Pierre PACHET La magie du meurtre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pierre PACHET La magie du meurtre"

Transcription

1 Pierre PACHET La magie du meurtre Tuer quelqu'un, c'est la solution qui vient à l'idée devant certaines situations qui nous paraissent insolubles autrement: quelqu'un sait de moi quelque chose que je ne voudrais pas qu'il sache; il m'a vu en telle situation, faisant telle chose. Au-delà même: à moi qui suis un maître, il a lancé un regard inacceptable, un regard qui me semble faire s'effriter les bases de mon pouvoir. Le faire disparaître, lui, serait infiniment plus expédient que d'avoir à modifier la nature ou l'extension de mon pouvoir pour tenir compte de l'accroc que ce regard y a fait. Jean-Paul Sartre, dans son Esquisse d'une théorie des émotions, parlait de la colère comme d'une solution "magique". Lénoncé du problème inscrit sur cette feuille de papier dépasse mon aptitude à le résoudre; je résous la difficulté autrement, en déchirant la feuille, ou en la jetant à terre pour la piétiner. Ma colère n'est pas qu'une effusion d'énergie qui aère ma conscience congestionnée; elle a surtout l'avantage de modifier ou de sembler modifier la situation. Pendant un instant au moins, le problème à résoudre passe à l'arrière-plan. Ce qui occupe le devant de la scène, c'est le spectacle de la colère, avec les risques qu'il fait courir et qui le rendent d'autant plus prenant. Le désir de tuer va plus loin encore, mais dans la même voie. Il tire son fondement d'un regard froid, imperturbé par l'émotion, un regard capable de considérer le prochain comme rien de plus ou rien d'autre qu'une feuille de papier que l'on peut froisser ou déchirer. Là est le paradoxe, la difficulté troublante: il y a bien une idée délibérée du meurtre sur laquelle on bute; le désir de tuer ne peut être entièrement assimilé à l'échauffement auquel le colérique s'abandonne, et qui peut évidemment aller, comme automatiquement, jusqu'à l'homicide, au terme d'un parcours qui commence par de la simple vaisselle brisée. Comment comprendre le rapport entre la colère, qui se présente comme un bouillonnement, un échauffement en quête de combustible, y compris humain, et l'impassibilité caculatrice qui caractérise le désir d'en finir avec son prochain? Considérer le meurtre comme la simple résultante de l'impatience et de l'intempérance, c'est acquiescer trop facilement à l'antique argumentation de la défense: je me suis emporté, je n'ai pas mesuré mon geste (pourquoi y avait-il 1

2 justement un angle de meuble à l'aplomb de son crâne?), j'étais excédé. Ou même: un voile d'égarement est tombé devant mes yeux, pendant quelque temps je ne savais plus qui j'étais. Qu'on pense à cette scène qui est la banalité même, à l'acte le plus excusable de tous: un homme à bout de nerfs saisit une carabine et tire sur les adolescents qui, en bas de l'immeuble, crient, font rebondir un ballon ou tourner un moteur de mobylette sans égards pour les résidents d'en-haut désireux de dormir ou de se reposer. Il tire avec le désir indubitable de tuer, d'en finir par le meurtre avec la source de son exaspération. Il est rarissime qu'il se contente de tirer en l'air. La simplicité de cette scène est trompeuse (c'est une mise en scène, et le régisseur n'a pas omis de déposer une carabine quelque part dans l'appartement). Derrière son évidence, il y a lieu de faire apparaître tout un espace de complicité secrète avec soi-même, en commençant par le moment où la rage, parvenue à un niveau suffisant, se prolonge dans l'image de l'arme de jet (l'arme à feu, si elle est disponible). Il semble que ce soit dans l'élan même de la colère que mon corps, comme de lui-même, saisit un objet et le lance, ou d'abord se contente de projeter dans l'espace l'arme d'un cri. Du cri au projectile, il y aurait continuité, comme si projeter un objet blessant était du même ordre que crier de douleur. L'intention agressive est sans doute liée à une douleur, au désir de projeter la douleur au-dehors de soi. Encore a-t-il fallu que l'ardeur de la colère, qui se veut tout entière extravertie et dépossédée de soi, sache s'aboucher au fantasme de la toute-puissance, par lequel le moi du meurtrier virtuel aime à s'imaginer disposer de la vie d'autrui, de sa fragilité, de sa mortalité. Si l'on s'y prenait bien, si l'on exploitait la surprise, la pesanteur, la force percutante ou explosive d'un projectile, flèche ou balle, on pourrait s'épargner l'épuisant contact de la lutte à mort, avec ses risques, et la vie d'autrui cesserait d'être une vie. Ce n'est qu'une pensée (on n'est pas absolument sûr que cela soit vrai, ça paraît pourtant irréfutable), mais qui se prolonge et s'incarne dans une esquisse d'arme, de geste, de trajectoire. C'est une pensée qui rêve de se réaliser au plus vite, avant que le brouillard de la colère ne se dissipe. Le meurtrier, sans aucun doute, appréhende - pour en abuser - la vulnérabilité du corps d'autrui. Il en prend connaissance par la conscience qu'il a de son propre corps, du souffle, de la gorge si facile à étrangler, de la circulation en lui des impulsions, du rôle vital du sang. Il apprend l'art de tuer à partir de ses propres expériences, et de l'enseignement donné par ses congénères plus expérimentés. Mais on parle là du tueur professionnel, dont on a d'ailleurs toujours tendance à s'exagérer la compétence. La plupart des 2

