Compétence 4 UE 4.4. S2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compétence 4 UE 4.4. S2"

Transcription

1 Compétence 4 UE 4.4. S2 HEMOCULTURE

2 SITUATION: Vous êtes en stage en pneumologie, vous prenez en charge Mme H, 75ans entrée pour pneumopathie. Vous prenez sa température, elle a 39 5, la patiente vous dit qu'elle a froid et vous entendez des râles bronchiques. Vous le signalez au médecin qui vous demande de réaliser 3 séries d'hémocultures à au moins 1 heure d'intervalle puis de mettre en route l'antibiothérapie.

3 Quelques définitions: >Bactériémie: La bactériémie est définie par la présence d'un organisme pathogène (bactérie) dans le sang circulant. Elle n'est pas forcément pathologique et se révèle par des hémocultures positives mais sans signes cliniques. >Septicémie: Infection généralisée due à la présence dans le sang de bactéries elle s'accompagne de symptômes infectieux (ex: hyperthermie). > germes aérobies: germes ayant besoin d'oxygène pour se développer. > germes anaérobies: germes n'ayant pas besoin d'oxygène pour se développer. >Antibiogramme: technique de laboratoire visant à tester la sensibilité d'une souche bactérienne vis-à-vis d'un ou plusieurs antibiotiques supposés ou connus.

4 Plan: I. Définition d'hémoculture. II. Cadre législatif. III. Objectif d'une hémoculture. IV. Quand doit-on effectuer une hémoculture? V. Pourquoi effectuer 3 séries d'hémocultures? VI. Matériel nécessaire. VII. Les étapes du soin.

5 PLAN VIII. Les risques liés au soin. IX. Savoirs associés et invariants qualités pour réaliser ce soin.

6 I. Définition de l'hémoculture: > L'hémoculture est un prélèvement sanguin stérile dont la culture va permettre la mise en évidence de la présence de germes aérobies et /ou anaérobies.

7 II. Cadre législatif: Soins infirmiers sur prescription médicale: Art.R décret du 29/07/2004.

8 III. Objectif d'une hémoculture: Objectif 1: mettre en culture sur des milieux la présence de l agent ou des agents responsables d infections septicémiques ou bactériémiques. Objectif 2: affirmer une infection sanguine généralisée. Objectif 3: différencier une bactériémie d'une septicémie. Objectif 4: réaliser un antibiogramme afin d'orienter le choix d'un traitement antibiotique

9 IV. Quand doit -on effectuer une hémoculture?: >Prélever avant le début d'une antibiothérapie (quand cela est possible) >Prélever au moment d'un pic thermique >38,5, lors de frissons,signes d'une décharge bactérienne d'où passage dans le sang. >Prélever dans le cas d'une hypothermie qui peut témoigner d'un état infectieux grave. >Si le malade présente une fièvre en continu, les prélèvements peuvent se faire à n'importe quel moment. >Les prélèvements seront répétés, le nombre pratiqué étant habituellement de trois à environ une heures d' intervalle entre chacun.

10 V. Pourquoi effectuer 3 séries d'hémoculture? Trois prélèvements sont nécessaires pour poser un bon diagnostic bactériologique et ainsi éviter les fausses négativité qui peuvent être du soit à des prélèvements tardifs au cours de la maladie soit à une quantité de sang insuffisante dans les flacons.

11 VI. Matériel nécessaire: >2 flacons à hémocultures: -un anaérobie (bouchon rouge) -un aérobie (bouchon vert) > Corps de pompe à usage unique, stérile si possible. > Aiguille épicrânienne > Un garrot >Une protection papier absorbante à usage unique > Sparadrap >Produit pour l'antisepsie: * respecter les mêmes gammes de produit (polyvidone iodée ou chlorexidine): savon antiseptique Sérum physiologique Antiseptique dermique.

12 VI. Matériel nécessaire: >Compresses stériles > Gants non stériles en latex >un container pour aiguilles souillées > Sac à élimination des déchets > des étiquettes au nom du malade > Nécessaire à l'hygiène des mains

13 VI. Matériel nécessaire:

14 VII. Les étapes du soin: >Installation: * Vérifier la prescription médicale * Prévenir le patient (but de l'examen, douleur..) *Installer le matériel (sur une surface désinfecter) après vérification des dates de péremptions et l'intégrité de l'emballage. * Respecter le triangle d'hygiène, de sécurité et d'ergonomie. * Effectuer un lavage simple des mains, ou une friction avec solution hydro-alcoolique.

15 VII. Les étapes du soin: >Déroulement: -le prélèvement nécessite des conditions d'hygiène rigoureuse (toute contamination par des germes cutanés de l' IDE ou du malade pourrait compromettre l'interprétation des résultats) - Décontaminer les bouchons des 2 flacons, après avoir retiré le capuchon, avec des compresses stériles imbibées de Bétadine dermique ( jaune). -Se laver les mains rigoureusement. -Poser le garrot propre, repérer le point de ponction ( il est préférable de changer de point de ponction entre chaque hémoculture quand le capital veineux de la personne le permet).

16 VII. Les étapes du soin: -Mettre des gants de préférence en latex, non stériles - Antisepsie large de la zone de ponction avec nettoyage au savon antiseptique moussant (bétadine moussante ), rinçage puis antisepsie cutanée avec un produit de la même gamme ( Bétadine dermique). - Asepsie du bout des doigts ( gantés ) de l'ide avec une compresse stérile imbibée d'antiseptique, ce qui permet d'effectuer les derniers repérages sans risque de contamination. - Piquer dans la veine *Diriger le biseau de l'aiguille vers le haut * Maintenir la veine et la ponctionner

17 VII. Les étapes du soin: *Maintenir l'aiguille d'une main et insérer les flacons de l'autre. * Prélever en premier le sang dans le flacon aérobie en second le sang dans le flacon anaérobie *Tout en maintenant l'aiguille desserrer le garrot d'une main

18 VII. Les étapes du soin: -Une fois la ponction terminée, retirer l'aiguille du dernier flacon puis l'aiguille de la veine ( la recouvrir grâce au système de protection qui la compose). Jeter le tout immédiatement dans le container. -Comprimer la veine et protéger le point de ponction soit avec une compresse et un sparadrap, soit avec un pansement sec. - effectuer un lavage simple des mains. -Étiqueter les flacons au nom du malade en indiquant sur l'étiquette la date et l'heure de prélèvement, remettre le capuchon sur chaque flacon après avoir repassé de la bétadine.

