INTRODUCTION AU DROIT CIVIL TITRE 1 er Chapitre 2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INTRODUCTION AU DROIT CIVIL TITRE 1 er Chapitre 2"

Transcription

1 INTRODUCTION AU DROIT CIVIL TITRE 1 er Chapitre 2 L ENVIRONNEMENT DU DROIT Cours de Droit Civil 1 ère année Mme Fatou Kiné CAMARA, Docteure d Etat en Droit, Chargée d enseignement FSJP/UCAD Année 2010/2011

2 L ENVIRONNEMENT DU DROIT SECTION 1. DROIT ET RELIGION SECTION 2. DROIT MORALE ET ETHIQUE SECTION 3. DROIT ET COUTUME SECTION 4 DROIT ET GENRE SECTION 5 DROIT ET LANGUE FSJP/UCAD

3 I. POSITION DU PROBLEME Les rôles respectifs du droit et de la religion Différence ou concurrence? II. LES OPTIONS Séparation, Laïcité Collaboration, Religion d Etat Assimilation, Théocratie FSJP/UCAD

4 I.POSITION DU PROBLEME La religion peut être définie comme un corps de croyances extériorisées par un culte. En principe le droit et la religion n ont pas les mêmes objectifs : La religion prend en charge le domaine spirituel, les liens de l être humain avec le divin et les moyens de les renforcer. FSJP/UCAD

5 I.POSITION DU PROBLEME Le droit régit par essence le temporel : la vie en société de façon à assurer l ordre et la sécurité des personnes et des biens sur terre. FSJP/UCAD

6 I.POSITION DU PROBLEME La distinction semble nette et pourtant, La cloison entre droit et religion se révèle souvent poreuse : 1. La morale religieuse peut influencer le contenu des règles juridiques. 2. Toute religion a tendance à traduire ses dogmes et sa morale dans des règles juridiques. FSJP/UCAD

7 I.POSITION DU PROBLEME Il y a donc concurrence potentielle entre autorités civiles et autorités religieuses pour déterminer la source du droit de l Etat. FSJP/UCAD

8 I.POSITION DU PROBLEME La concurrence peut déboucher sur un affrontement, une collaboration ou un cloisonnement, plus ou moins étanche, des domaines respectifs de chacun. FSJP/UCAD

9 II. LES OPTIONS Laïcité Théocratie Etat confessionnel FSJP/UCAD

10 II. LES OPTIONS LAICITE (A) CARACTERISTIQUES 1. Neutralité de l Etat vis-à-vis de toutes les religions et croyances. 2. Respect par l Etat de toutes les religions et de toutes les croyances sans discrimination ni distinction. FSJP/UCAD

11 II. LES OPTIONS LAICITE (A) CARACTERISTIQUES 3. Le droit pour chaque citoyen de pratiquer librement la religion de son choix en n importe quel endroit du territoire national. FSJP/UCAD

12 II. LES OPTIONS LAICITE (A) CARACTERISTIQUES 4. Autonomie des institutions religieuses par rapport à l Etat. Elles s administrent librement. Elles ne sont pas sous tutelle de l Etat. FSJP/UCAD

13 II. LES OPTIONS LAICITE (A) CARACTERISTIQUES 5. L Absence de droit de contrôle des organes étatiques et du système judiciaire par les institutions et autorités religieuses. FSJP/UCAD

14 II. LES OPTIONS LAICITE (A) CARACTERISTIQUES 6. L Etat n accorde pas de traitement préférentiel à un citoyen du fait de sa religion. Il empêche la religion d'interférer avec l accès égalitaire aux postes et fonctions publiques FSJP/UCAD

15 II. LES OPTIONS LAICITE (A) Article 18 de la Déclaration universelle des Droits de l Homme : Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites. FSJP/UCAD

16 II. LES OPTIONS LAICITE (A) Le Protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance, Dakar, décembre 2001, article 1er f) L État est laïc et demeure entièrement neutre dans le domaine de la religion ; chaque citoyen a le droit de pratiquer librement et dans le cadre des lois en vigueur, la religion de son choix en n importe quel endroit du territoire national. La même laïcité s impose à tous les démembrements de l État, mais elle ne doit pas priver l État du droit de réglementer, dans le respect des Droits de la Personne, les diverses religions sur le territoire national ni d intervenir en cas de troubles à l ordre public ayant pour source une activité religieuse. FSJP/UCAD

17 II. LES OPTIONS LAICITE (A) Article 1 er alinéa 1er, Constitution Sénégal La République du Sénégal est laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens, sans distinction d'origine, de race, de sexe, de religion. Elle respecte toutes les croyances. FSJP/UCAD

18 II. LES OPTIONS LAICITE (A) Article 24 al. 1 et 2 Constitution Sénégal La liberté de conscience, les libertés et les pratiques religieuses ou cultuelles, la profession d'éducateur religieux sont garanties à tous sous réserve de l'ordre public. Les institutions et les communautés religieuses ont le droit de se développer sans entrave. Elles sont dégagées de la tutelle de l'etat. Elles règlent et administrent leurs affaires d'une manière autonome. FSJP/UCAD

19 II. LES OPTIONS LAICITE (A) DISTINCTION ENTRE LAICITE ET TOTALITARISME ANTI-RELIGION Le modèle totalitaire : usage de la contrainte, persécutions, tortures pour imposer une idéologie, une religion, une école de pensée religieuse, actes de vandalisme ordonnés par les autorités étatiques : destruction de bibliothèques, de lieux de culte, de lieux de mémoire, d œuvres d art symboles d une civilisation, FSJP/UCAD

20 II. LES OPTIONS LAICITE (A) DISTINCTION ENTRE LAICITE ET TOTALITARISME ANTI-RELIGIEUX Le modèle totalitaire : omniprésence de la propagande, extermination des opposants, abolition du concept de vie privé Contrôle total, sur tous les espaces, y compris les esprits, d où le nom de totalitarisme. FSJP/UCAD

