Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 -

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 -"

Transcription

1 Guide d intervention sur l intimidation destiné aux intervenants - 1 -

2 Rédaction Linda Laliberté : Mélanie Blais : Michèle Gariépy : Joanie Charrette : Espace Bois-Francs InterVal Pacte Bois-Francs organisme de justice alternative Pacte Bois-Francs organisme de justice alternative Conception graphique Mélodie Bourque Mel s Concept - 1 -

3 Définition Intimidation Tout comportement, parole, acte ou geste délibéré ou non, à caractère répétitif, exprimé directement ou indirectement, y compris dans le cyberespace, dans le contexte caractérisé par l inégalité des rapports de force entre les personnes concernées, ayant pour effet d engendrer des sentiments de détresse et de léser, blesser, opprimer ou ostraciser. (art. 13, LIP 2012) Bien que l intimidation se présente sous diverses formes, l ensemble des critères suivants permet de déterminer s il est question ou non d intimidation : L inégalité des pouvoirs (force physique, âge, popularité etc.) L intention ou non de faire du tort Des sentiments de détresse de la part de la personne qui subit de l intimidation La répétition des gestes d intimidation sur une certaine période Quelle est la différence entre un conflit et de l intimidation? Dans un conflit, nous retrouvons rarement de l inégalité de pouvoir. Il est important de ne pas banaliser les conflits et d aider les personnes à les régler au fur et à mesure. Intimidation physique Frapper une autre personne, la bousculer, cracher sur la personne, la battre ou la menacer par des gestes Briser ou voler un bien qui appartient à l autre personne Intimidation verbale Parler dans le dos de quelqu un, injurier, se moquer Humilier ou menacer quelqu un Intimidation non verbale ou écrite Graffitis envers quelqu un (propos blessant sur une case, sur un mur, dans les toilettes) Passer un mot dans une classe avec des propos blessants et humiliants Des soupirs, des gestes et des regards menaçants - 3 -

4 Intimidation relationnelle Exclure, isoler, rejeter une personne par rapport à sa différence (racisme, personne handicapée, apparence physique, odeur désagréable, etc.) Faire circuler des rumeurs, faire perdre la face à quelqu un Intimidation à caractère sexuel Commentaire ayant une signification sexuelle, remarques abusives sexuelles Violence dans les relations amoureuses Cyberintimidation C est une forme d intimidation où l on utilise un ordinateur, le courriel, le téléphone, l appareil photo ou la messagerie texte de son téléphone cellulaire. Détruire la réputation de quelqu un Faire perdre la face, humilier quelqu un Menacer, harceler Lancer des rumeurs Un guide spécifique sur la cyberintimidation est disponible à Pacte Bois-Francs au

5 Conséquences de l intimidation Les conséquences peuvent être différentes d un jeune à l autre. Pour les personnes victimes Faible estime de soi Dépression Baisse des résultats scolaires Ne plus vouloir sortir de chez elle Vivre de l anxiété Suicide Pour les personnes intimidatrices Faible estime de soi Peu d empathie Incapacité à régler ses problèmes Développer de plus en plus de problèmes d agressivité Avoir des démêlés avec la justice Pour les personnes témoins Vivre de la culpabilité, de la colère ou de l impuissance Avoir peur de devenir la cible d intimidation Avoir peur d être considérées comme des délateurs, des «stooleurs» Etc. Ne sous-estimez pas le rôle des témoins. Encouragez-les à en parler. Il y a une différence entre dénoncer et «stooler». «Stooler» est dans le but de faire du tort à une personne tandis que dénoncer est dans le but d aider une personne

6 Pistes d intervention pour les victimes d intimidation Intervention Qu est-ce qui a déjà été fait pour arrêter la situation? Protection de la victime Comment sécuriser la victime : Écouter la version des faits de la victime : Quelle est son implication? Quelles sont ses craintes et ses sentiments? Identifier son réseau social (amis, frères, sœurs, parents, enseignant, etc.) À l aide de l autoportrait (voir annexe 1), identifier les personnes qui gravitent autour du jeune. Constat : plus le jeune a de personnes dans son réseau social, plus il a de chance de se sentir en sécurité (facteur de protection). Identifier les moments de vulnérabilité dans la journée et se faire un plan d action avec le jeune. L intervenant pourrait identifier quelques personnes pour accompagner le jeune intimidé. Aviser les parents de la victime et s assurer de leur collaboration. Regarder avec la victime ce qui serait satisfaisant pour elle dans la situation vécue

7 Mesures éducatives/réparatrices Proposer une forme de dialogue Médiation volontaire sous forme de rencontre ou par lettre : Rencontre préparatoire : rencontre des deux personnes concernées individuellement. Déterminer les attentes et les besoins de la personne et surtout l écouter. Évaluer la gravité de la situation. Selon l état de la victime la référer à un service d aide psychologique. Une entente écrite peut être réalisée entre l intimidateur et l intimidé. (voir annexe 2) Il est à noter que le face à face n est pas le seul moyen pour obtenir réparation. Advenant le cas où ils se rencontrent pour convenir d une réparation, il faut porter une attention particulière à l empathie de l intimidateur face à la victime ainsi qu au déséquilibre de pouvoirs qui peut exister entre les deux personnes. Pour en connaître davantage sur l approche relationnelle de médiation, contactez Pacte Bois-Francs. Affirmation de soi Aider la victime à mieux s affirmer. Il existe plusieurs programmes qui visent entre autres à développer des habiletés sociales. En voici quelques-uns : Programme «Fluppy» Programme «Gang de choix» Programme «Des conflits bien gérés Tout le monde y gagne!» ӹ ӹ «L ABC des bonnes manières» conçu par la Commission scolaire des Bois-Francs. Programme «Apprendre à faire face»