3 meurtres ordinaires sont exécutés précipitamment ou négligemment, voire laissés inachevés. La cruauté des meurtriers et des bourreaux, disait justement Léon Bloy, tient à ce qu'ils ne sont pas expéditifs. Si l'on voulait qu'une réflexion sur l'idée de meurtre soit autre chose que le jeu irresponsable d'un intellectuel qui jouit de se sentir à distance de la chose dont il parle, il faudrait que cette réflexion contribue à dissiper l'inconnaissance dans laquelle l'idée malfaisante s'enveloppe. Ainsi réfléchir pourrait aider à désarmer le mal, ou à donner des armes à ceux que la violence menace. Je pense aux réflexions d'elias Canetti dans Masse et Puissance, ou de Wolfgang Sofsky dans son Traité de la violence 1. J'aimerais ajouter une simple notule à ces deux oeuvres, tout en remarquant que Canetti traite de la puissance, des figures engendrées par le désir de posséder la puissance et par l'exercice de la puissance; alors que Sofsky se consacre à la violence, à la façon dont elle s'appuie sur la rationalité tout en la soumettant à une entreprise irrationnelle (le force du Traité de Sofsky est de suspendre la question des buts que se propose la violence, et de la regarder crûment dans ce qu'elle fait, dans son exercice). Le désir de meurtre sur lequel j'essaie de concentrer l'attention est beaucoup plus restreint, il ne cherche à rien déployer. Le désir de se débarrasser d'un gêneur n'est pas le désir d'exercer sur lui une puissance autre que celle, temporaire, de le réduire au silence ou à l'inertie; et l'exercice de la violence (qui elle peut certes aller jusqu'au meurtre, voire au-delà) n'y est pas nécessairement impliqué: au contraire même; s'il était possible de parvenir au même but en soufflant, en effleurant une touche, en fermant une fenêtre ou en modifiant magiquement le cadre dans lequel on est placé, sans la moindre violence, on choisirait peut-être cette solution. Il m'est arrivé de considérer la violence infligée à autrui dans le cadre fascinant du rituel (par exemple dans la lignée des études anthropologiques sur le rituel grec du maschalismos, cet outrage codé appliqué au corps de la victime, par exemple d'agamemnon). Mais ici c'est le meurtre sans rituel ni cérémonial, sans prolongement ni mise en scène, c'est le meurtre nu - comme simple idée - qui mériterait d'être considéré. Moins le meurtre finalement, que l'idée de meurtre (comme j'avais envisagé non pas la torture, mais la pensée de la torture - une idée torturante à sa façon 2 ) Je rêverais aussi d'appliquer à la question du meurtre l'étrange et imperturbable clarté d'esprit dont Roger Caillois avait fait preuve quand il avait 1 Trad. de l'allemand par B. Lortholary, NRF-Essais, "La pensée de la torture", Encyclopaedia Universalis, vol. Symposium, 1985, p

