Il y a quelqu un dans le vent DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Pièce pour voix, vent et trombone. La Grande Ourse présente

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Il y a quelqu un dans le vent DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Pièce pour voix, vent et trombone. La Grande Ourse présente"

Transcription

1 La Grande Ourse présente Il y a quelqu un dans le vent Pièce pour voix, vent et trombone DOSSIER PÉDAGOGIQUE SPECTACLE Tout public dès 5 ans //////// CRÉATION MARS 2013 SCOLAIRES : MATERNELLES GRANDES SECTIONS / CP / CE1 ET CE2 Coordination artistique ///Véronique Borg / / Production / administration /diffusion ///Nicolas Ringenbach / / Stéphanie Lépicier / /

2 Tout vit! Tout est plein d âmes Victor Hugo C est un poème visuel et sonore. Trois personnages racontent en musique et en chansons les jardins tremblant sous l orage, la ville balayée par le vent, le ciel lavé par la pluie. Le trombone leur donne du souffle. Au fil des mots ils parlent aussi d eux-mêmes et réveillent leurs émotions. Tempêtes de larmes, déluges de rire, coups de foudre... Ils dévoilent les turbulences qui agitent leur vie. Ils créent des correspondances entre paysages extérieurs et intérieurs et, par touches successives, composent sur le plateau une toile impressionniste où chacun peut reconnaître ses joies, ses peurs ou sa colère. Il y a quelqu un dans le vent est un vers extrait du recueil Terraqué de Guillevic Editions Gallimard lre page 23 2 ///La Grande Ourse /Il y a quelqu un dans le vent

3 La Grande Ourse présente Il y a quelqu un dans le vent Pièce pour voix, vent et trombone /////// Tout public dès 5 ans ///////////////// CRÉÉ EN MARS 2013 //////////////// DOSSIER PÉDAGOGIQUE SOMMAIRE DISTRIBuTION... 5 PRÉSENTATION DU SPECTACLE, contenus et forme... 6/7 SENSIBILISATION au spectacle... 8/9 COMPRENDRE ET CONNAÎTRE LE VENT...10/11 LA POÉSIE DU NOM DES VENTS BRÈVES, informations périphériques mais étonnantes LE TROMBONE, porte-parole naturel du vent... 14/15 La sacqueboute, ancêtre du trombone... 16/17 Petite bibliographie incomplète et désordonnée PROPOSITION D INTERVENTION de la compagnie Présentation de l équipe...21/22 Tout au long du dossier, des extraits de chansons La Grande Ourse / Il y a quelqu un dans le vent /// 3

4 //////////////////// Il y a quelqu un dans le vent Images de Anne Bischoff 4 ///La Grande Ourse /Il y a quelqu un dans le vent

5 DISTRIBUTION La Grande Ourse présente Il y a quelqu un dans le vent Pièce pour voix, vent et trombone /////// Tout public dès 5 ans ///////////////// CRÉÉ EN MARS 2013 //////////////// Durée 40 CRÉATION et Jeu Naton Goetz /// chanteuse et comédienne Jean Lucas /// tromboniste, chanteur et comédien Véronique Borg /// chanteuse et comédienne CONCEPTION ET Écriture /// Véronique Borg Composition, arrangements, direction musicale /// Jean Lucas CRÉATION LUMIÈRES ET Régie générale /// Bertrand Truptil DIRECTION DU JEU ET Regard extérieur /// Éric Domenicone conseil pour les objets sonores/// Alfred Spirli Costumes, OBJETS ET ACCESSOIRES /// Sabine Siegwalt accompagnée de Virginie Meyer ADMINISTRATION ///Production ///DIFFUSION AZAD PRODUCTION / Nicolas Ringenbach et Stéphanie Lépicier Production /// 0h là là / La Grande 0urse COProduction /// Ville de Schiltigheim et La Passerelle de Rixheim CORÉALISATION /// Ville de Schiltigheim APPORTS EN résidence /// Ville de Schiltigheim et Maison des Arts de Lingolsheim PRÉACHATS /// Ville de Schiltigheim, Maison des Arts de Lingolsheim, Espace Django Reinhardt et TAPS Été cour été jardin à Strasbourg soutiens Région Alsace, Ville de Strasbourg, Conseil Général du Bas-Rhin, SPEDIDAM, adami* * L Adami représente les artistes-interprètes : comédiens, danseurs, chanteurs, musiciens solistes, chefs d orchestre. Sa mission est de gérer leurs droits en France et à l étranger. Elle agit au niveau national et européen pour leur juste rémunération notamment au titre de la copie privée et des nouveaux usages numériques. Elle favorise également l emploi artistique au moyen de ses aides à la création. DOSSIER /// Véronique Borg en collaboration avec Hervé Petit et Philippe Dumas IMAGES /// Anne Bischoff La Grande Ourse / Il y a quelqu un dans le vent /// 5

6 PRÉSENTATION du spectacle //////////////////// Un jour de pluie est aussi beau qu un jour de soleil. Ils existent tous les deux, chacun à sa façon. Fernando Pessoa, Le gardeur de troupeaux //////////////////// LA PUISSANCE DES ÉLÉMENTS Courir sous la pluie, sauter dans les flaques, lutter contre le vent, se rouler dans la neige. Observer les nuages qui filent dans le ciel. Avoir peur de l orage. Les enfants vivent avec les éléments. Les phénomènes atmosphériques leur donnent matière à jouer et à rêver. De leur observation, ils tirent de nombreux enseignements, sur la nature, ses cycles, ses variations. Quand les éléments se déchaînent, manifestent leur force et leur violence - tempêtes, ouragans, tornades - ils suscitent en eux comme en chacun des émotions puissantes et frappent leur imaginaire. Il y a quelqu un dans le vent est une évocation poétique et chantée des phénomènes naturels qui transforment et bouleversent la réalité et le quotidien. LA F0RCE DES ÉM0TI0NS Les enfants vivent leurs émotions avec intensité. Elles mobilisent tout en eux : le corps, les sens, l esprit, l imagination. Elles organisent ou désorganisent leur conduites, bousculent leur réflexion, favorisent leur créativité. Elles sont constitutives de leur relation à eux-mêmes et aux autres. Les exprimer, les reconnaître, les nommer, les apprivoiser sont des étapes essentielles de la construction de leur équilibre et de leur autonomie. Il est des émotions diffuses qu on identifie difficilement ou parfois indicibles. Le ciel nous tend son miroir. Nous reconnaissons dans ses mouvements et ses couleurs ceux de nos humeurs. Sa lumière éclaire nos paysages intérieurs. Il y a quelqu un dans le vent est une traversée au plus près des émotions des enfants et des adultes qu ils deviendront. LES MYSTÈRES DE LA NATURE L homme est fasciné par les grandes puissances de l univers. Par son imagination, il métamorphose les mouvements de l air en forces occultes, capables des pires méfaits et de merveilles. Ainsi sont nés les grands mythes et récits fondateurs de nos civilisations. Le vent est une force élémentaire souvent reliée aux passions humaines. Il est aussi perçu comme instrument de création. Une des images les plus fortes est celle de la violente tempête qui permet une renaissance. Il y a quelqu un dans le vent invite à entrer dans la dimension symbolique et philosophique de notre relation aux forces de la nature. 6 /// La Grande Ourse / Il y a quelqu un dans le vent

