Questions. Le multifonctionnel : le «couteau-suisse» :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Questions. Le multifonctionnel : le «couteau-suisse» :"

Transcription

1 Réflexions : Etymologie Utile : dont l'usage est avantageux à quelqu'un. L outil, qui a une fin précise. Futile : qui fuit, qui laisse échapper son contenu. Questions Quelle est la frontière entre l utile et le futile? Qui détermine cette frontière : le lieu, l utilisateur, l époque, le contexte socio culturel et politique ou la nature de «l Objet». - Quelle est la différence entre besoin et désir? Besoin Désir Définition Exprimé par le cerveau inconscient sous Exprimé par le cerveau conscient sous forme d'une émotion qui en signale la forme de mots ou d'actes libres présence et la satisfaction ou la non satisfaction Exemple Ressentir les symptômes de la faim «Tiens, je mangerais bien une pizza quatre fromages là tout de suite» Questionnements dans le domaine des Arts Appliqués Comment les quatre domaines des Arts Appliqués répondent-ils à tous ces besoins et aspirations? Comment positionne-t-on le futile? Son rapport à l utile et la place qu il occupe dans l objet. Quels sont les rapports qui existent entre le futile et le besoin? Nous étayerons les besoins et les aspirations classifiés par Epicure à l aide des quatre thématiques principales non exhaustives suivantes : - Le multifonctionnel - La performance du designer - Le rapport à l objet - La surenchère technologique Le multifonctionnel : le «couteau-suisse» : La multifonctionnalité semble être une constante dans certains objets. Gain de place, trousse à outils mobile, concentration de pouvoirs, les objets «couteau-suisse» peuplent notre Besoins naturels Le multifonctionnel La performance du designer Le rapport à l objet La surenchère technologique Aspirations naturelles Aspirations créatives Aspirations mythiques

2 quotidien. Ces objets nous apportent dans le creux de la main ou sur notre bureau une forme d omnipotence et d ubiquité telles que les définit Epicure. Du imac au iphone, du couteau multi-lames au robot ménager, ces multifonctionnalités nous donnent l illusion du pouvoir et nous asservissent dans le même temps. Le glissement sournois d une fonction prépondérante à une autre pose la question du sens et de la légitimité de la définition de l objet, l accessoirisation excessive finissant par rendre celui-ci in-util-isable. Publicité pour Ericsson La performance du designer : le geste : Le designer est un être curieux, plein d humanité et de bonne volonté, et qui cherche à nous rendre la vie meilleure. Pour cela il va imaginer, proposer des objets, des architectures, des vêtements qui tentent d exprimer sa vision du monde. Le dérapage se produit parfois dans l excès d altruisme qui amène le designer à faire déborder son travail de sens, jusqu à la perte, ou à produire des références obscures ou pour le moins opaques, dans tous les cas illisibles spontanément, ou bien encore des références dans lesquelles le créateur lui-même va se perdre. Il arrive parfois aussi qu il soit sa propre référence, et l objet fonctionnel se vide alors de sens pour devenir une expression plastique. Objets manifestes, objets uniques, expressions plastiques, réponses à une tendance, ces manifestations semblent s éloigner de ce qui est à l origine de leur genèse : la fonction. Presse citron de Ph. STARCK Centre commercial Le rapport entre l utilisateur / spectateur et l objet de consommation : La matière, la forme, la couleur et la marque font partie des critères de sélection des objets de consommation car ils appartiennent à la mise en scène du quotidien et contribuent à la construction d un bien-être. La translucidité et la transparence adoptées pour de nombreux produits dévoilent leurs entrailles, valorisant ainsi l excellence technologique tout en rassurant le consommateur. Les formes végétales, animales, humaines inspirent largement les designers, qui n hésitent pas à prénommer leurs créations et à leur donner des formes rondouillardes, charnelles et ludiques. Des objets qui favorisent et entretiennent le lien

3 social. Les objets ont un surcroît de personnalité qui font qu on les adopte et qu on les customise à sa façon : ces qualités leur confèrent une valeur symbolique, le plus souvent associée à l idée de prestige et de pouvoir. Etagère Tétris Machines à Laver façon capitons La surenchère technologique, ses contradictions et limites : la boîte noire : La boîte noire, c'est le produit hyperintelligent, conçu avant tout pour ses performances techniques, mais qui "oublie" de parler au consommateur. Le designer-technicien, obnubilé par les contraintes de fabrication et les performances techniques de son produit, oublie le client et l'utilisateur. Le danger de la boîte noire devient de plus en plus fréquent avec la tendance à la miniaturisation. Celle-ci rend certaines fonctions invisibles et fait disparaître les gestes qu'impliquait l'univers mécanique. Aujourd'hui, il suffit d'appuyer sur un bouton, voire de programmer un robot. La cafetière fonctionne comme un magnétoscope qui fonctionne comme une machine à laver qui fonctionne comme un répondeur un même geste (appuyer sur un bouton) permet d'accéder à une multitude de fonctions. Ces produits issus des technologies liées à l'électronique et l'informatique finissent par devenir des énigmes pour le consommateur qui s'en détourne. Aboutir à une boîte noire, c'est oublier que les formes remplissent aussi des fonctions de nature culturelle, sociale ou affective. Elle doivent faire comprendre le produit, lui donner une personnalité, elle doivent jouer sur un processus de séduction pour créer une relation de complicité entre le produit et le consommateur. Toshiba Rice Cooker Ferran Adria cuisine moléculaire

4 I. LES FRONTIERES DE L UTILE ET DU FUTILE : Quelle est la frontière entre l utile et le futile? F. Gehry Musée Guggeneihm à Bilbao Musée Beaubourg de Renzo Piano Voici un champs d interrogations que peuvent susciter ces deux notions. Dans cet univers qui peut paraître parfois hostile, où un certains individualisme prédomine,où la consommation est galopante, où le suréquipement envahit nos intérieurs, nos villes, nos gardes robes, nous nous devons d aiguiser notre regard afin de devenir des consommateurs avertis et responsables. Ce questionnement autour de la frontière entre l utile et le futile est un moyen d interroger un certain nombre d objets, d espaces, d images qui nous entourent. Serions-nous dans un monde qui aurait perdu tout sens de l essentiel, du nécessaire, ne discernant plus l utile du futile tant la frontière qui les sépare est mince? Dre Wapenaar «Treetent» Actuellement les communications, les images, les messages nous envahissent. Tout semble faire sens. Le regard que nous portons sur cet environnement se doit d être critique et analytique. Un certain recul permet d éduquer ce regard. Ainsi éduqué, il serait un moyen de rendre lisible et d apporter plus de sens à ces objets, espaces, images qui nous entourent.

