Audit 360. Votre Data Center peut-il vraiment répondre à vos objectifs? À quelles conditions? Avec quelles priorités? Pour quels budgets?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Audit 360. Votre Data Center peut-il vraiment répondre à vos objectifs? À quelles conditions? Avec quelles priorités? Pour quels budgets?"

Transcription

1 Votre Data Center peut-il vraiment répondre à vos objectifs? À quelles conditions? Avec quelles priorités? Pour quels budgets?

2 Permet de s affranchir d éventuels problèmes liés aux infrastructures techniques, particulièrement les installations d électricité et de climatisation, il est nécessaire de vérifier : La capacité énergétique installée, L obsolescence de certains matériels, La fiabilité de l architecture mise en place (niveau de disponibilité) Les éventuels plans d action à mettre en œuvre pour être conforme aux normes et best practices en vigueur

3 Etablir un diagnostic technique et fonctionnel de la salle informatique à travers une évaluation des installations et des procédures d exploitation. Ce diagnostic permettra à la Direction Informatique : D être assurée de la conformité des installations par rapport au référentiel applicable. D identifier et caractériser, le cas échéant, les écarts entre l état existant et le référentiel applicable. De recevoir des recommandations pour remédier aux écarts constatés. De déterminer les actions prioritaires d amélioration qui doivent être réalisées pour corriger certains problèmes actuels et pouvoir, aussi, accepter de nouveaux équipements informatiques en toute quiétude. De définir les écarts par rapport aux normes et standards

4 L architecture technique et le dimensionnement des équipements en place doit répondre aux exigences de continuité de service de l outil informatique mais aussi permettre d en maîtriser les coûts. Dans un monde à forte concurrence dont la dépendance informatique n est plus à prouver, chaque entreprise, quelque soit sa taille, doit positionner le niveau de sécurité, de disponibilité et de résilience de ses équipements informatiques en fonction du niveau de service requis. Cette offre s adresse principalement aux clients PME/PMI dont la salle n excède pas 50m² pour lesquels généralement les équipes informatiques en place se consacrent exclusivement à la production informatique et ne disposent pas forcément de compétences internes liées à l évolution et à la pérennité aux infrastructures techniques.

5 Donner une vision indépendante et objective des capacités de la salle informatique Le périmètre de l étude porte sur : Les installations techniques et les procédures d exploitation : Les surfaces utiles et l implantation des matériels (urbanisation) L installation électrique (normal, HQ, secours), L installation de climatisation, Le système de détection et d extinction incendie, Le système de contrôle d accès, Le système anti-intrusion La protection des personnes, Les procédures d exploitation en place (maintenance, contrats fournisseurs, délai d intervention )

6 Phase 1 : Présentation de la prestation par le responsable de mission, Compréhension de l architecture informatique (mono site, multi site, PCA, PRA, niveau de criticité des applications) du plan informatique à moyen terme (ajouts/retraits de matériels, projet de consolidation, virtualisation ) Collecte des informations (inventaire, plans, synoptiques ) Revue technique des installations existantes : environnement, salle informatique, locaux techniques (TGBT, GE, Onduleurs ) Phase 2 : Rédaction du rapport intermédiaire V1, envoi au client par Echange sur ce document de travail avec le client, validation du rapport Phase 3 : Rédaction du rapport final (format Power Point) Présentation du rapport sur site, recommandations

7 o Vision extérieure sans compromission o Compétence pluridisciplinaire o Indépendance des fabricants et constructeurs o Présentation du livrable très visuelle o Outil d aide à la décision rapide

8 Les résultats du bilan sont regroupés dans le document (rapport technique) de fin de prestation en reprenant les constats effectués : L état capacitaire du site, Les écarts identifiés avec les normes, les conséquences et les recommandations d amélioration qui en découlent sur la totalité du périmètre : Gros œuvre Second œuvre Electricité Climatisation Courant faible (contrôle d accès, détection/extinction incendie, intrusion) Procédures d exploitation Ce rapport technique constitue le livrable de l étude.

9 Tarification forfaitaire de HT - Base salle IT 50 m 2 - (Hors frais de déplacement et de mission) Surface > 50 m2 sur devis (consulter ODC) Prestation réalisable dans toute la France Délai d intervention = Commande + 1 semaine

10 Localisation des salles à : nom de la Ville Salle 1 Salle 2

11 Organisation des salles informatiques Fibre aérienne /344#-2 ~ 20m /344#-0 Arrivée fibre Route de Nantes!"#$%#" &'() *+,-./0)-1-./02 /#$5#6$"-7*! Serveurs Vmware HACMP!"#$%#" &'() *+,-./0)-1-./02 /#$5#6$"-7*! Arrivée fibre Rue des Cèdres Fibre souterraine

12 Niveau de criticité des applications 48 h 24 h 12 h 4 h 1 h EDI consignation Clients/Libre service Sauvegardes centralisées EDI logistique Comptabilité, facturation Bureautique

13 La disponibilité du centre dépend de sa conception La seule référence sur les performances d un Datacenter, en terme de continuité de service électrique, est la classification établie par The Uptime Institute, Inc, appelée «Industry Standard Tier classification define site infrastructure performance» Cette classification est volontairement simplifiée enquatregrandsniveaux,présentés dansletableausuivant. TIER 1 TIER 2 TIER 3 TIER 4 OBJECTIFS Maintenance Arrêt site Oui Oui Non Non Panne d'un élément unique peut entraîner l'arrêt complet du centre Oui Oui Oui Non Temps de coupure annuel du site 28.8 hrs 22 hrs 1.6 hrs 0.4 hrs Disponibilité du site % % % % ELEMENTS STRUCTURANTS Source alimentation électrique et refroidissement Système Système Système Système + Système Nombre de voies d alimentation 1 unique 1 unique 1 Active / 1 Passive 2 actives Composants de système redondants ( N= besoin ) N N+1 N+1 2(N+1)

14 Audit 360 Architecture électrique actuelle!""#$%&' ()*'+,'-. 7'$%"#3#&"'2#'8#"&9:' /"01234 /56/ ;<)'20==&'> +,-.! ;<)'20==&'+ >,-.! )%B0":2'14"C0=' $&"2'9=#C0:#2&D"2' ;<)' +,-$! ;<)' >,-$! (E(FA;<'G,HI J?K</'>LHI'M'+ A0==&'> /;ANK6!'+'M'OPQHI A0==&'+

15 La salle /0"'/6% -(2*%33 7"'1 ('4*(5% /"/($'./0"')%1*+)*"')%!"#$% &$'()*+%!"#$%,!-%!"#$%,!-% /056+!"#$%&'(() **(+,( -.(/012+ 8/1'%/9/+5% 1/$7(/ 40/6+ *+:% -;! </#'% = </#' > </#'%? </#'% AB% F#)GH*+: 8/1'%/9/+5% </#'% AB.(/+)E*% :C#)*"'$'+5 8/1'% /9/+5% 9#:7* </#'% AB./0"'/6 #+1'+:#'%'5%!5"'%:C/11D) 8.

