CANCER THYROIDIEN DIFFERENCIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CANCER THYROIDIEN DIFFERENCIE"

Transcription

1 CANCER THYROIDIEN DIFFERENCIE CRITERES HISTOPRONOSTIQUES Nicole BERGER Anatomie Pathologique Centre Hospitalier Lyon Sud DIU CHIRURGIE ENDOCRINIENNE 25 / 06 /08

2 Classification HISTOLOGIQUE des cancers thyroïdiens (OMS 2004) Carcinome différencié (c. folliculaires) : 90% Papillaire folliculaire (vésiculaire) carcinome peu différencié ou insulaire : 4% Carcinome indifférencié (anaplasique) :1% Carcinome médullaire (cellules C) : 5%

3 Cancers thyroïdiens différenciés : définition Carcinomes nés aux dépens de la cellule vésiculaire (folliculaire) > 90 % des tumeurs Expriment la Thyroglobuline Sensibles à l Iode

4 Carcinome papillaire : diagnostic critère unique : le noyau quelle que soit l architecture (papillaire, folliculaire) 85 % de tous les cancers Tout âge : enfant, adulte, vieillard Prédominance féminine (4/1) Nombreuses variantes

5 Carcinome folliculaire ( vésiculaire) Définition négative : pas de signes nucléaires de tumeur papillaire critères de malignité : invasion capsulaire et / ou vasculaire actuellement rare : 5-10 % ans 1,5 femme / 1homme pas de variante spécifique

6 C Papillaire : macroscopie - évolution anatomique 0,1 à 10 cm Agressivité locale Dissémination par voie lymphatique pluri focalité bilatéralité envahissement ganglionnaire métastases hématogènes plus rares

7 C Papillaire - évolution anatomique ET 2 stades : intra thyroïdien extra thyroïdien IT

8 C VESICULAIRE : évolution anatomique T solitaire, à capsule épaisse Peu lymphophile (peu de N+) Agressivité par dissémination hématogène (M+ à distance poumon, os 2 stades : Encapsulé (invasion minime) invasion franche Extension extra thyroïdienne rare

9 C Vésiculaire encapsulé à invasion minime (minimally invasive FC) Infiltration capsulaire focale Avec ou sans embole (limités) Diagnostic impossible en extemporané Nécessite des coupes multiples sur pièce fixée en formol Critères de malignité discutés

10 C Vésiculaire invasion massive (widely invasive FC) Franchissement total de la capsule du nodule tumoral et / ou Embols veineux >3 ou > 4 1 seul Diagnostic extemporané facile Associée à une architecture moins différenciée

11 C folliculaire : évolution anatomique agressivité générale par dissémination hématogène tumeur solitaire comportant 2 stades pronostiques CF encapsulé (minimally invasive) Pronostic excellent Critères de malignité discutés : «tumeur folliculaire de pronostic incertain» ou réel cancer (LiVolsi) CF avec invasion franche (widely invasive) métastases à distance (50 %) extension extra-thyroïdienne rare et tardive

12 C. différenciés : évolution anatomique C. Papillaire souvent multiple et bilatéral Encapsulé ou non 2 stades : intra thyroïdien extra thyroïdien C. Vésiculaire Unifocal encapsulé 2 stades (sur sa capsule): micro invasif franchement invasif Stade extra thyroïdien rare tropisme lymphatique(n+) tropisme veineux (M+)

13 Classification TNM T1 : T 2 cm intra thyroïdienne T2 : T de 2 à 4 cm - intra thyroïdienne T3 : tumeur > 4 cm intra thyroïdienne / ou tout T avec extension extra thyroïdienne limitée (tissu adipeux ou muscle sterno thyroïdien) T4 a : T avec invasion des tissus sous cutanés, larynx, trachée, œsophage, nerf récurent T4 b : invasion des fascia prévertébraux, englobement des vaisseaux carotidiens ou médiastinaux T 1 : moins de 1cm intra thyroïdienne T 2 : de 1 à 4 cm intra thyroïdienne T 3 : plus de 4 cm intra thyroïdienne T 4 : toute T. extra- thyroïdienne T4 pour tous les cancers anaplasiques

14 Évolution anatomique et stade T3 c papillaire <1cm ET T3 c folliculaire >4cm = T3 T1 T3 embols micro invasif Invasion nette +10 ans

15 Pronostic général des C différenciés Évolution défavorable : 10-15% récidives ganglionnaires récidives locales (autre lobe, territoire thyroïdien) métastases à distance transformation en cancer anaplasique décès : 1 à 5 % développement de plusieurs systèmes pronostiques qui utilisent des données cliniques et anatomiques comparables : AGES, AMES, MACIS, AJCC/UICC

16 Histopronostic : paramètres classiques paramètres cliniques +++ âge du patient : avant ou après ans présence de métastases à distance (hématogènes) au diagnostic (os, poumon) paramètres anatomiques taille ( > 4 5cm ) extension extra thyroïdienne pour les C Papillaires forme avec invasion franche pour les C Folliculaires

17 Classification pronostique AMES (Cady 1988) 2 groupes de patients risque réduit 89 % - 1, 8 % décès tous les patients M0 < 51 ans (F), 41ans (H) ou plus âgés, M0, si : tumeur de moins de 5cm c. folliculaire, forme encapsulée c. Papillaire, forme intra-thyroidienne haut risque 11 % - 46 % décès tous les patients M+ ou âgés de plus de 50 ans (F), 40ans (H), si : tumeur de plus de 5cm c. folliculaire, forme invasive franche c. Papillaire, forme extra thyroïdienne

18 Classification Pronostique MACIS Exclusivement réservée aux C.Papillaire M : métastases à distance A : âge C : caractère complet de la résection tumorale (R) I : invasion T. Primitive: intra ou extra glandulaire S : taille (Size)

19 Système AJCC /UICC (TNM + Age) Age < 45 ans Stade I : tout T tout N - M0 Stade II : tout T tout N - M1 Age > 45 ans Stade I : T1-N0 M0 Stade II : T2 N0 M0 Stade III : T3-N0-M0 T1 T3 - N1a M0 Stade IV A T4a N0 M0 T4a N1a M0 T1 T3 N1b M0 T4aN1b M0 stade IV B T4B tout N- M0 Tout T - tout N- M1

20 autres facteurs pronostiques (1) Rôle plus accessoire : du sexe ( + grave chez l Homme) : découverte plus tardive? de la multifocalité (T. Primitive) : récidives si lobectomie des envahissements ganglionnaires : «récidives» après chirurgie, mais pas d influence sur le pronostic vital (sujet jeune)

21 autres facteurs pronostiques (2) variante histologique? angioinvasion? apport de la biologie moléculaire?

