Lyon, mardi 10 décembre 2002! "#$%&"'"# &(

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lyon, mardi 10 décembre 2002! "#$%&"'"# &("

Transcription

1 é é Lyon, mardi 10 décembre 2002! "#$%&"'"# &(

2 - LEXSI - Méthodologies des audits sécurité - Formalisation des résultats - CF6 TELINDUS - Retour expérience sur tests intrusifs - ARKOON - Nouvelles menaces, nouvelles technologies

3 !"# $ % &'( ' ' ' ( )'' ' *! +,,!-* '.. /' ' $ 1'.'.+ %!"2,'. (. 3'

4 &%*!"& *!" "!"## 4 $%&"'(&" 4 )"*+ 4 *",'- 4 (*** 4 (* 4 (+.! *#/ )

5 01 Application Présentation Session Transport Réseau Liaison Physique "426 4) , 4 - +

6 ,

7 4470 TECHNIQUE )* **(!* "! 3',' ( -1 " )! " Réglementation ORGANISATION -

8 / / / /0 123*4 / *4 / *8 98,.:;7<.

9 7 &" &" *" =

10 6&/'"?*/*!"9 ; +1, - 5, - 2 Quotient d'insécurité ' 1 ' ' '+ ' ' ' '+ 2 '1 5. ' ( '(' 6 '.' ' '. &( ' ' &'+ $ & % 2 Débutant Hacker Expert Mercenaire 2 Court terme Moyen terme Eventuel >

11 6&/'"?*/*!"91 ; 400! 2 Quotient d'insécurité # ' 7+8 '6 ' 6 ' ' ' 5 9 ' 3 3, ' ' 1' 1 3,+ $ 1 % '1 1'5( $ % Débutant Hacker Expert Mercenaire Court terme Moyen terme Eventuel

12 ! 47!!!!"# "$!! % :; <

13 &"*!:*" &: 44 ;&< " = >88? 474 " >88? === " >88? >>> :

14 " ,0-1? crit ère 1 5 1A!"#! $ C % 0 A '5 > -'5? -'5 ( crit ère crit ère *1 -'5 crit ère 4 crit ère 3 Niveau de sécurité de la plateforme testée Moyenne des tests Intrusifs effectués par LEXSI en 2001 )

15 Organisation générale Sécurité des progiciels 4,0 Contrôles permanents externes aux services Suivi des incidents et contrôles programmés 3,00 3,51,45 1,71 Définition des règles sécurité et audit 2,49 0,58 Méthode de conduite de projet et de développement 3,0 Facteur sociaux - économiques 2,61 2,70 Les protocoles de réception des logiciels 2,5 Aménagement des locaux informatiques 2,71 2,0 2,30 Maintenance des matériels Sur sec 1,5 Contrôle d'accès aux locaux et surveillance et contrats d'assistance 3,00 1,50 Cible 1,0 Max Moyenne Suivi de l'exploitation Sauvegarde et contrôle systématique L'archivage désarchivage 2,32 2,51 1,85 0,5 0,0 2,35 0,85 Protection des données Sécurité contre le dégats des eaux 2,71 2,13 Sécurité des télécommunication 2,10 1,16 Equipement fiabilisant les configurations 1,28 Sécurité offerte par le matériel et logiciel de base 2,04 2,02 Plan et système de secours Le plan informatique et le plan sécurité Organisation utilisateurs informaticiens La qualification du personnel informatique 2,25 0,75 1,98 Equipement locaux contre pollutions Existence et respect consignes sécurité de sécurité physique Sécurité incendie +

16 : 44 // Note Globale des 15 dernières entreprises auditées Organisation de la Sécurité 2,50 Maximum = 2,23 2,00 Moyenne= 1,82 1,50 1,00 SITE 1 = 1,57 SITE 2 = 1,44 Minimum = 1,25 0,50 0,00,

17 3 <*< Facteur de sécurité SITE 1 SITE 2 1 Les systèmes et procédures de secours 0,31 0,84 2 Suivi des incidents et contrôles programmés 0,71 0,45 3 Les méthodes de gestion de projet et de développement 0,90 0,57 4 Les plans informatiques et de sécurité 0,60 0,65 5 La sécurité spécifique contre les dégâts des eaux 0,71 1,23 6 Le contrôle d'accès aux locaux et la surveillance 1,32 0,71 7 L'archivage désarchivage 1,20 0,72 8 Les consignes de sécurité physique 0,35 2,91 9 Les procédures de recette 0,94 2,00 *!**!! -

18 "3)D00 ).

19 =

20 >

21 , 3 )!! E $*FE$ G?.!!AHIHI::+" 4IBJB?HCIKAL02 M /0 KA?II NAA?CCHGHHHHE NAA?CCHGHHHK 00M /0 E OOO/ /0

22 Retour d expérience sur tests intrusifs Lyon, mardi 10 décembre 2002 CLUSIR

23 ! " # # $ %" # # " & ' (! ' ) * + ' ),((! ) ( ) -

24 ' Cartographie Tests intrusifs Exploitation Tests intrusifs Identification Scanning Information Veille Technologique Quelles actions prendre? Que dire des autres accès? Quelqu un peutil les exploiter? De nouvelles failles sur mes systèmes?

25 . / interlocuteur commercial Consultant Client R&D Usine Contrôle Business Unit Tests Intrusifs

26 0 (- - 1 // ' 1 - /2 /3 /- /3 + + / 1

27 / ' 3 63 / 4 - & +'! 2 ' 1 //// /- 1/

28 ' (! ' ) / 6 /' & /' ' + & /' / 1! 1 8 & 1 / $ 9 : ; ' / $ $ < ' 4 3 = = // " >? ' //

29 & 1+ Web Interco Internet FireWall DMZ Router Scan ligne RASPABX Firewall RTC / RNIS Mail Server Web Server Remote Access Server Interne Intranet serveur PABX

30 * + ' ) 12 % réussite Interco DMZ Internet Router 24 % réussite Scan ligne RASPABX Firewall RTC / RNIS 80 % réussite Mail Server Interne Web Server Intranet serveur Remote Access Server PABX

31 ,(( ' Equipements distants avec/sans mot de passe 12 % 88 % Avec auth. Sans auth