16 La salle 1, inventaire & bilan énergétique.$'/$-',%012$'%!"#$%.$'/$-',!"#$%&'"#&$($)&%#("*$%!"#$%'+,$"-% Serveurs Vmware Serveurs Linux Serveurs AIX Stockage vidéo & réseaux -Xseries Xseries 335 -Pseries P510 -Xseries Xseries 336 -Pseries P520 -Xseries PC Nec - Pseries P650 -Xseries RS600044P -Xseries 345 -Pseries P510 -Xseries 235 -Pseries P55A -PC Nec -Pseries P550 -IBM HS20 -Pseries P51A -IBM HS21 Cible BILAN énergétique Puissance dissipée : ~ 14kW Besoin puissance : ~ 14kVA 3)4-5$-',%6%!"#$%&#'()*"+%,-((( 712$'%%891),1%:;<=%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%.&19>"*$ Puissance dissipée : ~ 20 kw Besoin puissance : ~ 18 kva

17 La salle 2!"#$%!. /012$%-$% 3$4$&"5$!"#$% "&"'(%!"#$% "&"'(% )*(+%,'#$'-,$ #"&!% '()*+,-../ & %0. 12.!"$3 84,1 9!"#$% "&"'(%!"#$% "&"'(% 84,1 :."64$"7% *4$# )*(+%,'(37;,0'

18 La salle 2, inventaire & bilan énergétique *)$&+$&,"&%",,$!"#$%&'(%$")& Serveurs Vmware Serveurs Linux Serveurs AIX Réseaux -Xseries Xseries 336 -Pseries 520 -Xseries PC Nec -Pseries 510 -Xseries Pseries 51A -IBM HS20 -Pseries 55A -IBM HS21 -Pseries P550 BILAN énergétique Puissance dissipée : ~ 7KW Besoin puissance : ~ 7KVA

19 !"#$% &"'$#(#$ )*+",,('-(#."'$!"#$%&'$(&")**'+,*%-* '&(-* La salle 1 Constats et recommandations!$*'$%%-*-'(*'&(+.-*$+*/01*2+*34(&5-)(**6,&)#&6$%7* 8((-)(&")*$+*,&'9+-*2:&)")2$(&")7 8((-)(&")*-)*#$'*2-*#");%&(*'"#&$+<=*3%"#+'>?4(&* B.,&;&-, HIIIJAK5LM B.,&;&-,*%-*,&'9+-*2:&);&%(,$(&")*2:-$+*6$,,$N&)-5-)( O-#")2*P+N,-!-*2-A,.*#"+6-*;-+ 2+*'-#")2*P+N,-*-(*2-'*5-)+&'-,&-'* S% 5-)+&'-,&-'*D)")*6,"6$A$(&")*2:+)*;-+*-<(.,&-+,*N-,'*%:&)(.,&-+,M 1%&5$(&'$(&") 1"+,$)('*;",(' 0.(-#(&")=*-<(&)#(&")* &)#-)2&- W,.'-)#-*2:+)*2.(-#(-+,*2-*6,.'-)#-*2:-$+*'+,*%$*'+,;$#-*2-*%$*'$%%-7 -)*6$,(&-*3$''-7 W+&''$)#-*("($%-**Z*VIJ]*DU)*^*HM 0&'(,&3+(&")*bc*2-6+&'*+)*")2+%-+,*UI*JB$*N&$*+)*($3%-$+*2-*2&'(,&3+(&")*-)*'$%%-7*D$+(")"5&-*2-'*3$((-,&-'* YI:M7*0"+3%-*$%&5-)($(&")*2-'*5$(.,&-%'*'-)'&3%-'*2-6+&'*%-*_0*-)*'$%%- 8%&5-)($(&")*2-'*#%&5$(&'-+,'*2-6+&'*%-*#"+,$)(*)",5$%7!:")2+%-+,*$%&5-)(-*.A$%-5-)(*9+-%9+-'*6"'(-'*2-*(,$N$&%*D#")'"%-'M Of'(X5-*2-*2.(-#(&")*K*-<(&)#(&")*G*A$g**D8,A" ``M*6,.'-)(7** 6&-2'*2-*N.,&)'*G*,.$%&'-,7 /.$%&'-,*+)-*#$56$A)-*2:-)%XN-5-)(*2-'*#43%-'*)")*+(&%&'.'7* 8%(-,)$)#-*2-*;")#(&"))-5-)(**2-'*$,5"&,-'*6$,*6"&)(*2-*#")'&A)-*2-* (a /-N"&,*%:+,3$)&'$(&")*'&*$C"+(*2-*5$(.,&-%'*&);",5$(&9+-'7 1,.-,*+)*2.6$,(*bc*-(*+)*2.6$,(*)",5$%**D("+'*U*2.2&.'*$+<*.9+&6-5-)('*&);",5$(&9+-'*M*2-6+&'*%-*_d?_7 S)'($%%-,*+)*A,"+6-*2-*'-#"+,'*6-,5$)-)(*DE*"+*FeIJN8M*6"+,*,-6,&'-*OH*-(*OU /'*%-0#*+#."'%123$%140+"+*%$*4(.#%3'%5%D$)$%f'-*6-,5$)-)(-* 6$,*$'6&,$(&")*2-*%:$&,*$53&$)(M7 8##X'=*&)(,+'&")=* N&2."=* 8##X'*6$,*#%.'=*6,.'-)#-*2:+)*2.(-#(-+,*2-*6,.'-)#-=*6,.'-)#-*2:+)-*#$5.,$7 W$'*2-*,-5$,9+- /-);",#-,*%$*5&'-*G*C"+,*2-*%$*2"#+5-)($(&")=*Z,-6.,$A-=*'f)"6(&9+-'*G*C"+,*-(*G*2&'6"'&(&")=*6,"#.2+,-'*

20 La salle 2 Constats et recommandations!"#$% &"'$#(#$ )*+",,('-(#."'$!"#$%&'$(&")**'+,*%-* '&(-*!$*'$%%-*-'(*'&(+.-*$+*/01*2+*34(&5-)(**6,&)#&6$% 7585-*34(&5-)(*9+-*%$*'$%%-*:; /&'9+-' #"55+)'*$<-#*%$*'$%%-*: =4(&* C-#")2*D+<,-!-*2-E,.*#"+6-*A-+ 2+*'-#")2*D+<,-*-(*2-'*5-)+&'-,&-'* -'(*F*<.,&A&-,?*7<"&,*0GH*-(*A&#I-'*(-#I)&9+-'; J% -'(*#")'-&%%.*9+-*%$*'$%%-*&)A",5$(&9+-*'"&(*1K*LI*'+,*'-'*M*A$#-'** -(*5-)+&'-,&-'*7)")*6,"6$E$(&")*2B+)*A-+*-N(.,&-+,*<-,'* %B&)(.,&-+,; 1%&5$(&'$(&") 1"+,$)('*A",(' 0.(-#(&")U* -N(&)#(&")*&)#-)2&- [##^'U*&)(,+'&")U* <&2."U* L*'6%&(*5+,$+N*T"'I&3$**F*2.(-)(-*2&,-#(-*U*'"+AA%$E-*<-,'*%-*I$+(? >+&''$)#-*A,"&2*V*L*N*MUWPX >$'*2-*,-2")2$)#-*-)*#$'*2-*6$))-*2B+)-*+)&(.? :OB;?*0"+3%-*$%&5-)($(&")*2-'*5$(.,&-%'*'-)'&3%-'*2-6+&'*%-*T0*-)*'$%%- [%&5-)($(&")*2-'*#%&5$(&'-+,'*2-6+&'*%-*#"+,$)(*)",5$%? C]'(^5-*2-*2.(-#(&")*6,.'-)(*7:*2.(-#(-+,;*6$'*2B-N(&)#(&")? H)*%B.($(*%-'*%&5&(-'*'")(*$((-&)(-'?* >,.<"&,*+)*2.(-#(&")*2-*6,.'-)#-*2B-$+*2+*A$&(*2-*%$*6"56-*2-*,-%-<$E-*2-'*#")2-)'$(' 2B$5.%&",$,(&") '$%%-*F*2.A$+(*2B+)*']'(^5-*2B-N(&)#(&")*$+(")"5- [##^'*6$,*#%.'?U*6,.'-)#-*2B+)*2.(-#(-+,*2-*6,.'-)#-U* 1-)(,$%-*(-#I)&9+-*2-*,-6",(*6,.'-)(-*-)*'$%%- >$'*2-*,-5$,9+- HN6%"&($(&")!$*2"#+5-)($(&")*(-#I)&9+-*)B-'(*6$'*#"56%^(-*-(*7'])"6(&9+-U*A&#I-'*6,"2+&('U*5$&)*#"+,$)(-U*(-'('_; /-)A",#-,*%$*5&'-*F*S"+,*2-*%$*2"#+5-)($(&")U*V,-6.,$E-U*'])"6(&9+-'*F*S"+,*-(*F*2&'6"'&(&")U*6,"#.2+,-'* 2B-N6%"&($(&")U*A&#I-'*(-#I)&9+-'*5$(.,&-%'*7#%&5$(&'$(&")U* ")2+%-+,';