21 II. LES OPTIONS LAICITE (A) DISTINCTION ENTRE LAICITE ET TOTALITARISME ANTI-RELIGION Une politique étatique d hostilité à une religion peut aussi bien être le fait d un Etat laïc que d un Etat confessionnel ou théocratique. La seule différence serait que dans un Etat théocratique ou confessionnel, l hostilité à une ou à plusieurs religions s accompagne de la faveur accordée à une religion : la religion d Etat. FSJP/UCAD

22 II. LES OPTIONS ETAT CONFESSIONNEL (B) La constitution de l Etat confessionnel désigne une religion comme étant la religion de l'etat, L Etat confessionnel peut instituer une réelle séparation entre l Etat et les institutions religieuses. Il ne subordonne pas sa politique législative aux normes et préceptes de la religion qu il professe. Il n interfère pas dans l organisation des institutions religieuses, ne cherchant ni à les dominer, ni à les contrôler. FSJP/UCAD

23 II. LES OPTIONS ETAT CONFESSIONNEL (B) Dans les démocraties occidentales, les Etats confessionnels reconnaissent la liberté religieuse et la liberté de conscience. Ex : La constitution du royaume de Norvège, article 2, al. 1 et 2 : Tous les habitants du royaume ont le droit d exercer librement leur religion. La religion évangélique luthérienne reste la religion officielle de l'état. Les habitants qui la pratiquent sont tenus d'élever leurs enfants dans cette religion. FSJP/UCAD

24 II. LES OPTIONS ETAT CONFESSIONNEL (B) Toutefois la liberté religieuse ne peut être exempte d îlots de discrimination. Ex. l accès à certaines fonctions publiques est lié au fait d être adepte de la religion d Etat. Ex. : Constitution de Mauritanie ARTICLE 5 : L'Islam est la religion du peuple et de l'état. ARTICLE 23 : Le Président de la République est le chef de l'état Il est de religion musulmane. Au Royaume Uni, la chambre des Lords comprend 26 hauts membres du clergé de l'eglise d'angleterre connu sous le nom de ses pairs spirituels. FSJP/UCAD

25 II. LES OPTIONS THEOCRATIE (C) La théocratie ( du grec theokratia, theos - dieu et kratos - pouvoir, gouvernement de Dieu) désigne le système politique où le pouvoir est exercé au nom de Dieu. La classe sacerdotale et les institutions religieuses constituent ou contrôlent la totalité des organes de gouvernement. La légitimité politique découle du pouvoir religieux. Le dirigeant exerce le pouvoir au nom de Dieu. Le système juridique et judiciaire est de nature religieuse. FSJP/UCAD

26 LES ETATS THEOCRATIQUES EXEMPLE 1 : Le royaume d Arabie Saoudite Loi fondamentale adoptée par décret par le roi Fahd en octobre 1993 Article 1: Le Royaume d'arabie saoudite est un État arabe islamique souverain. Religion: Islam Constitution: Le Saint Coran et la Sunna du Prophète. FSJP/UCAD

27 LES ETATS THEOCRATIQUES EXEMPLE 2 : Constitution de la République Islamique d Iran Premier Principe : Le gouvernement de l Iran est une République Islamique Quatrième Principe : L ensemble des Lois et règlements civils, pénaux, financiers, économiques, administratifs, culturels, militaires, politiques et autres doit être basé sur les préceptes islamiques. (...), l appréciation de cette prescription incombe aux jurisconsultes religieux du Conseil de Surveillance. FSJP/UCAD

28 Chapitre 2 L ENVIRONNEMENT DU DROIT SECTION 2. DROIT MORALE ET ETHIQUE FSJP/UCAD

29 Cours de Mme Fatou Kiné CAMARA, Docteure d Etat en Droit, Chargée d enseignement FSJP/UCAD, année académique 2010/2011 Prière d envoyer vos suggestions, observations et remarques à l adresse suivante : 29

INSTITUTIONS JUDICIAIRES

INSTITUTIONS JUDICIAIRES INSTITUTIONS JUDICIAIRES Cours 1 ère année DROIT Fatou Kiné CAMARA Docteure d Etat en droit Chargée d enseignement FSJP/UCAD INSTITUTIONS JUDICIAIRES INTRODUCTION LES PRINCIPES FONDAMENTAUX DE LA JUSTICE

Plus en détail

ET DE LA SECURITE CONFERENCE SUR RELIGION ET DROITS HUMAINS

ET DE LA SECURITE CONFERENCE SUR RELIGION ET DROITS HUMAINS MINISTERE D ETAT, REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE MINISTERE DE L INTERIEUR Union-Discipline-Travail ET DE LA SECURITE -------------- --------- CONFERENCE SUR RELIGION ET DROITS HUMAINS THEME LA LAICITE DE

Plus en détail

Direction départementale d Cohésion Sociale du Var. Mission ICE Jeunesse

Direction départementale d Cohésion Sociale du Var. Mission ICE Jeunesse Direction départementale d de la Cohésion Sociale du Var Mission ICE Jeunesse DEFINITION La laïcit cité permet à chacun de choisir librement sa religion. Cela veut dire que tous les citoyens ont le droit

Plus en détail

INTRODUCTION AU DROIT CIVIL. Cours de Mme Fatou Kiné CAMARA, Docteure d Etat en Droit, Chargée d enseignement FSJP/UCAD Année universitaire 2011/2012

INTRODUCTION AU DROIT CIVIL. Cours de Mme Fatou Kiné CAMARA, Docteure d Etat en Droit, Chargée d enseignement FSJP/UCAD Année universitaire 2011/2012 INTRODUCTION AU DROIT CIVIL Cours de Mme Fatou Kiné CAMARA, Docteure d Etat en Droit, Chargée d enseignement FSJP/UCAD Année universitaire 2011/2012 DEFINITION DU DROIT «Le droit peut être défini comme

