Les qualifications professionnelles obligatoires d Emploi-Québec

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les qualifications professionnelles obligatoires d Emploi-Québec"

Transcription

1 Les qualifications professionnelles obligatoires d Emploi-Québec S o m m a i r e Le cadre légal et réglementaire au Québec 1 Obtention d un certificat de qualification 2 La révision d une décision Pour plus d information Le cadre légal et réglementaire au Québec Afin d assurer la sécurité des travailleurs et du public, la loi prévoit que les travailleurs ont l obligation de détenir les certificats de qualification nécessaires pour exécuter certains travaux réglementés. Ces certificats sont délivrés par EmploiQuébec et attestent la compétence des travailleurs et leur connaissance des techniques et des normes de sécurité liées à ces travaux. Emploi-Québec remplit différentes fonctions, dont celles d administrer la Loi sur la formation et la qualification professionnelles de la main-d oeuvre et de s assurer de la compétence de la main-d oeuvre pour l exercice de certains métiers réglementés. À cette fin, il effectue le suivi de l apprentissage, évalue la qualification professionnelle des candidats et gère la délivrance des certificats de qualification. Par l entremise des centres locaux d emploi, il offre également des services-conseils et affiche les emplois disponibles. Il n est pas nécessaire d être résident permanent ou citoyen canadien pour obtenir un certificat de qualification d Emploi-Québec.

2 Liste des qualifications professionnelles réglementées Boutefeu (catégorie exploration minière et levés sismiques) Électricité Inspection d appareils sous pression Installation et manutention du gaz (gaz naturel et propane) Installations sous pression Manipulation de gaz halocarbures n Le Programme des normes interprovinciales Sceau rouge permet aux personnes qui détiennent un certificat de qualification professionnelle d Emploi-Québec ou de la Commission de la construction du Québec d obtenir une mention Sceau rouge sur leur certificat lorsqu elles réussissent l examen interprovincial Sceau rouge. Vous devez vous inscrire auprès d Emploi-Québec pour passer cet examen. Emploi- Québec délivre des certificats Sceau rouge pour 43 des 7 métiers de ce programme. Mécanique d ascenseurs Mécanique de machines fixes Soudage d appareils sous pression Traitement et distribution d eau potable Traitement des eaux usées Tuyauterie Tuyauterie de procédés techniques Certaines qualifications professionnelles obligatoires s exercent dans le secteur «hors construction», qui regroupe principalement des organisations et des entreprises de grande taille où l on effectue surtout des travaux d entretien, de réparation, de rénovation et de modification. Notamment, ces organisations et entreprises peuvent être : des entreprises manufacturières; des hôpitaux et des établissements d enseignement; des édifices commerciaux, gouvernementaux et parapublics; des municipalités et des ensembles résidentiels. Renseignements utiles n Pour obtenir de l information sur les conditions d accès aux métiers et aux occupations de l industrie de la construction, veuillez consulter la section Métiers réglementés de la construction du site Internet du ministère de l Immigration, de la Diversité et de l Inclusion (MIDI). Obtention d un certificat de qualification Conditions d obtention d un certificat de qualification Pour obtenir un certificat de qualification, un candidat doit être âgé de 16 ans ou plus, compléter un programme d apprentissage et réussir l examen prévu pour ce certificat. Le programme d apprentissage et l examen diffèrent selon la qualification recherchée. Il n est pas nécessaire d être titulaire d un diplôme pour être admissible à l apprentissage. L ensemble de la démarche de qualification professionnelle est présentée dans le Guide d apprentissage de la qualification visée. Ce document permet au compagnon et à l apprenti de prendre connaissance des exigences de la qualification, d en planifier et d en préparer l exécution, ainsi que de faire le suivi des apprentissages. On y retrouve la description détaillée de la qualification et des conditions d obtention du certificat. L information détaillée sur les conditions d obtention des certificats de qualification est présentée dans la section Guide de la qualification obligatoire correspondant à la qualification professionnelle recherchée. 2

3 De façon générale, pour obtenir un certificat de qualification, un travailleur doit réussir les étapes suivantes : 1 Maîtriser les éléments de qualification obligatoires prévus au programme d apprentissage Les éléments de qualification obligatoires prévus durant l apprentissage sont spécifiques à chaque certificat de qualification. 2 Réussir, s il y a lieu, la formation théorique requise par le programme Pour certaines qualifications, une formation théorique peut être exigée. 3 Compléter la période d apprentissage en milieu de travail par compagnonnage L apprentissage en entreprise permet le transfert des connaissances entre un apprenti et un travailleur qualifié (le compagnon). La durée de l apprentissage varie selon le certificat de qualification professionnelle que le candidat souhaite acquérir. La durée minimale prescrite représente le temps minimal consacré à l apprentissage, quels que soient le niveau ou les connaissances de l apprenti. 4 Réussir l examen de qualification Lorsque le programme d apprentissage est complété, le candidat reçoit un formulaire de demande d inscription à l examen de qualification. Selon les qualifications, cet examen peut être à choix multiples ou pratique. Emploi-Québec fournit aux candidats tous les renseignements pertinents préalablement à la tenue de l épreuve. Des frais sont exigés. En cas d échec à l examen de qualification, Emploi-Québec pourra vous informer des modalités et des frais de reprise des examens. Conseils pratiques n Si vous prévoyez exercer au Québec un métier pour lequel un certificat de qualification est exigé, vous avez tout intérêt à contacter Emploi-Québec avant votre arrivée au Québec. Vous pourrez ainsi prendre connaissance des règles d obtention d un certificat de qualification et amorcer vos démarches pour l obtenir. n Avant votre départ, munissez-vous de tous les documents nécessaires à l étude de votre demande de certificat de qualification. Cela vous épargnera des délais inutiles à votre arrivée au Québec. La reconnaisance de l expérience et de la formation acquises à l étranger Un candidat formé à l étranger peut se faire reconnaître une expérience de travail pertinente ainsi que certains éléments de formation. Il pourra ainsi réduire la durée de son apprentissage et être exempté de certains cours. Dans certains cas, il pourrait être admis directement à l examen de qualification. Renseignement utile Plusieurs arrangements de reconnaissance mutuelle (ARM) ont été conclus avec le ministère de l Éducation nationale de France. Ils visent à accélérer et à simplifier le processus de reconnaissance d équivalence menant à l obtention d une qualification professionnelle pour les personnes habilitées à exercer certains métiers en France et possédant l un des titres de formations prévus dans l ARM. Pour en savoir plus sur les conditions d obtention d une qualification professionnelle en vertu d un ARM, consultez le site d Immigration-Québec ou contactez directement Emploi-Québec. 3