7 C0LLAGES POÉTIQUES ET SONORES Chansons sur le vent et l orage. Récits de joies, de peurs, de colères, fragments d intimité. Poèmes légers comme les nuages, portés par la musique. Murmures de la pluie, claquement du tonnerre. Images du ciel et de ses mouvements. Tous ces éléments se développent sur le plateau, se juxtaposent, se superposent, composent une toile, une partition. Les textes et chansons sont des créations. Leur écriture s est nourrie de la lecture de Guillevic, Queneau, Ponge, Hans Arp, Michaux, Léo Ferré, Bachelard... UNIVERS MUSICAL Le jeu avec les mots, leurs sens et leurs sonorités est porté par une voix d homme et deux voix de femmes qui se déploient en soli, se tissent en choeurs, se mêlent au son du trombone. Il y a du souffle, il y a de l air, il y a du mouvement. Les rugissements du vent, le bruit de l averse, les frictions des éléments sont fabriqués main, sur scène. Matériaux simples et objets du quotidien deviennent sources sonores et rythmiques. Se concentrer sur ces quelques éléments permet de développer au maximum leurs possibilités et de montrer leur richesse dans la création de paysages sonores. La composition musicale navigue entre des pièces épurées et d autres plus complexes. Les arrangements des chansons sont faits pour une, deux ou trois voix, accompagnées - ou pas - du trombone ou d objets sonores. Les arrangements des pièces purement musicales sont faits pour le trombone. SIMPLICITE, ÉPURE L esthétique du spectacle est sobre, épurée. Le décor est léger. Ce sont principalement les corps, les objets et la lumière qui dessinent l espace. Les personnages empruntent au clown sa poésie et sa maladresse. Leur costume évolue selon les humeurs du ciel : manteaux de pluie, bottes en caoutchouc, bonnet de laine, robe légère... La manipulation des objets sonores fait surgir des images poétiques. e le taut d abord un tic et puis il faut un tac le tac répond au tic La Grande Ourse / Il y a quelqu un dans le vent /// 7

8 SENSIBILISATION AU SPECTACLE ////////////////// - Le monsieur, il souffle dans C est quoi déjà? Une trompette? Une compote? - Une trompebasse - Mais non, c est un trombone - La trompebasse moi, je rêve d en avoir une À Schiltigheim, mars 2013 ////////////////// CONVERSATIONS avec les plus petits Les représentations initiales qu ont les enfants du vent s ancrent dans un vécu, se sont construites par le biais d expériences, de sensations, d émotions. Le vent est invisible mais sait manifester sa présence. Il agite les drapeaux, fait tourner les moulins, gonfle les voiles des bateaux. C est lui qui fait voler les cerfs-volants et s envoler les chapeaux. Il retourne les parapluies. Le vent caresse la peau nue l été au bord de l eau. L hiver, il pique. Il souffle le froid, il souffle le chaud. Quand il est trop violent, il fait peur. Parfois, on a l impression qu il murmure. Parfois le vent chante. À partir de ses observations, l enfant formule des hypothèses. Il tente d apporter ses propres explications aux phénomènes mystérieux qui l entourent. Le vent fait frissonner les feuilles des arbres à moins que ce ne soit les feuilles qui en bougeant créent le vent. Est-ce le vent qui emporte les oiseaux haut dans le ciel? Que fait le vent des pistils de pissenlit qu il dérobe au printemps? De pourquoi en comment, l enfant est tour à tour poète, chercheur, philosophe. Sa curiosité s éveille, sa perception s aiguise, son imaginaire se met en mouvement. En amont ou en aval d une représentation du spectacle, une conversation peut s engager avec les enfants. Si ceux-ci ont déjà vu le spectacle, il s agit de raviver leur mémoire et de recueillir leurs questions, leurs souvenirs, les images qu ils ont gardées, les émotions qu ils ont éprouvées, les mots qu ils ont emportés avec eux S ils ne l ont pas encore vu, il s agit de les inviter à déployer leur perception, leur pensée et leur imaginaire à propos des mouvements du ciel : le vent, la pluie, le soleil, le déplacement des nuages, les saisons et à mettre en mots les mouvements intimes qu ils perçoivent parfois au fond d eux-mêmes. Le spectacle Vous souvenez-vous d une image, d une chanson, d une musique, d un événement, d un personnage, d un objet.? À quoi sert un parapluie? Quel est l instrument dont joue le musicien? Est-ce qu au cours du spectacle vous avez eu peur? Vous avez ri? La colère, la peur, le rire, la tristesse... Les avez-vous vus surgir au cours du spectacle? Visible/invisible Est-ce que parfois vous regardez le ciel? Qu y voyez-vous? Quelle est sa couleur aujourd hui? Qui a déjà vu le vent? Si on ne voit pas le vent, comment sait-on qu il est là? Le vent met en mouvement : que fait-il bouger, danser, voler? Les nuages, la pluie, les feuilles des arbres, la poussière, les papiers Le vent se fait sentir : sur le visage, sur la peau, sur tout le corps : comment sent-on la présence du vent sur soi, autour de soi? Il pique, il mord, il caresse, il rafraichit, il pousse, il bouscule Le vent se fait entendre : quels sont les sons du vent? Il souffle, il murmure, il crie, il chante, il pleure 8 /// La Grande Ourse / Il y a quelqu un dans le vent

9 Le vent doux, le vent qui joue, le vent qui fait peur Aimez-vous le vent? Pourquoi? Peut-on jouer avec le vent? Comment naît le vent? D où vient le vent? /////////////////// Le vent est un ange tout nu avec des ailes bleues et un arc Adam, 5 ans à Schiltigheim, mars 2013 /////////////////// Il y a quelqu un dans le vent S il y a quelqu un dans le vent, comment imaginez-vous ce quelqu un? Un monsieur, une dame, grand, petit, fin, gros? Gentil, méchant? S il avait une voix, quelle voix pourrait-il avoir? Comment pourrait-il parler, chanter? Comment pourrait-il se déplacer? Aimeriez-vous le rencontrer? Mouvements du ciel/mouvements de l âme Est-ce que parfois le ciel vous fait peur? Est-ce qu il vous rend joyeux? Peut-on faire le lien entre une émotion et un phénomène climatique? Et si l on créait des correspondances entre la couleur du ciel et une émotion. Toutes ces émotions, les avez-vous déjà ressenties? Comment se manifestent-elles? Que provoquent-elles chez soi, chez les autres? Quand elles s expriment, est-ce que ça fait du bien? Est-ce que c est parfois douloureux? Est-ce que c est facile d en parler? À qui? Est-on tenté de les cacher? Si oui, pourquoi? Connaissez-vous l expression : avoir une peur bleue? Si la peur est bleue, quelle pourrait être la couleur des autres émotions? /////////////////// Les étoiles battent dans le ciel comme des petits cœurs Le vent tout blanc, le vent transparent Un petit soleil d hiver Une tempounette Et puis les rayons du soleil comme des bananes À Schiltigheim, mars 2013 ////////////////// Au cours de cette conversation, les réflexions des enfants, leurs intuitions, pensées - insolites, poétiques, drôles - sont glanées et notées. Des mots sont mis en exergue. On les met en bouche. On écoute leur musique, on entend comment ils sonnent. Chacun fait sa petite collection : un, deux, trois mots qu il aime particulièrement. Les adultes présents aident chacun à se les approprier et peut-être à y associer d autres mots : des qualificatifs, des verbes qui composeront une phrase. La lecture d un album, d une histoire, liés à l une des thématiques du spectacle peut constituer une belle introduction à la conversation voir bibliographie page 19 Pour les plus grands, l approche poétique du vent proposée par le spectacle peut introduire une approche scientifique de cet élément (voir pages 10/12) La musique offre bien sûr de nombreuses pistes d exploitation : explorer les ressources de son souffle et de la voix pour imiter le vent, découvrir le trombone (voir pages 14 à 17), apprendre des chansons sur le thème du vent, construire son propre instrument à vent : voir La lutherie sauvage de Max Vandervorst La Grande Ourse / Il y a quelqu un dans le vent /// 9