4 étudié le jeu, classé et rendu visibles les différentes formes de jeux (Les jeux et les hommes). Cette clarté d'esprit de Caillois, je le comprends d'ailleurs mieux aujourd'hui qu'ont été menées les recherches perspicaces de D. Hollier sur le Collège de Sociologie, cette clarté s'appuyait en fait sur le frémissement collectif qui avait été celui des membres du Collège (et surtout de Georges Bataille). Si Caillois pouvait regarder sans ciller les différentes formes de jeux, leur miroitement et la façon même dont les jeux cherchent à entraîner la raison et à la faire vaciller, c'est parce que son désir de voir avait commencé par se tremper dans le trouble même de la participation. Il y a dans Les jeux et les hommes une lucidité comme ivre d'elle-même, la lucidité de celui qui jouit d'avoir échappé au vertige. Et les travaux du Collège de Sociologie (quel que soit leur objet apparent) donnent quelquefois l'impression de tourner tous autour de la question du meurtre, voire de jouer avec cette question. Cependant ils parlent de la guerre, de la fête, du sacrifice - pas du meurtre. Comme s'ils recherchaient une dramatisation qui manque au meurtre, si obtus, si buté et si mesquin. Ils s'amusent à jouer avec le meurtre comme le font des "apprentis sorciers" délibérés: non pas pris au piège de leur jeu, mais désirant être pris au piège d'un jeu qu'ils déclenchent de sang-froid et dont ils espèrent qu'il va les emporter au feu de sa passion 3 La colère (du résident supposé paisible mais poussé à bout par un bruit qui l'assiège) semble - et d'abord à ses propres yeux - conduire comme naturellement à l'idée de meurtre, qu'ensuite un hasard malencontreux laisserait s'accomplir. Sauf qu'entre la colère et le début d'exécution de l'acte, il y a une activité de pensée sournoise qu'il serait bon de débusquer. Le mot "entre" ne doit pas nécessairement être pris au sens temporel: cette pensée peut commencer avant la colère, ou accompagner son développement. L'essentiel est que cette activité de pensée a pour fonction de transformer en projet ce qui n'était que trépidation, malaise ou souffrance. Celui qui rêve de tuer à distance, archer ou tireur d'élite, se sent supérieur à sa future victime et cependant inférieur à elle, méprisé par elle et par les spectateurs. "Voilà un archer qui ne manque pas de prétentions!", dit Ménélas en parlant de Teucros. Comparé au combattant en corps à corps qui ne frappe qu'en s'offrant lui-même aux coups, comme Achille ou Ajax, l'archer Teucros, 3 "L'apprenti sorcier" est le titre de la conférence donnée par G. Bataille le 4 décembre A l'intention de Bataille, Al. Kojève objectait calmement "qu'il n'aurait pas plus de chance d'être à son tour transporté par le sacré qu'il aurait sciemment déclenché, qu'un prestidigitateur n'en avait de se persuader de l'existence de la magie en s'émerveillant de ses propres tours de passepasse" (témoignage de R. Caillois cité et commenté dans D. Hollier, Le Collège de Sociologie , Folio-Essais, 1995, p ). 4

5 qui apparaît dans l'iliade ou dans la tragédie de Sophocle, Ajax, n'est de fait qu'un "bâtard", qui a pour père Télamon, comme son demi-frère Ajax, mais pour mère une esclave. Mais ce bâtard n'a pas grand mal à défendre son honneur: il lui suffit de rappeler que si sa mère est une barbare (et lui-même un esclave), c'est que, princesse troyenne de sang royal, elle avait été faite prisonnière et donnée à Télamon comme épouse captive. Autrement dit, il n'est pas vrai que le meurtre à distance n'ait pas de rapport avec le meurtre en corps à corps: tous deux sont "demi-frères", et il n'est pas trop difficile de mettre en question le discours de ceux qui dénigrent l'art de l'archer. Ils oublient qu'à côté de "l'arcmoins" méprisable et méprisé il y a, comme le rappelle P. Vidal-Naquet à propos du monde grec comme du monde médiéval, un "arc-plus": celui d'ulysse seul capable de bander son arc merveilleux (à la fin de l'odyssée), ou celui du fabuleux Héraklès 4. Il y a plus de vaillance du côté du combattant en terrain découvert, plus de sauvagerie du côté du tireur (qui est souvent en effet un chasseur, et qui traite son adversaire comme une proie animale). Mais ils ne peuvent que partager le projet de tuer, et d'ailleurs la tactique militaire les associe quasi naturellement quand elle constitue le couple de l'hoplite et de l'archer, de l'infanterie et de l'artillerie. Si l'on peut penser quelque chose du meurtre, c'est en supposant qu'il est une idée spécifiquement humaine, et pas seulement une survivance de notre ascendance animale, ou la résultante d'une accumulation purement physique de forces qui cherchent à s'employer pour se dissiper et faire cesser une tension 5. Excédé par le bruit, je semble me précipiter vers le fusil, puis me pencher à la fenêtre pour tirer, comme si j'étais une marionnette manipulée par des forces qui le dépassent. Mais il m'a fallu au préalable, dans un coin de ma conscience que je n'éclaire qu'à la dérobée, imaginer autrui atteint par la balle, s'efffondrant et cessant enfin de m'importuner. Il m'a fallu, par la force de mon imagination, transformer autrui en silhouette de baraque de foire, le réduire au statut de cible 4 P. Vidal-Naquet, "Le cru, l'enfant grec et le cuit", Le chasseur noir, La Découverte, 1983, p. 193 n Dans un article récent, qui incite à ne pas mépriser l'interprétation du sacrifice par René Girard comme héritant d'une mise à mort collective, Lucien Scubla revient sur la proximité entre sacrifice et meurtre, et sur la façon dont le sacrifice fait tout pour ne pas se faire prendre pour un meurtre, auquel il ressemble tant ("'Ceci n'est pas un meurtre' ou comment le sacrifice contient la violence", in F. Héritier, éd. De la violence II, O. Jacob 1999, p Mon point de vue est simplement de considérer que le meurtre, lui, ne fait pas problème et ne demande pas à être interprété: il est la simple conséquence de l'intelligence humaine, une intelligence disproportionnée qui souvent pousse les individus humains à la bêtise, à la faute. 5

