ARTERITE DES MEMBRES INFERIEURS : PRINCIPES ET PROCEDES CHIRURGICAUX. Dr Ali BADRA

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ARTERITE DES MEMBRES INFERIEURS : PRINCIPES ET PROCEDES CHIRURGICAUX. Dr Ali BADRA"

Transcription

1 ARTERITE DES MEMBRES INFERIEURS : PRINCIPES ET PROCEDES CHIRURGICAUX Dr Ali BADRA

2 Indications lésions symptomatiques Objectif triple : Diminuer la gène fonctionnelle Améliorer le pronostic du membre Réduire la mortalité de la maladie athéromateuse

3 Stratégie préopératoire Faire un bilan d extension de la maladie athéromateuse «tout malade vasculaire est un polyvasculaire qui s ignore, est un polyvasculaire potentiel» -échographie des carotides -bilan cardiaque: ECG, scintigraphie coronarographie

4 Stratégie préopératoire Avoir un bilan angiographique précis Ce bilan n a pas de rôle diagnostic -Décrit la lésion pour décider du geste a réaliser -L examen doit être adapter au geste -AngioTDM -AngioIRM-Tricks -artériographie

5 ANGIO-TDM

6 ANGIO-IRM

7 Stratégie préopératoire S assurer d un état hémodynamique stable -Ischémie aigue +++ -Insuffisance de débit existant =échec de la revascularisation avec aggravation locale

8 Stratégie préopératoire Choisir le bon niveau de revascularisation (lésions diffuses,2 ou 3 étages) -Revascularisation complète :morbi-mortalité ++ -Traitement de la lésion la plus significative ne permet pas d obtenir toujours de bon résultat -lésions hautes proximales doivent être toujours traiter en premier -troubles trophiques :l approche proximale n est pas toujours suffisante

9 Techniques chirurgicales Rétablir un flux normal en aval de la zone pathologique -Les restaurations artérielles -Les reconstructions artérielles Dans certains cas modifier la vasomotricité artérielle

10 METHODES DE RESTAURATIONS ARTERIELLES Réparer l artère pathologique Chirurgie ouverte -Embolectomie -Endartèriectomie,angioplastie d élargissement -Réimplantations directes Endovasculaire Diltation,recanalisation,thromboaspir ation

11 EMBOLECTOMIE

12 ENDARTERIECTOMIE

13 CHIRURGIE ENDOVASCULAIRE La chirurgie Endovasculaire fait désormais référence en matière de traitement des pathologies artérielles sténosantes,son essor provient de multiples facteurs: -Vieillissement de la population - Progrès de l imagerie médicale -Dispositifs médicaux mini-invasifs de + en + performants -Élargissement des indications -Technique Éprouvée et Résultats satisfaisants -Coût / Bénéfice Patient

14 ANGIOPLASTIE DOTTER 1966,GRUNTZIG 1976 Remodelage des composants fluides de la plaque athéromateuse dont la masse diminue en s impactant dans la média

15 Taux de complications cardiovasculaire faible Succès immédiat lésions complexes 90% Taux de perméabilité et amélioration clinique satisfaisant Resténose :6-12 mois Dépend du type,calibre calcification,diabète

16 ANGIOPLASTIE ILIAQUE

17 ENDOPROTHESES-STENTS Définition: Treillis métallique,pansement Endovasculaire,servant à optimiser le calibre artériel, rétablir un flux sanguin suffisant, réparer les traumatismes de l angioplastie.

18 Endoprothèses couvertes ENDOPROTHESES-TYPE Endoprohèses déployées par ballon Endoprothèses autoexpansibles

19 INDICATIONS Mauvais résultat après PTA Dissections Restenose De novo lésion Plaque ulcérée calcifiée occlusion

20 LES RECONSTRUCTIONS ARTERIELLES PONTAGE : remplacer l artère malade par un autre conduit - Matériel :prothèse Dacron ou PTFE Veine saphène artère autologue ou homologue -Type d anastomose réalisée en amont et en aval (aorto fémoral,fémoropoplité,axillo fémoral )

21 PONTAGES PROTHETIQUES

22 LES RECONSTRUCTIONS ARTERIELLES choix du matériel Prothèse :artère de gros calibre Avantages: disponible, matériel inerte Inconvénients: absence de défence contre l infection absence de cicatrisation

23 LES RECONSTRUCTIONS ARTERIELLES choix du matériel Veine saphène: artères de petit calibre(étage fémoro poplité et jambier Risque infectieux moindre Cicatrisation complète Pas toujours disponible Perméabilité supérieur aux prothèses de petit calibre -Pontage veineux inversée -Pontage veineux in situ

24 Pontage distale - diabète Artère pédieuse

25 Pontage distale - diabète

26 LES RECONSTRUCTIONS ARTERIELLES choix du matériel Greffes artérielles autologues(courtes) Hypogastrique, transposition FS Transplantations artérielles avec cryocongélation des vaisseaux Infection de pontage prothétique Sauvetage de membre

27 LES PONTAGES EXTRA-ANATOMIQUES La revascularisation se fait a distance de l axe obstrué Simple, peu agressif Très utile en cas de problème infectieux Taux d échec plus important que les revascularisations directes

28 LES SYMPATHECTOMIES Efficacité douteuse Artérite digitales,maladie de léo- Buerger Troubles trophiques réagissant mal au traitement médical et se prêtant mal a un pontage Sympatholyse chimique

29 INDICATIONS Le choix de la technique doit tenir compte de La lésion :caractère,localisation Stade clinique et le lit d aval Patient: âge,co morbidités Lésions simples =endovasculaire Lésions complexes =chirurgie

30 LESIONS AORTIQUES STENOSANTES

31 LESIONS LIMITEES DU CARREFOUR AORTIQUE ET DE L ORIGINE DES ILIAQUES COMMUNES

32 LESIONS LIMITEES UNILATERALE D UN AXE ILIAQUE

33 LESIONS ETENDUES UNILATERALES D UN AXE ILIAQUE

34 LESIONS ASSOCIEES BIFOCAL DU TREPIED FEMORAL ET DE L AXE ILIAQUE SUS JACENT

35 LESIONS ETENDUES AORTOBIILIAQUES

36 TASC-2007-Etage Aortoiliaque

37 TASC-2007-Etage fémoro-poplité

38 TASCII b Artères de jambe EN ATTENE 2011 Stents et ballons longs Endovasculaire premier,chirurgie pour les échecs de l angioplastie

39

40 Principes per opératoires S adapter aux lésions(calcif.,thrombose,sepsis) Contrôler le risque infectieux: mortalité et amputation 10%. Contrôler la qualité de revascularisation.