4 Démarche pour faire évaluer votre formation et votre expérience et pour obtenir votre carte d apprenti 1 Prendre connaissance de l information contenue dans le Guide de la qualification obligatoire correspondant à la qualification professionnelle recherchée. 2 Réunir les documents suivants : le formulaire d inscription au programme d apprentissage (accessible dans le site d Emploi-Québec); le paiement des frais exigés par chèque ou par mandat-poste; une photocopie, ou une copie certifiée conforme dans certains cas, de vos diplômes et des relevés de notes des cours suivis, réussis et pertinents au métier; des preuves d expérience de travail pertinente acquise à l étranger; l Évaluation comparative des études effectuées hors du Québec du ministère de l immigration, de la Diversité et de l Inclusion, s il y a lieu; Pour savoir quels sont les frais que vous devrez payer, consultez la page Web evaluation-comparative/frais.html. 3 Transmettre les documents à l adresse suivante : Centre administratif de la qualification professionnelle Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale Case postale 100 Victoriaville (Québec) G6P 6S4 Ces documents doivent être des photocopies ou des copies certifiées conformes dans certains cas. Si les documents originaux sont rédigés dans une langue autre que le français ou l anglais, le candidat doit également fournir une traduction officielle faite par un traducteur agréé membre de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec ou authentifiée par les autorités officielles. Conseils pratiques Des activités de perfectionnement professionnel sont offertes par les commissions scolaires pour certains métiers. Renseignez-vous à ce sujet auprès du Centre local d emploi de votre localité ou de votre région. Renseignements utiles ll est important que le candidat documente bien l expérience pertinente de travail qu il a acquise hors du Québec, puisque celle-ci peut réduire la durée de l apprentissage d une qualification ou permettre d accéder directement à l examen de qualification professionnelle. Vos attestations d expérience de travail à l étranger doivent permettre d identifier clairement : votre nom, la raison sociale de l employeur, son adresse et son numéro de téléphone; le titre du métier et de la spécialité, s il y a lieu; les tâches exercées et les secteurs d activité; les périodes d emploi et le total des heures travaillées par année. Les attestations doivent porter la signature d un responsable de l entreprise et indiquer sa fonction. Afin de valider les lettres d employeur, il est requis de fournir l une des preuves suivantes établissant le nombre d heures travaillées pour chacune des périodes indiquées dans les lettres : une copie de votre déclaration de revenus; un ou des bulletins de paie; toute autre preuve de rémunération; une photocopie du carnet d apprenti hors-québec, s il y a lieu. 4

5 La révision d une décision d une occupation, à la délivrance des certificats de qualification ou de compétence aux salariés et de licences aux entrepreneurs. Les décisions rendues par cet organisme sont finales. Dans le cas des qualifications professionnelles réglementées, toute personne qui n est pas satisfaite, même après révision par Emploi-Québec, d une décision de celle-ci, peut faire appel au Tribunal administratif du travail afin d exposer son cas et de présenter sa preuve. Ce tribunal administratif d appel relève du ministère du Travail. Il entend tout appel relatif à l interprétation du champ d application de la loi, à l évaluation de la compétence quant à l exercice d un métier ou P O U R P L U S Information sur les conditions pour obtenir un certificat de qualification professionnelle Emploi-Québec emploiquebec.gouv.qc.ca Communiquez avec le Centre administratif de la qualification professionnelle au Information sur les démarches d immigration et d intégration, ainsi que sur l Évaluation comparative des études effectuées hors du Québec Ministère de l Immigration, de la Diversité et de l Inclusion Toutefois, les demandes de révision pour les qualifications de boutefeu, soudure, traitement et distribution d eau potable, tuyauterie de procédés techniques, gaz halocarbure et certification Sceau rouge ne sont pas reçues auprès du Tribunal administratif du travail. D I N F O R M A T I O N Diffusion des lois et règlements Les Publications du Québec Information concernant les recours en matière de qualification professionnelle Tribunal administratif du travail Information sur le marché du travail au Québec Emploi-Québec emploiquebec.gouv.qc.ca MInistère de l Économie, de la Science et de l Innovation Avertissement L information contenue dans ce document était à jour en août Elle provient de sources diverses et ne remplace en rien les textes de lois et règlements en vigueur. La forme masculine est utilisée pour alléger le texte et désigne tant les femmes que les hommes. Information sur les programmes et services du gouvernement du Québec Services Québec

TECHNIQUE D APPAREILS AU GAZ, CLASSE 2 (TAG-2)

TECHNIQUE D APPAREILS AU GAZ, CLASSE 2 (TAG-2) EMPLOI-QUÉBEC LA Q U A L I F I C A T I O N O B L I G A T O I R E TECHNIQUE D APPAREILS AU GAZ, CLASSE 2 (TAG-2) CONNAÎTRE LA QUALIFICATION LES FONCTIONS DU TRAVAIL Le certificat de qualification en technique

Plus en détail

TECHNIQUE D APPAREILS AU GAZ, CLASSE 3 (PROPANE) (TAG-3P)

TECHNIQUE D APPAREILS AU GAZ, CLASSE 3 (PROPANE) (TAG-3P) EMPLOI-QUÉBEC LA Q U A L I F I C A T I O N O B L I G A T O I R E TECHNIQUE D APPAREILS AU GAZ, CLASSE 3 (PROPANE) (TAG-3P) CONNAÎTRE LA QUALIFICATION LES FONCTIONS DU TRAVAIL Le certificat de qualification

Plus en détail

TRAITEMENT D EAU SOUTERRAINE AVEC FILTRATION ET RÉSEAU DE DISTRIBUTION (OTUFD)

TRAITEMENT D EAU SOUTERRAINE AVEC FILTRATION ET RÉSEAU DE DISTRIBUTION (OTUFD) EMPLOI-QUÉBEC LA Q U A L I F I C A T I O N O B L I G A T O I R E TRAITEMENT D EAU SOUTERRAINE AVEC FILTRATION ET RÉSEAU DE DISTRIBUTION (OTUFD) CONNAÎTRE LA QUALIFICATION LES FONCTIONS DU TRAVAIL Le certificat

Plus en détail

TRAITEMENT COMPLET D EAU DE SURFACE (OST)

TRAITEMENT COMPLET D EAU DE SURFACE (OST) EMPLOI-QUÉBEC LA Q U A L I F I C A T I O N O B L I G A T O I R E TRAITEMENT COMPLET D EAU DE SURFACE (OST) CONNAÎTRE LA QUALIFICATION LES FONCTIONS DU TRAVAIL Le certificat de qualification en traitement