22 influence pronostique d une variante? micro carcinome papillaire <1cm variantes du cancer papillaire Folliculaire pure (PFVPC) Cellules hautes (Tall cell) Cellules cylindriques (columnar cell) Sclérosant Diffus (SDPC) Trabéculaire Solide (SVPC) variantes du cancer folliculaire : aucune variantes communes aux 2 types à cellules oncocytaire avec contingent peu différencié (insulaire)

23 Micro carcinome papillaire (MCP) Définition : tumeur 1cm (80% sont <0,5cm ; 30% <0,3 cm) Très fréquent : % de l ensemble des cancers papillaires MCP unique sur un lobe : Découverte fortuite et différée sur pièce opératoire (10 30%) Très bon pronostic Cancer ou micro tumeur? MCP plurifocal Souvent bilatéral 30 % de N+ Pronostic : récidives Attention! différencier MCP intra thyroïdien T1 MCP extra thyroïdien T3 ou T4

24 variante folliculaire pure du c papillaire % 2 types infiltrant Même évolution que le C Papillaire classique Agressivité locale Invasion ganglionnaire Peu de M+ Pas de différence pronostique encapsulé Sans invasion vasculaire Pas de récidive Vrai cancer? avec invasion vasculaire Évolution proche du cancer folliculaire Pas d agressivité locale Emboles veineux Peu de N+ Métastases à distance

25 variantes juvéniles du carcinome papillaire C. Papillaire Sclérosant Diffus C.Papillaire Trabéculaire/Solide 3% de l ensemble des CP enfants ou adultes jeunes : 15 % 7 à 30 % des cas de Tchernobyl Enfant - adulte jeune (féminin) Pluri focal (80%) N + constant M. pulmonaires (10%) Pronostic immédiat : «récidives» Pronostic à distance : favorable AJCC stade I ou II

26 variantes cytologiques du carcinome papillaire (sujet âgé) Carcinome papillaire à cellules hautes (tall cell carcinoma) Carcinome papillaire à cellules cylindriques (columnar cell carcinoma) 3 % des C Papillaires aggravation du pronostic ou autres facteurs? âge élevé stade anatomique étendu

27 Variantes communes aux 2 types histologiques carcinome à cellules oncocytaires (Hurthle) carcinome différencié avec contingent insulaire

28 Carcinome à cellules oncocytaires Pour l OMS : simple variante cytologique des C.folliculaires et des C.Papillaires Patient plus âgé - femme comportement particulier : Biologique : captation de l Iode Évolutif : N+ - récidives locales (médiastinales) M+ diagnostic histologique souvent difficile Pronostic comparable aux formes communes ou plus sévère?

29 C Papillaire ou Folliculaire avec contingent insulaire âge plus avancé, souvent homme (50-60 ans) grande taille, nécrose stade anatomique élevé aggravation du pronostic quel que soit le pourcentage de ce contingent : Récidives locales Ganglions Métastases hématogènes (55%*) Pronostic intermédiaire entre C différencié et cancer anaplasique

30 Carcinome insulaire : pronostic 1230 patients sur 30 ans 9 % M à distance (111 cas) 73 % de décès contingent insulaire : 55 % ( 6,5% groupe contrôle) M Decaussin-Petrucci (Am J Surg Pathol. 2002)

31 Autres paramètres pronostiques? influence d une variante histologique Angioinvasion

32 Rôle pronostique des emboles Pas de codification TNM des cancers folliculaires avec invasion franche (widely invasive) Leur définition est variable : >3 ou 4 emboles ou un seul (LiVOLSI) des cancers papillaires variante folliculaire encapsulés avec emboles Donc pour le pathologiste : signaler leur présence en clair dans la conclusion

33 autres facteurs pronostiques Rôle plus accessoire : du sexe ( + grave chez l Homme) : découverte plus tardive? de la multifocalité (T. Primitive) : récidives si lobectomie des envahissements ganglionnaires : «récidives» après chirurgie, mais pas d influence sur le pronostic vital (sujet jeune)

34 Groupes pronostiques

35 Carcinomes différenciés de pronostic excellent Micro carcinome papillaire unique < 1 cm et T1 Carcinome vésiculaire encapsulé (à invasion minime) Carcinome papillaire encapsulé à forme vésiculaire Critères diagnostiques parfois discutés Agressivité minime ou nulle Cancer ou tumeur de pronostic incertain (Williams)?

36 Formes tumorales de pronostic sévère Tous les cancers avec contingent insulaire (risque élevé de métastases à distance) T de stade anatomique élevé Démonstration d emboles vasculaires Variantes juvéniles : récidives locales ou métastases, pronostic vital? Variantes cytologiques du sujet âgé : rôle des autres facteurs? (âge, stade) Pronostic du carcinome à c. Oxyphiles?

37 Groupes pronostiques du consensus français Faible risque : T1 < 1cm unifocal N0 M0 Haut risque : T3 T4 Tout T avec N1 ou M1 Variante : tall cell - CPSD- oncocytaire insulaire Risque intermédiaire : T1 > 1cm N0 M0 T2 N0 M0 T1 multifocaux y compris micro cancers

38 Apport de la biologie moléculaire au pronostic du cancer thyroïdien? cancer papillaire : Mutation activatrice de B RAF (V600E) : 30-70% Réarrangement de RET/PTC : 5 35 % (importantes variations géographiques de la fréquence) Mutation activatrice de RAS : 10%

39 Corrélations entre altérations génétiques et pronostic du carcinome thyroïdien papillaire Étude de 96 cas de cancers papillaires Présence d altérations génétiques : 70% 3 types : Réarrangement de RET/PTC (18%) mutation activatrice de B RAF (42 %) mutation activatrice de RAS (10 %) Aucune altération : 30 % Influence pronostique? Adeniran AJ Nikiforov YE AM J S Pathol 2006; 30 :

40 RET/PTC (réarrangement RET/PTC1 - RET/PTC3) 18% Âge : 26.3ans Population pédiatrique et après radiation Type histologique : papillaire classique, CPSD Trab/Solide Stade anatomique extra thyroïdien 11% métastases ganglionnaires 77% stade I ou II AJCC : 90 %

41 B RAF (mutation activatrice) 42 % Cancer papillaire sporadique de l adulte (âge moyen : 47,7 ans) homme ++ architecture papillaire prédominante classique (75%) variante tall cell (15%) Stade anatomique élevé extra thyroïdien (40 %) Métastases ganglionnaires : 53% Métastases à distance : 5% Stade III et IV AJC : 40 %