10 COMPRENDRE LE VENT D où vient le vent? Les mouvements de l air à la surface de la terre, que ce soit le fait d une brise légère ou d un ouragan, résultent toujours de différences de pression qui, elles-mêmes, sont directement reliées à des différences de température. L origine de ces différences de températures peut être facile à comprendre dans bien des cas. Par exemple, le soleil chauffe inégalement dans le temps et dans l espace la surface de la terre du fait de : - l alternance jour/nuit - la forme sphérique de la terre qui provoque une inclinaison variable des rayons du soleil par rapport au sol - la présence d océans (qui peuvent absorber ou rejeter de grandes quantités de chaleur) et des continents - l épaisseur des nuages, etc Dans d autres cas, ces différences de température ont une origine beaucoup moins évidente. Par exemple, lorsque de l air humide est obligé de monter en rencontrant une montagne, il se refroidit et la vapeur d eau se condense : c est la pluie. Mais cette condensation rejette de la chaleur dans l atmosphère (exactement celle qui a été apportée auparavant par le soleil pour vaporiser l eau liquide de l océan). Ce rejet de chaleur de condensation, comme dans une gigantesque chaudière à condensation, réchauffe à nouveau l atmosphère. Ce réchauffement est la cause du Foehn qui est un vent sec et chaud descendant sur le versant opposé à celui où il pleut. En Alsace, par exemple, on peut voir le trou du Foehn qui est synonyme de beau temps dégagé à Colmar ou Sélestat, alors qu il pleut abondamment sur l Ouest des Vosges. Dans les phénomènes des cyclones océaniques (ou typhons en Asie), ce même réchauffement entretient de manière paroxysmique la montée de l air dans la cheminée centrale, qui entretient la pluie, qui entretient la montée de l air, etc Cette énorme aspiration est la cause de la violence extrême des vents dans un cyclone. A grande échelle, ces différences de température entre les régions provoquent des variations de la pression atmosphérique et créent des zones de haute pression et des zones de basse pression, ou dépressions cycloniques. Les dépressions naissant sur les océans sont toujours à l origine des perturbations atmosphériques.. Cet article et le suivant ont été rédigés par Philippe Dumas, chercheur au CNRS. La suite s appuie sur des informations empruntées à l exposition Face au vent réalisée par Cap Sciences 10 /// La Grande Ourse / Il y a quelqu un dans le vent

11 CONNAÎTRE LE VENT OÙ va le vent? Là aussi, l intuition ne permet pas de répondre simplement à cette question. En effet, on pourrait penser que le vent va s écouler en ligne droite des zones de haute pression vers les zones de basse pression. Or ce n est pas du tout ce que l on observe : en effet, comme l a remarqué le Néerlandais Buys Ballot dès 1857, le vent a toujours tendance à aller dans la direction où la pression varie le moins, et non pas dans la direction où elle diminue! Ce phénomène étrange résulte de la force dite de Coriolis La force de Coriolis Le Français Gaspard Gustave de Coriolis a décrit en 1835 comment tout objet mis en mouvement sur une surface en rotation subit une force supplémentaire qui provient de cette rotation. Pour le vent, cette force de Coriolis est due à la rotation de la terre sur ellemême, ce qui entraine le sol à des vitesses variables selon la latitude. Ainsi, si on est assis à l un des pôles, notre chaise tourne sur elle-même mais ne se déplace pas, tandis qu à Strasbourg elle se déplace d Ouest en Est à 300 m/s, et à 460 m/s à l équateur! Cette force dévie toujours le vent vers sa droite dans l hémisphère nord et vers sa gauche dans l hémisphère sud. Ceci explique le destructeur et magnifique mouvement circulaire des cyclones dans des sens opposés pour chaque hémisphère. De même, les alizés, vents dominants qui soufflent des tropiques vers l équateur, sont déviés vers l Ouest par la force de Coriolis (en effet, le vent allant du Nord vers l équateur est dévié sur sa droite, donc vers l Ouest, et celui allant du Sud vers l équateur est dévié sur sa gauche, donc encore vers l Ouest). Toutes sortes de vents Il y a les vents dominants, les vents saisonniers, les vents locaux. Les quatre grands vents planétaires sont les alizés du Nord-Est, ceux du Sud-Est, les vents polaires et les vents d ouest dominants. Selon les saisons En hiver, la Mousson - le vent qui souffle dans l Océan Indien et en Asie du Sud - souffle de la terre vers la mer. En été, c estl inverse : elle souffle de la mer vers la terre. La Grande Ourse / Il y a quelqu un dans le vent /// 11

12 Vents locaux De la même façon qu il existe des variations saisonnières de température et de pression au-dessus des continents et des océans, on observe des changements quotidiens qui ont des effets similaires, mais plus localisés. En été, en particulier, la terre est plus chaude que la mer dans la journée, et plus froide la nuit. Les variations de pression ainsi provoquées génèrent un système de brises dirigées vers la terre pendant la journée et vers la mer pendant la nuit. Ces brises de terre et de mer font subir leur influence jusqu à environ 50 km des côtes. Le même phénomène se produit en montagne et engendre les brises de montagne et de vallée. LA POÉSIE DU NOM DES VENTS ////////////////// Huracan est le dieu des tempêtes chez les Mayas. L ouragan est l immense clameur du vent en colère. ////////////////// Bise vent qui souffle dans les zones de haute pression des Pré-Alpes, du nord à l ouest en France et Suisse. Blizzard tempête de neige par arrivée d air froid en Amérique du Nord. Bora vent rabattant froid en Yougoslavie. Foehn vent sec et chaud descendant d une montagne sur le versant opposé à celui où il pleut. Se rencontre dans les Alpes, les Vosges, les Pyrénées. En Bavière, on dit qu il rend fou. Chamsin vent du désert de sud-ouest en Egypte. Chinook vent rabattant chaud aux Etats-Unis. Simoun vent de sable en Afrique du Nord. Sirocco vent très chaud et très sec remontant du Sahara. Exceptionnellement, il peut se ressentir jusque sur la rive Nord de la méditerranée. Mistral produit par un effet d accélération dans la vallée du Rhône entre les Alpes et le Massif central, il souffle du nord dans la vallée du Rhône, puis du nord, du nord-est ou du nord-ouest sur la majeure partie de la zone littorale méditerranéenne. S il atteint la Côte d Azur, c est alors un vent d ouest. Il est particulièrement pinçant en hiver mais, vent très sec, il s accompagne toujours d un ciel resplendissant. En été, il est le cauchemar des pompiers. Pampero tempête due à l entrée d air froid du sud en Amérique du Sud. Karaburan vent de Mongolie soufflant sur l Asie. Suestados tempête du sud-est en Argentine.... Dire les noms des vents à haute voix, les souffler, les lancer dans l espace, les faire tourner, jouer avec eux seul ou à plusieurs, voilà une belle façon de faire entendre la musique et la poésie du vent. 12 /// La Grande Ourse / Il y a quelqu un dans le vent