19 VIII. Risques liés au soin: >Hématome au point de ponction: bien comprimer le point de ponction après le prélèvement. >Défaut de reflux du sang: non ponction de la veine, transpercement de la veine, veine trop ou pas assez comprimé >Malaise vagal : stopper le soin, mettre le patient en déclive

20 IX. Savoirs associés et invariants qualités pour réaliser ce soin. > Hygiène et asepsie (peau du patient, main de l'opérateur et matériel stérile). >Communication >Suivi du protocole

EXAMENS BACTÉRIOLOGIQUES. L hémoculture

EXAMENS BACTÉRIOLOGIQUES. L hémoculture EXAMENS BACTÉRIOLOGIQUES L hémoculture GROUPE 6 AMAR Laurie CARPIN Emmanuelle DUBO Naomi GAU Cathie HERBIL Marie-Agnès MARCY Jérémie PAIN Jémaël PASBEAU Lélia SAMATHAY Sandrine SCHLOESSER Sarah SOMMAIRE

Plus en détail

REALISATION D UN PRELEVEMENT D HEMOCULTURES CHEZ UNE PERSONNE SOIGNEE À DOMICILE

REALISATION D UN PRELEVEMENT D HEMOCULTURES CHEZ UNE PERSONNE SOIGNEE À DOMICILE 1- OBJET L objet de ce protocole est de permettre le prélèvement de sang en vue de la recherche de germes en évitant une contamination extrinsèque. 2- DOCUMENTS DE REFERENCE Décret n 2004-802 du 29 juillet

Plus en détail

Les Hémocultures. -De la prescription au Laboratoire. D. Marsé CDS Service Infectiologie Pôle des Spécialités Médicales Archet CHU de Nice

Les Hémocultures. -De la prescription au Laboratoire. D. Marsé CDS Service Infectiologie Pôle des Spécialités Médicales Archet CHU de Nice Les Hémocultures -De la prescription au Laboratoire D. Marsé CDS Service Infectiologie Pôle des Spécialités Médicales Archet CHU de Nice CONSTAT Fréquence et importance de la réalisation d hémocultures

Plus en détail

Protocole de prélèvement des hémocultures en prélèvement unique (chez l'adulte)

Protocole de prélèvement des hémocultures en prélèvement unique (chez l'adulte) 1. Objet : Ce mode opératoire décrit la réalisation des hémocultures, examens permettant de faire le diagnostic des bactériémies et fongémies. Le prélèvement unique consiste à prélever en même temps 4

Plus en détail

3. DOCUMENTS DE REFERENCE :

3. DOCUMENTS DE REFERENCE : 1. OBJET : Ce protocole décrit les étapes relatives à la réalisation d hémoculture dans les conditions maximales d asepsie et le respect des précautions standards. La réalisation dans des conditions aseptiques

Plus en détail

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE DEFINITION SOINS INFIRMIERS PERMETTANT D ASSURER LA POSE ET L ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE DANS DES CONDITIONS D HYGIENE ET D ASEPSIE OPTIMALES

Plus en détail

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE EN PEDIATRIE

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE EN PEDIATRIE POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE EN PEDIATRIE VERSION N 1 Page 1/7 Date de validation : 20/03/2007 I. Définition Soins infirmiers techniques permettant d assurer la pose et l entretien

Plus en détail

MISE EN PLACE, GESTION ET RETRAIT D UN CATHETER VEINEUX PERIPHERIQUE

MISE EN PLACE, GESTION ET RETRAIT D UN CATHETER VEINEUX PERIPHERIQUE MISE EN PLACE, GESTION ET RETRAIT D UN CATHETER VEINEUX PERIPHERIQUE I OBJET et DOMAINE D APPLICATION Prévenir les infections liées aux cathéters veineux périphériques courts. Le mode opératoire concerne

Plus en détail

Hôpital Intercommunal Soultz-Issenheim. Protocole Pose et entretien d un cathéter veineux périphérique SERVICES DESTINATAIRES

Hôpital Intercommunal Soultz-Issenheim. Protocole Pose et entretien d un cathéter veineux périphérique SERVICES DESTINATAIRES Hôpital Intercommunal Soultz-Issenheim N S PT.S.040.1 Protocole Pose et entretien d un cathéter veineux périphérique SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR

Plus en détail

TECHNIQUE DE POSE DE PERFUSION OU D INJECTION ET DE PRELEVEMENT SANGUIN SUR CHAMBRE IMPLANTABLE. Date de validation : 06/09/2006 Visa Dr G.

TECHNIQUE DE POSE DE PERFUSION OU D INJECTION ET DE PRELEVEMENT SANGUIN SUR CHAMBRE IMPLANTABLE. Date de validation : 06/09/2006 Visa Dr G. Page 1/6 I. OBJECTIFS Assurer un soin infirmier efficace et efficient dans le respect des règles d hygiène et d asepsie. Assurer la sécurité, le confort et le soutien psychologique des malades. II. DOMAINE

Plus en détail

Prélèvement d un échantillon de sang veineux afin d effectuer des examens biologiques.

Prélèvement d un échantillon de sang veineux afin d effectuer des examens biologiques. PONCTION VEINEUSE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition Prélèvement d un échantillon de sang veineux afin d effectuer des examens biologiques. But Diagnostics ou thérapeutiques : Dépister des troubles (avant

Plus en détail

Introduction

Introduction 1 Introduction Définition Un prélèvement sanguin par voie veineuse consiste à ponctionner une veine avec une aiguille appropriée afin de recueillir un échantillon de sang veineux dans un tube à prélèvement

Plus en détail

PRELEVEMENT DE SANG VEINEUX (DONT HEMOCULTURES)

PRELEVEMENT DE SANG VEINEUX (DONT HEMOCULTURES) INSTRUCTION Page : 1/7 Personnel pouvant effectuer le prélèvement Personnel infirmier diplômé d état : article R 4311.7 décret n 2004-802 du 29 juillet 2004 Techniciens de laboratoire disposant du certificat

Plus en détail

La glycémie capillaire

La glycémie capillaire La glycémie capillaire UE 4.4 S2 THERAPEUTIQUES ET CONTRIBUTION AU DIAGNOSTIC MEDICAL C. REVAUX, G. PASCHER, L.NEROVIQUE, A.PAPAS, I..JUIF, N.COUGNOUX Promotion 2014-2017 1 Plan 1- Définition 2- Indications

Plus en détail

Prélèvements bactériologiques

Prélèvements bactériologiques Prélèvements bactériologiques Diagnostique direct : on recherche la bactérie responsable de l infection. Le prélèvement peut se faire soit au niveau du foyer infectieux soit à distance. Importance de :

Plus en détail

INJECTION INTRAVEINEUSE

INJECTION INTRAVEINEUSE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE INJECTION INTRAVEINEUSE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition Introduction dans un vaisseau sanguin d une substance médicamenteuse fluide au moyen d'une

Plus en détail

ADMINISTRATION D UNE INJECTION SOUS- CUTANEE

ADMINISTRATION D UNE INJECTION SOUS- CUTANEE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE ADMINISTRATION D UNE INJECTION SOUS- CUTANEE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Contre-indications Introduction d une substance médicamenteuse

Plus en détail

Prise d accès veineux périphérique

Prise d accès veineux périphérique Prise d accès veineux périphérique définition Acte consistant à introduire dans une veine, un cathéter court de façon aseptique permettant l injection continue ou discontinue de thérapeutiques (médicaments,

Plus en détail

PRÉPARATION PARATION DU MATÉRIEL ET POSE D UNE D VEINEUSE

PRÉPARATION PARATION DU MATÉRIEL ET POSE D UNE D VEINEUSE PRÉPARATION PARATION DU MATÉRIEL ET POSE D UNE D VOIE VEINEUSE PÉRIPHÉRIQUERIQUE Rémi Buchaniec Forcomed 2008 SOMMAIRE Préparation du matériel Pose d une d voie veineuse périphp riphériquerique Retrait

Plus en détail

Utilisation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI)

Utilisation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI) Évaluation des Pratiques Professionnelles Utilisation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI) Equipe Opérationnelle d Hygiène Service Qualité & Gestion des Risques Clinique La Casamance Aubagne Présentation

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES SUR CHAMBRE IMPLANTABLE

LES BONNES PRATIQUES SUR CHAMBRE IMPLANTABLE LES BONNES PRATIQUES SUR CHAMBRE IMPLANTABLE MÉMO E-UNIVERSITÉ HOMEPERF 2012 HYGIÈNE DES MAINS LES «INCONTOURNABLES» DE L HYGIÈNE DES MAINS > Manches courtes ou relevées > Mains et poignets sans bijoux

Plus en détail

Les injections parentérales (1) Le prélèvement veineux (2)

Les injections parentérales (1) Le prélèvement veineux (2) Les injections parentérales (1) Le prélèvement veineux (2) UE 4.4S2 thérapeutique et contribution au diagnostic médical Irène BURNET Cadre de Santé (1) Nicole FINANCE Etudiante Cadre de Santé (IFCS Besançon)

Plus en détail

Le cathéter artériel

Le cathéter artériel Le cathéter artériel Définition Le KTA permet le monitorage de la pression artérielle sanglante en continu de manière invasive. C est l introduction par voie transcutanée d un cathéter dans une artère

Plus en détail

REFECTION DU PANSEMENT DU PICC LINE

REFECTION DU PANSEMENT DU PICC LINE REFECTION DU PANSEMENT DU PICC LINE Les différentes étapes! RAPPEL : Tout pansement souillé ou non occlusif doit être changé sans délai LE MATERIEL NECESSAIRE! Habillage : Avant tout soin : Friction Hydro-alcoolique

Plus en détail

LE ROLE DE L INFIRMIER(E) EN LIEN AVEC LES EXAMENS DE LABORATOIRE LES EXAMENS COMPLEMENTAIRES OBJECTIFS DE LA SEQUENCE

LE ROLE DE L INFIRMIER(E) EN LIEN AVEC LES EXAMENS DE LABORATOIRE LES EXAMENS COMPLEMENTAIRES OBJECTIFS DE LA SEQUENCE LE ROLE DE L INFIRMIER(E) EN LIEN AVEC LES EXAMENS DE LABORATOIRE OBJECTIFS DE LA SEQUENCE Connaître le rôle infirmier dans la réalisation De l hémoculture De la ponction lombaire Savoir les normes des

Plus en détail

Indication. Fiche technique. Préparation du patient POSE DE CATHETER. SOUS CLAVIER OU JUGULAIRE Version : C 1/7

Indication. Fiche technique. Préparation du patient POSE DE CATHETER. SOUS CLAVIER OU JUGULAIRE Version : C 1/7 SOUS CLAVIER OU JUGULAIRE Version : C 1/7 I Indication C est un fin tuyau en silicone ou PVC introduit dans le système veineux profond. Sa longueur est d environ 30cm chez l adulte mais seuls 10 à 15 cm

Plus en détail

PRELEVEMENT CAPILLAIRE POUR SURVEILLANCE GLYCEMIQUE Référence : PT/LAB/003-A Page : Page 1 sur 6. Date de diffusion : 26/03/2010 Edition : 1ère

PRELEVEMENT CAPILLAIRE POUR SURVEILLANCE GLYCEMIQUE Référence : PT/LAB/003-A Page : Page 1 sur 6. Date de diffusion : 26/03/2010 Edition : 1ère Référence : PT/LAB/003-A Page : Page 1 sur 6 Objet : Ce protocole appartient au processus de soins. Il a pour objet de codifier et optimiser la qualité du prélèvement capillaire, pour une surveillance

Plus en détail

POSE ET SURVEILLANCE DE LA VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE EN SERVICE DE PEDIATRIE SOMMAIRE

POSE ET SURVEILLANCE DE LA VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE EN SERVICE DE PEDIATRIE SOMMAIRE SH POSE ET SURVEILLANCE DE LA VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE EN SERVICE DE PEDIATRIE PF-03-SOINS-D04-C Total page(s) : 07 Version Rédacteur(s) Vérificateur(s) Approbateur Nature de la modification 4 Cf. rédacteurs

Plus en détail

Indice Date Modifications 0 Création

Indice Date Modifications 0 Création Page : 1/7 Mots clés : Pratique d'hygiène pour les de plaie aiguë DESTINATAIRES - Cadres de Santé - Direction Qualité et Gestion des Risques - Pharmacie Centrale - Tous les médecins (par mail) - Service

Plus en détail

Désobstruction d un site veineux implantable

Désobstruction d un site veineux implantable Oncologie-Hématologie Pédiatrique CHRU de Caen Fiche technique 6 Désobstruction d un site veineux implantable 1- Principe de soin Il s agit de rendre perméable un cathéter central ou un site veineux implantable,

Plus en détail

Bonnes pratiques de prélèvements. Les hémocultures

Bonnes pratiques de prélèvements. Les hémocultures Bonnes pratiques de prélèvements - Les hémocultures Nejla AISSA Laboratoire de Bactériologie Eliette JEANMAIRE Service des Maladies Infectieuses et Tropicales 1 Déclaration d intérêts Absence de conflit

Plus en détail

REALISATION DES PRELEVEMENTS SANGUINS

REALISATION DES PRELEVEMENTS SANGUINS REALISATION DES PRELEVEMENTS SANGUINS 1. Le matériel utilisé. Aiguilles Monovettes / Vacutainers vertes Aiguilles épicrâniennes monovettes bleues. Aiguilles épicrâniennes vacutainer vertes Seringues à

Plus en détail

CATHETER VEINEUX CENTRAL Objectif. Techniques et méthodes I - INDICATIONS ET MATERIEL

CATHETER VEINEUX CENTRAL Objectif. Techniques et méthodes I - INDICATIONS ET MATERIEL CATHETER VEINEUX CENTRAL 8.04 Objectif La mise en œuvre de techniques de soins rigoureuses, écrites et respectées par tous, peut permettre de réduire considérablement la fréquence des infections de cathéters

Plus en détail

INJECTION INTRA-MUSCULAIRE

INJECTION INTRA-MUSCULAIRE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE INJECTION INTRA-MUSCULAIRE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Contre-indications Introduction sous pression d'une substance médicamenteuse

Plus en détail

Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line»

Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line» Référence BM : Ref. Service : Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line» Version : 0 Centre Hospitalier de Hyères SERVICE HYGIENE Nombre de pages : 5 1. OBJET Cette procédure à pour

Plus en détail

UTILISATION DE LACHAMBRE A CATHETER IMPLANTABLE CCI OU PORTH-A CATH (PAC)

UTILISATION DE LACHAMBRE A CATHETER IMPLANTABLE CCI OU PORTH-A CATH (PAC) UTILISATION DE LACHAMBRE A CATHETER IMPLANTABLE CCI OU PORTH-A CATH (PAC) Mme SEHAB.A,Zouani.S, Kebib A, Djaafri.M, Touhami.H Service Hématologie CHU Oran Journée infirmiers 25/04/2014 UTILISATION DE LACHAMBRE

Plus en détail

PROTOCOLE PREPARATION ET POSE D UNE VOIE. SOUS CUTANEE Créé le : 01/02/2008

PROTOCOLE PREPARATION ET POSE D UNE VOIE. SOUS CUTANEE Créé le : 01/02/2008 Page : 1 MISE A JOUR N version : OBJET DE LA REVISION ET NATURE DES MODIFICATIONS Annule et remplace le protocole préparation et pose de perfusion section pose sous cutanée OBJET Décrire la technique de

Plus en détail

ReSOP. Accès Veineux. Voies Périphériques Voies Centrales

ReSOP. Accès Veineux. Voies Périphériques Voies Centrales ReSOP Accès Veineux Voies Périphériques Voies Centrales Voies Veineuses Périphériques Utilisées Au début de la maladie En cas de traitement bref, comportant des chimiothérapies non agressives pour les

Plus en détail

REFECTION DES PANSEMENTS

REFECTION DES PANSEMENTS REFECTION DES PANSEMENTS Annie BRENET & Isabelle PONCET JUIN 2014 SOMMAIRE Objectifs Matériel Technique Recommandations MAI 2013 2 Objectifs Réaliser un pansement est un acte de soin qui consiste à appliquer

Plus en détail

Rédaction Vérification Validation Version 2. Date : Fev Liliane HENRY Benoit LE HASIF Odile VIAUD. Dr France BORGEY RRH.

Rédaction Vérification Validation Version 2. Date : Fev Liliane HENRY Benoit LE HASIF Odile VIAUD. Dr France BORGEY RRH. ARLIN - Normandie Procédures (Cathéter central à insertion périphérique) Page : 1 / 5 Document réalisé par l ARLIN- de Normandie,, utilisable par tout professionnel de santé sous réserve de notifier la

Plus en détail

Cours Pose de voie veineuse périphérique

Cours Pose de voie veineuse périphérique Cours Pose de voie veineuse périphérique (attention: ceci n'est pas un protocole de soin!) I- DEFINITION La pose d une voie veineuse périphérique consiste en l'introduction d'un cathéter dans une veine

Plus en détail

ASEPSIE / ANTISEPSIE. IMFSI 1ère année Dr C. MIQUEL 14/03/2017

ASEPSIE / ANTISEPSIE. IMFSI 1ère année Dr C. MIQUEL 14/03/2017 ASEPSIE / ANTISEPSIE IMFSI 1ère année Dr C. MIQUEL 14/03/2017 1 ASEPSIE : DEFINITION Préfixe «a» : sans Sepsis (grec) : microbe Méthode préventive qui correspond à l ensemble des mesures propres à empêcher

Plus en détail

BONNES PRATIQUES D UNE CHAMBRE A CATHETER IMPLANTABLE. Alwine SOLLIER IDE OHR - CHB

BONNES PRATIQUES D UNE CHAMBRE A CATHETER IMPLANTABLE. Alwine SOLLIER IDE OHR - CHB 1 BONNES PRATIQUES D UNE CHAMBRE A CATHETER IMPLANTABLE 06 avril 2017 AFSOS 2017 Alwine SOLLIER IDE OHR - CHB Présentation 2 Rappel sur la cci Surveillance de la CCI au retour de bloc La perfusion sur

Plus en détail

Prélèvement de plaie : pourquoi? quand? comment? Dr Sylvie Meaume, dermatologue gériatre Hôpital Rothschild

Prélèvement de plaie : pourquoi? quand? comment? Dr Sylvie Meaume, dermatologue gériatre Hôpital Rothschild Prélèvement de plaie : pourquoi? quand? comment? Dr Sylvie Meaume, dermatologue gériatre Hôpital Rothschild sylvie.meaume@rth.aphp.fr Pourquoi faire un prélèvement bactériologique? Pour faire le diagnostic

Plus en détail

TD Accident d Exposition au Sang

TD Accident d Exposition au Sang IFSI C. Foix, APHP TD Accident d Exposition au Sang UE 2.10 C3 Centre de la Formation et du Dé 1 Accident d Exposition au Sang DEFINITION : «Tout accident survenant en contact avec le sang ou un liquide

Plus en détail

LES S I NJECTION O S

LES S I NJECTION O S UE 4.4 S2 Thérapeutiques et contribution au diagnostic médical Promotion 2010-2013 PLAN Introduction Cadre législatif Anatomie Physiologie Les injections Définitions Les différentes voies d injection Préparation

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 18 juin 2014 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

Visite de risque infectieux en hémodialyse. Observation Branchement/débranchement fistule artério veineuse (FAV)

Visite de risque infectieux en hémodialyse. Observation Branchement/débranchement fistule artério veineuse (FAV) Visite de risque infectieux en hémodialyse Observation Branchement/débranchement fistule artério veineuse (FAV) s possibles 1. Absence de bijou chez l opérateur et l aide (si présente) 2. Ongles courts

Plus en détail

NE JAMAIS TRANSVASER D UN TUBE A L AUTRE!

NE JAMAIS TRANSVASER D UN TUBE A L AUTRE! Auteur : TOITOT Geraldine Validateur : EL HAMRI Mohamed Page 1 sur 5 Vérificateur(s) : Marine HERPSON Approbateur : EL HAMRI Mohamed 1. 1 I. LE PRELEVEMENT SANGUIN L ordre de remplissage des tubes lors

Plus en détail

Rédaction Vérification Validation Version 2. Date : Fev Liliane HENRY Benoit LE HASIF Odile VIAUD. Dr France BORGEY RRH.

Rédaction Vérification Validation Version 2. Date : Fev Liliane HENRY Benoit LE HASIF Odile VIAUD. Dr France BORGEY RRH. ARLIN - de Normandie Procédures (Cathéter central à insertion périphérique) Page : 1 / 7 Document réalisé par l ARLIN- Normandie, utilisable par tout professionnel de santé sous réserve de notifier la

Plus en détail

Module de Réa-Urgence Soin infirmier : les Gaz du sang 13/02/2013 1

Module de Réa-Urgence Soin infirmier : les Gaz du sang 13/02/2013 1 Module de Réa-Urgence Soin infirmier : les Gaz du sang 13/02/2013 1 PLAN 1.Définition 2.Aspect législatif 3.Gaz du sang par ponction: rôle IDE 3.1.Préparation matériel / personne 3.2.Réalisation du soin

Plus en détail

Fiche pratique Chambre à Cathéter Implantable (CCI)

Fiche pratique Chambre à Cathéter Implantable (CCI) Indications La chambre à cathéter implantable (CCI) est un abord veineux central de longue durée (supérieur à 3 mois) utilisé le plus souvent pour : - la chimiothérapie anticancéreuse, - la nutrition parentérale,

Plus en détail

Dispositifs intravasculaires de longue durée (DIVLD) ANTENNE RÉGIONALE MIDI-PYRÉNÉES CCLIN SUD-OUEST 2014

Dispositifs intravasculaires de longue durée (DIVLD) ANTENNE RÉGIONALE MIDI-PYRÉNÉES CCLIN SUD-OUEST 2014 Dispositifs intravasculaires de longue durée (DIVLD) ANTENNE RÉGIONALE MIDI-PYRÉNÉES CCLIN SUD-OUEST 2014 Dispositifs intravasculaires En établissement de santé En HAD Fréquence d exposition Prévalence

Plus en détail

Evaluation autour des CCI (Chambre à cathéter implantable)