8 Pistes d intervention pour les intimidateurs Différentes façons d intervenir avec des intimidateurs Intervenir verbalement en interpellant directement le jeune qui commet des gestes d intimidation Établir des limites claires : un tel comportement est inacceptable et doit avoir une conséquence logique. (ex. retrait, suspension, réparation, surveillance, etc.) Selon la gravité de la situation, vous pouvez être amené à faire une plainte à la police, un signalement au Centre jeunesse ou un appel à un organisme communautaire Intervention auprès de l intimidateur Qu est-ce qui a déjà été fait pour arrêter la situation? Écouter la version des faits de l intimidateur. Quelle est son implication? Quels sont ses sentiments? Quelles sont ses conséquences? Quel est son niveau d empathie envers l autre personne? Aviser les parents de l intimidateur et s assurer de leur collaboration

9 Il peut arriver qu un parent justifie le comportement de son enfant. Si c est le cas l intervenant doit : Revenir sur les faits (ne pas chercher de coupable) Revenir sur le fait que nous sommes là pour aider les deux jeunes. Mesures éducatives/réparatrices Offrir la médiation dans le but de s expliquer et de réparer les torts causés à la victime, bien entendu si la victime le souhaite et si, au préalable, les deux personnes sont préparées Offrir du soutien et de l aide Améliorer ses aptitudes sociales Renforcer le sentiment d empathie Voir les différentes stratégies de maîtrise de la colère Voir des solutions de rechange à la violence Connaître les étapes pour résoudre des conflits Un contrat d engagement peut être complété (voir contrat annexe 3) Un suivi est nécessaire afin de faire l évaluation de votre intervention

10 Ressources locales CALACS Centre d aide Aqua-R-Elle Offrir divers services aux femmes ayant vécu des agressions à caractère sexuel CAVAC Services de première ligne à toute personne victime d un acte criminel et ses proches, ainsi qu aux témoins d un acte criminel Centre Emmaüs des Bois-Francs Offrir aux jeunes de 11 à 35 ans un lieu d accueil et d animation dans différents projets et activités visant leur croissance humaine et spirituelle Centre de santé et de services sociaux d Arthabaska-et-de-l Érable Dispense un ensemble de soins et de services correspondant au centre hospitalier, centre local de services communautaires et centre d hébergement et de soins de longue durée. MRC Arthabaska : MRC Érable : Espace Bois-Francs Prévention de la violence faite aux enfants INFO-SOCIAL INFO-SANTÉ 811 Homme alternative Intervention auprès d hommes ayant des comportements violents Maison d hébergement La Volte-Face Maison d hébergement pour femmes et enfants victimes de violence. MRC Arthabaska : MRC Érable :

11 Maison de Jeunes Regroupement des maisons de jeunes Promouvoir le projet maisons de jeunes qui vise à aider les jeunes à devenir des citoyens critiques, actifs et responsables. Pacte Bois-Francs Intervenir dans l application de la LSJPA et proposer des activités éducatives et des mécanismes de résolutions de conflits Sûreté du Québec Maintenir la paix et l ordre public en assurant la sécurité des personnes. MRC Arthabaska : MRC Érable : Autres sites :

12 Annexe 1 Autoportrait de mon réseau social 1. À qui peux-tu confier tes préoccupations? 2. Quelles sont les personnes sur qui tu peux compter quand tu as besoin d aide? 3. Nomme-moi des personnes avec qui tu t amuses. 4. Qui t accepte tel que tu es, c est-à-dire avec tes forces, tes limites, tes bons et mauvais côtés? 5. Sur qui tu peux compter pour te consoler lorsque tu es triste? 6. Quelles sont tes personnes de confiance?

13 Annexe 2 Entente de médiation Nom et Nom Les personnes reconnaissent que ce projet d entente est le résultat d un processus volontaire. Les personnes conviennent que cette entente met un terme à tous leurs différends. Signature des personnes impliquées Date de l entente :

14 Annexe 3 Contrat d engagement Moi,, Date : admets qu il y a de l intimidation et que je suis un acteur présent dans cette problématique. À partir de maintenant, pour que la situation cesse, je m engage à Signature du jeune Signature du parent/tuteur Signature Signature

15 Références Inspiré de la Démarche d intervention dans les cas d intimidation pour un milieu sain et sécuritaire NON à la violence conçu par la Commission scolaire des Bois-Francs et Pacte Bois-Francs. Inspiré des fascicules sur L intimidation ça vaut le coup d agir ensemble! Plan d action pour prévenir et traiter la violence à l école Projet de loi 56 : Loi visant à prévenir et à combattre l intimidation et la violence à l école

16 Réalisé par Pacte Bois-Francs Conception : Mel s Concept - 1 -

Voici des exemples de cyberintimidation :

Voici des exemples de cyberintimidation : LEXIQUE COMMUN DÉFINITIONS Cette section est créée dans le but de disposer d un vocabulaire commun à l ensemble des personnes touchées par le plan de prévention et d intervention pour contrer l intimidation

Plus en détail

Guide à l intention des parents. Ensemble pour prévenir et traiter

Guide à l intention des parents. Ensemble pour prévenir et traiter Guide à l intention des parents Ensemble pour prévenir et traiter Les résultats de recherches démontrent que de 10 à 15 % des élèves fréquentant nos écoles québécoises sont susceptibles d être impliqués

Plus en détail

PROCÉDURES POUR UNE VIE SCOLAIRE SAINE ET HARMONIEUSE

PROCÉDURES POUR UNE VIE SCOLAIRE SAINE ET HARMONIEUSE SYSTÈME DISCIPLINAIRE DE L ÉCOLE RÈGLES DE VIE DE L ÉCOLE : RESPECT ET SÉCURITÉ Approuvées le 25 mars 2013 (CE 12/13 28) Les manquements à ces règles seront considérés comme majeurs. Ils seront consignés

Plus en détail

Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation.

Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation. Chaque Matin... Chaque heure de MIDI... Chaque AprÈs-midi... Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation. Apprenez comment vous pouvez faire cesser l intimidation. Les communautés et les écoles

Plus en détail

Aide-mémoire pour comprendre et se comprendre

Aide-mémoire pour comprendre et se comprendre Aide-mémoire pour comprendre et se comprendre La violence «Toute manifestation de force, de forme verbale, écrite, physique, psychologique ou sexuelle, exercée intentionnellement contre une personne, ayant

Plus en détail

SYSTÈME DISCIPLINAIRE DE L ÉCOLE

SYSTÈME DISCIPLINAIRE DE L ÉCOLE SYSTÈME DISCIPLINAIRE DE L ÉCOLE À CONSERVER À LA MAISON RÈGLES DE VIE DE L ÉCOLE : RESPECT ET SÉCURITÉ Approuvées le 7 avril 2015 (CE-14-15 26) Les manquements à ces règles seront considérés comme majeurs.

Plus en détail

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence Justice alternative Lac-Saint-Jean Printemps 2013 OBJECTIFS Démystifier la problématique violence. Promouvoir les solutions pacifiques en matière de résolution de

Plus en détail

C est quoi l intimidation?

C est quoi l intimidation? C est quoi l intimidation? Définition de l intimidation (Olweus, 1996) : «Un élève est intimidé ou victimisé lorsqu il est exposé de façon répétée et soutenue à des gestes négatifs de la part d un ou de

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

GUIDE DE GESTION DES INCIDENTS VIOLENTS À L ÉGARD DES ENSEIGNANTS OEUVRANT À LA CSRS

GUIDE DE GESTION DES INCIDENTS VIOLENTS À L ÉGARD DES ENSEIGNANTS OEUVRANT À LA CSRS GUIDE DE GESTION DES INCIDENTS VIOLENTS À L ÉGARD DES ENSEIGNANTS OEUVRANT À LA CSRS En collaboration entre le SEE section Sherbrooke et la CSRS Préparé par Pour le SEE Pour la CSRS Mme Lyne Parenteau

Plus en détail

Plan de lutte visant à prévenir et à combattre l intimidation et la violence à l école. École Sainte-Rosalie 2012-2013

Plan de lutte visant à prévenir et à combattre l intimidation et la violence à l école. École Sainte-Rosalie 2012-2013 Plan de lutte visant à prévenir et à combattre l intimidation et la violence à l école École Sainte-Rosalie 2012-2013 Le plan d action pour prévenir et traiter la violence à l école : ça vaut le coup d

Plus en détail

EN TOUT TEMPS ET EN TOUS LIEUX, EN GESTES COMME EN PAROLES, JE RESPECTE TOUTES LES PERSONNES DE L ÉCOLE, ADULTES ET ENFANTS

EN TOUT TEMPS ET EN TOUS LIEUX, EN GESTES COMME EN PAROLES, JE RESPECTE TOUTES LES PERSONNES DE L ÉCOLE, ADULTES ET ENFANTS EN TOUT TEMPS ET EN TOUS LIEUX, EN GESTES COMME EN PAROLES, JE RESPECTE TOUTES LES PERSONNES DE L ÉCOLE, ADULTES ET ENFANTS ÉCOLE DU MOULIN Bonjour à toi, Tu sais, sans doute, que pour vivre ensemble dans

Plus en détail

Code de conduite APPRENDRE ET GRANDIR ENSEMBLE

Code de conduite APPRENDRE ET GRANDIR ENSEMBLE Références PROGSAE-28A Éducation et Enseignement supérieur Manitoba Écoles sûres et accueillantes Code de conduite provincial Interventions et mesures disciplinaires, janvier 2014 Éducation, Citoyenneté

Plus en détail

www.cyberactionjeunesse.ca

www.cyberactionjeunesse.ca www.cyberactionjeunesse.ca CyberAction Jeunesse Canada 2011 Présentation de l organisme Projet pilote Prévention (approche en amont) Mission Objectif CyberAction Jeunesse Canada 2011 Plan de la présentation

Plus en détail

LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8. Code de vie du «137»

LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8. Code de vie du «137» LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8 Code de vie du «137» Bienvenue parmi nous! Ce code de vie est conçu pour expliquer le fonctionnement du «137». Étant donné que cet

Plus en détail

PLAN DE LUTTE CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE À L ÉCOLE (Protocole d intervention pour les parents)

PLAN DE LUTTE CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE À L ÉCOLE (Protocole d intervention pour les parents) PLAN DE LUTTE CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE À L ÉCOLE (Protocole d intervention pour les parents) Décembre 2012 ça vaut le c up d agir ensemble!!! Introduction Document élaboré par Manon Saumure,

Plus en détail

COMMENT REAGIR FACE A L INTIMIDATION A L ECOLE

COMMENT REAGIR FACE A L INTIMIDATION A L ECOLE COMMENT REAGIR FACE A L INTIMIDATION A L ECOLE Les documents présentés ici s'adressent au personnel scolaire. Ils fournissent aux milieux éducatifs des ressources et des stratégies éprouvées afin de les

Plus en détail

AGIR CONTRE LA VIOLENCE POLITIQUE

AGIR CONTRE LA VIOLENCE POLITIQUE AGIR CONTRE LA VIOLENCE POLITIQUE Novembre 2012 Politique Les objectifs de la politique Faire connaître la position de l école concernant la violence et l intimidation au personnel, aux élèves, aux parents

Plus en détail

Violence au travail Un organisme national

Violence au travail Un organisme national Violence au travail Un organisme national Violence au travail : prévention, protocoles et sanctions Politique La Société s engage à offrir un milieu de travail sécuritaire. Elle reconnaît que la violence

Plus en détail

Ce que tout adulte devrait savoir pour accompagner les jeunes sur le WEB

Ce que tout adulte devrait savoir pour accompagner les jeunes sur le WEB Constable Marie-Ève Tremblay Section Développement stratégique Service de police de la Ville de Québec Sarah-Émilie Labonté Psychoéducatrice et conseillère pédagogique à la Commission scolaire de la Capitale

Plus en détail

Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves.

Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves. Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves. Il n y aura plus de perte de points, vous serez informés des manquements de votre enfant par le biais de

Plus en détail

Banville Côté, Christine (2014). C tu ça de l abus? Programme d intervention sexologique créé dans le cadre du stage en sexologie (UQAM), réalisé à

Banville Côté, Christine (2014). C tu ça de l abus? Programme d intervention sexologique créé dans le cadre du stage en sexologie (UQAM), réalisé à Banville Côté, Christine (2014). C tu ça de l abus? Programme d intervention sexologique créé dans le cadre du stage en sexologie (UQAM), réalisé à la Direction de santé publique Agence de la santé et

Plus en détail

Titre : POLITIQUE AFIN DE CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE OU TOUTE AUTRE FORME DE VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL

Titre : POLITIQUE AFIN DE CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE OU TOUTE AUTRE FORME DE VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL Titre : POLITIQUE AFIN DE CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE OU TOUTE AUTRE FORME DE VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL Numéro : 1. Objet général La présente politique vise à établir les règles applicables

Plus en détail

Guide du Règlement sur les mesures d assurancede la qualité

Guide du Règlement sur les mesures d assurancede la qualité Guide du Règlement sur les mesures d assurancede la qualité Décharge de responsabilité : Le présent document est un guide en langage simple destiné à vous aider à mieux comprendre le Règlement sur les

Plus en détail

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION NOVEMBRE 2014 La Fédération québécoise de l'autisme (FQA) est un regroupement

Plus en détail

Bienvenue au centre de réadaptation. Table des matières

Bienvenue au centre de réadaptation. Table des matières vie Table des matières 3 Bienvenue au centre de réadaptation 4 Loi sur la protection de la jeunesse 5 Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents 7 La réadaptation, pour t aider à évoluer

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA PRÉVENTION ET À LA GESTION DES SITUATIONS DE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL

POLITIQUE RELATIVE À LA PRÉVENTION ET À LA GESTION DES SITUATIONS DE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL POLITIQUE RELATIVE À LA PRÉVENTION ET À LA GESTION DES SITUATIONS DE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL La Politique relative à la prévention et à la gestion des situations de harcèlement au travail est entrée vigueur

Plus en détail

Comment obtenir de l aide ou soutenir une ou un collègue qui a besoin d aide

Comment obtenir de l aide ou soutenir une ou un collègue qui a besoin d aide CONSEIL DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL DE L'ONTARIO (CSSTO) SÉRIE SUR LA PRÉVENTION DE LA VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL La violence familiale ne cesse pas quand on met les pieds au travail :

Plus en détail

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE ANNEXE A MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE MISE À JOUR EN AOÛT 2015 MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE 1. Les outils

Plus en détail

Pourquoi. mon. enfant? Guide à l intention des parents dont l enfant a été victime d un acte criminel

Pourquoi. mon. enfant? Guide à l intention des parents dont l enfant a été victime d un acte criminel Pourquoi mon enfant? Guide à l intention des parents dont l enfant a été victime d un acte criminel Ce guide a été produit par le CAVAC de Laval avec la collaboration de la commission scolaire de Laval,

Plus en détail

«Ce n est pas correct!»

«Ce n est pas correct!» Pour de plus amples renseignements Pour vous renseigner sur ce que fait le gouvernement du Canada pour les aînés ou pour trouver des services et des programmes de soutien offerts dans votre province ou

Plus en détail

Les 5 clés pour gérer les conflits au travail

Les 5 clés pour gérer les conflits au travail Les 5 clés pour gérer les conflits au travail Illustration : Olivier Prime Dunod, 2015 5 rue Laromiguière, 75005 Paris www.dunod.com ISBN 978-2-10-073858-8 Avant- propos Dunod - Toute reproduction non

Plus en détail

Un milieu de travail sans harcèlement psychologique. C est l affaire de tous!

Un milieu de travail sans harcèlement psychologique. C est l affaire de tous! Un milieu de travail sans harcèlement psychologique. C est l affaire de tous! Qu est-ce que le harcèlement psychologique au travail? Le harcèlement est une conduite vexatoire qui se manifeste par des comportements,

Plus en détail

SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES

SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES OBJECTIFS : Développer des comportements de non-violence et de respect. Amener l élève à développer des habiletés dans la résolution de ses conflits interpersonnels. Assurer

Plus en détail

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation Informations aux parents Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation Recherche-action sous la direction du Professeur Willy Lahaye Chercheurs responsables : Bruno Humbeeck, Frédéric

Plus en détail

Conférence Les deuils situationnels

Conférence Les deuils situationnels Conférence Les deuils situationnels Sylvie Dufresne, psychothérapeute Les étapes de résolution du deuil Choc Négation déni Expression des émotions Prise en charge des tâches liées au deuil Découverte d

Plus en détail

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1 Enquête de PSMT Qu est-ce que PSMT? Protégeons la santé mentale au travail est un ensemble exhaustif de ressources uniques, fondées sur des données probantes, qui ont été conçues dans le but d évaluer

Plus en détail

Politique quant à l utilisation des médias sociaux

Politique quant à l utilisation des médias sociaux Politique quant à l utilisation des médias sociaux 2012-2013 Cette politique vise à guider les élèves du Collège dans leur usage des médias sociaux. Pour tous les élèves du Collège St-Jean-Vianney Politique

Plus en détail

Des plans personnalisés de renforcement du comportement 10

Des plans personnalisés de renforcement du comportement 10 Des plans personnalisés de renforcement du comportement 10 «un plan de renforcement du comportement est un document qui a pour but de modifier le comportement des adultes en espérant que si le comportement

Plus en détail

Politique en matière de harcèlement psychologique au travail

Politique en matière de harcèlement psychologique au travail Politique en matière de harcèlement psychologique au travail Projet déposé au conseil d administration Lors de sa séance du 3 juillet 2014 Gatineau (Québec) 1. OBJECTIFS La présente politique vise à instaurer

Plus en détail

Harcèlement psychologique

Harcèlement psychologique Harcèlement psychologique Bienvenue dans la section sur le harcèlement psychologique. Vous trouverez dans cette section toute l information requise pour répondre à vos questions. Du nouveau! Du nouveau!

Plus en détail

Des messages clairs pour prévenir les conflits

Des messages clairs pour prévenir les conflits Apprentissage de la communication : Fiche n 15 Des messages clairs pour prévenir les conflits Objectifs : - Apprendre à exprimer un message qui exprime ce qu un comportement donné éveille comme sentiment

Plus en détail

brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 1 C o n s e i l g é n é r a l d e s j e u n e s

brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 1 C o n s e i l g é n é r a l d e s j e u n e s brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 1 C o n s e i l g é n é r a l d e s j e u n e s brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 2 Sommaire Qu est-ce que la violence?... 4 Pourquoi

Plus en détail

UN TRAIT D UNION. Bulletin d information pour les parents et les jeunes Édition 15, volume 4, avril 2014

UN TRAIT D UNION. Bulletin d information pour les parents et les jeunes Édition 15, volume 4, avril 2014 UN TRAIT D UNION Bulletin d information pour les parents et les jeunes Édition 15, volume 4, avril 2014 La Toxicomanie manie! Les relations amoureuses! o La drogue et mon ado que faire? o Action Toxicomanie!

Plus en détail

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile Conseils Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile www.douglas.qc.ca Le retour Le retour Votre proche a eu des gestes ou des propos agressifs. Vous êtes inquiet pour lui et

Plus en détail

Document adapté par les directions des écoles, De La Durantaye et Saint-Joseph. Le présent protocole a été conçu à partir des documents suivants :

Document adapté par les directions des écoles, De La Durantaye et Saint-Joseph. Le présent protocole a été conçu à partir des documents suivants : Document adapté par les directions des écoles, De La Durantaye et Saint-Joseph Le présent protocole a été conçu à partir des documents suivants : Loi sur l instruction publique (L.I.P.), 1 er septembre

Plus en détail

Sondage sur le climat. scolaire. Sondage auprès des élèves de la 4 e à la 6 e année sur : l équité et l éducation inclusive l intimidation/harcèlement

Sondage sur le climat. scolaire. Sondage auprès des élèves de la 4 e à la 6 e année sur : l équité et l éducation inclusive l intimidation/harcèlement Sondage sur le climat scolaire Sondage auprès des élèves de la 4 e à la 6 e année sur : l équité et l éducation inclusive l intimidation/harcèlement Nom de l école Numéro d identification de l école Nom

Plus en détail

Conférence québécoise sur la violence envers les aînés : Agir en collectivité 14 avril 2003 Présenté par Sylvie Biscaro et Nathalie Lamy

Conférence québécoise sur la violence envers les aînés : Agir en collectivité 14 avril 2003 Présenté par Sylvie Biscaro et Nathalie Lamy Conférence québécoise sur la violence envers les aînés : Agir en collectivité 14 avril 2003 Présenté par Sylvie Biscaro et Nathalie Lamy Les Centres d aide aux victimes d actes criminels au service des

Plus en détail

CODE DE VIE DE L ÉCOLE SECONDAIRE LES SEIGNEURIES

CODE DE VIE DE L ÉCOLE SECONDAIRE LES SEIGNEURIES Conformément à l article 76 de la LIP, le conseil d établissement a approuvé unanimement les règles de conduite et les mesures de sécurité proposées par la direction de l école ce 15 avril 2015. CODE DE

Plus en détail

Le harcèlement sexuel : des comportements à prendre au sérieux!

Le harcèlement sexuel : des comportements à prendre au sérieux! Capsule 9 Le harcèlement sexuel : des comportements à prendre au sérieux! QUE FAIRE? Joyce ne sait plus quoi faire. Son coordonnateur, Luc, a une drôle d attitude envers elle. Il vient la voir inutilement

Plus en détail

Déroulement de l activité

Déroulement de l activité Enseignement des habiletés sociales au primaire Groupe 4 : Solutions de rechange à l agression Habileté 42 : Accepter des conséquences Chantal Thivierge Fiche de planification Habileté sociale : ACCEPTER

Plus en détail

Violence en milieu scolaire: quelques outils de soutien à l intervention

Violence en milieu scolaire: quelques outils de soutien à l intervention Deuxième conférence mondiale sur la violence à l école Recherches, pratiques exemplaires et formation des maîtres Centre des Congrès de Québec Mai, 2003 Violence en milieu scolaire: quelques outils de

Plus en détail

PLAN DE LUTTE. Protocole d intervention sur l intimidation et la violence Disons NON à l intimidation

PLAN DE LUTTE. Protocole d intervention sur l intimidation et la violence Disons NON à l intimidation PLAN DE LUTTE Protocole d intervention sur l intimidation et la violence Disons NON à l intimidation École Saint-Claude Novembre 2012 Plan de lutte contre l intimidation et la violence à l école DATE D

Plus en détail

Centre-Femmes La Passerelle du Kamouraska 710, rue Taché St-Pascal (Québec) G0L 3Y0 cflapasserelle@videotron.ca 418-492-1449

Centre-Femmes La Passerelle du Kamouraska 710, rue Taché St-Pascal (Québec) G0L 3Y0 cflapasserelle@videotron.ca 418-492-1449 BANQUE DE FORMATIONS Centre-Femmes La Passerelle du Kamouraska 710, rue Taché St-Pascal (Québec) G0L 3Y0 cflapasserelle@videotron.ca 418-492-1449 BANQUE DE FORMATIONS Le Centre-Femmes La Passerelle du

Plus en détail

ANNEXE I Politique anti-harcèlement Principes et procédures

ANNEXE I Politique anti-harcèlement Principes et procédures ANNEXE I Politique anti-harcèlement Principes et procédures I. Principes I.1 Engagements MicroCred s engage à garantir à tous ses collaborateurs des conditions de travail respectueuses. Considérant que

Plus en détail

POLITIQUE POUR PRÉVENIR ET CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL ET PROMOUVOIR LA CIVILITÉ

POLITIQUE POUR PRÉVENIR ET CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL ET PROMOUVOIR LA CIVILITÉ POLITIQUE POUR PRÉVENIR ET CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL ET PROMOUVOIR LA CIVILITÉ Préambule Tous nos employés ont le droit d être traités avec intégrité, respect et dignité dans leur

Plus en détail

DIALOGUE SOCIAL EUROPÉEN : DIRECTIVES MULTISECTORIELLES SUR LA VIOLENCE DE TIERS ET LE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL

DIALOGUE SOCIAL EUROPÉEN : DIRECTIVES MULTISECTORIELLES SUR LA VIOLENCE DE TIERS ET LE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL DIRECTIVES MULTISECTORIELLES SUR LA VIOLENCE DE TIERS ET LE HARCÈLEMENT AU (I) INTRODUCTION 1. Les présentes Directives ont pour but d assurer que chaque lieu de travail dispose d une politique axée sur

Plus en détail

LUTTE À L INTIMIDATION ET À LA VIOLENCE

LUTTE À L INTIMIDATION ET À LA VIOLENCE Les règles de conduite et de sécurité dans les écoles visent à créer un milieu de vie favorisant le développement de valeurs, d attitudes et de comportements qui permettent à l élève d apprendre, de réussir

Plus en détail

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer!

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! HARCÈLEMENT CRIMINEL Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! Qu est-ce que c est? Le harcèlement criminel est un crime. Généralement, il s agit d une conduite répétée durant une période de temps qui

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE HARCÈLEMENT

POLITIQUE SUR LE HARCÈLEMENT Mise à jour : 2011-09-14 POLITIQUE SUR LE HARCÈLEMENT Afin d'alléger le texte du présent document, le masculin sert à désigner, lorsque le contexte s'y prête, aussi bien les hommes que les femmes. POLITIQUE

Plus en détail

CEPB. Le système de protection de la jeunesse de Terre-Neuve et du Labrador 1. Un aperçu de la protection de la jeunesse de Terre-Neuve et du Labrador

CEPB. Le système de protection de la jeunesse de Terre-Neuve et du Labrador 1. Un aperçu de la protection de la jeunesse de Terre-Neuve et du Labrador Le système de protection de la jeunesse de Terre-Neuve et du Labrador 1 2007 2006 #49F #42E CEPB Pamela Gough Un aperçu de la protection de la jeunesse de Terre-Neuve et du Labrador La responsabilité première

Plus en détail

Guide pratique pour lutter contre le cyber-harcèlement entre élèves

Guide pratique pour lutter contre le cyber-harcèlement entre élèves Guide pratique pour lutter contre le cyber-harcèlement entre élèves AVANT-PROPOS A l occasion des premières Assises Nationales sur le harcèlement à l École des 2 et 3 mai 2011, Luc CHATEL, ministre de

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES PARENTS DONT L ENFANT A ÉTÉ VICTIME D UN ACTE CRIMINEL

GUIDE À L INTENTION DES PARENTS DONT L ENFANT A ÉTÉ VICTIME D UN ACTE CRIMINEL GUIDE À L INTENTION DES PARENTS DONT L ENFANT A ÉTÉ VICTIME D UN ACTE CRIMINEL TABLE DES MATIÈRES 1. Votre enfant a été victime d un acte criminel?... 3 2. Qu est-ce qu un acte criminel?... 4 A - Les crimes

Plus en détail

2.3 De maintenir un climat de travail exempt d incivilité et de harcèlement.

2.3 De maintenir un climat de travail exempt d incivilité et de harcèlement. Objet : Politique concernant le harcèlement au travail En vigueur le : 2011-06-02 Mise à jour le : 2014-09-01 DIRECTIVE NO : 26 Page 1 de 5 Cette politique remplace toute autre politique antérieure concernant

Plus en détail

Politique institutionnelle pour un milieu d étude et de travail exempt de harcèlement psychologique

Politique institutionnelle pour un milieu d étude et de travail exempt de harcèlement psychologique Politique institutionnelle pour un milieu d étude et de travail exempt de harcèlement psychologique Adoptée par le Conseil d administration Le 6 décembre 2011 1. PRINCIPES ET VALEURS Le Cégep de Saint-Jérôme

Plus en détail

Services Aux Victimes

Services Aux Victimes Services Aux Victimes I n i t i a t i v e s Avez-vous besoin d un plan de sécurité? Guide à l intention des personnes qui se trouvent dans des relations abusives Qu est-ce qu un plan de sécurité? Il s

Plus en détail

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation 1. Introduction Constat : La cour de récréation est explicitement désignée par la majorité des élèves comme le principal lieu d expression

Plus en détail

Quelle place, quels devoirs, quelles obligations?

Quelle place, quels devoirs, quelles obligations? Quelle place, quels devoirs, quelles obligations? Dr Michaël Robin (CH. Charcot, Plaisir) Pourquoi moi? «Soyez attentifs, vous êtes souvent les premiers, voire les seuls médecins que les victimes de violence

Plus en détail

Règles de vie. Règle 1 : Je n utilise aucune forme de violence (physique ou verbale) et d intimidation.

Règles de vie. Règle 1 : Je n utilise aucune forme de violence (physique ou verbale) et d intimidation. École des Bâtisseurs Règles de vie Règle 1 : Je n utilise aucune forme de violence (physique ou verbale) et d intimidation. Règle 2 : Je respecte tous les adultes et les élèves de l école. Règle 3 : Je

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL SOCIÉTÉ AGIL obnl

POLITIQUE SUR LE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL SOCIÉTÉ AGIL obnl G aménagement - gestion - innovation - legs SOCIÉTÉ OBNL POLITIQUE SUR LE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL SOCIÉTÉ AGIL obnl Cette Politique sur le harcèlement au travail résulte de la révision et de l actualisation

Plus en détail

PASSePORT MON CHOIX, C EST MON DROIT! Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car -1-

PASSePORT MON CHOIX, C EST MON DROIT! Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car -1- PASSePORT Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car MON CHOIX, C EST MON DROIT! -1- «Le mariage ne peut être conclu qu avec le libre et plein consentement des

Plus en détail

APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION RÉS. : CA-486-5905 20-09-2005 EN VIGUEUR : 20-09-2005

APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION RÉS. : CA-486-5905 20-09-2005 EN VIGUEUR : 20-09-2005 TITRE : POLITIQUE CONTRE LE HARCÈLEMENT CODE : APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION RÉS. : CA-486-5905 20-09-2005 EN VIGUEUR : 20-09-2005 MODIFICATIONS : Note : Le texte que vous consultez est une codification

Plus en détail

Politique sur la non-violence en milieu de travail

Politique sur la non-violence en milieu de travail Politique sur la non-violence en milieu de travail Direction des ressources humaines Adoptée le 15 avril 2013 Résolution 130415-4 POLITIQUE SUR LA NON-VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL 1. Objectifs La Ville

Plus en détail

POLITIQUE VISANT À CONTRER LE HARCÈLEMENT ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL

POLITIQUE VISANT À CONTRER LE HARCÈLEMENT ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL POLITIQUE POLITIQUE VISANT À CONTRER LE HARCÈLEMENT ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL # 61-03 Adoption le 14 juin 2005 Amendement le Mise en vigueur le 14 juin 2005 Résolution # C.C.-1865-06-05 Autorisation Susan

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

European School Brussels II. Avenue Oscar Jespers 75. 1200 Brussels

European School Brussels II. Avenue Oscar Jespers 75. 1200 Brussels European School Brussels II Avenue Oscar Jespers 75 1200 Brussels Toute forme de harcèlement, qu il soit verbal, physique ou psychologique, est absolument inacceptable dans notre école. Ce document de

Plus en détail

Le coup en valait-il la peine de prison?

Le coup en valait-il la peine de prison? Les peines pour adolescents Le coup en valait-il la peine de prison? Mise en situation Salut, je m appelle Jason et j ai 16 ans. Cet été, j étais au palais de justice. C était mon procès. J ai été déclaré

Plus en détail

Harcèlement psychologique en milieu de travail syndiqué

Harcèlement psychologique en milieu de travail syndiqué Harcèlement psychologique en milieu de travail syndiqué Point de vue syndical sur l application des lois Michelle Desfonds Marie-Claude Morin Communication présentée à la 6e Conférence internationale sur

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau. Politique pour contrer le harcèlement

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau. Politique pour contrer le harcèlement Centre de la petite enfance Le Petit Réseau Politique pour contrer le harcèlement Février 2008 2 A- Énoncé et application L objectif premier de cette politique est de consacrer notre souci de prévenir

Plus en détail

CYBERINTIMIDATION DROIT DES JEUNES: ASPECTS LÉGAUX

CYBERINTIMIDATION DROIT DES JEUNES: ASPECTS LÉGAUX CYBERINTIMIDATION DROIT DES JEUNES: ASPECTS LÉGAUX Plan de la présentation 1. Définir la cyberintimidation 2. La liberté d expression 3. La Loi sur les écoles tolérantes en Ontario 4. L approche de la

Plus en détail

De l injonction à l invitation Les défis de l intervention

De l injonction à l invitation Les défis de l intervention De l injonction à l invitation Les défis de l intervention Steven Bélanger Psychologue Coordonnateur clinique Pro-gam Centre d intervention et de recherche en violence conjugale et familiale 1 La nature

Plus en détail

1. 2.1 Comportement attendu : «Je grandis dans le RESPECT» 2.2 Résolution de conflits

1. 2.1 Comportement attendu : «Je grandis dans le RESPECT» 2.2 Résolution de conflits SECTION 1 - INTRODUCTION 1.1 Définition 1.2 Objectifs 1.3 Application SECTION 2 RÈGLES 1. 2.1 Comportement attendu : «Je grandis dans le RESPECT» 2.2 Résolution de conflits SECTION 3 RÈGLES DE SÉCURITÉ

Plus en détail

Une perspective de changement de pratiques en violence conjugale et familiale

Une perspective de changement de pratiques en violence conjugale et familiale Une perspective de changement de pratiques en violence conjugale et familiale François Lepage travailleur social, Option, Montréal Annie Simard travailleuse sociale, Option, Montréal OP+ION «Une alternative

Plus en détail

ANNÉE SCOLAIRE 2013 2014 Code de conduite (permis de se conduire) Nom de l'élève : Groupe repère : Nom de l'enseignant :

ANNÉE SCOLAIRE 2013 2014 Code de conduite (permis de se conduire) Nom de l'élève : Groupe repère : Nom de l'enseignant : ANNÉE SCOLAIRE 2013 2014 Code de conduite (permis de se conduire) Nom de l'élève : Groupe repère : Nom de l'enseignant : Arrimage de notre plan de lutte pour contrer la violence et l intimidation à l école

Plus en détail

PRINCIPES DE BASE D'UN FONCTIONNEMENT HARMONIEUX

PRINCIPES DE BASE D'UN FONCTIONNEMENT HARMONIEUX PRINCIPES DE BASE D'UN FONCTIONNEMENT HARMONIEUX Toute personne a droit au respect dans l'école. Toute personne en charge, tout adulte participant à une activité a autorité sur les participants. Nous sommes

Plus en détail

ÉTHIQUE Violences au travail Comité de la condition féminine Décembre 2001

ÉTHIQUE Violences au travail Comité de la condition féminine Décembre 2001 ÉTHIQUE et Violences au travail Comité de la condition féminine Décembre 2001 INTRODUCTION Pourquoi un code d éthique relatif aux violences au travail? Comment un code d éthique peut-il nous aider, nous

Plus en détail

École Évangéline Code de vie 2010-2011

École Évangéline Code de vie 2010-2011 Le code de vie d une école se veut le reflet de ce qu elle entend valoriser sur ses lieux et entre les personnes qui forment sa communauté. À l école Évangéline, nous croyons en une école harmonieuse,

Plus en détail

Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide

Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide Journée Régionale sur le Suicide et les Aînés de Laval Jeudi 6 Février 2014 Atelier de Sensibilisation offert en partenariat

Plus en détail

La violence sexuelle subie par les aînées. La violence sexuelle subie par les aînées Fédération des femmes du Québec 1

La violence sexuelle subie par les aînées. La violence sexuelle subie par les aînées Fédération des femmes du Québec 1 La violence sexuelle subie par les aînées 6 L ampleur du problème De nos jours, nous sommes de plus en plus conscientes de l ampleur du problème de la violence faite aux femmes. Grâce à la lutte et surtout

Plus en détail

GUIDE DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONCERNANT LES AGRESSIONS ENVERS LES ENFANTS PAR DES INCONNUS

GUIDE DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONCERNANT LES AGRESSIONS ENVERS LES ENFANTS PAR DES INCONNUS GUIDE DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONCERNANT LES AGRESSIONS ENVERS LES ENFANTS PAR DES INCONNUS «ENSEMBLE, ON PEUT Y ARRIVER.» TABLE DES MATIÈRES GUIDE DESTINÉ À L ÉLÈVE... 3 1. La définition d une

Plus en détail

«École sans arachides. et sans fruits de mer (crustacés et mollusques)»

«École sans arachides. et sans fruits de mer (crustacés et mollusques)» École Carrefour Beausoleil 300, chemin Beaverbrook Miramichi (N.B.) E1V 1A1 Madame Denise Daigle Lavigne, directrice Courriel : Denise.Daigle@nbed.nb.ca Madame Gina Matheson, directrice adjointe Courriel

Plus en détail

Le droit criminel et le droit de la famille

Le droit criminel et le droit de la famille FR 00 4 4 Le droit criminel et le droit de la famille Le droit de la famille et les femmes en Ontario Un seul droit de la famille pour toutes les femmes Renseignez-vous sur vos droits fodf Femmes ontariennes

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

Action de l UE : défendre les droits des victimes

Action de l UE : défendre les droits des victimes défendre les droits des victimes Quel est le problème? Chaque année dans l UE, plus de 75 millions de personnes sont victimes de délits graves et 40 000 meurent dans des accidents de la route. Ces événements

Plus en détail

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action Orientations gouvernementales en matière d agression sexuelle Plan d action Édition produite par : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Pour obtenir d autres

Plus en détail

La ligne du respect sur banderole

La ligne du respect sur banderole LE CLIMAT ACTUALISANT / LA RESPONSABILISATION DE L ÉLÈVE La ligne du respect sur banderole INTENTIONS Réfléchir aux conséquences de nos comportements. Se sensibiliser par rapport aux comportements qui

Plus en détail

CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION POUR LES ORGANISMES ÉDUCATION POPULAIRE CREP

CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION POUR LES ORGANISMES ÉDUCATION POPULAIRE CREP CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION POUR LES ORGANISMES ÉDUCATION POPULAIRE CREP 1 CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION pour les organismes ÉDUCATION POPULAIRE Le catalogue des activités de formation

Plus en détail

L amour est-il à un clic?

L amour est-il à un clic? L amour est-il à un clic? Guide sur l amour et la sexualité pour les jeunes atteints d une maladie neuromusculaire 2 e édition Idée originale d Amélie Kogovsek Revu et corrigé par Stéphanie Lebrun Stagiaire

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail