LA PRÉSENCE DU FRANÇAIS DANS L AFFICHAGE PUBLIC AU QUÉBEC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA PRÉSENCE DU FRANÇAIS DANS L AFFICHAGE PUBLIC AU QUÉBEC"

Transcription

1 LA PRÉSENCE DU FRANÇAIS DANS L AFFICHAGE PUBLIC AU CATHERINE BERGERON * AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE Au printemps 2015, la Cour d appel confirmait que la Charte de la langue française et le Règlement sur la langue du commerce et des affaires permettent l'affichage public d'une marque de commerce ne comportant pas de français (et n'ayant aucune version française), et ce, y compris lorsque cette marque est affichée sur la façade d'un commerce. Le gouvernement québécois n avait alors pas tardé à promettre l adoption de certaines modifications au Règlement afin d assurer une meilleure présence du français dans l affichage public. Un an plus tard, un projet de Règlement modifiant le Règlement sur la langue du commerce et des affaires («Projet de Règlement») est publié, visant non pas à franciser les marques de commerce mais à assurer un affichage extérieur prédominant en langue française. Les modifications proposées au Règlement s insèrent à la suite des dispositions permettant l'affichage public et la publicité commerciale dans une autre langue que le français, notamment dans le cas des marques de commerce reconnues au sens de la Loi sur les marques de commerce. Ces nouvelles dispositions exigeront donc que l utilisation de marques de commerce non francophones, affichées à l extérieur d un immeuble, doive respecter une présence suffisante du français par l utilisation (article 25.1 du Projet de Règlement) : 1. d un générique ou d un descriptif des produits et des services visés; 2. d un slogan; 3. de tout autre terme ou mention, et ce, en privilégiant l affichage d information portant sur les produits ou les services. Le Projet de Règlement vise de façon large toutes marques affichées «à l extérieur d un immeuble», que cet immeuble ait pignon sur rue ou qu il s agisse d un local situé à l intérieur d un immeuble tel un centre commercial, et que l affichage en lien avec cet immeuble ou ce local apparaisse notamment sur son toit, sur une enseigne en saillie ou perpendiculaire, ou sur une borne ou autre structure indépendante. Certaines exceptions sont prévues dans le cas de certains types d affichage, notamment dans le cas où une marque de commerce apparaît à plus d un endroit. Il CIPS, * De, un cabinet multidisciplinaire d'avocats et d'agents de brevets et de marques de commerce. Publié dans le Bulletin Printemps 2016 (vol. 19 n o 3) du cabinet. Publication F.

2 2 est également utile de noter que les installations à vocation temporaire ou saisonnière échappent à ces nouvelles exigences d affichage. (article 25.2 du Projet de Règlement) Au-delà de prévoir où et à qui ces exigences s adressent, le défi du législateur était sans aucun doute de trouver des termes clairs établissant le cadre nécessairement subjectif des «qualités» d un affichage qui passe le test de la présence suffisante du français. Le Projet de Règlement prévoit à cet égard que l affichage doit (article 25.3 du Projet de Règlement) : 1. conférer au français une visibilité permanente, similaire à celle de la marque de commerce affichée; 2. assurer une lisibilité dans le même champ visuel que celui qui est principalement visé par l affichage de la marque de commerce. L élément en français, notamment un terme générique, un descriptif ou un slogan, doit donc être visible et lisible de façon similaire à la marque de commerce. Cela exige que l affichage en français, par rapport à la marque de commerce dans une autre langue que le français, doit être conçu, éclairé et situé de manière à permettre de les lire facilement tous les deux à la fois, que la marque de commerce et l élément en français soient affichés au même endroit ou non. Par exemple, le générique «restaurant mexicain» pourrait accompagner, à proximité, le nom d un restaurant en espagnol sur l enseigne extérieure du restaurant ou, alternativement, les détails du menu offert pourraient apparaître lisiblement en français ailleurs sur la devanture du restaurant, à condition que l enseigne et le menu apparaissent dans le même champ visuel des consommateurs. Des exemples de conditions d affichage en français sont publiés sur le site du Ministère de la culture et des communications < Le Projet de Règlement prévoit de multiples autres précisions et exceptions servant à encadrer ces nouvelles exigences et à favoriser une application la plus accessible des paramètres visant le respect de la liberté de commerce et celui de la langue française dans l affichage public au Québec. Seul le temps nous dira si ces nouvelles dispositions auront l effet souhaité et comment elles seront appliquées par les commerçants. Selon le gouvernement, un bassin limité d entreprises se trouve réellement visé par le Projet de Règlement, plusieurs ayant déjà choisi d utiliser des indications en français dans leur affichage. Les autres auront trois ans, à compter de la date d entrée en vigueur du Projet de Règlement, pour s y conformer. Finalement, en corollaire à ce Projet de Règlement, le gouvernement propose également une modification au Règlement précisant la portée de l expression «de façon nettement prédominante» pour l application de la Charte de la langue française afin de confirmer la portée actuelle des exceptions prévues au Règlement et d apporter certaines précisions dans l appréciation de l impact visuel d un affichage.

3 3

4 4 Pour des services de conseils dans le domaine de la propriété intellectuelle et des technologies de l'information et des communications (incluant les services d agents de brevets et de marques de commerce) de même que des services juridiques. ROBIC, un groupe d'avocats et d'agents de brevets et de marques de commerce voué depuis 1892 à la protection et à la valorisation de la propriété intellectuelle dans tous les domaines: brevets, dessins industriels et modèles utilitaires; marques de commerce, marques de certification et appellations d'origine; droits d'auteur, propriété littéraire et artistique, droits voisins et de l'artiste interprète; informatique, logiciels et circuits intégrés; biotechnologies, pharmaceutiques et obtentions végétales; secrets de commerce, know-how et concurrence; licences, franchises et transferts de technologies; commerce électronique, distribution et droit des affaires; marquage, publicité et étiquetage; poursuite, litige et arbitrage; vérification diligente et audit. ROBIC, a group of lawyers and of patent and trademark agents dedicated since 1892 to the protection and the valorization of all fields of intellectual property: patents, industrial designs and utility patents; trademarks, certification marks and indications of origin; copyright and entertainment law, artists and performers, neighbouring rights; computer, software and integrated circuits; biotechnologies, pharmaceuticals and plant breeders; trade secrets, knowhow, competition and anti-trust; licensing, franchising and technology transfers; e-commerce, distribution and business law; marketing, publicity and labelling; prosecution litigation and arbitration; due diligence. / MD COPYRIGHTER TM/MC IDEAS LIVE HERE / MD IL A TOUT DE MÊME FALLU L'INVENTER! / MD LA MAÎTRISE DES INTANGIBLES / MD LEGER ROBIC RICHARD / MD NOS FENÊTRES GRANDES OUVERTES SUR LE MONDE DES AFFAIRES / MD PATENTER / MD ou marque stylisée «R» stylisé / MD

