Pierre PACHET La magie du meurtre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pierre PACHET La magie du meurtre"

Transcription

1 Pierre PACHET La magie du meurtre Tuer quelqu'un, c'est la solution qui vient à l'idée devant certaines situations qui nous paraissent insolubles autrement: quelqu'un sait de moi quelque chose que je ne voudrais pas qu'il sache; il m'a vu en telle situation, faisant telle chose. Au-delà même: à moi qui suis un maître, il a lancé un regard inacceptable, un regard qui me semble faire s'effriter les bases de mon pouvoir. Le faire disparaître, lui, serait infiniment plus expédient que d'avoir à modifier la nature ou l'extension de mon pouvoir pour tenir compte de l'accroc que ce regard y a fait. Jean-Paul Sartre, dans son Esquisse d'une théorie des émotions, parlait de la colère comme d'une solution "magique". Lénoncé du problème inscrit sur cette feuille de papier dépasse mon aptitude à le résoudre; je résous la difficulté autrement, en déchirant la feuille, ou en la jetant à terre pour la piétiner. Ma colère n'est pas qu'une effusion d'énergie qui aère ma conscience congestionnée; elle a surtout l'avantage de modifier ou de sembler modifier la situation. Pendant un instant au moins, le problème à résoudre passe à l'arrière-plan. Ce qui occupe le devant de la scène, c'est le spectacle de la colère, avec les risques qu'il fait courir et qui le rendent d'autant plus prenant. Le désir de tuer va plus loin encore, mais dans la même voie. Il tire son fondement d'un regard froid, imperturbé par l'émotion, un regard capable de considérer le prochain comme rien de plus ou rien d'autre qu'une feuille de papier que l'on peut froisser ou déchirer. Là est le paradoxe, la difficulté troublante: il y a bien une idée délibérée du meurtre sur laquelle on bute; le désir de tuer ne peut être entièrement assimilé à l'échauffement auquel le colérique s'abandonne, et qui peut évidemment aller, comme automatiquement, jusqu'à l'homicide, au terme d'un parcours qui commence par de la simple vaisselle brisée. Comment comprendre le rapport entre la colère, qui se présente comme un bouillonnement, un échauffement en quête de combustible, y compris humain, et l'impassibilité caculatrice qui caractérise le désir d'en finir avec son prochain? Considérer le meurtre comme la simple résultante de l'impatience et de l'intempérance, c'est acquiescer trop facilement à l'antique argumentation de la défense: je me suis emporté, je n'ai pas mesuré mon geste (pourquoi y avait-il 1

2 justement un angle de meuble à l'aplomb de son crâne?), j'étais excédé. Ou même: un voile d'égarement est tombé devant mes yeux, pendant quelque temps je ne savais plus qui j'étais. Qu'on pense à cette scène qui est la banalité même, à l'acte le plus excusable de tous: un homme à bout de nerfs saisit une carabine et tire sur les adolescents qui, en bas de l'immeuble, crient, font rebondir un ballon ou tourner un moteur de mobylette sans égards pour les résidents d'en-haut désireux de dormir ou de se reposer. Il tire avec le désir indubitable de tuer, d'en finir par le meurtre avec la source de son exaspération. Il est rarissime qu'il se contente de tirer en l'air. La simplicité de cette scène est trompeuse (c'est une mise en scène, et le régisseur n'a pas omis de déposer une carabine quelque part dans l'appartement). Derrière son évidence, il y a lieu de faire apparaître tout un espace de complicité secrète avec soi-même, en commençant par le moment où la rage, parvenue à un niveau suffisant, se prolonge dans l'image de l'arme de jet (l'arme à feu, si elle est disponible). Il semble que ce soit dans l'élan même de la colère que mon corps, comme de lui-même, saisit un objet et le lance, ou d'abord se contente de projeter dans l'espace l'arme d'un cri. Du cri au projectile, il y aurait continuité, comme si projeter un objet blessant était du même ordre que crier de douleur. L'intention agressive est sans doute liée à une douleur, au désir de projeter la douleur au-dehors de soi. Encore a-t-il fallu que l'ardeur de la colère, qui se veut tout entière extravertie et dépossédée de soi, sache s'aboucher au fantasme de la toute-puissance, par lequel le moi du meurtrier virtuel aime à s'imaginer disposer de la vie d'autrui, de sa fragilité, de sa mortalité. Si l'on s'y prenait bien, si l'on exploitait la surprise, la pesanteur, la force percutante ou explosive d'un projectile, flèche ou balle, on pourrait s'épargner l'épuisant contact de la lutte à mort, avec ses risques, et la vie d'autrui cesserait d'être une vie. Ce n'est qu'une pensée (on n'est pas absolument sûr que cela soit vrai, ça paraît pourtant irréfutable), mais qui se prolonge et s'incarne dans une esquisse d'arme, de geste, de trajectoire. C'est une pensée qui rêve de se réaliser au plus vite, avant que le brouillard de la colère ne se dissipe. Le meurtrier, sans aucun doute, appréhende - pour en abuser - la vulnérabilité du corps d'autrui. Il en prend connaissance par la conscience qu'il a de son propre corps, du souffle, de la gorge si facile à étrangler, de la circulation en lui des impulsions, du rôle vital du sang. Il apprend l'art de tuer à partir de ses propres expériences, et de l'enseignement donné par ses congénères plus expérimentés. Mais on parle là du tueur professionnel, dont on a d'ailleurs toujours tendance à s'exagérer la compétence. La plupart des 2