21 En conclusion Salle 1 En l état la salle informatique ne présente pas de possibilités d évolutivité en terme de surface. Une ré urbanisation permettrait de «récupérer» de l espace et d améliorer également le refroidissement des équipements. Si ajout de matériels (et particulièrement en phase de doublon) la puissance HQ disponible 20kvA ne sera plus suffisante. Nota : En cas de remplacement de l onduleur actuel, privilégier une solution à modules Le dimensionnement de l installation de climatisation offre une capacité suffisante et un fonctionnement en n+1 si < 30kW. Salle 2 Il est nécessaire de repenser la localisation de la salle de BU, de l adapter aux enjeux et de prévoir une évolutivité. (surface, infrastructures techniques). En l état, cette salle ne permet pas d implanter d autres matériels informatiques en terme de surface. Les infrastructures électriques et de climatisation ne garantissent pas un taux de disponibilité élevé (obsolescence onduleur, pas de redondance des éléments de climatisation, mutualisation de la distribution électrique, système de climatisation inefficace si haute densité).

22 Quelques axes d amélioration La suite du document présente quelques scénarii d amélioration des infrastructures concernant la salle 1 - Organiser l existant pour optimiser l espace - Ré-urbaniser la salle (allées chaudes, allées froides) - Améliorer le taux de disponibilité de la distribution électrique Nota : ces changements nécessiteront au préalable de réaliser une étude de faisabilité et ne représentent que des suggestions techniques à ce stade du projet.

23 Salle 1 Optimisation de l espace "'25% -(.*%// 6"'7 ('0*(1% 2"2($'!"#$% &$'()*+%!"#$%,!-%!"#$%,!-% /056+ *+9% -:! 8#96*!"#$%&'(() **(+,( -.(/ $6(2 ;27'%282+1% 40/6+ "#4(' <2#'% = <2#' > <2#'%? <2#'% AB% F#)GH*+9 ;27'%282+1% <2#'% AB 3(2+)E*% 9C#)*"'$'+1 <2#'% AB 324"'25 #+7'+9#'%'1%!1"'%9C277D) ;3

24 La salle 1 Ré-urbanisation de la salle suivant un concept «allées l é e chaudes, s c h a u allées d e s, froides a l l é» e s f r o i d e s (.*%// 017"'18% 9"': ('6*(5% 1"1($'!"#$% &$'()*+%!"#$%,!-%!"#$%,!-% 0(1+)2*% 34#)*"'$'+5 /056+ *+3% -<! :1$9(1 ;#39*!"#$%&'(() **(+,( -.(/012+!*+2#+'$'+5 "#7(' 40/6+ >1#'%? "#7(' E#)FG*+3 =1:'%1;1+5% >1#'% BC% >1#'% BC 017"'18 #+:'+3#'%'5%!5"'%341::D) >1#' A >1#'% BC "#7(' >1#' H =1:'%1;1+5% -""9'%2(*#3' =0

25 Audit 360 Architecture électrique proposée 0++.1)%' 234'56'78 :;!<:='(+/&>%' K"$$%'F :=3'-"$$%'F K"$$%'5 :=3'-"$$%'5 F6780!0,I20J :=3' F6710!0,I20J :=3'GH' F6710 K"$$%'F K"$$%'5

26 Audit 360 Synthèse du scénario d évolution des infrastructures électriques 0++.1)%' 234'56'78!"#$%"&'()*)+"$',"--%'!%*-./*!+"*-9/!(,! 3)B"+C'1%+-' C"#$%"&'*/+D"$ A"$$%'< :;3'-"$$%'< ='>'<6'780 3)B"+C'1%+-' C"#$%"&'*/+D"$ A"$$%'5 :;3'-"$$%'5 :;3' <6710 A"$$%'< A"$$%'5

27 Tableau récapitulatif Le tableau ci-dessous présente les avantages, les inconvénients et une approche budgétaire concernant les scénarii présentés précédemment!"#$ %&#'()*$+,+-.#")/0-12#$(#30/+ 4$'*$2.$)0$(/ 56%30(!"#$%&$'($%)*+!$,%$-'.(/01$.0$2&$'($ 23$*+!4 3E$&&&$FG; H?'(80 </0>;?'IJ90$K$E&*+! L'9;79(7;<.0$10?+7>0 3%$&&&$FG; M71;?7:(;7'9$</0>;?7N(0$.<.7<0 O7=:7/7;<$=>>?(0 C$&&&$FG; P<$(?:=971=;7'9$.0$/=$1=//0 Q7:J?0$.01$018=>01 R$?<=/710?$1=91 79;0??(8;7'9$.0$ 8?'.(>;7'9 S710$T$U'(?$.'>(-09;=;7'9$ $?<1'/(;7'9$=-</7'?<

28 Exemple de synthèse des recommandations Prioritaires :!Sécuriser le point focal réseaux contre l intrusion, la malveillance, installer un système de refroidissement.!vérifier le coupe feu de la salle (2h préconisé)!vérifier la charge admissible du plancher technique (voir DOE, 1T conseillée)!réaliser une campagne de mise à la terre des pieds de vérins!revoir le système de climatisation et l urbanisation de la salle en cas d ajout de matériels. La salle informatique possède une fragilité concernant sa capacité de refroidissement du fait de la faible puissance froid installée et la non maitrise du flux d air en salle.!enlever les fournitures, accessoires de la salle!obturer les U vides Nécessaires :! Renforcer la mise en place d un système d exploitation (fiches produits, synoptiques, tableur de repérage, procédures de maintenance, procédures d accès, suivi capacitaire des infrastructures)!inverser le sens d ouverture de la porte d accès (ouverture vers l extérieur, non obligatoire, mais facilite l évacuation des personnes en cas de sinistre) Conseillées :!Installer un groupe électrogène de secours pour un meilleur taux de disponibilité des infrastructures techniques en cas de coupure EDF (reprise climatisation)

29 Fin du document

IBM Nouvelle Calédonie CITIUS. Yves BERTHELOT Pascal BOUTTIER Éric LARTHE DATACENTER