42 RAS (mutation activatrice) (N RAS- H-RAS- K-RAS) 10 % prédominance féminine 6:1 Taille tumorale plus élevée variante folliculaire pure 100% Critères nucléaires atténués Stade anatomique Extension extra thyroïdienne : 0% Envahissement ganglionnaire : 7% Métastases à distance : 7% Stades AJCC : I et II (80%)

43 Rôle pronostique défavorable de la mutation de B RAF dans le cancer papillaire? augmentation du stade clinique (Adeniran) B RAF : 40% de stades III et IV RET/PTC RAS : stades I et II pas de mutations : stades I et II risque de dédifférenciation : présence de cette mutation dans les cancers anaplasiques naissant sur des cancers papillaires détection de cette mutation pour traitement spécifique anti- RAF-kinase? mais résultats contradictoires sur le rôle agressif de cette mutation

44 Conclusion Le cancer thyroïdien est actuellement de diagnostic histologique fréquent Le pathologiste doit : savoir différencier les formes de bon pronostic, les plus nombreuses, des formes agressives nécessitant une surveillance renforcée et un traitement adapté

CANCERS THYROIDIENS DIFFERENCIES DE SOUCHE VESICULAIRE (folliculaire)- NOTIONS D HISTOPRONOSTIC

CANCERS THYROIDIENS DIFFERENCIES DE SOUCHE VESICULAIRE (folliculaire)- NOTIONS D HISTOPRONOSTIC CANCERS THYROIDIENS DIFFERENCIES DE SOUCHE VESICULAIRE (folliculaire)- NOTIONS D HISTOPRONOSTIC Docteur Nicole BERGER Centre Hospitalier Lyon SUD MAI 2009 Cancers thyroïdiens différenciés : définition

Plus en détail

Cancers thyroïdiens. Marc Klein Service d endocrinologie CHU de Nancy

Cancers thyroïdiens. Marc Klein Service d endocrinologie CHU de Nancy Cancers thyroïdiens Marc Klein Service d endocrinologie CHU de Nancy Principales étapes de la tumorigenèse thyroïdienne Adénome toxique GSP TSH-R 11q13 Gène de fusion PAX8-PPAR-gamma1 thyréocyte ras Méthylation

Plus en détail

ESTIMATION DU RISQUE DE RÉCIDIVE DES CANCERS DIFFÉRENCIÉS DE LA THYROÏDE (CDT) CHEZ LES PATIENTS CLASSÉS P T4. Dr MEZIANI N

ESTIMATION DU RISQUE DE RÉCIDIVE DES CANCERS DIFFÉRENCIÉS DE LA THYROÏDE (CDT) CHEZ LES PATIENTS CLASSÉS P T4. Dr MEZIANI N ESTIMATION DU RISQUE DE RÉCIDIVE DES CANCERS DIFFÉRENCIÉS DE LA THYROÏDE (CDT) CHEZ LES PATIENTS CLASSÉS P T4. Dr MEZIANI N INTRODUCTION - Incidence du cancer de la thyroïde est en augmentation - SEER:

Plus en détail

Niveaux suppression TSH ATA 2015

Niveaux suppression TSH ATA 2015 Niveaux suppression TSH ATA 2015 Lionel Groussin Hôpital Cochin Haut Extension extrathyroïdienne macroscopique Résection incomplète Métastases à distance Adénopathie > 3 cm Intermédiaire Extension extrathyroïdienne

Plus en détail

dans les cancers thyroïdiens peu différenciés et anaplasiques

dans les cancers thyroïdiens peu différenciés et anaplasiques Intérêt de la TEP- 18 FDG GHPS dans les cancers thyroïdiens peu différenciés et anaplasiques Rencontre APRAMEN du 09/10/2012 G. LETHIELLEUX, C. AMOUYAL, C. LEPOUTRE-LUSSEY, A. KAS, L. LEENHARDT, A. AURENGO

Plus en détail

Réseau de Référence Clinique pour les Tumeurs Endocrines Malignes Sporadiques et Héréditaires Labellisation INCA 2009 ANNEXES

Réseau de Référence Clinique pour les Tumeurs Endocrines Malignes Sporadiques et Héréditaires Labellisation INCA 2009 ANNEXES Stade pour le phéochromocytome / paragangliome ANNEXES Stade 1 Stade 2 Stade 3 Stade 4 5 cm A : Extension locale B : N1 C : Thrombose Métastases Classification par stades : cancer médullaire Stade

Plus en détail

Pr. EM. HAFFAF* Dr. A.BOUZIDI* Dr. M. NACER KHODJA* *Service de médecine nucléaire. Hôpital central de l armée,dr Mohammed Seghir Nakkeche, Alger.

Pr. EM. HAFFAF* Dr. A.BOUZIDI* Dr. M. NACER KHODJA* *Service de médecine nucléaire. Hôpital central de l armée,dr Mohammed Seghir Nakkeche, Alger. Pr. EM. HAFFAF* Dr. A.BOUZIDI* Dr. M. NACER KHODJA* *Service de médecine nucléaire. Hôpital central de l armée,dr Mohammed Seghir Nakkeche, Alger. Le cancer thyroïdien est le plus fréquent des cancers

Plus en détail

Prise en charge des incidentalomes thyroïdiens

Prise en charge des incidentalomes thyroïdiens Prise en charge des incidentalomes thyroïdiens Dr Camille Buffet Pr Laurence Leenhardt Groupe de Recherche Clinique sur la Thyroïde Hôpital Pitié Salpêtrière Découverte fortuite Inattendu Asymptomatique

Plus en détail

Cancer de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Cancer de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) Cancer de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) 201 3 1 Table des matières 1. Fréquence, épidémiologie... 3 2. Types histologiques... 3 3. Facteurs de risque, carcinogenèse, modalités d'extension...3

Plus en détail

Cancers thyroidiens différenciés : données actuelles en Anatomie Pathologique. Résumé

Cancers thyroidiens différenciés : données actuelles en Anatomie Pathologique. Résumé Cancers thyroidiens différenciés : données actuelles en Anatomie Pathologique. N. Berger*, A. Borda**, M. Decaussin-Petrucci*** *Laboratoire Anatomie Pathologique - Hôpital Antiquaille - Hôtel Dieu - Lyon

Plus en détail

Tumeurs endocrines digestives:

Tumeurs endocrines digestives: Tumeurs endocrines digestives: Aspects anatomo-pathologiques, classification OMS Apramen, 9 Janvier 2007, Paris Anne Couvelard, Anatomie Pathologique Hôpital Beaujon, Clichy Les tumeurs endocrines. problèmes

Plus en détail

Item 308 (ex item 158) Tumeurs du rein Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 308 (ex item 158) Tumeurs du rein Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 308 (ex item 158) Tumeurs du rein Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Épidémiologie... 3 2. Types histologiques principaux... 3 3. Oncogénèse du carcinome rénal

Plus en détail

CARCINOME PAPILLAIRE DE LA THYROÏDE

CARCINOME PAPILLAIRE DE LA THYROÏDE 4 e Congrès de la SAONORL & CCF 13 15 Novembre 2014 Etude épidémiologique rétrospective sur 5 ans à propos de 27 cas de CARCINOME PAPILLAIRE DE LA THYROÏDE T Boutiba, T Bentebiche, A Mokhtari, N Zouaoui,

Plus en détail

THÈME : PRISE EN CHARGE GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DIFFERENCIES DE SOUCHE FOLLICULAIRE DU CORPS THYROÏDE

THÈME : PRISE EN CHARGE GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DIFFERENCIES DE SOUCHE FOLLICULAIRE DU CORPS THYROÏDE THÈME : PRISE EN CHARGE GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DIFFERENCIES DE SOUCHE FOLLICULAIRE DU CORPS THYROÏDE P a g e 1 BUT DE LA DEMARCHE : Ce référentiel SFORL concerne la prise en charge des ganglions

Plus en détail

Micro Carcinome Papillaire de la thyroïde Pourquoi se contenter d une surveillance?

Micro Carcinome Papillaire de la thyroïde Pourquoi se contenter d une surveillance? Micro Carcinome Papillaire de la thyroïde Pourquoi se contenter d une surveillance? SOPHIE LEBOULLEUX sophie.leboulleux@gustaveroussy.fr Département de Médecine Nucléaire et de Cancérologie Endocrinienne

Plus en détail

Histoire naturelle du cancer

Histoire naturelle du cancer TUMEURS MALIGNES Histoire naturelle du cancer - Transformation cancéreuse d une cellule - Expansion clonale de la cellule cancéreuse - Lésions cancéreuses pré-invasives: dysplasies, carcinome in situ -

Plus en détail

Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis : histologie de la paroi vésicale...3 2. Épidémiologie... 3 3. Types histologiques

Plus en détail

Les tumeurs épithéliales thymiques

Les tumeurs épithéliales thymiques Les tumeurs épithéliales thymiques Diagnostic et classification histo-pronostique Réunion du GTR Thorax 2015 Hugues Bégueret Marie Parrens Ectopies - Cou (thyroïde, tissu adipeux) -Trachée - Hile pulmonaire

Plus en détail

Cancer du col et du corps utérin

Cancer du col et du corps utérin Cancer du col et du corps utérin Catherine Genestie Gustave Roussy Cancer du col Rappel anatomique Condylome et CIN Carcinome du col Facteurs histopronostiques Rappel anatomique Exocol Papillomavirus

Plus en détail

LES MASTOCYTOMES CANINS

LES MASTOCYTOMES CANINS CAHIER DE PATHOLOGIE N 2 LES MASTOCYTOMES CANINS Dr Sandra Jolly DVM, DScV, responsable du département de pathologie 1. Epidémiologie 2. Caractéristiques techniques 3. Diagnostic 4. Bilan d extension en

Plus en détail

8eme classification ptnm des cancers du sein & Expérience Endopredict de l Institut Curie

8eme classification ptnm des cancers du sein & Expérience Endopredict de l Institut Curie 8eme classification ptnm des cancers du sein & Expérience Endopredict de l Institut Curie Anne Vincent-Salomon Institut Curie, UMR 934 INSERM Pôle de Médecine Diagnostique et Théranostique SFSPM Novembre

Plus en détail

Cytologie Thyroïdienne :

Cytologie Thyroïdienne : Cytologie Thyroïdienne : Interprétation, Résultats et Limites Terminologie NCI/Bethesda 2010 DIU d Echographie Echographie Endocrinienne et Cervicale 23 Mai 2013 Docteur Claude BIGORGNE, Pathologiste Docteur

Plus en détail

PATHOLOGIE TUMORALE PROSTATIQUE

PATHOLOGIE TUMORALE PROSTATIQUE PATHOLOGIE TUMORALE PROSTATIQUE I_ Anatomie de la prostate : Mc Neal distingue au niveau de la prostate : 4 zones glandulaires: Zone Centrale (25%), Zone de Transition (5%) et Zone Périphérique: 70% Stroma

Plus en détail

Tumeurs du rein. Tumeurs du Rein. DR K.Benabaddou. I- Tumeurs du rein de l adulte :

Tumeurs du rein. Tumeurs du Rein. DR K.Benabaddou. I- Tumeurs du rein de l adulte : Tumeurs du rein I- Tumeurs du rein de l adulte : Les cancers du parenchyme rénal représentent 5 % des cancers de l'adulte. Leur pic de fréquence s'observe entre 50 et 70 ans avec une prédominance masculine(2/1).

Plus en détail

Le Cancer Broncho-pulmonaire Non À Petites Cellules : Pas À Pas Pour Une Classification TNM Précise

Le Cancer Broncho-pulmonaire Non À Petites Cellules : Pas À Pas Pour Une Classification TNM Précise Le Cancer Broncho-pulmonaire Non À Petites Cellules : Pas À Pas Pour Une Classification TNM Précise H. NJEH¹, H. ABID¹, M. ABDELKEFI¹, M. BRADAI¹, B. SOUISSI¹, S. MSAAED², S. HADDAR¹, KH. BEN MAHFOUDH¹

Plus en détail

Imagerie du cancer thyroïdien chez l enfant : A propos de 4 cas

Imagerie du cancer thyroïdien chez l enfant : A propos de 4 cas Imagerie du cancer thyroïdien chez l enfant : A propos de 4 cas Introduction Le cancer thyroïdien de l enfant est rare. Il représente 1,5% de toutes les tumeurs avant 15 ans et 7% des tumeurs de le tête

Plus en détail

3 patients diagnostiqués en 2014 était enregistrés comme décédés au 18/10/2016 (15.0 %), dont 3 suite à un cancer. 24,1% 17,9%

3 patients diagnostiqués en 2014 était enregistrés comme décédés au 18/10/2016 (15.0 %), dont 3 suite à un cancer. 24,1% 17,9% III- Cancer de la thyroïde Généralités Seules 2 tumeurs invasives de la thyroïde ont été diagnostiquées en 214, 3 chez des hommes et 17 chez des femmes. Le sex-ratio est de 18 hommes pour femmes (.18).

Plus en détail

Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers

Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers Anatomie pathologique - Définition Application aux cellules et tissus prélevés de diverses méthodes d analyse basées principalement sur

Plus en détail

Prise en Charge médico-chirurgicale d un nodule de la thyroïde

Prise en Charge médico-chirurgicale d un nodule de la thyroïde 27ème Forum des Facultés de médecine Prise en Charge médico-chirurgicale d un nodule de la thyroïde Dr RENAUD, Dr GRUNENWALD, Dr DECOTTE Madame S. 33 ans infirmière consulte en médecine du travail. Le

Plus en détail

NOUVELLE CLASSIFICATION TNM Forces et Faiblesses

NOUVELLE CLASSIFICATION TNM Forces et Faiblesses NOUVELLE CLASSIFICATION TNM Forces et Faiblesses Jean-François REGNARD Hôtel-Dieu Université Paris Descartes Email : jean-francois.regnard@htd.aphp.fr MODIFICATION DU T T0 no primary tumor T1 T 3 cm surronded

Plus en détail

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 1

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 1 ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie Cas 1 L3 2016-2017 Cas clinique Mr H, 60 ans, éthylique et grand tabagique (50 paquets-années), Consulte en raison d une difficulté à avaler les aliments. Ce qui

Plus en détail

femme de 48ans, hospitalisée pour pneumopathie hypoxémiante, pas de syndrome infectieux, pas de tabagisme,pas d'antécédents pathologiques, HIV négatif

femme de 48ans, hospitalisée pour pneumopathie hypoxémiante, pas de syndrome infectieux, pas de tabagisme,pas d'antécédents pathologiques, HIV négatif femme de 48ans, hospitalisée pour pneumopathie hypoxémiante, pas de syndrome infectieux, pas de tabagisme,pas d'antécédents pathologiques, HIV négatif Décembre 2010 Anne Chanson IHN 1 mois plus tard Décrivez

Plus en détail

Référentiel Régional de Prise en Charge THYROÏDE. Actualisation Décembre 2007 (version 2.0) Thyroïde 12/2007 Oncomip page 1/12

Référentiel Régional de Prise en Charge THYROÏDE. Actualisation Décembre 2007 (version 2.0) Thyroïde 12/2007 Oncomip page 1/12 Référentiel Régional de Prise en Charge THYROÏDE Actualisation Décembre 2007 (version 2.0) Thyroïde 12/2007 Oncomip page 1/12 Groupe de Travail Animateurs Albert Daoudi, Philippe Caron, Frédéric Courbon,

Plus en détail

Cancer de la thyroïde

Cancer de la thyroïde 18 Cancer de la thyroïde Avec 3 711 nouveaux cas estimés en 2000 en France, le cancer de la thyroïde représente 1 % de l ensemble de nouveaux cas de cancers (Remontet et coll., 2003). L incidence du cancer

Plus en détail

Item 303 (ex item 153) Tumeurs de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 303 (ex item 153) Tumeurs de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 303 (ex item 153) Tumeurs de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 2. Types histologiques des tumeurs de l'ovaire...3 2.1. Tumeurs épithéliales...

Plus en détail

Tumeurs neuroendocrines gastriques

Tumeurs neuroendocrines gastriques Tumeurs neuroendocrines gastriques Jean-Yves Scoazec Hospices Civils de Lyon Centre de Recherche contre le Cancer de Lyon INSERM U1052-CNRS UMR5286 Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d

Plus en détail

Tumeurs des poumons et tumeurs pleurales

Tumeurs des poumons et tumeurs pleurales Cancers du poumon..................... 135 Mésothéliome pleural................... 146 Tumeurs des poumons et tumeurs pleurales Note préliminaire La classification s applique aux cancers du poumon et au

Plus en détail

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE Fiche tumeur gynécologique Adénocarcinome de l ENDOMETRE FIGO IA G123 tumeur limitée à l endomètre IB G123 invasion du myomètre inférieur à 50% IC G123 invasion du myomètre supérieur à 50% IIA G123 invasion

Plus en détail

Cancer Médullaire Cancer à Cellules C de la Thyroïde

Cancer Médullaire Cancer à Cellules C de la Thyroïde Cancer Médullaire Cancer à Cellules C de la Thyroïde B. BODELET, G. OWAKA, M. PARACHE, A. NAOUN, G. GEGOUT, A. SCHIEFFER. Service ORL et Chirurgie Cervico Faciale C.H.G. Saint-Dié 1959 HAZARD - HAWK -

Plus en détail

Facteurs histopronostiques des cancers ORL

Facteurs histopronostiques des cancers ORL Facteurs histopronostiques des cancers ORL NARCO II Angers Octobre 2012 Aude Hélène PAVAGEAU Merzouka ZIDANE-MARINNES Le but du bilan d un cancer ORL est de définir les facteurs pronostiques permettant

Plus en détail

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS DIAGNOSTIC ET IDENTIFICATION DU TYPE DE CANCER L EXAMEN ANATOMOPATHOLOGIQUE (1,2) Le diagnostic de cancer repose sur un examen anatomopathologique : Étude macroscopique et microscopique du tissu tumoral,

Plus en détail

Cas clinique n 1 Quels critères échographiques orienteraient vers une prise en charge chirurgicale?

Cas clinique n 1 Quels critères échographiques orienteraient vers une prise en charge chirurgicale? Cas clinique n 1 Madame S. 33 ans infirmière Découverte fortuite d un nodule thyroïdien normofonctionnel. Clinique : asymptomatique, nodule isolé ferme, de 2-3 cm sans ganglions suspects. Pas de facteurs

Plus en détail

Cancers de l oropharynx

Cancers de l oropharynx Cancers de l oropharynx LES CANCERS DE L'OROPHARYNX : ASPECTS GENERAUX. Données épidémiologiques : Les carcinomes de l'oropharynx sont dans 95 % des cas carcinomes épidermoïdes. L'homme est touché trois

Plus en détail

Cancers du poumon (ICD-OC34)

Cancers du poumon (ICD-OC34) Cancers du poumon (ICD-OC34) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes. Une confirmation histologique est nécessaire pour permettre la subdivision selon le type

Plus en détail

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Néphrectomie

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Néphrectomie Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Néphrectomie Nom : Prénom : Né(e) le : / / N de dossier (IPP) : _ N d examen : Préleveur : _ Pathologiste: Date d intervention: / / _ Date

Plus en détail

Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 2. Fréquence et épidémiologie... 3 3. Types histologiques...