3 meurtres ordinaires sont exécutés précipitamment ou négligemment, voire laissés inachevés. La cruauté des meurtriers et des bourreaux, disait justement Léon Bloy, tient à ce qu'ils ne sont pas expéditifs. Si l'on voulait qu'une réflexion sur l'idée de meurtre soit autre chose que le jeu irresponsable d'un intellectuel qui jouit de se sentir à distance de la chose dont il parle, il faudrait que cette réflexion contribue à dissiper l'inconnaissance dans laquelle l'idée malfaisante s'enveloppe. Ainsi réfléchir pourrait aider à désarmer le mal, ou à donner des armes à ceux que la violence menace. Je pense aux réflexions d'elias Canetti dans Masse et Puissance, ou de Wolfgang Sofsky dans son Traité de la violence 1. J'aimerais ajouter une simple notule à ces deux oeuvres, tout en remarquant que Canetti traite de la puissance, des figures engendrées par le désir de posséder la puissance et par l'exercice de la puissance; alors que Sofsky se consacre à la violence, à la façon dont elle s'appuie sur la rationalité tout en la soumettant à une entreprise irrationnelle (le force du Traité de Sofsky est de suspendre la question des buts que se propose la violence, et de la regarder crûment dans ce qu'elle fait, dans son exercice). Le désir de meurtre sur lequel j'essaie de concentrer l'attention est beaucoup plus restreint, il ne cherche à rien déployer. Le désir de se débarrasser d'un gêneur n'est pas le désir d'exercer sur lui une puissance autre que celle, temporaire, de le réduire au silence ou à l'inertie; et l'exercice de la violence (qui elle peut certes aller jusqu'au meurtre, voire au-delà) n'y est pas nécessairement impliqué: au contraire même; s'il était possible de parvenir au même but en soufflant, en effleurant une touche, en fermant une fenêtre ou en modifiant magiquement le cadre dans lequel on est placé, sans la moindre violence, on choisirait peut-être cette solution. Il m'est arrivé de considérer la violence infligée à autrui dans le cadre fascinant du rituel (par exemple dans la lignée des études anthropologiques sur le rituel grec du maschalismos, cet outrage codé appliqué au corps de la victime, par exemple d'agamemnon). Mais ici c'est le meurtre sans rituel ni cérémonial, sans prolongement ni mise en scène, c'est le meurtre nu - comme simple idée - qui mériterait d'être considéré. Moins le meurtre finalement, que l'idée de meurtre (comme j'avais envisagé non pas la torture, mais la pensée de la torture - une idée torturante à sa façon 2 ) Je rêverais aussi d'appliquer à la question du meurtre l'étrange et imperturbable clarté d'esprit dont Roger Caillois avait fait preuve quand il avait 1 Trad. de l'allemand par B. Lortholary, NRF-Essais, "La pensée de la torture", Encyclopaedia Universalis, vol. Symposium, 1985, p

4 étudié le jeu, classé et rendu visibles les différentes formes de jeux (Les jeux et les hommes). Cette clarté d'esprit de Caillois, je le comprends d'ailleurs mieux aujourd'hui qu'ont été menées les recherches perspicaces de D. Hollier sur le Collège de Sociologie, cette clarté s'appuyait en fait sur le frémissement collectif qui avait été celui des membres du Collège (et surtout de Georges Bataille). Si Caillois pouvait regarder sans ciller les différentes formes de jeux, leur miroitement et la façon même dont les jeux cherchent à entraîner la raison et à la faire vaciller, c'est parce que son désir de voir avait commencé par se tremper dans le trouble même de la participation. Il y a dans Les jeux et les hommes une lucidité comme ivre d'elle-même, la lucidité de celui qui jouit d'avoir échappé au vertige. Et les travaux du Collège de Sociologie (quel que soit leur objet apparent) donnent quelquefois l'impression de tourner tous autour de la question du meurtre, voire de jouer avec cette question. Cependant ils parlent de la guerre, de la fête, du sacrifice - pas du meurtre. Comme s'ils recherchaient une dramatisation qui manque au meurtre, si obtus, si buté et si mesquin. Ils s'amusent à jouer avec le meurtre comme le font des "apprentis sorciers" délibérés: non pas pris au piège de leur jeu, mais désirant être pris au piège d'un jeu qu'ils déclenchent de sang-froid et dont ils espèrent qu'il va les emporter au feu de sa passion 3 La colère (du résident supposé paisible mais poussé à bout par un bruit qui l'assiège) semble - et d'abord à ses propres yeux - conduire comme naturellement à l'idée de meurtre, qu'ensuite un hasard malencontreux laisserait s'accomplir. Sauf qu'entre la colère et le début d'exécution de l'acte, il y a une activité de pensée sournoise qu'il serait bon de débusquer. Le mot "entre" ne doit pas nécessairement être pris au sens temporel: cette pensée peut commencer avant la colère, ou accompagner son développement. L'essentiel est que cette activité de pensée a pour fonction de transformer en projet ce qui n'était que trépidation, malaise ou souffrance. Celui qui rêve de tuer à distance, archer ou tireur d'élite, se sent supérieur à sa future victime et cependant inférieur à elle, méprisé par elle et par les spectateurs. "Voilà un archer qui ne manque pas de prétentions!", dit Ménélas en parlant de Teucros. Comparé au combattant en corps à corps qui ne frappe qu'en s'offrant lui-même aux coups, comme Achille ou Ajax, l'archer Teucros, 3 "L'apprenti sorcier" est le titre de la conférence donnée par G. Bataille le 4 décembre A l'intention de Bataille, Al. Kojève objectait calmement "qu'il n'aurait pas plus de chance d'être à son tour transporté par le sacré qu'il aurait sciemment déclenché, qu'un prestidigitateur n'en avait de se persuader de l'existence de la magie en s'émerveillant de ses propres tours de passepasse" (témoignage de R. Caillois cité et commenté dans D. Hollier, Le Collège de Sociologie , Folio-Essais, 1995, p ). 4