5 5 ROBIC / MD ou marque stylisée ROBIC ++++ / MD ou marque stylisée ROBIC + DROIT +AFFAIRES +SCIENCES +ARTS / MD ou marque stylisée ROBIC +LAW +BUSINESS +SCIENCE +ART / MD THE TRADEMARKER GROUP TM/MC TRADEMARKER TM/MC VOS IDÉES À LA PORTÉE DU MONDE, DES AFFAIRES À LA GRANDEUR DE LA PLANÈTE / MD YOUR BUSINESS IS THE WORLD OF IDEAS; OUR BUSINESS BRINGS YOUR IDEAS TO THE WORLD / MD Marques de commerce de pour ses services de conseils dans le domaine de la propriété intellectuelle et des technologies de l'information et des communications (incluant les services d agents de brevets et de marques de commerce) de même que ses services juridiques ************************************************************************************************* * For services pertaining to intellectual property, technology and communication law and related matters (including patent and trade-mark agency services) as well as legal services. ROBIC, un groupe d'avocats et d'agents de brevets et de marques de commerce voué depuis 1892 à la protection et à la valorisation de la propriété intellectuelle dans tous les domaines: brevets, dessins industriels et modèles utilitaires; marques de commerce, marques de certification et appellations d'origine; droits d'auteur, propriété littéraire et artistique, droits voisins et de l'artiste interprète; informatique, logiciels et circuits intégrés; biotechnologies, pharmaceutiques et obtentions végétales; secrets de commerce, know-how et concurrence; licences, franchises et transferts de technologies; commerce électronique, distribution et droit des affaires; marquage, publicité et

6 6 étiquetage; poursuite, litige et arbitrage; vérification diligente et audit. ROBIC, a group of lawyers and of patent and trademark agents dedicated since 1892 to the protection and the valorization of all fields of intellectual property: patents, industrial designs and utility patents; trademarks, certification marks and indications of origin; copyright and entertainment law, artists and performers, neighbouring rights; computer, software and integrated circuits; biotechnologies, pharmaceuticals and plant breeders; trade secrets, knowhow, competition and anti-trust; licensing, franchising and technology transfers; e-commerce, distribution and business law; marketing, publicity and labelling; prosecution litigation and arbitration; due diligence. / MD COPYRIGHTER TM/MC IDEAS LIVE HERE / MD IL A TOUT DE MÊME FALLU L'INVENTER! / MD LA MAÎTRISE DES INTANGIBLES / MD LEGER ROBIC RICHARD / MD NOS FENÊTRES GRANDES OUVERTES SUR LE MONDE DES AFFAIRES / MD PATENTER / MD or stylized R / MD ROBIC / MD or stylized ROBIC ++++ / MD or stylized ROBIC + DROIT +AFFAIRES +SCIENCES +ARTS / MD or stylized ROBIC +LAW +BUSINESS +SCIENCE +ART / MD THE TRADEMARKER GROUP TM/MC TRADEMARKER TM/MC VOS IDÉES À LA PORTÉE DU MONDE, DES AFFAIRES À LA GRANDEUR DE LA PLANÈTE / MD

7 7 YOUR BUSINESS IS THE WORLD OF IDEAS; OUR BUSINESS BRINGS YOUR IDEAS TO THE WORLD / MD Trade-marks of ROBIC, LLP for its services pertaining to intellectual property, technology and communication law and related matters (including patent and trade-mark agency services) as well as legal services

PROTÉGEZ CES DONNÉES QUE JE NE SAURAIS VOIR!

PROTÉGEZ CES DONNÉES QUE JE NE SAURAIS VOIR! PROTÉGEZ CES DONNÉES QUE JE NE SAURAIS VOIR! PIERRE-MARC GENDRON * AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE «Par de pareils objets les âmes sont blessées; et cela fait venir de coupables pensées.»

Plus en détail

L AFFAIRE DUNKIN DONUTS: BEIGNES ET CAFÉS POUR 11 MILLIONS $

L AFFAIRE DUNKIN DONUTS: BEIGNES ET CAFÉS POUR 11 MILLIONS $ L AFFAIRE DUNKIN DONUTS: BEIGNES ET CAFÉS POUR 11 MILLIONS $ MARIE-ÈVE CÔTÉ ET CAMILLE AUBIN * AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE En avril 2015, la Cour d appel du Québec condamna le

Plus en détail

L AFFICHAGE DES MARQUES UNIQUEMENT EN ANGLAIS? C EST MAINTENANT POSSIBLE AU QUÉBEC POUR L INSTANT

L AFFICHAGE DES MARQUES UNIQUEMENT EN ANGLAIS? C EST MAINTENANT POSSIBLE AU QUÉBEC POUR L INSTANT L AFFICHAGE DES MARQUES UNIQUEMENT EN ANGLAIS? C EST MAINTENANT POSSIBLE AU POUR L INSTANT STELLA SYRIANOS * AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE Pour l instant, un récent jugement de la

Plus en détail

TOUS LES VÉLOS NE NAISSENT PAS ÉGAUX

TOUS LES VÉLOS NE NAISSENT PAS ÉGAUX TOUS LES VÉLOS NE NAISSENT PAS ÉGAUX JULIEN PERRON-PICHÉ * AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE La contrefaçon affecte une large gamme de produits manufacturés, et plus particulièrement

Plus en détail

LA LIBERTÉ DE LA PRESSE À L ÈRE NUMÉRIQUE*

LA LIBERTÉ DE LA PRESSE À L ÈRE NUMÉRIQUE* COMPTE RENDU LA LIBERTÉ DE LA PRESSE À L ÈRE NUMÉRIQUE* LOUISE LESÈCHE** AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE L avènement de l Internet a mené ces dernières années au développement de nombreux

Plus en détail

COMMENT ACCÉLÉRER UNE DEMANDE DE BREVET AU CANADA?

COMMENT ACCÉLÉRER UNE DEMANDE DE BREVET AU CANADA? COMMENT ACCÉLÉRER UNE DEMANDE DE BREVET AU CANADA? GABRIELLE MOISAN ET KARINA LAFLAMME * ROBIC, SENCRL AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE Quelles sont les options pour accélérer l'examen

Plus en détail

LES BREVETS DANS LE DOMAINE PHARMACEUTIQUE, DIFFÉRENTES MANIÈRES DE PROTÉGER UN MÉDICAMENT AU CANADA

LES BREVETS DANS LE DOMAINE PHARMACEUTIQUE, DIFFÉRENTES MANIÈRES DE PROTÉGER UN MÉDICAMENT AU CANADA LES BREVETS DANS LE DOMAINE PHARMACEUTIQUE, DIFFÉRENTES MANIÈRES DE PROTÉGER UN MÉDICAMENT AU CANADA NADIM NOUJEM * AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE Dans sa chronique du numéro de l

Plus en détail

QUELLES SONT LES CONSÉQUENCES AU CANADA DE LA COMMUNICATION PUBLIQUE D UNE INVENTION?

QUELLES SONT LES CONSÉQUENCES AU CANADA DE LA COMMUNICATION PUBLIQUE D UNE INVENTION? QUELLES SONT LES CONSÉQUENCES AU CANADA DE LA COMMUNICATION PUBLIQUE D UNE INVENTION? MICHEL BÉLANGER * ROBIC, SENCRL AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES Ça y est! Eurêka! Après beaucoup de travail

Plus en détail

PROTÉGER LE DROIT DE PRIORITÉ À UNE INVENTION PAR LE DÉPÔT D'UNE DEMANDE DE BREVET INFORMELLE

PROTÉGER LE DROIT DE PRIORITÉ À UNE INVENTION PAR LE DÉPÔT D'UNE DEMANDE DE BREVET INFORMELLE PROTÉGER LE DROIT DE PRIORITÉ À UNE INVENTION PAR LE DÉPÔT D'UNE DEMANDE DE BREVET INFORMELLE Isabelle Girard* LEGER ROBIC RICHARD, S.E.N.C.R.L. Avocats, agents de brevets et de marques Centre CDP Capital

Plus en détail

COMMENT TRANSFÉRER LA PROPRIÉTÉ D UNE INVENTION AU CANADA?

COMMENT TRANSFÉRER LA PROPRIÉTÉ D UNE INVENTION AU CANADA? COMMENT TRANSFÉRER LA PROPRIÉTÉ D UNE INVENTION AU CANADA? MICHEL BÉLANGER * ROBIC, SENCRL AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES Comment transférer la propriété d une invention au Canada? Un tel transfert

Plus en détail

ACCORD CANADA - UE: SÉCURITÉ ET MISE EN GARDE

ACCORD CANADA - UE: SÉCURITÉ ET MISE EN GARDE ACCORD CANADA - UE: SÉCURITÉ ET MISE EN GARDE JASON MOSCOVICI * ROBIC, SENCRL AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE Après plusieurs années de négociations, on annonçait la conclusion du

Plus en détail

LA PERSONNE ÂGÉE ET L'EXERCICE DES DROITS RELIÉS À SA PERSONNE

LA PERSONNE ÂGÉE ET L'EXERCICE DES DROITS RELIÉS À SA PERSONNE LA PERSONNE ÂGÉE ET L'EXERCICE DES DROITS RELIÉS À SA PERSONNE Barry Gamache * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital 1001 Square-Victoria Bloc

Plus en détail

LES CONTRATS DE TRANSFERT TECHNOLOGIQUE DANS LE DOMAINE DES BIOTECHNOLOGIES

LES CONTRATS DE TRANSFERT TECHNOLOGIQUE DANS LE DOMAINE DES BIOTECHNOLOGIES LES CONTRATS DE TRANSFERT TECHNOLOGIQUE DANS LE DOMAINE DES BIOTECHNOLOGIES BOB H. SOTIRIADIS * AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE Lors de ma présentation PowerPoint, j'ai tenté de juxtaposer

Plus en détail

16 QUESTIONS ET RÉPONSES CONCERNANT LES DESSINS INDUSTRIELS

16 QUESTIONS ET RÉPONSES CONCERNANT LES DESSINS INDUSTRIELS 16 QUESTIONS ET RÉPONSES CONCERNANT LES DESSINS INDUSTRIELS par François M. Grenier * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital 1001 Square-Victoria

Plus en détail

BIENVENUE AU FINANCEMENT PARTICIPATIF EN CAPITAL!

BIENVENUE AU FINANCEMENT PARTICIPATIF EN CAPITAL! BIENVENUE AU FINANCEMENT PARTICIPATIF EN CAPITAL! VINCENT BERGERON ET MARTIN GAUTHIER * AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE «Le financement participatif par l émission de titres au Canada

Plus en détail

L ENREGISTRABILITÉ DE LA COULEUR ET DE LA FORME DES COMPRIMÉS

L ENREGISTRABILITÉ DE LA COULEUR ET DE LA FORME DES COMPRIMÉS 1 L ENREGISTRABILITÉ DE LA COULEUR ET DE LA FORME DES COMPRIMÉS Stella Syrianos * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital 1001 Square-Victoria

Plus en détail

EXPUNGEMENT OF A TRADE-MARK REGISTRATION AND PRIOR USE

EXPUNGEMENT OF A TRADE-MARK REGISTRATION AND PRIOR USE EXPUNGEMENT OF A TRADE-MARK REGISTRATION AND PRIOR USE By Catherine Bergeron * LEGER ROBIC RICHARD, Lawyers, ROBIC, Patent & Trademark Agents Centre CDP Capital 1001 Square-Victoria - Bloc E 8 th Floor

Plus en détail

LES CAHIERS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE JANVIER 2007 VOL. 19 N O 1 PRÉSENTATION

LES CAHIERS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE JANVIER 2007 VOL. 19 N O 1 PRÉSENTATION 1 LES CAHIERS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE JANVIER 2007 VOL. 19 N O 1 PRÉSENTATION Laurent Carrière * LEGER ROBIC RICHARD, S.E.N.C.R.L. Avocats, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital

Plus en détail

STRATÉGIE POUR LA PROTECTION D UNE INVENTION PREMIÈRE PARTIE : LA PROTECTION AU CANADA

STRATÉGIE POUR LA PROTECTION D UNE INVENTION PREMIÈRE PARTIE : LA PROTECTION AU CANADA STRATÉGIE POUR LA PROTECTION D UNE INVENTION PREMIÈRE PARTIE : LA PROTECTION AU CANADA MICHEL BÉLANGER * ROBIC, S.E.N.C.R.L. AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE Établir la meilleure stratégie

Plus en détail

LOI CANADIENNE SUR LES MARQUES DE COMMERCE ANNOTÉE

LOI CANADIENNE SUR LES MARQUES DE COMMERCE ANNOTÉE LOI CANADIENNE SUR LES MARQUES DE COMMERCE ANNOTÉE Hugues G. Richard et Laurent Carrière * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital 1001 Square-Victoria

Plus en détail

LE PARTAGE DE FICHIERS MUSICAUX SUR L INTERNET EST TOUJOURS LÉGAL, DU MOINS POUR MAINTENANT

LE PARTAGE DE FICHIERS MUSICAUX SUR L INTERNET EST TOUJOURS LÉGAL, DU MOINS POUR MAINTENANT 1 LE PARTAGE DE FICHIERS MUSICAUX SUR L INTERNET EST TOUJOURS LÉGAL, DU MOINS POUR MAINTENANT Par Bob H. Sotiriadis et France Lessard * LEGER ROBIC RICHARD, Lawyers ROBIC, Patent & Trademark Agents Centre

Plus en détail

L OBLIGATION D IMMATRICULATION D UNE SOCIÉTÉ ÉTRANGÈRE AU QUÉBEC

L OBLIGATION D IMMATRICULATION D UNE SOCIÉTÉ ÉTRANGÈRE AU QUÉBEC 1 L OBLIGATION D IMMATRICULATION D UNE SOCIÉTÉ ÉTRANGÈRE AU QUÉBEC Par Alexandra Steele * LEGER ROBIC RICHARD, Lawyers ROBIC, Patent & Trademark Agents Centre CDP Capital 1001 Square-Victoria - Bloc E

Plus en détail

QUELQUES RENSEIGNEMENTS UTILES RELATIVEMENT AUX CESSIONS ET CHANGEMENTS DE NOMS AFFECTANT UNE MARQUE DE COMMERCE

QUELQUES RENSEIGNEMENTS UTILES RELATIVEMENT AUX CESSIONS ET CHANGEMENTS DE NOMS AFFECTANT UNE MARQUE DE COMMERCE QUELQUES RENSEIGNEMENTS UTILES RELATIVEMENT AUX CESSIONS ET CHANGEMENTS DE NOMS AFFECTANT UNE MARQUE DE COMMERCE Laurent Carrière* LEGER ROBIC RICHARD, S.E.N.C.R.L. Avocats, agents de brevets et de marques

Plus en détail

PROJET DE LOI C-38, LOI MODIFIANT LA LOI SUR LA COUR FEDERALE, ETC...