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52

53

54

55

56

57 Merci de votre attention

Le pied diabétique Le point de vue du Chirurgien Vasculaire

Le pied diabétique Le point de vue du Chirurgien Vasculaire Le pied diabétique Le point de vue du Chirurgien Vasculaire Dr Aurélien MOUSNIER Praticien Hospitalier Service de Chirurgie Vasculaire Centre Hospitalier de Cannes Réunion du samedi 4 juin 2016 Pied diabétique

Plus en détail

Introduction aux thérapeutiques cardiovasculaires : principes des réparations artérielles

Introduction aux thérapeutiques cardiovasculaires : principes des réparations artérielles 19/05/17 8h-9h NASCIMENTO DA SILVA - MOXON Chloé D1 CR : Mauberret Marion Système cardiovasculaire Pr AMABILE 6 pages Plan : Introduction aux thérapeutiques cardiovasculaires : principes des réparations

Plus en détail

Revascularisations pour Plaies Complexes de jambe & du pied QUOI DE NEUF?

Revascularisations pour Plaies Complexes de jambe & du pied QUOI DE NEUF? Revascularisations pour Plaies Complexes de jambe & du pied QUOI DE NEUF? JP BECQUEMIN Service de Chirurgie Vasculaire CHU Henri Mondor, CRETEIL http://www.vasculaire.mondor.aphp.fr Janvier 2012 On oublie

Plus en détail

Evaluation des axes artériels jambiers : Avantages et limites des méthodes d'imagerie

Evaluation des axes artériels jambiers : Avantages et limites des méthodes d'imagerie Evaluation des axes artériels jambiers : Avantages et limites des méthodes d'imagerie Véronique Marteau - Loïc Desmottes - Luigi Novelli Stéphane Lenoir - Marc Zins Hôpital Paris Saint Joseph Imagerie

Plus en détail

Traitement endovasculaire des axes de jambe: techniques, indications et résultats

Traitement endovasculaire des axes de jambe: techniques, indications et résultats Traitement endovasculaire des axes de jambe: techniques, indications et résultats t Kheira Hireche, Ludovic Canaud, Charles Marty Ané, Pierre Alric Historique Charles T. Dotter Technique de recanalisation

Plus en détail

CAS-CLINIQUE PROGRESSIF SIDES-ECNi FICHE SIGNALITIQUE DU DOSSIER PROGRESSIF

CAS-CLINIQUE PROGRESSIF SIDES-ECNi FICHE SIGNALITIQUE DU DOSSIER PROGRESSIF CAS-CLINIQUE PROGRESSIF SIDES-ECNi FICHE SIGNALITIQUE DU DOSSIER PROGRESSIF Référence du Cas-Clinique- Progressif : Faculté Nom et prénom du rédacteur Nom et prénom du relecteur Spécialité du rédacteur

Plus en détail

UN PIED DANS LE IFSI JEUDI 17 SEPTEMBRE Céline Golding, Rachel Lemaire, Clémence Bures, Ibrahima Thiam. Xavier de Kerangal

UN PIED DANS LE IFSI JEUDI 17 SEPTEMBRE Céline Golding, Rachel Lemaire, Clémence Bures, Ibrahima Thiam. Xavier de Kerangal UN PIED DANS LE DIABÈTE IFSI JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 Céline Golding, Rachel Lemaire, Clémence Bures, Ibrahima Thiam Xavier de Kerangal Revascularisation du pied diabétique Xavier de Kerangal Xavier de

Plus en détail

ANEVRISME DE L AORTE ABDOMINALE

ANEVRISME DE L AORTE ABDOMINALE Madame, Monsieur, ANEVRISME DE L AORTE ABDOMINALE Les examens ont permis de mettre en évidence une dilatation importante de l aorte abdominale (anévrisme) qui nécessite une intervention chirurgicale. Afin

Plus en détail

Le Malade Polyathéromateux M Baudouy Nice

Le Malade Polyathéromateux M Baudouy Nice Le Malade Polyathéromateux M Baudouy Nice I. Objectifs - Connaître les fréquences d'associations des différentes localisations de la maladie athéroscléreuse. - Connaître l'incidence des associations sur

Plus en détail

C H I R U R G I E V A S C U L A I R E

C H I R U R G I E V A S C U L A I R E - 1 - Dr Jean-Michel Zabot Spécialiste FMH en chirurgie vasculaire, cardiaque et thoracique C H I R U R G I E V A S C U L A I R E I. Pathologie veineuse 1) Varices des membres inférieurs 1.1 Bilan : -

Plus en détail

Le Doppler dans la prévention des amputations des membres chez le diabétique

Le Doppler dans la prévention des amputations des membres chez le diabétique Le Doppler dans la prévention des amputations des membres chez le diabétique A.Khelifi, A.Akrout, E.Bellagha, A.Bellamine, C.Ramadhane, F.B.Amara, R.Bennaceur, I.Naccache, N.Mnif Service d imagerie médicale,

Plus en détail

Artériopathie oblitérante des membres inferieurs

Artériopathie oblitérante des membres inferieurs 3éme année médecine **sémiologie**cardiologie** Dr S.bensalem Artériopathie oblitérante des membres inferieurs ÉPIDÉMIOLOGIE *2 à 3 % hommes, 1 à 2 %femmes après 60 ans *Asymptomatiques: 10 à 12% + 65

Plus en détail

La Chirurgie Cardiaque

La Chirurgie Cardiaque La Chirurgie Cardiaque La chirurgie cardiaque a connu un essor fulgurant dans les deux dernières décennies, et se pratique maintenant de manière courante avec des résultats fiables et reproductibles. Cette

Plus en détail

Concept de formation post graduée. Spécialité en Chirurgie vasculaire

Concept de formation post graduée. Spécialité en Chirurgie vasculaire Centre Universitaire pour la Chirurgie Vasculaire Lausanne Prof. Dr. Jean-Marc Corpataux, Chef de service Concept de formation post graduée en Chirurgie vasculaire Centre Hospitalier Universitaire Vaudois

Plus en détail

Recommandation 1 : Recommandation 2 : Recommandation 3 : Recommandation 4 : Recommandation 5 : Recommandation 6 :

Recommandation 1 : Recommandation 2 : Recommandation 3 : Recommandation 4 : Recommandation 5 : Recommandation 6 : Recommandation 1 : L arrêt du tabac dans l AOMI : Tous les patients fumeurs doivent être fortement et de manière répétitive incités à stopper (B) Tout patient fumeur doit recevoir un programme d un médecin

Plus en détail

Cas clinique diabète, artériopathie et troubles trophiques. Pr E DUCASSE, D MIDY Service de chirurgie vasculaire CHU Bordeaux

Cas clinique diabète, artériopathie et troubles trophiques. Pr E DUCASSE, D MIDY Service de chirurgie vasculaire CHU Bordeaux Cas clinique diabète, artériopathie et troubles trophiques Pr E DUCASSE, D MIDY Service de chirurgie vasculaire CHU Bordeaux CFPV 19-21 mars 2014 Cas clinique Claude 62 ans Hospitalisé en service de pathologie

Plus en détail

Le patient poly-artériel

Le patient poly-artériel Le patient poly-artériel Rôle du cardiologue interventionnel dans la prise en charge globale Dr Rémy Cohen Service de Cardiologie CH Marne la Vallée - Jossigny . Comment aborder le patient polyvasculaire?

Plus en détail

ISCHEMIE AIGUE DE MEMBRES

ISCHEMIE AIGUE DE MEMBRES ISCHEMIE AIGUE DE MEMBRES ISCHEMIE AIGUE DE MEMBRES Objectifs l Reconnaître et traiter précocement l ischémie l Mécanisme et cause de l obstruction l Revascularisation et sauvegarde du membre l Prévention

Plus en détail

Pontages prothétiques et Abords vasculaires tertiaires : indications et techniques

Pontages prothétiques et Abords vasculaires tertiaires : indications et techniques Pontages prothétiques et Abords vasculaires tertiaires : indications et techniques Dr Serge DECLEMY Chirurgien vasculaire 15/06/2017 La «hiérarchie» des abords vasculaires pour hémodialyse Primaires FAV

Plus en détail

La revascularisation myocardique

La revascularisation myocardique La revascularisation myocardique La pathologie coronaire Artériosclérose : Terme désignant l épaississement de la paroi artérielle, causée par une accumulation locale de dépôts lipidiques, responsable

Plus en détail

Les urgences en chirurgie vasculaire

Les urgences en chirurgie vasculaire CONGRES DE AFMED NOVEMBRE 2015 Hôtel du Fleuve Kinshasa RDC Les urgences en chirurgie vasculaire Les urgences vasculaires Pathologie aortique : Dissections aortiques, anévrismes de l aorte thoracique et/ou

Plus en détail

ECHODOPPLER FAV pour HEMODIALYSE

ECHODOPPLER FAV pour HEMODIALYSE ECHODOPPLER FAV pour HEMODIALYSE Bernard LANGELLA DIU ECHO Module Vasculaire Fédération d Imagerie Médicale - CHU de Rennes FAV pourquoi? CEC épuration extra rénale 2 à 3 séances hebdomadaires de 3 4 h

Plus en détail

Circulation Métabolismes. Item N : Ischémie Aiguë

Circulation Métabolismes. Item N : Ischémie Aiguë Circulation Métabolismes. Item N 08.223-2 : Ischémie Aiguë Référentiel 1. Définition L ischémie aiguë est une interruption brutale du flux artériel au niveau d un membre entraînant une ischémie tissulaire.

Plus en détail

Imagerie des artériopathies oblitérantes des membres inférieurs

Imagerie des artériopathies oblitérantes des membres inférieurs Imagerie des artériopathies oblitérantes des membres inférieurs M.MERNANI;EL.OURRAD;N.BOUBENDIR Service d imagerie médicale Hôpital central de l armée Mohamed Seghir NEKKACHE DEFINITION AOMI: lésions sténosantes

Plus en détail

Artériopathies des membres inférieurs (131b) Professeur Jean-Luc MAGNE, Docteur Carmine SESSA, Docteur Sébastien PENILLON Mai 2005

Artériopathies des membres inférieurs (131b) Professeur Jean-Luc MAGNE, Docteur Carmine SESSA, Docteur Sébastien PENILLON Mai 2005 Artériopathies des membres inférieurs (131b) Professeur Jean-Luc MAGNE, Docteur Carmine SESSA, Docteur Sébastien PENILLON Mai 2005 Pré-requis : Mots-clés : Anatomie, embryologie des artères des membres

Plus en détail

Artères Rénales -C- Michel Dauzat, Jean-Pierre Laroche, Thierry Puttemans,

Artères Rénales -C- Michel Dauzat, Jean-Pierre Laroche, Thierry Puttemans, Artères Rénales -C- Michel Dauzat, Jean-Pierre Laroche, Thierry Puttemans, Indications Sténose de l artères rénale et HTA Occlusion de l artère rénale Surveillance après traitement Néphropathies Étude

Plus en détail

A.R En vigueur M.B

A.R En vigueur M.B A.R. 10.1.2010 En vigueur 1.3.2010 M.B. 28.1.2010 Modifier Insérer Enlever Article 14 CHIRURGIE f) les prestations relevant de la spécialité en chirurgie (D) : prestations de chirurgie des vaisseaux. 5

Plus en détail

TRAITEMENT ENDOVASCULAIRE RENALE

TRAITEMENT ENDOVASCULAIRE RENALE Certificat : Thérapeutiques mini-invasives - 2011 TRAITEMENT ENDOVASCULAIRE DES STENOSES DE L ARTERE RENALE N. Grenier SAR: écho-doppler La détection des SAR repose sur l écho-doppler après sélection clinique