Evaluation autour des CCI (Chambre à cathéter implantable) Fiche n 1 : Avant la pose de CCI Audit organisationnel : 1 fiche par établissement «poseur» Répondre à l'ensemble des questions ci-dessous 1-1 Une Check-list Voie Veineuse Centrale est mise en place dans

Plus en détail

Bonnes pratiques essentielles en hygiène en soins de ville

Bonnes pratiques essentielles en hygiène en soins de ville Bonnes pratiques essentielles en hygiène en soins de ville Mireille FANON Réunion annuelle des Professionnels des SSIAD Vendredi 20 mai 2016 Introduction 2013 : enquête du Cospin auprès de 112 représentations

Plus en détail

Désinfection d un chariot de soins

Désinfection d un chariot de soins Désinfection d un chariot de soins UE 4.1 S.1 SOINS DE CONFORT ET DE BIEN ETRE IFSI DE ST DENIS PROMOTION 2011-2014 1 1 Généralités PLAN Définition Les différents types de chariots Le chariot le plus simple

Plus en détail

Ponction lombaire sous Kalinox

Ponction lombaire sous Kalinox Ponction lombaire sous Kalinox 1-Définition 2-Objectif Les méninges constituent une enveloppe protégeant l ensemble du système nerveux central, c est-à-dire le cerveau et la moelle épinière. Entre les

Plus en détail

RHEOP. Accès Veineux. Voies Périphériques Voies Centrales

RHEOP. Accès Veineux. Voies Périphériques Voies Centrales RHEOP Accès Veineux Voies Périphériques Voies Centrales Voies Veineuses Périphériques Utilisées Au début de la maladie En cas de traitement bref, comportant des chimiothérapies non agressives pour les

Plus en détail

MODE OPERATOIRE PRELEVEMENTS BACTERIOLOGIQUES URINAIRES

MODE OPERATOIRE PRELEVEMENTS BACTERIOLOGIQUES URINAIRES Page 1 sur 6 I OBJET : Ce document décrit les différentes étapes à suivre pour réaliser les prélèvements bactériologiques urinaires au sein de l établissement. Il s applique à tous les types de prélèvements

Plus en détail

SOINS INFIRMIERS AUX PATIENTS PORTEUR DE CHAMBRE IMPLANTABLE

SOINS INFIRMIERS AUX PATIENTS PORTEUR DE CHAMBRE IMPLANTABLE SOINS INFIRMIERS AUX PATIENTS PORTEUR DE CHAMBRE IMPLANTABLE 1-DEFINITION La chambre à cathéter implantable (C.C.I), ou chambre implantable pour perfusion (C.I.P), ou Porth a Cat (PAC), est un dispositif

Plus en détail

VERSION PAPIER EN DIFFUSION NON CONTROLEE

VERSION PAPIER EN DIFFUSION NON CONTROLEE PR SPI 06 Page 1 sur 7 Objet de la procédure Cette procédure indique les principes généraux d utilisation des antiseptiques. Structures concernées DOS DRED Unités de soins Antennes Fonctions impliquées

Plus en détail

La qualité du prélèvement d hémocultures au service d un diagnostic sûr

La qualité du prélèvement d hémocultures au service d un diagnostic sûr La qualité du prélèvement d hémocultures au service d un diagnostic sûr Aout 2014 Qualité du diagnostic Détecter les patients atteints de la pathologie recherchée Eviter les faux positifs Eviter les contaminations

Plus en détail

Protocole Sondage urinaire clos stérile chez la femme

Protocole Sondage urinaire clos stérile chez la femme Hôpital de Soultz N S PT.S.035.1 Protocole Sondage urinaire clos stérile chez la femme SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR 6 : CLASSEUR 7 : SERVICE DE SOINS

Plus en détail

CHANGEMENT DE PERFUSION SUR CATHÉTER INTRAVEINEUX PÉRIPHÉRIQUE AVEC CHANGEMENT DE TUBULURE

CHANGEMENT DE PERFUSION SUR CATHÉTER INTRAVEINEUX PÉRIPHÉRIQUE AVEC CHANGEMENT DE TUBULURE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE CHANGEMENT DE PERFUSION SUR CATHÉTER INTRAVEINEUX PÉRIPHÉRIQUE AVEC CHANGEMENT DE TUBULURE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition Administrer des solutés,

Plus en détail

nouveaux abords pas sans risque

nouveaux abords pas sans risque PICCLINE et MIDLINE Cathéters veineux à insertion périphérique nouveaux abords pas sans risque «Journée d Echanges» Instituts de formation aux carrières de santé 21 Novembre 2014 Anne Blancard / IDE Hygiène

Plus en détail

[Dénomination du service émetteur]

[Dénomination du service émetteur] diffusion] application] OBJET : - Prise en charge optimisée de la voie d abord pour hémodialyse. - Prévention des complications infectieuses du cathéter de dialyse. PERSONNELS CONCERNES : - Personnel infirmier

Plus en détail

Isolements : mesures générales et mesures spécifiques pour chaque type d'isolement et exemple de germe

Isolements : mesures générales et mesures spécifiques pour chaque type d'isolement et exemple de germe QUESTIONS HYGIENE Isolements : mesures générales et mesures spécifiques pour chaque type d'isolement et exemple de germe Question 10: Dans un service un patient est porteur de la gale, des précautions

Plus en détail

Intérêt : Préconisations pour le prélèvement : Ce recueil permet l analyse de certains paramètres de biochimie urinaire.

