées

L énergie dans les établissements scolaires. Des marges de progrès réelles pour les lycées L énergie dans les établissements scolaires Des marges de progrès réelles pour les lycées L énergie dans les établissements scolaires L énergie dans les établissements scolaires Éteignez votre ordinateur

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

Russie. Europe de l Ouest. et europe de l Est. Afrique du Nord. et Golfe. Asie et Océanie. Afrique Subsaharienne. Japon, Australie et

Russie. Europe de l Ouest. et europe de l Est. Afrique du Nord. et Golfe. Asie et Océanie. Afrique Subsaharienne. Japon, Australie et Amérique 500 250 100 50 10 Énergie éolienne Biomasse du Nord Europe de l Ouest Russie et europe de l Est Amérique du Nord Europe de l Ouest Russie et europe de l Est Afrique du Nord et Golfe Inde Chine

Plus en détail

Quels sont nos besoins en énergie?

Quels sont nos besoins en énergie? Quels sont nos besoins en énergie? 1) Qu est-ce ce que l énergie? A quoi sert-elle? 2) Dessine plusieurs énergies utilisées dans la vie quotidienne en nommant chacune d entre elles. Pour bien comprendre...

Plus en détail

Les émissions de GES au quotidien et les gains possibles

Les émissions de GES au quotidien et les gains possibles Les émissions de GES au quotidien et les gains possibles Un Français émet environ 2,2 tonnes équivalent carbone par an tous gaz à effet de serre confondus (et en tenant compte des puits de carbone que

Plus en détail

ECO-CITOYEN AU BUREAU

ECO-CITOYEN AU BUREAU ECO-CITOYEN AU BUREAU Au sein de votre vie quotidienne, vous avez déjà fait évoluer vos comportement, afin de préserver la planète : vous triez vos déchets à la maison et faites des gestes simples pour

Plus en détail

Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France. TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE

Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France. TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE Introduction Le SRCAE : document stratégique régional Il fixe les grandes orientations stratégiques de

Plus en détail

Consommation d énergie et production d énergie renouvelables. Vers un Territoire à Energie Positive?

Consommation d énergie et production d énergie renouvelables. Vers un Territoire à Energie Positive? Consommation d énergie et production d énergie renouvelables Vers un Territoire à Energie Positive? Scénario souhaitable Biovallée 2040 Etat des lieux 2010 1 400 000 000 kwh PRODUIRE CONSOMMER & ACCEDER

Plus en détail

2 effet de serre un mécanisme naturel utile, déréglé par l homme

2 effet de serre un mécanisme naturel utile, déréglé par l homme L 2 effet de serre un mécanisme naturel utile, déréglé par l homme Lors de sa formation, il y a 4,6 milliards d années, la terre ne possédait pas d atmosphère. Il a fallu plusieurs millions d années pour

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite

Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite Olivier Palardy - Chambre d Agriculture de Vendée Sources: Ferme Expérimentale de Derval Institut de l élevage Deux gros consommateurs!!! Répartition

Plus en détail

Rendez-vous Pro Énergie

Rendez-vous Pro Énergie Rendez-vous Pro Énergie La performance énergétique dans les exploitations du Tarn Julien NEDELLEC Conseiller énergie Siège Social 96 rue des agriculteurs BP 89 81003 ALBI Cedex Tél : 05 63 48 83 83 Fax

Plus en détail

Workshop Energie (13 mai 2009)

Workshop Energie (13 mai 2009) Workshop Energie (13 mai 2009) Atelier B Réduire ses consommations, quelques actions concrètes Olivier CAPPELLIN & David LE FORT Conseillers en énergie Chemin du Stockoy 3 B-1300 WAVRE Tél: 010/47.19.43

Plus en détail

Réaliser des économies d énergie chez nous afin de financer des projets pour améliorer les conditions de vie de populations défavorisées

Réaliser des économies d énergie chez nous afin de financer des projets pour améliorer les conditions de vie de populations défavorisées Réaliser des économies d énergie chez nous afin de financer des projets pour améliorer les conditions de vie de populations défavorisées Ecole En Sauvy, Ville de Lancy Suisse Carte du monde à l échelle

Plus en détail

Energie: quels enjeux pour l agriculture?

Energie: quels enjeux pour l agriculture? Energie: quels enjeux pour l agriculture? Journée Energie 20 novembre 2012 Charlotte BORDET - SOLAGRO 1 Les réserves énergétiques fossiles 2 Consommation de pétrole par habitant 3 La crise énergétique

Plus en détail

L efficacité énergétique à la ferme : ça vous concerne aussi!