5 qui apparaît dans l'iliade ou dans la tragédie de Sophocle, Ajax, n'est de fait qu'un "bâtard", qui a pour père Télamon, comme son demi-frère Ajax, mais pour mère une esclave. Mais ce bâtard n'a pas grand mal à défendre son honneur: il lui suffit de rappeler que si sa mère est une barbare (et lui-même un esclave), c'est que, princesse troyenne de sang royal, elle avait été faite prisonnière et donnée à Télamon comme épouse captive. Autrement dit, il n'est pas vrai que le meurtre à distance n'ait pas de rapport avec le meurtre en corps à corps: tous deux sont "demi-frères", et il n'est pas trop difficile de mettre en question le discours de ceux qui dénigrent l'art de l'archer. Ils oublient qu'à côté de "l'arcmoins" méprisable et méprisé il y a, comme le rappelle P. Vidal-Naquet à propos du monde grec comme du monde médiéval, un "arc-plus": celui d'ulysse seul capable de bander son arc merveilleux (à la fin de l'odyssée), ou celui du fabuleux Héraklès 4. Il y a plus de vaillance du côté du combattant en terrain découvert, plus de sauvagerie du côté du tireur (qui est souvent en effet un chasseur, et qui traite son adversaire comme une proie animale). Mais ils ne peuvent que partager le projet de tuer, et d'ailleurs la tactique militaire les associe quasi naturellement quand elle constitue le couple de l'hoplite et de l'archer, de l'infanterie et de l'artillerie. Si l'on peut penser quelque chose du meurtre, c'est en supposant qu'il est une idée spécifiquement humaine, et pas seulement une survivance de notre ascendance animale, ou la résultante d'une accumulation purement physique de forces qui cherchent à s'employer pour se dissiper et faire cesser une tension 5. Excédé par le bruit, je semble me précipiter vers le fusil, puis me pencher à la fenêtre pour tirer, comme si j'étais une marionnette manipulée par des forces qui le dépassent. Mais il m'a fallu au préalable, dans un coin de ma conscience que je n'éclaire qu'à la dérobée, imaginer autrui atteint par la balle, s'efffondrant et cessant enfin de m'importuner. Il m'a fallu, par la force de mon imagination, transformer autrui en silhouette de baraque de foire, le réduire au statut de cible 4 P. Vidal-Naquet, "Le cru, l'enfant grec et le cuit", Le chasseur noir, La Découverte, 1983, p. 193 n Dans un article récent, qui incite à ne pas mépriser l'interprétation du sacrifice par René Girard comme héritant d'une mise à mort collective, Lucien Scubla revient sur la proximité entre sacrifice et meurtre, et sur la façon dont le sacrifice fait tout pour ne pas se faire prendre pour un meurtre, auquel il ressemble tant ("'Ceci n'est pas un meurtre' ou comment le sacrifice contient la violence", in F. Héritier, éd. De la violence II, O. Jacob 1999, p Mon point de vue est simplement de considérer que le meurtre, lui, ne fait pas problème et ne demande pas à être interprété: il est la simple conséquence de l'intelligence humaine, une intelligence disproportionnée qui souvent pousse les individus humains à la bêtise, à la faute. 5

6 (ou encore il m'a fallu, séduit par cette représentation que je n'ai certes pas inventée, lui donner mon assentiment). La passion du meurtre est pénétrée de pensées et d'arrière-pensées (toute passion ne l'est-elle pas?). C'est un échafaudage de souffles et d'images. Pour accomplir mon forfait, je me fais croire que c'est mon forfait qui me pousse et me conduit. Puis j'oublie ces manigances, et je m'étonne de ce qui a eu lieu. 6

Tu as des droits.. Document original d Annie Simard TES

Tu as des droits.. Document original d Annie Simard TES Pourquoi dire non? Savoir dire non est indispensable pour me protéger, poser mes limites face aux autres et éviter de me laisser envahir par des demandes abusives. Quand les autres envahissent mon territoire

Plus en détail

EVALUATION DU STAGE MATHC2+ - OCTOBRE 2014

EVALUATION DU STAGE MATHC2+ - OCTOBRE 2014 EVALUATION DU STAGE MATHC2+ - OCTOBRE 2014 16 élèves (sur 27 au total) ont répondu au questionnaire à la fin du stage mathc2+. Voici quelques éléments qui sont ressortis de ce questionnaire (j ai laissé

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

Magie et Chevaliers un système de règles libre par Retro-Bruno

Magie et Chevaliers un système de règles libre par Retro-Bruno Magie et Chevaliers un système de règles libre par Retro-Bruno Un nouveau héros va naître Les livres de la collection «Magie et Chevaliers» font partie d'un genre très particulier nommé les «livres dont

Plus en détail

La pesanteur et la grâce

La pesanteur et la grâce Simone Weil (1909-1943) Philosophe française (1947) [1988] La pesanteur et la grâce Un document produit en version numérique par Gemma Paquet, bénévole, Professeure retraitée du Cégep de Chicoutimi Courriel:

Plus en détail

«la mouche» : 1958 / 1987, l'adaptation au travers des affiches.

«la mouche» : 1958 / 1987, l'adaptation au travers des affiches. Oui, mais c'est l œuvre de quelqu'un d'autre 1 «On parle souvent des cinéastes qui, à Hollywood, déforment l œuvre originale. Mon intention est de ne jamais faire cela»¹ «la mouche» : 1958 / 1987, l'adaptation

Plus en détail

La Mort Aux Trousses (1959)

La Mort Aux Trousses (1959) La Mort Aux Trousses (1959) I/ Explication du titre original:«north by Northwest» 1ère interprétation: Expression utilisée dans la pièce Hamlet de Shakespeare 2ème interprétation: Le héro du film, Roger

Plus en détail

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012 M me Marie Desplechin et le Comité de pilotage de la consultation pour un accès de tous les jeunes à l'art et à la culture Ministère de la Culture et de la Communication 182, rue Saint-Honoré 75033 Paris

Plus en détail

Nous luttons concrètement contre les abus, les violences physiques et psychiques impliquant les enfants et les adolescents.

Nous luttons concrètement contre les abus, les violences physiques et psychiques impliquant les enfants et les adolescents. Association Romande pour la Prévention de la Violence Nous luttons concrètement contre les abus, les violences physiques et psychiques impliquant les enfants et les adolescents. Association Patouch, Ch.