Plus en détail

LES VALEURS FONDAMENTALES DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

LES VALEURS FONDAMENTALES DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Que signifie donc le terme république et sur quels principes la République française est-elle fondée? 1ère République (1792-1804) Empire de Napoléon 1er (1804-1848) 2ème République (1848-1852). Empereur

Plus en détail

INTRODUCTION AU DROIT CIVIL TITRE 1 er Chapitre 2

INTRODUCTION AU DROIT CIVIL TITRE 1 er Chapitre 2 INTRODUCTION AU DROIT CIVIL TITRE 1 er Chapitre 2 Section 3 DROIT ET COUTUME Cours de Droit Civil 1 ère année Mme Fatou Kiné CAMARA, Docteure d Etat en Droit, Chargée d enseignement FSJP/UCAD Année 2010/2011

Plus en détail

Donne une définition de République à partir de l Extrait du «Guide républicain», MEN

Donne une définition de République à partir de l Extrait du «Guide républicain», MEN Les valeurs de la République française Expliquer/donner une définition de la République. Connaître les valeurs de la République : liberté égalité fraternité / laïcité droits de l homme Citer en les datant

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Préface... 7 Sommaire Liste des principales abréviations Introduction générale... 17

TABLE DES MATIÈRES. Préface... 7 Sommaire Liste des principales abréviations Introduction générale... 17 TABLE DES MATIÈRES Préface... 7 Sommaire... 13 Liste des principales abréviations... 15 Introduction générale... 17 PARTIE I LA PROTECTION DES DROITS DES MINORITÉS TITRE I La protection internationale

Plus en détail

Leçon n 3 : Diversité des croyances et laïcité

Leçon n 3 : Diversité des croyances et laïcité Leçon n 3 : Diversité des croyances et laïcité Introduction : Le dernier recensement officiel concernant la religion des français date de 1872, depuis il est interdit de mener une enquête sur l appartenance

Plus en détail

INSTITUTIONS JUDICIAIRES Cours 1 ère année DROIT

INSTITUTIONS JUDICIAIRES Cours 1 ère année DROIT INSTITUTIONS JUDICIAIRES Cours 1 ère année DROIT Fatou Kiné CAMARA Docteure d Etat en droit Chargée d enseignement FSJP/UCAD INSTITUTIONS JUDICIAIRES INTRODUCTION 1. LES PRINCIPES FONDAMENTAUX DE LA JUSTICE

Plus en détail

Document 1 : Liberté, Egalité, Laïcité par Robert Badinter

Document 1 : Liberté, Egalité, Laïcité par Robert Badinter Document 1 : Liberté, Egalité, Laïcité par Robert Badinter (La formule de Condorcet philosophe qui définit la République comme «le régime où les droits de l homme sont conservés») nous invite à fonder

Plus en détail

DIVERSITÉ ET CARACTÉRISTIQUES CULTURELLES AU SEIN DU MONDE ARABE

DIVERSITÉ ET CARACTÉRISTIQUES CULTURELLES AU SEIN DU MONDE ARABE DIVERSITÉ ET CARACTÉRISTIQUES CULTURELLES AU SEIN DU MONDE ARABE L A U R E N C E B E N H A Ï M C A N D I C E B R U N E L G R É G O R D O E R I N G C A M I L L E G A U V I N - R O S S I G N O L P I E R

Plus en détail

I - La République et la citoyenneté. Thème 1 - Valeurs, principes et symboles de la République française. Les symboles de la République française

I - La République et la citoyenneté. Thème 1 - Valeurs, principes et symboles de la République française. Les symboles de la République française I - La République et la citoyenneté Thème 1 - Valeurs, principes et symboles de la République française Les symboles de la République française Connaitre et citer les symboles de la République française

Plus en détail

LES VALEURS, PRINCIPES ET SYMBOLES DE LA REPUBLIQUE

LES VALEURS, PRINCIPES ET SYMBOLES DE LA REPUBLIQUE LES VALEURS, PRINCIPES ET SYMBOLES DE LA REPUBLIQUE I) Les valeurs fondamentales de la République française Quels sont les valeurs de la République française? Beaumarchais (1732-1799) Voltaire (1694-1778)

Plus en détail

LES SYSTÈMES ET RÉGIMES POLITIQUES

LES SYSTÈMES ET RÉGIMES POLITIQUES LES SYSTÈMES ET RÉGIMES POLITIQUES (La présente notice accompagne la présentation du même nom) Absolutisme La notion d absolutisme définit un régime politique du début de l époque moderne qui d une perspective

Plus en détail

Education civique Chapitre 1 : La République et la citoyenneté

Education civique Chapitre 1 : La République et la citoyenneté Education civique Chapitre 1 : La République et la citoyenneté I. Les valeurs, les principes et les symboles de la République II. Nationalité et citoyenneté III. Le droit de vote I. Les valeurs, les principes

Plus en détail

Les épreuves du concours direct du cycle A comprennent : une épreuve de présélection, trois épreuves d admissibilité et deux épreuves d admission.