Plus en détail

Bloc Opératoire, Chirurgie Vasculaire, Docteur BOURRIEZ et SABATIER, Mlle CAYZAC A, Mlle GRICOURT R. Clinique de L Europe ( Rouen)

Bloc Opératoire, Chirurgie Vasculaire, Docteur BOURRIEZ et SABATIER, Mlle CAYZAC A, Mlle GRICOURT R. Clinique de L Europe ( Rouen) Bloc Opératoire, Chirurgie Vasculaire, Docteur BOURRIEZ et SABATIER, Mlle CAYZAC A, Mlle GRICOURT R. Clinique de L Europe ( Rouen) 1 3 tuniques: Intima : + interne: écoulement laminaire Média : intermédiaire:

Plus en détail

Autres lésions de la paroi

Autres lésions de la paroi Examen Ultrasonographique des Axes Artériels Cervico-Céphaliques Autres lésions de la paroi Les Carotides C Autres Lésions Michel Dauzat, Antonia Pérez-Martin, Iris Schuster-Beck, Gudrun Böge, Jérémy Laurent,

Plus en détail

Anévrysmes iliaques : épidémiologie, indications, traitement et résultats. B. POUSSIER Collège de Chirurgie Vasculaire 12 Mars 2005

Anévrysmes iliaques : épidémiologie, indications, traitement et résultats. B. POUSSIER Collège de Chirurgie Vasculaire 12 Mars 2005 Anévrysmes iliaques : épidémiologie, indications, traitement et résultats. B. POUSSIER Collège de Chirurgie Vasculaire 12 Mars 2005 Introduction Hors AAASR associés Rares si iliaques isolés Challenge chirurgical

Plus en détail

Amélioration de la prise en charge des patients adressés en explorations fonctionnelles vasculaires avant chirurgie cardiaque

Amélioration de la prise en charge des patients adressés en explorations fonctionnelles vasculaires avant chirurgie cardiaque Amélioration de la prise en charge des patients adressés en explorations fonctionnelles vasculaires avant chirurgie cardiaque EPP 01/09/2008 unité de médecine vasculaire M. Fontaine, B. Satger Introduction

Plus en détail

LA FIBRINOLYSE IN-SITU

LA FIBRINOLYSE IN-SITU LA FIBRINOLYSE IN-SITU Service de Chirurgie Vasculaire et Thoracique du CHU d Angers Pr ENON Par CABARET N. & RESNIER D. 1-Généralités DEFINITION -Méthode ayant pour but d accélérer la lyse physiologique

Plus en détail

Traumatismes iatrogènes de l artère fémorale secondaires à la pose du cathéter d hémodialyse

Traumatismes iatrogènes de l artère fémorale secondaires à la pose du cathéter d hémodialyse Traumatismes iatrogènes de l artère fémorale secondaires à la pose du cathéter d hémodialyse Àpropos de 4 cas H Naouli, R Zaghloul, H Jiber, A Bouarhroum Service de chirurgie vasculaire Pr Bouarhroum Abdellatif

Plus en détail

Techniques de reconstruction de la veine cave inférieure Laurent CHICHE

Techniques de reconstruction de la veine cave inférieure Laurent CHICHE Techniques de reconstruction de la veine cave inférieure Laurent CHICHE Service de Chirurgie Vasculaire CHU Pitié-Salpêtrière Paris, France Reconstruction de la veine cave inférieure Principales difficultés

Plus en détail

ITEM 208 : ISCHEMIE ARTERIELLE AIGUE DES MEMBRES COLLEGE DES ENSEIGNANTS DE CHIRURGIE ET DE MEDECINE VASCULAIRE

ITEM 208 : ISCHEMIE ARTERIELLE AIGUE DES MEMBRES COLLEGE DES ENSEIGNANTS DE CHIRURGIE ET DE MEDECINE VASCULAIRE Item 208 : Ischémie artérielle aiguë des membres (en dehors des traumatismes) : Diagnostiquer une ischémie aigue des membres, Identifier les situations d urgence et planifier leur prise en charge. 1. Introduction

Plus en détail

, 42 ans, sans FR cardio-vasculaire Douleur thoracique atypique depuis 7h ECG et troponine normaux

, 42 ans, sans FR cardio-vasculaire Douleur thoracique atypique depuis 7h ECG et troponine normaux Cas n 1, 42 ans, sans FR cardio-vasculaire Douleur thoracique atypique depuis 7h ECG et troponine normaux Cas n 2, 49 ans, hypercholestérolémie contrôlée Douleur thoracique atypique depuis 5h ECG et troponine

Plus en détail

ATELIER STENTS PERIPHERIQUES VASCULAIRES EUROPHARMAT 2013 JEUDI 10 OCTOBRE

ATELIER STENTS PERIPHERIQUES VASCULAIRES EUROPHARMAT 2013 JEUDI 10 OCTOBRE ATELIER STENTS PERIPHERIQUES VASCULAIRES EUROPHARMAT 2013 JEUDI 10 OCTOBRE INTRODUCTION Les techniques endovasculaires périphériques Principe: Traiter une lésion à distance, sous contrôle angiographique

Plus en détail

Dossier n 4. QUESTION 1 Quel diagnostic évoquez-vous en premier lieu, et pourquoi? Quel autre signe recherchez-vous à l examen clinique?

Dossier n 4. QUESTION 1 Quel diagnostic évoquez-vous en premier lieu, et pourquoi? Quel autre signe recherchez-vous à l examen clinique? Dossier n 4 Un homme de 66 ans vous est adressé par son médecin traitant devant la découverte lors d un examen systématique d une masse abdominale pulsatile et expansive. Ses antécédents se résument à

Plus en détail

Ischémie Aiguë de Membre 1/2. Ischémie de Membre. Ischémie Aiguë de Membre. Ischémie Aiguë de Membre 4/17/2013

Ischémie Aiguë de Membre 1/2. Ischémie de Membre. Ischémie Aiguë de Membre. Ischémie Aiguë de Membre 4/17/2013 Ischémie Aiguë de Membre Diplôme Inter-Universitaire d Echographie et Techniques Ultrasonores Module Echographie Appliquée à l Urgence 1/2 Ischémie de Membre L ischémie aiguë est une urgence thérapeutique

Plus en détail

ASA/ACCF/AHA/AANS/ACR/ASNR /CNS/SAIP/SCAI/SNIS/SVM/SVS

ASA/ACCF/AHA/AANS/ACR/ASNR /CNS/SAIP/SCAI/SNIS/SVM/SVS ASA/ACCF/AHA/AANS/ACR/ASNR /CNS/SAIP/SCAI/SNIS/SVM/SVS Recommandations dans la prise en charge des patients présentant sténose carotidienne ou vertébrale extra crânienne. Recommandations pour écho-doppler

Plus en détail

ISCHEMIE AIGUE des MEMBRES

ISCHEMIE AIGUE des MEMBRES ISCHEMIE AIGUE des MEMBRES Dr B.BELLENS CHU Brugmann 12.01.2010 Introduction Baisse brutale de la perfusion d un membre à l origine d une menace à court terme de sa viabilité et de sa fonction. Un phénomène

Plus en détail

EXAMEN DES ARTERES DES MEMBRES INFERIEURS PAR DOPPLER CONTINU

EXAMEN DES ARTERES DES MEMBRES INFERIEURS PAR DOPPLER CONTINU EXAMEN DES ARTERES DES MEMBRES INFERIEURS PAR DOPPLER CONTINU L examen des axes artériels des membres inférieurs en Doppler continu est le prolongement de l examen clinique, et le préambule à l examen

Plus en détail

ISCHÉMIE DISTALE -Traitement radiologique

ISCHÉMIE DISTALE -Traitement radiologique Bruxelle, 2011 ISCHÉMIE DISTALE -Traitement radiologique Alain RAYNAUD Clinique Alleray-Labrouste Paris, France Mécanismes de l'ischémie distale Trois mécanismes intriqués expliquent la survenue d une

Plus en détail

ISCHEMIE AIGUE DE MEMBRES

ISCHEMIE AIGUE DE MEMBRES ISCHEMIE AIGUE DE MEMBRES ISCHEMIE AIGUE DE MEMBRES Objectifs! Reconnaître et traiter précocement l ischémie! Mécanisme et cause de l obstruction! Revascularisation et sauvegarde du membre! Prévention

Plus en détail

Anévrismes de l aorte abdominale

Anévrismes de l aorte abdominale Anévrismes de l aorte abdominale Epidémiologie Prévalence des AAA d une population de 65-80ans 4% 7% hommes 2% femmes Circonstances de découverte Découverte fortuite Échographie abdominale TDM abdominal

Plus en détail

Ischémie mésentérique

Ischémie mésentérique Ischémie mésentérique Veineuse Artérielle Chronique: Angor Mésentérique Aigue Radiologie interventionnelle Pre-test Mr X 75 ans Arrêt des matière et des gaz avec élévation de la CRP dans les suite d une

Plus en détail

Contrôle Écho Doppler des angioplasties et des pontages artériels

Contrôle Écho Doppler des angioplasties et des pontages artériels Contrôle Écho Doppler des angioplasties et des pontages artériels JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier (Pr. Isabelle Quéré) 2 ème Partie Pontages périphériques prothétiques sus inguinaux

Plus en détail

PONTAGE FEMORO POPLITE & FEMORO JAMBIER

PONTAGE FEMORO POPLITE & FEMORO JAMBIER PONTAGE FEMORO POPLITE & FEMORO JAMBIER Madame, Monsieur, Les examens ont montré une atteinte importante de votre artère fémorale qui nécessite une intervention chirurgicale. Afin de prendre une décision

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES ANGIOPLASTIES DES MEMBRES INFERIEURS EN ECHODOPPLER DANS LE CADRE DE LA COOPERATION ENTRE PROFESSIONNELS DE SANTE

PRISE EN CHARGE DES ANGIOPLASTIES DES MEMBRES INFERIEURS EN ECHODOPPLER DANS LE CADRE DE LA COOPERATION ENTRE PROFESSIONNELS DE SANTE PRISE EN CHARGE DES ANGIOPLASTIES DES MEMBRES INFERIEURS EN ECHODOPPLER DANS LE CADRE DE LA COOPERATION ENTRE PROFESSIONNELS DE SANTE CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 M CHALIN, N BARAY, DR BENADIBA, DR

Plus en détail

Item n 131 : Artériopathie oblitérante de lʼaorte et des MI. Anévrisme de lʼaorte abdominale

Item n 131 : Artériopathie oblitérante de lʼaorte et des MI. Anévrisme de lʼaorte abdominale Définition Item n 131 : Artériopathie oblitérante de lʼaorte et des MI Anévrisme de lʼaorte abdominale Anévrisme : dilatation localisée de lʼaorte > 3 cm, avec perte de parallélisme des parois, dʼaspect

Plus en détail

ANEVRYSME DE L ARTERE POPLITEE

ANEVRYSME DE L ARTERE POPLITEE ANEVRYSME DE L ARTERE POPLITEE DEFINITION L AAP est une dilatation avec perte de parallélisme des parois de l artère poplitée atteignant au moins 2 fois le diamètre de l artère saine sus jacente, le diamètre

Plus en détail

transluminale (Artérites des membres inférieurs)

transluminale (Artérites des membres inférieurs) ! Angioplastie transluminale (Artérites des membres inférieurs) D. Bonnel* Les artérites des membres inférieurs constituent un problème de santé publique avec l apparition de 100 000 nouveaux cas par an

Plus en détail

artérite stade 2 fort de Leriche et Fontaine

artérite stade 2 fort de Leriche et Fontaine patient de 57 ans, hypertendu, alcoolo-tabagique, présentant une claudication intermittente d'apparition progressive, évaluée maintenant à 80-100 mètres. 1. quel(s) examen(s) allez-vous prescrire pour

Plus en détail

ISCHEMIE AIGUE D'ORIGINE ARTERIELLE, NON TRAUMATIQUE, DES MEMBRES INFERIEURES

ISCHEMIE AIGUE D'ORIGINE ARTERIELLE, NON TRAUMATIQUE, DES MEMBRES INFERIEURES Pr. Y. BENSAID ISCHEMIE AIGUE D'ORIGINE ARTERIELLE, NON TRAUMATIQUE, DES MEMBRES INFERIEURES - Etiologie - Physiopathologie - Diagnostic positif - Diagnostic différentiel - Paraclinique - Formes cliniques

Plus en détail

Artériopathie des membres inférieurs

Artériopathie des membres inférieurs Le dossier Traitements chirurgical et endovasculaire de l AOMI réalités Cardiologiques # 286_Avril 2012 Résumé : Cet article résume les modalités techniques, les indications et les principaux résultats

Plus en détail

LES LESIONS DU TRONC COMMUN. Julien Lemoine Clinique Pasteur Essey-lès-Nancy

LES LESIONS DU TRONC COMMUN. Julien Lemoine Clinique Pasteur Essey-lès-Nancy LES LESIONS DU TRONC COMMUN Julien Lemoine Clinique Pasteur Essey-lès-Nancy LE DIAGNOSTIC DE STENOSE DU TCG EST VITAL Les patients ayant une sténose du tronc commun (TC) ont un pronostic très péjoratif

Plus en détail

L artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI)

L artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) L artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) I Définition /généralités : Atteinte artérielle obstructive principalement liée à l athérosclérose, entraînant un rétrécissement de degré variable

Plus en détail

Sténoses Sévères des Abords Brachio-Basiliques avant Superficialisation

Sténoses Sévères des Abords Brachio-Basiliques avant Superficialisation Sténoses Sévères des Abords Brachio-Basiliques avant Superficialisation Quelle Stratégie Adopter avant Superficialisation? Que Faire? Sévère : aspect morphologique ou conséquences hémodynamiques Ne Rien

Plus en détail

Ensemble Pour Les Vaisseaux

Ensemble Pour Les Vaisseaux Ensemble Pour Les Vaisseaux Contrôle des ATL et de chirurgie dans l AOMI Dr Degeilh Service de médecine et chirurgie vasculaire CHU PURPAN TOULOUSE Complications des angioplasties : Pendant la procédure

Plus en détail

¹ Service de Radiologie Urinaire et Vasculaire Pav P ² Service de Chirurgie Vasculaire Pav M Hôpital Edouard Herriot CHU de LYON - France

¹ Service de Radiologie Urinaire et Vasculaire Pav P ² Service de Chirurgie Vasculaire Pav M Hôpital Edouard Herriot CHU de LYON - France ASPECTS ARTERIOGRAPHIQUES DE L ENDOFIBROSE ARTERIELLE DU SPORTIF DE HAUT NIVEAU John PALMA ¹ Olivier ROUVIERE ¹ Patrick FEUGIER 2 Jean-Michel CHEVALIER 2 ¹ Service de Radiologie Urinaire et Vasculaire

Plus en détail

Prise en charge thérapeutique d'une sténose d'une artère rénale : le point de vue du cardiologue

Prise en charge thérapeutique d'une sténose d'une artère rénale : le point de vue du cardiologue Arles 20-22 mai 2005 Prise en charge thérapeutique d'une sténose d'une artère rénale : le point de vue du cardiologue Antoine Faure, Strasbourg Réunion des jeunes néphrologues Réunion des jeunes cardiologies

Plus en détail

Sténoses de la bifurcation carotidienne (133b) Professeur Jean Luc MAGNE, Docteur Sébastien PENILLON, Docteur Carmine SESSA Mai 2005

Sténoses de la bifurcation carotidienne (133b) Professeur Jean Luc MAGNE, Docteur Sébastien PENILLON, Docteur Carmine SESSA Mai 2005 Sténoses de la bifurcation carotidienne (133b) Professeur Jean Luc MAGNE, Docteur Sébastien PENILLON, Docteur Carmine SESSA Mai 2005 Pré-requis : Athérosclérose, épidemiologie et physiopathologie (item

Plus en détail

PLAN ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE

PLAN ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE Centre Hospitalier Régional Universitaire de Lille Hôpital Cardiologique Clinique de Chirurgie Cardio-Vasculaire PLAN Définition de l anévrysme H. SOULARY (IBODE) C. MEURISSE (IADE) V. PERCQ (IADE) Etiologies

Plus en détail

En cours de procédure de CTO

En cours de procédure de CTO En cours de procédure de CTO Il faut savoir & pouvoir occlure si besoin: cas clinique Communication réalisée avec le soutien de l ARDRI R. Bourkaïb; P. Brenot & O. Ledref J-Y. Riou; C-Y. Angel Paris, le

Plus en détail

EXAMEN DE CONTROLE APRES CHIRURGIE DE L AORTE OU DES ARTERES INTRA ABDOMINALES

EXAMEN DE CONTROLE APRES CHIRURGIE DE L AORTE OU DES ARTERES INTRA ABDOMINALES EXAMEN DE CONTROLE APRES CHIRURGIE DE L AORTE OU DES ARTERES INTRA ABDOMINALES TECHNIQUE Conditions Générales : L examen doit être réalisé en véritable collaboration avec le chirurgien vasculaire et implique

Plus en détail

L ISCHÉMIE MÉSENTÉRIQUE CHRONIQUE. Martineau Chloé DES 02/2013

L ISCHÉMIE MÉSENTÉRIQUE CHRONIQUE. Martineau Chloé DES 02/2013 L ISCHÉMIE MÉSENTÉRIQUE CHRONIQUE Martineau Chloé DES 02/2013 Les enjeux Diagnostic difficile, fréquence en augmentation de cette pathologie méconnue Evolution en trois temps, angor mésentérique menant

Plus en détail

LE PATIENT DIABETIQUE EN CHIRURGIE VASCULAIRE : Vers une prise en charge de la tête au pied

LE PATIENT DIABETIQUE EN CHIRURGIE VASCULAIRE : Vers une prise en charge de la tête au pied LE PATIENT DIABETIQUE EN CHIRURGIE VASCULAIRE : Vers une prise en charge de la tête au pied Sabrina KIEFFER Infirmière, Service de Chirurgie Vasculaire Clinique de l Orangerie, Groupe Vitalia Congrès Nîmes

Plus en détail

LES ANEVRISMES DE L AORTE Dr DASSIER HEGP

LES ANEVRISMES DE L AORTE Dr DASSIER HEGP LES ANEVRISMES DE L AORTE Dr DASSIER HEGP Les anévrismes de l Aorte (AA) se traduisent par une rupture du parallélisme des bords de l Aorte. L étiologie la plus fréquente en est l athérome. Ils exposent

Plus en détail

Principes. Principes. Principes. Voies d abord vasculaires pour hémodialyse

Principes. Principes. Principes. Voies d abord vasculaires pour hémodialyse Voies d abord vasculaires pour hémodialyse Principes Abord vasculaires : facilement accessible (par le patient) Principes KT central : facilement accessible Principes Veine : facilement accessible (par

Plus en détail

BEHAGUE SYLVIA /GELLE TIPHANIE CHRU DE LILLE SERVICE DE CHIRURGIE VASCULAIRE PR.HAULON

BEHAGUE SYLVIA /GELLE TIPHANIE CHRU DE LILLE SERVICE DE CHIRURGIE VASCULAIRE PR.HAULON LE TRAITEMENT ENDOVASCULAIRE DE LA DISSECTION AORTIQUE THORACO-ABDOMINALE BEHAGUE SYLVIA /GELLE TIPHANIE CHRU DE LILLE SERVICE DE CHIRURGIE VASCULAIRE PR.HAULON LE TRAITEMENT ENDOVASCULAIRE DE LA DISSECTION

Plus en détail

25/04/2014 DELESTRE Anne-Sophie L3 Système cardiovasculaire Pr PIQUET 11 pages CR12 Artériopathie des troncs supra aortiques

25/04/2014 DELESTRE Anne-Sophie L3 Système cardiovasculaire Pr PIQUET 11 pages CR12 Artériopathie des troncs supra aortiques 25/04/2014 DELESTRE Anne-Sophie L3 Système cardiovasculaire Pr PIQUET 11 pages CR12 Artériopathie des troncs supra aortiques et des artères à destinée encéphalique Plan A. Introduction B. Connaître l'anatomie

Plus en détail

important athérome calcifié aorto-iliaque

important athérome calcifié aorto-iliaque Patient de 70 ans présentant une fièvre inexpliquée depuis 2 ans. Suivi pour une LMC. Apparition d une toux productive et d un syndrome inflammatoire biologique. Premier scanner réalisé sans IV. -foyers

Plus en détail

Angioplastie de l artère rénale:

Angioplastie de l artère rénale: Angioplastie de l artère rénale: Point de vue du radiologue F. Thouveny CHU - Angers Définition Revascularisation endovasculaire (vs chir) Succès équivalent à moyen terme Possible réintervention Moins

Plus en détail

Occlusion (très) longue fémorale superficielle

Occlusion (très) longue fémorale superficielle Occlusion (très) longue fémorale superficielle 48 ème Congrès du Collège Français de pathologie vasculaire Patrice de Cassin Massimiliano di Primio Giorgio Angelopoulos Unité de Radiologie Cardio-vasculaire

Plus en détail

important athérome calcifié aorto-iliaque

important athérome calcifié aorto-iliaque Patient de 70 ans présentant une fièvre inexpliquée depuis 2 ans. Suivi pour une LMC. Apparition d une toux productive et d un syndrome inflammatoire biologique. Premier scanner réalisé sans IV. Chloé

Plus en détail

Artériopathie : méthodes et indications de revascularisation. Julien GAUDRIC Pitié-Salpêtrière, Paris.

Artériopathie : méthodes et indications de revascularisation. Julien GAUDRIC Pitié-Salpêtrière, Paris. Artériopathie : méthodes et indications de revascularisation Julien GAUDRIC Pitié-Salpêtrière, Paris. L ARTERIOPATHIE DIABETIQUE Généralités Artérite jambière Atteinte associée de l AFP N empêche pas

Plus en détail

Dr.B.SAFOU, Sémiologie médicale. Principales explorations cardiaques

Dr.B.SAFOU, Sémiologie médicale. Principales explorations cardiaques Principales explorations cardiaques 1 Introduction : Nombreux examens : 1. Electrocardiogramme: ECG 2. La radiographie pulmonaire 3. L artériographie 4. Les échographies 5. Le doppler des vaisseaux 6.

Plus en détail

Dr Gilles Lerussi, Dr Reuben Veerapen, Dr Matthieu Guillou, Dr Jean Michel Radoux, Clinique Sainte Clotilde, Saint Denis

Dr Gilles Lerussi, Dr Reuben Veerapen, Dr Matthieu Guillou, Dr Jean Michel Radoux, Clinique Sainte Clotilde, Saint Denis Dr Gilles Lerussi, Dr Reuben Veerapen, Dr Matthieu Guillou, Dr Jean Michel Radoux, Clinique Sainte Clotilde, Saint Denis REUNION/ France METROPOLITAINE INTRODUCTION Spécificité AOMI chez le diabétique

Plus en détail

Rôle du traitement endovasculaire

Rôle du traitement endovasculaire Rôle du traitement endovasculaire dans l insuffisance artérielle des membres inférieurs selon les nouvelles directives européennes consensus Rev Med Suisse 2012 ; 8 : 1164-9 M. Roffi R. F. Bonvini M. Righini

Plus en détail

Ici, la thrombose s étend à l artère fémorale superficielle.

Ici, la thrombose s étend à l artère fémorale superficielle. L examen des axes artériels des membres inférieurs fait partie des principales indications de l écho-doppler, pour le dépistage de l artériopathie chronique oblitérante mais aussi, en urgence, pour le

Plus en détail

Étude anatomique des possibilités de by-pass entre la partie pétreuse de l artère carotide interne et l artère maxillaire

Étude anatomique des possibilités de by-pass entre la partie pétreuse de l artère carotide interne et l artère maxillaire Étude anatomique des possibilités de by-pass entre la partie pétreuse de l artère carotide interne et l artère maxillaire M. BÜYÜKMUMCU, M.E. ÜSTÜN, M. ŞEKER, A.K. KARABULUT AND Ý.Ý. UYSAL Introduction

Plus en détail

Bilan préthérapeutique des traitements percutanés des rétrécissements aortiques

Bilan préthérapeutique des traitements percutanés des rétrécissements aortiques des traitements percutanés des rétrécissements aortiques les questions du chirurgien les réponses du radiologue C GHEZ 1, M JOLIBERT 1, G LOUIS 1, D GRISOLI 2, T CUISSET 3 A JACQUIER 1, JM BARTOLI 1, G

Plus en détail

Thérapeutiques interventionnelles en pathologie vasculaire cérébrale

Thérapeutiques interventionnelles en pathologie vasculaire cérébrale Thérapeutiques interventionnelles en pathologie vasculaire cérébrale D.U. de pathologie mini-invasive; Bordeaux, 8 mars 2011 Dr Jérôme Berge, Service de neuroradiologie diagnostique et thérapeutique, Hôpital

Plus en détail

L angioplastie stenting carotidienne en 2012

L angioplastie stenting carotidienne en 2012 L angioplastie stenting carotidienne en 2012 Emmanuel Houdart Service de Neuroradiologie Hôpital Lariboisière Paris, France Athérome carotidien : 1 ère localisation de l athérome des artères cérébrales

Plus en détail

DETERSION ET PLAIES ARTERIELLES

DETERSION ET PLAIES ARTERIELLES BORDEAUX 2016 DETERSION ET PLAIES ARTERIELLES Docteur Thalie Traissac Centre Médico Chirurgical Maladies des Artères et des Veines Plaies Chroniques LE grand principe Pas de détersion si lésion sèche nécrotique

Plus en détail

HTA réno vasculaire Angioplastie de l artère rénale

HTA réno vasculaire Angioplastie de l artère rénale HTA réno vasculaire Angioplastie de l artère rénale Bernard Beyssen Radiologie cardio-vasculaire Paris et Neuilly sur Seine 10 juin 2015 Sténose athéromateuse de l artère rénale La prévalence augmente

Plus en détail

THESE. Laure AZEMA TRAITEMENT ENDOVASCULAIRE DES LESIONS ATHEROMATEUSES DU TREPIED FEMORAL

THESE. Laure AZEMA TRAITEMENT ENDOVASCULAIRE DES LESIONS ATHEROMATEUSES DU TREPIED FEMORAL UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE Année 2009 N 181 THESE Pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Qualification en : CHIRURGIE VASCULAIRE Par Laure AZEMA née le 11 février 1978, à Villeurbanne

Plus en détail

Cours niveau 1 CERF RI Vasculaire. H.Kobeiter CHU Henri Mondor

Cours niveau 1 CERF RI Vasculaire. H.Kobeiter CHU Henri Mondor Cours niveau 1 CERF RI Vasculaire H.Kobeiter CHU Henri Mondor ISCHEMIE : AIGUE, CRITIQUE, CHRONIQUE Aigue : Douleur Paresthésies Paralysie Pâleur Pas de Pouls Revascularisation immédiate ISCHEMIE : AIGUE,

Plus en détail

EVALUATION DE LA CHIRURGIE VASCULAIRE PAR

EVALUATION DE LA CHIRURGIE VASCULAIRE PAR EVALUATION DE LA CHIRURGIE VASCULAIRE PAR CŒLIOSCOPIE Avis sur les actes Classement CCAM : NC code : NC Juillet 2009 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis

Plus en détail

Syndromes aortiques aigus ( SAA)

Syndromes aortiques aigus ( SAA) Syndromes aortiques aigus ( SAA) Dissection aortique Hématome de paroi Ulcère pénétrant Dr Y JOBIC BREST Chenal de dissection «néochenal» Classification de De Bakey -Type I (40 à 60%) -Type II (10 à 15%)

Plus en détail

STENT BIORESORBABLE ETAT DES LIEUX. Antoine SAUGUET Clinique PASTEUR, Toulouse, France

STENT BIORESORBABLE ETAT DES LIEUX. Antoine SAUGUET Clinique PASTEUR, Toulouse, France STENT BIORESORBABLE ETAT DES LIEUX Antoine SAUGUET Clinique PASTEUR, Toulouse, France STENT RESORBABLE 4 ème révolution en angioplastie Stent nu Stent actif Angioplastie ballon A. Gruentzig Stents résorbables

Plus en détail

Traitement ambulatoire des lésions du pied diabétique en JIFA 2014 Docteur Frédéric Mercier

Traitement ambulatoire des lésions du pied diabétique en JIFA 2014 Docteur Frédéric Mercier Traitement ambulatoire des lésions du pied diabétique en 2014 JIFA 2014 Docteur Frédéric Mercier Prévalence du diabète France 4,4% en 2007 (INSEE) Inde et Chine 17 % et 12% Katar, Koweit, Emirats Arabes

Plus en détail

Anévrysmes de l aorte abdominale (131a) Professeur Jean-Luc MAGNE, Docteur Carmine SESSA, Docteur Sébastien PENILLON Mai 2005

Anévrysmes de l aorte abdominale (131a) Professeur Jean-Luc MAGNE, Docteur Carmine SESSA, Docteur Sébastien PENILLON Mai 2005 Anévrysmes de l aorte abdominale (131a) Professeur Jean-Luc MAGNE, Docteur Carmine SESSA, Docteur Sébastien PENILLON Mai 2005 Pré-requis : Mots-clés : Anatomie de l'aorte et ses branches Histologie de

Plus en détail

ENDOPROTHESES CORONAIRES : quelles indications remboursées?

ENDOPROTHESES CORONAIRES : quelles indications remboursées? ENDOPROTHESES CORONAIRES : quelles indications remboursées? Dr Sandra Wisniewski, Service Pharmacie-Stérilisation, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Journée APHAL 9 juin 2015 Quelles données sources?

Plus en détail

135. Thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire

135. Thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire Sommaire 135. Thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire diagnostic, situations d urgence et prise en charge, attitude thérapeutique et suivi Points clés en imagerie Importance de bien poser l indication

Plus en détail

La maladie Coronaire

La maladie Coronaire La maladie Coronaire Les artères coronaires irriguent le muscle cardiaque La maladie athéromateuse Sténoses (rétrécissements) par des "plaques" composées de cholestérol et de plaquettes Toutes les artères

Plus en détail