Plus en détail

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Trente-troisième dimanche du temps ordinaire B livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13, 24-32 Jésus parlait à ses disciples

Plus en détail

Conclusions 1. CEFA. Témoignage de Jean-Marc Bourgeois

Conclusions 1. CEFA. Témoignage de Jean-Marc Bourgeois Conclusions En guise de conclusion, nous avons voulu laisser la parole à deux professionnels en fonction, l un employeur-gérant et l autre indépendante, qui par leurs parcours, leurs engagements et leurs

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

«L'Homme et l'argent»

«L'Homme et l'argent» Extraits choisis du livre : «L'Homme et l'argent» De Jacques Elul La fuite de l'homme dans le système pour éviter la question personnele Concernant l'argent tout se passe comme si chacun n'avait absolument

Plus en détail

Thème: Les nouvelles technologies de l'information ATTITUDES ET ORIENTATIONS À PRENDRE DANS LE SECTEUR D'ÉDUCATION FACE AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES

Thème: Les nouvelles technologies de l'information ATTITUDES ET ORIENTATIONS À PRENDRE DANS LE SECTEUR D'ÉDUCATION FACE AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES Colloque organisé par l'institut d'administration publique du Grand Montréal et par l'association des diplômés et diplômées de l'école nationale d'administration publique Thème: Les nouvelles technologies

Plus en détail

COMMENT ÉVITER L'ANXIÉTÉ DE SÉPARATION POUR NOS CHIENS

COMMENT ÉVITER L'ANXIÉTÉ DE SÉPARATION POUR NOS CHIENS COMMENT ÉVITER L'ANXIÉTÉ DE SÉPARATION POUR NOS CHIENS. La grande cause de ce mal vient toujours de l'humain. Jamais, un chien n'en souffre si il ne vit qu'avec d'autres chiens. On ne voit pas ce genre

Plus en détail

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire Enseignement : INTRODUCTION A LA SOCIOLOGIE 2 : CONCEPTS, METHODES, ET ENJEU ACTUELS Excellent Bon Moyen Insuffisant Comment évaluez-vous la préparation et l'organisation des séances? 6 (30%) 11 (55%)

Plus en détail

LOGICIELS D'AIDE À L'ÉCRITURE DE CONTES APPROCHE DIDACTIQUE

LOGICIELS D'AIDE À L'ÉCRITURE DE CONTES APPROCHE DIDACTIQUE 133 LES : APPROCHE DIDACTIQUE Face aux divers logiciels d'enseignement, on se trouve actuellement face à une difficulté qui s'explique par l'évolution des logiciels. Les premiers didacticiels, mimant en

Plus en détail

Evaluation du Stage MathC2+ - Vendredi 15 mai 2015

Evaluation du Stage MathC2+ - Vendredi 15 mai 2015 Evaluation du Stage MathC2+ - Vendredi 15 mai 2015 17 élèves sur 28 (dont 8 filles et 20 garçons) au total ont répondu au questionnaire à la fin du stage MathC2+ dont : - 2 élèves en 2 nde - 22 élèves

Plus en détail

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui»

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Conférence-débat dans le cadre de la plate-forme «Ecole Lien». Aquascope-Virelles, le 23 mai 2013 Le point de départ : un constat. Aujourd

Plus en détail

RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944)

RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944) RÉSUMÉ HUIT CLOS JEAN-PAUL SARTRE (1944) Huit clos est une pièce de théâtre de Jean-Paul Sartre, dont la première représentation a eu lieu en 1944. Le récit se déroule en enfer, il prend ici la forme d

Plus en détail

Oolong. La tombe. dixième partie

Oolong. La tombe. dixième partie Oolong La tombe dixième partie Et O parlait aussi de serrures feuilletonné pour Le Terrier www.le-terrier.net du 9 février au 26 juillet 2004 Et O disait que la pensée par rapport à l'art ressemblait à

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

Ce rêve est devenu réalité.

Ce rêve est devenu réalité. Vous venez de trouver une règle mise en ligne par un collectionneur qui, depuis 1998, partage sa collection de jeux de société et sa passion sur Internet. Imaginez que vous puissiez accéder, jour et nuit,

Plus en détail

CHAOS. Pièce en 14 tableaux de m.

CHAOS. Pièce en 14 tableaux de m. CHAOS Pièce en 14 tableaux de m. 1995 1 TABLEAU 1 L'UNE : Je t'aime. L'AUTRE : Chut... As-tu entendu ce bruit-là? L'UNE : Quel bruit? L'AUTRE : Le même bruit et pratiquement à la même heure. Le bruit de

Plus en détail

FIL CONDUCTEUR POUR LES ETABLISSEMENTS FINANCIERS

FIL CONDUCTEUR POUR LES ETABLISSEMENTS FINANCIERS FIL CONDUCTEUR POUR LES ETABLISSEMENTS FINANCIERS FIL CONDUCTEUR POUR LA SECURITE DES EMPLOYES AUX GUICHETS DES ETABLISSEMENTS FINANCIERS De quoi s'agit-il? Même si le nombre d'attaques est relativement

Plus en détail

Entretien réalisé avec des enfants de CM1-CM2. École du Lac de la Villeneuve de GRENOBLE (Classe de Jacqueline BASSET)

Entretien réalisé avec des enfants de CM1-CM2. École du Lac de la Villeneuve de GRENOBLE (Classe de Jacqueline BASSET) ELMO DES ENFANTS... EN PARLENT Nous incitons de mille manières nos enfants à lire. Nous tentons de nous montrer psychologues en tenant compte de leurs manières de choisir, de leur goût, des aides dont

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

Un Conte de Noël (à raconter à vos enfants avant de se coucher)

Un Conte de Noël (à raconter à vos enfants avant de se coucher) Un Conte de Noël (à raconter à vos enfants avant de se coucher) Avant-propos : Chaque soir, je raconte une histoire à mon fils pour qu il s endorme. Il a 2 ans. Habituellement, c est les 3 petits cochons.