Plus en détail

de pharmacien de pharmacien Profession d exercice exclusif membres Exercer la profession Renseignements utiles Sommaire

de pharmacien de pharmacien Profession d exercice exclusif membres Exercer la profession Renseignements utiles Sommaire Exercer la profession de pharmacien de pharmacien Profession d exercice exclusif 6 048 membres Sommaire Attributions et conditions pour exercer la profession 1 Obtention du permis 1 Mécanisme de révision

Plus en détail

d infirmière ou d infirmier

d infirmière ou d infirmier Exercer la profession d infirmière ou d infirmier Profession d exercice exclusif 64 910 membres Sommaire Attributions et conditions 1 Obtention du permis 1 Mécanisme de révision et reprise 3 Inscription

Plus en détail

de diététiste de diététiste Profession à titre réservé membres

de diététiste de diététiste Profession à titre réservé membres Exercer la profession de diététiste de diététiste Profession à titre réservé 1 911 membres Sommaire Attributions et conditions 1 pour exercer la profession Obtention du permis 1 Mécanisme de révision 3

Plus en détail

La qualification réglementée

La qualification réglementée La qualification réglementée La certification par l apprentissage et le compagnonnage La règlementation 1 Ce document a été produit par la Direction de la qualification réglementée de la Commission des

Plus en détail

de comptable général licencié de comptable général licencié Profession à titre réservé membres

de comptable général licencié de comptable général licencié Profession à titre réservé membres Exercer la profession de comptable général licencié de comptable général licencié Profession à titre réservé 7 500 membres Sommaire Attributions et conditions pour exercer la profession 1 Obtention du

Plus en détail

Libraire Description du métier Norme professionnelle compétences complémentaires

Libraire Description du métier Norme professionnelle compétences complémentaires Libraire Description du métier La personne qui occupe un emploi de libraire est appelée à travailler dans des établissements dont l activité principale consiste à vendre des livres. Ses principales tâches

Plus en détail

Opérateur ou opératrice de machines utilisées en voirie forestière

Opérateur ou opératrice de machines utilisées en voirie forestière Description du métier Opérateur ou opératrice de machines utilisées en voirie forestière L opérateur ou opératrice de machines utilisées en voirie forestière peut conduire une ou plusieurs machines nécessaires

Plus en détail

Fiche d information sur le métier

Fiche d information sur le métier Description du métier Fiche d information sur le métier Opérateur, opératrice de machines à Les opérateurs et opératrices de machines à font fonctionner des machines de traitement du caoutchouc, ils assemblent

Plus en détail

Projet de loi n o 122 (2010, chapitre 28) Loi modifiant la Loi sur le bâtiment concernant principalement la modernisation des normes de sécurité

Projet de loi n o 122 (2010, chapitre 28) Loi modifiant la Loi sur le bâtiment concernant principalement la modernisation des normes de sécurité PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 122 (2010, chapitre 28) Loi modifiant la Loi sur le bâtiment concernant principalement la modernisation des normes de sécurité Présenté le

Plus en détail

Projet de loi n o 122. Loi modifiant la Loi sur le bâtiment concernant principalement la modernisation des normes de sécurité.

Projet de loi n o 122. Loi modifiant la Loi sur le bâtiment concernant principalement la modernisation des normes de sécurité. PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 122 Loi modifiant la Loi sur le bâtiment concernant principalement la modernisation des normes de sécurité Présentation Présenté par Madame

Plus en détail

DEMANDE D EQUIVALENCES DE DIPLOME ET / OU RECONNAISSANCE DE L EXPERIENCE PROFESSIONNELLE (Décret n du 13 février 2007)

DEMANDE D EQUIVALENCES DE DIPLOME ET / OU RECONNAISSANCE DE L EXPERIENCE PROFESSIONNELLE (Décret n du 13 février 2007) DEMANDE D EQUIVALENCES DE DIPLOME / OU RECONNAISSANCE DE L EXPERIENCE PROFESSIONNELLE (Décret n 2007-196 du 13 février 2007) Vous souhaitez vous inscrire au concours externe d Adjoint administratif territorial

Plus en détail

Assembleur ou assembleuse en électronique

Assembleur ou assembleuse en électronique Assembleur ou assembleuse en électronique Description du métier Les assembleurs et assembleuses en électronique assemblent et fabriquent du matériel, des pièces et des composants électroniques. Leurs principales

Plus en détail

de psychologue de psychologue Profession à titre réservé membres Exercer la profession Renseignement utile Sommaire Attributions et conditions

de psychologue de psychologue Profession à titre réservé membres Exercer la profession Renseignement utile Sommaire Attributions et conditions Exercer la profession de psychologue de psychologue Profession à titre réservé 6 983 membres Sommaire Attributions et conditions pour exercer la profession 1 Obtention du permis 1 Mécanisme de révision

Plus en détail

Cours à temps partiel Hiver 2014

Cours à temps partiel Hiver 2014 Cours à temps partiel Hiver 2014 Informations destinées à la clientèle Inscriptions immédiates En ligne, en consultant le site www.cegep-lanaudiere.qc.ca/formationcontinue Vous pourrez également vous inscrire

Plus en détail

Éditeur officiel du Québec À jour au 1 er décembre 2016 Ce document a valeur officielle.

Éditeur officiel du Québec À jour au 1 er décembre 2016 Ce document a valeur officielle. 1 2 Éditeur officiel du Québec Ce document a valeur officielle. chapitre I-8, r. 13.01 Règlement sur les conditions et modalités de délivrance du certificat de spécialiste d infirmière clinicienne spécialisée

Plus en détail

d orthophoniste ou d audiologiste d orthophoniste ou d audiologiste Profession à titre réservé membres

d orthophoniste ou d audiologiste d orthophoniste ou d audiologiste Profession à titre réservé membres Exercer la profession d orthophoniste ou d audiologiste d orthophoniste ou d audiologiste Profession à titre réservé 1 130 membres Sommaire Attributions et conditions 1 Obtention du permis 1 Mécanisme

Plus en détail

FICHE D INFORMATION FONCTION DE COMPAGNON OU DE COMPAGNE D APPRENTISSAGE

FICHE D INFORMATION FONCTION DE COMPAGNON OU DE COMPAGNE D APPRENTISSAGE FICHE D INFORMATION FONCTION DE COMPAGNON OU DE COMPAGNE D APPRENTISSAGE Description de la fonction La fonction de compagne ou compagnon vise les personnes qui encadrent de façon structurée le développement

Plus en détail

L Entente France-Québec sur la mobilité des travailleurs

L Entente France-Québec sur la mobilité des travailleurs L Entente France-Québec sur la mobilité des travailleurs Questions/réponses SOMMAIRE Que vise cette entente? Est-ce que l'entente France-Québec a pour effet de modifier des règles d'immigration au Québec?