L efficacité énergétique à la ferme : ça vous concerne aussi! L efficacité énergétique à la ferme : ça vous concerne aussi! Par Catherine Brodeur, agr., M.Sc. Plan de la présentation Importance des dépenses en énergie Mesures d efficacité énergétique Les bonnes pratiques

Plus en détail

nourrir, employer, préserver

nourrir, employer, préserver nourrir, employer, préserver Historique du projet Une ferme, un projet La Corbière est le nom d une ferme située au Sud du Maine-et-Loire, dans le pays des Mauges, où la terre à été transmise de père à

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

Les labels énergétiques des bâtiments

Les labels énergétiques des bâtiments Document n 2010-06-25, BBC Les labels énergétiques des bâtiments 1 Sommaire Introduction Rappels Les critères évalués Les repères énergétiques Exemple de réalisation RT 2005 Les exigences De la RT 2005

Plus en détail

Eco campus Pasteur-lille

Eco campus Pasteur-lille Eco campus Pasteur-lille Mobilisons ensemble nos énergies pour un environnement amélioré et durable Choisissons les éco-gestes : 4 au travail 4 à la maison INSTITUT PASTEUR DE LILLE Fondation reconnue

Plus en détail

La filière bois énergie en Bretagne

La filière bois énergie en Bretagne La filière bois énergie en Bretagne 2012 En Bretagne, une ressource àla fois abondante et limitée Total : 3.8 millions de tep la ressource en bois couvre entre 5 et 10% des besoins actuels en énergie :

Plus en détail

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Agriculture et industrie Consommations d énergie finale et émissions de GES Industrie : ¼ des consommations d énergie Plus de 30% si l on cumule

Plus en détail

Plan climat énergie territorial du territoire du Parc du Haut-Jura. Rencontre Energie-Climat n 4 11 octobre 2011 1

Plan climat énergie territorial du territoire du Parc du Haut-Jura. Rencontre Energie-Climat n 4 11 octobre 2011 1 Plan climat énergie territorial du territoire du Parc du Haut-Jura Rencontre Energie-Climat n 4 11 octobre 2011 1 RAPPEL DES PRÉCÉDENTES PHASES 2 Juin 2010 Démarrage / Prédiagnostic Plan Climat Octobre

Plus en détail

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE Ce Bilan thermique simplifié a été réalisé à l aide du logiciel DIALOGIE Il a permis d estimer, à partir des informations recueillies lors d une visite d un technicien

Plus en détail

Les panneaux solaires thermiques

Les panneaux solaires thermiques Les panneaux solaires thermiques Le principe de fonctionnement d un capteur solaire est de récupérer l énergie thermique que procure le soleil. Ce sont des grands panneaux que l on pose généralement sur

Plus en détail

Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat

Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat Dossier de presse 26 janvier 2008 Contact : Corinne IBARRA Communauté de communes du pays de Murat 04 71 20 22 62 / cibarra@paysdemurat.fr SOMMAIRE I. Rappel

Plus en détail

1 er réseau de chaleur en France

1 er réseau de chaleur en France 1 er réseau de chaleur en France CPCU, une Entreprise Publique Locale avec pour actionnariat : 64,39% : GDF Suez Energie Services 33,50% : Ville de Paris 2,11% : public 396 ME de chiffre d affaires La

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE

LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE Etude préalable à la mise en œuvre du Plan Climat-Energie Territorial de la Communauté d Agglomération de Castres Mazamet LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE Castres, jeudi 29 mars 2012 Obligation

Plus en détail

Bilan Carbone des interventions viticoles

Bilan Carbone des interventions viticoles Chambre d agriculture de Vaucluse Bilan Carbone des interventions viticoles Silvère DEVEZE Chambre d Agriculture de Vaucluse Tél : 04.90.23.65.65 fax : 04.90.23.65.40 email : accueil@vaucluse.chambagri.fr

Plus en détail

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Au XXI siècle, on prévoit une population de 9 milliards d êtres humains. Nourrir la population est donc un défi majeur. Cf. cours de seconde : problèmes de la

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

Bil i a l n Carbone 2011

Bil i a l n Carbone 2011 Bilan Carbone 2011 Le Groupe Chèque Déjeuner a décidé dès 2010 de se doter d un nouvel outil de pilotage de sa performance environnementale : Le Bilan Carbone, méthode gérée désormais par l Association

Plus en détail

QUESTIONS REPONSES. Vrai ou faux? L effet de serre est un phénomène naturel. Quelle énergie un tramway utilise-t-il pour avancer?

QUESTIONS REPONSES. Vrai ou faux? L effet de serre est un phénomène naturel. Quelle énergie un tramway utilise-t-il pour avancer? Vrai ou faux? L effet de serre est un phénomène naturel. Vrai. L effet de serre permet à notre planète de conserver une température moyenne de 5 C. QUESTIONS Quelle énergie un tramway utilise-t-il pour

Plus en détail

Le chauffage. Défi FAEP

Le chauffage. Défi FAEP Le chauffage Défi FAEP Les aspects abordés L impact du chauffage sur les consommations Les bonnes questions à se poser Lutter contre les parois froides Exemple avec une famille moyenne La part du chauffage

Plus en détail

Pic du pétrole et énergies à l horizon 2050. Michel WAUTELET OLLN2050 23/03/2011

Pic du pétrole et énergies à l horizon 2050. Michel WAUTELET OLLN2050 23/03/2011 Pic du pétrole et énergies à l horizon 2050 Michel WAUTELET OLLN2050 23/03/2011 Le pétrole Le Pic du pétrole : quand? Au niveau mondial - entre pessimistes (2005) et optimistes (2030)? - on ne le saura

Plus en détail

Les élèves testant un ventilateur alimenté par l électricité fabriquée directement par le panneau photovoltaïque

Les élèves testant un ventilateur alimenté par l électricité fabriquée directement par le panneau photovoltaïque Classe : CM1-CM2 Ecole Saint Claude Thème du projet : Les Energies Prise de conscience des énergies consommées dans un contexte de développement durable. 1. Les élèves ont compris par le biais de lecture

Plus en détail

Développer un quartier durable Mode d emploi

Développer un quartier durable Mode d emploi Développer un quartier durable Mode d emploi Pensons à l avenir Programme : Notre responsabilité dans l évolution du climat Intérêts d une politique de réduction des émissions de CO2 Quartier durable :

Plus en détail

agissez, un Clima cteur engagé! devenez vous aussi Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre?

agissez, un Clima cteur engagé! devenez vous aussi Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? agissez, devenez vous aussi un Clima cteur engagé! Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? Mulhouse Alsace Agglomération s est associée au site «Le climat entre

Plus en détail

Quand Chauffage rime avec Calfeutrage

Quand Chauffage rime avec Calfeutrage No 3 Février 2013 Quand Chauffage rime avec Calfeutrage Le chauffage est le poste le plus gourmand en énergie de la maison. Quelques trucs simples pour économiser l énergie de chauffage, et faire du bien

Plus en détail

Agriculture et qualité de l air en France : actions du secteur agricole et potentiels de réduction

Agriculture et qualité de l air en France : actions du secteur agricole et potentiels de réduction Agriculture et qualité de l air en France : actions du secteur agricole et potentiels de réduction Lionel LAUNOIS Ministère de l Agriculture, de l Agroalimentaire et de la Forêt Journée nationale APCA

Plus en détail

CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS OVINES ALLAITANTES DU SUD OUEST

CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS OVINES ALLAITANTES DU SUD OUEST CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS OVINES ALLAITANTES DU SUD OUEST Références 2010 Réseaux d Élevage Ovins Allaitants Aquitaine et Midi Pyrénées Face à l épuisement progressif des réserves d énergies

Plus en détail

Robin des Watts énergie solidaire

Robin des Watts énergie solidaire Réaliser des économies d énergie chez nous afin de financer des projets pour améliorer les conditions de vie de populations défavorisées Écoles de Pont-Bochet & Adrien-Jeandin Ouâda Burkina Faso Carte

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

Commission Climat - Energie. Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014

Commission Climat - Energie. Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014 Commission Climat - Energie Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014 Ordre du jour Présentation des membres : tour de table Rôle et du fonctionnement de la commission Plan Climat Energie Territorial

Plus en détail

Chapitre IV Habiter le monde rural

Chapitre IV Habiter le monde rural Chapitre IV Habiter le monde rural 1 e Leçon Y a-t-il beaucoup d agriculteurs dans les campagnes des pays riches? Ex : l Amérique du Nord Projection de la vidéo Galilée : un paysage rural du Middle West

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Direction du patrimoine Le 12/12/2014 SNI - 125 avenue de Lodève - CS 70007-34074 Montpellier Cedex 3 Tél. : 04 67 75 96 40 - www.groupesni.fr Siège social

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT ÉCO RESPONSABLE?