Plus en détail

Besoin de créer un produit à 697 - Cliquez ici pour le faire en 48 heures... 1

Besoin de créer un produit à 697 - Cliquez ici pour le faire en 48 heures... 1 Besoin de créer un produit à 697 - Cliquez ici pour le faire en 48 heures... 1 Introduction Bienvenue et merci d'avoir pris le temps de télécharger ce rapport gratuit. Voici l'affaire. Après la lecture

Plus en détail

D IRQUE ET FIEN Carrousel des moutons

D IRQUE ET FIEN Carrousel des moutons D IRQUE ET FIEN Carrousel des moutons Jonglage, acrobatie, piano tournant. Un spectacle sans mots... Vendredi 6 janvier 14h30 (représentation scolaire) & 20H La Luna MAUBEUGE Durée : 1h Le Manège Rue de

Plus en détail

Églantine et les Ouinedoziens

Églantine et les Ouinedoziens Églantine et les Ouinedoziens La grande migration Monsieur Lessig fait une partie de golf avec 3 autres directeurs d'entreprise. Il est très fier de partager son nouveau savoir à base de libertés. Mais

Plus en détail

L homme versus machine

L homme versus machine L homme versus machine 15. Juin 2015, Cedres réflexions Espaces des Terreaux Défense de l homme, par Wulfram Gerstner (EPFL) Je pense donc je suis! Cela me plait de commencer ma défense de l homme avec

Plus en détail

LA DÉFENSE DES DROITS DE L HOMME. Pour le meilleur et surtout pour le pire. Nina Bonche et Camilia Gaied. Lycée Jacob Holtzer, Firminy

LA DÉFENSE DES DROITS DE L HOMME. Pour le meilleur et surtout pour le pire. Nina Bonche et Camilia Gaied. Lycée Jacob Holtzer, Firminy LA DÉFENSE DES DROITS DE L HOMME Pour le meilleur et surtout pour le pire Nina Bonche et Camilia Gaied Lycée Jacob Holtzer, Firminy 25 «Il me répétait sans cesse que j étais la femme de sa vie, qu à tout

Plus en détail

Présentation au CONGRES MONDIAL de PSYCHIATRIE de l atelier théâtre de l ARAPS : «LES PLANCHES à PINS» (La Villette, PARIS, mai 2000)

Présentation au CONGRES MONDIAL de PSYCHIATRIE de l atelier théâtre de l ARAPS : «LES PLANCHES à PINS» (La Villette, PARIS, mai 2000) Présentation au CONGRES MONDIAL de PSYCHIATRIE de l atelier théâtre de l ARAPS : «LES PLANCHES à PINS» (La Villette, PARIS, mai 2000) Depuis Septembre 1997, un groupe composé de patients et de soignants

Plus en détail

Conférence Bertrand Vergely. 17 juin 2015 à Allériot.

Conférence Bertrand Vergely. 17 juin 2015 à Allériot. 1 Conférence Bertrand Vergely. 17 juin 2015 à Allériot. Depuis les années 70, les intellectuels font l éloge du droit à la différence. Derrida : «la différance» ; Deleuze : «Différence et répétition»,

Plus en détail

Études du champ akashique

Études du champ akashique Études du champ akashique S'affranchir des schémas répétitifs et de l'échec! École Chrystel Rieder L'école - objectifs et concept Ayant grandi avec ma grand-mère guérisseuse, et forte d'une expérience

Plus en détail

Moments de paix. Des élèves sont sortis du rang pour tenir la promesse de la poésie... Soldat

Moments de paix. Des élèves sont sortis du rang pour tenir la promesse de la poésie... Soldat Moments de paix Des élèves sont sortis du rang pour tenir la promesse de la poésie... Soldat Les âmes s'en vont rapidement vers un conflit ; autrement dit, une affreuse histoire mystérieuse. Le vent souffle,

Plus en détail

Livret de d Ma M gi g e

Livret de d Ma M gi g e Livret de Magie La magie La magie est une arme tout aussi efficace qu'une épée ou qu'une hache voire plus dévastatrice si elle est correctement utilisée! Il est recommandé au magicien de tous niveaux de

Plus en détail

D'UN THÉORÈME NOUVEAU

D'UN THÉORÈME NOUVEAU DÉMONSTRATION D'UN THÉORÈME NOUVEAU CONCERNANT LES NOMBRES PREMIERS 1. (Nouveaux Mémoires de l'académie royale des Sciences et Belles-Lettres de Berlin, année 1771.) 1. Je viens de trouver, dans un excellent

Plus en détail

Les secrets pour décrocher. le Dscg. du 1er coup. (même si on est fénéant...)

Les secrets pour décrocher. le Dscg. du 1er coup. (même si on est fénéant...) Les secrets pour décrocher le Dscg du 1er coup (même si on est fénéant...) 1- La motivation : Croire que la réussite est possible Aménagez votre temps La plupart des gens croient qu'il est très difficile

Plus en détail

Dossier table tactile - 11/04/2010

Dossier table tactile - 11/04/2010 Dossier table tactile - 11/04/2010 Intro Je vais brièvement exposer dans ce document: Ce que j'ai fait, comment je l'ai fait, combien ça m'a couté, et combien de temps j'ai mis à fabriquer, dans le cadre

Plus en détail

Jeux collectifs situations d'apprentissage

Jeux collectifs situations d'apprentissage 1 Jeux collectifs situations d'apprentissage Les situations proposées visent à développer les compétences et savoirs cités ci-dessous qui sont en correspondance avec les attendus des programmes et du socle

Plus en détail

ALLOCUTION D'ALAIN ANQUETIL

ALLOCUTION D'ALAIN ANQUETIL ALLOCUTION D'ALAIN ANQUETIL À L OCCASION DE LA REMISE DE SON TROPHEE DE L ENSEIGNEMENT DE L ÉTHIQUE LE 17 JUIN 2010 AU CNAM, PARIS Je tiens d'abord à vous dire combien je suis ravi et fier d'être le lauréat

Plus en détail

MAGIE ET MAGICIENS. La magie ancienne. Les premiers magiciens. Les débuts de la magie

MAGIE ET MAGICIENS. La magie ancienne. Les premiers magiciens. Les débuts de la magie MAGIE ET MAGICIENS La magie ancienne Les premiers magiciens Nul ne sait qui fut le premier magicien. Peut être s agit-il d un homme préhistorique qui a fait disparaître un caillou pour amuser ses amis

Plus en détail

"Couples séparés mais toujours parents"