6 (ou encore il m'a fallu, séduit par cette représentation que je n'ai certes pas inventée, lui donner mon assentiment). La passion du meurtre est pénétrée de pensées et d'arrière-pensées (toute passion ne l'est-elle pas?). C'est un échafaudage de souffles et d'images. Pour accomplir mon forfait, je me fais croire que c'est mon forfait qui me pousse et me conduit. Puis j'oublie ces manigances, et je m'étonne de ce qui a eu lieu. 6

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

Enquête au collège : le meurtre de Gertrude. chapitre 1: La nouvelle

Enquête au collège : le meurtre de Gertrude. chapitre 1: La nouvelle Enquête au collège : le meurtre de Gertrude chapitre 1: La nouvelle Comme à son habitude Gertrude passait la serpillère. Or, le Mardi 17 Septembre personne ne l'avait vue! Toute l'école disait qu'elle

Plus en détail

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation.

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire Enseignement : INTRODUCTION A LA SOCIOLOGIE 2 : CONCEPTS, METHODES, ET ENJEU ACTUELS Excellent Bon Moyen Insuffisant Comment évaluez-vous la préparation et l'organisation des séances? 6 (30%) 11 (55%)

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

SEQUENCE : Expression corporelle

SEQUENCE : Expression corporelle SEQUENCE : Expression corporelle Compétence : Découvrir son corps pour s exprimer grâce à lui Objectifs : - Créer une dynamique de classe, travailler en groupe, ou au contraire, canaliser son énergie -

Plus en détail

La Préparation Mentale

La Préparation Mentale La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

«L'Homme et l'argent»

«L'Homme et l'argent» Extraits choisis du livre : «L'Homme et l'argent» De Jacques Elul La fuite de l'homme dans le système pour éviter la question personnele Concernant l'argent tout se passe comme si chacun n'avait absolument

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

Apprendrelaphotonumerique.com

Apprendrelaphotonumerique.com Le guide pour apprendre la photo facilement 1) Je me présente J'étais vraiment nul en photo. Pourtant, tout petit déjà, je savais que c'était ça que je voulais faire. J'étais tellement mauvais que je refusais

Plus en détail

TABLEAU A DOUBLE ENTREE

TABLEAU A DOUBLE ENTREE TABLEAU A DOUBLE ENTREE Grande Section Instructions officielles Ecole maternelle (découvrir le monde) : «À l école maternelle, l enfant découvre le monde proche ; il apprend à prendre et à utiliser des

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Mathieu Lindon. Champion du monde. Roman. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Mathieu Lindon. Champion du monde. Roman. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Mathieu Lindon Champion du monde Roman P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e 1 Une défaite au premier tour du tournoi de la ville lui assurant malgré lui du temps libre, Kylh marche dans une rue

Plus en détail

www.entretienembauche.tv Entretien d'embauche: Comment répondre d'une façon originale et percutante aux questions du recruteur?

www.entretienembauche.tv Entretien d'embauche: Comment répondre d'une façon originale et percutante aux questions du recruteur? www.entretienembauche.tv Entretien d'embauche: Comment répondre d'une façon originale et percutante aux questions du recruteur? Téléséminaire Introduction 1/ Qui est Yves Gautier, coach en entretien d'embauche?

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux!

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Pour ne rien vous cacher, le langage d'assembleur (souvent désigné sous le terme "Assembleur", bien que ce soit un abus de langage, puisque "Assembleur" désigne le logiciel

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie.

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. Réussir sa vie 1. Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. 2. Pour certaines personnes avoir une fonction importante, un poste à responsabilités, c est le signe de la réussite. 3. Pour

Plus en détail

Formules Magiques pour Exaucer Vos Vœux

Formules Magiques pour Exaucer Vos Vœux l ne suffit pas toujours d'être entouré de personnes bien intentionnées à votre égard pour réussir, être heureux, prospère, épanoui et en bonne santé. Pour que le monde qui vous entoure change, c'est VOTRE

Plus en détail

EVALUATION DU STAGE MATHC2+ - OCTOBRE 2014

EVALUATION DU STAGE MATHC2+ - OCTOBRE 2014 EVALUATION DU STAGE MATHC2+ - OCTOBRE 2014 16 élèves (sur 27 au total) ont répondu au questionnaire à la fin du stage mathc2+. Voici quelques éléments qui sont ressortis de ce questionnaire (j ai laissé

Plus en détail

Zététique & retraites

Zététique & retraites TP Autodéfense intellectuelle Zététique & retraites Grève 20 octobre 2010 Guillemette Reviron, Richard Monvoisin (CorteX) Pouvons-nous analyser zététiquement les arguments justifiant la réforme des retraites

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Évangiles (N bleus pages 35 à 42)

Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles pages 1/5 N 12 Matthieu 28, 18-20 Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Au temps de Pâques, Jésus ressuscité adressa ces paroles aux Apôtres : «Tout

Plus en détail

CONSTRUIRE UN PROJET PEDAGOGIQUE POUR LES JEUX D OPPOSITION

CONSTRUIRE UN PROJET PEDAGOGIQUE POUR LES JEUX D OPPOSITION CONSTRUIRE UN PROJET PEDAGOGIQUE POUR LES JEUX D OPPOSITION Eléments à prendre en compte : 1. Le projet pédagogique doit être construit à partir des programmes de l école primaire et des compétences à

Plus en détail

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Trente-troisième dimanche du temps ordinaire B livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13, 24-32 Jésus parlait à ses disciples

Plus en détail

«La différence entre ce que vous êtes et ce que vous voulez être. C est ce que vous faites.»

«La différence entre ce que vous êtes et ce que vous voulez être. C est ce que vous faites.» «La différence entre ce que vous êtes et ce que vous voulez être C est ce que vous faites.» L autopsie d une résolution Le terme autopsie vient du grec «Le voir de vos propres yeux». L'objectif de l'autopsie

Plus en détail

Lettre narrative: un exemple une bataille avec l'alcool.

Lettre narrative: un exemple une bataille avec l'alcool. Lettre narrative: un exemple une bataille avec l'alcool. Chère Denine, L'idée de chercher à définir votre propre programme contre l'influence de l'alcool dans votre vie est extraordinaire. Comme vous l'aviez

Plus en détail

MAGIE ET MAGICIENS. La magie ancienne. Les premiers magiciens. Les débuts de la magie

MAGIE ET MAGICIENS. La magie ancienne. Les premiers magiciens. Les débuts de la magie MAGIE ET MAGICIENS La magie ancienne Les premiers magiciens Nul ne sait qui fut le premier magicien. Peut être s agit-il d un homme préhistorique qui a fait disparaître un caillou pour amuser ses amis

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D'ÉVALUATION DU COMPORTEMENT (2e CYCLE DU PRIMAIRE)

QUESTIONNAIRE D'ÉVALUATION DU COMPORTEMENT (2e CYCLE DU PRIMAIRE) CONFIDENTIEL QECP9-PQ QUESTIONNAIRE D'ÉVALUATION DU COMPORTEMENT (e CYCLE DU PRIMAIRE) ENFANT-CIBLE No. d'identification: Date de naissance de l'enfant jour mois année Sexe: Garçon Fille Code permanent:

Plus en détail

Magie et Chevaliers un système de règles libre par Retro-Bruno

Magie et Chevaliers un système de règles libre par Retro-Bruno Magie et Chevaliers un système de règles libre par Retro-Bruno Un nouveau héros va naître Les livres de la collection «Magie et Chevaliers» font partie d'un genre très particulier nommé les «livres dont

Plus en détail

Bilan Stage «Programme ton ordi en python»

Bilan Stage «Programme ton ordi en python» Bilan Stage «Programme ton ordi en python» Château de Ladoucette, 22-24 décembre 2014 A l'occasion de la manifestation «Ladoucette 3.0» qui s'est déroulée au Château de Ladoucette à Drancy du 6 décembre

Plus en détail

BTS NRC. Trouver son stage en entreprise

BTS NRC. Trouver son stage en entreprise BTS NRC Trouver son stage en entreprise Comment trouver un stage? htp://fr.wikihow.com/trouver-un-stage Un stage est un bon moyen de vous faire ouvrir des portes et d'acquérir de l'expérience sur un poste

Plus en détail

Maxime Loupiot. Cycle 3 CE2 et CM1. Réflexion en groupe et mise en scène de sketchs sur le thème «Chacun ses choix!»

Maxime Loupiot. Cycle 3 CE2 et CM1. Réflexion en groupe et mise en scène de sketchs sur le thème «Chacun ses choix!» Maxime Loupiot Cycle 3 CE2 et CM1 Activité 5 Réflexion en groupe et mise en scène de sketchs sur le thème «Chacun ses choix!» 5 min d introduction de l activité 35 min de travail en groupe 20 min de sketch

Plus en détail

PROPOSITION POUR UNE RENCONTRE "JEUX COLLECTIFS" CYCLE 2

PROPOSITION POUR UNE RENCONTRE JEUX COLLECTIFS CYCLE 2 PROPOSITION POUR UNE RENCONTRE "JEUX COLLECTIFS" CYCLE 2 COMPETENCE SPECIFIQUE Coopérer et s'opposer individuellement et collectivement. MISE EN ŒUVRE : Jeux traditionnels et jeux collectifs avec ou sans

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Elsa Pelestor répond à nos questions

Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor est professeur(e) des écoles à l école Jean Moulin de Cavaillon. Elle est l auteur(e) de l article Premiers pas, premières questions paru dans le n 466