Intérêt : Préconisations pour le prélèvement : Ce recueil permet l analyse de certains paramètres de biochimie urinaire. Ce recueil permet l analyse de certains paramètres de biochimie urinaire. Au lever : Vider la totalité de la vessie dans les toilettes. Noter sur le flacon : nom, prénom, date et heure de départ de recueil

Plus en détail

Aborder l antisepsie et l antibiothérapie par l étude de textes

Aborder l antisepsie et l antibiothérapie par l étude de textes Niveau 6 e Niveau 5 e Niveau 4 e Niveau 3 e Aborder l antisepsie et l antibiothérapie par l étude de tetes Intervenants établissement Enseignant de SVT, infirmière. Socle commun PILIER 6- Les élèves doivent

Plus en détail

PRELEVEMENTS BACTERIOLOGIQUES URINAIRES

PRELEVEMENTS BACTERIOLOGIQUES URINAIRES Page 1 sur 9 I OBJET : Ce document décrit les différentes étapes à suivre pour réaliser les prélèvements bactériologiques urinaires au sein de l établissement. Il s applique à tous les types de prélèvements

Plus en détail

POSE D UNE PERFUSION SOUS-CUTANÉE

POSE D UNE PERFUSION SOUS-CUTANÉE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE POSE D UNE PERFUSION SOUS-CUTANÉE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition La réhydratation par voie sous-cutanée (SC) consiste en l administration par

Plus en détail

POSE et RETRAIT D AIGUILLE SUR CHAMBRE À CATHETER IMPLANTABLE EN PÉDIATRIE

POSE et RETRAIT D AIGUILLE SUR CHAMBRE À CATHETER IMPLANTABLE EN PÉDIATRIE Journée OncoCentre du 13 octobre 2009 POSE et RETRAIT D AIGUILLE SUR CHAMBRE À CATHETER IMPLANTABLE EN PÉDIATRIE Par l équipe paramédicale du département de pédiatrie CHR Orléans OBJECTIFS DU SOIN Réaliser

Plus en détail

Manipulation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI)

Manipulation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI) Manipulation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI) Dr Stéphanie EDOUARD Praticien Hygiéniste - EOH Corinne LECLERC IDE coordinatrice Oncologie Centre Hospitalier de DIEPPE Jeudi 27 Avril 2017 XVeme

Plus en détail

ANTISEPSIE EN PRATIQUE. DU Hygiène Hospitalière 2012 V.DENIZOT EOH CHU Besançon

ANTISEPSIE EN PRATIQUE. DU Hygiène Hospitalière 2012 V.DENIZOT EOH CHU Besançon ANTISEPSIE EN PRATIQUE DU Hygiène Hospitalière 2012 V.DENIZOT EOH CHU Besançon L antisepsie opération au résultat momentané, permettant au niveau des tissus vivants dans la limite de leur tolérance, d

Plus en détail

PROTOCOLE DE SOINS I. SOINS ET CHANGEMENT DE CANULE CHEZ UN PATIENT PORTEUR DE

PROTOCOLE DE SOINS I. SOINS ET CHANGEMENT DE CANULE CHEZ UN PATIENT PORTEUR DE PROTOCOLE DE SOINS I. SOINS ET CHANGEMENT DE CANULE CHEZ UN PATIENT PORTEUR DE TRACHEOTOMIE 1. Objet Soins, surveillance et technique de changement de canule chez un patient porteur d une trachéotomie.

Plus en détail

Manuel de prélèvement

Manuel de prélèvement Manuel de prélèvement Version n 1 - Septembre 2012 éalisé par : le pôle Biologie Pathologie Pharmacie la Coordination Générale des Soins et la Direction Qualité Droits du Patient ref : H/LA/PE/MO004 copyright

Plus en détail

Bonnes pratiques de prélèvements bactériologiques

Bonnes pratiques de prélèvements bactériologiques Bonnes pratiques de prélèvements bactériologiques RIPHH 4 avril 2013 CH Vienne Référentiels Fiches conseils pour la prévention du risque infectieux Prélèvements microbiologiques Mai 2004 CCLIN Sud-Est

Plus en détail

Efficacité des solutions désinfectantes (1) Salzman MB, J Clin Microbiol 1993 Étude expérimentale in vitro randomisée contrôlée concernant la manipula

Efficacité des solutions désinfectantes (1) Salzman MB, J Clin Microbiol 1993 Étude expérimentale in vitro randomisée contrôlée concernant la manipula Utilisation du cathéter Manipulation du cathéter, des tubulures et robinets Efficacité des solutions désinfectantes (1) Salzman MB, J Clin Microbiol 1993 Étude expérimentale in vitro randomisée contrôlée

Plus en détail

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Prélèvements pour Hémoculture C2MOHEMOC

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Prélèvements pour Hémoculture C2MOHEMOC Les modifications apportées à la version précédente apparaissent en rouge. 1. Objet et domaine d application Ce mode opératoire décrit les différentes étapes pour réaliser les prélèvements pour hémoculture.

Plus en détail

RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE ASEPTIQUE

RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE ASEPTIQUE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE ASEPTIQUE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Le pansement a pour objectif de maintenir un milieu

Plus en détail

Analyse de la pratique exercices de compréhension orale à partir d un mémoire d étudiant en Soins Infirmier 1

Analyse de la pratique exercices de compréhension orale à partir d un mémoire d étudiant en Soins Infirmier 1 0 Analyse de la pratique exercices de compréhension orale à partir d un mémoire d étudiant en Soins Infirmier 1 Tout public hospitalier Contexte : le prélèvement est réalisé en milieu hospitalier, dans

Plus en détail

LES PRECAUTIONS STANDARD

LES PRECAUTIONS STANDARD LES PRECAUTIONS STANDARD A RESPECTER PAR TOUT LE PERSONNEL POUR TOUS LES PATIENTS ou RESIDENTS M. MARTEAU IDE hygiéniste Février 2014 1 DÉFINITION Selon le guide «100 recommandations pour la surveillance

Plus en détail

3. DOCUMENTS DE REFERENCE :

3. DOCUMENTS DE REFERENCE : 1. OBJET : La présente instruction décrit le pansement et la manipulation de la chambre à cathéter implantable. 2. DOMAINE D APPLICATION : La présente instruction s applique au niveau du Service d Hématologie.