PROJET DE LOI C-38, LOI MODIFIANT LA LOI SUR LA COUR FEDERALE, ETC... PROJET DE LOI C-38, LOI MODIFIANT LA LOI SUR LA COUR FEDERALE, ETC... Hugues G. Richard * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital 1001 Square-Victoria

Plus en détail

KATY PERRY S LEFT SHARK: ATTEMPTING TO PROFIT FROM A VIRAL PHENOMENON

KATY PERRY S LEFT SHARK: ATTEMPTING TO PROFIT FROM A VIRAL PHENOMENON KATY PERRY S LEFT SHARK: ATTEMPTING TO PROFIT FROM A VIRAL PHENOMENON ALEXANDRE C. ARCHAMBAULT AND THOMAS GAGNON-VAN LEEUWEN * LAWYERS, PATENT AND TRADE-MARK AGENTS In an era where information can often

Plus en détail

CE QUE TOUT CHIMISTE AVERTI DEVRAIT SAVOIR SUR LES BREVETS. MINI GUIDE DU DÉPOSANT - PARTIE II

CE QUE TOUT CHIMISTE AVERTI DEVRAIT SAVOIR SUR LES BREVETS. MINI GUIDE DU DÉPOSANT - PARTIE II CE QUE TOUT CHIMISTE AVERTI DEVRAIT SAVOIR SUR LES BREVETS. MINI GUIDE DU DÉPOSANT - PARTIE II LAURENCE BOURGET-MERLE ET ZHEN WONG * ROBIC, S.E.N.C.R.L. AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES Dans la

Plus en détail

À QUEL MOMENT UNE PERSONNE DOIT-ELLE REVENDIQUER LE STATUT DE PETITE ENTITÉ EN VERTU DES RÈGLES SUR LES BREVETS?

À QUEL MOMENT UNE PERSONNE DOIT-ELLE REVENDIQUER LE STATUT DE PETITE ENTITÉ EN VERTU DES RÈGLES SUR LES BREVETS? 1 À QUEL MOMENT UNE PERSONNE DOIT-ELLE REVENDIQUER LE STATUT DE PETITE ENTITÉ EN VERTU DES RÈGLES SUR LES BREVETS? Nathalie Jodoin et Philippe Laporte* LEGER ROBIC RICHARD, S.E.N.C.R.L. Avocats, agents

Plus en détail

LES CAHIERS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE MAI 2001 VOL. 13 N O 3 PRÉSENTATION

LES CAHIERS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE MAI 2001 VOL. 13 N O 3 PRÉSENTATION 1 LES CAHIERS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE MAI 2001 VOL. 13 N O 3 PRÉSENTATION Laurent Carrière * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital 1001

Plus en détail

CE QUE TOUT CHIMISTE AVERTI DEVRAIT SAVOIR SUR LES BREVETS III L'ARTICLE SCIENTIFIQUE, UN EXCELLENT OUTIL POUR LA RÉDACTION D UNE DEMANDE DE BREVET

CE QUE TOUT CHIMISTE AVERTI DEVRAIT SAVOIR SUR LES BREVETS III L'ARTICLE SCIENTIFIQUE, UN EXCELLENT OUTIL POUR LA RÉDACTION D UNE DEMANDE DE BREVET CE QUE TOUT CHIMISTE AVERTI DEVRAIT SAVOIR SUR LES BREVETS III L'ARTICLE SCIENTIFIQUE, UN EXCELLENT OUTIL POUR LA RÉDACTION D UNE DEMANDE DE BREVET DAMIEN CALVET * ROBIC,, S.E.N.C.R.L. AVOCATS, AGENTS

Plus en détail

LES DÉTENTEURS DE DROITS DANS UNE MARQUE DE COMMERCE DEVRAIENT SE PRÉOCCUPER DE L'ENTRÉE EN VIGUEUR DU NOUVEAU DOMAINE DE TÊTE.BIZ

LES DÉTENTEURS DE DROITS DANS UNE MARQUE DE COMMERCE DEVRAIENT SE PRÉOCCUPER DE L'ENTRÉE EN VIGUEUR DU NOUVEAU DOMAINE DE TÊTE.BIZ 1 LES DÉTENTEURS DE DROITS DANS UNE MARQUE DE COMMERCE DEVRAIENT SE PRÉOCCUPER DE L'ENTRÉE EN VIGUEUR DU NOUVEAU DOMAINE DE TÊTE.BIZ Marcel Naud * LEGER ROBIC RICHARD, S.E.N.C.R.L. Avocats, agents de brevets

Plus en détail

L AUTOROUTE VERTE OU COMMENT OBTENIR PLUS RAPIDEMENT DES BREVETS «VERTS»

L AUTOROUTE VERTE OU COMMENT OBTENIR PLUS RAPIDEMENT DES BREVETS «VERTS» L AUTOROUTE VERTE OU COMMENT OBTENIR PLUS RAPIDEMENT DES BREVETS «VERTS» MARINE KÉRARON * ROBIC, S.E.N.C.R.L. AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE Depuis le 3 mars 2011 au Canada, il est

Plus en détail

LA DEMANDE DE BREVET INTERNATIONALE (PCT): UNE STRATÉGIE DE CHOIX POUR UNE PROTECTION MAXIMALE À L'ÉTRANGER

LA DEMANDE DE BREVET INTERNATIONALE (PCT): UNE STRATÉGIE DE CHOIX POUR UNE PROTECTION MAXIMALE À L'ÉTRANGER LA DEMANDE DE BREVET INTERNATIONALE (PCT): UNE STRATÉGIE DE CHOIX POUR UNE PROTECTION MAXIMALE À L'ÉTRANGER DAMIEN CALVET ET LAURENCE BOURGET-MERLE * ROBIC, S.E.N.C.R.L. AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE

Plus en détail

TESLA MOTORS: COPY US IF YOU WANT

TESLA MOTORS: COPY US IF YOU WANT TESLA MOTORS: COPY US IF YOU WANT JEAN-FRANÇOIS JOURNAULT AND JEAN-SÉBASTIEN RODRIGUEZ PAQUETTE * LAWYERS, PATENT AND TRADE-MARK AGENTS On June 12th, Elon Musk, CEO of the Tesla Motors automaker, issued

Plus en détail

WARNING TO ALL PIRATES: CHECK YOUR MAILBOX!

WARNING TO ALL PIRATES: CHECK YOUR MAILBOX! WARNING TO ALL PIRATES: CHECK YOUR MAILBOX! JEAN-SÉBASTIEN RODRIGUEZ-PAQUETTE * LAWYERS, PATENT AND TRADE-MARK AGENTS Canadian Internet users who illegally download content are now even more likely to

Plus en détail

BREVET DANS LE DOMAINE PHARMACEUTIQUE PREMIÈRE PARTIE : COMMENT PROTÉGER UN MÉDICAMENT?