5 C est ce regard qui, donnant vie aux Objets, peut les faire changer de statut en fonction du contexte et des besoins. La multiplication des fonctions de l Objet créé de nouveaux besoins. Cette surenchère de performances technologiques et formelles développe ainsi à outrance notre désir de nouveauté. Nous sommes conditionnés, dépendants et confèrant à l Objet une importance, une nécessité fondamentale :«Que serais-je sans mon portable?». L offre et la demande sont intimement liés, les objets créent de nouveaux besoins, de nouveaux besoins créent de nouveaux objets. La surenchère technologique. L idée de nouveauté incite à consommer plus et peut créer une une addiction. Nazbatag «le lapin interactif» Le design participe à cette inflation acheteuse en générant de nouvelles lignes, une nouvelle esthétique rendant l Objet toujours plus attrayant. On observe d ailleurs un parallèle entre technologie et design. Plus la complexité technologique est grande plus le design souligne une épure formelle. Serait-ce un moyen de mieux vendre, camoufler par une enveloppe lisse la recherche technologique afin que le consommateur, lambda puisse se projeter sur cette enveloppe? On arrive à une individualisation de l objet. Sur certains sites le concept se développe, une «customisation artificielle», du «made himself» est proposé. Un gros fabriquant de chaussures de sport, propose de personnaliser sa propre paire de basquets à partir d une trame pré définie. De jeunes designers proposent des sacs en bâche de camions où l on sélectionne la partie de bâche qui nous correspond pour le sac choisi.

6 Cette manière de travailler sur l enveloppe est un moyen de faire croire au consommateur que l Objet est fait pour lui, sur mesure, pratiquement indispensable donc utile, et permet de créer un lien intime, une histoire avec celui-ci. Sacs «freitag» (freitag.ch) Ainsi l Objet devient nécessaire. Il devient alors réparateur, consolateur, «pansement» de notre société de plus en plus en stressante et bousculant l humain. Relevons ici le fait poétique, la notion de plaisir au-delà de la fonction, le designer provoque des failles dans un quotidien effectivement un peu morose, objets narratifs, drôles, sans fonctions intrinsèques que celle de la contemplation, on dépasse la fonction de l'outil pour s'engager dans la fonction d'estime, de l'envie, du besoin sans besoin. Poupées de Rosa Pomar ;

7 On passe dans le domaine de l'objet tout sémantique un peu fétiche, un peu doudou, un peu humoristique qui me différencie qui me donner à exister. Le designer n est plus seulement un carrossier il devient l'interprète, le prédicateur de nos rêves, de nos envies. Gammes d objets de chez Alessi. Le designer nous propose d autres dispositifs, d autres territoires d investigations collectifs ou individuels, évocateurs, suscitant l évasion le plaisir immédiat, exutoires, rassurants, différenciateurs, ludiques, reposants, s appuyant sur la volonté de chacun de quitter un quotidien quelque peu fatiguant, stressant, contraignant, trop souvent subit. Il devient "l apothicaire" d une société génératrice de stress.

8 Luminaire composé de déchets plastiques Régis Mayot IICOMMENT, NOTRE SOCIETE DE CONSOMMATION, NOUS CONDITIONNE-T-ELLE A ACQUERIR DU SUPERFLU? Cette superficialité se retrouve à tous les niveaux sur tous les champs du Design. Dans le design d objet, le futile permet le rêve, une fuite potentielle vers un autre monde (virtuel, régressif, consumériste ) Tout est possible, l objet n a pas de complexe. L avènement de l outil informatique a ouvert de nouvelles pistes formelles et les nouveaux matériaux ont amené de nouvelles techniques. On s aperçoit que la fonction d usage des objets a une durée de vie très courte. Il ne reste plus que le squelette de l objet, sans sa fonction, que l on garde, ou que l on jette. Gammes DE IPOD Dans le design de communication, on se perd, on ne sait plus ce qui est réel, virtuel, on ne peut plus faire confiance à l image compte tenu des avancées technologiques qui rendent la manipulation plus aisée. Quel rôle revêt alors l image? Quel sens lui donne t-on aujourd hui?

9 L image est omniprésente et multiple, un outil de communication, de propagande, d information, de diffusion Elle peut être de diverses natures, religieuse, historique, politique, informative, publicitaire, décorative, artistique ou familiale. Une question surgit alors dans quelle mesure serait-elle plutôt utile ou plutôt futile? Notre environnement bâti ou non, n échappe pas à cette logique. Le rêve entre de plus en plus dans l univers architectural. Certains architectes donnent libre cours à leur imaginaire et poussent à l extrême les lois de la physique ou de nouveaux matériaux, concepts, osent le geste graphique, le signe dans la ville Torre Agbar de Jean Nouvel à Barcelone

10 Vers quelle architecture nous projetons-nous? l architecture du spectaculaire, l architecture du fonctionnel et du social ou l architecture de l éco-logique? L habitat n est plus que l abri, mais il revêt de nouvelles fonctions jusqu alors inexistantes : le refuge, le cocon protecteur ; on se rassure ; on se régénère ; on se créer une citadelle intime de ce monde extérieur peu rassurant. Cela suscite la floraison d une multiplicité de magasins de décoration, d aménagements intérieurs. Campagne publicitaire Ikéa Notre style de vie fait évoluer notre environnement et ouvre de nouvelles portes. Notre société créé des castes de mal-logés, de précaires, de sans abris, comment l architecture traite cette frange de l habitat d urgence? Comment donner les outils à nos élèves afin de leur permettre de décrypter leur environnement et leur donner un esprit critique et créatif?

