Eau Usée Source inépuisable d énergie renouvelable. International Wastewater Systems

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Eau Usée Source inépuisable d énergie renouvelable. International Wastewater Systems"

Transcription

1 Eau Usée Source inépuisable d énergie renouvelable International Wastewater Systems

2 International Wastewater Systems Notre monde est continuellement à la recherche de nouvelles sources d énergie verte durable. Une source d energie facile d accès, renouvelable et abondante s écoule continuellement sous nos pieds dans nos villes. l eau usée

3 International Wastewater Systems Lorsque nous regardons nos égouts, nous pouvons y voir une eau puante et infecte qui est inutile

4 Système d eau usée SHARC La grande majorité de l eau usée qui se dirige vers les usine de traitement des eaux usées provient de l'eau de la lessive, de nos lavabos, de notre douche du matin Nous utilisons une grande quantité d'eau que nous chauffons et rejetons dans les égouts!

5 Système d eau usée SHARC Les systèmes du passé de filtration des eaux usées étaient problématiques au niveau de l entretien, du traitement des odeurs et de la fiabilité De plus, ils utilisaient une grande quantité d eau filtrée pour en faire le nettoyage

6 Eaux usées: les faits Température moyenne à la sortie des édifices est de 21 C (or 70 F) La moyenne d utilisation d eau domestique en Amérique du nord est de 375 litres (ou 100 gallons) quotidiennement % de l énergie qui entre dans nos édifices en ressort par par les égouts quotidiennement

7 Sytème SHARC Le plus grand défi dans la récupération de l énergie des eaux usées est d avoir une opération fiable, sans problème et ce, à long terme Le système SHARC est le système le plus efficace rencontrant ces défis

8 Fonctionnement système SHARC Le système SHARC traite l eau usée directement de la source en la filtrant Par la suite, l eau usée passes par l échangeur de chaleur SHARC récupérer la chaleur de l eau usée rejeter la chaleur dans l eau usée

9 Système SHARC

10 Composantes du SHARC 1. Entrée d eau usée 2. Zone de traitement d eau usée 4 3. Sortie de l eau usée traitée vers l echangeur 4. Vis de nettoyage Sortie des matières solide 5

11 Système d eau usée SHARC, les faits COP du système de plus de 6.0 en mode chauffage EER de plus de 20 en mode climatisation Le système SHARC offre la période de retour sur investissement la plus courte de toutes les technologies verte

12 Caractéristiques du SHARC À l épreuve des blocages avec un système de nettoyage automatique ou manuel Disponible avec échangeur de chaleur ou système de thermopompe Panneau de contrôle entièrement automatisé avec interface DDC BacNET Analyse en temps réel de la performance afin de prévoir l imprévu!! Connection sans fil ou /et ethernet pour la lecture des données à distance Calcul instantanné du COP et des économies des gaz à effet de serre Entretien facile et opération sans odeur

13 Application du Système SHARC Installation autonome Condominiums Hôpitaux Centre sportif / aquatique Complexes industriels Centrale de chauffage urbain Utilisation du réseau d eau usée urbain Tous les bâtiments Édifice commerciaux

14 Exemple de retour sur investissement Installation d un système de 200 usgpm Prix du système installé de $ 290,000 Pompes, SHARC, réservoir, contrat de service 2 ans Économies de $ 80, par années retour sur investissement: moins de 3 ½ années sans subvention Tarifs énergie utilisé Electricité $.10 par kwh gaz $ 7.50 / giga joule.

15 Technologies Compatible Combinaison avec la géothermie Réduction des besoin de forage de l ordre de 30 50% 30 50% de l énergie utiliser dans beaucoup d édifice peut être récupérer par l eau usée Réduction de l utilisation des sol et de l empreinte des projets Réduction des périodes de retour sur investissement Température de boucle géothermique: plus élevée en chauffage, plus basse en climatisation COP plus élevé

16 Système SHARC en CB Projet Seven35 à North Vancouver 60 unités condominium Adera Capital Corp. Premier projet du type au Canada recevant la certification LEED Platine et le Green Building Gold. Avec du chauffage par plinthe électrique Le système d eau usée SHARC sert au chauffage d eau domestique de tous les résidents. Premier projet privé de récupération d énergie des eaux usées en Amérique du Nord

17

18

19

20

21

22 Système SHARC: remplacement de tour d eau Austin Texas système de climatisation 2 x 500 Ton Tour d eau 60,000 80,000 gallons d eau domestique utilisée par jour, 30 million gallons/année (1.5% d évaporation) Economie d énergie 30 50% 18,900 lbs/jour de CO2 = 70 million lbs/year GES réduit de 30 50% 100% d eau domestique économisé

23 Notre implication Conception de système Production, fabrication des systèmes SHARC Support technique Service

24 Système SHARC Rentable Economie d énergie et réduction des coûts d énergie de l ordre de 30 85% Retour sur investissement rapide Respectueux de l environnement N utilise pas d énegie fossile Réduction des émission de CO² de 30 85% Facile d utilisation Sans problème, entretien minimale Fiable et durable

25 Système SHARC Énergie disponible au point d utilisation Fonctionne avec les infrastructures existantes Se qualifie avantageusement pour le pointage LEED Efficacité énergétique Réutilisation des eaux usées Réduction de l eau domestique Facilement configurable pour les systèmes de chauffage urbain

26 Contactez nous! International Wastewater Systems André Paré, ing

Par Michel Morin Coordonnateur à l énergie et l entretien Commission scolaire des Samares. ColloqueMulti Énergies Avril 2016