Plus en détail

RÉSUMÉ DE L ENTENTE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC LE GOUVERNEMENT DE L ONTARIO SUR LA MOBILITÉ DE LA MAIN-D ŒUVRE

RÉSUMÉ DE L ENTENTE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC LE GOUVERNEMENT DE L ONTARIO SUR LA MOBILITÉ DE LA MAIN-D ŒUVRE RÉSUMÉ DE L ENTENTE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ET LE GOUVERNEMENT DE L ONTARIO SUR LA MOBILITÉ DE LA MAIN-D ŒUVRE ET LA RECONNAISSANCE DE LA QUALIFICATION PROFESSIONNELLE, DES COMPÉTENCES ET DES EXPÉRIENCES

Plus en détail

de chiropraticien de chiropraticien Profession d exercice exclusif membres Exercer la profession Sommaire Attributions et conditions

de chiropraticien de chiropraticien Profession d exercice exclusif membres Exercer la profession Sommaire Attributions et conditions Exercer la profession de chiropraticien de chiropraticien Profession d exercice exclusif 1 012 membres Sommaire Attributions et conditions 1 pour exercer la profession Obtention du permis 2 Mécanisme de

Plus en détail

Renseignements généraux. Documents qui ne sont pas évalués par le Ministère (liste non exhaustive)

Renseignements généraux. Documents qui ne sont pas évalués par le Ministère (liste non exhaustive) mande d évaluation comparative des études effectuées hors du Québec A-0361-F0 (2015-11) Qu est-ce que l évaluation comparative des études? Renseignements généraux L Évaluation comparative des études effectuées

Plus en détail

EMPLOI-QUÉBEC TECHNIQUE DE CARBURATION AU GAZ CLASSE 3 LA QUALIFICATION OBLIGATOIRE (TCG-3) ( ) GUIDE D APPRENTISSAGE

EMPLOI-QUÉBEC TECHNIQUE DE CARBURATION AU GAZ CLASSE 3 LA QUALIFICATION OBLIGATOIRE (TCG-3) ( ) GUIDE D APPRENTISSAGE EMPLOI-QUÉBEC TECHNIQUE DE CARBURATION AU GAZ CLASSE 3 LA QUALIFICATION OBLIGATOIRE (TCG-3) 01-1138 (02-2015) GUIDE D APPRENTISSAGE TECHNIQUE DE CARBURATION AU GAZ CLASSE 3 (TCG-3) 01-1138 (02-2015) RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

Technicien ou technicienne de véhicules de loisirs

Technicien ou technicienne de véhicules de loisirs Description du métier Technicien ou technicienne de véhicules de loisirs Les techniciens et techniciennes de véhicules de loisirs effectuent leur travail sur les motocyclettes à deux ou à trois roues,

Plus en détail

Technicienne ou technicien en administration Page 1 sur 5

Technicienne ou technicien en administration Page 1 sur 5 Technicienne ou technicien en administration Page 1 sur 5 Numéro 2641 0RS93470001 Ministère ou organisme Fonction publique du Québec Région Toutes les régions Corps-classe d emplois 264.10 - Technicien

Plus en détail

VALIDATION D EMPLOI PERMANENT INSTRUCTIONS FORMULAIRE «VALIDATION D EMPLOI PERMANENT»

VALIDATION D EMPLOI PERMANENT INSTRUCTIONS FORMULAIRE «VALIDATION D EMPLOI PERMANENT» VALIDATION D EMPLOI PERMANENT A-0700-EF (2015-05) INSTRUCTIONS Veuillez lire attentivement ces directives avant de remplir le formulaire «Validation d emploi permanent». Il est important de remplir toutes

Plus en détail

EQUIVALENCE DE DIPLOME ET/OU RECONNAISSANCE DE L EXPERIENCE PROFESSIONNELLE (décret n du 13 février 2007)

EQUIVALENCE DE DIPLOME ET/OU RECONNAISSANCE DE L EXPERIENCE PROFESSIONNELLE (décret n du 13 février 2007) CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE EQUIVALENCE DE DIPLOME /OU RECONNAISSANCE DE L EXPERIENCE PROFESSIONNELLE (décret n 2007-196 du 13 février 2007) Le concours externe d agent de maîtrise

Plus en détail

Projet de règlement. Règlement sur le permis de comptabilité publique de l Ordre des comptables professionnels agréés du Québec

Projet de règlement. Règlement sur le permis de comptabilité publique de l Ordre des comptables professionnels agréés du Québec Partie 2 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 27 novembre 2013, 145 e année, n o 48 5167 «4.1. Les personnes visées aux articles 1, 2 et 2.1 doivent exercer les activités visées à ces articles dans le respect

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 16 CONDITIONS D ADMISSION, D INSCRIPTION ET D EXCLUSION

RÈGLEMENT NUMÉRO 16 CONDITIONS D ADMISSION, D INSCRIPTION ET D EXCLUSION RÈGLEMENT NUMÉRO 16 CONDITIONS D ADMISSION, D INSCRIPTION ET D EXCLUSION Adopté par le Conseil d'administration le 9 mars 1994. Modifié par le Conseil le 15 mai 2000. Modifié par le Conseil le 13 mars

Plus en détail

Préposée ou préposé à la transformation des produits marins

Préposée ou préposé à la transformation des produits marins Préposée ou préposé à la transformation des produits marins Description du métier Les préposées ou préposés à la transformation des produits marins sont appelés à exécuter, sous la supervision de la personne

Plus en détail

AEC Intégration à la profession infirmière du Québec CWA.0B CAHIER D INSCRIPTION

AEC Intégration à la profession infirmière du Québec CWA.0B CAHIER D INSCRIPTION AEC Intégration à la profession infirmière du Québec CWA.0B CAHIER D INSCRIPTION Vous trouverez dans le document suivant tous les outils et renseignements dont vous avez besoin pour faire votre demande

Plus en détail

Pressier ou pressière sur presse sérigraphique

Pressier ou pressière sur presse sérigraphique 1. Norme avec compétences essentielles seulement Gabarit des fiches d information sur les métiers normés Pressier ou pressière sur presse sérigraphique Description du métier Les pressiers ou pressières