IBM Nouvelle Calédonie CITIUS. Yves BERTHELOT Pascal BOUTTIER Éric LARTHE DATACENTER CITIUS Yves BERTHELOT Pascal BOUTTIER Éric LARTHE DATACENTER IBM Corporation Sommaire 1. Pourquoi un DataCenter en Nouvelle Calédonie 1.1 Le Contexte informatique des entreprises calédoniennes. 1.2 Les

Plus en détail

Sécurisation, état de l art et nouveaux enjeux des «Green» Data Centers

Sécurisation, état de l art et nouveaux enjeux des «Green» Data Centers DATA CENTERS Sécurisation, état de l art et nouveaux enjeux des «Green» Data Centers Christophe WEISS SSTIC- Sécurisation, état de l art et nouveaux enjeux des «Green» Data Centers 5 juin 2008 Sommaire

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Architecture proposée. 2. Constituants de la solution. 3. Supervision DATA CENTER OPTION SERVICE

SOMMAIRE. 1. Architecture proposée. 2. Constituants de la solution. 3. Supervision DATA CENTER OPTION SERVICE SOMMAIRE DATA CENTER OPTION SERVICE 1. Architecture proposée 2. Constituants de la solution 3. Supervision 1 1 ARCHITECTURE GENERALE 2 Implantation Plan du site et localisation de la salle informatique

Plus en détail

Immeuble EXEMPLE Audit Technique mars 2004

Immeuble EXEMPLE Audit Technique mars 2004 Immeuble EXEMPLE Audit Technique mars 2004 SOMMAIRE 1 Préambule... 3 2 Descriptif sommaire de l immeuble... 4 3 Synoptique des réseaux d alimentations... 5 4 Schéma de principe de distribution du courant

Plus en détail

DATA CENTER. Règles d'ingénierie du Data Center DATA CENTER

DATA CENTER. Règles d'ingénierie du Data Center DATA CENTER Règles d'ingénierie du Data Center SOMMAIRE La problématique La climatisation Les planchers techniques L énergie L urbanisation L industrialisation Conclusion LA PROBLEMATIQUE Rappel sur les Tiers Chaque

Plus en détail

CONSTRUCTON DE DATACENTER

CONSTRUCTON DE DATACENTER CONSTRUCTON DE DATACENTER Un savoir faire made in France www.netissime.dz DATACENTER CLOUD CONSULTING TELECOM - FORMATION DATACENTER BUILD Métier du DATACENTER 1 - CONCEPTION 2 - REHABILITATION 3 - CONSTRUCTION

Plus en détail

Enjeux énergétiques Datacenter et postes de travail

Enjeux énergétiques Datacenter et postes de travail Enjeux énergétiques Datacenter et postes de travail Sommaire Présentation de Greenvision L électricité : enjeux et chiffres clés Le datacenter Caractéristiques d un datacenter La consommation électrique

Plus en détail

Datacentre : concilier faisabilité, performance et éco-responsabilité

Datacentre : concilier faisabilité, performance et éco-responsabilité Datacentre : concilier faisabilité, performance et éco-responsabilité La climatisation des salles informatiques: compréhension et état des lieux Charles Vion, Responsable Service Projet Sylvain Ferrier,

Plus en détail

Outils de planification et gestion pour datacentres

Outils de planification et gestion pour datacentres ACT-MG-v2 Outils de planification et gestion pour datacentres Alain BIDAUD - CRIHAN TutoJRES 17 Outils de planification et gestion Agenda Pourquoi planifier? l écosystème du datacentre Les outils DCIM

Plus en détail

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY Présentation des infrastructures Date: 30/08/2013 Version : 1.0 Toute utilisation ou reproduction même partielle est interdite. Page 1 Sommaire 1. PRESENTATION

Plus en détail

Afrique du sud du 23 au 28 novembre 2011

Afrique du sud du 23 au 28 novembre 2011 Afrique du sud du 23 au 28 novembre 2011 Nouveaux objectifs Green IT : Comment faire évoluer les Data Centers, les salles informatiques existants et les locaux techniques? Michel SABALETTE Présentation

Plus en détail

Marché Public. Serveurs et Sauvegarde 2015

Marché Public. Serveurs et Sauvegarde 2015 Marché Public Serveurs et Sauvegarde 2015 Remise des Offres avant le lundi 22 juin 2015 à 16h 1 P a g e Table des matières 1. OBJET DE LA CONSULTATION... 4 1.1. Description de la consultation... 4 1.2.

Plus en détail

Data Center Condorcet, Paris Excellence technique et éco-efficacité.

Data Center Condorcet, Paris Excellence technique et éco-efficacité. Data Center Condorcet, Paris Excellence technique et éco-efficacité. TelecityGroup Paris Condorcet 10 rue Waldeck Rochet, Bât 520 93300 Aubervilliers France Tel: +33 (0) 1 49 97 30 60 fr.info@telecity.com

Plus en détail

Bienvenue au Club Logistique! Jeudi 05 décembre 2013

Bienvenue au Club Logistique! Jeudi 05 décembre 2013 Bienvenue au Club Logistique! Jeudi 05 décembre 2013 Le Groupe SIGMA Le Pôle Transport Energies Logistique L innovation dans la Supply Chain Le Groupe SIGMA Implantations & Chiffres Clés CA 2012 69,5 M

Plus en détail

La première infrastructure numérique au service du Cloud en Tunisie

La première infrastructure numérique au service du Cloud en Tunisie La première infrastructure numérique au service du Cloud en Tunisie Février 2014 Un data center et son écosystème L infrastructure au cœur des flux de data PME Big Data (Institutions financières Télécom..Etc)

Plus en détail

Datacenter nouvelle génération : SDMO sécurise l alimentation électrique du site

Datacenter nouvelle génération : SDMO sécurise l alimentation électrique du site Datacenter nouvelle génération : SDMO sécurise l alimentation électrique du site Le nouveau datacenter d Interxion, à Saint-Denis, en région parisienne Le leader européen en matière de colocation, de data

Plus en détail

Experts efficience informatique

Experts efficience informatique Experts efficience informatique Date 3 février 2014 Martin Dargent Dirigeant EasyVirt Martin.dargent@easyvirt.com 06 69 55 75 18 Présentation d EasyVirt EasyVirt Jeune Entreprise Innovante issue de 7 ans

Plus en détail

Présentation Datacenter Lausanne

Présentation Datacenter Lausanne Présentation Datacenter Lausanne Datacenter Iron Cloud dispose de plusieurs suites privatives dans un Datacenter indépendant de dernière génération. Ce dernier est situé en Suisse près de Lausanne. L infrastructure

Plus en détail

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY Présentation des infrastructures Date: 30/08/2013 Version : 1.0 Toute utilisation ou reproduction même partielle est interdite. Page 1 Sommaire 1. PRESENTATION

Plus en détail

Connect FH. La connectivité Très-Haut Débit par faisceaux hertziens

Connect FH. La connectivité Très-Haut Débit par faisceaux hertziens Connect FH La connectivité Très-Haut Débit par faisceaux hertziens Connect FH, solution d accès par faisceaux hertziens dédiés, est une offre de connectivité Haut et Très-Haut Débit permettant de connecter

Plus en détail

GCS EMOSIST-fc. DataCenter. Journée du 30 Novembre 2010. Jérôme Gauthier

GCS EMOSIST-fc. DataCenter. Journée du 30 Novembre 2010. Jérôme Gauthier GCS EMOSIST-fc DataCenter Journée du 30 Novembre 2010 Jérôme Gauthier Présentation de la structure régionale Hébergement d applications Projet phares DataCenter Sécurisation de l hébergement Plan de reprise