BREVET DANS LE DOMAINE PHARMACEUTIQUE PREMIÈRE PARTIE : COMMENT PROTÉGER UN MÉDICAMENT? BREVET DAS LE DOMAIE PHARMACEUTIQUE PREMIÈRE PARTIE : COMMET PROTÉGER U MÉDICAMET? DAMIE CALVET ET LAURECE BOURGET-MERLE * ROBIC, S.E..C.R.L. AVOCATS, AGETS DE BREVETS ET DE MARQUES L une des branches

Plus en détail

LES CAHIERS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE MAI 2006 VOL. 18 N O 2 PRÉSENTATION

LES CAHIERS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE MAI 2006 VOL. 18 N O 2 PRÉSENTATION 1 LES CAHIERS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE MAI 2006 VOL. 18 N O 2 PRÉSENTATION Laurent Carrière * LEGER ROBIC RICHARD, S.E.N.C.R.L. Avocats, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital

Plus en détail

LA SOURIS EST BREVETABLE

LA SOURIS EST BREVETABLE LA SOURIS EST BREVETABLE Louis-Pierre Gravelle * Zhen Wong LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital 1001 Square-Victoria Bloc E - 8 e étage Montréal

Plus en détail

Affichage. des marques de commerce

Affichage. des marques de commerce OFFICE QUÉBÉCOIS DE LA LANGUE FRANÇAISE Affichage des marques de commerce Les obligations des entreprises relativement à l affichage extérieur d une marque de commerce uniquement dans une autre langue

Plus en détail

UNE CLAUSE D EXCLUSIVITÉ PAS SUFFISAMMENT MUSCLÉE

UNE CLAUSE D EXCLUSIVITÉ PAS SUFFISAMMENT MUSCLÉE UNE CLAUSE D EXCLUSIVITÉ PAS SUFFISAMMENT MUSCLÉE CATHERINE BERGERON * AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE Introduction 1. Les clauses d exclusivité - généralités 2. L affaire Curves c

Plus en détail

BAYH-DOLE: DÉJÀ 30 ANS - LE GOUVERNEMENT DOIT-IL DEMEURER PROPRIÉTAIRE DES BREVETS D'INVENTION DÉCOULANT DE SES SUBVENTIONS?

BAYH-DOLE: DÉJÀ 30 ANS - LE GOUVERNEMENT DOIT-IL DEMEURER PROPRIÉTAIRE DES BREVETS D'INVENTION DÉCOULANT DE SES SUBVENTIONS? BAYH-DOLE: DÉJÀ 30 ANS - LE GOUVERNEMENT DOIT-IL DEMEURER PROPRIÉTAIRE DES BREVETS D'INVENTION DÉCOULANT DE SES SUBVENTIONS? FRANÇOIS PAINCHAUD ET GABRIELLE MOISAN * ROBIC, SENCRL AVOCATS, AGENTS DE BREVETS

Plus en détail

CAHIERS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE. PRÉSENTATION Janvier 2016, vol 28 n o 1

CAHIERS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE. PRÉSENTATION Janvier 2016, vol 28 n o 1 CAHIERS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE PRÉSENTATION Janvier 2016, vol 28 n o 1 LAURENT CARRIÈRE * AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE Il m arrive de surfer sur les mots, de me tenir en équilibre

Plus en détail

À QUI APPARTIENT L INVENTION RÉALISÉE PAR UN EMPLOYÉ AU CANADA?

À QUI APPARTIENT L INVENTION RÉALISÉE PAR UN EMPLOYÉ AU CANADA? À QUI APPARTIENT L INVENTION RÉALISÉE PAR UN EMPLOYÉ AU CANADA? MICHEL BÉLANGER ET CLÉA IAVARONE-TURCOTTE * ROBIC, S.E.N.C.R.L. AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES À qui appartient l invention réalisée

Plus en détail

MODE IRONIQUE UNE NOUVELLE MENACE POUR LES MARQUES DE LUXE

MODE IRONIQUE UNE NOUVELLE MENACE POUR LES MARQUES DE LUXE MODE IRONIQUE UNE NOUVELLE MENACE POUR LES MARQUES DE LUXE STEVEN BENTO * AVOCATS ET AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE Introduction La musique et la mode connaissent une histoire d'amour depuis

Plus en détail

LA MISE AU SECRET D INVENTIONS APRÈS LE DÉPÔT D UNE DEMANDE DE BREVET EN VERTU DU INVENTION SECRECY ACT AMÉRICAIN

LA MISE AU SECRET D INVENTIONS APRÈS LE DÉPÔT D UNE DEMANDE DE BREVET EN VERTU DU INVENTION SECRECY ACT AMÉRICAIN LA MISE AU SECRET D INVENTIONS APRÈS LE DÉPÔT D UNE DEMANDE DE BREVET EN VERTU DU INVENTION SECRECY ACT AMÉRICAIN JEAN-FRANÇOIS JOURNAULT * ROBIC, SENCRL AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE

Plus en détail

LES CAHIERS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE OCTOBRE 2006 VOL. 18 N O 3 PRÉSENTATION

LES CAHIERS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE OCTOBRE 2006 VOL. 18 N O 3 PRÉSENTATION 1 LES CAHIERS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE OCTOBRE 2006 VOL. 18 N O 3 PRÉSENTATION Laurent Carrière * LEGER ROBIC RICHARD, S.E.N.C.R.L. Avocats, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital

Plus en détail

GESTION ET MAINTIEN DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

GESTION ET MAINTIEN DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE 1 GESTION ET MAINTIEN DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE Louis-Pierre Gravelle * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital 1001 Square-Victoria Bloc

Plus en détail

LA DIVULGATION DE DOCUMENTS AVANT PROCÈS EN VERTU DES NOUVELLES RÈGLES DE LA COUR FÉDÉRALE

LA DIVULGATION DE DOCUMENTS AVANT PROCÈS EN VERTU DES NOUVELLES RÈGLES DE LA COUR FÉDÉRALE LA DIVULGATION DE DOCUMENTS AVANT PROCÈS EN VERTU DES NOUVELLES RÈGLES DE LA COUR FÉDÉRALE par François M. Grenier * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre

Plus en détail

POURSUITE POUR LOGICIELS ESPIONS/PUBLICITAIRES REJETÉE, FAUTE DE COMPÉTENCE DES COURS CANADIENNES

POURSUITE POUR LOGICIELS ESPIONS/PUBLICITAIRES REJETÉE, FAUTE DE COMPÉTENCE DES COURS CANADIENNES 1 POURSUITE POUR LOGICIELS ESPIONS/PUBLICITAIRES REJETÉE, FAUTE DE COMPÉTENCE DES COURS CANADIENNES Alexandra Steele* LEGER ROBIC RICHARD, S.E.N.C.R.L. Avocats, agents de brevets et de marques Centre CDP

Plus en détail

LES CAHIERS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE JANVIER 2004 VOL. 16 N O 2 PRÉSENTATION

LES CAHIERS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE JANVIER 2004 VOL. 16 N O 2 PRÉSENTATION LES CAHIERS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE JANVIER 2004 VOL. 16 N O 2 PRÉSENTATION Laurent Carrière * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital 1001

Plus en détail

UNE MENTION SUR UN SITE WEB PEUT SUFFIRE À AVISER UNE PARTIE À UN CONTRAT D'ADHÉSION D'AMENDEMENTS À CE CONTRAT

UNE MENTION SUR UN SITE WEB PEUT SUFFIRE À AVISER UNE PARTIE À UN CONTRAT D'ADHÉSION D'AMENDEMENTS À CE CONTRAT 1 UNE MENTION SUR UN SITE WEB PEUT SUFFIRE À AVISER UNE PARTIE À UN CONTRAT D'ADHÉSION D'AMENDEMENTS À CE CONTRAT Marcel Naud * LEGER ROBIC RICHARD, avocats, ROBIC, agents de brevets et de marques Centre

Plus en détail

LES PÉRIPÉTIES D UN MANUSCRIT

LES PÉRIPÉTIES D UN MANUSCRIT LES PÉRIPÉTIES D UN MANUSCRIT Alexandra Steele * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital 1001 Square-Victoria Bloc E - 8 e étage Montréal (Québec)

Plus en détail

INCIDENCES DE LA REDÉLIVRANCE D'UN BREVET SUR UNE INSTANCE JUDICIAIRE ET INTERPRÉTATION DU MOT «IDENTIQUE»

INCIDENCES DE LA REDÉLIVRANCE D'UN BREVET SUR UNE INSTANCE JUDICIAIRE ET INTERPRÉTATION DU MOT «IDENTIQUE» INCIDENCES DE LA REDÉLIVRANCE D'UN BREVET SUR UNE INSTANCE JUDICIAIRE ET INTERPRÉTATION DU MOT «IDENTIQUE» Louis-Pierre Gravelle * David Enciso LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et

Plus en détail

ÊTES-VOUS MAITRE DE VOTRE DOMAINE?