Couples séparés mais toujours parents "Couples séparés mais toujours parents" Compte rendu Rencontre à thème Le 31 Janvier 2012 Matin Intervenante : Katell Jouffe, psychologue à l'hôpital de jour pour enfants autistes et psychotiques et médiatrice

Plus en détail

Code de conduite pour les responsables de l'application des lois

Code de conduite pour les responsables de l'application des lois Code de conduite pour les responsables de l'application des lois Adopté par l'assemblée générale des Nations Unies le 17 décembre 1979 (résolution 34/169) Article premier Article 2 Les responsables de

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

2. En quoi le marché des connaissances sert-il aux apprentissages des élèves?

2. En quoi le marché des connaissances sert-il aux apprentissages des élèves? 1. Qu'est-ce qu'un marché des connaissances? Un marché des connaissances, c'est un moment organisé et structuré pour permettre à une partie des enfants que nous appelons " marchands " de partager avec

Plus en détail

6 décembre 2153 A bord d'un vaisseau Andorien, le commandant Shran de la Garde Impériale Andorienne est à la recherche de l'enterprise depuis

6 décembre 2153 A bord d'un vaisseau Andorien, le commandant Shran de la Garde Impériale Andorienne est à la recherche de l'enterprise depuis Un allié incertain 6 décembre 2153 A bord d'un vaisseau Andorien, le commandant Shran de la Garde Impériale Andorienne est à la recherche de l'enterprise depuis plusieurs semaines, essayant de tracer la

Plus en détail

Formules Magiques pour Exaucer Vos Vœux

Formules Magiques pour Exaucer Vos Vœux l ne suffit pas toujours d'être entouré de personnes bien intentionnées à votre égard pour réussir, être heureux, prospère, épanoui et en bonne santé. Pour que le monde qui vous entoure change, c'est VOTRE

Plus en détail

Enquête au collège : le meurtre de Gertrude. chapitre 1: La nouvelle

Enquête au collège : le meurtre de Gertrude. chapitre 1: La nouvelle Enquête au collège : le meurtre de Gertrude chapitre 1: La nouvelle Comme à son habitude Gertrude passait la serpillère. Or, le Mardi 17 Septembre personne ne l'avait vue! Toute l'école disait qu'elle

Plus en détail

CRASH RIO-PARIS AF447, AUTRES CRASHS AERIENS ET CEDH

CRASH RIO-PARIS AF447, AUTRES CRASHS AERIENS ET CEDH Norbert Jacquet 13 avril 2015 CRASH RIO-PARIS AF447, AUTRES CRASHS AERIENS ET CEDH La Cour européenne des Droits de l'homme, qui déroule souvent le tapis rouge aux délinquants, dont les droits sont épluchés

Plus en détail

Série TD 3. Exercice 4.1. Exercice 4.2 Cet algorithme est destiné à prédire l'avenir, et il doit être infaillible! Exercice 4.3. Exercice 4.

Série TD 3. Exercice 4.1. Exercice 4.2 Cet algorithme est destiné à prédire l'avenir, et il doit être infaillible! Exercice 4.3. Exercice 4. Série TD 3 Exercice 4.1 Formulez un algorithme équivalent à l algorithme suivant : Si Tutu > Toto + 4 OU Tata = OK Alors Tutu Tutu + 1 Tutu Tutu 1 ; Exercice 4.2 Cet algorithme est destiné à prédire l'avenir,

Plus en détail

Partage prix solde vente maison indivision

Partage prix solde vente maison indivision Partage prix solde vente maison indivision Question sur partage vente d'une maison acquise en indivision avec mon ex. Début PACS en 2003, fin en août 2008. Nous avons acheté une maison en 2006 à 137000?

Plus en détail

CHARTE DU BON COMPORTEMENT A UNE TABLE DE POKER

CHARTE DU BON COMPORTEMENT A UNE TABLE DE POKER CHARTE DU BON COMPORTEMENT A UNE TABLE DE POKER Provence Poker applique les règles du TDA (Tournament Director Association) un exemplaire de celles-ci est disponible à la table de marque. La présente charte

Plus en détail

Comment résoudre les sept problèmes les plus courants concernant les devoirs?

Comment résoudre les sept problèmes les plus courants concernant les devoirs? Comment résoudre les sept problèmes les plus courants concernant les devoirs? Problème No 1 : Votre enfant ne fait pas de son mieux Les enfants qui manquent de motivation ne fournissent qu un minimum d

Plus en détail

TABLEAU A DOUBLE ENTREE

TABLEAU A DOUBLE ENTREE TABLEAU A DOUBLE ENTREE Grande Section Instructions officielles Ecole maternelle (découvrir le monde) : «À l école maternelle, l enfant découvre le monde proche ; il apprend à prendre et à utiliser des

Plus en détail

S affirmer dans l entreprise

S affirmer dans l entreprise S affirmer dans l entreprise Cours du 3 décembre 2012 Philippe BARAN Objectifs Gérer les situations de stress et de tension Gérer les conflits S affirmer et développer sa confiance en soi 2 2 2 Gérer le

Plus en détail

«Ce n est pas correct!»

«Ce n est pas correct!» Pour de plus amples renseignements Pour vous renseigner sur ce que fait le gouvernement du Canada pour les aînés ou pour trouver des services et des programmes de soutien offerts dans votre province ou

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Je tiens à remercier Pierre Roger Fillinger, qui m a adressé ces très beaux textes, et donné son aval pour les publier.

Je tiens à remercier Pierre Roger Fillinger, qui m a adressé ces très beaux textes, et donné son aval pour les publier. S EXPRIMER! Je tiens à remercier Pierre Roger Fillinger, qui m a adressé ces très beaux textes, et donné son aval pour les publier. Comme bien des personnes, Pierre se retrouve à un âge où il envisage

Plus en détail

Chorégraphe : Sylvie Giron Interprétation : Bryan Eliason, Lisa Magnan et Sylvie Giron

Chorégraphe : Sylvie Giron Interprétation : Bryan Eliason, Lisa Magnan et Sylvie Giron Projet danse paysage : La Compagnie Balades, direction artistique Sylvie Giron Présente à l ESPE pour des performances, impromptus, des ateliers et échanges chorégraphiques du 17 novembre au 10 décembre.