11 Là est l objet de la réflexion que nous vous proposons d entamer autour de l Utile et du Futile.

Olivier BERNEX : Es-tu d accord avec cette remarque : de nombreux peintres construisent une image à partir de la peinture, alors que pour toi l image

Olivier BERNEX : Es-tu d accord avec cette remarque : de nombreux peintres construisent une image à partir de la peinture, alors que pour toi l image Olivier BERNEX : Es-tu d accord avec cette remarque : de nombreux peintres construisent une image à partir de la peinture, alors que pour toi l image construit la peinture? C est-à-dire que devant une

Plus en détail

tarkett, un acteur haut en couleur

tarkett, un acteur haut en couleur dossier de presse - Avril 2014 tarkett, un acteur haut en couleur *une expérience unique du revêtement de sol 1/6 La vision joue un rôle particulier dans notre système de perception de l environnement.

Plus en détail

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement Valisette urbanisme Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement > Identifier différentes fonctions urbaines. > Comprendre les

Plus en détail

Objectifs : Définir le comportement d achat Repérer les catégories de clients Définir les besoins, motivations, mobiles et freins à l achat

Objectifs : Définir le comportement d achat Repérer les catégories de clients Définir les besoins, motivations, mobiles et freins à l achat Objectifs : Définir le comportement d achat Repérer les catégories de clients Définir les besoins, motivations, mobiles et freins à l achat BESOINS ET DESIRS BESOINS DESIRS PRODUITS FAIM PATISSERIE RESTAURATION

Plus en détail

13 rue Foch. www.helenis-must.fr

13 rue Foch. www.helenis-must.fr LE SHOWROOM HELENIS MUST, UNE NOUVELLE ADRESSE POUR CONFECTIONNER SUR-MESURE VOTRE APPARTEMENT... LE SHOWROOM HELENIS MUST, 13 rue Foch Montpellier. EN PARTENARIAT AVEC RBC MOBILIER ET SON DESIGN CENTER,

Plus en détail

plasticien revalorisateur Electronic music producer

plasticien revalorisateur Electronic music producer plasticien revalorisateur Electronic music producer EgzoArtiste Ensuite, grâce à un QR code placé a l intérieur de chaque «box», un «beat» unique (musique instrumentale) est téléchargeable via l application

Plus en détail

laboratoire artistique transdisciplinaire

laboratoire artistique transdisciplinaire laboratoire artistique transdisciplinaire «Insula Prod, spécialiste du Mapping Vidéo et des immersions interactives» L ART D AUGMENTER LA RÉALITÉ Une expérience sensorielle unique De plus en plus présent

Plus en détail

Contenu de la Publicité : L agrément valeur prédictive de la publicité magazine?

Contenu de la Publicité : L agrément valeur prédictive de la publicité magazine? Contenu de la Publicité : L agrément valeur prédictive de la publicité magazine? Stéphanie Boissonnade, Responsable Planning Stratégique, Groupe Marie Claire Aurélie Gibiat, Directrice du pôle Media, Harris

Plus en détail

L ANALYSE DE L IMAGE COMME SOURCE DE CREATION EN DANSE POUR L ELEVE

L ANALYSE DE L IMAGE COMME SOURCE DE CREATION EN DANSE POUR L ELEVE L ANALYSE DE L IMAGE COMME SOURCE DE CREATION EN DANSE POUR L ELEVE SOMMAIRE Le propos page 2 Situation Contextes Intention La démarche du point de vue de l enseignant..page 4 -le cadre de la démarche..p.5

Plus en détail

Les rondelles. 1h30 72

Les rondelles. 1h30 72 Sites préhistoriques de la vallée de la Vézère Actions éducatives Second degré Programme 2015 Cycle 4 Parcours découverte Les rondelles 1h30 72 De petites rondelles en os, ivoire de mammouth...parfaitement

Plus en détail

LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION. Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation

LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION. Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation Biographie Formation de base en sciences appliquées, biologie médicale et moléculaire, diplôme d ingénieure chimiste Expérience

Plus en détail

EEAI 2015 INTRODUCTION 1

EEAI 2015 INTRODUCTION 1 EEAI 2015 INTRODUCTION 1 EEAI 2015 INTRODUCTION 2 EEAI 2015 INTRODUCTION 3 EEAI 2015 INTRODUCTION 4 EEAI 2015 INTRODUCTION 5 Chaque bâtiment sert sa fonction de façon unique. EEAI 2015 INTRODUCTION 6 Les

Plus en détail

Mitraillage publicitaire Séance 1

Mitraillage publicitaire Séance 1 Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM 1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire Séance 1 Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur

Plus en détail

Du mobilier inédit en HI-MACS pour le Centre Commercial Beaugrenelle

Du mobilier inédit en HI-MACS pour le Centre Commercial Beaugrenelle Du mobilier inédit en HI-MACS pour le Centre Commercial Beaugrenelle La série de meubles très contemporains en HI-MACS imaginée par Brandimage pour le centre commercial Beaugrenelle, est basée sur deux

Plus en détail

Domaine d apprentissage Discipline Compétence disciplinaire Compétence 3 : Apprécier des images Arts plastiques

Domaine d apprentissage Discipline Compétence disciplinaire Compétence 3 : Apprécier des images Arts plastiques Médias, Dans le but de créer une affiche ou une mascotte à partir de matériaux récupérés, afin de faire la promotion de gestes écologiques, visiter des sites Internet pour y observer et apprécier des images

Plus en détail

clipso design Le décor imprimé pour le plaisir de vos yeux!

clipso design Le décor imprimé pour le plaisir de vos yeux! clipso design Le décor imprimé pour le plaisir de vos yeux! clipso design Introduction Composés de trame polyester, enduite de polyuréthane, les revêtements clipso s adaptent à tous les styles architecturaux,

Plus en détail

EXPOSITION ITINÉRANTE

EXPOSITION ITINÉRANTE jeune public DÉTOURS D OBJETS DÉTOURS D OBJETS UNE EXPOSITION ITINÉRANTE DESTINÉE AUX ENFANTS DE 5 À 12 ANS AUTOUR DES ŒUVRES DE CLAUDE COURTECUISSE Direction de l action éducative et des publics Service