13 BRÈVES, informations périphériques mais étonnantes UNE PLUIE DE GRENOUILLES Les tornades sont assez fortes pour projeter des automobiles à des centaines de mètres. On les soupçonne même d être à l origine de certains phénomènes bizarres telles des pluies de grenouilles, de coccinelles ou de lézards dont on nous parle dans certains livres d histoires. Ces petits animaux auraient été aspirés et transportés ailleurs par des tornades ou des trombes marines. À REGARDER SANS SE LASSER Ce site, dû à Cameron Beccario, fournit une illustration saisissante de la dynamique des vents sur toute la terre. Cette belle animation fait comprendre à quel point une pollution localisée dans un endroit du globe se ressent très vite beaucoup plus loin (Tchernobyl, Fukushima...). ////////////////// Les pleurs fonctionnent comme un réconfort lorsque que quelque chose va mal. Ils sont très utiles et nous devons donc reconnaître qu ils ont du bon» D.W Winnicott ////////////////// POURQUOI PLEURE-T-ON? Les larmes sont le plus souvent provoquées par un état émotionnel très fort, positif ou négatif. On sait qu elles contiennent des protéines et des hormones, dont des corticotropes : des analgésiques naturels (qui éliminent la douleur). C est donc la composition chimique des larmes qui leur confère leur effet apaisant. La Grande Ourse / Il y a quelqu un dans le vent /// 13

14 //////////////////// Il y a quelqu un dans le vent... Si je ne le vois, je l entends Il murmure à mon oreille M invite à le suivre dans le ciel. Certains soirs, je crois qu il dort Sur la pointe des pieds je sors Je grimpe en haut du bouleau Chercher à mon âme un écho Parfois le vent respire fort, Je sens venir sa colère Le ciel est une mer à l envers Son tumulte berce ma nuit. Texte /// Véronique Borg Musique /// Jean Lucas LE TROMBONE UN AÉROPHONE, porte-parole naturel du vent par Jean Lucas, compositeur et musicien Une seule famille d instruments de musique a la caractéristique particulière de produire des sons par la mise en vibration de l air : la famille des instruments à vent. Le trombone à coulisse en est un et cela fait de moi un instrumentiste à VENT! Cela veut-il dire que le trombone est fait de métal mais aussi de vent? Et qui joue de qui : moi du vent ou le vent de moi? Après des années d expérience en tant que musicien professionnel, je me pose toujours la question. Pour faire sonner mon trombone le mieux possible, j utilise le vent, je le façonne, je tente de le dompter à moins que ce ne soit l inverse. Je n ai qu une seule certitude : je suis un artisan du vent. À tout artisan sa technique. Voici un petit résumé d organologie. Comme pour tous les instruments à embouchure, le son au trombone est produit par la mise en vibration de la colonne d air de l instrument (air contenu dans l instrument, mais aussi dans le système respiratoire du musicien) par les lèvres supérieure et inférieure. Cette vibration des lèvres est entretenue par l air insufflé par l instrumentiste. L onde de pression ainsi produite est canalisée par l embouchure dans le corps de l instrument. La pression d air crée une onde stationnaire dont la fréquence est imposée par la fréquence propre de l instrument, qui elle-même dépend essentiellement de la longueur de l instrument. 14 /// La Grande Ourse / Il y a quelqu un dans le vent

15 Le fait d exercer une tension et un maintien plus ou moins importants du masque (constitué par les muscles des lèvres) et le fait de varier la pression et la vitesse de l air permet de modifier la fréquence de vibration des lèvres et donc de l air dans l instrument. Le musicien peut ainsi jouer pour une longueur donnée de l instrument, à partir de la fondamentale, la suite des harmoniques supérieurs suivant l ordre des harmoniques naturels : octave, quinte, quarte, etc. Cette technique ne permet de jouer que l ensemble limité des notes correspondantes aux harmoniques de la fondamentale de l instrument. Pour pouvoir jouer l ensemble des notes, un mécanisme (la coulisse dans le cas présent) est alors également utilisé en modifiant cette fondamentale en allongeant ou réduisant la longueur du tube. Le vent par le trombone et la voix : le répertoire musical du spectacle sera constitué de sons, d instrumentaux et de chansons. Le son du vent : finalement, le trombone peut être réduit à un tuyau. De par cette forme simple, le trombone est un amplificateur idéal du vent. Il permet, et ce n est pas rien, de proposer un corps au vent. Son brut, mise en forme du vent : tout un univers sonore se développe autour du souffle grâce à cet instrument. La voix et le vent : tout comme le trombone (qui par sa tessiture si proche de l homme est souvent considéré comme un prolongement de la voix humaine), le souffle permet la voix. Evocation vocale et bruitiste du vent, textes et chansons sur le vent : la voix a une place de choix dans le spectacle. La mélodie : le trombone, simple tuyau mais instrument de musique à part entière! Il joue des mélodies instrumentales solo et accompagne des chansons. Un répertoire musical original est composé sur mesure pour Il y a quelqu un dans le vent. Faire entendre le vent, ses caprices, ses contraintes et ses joies, sa parole et son grain de voix, l activer, le surprendre, l amadouer et s aérer : tel est le pari sonore du spectacle. La Grande Ourse / Il y a quelqu un dans le vent /// 15

16 La valse du vent Pour que le temps avance il faut d abord un tic et puis il faut un tac le tac répond au tic Ainsi s en va le temps Ainsi s en va le temps Pour que le vent avance Il faut d abord du chaud Et puis il faut du froid C est de la dynamique Ainsi s en va le vent Ainsi s en va le vent LA SACQUEBOUTE ANCÊTRE DU TROMBONE De la renaissance à la fin du 20éme siècle, le trombone ne cesse d évoluer. Toujours discret, souvent anonyme, il suit les mouvements et s imprègne des particularités sociales ou musicales de chaque époque. Ainsi de siècles en siècles, le tromboniste s affirme dans le milieu professionnel, et sa technique se perfectionne La sacqueboute : Instrument prestigieux et majestueux (sonorité claire, formes sculptées argentées et aurifiées) il inspire les compositions cérémonielles et religieuses. Les polyphonies lentes s appliquent extraordinairement aux sonorités riches des sacqueboutes. On utilise leurs sons graves et puissants pour évoquer les enfers. Ainsi, de la musique religieuse (évocation des enfers, doublure des voix de chœur) à la musique cérémonielle (les fanfares épiques), la sacqueboute a su séduire la musique de la Renaissance puis baroque Durant ce siècle, le développement de l instrument est plus humble. En effet, soit par manque de musiciens compétents pour inspirer l écriture, soit par désintérêt des compositeurs, les œuvres avec sacqueboute sont plus rares. Période creuse pour certains, le 18ème siècle reste certainement très fructueux pour le répertoire soliste du trombone Ce début de 19ème siècle n est que l aboutissement du précédent : le trombone ne parvient plus à s affirmer autant que les bois ou les cordes dans les symphonies. Bien sûr toujours très utilisé, son rôle devient très précis dans l orchestre : pour produire un effet spatial impressionnant par exemple (Berlioz). Le trombone renforce l effet de masse sonore Le trombone s oriente vers une musique plus proche du tout un chacun, des basses classes sociales où il va séduire une société ouvrière en pleine croissance. Popularisation. Tonalités plus douces à l oreille, plus facile d intonation > ensembles militaires, harmonies, fanfares. Fin de siècle : début de l éclectisme musical dans lequel va évoluer dorénavant le tromboniste. Compositeurs inspirés, musiques de kiosque ou de danse et arrive le jazz. 16 /// La Grande Ourse / Il y a quelqu un dans le vent