Plus en détail

Les besoins et attentes de la personne âgée 1

Les besoins et attentes de la personne âgée 1 Les besoins et attentes de la personne âgée 1 film : http://videos.tf1.fr/jt-20h/aux-petits-soins-pour-les-personnes-agees-4520376.html 1) Les définitions importantes : besoin et attente 2) Les professionnels

Plus en détail

LA REBELLION. a) il faut que l'agent ait agi dans l'exercice de ses fonctions.

LA REBELLION. a) il faut que l'agent ait agi dans l'exercice de ses fonctions. LA REBELLION La rébellion est le fait de s'opposer violemment aux fonctionnaires et officiers publics qui agissent pour l'exécution et l'application des lois. I - ELEMENTS CONSTITUTIFS A - L ELEMENT LEGAL

Plus en détail

Intervention de M. le Président de la République - Maison médicale Notre Dame du Lac

Intervention de M. le Président de la République - Maison médicale Notre Dame du Lac Intervention de M. le Président de la République - Maison médicale Notre Dame du Lac Monsieur le Président de la Fondation, Madame la Directrice de la Maison du Lac, Monsieur le Député-maire, Merci de

Plus en détail

Qu'est-ce qu'on gagne?

Qu'est-ce qu'on gagne? Qu'est-ce qu'on gagne? Un couple au train de vie aisé rencontre un homme travailleur précaire et une femme plombier qui vie en marge et travaille seulement quand elle a besoin d'un peu d'argent. Durée

Plus en détail

GRF dyslexie 2010/2012. Lecture pas à pas

GRF dyslexie 2010/2012. Lecture pas à pas La compréhension en lecture, SILVA Fanny Compréhension 29 Lecture pas à pas 1. Description de l expérience : Suite aux deux hypothèses à vérifier énoncées dans notre préambule, j ai proposé d organiser

Plus en détail

Carte des Prestations et des Tarifs Consultations sur Rendez-Vous au cabinet (Miribel Les Echelles, Isère, 38)

Carte des Prestations et des Tarifs Consultations sur Rendez-Vous au cabinet (Miribel Les Echelles, Isère, 38) Carte des Prestations et des Tarifs Consultations sur Rendez-Vous au cabinet (Miribel Les Echelles, Isère, 38) Consultation complète : 60 euros La consultation Complète est une consultation de voyance

Plus en détail

Banville Côté, Christine (2014). C tu ça de l abus? Programme d intervention sexologique créé dans le cadre du stage en sexologie (UQAM), réalisé à

Banville Côté, Christine (2014). C tu ça de l abus? Programme d intervention sexologique créé dans le cadre du stage en sexologie (UQAM), réalisé à Banville Côté, Christine (2014). C tu ça de l abus? Programme d intervention sexologique créé dans le cadre du stage en sexologie (UQAM), réalisé à la Direction de santé publique Agence de la santé et

Plus en détail

Rapport de mission : Mission éducation-animation à Noflaye, Sénégal.

Rapport de mission : Mission éducation-animation à Noflaye, Sénégal. Rapport de mission : Mission éducation-animation à Noflaye, Sénégal. 1 Je m'appelle Gabrielle, j'ai 20 ans et je suis partie en tant que bénévole pour Urgence Afrique au Sénégal à Noflaye dans la région

Plus en détail

Recadrer et redimensionner

Recadrer et redimensionner Recadrer et redimensionner S'il y a bien une chose que tout le monde sait à peu prêt faire c'est bien le recadrage et pourtant si j'en juge par les questions qui me sont fréquemment posées ou par certaines

Plus en détail

Mieux vaut seul que mal accompagné

Mieux vaut seul que mal accompagné Mieux vaut seul que mal accompagné C est là le plus souvent une formule que l on prononce en étant désolé et qui console assez mal les gens esseulés. L humanité a la plupart de temps considéré la solitude

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Passer de MS-Office à OpenOffice (trucs de Carrefour)

Passer de MS-Office à OpenOffice (trucs de Carrefour) Passer de MS-Office à OpenOffice (trucs de Carrefour) André Cotte Carrefour éducation Table des matières 1. En-tête et bas de page (Writer)... 2 2. Redémarrer la numérotation des pages (Writer)... 4 3.

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Pour le concours «Itinéraires Humanistes», nous avons jugé nécessaire de récompenser un second projet qui nous a marqué par son originalité.

Pour le concours «Itinéraires Humanistes», nous avons jugé nécessaire de récompenser un second projet qui nous a marqué par son originalité. Pour le concours «Itinéraires Humanistes», nous avons jugé nécessaire de récompenser un second projet qui nous a marqué par son originalité. Le projet intitulé «Dire le monde, dire mon monde : émotions

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

http://biblio.bas-rhin.fr 1 Surprise party Pique-nique C'est moi 511 Kinderheim

http://biblio.bas-rhin.fr 1 Surprise party Pique-nique C'est moi 511 Kinderheim Surprise party En Allemagne, des couples d'âge moyen sont assassinés. Le tueur en série s'appelle Johan. Kenzo Tenma part à la recherche de la soeur jumelle de Johan qui pourrait détenir les clés de l'énigme

Plus en détail

Projet «Création littéraire»

Projet «Création littéraire» Projet «Création littéraire» Ce projet vise principalement à développer les compétences écrites des élèves et à stimuler chez eux la création littéraire. Il est destiné à un public adolescent francophone

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

émerveillement n'est pas terminé, il n'est pas prêt de descendre de son petit nuage. Elle comme moi sommes heureux de le voir ainsi, sa candeur comme

émerveillement n'est pas terminé, il n'est pas prêt de descendre de son petit nuage. Elle comme moi sommes heureux de le voir ainsi, sa candeur comme Joyeux anniversaire A la première heure du jour de ses huit ans, David dévale les escaliers, surexcité, dans son plus beau costume de Iron Man. Aujourd'hui, il reçoit ses amis à l'appartement puis ils

Plus en détail

SEQUENCE : Expression corporelle

SEQUENCE : Expression corporelle SEQUENCE : Expression corporelle Compétence : Découvrir son corps pour s exprimer grâce à lui Objectifs : - Créer une dynamique de classe, travailler en groupe, ou au contraire, canaliser son énergie -

Plus en détail

Adolescents suicidaires et médiations thérapeutiques

Adolescents suicidaires et médiations thérapeutiques 8ième Conférence nationale Santé, 5.11.2014, Luxembourg Adolescents suicidaires et médiations thérapeutiques Xavier Pommereau psychiatre chef du Pôle aquitain de l'adolescent Centre Abadie CHU de Bordeaux

Plus en détail

Ce rêve est devenu réalité!