Plus en détail

FormaSciences 2014 «Les énergies du futur»

FormaSciences 2014 «Les énergies du futur» FormaSciences 2014 «Les énergies du futur» Comment récupérer des calories sur un Data Center présentation de J-Louis PERROT le 06/02/2014 Le Centre de Calcul de l IN2P3 du CNRS Le CC IN2P3 est un prestataire

Plus en détail

Plan de Continuité d'activité Concepts et démarche pour passer du besoin à la mise en oeuvre du PCA

Plan de Continuité d'activité Concepts et démarche pour passer du besoin à la mise en oeuvre du PCA Qu est-ce que la Continuité d'activité? 1. Définition 11 2. Les objectifs et enjeux du PCA 12 2.1 Les objectifs 12 2.2 Les enjeux 13 3. Les contraintes et réglementations 14 3.1 Les contraintes légales

Plus en détail

Critical Power : Solutions pour une distribution électrique sécurisée répondant à la

Critical Power : Solutions pour une distribution électrique sécurisée répondant à la Critical Power : Solutions pour une distribution électrique sécurisée répondant à la criticité de votre activité Sommaire 1. Préambule 2. Focus sur les établissements de santé 3. Focus sur les data center

Plus en détail

TUTOJRES 2014 Retour d'expérience Datacentre du CC IN2P3,

TUTOJRES 2014 Retour d'expérience Datacentre du CC IN2P3, Centre de Calcul de l Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particules Retour d'expérience Datacentre du CC IN2P3, 18 Septembre 2014 Sommaire } Présentation : Activités du DC CCIN2P3

Plus en détail

Entrez dans l ère du Numérique Très Haut Débit

Entrez dans l ère du Numérique Très Haut Débit MIPE Juin 2012 - Nantes http://www.network-th.fr - 0811 560 947 1. Le Très Haut Débit sur Fibre Optique au prix d une SDSL : Mythe ou Réalité? 2. Sauvegarder, Sécuriser, Protéger, Superviser : Délégueznous

Plus en détail

Sommaire. APL France : qui sommes nous? Pourquoi l engouement du «Green» DC? «Green» DC : ce n est pas que du marketing?

Sommaire. APL France : qui sommes nous? Pourquoi l engouement du «Green» DC? «Green» DC : ce n est pas que du marketing? Green Datacenter : Un terme galvaudé et pourtant une nécessité Tristan RICHARD Ingénieur expert sénior Sommaire APL France : qui sommes nous? Pourquoi l engouement du «Green» DC? «Green» DC : ce n est

Plus en détail

De l IaaS au SaaS, La BI au cœur du cloud

De l IaaS au SaaS, La BI au cœur du cloud De l IaaS au SaaS, La BI au cœur du cloud Cloud Computing World Expo 9 et 10 Avril 2014 Eric Bodilsen Directeur Général Adjoint Diademys Dominique Gire Directeur Associé Novulys Le groupe Diademys Evolution

Plus en détail

Réduction de la consommation énergétique des datacenter : optimisation du conditionnement d air, influence de. l architecture

Réduction de la consommation énergétique des datacenter : optimisation du conditionnement d air, influence de. l architecture Réduction de la consommation énergétique des datacenter : optimisation du conditionnement d air, influence de Orange Labs l architecture David Nörtershäuser, Recherche & Développement Stéphane Le Masson,

Plus en détail

Continuité. Management de la. d activité. Assurer la pérennité de l, entreprise : planification, choix techniques et mise en œuvre 2 e édition

Continuité. Management de la. d activité. Assurer la pérennité de l, entreprise : planification, choix techniques et mise en œuvre 2 e édition E M M A N U E L Préface de Dominique Guinet B E S L U A U Management de la Continuité d activité Assurer la pérennité de l, entreprise : planification, choix techniques et mise en œuvre 2 e édition Groupe

Plus en détail

Le catalogue TIC. Solutions. pour les. Professionnels

Le catalogue TIC. Solutions. pour les. Professionnels Le catalogue TIC Solutions pour les Professionnels L@GOON ENTREPRISES PRéSENTaTION Des offres adaptées aux besoins des professionnels de la PME aux Grands Comptes. Des solutions pérennes et évolutives,

Plus en détail

La solution éco performante pour la sécurisation de l alimentation électrique des Datacenters à haut niveau de disponibilité

La solution éco performante pour la sécurisation de l alimentation électrique des Datacenters à haut niveau de disponibilité La solution éco performante pour la sécurisation de l alimentation électrique des Datacenters à haut niveau de disponibilité Alimentation Sans Interruption en liaison avec : Les échanges et besoins en

Plus en détail

data center conception intégration maintenance en conditions opérationnelles

data center conception intégration maintenance en conditions opérationnelles data center conception intégration maintenance en conditions opérationnelles Des solutions dédiées aux data centers urbanisation salle IT L urbanisation d une salle informatique est un élément majeur pour

Plus en détail

Continuité de Service. Maîtrise de l Energie

Continuité de Service. Maîtrise de l Energie 1 Continuité de Service Maîtrise de l Energie 2 Définir une Stratégie Auditer et évaluer Développer et expertiser Améliorer et Rénover Industrialiser l exploitation Garantir la qualité dans la durée Concevoir

Plus en détail

Transformation vers le Cloud. Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware

Transformation vers le Cloud. Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware Transformation vers le Cloud Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware 1 Sommaire Introduction Concepts Les enjeux Modèles de déploiements Modèles de services Nos offres Nos Références

Plus en détail

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise.

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. IBM Global Services Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. Les services d infrastructure et d intégration IBM Pour une infrastructure informatique qui participe

Plus en détail

POLITIQUE SECURITE PSI - V3.2 VSI - 15/04/2014. L architecte de vos ambitions

POLITIQUE SECURITE PSI - V3.2 VSI - 15/04/2014. L architecte de vos ambitions L architecte de vos ambitions POLITIQUE GENERALE ET ENGAGEMENTS Acteur du développement de solutions informatiques depuis 20 ans, principalement en région lyonnaise, NC2 est une SSII résolument orientée

Plus en détail

Le groupe et l actionnariat 10 M 30 M 2. Editique, GED, Archivage. Intégration, Infogérance, Développement

Le groupe et l actionnariat 10 M 30 M 2. Editique, GED, Archivage. Intégration, Infogérance, Développement 08 novembre 2012 1 Le groupe et l actionnariat Editique, GED, Archivage 10 M Intégration, Infogérance, Développement 30 M 2 123 salariés 50 Experts techniques 30 Développeurs 5 agences 30 M de CA 2 Datacenter

Plus en détail

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC3 DE VELIZY

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC3 DE VELIZY HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC3 DE VELIZY Présentation des infrastructures Date: 30/08/2013 Version : 1.0 Toute utilisation ou reproduction même partielle est interdite. Page 1 Sommaire 1. PRESENTATION

Plus en détail

PROJET VIRTUALISATION DES SERVEURS METIERS HAUTE DISPONIBILITE PLAN DE REPRISE D ACTIVITE

PROJET VIRTUALISATION DES SERVEURS METIERS HAUTE DISPONIBILITE PLAN DE REPRISE D ACTIVITE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) PROJET VIRTUALISATION DES SERVEURS METIERS HAUTE DISPONIBILITE PLAN DE REPRISE D ACTIVITE Maître de l ouvrage CENTRE HOSPITALIER DE LOCHES PAUL MARTINAIS