17 Pour que la vie avance Il faut du mouvement du temps et puis du vent Qui souffle chaud et froid C est ainsi qu la vie va C est ainsi qu la vie va Ainsi s en va le temps Ainsi s en va le vent C est ainsi qu la vie va C est ainsi qu la vie va Texte /// Véronique Borg Musique /// Jean Lucas Ces années 1900 furent pour les trombonistes une source immense d inspiration. La musique populaire y évolue en effet presque aussi rapidement que les saisons, et le tromboniste redevenu musicien professionnel, travaillant au cachet, s engouffre dans toutes les aventures musicales qui apparaissent. Glissando, sourdines. Plus vers 1930, Jack TEAGARDEN ( ) s inspire des solos de Louis.ARMSTRONG pour donner au trombone une sonorité plus ronde, moins militaire, avec un vibrato et une dextérité de coulisse depuis longtemps oubliée. Il est le précurseur de la technique «plein air» qui rapproche le trombone de la tradition vocale. Le répertoire soliste du trombone classique se développe également. Depuis 1960 Dans une fin de siècle où le mélomane a des difficultés à comprendre la musique de son époque, on assiste à l épanouissement du trombone et à un retour à ses traditions. Le trombone réapparaît dans quasiment toutes les formes d expression musicale : - jazz - chanson variété - musique contemporaine - tromboniste solo - musique baroque Les trombones d orchestre trouvent une puissance encore jamais égalée Depuis 2006 Après près de 500 ans, le trombone semble avoir atteint son apogée. Il est VIRTUOSE, PUISSANT et POPULAIRE. Le «come-back» de la sacqueboute pourrait même faire penser à un bilan. Depuis le 15ème siècle, le trombone et les trombonistes furent toujours portés par les tendances musicales et les idées novatrices, ainsi la technique de jeu fut sans cesse en mutation. A l approche du 21ème siècle, on assiste à un retour de la douceur, au phrasé chantant, après des années plus rigides et rythmiques. Pourtant, malgré toutes ces évolutions, seul le tromboniste a changé avec le temps, car le trombone de l an 2000, lui, reste fondamentalement le même que la sacqueboute de 1450 : une embouchure, une coulisse de 7 positions et un pavillon La Grande Ourse / Il y a quelqu un dans le vent /// 17

18 PETITE BIBLIOGRAPHIE incomplète et désordonnée Dès 5 ans De quelle couleur est le vent, Anne Herbauts, Les Albums Casterman, 2011 La tête ailleurs, Marie Dorléans, Le baron perché, 2012 Echos, disait-il, Eugène Guillevic, Hélène Vincent, Gallimard Jeunesse, 2013 POÉSIE POUR DE VRAI, Eugène Guillevic, L École des loisirs, 1978 LE VENT, auteur collectif, illustrations Donald Grant, Gallimard jeunesse, 1999 LA TEMPÊTE, Florence Seyvos, Claude Ponti, L École des loisirs, 2002 GROSSE COLÈRE, Mireille d Allancé, L École des loisirs, 2004 COMMENT TE SENS-TU? Aliki, Kaléidoscope, 2006 Pour les adultes Jeu et réalité, l espace potentiel, Donald Winnicott, Gallimard, 1975 L AIR ET LES SONGES, Gaston Bachelard, José Corti, /// La Grande Ourse / Il y a quelqu un dans le vent

19 PROPOSITION D INTERVENTION de la compagnie ACTION ARTISTIQUE Des propositions d actions artistiques accompagnent la diffusion du spectacle. Les enfants - dès 5 ans (3e année de maternelle, CP, CE1, CE2) - sont invités à explorer les thématiques du vent, des éléments et des émotions. Des ateliers d écriture leur permettent de jouer avec les mots et de créer des correspondances. Ils produisent des textes courts qui entrent dans la composition de paysages sonores. Véronique Borg a suivi une formation professionnelle avec Aleph/Paris sur la conduite d ateliers d écriture. Sur le plan musical, les enfants expérimentent les liens entre voix parlée et voix chantée. Ils fabriquent des sons et des rythmes avec leur voix, leur corps et des objets. Ils découvrent aussi le soundpainting. Ce langage de composition en temps réel, créé par Walter Thompson dans les années 1980, est devenu ces 20 dernières années un langage complet permettant des créations spontanées fondées sur l improvisation structurée. Ceci dans de nombreux domaines artistiques comme la musique, le théâtre, la chorégraphie, la vidéo, la peinture et la poésie. Il traite de la matière sonore sous différents angles, à l aide d outils variés comme le décalage, la superposition, l imitation, la caricature, la désynchronisation, le scanning, le minimalisme ou encore les nouveaux modes de jeu instrumentaux. Le soundpainting s apparente fort bien à la musique contemporaine dans son esthétique, avec la différence notable de n utiliser que très peu la partition. Ne demandant pratiquement aucune expérience de l improvisation, il se pratique avec des artistes de tous âges et tous niveaux. Et présente de grandes qualités pédagogiques avec des enfants. Jean Lucas a eu la chance d être initié au soundpainting par François Jeannau, l un des grands ambassadeurs français de la discipline. La Grande Ourse / Il y a quelqu un dans le vent /// 19

20 Celle qui mangeait la neige (extraits) Le silence est partout sur toi. Dans ta bouche, sous ta langue, partout. Quand il dure trop longtemps, le silence, il te nous chamboule tout Sens dessus dessous les points les virgules Il te nous enlève les mots de la bouche. Ouh là, il y a plein de mots-moineaux là-dedans. Ça piaille. Ils veulent sortir. (...) Ils s envolent. Un vol de signes dans le ciel, c est beau. Tire ta langue pour voir. C est tout noir là-dedans, il fait froid. Tes paroles ont gelé, Tu as mangé de la neige.? (...) Psst, j ai entendu quelque chose un froissement d ailes, un froissement d L et de voyelles Et de consonnes aussi. Je voudrais un vent salutaire qui efface ce grand hiver Un accroc dans le ciel glacé par où l air pourrait s engouffrer un air que je boirai tout cru Quelqu un qui me prenne dans ses bras Textes /// Véronique Borg Musique /// Jean Lucas 20 /// La Grande Ourse / Il y a quelqu un dans le vent

Il y a quelqu un dans le vent. Pièce pour voix, vent et trombone. La Grande Ourse présente. Tout public dès 5 ans //////// CRÉATION MARS 2013

Il y a quelqu un dans le vent. Pièce pour voix, vent et trombone. La Grande Ourse présente. Tout public dès 5 ans //////// CRÉATION MARS 2013 La Grande Ourse présente Il y a quelqu un dans le vent Pièce pour voix, vent et trombone Tout public dès 5 ans //////// CRÉATION MARS 2013 Coordination artistique ///Véronique Borg / 06 82 10 49 00 / véronique.borg@noos.fr

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

sites.csdraveurs.qc.ca/musique/

sites.csdraveurs.qc.ca/musique/ Guide du chef de choeur THÈME : La bonne chanson «au cœur de notre culture» Le thème des Choralies 2014 vous invite à mettre en valeur un répertoire riche et varié. Plusieurs chants qui nous semblent si

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54856-3. Émeline Bojon Virginie Dugenet

Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54856-3. Émeline Bojon Virginie Dugenet Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54856-3 Émeline Bojon Virginie Dugenet Ma débordante énergie Ma libr attitude Mon exploration Mon émerveillement Mon émerveillement Jaune. P hase d accueil, face

Plus en détail

A propos du spectacle

A propos du spectacle A propos du spectacle En 2002, j ai découvert les masques balinais lors d un stage d acteurs avec la compagnie l Entreprise. Fascinée par la force de ce langage, j ai voulu remonter à la source En mars

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

DOSSIER Pédagogique. Semaine 21. Compagnie tartine reverdy. C est très bien!