Plus en détail

Les cancers différenciés de la thyroïde : épidémiologie, moyens diagnostic, et prise en charge

Les cancers différenciés de la thyroïde : épidémiologie, moyens diagnostic, et prise en charge Les cancers différenciés de la thyroïde : épidémiologie, moyens diagnostic, et prise en charge K.Laouamri, K.Khaloua, I.Laaref, S.Chouane, S,Derradj, Pr A.Bouchair Introduction La prévalence du cancer

Plus en détail

Etude comparative des formes sporadiques et héréditaires des Carcinomes médullaires de la thyroïde

Etude comparative des formes sporadiques et héréditaires des Carcinomes médullaires de la thyroïde Etude comparative des formes sporadiques et héréditaires des Carcinomes médullaires de la thyroïde R Lounis, F Chabour, F Yaker, NS Fedala, L Ahmed ali, F Chentli Service endocrinologie CHU BAB EL OUED

Plus en détail

Thésaurus du Cancer du Pancréas

Thésaurus du Cancer du Pancréas Thésaurus du Cancer du Pancréas 1 Classification TNM TX T0 Tis T1 T2 T3 T4 Renseignements insuffisants pour classer la tumeur primitive. Pas de signe de tumeur primitive. Carcinome in situ. Tumeur limitée

Plus en détail

Cancers de l hypopharynx

Cancers de l hypopharynx Cancers de l hypopharynx Bilan initial d un patient présentant un cancer de l hypopharynx - Examen clinique ORL : laryngoscopie indirecte, fibroscopie avec étude de la mobilité pharyngolaryngée ++, palpation

Plus en détail

La classification TNM du cancer bronchique

La classification TNM du cancer bronchique La classification TNM du cancer bronchique Jean-Paul Sculier Service des Soins Intensifs et Urgences Oncologiques & Oncologie Thoracique Institut Jules Bordet, Centre des Tumeurs de l Université Libre

Plus en détail

Le cancer de la thyroïde

Le cancer de la thyroïde Le cancer de la thyroïde PEC en médecine nucléaire Camille Loyer Dr Amandine Béron 1 2 Plan Carcinomes folliculaires Cancers de la thyroïde Diagnostic Circonstances Imagerie Cytoponction Chirurgie du cancer

Plus en détail

CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE. P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015

CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE. P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015 CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015 Épidémiologie Tumeur rare 10% des sarcomes utérins 0,2% des néoplasies utérines Ashraf-Ganjoei T et al. World J Surg Oncol. 2006

Plus en détail

Tumeurs du thymus. Lara Chalabreysse Service d anatomie et de cytologie pathologiques Hôpital Louis Pradel Lyon

Tumeurs du thymus. Lara Chalabreysse Service d anatomie et de cytologie pathologiques Hôpital Louis Pradel Lyon Tumeurs du thymus Lara Chalabreysse Service d anatomie et de cytologie pathologiques Hôpital Louis Pradel Lyon Thymus Médiastin antérosupérieur 2 lobes Poids variable selon l âge 15 g à la naissance 40

Plus en détail

Centre Hospitalier Universitaire de Liège

Centre Hospitalier Universitaire de Liège Adjoint Adjoint Indications neurologiques 1. Epilepsie Si la thérapie sous forme d une intervention chirurgicale est influencée de manière décisive, pour la localisation d un foyer épileptogène d une épilepsie

Plus en détail

Journée ACORDE Reims 12 juin 2014

Journée ACORDE Reims 12 juin 2014 Journée ACORDE Reims 12 juin 2014 Lésions frontières et précancéreuses du sein Les marqueurs pronostiques et prédictifs du cancer du sein Jean-Pierre Bellocq Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Des points

Plus en détail

Place du Curage dans le Cancer du Rein

Place du Curage dans le Cancer du Rein Place du Curage dans le Cancer du Rein Épidémiologie des cancers du Rein Incidence MONDE 271 000 nouveaux cas en 2008 Taux stand monde pour 100 000 : Hommes : 14,2 : 5,8 France: 11 080 nouveaux cas en

Plus en détail

Métastases Pulmonaires

Métastases Pulmonaires Métastases Pulmonaires Diagnostic, et traitement «local» Philippe Girard, Stéphane Lenoir Institut Mutualiste Montsouris, Paris Métastases Pulmonaires 1. Présentation radio-clinique, diagnostic 2. Traitement

Plus en détail

L échographie de surveillance des cancers thyroïdiens

L échographie de surveillance des cancers thyroïdiens L échographie de surveillance des cancers thyroïdiens Jean Tramalloni Laurence Leenhardt Radiologie Adultes Necker-Enfants Malades Médecine Nucléaire La Pitié-Salpêtrière Recommandations pour la prise

Plus en détail

Item 307 (ex item 156) Tumeurs de la prostate Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 307 (ex item 156) Tumeurs de la prostate Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 307 (ex item 156) Tumeurs de la prostate Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 1.1. Anatomie élémentaire... 3 1.2. Histologie... 3 2. Épidémiologie...

Plus en détail

Etude de cas Cancer Ovarien

Etude de cas Cancer Ovarien Etude de cas Cancer Ovarien DIAGNOSTIC Patiente âgée de 78 ans Bilan d extension (Scanner/IRM/Echographie abdominopelvienne) : Lésion primitive de l épithélium et du stroma touchant les 2 ovaires associée

Plus en détail

Cancers de la cavité buccale

Cancers de la cavité buccale Chapitre 3 Cancers de la cavité buccale Généralités Les cancers de la cavité buccale représentent environ 30 % des cancers ORL (REF). Le type histologique le plus fréquent est le carcinome épidermoide

Plus en détail

TUMEURS UROTHELIALES DE LA VOIE EXCRETRICE SUPERIEURE

TUMEURS UROTHELIALES DE LA VOIE EXCRETRICE SUPERIEURE TUMEURS UROTHELIALES DE LA VOIE EXCRETRICE SUPERIEURE La mise à jour à jour a été effectuée à partir des recommandations 2010 en onco-urologie (AFU, EAU, ESMO, INCA), et de publications importantes nouvelles

Plus en détail

TRAITEMENT DES GRANDS SARCOMES DES TISSUS MOUS DES MEMBRES. H.Nassi CHU d Oran

TRAITEMENT DES GRANDS SARCOMES DES TISSUS MOUS DES MEMBRES. H.Nassi CHU d Oran TRAITEMENT DES GRANDS SARCOMES DES TISSUS MOUS DES MEMBRES H.Nassi CHU d Oran INTRODUCTION Les sarcomes constituent un groupe large et complexe de tumeurs rares d origine mésenchymateuse. L incidence de

Plus en détail

Enseignement UE 2.9. Généralités en Cancérologie. Dr Neuville

Enseignement UE 2.9. Généralités en Cancérologie. Dr Neuville Enseignement UE 2.9 Généralités en Cancérologie Dr Neuville Plan du cours Description anatomique/histologique/moléculaire Transformation cancéreuse d une cellule normale Différents types de cancer Progression