Plus en détail

DESTINATAIRES TABLEAU DE MODIFICATION. Indice Date Modifications 1995. Mots clés : Cathéter veineux - cathéter central.

DESTINATAIRES TABLEAU DE MODIFICATION. Indice Date Modifications 1995. Mots clés : Cathéter veineux - cathéter central. Page : 1/7 Mots clés : Cathéter veineux - cathéter central DESTINATAIRES - Cadres de santé - Pharmacie Centrale et Pharmacies d'etablissement - Tous les destinataires des classeurs CLIN - Tous les médecins

Plus en détail

Transfusion d un concentré de plaquettes sur un cathéter veineux central

Transfusion d un concentré de plaquettes sur un cathéter veineux central Oncologie-Hématologie Pédiatrique CHRU de Caen Fiche technique 12 Transfusion d un concentré de plaquettes sur un cathéter veineux central 1- principe de soin 2- Objectif Acte thérapeutique qui consiste

Plus en détail

GENERALITES SUR LES PRELEVEMENTS SANGUINS PAR PONCTION VEINEUSE PLAN

GENERALITES SUR LES PRELEVEMENTS SANGUINS PAR PONCTION VEINEUSE PLAN D.Colomar/A.Giordano/ IFSI du CHU de NICE GENERALITES SUR LES PRELEVEMENTS SANGUINS PAR PONCTION VEINEUSE PLAN INTRODUCTION DEFINITION LEGISLATION INDICATIONS CONTRE INDICATIONS MATERIEL Systèmes de prélèvements

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 17 juin 2015 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

SONDAGE VESICAL CLOS 8.02 POSE. Objectif. Techniques et méthodes I - PREPARATION DU MATERIEL

SONDAGE VESICAL CLOS 8.02 POSE. Objectif. Techniques et méthodes I - PREPARATION DU MATERIEL SONDAGE VESICAL CLOS 8.02 POSE Objectif Introduire une sonde par le méat urinaire jusqu à la vessie en suivant le trajet de l urètre est un geste invasif potentiellement à risque infectieux (voir fiche

Plus en détail

Objectifs HYGIÈNE SECOURISME - AMBULANCE 28/10/2012. Prévenir la transmission de maladies infectieuses(vih, Hépatite B, C, Tuberculose,..

Objectifs HYGIÈNE SECOURISME - AMBULANCE 28/10/2012. Prévenir la transmission de maladies infectieuses(vih, Hépatite B, C, Tuberculose,.. 1 HYGIÈNE SECOURISME - AMBULANCE Dr Zouari Abdelaziz CESU 01 SAMU du Nord-Est Objectifs 2 Prévenir la transmission de maladies infectieuses(vih, Hépatite B, C, Tuberculose,..) Travailler en toute sécurité

Plus en détail

Trousse à pharmacie - 25/04/ des gants stériles sans latex par paires, - des compresses stériles unitaires,

Trousse à pharmacie - 25/04/ des gants stériles sans latex par paires, - des compresses stériles unitaires, EN RESUME * La boite à pharmacie doit contenir : * peut contenir : * ne doit pas contenir : * doit être vérifiée périodiquement. - des gants stériles sans latex par paires, - des compresses stériles unitaires,

Plus en détail

Précautions Standard: 2 précautions sous la loupe en EMS

Précautions Standard: 2 précautions sous la loupe en EMS Précautions Standard: 2 précautions sous la loupe en EMS Encore et toujours: L hygiène des mains Le port de gants de soins non stériles Laure Lalive, infirmière PCI, Santé publique, Neuchâtel Formation

Plus en détail

PR SPI 05 Page 1 sur 7. Cette procédure décrit les principales recommandations d utilisation et de gestion des cathéters veineux

PR SPI 05 Page 1 sur 7. Cette procédure décrit les principales recommandations d utilisation et de gestion des cathéters veineux PR SPI 05 Page 1 sur 7 Indice de révision 01 Gestion des cathéters veineux Date d application : 18 février 2013 Objet de la procédure Cette procédure décrit les principales recommandations d utilisation

Plus en détail

Définitions : Pansement : ensemble du matériel utilisé pour couvrir, protéger et favoriser la guérison d une plaie.

Définitions : Pansement : ensemble du matériel utilisé pour couvrir, protéger et favoriser la guérison d une plaie. Réalisation d un pansement Référence N 124 Date d application Version Nombre d annexes 20/12/2011 01 2 Date Nom Fonction Rédaction 26/05/2011 Groupe de travail FAQ n 65 / Annexe n 1 Vérification 21/07/2011

Plus en détail

PANSEMENTS. Mme Martine POUILLON (IDE) Dr Marie THEVENON (urgences) CH du Forez (Montbrison) REULIAN 15 avril 2014

PANSEMENTS. Mme Martine POUILLON (IDE) Dr Marie THEVENON (urgences) CH du Forez (Montbrison) REULIAN 15 avril 2014 PANSEMENTS Mme Martine POUILLON (IDE) Dr Marie THEVENON (urgences) CH du Forez (Montbrison) REULIAN 15 avril 2014 Introduction - Plaies : 13% des motifs d admission aux urgences - Multiplicité des dispositifs

Plus en détail

Champ d application et stratégie de mise en œuvre

Champ d application et stratégie de mise en œuvre Champ d application et stratégie de mise en œuvre Les précautions standard sont un ensemble de mesures visant à réduire le risque de transmission croisée des agents infectieux entre soignant, soigné et

Plus en détail

Le sondage vésical. Intervention sur le petit bassin, en chirurgie gynécologique et urologique.

Le sondage vésical. Intervention sur le petit bassin, en chirurgie gynécologique et urologique. Le sondage vésical Définition Le drainage ou sondage vésical consiste à introduire une sonde dans la vessie, par le méat urinaire en suivant l'urètre, pour permettre l'écoulement des urines. Cadre législatif

Plus en détail