Les épreuves du concours direct du cycle A comprennent : une épreuve de présélection, trois épreuves d admissibilité et deux épreuves d admission. I- CYCLE A 1-1 CONCOURS DIRECT Les épreuves du concours direct du cycle A comprennent : une épreuve de présélection, trois épreuves d admissibilité et deux épreuves d admission. 1.1.1. L épreuve de présélection

Plus en détail

Projet rédigé par. Daniel Turp Professeur titulaire à la Faculté de droit de l Université de Montréal

Projet rédigé par. Daniel Turp Professeur titulaire à la Faculté de droit de l Université de Montréal CHARTE QUÉBÉCOISE DE LA LAÏCITÉ * Projet rédigé par Daniel Turp Professeur titulaire à la Faculté de droit de l Université de Montréal 21 décembre 2012 CHARTE QUÉBÉCOISE DE LA LAÏCITÉ CONSIDÉRANT l importance

Plus en détail

INTRODUCTION AU DROIT CIVIL TITRE I LA REGLE DE DROIT CHAPITRE.3 L APPLICATION DE LA REGLE DE DROIT

INTRODUCTION AU DROIT CIVIL TITRE I LA REGLE DE DROIT CHAPITRE.3 L APPLICATION DE LA REGLE DE DROIT INTRODUCTION AU DROIT CIVIL TITRE I LA REGLE DE DROIT CHAPITRE.3 L APPLICATION DE LA REGLE DE DROIT Cours de Droit Civil 1 ère année Mme Fatou Kiné CAMARA, Docteure d Etat en Droit, Chargée d enseignement

Plus en détail

Education à la Citoyenneté : Repères historiques Apports théoriques

Education à la Citoyenneté : Repères historiques Apports théoriques Education à la Citoyenneté : Repères historiques Apports théoriques Plan de l intervention 1- Quelques repères historiques -Le cadre législatif -Des symboles liés à l histoire 2- Les valeurs citoyennes

Plus en détail

Projet de discours Inauguration des travaux de la Mosquée de Versailles

Projet de discours Inauguration des travaux de la Mosquée de Versailles Projet de discours Inauguration des travaux de la Mosquée de Versailles Monsieur le président, Mesdames, messieurs, Pour un Préfet, inaugurer les travaux d un bâtiment consacré au culte n est pas fréquent!

Plus en détail

Une valeur et un principe juridique : la laï cite.

Une valeur et un principe juridique : la laï cite. Une valeur et un principe juridique : la laï cite. Parmi les grandes idées de la notre République, on retrouve une valeur, la laïcité à travers la liberté de conscience. La laïcité est aussi un principe

Plus en détail

INSTITUTIONS JUDICIAIRES 1 ère PARTIE LES ORGANES JUDICIAIRES NATIONAUX CHAPITRE 4 LES JURIDICTIONS SUPERIEURES - LA COUR SUPRÊME

INSTITUTIONS JUDICIAIRES 1 ère PARTIE LES ORGANES JUDICIAIRES NATIONAUX CHAPITRE 4 LES JURIDICTIONS SUPERIEURES - LA COUR SUPRÊME INSTITUTIONS JUDICIAIRES 1 ère PARTIE LES ORGANES JUDICIAIRES NATIONAUX CHAPITRE 4 LES JURIDICTIONS SUPERIEURES - LA COUR SUPRÊME Fatou Kiné CAMARA, Docteure d Etat en droit Chargée d enseignement Faculté

Plus en détail

AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE

AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE HISTOIRE D UNE FONCTION O. GROMY, IEN ASH 49 novembre 2010 Document conçu sur la base d un support en usage dans l Académie de Nice 1 A L ORIGINE : L ACTION DES FAMILLES ET DES

Plus en détail

LIBERTES ET INTERDITS DANS LE CADRE LAÏQUE

LIBERTES ET INTERDITS DANS LE CADRE LAÏQUE Le 3 octobre 2016 LIBERTES ET INTERDITS DANS LE CADRE LAÏQUE Face à des phénomènes nouveaux, apparus ces dernières décennies dans un contexte social fragile, de montée de revendications communautaires

Plus en détail

Projet de loi n o 398. Charte de la laïcité de l État québécois. Présentation. Présenté par Madame Françoise David Députée de Gouin

Projet de loi n o 398. Charte de la laïcité de l État québécois. Présentation. Présenté par Madame Françoise David Députée de Gouin PREMIÈrE SESSION QUARANTIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 398 Charte de la laïcité de l État québécois Présentation Présenté par Madame Françoise David Députée de Gouin Éditeur officiel du Québec 2013

Plus en détail

BREVET BLANC N 2 AVRIL 2013 ÉPREUVE D HISTOIRE - GÉOGRAPHIE -ÉDUCATION CIVIQUE- 3 ème.

BREVET BLANC N 2 AVRIL 2013 ÉPREUVE D HISTOIRE - GÉOGRAPHIE -ÉDUCATION CIVIQUE- 3 ème. BREVET BLANC N 2 AVRIL 2013 ÉPREUVE D HISTOIRE - GÉOGRAPHIE -ÉDUCATION CIVIQUE- 3 ème. BAREME : - Sujet d histoire - 13 points - Sujet de Géographie 13 points - Sujet d éducation civique - 10 points -

Plus en détail

Espagne: le bon-vivre ensemble

Espagne: le bon-vivre ensemble Tourisme culturel Espagne: le bon-vivre ensemble Madrid ITM L Espagne dont le nombre de musulmans est passé de 100 000 à 1,3 millions de personnes en une décennie, est sans doute l un des rares pays européen

Plus en détail

GUIDE d application de la Directive relative aux activités ayant pour objectif l apprentissage d une croyance, d un dogme ou de la pratique d une

GUIDE d application de la Directive relative aux activités ayant pour objectif l apprentissage d une croyance, d un dogme ou de la pratique d une GUIDE d application de la Directive relative aux activités ayant pour objectif l apprentissage d une croyance, d un dogme ou de la pratique d une religion spécifique dans un centre de la petite enfance

Plus en détail

Journal Officiel de la République de Djibouti

Journal Officiel de la République de Djibouti Page 1 of 7 Journal Officiel de la République de Djibouti Loi Constitutionnelle n 92/AN/10/6ème L portant rév ision de la Constitution. L'ASSEMBLEE NATIONALE A ADOPTE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE PROMULGUE

Plus en détail

Marie Berchoud Jean-François Guédon QRC de droit public et institutions politiques

Marie Berchoud Jean-François Guédon QRC de droit public et institutions politiques Marie Berchoud Jean-François Guédon QRC de droit public et institutions politiques Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-53957-8 THÈME 1 Questions juridiques préliminaires 1. Qu est-ce que l État de droit?

Plus en détail

Thème 1 : Autour de la citoyenneté : Un statut et des pratiques. Citoyen : Disposer de l'ensemble de ses droits et devoirs politiques et civils

Thème 1 : Autour de la citoyenneté : Un statut et des pratiques. Citoyen : Disposer de l'ensemble de ses droits et devoirs politiques et civils I. Être citoyen en France Fiche de cours : Classe de 3ème : Education Morale et Civique Thème 1 : Autour de la citoyenneté : Un statut et des pratiques «Le citoyen est celui qui participe de son plein

Plus en détail

CONNAÎTRE RESPECTER PARTAGER

CONNAÎTRE RESPECTER PARTAGER CONNAÎTRE RESPECTER PARTAGER LES VALEURS COMMUNES DE LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE DES VALEURS À PARTAGER Terre d accueil de nombreuses personnes immigrantes venues du monde entier, le Québec est une société fondée

Plus en détail

LA LAÏCITÉ AUJOURD HUI

LA LAÏCITÉ AUJOURD HUI PREMIER MINISTRE LA LAÏCITÉ AUJOURD HUI Note d orientation de l Observatoire de la laïcité 1. La France se caractérise aujourd'hui par une diversité culturelle plus grande que par le passé. C est pourquoi

Plus en détail

La laïcité, principe constitutionnel républicain

La laïcité, principe constitutionnel républicain La laïcité, principe constitutionnel républicain Parcours proposé sur le site INA JALONS : http://fresques.ina.fr/jalons/parcours/0145/la-laicite-principe-constitutionnel-republicain.html Présentation

Plus en détail

N 811 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 811 ASSEMBLÉE NATIONALE Document mis en distribution le 21 avril 2008 N 811 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 10 avril 2008. PROJET

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA GOUVERNANCE DEMOCRATIQUE EN MEDITERRANEE ETAT D ISRAEL

OBSERVATOIRE DE LA GOUVERNANCE DEMOCRATIQUE EN MEDITERRANEE ETAT D ISRAEL OBSERVATOIRE DE LA GOUVERNANCE DEMOCRATIQUE EN MEDITERRANEE ETAT D ISRAEL L Etat d Israël se définit comme une république parlementaire démocratique. Il repose sur les Lois fondamentales établies par la

Plus en détail

La Laïcité. Définir ce qu est la laïcité : une nécessité faute de définition officielle

La Laïcité. Définir ce qu est la laïcité : une nécessité faute de définition officielle La Laïcité Définir ce qu est la laïcité : une nécessité faute de définition officielle La constitution française de 1958 nous dit : «la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale».

Plus en détail

Leçon n 1 : L État Unitaire. Droit constitutionnel appliqué Première Partie L État Titre 1 Les formes de l État

Leçon n 1 : L État Unitaire. Droit constitutionnel appliqué Première Partie L État Titre 1 Les formes de l État Leçon n 1 : L État Unitaire Droit constitutionnel appliqué Première Partie L État Titre 1 Les formes de l État Introduction Rappels généraux sur l État et les formes de l État Relations entre formes de

Plus en détail

Historique de l'évolution de la juridiction administrative (cours)

Historique de l'évolution de la juridiction administrative (cours) Historique de l'évolution de la juridiction administrative (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 1 étape : l'instauration du système de l'administrateur-juge... 4 2 étape

Plus en détail

PARTIE 2 L infraction pénale

PARTIE 2 L infraction pénale Table des matières PARTIE 2 L infraction pénale CHAPITRE INTRODUCTIF La théorie de l infraction... 7 Les classifications générales des infractions... 8 1 La classification selon la gravité des infractions...

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE DE DJIBOUTI

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE DE DJIBOUTI JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE DE DJIBOUTI Loi n 1/AN/92/2e L relative aux partis politiques en République de Djibouti. L Assemblée Nationale a adopté ; Le président de la République promulgue la loi

Plus en détail

Le Défenseur des droits 1/4

Le Défenseur des droits 1/4 Le Défenseur des droits 1/4 L expression «Défenseur des droits» désigne aussi bien l institution que la personne qui la préside : Dominique BAUDIS. Le Défenseur des droits est une autorité administrative

Plus en détail

Partie 1 la distinction entre droit objectif (Le droit) et droits subjectifs (les droits)

Partie 1 la distinction entre droit objectif (Le droit) et droits subjectifs (les droits) Partie 1 la distinction entre droit objectif (Le droit) et droits subjectifs (les droits) Titre I : Le droit objectif Chapitre I : Les éléments de la règle de droit Section I : les caractéristiques de

Plus en détail

Le refus des discriminations de toute nature

Le refus des discriminations de toute nature séance 1 Le refus des discriminations de toute nature Les différences personnelles, le handicap, le sexe, la couleur de peau Observe ce dessin. Que penses-tu de la présence de cet enfant en fauteuil, en

Plus en détail

RELATIONS INTERNATIONALES

RELATIONS INTERNATIONALES Site Uni Mail RELATIONS INTERNATIONALES INDEX ALPHABÉTIQUE DES COTES A Affaires militaires... 355 Agriculture... 338.43 Aide au développement... 339.96 Aides d Etat... 338.246 Annuaires... 0(058) Association

Plus en détail

Au XVIIIème siècle, le pouvoir du roi va être remis en cause.

Au XVIIIème siècle, le pouvoir du roi va être remis en cause. Au XVIIIème siècle, le pouvoir du roi va être remis en cause. Pourtant, au début du XVIIIème siècle, à la mort de Louis XIV, en 1715, la monarchie n a jamais été aussi puissante : c est la monarchie absolue

Plus en détail

LIBERTES PUBLIQUES NOUVELLE-CALEDONIE

LIBERTES PUBLIQUES NOUVELLE-CALEDONIE LIBERTES PUBLIQUES NOUVELLE-CALEDONIE TROIS IDEES EN INTRODUCTION L ordre public peut exister sans les libertés mais les libertés ne peuvent pas exister sans l ordre public Les libertés peuvent être limitées

Plus en détail

LAICITE quelques questions à réponses multiples

LAICITE quelques questions à réponses multiples LAICITE quelques questions à réponses multiples 1 / Des parents peuvent-ils imposer des pratiques religieuses à leurs enfants?, mais L enfant est un être à part entière disposant de droits qui ont été

Plus en détail

Dispositions générales

Dispositions générales Loi (9327) concernant la privation de liberté à des fins d'assistance (K 1 25) Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève vu les articles 314a, 397a à 397f et 405a du code civil ; décrète ce

Plus en détail

RÉPUBLIQUE ET CITOYENNETÉ. Une République est un régime (organisation) politique sans roi, où le chef de l Etat est élu.

RÉPUBLIQUE ET CITOYENNETÉ. Une République est un régime (organisation) politique sans roi, où le chef de l Etat est élu. EDUCATION CIVIQUE RÉPUBLIQUE ET CITOYENNETÉ Une République est un régime (organisation) politique sans roi, où le chef de l Etat est élu. I/ Les symboles de la République. Constitution du 4 octobre 1958

Plus en détail

ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL INTERNATIONAL TRAINING CENTRE OF THE ILO/TURIN

ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL INTERNATIONAL TRAINING CENTRE OF THE ILO/TURIN ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL A été fondée en 1919 Est une agence spécialisée des Nations Unies A 183 États membres Est la seule organisation mondiale fondée

Plus en détail

Sociologie politique. Cyril Jayet Maître de conférences Paris Sorbonne

Sociologie politique. Cyril Jayet Maître de conférences Paris Sorbonne Sociologie politique Cyril Jayet Maître de conférences Paris Sorbonne De la philosophie politique classique à la démocratie représentative Démocratie et totalitarisme chez Raymond Aron La démocratie et

Plus en détail

Egypte : il faut annuler les 528 condamnations à mort!

Egypte : il faut annuler les 528 condamnations à mort! Egypte : il faut annuler les 528 condamnations à mort! C est par centaines que des partisans de l ex-président islamiste Morsi qui n ont hésité devant aucune violence, ont été condamnés à mort en Egypte

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Sommaire... p. 3. Partie I - Exposé général : la situation de l institution provinciale et ses possibilités d évolution... p.

TABLE DES MATIÈRES. Sommaire... p. 3. Partie I - Exposé général : la situation de l institution provinciale et ses possibilités d évolution... p. TABLE DES MATIÈRES Sommaire... p. 3 Partie I - Exposé général : la situation de l institution provinciale et ses possibilités d évolution... p. 4 Chapitre 1 - L institution provinciale dans le cadre institutionnel

Plus en détail

LE PRESIDENT DU CONSEIL SUPREME POUR LA RESTAURATION DE LA DEMOCRATIE, CHEF DE L ETAT,

LE PRESIDENT DU CONSEIL SUPREME POUR LA RESTAURATION DE LA DEMOCRATIE, CHEF DE L ETAT, REPUBLIQUE DU NIGER ORDONNANCE N 2010-85 ------------------------ Fraternité-Travail-Progrès du 16 décembre 2010 portant Statut de l'opposition LE PRESIDENT DU CONSEIL SUPREME POUR LA RESTAURATION DE LA

Plus en détail

ANNEXE 1 : De l instruction/ éducation civique à l enseignement moral et civique au collège. Nouveau CYCLE 3 : objectifs de formation

ANNEXE 1 : De l instruction/ éducation civique à l enseignement moral et civique au collège. Nouveau CYCLE 3 : objectifs de formation ANNEXE 1 : De l instruction/ éducation civique à l enseignement moral et civique au collège Instruction/Education civique CYCLE 3 2014/15 1. L estime de soi, le respect de l intégrité des personnes, y

Plus en détail

DU DROIT FONDAMENTAL DE SE MARIER

DU DROIT FONDAMENTAL DE SE MARIER DU DROIT FONDAMENTAL DE SE MARIER Par Roland de Bodt Chercheur et écrivain S il est une liberté fondamentale reconnue et proclamée qui soit régulièrement mise en question par les États de l Union européenne,

Plus en détail

Etat et religion en Syrie

Etat et religion en Syrie Jacques el- Hakim Pont Victoria, Imm. Mardam Professeur Agrégé à La Faculté de Droit B.P. 5 788 Avocat Tel. 22 23 577 Fax. 22 44 370 Etat et religion en Syrie Index Pages I- Statistiques 2 II- Lois fondamentales.

Plus en détail

Protocole d entente entre le Comité interconfessionnel de l aumônerie (CIA) et le Service correctionnel du Canada (SCC)

Protocole d entente entre le Comité interconfessionnel de l aumônerie (CIA) et le Service correctionnel du Canada (SCC) Protocole d entente entre le Comité interconfessionnel de l aumônerie (CIA) et le Service correctionnel du Canada (SCC) I. Préambule et objet Ce protocole constitue une entente entre le SCC et le CIA,

Plus en détail

Existe-t-il une «laïcité à la Française»?

Existe-t-il une «laïcité à la Française»? Existe-t-il une «laïcité à la Française»? Les représentations de «la laïcité à la Française» Les représentations de «la laïcité à la Française» Un processus de laïcisation né dans un conflit frontal avec

Plus en détail

Assemblée de Dieu de Genève-Montbrillant Eglise Evangélique de Pentecôte

Assemblée de Dieu de Genève-Montbrillant Eglise Evangélique de Pentecôte Assemblée de Dieu de Genève-Montbrillant Eglise Evangélique de Pentecôte Statuts Titre 1 : Constitution Article 1 Sous la dénomination «Eglise Evangélique de Pentecôte de Montbrillant» dite «Assemblée

Plus en détail

La laïcité et le sport

La laïcité et le sport La laïcité et le sport Extrait de l intervention devant la fédération française de football (FFF) Mardi 5 avril 2016 Nicolas Cadène, rapporteur général de l Observatoire de la laïcité La bonne application

Plus en détail

Université d Ottawa Faculté des sciences sociales

Université d Ottawa Faculté des sciences sociales Université d Ottawa Faculté des sciences sociales Licence en droit et spécialisé en développement international et mondialisation (4 ans/129 crédits) Séquence de cours proposée 1 ÈRE ANNÉE D ÉTUDES (11

Plus en détail

DECRET N /PRES

DECRET N /PRES DECRET N 2008-755/PRES du 27 novembre 2008 promulguant la loi n 042-2008/AN du 23 octobre 2008 portant statut des réfugiés au Burkina Faso.JO N 51 DU 18 DECEMBRE 2008 LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU

Plus en détail

NOR: MTSX L. Version consolidée au 29 mai 2008

NOR: MTSX L. Version consolidée au 29 mai 2008 Le 30 mars 2009 LOI LOI n 2008-496 du 27 mai 2008 portant diverses dispositions d adaptation au droit communautaire dans le domaine de la lutte contre les discriminations (1) NOR: MTSX0769280L Version

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION SCOLAIRE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE. Résolution no : 2007-CA02-03

POLITIQUE D INTÉGRATION SCOLAIRE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE. Résolution no : 2007-CA02-03 POLITIQUE D INTÉGRATION SCOLAIRE ET D ÉDUCATION INTERCULTURELLE Adoptée par le conseil d administration le 24 avril 2007 2007-CA-02 Résolution no : 2007-CA02-03 Préambule La diversité ethnoculturelle,

Plus en détail

VADE-MECUM DU FONCTIONNEMENT DES INSTANCES D AVIS VISEES PAR LE DECRET DU 10 AVRIL 2003

VADE-MECUM DU FONCTIONNEMENT DES INSTANCES D AVIS VISEES PAR LE DECRET DU 10 AVRIL 2003 VADE-MECUM DU FONCTIONNEMENT DES INSTANCES D AVIS VISEES PAR LE DECRET DU 10 AVRIL 2003 I. INTRODUCTION Le présent document rappelle les principes à respecter au sein de chaque instance d avis, afin de

Plus en détail

CVC DU JEUDI 29 JANVIER 2015

CVC DU JEUDI 29 JANVIER 2015 CVC DU JEUDI 29 JANVIER 2015 Ordre du jour :! Reprise des questions abordées par les élèves lors de la réunion précédente.! Compte- rendu de la réunion de travail du CVC le jeudi 22 janvier 2015.! Point

Plus en détail

La République et le fait religieux depuis 1880

La République et le fait religieux depuis 1880 La République et le fait religieux depuis 1880 Monet: cathédrale de Rouen (1892-94) Courbet: Enterrement à Ornans 1849 Introduction Que représente cette image? En quoi illustre t elle le lien Etat/religion?

Plus en détail

Comité pour le droit international du Conseil de l Europe

Comité pour le droit international du Conseil de l Europe Comité pour le droit international du Conseil de l Europe Colloque organisé le 21 septembre 2012 au Ministère des affaires étrangères sur «le juge et la coutume internationale» Intervention de Bernard

Plus en détail

*** PROJET DE RECOMMANDATION

*** PROJET DE RECOMMANDATION Parlement européen 2014-2019 Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures 24.6.2016 2015/0293(NLE) *** PROJET DE RECOMMANDATION sur le projet de décision du Conseil concernant

Plus en détail

Table des matières. La liberté d expression des «journalistes» et des autres «chiens de garde» de la démocratie

Table des matières. La liberté d expression des «journalistes» et des autres «chiens de garde» de la démocratie Table des matières Préface Le petit livre rouge à l usage des écoliers ou mode d emploi de l article 10 de la Convention européenne des droits de l homme 7 Hendrik Vuye La liberté d expression des «journalistes»

Plus en détail

MAROC : PREVENTION ET LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES D AVENIR

MAROC : PREVENTION ET LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES D AVENIR Royaume du Maroc Le Chef du Gouvernement MAROC : PREVENTION ET LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES D AVENIR Conseil de l Europe, Strasbourg, 17-19 octobre 2012 SOMMAIRE PREVENTION

Plus en détail

Les grandes religions dans le monde

Les grandes religions dans le monde Nom : Prénom : Examen de religion juin 30 Examen divisé en 2 parties Partie 1 : sans l aide du texte ( / 15 points) Partie 2 : avec l aide du texte ( / 15 points) La religion juive Les grandes religions

Plus en détail

PARTIE 1 : LES CARACTERES FONDAMENTAUX DU DROIT

PARTIE 1 : LES CARACTERES FONDAMENTAUX DU DROIT 1 INTRODUCTION GENERALE AU DROIT PARTIE 1 : LES CARACTERES FONDAMENTAUX DU DROIT Chapitre 1 : L identification du Droit Section 1 : L identification de la règle de droit 1 : Les caractères de la règle

Plus en détail

Faisons le. point... La règle de droit. L ordre juridique

Faisons le. point... La règle de droit. L ordre juridique Faisons le? La règle de droit point...? L ordre juridique Des institutions?? Des procédures ? Des compétences Une hiérarchie? Les sources du droit (chap. 4) Qu est-ce qu une source de droit? notion? exemples?