DOSSIER Pédagogique. Semaine 21. Compagnie tartine reverdy. C est très bien! DOSSIER Pédagogique Semaine 21 Compagnie tartine reverdy C est très bien! 1 Sommaire Distribution istribution,, résumé,, a propos du spectacle 3 EXTRAIT 4 La compagnie 4 Biographie 4 Pistes de travail

Plus en détail

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION Compétence : Découvrir les parties du corps et les 5 sens. Leurs caractéristiques et leurs fonctions. Finalité : Préparer

Plus en détail

La danse contemporaine à la maternelle

La danse contemporaine à la maternelle La danse contemporaine à la maternelle «Quand une image présente ne nous fait pas penser à des milliers d images absentes, il n y a pas d imagination» G.Bachelard Danse et Arts visuels-a partir de Matisse-Ecole

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Science et technologie : Le truc de Newton

Science et technologie : Le truc de Newton Science et technologie : Le truc de Newton Une caractéristique fondamentale de la science c est le lien étroit qui l unit à la technologie. La science cherche les règles du monde matériel et la technologie

Plus en détail

QUELQUES PROPOSITIONS POUR EVALUER LES PRATIQUES MUSICALES AU CYCLE 3. Didier Louchet CPEM

QUELQUES PROPOSITIONS POUR EVALUER LES PRATIQUES MUSICALES AU CYCLE 3. Didier Louchet CPEM QUELQUES PROPOSITIONS POUR EVALUER LES PRATIQUES MUSICALES AU CYCLE 3 Didier Louchet CPEM Les textes officiels L éducation musicale s appuie sur des pratiques concernant la voix et l écoute : jeux vocaux,

Plus en détail

Petite forme avec une Viole de Gambe. Viole : Bruno Angé

Petite forme avec une Viole de Gambe. Viole : Bruno Angé Petite forme avec une Viole de Gambe Jeune Public Pièces musicales contées La Bataille Le roi Louis XIV Sainte colombe Viole : Bruno Angé Contact CADENZA Bruno Angé 09 54 73 86 66 / 06 33 17 71 64 Adresse

Plus en détail

L écoute ritualisée au cycle 3

L écoute ritualisée au cycle 3 L écoute ritualisée au cycle 3 Documents d application des programmes La sensibilité, l imagination, la création Éducation artistique école élémentaire Ministère de la Jeunesse, de l Éducation nationale

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du secondaire

Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du secondaire Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du secondaire Quelques définitions des termes utilisés Nommer : Désigner par un nom. Identifier : Déterminer la nature de

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

Si c était une machine, ce serait un ordinateur génial pour voyager dans le temps et vers les autres continents.

Si c était une machine, ce serait un ordinateur génial pour voyager dans le temps et vers les autres continents. En classe, nous avons imaginé à quoi ressemblerait l école qui nous apprendrait à grandir heureux. Nous avons joué à «si c était» et improvisé, par ce jeu oral, autour du thème de l école de nos rêves

Plus en détail

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Schéma d'orientation pédagogique de la musique avril 2008 FICHE PÉDAGOGIQUE A3 LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Sommaire Introduction I Différents profils d élèves pour différentes situations

Plus en détail

RENCONTRES DEPARTEMENTALES

RENCONTRES DEPARTEMENTALES RENCONTRES DEPARTEMENTALES 2014/2015 DANSE A EPINAY 20 classes Document à l attention des enseignants Jeudi 02 avril 2015 En ligne sur le site de la DSDEN du 93, dans la rubrique EPS : Livrets de compétences

Plus en détail

J'aime pas du tout comment tu chantes

J'aime pas du tout comment tu chantes Lulu Berlue Duo J'aime pas du tout comment tu chantes Contact pour ce spectacle Lucie Prod'homme luluberlueduo@yahoo.fr http://www.luluberlue.eu/ L'équipe artistique Lucie Prod'homme : Paroles, textes

Plus en détail

Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise.

Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise. Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise. Adoptez une position confortable, soit assise, soit couchée. Sentez votre corps se détendre à mesure qu une

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

PAS VU PAS PRIS Hervé Suhubiette

PAS VU PAS PRIS Hervé Suhubiette PAS VU PAS PRIS Hervé Suhubiette Suivant les salles, cette fiche est susceptible d être modifiée, n hésitez pas à nous contacter. CONTACT : Hervé Suhubiette : 06 74 29 27 85 contact@hervesuhubiette.com

Plus en détail

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Les contes du mercredi Pour cette nouvelle saison le Centre Animation Soupetard propose GRATUITEMENT pour les tout- petits

Plus en détail

ESSOURCES PÉDAGOGIQUES

ESSOURCES PÉDAGOGIQUES 2015 MATERNELLES CYCLE I / PS - MS ESSOURCES PÉDAGOGIQUES Introduction Je découvre par les sens MODULES À DÉCOUVRIR PENDANT LA VISITE La Cité des enfants de Vulcania est un lieu d éveil, de découvertes

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique En UEL uniquement Découverte du langage musical autour du piano Musique à l école Création sonore et radiophonique Grand débutant Acquisition des notions de base de la musique autour d un piano. Ce cours

Plus en détail

Tout commence avec une histoire de masses d'air. Lorsque 2 masses d'air se rencontrent, des fronts se forment.

Tout commence avec une histoire de masses d'air. Lorsque 2 masses d'air se rencontrent, des fronts se forment. Tout commence avec une histoire de masses d'air. 2. Lorsque 2 masses d'air se rencontrent, des fronts se forment. Des nuages se forment dans le ciel, dont certains provoquent...... des hydrométéores, 4....

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

Syllabus du cours de musique. Maternelle. enseigné par Joël Chiasson

Syllabus du cours de musique. Maternelle. enseigné par Joël Chiasson Syllabus du cours de musique Maternelle enseigné par Joël Chiasson DESCRIPTION DU COURS Le programme de musique permet aux élèves d explorer leurs idées, leurs expériences et leurs émotions et de développer

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 1. La fête de la musique Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault, CAVILAM

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image Degré : 4P «Sous l océan» Buts Donner une intention précise à son œuvre Distinguer les couleurs chaudes des couleurs froides Appliquer les couleurs en fonction de son intention Associer un sentiment ou

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer La petite poule qui voulait voir la mer Ecris les mots suivants au bon endroit : le titre l auteur - l illustration - l illustrateur - l éditeur Exercices couverture Décris la première de couverture. Que

Plus en détail

SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE. production cie de l alambic christian bourigault

SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE. production cie de l alambic christian bourigault SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE production cie de l alambic christian bourigault «Sur un air deux» est une chorégraphie en trois étapes, trois albums correspondant

Plus en détail

DO SSI ER PED A GO GIQ UE

DO SSI ER PED A GO GIQ UE DO SSI ER PED A GO GIQ UE Sophie Talabot / Gérard Bonnaud Théâtre de la Cheminée Lire Lire Chateauneuf de Gadagne Salle l Arbousière Lundi 14 Mai 14h30 scolaire Lundi 14 Mai 19h00 Tout public Cavaillon

Plus en détail

Compétences souhaitées à la fin des trois cycles de l enseignement spécialisé (musique)

Compétences souhaitées à la fin des trois cycles de l enseignement spécialisé (musique) Compétences souhaitées à la fin des trois cycles de l enseignement spécialisé (musique) Ipmc Institut de pédagogie musicale et chorégraphique Avril 1993 1 Avant-propos 1. Ce texte a été rédigé tout d abord

Plus en détail

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon Dispositifs d actions proposés en 2014-2015 L action choisie dans les dispositifs d actions proposés par l opéra, est développée

Plus en détail

Derrière les bruissons. La Corde à Vent

Derrière les bruissons. La Corde à Vent Derrière les bruissons La Corde à Vent Mercredi 29 et jeudi 30 avril 2009 Derrière les bruissons La Corde à Vent Gérald Chagnard, saxophones sopranino, alto et baryton, mandoline, chant et objets sonores

Plus en détail

u t t o SAISON CULTURELLE accessible à tous FONDETTES

u t t o SAISON CULTURELLE accessible à tous FONDETTES a up lture ccessible ar u t t o SAISON CULTURELLE accessible à tous FONDETTES 2014 Parce que le spectacle est vivant et que le public doit l être aussi! Couv. Confitures et Cie-- Conception graphique Lemon

Plus en détail

Le Bon Accueil Lieu d art contemporain - Sound Art INTERFÉRENCES ATELIERS / EXPOSITION / CONCERT

Le Bon Accueil Lieu d art contemporain - Sound Art INTERFÉRENCES ATELIERS / EXPOSITION / CONCERT Le Bon Accueil Lieu d art contemporain - Sound Art INTERFÉRENCES ATELIERS / EXPOSITION / CONCERT 4 ATELIERS TOUT PUBLIC / 1 INSTALLATION SONORE ET CINETIQUE / 1 PERFORMANCE AUDIOVISUELLE - REVISITER DES

Plus en détail

Les 5 sens Maternelle et cycle 2

Les 5 sens Maternelle et cycle 2 Les 5 sens Maternelle et cycle 2 Objectifs Exemples de visites Propositions d exploitation en arts visuels Service Educatif du Musée de Saint-Lô Dany Jeanne Pourquoi un projet sur les sens? L approche

Plus en détail

Extraits d un carnet de route de mon voyage en Patagonie

Extraits d un carnet de route de mon voyage en Patagonie Manifestations-loisirs / Carnet de route Patagonie / extraits Page 1 / 7 Contenu : Patagonie ARGENTINE Glacier Perito Moreno / El Chalten Fitz Roy et Corre Torre Rédaction : Alain Krummenacher / entrepreneur

Plus en détail

COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy

COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy XTRA LARGE Junior! COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy 27 ancienne Route de Malmedy - 4700

Plus en détail

Les étapes traditionnelles de la réalisation d un opéra

Les étapes traditionnelles de la réalisation d un opéra Les étapes traditionnelles de la réalisation d un opéra Dossier pédagogique Département jeune public En deux mots Combien de temps faut-il pour monter un opéra? Quels types de métiers interviennent lors

Plus en détail

Piano et Guitare ORGANISATION DU CURSUS

Piano et Guitare ORGANISATION DU CURSUS Piano et Guitare ORGANISATION DU CURSUS Le programme du C.E.P.I. piano et guitare comporte trois modules de formation : le module principal dans la discipline dominante (piano ou guitare), un module associé

Plus en détail

Le cabaret mobile eauzone

Le cabaret mobile eauzone le théâtre cabines présente Le cabaret mobile eauzone Fable théâtrale tout public A partir de 8 ans SYNOPSIS Le cabaret mobile eauzone est une fable onirique et sensible qui nous entraîne dans un univers

Plus en détail

LA COMPAGNIE BLEU COMME...

LA COMPAGNIE BLEU COMME... LA COMPAGNIE BLEU COMME... La compagnie Bleu Comme a été créée en 1997. De 1998 à 2004, la compagnie se consacre à différentes créations et productions de spectacles notamment la comédie policière «Opération

Plus en détail

A QUOI SERT LA RESPIRATION? Apporter des connaissances sur la fonction respiratoire, son caractère vital.

A QUOI SERT LA RESPIRATION? Apporter des connaissances sur la fonction respiratoire, son caractère vital. Fiche 1 A QUOI SERT LA RESPIRATION? Objectif Apporter des connaissances sur la fonction respiratoire, son caractère vital. Vocabulaire : respirer / inspirer / expirer / souffler / air / poumons. Notions

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

Ecoute. par Isabelle Philippe et Alain Davignon. Mise en scène : Catherine Vion. Lumières : Michel Wermester. Son : Philippe Fournel Olivier Lecoeur

Ecoute. par Isabelle Philippe et Alain Davignon. Mise en scène : Catherine Vion. Lumières : Michel Wermester. Son : Philippe Fournel Olivier Lecoeur Ecoute par Isabelle Philippe et Alain Davignon Mise en scène : Catherine Vion Lumières : Michel Wermester Son : Philippe Fournel Olivier Lecoeur L une chante, l autre aussi. Elle écrit, il compose, des

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

Historique de la compagnie

Historique de la compagnie Historique de la compagnie Benjamin Lissardy, Maryka Hassi et Maureen Brown se sont réunis en 2008 autour d un projet commun l Ubicoptilux apportant chacun leurs savoir-faire spécifiques en mise en scène,

Plus en détail

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE Musée des beaux-arts de Brest 1 Les objectifs : - Comment percevons-nous les couleurs? Quel rôle joue le cerveau? - Comprendre les choix et les procédés de création

Plus en détail

SEQUENCE LES 5 SENS. LA VUE L œil, La lumière La vision. L ODORAT, Le nez Les substances à l état gazeux L olfaction

SEQUENCE LES 5 SENS. LA VUE L œil, La lumière La vision. L ODORAT, Le nez Les substances à l état gazeux L olfaction SEQUENCE LES 5 SENS COMPETENCES Découverte du monde du vivant - Découvrir les parties du corps et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonction (organes associés) - Observer, décrire, manipuler

Plus en détail

de Mandine Guillaume

de Mandine Guillaume présente Spectacle pour enfants de 6 à 12 ans de Mandine Guillaume d après «Bocalises» de Roland Bousquet L Histoire Méo, poisson d eau douce, mène une existence paisible dans le siphon du lavabo blanc

Plus en détail

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes).

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes). SUJET DE CONCOURS Sujet Exploitation d une documentation scientifique sur le thème de l énergie 2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D,

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

fiches pédagogiques 9. Grand Corps Malade Funambule PAROLES BIOGRAPHIE

fiches pédagogiques 9. Grand Corps Malade Funambule PAROLES BIOGRAPHIE BIOGRAPHIE Grand Corps Malade est le nom de scène de Fabien Marsaud, «l homme à la béquille qui a fait entrer le slam en France par la grande porte» grâce à sa voix et son écriture exceptionnelles. Né

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!»