Plus en détail

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile Conseils Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile www.douglas.qc.ca Le retour Le retour Votre proche a eu des gestes ou des propos agressifs. Vous êtes inquiet pour lui et

Plus en détail

Comment maîtriser sa colère

Comment maîtriser sa colère Comment maîtriser sa colère La résolution de problemès Homewood Solutions Humaines MC, 2011. Ce cahier d exercices accompagne le cours électronique intitulé Comment maîtriser sa colère et est destiné à

Plus en détail

Fiche 11 Les dessins et images avec OpenOffice.org Writer. Dans cette fiche, vous apprendrez à :

Fiche 11 Les dessins et images avec OpenOffice.org Writer. Dans cette fiche, vous apprendrez à : Dans cette fiche, vous apprendrez à : Insérer un dessin ou une image dans un texte Placer le texte autour d'une image ou d'un dessin Copier un dessin ou une image Re-dimensionner un dessin ou une image

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

TEST D EVALUATION DU STRESS CHRONIQUE

TEST D EVALUATION DU STRESS CHRONIQUE TEST D EVALUATION DU STRESS CHRONIQUE Les questions portent sur l état psychologique tel qu il était dernièrement, c'est à dire en pensant aux 4 ou 5 derniers jours. Répondez aux questions instinctivement

Plus en détail

Moments de paix. Des élèves sont sortis du rang pour tenir la promesse de la poésie... Soldat

Moments de paix. Des élèves sont sortis du rang pour tenir la promesse de la poésie... Soldat Moments de paix Des élèves sont sortis du rang pour tenir la promesse de la poésie... Soldat Les âmes s'en vont rapidement vers un conflit ; autrement dit, une affreuse histoire mystérieuse. Le vent souffle,

Plus en détail

Swiss Olympic 2015. Prendre de bonnes décisions

Swiss Olympic 2015. Prendre de bonnes décisions michael harth schützenstrasse 41 8702 zollikon mh@harth.ch www.harth.ch mobile +41 763992607 fixe +41 44 552 05 70 fax +41 445520572 Swiss Olympic 2015 13 pièges dans la prise de décision Kai-Jürgen Lietz,

Plus en détail

Lille Lecture Jeunesse GUIDE UTILISATEUR

Lille Lecture Jeunesse GUIDE UTILISATEUR Lille Lecture Jeunesse GUIDE UTILISATEUR Sommaire Se créer un compte... 3 A quoi sert ce compte?... 3 Se connecter... 3 J'ai perdu mon mot de passe, comment je fais?... 4 Tableau de bord Wordpress... 5

Plus en détail

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER Ce guide va vous proposer deux manières de profiter des jeux «Prêts à Parier» disponibles sur le site Promoturf. Ces pronostics sont le résultat d une amélioration majeure

Plus en détail

INTERVIEW D'UN CHERCHEUR PAR DES ELEVES DU CYCLE 3

INTERVIEW D'UN CHERCHEUR PAR DES ELEVES DU CYCLE 3 INTERVIEW D'UN CHERCHEUR PAR DES ELEVES DU CYCLE 3 D'après le travail réalisé en 1996 pour son mémoire professionnel par Fabienne MARILL, professeur d'école. 1 Interview du chercheur par les C.E. 2 de

Plus en détail

Conseil RH Coaching Formation

Conseil RH Coaching Formation 30 ans d'expérience Management, conseil RH, développement des compétences, relation avec les IRP, recrutement Coaching individuel - Accompagnement en développement personnel et professionnel Conseil RH

Plus en détail

Lundi 21 septembre 2015. n 8

Lundi 21 septembre 2015. n 8 Lundi 21 septembre 2015 n 8 L e rêve réalisé pour les spectateurs passionnés de tennis : Gilles SIMON, joueur de classe mondiale, en finale de l'open de la Baie de Somme. Il a disputé un «match de finale»

Plus en détail

Qu est-ce que la virtualisation?

Qu est-ce que la virtualisation? I Qu est-ce que la virtualisation? L actuel et le virtuel Considérons pour commencer l opposition facile et trompeuse entre réel et virtuel. Dans l usage courant, le mot virtuel s emploie souvent pour

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

Voici une demande qui revient régulièrement lors de mes rencontres avec les employeurs :

Voici une demande qui revient régulièrement lors de mes rencontres avec les employeurs : Logique dépannage La logique de dépannage dépend d une multitude d aspect, et un de ses aspects que j ai pu constater avec le temps en tant que formateur est que les techniciens industriels apprennent

Plus en détail

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre.

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Contenu : Un mode d emploi Un panneau 50/70 cm Un rouleau de papier collant 30

Plus en détail

Jeux collectifs situations d'apprentissage

Jeux collectifs situations d'apprentissage 1 Jeux collectifs situations d'apprentissage Les situations proposées visent à développer les compétences et savoirs cités ci-dessous qui sont en correspondance avec les attendus des programmes et du socle

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

Consignes L'équipe marque un point si elle ramène la balle au centre sans la faire tomber. Variable : Le premier contact doit se faire avec le pied,

Consignes L'équipe marque un point si elle ramène la balle au centre sans la faire tomber. Variable : Le premier contact doit se faire avec le pied, Kin ball Des situations d'apprentissage Balle nommée 3 jeux de chasubles Maîtriser l'arrêt de la balle. Se placer sous la balle pour l'immobiliser. Agir en coopération. ½ terrain de hand-ball. 3 équipes

Plus en détail

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ?

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? Ce n est pas juste un petit bébé qui a été perdu. C est une vie au complet qui ne sera pas vécue. Contrairement aux idées véhiculées dans la société, le

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer?

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer? VAGINISME Quelques pistes pour avancer? Vaginisme Pendant longtemps, pénétration vaginale quasi impossible car trop douloureuse : brûlures. Et même pas de nom pour ça. Un jour : un mot. VAGINISME. Vaginisme

Plus en détail

La réalisation d un diaporama de A à Z (1) La réalisation du diaporama "Vœux 2005" de A à Z

La réalisation d un diaporama de A à Z (1) La réalisation du diaporama Vœux 2005 de A à Z La réalisation du diaporama "Vœux 2005" de A à Z 1 - Genèse d'une idée et la recherche du son et des images de base Visualiser le montage : ici (6,16 Mo) Visualiser le dossier.pt : ici (5,86 Mo) (attention,

Plus en détail

Profitez des prochaines minutes pour vous familiariser avec «l approche adaptée à la personne âgée en milieu hospitalier».

Profitez des prochaines minutes pour vous familiariser avec «l approche adaptée à la personne âgée en milieu hospitalier». Bienvenue dans ce module de formation destiné aux personnes qui œuvrent en milieu hospitalier, que ce soit à des fonctions cliniques, techniques, administratives, de gestion ou de soutien. Ce module de

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

UNE PREMIERE APPROCHE DU RUGBY AU CYCLE 2

UNE PREMIERE APPROCHE DU RUGBY AU CYCLE 2 UNE PREMIERE APPROCHE DU RUGBY AU CYCLE 2 Fiche d accompagnement des programmes Jeux collectifs de combat approchant le rugby Cycle 2 Conduire un affrontement individuel et/ou collectif Compétences spécifiques

Plus en détail

Exercices simples pour équipes jeunes

Exercices simples pour équipes jeunes Soirée itinérante du 13.11.2001 : (par Robert BIALÉ entraîneur de URCUIT-BAYONNE Nationale 1 et CTD des Pyrénées Atlantiques) Exercices simples pour équipes jeunes C est dans le cadre de la formation animateur

Plus en détail

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance.

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance. Mc 4.26-32 Espérer, c est s oublier Jésus a souvent donné la simplicité des enfants comme modèle de réception de sa Parole ; nous allons suivre leur exemple. Merci les enfants. Les deux histoires que nous

Plus en détail

www.apec.fr Méthode déclic Troisième édition Éditions d'organisation, 1999, 2001, 2004 APEC, 1999, 2001, 2004 ISBN : 2-7081-3097-8

www.apec.fr Méthode déclic Troisième édition Éditions d'organisation, 1999, 2001, 2004 APEC, 1999, 2001, 2004 ISBN : 2-7081-3097-8 www.apec.fr Méthode déclic Troisième édition Éditions d'organisation, 1999, 2001, 2004 APEC, 1999, 2001, 2004 ISBN : 2-7081-3097-8 BILAN Qu'appelle-t-on bilan professionnel? Un bilan professionnel pour

Plus en détail

Comment rencontrer l âme sœur

Comment rencontrer l âme sœur Pabloemma Comment rencontrer l âme sœur 25 façons et trouvez l amour Essai 1 Du même auteur : 2013 paroles intimes (poésie) 2013 En finir avec le passé (poésie) 2013 La vie sépare ceux qui s aiment (poésie)

Plus en détail

Suivre les pas de ceux qui ont réussi

Suivre les pas de ceux qui ont réussi Suivre les pas de ceux qui ont réussi «Les bénéfices de la méthode inductive» De manière très résumée, on peut dire que la méthode inductive est la méthode de l'expérience. C'est une méthode qui travaille

Plus en détail

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi.

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Définissez votre «vrai problème» Mettez du sens Et passez à l action sereinement Ce livret vous a été remis en complément de la formation vidéo «Confiance

Plus en détail

26 juin Le brouillard est de plus en plus épais. Une vraie purée.

26 juin Le brouillard est de plus en plus épais. Une vraie purée. 26 juin Le brouillard est de plus en plus épais. Une vraie purée. L Océane est immobilisée 5, car le commandant ne veut pas risquer de heurter 6 les récifs 7. Nous ne savons plus quoi faire. Lucas et Maxime

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le Chapitre 1 être Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le monde, de nombreux salariés français souffrent réellement au sein des entreprises qui les emploient. Ce n est pas juste une question de

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

PMU Analyses et logiques pour bien jouer!

PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Dany Jurdeczka PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est

Plus en détail

Conduire en étant fatigué est beaucoup moins dangereux que conduire sous l influence d alcool.

Conduire en étant fatigué est beaucoup moins dangereux que conduire sous l influence d alcool. Dossier : fatigue Introduction S endormir au volant peut être fatal. Pourtant, de nombreux conducteurs continuent à conduire alors qu ils se sentent fatigués. Ils pensent pouvoir chasser le sommeil qui

Plus en détail

RECADRER UN COLLABORATEUR

RECADRER UN COLLABORATEUR RECADRER UN COLLABORATEUR Le recadrage du collaborateur s effectue en entretien individuel. Ses objectifs sont nombreux : Il permet au manager d exprimer son désaccord afin de faire évoluer positivement

Plus en détail

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM,

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Hotel SARAKAWA, Vendredi 22 novembre 2013 ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Représentante

Plus en détail

Le trouble oppositionnel avec. provocation ou par réaction?

Le trouble oppositionnel avec. provocation ou par réaction? Le trouble oppositionnel avec provocation ou par réaction? Emmanuelle Pelletier, M.Ps., L.Psych. Psychologue scolaire Octobre 2004 Trouble oppositionnel avec provocation ou par réaction? La personne oppositionnelle

Plus en détail

La magie de l intérêt composé (comment 5 K$ peuvent vous rapporter 150 K$)

La magie de l intérêt composé (comment 5 K$ peuvent vous rapporter 150 K$) La magie de l intérêt composé (comment 5 K$ peuvent vous rapporter 150 K$) 08 avril 2016 Lorsque vous pensez à vos placements, la première question qui vous vient à l esprit est de savoir quel rendement

Plus en détail

Jouer et imaginer avec les ballons de baudruche

Jouer et imaginer avec les ballons de baudruche Séance 1 : Le M aura préalablement gonflé autant de ballons que d enfants. Faire asseoir les E en ronde au sol dans le calme. Le M annonce plusieurs séances avec les ballons de baudruche. Mise en garde

Plus en détail

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe.

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. Une belle rencontre La vie d'elise Chapitre 1 Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. J'habite à Lyon dans un appartement à deux kilomètres du

Plus en détail

25 Le rythme du cours peut paraitre un peu lent sur les derniers amphis pour les élèves issus de la filière MP Info.

25 Le rythme du cours peut paraitre un peu lent sur les derniers amphis pour les élèves issus de la filière MP Info. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 Le rythme du cours peut paraitre un peu lent sur les derniers amphis pour les élèves issus de la filière MP Info. 26 27 28 29 30 31 32

Plus en détail

LE PROCESSUS DE LA COMMUNICATION

LE PROCESSUS DE LA COMMUNICATION LE PROCESSUS DE LA COMMUNICATION Citation "parler est un besoin, écouter est un art' W.Goethe 'Les mots représentent des ponts entres les hommes' A.Hitler Objectif: L'objectif de ce cours c'est de définir

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

Déploiement d un logiciel via fichier MSI

Déploiement d un logiciel via fichier MSI Déploiement d un logiciel via fichier MSI Christophe BOUTHIER Page 1 Sommaire : Contexte :... 3 Préparation du MSI :... 3 Partage de fichier :... 9 Déploiement du package MSI :... 13 Christophe BOUTHIER

Plus en détail

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching AFITEP SOIREE MANAGEMENT DE PROJET LE 19 mai 2003 LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching 1 QUELQUES CHIFFRES Aujourd hui en France, on compte environ 2 000 coachs (40 000 dans

Plus en détail

Chapitre 2. Usages et mésusages

Chapitre 2. Usages et mésusages Chapitre 2 Usages et mésusages Si la faculté de voyance existe, si effectivement des hommes et des femmes peuvent capter directement des informations exactes dans l espace et dans le temps, les questions

Plus en détail

- Evaluer la conduite de balle classique, le blocage - Situation de référence en 2 contre 2 sur terrain réduit

- Evaluer la conduite de balle classique, le blocage - Situation de référence en 2 contre 2 sur terrain réduit Leçon n 1 : HOCKEY en 6 ème Objectifs de séance - Evaluer la conduite de balle classique, le blocage - Situation de référence en 2 contre 2 sur terrain réduit Situation n 1 Passes - Blocages par 2 Les

Plus en détail

Infertilité et sexualité

Infertilité et sexualité Infertilité et sexualité Les questions que vous vous posez (et n osez pas aborder avec votre médecin) www.unbebe pourdemain.fr Le site de la fertilité. Édito Vous êtes confrontés à l infertilité dans votre

Plus en détail