Plus en détail

Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec

Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec Ordre professionnel des criminologues du Québec 1100, Boul. Crémazie Est Bureau 610 Montréal (Québec)

Plus en détail

Opérateur-régleur ou opératrice-régleuse de machines en tôlerie

Opérateur-régleur ou opératrice-régleuse de machines en tôlerie Opérateur-régleur ou opératrice-régleuse de machines en tôlerie Description du métier Les opérateurs-régleurs et opératrices-régleuses de machines en tôlerie sont des ouvriers et des ouvrières spécialisés

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU NORD 14 rue Jeanne Maillotte BP LILLE Cedex

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU NORD 14 rue Jeanne Maillotte BP LILLE Cedex DEMANDE D EQUIVALENCE DE DIPLOME Ce document doit impérativement être fourni par tout candidat sollicitant une équivalence de diplôme pour se présenter à un concours, accompagné des pièces justificatives

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE de la CORRÈZE

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE de la CORRÈZE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE de la CORRÈZE Emploi-Concours 05.55.20.69.41 Concours externe d AGENT DE MAÎTRISE TERRITORIAL 2017 DEMANDE DE DEROGATION, D EQUIVALENCE DE DIPLÔME,

Plus en détail

Éditeur officiel du Québec À jour au 1 er décembre 2016 Ce document a valeur officielle.

Éditeur officiel du Québec À jour au 1 er décembre 2016 Ce document a valeur officielle. 1 2 Éditeur officiel du Québec Ce document a valeur officielle. chapitre I-8, r. 15.2 Règlement sur les normes d équivalence de diplôme ou de la formation aux fins de la délivrance d un certificat de spécialiste

Plus en détail

Technicienne ou technicien en câblage structuré

Technicienne ou technicien en câblage structuré Description du métier Technicienne ou technicien en câblage structuré Le métier de technicienne ou de technicien en câblage structuré comprend l installation, le réaménagement et la réparation des câbles

Plus en détail

Évaluation comparative des études effectuées hors du Québec, reconnaissance des acquis et des compétences et équivalence de formation et de diplômes

Évaluation comparative des études effectuées hors du Québec, reconnaissance des acquis et des compétences et équivalence de formation et de diplômes Évaluation comparative des études effectuées hors du Québec, reconnaissance des acquis et des compétences et équivalence de formation et de diplômes Évaluation comparative des études Ministère de l Immigration

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE. ASSISTANT DENTAIRE (Spécialité du corps des secrétaires médicaux et sociaux du département de Paris)

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE. ASSISTANT DENTAIRE (Spécialité du corps des secrétaires médicaux et sociaux du département de Paris) COMMISSION D EQUIVALENCE POUR L ACCÈS AUX CONCOURS DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 www.paris.fr drh.ceacap@paris.fr Nom : Prénom : DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE

Plus en détail

Règlements et autres actes

Règlements et autres actes Partie 2 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 31 août 2016, 148 e année, n o 35 4907 Règlements et autres actes Gouvernement du Québec Décret 753-2016, 17 août 2016 Loi sur le Barreau (chapitre B-1) Formation,

Plus en détail

de traducteur agréé, de terminologue agréé ou d interprète agréé Profession à titre réservé membres

de traducteur agréé, de terminologue agréé ou d interprète agréé Profession à titre réservé membres Exercer la profession de traducteur agréé, de terminologue agréé ou d interprète agréé Profession à titre réservé 1 599 membres Sommaire Attributions et conditions pour exercer la profession 1 Obtention

Plus en détail

AEC Assurance de dommages LCA.EK CAHIER D INSCRIPTION

AEC Assurance de dommages LCA.EK CAHIER D INSCRIPTION AEC Assurance de dommages LCA.EK CAHIER D INSCRIPTION Vous trouverez dans le document suivant tous les outils et renseignements dont vous avez besoin pour faire votre demande d admission. PÉRIODE D INSCRIPTION

Plus en détail

Démonteuse ou démonteur de véhicules routiers

Démonteuse ou démonteur de véhicules routiers Démonteuse ou démonteur de véhicules routiers Description du métier Les démonteuses ou démonteurs de véhicules routiers effectuent le démantèlement sécuritaire et écologique de véhicules hors d usage (VHU),

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS COMMISSION D ÉQUIVALENCE POUR L ACCÈS AUX CONCOURS DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 www.paris.fr Nom : Prénom : DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE ÉDUCATEUR DE JEUNES

Plus en détail

Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Vendée (CDG85) 65 rue Kepler - CS LA ROCHE SUR YON Cedex

Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Vendée (CDG85) 65 rue Kepler - CS LA ROCHE SUR YON Cedex DEMANDE D EQUIVALENCE DE DIPLOME OU DE RECONNAISSANCE DE L EXPERIENCE PROFESSIONNELLE (REP) (Décret n 2007-196 du 13 février 2007) CONCOURS EXTERNE D ADJOINT ADMINISTRATIF TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE 2016

Plus en détail

L Entente France-Québec sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles. Conférence du GERFI Février 2009

L Entente France-Québec sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles. Conférence du GERFI Février 2009 L Entente France-Québec sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles Conférence du GERFI Février 2009 1. Pourquoi une telle entente? 2. Pourquoi avec la France? 3. Quel était le problème

Plus en détail

R-14 Règlement relatif aux droits d inscription. Adopté par le Conseil d administration le 27 octobre 2014.

R-14 Règlement relatif aux droits d inscription. Adopté par le Conseil d administration le 27 octobre 2014. R-14 Règlement relatif aux droits d inscription Adopté par le Conseil d administration le 27 octobre 2014. RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS D INSCRIPTION 1 PRÉAMBULE Le présent règlement est adopté en vertu

Plus en détail

CRITÈRES D ADMISSION DES ÉLÈVES AU SECTEUR DES JEUNES POUR L ANNÉE SCOLAIRE ET LES SUIVANTES

CRITÈRES D ADMISSION DES ÉLÈVES AU SECTEUR DES JEUNES POUR L ANNÉE SCOLAIRE ET LES SUIVANTES Service de la planification stratégique, de la vérification interne et de l organisation scolaire CRITÈRES D ADMISSION DES ÉLÈVES AU SECTEUR DES JEUNES POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2012-2013 ET LES SUIVANTES

Plus en détail

Éditeur officiel du Québec À jour au 1 er décembre 2016 Ce document a valeur officielle.