Plus en détail

L A T O U R D E P E I L Z Municipalité

L A T O U R D E P E I L Z Municipalité V I L L E D E L A T O U R D E P E I L Z Municipalité PRÉAVIS MUNICIPAL N 16/2014 le 10 décembre 2014 Concerne : Demande de crédit de Fr. 550'000.-- pour le renouvellement et migration de l infrastructure

Plus en détail

en version SAN ou NAS

en version SAN ou NAS tout-en-un en version SAN ou NAS Quand avez-vous besoin de virtualisation? Les opportunités de mettre en place des solutions de virtualisation sont nombreuses, quelque soit la taille de l'entreprise. Parmi

Plus en détail

vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS

vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS Quand avez-vous besoin de virtualisation? Les opportunités de mettre en place des solutions de virtualisation sont nombreuses, quelque soit la taille de

Plus en détail

Green it consulting nouveau leader de l informatique écologique

Green it consulting nouveau leader de l informatique écologique green it consulting Green IT Consulting est née d une réflexion fondamentale Comment peut-on améliorer un système d information tout en participant à la lutte contre le réchauffement climatique? 01 / green

Plus en détail

CDK Cloud Hosting HSP (Hardware Service Provision) Pour votre système DMS ( Dealer Management System )

CDK Cloud Hosting HSP (Hardware Service Provision) Pour votre système DMS ( Dealer Management System ) CDK Cloud Hosting HSP (Hardware Service Provision) Pour votre système DMS ( Dealer Management System ) Commençons par le commencement. Posez-vous ces trois questions : Question 1 : Si votre système DMS

Plus en détail

Etude d architecture de consolidation et virtualisation

Etude d architecture de consolidation et virtualisation BOUILLAUD Martin Stagiaire BTS Services Informatiques aux Organisations Janvier 2015 Etude d architecture de consolidation et virtualisation Projet : DDPP Table des matières 1. Objet du projet... 3 2.

Plus en détail

P r é s entation B U S I NESS TECHNOSOFT. S o l u t i o n s & S e r v i c e s I n f o r m a t i q u e s

P r é s entation B U S I NESS TECHNOSOFT. S o l u t i o n s & S e r v i c e s I n f o r m a t i q u e s P r é s entation B U S I NESS TECHNOSOFT S o l u t i o n s & S e r v i c e s I n f o r m a t i q u e s A c t i v i t é s S y s t è m e d I n f o r m a t i o n E q u i p e m e n t I n f o r m a t i q u

Plus en détail

Retour d expérience sur la mise en place d un Plan de Continuité des Activités PCA. James Linder 25.05.2008

Retour d expérience sur la mise en place d un Plan de Continuité des Activités PCA. James Linder 25.05.2008 Retour d expérience sur la mise en place d un Plan de Continuité des Activités PCA James Linder 25.05.2008 1 Objectifs Pourquoi un plan de secours? Pour ne ne pas pas être être bloqué dans son son travail

Plus en détail

Bureau virtuel Cloud computing Data center

Bureau virtuel Cloud computing Data center Bureau virtuel Cloud computing Data center + HOT LINE 8h00-18h30 Toutes vos données À portée de main 36 bis rue Saint Fuscien 80 000 Amiens 03 22 22 10 90 www.plug-it.com Plug it & Ethernet Bank Un peu

Plus en détail

Conception d une infrastructure «Cloud» pertinente

Conception d une infrastructure «Cloud» pertinente Conception d une infrastructure «Cloud» pertinente Livre blanc d ENTERPRISE MANAGEMENT ASSOCIATES (EMA ) préparé pour Avocent Juillet 2010 RECHERCHE EN GESTION INFORMATIQUE, Sommaire Résumé........................................................

Plus en détail

Intervenant : Olivier Parcollet olivier.parcollet@semtao.fr Architecte Systèmes & Réseaux. RETOUR D EXPERIENCE Virtualisation à lasetao

Intervenant : Olivier Parcollet olivier.parcollet@semtao.fr Architecte Systèmes & Réseaux. RETOUR D EXPERIENCE Virtualisation à lasetao Intervenant : Olivier Parcollet olivier.parcollet@semtao.fr Architecte Systèmes & Réseaux RETOUR D EXPERIENCE Virtualisation à lasetao REX SETAO / VmWare AGENDA Présentation de l activité informatique

Plus en détail

Data Centers : la sécurisation des données informatiques au cœur des enjeux stratégiques actuels

Data Centers : la sécurisation des données informatiques au cœur des enjeux stratégiques actuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE en ligne sur le site : www.n-schilling.com avril 2011 Data Centers : la sécurisation des données informatiques au cœur des enjeux stratégiques actuels Plus qu une tendance, la croissance

Plus en détail

FRnOG, 25/01/2013. Marilyn, un datacenter vertical

FRnOG, 25/01/2013. Marilyn, un datacenter vertical FRnOG, 25/01/2013 Marilyn, un datacenter vertical www.celeste.fr Marilyn, un datacenter vertical Pourquoi un datacenter? Pourquoi l air? Pourquoi vertical? Qui est CELESTE? CELESTE est fournisseur d accès

Plus en détail

Comment aborder l Optimisation énergétique de salles anciennes et hétérogènes?

Comment aborder l Optimisation énergétique de salles anciennes et hétérogènes? Comment aborder l Optimisation énergétique de salles anciennes et hétérogènes? Témoignage de Hervé MAGNIER Aéroports de Paris Membre du CRIP Groupe de travail Data center Un environnement technique peu

Plus en détail

ETUDE D EFFICACITE ENERGETIQUE. MICROSOFT Sites : Paris les Ulis - Issy les Moulineaux

ETUDE D EFFICACITE ENERGETIQUE. MICROSOFT Sites : Paris les Ulis - Issy les Moulineaux ETUDE D EFFICACITE ENERGETIQUE Mai & Septembre 2009 MICROSOFT Sites : Paris les Ulis - Issy les Moulineaux APC by Schneider Electric Groupe Audit d Infrastructures Informatiques 35 rue Joseph MONIER CS30323

Plus en détail

I partie : diagnostic et proposition de solutions

I partie : diagnostic et proposition de solutions Session 2011 BTS assistant de manager Cas Arméria: barème et corrigé Remarque: la 1 ère partie doit être cohérente avec les éléments déterminants du contexte décrit dans cet encadré, qui n est pas attendu

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

Retour d'expérience CC-IN2P3

Retour d'expérience CC-IN2P3 Dominique Boutigny Retour d'expérience CC-IN2P3 ANF - Datacentres Le CC-IN2P3 au CNRS Centre de calcul dédié Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particules Le CC-IN2P3 centralise

Plus en détail

Petite centrale hydroélectrique : PCH1

Petite centrale hydroélectrique : PCH1 Petite centrale hydroélectrique : PCH1 7 et 8 octobre 2014 7 e Rencontres France Hydro Jérôme MOREL Jacques REVELAT Ordre du jour Schneider Electric et son positionnement dans l hydroélectricité en France

Plus en détail

VMware Infrastructure The New Computing Platform. Stéphane CROIX Systems Engineer

VMware Infrastructure The New Computing Platform. Stéphane CROIX Systems Engineer VMware Infrastructure The New Computing Platform Stéphane CROIX Systems Engineer La nouvelle plateforme informatique Une seule plateforme pour résoudre les différents «challenges» de l entreprise d aujourd

Plus en détail

Gestion active des bâtiments. Classification des niveaux d intégration de la sécurité

Gestion active des bâtiments. Classification des niveaux d intégration de la sécurité Gestion active des bâtiments Classification des niveaux d intégration de la sécurité L évaluation de la performance d un bâtiment tient compte de sa consommation énergétique et de son empreinte environnementale

Plus en détail

Les audits de l infrastructure des SI

Les audits de l infrastructure des SI Les audits de l infrastructure des SI Réunion responsables de Catis 23 avril 2009 Vers un nouveau modèle pour l infrastructure (CDSI Avril et Juin 2008) En dix ans, les évolutions des SI ont eu un fort

Plus en détail

SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION

SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION PGBV4.0ABU27022014 EFFECTIF 26 personnes : 45 % technique 45 % commerce 10 % admin CHIFFRES Basée à la Tour de Salvagny Crée en 1991 CA 2013 : 4,7 M LE

Plus en détail

VMWare Infrastructure 3

VMWare Infrastructure 3 Ingénieurs 2000 Filière Informatique et réseaux Université de Marne-la-Vallée VMWare Infrastructure 3 Exposé système et nouvelles technologies réseau. Christophe KELLER Sommaire Sommaire... 2 Introduction...

Plus en détail

2 ASIP Santé/DSSIS : Guide Pratique - Règles de sauvegarde des Systèmes d Information de Santé (SIS) Juillet 2014 V0.3

2 ASIP Santé/DSSIS : Guide Pratique - Règles de sauvegarde des Systèmes d Information de Santé (SIS) Juillet 2014 V0.3 VERSION V0.3 Guide Pratique Règles de sauvegarde des Systèmes d Information de Santé (SIS) Politique Générale de Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S) - Juillet 2014 MINISTÈRE DES AFFAIRES

Plus en détail

Vulnérabilités engendrées par la virtualisation. Jean-Marie Petry / jean-marie.petry@rbs.fr Chef de Projet / Ingénieur ISIAL

Vulnérabilités engendrées par la virtualisation. Jean-Marie Petry / jean-marie.petry@rbs.fr Chef de Projet / Ingénieur ISIAL Vulnérabilités engendrées par la virtualisation Jean-Marie Petry / jean-marie.petry@rbs.fr Chef de Projet / Ingénieur ISIAL V2-26/9/2007 Vulnérabilités engendrées par la virtualisation Rappel des architectures

Plus en détail

Une présentation de HP et de MicroAge. 21 septembre 2010

Une présentation de HP et de MicroAge. 21 septembre 2010 Une présentation de HP et de MicroAge 21 septembre 2010 Programme Présentation de MicroAge Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge Virtualisation et stockage optimisé à prix abordable

Plus en détail

Qu est ce qu une offre de Cloud?

Qu est ce qu une offre de Cloud? 1 Qu est ce qu une offre de Cloud? Vos Interlocuteurs : Fréderic DULAC Directeur Frederic.dulac@businessdecision.com 2 Sommaire 1. Cloud : Définition et Typologie 2. Cloud : Les avantages 3. Exemple offre

Plus en détail

Prestations de conseil en SRM (Storage Ressource Management)

Prestations de conseil en SRM (Storage Ressource Management) Prestations de conseil en SRM (Storage Ressource Management) Sommaire 1 BUTS DE LA PRESTATION 2 PRESENTATION DE LA PRESTATION 3 3 3 ETAPE 1 : ELEMENTS TECHNIQUES SUR LESQUELS S APPUIE LA PRESTATION DE

Plus en détail

Réduction des coûts de consommation dans un datacenter

Réduction des coûts de consommation dans un datacenter Réduction des coûts de consommation dans un datacenter Didier Magotteaux Thierry Engels L hôpital dans son environnement, journées d études 3 & 4 juin 2010 09/06/2010 1 Saviez-vous que NRB...? Est l une

Plus en détail

CONSULTATION : (MAPA) MAT_INFO_2013_03 Marché à procédure adaptée (MAPA) MAT_INFO_2013_03

CONSULTATION : (MAPA) MAT_INFO_2013_03 Marché à procédure adaptée (MAPA) MAT_INFO_2013_03 Ministère de l enseignement Supérieur et de la recherche SUPMECA INSTITUT SUPERIEUR DE MÉCANIQUE DE PARIS 3 Rue Fernand Hainaut 93400 Saint-Ouen cedex CONSULTATION : (MAPA) MAT_INFO_2013_03 Marché à procédure

Plus en détail

Les avantages de la solution Soluciteam

Les avantages de la solution Soluciteam Qui sommes nous? Les avantages de la solution Soluciteam Notre offre Nos missions Nos références 1 - QUI SOMMES NOUS? PRESENTATION DE L ENTREPRISE Soluciteam, société de prestations de services informatiques

Plus en détail

Data Centers Solutions intégrées

Data Centers Solutions intégrées Data Centers Solutions intégrées La performance et la fiabilité au cœur des centres de données Le nombre croissant d'exigences commerciales et techniques placées sur les centres de données de nos jours

Plus en détail

Le groupe CSS. La société CEGI intervient depuis la Martinique au cœur des systèmes de gestion de nos clients. La société existe depuis 1973!

Le groupe CSS. La société CEGI intervient depuis la Martinique au cœur des systèmes de gestion de nos clients. La société existe depuis 1973! La Virtualisation 1 Le groupe CSS La société CEGI intervient depuis la Martinique au cœur des systèmes de gestion de nos clients. La société existe depuis 1973! La société SASI est la filiale technologique

Plus en détail

préventive est le facteur essentiel pour optimiser la disponibilité d un parc d onduleurs

préventive est le facteur essentiel pour optimiser la disponibilité d un parc d onduleurs La maintenance préventive est le facteur essentiel pour optimiser la disponibilité d un parc d maintenance Descriptifs des prestations : Fabricant reconnu pour sa technicité, la société assure des prestations

Plus en détail

Panorama de l'évolution du cloud. dans les domaines d'orchestration (cloud et virtualisation)

Panorama de l'évolution du cloud. dans les domaines d'orchestration (cloud et virtualisation) Panorama de l'évolution du cloud et des Datacenters ; La sécurité dans les domaines d'orchestration (cloud et virtualisation) Eric Deronzier (YSOSECURE) Rémi Grivel (SynAApS) 1 L évolution des usages TIC

Plus en détail

Cloud Computing. 19 Octobre 2010 JC TAGGER

Cloud Computing. 19 Octobre 2010 JC TAGGER Cloud Computing 19 Octobre 2010 JC TAGGER AGENDA 8h30-9h00 Le Cloud Computing De quoi s agit-il? Opportunités pour les entreprises Impact sur la chaine de valeur de l industrie des NTIC s 9h00-9h15 Témoignage

Plus en détail

Actions de réduction carbone I

Actions de réduction carbone I Actions de réduction carbone I N Libellé Poste Dernière mise à jour : 28/12/2012 44 Télétravail Objectif de réduction (par T CO 2 et par an) Domaine Etat 68 Bornes de rechargement électriques dans les

Plus en détail

Bearstech. Datacenters écologiques ( green ) Salon THD 2011. Johan Charpentier. Bearstech Green Datacenters

Bearstech. Datacenters écologiques ( green ) Salon THD 2011. Johan Charpentier. Bearstech Green Datacenters Bearstech Datacenters écologiques ( green ) Salon THD 2011 Johan Charpentier Bearstech Green Datacenters Bearstech Bearstech est une société coopérative d ingénieurs spécialisée en infogérance, en hébergement

Plus en détail

2009 - Présentation de la société. Notre métier, c est de rendre le votre plus facile

2009 - Présentation de la société. Notre métier, c est de rendre le votre plus facile Notre métier, c est de rendre le votre plus facile 2009 - Présentation de la société Le leader de l infogérance sélective et de l évolutivité des systèmes distribués Notre seul et unique métier, c'est

Plus en détail

NEC Virtual PC Center

NEC Virtual PC Center NEC Virtual PC Center 24 mai 2007 Thomas LUQUET 1 Problématiques du poste client Sécurité & accès à l information Protéger l information contre les menaces internes Séparer l utilisation du PC personnel

Plus en détail

L activité Datacenter de Cap Ingelec

L activité Datacenter de Cap Ingelec D O S S I E R D E P R E S S E L activité Datacenter de Cap Ingelec SOMMAIRE INTRODUCTION Présentation de l entreprise et chiffres clés... 2/3 L ACTIVITÉ Datacenter Des missions d audit... 4/5 La réhabilitation

Plus en détail

ALWAYS ON GLOBALSWITCH.COM

ALWAYS ON GLOBALSWITCH.COM Global switch Dans un monde en évolution constante et rapide, Global Switch s impose comme le partenaire de choix pour les services de datacentres aux entreprises qui veulent minimiser leurs risques tout

Plus en détail

Centre de données Barrie, Ontario

Centre de données Barrie, Ontario COGECO SERVICES RÉSEAUX CENTRE DE DONNÉES Centre de données Barrie, Ontario Cogeco Services Réseaux offre des solutions TIC souples, sécurisées, en connexion permanente et entièrement gérées dans le centre

Plus en détail

Mise à niveau du système informatique communal

Mise à niveau du système informatique communal AU CONSEIL COMMUNAL 1052 LE MONT Mise à niveau du système informatique communal Monsieur le Président, Mesdames les Conseillères, Messieurs les Conseillers, 1 Historique et contexte La première acquisition

Plus en détail

MAP Services. Infrastructures & Solutions

MAP Services. Infrastructures & Solutions Infrastructures & Solutions Les chiffres Date de création : Mai 2004 CA 2008 : 0,9 M CA 2009 : 1,5 M CA 2010 : 2,0 M filiale comprise 15 personnes dont 11 ingénieurs (filiale comprise) 3 sites : Paris

Plus en détail

Cahier des charges Hébergement Infogérance

Cahier des charges Hébergement Infogérance GRAND ORIENT DE FRANCE Hébergement Infogérance Grand Orient de France 16 rue Cadet 75009 PARIS Ce rapport contient 20 pages V3.doc Table des matières 1 Présentation du Grand Orient de France et du projet

Plus en détail

Energy Logic : Emerson Network Power. Feuille de route pour la réduction r de la consommation d'énergie dans le Centre de données

Energy Logic : Emerson Network Power. Feuille de route pour la réduction r de la consommation d'énergie dans le Centre de données Energy Logic : Feuille de route pour la réduction r de la consommation d'énergie dans le Centre de données Emerson Network Power 2007 Emerson Network Power Agenda Efficacité énergétique : Où en sommes-nous

Plus en détail

EXAPROBE-ECS. Présentation ENERGIE, CABLING & SURETE BY DEVOTEAM

EXAPROBE-ECS. Présentation ENERGIE, CABLING & SURETE BY DEVOTEAM EXAPROBE-ECS Présentation ENERGIE, CABLING & SURETE BY DEVOTEAM NOTRE MISSION La Technologie au service de la performance de votre entreprise 2 DU CONSEIL À L INTÉGRATION ET MAINTENANCE Partenaire de confiance

Plus en détail

Solution IT Power Management Gérer la consommation électrique de toute votre infrastructure IT

Solution IT Power Management Gérer la consommation électrique de toute votre infrastructure IT Solution IT Power Management Gérer la consommation électrique de toute votre infrastructure IT Executive Summary Contenu Introduction à JouleX Energy Manager... 3 Contexte client et enjeux... 4 Un enjeu

Plus en détail

PRÉSENTATION DES SERVICES

PRÉSENTATION DES SERVICES PRÉSENTATION DES SERVICES TRANSFERT IT FICHE D IDENTITÉ Raison Sociale : Forme Juridique : SARL Capital : 7500 Date de création : mars 1999 Type de Clientèle : Secteur Bancaire, Opérateurs Telecom, Hébergeurs,

Plus en détail

Cycle Innovation & Connaissance 12 petit déjeuner Mardi 15 mai 2012. Cloud Computing & Green IT : nuages ou éclaircies?

Cycle Innovation & Connaissance 12 petit déjeuner Mardi 15 mai 2012. Cloud Computing & Green IT : nuages ou éclaircies? Cycle Innovation & Connaissance 12 petit déjeuner Mardi 15 mai 2012 Cloud Computing & Green IT : nuages ou éclaircies? Jean-Claude TAGGER, professeur SKEMA Business School AGENDA Le Cloud : Quelques définitions

Plus en détail

Notre offre PCA/PRA systemes@arrabal-is.com

Notre offre PCA/PRA systemes@arrabal-is.com systemes@arrabal-is.com De plus en plus, le rôle que jouent l'accès à Internet, la messagerie et les logiciels métier, rend essentielle la continuité de l'activité des PME, notamment en cas de panne ou

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations Auteur: Fabian PIAU, Master 2 MIAGE, Nantes La Gestion des Configurations est un processus issu d ITIL version 2 qui aide au soutien du service («Service

Plus en détail

agile Datacenter vert Le monde naissant des datacenters de nouvelle génération ICAR-2013 Gérald.Dulac@eolas.fr Ibrahim.Safieddine@eolas.

agile Datacenter vert Le monde naissant des datacenters de nouvelle génération ICAR-2013 Gérald.Dulac@eolas.fr Ibrahim.Safieddine@eolas. Le monde naissant des datacenters de nouvelle génération ICAR-2013 Datacenter vert agile Grenoble Lyon Paris Gérald.Dulac@eolas.fr Ibrahim.Safieddine@eolas.fr Datacenter de nouvelle génération vert agile?

Plus en détail

Des solutions complètes pour la protection et l optimisation des datacenters

Des solutions complètes pour la protection et l optimisation des datacenters *Des réponses pour les infrastructures et les villes Des solutions complètes pour la protection et l optimisation des datacenters www.siemens.fr/buildingtechnologies Retrouvez tous nos services sur notre

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE RELATIVE A L INGENIERIE DES NRO DU RESEAU THD SEINE

NOTE TECHNIQUE RELATIVE A L INGENIERIE DES NRO DU RESEAU THD SEINE NOTE TECHNIQUE RELATIVE A L INGENIERIE DES NRO DU RESEAU THD SEINE Document Confidentiel Note technique relative à l ingénierie des NRO V1 1 / 12 Cette note décrit l ingénierie des NRO (Nœuds de Raccordement

Plus en détail

Qu est ce qu une offre de Cloud?

Qu est ce qu une offre de Cloud? 1 Qu est ce qu une offre de Cloud? Vos Interlocuteurs : Fréderic DULAC Directeur Frederic.dulac@businessdecision.com 2 Sommaire 1. Cloud : Définition et Typologie 2. Cloud : Les avantages 3. Exemple offre

Plus en détail