ÊTES-VOUS MAITRE DE VOTRE DOMAINE? ÊTES-VOUS MAITRE DE VOTRE DOMAINE? MARCEL NAUD * AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE Comme c est le cas pour les réseaux d électricité et d eau courante, on tient souvent pour acquis le

Plus en détail

DANS QUELLES CIRCONSTANCES LA DIVULGATION OU COMMUNICATION D'UNE INVENTION EN FAIT-ELLE PERDRE LA BREVETABILITÉ?

DANS QUELLES CIRCONSTANCES LA DIVULGATION OU COMMUNICATION D'UNE INVENTION EN FAIT-ELLE PERDRE LA BREVETABILITÉ? 1 DANS QUELLES CIRCONSTANCES LA DIVULGATION OU COMMUNICATION D'UNE INVENTION EN FAIT-ELLE PERDRE LA BREVETABILITÉ? par Bob H. Sotiriadis et Philippe Laporte * LEGER ROBIC RICHARD, Avocats ROBIC, Agents

Plus en détail

LES MARQUES OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES : UNE PROTECTION EN OR

LES MARQUES OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES : UNE PROTECTION EN OR LES MARQUES OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES : UNE PROTECTION EN OR CATHERINE BERGERON * LEGER ROBIC RICHARD, S.E.N.C.R.L. AVOCATS ET AGENTS D EBREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE 1. Introduction Pour l amateur

Plus en détail

RÉCENTS DÉVELOPPEMENTS CONCERNANT L'ALINÉA 30 b) DE LA LOI SUR LES MARQUES DE COMMERCE

RÉCENTS DÉVELOPPEMENTS CONCERNANT L'ALINÉA 30 b) DE LA LOI SUR LES MARQUES DE COMMERCE RÉCENTS DÉVELOPPEMENTS CONCERNANT L'ALINÉA 30 b) DE LA LOI SUR LES MARQUES DE COMMERCE Barry Gamache * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital

Plus en détail

LA BREVETABILITÉ DÉFINITIONS BREVETABILITÉ

LA BREVETABILITÉ DÉFINITIONS BREVETABILITÉ LA BREVETABILITÉ Nathalie Jodoin et Nicolas Pellemans * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital 1001 Square-Victoria Bloc E - 8 e étage Montréal

Plus en détail

LES RISQUES DE CONTREFAÇON DE BREVETS DANS LE DOMAINE AÉROSPATIAL

LES RISQUES DE CONTREFAÇON DE BREVETS DANS LE DOMAINE AÉROSPATIAL LES RISQUES DE CONTREFAÇON DE BREVETS DANS LE DOMAINE AÉROSPATIAL ADAM MIZERA * ROBIC, SENCRL AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE Des grands joueurs du domaine aérospatial comme Rolls-Royce,

Plus en détail

NO GOOD TIMES FOR HIGH TIMES RESPONDENT IN TRADE-MARK INFRINGEMENT CASE

NO GOOD TIMES FOR HIGH TIMES RESPONDENT IN TRADE-MARK INFRINGEMENT CASE NO GOOD TIMES FOR HIGH TIMES RESPONDENT IN TRADE-MARK INFRINGEMENT CASE BARRY GAMACHE * LAWYERS, PATENT & TRADEMARK AGENTS A recent decision by Canada s Federal Court has concluded that a Respondent infringed

Plus en détail

LA PORTÉE DU TERME «UNIVERSITÉ» AU SENS DES RÈGLES CONCERNANT LA LOI SUR LES BREVETS

LA PORTÉE DU TERME «UNIVERSITÉ» AU SENS DES RÈGLES CONCERNANT LA LOI SUR LES BREVETS LA PORTÉE DU TERME «UNIVERSITÉ» AU SENS DES RÈGLES CONCERNANT LA LOI SUR LES BREVETS Marcel Naud* LEGER ROBIC RICHARD, S.E.N.C.R.L. Avocats, agents de brevets et de marques Centre CDP Capital 1001, Square-Victoria

Plus en détail

LA PROTECTION DE LA MARQUE: LES OBLIGATIONS DU FRANCHISE EN DROIT QUEBECOIS

LA PROTECTION DE LA MARQUE: LES OBLIGATIONS DU FRANCHISE EN DROIT QUEBECOIS LA PROTECTION DE LA MARQUE: LES OBLIGATIONS DU FRANCHISE EN DROIT OIS VANESSA UDY * AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE Le 21 juin 2012, le juge Tingley de la Cour supérieure du Québec

Plus en détail

VIOLATION DU DROIT D'AUTEUR SUR LES PROGRAMMES D'ORDINATEUR

VIOLATION DU DROIT D'AUTEUR SUR LES PROGRAMMES D'ORDINATEUR VIOLATION DU DROIT D'AUTEUR SUR LES PROGRAMMES D'ORDINATEUR Hugues G. Richard * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital 1001 Square-Victoria Bloc

Plus en détail

OÙ S'ARRÊTENT LES SANCTIONS POUR LE PROPRIÉTAIRE DE MARQUE QUI VIOLE LES DISPOSITIONS D'UNE LOI AUTRE QUE LA LOI SUR LES MARQUES DE COMMERCE?

OÙ S'ARRÊTENT LES SANCTIONS POUR LE PROPRIÉTAIRE DE MARQUE QUI VIOLE LES DISPOSITIONS D'UNE LOI AUTRE QUE LA LOI SUR LES MARQUES DE COMMERCE? OÙ S'ARRÊTENT LES SANCTIONS POUR LE PROPRIÉTAIRE DE MARQUE QUI VIOLE LES DISPOSITIONS D'UNE LOI AUTRE QUE LA LOI SUR LES MARQUES DE COMMERCE? Barry Gamache * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents

Plus en détail

LE DROIT D AUTEUR VU PAR LES TRIBUNAUX EN 2010 : UN SURVOL DE CINQ DÉCISIONS D INTÉRÊT

LE DROIT D AUTEUR VU PAR LES TRIBUNAUX EN 2010 : UN SURVOL DE CINQ DÉCISIONS D INTÉRÊT LE DROIT D AUTEUR VU PAR LES TRIBUNAUX EN 2010 : UN SURVOL DE CINQ DÉCISIONS D INTÉRÊT CATHERINE BERGERON * ROBIC, S.E.N.C.R.L. AVOCATS ET AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE Introduction 1. Construction

Plus en détail

COMMENT PROTÉGER L UTILISATION DES LOGICIELS ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION?