Plus en détail

Quadrilatère St-Laurent

Quadrilatère St-Laurent Quadrilatère St-Laurent Mémoire présenté à l attention de l Office de consultation publique de Montréal Par Alain Vranderick Juin 2009 Introduction Étant résidant de la grande région métropolitaine de

Plus en détail

Le tableau fascinant d un savant fou

Le tableau fascinant d un savant fou Le tableau fascinant d un savant fou 6 ème Piste de travail explorée : Utiliser un outil de sondage en ligne pour créer un questionnaire d évaluation à destination des élèves. Le traitement informatique

Plus en détail

ARCHITECTURE. Inscrire l habitat au cœur d une réalité existentielle, à mi-chemin entre le fonctionnel et le symbolique

ARCHITECTURE. Inscrire l habitat au cœur d une réalité existentielle, à mi-chemin entre le fonctionnel et le symbolique DOSSIER PRESSE 2013 DOSSIER DE PRESSE UNE DE ARCHITECTURE L EXISTENCE Dirigeé par Christophe Veille, Ze Design Agency est un cabinet d architecture qui conc oit, propose et reálise les projets des professionnels

Plus en détail

Agathe DANJOU Justine GRAVELINE Clotilde BLAS. Dossier réalisé dans le cadre du cours de Mme Wallart L3 Marketing-Vente 2013-2014

Agathe DANJOU Justine GRAVELINE Clotilde BLAS. Dossier réalisé dans le cadre du cours de Mme Wallart L3 Marketing-Vente 2013-2014 Agathe DANJOU Justine GRAVELINE Clotilde BLAS Dossier réalisé dans le cadre du cours de Mme Wallart L3 Marketing-Vente 2013-2014 P L A I S I R SOPHISTICATION PETITS LUXES Design Personnalisation Customisation

Plus en détail

de proposer VOTRE PROPRE SERVICE SOMMELIER? AVEZ- VOUS RÊVÉ de proposer À VOS CLIENTS VOTRE PROPRE SERVICE SOMMELIER?

de proposer VOTRE PROPRE SERVICE SOMMELIER? AVEZ- VOUS RÊVÉ de proposer À VOS CLIENTS VOTRE PROPRE SERVICE SOMMELIER? AVEZ- VOUS RÊVÉ de proposer À VOS AVEZ- VOUS CLIENTS RÊVÉ de proposer VOTRE PROPRE À VOS CLIENTS SERVICE SOMMELIER? VOTRE PROPRE SERVICE SOMMELIER? AVEZ- VOUS RÊVÉ DE PROPOSER À VOS CLIENTS VOTRE PROPRE

Plus en détail

clipso design Le décor imprimé pour le plaisir de vos yeux!

clipso design Le décor imprimé pour le plaisir de vos yeux! clipso design Le décor imprimé pour le plaisir de vos yeux! clipso design Introduction Composés de trame polyester, enduite de polyuréthane, les revêtements clipso s adaptent à tous les styles architecturaux,

Plus en détail

PROGRAMME 2014/2015. des COURS. école d'art Claude Monet 1 rue Aristide Briand Aulnay-sous-Bois - 01 48 79 65 26 eacm@aulnay-sous-bois.

PROGRAMME 2014/2015. des COURS. école d'art Claude Monet 1 rue Aristide Briand Aulnay-sous-Bois - 01 48 79 65 26 eacm@aulnay-sous-bois. PROGRAMME des COURS 2014/2015 école d'art Claude Monet 1 rue Aristide Briand Aulnay-sous-Bois - 01 48 79 65 26 eacm@aulnay-sous-bois.com www.aulnay-sous-bois.fr ÉDIto Pour cette rentrée, l école d art

Plus en détail

STAGE. La place du dessin dans le cours d'arts plastiques SALLE 306

STAGE. La place du dessin dans le cours d'arts plastiques SALLE 306 STAGE La place du dessin dans le cours d'arts plastiques SALLE 306 Les évolutions en arts plastiques - Académie de Nice année 2012/2013 La place du dessin dans le cours d'arts plastiques Les évolutions

Plus en détail

La danse : un moyen d illustrer le processus de création Un travail de composition en exploitant un éventail de combinaisons

La danse : un moyen d illustrer le processus de création Un travail de composition en exploitant un éventail de combinaisons La danse : un moyen d illustrer le processus de création Un travail de composition en exploitant un éventail de combinaisons Le processus de création est une activité intellectuelle complexe qui nécessite

Plus en détail

Le design de service, tout le monde en parle. Mais après tout, qu est-ce que c est?

Le design de service, tout le monde en parle. Mais après tout, qu est-ce que c est? Wallonie Design confie une thématique pour la réalisation d un «focus» mensuel, à des spécialistes en design. Chaque article est réalisé par une agence, un designer ou un enseignant dans le domaine du

Plus en détail

BEP MRCU N 1 : L adaptation de l offre aux clients et aux usagers N 1 : Le processus d achat Les besoins, les motivations et les freins d achat

BEP MRCU N 1 : L adaptation de l offre aux clients et aux usagers N 1 : Le processus d achat Les besoins, les motivations et les freins d achat Classe Thème Chapitre TP BEP MRCU N 1 : L adaptation de l offre aux clients et aux usagers N 1 : Le processus d achat Les besoins, les motivations et les freins d achat MISE EN SITUATION Votre entreprise

Plus en détail

e-commerce Bien préparer son projet

e-commerce Bien préparer son projet Les Fiches thématiques Jur@tic e-commerce Bien préparer son projet informer, sensibiliser, accompagner Les Fiches thématiques Jur@TIC? 1. Pourquoi passer le cap du e-commerce? (e-commerce signifiant commerce

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. ecommerce. Bien préparer son projet de site de vente en ligne

Les Fiches thématiques Jur@tic. ecommerce. Bien préparer son projet de site de vente en ligne Les Fiches thématiques Jur@tic ecommerce Bien préparer son projet de site de vente en ligne Les Fiches thématiques Jur@TIC? 1. Pourquoi passer le cap du e-commerce? (e-commerce signifiant commerce électronique)

Plus en détail

Ateliers pour les anniversaires (enfants)

Ateliers pour les anniversaires (enfants) Ateliers pour les anniversaires (enfants) Généralités Vous pouvez choisir l heure de début des ateliers à votre convenance, au plus tôt à 9 h. Le nombre maximum de participants, limité, est indiqué pour

Plus en détail

Liens entre les programmes

Liens entre les programmes Liens entre les programmes Accueillir la petite enfance du ministère de la Famille et des Ainés Éducation préscolaire du ministère de l Éducation Jocelyne Grenier Conseillère pédagogique à la petite enfance

Plus en détail

EXIGEZ L IMPOSSIBLE. Venez Partager, Supporter et Révéler votre véritable nature. Celle qui donne envie de gagner avec vous.