32 ,((! ' / PABX/Routeur 34 % 66 % Mot de passe par defaut Autre mot de passe

33 1 () " # # $ " # # " A A <? / / 3 1

34 - INTERNET Routeur Routeur DMZ DMZ Coupe-feu Serveur Messagerie Serveur Dédié trojan Coupe-feu Serveur Messagerie INTRANET CF6 INTRANET CLIENT Poste Ciblé // 1 B 6 C / A D E' ' A 6 F

35 Merci!! Questions?

36 é é Lyon, mardi 10 décembre 2002!"#$ %!&$

37 ARKOON : Nouvelles menaces, nouvelles technologies!""#$% & '

38 Hier Attaques exploitant les failles des protocoles de Niveau 3 Typiquement le protocole IP Attaques du type IP Spoofing Attaques exploitant les failles des protocoles de Niveau 4 Typiquement les protocoles TCP/UDP Attaques sophistiquées du type vols de sessions (hijacking)

39 Aujourd hui Attaques exploitant les failles des protocoles de Niveau 7 Protocoles applicatifs (serveurs WEB, serveurs DNS, clients messagerie) Attaques les plus nombreuses auxquelles les firewalls sont généralement perméables Virus hybrides Toutes les cibles - Propagation de plus en plus rapide par Internet via les s, les pages Web en utilisant les failles des outils de communication (

40 Demain Utilisation de flux «complexes» pour véhiculer les attaques : Visioconférence : H323, SIP Partage fichiers/chat : ICQ, MSN, Kazaa, Utilisation de HTTP comme un «protocole de transport» : SOAP DCOM/RPC Streaming )

41 Statistiques vulnérabilités remote (Source : ', + Autres OS + Stack IP ) '--- ' Applications (Serveur + Client) Plus de 86% des attaques sont d origine applicative Voir : *

42 %' Dépassement de buffer (Buffer overflow) Violation de protocole (non-conformité de commandes, de paramètres, ) Mauvaise configuration de serveurs (mot de passe faible, ) Trou de sécurité dans les applications (ex: Backdoor) +

43 Vulnérabilités HTTP. &( /.".0 1/ $ $ &()**+*,** &)**++-.

44 Vulnérabilités HTTP. &( 7%8. 9:&";< 1/ =9 3; 9>;:. $6, &()**+*--- &()**+*556,

45 Exemple NIMDA Mode de propagation multiple HTTP Serveur infecté IE Machine infecté IIS SMTP Netbios -

46 Exemple NIMDA Phase 1 : Le code viral de Nimda est envoyé via un Mail '

47 Exemple NIMDA Phase 2 : Le code viral se propage sur le poste utilisateur et sur le réseau local README.EXE README.EXE README.EXE README.EXE... README.EXE README.EXE README.EXE ''

48 Exemple NIMDA Phase 3 : Propagation du ver à travers la messagerie Internet Mail INTERNET README.EXE README.EXE Bernard README.EXE Christine Pierre '

49 Exemple NIMDA Phase 4 : Contamination des serveurs Web / INTERNET ADMIN.DLL Répertoire HTML README.EML README.EML README.EML README/EML POSTE CONTAMINE Serveur WEB '(

50 Exemple NIMDA Phase 5 : propagation à travers les navigateurs Internet Explorer GET //... README.EML Serveur WEB Infecté ')

51 &2? Phase 1 : Antivirus sur messagerie Phase 2 : Antivirus sur réseau local (postes de travail, serveurs) Phase 3 : Antivirus sur messagerie Phase 4 : Analyse applicative et détection d attaque sur flux HTTP Phase 5 : Antivirus sur HTTP Nécessité d une combinaison Antivirus + Filtrage applicatif '*

52 Stateful Proxy Avantages Débit Facilité d intégration Inconvénients Pas (ou très peu) d analyse applicative Avantages Analyse applicative Inconvénients Débit Difficulté d intégration '+

53 :'2#$% Moteur stateful évolué Suivi des sessions (table des connexions actives) Fonction avancée de déséquencement et analyse des couches OSI/3 (IP) et OSI/4 TCP/UDP/ICMP (Normes RFC) Analyseur de protocole applicatif Vérification «à la lettre» du respect des protocoles applicatifs (HTTP, FTP, SMTP, POP3, NNTP, DNS, IMAP4, RTSP, H323, Netbios) en fonction des normes RFC Restriction du champ protocolaire Limitation de certaines commandes à potentiel intrusif au regard de la politique de sécurité de l entreprise. Exemple : Commande «SITE» du protocole FTP Caractères «..» dans les requêtes du protocole HTTP '.

54 HTTP & FAST ( D ' /..0 7 / =2 #$%C%% / =2 #$%C%% 9: 2; 9 A70B3 : 9 ',

55 NIMDA & FAST Infection des serveurs IIS Les vulnérabilités utilisées par Nimda ne violent pas le protocole HTTP Utilisation de règles protocolaires (interdiction.., root.exe, ) Infection des browsers qui surfent sur un serveur infecté Chargement de code malicieux via HTTP Nécessité d utiliser un mécanisme antivirus sur les données véhiculées par HTTP Infection par messagerie SMTP Nécessité d utiliser un mécanisme antivirus sur les messages véhiculées par SMTP, voire POP3 '-

56 '2#$% Analyse de nouveaux protocoles applicatifs : SIP, MSN, Décodage applicatif de protocoles encapsulés dans HTTP : SOAP, DCOM, Streaming, Mise à disposition d un SDK FAST Utilisation d une base de signature d attaques applicatives

57 & Comment se protéger efficacement face aux menaces actuelles? Mettre en œuvre une solution qui permet l analyse applicative Utiliser des solutions antivirus «gateway» : Pour la messagerie (SMTP, POP3, ) Pour le surf HTTP Comment se préparer aux menaces de demain? Prévoir l arrivée d attaques sur de nouveaux protocoles, notamment l utilisation de HTTP comme un protocole de transport Prévoir la mis en place de solutions antivirus sur de nouveaux protocoles applicatifs (MSN, ICQ, Kazaa, ) '

58 ARKOON : Daniel FAGES - Jean-Paul ROUX 13A avenue Victor HUGO LYON-TASSIN Tél:

La sécurité périmètrique multi-niveaux. Un white paper de Daniel Fages CTO ARKOON Network Security dfages@arkoon.net

La sécurité périmètrique multi-niveaux. Un white paper de Daniel Fages CTO ARKOON Network Security dfages@arkoon.net La sécurité périmètrique multi-niveaux Un white paper de Daniel Fages CTO ARKOON Network Security dfages@arkoon.net SOMMAIRE Ce document a pour objectif de décrire les différents types de risques liés

Plus en détail

Quelles stratégies face aux nouvelles menaces informatiques?

Quelles stratégies face aux nouvelles menaces informatiques? Quelles stratégies face aux nouvelles menaces informatiques? Serge SAGHROUNE Directeur SécuritS curité des Systèmes d'information et Télécom Groupe ACCOR Vice Président du CLUSIF Exemples de mythes liés

Plus en détail

Chapitre 1 Comment se connecter à Internet... 13

Chapitre 1 Comment se connecter à Internet... 13 Chapitre 1 Comment se connecter à Internet... 13 1.1 Adresse IP permanente ou temporaire... 16 1.2 Débit d une connexion... 16 1.3 Utilisation occasionnelle (RTC, Numéris)... 20 RTC... 20 RNIS... 24 1.4

Plus en détail

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction Plan Introduction Chapitre II Les pare-feux (Firewalls) Licence Appliquée en STIC L2 - option Sécurité des Réseaux Yacine DJEMAIEL ISET Com Notions de base relatives au réseau Définition d un pare-feu

Plus en détail

Atelier Sécurité / OSSIR

Atelier Sécurité / OSSIR Atelier Sécurité / OSSIR Présentation Produits eeye SecureIIS Retina elorrain@eeye.com & broussel@eeye.com Sommaire Page 2 Qui sommes nous? SecureIIS Protection Web Retina Scanner de Sécurité Questions

Plus en détail

Propagation virale sur le Web Le ver BackTrack

Propagation virale sur le Web Le ver BackTrack Propagation virale sur le Web Le ver BackTrack Althes (http://www.althes.fr) Revision 1 - December 2002 Vincent Royer 1. Introduction Au cours de ces dernières années, un certain nombre

Plus en détail

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16 CONFIGURATION 1 Présentation 2 Topologie du projet 3 Installation 4 Configuration 4.1 Création de la DMZ publique 4.2 Accès vers l Internet 4.3 Publication d Exchange 4.4 Rapports d activité et alertes

Plus en détail

INTRANET - SECURITE. 2. La Sécurité

INTRANET - SECURITE. 2. La Sécurité INTRANET - SECURITE 1. Intranet et Extranet 2. La Sécurité INTRANET Un intranet est un ensemble de services internet (par exemple un serveur e web) internes nes à un réseau local, c'est-à-dire accessibles

Plus en détail

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009»

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009» 3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication «Session 2009» Meilleure copie "Etude de cas" Note : 11/20 Thème : réseaux de télécommunication et équipements

Plus en détail

Webinar ZyXEL Firewall USG & Filtrage UTM. 27 Avril 2015 Vincent Nicaise Chef Produit v.nicaise@zyxel.fr

Webinar ZyXEL Firewall USG & Filtrage UTM. 27 Avril 2015 Vincent Nicaise Chef Produit v.nicaise@zyxel.fr Webinar ZyXEL Firewall USG & Filtrage UTM 27 Avril 2015 Vincent Nicaise Chef Produit v.nicaise@zyxel.fr Agenda Filtrage Filtrage UTM de contenu et Firewall Anti-virus Anti-spam Détection et prévention

Plus en détail

Oléane VPN : Les nouvelles fonctions de gestion de réseaux. Orange Business Services

Oléane VPN : Les nouvelles fonctions de gestion de réseaux. Orange Business Services Oléane VPN : Les nouvelles fonctions de gestion de réseaux Orange Business Services sommaire 1. Qu'est-ce que la fonction serveur/relais DHCP? Comment cela fonctionne-t-il?...3 1.1. Serveur DHCP...3 1.2.

Plus en détail

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sécurité Firewall IDS Architecture sécurisée d un réseau Assurer le contrôle des connexions au réseau nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sommaire général Mise en oeuvre d une politique de sécurité

Plus en détail

VoIP : Introduction à la sécurité. VoIP : Introduction à la sécurité

VoIP : Introduction à la sécurité. VoIP : Introduction à la sécurité VoIP : Introduction à la sécurité 1 Sommaire Principes de base de la VoIP Introduction à la sécurité de la VoIP Vulnérabilités et mécanismes de protection Points durs 2 Définitions Concept de convergence

Plus en détail

Audits Sécurité. Des architectures complexes

Audits Sécurité. Des architectures complexes Audits Sécurité Des architectures complexes L avènement d Internet et le développement des applications Intranet/Extranet ont permis aux entreprises d accroître leur compétitivité par l ouverture de leurs

Plus en détail

Administration d ISA Server 2000 (Proxy et Firewall) :

Administration d ISA Server 2000 (Proxy et Firewall) : Compte rendu d'activité Nature de l'activité : Administration d ISA Server 2000 (Proxy et Firewall) : Contexte : Dans le cadre de la sécurisation d un réseau informatique, on souhaite mettre en place une

Plus en détail

Les risques HERVE SCHAUER HSC

Les risques HERVE SCHAUER HSC HERVE SCHAUER HSC Les risques Les risques ne cessent d'augmenter: Informatisation systématique de l'ensemble de la société Ouverture des systèmes d'information sur Internet Démultiplication de ce qui est

Plus en détail

Je souhaite installer un serveur SMTP avec Windows XP ou 2000 Professionnel

Je souhaite installer un serveur SMTP avec Windows XP ou 2000 Professionnel Ce document PDF généré depuis l assistance d orange.fr vous permet de conserver sur votre ordinateur des informations qui pourront vous être utiles hors connexion. Les contenus de l assistance orange.fr

Plus en détail

Expérience d un hébergeur public dans la sécurisation des sites Web, CCK. Hinda Feriani Ghariani Samedi 2 avril 2005 Hammamet

Expérience d un hébergeur public dans la sécurisation des sites Web, CCK. Hinda Feriani Ghariani Samedi 2 avril 2005 Hammamet Expérience d un hébergeur public dans la sécurisation des sites Web, CCK Hinda Feriani Ghariani Samedi 2 avril 2005 Hammamet Plan Introduction Sécurisation des sites Web hébergés a Conclusion Introduction

Plus en détail

PROJET SÉCURITÉ. Equipe Défense. Pôle Services : Guillaume COTTIN Youri JEAN-MARIUS. Pôle Interconnexion : Ilias DJOUAI Fabien PEYRONNET

PROJET SÉCURITÉ. Equipe Défense. Pôle Services : Guillaume COTTIN Youri JEAN-MARIUS. Pôle Interconnexion : Ilias DJOUAI Fabien PEYRONNET PROJET SÉCURITÉ Equipe Pôle Interconnexion : Ilias DJOUAI Fabien PEYRONNET Pôle Services : Guillaume COTTIN Youri JEAN-MARIUS Pôle Utilisateurs : Philippe BEAUGENDRE Vincent LARRIBAU Pôle Communication

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 3 01 Quel protocole de la couche application sert couramment à prendre en charge les transferts de fichiers entre un

Plus en détail

GENERALITES. COURS TCP/IP Niveau 1

GENERALITES. COURS TCP/IP Niveau 1 GENERALITES TCP/IP est un protocole inventé par les créateurs d Unix. (Transfer Control Protocol / Internet Protocole). TCP/IP est basé sur le repérage de chaque ordinateur par une adresse appelée adresse

Plus en détail

Rôles de la couche Application

Rôles de la couche Application Couche Application Concepts communs M1 Info Cours de Réseaux Z. Mammeri Couche Application Concepts communs M1 Info Z. Mammeri - UPS 1 Rôles de la couche Application Couche Application = source et destination

Plus en détail

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96 Cible de sécurité CSPN Version 0.96 TABLE DES MATIERES 1 IDENTIFICATION... 3 1.1 IDENTIFICATION DE LA CIBLE DE SECURITE... 3 1.2 IDENTIFICATION DU PRODUIT... 3 2 ARGUMENTAIRE (DESCRIPTION) DU PRODUIT...

Plus en détail

USERGATE PROXY & FIREWALL. Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible

USERGATE PROXY & FIREWALL. Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible USERGATE PROXY & FIREWALL Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible ÉVENTAIL DES UTILISATIONS Internet représente une part significative des affaires

Plus en détail

Claudie Maurin GSI 09/2013 1

Claudie Maurin GSI 09/2013 1 1 2 Internet : une architecture client/serveur Le serveur : fournisseur de données Les données sont fournies par un ensemble de postes serveurs interconnectés qui abritent la base de données répartie à

Plus en détail

dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS

dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS Management de la sécurité dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS Mise en place d une convention de service Traitant les points suivants : L organisation de la sécurité du SI La gestion

Plus en détail

Dr.Web Les Fonctionnalités

Dr.Web Les Fonctionnalités Dr.Web Les Fonctionnalités Sommaire Poste de Travail... 2 Windows... 2 Antivirus pour Windows... 2 Security Space... 2 Linux... 3 Mac OS X... 3 Entreprise... 3 Entreprise Suite - Complète... 3 Entreprise

Plus en détail

L identité numérique. Risques, protection

L identité numérique. Risques, protection L identité numérique Risques, protection Plan Communication sur l Internet Identités Traces Protection des informations Communication numérique Messages Chaque caractère d un message «texte» est codé sur

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11274-2

Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11274-2 Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11274-2 Table des matières Remerciements.................................................. Avant-propos.................................................... Structure

Plus en détail

CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA -------

CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA ------- CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA ------- CONSULTATION POUR DEMANDE DE DEVIS CAHIER DES CHARGES RELATIF AU CHANGEMENT DU FIREWALL DE L IFMA --------------- Date limite d envoi de l'offre : 3 septembre

Plus en détail

ADMINISTRATION DE RESEAUX SOUS LOGICIEL «OPEN SOURCE»

ADMINISTRATION DE RESEAUX SOUS LOGICIEL «OPEN SOURCE» MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ADMINISTRATION

Plus en détail

Aperçu technique Projet «Internet à l école» (SAI)

Aperçu technique Projet «Internet à l école» (SAI) Aperçu technique (SAI) 3 CONTENU 1 Objectif... 2 2 Principes... 3 3 Résumé de la solution... 4 4 Adressage IP... 4 5 Politique de sécurité... 4 6 Mise en réseau Inhouse LAN... 4 7 Organisation et exploitation...

Plus en détail

Protection contre les menaces Prévention

Protection contre les menaces Prévention Protection contre les menaces Prévention Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan de la présentation Introduction Prévention Routeurs Pare-feu Systèmes de prévention d intrusion Conclusions Jean-Marc

Plus en détail

NOS MODULES D AUDIT. Analyse - Accompagnement - Sérénité - Sécurité

NOS MODULES D AUDIT. Analyse - Accompagnement - Sérénité - Sécurité NOS MODULES D AUDIT Analyse - Accompagnement - Sérénité - Sécurité Audit Technique Audit des serveurs Mise à jour, vulnérabilités classiques Respect des politiques de mots de passe Contrôle des accès à

Plus en détail

Conception des réseaux Contrôle Continu 1

Conception des réseaux Contrôle Continu 1 NOM: PRENOM: Conception des réseaux Contrôle Continu 1 Durée : 2 heures Seuls les documents manuscrits ou distribués en cours sont autorisés. Les réponses doivent tenir dans l encadré prévu à cet effet

Plus en détail

C e r t i f i c a t I n f o r m a t i q u e e t I n t e r n e t

C e r t i f i c a t I n f o r m a t i q u e e t I n t e r n e t Certificat Informatique et Internet Internet Historique 1960's : ARPAnet / susa 1970's : X25 / Europe 1981 : La France lance le minitel 1990 : ARPAnet devient Internet 1991 : World Wide Web Hypertexte

Plus en détail

Présentation commonit pour la réunion de l OSSIR du 10 Mars 2009 : - La société commonit - Le marché - La solution Virtual Browser - Démonstration

Présentation commonit pour la réunion de l OSSIR du 10 Mars 2009 : - La société commonit - Le marché - La solution Virtual Browser - Démonstration Présentation commonit pour la réunion de l OSSIR du 10 Mars 2009 : - La société commonit - Le marché - La solution Virtual Browser - Démonstration A propos de commonit Notre équipe Des experts de la sécurité

Plus en détail

Agenda! " # $ % &! '

Agenda!  # $ % &! ' !"#$ Agenda!"#$ %&!' Définition du MSSP ( ) *$ $+,$! -.!,/ 0$120 0 $'0$0$ " 0$ ' + $.* " 3* ). 0450&67 + )3 + )80.03"09 +!" "#$ % $ Pourquoi externaliser la gestion de sa sécurité? 0$ : $'! Couverture

Plus en détail

Le Web: les machines parlent aux machines

Le Web: les machines parlent aux machines Le Web: les machines parlent aux machines Historique Année 70 : ARPA (Advanced Research Project Agency). Relier les centres de recherche : ARPANET. 1972 : Premières spécifications TCP/IP (IP internet Protocol)

Plus en détail

Formation A2IMP. Acquisition d information sur les autres équipements du réseau. Frédéric Bongat IPSL Formation A2IMP 1

Formation A2IMP. Acquisition d information sur les autres équipements du réseau. Frédéric Bongat IPSL Formation A2IMP 1 Formation A2IMP Acquisition d information sur les autres Frédéric Bongat IPSL Formation A2IMP 1 Idée : corréler des informations via d autres Informations de base Connaître l horodatage (date, heure) des

Plus en détail

escan Entreprise Edititon Specialist Computer Distribution

escan Entreprise Edititon Specialist Computer Distribution escan Entreprise Edititon Specialist Computer Distribution escan Entreprise Edition escan entreprise Edition est une solution antivirale complète pour les entreprises de toutes tailles. Elle fournit une

Plus en détail

Faits techniques et retour d'expérience d'une cellule d'expertise dans la lutte contre le code malveillant. Anne Mur cathy.noiret (à) edelweb.

Faits techniques et retour d'expérience d'une cellule d'expertise dans la lutte contre le code malveillant. Anne Mur cathy.noiret (à) edelweb. 1 RESIST 29/01/2008 Faits techniques et retour d'expérience d'une cellule d'expertise Cathy Noiret Anne Mur cathy.noiret (à) edelweb.fr anne.mur (à) edelweb.fr EdelWeb / Groupe ON-X Sommaire 2 I. Présentation

Plus en détail

Exemple de configuration ZyWALL USG

Exemple de configuration ZyWALL USG Enregistrement et mise en exploitation des fonctions UTM Enregistrement de l USG Avant de pouvoir activer les différents services UTM, l appareil doit être enregistré dans un compte MyZyXEL. L enregistrement

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction Organisation Les Axes d attaques. Planification du projet Social engineering. Dénis de service. Exploite Conclusion - 2 /28-

SOMMAIRE. Introduction Organisation Les Axes d attaques. Planification du projet Social engineering. Dénis de service. Exploite Conclusion - 2 /28- SOMMAIRE Introduction Organisation Les Axes d attaques Planification du projet Social engineering Dénis de service Exploite Conclusion - 2 /28- INTRODUCTION Sensibilisation à la sécurité des SI Approfondissement

Plus en détail

Etat des lieux de la sécurité dans Windows XP. Nicolas RUFF nicolas.ruff@edelweb.fr

Etat des lieux de la sécurité dans Windows XP. Nicolas RUFF nicolas.ruff@edelweb.fr Etat des lieux de la sécurité dans Windows XP Améliorations et écueils Nicolas RUFF nicolas.ruff@edelweb.fr page 1 Ordre du jour Authentification Réseau Stratégies de groupe Fichiers Noyau Support Autres

Plus en détail

Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible

Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible ÉVENTAIL DES UTILISATIONS Internet représente une part significative des affaires aujourd'hui. L'utilisation

Plus en détail

USERGATE MAIL SERVER. Le serveur de messagerie pour les petites et moyennes entreprises :

USERGATE MAIL SERVER. Le serveur de messagerie pour les petites et moyennes entreprises : USERGATE MAIL SERVER Le serveur de messagerie pour les petites et moyennes entreprises : Facile a` configurer et controler Sans a` coups Sécurité totale Filtrage du spam ultime FONCTIONNEMENT Gestion d'e-mail

Plus en détail

PACK SKeeper. Descriptif du Pack SKeeper : Equipements

PACK SKeeper. Descriptif du Pack SKeeper : Equipements PACK SKeeper Destinée aux entreprises et aux organisations de taille moyenne ( 50 à 500 users ) fortement utilisatrices des technologies de l'information (messagerie, site web, Intranet, Extranet,...)

Plus en détail

Quel audit de Sécurité dans quel contexte?

Quel audit de Sécurité dans quel contexte? Emplacement du logo client Quel audit de Sécurité dans quel contexte? Hervé Morizot (herve.morizot@solucom.fr) 09 avril 2002 Agenda Quel audit? Selon quelle démarche et avec quels outils? Une "stratégie

Plus en détail

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation Objectif : Tout administrateur système et réseau souhaitant avoir une vision d'ensemble des problèmes de sécurité informatique et des solutions existantes dans l'environnement Linux. Prérequis : Connaissance

Plus en détail

Exchange et Internet. Stéphane Lemarchand Ingénieur Avant-Vente. Microsoft France

Exchange et Internet. Stéphane Lemarchand Ingénieur Avant-Vente. Microsoft France Exchange et Internet Stéphane Lemarchand Ingénieur Avant-Vente Microsoft France Niveau confirmé Mai 2000 Agenda Les standards Internet pris en charge POP3, IMAP4, SMTP, LDAP, NNTP, HTTP Le service messagerie

Plus en détail

ActiveSentry : le monitoring permanent de la sécurits. curité des architectures Internet

ActiveSentry : le monitoring permanent de la sécurits. curité des architectures Internet ActiveSentry : le monitoring permanent de la sécurits curité des architectures Internet OSSIR 11/09/2001 Fabrice Frade Directeur Technique Intranode 2001 Qui est Intranode? Intranode est un éditeur d une

Plus en détail

Aperçu technique Projet «Internet à l école» (SAI)

Aperçu technique Projet «Internet à l école» (SAI) Aperçu technique Projet «Internet à l école» (SAI) Contenu 1. Objectif 2 2. Principes 3 3. Résumé de la solution 4 4. Adressage IP 4 5. Politique de sécurité 4 6. Mise en réseau Inhouse LAN 4 7. Organisation

Plus en détail

Ce site Internet sera accessible à partir d un identifiant et d un mot de passe par utilisateur.

Ce site Internet sera accessible à partir d un identifiant et d un mot de passe par utilisateur. est un site Internet permettant la saisie et le suivi. Ce site Internet sera accessible à partir d un identifiant et d un mot de passe par utilisateur. En fonction des droits alloués à un utilisateur,

Plus en détail

TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST

TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST $ WHOAMI ITrust Société toulousaine Expertise en sécurité informatique Activités Service en sécurité (pentest / forensic / formation ) Editeur de

Plus en détail

Messagerie. Dominique MARANT CRI Lille 1. Octobre 2006

Messagerie. Dominique MARANT CRI Lille 1. Octobre 2006 Messagerie Dominique MARANT CRI Lille 1 Octobre 2006 Plan Adressage messagerie - Conventions USTL - Formes d adresses Rôle du correspondant messagerie Relais de messagerie -Trafic - Sécurité Lutte contre

Plus en détail

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Les dangers sont très nombreux et divers. De plus, ils évoluent rapidement dans le temps. Néanmoins, les principaux risques pour les

Plus en détail

Sensibilisation à la sécurité informatique

Sensibilisation à la sécurité informatique Sensibilisation à la sécurité informatique Michel Salomon IUT de Belfort-Montbéliard Département d informatique Michel Salomon Sécurité 1 / 25 Sensibilisation à la sécurité informatique Généralités et

Plus en détail

20 92100 : 33 (0) 1 41 22 10 00 : 33 (0) 1 41 22 10 01 : : FR00722063534

20 92100 : 33 (0) 1 41 22 10 00 : 33 (0) 1 41 22 10 01 : : FR00722063534 Présentation du ELEXO 20 Rue de Billancourt 92100 Boulogne-Billancourt Téléphone : 33 (0) 1 41 22 10 00 Télécopie : 33 (0) 1 41 22 10 01 Courriel : info@elexo.fr TVA : FR00722063534 But du Director Améliorer

Plus en détail

40 règles «d hygiène informatique» pour assurer la sécurité informatique d un cabinet/service d imagerie médicale

40 règles «d hygiène informatique» pour assurer la sécurité informatique d un cabinet/service d imagerie médicale 40 règles «d hygiène informatique» pour assurer la sécurité informatique d un cabinet/service d imagerie médicale Le système d information (RIS, PACS, internet, ) est au cœur de l organisation de tout

Plus en détail

Une architecture de réseau sécurisée avec filtrages

Une architecture de réseau sécurisée avec filtrages Une architecture de réseau sécurisée avec filtrages UREC/CNRS - LAAS/CNRS Mai 2000 L internet a changé... Réseau académique LE réseau (universel) Nombre de machines connectées en France : 1990 3 000 1994

Plus en détail

PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes

PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes De plus en plus, les entreprises ont besoin de communiquer en toute sécurité avec leurs itinérants, leurs agences et leurs clients via Internet. Grâce au Pack

Plus en détail

Guide de connexion Wi-Fi sur un hotspot ADP Télécom

Guide de connexion Wi-Fi sur un hotspot ADP Télécom Sommaire Que faut-il pour se connecter? 2 Disposer du matériel adéquat 2 Disposer des droits d accès 2 Comment se connecter? 3 Etape 1 : s attacher au réseau Wi-Fi 3 Etape 2 : authentification 4 Comment

Plus en détail

Technologies d analyse de contenu

Technologies d analyse de contenu Appliance FAST360 Technical Overview Copyright 2008 ARKOON Network Security 2/16 Sommaire I. FILTRAGE WEB...4 1. Relais HTTP... 4 a. Principaux composants... 4 b. Moteur antivirus et antispyware... 5 c.

Plus en détail

Date : NOM Prénom : TP n /5 ET ADMINISTRATION D'UN

Date : NOM Prénom : TP n /5 ET ADMINISTRATION D'UN Date : NOM Prénom : TP n /5 Lycée professionnel Pierre MENDÈS-FRANCE Veynes Sujet de Travaux Pratiques INSTALLATION ET ADMINISTRATION D'UN PARE-FEU FEU : «IPCOP» Term. SEN Champs : TR 1ère série CONSIGNES

Plus en détail

COMMENT PROTÉGER LE FLUX E-MAIL SORTANT?

COMMENT PROTÉGER LE FLUX E-MAIL SORTANT? COMMENT PROTÉGER LE FLUX E-MAIL SORTANT? Evitez d être blacklisté! Auteur Vade Retro Technology Octobre 2011 Sommaire Problématique... 3 Des solutions existent... 5 Les précnisations de Vade Retro Technology...

Plus en détail

La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus

La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus Fabrice Theoleyre Enseignement : INSA Lyon / CPE Recherche : Laboratoire CITI / INSA Lyon Références F. Ia et O. Menager, Optimiser et sécuriser son trafic

Plus en détail

Technologie VPN «IPSEC vs SSL» Séminaire du 21 avril 2004

Technologie VPN «IPSEC vs SSL» Séminaire du 21 avril 2004 e-xpert Solutions SA 3, Chemin du Creux CH 1233 Bernex-Genève Tél +41 22 727 05 55 Fax +41 22 727 05 50 Technologie VPN «IPSEC vs SSL» Séminaire du 21 avril 2004 Sylvain Maret 4 info@e-xpertsolutions.com

Plus en détail

Gestion de logs 29% CLUSIF / CLUSIR RhA / Club SSI. Bernard Foray/ DSSI/ Groupe Casino bforay@groupe-casino.fr

Gestion de logs 29% CLUSIF / CLUSIR RhA / Club SSI. Bernard Foray/ DSSI/ Groupe Casino bforay@groupe-casino.fr Tableaux de bord SSI & Gestion de logs 29% Bernard Foray/ DSSI/ Groupe Casino bforay@groupe-casino.fr Conférence du 23/03/2011 Tableau de bord sécurité & Gestion de logs Page 0 PROBLÉMATIQUE / OBJECTIFS

Plus en détail

Projet Sécurité des SI

Projet Sécurité des SI Projet Sécurité des SI «Groupe Défense» Auteurs Candide SA Diffusion: limitée Type de document Compte rendu Projet Sécurité Destinataires P. LATU Date 14/12/09 M2 STRI Version 1.2 Introduction Sous-traitance

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

Serveur SME (Installation)

Serveur SME (Installation) Référence : SME-CONFIG Prix : 0,00 Options Machines Virtuelles SME.: Base SME 12 Utilisateurs - 1 Go Ram dédiée - 500 Go de Stockage + Base SME 24 Utilisateurs - 2 Go Ram dédiée - 1 To de Stockage + Base

Plus en détail

Virtualisation et sécurité Retours d expérience

Virtualisation et sécurité Retours d expérience Virtualisation et sécurité Retours d expérience Hervé Hosy Sylvain Pouquet 8 juin 2009 Forum Cert-IST - Virtualisation et sécurité Page 1 Agenda 2 retours d expérience abordés Client bancaire : étude de

Plus en détail

Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud. khaled.sammoud@gmail.com. Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours

Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud. khaled.sammoud@gmail.com. Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours Cours Sécurité et cryptographie Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud Med_elhdhili@yahoo.eselhdhili@yahoo es khaled.sammoud@gmail.com Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours

Plus en détail

RÉSEAUX ET SÉCURITÉ INFORMATIQUES

RÉSEAUX ET SÉCURITÉ INFORMATIQUES RÉSEAUX ET SÉCURITÉ INFORMATIQUES MICKAËL CHOISNARD UNIVERSITÉ DE BOURGOGNE Cours MIGS 2 novembre 2015 INTRODUCTION La sécurité de ma machine, je m'en fous : y'a rien de précieux sur ma machine... personne

Plus en détail

Etat des lieux sur la sécurité de la VoIP

Etat des lieux sur la sécurité de la VoIP Etat des lieux sur la sécurité de la VoIP Loic.Castel@telindus.com CHANGE THINGS YOUR WAY Quelques chiffres La téléphonie par IP en général Résultat d une enquête In-Stat sur des entreprises nord-américaines

Plus en détail

Logiciel 7.0. Système de Base TELMATWEB 7.0 Logiciel Telmatweb V7.0 comprenant les fonctionnalités suivantes en standard : TARIFS PUBLICS

Logiciel 7.0. Système de Base TELMATWEB 7.0 Logiciel Telmatweb V7.0 comprenant les fonctionnalités suivantes en standard : TARIFS PUBLICS TARIFS PUBLICS Logiciel 7.0 Système de Base TELMATWEB 7.0 Logiciel Telmatweb V7.0 comprenant les fonctionnalités suivantes en standard : Firewall, Détecteur d'attaque Pro-Actif, Routeur, Contrôle d'accès

Plus en détail

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier Plan Internet - Outils Nicolas Delestre 1 DHCP 2 Firewall 3 Translation d adresse et de port 4 Les proxys 5 DMZ 6 VLAN À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier 7 Wake On Line

Plus en détail

M1101a Cours 4. Réseaux IP, Travail à distance. Département Informatique IUT2, UPMF 2014/2015

M1101a Cours 4. Réseaux IP, Travail à distance. Département Informatique IUT2, UPMF 2014/2015 M1101a Cours 4 Réseaux IP, Travail à distance Département Informatique IUT2, UPMF 2014/2015 Département Informatique (IUT2, UPMF) M1101a Cours 4 2014/2015 1 / 45 Plan du cours 1 Introduction 2 Environnement

Plus en détail

ClariLog - Asset View Suite

ClariLog - Asset View Suite ClariLog - Asset View Suite Architecture et Prérequis v. 20140601 TABLE DES MATIERES 1 Architecture et principe de mise en place... 3 2 Serveur (stockage)... 4 2.1 Ressource réseau partagée... 4 2.2 Base

Plus en détail

Évolution de l architecture de réseau avec garde-barrière, VPN, accès distants

Évolution de l architecture de réseau avec garde-barrière, VPN, accès distants JRES 2003 Lille, 20 novembre 2003 Évolution de l architecture de réseau avec garde-barrière, VPN, accès distants Marie-Claude QUIDOZ & Catherine GRENET CNRS/UREC Évolution de l architecture de réseau /

Plus en détail

Partie A Mise en place d un réseau local... 15 1 Comprendre les réseaux... 17

Partie A Mise en place d un réseau local... 15 1 Comprendre les réseaux... 17 Partie A Mise en place d un réseau local... 15 1 Comprendre les réseaux... 17 1.1 Qu est-ce qu un réseau informatique?... 19 1.2 À quoi sert un réseau local?... 22 1.3 La transmission de données... 28

Plus en détail

Et si l'infrastructure ENT servait à gérer le nomadisme!

Et si l'infrastructure ENT servait à gérer le nomadisme! Et si l'infrastructure ENT servait à gérer le nomadisme! Patrick PETIT (DSI Grenoble-Universités) Philippe BEUTIN (DSI Grenoble-Universités) Jean-François SCARIOT (INRIA Grenoble - Rhône-Alpes) Université

Plus en détail

Sécurisation en réseau

Sécurisation en réseau Déni de services Sécurisation en réseau Utilisant des bugs exemple Ping of death (Cf. RFC IP) l exploitation des protocoles TCP SYN flooding Envoi seulement le début du 3-way handshake Saturation de la

Plus en détail

C e r t i f i c a t I n f o r m a t i q u e e t I n t e r n e t

C e r t i f i c a t I n f o r m a t i q u e e t I n t e r n e t C e r t i f i c a t I n f o r m a t i q u e e t I n t e r n e t Internet Historique 1960's : ARPAnet / susa 1970's : X25 / Europe 1981 : La France lance le minitel 1990 : ARPAnet devient Internet 1991

Plus en détail

Les Attaques en Réseau sous Linux

Les Attaques en Réseau sous Linux Les Attaques en Réseau sous Linux Plan Introduction Partie 1: ARP Spoofing Partie 2: Outils de simulation. Partie 3: Démonstration de l attaque.. Partie 4: Prévention et détection de l attaque. Partie

Plus en détail

Profil de protection d un pare-feu industriel

Profil de protection d un pare-feu industriel Version 1.0 court-terme GTCSI 13 juillet 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant qui est l objet de l évaluation. Les passages en

Plus en détail

Managed VirusScan et renforce ses services

Managed VirusScan et renforce ses services VirusScan ASaP devient Managed VirusScan et renforce ses services Protection antivirus administrée, automatique et permanente pour les postes de travail, les nomades et les serveurs de fichiers. Avec la

Plus en détail

ADMINISTRATION ET MAINTENANCE DE RESEAUX SOUS LOGICIEL PROPRIETAIRE

ADMINISTRATION ET MAINTENANCE DE RESEAUX SOUS LOGICIEL PROPRIETAIRE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ADMINISTRATION

Plus en détail

RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES. Preparé par Alberto EscuderoPascual

RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES. Preparé par Alberto EscuderoPascual RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES Preparé par Alberto EscuderoPascual Objectifs... Répondre aux questions: Quelles aspects des réseaux IP peut affecter les performances d un réseau Wi Fi? Quelles sont les

Plus en détail

Réseaux Locaux. Objectif du module. Plan du Cours #3. Réseaux Informatiques. Acquérir un... Réseaux Informatiques. Savoir.

Réseaux Locaux. Objectif du module. Plan du Cours #3. Réseaux Informatiques. Acquérir un... Réseaux Informatiques. Savoir. Mise à jour: Mars 2012 Objectif du module Réseaux Informatiques [Archi/Lycée] http://fr.wikipedia.org/ Nicolas Bredèche Maître de Conférences Université Paris-Sud bredeche@lri.fr Acquérir un... Ressources

Plus en détail

Retour d expérience du Cert-IST sur le ver "Blaster"

Retour d expérience du Cert-IST sur le ver Blaster Retour d expérience du Cert-IST sur le ver "Blaster" Agenda : Stéphane ROZES Cert-IST Stephane.Rozes@Cert-IST.com Traitement au niveau du Cert-IST "Blaster" chez les membres du Cert-IST La suite de la

Plus en détail

SÉCURITÉ ET ACCÈS DISTANT UTILISATION DU SIMULATEUR RÉSEAU

SÉCURITÉ ET ACCÈS DISTANT UTILISATION DU SIMULATEUR RÉSEAU SÉCURITÉ ET ACCÈS DISTANT UTILISATION DU SIMULATEUR RÉSEAU I LES OUTILS NÉCESSAIRES Pour réaliser ce TP, vous devez installer le simulateur réseau de Pierre Loisel (version transmise). II LE CONTEXTE D

Plus en détail

Configuration firewall. Cette fiche explique la configuration du firewall intégré à NetXServ. Version 2.0. Date 28/12/2011 Validation

Configuration firewall. Cette fiche explique la configuration du firewall intégré à NetXServ. Version 2.0. Date 28/12/2011 Validation Diffusion : Libre Restreinte Interne Configuration firewall Cette fiche explique la configuration du firewall intégré à NetXServ Version 2.0 Auteur JP MAJ DD Date 28/12/2011 Validation RESIX - 10, rue

Plus en détail

La sécurité des PABX Le point de vue d un constructeur Les mesures de sécurisation des équipements lors du développement et de l intégration

La sécurité des PABX Le point de vue d un constructeur Les mesures de sécurisation des équipements lors du développement et de l intégration La sécurité des PABX Le point de vue d un constructeur Les mesures de sécurisation des équipements lors du développement et de l intégration Pierre-Alexandre FUHRMANN Vice-President Global R&D 25 Avril

Plus en détail

* Un flux TCP/UDP est une communication (plusieurs sessions TCP ou UDP) entre deux machines IP pendant un intervalle de

* Un flux TCP/UDP est une communication (plusieurs sessions TCP ou UDP) entre deux machines IP pendant un intervalle de Plateforme de Surveillance réseau et sécurité Solution SecurActive NSS SecurActive NSS est une plateforme de surveillance réseau et sécurité basée sur un moteur d analyse innovant. SecurActive NSS capture

Plus en détail

Prérequis techniques

Prérequis techniques Prérequis techniques Portail collaboratif Clients Cegid ews - 06/2012 Prérequis techniques Sommaire 1. PRÉAMBULE... 3 2. PRÉREQUIS CÔTÉ CABINET D EXPERTISE COMPTABLE... 4 3. PRÉREQUIS CÔTÉ ENTREPRISE...

Plus en détail

http://adminrezo.fr Nicolas Dewaele Généralités sur les réseaux informatiques Encapsulation

http://adminrezo.fr Nicolas Dewaele Généralités sur les réseaux informatiques Encapsulation Encapsulation Demande de page par HTTP Client : 9.68.0.99 Serveur :.8.0.86 Get 00 OK L encapsulation Détails de cette requête HTTP : Niveau application, infos lisibles par l utilisateur : HTTP : Get www.google.fr

Plus en détail

Rapport de certification ANSSI-CSPN-2011/14. Fonctionnalités de pare-feu de StoneGate Firewall/VPN 5.2.4 build 8069

Rapport de certification ANSSI-CSPN-2011/14. Fonctionnalités de pare-feu de StoneGate Firewall/VPN 5.2.4 build 8069 PREM IE R M IN IS T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Rapport de certification ANSSI-CSPN-2011/14 Fonctionnalités

Plus en détail

Comment sécuriser les communications vers des tiers et des établissements partenaires?

Comment sécuriser les communications vers des tiers et des établissements partenaires? Comment sécuriser les communications vers des tiers et des établissements partenaires? Olivier Mazade Responsable Réseaux Centre Hospitalier Universitaire de Clermont Ferrand Xavier Hameroux Directeur

Plus en détail