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT ÉCO RESPONSABLE? 1 ORGANISER UN ÉVÉNEMENT ÉCO RESPONSABLE? Comment faire concrètement dans le Haut-Jura ORGANISATION DE NOTRE SÉANCE Présentation de l éco-responsablité Les étapes clés Les secteurs sur lesquels on peut

Plus en détail

MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE

MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE A MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE 7 Boulevard Alsace Lorraine 09000 FOIX Tél : 05 34 09 24 82 Mail : contact@maisonhabitat09.fr A Des Gestes Simples pour de Grandes Economies d Energie Des gestes rusés

Plus en détail

Bilan économique pour la collectivité

Bilan économique pour la collectivité Programme TSP sur la performance énergétique des bâtiments Note d analyse complémentaire Bilan économique pour la collectivité Le Programme TSP pour la rénovation thermique des bâtiments vise à structurer

Plus en détail

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement Renaud MICHEL ADEME Bretagne Adopter un mode de conduite écologique, c est aussi moins consommer, moins polluer et conduire plus sûrement.

Plus en détail

CI Pro Cheminée Chaque maison sa cheminée

CI Pro Cheminée Chaque maison sa cheminée CI Pro Cheminée Chaque maison sa cheminée Choix libre du système de chauffage Indépendance Une chose judicieuse Membres Les associations suivantes sont membres de la Communauté d intérêt «CI Pro Cheminée»:

Plus en détail

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé Transition énergétique des collectivités Comité de pilotage Conseil Energie Partagé PAYS RUTHENOIS / CEP Pays Ruthénois: 8 salariés 57 communes 93 000 habitants 5 M /an d énergie Programme Matin (09:00)

Plus en détail

La Biomasse. Synthèse. La biomasse, c est quoi?

La Biomasse. Synthèse. La biomasse, c est quoi? Synthèse La biomasse, c est quoi? La biomasse, c est l ensemble des matières organiques (végétales ou animales) existant sur Terre. Elle peut être tirée de la nature ou cultivée. Les hommes préhistoriques

Plus en détail

L énergie. Les différentes énergies On peut trouver différentes énergies sur Terre et aussi dans l'espace.

L énergie. Les différentes énergies On peut trouver différentes énergies sur Terre et aussi dans l'espace. L énergie L énergie se trouve partout et sous différentes formes. On la trouve dans les maisons principalement sous forme d'électricité et de gaz. Energie vient du mot grec "energeia" qui veut dire force

Plus en détail

Sensibilisation comportementale. Réunion d information Le 30 avril 2011

Sensibilisation comportementale. Réunion d information Le 30 avril 2011 Sensibilisation comportementale Réunion d information Le 30 avril 2011 Espace Info Energie Informer et conseiller Les semaines paires à Pontivy, - 1 rue Henri Dunant de 13h30 à 17h30 du lundi au vendredi

Plus en détail

réduire mon empreinte sur la planète?

réduire mon empreinte sur la planète? COMMENT être un éco-conducteur, faire de réelles économies, réduire mon empreinte sur la planète? Bien sûr la meilleure solution consiste à privilégier au maximum les alternatives à la voiture : Bus :

Plus en détail

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Carbone de la Communauté d agglomération Loire Forez Patrimoine et Services 2009 Contexte de l étude Afin de lutter contre

Plus en détail

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Présenté par: Catherine-Anne Renaud, ing., CEM Associée écologique LEED Vice-présidente R+O Énergie Plan de la présentation 1. Mise en contexte

Plus en détail

Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel. L énergie

Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel. L énergie Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel I n t r o d u c t i o n Quelques données générales La Terre est née il y a 4,5 milliards d années. L eau a alors permis la naissance de la vie. Il

Plus en détail

Développement durable et Agenda 21 local

Développement durable et Agenda 21 local Développement durable et Agenda 21 local La notion de développement durable est apparue en 1992 lors du Sommet de la Terre de Rio de Janeiro. «Le développement durable est un développement qui répond aux

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

La rénovation énergétique de l habitat Quels accompagnements? Mercredi 26 mars 2014

La rénovation énergétique de l habitat Quels accompagnements? Mercredi 26 mars 2014 La rénovation énergétique de l habitat Quels accompagnements? Mercredi 26 mars 2014 1 1 Le prospect chauffé à l électricité n envisage pas le gaz naturel Il ne nous attend pas et ne se sent pas concerné

Plus en détail

Le développement durable

Le développement durable Le développement durable Le développement durable Les être humains sont au cœur des préoccupations relatives au développement durable. Ils ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature

Plus en détail

La demande d énergie dans la transition énergétique : technologies et modes de vie dans les visions de l ADEME

La demande d énergie dans la transition énergétique : technologies et modes de vie dans les visions de l ADEME La demande d énergie dans la transition énergétique : technologies et modes de vie dans les visions de l ADEME François MOISAN Directeur exécutif Stratégie, Recherche, International Directeur Scientifique

Plus en détail