COMMENT PROTÉGER L UTILISATION DES LOGICIELS ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION? COMMENT PROTÉGER L UTILISATION DES LOGICIELS ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION? Hugues G. Richard * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital

Plus en détail

LA BREVETABILITÉ DES LOGICIELS

LA BREVETABILITÉ DES LOGICIELS LA BREVETABILITÉ DES LOGICIELS par Thierry Orlhac * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital 1001 Square-Victoria Bloc E - 8 e étage Montréal (Québec)

Plus en détail

PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET SOUS-TRAITANCE

PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET SOUS-TRAITANCE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET SOUS-TRAITANCE Hugues G. Richard * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital 1001 Square-Victoria Bloc E - 8 e étage

Plus en détail

LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE À L'HEURE DE L'IMPORT/EXPORT

LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE À L'HEURE DE L'IMPORT/EXPORT LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE À L'HEURE DE L'IMPORT/EXPORT François Painchaud * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital 1001 Square-Victoria Bloc

Plus en détail

LA PRÉPARATION D'UNE DEMANDE DE BREVET

LA PRÉPARATION D'UNE DEMANDE DE BREVET 1 LA PRÉPARATION D'UNE DEMANDE DE BREVET par Alain Provost et Luc Morin * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital 1001 Square-Victoria Bloc E

Plus en détail

1 Hemmett J. Murtha (alors Director of Business Development, IBM Corp) au Licensing Executives

1 Hemmett J. Murtha (alors Director of Business Development, IBM Corp) au Licensing Executives GESTION STRATÉGIQUE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE EN MATIÈRE DE CONTRATS INTERNATIONAUX DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIES ET DE CONTRATS D ENTREPRISES COMMUNES par François Painchaud* LEGER ROBIC RICHARD,

Plus en détail

Commentaires additionnels du Conseil du patronat du Québec. dans le cadre de l étude du projet de loi n o 14

Commentaires additionnels du Conseil du patronat du Québec. dans le cadre de l étude du projet de loi n o 14 Commentaires additionnels du Conseil du patronat du Québec dans le cadre de l étude du projet de loi n o 14 Mars 2013 Le Conseil du patronat du Québec Le Conseil du patronat du Québec a pour mission de

Plus en détail

La nouvelle loi canadienne antipourriels portant sur la sollicitation par courriel entre en vigueur le 1er juillet 2014

La nouvelle loi canadienne antipourriels portant sur la sollicitation par courriel entre en vigueur le 1er juillet 2014 La nouvelle loi canadienne antipourriels portant sur la sollicitation par courriel entre en vigueur le 1er juillet 2014 Mai 2014 Par Me Diane Bellavance et Me Diane Nguyen Le 1 er juillet 2014, la majorité

Plus en détail

ASPECTS LÉGAUX DU MERCHANDISING

ASPECTS LÉGAUX DU MERCHANDISING ASPECTS LÉGAUX DU MERCHANDISING au nom du Groupe canadien Laurent Carrière * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital 1001 Square-Victoria Bloc

Plus en détail

UN SURVOL DE QUELQUES DÉCISIONS RENDUES EN 2006 EN DROIT DU SPECTACLE

UN SURVOL DE QUELQUES DÉCISIONS RENDUES EN 2006 EN DROIT DU SPECTACLE UN SURVOL DE QUELQUES DÉCISIONS RENDUES EN 2006 EN DROIT DU SPECTACLE Laurent Carrière * LEGER ROBIC RICHARD, S.E.N.C.R.L. Avocats, agents de brevets et de marques de commerce Avocat et agent de marques

Plus en détail

OMC - PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE - CANADA

OMC - PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE - CANADA OMC - PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE - CANADA L'ADHÉSION DU CANADA À L'ACCORD INSTITUANT L'ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE ET LES MODIFICATIONS CONSÉQUENTES AUX LOIS CANADIENNES DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

Plus en détail

POLITIQUE GOUVERNEMENTALE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE DANS L ADMINISTRATION

POLITIQUE GOUVERNEMENTALE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE DANS L ADMINISTRATION POLITIQUE GOUVERNEMENTALE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE DANS L ADMINISTRATION Politique gouvernementale relative à l emploi et à la qualité de la langue française dans l Administration

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIES

LE CONTRAT DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIES LE CONTRAT DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIES par Bob H. Sotiriadis * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital 1001 Square-Victoria Bloc E - 8 e étage

Plus en détail

LA LOI SUR LES BREVETS D'INVENTION: COMMENT ET POURQUOI? *

LA LOI SUR LES BREVETS D'INVENTION: COMMENT ET POURQUOI? * LA LOI SUR LES BREVETS D'INVENTION: COMMENT ET POURQUOI? * par Thierry Orlhac * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital 1001 Square-Victoria Bloc

Plus en détail

LES 5 ERREURS LES PLUS COURANTES COMMISES PAR LES ENTREPRISES QUÉBÉCOISES AU SUJET DE LEURS ACTIFS RELIÉS AUX TECHNOLOGIES DE L INFORMATION (T.I.

LES 5 ERREURS LES PLUS COURANTES COMMISES PAR LES ENTREPRISES QUÉBÉCOISES AU SUJET DE LEURS ACTIFS RELIÉS AUX TECHNOLOGIES DE L INFORMATION (T.I. LES 5 ERREURS LES PLUS COURANTES COMMISES PAR LES ENTREPRISES QUÉBÉCOISES AU SUJET DE LEURS ACTIFS RELIÉS AUX TECHNOLOGIES DE L INFORMATION (T.I.) VINCENT BERGERON * ROBIC, S.E.N.C.R.L. AVOCATS ET AGENTS

Plus en détail

LISTE DES INTERMÉDIAIRES NEUTRES DE L'OMPI DONNÉES BIOGRAPHIQUES

LISTE DES INTERMÉDIAIRES NEUTRES DE L'OMPI DONNÉES BIOGRAPHIQUES CENTRE D ARBITRAGE ET DE MÉDIATION LISTE DES INTERMÉDIAIRES NEUTRES DE L'OMPI DONNÉES BIOGRAPHIQUES Nathalie DREYFUS Drefus & associés 78, avenue Raymond Poincaré 75116 Paris France Téléphone : +33 1 44

Plus en détail

NOUVEAUX DÉVELOPPEMENTS EN DROIT DES MARQUES ET DROITS D'AUTEUR

NOUVEAUX DÉVELOPPEMENTS EN DROIT DES MARQUES ET DROITS D'AUTEUR NOUVEAUX DÉVELOPPEMENTS EN DROIT DES MARQUES ET DROITS D'AUTEUR HUGUES G. RICHARD * LEGER ROBIC RICHARD, S.E.N.C.R.L. AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE A Étendue de la protection accordée

Plus en détail

VOTRE ENTREPRISE OEUVRANT DANS LE NUMÉRIQUE A-T-ELLE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE?

VOTRE ENTREPRISE OEUVRANT DANS LE NUMÉRIQUE A-T-ELLE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE? 2 mai BEAUCE NUMÉRIQUE VOTRE ENTREPRISE OEUVRANT DANS LE NUMÉRIQUE A-T-ELLE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE? Johanne Auger, Associée Agent de marques de commerce Me Chloé de Lorimier 2 mai BEAUCE NUMÉRIQUE

Plus en détail

PROTECTION PAR BREVET D'INVENTION ET SECRET DE FABRIQUE

PROTECTION PAR BREVET D'INVENTION ET SECRET DE FABRIQUE PROTECTION PAR BREVET D'INVENTION ET SECRET DE FABRIQUE par Thierry Orlhac * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital 1001 Square-Victoria Bloc

Plus en détail

OUR COMMITMENTS 1 2 3

OUR COMMITMENTS 1 2 3 LE CABINET I THE FIRM Cabinet de droit des affaires installé sur les aéroports de Paris-Charles de Gaulle et de Toulouse-Blagnac, Chesneau Fischel partage le quotidien des acteurs des secteurs aérien,

Plus en détail

industrielle Institut national de la propriété Les logos, IHM : quelles protections? ENOVA, 16 septembre 2014

industrielle Institut national de la propriété Les logos, IHM : quelles protections? ENOVA, 16 septembre 2014 Institut national de la propriété Les logos, IHM : quelles protections? ENOVA, 16 septembre 2014 industrielle Emeline ROSE, Ingénieur, Chargée de Promotion de la Propriété Industrielle INPI Quelles protections?