Par Michel Morin Coordonnateur à l énergie et l entretien Commission scolaire des Samares. ColloqueMulti Énergies Avril 2016 Applications avec les accumulateurs thermiques et technologies pour aider à réduire la consommation de combustibles fossiles Par Michel Morin Coordonnateur à l énergie et l entretien Commission scolaire

Plus en détail

Aéroport international de Genève Présentation GNI 16 nov. 2010

Aéroport international de Genève Présentation GNI 16 nov. 2010 1 Aéroport international de Genève Présentation GNI 16 nov. 2010 Les solution GTC/GTB appliquées à un site aéroportuaire Maîtrise des énergies 2 Contexte Statut: Etablissement Public Autonome 11,3 millions

Plus en détail

Le programme Bâtiments et des exemples de projets. 1 er juin 2012 Audrey Belley, ing. Chargée de compte ÉnerCible

Le programme Bâtiments et des exemples de projets. 1 er juin 2012 Audrey Belley, ing. Chargée de compte ÉnerCible Le programme Bâtiments et des exemples de projets 1 er juin 2012 Audrey Belley, ing. Chargée de compte ÉnerCible Programme Bâtiments Un programme qui vise à stimuler la réalisation de projets en efficacité

Plus en détail

DES SYSTÈMES HAUTE PERFORMANCE CONTRE TOUTE ATTENTE

DES SYSTÈMES HAUTE PERFORMANCE CONTRE TOUTE ATTENTE TOUR AIMIA CONDOS ALTORIA: DES SYSTÈMES HAUTE PERFORMANCE CONTRE TOUTE ATTENTE DANIEL ROBERT, ING, PA LEED ET STANLEY KATZ, PA LEED KOLOSTAT Agenda Survol de la tour particularités des 3 usages Évolution

Plus en détail

LE SOLAIRE THERMIQUE

LE SOLAIRE THERMIQUE LE SOLAIRE THERMIQUE Benoit LABASCOULE Chambre d'agriculture de l'aveyron Pierre BARRIAC Agriculteur de l'aveyron La production d'eau chaude Selon la zone climatique, un chauffe-eau solaire individuel

Plus en détail

pac facteur 7 Sourcéo L eau grise Source d énergie

pac facteur 7 Sourcéo L eau grise Source d énergie Sourcéo pac facteur 7 L eau grise Source d énergie www.france-air.com Un pas vers 2020 Répondre aux exigences des futurs labels énergétiques dans les logements collectifs La réglementation thermique 2012

Plus en détail

Chauffage à distance par copeaux de bois Une décision pour l avenir

Chauffage à distance par copeaux de bois Une décision pour l avenir Chauffage à distance par copeaux de bois Une décision pour l avenir Sources : Allotherm SA et Viret Architectes SA Présentation des enjeux Critères de choix de la source d énergie Avantages du bois Potentiel

Plus en détail

La réfrigération CO 2 : quelles sont les applications?

La réfrigération CO 2 : quelles sont les applications? La réfrigération CO 2 : quelles sont les applications? Représentant de Roche ltée, groupe conseil Gabriel Montminy, ing., PA LEED Plan de présentation Présentation de l organisation Présentation du conférencier

Plus en détail

Comment prendre le virage du développement durable? Steve Poulin, ing. LEEDAP Chef de service, gestion des immeubles

Comment prendre le virage du développement durable? Steve Poulin, ing. LEEDAP Chef de service, gestion des immeubles Comment prendre le virage du développement durable? Steve Poulin, ing. LEEDAP Chef de service, gestion des immeubles Pourquoi? 90% 90% de notre vie à l intérieur des bâtiments Pourquoi? 30% de la consommation

Plus en détail

Centre de Secours Principal d EPAGNY

Centre de Secours Principal d EPAGNY Centre de Secours Principal d EPAGNY Présentation du site Année de construction : début du chantier Nov. 1999 Année de livraison : Avril 2002 Nombre de bâtiments : 3 Surface chauffée : 9540 m_ - Volume

Plus en détail

Economie d Energie. Les ateliers de transformation

Economie d Energie. Les ateliers de transformation Economie d Energie Les ateliers de transformation Economie d Energie Mesure des consommations électrique de l atelier, Comparaison de ces consommations à des références, Analyse des pratiques Propositions

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Energies renouvelables : un groupe scolaire parisien chauffé grâce à la chaleur des égouts

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Energies renouvelables : un groupe scolaire parisien chauffé grâce à la chaleur des égouts Paris, le 1 er avril 2011 COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Energies renouvelables : un groupe scolaire parisien chauffé grâce à la chaleur des égouts Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a visité vendredi 1 er avril

Plus en détail

Siège Social - Caisse Desjardins Ouest de la Mauricie

Siège Social - Caisse Desjardins Ouest de la Mauricie Siège Social - Caisse Desjardins Ouest de la Mauricie Martin Roy et associés, 8 mai 2013 Siège Social - Caisse Desjardins Ouest de la Mauricie Étude Net-Zéro Design préliminaire Concept proposé Leed Platine?

Plus en détail

SPECIALISTE DE LA CERTIFICATION LEED VERTIMA Les Conseils Canadien et Américain du développement durable

SPECIALISTE DE LA CERTIFICATION LEED VERTIMA Les Conseils Canadien et Américain du développement durable 1 2 Les Conseils Canadien et Américain du développement durable 1 3 4 Leadership in Energy and Environmental Design US Green Building Council (USGBC) Historique Statistiques LEED Produits 2 5 6 Présentation

Plus en détail

L application de chaudières à condensation

L application de chaudières à condensation La conversion au gaz naturel d une chaufferie collective au mazout L application de chaudières à condensation KVBG ARGB Optimiser la performance énergétique avec chaudière à condensation au gaz naturel.