Éditeur officiel du Québec À jour au 1 er décembre 2016 Ce document a valeur officielle. 1 2 Éditeur officiel du Québec Ce document a valeur officielle. chapitre S-4.1.1, r. 1 Règlement sur la contribution réduite S Loi sur les services de garde éducatifs à l enfance (chapitre S-4.1.1, a.

Plus en détail

IMMIGRATION Canada. Permis de travail. Directives du bureau des visas d Accra. Table des matières IMM 5895 F ( )

IMMIGRATION Canada. Permis de travail. Directives du bureau des visas d Accra. Table des matières IMM 5895 F ( ) IMMIGRATION Canada Table des matières Liste de contrôle Permis de travail Questionnaire Aide familial résidant Permis de travail Directives du bureau des visas d Accra Ce guide est produit gratuitement

Plus en détail

EMPLOI-QUÉBEC ( )

EMPLOI-QUÉBEC ( ) EMPLOI-QUÉBEC connexion d appareillage La qualification obligatoire (RCA) 01-1127 (11-2016) GUIDE D APPRENTISSAGE connexion d appareillage (RCA) 01-1127 (11-2016) Renseignements sur l identité de l apprenti

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE CADRE DE SANTÉ

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE CADRE DE SANTÉ COMMISSION D ÉQUIVALENCE POUR L ACCÈS AUX CONCOURS DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 www.paris.fr drh.ceacap@paris.fr Nom : Prénom : Filière envisagée : Administration

Plus en détail

Exigences minimales de formation

Exigences minimales de formation Exigences minimales de formation Règlement sur les conditions pour exercer au sein d un service de sécurité incendie municipal (R.R.Q., c. S-3.4, r.0.1) TABLE DES MATIÈRES Qu est-ce que le nouveau règlement?

Plus en détail

DROITS DE SCOLARITÉ DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS ET DES ÉTUDIANTS CANADIENS NON-RÉSIDENTS DU QUÉBEC

DROITS DE SCOLARITÉ DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS ET DES ÉTUDIANTS CANADIENS NON-RÉSIDENTS DU QUÉBEC Annexe C010 - Page 1 de 6 DROITS DE SCOLARITÉ DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS ET DES ÉTUDIANTS CANADIENS NON-RÉSIDENTS DU QUÉBEC 1 Le Règlement sur la définition de résident du Québec (L.R.Q. c. C-29, r.1) s adresse

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE TECHNICIEN SUPÉRIEUR PRINCIPAL D ADMINISTRATIONS PARISIENNES SPÉCIALITÉ CONSTRUCTION & BÂTIMENT

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE TECHNICIEN SUPÉRIEUR PRINCIPAL D ADMINISTRATIONS PARISIENNES SPÉCIALITÉ CONSTRUCTION & BÂTIMENT COMMISSION D ÉQUIVALENCE POUR L ACCÈS AUX CONCOURS DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 www.paris.fr drh.ceacap@paris.fr Nom : Prénom : DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE CONSEILLER EN ÉCONOMIE SOCIALE FAMILIALE (CESF)

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE CONSEILLER EN ÉCONOMIE SOCIALE FAMILIALE (CESF) COMMISSION D ÉQUIVALENCE POUR L ACCÈS AUX CONCOURS DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 www.paris.fr drh.ceacap@paris.fr Nom : Prénom : DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE

Plus en détail

CQP plieur de parachute de secours et qualification complémentaire de réparateur Dossier de demande de validation des acquis de l expérience (VAE).

CQP plieur de parachute de secours et qualification complémentaire de réparateur Dossier de demande de validation des acquis de l expérience (VAE). CQP plieur de parachute de secours et qualification complémentaire de réparateur Dossier de demande de validation des acquis de l expérience (VAE). FFP 62, rue de Fécamp 75012 Paris Page 1 Sommaire Informations

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE TECHNICIEN SUPERIEUR PRINCIPAL D ADMINISTRATIONS PARISIENNES SPÉCIALITÉ LABORATOIRES

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE TECHNICIEN SUPERIEUR PRINCIPAL D ADMINISTRATIONS PARISIENNES SPÉCIALITÉ LABORATOIRES COMMISSION D ÉQUIVALENCE POUR L ACCÈS AUX CONCOURS DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 www.paris.fr drh.ceacap@paris.fr Nom : Prénom : DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE

Plus en détail

Règlement sur le Service de référence de main-d œuvre de l industrie de la construction (chapitre R-20, a. 123, 1 er alinéa, par. 8.

Règlement sur le Service de référence de main-d œuvre de l industrie de la construction (chapitre R-20, a. 123, 1 er alinéa, par. 8. Règlement sur le Service de référence de main-d œuvre de l industrie de la construction (chapitre R-20, a. 123, 1 er alinéa, par. 8.6 ) Section I Déclaration 1. La déclaration de besoin de main-d œuvre

Plus en détail

Superviseur ou superviseure de premier niveau

Superviseur ou superviseure de premier niveau Superviseur ou superviseure de premier niveau Description du métier Les superviseurs et superviseures de premier niveau dans le secteur du commerce de détail planifient, organisent, coordonnent les activités

Plus en détail

LE CANADA ACCUEILLE LES NOUVEAUX ARRIVANTS : Catégorie de l expérience canadienne

LE CANADA ACCUEILLE LES NOUVEAUX ARRIVANTS : Catégorie de l expérience canadienne LE CANADA ACCUEILLE LES NOUVEAUX ARRIVANTS : Catégorie de l expérience canadienne www.cic.gc.ca/cec Si vous possédez une expérience de travail au Canada, soit à titre de travailleur étranger temporaire

Plus en détail

un investissement dans les compétences de votre personnel

un investissement dans les compétences de votre personnel EMPLOI-QUÉBEC La qualification obligatoire un investissement dans les compétences de votre personnel LA QUALIFICATION OBLIGATOIRE avant-propos La compétence de la main-d œuvre constitue un des facteurs

Plus en détail

CONDITIONS ET PROCÉDURE D ADMISSION À L OTSTCFQ EN VERTU D UNE RECONNAISSANCE D ÉQUIVALENCE DE DIPLÔME OU DE FORMATION

CONDITIONS ET PROCÉDURE D ADMISSION À L OTSTCFQ EN VERTU D UNE RECONNAISSANCE D ÉQUIVALENCE DE DIPLÔME OU DE FORMATION CONDITIONS ET PROCÉDURE D ADMISSION À L OTSTCFQ EN VERTU D UNE RECONNAISSANCE D ÉQUIVALENCE DE DIPLÔME OU DE FORMATION PERMIS DE TRAVAILLEUR SOCIAL Pour les personnes formées en travail ou service social