Ce rêve est devenu réalité! Vous venez de trouver une règle mise en ligne par un collectionneur qui, depuis 1998, partage sa collection de jeux de société et sa passion sur Internet. Imaginez que vous puissiez accéder, jour et nuit,

Plus en détail

Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE

Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE La rentrée des classes est faite, elle s'est bien déroulée et chaque matin les Mamans viennent confier leurs enfants à la Maîtresse pour les reprendre le soir. Chaque

Plus en détail

Pour une Pédagogie de Projet émancipatrice

Pour une Pédagogie de Projet émancipatrice http://gfen.langues.free.fr Pour une Pédagogie de Projet émancipatrice Maria-Alice Médioni Le projet, autrefois combattu, est aujourd hui à la mode. Il apparaît même incontournable dans la mesure où il

Plus en détail

ECOLE DE CHASSE C6 Manuel du parfait newbie. Ecole de Chasse C6. Communications Ailier V1.0

ECOLE DE CHASSE C6 Manuel du parfait newbie. Ecole de Chasse C6. Communications Ailier V1.0 Ecole de Chasse C6 Communications Ailier V1.0 1 Table des matières Introduction 3 I Pertinence 4 II Clarté 5 III Concision 7 2 INTRODUCTION La bonne tenue des communications audiophoniques est absolument

Plus en détail

2. Formalisation ... Or les variables sont indépendantes. Donc si

2. Formalisation ... Or les variables sont indépendantes. Donc si L'estimation 1. Concrètement... Dernièrement un quotidien affichait en première page : en 30 ans les françaises ont grandi de... je ne sais plus exactement, disons 7,1 cm. C'est peut-être un peu moins

Plus en détail

DEVENIR UN PRATICIEN RÉFLEXIF ET CONGRUENT. I) Qu est-ce qu un praticien réflexif et congruent?

DEVENIR UN PRATICIEN RÉFLEXIF ET CONGRUENT. I) Qu est-ce qu un praticien réflexif et congruent? DEVENIR UN PRATICIEN RÉFLEXIF ET CONGRUENT I) Qu est-ce qu un praticien réflexif et congruent? Dans la lettre que j ai adressé début 2007 aux membres de la SFC et qui figure sur le site de la SFC, j énonçais

Plus en détail

Xellow ROSUNBERG. Description : Historique :

Xellow ROSUNBERG. Description : Historique : 2 2 Prologue En des temps reculés, circulait une légende. Celle-ci expliquait ce qu était une élue, une tueuse de vampires. Cette histoire racontait que l Homme créa la tueuse pour combattre tous les vampires

Plus en détail

Le développement cognitif selon Jean Piaget. Les stades du développement cognitif selon Piaget

Le développement cognitif selon Jean Piaget. Les stades du développement cognitif selon Piaget Le développement cognitif selon Jean Piaget Piaget (BIO) et ses collaborateurs sont sans conteste les auteurs qui ont le plus contribué à notre compréhension du développement des capacités mentales durant

Plus en détail

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Dans la collection Visages du monde : Les enfants des rues (Marc Cantin) Du même auteur chez d autres éditeurs : Têtes de mule, Seuil Jeunesse Pourquoi c est interdit?, Oxygène

Plus en détail

MINI ARTICLE. Qualité des backups : ok ou pas? Expérimenter grâce aux articles imprimés!

MINI ARTICLE. Qualité des backups : ok ou pas? Expérimenter grâce aux articles imprimés! MINI ARTICLE Qualité des backups : ok ou pas? Expérimenter grâce aux articles imprimés! Date Version Révision : 8.3.2005 Mais, ni l auteur de ce guide, ni les webmaters ou les administrateurs de Metagames,

Plus en détail

FICHE S PEDAGOGIQUE S. Bilan personnel et professionnel Recherche active d emploi

FICHE S PEDAGOGIQUE S. Bilan personnel et professionnel Recherche active d emploi FICHE S PEDAGOGIQUE S Bilan personnel et professionnel Recherche active d emploi 2 TABLE DES MATIERES PREMIERE PHASE : BILAN 1. Organisation de la phase de bilan 5 2. Fiches relatives à l'expression orale

Plus en détail

Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 20

Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 20 Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 20 Commentaire de la décision n 2005-524/525 DC du 13 octobre 2005 Constitutionnalité d'engagements internationaux abolissant la peine de mort en toutes

Plus en détail

ANNÉE SCOLAIRE 2014 2015 Code de conduite (permis de se conduire) Nom de l'élève : Groupe repère : Nom de l'enseignant :

ANNÉE SCOLAIRE 2014 2015 Code de conduite (permis de se conduire) Nom de l'élève : Groupe repère : Nom de l'enseignant : ANNÉE SCOLAIRE 2014 2015 Code de conduite (permis de se conduire) Nom de l'élève : Groupe repère : Nom de l'enseignant : Arrimage de notre plan de lutte pour contrer la violence et l intimidation à l école

Plus en détail

CONSTRUIRE UN PROJET PEDAGOGIQUE POUR LES JEUX D OPPOSITION

CONSTRUIRE UN PROJET PEDAGOGIQUE POUR LES JEUX D OPPOSITION CONSTRUIRE UN PROJET PEDAGOGIQUE POUR LES JEUX D OPPOSITION Eléments à prendre en compte : 1. Le projet pédagogique doit être construit à partir des programmes de l école primaire et des compétences à

Plus en détail