EXIGEZ L IMPOSSIBLE. Venez Partager, Supporter et Révéler votre véritable nature. Celle qui donne envie de gagner avec vous. EXIGEZ L IMPOSSIBLE Dans un contexte économique particulièrement tendu, la compétitivité de votre offre et la pugnacité de votre force de vente ne suffiront plus à garantir votre développement. La qualité

Plus en détail

Une agence, des compétences. une agence qui met ses compétences, au service de votre communication

Une agence, des compétences. une agence qui met ses compétences, au service de votre communication Une agence, des compétences une agence qui met ses compétences, au service de votre communication C O M M U N I C A T I O N C O M M U N I C A T I O N Elaboration, mise en oeuvre et suivi de stratégie

Plus en détail

aerty entrée du bâtiment mur fenêtre toit

aerty entrée du bâtiment mur fenêtre toit et hôtel créé par l architecte Gehry est différent de ceux que l on voit habituellement. Pourtant on peut retrouver certains éléments qui nous permettent de défi nir qu il s agit bien d un bâtiment. g

Plus en détail

Nouveautés : DARTY présente 5 nouvelles variations pour ses cuisines sur mesure!

Nouveautés : DARTY présente 5 nouvelles variations pour ses cuisines sur mesure! Communiqué de presse Le 19 juin 2013 Nouveautés : DARTY présente 5 nouvelles variations pour ses cuisines sur mesure! A l occasion de la saison printemps/été 2013, les cuisines DARTY changent de look!

Plus en détail

Le projet pédagogique de la FNP

Le projet pédagogique de la FNP Une association, un mouvement, n existe que parce qu il poursuit un objectif. Dans son souci d accompagner les jeunes vers son objectif, le Patro s est défini un projet pédagogique. Celuici présentera

Plus en détail

«L Homme est un animal mobile»

«L Homme est un animal mobile» présente : «L Homme est un animal mobile» - création 2015 - www.lamenagerie.com Durant trois jours et trois nuits, sur une place et dans les rues adjacentes, des hommes en noirs, peintres, affichistes,

Plus en détail

Valisette architecture

Valisette architecture Valisette architecture Qu est-ce qu un bâtiment, quels sont ses formes et ses usages? jeu des façades & à la découverte d un bâtiment - Repérer et comparer différents éléments d architecture. - Acquérir

Plus en détail

COCORIKRAFT CATALOGUE

COCORIKRAFT CATALOGUE CATALOGUE CATALOGUE Bienvenue dans l univers Cocorikraft COCORIQUOI? Les collections Cocoricow, Cocoripig, Cocorisheep by Cocorikraft rassemblent un univers d objets en carton, affectifs, fonctionnels,

Plus en détail

I M M O B I L I E R I M M O S C O P E

I M M O B I L I E R I M M O S C O P E market.ch mars 2011 L ARCHITECTURE EN MODE 3D Marie-Albéric Martin Entre art et technologie, l architecture a passé un cap et aborde une approche plus moderne avec l utilisation de nouveaux outils comme

Plus en détail

CAHIER D ACCOMPAGNEMENT ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE

CAHIER D ACCOMPAGNEMENT ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE CAHIER D ACCOMPAGNEMENT ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE J accompagne mon enfant Chers parents, Le présent cahier de renseignements sur le programme d éducation préscolaire vous est particulièrement destiné à titre

Plus en détail

SCHOTT et l architecture

SCHOTT et l architecture SCHOTT et l architecture Verres antireflets SCHOTT Des solutions inédites en verre pour l architecture et le design Verres de décoration Eclairage par fibres optiques SCHOTT, groupe technologique international,

Plus en détail

Evolution de l objet technique

Evolution de l objet technique Evolution de l objet technique Objectif Associer l utilisation d un objet technique à une époque Comparer les choix esthétiques et ergonomiques d objets techniques d époques différentes Repérer dans les

Plus en détail

PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ

PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ Activités éducatives pour les 10 à 11 ans PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ HABILETÉS FINANCIÈRES ANALYSER LES PUBLICITÉS DIFFÉRENCIER LES BESOINS DES DÉSIRS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ La publicité est

Plus en détail

Couvertures en ardoises rectangulaires

Couvertures en ardoises rectangulaires Couvertures en ardoises rectangulaires Découvrez l esthétique des ardoises naturelles pour le toit et la façade. Ne soyez pas modeste, optez pour l ardoise! LES COUVERTURES EN ARDOISES RECTANGULAIRES UN

Plus en détail

IFSI Charles Foix UE 4.2 Isabelle Ménard

IFSI Charles Foix UE 4.2 Isabelle Ménard IFSI Charles Foix UE 4.2 Isabelle Ménard Un médiateur est habituellement une personne physique qui intervient pour faciliter une communication, une relation, le transfert d'un savoir ou d'une connaissance.

Plus en détail

LE CABARET VERT Conception du visuel référent de l édition 2013 du festival.

LE CABARET VERT Conception du visuel référent de l édition 2013 du festival. LE CABARET VERT Conception du visuel référent de l édition 2013 du festival. >> 19, rue pasteur 21000 Dijon tél. : 03 80 65 81 07 06 61 85 17 73 studio.indelebil@free.fr www.indelebil.fr //////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

INSTITUT. d'archi DESIGN. et de. à CAEN! www.imad-caen.com

INSTITUT. d'archi DESIGN. et de. à CAEN! www.imad-caen.com INSTITUT et de d'archi www.imad-caen.com à CAEN! ARCHI L IMAD est un Institut de formation spécialisé dans les métiers de l Architecture, de l Aménagement de l Espace et du Design. Il a été créé par l

Plus en détail

Donateurs, associations : les conditions Jeudi 5 de novembre la confiance 2009

Donateurs, associations : les conditions Jeudi 5 de novembre la confiance 2009 Donateurs, associations : les conditions Jeudi 5 de novembre la confiance 2009 Donateurs, associations : les conditions Jeudi 5 de novembre la confiance 2009 Conférence C08 Donateurs, associations : les

Plus en détail

médiation et formation saison 2014 2015

médiation et formation saison 2014 2015 médiation et formation saison 2014 2015 dossier de presse La Chambre, espace d exposition et de formation à l image situé au centre de Strasbourg, propose expositions de photographie contemporaine au sein

Plus en détail

3:HIKQPC=^U\^U]:?k@a@k@e@f;

3:HIKQPC=^U\^U]:?k@a@k@e@f; BE / ES / GR / IT / LU / PO / Cont : 9.00 - A / DE : 9.90 - GB 8.20 - Suisse 15.00 CHF M 06529-4 H - F: 7,90 E - RD 3:HIKQPC=^U\^U]:?k@a@k@e@f; HORS SÉRIE H O R S S É R I E E N G L I S H T E X T ARCHITECTURE

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing «Ça, c est encore du marketing!» Marc-Alexandre Legrain Source : La boîte à culture Sommaire I. Découvrir le Marketing Etape 1 : A quoi sert le Marketing? Etape 2 : La démarche Marketing

Plus en détail

LA PLACE DES FEMMES EN AGRICULTURE

LA PLACE DES FEMMES EN AGRICULTURE Le statut : des situations inconfortables qui persistent Sur notre panel : 47% des personnes interrogées sont cheffes d exploitation 17% sont conjointes collaboratrices 12% sont cotisantes solidaires 12%

Plus en détail

Innovation et design dans le secteur du tourisme

Innovation et design dans le secteur du tourisme Note de tendance Avril 2013 Tourisme Innovation et design dans le secteur du tourisme Dans le domaine du tourisme, le design joue aujourd hui un rôle majeur. Considéré comme un des outils de l innovation,

Plus en détail

Petite enfance et éveil musical

Petite enfance et éveil musical Petite enfance et éveil musical Objectifs : Donner aux professionnels de la petite enfance les moyens de mettre en place un éveil sonore et musical pour le tout petit dans leurs structures d accueil. MOYENS

Plus en détail

BUNCH. projet start-up. Date de réalisation: Novembre 2014 Technique : Dessin vectoriel sur Adobe Illustrator

BUNCH. projet start-up. Date de réalisation: Novembre 2014 Technique : Dessin vectoriel sur Adobe Illustrator ALEXANDRA BAKALOVA BUNCH projet start-up Bunch est un réseau social d entreprise spécifique qui propose aux salariés d organiser leur pause déjeuner de manière collaborative et ludique. L application et

Plus en détail

2010: Une nouvelle génération de catalogues IKEA!

2010: Une nouvelle génération de catalogues IKEA! 2010: Une nouvelle génération de catalogues IKEA! Le premier catalogue IKEA de la nouvelle décennie se refait une beauté. Plus petit, il n en conserve pas moins ses presque 400 pages d idées d aménagement,

Plus en détail

Le spectacle... Tout public à partir de 7 ans, durée 55 mn

Le spectacle... Tout public à partir de 7 ans, durée 55 mn Le spectacle... Tout public à partir de 7 ans, durée 55 mn Théâtre de corps et d'objets, XL se passe dans un huis-clos. Un personnage bourru nous fait partager un quotidien qui sort de la normalité. Ce

Plus en détail

ATELIERS D ARTS à Paris

ATELIERS D ARTS à Paris ATELIERS D ARTS à Paris cours et stages pour adultes enfants ados privatisation de l espace les ateliers d arts Rrose Sélavy Marie-Lorraine Benzacar > Créatrice du concept Au cœur du 9ème arrondissement

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. 2 \ Descriptif de projet. Titre du projet Eco- Drop. Domaine(s) concerné(s) Résumé du projet

DOSSIER TECHNIQUE. 2 \ Descriptif de projet. Titre du projet Eco- Drop. Domaine(s) concerné(s) Résumé du projet DOSSIER TECHNIQUE 2 \ Descriptif de projet Titre du projet Eco- Drop Domaine(s) concerné(s) Commercial, marketing Comportemental Technologique Résumé du projet Le marché de la lessive a déjà fait l objet

Plus en détail

reversible ÉCO DESIGN

reversible ÉCO DESIGN reversible ÉCO DESIGN L A S E C O N D E V I E D E S M A T E R I A U X S a c s - A c c e s s o i r e s & D é c o r a t i o n Découvrez toutes nos Collections conçues à partir de matériaux issus de la recupération.

Plus en détail

- Prendre conscience du caractère dangereux de certains objets.

- Prendre conscience du caractère dangereux de certains objets. SCIENCES ET TECHNOLOGIE A L ECOLE DECOUVRIR LE MONDE Découvrir les objets - Prendre conscience du caractère dangereux de certains objets. Maternelle Desforges Boucher - Circonscription de St Louis SOMMAIRE

Plus en détail

COACHING DECO LA DECORATION INTERIEURE A VOTRE PORTEE

COACHING DECO LA DECORATION INTERIEURE A VOTRE PORTEE COACHING DECO LA DECORATION INTERIEURE A VOTRE PORTEE OBJECTIF :ETUDIER L ANTHROPOLOGIE DE L ESPACE ET APPRENDRE LA DECORATION INTERIEURE. SAVOIR DECODER SES DESIRS, APPREHENDER CEUX DES AUTRES ET PROPOSER

Plus en détail

Comportements addictifs

Comportements addictifs Comportements addictifs Les cyberdépendances Addictions comportementales, Qu est-ce que c est? L addiction, au sens général, peut se définir par une envie incontrôlable et répétée, de consommer un produit

Plus en détail

Chap 4 : Etablir la relation entre les acteurs. I. Appréhender le groupe social. A. Identifier la nation de rapport social. 1. Les groupes sociaux

Chap 4 : Etablir la relation entre les acteurs. I. Appréhender le groupe social. A. Identifier la nation de rapport social. 1. Les groupes sociaux I. Appréhender le groupe social Chap 4 : Etablir la relation entre les acteurs A. Identifier la nation de rapport social 1. Les groupes sociaux Le groupe se définit par la réunion de plusieurs personnes

Plus en détail

Penser comme un designer en quatorze points

Penser comme un designer en quatorze points Penser comme un designer en quatorze points Nous savons donc que le design est essentiel. Mais comment les professionnels et les étudiants, loin du monde du design, peuvent-ils apprendre? En pensant comme

Plus en détail

Guide photos. Parce qu en 2015, on mange aussi avec les yeux.

Guide photos. Parce qu en 2015, on mange aussi avec les yeux. Guide photos Parce qu en 2015, on mange aussi avec les yeux. 10 règles fondamentales Tu trouveras ici les 10 règles à respecter pour faire des photos qui donnent faim :) L idée est de te donner la possibilité

Plus en détail

La musique au service du marketing

La musique au service du marketing Laurent DELASSUS La musique au service du marketing L impact de la musique dans la relation client, 2012 ISBN : 978-2-212-55263-8 Introduction La musique est-elle un langage? S il est évident qu elle est

Plus en détail

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux new 3 12 2014 CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux est la déclinaison suisse du célèbre magazine français lancé en 1968. Alors précurseur sur la cible des 50 ans et plus, il est aujourd hui le

Plus en détail

Le Pavé Mosaïque. Temple?» C est la question que je me posais la première fois que je vis le Pavé Mosaïque à

Le Pavé Mosaïque. Temple?» C est la question que je me posais la première fois que je vis le Pavé Mosaïque à Le Pavé Mosaïque «Mais à quel jeu jouent donc les francs maçons sur cet échiquier dessiné à même le sol du Temple?» C est la question que je me posais la première fois que je vis le Pavé Mosaïque à la

Plus en détail

Eduquer aux médias et à l information : L égalité fille-garçon

Eduquer aux médias et à l information : L égalité fille-garçon Eduquer aux médias et à l information : L égalité fille-garçon I- Introduction : Ce cours a pour but d éduquer aux médias et à l information avec pour thème l égalité entre les filles et les garçons, comme

Plus en détail

Cycle 2 GS à CE1 Dossier pédagogique 1 Préparer la séance + méthodologie de travail

Cycle 2 GS à CE1 Dossier pédagogique 1 Préparer la séance + méthodologie de travail Ernest et Célestine Benjamin Renner,Vincent Patar et Stéphane Aubier 2012 France, Belgique, Luxembourg, 76 minutes, dessin animé, couleur Cycle 2 GS à CE1 Dossier pédagogique 1 Préparer la séance + méthodologie

Plus en détail

Le rapport avec le texte : les différentes fonctions de l image

Le rapport avec le texte : les différentes fonctions de l image Le rapport avec le texte : les différentes fonctions de l image Une fonction descriptive Par la redondance avec le texte, elle apporte des précisions quand à la description des lieux et de personnages,

Plus en détail

cessité de le le comprendre

cessité de le le comprendre 1 Les Grandes Marques «l ennemi»,», le le combattre, s en inspirer? Nécessit cessité de le le comprendre Comprendre sa sa stratégie Comprendre ses ses outils Comprendre les les évolutions imminentes S

Plus en détail

Le concept board pour le design digital

Le concept board pour le design digital Le concept board pour le design digital Dans l art d imaginer et de réaliser un design pour le Web, il est une étape cruciale que tous les designers connaissent bien, celle de la conviction du client.

Plus en détail

Le merchandising dans un commerce indépendant

Le merchandising dans un commerce indépendant Le merchandising dans un commerce indépendant CCI du Gers 24 Février 2014 www.lemoineconseil.fr Arnaud Lemoine Définition du merchandising Le bon produit > notion d assortiments Au bon endroit > notion

Plus en détail

LA PEINTURE DE DOMINIQUE JALU (TEXTE D ÉLISABETH MOTSCH*)

LA PEINTURE DE DOMINIQUE JALU (TEXTE D ÉLISABETH MOTSCH*) 7 LA PEINTURE DE DOMINIQUE JALU (TEXTE D ÉLISABETH MOTSCH*) (novembre 2004) La peinture de Dominique Jalu est balayée par un vent frais. Rien ici de lourd, ni de démonstratif. A l évidence de la culture

Plus en détail

Séance d éducation aux médias dans un chapitre sur le conte traditionnel (en classe de 6 ème )

Séance d éducation aux médias dans un chapitre sur le conte traditionnel (en classe de 6 ème ) Séance d éducation aux médias dans un chapitre sur le conte traditionnel (en classe de 6 ème ) Titre : Comme le Petit Chaperon Rouge de Perrault, apprenons à nous méfier des apparences... Pré requis de

Plus en détail

Comprendre les couleurs

Comprendre les couleurs Comprendre les couleurs RVB CMJN Pantone Comprendre les couleurs RVB Rouge/Vert/Bleu (ou RGB de l anglais red green blue) Les couleurs écran (TV, ordinateurs) Comprendre les couleurs : CMJN 1/2 CMJN Cyan/Magenta/Jaune/Noir

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION DU MARIGOT ZEP NORD-EST

CIRCONSCRIPTION DU MARIGOT ZEP NORD-EST EVALUATION CYCLE III EDUCATION AU TRI ET A LA VALORISATION DES DECHETS 1 1. Réaliser un tri sélectif. 10 Voici les déchets générés par les activités de la maison, écris sous chaque déchet la lettre correspondant

Plus en détail

28 mars - 11 avril 2012

28 mars - 11 avril 2012 28 mars - 11 avril 2012 Dans le cadre de la nouvelle programmation du Carreau, la Ville de Cergy a choisi de solliciter un collectif d artistes sur une thématique récurrente dans l Histoire de l Art :

Plus en détail

ANNEXE - INNOVATIONS. processus, nom masculin

ANNEXE - INNOVATIONS. processus, nom masculin ANNEXE - INNOVATIONS» processus, nom masculin sens 1 - Suite d'opérations ou d'événements. Synonyme : évolution sens 2 - Ensemble d'actions ayant un but précis. NOS ACCESSOIRES INTELLIGENTS DONNER VIE

Plus en détail

Mon cirque. Théâtre des Tarabates DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Marionnettes, musique et boniments

Mon cirque. Théâtre des Tarabates DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Marionnettes, musique et boniments Mon cirque Théâtre des Tarabates Marionnettes, musique et boniments DOSSIER PÉDAGOGIQUE ÉDITO Pourquoi un dossier pédagogique? C'est un outil que nous mettons à votre disposition pour vous donner les éléments

Plus en détail

Ateliers Arts & Sens. Management favorisant la relation, le bien-être et l innovation

Ateliers Arts & Sens. Management favorisant la relation, le bien-être et l innovation Ateliers Arts & Sens Management favorisant la relation, le bien-être et l innovation Sensi, Ateliers Arts & Sens - 40, rue du Bac, Im. 5. - 75007 Paris - www.sensi-ateliers.com - barbara.albasio@sensi-ateliers.com

Plus en détail

I E H D HISTOIRE ET DES C A ARTS & CUISINE. 23 et 24 novembre 2012. Compte rendu des 8ème Rencontres François Rabelais

I E H D HISTOIRE ET DES C A ARTS & CUISINE. 23 et 24 novembre 2012. Compte rendu des 8ème Rencontres François Rabelais Compte rendu des 8ème Rencontres François Rabelais Université François Rabelais - TOURS 23 et 24 novembre 2012 I E INSTITUT EUROPEEN H D HISTOIRE ET DES C A CULTURES DE L ALIMENTATION Sous la présidence

Plus en détail

Majorelle livret.qxd 28/04/2009 17:59 Page 1. 62 octobre mai 2007. 30 août 2009. 7 janvier 2008. Majorelle un art de vivre moderne. s n.

Majorelle livret.qxd 28/04/2009 17:59 Page 1. 62 octobre mai 2007. 30 août 2009. 7 janvier 2008. Majorelle un art de vivre moderne. s n. Majorelle livret.qxd 28/04/2009 17:59 Page 1 62 octobre mai 2007 30 août 2009 7 janvier 2008 Majorelle un art de vivre moderne po pu r l e s t r en e fan f t s n Majorelle livret.qxd 28/04/2009 17:59 Page

Plus en détail

L'économie circulaire

L'économie circulaire L'économie circulaire Les notions de l'economie Circulaire L'économie circulaire est un système économique qui vise à optimiser l'utilisation des ressources naturelles et à réduire les impacts environnementaux

Plus en détail

Bleu design Inc. Ronde finale Cas de marketing. Place à la jeunesse 2009

Bleu design Inc. Ronde finale Cas de marketing. Place à la jeunesse 2009 Bleu design Inc. Place à la jeunesse 2009 BLEU DESIGN Alors que pour certains le design est accessoire, pour d'autres c'est un mode de vie. C'est le cas d'amélia et d'éric, qui se sont rencontrés à l Académie

Plus en détail

Intervention de M. de Lamotte, président de la section sur l école et son interdépendance avec le marché

Intervention de M. de Lamotte, président de la section sur l école et son interdépendance avec le marché XXIII ème Assemblée régionale Europe Erevan, Arménie 3 au 7 mai 2010 Intervention de M. de Lamotte, président de la section sur l école et son interdépendance avec le marché Section Belgique/Communauté

Plus en détail

Rapport de stage. Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard:

Rapport de stage. Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard: 1. Déroulement du stage Rapport de stage Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard: Tableau 1. Périodes de stage lieu date bilan Edition l amiénois du

Plus en détail

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale 19 Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale RENCONTRE, TRANSFERT ET CONTRE-TRANSFERT La notion de transfert découle des travaux de la psychanalyse (S. Freud) où ont été décrits des mouvements

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F)

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) Dès que le poisson entre dans votre usine, vous

Plus en détail

A LA DECOUVERTE DE L HYPNOSE 1

A LA DECOUVERTE DE L HYPNOSE 1 A LA DECOUVERTE DE L HYPNOSE 1 JULIA LEGRAND, Psychologue- Psychothérapeute L hypnose est un terme qui entraine un grand nombre d idées reçues, d inquiétudes et de méfiance. On donne parfois à l hypno-thérapeute

Plus en détail

INSTITUT. d'archi DESIGN. et de. à CAEN! www.imad-caen.com

INSTITUT. d'archi DESIGN. et de. à CAEN! www.imad-caen.com INSTITUT et de d'archi DESIGN à CAEN! L IMAD est un Institut de formation spécialisé dans les métiers de l Architecture, de l Aménagement de l Espace et du Design. Il a été créé par l AIFCC, organisme

Plus en détail

Une déco réussie... 1 - Définir son style - Sortir des magasins habituels - Sélectionner des magazines - Créer des planches tendances

Une déco réussie... 1 - Définir son style - Sortir des magasins habituels - Sélectionner des magazines - Créer des planches tendances http://elagone.fr Une déco réussie... Une décoration d intérieur réussie, c est une décoration avec un mixte de matériaux, de matières différentes et d associations de couleurs. Mais surtout n oublions

Plus en détail

La qualité a un prix. Un prix abordable chez nous. Des portes pour toutes les tendances.

La qualité a un prix. Un prix abordable chez nous. Des portes pour toutes les tendances. La qualité a un prix. Un prix abordable chez nous. Des portes pour toutes les tendances. La tendance actuelle? Exactement comme vous le souhaitez Les portes de style Trend des portes à votre goût. Les

Plus en détail

Greenfeel Naturellement Design

Greenfeel Naturellement Design Greenfeel Naturellement Design Greenfeel crée le GreenArt, et propose un nouveau regard sur les plantes grâce à un savoir faire unique au monde. Un concept innovant mettant en scène la beauté du monde

Plus en détail

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe...... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation 1 OBJECTIFS "A l'usage, l association IL ETAIT UN

Plus en détail