Plus en détail

RÈGLES DE RÉGIE INTERNE EN MATIÈRE DE RÉFÉRENCE DE LA MAIN-D ŒUVRE DANS L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION

RÈGLES DE RÉGIE INTERNE EN MATIÈRE DE RÉFÉRENCE DE LA MAIN-D ŒUVRE DANS L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION RÈGLES DE RÉGIE INTERNE EN MATIÈRE DE RÉFÉRENCE DE LA MAIN-D ŒUVRE DANS L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION De la Centrale des syndicats démocratiques (CSD Construction) 1 Règles de régie interne en matière

Plus en détail

FORMATION CONTINUE PÉRIODES D'ADMISSION

FORMATION CONTINUE PÉRIODES D'ADMISSION FORMATION CONTINUE Candidats étrangers PÉRIODES D'ADMISSION Du 1 er août au 7 septembre 2012 (programmes débutant à l'automne) Du 1 er décembre 2011 au 20 janvier 2012 (programmes débutant à l'hiver) PRINCIPES

Plus en détail

Conventions collectives sectorielles. Édition Juin 2013 Bulletin destiné aux salariés de l industrie de la construction

Conventions collectives sectorielles. Édition Juin 2013 Bulletin destiné aux salariés de l industrie de la construction Édition Juin 2013 Bulletin destiné aux salariés de l industrie de la construction Conventions collectives sectorielles Au moment d imprimer cette édition de L outil, les quatre conventions collectives

Plus en détail

AEC Gestionnaire de réseaux Linux et Windows LEA.A6 CAHIER D INSCRIPTION

AEC Gestionnaire de réseaux Linux et Windows LEA.A6 CAHIER D INSCRIPTION AEC Gestionnaire de réseaux Linux et Windows LEA.A6 CAHIER D INSCRIPTION Vous trouverez dans le document suivant tous les outils et renseignements dont vous avez besoin pour faire votre demande d admission.

Plus en détail

Conseiller-vendeur ou conseillère-vendeuse

Conseiller-vendeur ou conseillère-vendeuse Description du métier Conseiller-vendeur ou conseillère-vendeuse Les conseillers-vendeurs et les conseillères-vendeuses du commerce de détail : travaillent directement auprès de la clientèle dans un commerce

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE PROFESSEUR D ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE DES ÉCOLES DE NIVEAU ÉLEMENTAIRE DE LA VILLE DE PARIS

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE PROFESSEUR D ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE DES ÉCOLES DE NIVEAU ÉLEMENTAIRE DE LA VILLE DE PARIS COMMISSION D ÉQUIVALENCE POUR L ACCÈS AUX CONCOURS DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 www.paris.fr drh.ceacap@paris.fr Nom : Prénom : DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE

Plus en détail

Règlement général du brevet professionnel

Règlement général du brevet professionnel Règlement général du brevet professionnel Le brevet professionnel 1 2 Le brevet professionnel e brevet professionnel Décret n o 2006-583 du 23 mai 2006 relatif aux dispositions réglementaires du livre

Plus en détail

ÉTUDIANTS CANADIENS NON-RÉSIDENTS DU QUÉBEC

ÉTUDIANTS CANADIENS NON-RÉSIDENTS DU QUÉBEC GUIDE D INFORMATION AUTOMNE 2015 ÉTUDIANTS CANADIENS NON-RÉSIDENTS DU QUÉBEC CE GUIDE CONTIENT DES INFORMATIONS RELATIVES AUX CONDITIONS D'ADMISSION ET AUX FRAIS SCOLAIRES S'APPLIQUANT AUX ÉTUDIANTS CANADIENS

Plus en détail

d'infirmière ou d'infirmier auxiliaire

d'infirmière ou d'infirmier auxiliaire Exercer la profession d'infirmière ou d'infirmier auxiliaire Profession à titre réservé 16 200 membres Sommaire Attributions et conditions pour exercer la profession 1 Obtention du permis 2 Mécanisme de

Plus en détail

Le certificat. de qualification professionnelle en huit questions. Les métiers réglementés

Le certificat. de qualification professionnelle en huit questions. Les métiers réglementés Le certificat de qualification professionnelle en huit questions Les métiers réglementés Le certificat de qualification professionnelle en huit questions 1 Qu est-ce que c est? Une preuve de compétence.

Plus en détail

Annexe 42 : DOSSIER DE CANDIDATURE B2C rev 015

Annexe 42 : DOSSIER DE CANDIDATURE B2C rev 015 Annexe 42 : DOSSIER DE CANDIDATURE Numéro de certifié si le candidat a passé les certificats chez B2C : n Civilité : Mme Melle Mr NOM DU CANDIDAT :.. PRENOM :.. TRANSFERT de certification : oui /non (barrer

Plus en détail

Demander un numéro d assurance sociale...

Demander un numéro d assurance sociale... Demander un numéro d assurance sociale... Le saviez-vous? Si vous êtes un citoyen canadien, un nouvel arrivant au pays ou un résident temporaire, vous avez besoin d un numéro d assurance sociale pour travailler

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE TECHNICIEN SUPÉRIEUR PRINCIPAL D ADMINISTRATIONS PARISIENNES SPÉCIALITÉ PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE TECHNICIEN SUPÉRIEUR PRINCIPAL D ADMINISTRATIONS PARISIENNES SPÉCIALITÉ PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS COMMISSION D ÉQUIVALENCE POUR L ACCÈS AUX CONCOURS DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 www.paris.fr drh.ceacap@paris.fr Nom : Prénom : DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE

Plus en détail

1. Le candidat qui veut obtenir la délivrance d un permis. 2. Le candidat qui veut se faire reconnaître une équivalence

1. Le candidat qui veut obtenir la délivrance d un permis. 2. Le candidat qui veut se faire reconnaître une équivalence Partie 2 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 14 janvier 2004, 136 e année, n o 2 149 Projet de règlement Code des professions (L.R.Q., c. C-26) Notaires Conditions et modalités de délivrance des permis Avis

Plus en détail

Atelier des partenaires de l'industrie de la construction

Atelier des partenaires de l'industrie de la construction Atelier des partenaires de l'industrie de la construction Déroulement 1. Caractéristiques propres au secteur de la construction 2. Cadre de travail des ententes bilatérales de mobilité 3. Chapitre 7 de

Plus en détail

V2017 Nom Prénom. Renseignements concernant votre identité. Renseignements concernant votre demande d équivalence

V2017 Nom Prénom. Renseignements concernant votre identité. Renseignements concernant votre demande d équivalence NB : En vertu des dispositions de l article 8 du décret n 2007-196 du 13 février 2007, la commission procède à une comparaison des connaissances, compétences et aptitudes attestées par votre ou vos titres

Plus en détail

Norme professionnelle

Norme professionnelle Description du métier Ouvrière ou ouvrier serricole L ouvrière ou l ouvrier serricole travaille dans une entreprise possédant une ou plusieurs serres de cultures maraîchères ou de plantes ornementales.