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Musette s est lassée. Sous son plancher, «cric, crac, croc», Des enfants grignotent, gigotent et se font des croques. Alors un matin, elle

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Préparer sa visite au Scientastic Les 5 sens au cycle 5/8

Préparer sa visite au Scientastic Les 5 sens au cycle 5/8 Préparer sa visite au Scientastic Les 5 sens au cycle 5/8 Afin de profiter au mieux de la visite au Scientastic, nous vous conseillons de donner aux enfants un bagage minimum sur les 5 sens avant votre

Plus en détail

Dossier de presse. Les Créatures

Dossier de presse. Les Créatures Dossier de presse Les Créatures Spectacle hommage à Félix Leclerc Par Hélène MAURICE, Isabelle BAZIN et Marie MAZILLE www.facebook.com/mauricehelenemusic MAJ Mars 2012 1 Une œuvre qui résiste à l épreuve

Plus en détail

... soutient ... met tout en oeuvre ... met en place ... s engage à

... soutient ... met tout en oeuvre ... met en place ... s engage à ... soutient la création, l adaptation et la gestion de toutes formes de créations artistiques liées au spectacle vivant, aux arts plastiques, à l audiovisuel et au multimédia.... met tout en oeuvre pour

Plus en détail

Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels

Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels du 23 novembre 2005 La commission d examens de musique d Eglise et la direction de l Ecole

Plus en détail

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière Loin de mes yeux Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière expérience une dimension unique. Voici un guide tout simple, une carte routière pour vous montrer les chemins

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS

DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS DOSSIERS D INSCRIPTION AUX AUDITIONS DE RECRUTEMENT DU CHŒUR DE L ORCHESTRE DE PARIS Chœur d enfants pp. 2-3 Chœur d adultes pp. 4-10 1 Chœur d enfants de l Orchestre de Paris 191 boulevard Sérurier, 75935

Plus en détail

Pour l examen pédagogique de la SSPM en vue de l obtention du diplôme de professeur de flûte à bec

Pour l examen pédagogique de la SSPM en vue de l obtention du diplôme de professeur de flûte à bec VADE-MECUM Pour l examen pédagogique de la SSPM en vue de l obtention du diplôme de professeur de flûte à bec Rédigé par Marianne Lüthi Niethammer, 1999. Remarque préliminaire : Ce vade-mecum est un commentaire

Plus en détail

La Terre mise en scène

La Terre mise en scène Objectif La pièce peut servir d «évaluation des performances» et offrir aux élèves la possibilité de montrer de manière créative ce qu ils ont appris sur la Terre en tant que système. Vue d ensemble La

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Programme automne 2012

Programme automne 2012 Commission Culturelle et des Loisirs d Orbe Programme automne 2012 Théâtre l Conte l Mime l Musique l Humour Samedi 24 août Soirée haïtienne: dîner - concert Casino d Orbe, dès 19h Avec le groupe Sa-Kai

Plus en détail

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com présente CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com Le spectacle CorVest est un personnage nature. Plein de bonne volonté, il doit tout gérer, seul, et tente de s en accommoder.

Plus en détail

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses!

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses! LE SPECTACLE Dolores Dulce, une vieille dame venue d'un pays lointain d'amérique latine, Cuba, parcourt le monde avec son chariot porteur de friandises et d'histoires. Au passage, elle partage son univers

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

Liens entre la peinture et la poésie

Liens entre la peinture et la poésie Liens entre la peinture et la poésie Ophélie dans Hamlet Ophélie est un personnage fictif de la tragédie d Hamlet, une célèbre pièce de William Shakespeare. Elle partage une idylle romantique avec Hamlet

Plus en détail

BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant. et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions.

BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant. et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant Ils (les élèves) découvrent les parties du corps et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. Le goût Objectifs : Reconnaitre les

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

LA princesse aux petits prouts

LA princesse aux petits prouts Communiqué de presse présente LA princesse aux petits prouts de Leïla Brient illustré par Claire Gaudriot Le résumé LA princesse aux petits prouts, un joli conte décalé qui séduira les enfants autant que

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

«L Homme est un animal mobile»

«L Homme est un animal mobile» présente : «L Homme est un animal mobile» - création 2015 - www.lamenagerie.com Durant trois jours et trois nuits, sur une place et dans les rues adjacentes, des hommes en noirs, peintres, affichistes,

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

Remue méninge (10 minutes) Dressez la liste des idées, des thèmes ou des sujets proposés par les membres du groupe 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

Remue méninge (10 minutes) Dressez la liste des idées, des thèmes ou des sujets proposés par les membres du groupe 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Danses pour des jeunes par des jeunes Processus de création Nous nous exprimons par la danse La danse qui sera créée devra refléter une préoccupation sociale qui est importante et signifiante à ta génération.

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

Quelques règles de description des mouvements

Quelques règles de description des mouvements Introduction 1 9 Quelques règles de description des mouvements Dans ce livre, tout autant que de voix, il sera souvent question de mouvement. Nommer et décrire les mouvements est une tâche complexe, car

Plus en détail

Tout au long de l année

Tout au long de l année Objectifs Familiariser les élèves avec le relevé d informations sur un journal de bord. Apprendre aux élèves à utiliser des instruments d observation scientifiques. Réaliser des dessins d observations

Plus en détail

une pièce d Alain Julien Rudefoucauld mise en scène : Mathieu Béguier interprétée par Julie Allainmat

une pièce d Alain Julien Rudefoucauld mise en scène : Mathieu Béguier interprétée par Julie Allainmat une pièce d Alain Julien Rudefoucauld mise en scène : Mathieu Béguier interprétée par Julie Allainmat La Compagnie des PasPerdus Compagnie de théâtre professionnelle consacrée aux auteurs vivants et/ou

Plus en détail

Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant.

Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. PARCOURS CULTUREL VILLE DE ST-JULIEN-EN-GENEVOIS Année scolaire 204/5 Dispositif : Ateliers de découverte et de pratique artistique Structures ressources : Service Culturel/MJC inscription par le biais

Plus en détail

LES MUSIQUES TRAD SE RACONTENT

LES MUSIQUES TRAD SE RACONTENT LES MUSIQUES TRAD SE RACONTENT VIDEO CONFERENCES Michel Lebreton lebreton.mic@gmail.com Photo Alain Dhieux - Calais DU FOLK AUX MUSIQUES TRAD 50 ANS DE REVIVALISME Cette rencontre en deux volets retrace

Plus en détail

Stromae Alors on danse

Stromae Alors on danse Chanson Stromae Alors on danse Alors on danse (x 3) Qui dit études dit travail, Qui dit taf 1 te dit les thunes 2, Qui dit argent dit dépenses, Qui dit crédit dit créance 3, Qui dit dette te dit huissier

Plus en détail

Rythme et percussions à l école maternelle

Rythme et percussions à l école maternelle Jérôme Vial CPDEM Inspection Académique de l Allier, Rythme et percussions à l école maternelle Les activités suivantes peuvent être proposées de la PS à la GS, en différenciant les attentes. Jeux vocaux

Plus en détail

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques DERNIÈRE IMPRESSION LE er août 203 à 7:04 Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques Table des matières Onde périodique 2 2 Les ondes sinusoïdales 3 3 Les ondes acoustiques 4 3. Les sons audibles.............................

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail