Ulcère gastro-duodénal (UGD)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ulcère gastro-duodénal (UGD)"

Transcription

1 Ulcère gastro-duodénal (UGD) Perte de substance de la muqueuse gastrique ou duodénale Prévalence : 8% ulcère duodénal (3H / 1F) 2% ulcère gastrique (H > F) Hier maladie chronique exposée aux complications aujourd hui guéri à près de 90% en quelques semaines

2 Physio-pathologie ulcère gastrique jonction antro-fundique ulcère duodénal bulbe Localisation habituelle abrasion érosion exulcération ulcère vrai enduit fibrinoleucocytaire histologie oedème muqueuse sous-muqueuse musculeuse

3 Etiologie -! Infection à Helicobacter Pylori % des ulcères gastro-duodénaux -! Anti-Inflammatoires Non Stéroïdiens 25 % des ulcères gastriques, 5 % des ulcères duodénaux - Syndrome de Zollinger-Ellison Rare (Tumeur pancréatique hypersécrétrice de gastrine) -! Autres facteurs de déséquilibre entre agents protecteurs et agents agresseurs de la muqueuse

4 Physio-pathologie Hélicobacter pylori mucus - Bactérie gram - spiralée, flagellée - 30 à 40 % de la population sont + - Infection surtout dans l enfance - Fréquence fonction des conditions d hygiène -! Mode de propagation discuté -! Vit dans l estomac grâce * à son enfouissement dans le mucus cellules épithéliales neutrophile gastrite plasmocyte réaction immunitaire * à la présence d une uréase NH 2 -- C -- NH 2 + H 2O ===> NH 3 + CO 2 II O uréase

5 Clinique Syndrome ulcéreux -! Douleur épigastrique (type crampe,torsion) * A distance des repas, calmée par l alimentation * Quotidienne, souvent nocturne * Evoluant par poussées (durée et fréquence variables) entrecoupées de rémissions complètes + longues! Symptomatologies atypiques - Asymptomatique - Brûlures épigastriques - Etat dyspeptique - Douleurs abdominales atypiques - Intolérance à certains aliments (épicés par ex)

6 Clinique Complications - Hémorragies +++ ==> Hématémèse, Méléna - Perforation URGENCE chirurgicale * Douleur aiguë * Pneumopéritoine * Péritonite - Sténose pyloro-duodénale (tardive et rare actuellement) * Vomissements non biliaires, habituellement longtemps après les repas * deshydratation - Cancer : de 1 à 5 % des Ulcères gastriques!

7 Clinique Syndrome de Zollinger-Ellison! -! Forme ulcéreuse rare mais grave (20 % de survie à 5 ans) par tumeur pancréatique sécrétrice de gastrine -! Douleur intense et résistante -! Diarrhée, stéatorrhée -! Amaigrissement, altération de l état général -! Risque accru d hémorragie et de perforation -! Malabsorption intestinale

8 Examens paracliniques Endoscopie digestive haute pylore! U.D! Ulcère duodénal! Ulcère gastrique

9 Examens paracliniques Recherche d Helicobacter pylori Tests directs culture biopsie Pronto Dry! ph 13 CO2 test rapide à l uréase histologie 13 C-urée 13 C stable, non radioactif INFAI! ou HELI-KIT! Tests indirects urée inchangée dans l urine NH4 + H pylori uréase 13 CO3H - test respiratoire anticorps circulants

10 Traitement Objectifs - Diminuer la sécrétion acide - Accélérer la cicatrisation - Prévenir les récidives et les complications! Mesures hygiéno-diététiques - Régime alimentaire équilibré sans alcool ni épices - Eviter AINS et aspirine - Proscrire au maximum le tabac - Eviction des facteurs de stress!

11 Traitement Médicaments - UGD à Helicobacter pylori (Toujours pas de vaccin en 2008) * Trithérapie de 7 jours : 1 IPP (forte dose) : oméprazole, lansoprazole, pantoprazole 2 ABT : amoxicilline, clarithromycine, métronidazole * + IPP (dose normale) pendant 3-5 semaines * contrôle de l éradication 3 à 4 semaines après la fin du traitement - UGD sans Helicobacter pylori * Protecteurs de la muqueuse sucralfate = sucrose octasulfate d Al (ULCAR KEAL ) pour couche protectrice sur le cratère ulcéreux * Anti-H2 ou IPP en traitement prolongé (4-8 semaines)

12 Traitement Chirurgie De moins en moins fréquente, essentiellement pour complications - Gastrectomie des 2/3, vagotomie tronculaire (UG) - Antrectomie, Pyloroplastie, Vagotomie hypersélective (UD) X branche ant. branche post. vagotomie tronculaire antrectomie pyloroplastie

Dr Gilbert ZEANANDIN Pôle Digestif Archet II CHU Nice

Dr Gilbert ZEANANDIN Pôle Digestif Archet II CHU Nice Dr Gilbert ZEANANDIN Pôle Digestif Archet II CHU Nice DEFINITION Perte de substance non tumorale de la muqueuse gastrique ou duodénale avec atteinte de la musculeuse EPIDEMIOLOGIE Ulcère duodénal Ulcère

Plus en détail

FMC du Boischaut Sud La Châtre 15 mai Helicobacter Pylori J L DUJARDIN

FMC du Boischaut Sud La Châtre 15 mai Helicobacter Pylori J L DUJARDIN FMC du Boischaut Sud La Châtre 15 mai 2012 Helicobacter Pylori J L DUJARDIN Barry et Robin Prix Nobel Médecine en 2005 I Identité du germe Bactérie gram négatif à flagelles, non invasive, spécifique du

Plus en détail

Nouvelles recommandations sur la prise en charge des patients infectés par Hélicobacter pylori.

Nouvelles recommandations sur la prise en charge des patients infectés par Hélicobacter pylori. Nouvelles recommandations sur la prise en charge des patients infectés par Hélicobacter pylori. Docteur Olivier COATMEUR Hôpital privé la Châtaigneraie - BEAUMONT Introduction Hélicobacter pylori découverte

Plus en détail

Helicobacter Pylori. Dr J L DUJARDIN FMC La Châtre GMBS 07/01/ 2014 «Le Lion d Argent»

Helicobacter Pylori. Dr J L DUJARDIN FMC La Châtre GMBS 07/01/ 2014 «Le Lion d Argent» Helicobacter Pylori Dr J L DUJARDIN FMC La Châtre GMBS 07/01/ 2014 «Le Lion d Argent» Barry et Robin Prix Nobel Médecine en 2005 I Identité du germe Bactérie gram négatif non invasive spécifique du mucus

Plus en détail

TOUT sur HELICOBACTER PYLORI

TOUT sur HELICOBACTER PYLORI TOUT sur HELICOBACTER PYLORI Les Jeudis de l Europe Le 10 avril 2008 Docteur Hubert REBAUDET INTRODUCTION Sujet d actualité avec le lancement de la campagne nationale d information HP : vit dans l estomac,

Plus en détail

Epreuve de DCP Principal 1 du 20/06/2016

Epreuve de DCP Principal 1 du 20/06/2016 Epreuve de DCP Principal 1 du 20/06/2016 DP3 Un patient de 24 ans est amené par sa compagne aux urgences à 6h du matin pour des douleurs abdominales violentes. On note une amydalectomie dans l enfance.

Plus en détail

Les pathologies gastro-intestinales

Les pathologies gastro-intestinales Cours 27 avril 2009 Les pathologies gastro-intestinales I. Généralités : A. La consultation : Le médecin doit avant tout déterminer l origine de la plainte du patient. L anamnèse : On recueille les informations

Plus en détail

l ulcère gastro-duodénal

l ulcère gastro-duodénal Traitements médicamenteux de l ulcère gastro-duodénal E. CHAUZIT Département de Pharmacologie - Université Bordeaux 2 Cours de Pharmacologie Spécialisée Plan Introduction Physiopathologie Épidémiologie

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 7 juillet 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 7 juillet 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 7 juillet 2004 Suite à la demande du ministre chargé de la santé et de la sécurité sociale, la Commission a réexaminé les spécialités

Plus en détail

22/12/2009 PLAN CHIRURGIE DE L OESOPHAGE PATHOLOGIE BENIGNE DIVERTICULE DE ZENCKER PATHOLOGIE BENIGNE PATHOLOGIE TUMORALE MALIGNE

22/12/2009 PLAN CHIRURGIE DE L OESOPHAGE PATHOLOGIE BENIGNE DIVERTICULE DE ZENCKER PATHOLOGIE BENIGNE PATHOLOGIE TUMORALE MALIGNE PLAN PATHOLOGIE BENIGNE CHIRURGIE DE L OESOPHAGE PATHOLOGIE TUMORALE MALIGNE PATHOLOGIE TRAUMATIQUE 15/01/07 2 PATHOLOGIE BENIGNE DIVERTICULE DE ZENCKER DIVERTICULES DE L ŒSOPHAGE (diverticule de Zencker

Plus en détail

Pathologies digestives

Pathologies digestives Pathologies digestives Plan du cours Indications de la FOGD en gériatrie Traitements IPP et recommandations RGO UGD H. pylori CAT devant cytolyse et cholestase Hépatite médicamenteuse, virale Obstacles

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DE BONNE PRATIQUE LES ANTISECRETOIRES GASTRIQUES CHEZ L ADULTE

RECOMMANDATIONS DE BONNE PRATIQUE LES ANTISECRETOIRES GASTRIQUES CHEZ L ADULTE RECOMMANDATIONS DE BONNE PRATIQUE LES ANTISECRETOIRES GASTRIQUES CHEZ L ADULTE Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé 143-147 boulevard Anatole France 93285 Saint- Denis Cedex PRINCIPAUX

Plus en détail

HELICOBACTER EN 2016 DIAGNOSTIC ET PRISE EN CHARGE. Dr LOEVE

HELICOBACTER EN 2016 DIAGNOSTIC ET PRISE EN CHARGE. Dr LOEVE HELICOBACTER EN 2016 DIAGNOSTIC ET PRISE EN CHARGE Dr LOEVE Samedi 16 janvier 2015 QCM 1 Quelle est la prevalence mondiale d infection à helicobacter pylori? A B C D E 10% 30% 50% 70% 90% 2 QCM 1: réponse(s)

Plus en détail

H. pylori Le traquer, le traiter. D. Lamarque Hôpital Ambroise Paré Boulogne Billancourt

H. pylori Le traquer, le traiter. D. Lamarque Hôpital Ambroise Paré Boulogne Billancourt H. pylori Le traquer, le traiter D. Lamarque Hôpital Ambroise Paré Boulogne Billancourt Circonstances diagnostiques Indication à une endoscopie digestive haute: 90% des cas Biopsies systématiques de la

Plus en détail

Maux d estomac? Et si vous étiez infecté par la bactérie Helicobacter pylori?

Maux d estomac? Et si vous étiez infecté par la bactérie Helicobacter pylori? Maux d estomac? Et si vous étiez infecté par la bactérie Helicobacter pylori? Comment savoir si vous êtes atteint d une infection à Helicobacter pylori? TAPEZ ICI POUR VOIR LE PRODUIT Généralités sur la

Plus en détail

Conseil de pratique. Infection à Helicobacter pylori de l adulte

Conseil de pratique. Infection à Helicobacter pylori de l adulte Conseil de pratique Infection à Helicobacter pylori de l adulte Rédacteurs : Jean-Charles Delchier, Anne Courillon-Mallet, Dominique Lamarque Relecteurs : Philippe Aygalenq, Christophe Burucoa, Jean Dominique

Plus en détail

BONNAL Thomas HERAL Virginie ULCÈRE GASTRO-DUODENAL

BONNAL Thomas HERAL Virginie ULCÈRE GASTRO-DUODENAL BONNAL Thomas HERAL Virginie ULCÈRE GASTRO-DUODENAL LE SYSTÈME RÉEL Le microbiote intestinal 100 000 milliards de bactéries dans la flore commensale La plupart sont anaérobies strictes Dans le duodénum

Plus en détail

Item n 290 : Gastrite et maladie ulcéreuse gastroduodénale

Item n 290 : Gastrite et maladie ulcéreuse gastroduodénale ENSEIGNEMENT D HEPATO-GASTROENTEROLOGIE Item n 290 : Gastrite et maladie ulcéreuse gastroduodénale Vendredi 10 décembre 2010 Faculté de Médecine Lyon-Sud Charles Mérieux Pr S NANCEY stephane.nancey@chu-lyon.fr

Plus en détail

Traitement de l infection à. Helicobacter pylori en. Algérie

Traitement de l infection à. Helicobacter pylori en. Algérie Traitement de l infection à Helicobacter pylori en Algérie N. Matougui 1-2, D. Boutarene 1-2,ML. Boudjella 1-2, F. Mouffok 2, A. Bouhadef 2, K Bouzid 1-2. Touchène B 1-2 1 Service de Médecine Interne,

Plus en détail

Maladie ulcéreuse gastroduodénale en Pr Saffar H Service de gastro-entérologie EPS de Monastir

Maladie ulcéreuse gastroduodénale en Pr Saffar H Service de gastro-entérologie EPS de Monastir Maladie ulcéreuse gastroduodénale en 2015 Pr Saffar H Service de gastro-entérologie EPS de Monastir 1- Prévalence : - 10 % pop générale - UD / UG : 7 à 8 2- Sex ratio - UD = 3/1. - UG = 1. 3- Age : - âge

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE EPIDEMIOLO ULCERE ULCERE DUODENAL DUODEN GASTRIQUE

EPIDEMIOLOGIE EPIDEMIOLO ULCERE ULCERE DUODENAL DUODEN GASTRIQUE LA MALADIE ULCÉREUSE GASTRO- DUODÉNALE SOMMAIRE DEFINITION EPIDEMIOLOGIE MECANISMES D APPARITION SYMPTOMES COMPLICATIONS MOYENS DIAGNOSTIQUES TRAITEMENTS COUT DE LA PRISE EN CHARGE DES ULCERES GASTRODUODENAUX

Plus en détail

Anatomie Pathologique

Anatomie Pathologique Anatomie Pathologique 5 cours magistraux Œsophage estomac Intestin grêle et colon Foie Voies biliaires et pancréas Tumeurs digestives 1 ED 2h à préparer : 5 observations, en ligne 3 semaines avant Répondre

Plus en détail

Cas clinique

Cas clinique Cas clinique Une femme de 33 ans a consulté pour des épigastralgies d apparition aigues remontant à une semaine. Il s agit d une douleur continue irradiant vers le dos, ne varie pas avec la position ou

Plus en détail

J'ai un ulcère gastroduodénal

J'ai un ulcère gastroduodénal J'ai un ulcère gastroduodénal L ulcère gastroduodénal est une pathologie assez répandue, dont la fréquence diminue grâce aux traitements la plupart du temps efficaces. Sans traitement, il y a un risque

Plus en détail

RGO et traitements par IPP chez les sujets âgés

RGO et traitements par IPP chez les sujets âgés RGO et traitements par IPP chez les sujets âgés Les questions autour du RGO Histoire naturelle? Physiopathologie? Symptômes? Diagnostic? Test thérapeutique aux IPP? Traitement symptomatique? Traitement

Plus en détail

MALADIE ULCEREUSE GASTRO-DUODENALE (MUGD)

MALADIE ULCEREUSE GASTRO-DUODENALE (MUGD) I. ANATOMOPATHOLOGIE * L ulcère gastro-duodénal (UGD) se définit comme une perte de substance de la paroi gastrique ou duodénale atteignant en profondeur la musculeuse. Lors de la guérison il se constitue

Plus en détail

Médicaments du tube digestif

Médicaments du tube digestif Médicaments du tube digestif IFSI 8 avril 2016 Ivan Berlin Département de pharmacologie Hôpital Pitié-Salpêtrière Université P. & M. Curie, Faculté de médecine - INSERM 1178, Code de lecture A savoir A

Plus en détail

Hélicobacter pylori. Dr BAAMRANI Manal Gastro-entérologue CHR Tétouan

Hélicobacter pylori. Dr BAAMRANI Manal Gastro-entérologue CHR Tétouan Hélicobacter pylori Dr BAAMRANI Manal Gastro-entérologue CHR Tétouan Helicobacter pylori Bactérie spiralée gram négatif Colonise exclusivement l estomac humain Cause de 90% des UD et 80% des UG Cause de

Plus en détail

Ulcère gastrique et duodénal. Gastrite

Ulcère gastrique et duodénal. Gastrite Ulcère gastrique et duodénal. Gastrite I. Ulcère gastrique et duodénal II. Gastrite OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Diagnostiquer un ulcère gastrique, un ulcère duodénal, une gastrite. Identifier les situations

Plus en détail

Helicobacter pylori. Matthieu Eveillard UFR SPIS, Université d Angers Laboratoire de bactériologie, CHU Angers

Helicobacter pylori. Matthieu Eveillard UFR SPIS, Université d Angers Laboratoire de bactériologie, CHU Angers Helicobacter pylori Matthieu Eveillard UFR SPIS, Université d Angers Laboratoire de bactériologie, CHU Angers Plan - Introduction - Habitat et épidémiologie - Pouvoir pathogène - Physiopathologie - Diagnostic

Plus en détail

Le diagnostic des infections à Helicobacter pylori (V. JACOMO - Avril 14)

Le diagnostic des infections à Helicobacter pylori (V. JACOMO - Avril 14) Le diagnostic des infections à Helicobacter pylori (V. JACOMO - Avril 14) Helicobacter pylori est un bacille à Gram négatif hélicoïdal, très mobile, caractérisé par Warren et Marshall en 1983, dont les

Plus en détail

Les questions autour du RGO. Histoire naturelle 30/01/2014

Les questions autour du RGO. Histoire naturelle 30/01/2014 Les questions autour du RGO RGO et traitements par IPP chez les sujets âgés Histoire naturelle? Physiopathologie? Symptômes? Diagnostic? Test thérapeutique aux IPP? Traitement symptomatique? Traitement

Plus en détail

Introduction : Résistance au traitement médical : Complications des ulcères duodénaux :

Introduction : Résistance au traitement médical : Complications des ulcères duodénaux : Complications des ulcères gastroduodénaux Introduction : Les ulcères gastroduodénaux peuvent avoir une évolution favorable ou défavorable (entrainant des complications). Les principales complications sont

Plus en détail

PRINCIPES THERAPEUTIQUES D UN LYMPHOME GASTRIQUE

PRINCIPES THERAPEUTIQUES D UN LYMPHOME GASTRIQUE PRINCIPES THERAPEUTIQUES D UN LYMPHOME GASTRIQUE Fédération Francophone de Cancérologie Digestive Strasbourg, 16 octobre 2015 Luc-Matthieu FORNECKER Service d Oncologie et d Hématologie Hôpitaux Universitaires

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 26 juin 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 26 juin 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 26 juin 2002 Examen du dossier des spécialités inscrites à compter du 25 février 2001 (avis de renouvellement - JO du 5 avril 2001)

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 24 avril Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de trois ans

AVIS DE LA COMMISSION. 24 avril Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de trois ans COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 24 avril 2002 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de trois ans par arrêté du 19 octobre 1998 - (J.O. du 28

Plus en détail

PERTINENCE DES SOINS. Traitement de l infection par Helicobacter pylori chez l adulte. Mai 2017

PERTINENCE DES SOINS. Traitement de l infection par Helicobacter pylori chez l adulte. Mai 2017 PERTINENCE DES SOINS Traitement de l infection par Helicobacter pylori chez l adulte Mai 2017 L infection à Helicobacter pylori (H. pylori) joue un rôle majeur dans le développement des ulcères gastroduodénaux

Plus en détail

33-Year-Old-Woman With Epigastric Pain and Hematemesis. William R. Miranda, MD; Jolene M. Smith, DO; and M. Caroline Burton, MD

33-Year-Old-Woman With Epigastric Pain and Hematemesis. William R. Miranda, MD; Jolene M. Smith, DO; and M. Caroline Burton, MD 33-Year-Old-Woman With Epigastric Pain and Hematemesis William R. Miranda, MD; Jolene M. Smith, DO; and M. Caroline Burton, MD Une femme âgée de 33 ans avec antécédents de dépression a été admise au mayo

Plus en détail

Item 290 : Ulcère gastrique et duodénal : Gastrite : argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient

Item 290 : Ulcère gastrique et duodénal : Gastrite : argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient Chapitre 12: LES MEDICAMENTS DES PATHOLOGIES DIGESTIVES : LES INHIBITEURS DE LA POMPE A PROTONS Item 290 : Ulcère gastrique et duodénal : Gastrite : argumenter l attitude thérapeutique et planifier le

Plus en détail

Cancer de l estomac. Pr M.B.BENKADA

Cancer de l estomac. Pr M.B.BENKADA Cancer de l estomac Pr M.B.BENKADA INTRODUCTION Cancer très fréquent dans le monde CARACTERES parfois endemique(asie) Cancer distale diminue/proximal augmente RAPPEL ANATOMIQUE Etiopathogénie Environnement

Plus en détail

Item 290 Ulcère gastrique et duodénal. Gastrite

Item 290 Ulcère gastrique et duodénal. Gastrite CDU_Chap30.fm Page 1 Jeudi, 30. avril 2009 5:04 17 Item 290 Ulcère gastrique et duodénal. Gastrite I U 30 I. ULCÈRE GASTRIQUE ET DUODÉNAL II. GASTRITE Objectifs pédagogiques Diagnostiquer un ulcère gastrique,

Plus en détail

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale + Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive ED DCEM1 23 octobre 2006 patient médecin en charge du patient

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 18 décembre 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 18 décembre 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 18 décembre 2002 INEXIUM 20 mg et 40 mg, comprimés gastro-résistants (Boîtes de 7, 14 et 28 comprimés) Laboratoires ASTRAZENECA

Plus en détail

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale + Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive ED DCEM1 20 octobre 2008 patient médecin en charge du patient

Plus en détail

QUESTIONS ISOLEES QCM

QUESTIONS ISOLEES QCM Les «200 questions isolées QCM» incontournables Les fiches flash QCM essentielles Les dernières conférences de consensus et recommandations en QCM 200 QUESTIONS ISOLEES QCM EN HEPATO-GASTROLOGIE ENTEROLOGIE

Plus en détail

Séquelles fonctionnelles de la chirurgie des cancers de la jonction oeso-gastrique. Eric Lerebours Rouen

Séquelles fonctionnelles de la chirurgie des cancers de la jonction oeso-gastrique. Eric Lerebours Rouen Séquelles fonctionnelles de la chirurgie des cancers de la jonction oeso-gastrique Eric Lerebours Rouen Conflits d intérêt Aucun conflit d intérêt sur le thème de l exposé Les séquelles fonctionnelles

Plus en détail

Sémiologie œsophagienne et gastrique. Dr TERNIFI

Sémiologie œsophagienne et gastrique. Dr TERNIFI Sémiologie œsophagienne et gastrique Dr TERNIFI I) Généralités Tout d abord l aspect nutritionnel avec le poids du patient est très important. Dans certains cas comme par exemple la dysphagie on a certains

Plus en détail

Antiacides et antiulcéreux

Antiacides et antiulcéreux Université Saad Dahleb de Blida Département de pharmacie Cours de pharmacologie de 4ème année 2012-2013 Antiacides et antiulcéreux Dr Djellouli.S Maitre assistant en pharmacologie 1 Introduction La gastrite

Plus en détail

LA LETTRE D ACTUALITÉS

LA LETTRE D ACTUALITÉS LA LETTRE D ACTUALITÉS N 151 - Mai 2015 SOMMAIRE Infections à Helicobacter pylori 1) Sources - transmission - prévalence 2) Physiopathologie 3) Prise en charge 4) Quizz Le mot de la rédaction En France,

Plus en détail

TRAITEMENT ACTUEL DE LA MALADIE ULCEREUSE NON COMPLIQUEE

TRAITEMENT ACTUEL DE LA MALADIE ULCEREUSE NON COMPLIQUEE 5 e FORUM Régional Est de l omnipraticien Oum El Bouaghi, le 04 Novembre 2010 TRAITEMENT ACTUEL DE LA MALADIE ULCEREUSE NON COMPLIQUEE Dr S.Cheraitia Service de Gastro-entérologie,Pr H.Asselah EPH Bologhine

Plus en détail

La réduction de la sécrétion gastrique acide. Objectif thérapeutique essentiel et incontournable dans le traitement de certaines maladies:

La réduction de la sécrétion gastrique acide. Objectif thérapeutique essentiel et incontournable dans le traitement de certaines maladies: Introduction La réduction de la sécrétion gastrique acide Objectif thérapeutique essentiel et incontournable dans le traitement de certaines maladies: - MUGD - RGO ± œsophagite peptique - Lésions GD induites

Plus en détail

Diagnostic des Hypergastrinémies

Diagnostic des Hypergastrinémies Diagnostic des Hypergastrinémies Mr Baa Brahim, 55 ans, d'origine algérienne. 06.2005 : - douleurs épigastr. quotidiennes depuis 15 j, post-prandiales nocturnes Antécédents : - chirurgie gastrique (?)

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 janvier 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 janvier 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 18 janvier 2006 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 05/08/2000 par arrêté du 16/12/2000 CYTOTEC 200 microgrammes, comprimé

Plus en détail

Indiquer les étapes de la démarche diagnostique devant un des signes d appel d une maladie gastroduodénale

Indiquer les étapes de la démarche diagnostique devant un des signes d appel d une maladie gastroduodénale 2. Estomac Date de publication : décembre 2003 sémiologie et explorations gastroduodénales gastrites maladie de Ménétrier ulcères duodénal et gastrique complications des ulcères cancers gastrectomie pathologie

Plus en détail

Définition. Sensation non douloureuse d arrêt des aliments dans la région

Définition. Sensation non douloureuse d arrêt des aliments dans la région Dysphagie Définition Sensation non douloureuse d arrêt des aliments dans la région Cervicale Rétro-sternale Épigastrique Apparaissant immédiatement après la déglutition Obstructions organiques ou fonctionnelles

Plus en détail

FOGD modalités, indications, biopsies Explorations fonctionnelles digestives : principaux examens à connaître et principales indications

FOGD modalités, indications, biopsies Explorations fonctionnelles digestives : principaux examens à connaître et principales indications FOGD modalités, indications, biopsies Explorations fonctionnelles digestives : principaux examens à connaître et principales indications FMC 17/4/14 Références Indication à visée diagnostique de l endoscopie

Plus en détail

Présenté par Audrey-Anne Goulet Résidente 1, UMF de Gatineau Le 29 avril 2009

Présenté par Audrey-Anne Goulet Résidente 1, UMF de Gatineau Le 29 avril 2009 Présenté par Audrey-Anne Goulet Résidente 1, UMF de Gatineau Le 29 avril 2009 À la fin de cette présentation, le participant devrait : Connaître un bon diagnostique différentiel de la dyspepsie Reconnaître

Plus en détail

Les anti-ulcéreux. Florian Lemaitre Service Pharmacologie - Pr Bellissant

Les anti-ulcéreux. Florian Lemaitre Service Pharmacologie - Pr Bellissant Les anti-ulcéreux Florian Lemaitre Service Pharmacologie - Pr Bellissant Plan Sécrétion gastrique Reflux Gastro-Oesophagien (RGO) Ulcère Gastro-Duodénal (UGD) Traitements anti-ulcéreux Cibles pharmacologiques

Plus en détail

Traitement des infections à H. pylori. D. Lamarque Hôpital Ambroise Paré Boulogne Billancourt

Traitement des infections à H. pylori. D. Lamarque Hôpital Ambroise Paré Boulogne Billancourt Traitement des infections à H. pylori D. Lamarque Hôpital Ambroise Paré Boulogne Billancourt Traitement de première ligne Consensus français révisé en 1999 Trithérapie standard de 7 jours : IPP-clarithromycine-amoxicilline

Plus en détail

Prise en charge du reflux gastro-œsophagien

Prise en charge du reflux gastro-œsophagien Pierre Renaudin Laboratoire de Pharmacie Clinique Année 2017-2018 Prise en charge du reflux gastro-œsophagien Généralités Recommandations Critères de choix thérapeutiques Optimisation thérapeutique Cas

Plus en détail

Helicobacter pylori: Actualités thérapeutiques en Jean-charles Delchier (Créteil)

Helicobacter pylori: Actualités thérapeutiques en Jean-charles Delchier (Créteil) Helicobacter pylori: Actualités thérapeutiques en 2012 Jean-charles Delchier (Créteil) CONFLITS D INTÉRÊT Jean-Charles Delchier: - Consultant laboratoire Aptalis - Intervenant laboratoire Mayoly Spindler

Plus en détail

Existe-t-il un bénéficie démontré des inhibiteurs de Cox-2 (versus les AINS classiques) en terme de toxicité digestive haute et basse

Existe-t-il un bénéficie démontré des inhibiteurs de Cox-2 (versus les AINS classiques) en terme de toxicité digestive haute et basse Existe-t-il un bénéficie démontré des inhibiteurs de Cox-2 (versus les AINS classiques) en terme de toxicité digestive haute et basse Stanislas Chaussade Université Paris Descartes Département médico chirurgical

Plus en détail

LES CANCERS DIGESTIFS

LES CANCERS DIGESTIFS LES CANCERS DIGESTIFS Les cancers digestifs n ont souvent pas de symptômes. Ils peuvent toucher tous les organes : œsophage, estomac, foie, pancréas, rectum, colon Cancer colorectal C est une transformation

Plus en détail

Infection à. Helicobacter chez l enfant

Infection à. Helicobacter chez l enfant Infection à Helicobacter chez l enfant 1 Introduction Clara 9 ans se plaint depuis quelques semaines de douleurs abdominales prédominantes dans la partie haute de l abdomen. Il n y a pas d horaire particulier

Plus en détail

PREVALENCE ET DIAGNOSTIC DU REFLUX GASTRO- OESOPHAGIEN - PLACE DE L ENDOSCOPIE ET DE LA PH-METRIE

PREVALENCE ET DIAGNOSTIC DU REFLUX GASTRO- OESOPHAGIEN - PLACE DE L ENDOSCOPIE ET DE LA PH-METRIE 1 PREVALENCE ET DIAGNOSTIC DU REFLUX GASTRO- OESOPHAGIEN - PLACE DE L ENDOSCOPIE ET DE LA PH-METRIE Dr Estelle SIRACH Service de Gastroentérologie et Nutrition CHU Rangueil TSA 50032 31059 Toulouse cedex

Plus en détail

Ulcères Gastro-Duodénaux item lol

Ulcères Gastro-Duodénaux item lol Ulcères Gastro-Duodénaux item 290... lol Maladie ulcéreuse = maladie chronique et récidivante. Il existe des ulcères aigus de stress. L ulcère bulbaire (UB) (bulbe = zone située juste après le pylore au

Plus en détail

Item 268 (ex item 280) Reflux gastro-œsophagien (RGO), chez le nourrisson, chez l'enfant et chez l'adulte. Hernie hiatale

Item 268 (ex item 280) Reflux gastro-œsophagien (RGO), chez le nourrisson, chez l'enfant et chez l'adulte. Hernie hiatale Item 268 (ex item 280) Reflux gastro-œsophagien (RGO), chez le nourrisson, chez l'enfant et chez l'adulte. Hernie hiatale Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Physiopathologie

Plus en détail

DYSPEPSIE. Maladie ulcéreuse et reflux Prise en charge en Monsieur A, 43 ans. Prise en charge

DYSPEPSIE. Maladie ulcéreuse et reflux Prise en charge en Monsieur A, 43 ans. Prise en charge Monsieur A, 43 ans consulte pour douleurs épigastriques Maladie ulcéreuse et reflux Prise en charge en 2012 Jean-Louis Frossard Service d hépato-gastro-entérologie HUG Jean-Luc Reny Service de médecine

Plus en détail

Les IPP. La fiche BUM juin 09 Et quelques ajouts

Les IPP. La fiche BUM juin 09 Et quelques ajouts Les IPP La fiche BUM juin 09 Et quelques ajouts Mes liens d intérêt Spécialiste en médecine générale, je déclare n avoir aucun lien, direct ou indirect, avec des entreprises ou établissements produisant

Plus en détail

Mylan a le plaisir de vous offrir cette carte Mémo Traitement personnelle

Mylan a le plaisir de vous offrir cette carte Mémo Traitement personnelle Mylan a le plaisir de vous offrir cette carte Mémo Traitement personnelle Le laboratoire Mylan est un acteur de santé incontournable en France et dans le monde. Notre ambition est de donner accès à des

Plus en détail

Avis 17 octobre 2012

Avis 17 octobre 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 17 octobre 2012 LANZOR 15 mg, gélule gastro-résistante B/1 flacon de 30 (CIP : 34009 340 960-0) B/15 (CIP : 34009 358 816-9) B/30 (CIP : 34009 345 490-2) LANZOR 30 mg,

Plus en détail

Vignette 3. Helicobacter

Vignette 3. Helicobacter Vignette 3 Josette Raymond Marc Bellaiche Helicobacter 1 Introduction Clara 9 ans se plaint depuis quelques semaines de douleurs abdominales prédominantes dans la partie haute de l abdomen. Il n y a pas

Plus en détail

UE 3 Hépato - Gastro Cours n 9 : Sémiologie : dysphagie, dyspepsie, nausées, vomissements

UE 3 Hépato - Gastro Cours n 9 : Sémiologie : dysphagie, dyspepsie, nausées, vomissements UE 3 Hépato - Gastro Pr Goujon Mardi 23 octobre, 14h Ronéotypeur : Yacine Touati (7) Ronéolecteur : Yanis Touati (10) UE 3 Hépato - Gastro Cours n 9 : Sémiologie : dysphagie, dyspepsie, nausées, vomissements

Plus en détail

Prise en charge de l'hélicobacter pylori en Dr Isabelle Bueres Dominguez 25 Octobre ans de la Clinique Saint Luc Bouge

Prise en charge de l'hélicobacter pylori en Dr Isabelle Bueres Dominguez 25 Octobre ans de la Clinique Saint Luc Bouge Prise en charge de l'hélicobacter pylori en 2014 Dr Isabelle Bueres Dominguez 25 Octobre 2014 40 ans de la Clinique Saint Luc Bouge Helicobacter pylori : histoire En 1875 : découverte d'une bactérie hélicoïdale

Plus en détail

Dyspepsie fonctionnelle Démarche diagnostique

Dyspepsie fonctionnelle Démarche diagnostique QUATRIEME JOURNEE ANNUELLE AUTOUR de la PATHOLOLOGIE FONCTIONNELLE DIGESTIVE Dyspepsie fonctionnelle Démarche diagnostique Objectifs: Définir la dyspepsie et les sous groupes Connaitre les causes de la

Plus en détail

Vieillissement digestif. Motricité Œsophage. Motricité Estomac. Motricité Colon. Vieillissement et motricité digestive. Œsophage. Pr N.

Vieillissement digestif. Motricité Œsophage. Motricité Estomac. Motricité Colon. Vieillissement et motricité digestive. Œsophage. Pr N. Vieillissement et motricité digestive Vieillissement digestif Pr N. SALLES Œsophage des amplitudes des contractions péristaltiques pression des sphincters sup et inf de l œsophage Diminution de la clairance

Plus en détail

QCM. Quels sont les mécanismes impliqués dans la physiopathologie de l ulcère gastrique?

QCM. Quels sont les mécanismes impliqués dans la physiopathologie de l ulcère gastrique? QCM Quels sont les mécanismes impliqués dans la physiopathologie de l ulcère gastrique? - Gastrite antrale à H pylori - Pangastrite à H pylori - Hypersécrétion acide gastrique - Baisse de la gastroprotection

Plus en détail

Vignette 3. Helicobacter

Vignette 3. Helicobacter Vignette 3 Josette Raymond Marc Bellaiche Helicobacter 1 Introduction Clara 9 ans se plaint depuis quelques semaines de douleurs abdominales prédominantes dans la partie haute de l abdomen. Il n y a pas

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 29 mai MOPRAL 20 mg, microgranules gastrorésistants en gélule B/7 B/14 et B/28

AVIS DE LA COMMISSION. 29 mai MOPRAL 20 mg, microgranules gastrorésistants en gélule B/7 B/14 et B/28 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 29 mai 2002 MOPRAL 20 mg, microgranules gastrorésistants en gélule B/7 B/14 et B/28 Laboratoires ASTRA FRANCE oméprazole Liste II

Plus en détail

Les médicaments du tube digestif

Les médicaments du tube digestif 3eme année Médecine Année universitaire: 2016-2017 Les médicaments du tube digestif A. Les anti ulcéreux et topiques gastro intestinaux : A. 1. physiologie-physiopathologie A. 1. 1.Histologie la séreuse

Plus en détail

Helicobacter. Pr ag Zribi Miled Meriam 4 ème année pharmacie

Helicobacter. Pr ag Zribi Miled Meriam 4 ème année pharmacie Helicobacter Pr ag Zribi Miled Meriam 4 ème année pharmacie 1 Historique Histoire des animaux observation de bactéries spiralées au sein de l estomac (milieu stérile??/acidité gastrique) Bizzozer Salmon

Plus en détail

CAS DE GASTRO-ENTÉROLOGIE. Dre. Jessica Ezri Unité de gastroentérologie et hépatologie pédiatrique DMCP CHUV 14 avril 2016

CAS DE GASTRO-ENTÉROLOGIE. Dre. Jessica Ezri Unité de gastroentérologie et hépatologie pédiatrique DMCP CHUV 14 avril 2016 CAS DE GASTRO-ENTÉROLOGIE Dre. Jessica Ezri Unité de gastroentérologie et hépatologie pédiatrique DMCP CHUV 14 avril 2016 Mustofa Adolescent de 15 ans originaire d Ethiopie, en Suisse depuis 7 jours (centre

Plus en détail

Il en a gros sur l estomac. Dr Karim AZIZ Service d Hépato-gastro-entérologie Pr Jean-Marie Péron CHU Purpan Toulouse

Il en a gros sur l estomac. Dr Karim AZIZ Service d Hépato-gastro-entérologie Pr Jean-Marie Péron CHU Purpan Toulouse Il en a gros sur l estomac Dr Karim AZIZ Service d Hépato-gastro-entérologie Pr Jean-Marie Péron CHU Purpan Toulouse Le 31 mars 2011 Mr B. 38 ans, se présente aux urgences pour des douleurs abdominales

Plus en détail

Dépistage de l infection à Helicobacter pylori

Dépistage de l infection à Helicobacter pylori 130 RECOMMANDATIONS EN SANTÉ PUBLIQUE Dépistage de l infection à Helicobacter pylori Pertinence et populations concernées Avril 2010-1 - Ces recommandations en santé publique sont téléchargeables sur www.has-sante.fr

Plus en détail

Dyspepsie : Quand et comment l'explorer?

Dyspepsie : Quand et comment l'explorer? 14 è me c o n g r è s n a t i o n a l d e l a S o c i é t é M a r o c a i n e d e n d o s c o p i e d i g e s t i v e «S M E D» Dyspepsie : Quand et comment l'explorer? Les 13 et 14 Mai 2016 Pr F. HADDAD,

Plus en détail

LES DOULEURS ABDOMINALES

LES DOULEURS ABDOMINALES Sémiologie digestive Année 2016 3émes années de médecine Dr KAHOUL FATIMA-ZOHRA-Clinique de Médecine interne LES DOULEURS ABDOMINALES I/ INTRODUCTION : La douleur abdominale est un motif fréquent de consultation.

Plus en détail

Université de Bordeaux DFGSM 3. Option Appareil Digestif. Janvier Durée : 30 minutes

Université de Bordeaux DFGSM 3. Option Appareil Digestif. Janvier Durée : 30 minutes Université de Bordeaux DFGSM 3 Option Appareil Digestif Janvier 2016 Durée : 30 minutes Le sujet est imprimé en recto/verso et comporte 5 pages (pages de garde comprises) et 17 QCM. Pensez à vous identifier

Plus en détail

Hémorragie digestive

Hémorragie digestive Hémorragie digestive Tableau clinique perte de sang : hématémèse, melena, perte de sang rouge par voie basse choc hémorragique anémie chronique ferriprive : voir anémie Anamnèse antécédents de maladie

Plus en détail

Reflux Gastro- Oesophagien

Reflux Gastro- Oesophagien Reflux Gastro- Oesophagien Item 280 Objectifs pédagogiques : diagnostiquer un reflux gastro-oesophagien et une hernie hiatale Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient Thomas

Plus en détail

Diagnostic bactériologique et moléculaire d Helicobacter pylori

Diagnostic bactériologique et moléculaire d Helicobacter pylori Diagnostic bactériologique et moléculaire d Helicobacter pylori M.N Korichi-Ouar 6 e Séminaire de Formation Continue de Pathologie Digestive Introduction L infection à Helicobacter pylori : infection bactérienne

Plus en détail

utilisation. LISTE II (tableau C)

utilisation. LISTE II (tableau C) 10mg FORMES ET PRÉSENTATIONS: Gastral 10 mg: microgranules gastrorésistants en gélule à 10 mg: boîte de 7 et de 14 gélules. Gastral 20 mg: microgranules gastrorésistants en gélule à 20 mg: boîte de 8,

Plus en détail

HEMORRAGIE DIGESTIVE

HEMORRAGIE DIGESTIVE Université Abou bakr Belkaid Tlemcen- faculté de médecine I-Definition II-Physiopathologie Janvier 2016 3éme année médecine Module de sémiologie HEMORRAGIE DIGESTIVE 1- Mécanisme de l hémorragie 2-Les

Plus en détail

AVIS. 7 septembre Examen de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 17 mars 2000 (JO du 14 novembre 2003)

AVIS. 7 septembre Examen de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 17 mars 2000 (JO du 14 novembre 2003) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 7 septembre 2005 Examen de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 17 mars 2000 (JO du 14 novembre 2003) TAGAMET 200 mg, comprimés effervescents (Boîte

Plus en détail

H pylori Actualités 2014

H pylori Actualités 2014 H pylori Actualités 2014 Jean-Charles Delchier Hôpital H Mondor,Créteil jean-charles.delchier@hmn.aphp.fr 1 Déclaration de liens d intérêt avec les industries de santé en rapport avec le thème de la présentation

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 8 juillet 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 8 juillet 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 8 juillet 2009 HELICOBACTER TEST INFAI POUR LES ENFANTS AGES DE 3 à 11 ANS 45 mg, poudre pour solution buvable Pot (polystyrène) B/1, avec kit de diagnostic (CIP : 383

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 2 mars 2005 Suite à la demande du ministre chargé de la santé et de la sécurité sociale, la Commission réexamine les spécialités suivantes : CANTABILINE

Plus en détail

TRAITEMENT MEDICAMENTEUX DE L HEMORRAGIE ULCEREUSE. Caroline BORIE Octobre 2007

TRAITEMENT MEDICAMENTEUX DE L HEMORRAGIE ULCEREUSE. Caroline BORIE Octobre 2007 TRAITEMENT MEDICAMENTEUX DE L HEMORRAGIE ULCEREUSE Caroline BORIE Octobre 2007 Traitement médical Remplissage vasculaire Transfusion sanguine (Hb

Plus en détail

LA CHIRURGIE DE L OBESITE (complications)

LA CHIRURGIE DE L OBESITE (complications) LA CHIRURGIE DE L OBESITE (complications) Dr LE PAGE Sébastien / Dr CENEDESE Alice Clinique St Vincent de Paul de BOURGOIN Maison des consultants Rappel des INDICATIONS de la CHIRURGIE Age > 18 ans (

Plus en détail