Plus en détail

Tumeurs du sein (ICD-O C50)

Tumeurs du sein (ICD-O C50) Tumeurs du sein (ICD-O C50) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes. Une confirmation histologique est indispensable. Le siège précis du point de départ de la

Plus en détail

Prise en charge des aires ganglionnaires dans les carcinomes cutanés cervico-faciaux

Prise en charge des aires ganglionnaires dans les carcinomes cutanés cervico-faciaux Prise en charge des aires ganglionnaires dans les carcinomes cutanés cervico-faciaux DU de chirurgie réparatrice des cancers cutanés de la face (Angers) Le drainage lymphatique de la face Calqué sur le

Plus en détail

radiothérapie des thymomes

radiothérapie des thymomes Facteurs pronostiques et radiothérapie des thymomes JM J.M. Bachaud, C. Massabeau Institut Claudius Regaud Journée d Oncologie Thoracique ONCOMIP, 17 octobre 2008 Facteurs pronostiques Facteurs pronostiques

Plus en détail

TP n 9. Pathologie ganglionnaire. Localisation ganglionnaire d un d. lymphome. Métastases ganglionnaires d un d. carcinome peu différenci

TP n 9. Pathologie ganglionnaire. Localisation ganglionnaire d un d. lymphome. Métastases ganglionnaires d un d. carcinome peu différenci Enseignement d Anatomopathologie DCEM 1 2011/2012 TP n 9 Pathologie ganglionnaire Localisation ganglionnaire d un d lymphome Métastases ganglionnaires d un d carcinome peu différenci rencié et d un d carcinome

Plus en détail

Cancers différenciés de la thyroïde

Cancers différenciés de la thyroïde Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels

Plus en détail

38es Journées de la Société Française de Sénologie et de Pathologie Mammaire Dijon /11/2016

38es Journées de la Société Française de Sénologie et de Pathologie Mammaire Dijon /11/2016 Institut Bergonié Institut Bergonié 38es Journées de la Société Française de Sénologie et de Pathologie Mammaire Dijon 2016 17/11/2016 ATELIER D ANATOMO-PATHOLOGIE - Cas d interprétation complexe Carcinomes

Plus en détail

FORPATH. Pathologie Tumorale des Glandes salivaires difficultés diagnostiques nouvelles entités le grading en Histoséminaire de lames

FORPATH. Pathologie Tumorale des Glandes salivaires difficultés diagnostiques nouvelles entités le grading en Histoséminaire de lames FORPATH Pathologie Tumorale des Glandes salivaires difficultés diagnostiques nouvelles entités le grading en 2010 Histoséminaire de lames Bruxelles 24 avril 2010 Anne-Catherine Baglin Suresnes - France

Plus en détail

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire Fiche tumeur épithéliale de l ovaire FIGO I II III IV IA IB IC IIA IIB IIC IIIA IIIB IIIC tumeur limitée aux ovaires tumeur limitée à un ovaire : capsule intacte, pas de tumeur à la surface de l ovaire,

Plus en détail

ETUDE MAPAM 01. Mastectomie thérapeutique avec conservation de l étui cutané et de la plaque aréolo-mamelonnaire.

ETUDE MAPAM 01. Mastectomie thérapeutique avec conservation de l étui cutané et de la plaque aréolo-mamelonnaire. Page 1 / 6 TITRE DE L ESSAI cutané et de la plaque aréolo-mamelonnaire. ACRONYME MAPAM 01 TYPE D ETUDE : Phase III CODE PROMOTEUR 14 SEIN 10 N ID-RCB 2014-A01028-39 PROMOTEUR INVESTIGATEUR COORDONNATEUR

Plus en détail

CANCER DIFFÉRENTIER DE LA THYROIDE Parcours du patient

CANCER DIFFÉRENTIER DE LA THYROIDE Parcours du patient CANCER DIFFÉRENTIER DE LA THYROIDE Parcours du patient Dr Laila Ennazk Service d Endocrinologie Diabétologie et des Maladies métaboliques Laboratoire PCIM. FMPM. UCAM. Réunion AES 24/10/15 o Pourquoi un

Plus en détail

CANCERS THYROIDIENS: cas particuliers

CANCERS THYROIDIENS: cas particuliers CANCERS THYROIDIENS: Cancers et grossesse cas particuliers Cancers de l enfant Cancers avec envahissement régional Récidives loco-régionales Cancers et grossesse Mme DON. 29 ans Nodule baso lobaire droit,

Plus en détail

CYTOLOGIE THYROIDIENNE

CYTOLOGIE THYROIDIENNE CYTOLOGIE THYROIDIENNE Résultats, Bethesda et implications pour le clinicien Cytologie thyroïdienne Introduction Présentation de la conférence de Bethesda CAT Cytologie thyroïdienne Nodule thyroïdien Nombreux

Plus en détail

NOUVEAU THÉSAURUS DES TUMEURS ENDOCRINES PANCRÉATIQUES

NOUVEAU THÉSAURUS DES TUMEURS ENDOCRINES PANCRÉATIQUES NOUVEAU THÉSAURUS DES TUMEURS ENDOCRINES PANCRÉATIQUES Objectifs pédagogiques : Classifications OMS TNM Options thérapeutiques et indications Réseaux TENPATH et RENATEN Catherine Lombard-Bohas Service

Plus en détail

Responsable : Y.Lamouti Coordinateurs : B.Latreche, S.Lameche, K.Mokkedem, H.Ait Kaci, N.Boufenara

Responsable : Y.Lamouti Coordinateurs : B.Latreche, S.Lameche, K.Mokkedem, H.Ait Kaci, N.Boufenara Enseignement du Module d Anatomie Pathologique 3 ème Année de Médecine 2016/2017 Processus cancéreux Responsable : Y.Lamouti Coordinateurs : B.Latreche, S.Lameche, K.Mokkedem, H.Ait Kaci, N.Boufenara Plan

Plus en détail

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales Nom : Nom de jeune fille : Code postal domicile : Prénom : Né(e) le : / / Code postal commune de naissance : Nom établissement

Plus en détail

IMAGERIE DES MÉTASTASES AU CORPS THYROÏDE

IMAGERIE DES MÉTASTASES AU CORPS THYROÏDE IMAGERIE DES MÉTASTASES AU CORPS THYROÏDE PY Marcy (1), MM Plantet (2), E de Quanter (3), M Tassart (4), F Brenac (5), N Amoretti (1), O Héricord (1), B Loum (5), A Bozec (1), A Sudaka (1) - (1) Nice Centre

Plus en détail

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE 1. BILAN INITIAL... 2 2. METHODES THERAPEUTIQUES... 2 2.1. CHIRURGIE...2 2.2. HISTOLOGIE...3 2.3. CHIMIOTHERAPIE...3 2.3. RADIOTHERAPIE...3 2.4. HORMONOTHERAPIE...3 3.

Plus en détail

ÉPIDEMIOLOGIE ANATOMIE PATHOLOGIQUE DES TUMEURS BRONCHO-PULMONAIRES MALIGNES PRIMITIVES. Année Universitaire

ÉPIDEMIOLOGIE ANATOMIE PATHOLOGIQUE DES TUMEURS BRONCHO-PULMONAIRES MALIGNES PRIMITIVES. Année Universitaire ANATOMIE PATHOLOGIQUE DES TUMEURS BRONCHO-PULMONAIRES MALIGNES PRIMITIVES ÉPIDEMIOLOGIE Incidence : 27700 nouveaux cas K poumon/an en France En augmentation surtout chez la femme Mortalité : première cause

Plus en détail

Thésaurus du cancer du thymus

Thésaurus du cancer du thymus Thésaurus du cancer du thymus - 1 - Suspicion de tumeur épithéliale du thymus Bilan préthérapeutique Standards : * Radiographie thoracique * Tomodensitométrie thoracique * Epreuves fonctionnelles respiratoires

Plus en détail

Pénis Prostate Testicule Rein Bassinet et uretère Vessie Urètre

Pénis Prostate Testicule Rein Bassinet et uretère Vessie Urètre Pénis................................... 242 Prostate................................ 249 Testicule................................ 255 Rein.................................... 266 Bassinet et uretère......................

Plus en détail

TUMEURS PAROTIDIENNES INTERET DE l IRM. Service d ORL/CCF Hôpital Central de l Armée : M. HAMIDA K. SALHI

TUMEURS PAROTIDIENNES INTERET DE l IRM. Service d ORL/CCF Hôpital Central de l Armée : M. HAMIDA K. SALHI TUMEURS PAROTIDIENNES INTERET DE l IRM Service d ORL/CCF Hôpital Central de l Armée : M. HAMIDA K. SALHI INTRODUCTION Les tumeurs parotidiennes représentent 3% des tumeurs cervicales et 80% des tumeurs

Plus en détail

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

Métastases pulmonaires Point de vue du chirurgien

Métastases pulmonaires Point de vue du chirurgien Métastases pulmonaires Point de vue du chirurgien RIQUET M. Hôpital Européen Georges Pompidou (PARIS) mr 0905 A- Historique B- Généralités C- Chirurgie des métastases D- Les facteurs pronostiques E- Intérêts

Plus en détail

Suivi des cancers thyroïdiens différenciés en 2015

Suivi des cancers thyroïdiens différenciés en 2015 Suivi des cancers thyroïdiens différenciés en 2015 «évaluation continue du risque de récidive allègement du suivi pour 80% des patients être performant pour les 20% restant» Laurence Leenhardt Unité Thyroïde

Plus en détail

19/07/2011. Enseignement UE 2.9. Généralités en Cancérologie. Plan du cours. Objectifs. Dr Neuville

19/07/2011. Enseignement UE 2.9. Généralités en Cancérologie. Plan du cours. Objectifs. Dr Neuville Enseignement UE 2.9 Généralités en Cancérologie Dr Neuville Plan du cours Description anatomique/histologique/moléculaire Progression du cancer Objectifs 1. Comprendre comment une cellule normale devient

Plus en détail

Bilan d extension des tumeurs de l oropharynx et de la cavité orale. Séverine Artru, Centre Hospitalier Lyon Sud.

Bilan d extension des tumeurs de l oropharynx et de la cavité orale. Séverine Artru, Centre Hospitalier Lyon Sud. Bilan d extension des tumeurs de l oropharynx et de la cavité orale Séverine Artru, Centre Hospitalier Lyon Sud. Epidémiologie Cancers VADS: 17000 cas/an en France 50% de cancers de l oropharynx et de

Plus en détail

Thésaurus du cancer de l ovaire

Thésaurus du cancer de l ovaire Thésaurus du cancer de l ovaire - 1 - Cancers de l ovaire Bilan - Anamnèse personnelle et familiale - +/- Echographie vaginale et/ou pelvienne - IRM abdomino-pelvienne de préférence, TDM à défaut - Si

Plus en détail

IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES

IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES Pr Frank Boudghène Hopital Tenon - Université Paris 6 IMAGERIE des TUMEURS epidermiques des parties molles DERMATOLOGIE Utilise peu les techniques

Plus en détail

EVALUATION du GANGLION SENTINELLE: PROCÉDURE D ÉTUDE PATHOLOGIQUE Dissection soigneuse de la graisse pour identifier tous les ganglions : un ou

EVALUATION du GANGLION SENTINELLE: PROCÉDURE D ÉTUDE PATHOLOGIQUE Dissection soigneuse de la graisse pour identifier tous les ganglions : un ou EVALUATION du GANGLION SENTINELLE: PROCÉDURE D ÉTUDE PATHOLOGIQUE Dissection soigneuse de la graisse pour identifier tous les ganglions : un ou plusieurs ganglions sentinelles Chaque ganglion est inclus

Plus en détail

AMELOBLASTOME MALIN : A PROPOS D UN CAS. M.Zerhouni, N.Elbenna, S.Bennis, A.Abdelouafi Service de Radiologie du 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd Casablanca

AMELOBLASTOME MALIN : A PROPOS D UN CAS. M.Zerhouni, N.Elbenna, S.Bennis, A.Abdelouafi Service de Radiologie du 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd Casablanca AMELOBLASTOME MALIN : A PROPOS D UN CAS M.Zerhouni, N.Elbenna, S.Bennis, A.Abdelouafi Service de Radiologie du 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd Casablanca Introduction L améloblastome malin est une tumeur odontogène

Plus en détail

Pathologie des cellules C et CANCER MEDULLAIRE

Pathologie des cellules C et CANCER MEDULLAIRE Pathologie des cellules C et CANCER MEDULLAIRE Myriam DECAUSSIN-PETRUCCI Centre Hospitalier Lyon Sud mai 2009 Origine les cellules C Origine neuroectodermique Migrent avec le Corps ultimo branchial (solid

Plus en détail

Processus tumoraux UE 2.9

Processus tumoraux UE 2.9 Processus tumoraux UE 2.9 Dominique Béchade Institut Bergonié Bordeaux Généralités en cancérologie (2) Plan du cours généralités en cancérologie (2) Introduction Circonstances de découverte d un cancer

Plus en détail