Plus en détail

Énergie : consommez moins, consommez mieux!

Énergie : consommez moins, consommez mieux! Énergie : consommez moins, consommez mieux! 2 ème partie : actions de formation - Daniel KUBICKI 14h30-15h30 PREDiagnostic FORMATION Collective et Individuelle DIAGNOSTIC COMPLET AVANT ET APRES TRAVAUX

Plus en détail

Le programme, les nouveautés et l équipe 26 e congrès de l AQME. 4 mai 2012 Conrad Larivière, ing. Directeur principal ÉnerCible

Le programme, les nouveautés et l équipe 26 e congrès de l AQME. 4 mai 2012 Conrad Larivière, ing. Directeur principal ÉnerCible Le programme, les nouveautés et l équipe 26 e congrès de l AQME 4 mai 2012 Conrad Larivière, ing. Directeur principal ÉnerCible Programme Bâtiments Un programme qui vise à stimuler la réalisation de projets

Plus en détail

CGWN/CCUN. Refroidisseurs à condensation par eau et pompes à chaleur. La solution compacte AquaStream2

CGWN/CCUN. Refroidisseurs à condensation par eau et pompes à chaleur. La solution compacte AquaStream2 CGWN/CCUN Refroidisseurs à condensation par eau et pompes à chaleur La solution compacte AquaStream2 1 «Prête à l emploi» pour des avantages inégalés Performance certifiée : la certification Eurovent offre

Plus en détail

Évaluation environnementale des programmes d efficacité énergétique de Gaz Métro

Évaluation environnementale des programmes d efficacité énergétique de Gaz Métro Évaluation environnementale des programmes d efficacité énergétique de Gaz Métro Par Alexandre Faucher Directeur Patrick González Plan de la présentation Introduction Analyse chronologique Programme d

Plus en détail

Récupération de la chaleur résiduelle des eaux usées (la pratique) ir. Marc Feyten

Récupération de la chaleur résiduelle des eaux usées (la pratique) ir. Marc Feyten Récupération de la chaleur résiduelle des eaux usées (la pratique) ir. Marc Feyten Un simple calcul démontre le gaspillage d énergie vers l égout: Exemple en milieu industriel: un rejet de 100 m³ par

Plus en détail

E-SOL Stéphane JOBLOT Bureau d étude fluides spécialisé en solaire thermique et énergie bois

E-SOL Stéphane JOBLOT Bureau d étude fluides spécialisé en solaire thermique et énergie bois INTERVENTION : Rencontres Energivie.info Novembre 2014 E-SOL Stéphane JOBLOT Bureau d étude fluides spécialisé en solaire thermique et énergie bois Le Solaire Thermique dans l industrie 1 L énergie dans

Plus en détail

Dossier de presse. Inauguration Pompe à chaleur sur eaux usées des Nouveaux Chartreux

Dossier de presse. Inauguration Pompe à chaleur sur eaux usées des Nouveaux Chartreux Dossier de presse Inauguration Pompe à chaleur sur eaux usées des Nouveaux Chartreux Vendredi 18 janvier 2013 Le mot du président 13 Habitat est à la pointe dans la lutte contre le changement climatique

Plus en détail

La certification LEED et l énergie dans le

La certification LEED et l énergie dans le La certification LEED et l énergie dans le secteur du bâtiment Carrefour Plein-Sud - Le retour du gros bon sen$ dans l énergie Eddy Cloutier, ing., PA LEED, PCMV Ordre du jour L énergie au Québec La part

Plus en détail

Formation. Piscines efficaces. Volet 3 Chauffage

Formation. Piscines efficaces. Volet 3 Chauffage Formation Piscines efficaces Volet 3 Chauffage OBJECTIFS À LA FIN DE LA FORMATION VOLET 3 VOICI CE QUE VOUS SEREZ EN MESURE DE FAIRE : proposer les meilleures solutions énergétiques qui soient pour chauffer

Plus en détail

30 e Congrès de l AQME 11 & 12 mai 2016

30 e Congrès de l AQME 11 & 12 mai 2016 30 e Congrès de l AQME 11 & 12 mai 2016 Projet de récupération d énergie à Citadelle Présenté par : Marc Gosselin, ing., P.eng. Ingénieur en réfrigération chez Zéro-C/Fixair Citadelle Que font ils? : surtout

Plus en détail

Les expériences faites au Luxembourg dans le domaine de la construction des maisons à performance énergétique

Les expériences faites au Luxembourg dans le domaine de la construction des maisons à performance énergétique Proceedings passiefhuis-symposium 2006 77 Les expériences faites au Luxembourg dans le domaine de la construction des maisons à performance énergétique Jean Biver Administration de l environnement C2 Le

Plus en détail

Système Chauffe eau solaire pour piscine Calcul des grandeurs et dimension

Système Chauffe eau solaire pour piscine Calcul des grandeurs et dimension C A T A L O G U E Système Chauffe eau solaire pour piscine Calcul des grandeurs et dimension ECOSOURCE HK Room 1002, #1 Dapu Rd, ECOSOURCE CANADA INC 4484 Boul de la Grande Allée Mail: contact@ecosource.hk

Plus en détail

BÂTIMENT VERT ET INTELLIGENT

BÂTIMENT VERT ET INTELLIGENT BÂTIMENT VERT ET INTELLIGENT Manufacturiers Donneurs d ordres Constructeurs Concepteurs Vision 1. Qu est-ce qui nous motive collectivement? 2. Quelles sont les opportunités qui se dessinent dans le marché?

Plus en détail

Informations concernant cette visite

Informations concernant cette visite Informations concernant cette visite Professeur Porteur de Projet: Mr DINARD E.T.E Accompagnateurs : Mme BRIERE(Proviseure). Mr ANDRE (CDT), Mr WAUQUIER (IEN), Mrs ROSAN et HIMRANE (Professeurs E.T.E,

Plus en détail

Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE

Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE ETUDE DE LA VALORISATION DE LA TECHNOLOGIE POMPE A CHALEUR GAZ NATUREL A ABSORPTION GEOTHERMIQUE

Plus en détail

Présentation du Chauffage et Rafraîchissement Urbain Kim Kjær Directeur Général Danfoss Heating Solutions France

Présentation du Chauffage et Rafraîchissement Urbain Kim Kjær Directeur Général Danfoss Heating Solutions France Présentation du Chauffage et Rafraîchissement Urbain Kim Kjær Directeur Général Danfoss Heating Solutions France Production/Consommation d énergie au Danemark 250% 200% Energie totale Pétrole 150% 100%

Plus en détail

Une politique énergétique du Québec basée sur le principe des 3R3B et sur des partenariats avec les municipalités

Une politique énergétique du Québec basée sur le principe des 3R3B et sur des partenariats avec les municipalités Une politique énergétique du Québec basée sur le principe des 3R3B et sur des partenariats avec les municipalités Commission sur les enjeux énergétiques du Québec Michel Morin, Ph. D., maire de la ville

Plus en détail

INAUGURATION DE LA CENTRALE DE GÉOTHERMIE DU BLANC-MESNIL

INAUGURATION DE LA CENTRALE DE GÉOTHERMIE DU BLANC-MESNIL INAUGURATION DE LA CENTRALE DE GÉOTHERMIE DU BLANC-MESNIL DOSSIER DE PRESSE Le 29 septembre 2017 Contact Presse Coriance : Audrey SARRASIN Chargée des relations presse 01 49 14 58 84 / 06 80 14 21 51 Page

Plus en détail

Contribution du Syndicat des Energies Renouvelables 27 juin 2013

Contribution du Syndicat des Energies Renouvelables 27 juin 2013 Contribution du Syndicat des Energies Renouvelables 27 juin 2013 SYNDICAT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES 13-15, rue de la Baume 75008 Paris Le SER regroupe plus de 400 adhérents, représente un chiffre d affaires

Plus en détail

Exemples de mesures d'efficacité énergétique fréquemment utilisées

Exemples de mesures d'efficacité énergétique fréquemment utilisées Exemples de mesures d'efficacité énergétique fréquemment utilisées Mesures à PRI très courte Installation d un refroidisseur permettant la récupération de chaleur Gestion de l apport d air extérieur par

Plus en détail

Système de chauffage énergie verte. 14 octobre 2016

Système de chauffage énergie verte. 14 octobre 2016 Système de chauffage énergie verte 14 octobre 2016 Incorporé depuis 2011pour répondre à un appel d offre (AO) du gouvernement du NB. Raison AO: Demander aux secteurs privés de répondre à une proposition

Plus en détail

Propriétaire Municipalité Année de construction 1978 Année de réfection 2001 Patinoire et gradins. Volume m 3 ( pi 3 )

Propriétaire Municipalité Année de construction 1978 Année de réfection 2001 Patinoire et gradins. Volume m 3 ( pi 3 ) Profil de projet d innovation technologique en réfrigération PARB PROGRAMME D ACTION EN RÉFRIGÉRATION POUR LES BÂTIMENTS Colisée des Bois-Francs de Victoriaville (Québec) RÉFECTION MAJEURE Sommaire Capacité

Plus en détail

Géothermie résidentielle

Géothermie résidentielle Géothermie résidentielle Appuis financiers disponibles d'hydro-québec Présentation au Regroupement Technologique en Habitation du Québec (RTHQ), le 2 décembre 2008 Objet de la présentation Programmes "Clients

Plus en détail

Maisons passives & nouveaux bâtiments. Energie am grénge Beräich GESTION DE L ENERGIE CONSEIL EN ENERGIE FORMATIONS

Maisons passives & nouveaux bâtiments. Energie am grénge Beräich GESTION DE L ENERGIE CONSEIL EN ENERGIE FORMATIONS Maisons passives & nouveaux bâtiments Energie am grénge Beräich GESTION DE L ENERGIE CONSEIL EN ENERGIE FORMATIONS Principes de planification Isolation thermique 3 Principes de planification Lors de la

Plus en détail

Solaires thermiques et production d eau chaude

Solaires thermiques et production d eau chaude Conférence Jeudi 7 novembre 2013 Vendée Expansion La Roche / Yon Solaires thermiques et production d eau chaude Jean Paul Louineau, ingénieur INSA jplouineau@alliancesoleil.com Gérant Alliance Soleil sarl

Plus en détail

L énergie géothermique: un choix stratégique en matière de développement durable

L énergie géothermique: un choix stratégique en matière de développement durable L énergie géothermique: un choix stratégique en matière de développement durable Choix énergétiques, environnement et santé globale UQAM (Montréal) 17 novembre 2007 Denis Tanguay Président directeur-général

Plus en détail

Développements récents en matière d énergies renouvelables

Développements récents en matière d énergies renouvelables Développements récents en matière d énergies renouvelables Une approche proactive dans l intérêt d un développement durable Conférence de presse du 28 juin 2011 Énergies renouvelables et développement

Plus en détail

Économie d énergie et méthanisation Fromagerie Des Basques. Sommaire: Collaborateurs: Projet global:

Économie d énergie et méthanisation Fromagerie Des Basques. Sommaire: Collaborateurs: Projet global: Économie d énergie et méthanisation Fromagerie Des Basques Gheorghe Mihalache, ing., Ph.D Atis Technologies Sommaire: Collaborateurs: Description site et étendu projet Bref aperçu de la fabrication du

Plus en détail

Valoriser le biogaz en biognl et en bioco 2

Valoriser le biogaz en biognl et en bioco 2 Valoriser le biogaz en biognl et en bioco 2 UNE VALORISATION DU BIOGAZ PLUS EFFICIENTE UNE HAUTE PURETÉ GRÂCE À LA CRYOGÉNIE UNE INNOVATION OUVRANT DE NOUVEAUX DÉBOUCHÉS QUI SOMMES-NOUS? Cryo Pur est une

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (2 H) Ressources matérielles Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction de

Plus en détail

Certains bâtiments consomment de l énergie, d autres en produisent. Cogénérations. Découvrez l autonomie grâce à la cogénération.

Certains bâtiments consomment de l énergie, d autres en produisent. Cogénérations. Découvrez l autonomie grâce à la cogénération. Certains bâtiments consomment de l énergie, d autres en produisent Cogénérations Découvrez l autonomie grâce à la cogénération. Qu est-ce que la cogénération? La cogénération est la production simultanée

Plus en détail

GÉOTHERMIE. et récupération de chaleur des eaux de drainage. PVCC Clapets antiretour VOL. 31 N 8 OCTOBRE 2016

GÉOTHERMIE. et récupération de chaleur des eaux de drainage. PVCC Clapets antiretour VOL. 31 N 8 OCTOBRE 2016 VOL. 31 N 8 OCTOBRE 2016 GÉOTHERMIE et récupération de chaleur des eaux de drainage PVCC Clapets antiretour POSTE-PUBLICATIONS, N 0 DE CONVENTION 40006319 Géothermie et récupération de chaleur des eaux

Plus en détail

Scénarios à mettre en œuvre pour valoriser l'eau de forages géothermiques sur le littoral neuchâtelois et dans l arc Jurassien. L exemple de GeoNE.

Scénarios à mettre en œuvre pour valoriser l'eau de forages géothermiques sur le littoral neuchâtelois et dans l arc Jurassien. L exemple de GeoNE. Société Suisse pour la Géothermie 25 ème journée technique et d information Géothermie et réseaux de chaleur Scénarios à mettre en œuvre pour valoriser l'eau de forages géothermiques sur le littoral neuchâtelois

Plus en détail

Notre propre gaz : Le gaz naturel le plus propre du monde

Notre propre gaz : Le gaz naturel le plus propre du monde Notre propre gaz : Le gaz naturel le plus propre du monde 1 TABLE DES MATIÈRES Contexte Une vision commune Plan d action : une solution durable et économiquement viable Évolution de la législation québécoise

Plus en détail

Systèmes géothermiques

Systèmes géothermiques Systèmes géothermiques Le chauffage et la climatisation tout naturellement La nature, votre source d énergie... La géothermie puise la chaleur naturelle du sol ou des eaux souterraines pour chauffer ou

Plus en détail

Efficacité énergétique des bâtiments: Hausse importante des subventions 2017 mises à disposition par l Etat de Vaud

Efficacité énergétique des bâtiments: Hausse importante des subventions 2017 mises à disposition par l Etat de Vaud Efficacité énergétique des bâtiments: Hausse importante des subventions 2017 mises à disposition par l Etat de Vaud Taxe CO 2 Nouvelle répartition pour 2017 Affectation partielle de la taxe CO 2 sur les

Plus en détail

Atelier du 16 mars 2007

Atelier du 16 mars 2007 Atelier du 16 mars 2007 Consommation d énergie et «facteur 4» Consommation d énergie et des émissions de CO2 National Ile de France Secteur Consommation finale en % Emission de CO2 en % Consommation finale

Plus en détail

BIENVENUE. senté par: 1- Nature du problème. Suite à la disparition du tarif bi-énergie certains serriculteurs doivent songer à des sources d éd

BIENVENUE. senté par: 1- Nature du problème. Suite à la disparition du tarif bi-énergie certains serriculteurs doivent songer à des sources d éd BIENVENUE PRÉSENTATION IQDHO 24 JANVIER 2006 ÉTUDE DE CAS D UN PROJET DE SERRE EN GÉOTHERMIE Les Serres Frank Zyromski Inc. Présent senté par: Bernard Messier, Ing., Président BMA Geo-Energie Inc., Montréal,

Plus en détail

Sommaire. La Fondation KliK, le financement de votre réseau de chaleur grâce à la compensation de CO

Sommaire. La Fondation KliK, le financement de votre réseau de chaleur grâce à la compensation de CO La Fondation KliK, le financement de votre réseau de chaleur grâce à la compensation de CO 2 Gaëlle Fumeaux, Responsable Suisse romande et Tessin Sommaire Mission et objectifs Projets individuels: critères

Plus en détail

lemay table des matières 14/11/2008 Pourquoi doit-on agir? Comment doit-on agir? Le Green Guide For Healthcare ; un modèle à suivre?

lemay table des matières 14/11/2008 Pourquoi doit-on agir? Comment doit-on agir? Le Green Guide For Healthcare ; un modèle à suivre? lemay le développement durable pour nos établissements, un concept incontournable table des matières Pourquoi doit-on agir? Comment doit-on agir? Le Green Guide For Healthcare ; un modèle à suivre? Comment

Plus en détail

Système de production de chaleur

Système de production de chaleur Système de production de chaleur Enjeux : (Energétique / patrimoniaux) Une installation de chauffage est composée par différents éléments : La génération (la chaudière), la distribution (les réseaux),

Plus en détail

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase Version 10.2016 www.energie-solaire.com 1 Energie Solaire SA: Fondée en 1973 en Suisse, Energie Solaire S.A. est

Plus en détail

Certificat énergétique des bâtiments Méthodes et applications. Le cahier technique SIA 2031

Certificat énergétique des bâtiments Méthodes et applications. Le cahier technique SIA 2031 Certificat énergétique des bâtiments Méthodes et applications Le cahier technique SIA 2031 Certificat énergétique Le contexte Le cahier SIA 2031: principes Méthodes Le certificat Applications et perspectives

Plus en détail

ÉCONOMIE D ÉNERGIE EN SALLE DE TRAITE Récupérateur de chaleur & Pré-refroidisseur

ÉCONOMIE D ÉNERGIE EN SALLE DE TRAITE Récupérateur de chaleur & Pré-refroidisseur ÉCONOMIE D ÉNERGIE EN SALLE DE TRAITE Récupérateur de chaleur & Pré-refroidisseur Emmanuel JOURNAUX Chambre d'agriculture des Hautes-Pyrénées René MARQUIS (GAEC de Goua) Agriculteur (65) Principes de fonctionnement

Plus en détail

Notice technique. Filtres twin HT Fabrication française

Notice technique. Filtres twin HT Fabrication française Notice technique Filtres twin HT Fabrication française - 0 - www.temiq.fr Filtres HT Applications La gamme de filtres HT est destinée à la pré-filtration des particules en suspension dans l'eau pour les

Plus en détail

Hôtel de Ville de Valenciennes Acteurs

Hôtel de Ville de Valenciennes Acteurs Le projet part sur la base d une étude lancée par le SIAV sur son territoire qui abouti en juin/juillet 2010 sur la récupération d énergie dans les tuyaux d assainissement Avec pour OBJECTIF de CRÉER des

Plus en détail

30RB/RQ. Réduisez votre facture énergétique Augmentez votre niveau de confiance

30RB/RQ. Réduisez votre facture énergétique Augmentez votre niveau de confiance 30RB/RQ Refroidisseurs de liquide à condensation par air et pompes à chaleur de 40 à 160kW Réduisez votre facture énergétique Augmentez votre niveau de confiance Une offre complète La mission de Carrier

Plus en détail

REALISATION D UNE GEOTHERMIE. présenté par G. NINAUVE du bureau d études GN de Libramont. mercredi 26 mars 2014.

REALISATION D UNE GEOTHERMIE. présenté par G. NINAUVE du bureau d études GN de Libramont. mercredi 26 mars 2014. REALISATION D UNE GEOTHERMIE présenté par G. NINAUVE du bureau d études GN de Libramont mercredi 26 mars 2014. Hôtel Restaurant Verviers à Verviers Bureau d'études GN Bureau d'ingénierie en techniques

Plus en détail

Mécanique de bâtiment de notre temps CAMPUS DE LONGUEUIL

Mécanique de bâtiment de notre temps CAMPUS DE LONGUEUIL Mécanique de bâtiment de notre temps CAMPUS DE LONGUEUIL René Dansereau, T. P. Le 5 octobre 2011 1 + Description du bâtiment : Université de Sherbrooke Campus Longueuil + Développement durable 2 2 Description

Plus en détail

Pour vos logements collectifs, un système de chauffage qui offre 160 % de rendement, 40 % d EnR, ça existe et ça protège notre environnement...

Pour vos logements collectifs, un système de chauffage qui offre 160 % de rendement, 40 % d EnR, ça existe et ça protège notre environnement... P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Pour vos logements collectifs, un système de chauffage qui offre 160 % de rendement, 40 % d EnR, ça existe et ça protège notre environnement...

Plus en détail

Le solaire thermique pour réduire les coûts de production d eau chaude

Le solaire thermique pour réduire les coûts de production d eau chaude Énergies renouvelables en milieu agricole Le solaire thermique pour réduire les coûts de production d eau chaude Exemples bourguignons GAEC des Marronniers GAEC du Thorey GAEC des Marronniers L exemple

Plus en détail

Inventaire et plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Conférence de presse 15 novembre 2011

Inventaire et plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Conférence de presse 15 novembre 2011 Inventaire et plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre Conférence de presse 15 novembre 2011 Plan de la présentation Mise en contexte Pourquoi réduire les émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

PANFLET EN RANCAIS WOODMASTER SÉRIE BIOMAX MAXIMISEZ VOTRE EFFICACITÉ DE CHAUFFAGE

PANFLET EN RANCAIS WOODMASTER SÉRIE BIOMAX MAXIMISEZ VOTRE EFFICACITÉ DE CHAUFFAGE PANFLET EN RANCAIS WOODMASTER SÉRIE BIOMAX MAXIMISEZ VOTRE EFFICACITÉ DE CHAUFFAGE IL EST PLUS FACILE QUE JAMAIS POUR LES INTEREST COMMERCIAUX ET LES ORGANISMES GOUVERNEMENTAUX DE SE CONVERTIR FACILEMENT

Plus en détail

CHAUFFAGE ET PETITE COGÉNÉRATION

CHAUFFAGE ET PETITE COGÉNÉRATION CHAUFFAGE ET PETITE COGÉNÉRATION Marion Denninger Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13368-4 Sommaire Remerciements... 1 Avant-propos... 2 Introduction... 5 Chapitre 1 Principe et intérêts de la cogénération...

Plus en détail

Géothermie et récupération de chaleur sur eaux usées. Juin 2012

Géothermie et récupération de chaleur sur eaux usées. Juin 2012 Géothermie et récupération de chaleur sur eaux usées Juin 2012 Géothermie et récupération de chaleur sur eaux usées 1. Préambule 2. Différents types de géothermie Géothermie sur nappe Géothermie sur sondes

Plus en détail

LA VILLE Ι SUR LA VOIE DU 100% RENOUVELABLE EN 2050

LA VILLE Ι SUR LA VOIE DU 100% RENOUVELABLE EN 2050 LA VILLE Ι SUR LA VOIE DU 100% RENOUVELABLE EN 2050 RENCONTRE COMMUNALE POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE 11 NOVEMBRE 2014 Etienne Favey Service de l énergie de la Ville de Genève UNE VISION À LONG TERME À

Plus en détail

La clé INSTALLATION D EAU CHAUDE OPTIMISEE. Part de l eau chaude sanitaire dans une maison individuelle rénovée BBC

La clé INSTALLATION D EAU CHAUDE OPTIMISEE. Part de l eau chaude sanitaire dans une maison individuelle rénovée BBC La clé INSTALLATION D EAU CHAUDE OPTIMISEE Dans les bâtiments performants, la quantité d énergie utilisée pour la production de l eau chaude représente une part importante des besoins d énergie et, si

Plus en détail

alimente les bâtiments zéro carbone en électricité, chaleur et froid Un système tout-en-un, fiable, économique et sans émission de CO 2.

alimente les bâtiments zéro carbone en électricité, chaleur et froid Un système tout-en-un, fiable, économique et sans émission de CO 2. alimente les bâtiments zéro carbone en électricité, chaleur et froid Un système tout-en-un, fiable, économique et sans émission de CO 2. Le système 2SOL : un principe simple avec de grands effets 2SOL

Plus en détail

Les réseaux de chaleur

Les réseaux de chaleur www.nantesmetropole.fr Les réseaux de chaleur Un mode de chauffage durable pour le territoire Les atouts du réseau de chaleur Le réseau de chaleur utilise plus de 50 % d énergie renouvelable ou de récupération.

Plus en détail

BONILAIT PROTEINES PROJET SOLAIRE THERMIQUE

BONILAIT PROTEINES PROJET SOLAIRE THERMIQUE BONILAIT PROTEINES PROJET SOLAIRE THERMIQUE Plus d économies Plus d énergies renouvelables Moins de CO 2 Mars 2016 EDF OPTIMAL SOLUTIONS PRÉSENTATION FILIALE DE DALKIA (GROUPE EDF) CREEE EN 2008 SOCIÉTÉ

Plus en détail

CanmetÉNERGIE à Varennes

CanmetÉNERGIE à Varennes 1 CanmetÉNERGIE à Varennes Présentation au Comité sénatorial permanent sur l énergie, l environnement et les ressources naturelles Le 8 février 2017 2 CanmetÉNERGIE à Varennes Bâtiments 3 M$, 30 emp. Contrôles

Plus en détail

Equipement du bâtiment. esa Saint Luc Bruxelles. Pompe à chaleur. A.Arpigny

Equipement du bâtiment. esa Saint Luc Bruxelles. Pompe à chaleur. A.Arpigny Equipement du bâtiment esa Saint Luc Bruxelles Pompe à chaleur A.Arpigny PRINCIPE ENERGETIQUE La chaleur va naturellement des milieux chauds vers les milieux froids. C est ce phénomène qui est à l origine

Plus en détail

Bilan énergétique et Perspectives de la Province de Luxembourg

Bilan énergétique et Perspectives de la Province de Luxembourg Emissions potentiels et perspectives 2050 Bilan énergétique et Perspectives de la Province de Luxembourg - 2017 Co-construisons la transition Province à Energies Positives L engagement de nos territoires

Plus en détail

Efficacité énergétique des bâtiments: Hausse importante des subventions 2017 mises à disposition par l Etat de Vaud

Efficacité énergétique des bâtiments: Hausse importante des subventions 2017 mises à disposition par l Etat de Vaud Efficacité énergétique des bâtiments: Hausse importante des subventions 2017 mises à disposition par l Etat de Vaud Jacqueline de Quattro, conseillère d Etat en charge du Département du territoire et de

Plus en détail

Le concept de conduits minimalistes propulse une nouvelle solution globale

Le concept de conduits minimalistes propulse une nouvelle solution globale Le concept de conduits minimalistes propulse une nouvelle solution globale Marc Dugré, ing. Président Claude Routhier Président Première partie De l idée à la solution Claude Routhier CSO, LEED AP BD+C

Plus en détail

Carburants renouvelables et motorisations alternatives pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre Journée du 7 Janvier 2010

Carburants renouvelables et motorisations alternatives pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre Journée du 7 Janvier 2010 Carburants renouvelables et motorisations alternatives pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre Journée du 7 Janvier 2010 Le Groupe Keolis Opérateur de transport public de voyageurs pour

Plus en détail

Démarche environnementale et de développement durable abordable pour tous. JACQUES Albert ECS confidentiel GRETA 2008

Démarche environnementale et de développement durable abordable pour tous. JACQUES Albert ECS confidentiel GRETA 2008 Démarche environnementale et de développement durable abordable pour tous. Réflexions Les énergies renouvelables sont elles réellement gratuites Pourquoi? Pour qui? Comment? Solutions actuelles Solaire

Plus en détail

Séparateurs d huile/eau

Séparateurs d huile/eau Les Systèmes Customeng, Conception, R&D et manufacturier d équipements spécialisés 10717 Rue Waverly, Montréal, Québec, H3L 2W7, T : 514331-5121, F : 514-331-5292 Séparateurs d huile/eau Préparé par: Gilles

Plus en détail

Introduction. Vue d ensemble

Introduction. Vue d ensemble Rehausser l innovation en affaires, appuyer l infrastructure existante, atteindre les objectifs de réduction des émissions et faire croître l économie canadienne Introduction Le biogaz est un carburant

Plus en détail

A.Quelles sont les énergies de demain? L'énergie solaire (photovoltaïque et thermique), l'énergie éolienne, l'énergie hydraulique.

A.Quelles sont les énergies de demain? L'énergie solaire (photovoltaïque et thermique), l'énergie éolienne, l'énergie hydraulique. A.Quelles sont les énergies de demain? L'énergie solaire (photovoltaïque et thermique), l'énergie éolienne, l'énergie hydraulique. Les énergies de demain! Nos noms : 1.Hawat Paul 2.Perez Matteo Groupe

Plus en détail

Bilan énergétique martiniquais

Bilan énergétique martiniquais 1 Bilan énergétique martiniquais VALORA - Village du développement durable à la Martinique 15 Avril 2016 Contact : rosamont.p@energie.mq www.energie.mq 0696 26 16 13 14/04/2016 Sommaire 1. Contexte énergétique

Plus en détail

Le reste du temps c est la RT élément par élément

Le reste du temps c est la RT élément par élément Le reste du temps c est la RT élément par élément RT Elément par Elément Les bâtiments existants résidentiels et non-résidentiels sont concernés par ces dispositions, à l'exception de ceux soumis aux mesures

Plus en détail

Vitocaldens 222-F Une solution Viessmann pour la rénovation NOUVEAU

Vitocaldens 222-F Une solution Viessmann pour la rénovation NOUVEAU Vitocaldens 222-F Une solution Viessmann pour la rénovation NOUVEAU Diapo 1 09/2014 Viessmann France SAS Contexte et constat Les défis de notre temps : - Le réchauffement climatique - L appauvrissement

Plus en détail

Implantation d un système de gestion environnementale (SGE) Objectifs de la présentation. 1. Concentration de CO2 dans l atmosphère

Implantation d un système de gestion environnementale (SGE) Objectifs de la présentation. 1. Concentration de CO2 dans l atmosphère Implantation d un système de gestion environnementale (SGE) Visez Vert Des gestes durables Montréal Antonin Bouchard, ing. M.Sc.Adm. Directeur associé Ingénierie et opérations Claire Garon, M. Env Coordonnatrice

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 INFO TECHNIQUE Réglementation Thermique 2012 Les 10 points clés A B C D E F G Arrêté du 26 octobre 2010 Décret n 2010-1269 du 26 octobre 2010 1. Quel est l objectif de la réglementation? La réglementation

Plus en détail

Fiabilité irréprochable et consommation d énergie réduite pour les environnements IT

Fiabilité irréprochable et consommation d énergie réduite pour les environnements IT BROCHURE PRODUIT Armoires de climatisation de précision Ultra-Denco Fiabilité irréprochable et consommation d énergie réduite pour les environnements IT DencoHappel Ultra-DENCO en bref : Très grande efficacité

Plus en détail

Abbaye St Joseph de Clairval (FLAVIGNY SUR OZERAIN) 27/09/11 1

Abbaye St Joseph de Clairval (FLAVIGNY SUR OZERAIN) 27/09/11 1 Abbaye St Joseph de Clairval (FLAVIGNY SUR OZERAIN) 27/09/11 1 . 2 > Historique Sommaire > Données climatiques pour l étude de faisabilité > Bilan sur les consommations et les besoins > Etude test de réponse

Plus en détail

Les différentes formes de géothermie Florence Jaudin - BRGM

Les différentes formes de géothermie Florence Jaudin - BRGM Les différentes formes de géothermie Florence Jaudin - BRGM Journée de sensibilisation à la géothermie en Midi Pyrénées 28 Juin 2012 - Labège 1 Les différentes formes de la géothermie 2 Chaleur de la terre

Plus en détail

Efficacité énergétique du réseau du Grand Paris Express et des quartiers de gare

Efficacité énergétique du réseau du Grand Paris Express et des quartiers de gare Efficacité énergétique du réseau du Grand Paris Express et des quartiers de gare Comité Stratégique séance commune aux groupes «Concept et performance du réseau», «Les gares» et «L environnement des gares»

Plus en détail

Développement durable. Gestion durable de l hôpital

Développement durable. Gestion durable de l hôpital Développement durable Gestion durable de l hôpital Gestion - Durable Action de gérer - Administrer pour son propre compte ou le compte d un autre - Gouverner Pour l hôpital : - Assurer la pérénité de son

Plus en détail

Énergie & pompe à chaleur Auteur : Denis Burger Modification : 18 novembre 2010

Énergie & pompe à chaleur Auteur : Denis Burger Modification : 18 novembre 2010 Énergie & pompe à chaleur Auteur : Denis Burger Modification : 18 novembre 2010 Sommaire 1. SOURCES D ENERGIE POUR LE CHAUFFAGE... 2 1. COMPTAGE DE L ENERGIE... 2 2. LES ENERGIES UTILISEES DANS LE CHAUFFAGE

Plus en détail

Changement de la donne énergétique Une mine à la fois

Changement de la donne énergétique Une mine à la fois Changement de la donne énergétique Une mine à la fois Qui sommes-nous? 1. Guichet unique pour optimisation de production d énergie Consultations / Études Développement de projet Financement et construction

Plus en détail

Chauffage et climatisation

Chauffage et climatisation Chauffage et climatisation BRISE Thomas Deville Facilitateur Bâtiment Durable Objectif(s) de la présentation Comprendre le fonctionnement d une installation de chauffage / d ECS / de refroidissement Reconnaître

Plus en détail