Plus en détail

David-Alexandre Chetrit*

David-Alexandre Chetrit* Capsule Le caractère distinctif exigé pour l enregistrement d une marque peut être acquis par l usage de celle-ci en tant que partie d une marque déjà enregistrée Commentaire sur l arrêt de la C.J.C.E.

Plus en détail

Le français, langue du travail, du commerce et des affaires au Québec. Les obligations des entreprises relatives à la Charte de la langue française

Le français, langue du travail, du commerce et des affaires au Québec. Les obligations des entreprises relatives à la Charte de la langue française Office québécois de la langue française Le français, langue du travail, du commerce et des affaires au Québec Les obligations des entreprises relatives à la Charte de la langue française Table des matières

Plus en détail

OBJET : Droits de propriété intellectuelle NUMÉRO DE LA POLITIQUE : DATE DE PUBLICATION. Le 15 février 2010 REMPLACE : Toutes les

OBJET : Droits de propriété intellectuelle NUMÉRO DE LA POLITIQUE : DATE DE PUBLICATION. Le 15 février 2010 REMPLACE : Toutes les OBJET : Énoncer la politique de l entreprise en matière de protection et de respect des droits de propriété intellectuelle. PORTÉE : La présente politique s applique à tous les employés de Schneider Electric

Plus en détail

Commentaires présentés par la Confédération des syndicats nationaux

Commentaires présentés par la Confédération des syndicats nationaux Commentaires présentés par la Confédération des syndicats nationaux au ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française sur

Plus en détail

LES MODES DE RÉMUNÉRATION DANS LES CONTRATS DE TRANSFERTS DE TECHNOLOGIE

LES MODES DE RÉMUNÉRATION DANS LES CONTRATS DE TRANSFERTS DE TECHNOLOGIE LES MODES DE RÉMUNÉRATION DANS LES CONTRATS DE TRANSFERTS DE TECHNOLOGIE par Thierry Orlhac * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre CDP Capital 1001 Square-Victoria

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT RÉCENT EN MATIÈRE DE MARQUE OFFICIELLE : LE STATUT D AUTORITÉ PUBLIQUE AU CANADA

DÉVELOPPEMENT RÉCENT EN MATIÈRE DE MARQUE OFFICIELLE : LE STATUT D AUTORITÉ PUBLIQUE AU CANADA DÉVELOPPEMENT RÉCENT EN MATIÈRE DE MARQUE OFFICIELLE : LE STATUT D AUTORITÉ PUBLIQUE AU CANADA Catherine Bergeron * LEGER ROBIC RICHARD, S.E.N.C.R.L. Avocats, agents de brevets et de marques Centre CDP

Plus en détail

JOINT VENTURE OU PARTENARIAT CESSION ET ACQUISITION COMME MOYENS DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE

JOINT VENTURE OU PARTENARIAT CESSION ET ACQUISITION COMME MOYENS DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE JOINT VENTURE OU PARTENARIAT CESSION ET ACQUISITION COMME MOYENS DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE par Hugues G. Richard * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de commerce Centre

Plus en détail

LE LIBELLÉ DES REVENDICATIONS D'USAGE DANS LE DOMAINE PHARMACEUTIQUE AU CANADA ou LE TRIOMPHE DE LA DICHOTOMIE

LE LIBELLÉ DES REVENDICATIONS D'USAGE DANS LE DOMAINE PHARMACEUTIQUE AU CANADA ou LE TRIOMPHE DE LA DICHOTOMIE LE LIBELLÉ DES REVENDICATIONS D'USAGE DANS LE DOMAINE PHARMACEUTIQUE AU CANADA ou LE TRIOMPHE DE LA DICHOTOMIE par Thierry Orlhac * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de

Plus en détail

La Propriété Intellectuelle en Corée du Sud

La Propriété Intellectuelle en Corée du Sud La Propriété Intellectuelle en Corée du Sud Anne-Catherine MILLERON Conseillère Régionale Propriété intellectuelle Service Economique de l Ambassade de France en Corée du Sud Contact : anne-catherine.milleron@dgtresor.gouv.fr

Plus en détail

PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET FRANCHISAGE APERÇU DE QUELQUES LOIS CONCERNANT LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET L'IMPACT DE CELLES-CI SUR LE FRANCHISAGE

PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET FRANCHISAGE APERÇU DE QUELQUES LOIS CONCERNANT LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET L'IMPACT DE CELLES-CI SUR LE FRANCHISAGE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET FRANCHISAGE APERÇU DE QUELQUES LOIS CONCERNANT LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET L'IMPACT DE CELLES-CI SUR LE FRANCHISAGE par Hugues G. Richard et Barry Gamache * LEGER ROBIC RICHARD,

Plus en détail

DEUX CERTITUDES AU CANADA: LA MORT ET L OBLIGATION DE BIEN PAYER SES TAXES DE MAINTIEN DE BREVET

DEUX CERTITUDES AU CANADA: LA MORT ET L OBLIGATION DE BIEN PAYER SES TAXES DE MAINTIEN DE BREVET 1 DEUX CERTITUDES AU CANADA: LA MORT ET L OBLIGATION DE BIEN PAYER SES TAXES DE MAINTIEN DE BREVET Nathalie Jodoin et Adam Mizera * LEGER ROBIC RICHARD, avocats ROBIC, agents de brevets et de marques de

Plus en détail

L ACTIVITÉ DE BREVETAGE EN CHIMIE ET BIOTECHNOLOGIE AU CANADA

L ACTIVITÉ DE BREVETAGE EN CHIMIE ET BIOTECHNOLOGIE AU CANADA L ACTIVITÉ DE BREVETAGE EN CHIMIE ET BIOTECHNOLOGIE AU CANADA ZHEN WONG ET LAURENCE BOURGET-MERLE * ROBIC, S.E.N.C.R.L. AVOCATS ET AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE Selon des résultats publiés

Plus en détail

La Cellule Brevets du CSTC

La Cellule Brevets du CSTC La Cellule Brevets du CSTC La propriété intellectuelle au service des entreprises Aperçu des points abordés 1. Les Droits de Propriété Intellectuelles 2. Les Brevets 3. La Cellule Brevets du CSTC 4. Les

Plus en détail

Votre propriété intellectuelle, une aide à votre positionnement sur le marché

Votre propriété intellectuelle, une aide à votre positionnement sur le marché Votre propriété intellectuelle, une aide à votre positionnement sur le marché Christian Cawthorn Associé, Agent de brevets Norton Rose Fulbright Canada S.E.N.C.R.L., s.r.l. 4 octobre 2016 Pourquoi? Avantage

Plus en détail

CAHIERS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE. PRÉSENTATION Octobre 2014 Vol. 26 n o 3

CAHIERS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE. PRÉSENTATION Octobre 2014 Vol. 26 n o 3 CAHIERS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE PRÉSENTATION Octobre 2014 Vol. 26 n o 3 LAURENT CARRIÈRE * AVOCATS, AGENTS DE BREVETS ET DE MARQUES DE COMMERCE Language is protean, always giving new smoothness and

Plus en détail