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE PROFESSEUR DES CONSERVATOIRES DE PARIS

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE PROFESSEUR DES CONSERVATOIRES DE PARIS COMMISSION D ÉQUIVALENCE POUR L ACCÈS AUX CONCOURS DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 www.paris.fr drh.ceacap@paris.fr Nom : Prénom : Spécialité et discipline envisagées

Plus en détail

Travailleur autonome ou salarié?

Travailleur autonome ou salarié? REVENU QUÉBEC www.revenu.gouv.qc.ca Travailleur autonome ou salarié? Un travailleur peut être considéré comme un salarié ou comme un travailleur autonome. Revenu Québec a retenu certains critères permettant

Plus en détail

Coordonnées de la commission d équivalence de diplômes

Coordonnées de la commission d équivalence de diplômes NB : En vertu des dispositions de l article 8 du décret n 2007-196 du 13 février 2007, la commission procède à une comparaison des connaissances, compétences et aptitudes attestées par votre ou vos titres

Plus en détail

Reconnaissance des acquis des personnes formées à l étranger

Reconnaissance des acquis des personnes formées à l étranger Les mesures prises par le gouvernement du Québec Gérard Pinsonneault, directeur p.i. Direction de la recherche et de l analyse prospective Ministère de l Immigration et des Communautés culturelles Rédaction

Plus en détail

Contrat de professionnalisation

Contrat de professionnalisation Contrat de professionnalisation Objectifs Favoriser l insertion ou la réinsertion professionnelle des jeunes et des demandeurs d emploi en leur permettant d acquérir une qualification dans le cadre d'un

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES DE LA SOCIÉTÉ D ÉNERGIE DU YUKON BOURSES D ÉTUDES PRESTIGIEUSES

BOURSES D ÉTUDES DE LA SOCIÉTÉ D ÉNERGIE DU YUKON BOURSES D ÉTUDES PRESTIGIEUSES BOURSES D ÉTUDES DE LA SOCIÉTÉ D ÉNERGIE DU YUKON BOURSES D ÉTUDES PRESTIGIEUSES Bourses d études de 3 000 $ offertes à des étudiants 1 de première année; ces bourses sont attribuées en fonction des besoins

Plus en détail

Les équivalences de diplômes pouvant être accordées afin de se présenter au concours externe :

Les équivalences de diplômes pouvant être accordées afin de se présenter au concours externe : LES DIFFERENTES DEROGATIONS PERMETTANT DE S INSCRIRE AU CONCOURS D'AGENT DE MAÎTRISE SANS ETRE TITULAIRE DU DIPLOME REQUIS. L'inscription à de nombreux concours est réservée aux candidats qui possèdent

Plus en détail

Renseignements. Demande d admissibilité à la contribution réduite. concernant le formulaire

Renseignements. Demande d admissibilité à la contribution réduite. concernant le formulaire Renseignements concernant le formulaire Demande d admissibilité à la contribution réduite Un parent peut être admissible au paiement de la contribution réduite lorsque son enfant bénéficie de services

Plus en détail

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES (PIRAC) 1055, 116 e rue La présente politique a

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE ADJOINT D ANIMATION DE LA COMMUNE DE PARIS

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE ADJOINT D ANIMATION DE LA COMMUNE DE PARIS COMMISSION D ÉQUIVALENCE POUR L ACCÈS AUX CONCOURS DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 www.paris.fr drh.ceacap@paris.fr Nom : Prénom : DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE

Plus en détail

Formulaire de demande et directives

Formulaire de demande et directives DEMANDE D'UN PERMIS TEMPORAIRE DE SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT pour les candidats qui n ont pas de brevet d enseignement valide à l Î.-P.-É. Formulaire de demande et directives Envoyer tous les documents

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Fiche d information

Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Fiche d information SYNDICAT NATIONAL DES ENTREPRENEURS DE TRAVAUX PUBLICS SPECIALISES DANS L'UTILISATION DE L'EXPLOSIF 3 Rue de Berri - 75 008 PARIS Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Fiche d information Le

Plus en détail

LES DIFFERENTES DEROGATIONS PERMETTANT DE S INSCRIRE AU CONCOURS DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERRITORIAL SANS ETRE TITULAIRE DU DIPLOME REQUIS.

LES DIFFERENTES DEROGATIONS PERMETTANT DE S INSCRIRE AU CONCOURS DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERRITORIAL SANS ETRE TITULAIRE DU DIPLOME REQUIS. LES DIFFERENTES DEROGATIONS PERMETTANT DE S INSCRIRE AU CONCOURS DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERRITORIAL SANS ETRE TITULAIRE DU DIPLOME REQUIS. L'inscription à de nombreux concours est réservée aux candidats

Plus en détail

d ingénieur Profession d exercice exclusif membres

d ingénieur Profession d exercice exclusif membres Exercer la profession d ingénieur Profession d exercice exclusif 45 195 membres Sommaire Attributions et conditions pour exercer la profession 1 Obtention du permis 1 Mécanisme de révision et reprise 5

Plus en détail

DROITS DE SCOLARITÉ DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS ET DES ÉTUDIANTS CANADIENS NON-RÉSIDENTS DU QUÉBEC

DROITS DE SCOLARITÉ DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS ET DES ÉTUDIANTS CANADIENS NON-RÉSIDENTS DU QUÉBEC Annexe 028 - Page 1 de 6 DROITS DE SCOLARITÉ DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS ET DES ÉTUDIANTS CANADIENS NON-RÉSIDENTS DU QUÉBEC 1 Le Règlement sur la définition de résident du Québec (L.R.Q. c. C-29, r.1) s adresse

Plus en détail

Règlement sur les frais de scolarité de l École nationale des pompiers du Québec. Projet de règlement. Projet de règlement

Règlement sur les frais de scolarité de l École nationale des pompiers du Québec. Projet de règlement. Projet de règlement Partie 2 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 15 octobre 2014, 146 e année, n o 42 3811 11. Pour la déclaration d émissions de l année 2014, l émetteur peut utiliser les méthodes de calcul telles que modifiées

Plus en détail