Plus en détail

Le citoyen, la république, la démocratie

Le citoyen, la république, la démocratie Le citoyen, la république, la démocratie I. La citoyenneté a. Nation et citoyenneté Qu'est-ce qu'une nation? "Deux choses constituent [la nation]. L'une est dans le passé, l'autre dans le présent. L'une

Plus en détail

Avis sur le port du voile intégral

Avis sur le port du voile intégral COMMISSION NATIONALE CONSULTATIVE DES DROITS DE L HOMME Avis sur le port du voile intégral (Adopté par l Assemblée plénière du 21 janvier 2010) 1. A la suite d une proposition de résolution de M. André

Plus en détail

Conseil Justice et Paix Compendium de la Doctrine Sociale de l Église

Conseil Justice et Paix Compendium de la Doctrine Sociale de l Église INTRODUCTION UN HUMANISME INTEGRAL ET SOLIDAIRE a) Á l aube du troisième millénaire b) la signification de ce document c) au service de l entière vérité de l homme d) sous le signe de la solidarité, du

Plus en détail

Intégrer la fonction juridique dans la direction d un établissement scolaire : craintes ou refuge?

Intégrer la fonction juridique dans la direction d un établissement scolaire : craintes ou refuge? Intégrer la fonction juridique dans la direction d un établissement scolaire : craintes ou refuge? 1 C O N F É R E N C E E S E N 2 8 M A I 2 0 1 0 E M M A N U E L A U B I N, m a î t r e d e c o n f é r

Plus en détail

LA LAÏCITE. La laïcité définit ce qui ne dépend pas de la religion. Exemples : un Etat laïc, une morale laïque, un enseignement laïc...

LA LAÏCITE. La laïcité définit ce qui ne dépend pas de la religion. Exemples : un Etat laïc, une morale laïque, un enseignement laïc... LA LAÏCITE I. Qu est-ce que la laïcité? 1. Définition La laïcité définit ce qui ne dépend pas de la religion. Exemples : un Etat laïc, une morale laïque, un enseignement laïc... On peut envisager : un

Plus en détail

Éthique et Gestion des Ressources Humaines

Éthique et Gestion des Ressources Humaines Éthique et Gestion des Ressources Humaines Éthique et morale Éthique Ensemble de règles régissant les comportements et les choix pratiques ; ces règles partagées sont fondées sur la distinction entre le

Plus en détail

Introduction 1. Premiere Partie : Les droits de l'homme en pratique. Droit a la vie et peine de 13

Introduction 1. Premiere Partie : Les droits de l'homme en pratique. Droit a la vie et peine de 13 Introduction 1 Premiere Partie : Les droits de l'homme en pratique Droit a la vie et peine de 13 Chapitre 1 : Droit a la vie et peine de mort aux 15 1.1. Les principales bases constitutionnelles 15 1.2.

Plus en détail

ICT and Elections. Le droit de la protection des données personnelles dans le processus électoral

ICT and Elections. Le droit de la protection des données personnelles dans le processus électoral ICT and Elections Le droit de la protection des données personnelles dans le processus électoral Dr Mouhamadou LO Président de la Commission de Protection des Données Personnelles du Sénégal mouhamadou@adie.sn

Plus en détail

PARTIE I LA NOTION DE DROIT PUBLIC

PARTIE I LA NOTION DE DROIT PUBLIC PARTIE I LA NOTION DE DROIT PUBLIC Fiche 1 Le droit Les objectifs de la fiche : Maîtriser la notion de droit Comprendre l utilité du droit pour l individu et dans la Société Distinguer les principales

Plus en détail

Par groupe, donnez maintenant une définition du mot de laïcité. Avez-vous réussi à vous mettre d accord : oui ou non?

Par groupe, donnez maintenant une définition du mot de laïcité. Avez-vous réussi à vous mettre d accord : oui ou non? Leçon n 2 Vivre ensemble dans la communauté scolaire. Thème 1 Un principe fondamental : la laïcité. Dans votre collège est affiché un document important Compétences visées: se sentir membre d une communauté,

Plus en détail

Programme EMC 6ème. Chapitres Domaines Objets d'enseignement. La découverte du collège : apprendre à se repérer, découverte des lieux...

Programme EMC 6ème. Chapitres Domaines Objets d'enseignement. La découverte du collège : apprendre à se repérer, découverte des lieux... Programme EMC 6ème La rentrée en 6ème au collège La découverte du collège : apprendre à se repérer, découverte des lieux... Quels adultes pour nous encadrer? Qu'est-ce qu'un bon délégué? J'élis les délégués

Plus en détail

Page 1 sur 6 Ministère des solidarités, de la santé et de la famille Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Le ministre des solidarités, de la santé et de la famille à Mesdames et

Plus en détail

I.1- HISTORIQUE, ORIGINES DE LA RSS La RSS en théorie : les courants de pensée du XVIIè siècle

I.1- HISTORIQUE, ORIGINES DE LA RSS La RSS en théorie : les courants de pensée du XVIIè siècle Ière PARTIE : PRESENTATION DE LA RSS UNITED I.1- HISTORIQUE, ORIGINES DE LA RSS La RSS en théorie : les courants de pensée du XVIIè siècle L anti-étatisme fort : la négation de la sécurité humaine L armée

Plus en détail

FORMATION CIVIQUE ET CITOYENNE RÉFÉRENTIEL DES THÈMES

FORMATION CIVIQUE ET CITOYENNE RÉFÉRENTIEL DES THÈMES FORMATION CIVIQUE ET CITOYENNE RÉFÉRENTIEL DES THÈMES L organisation, la programmation et le déroulement des journées consacrées à la formation civique et citoyenne des volontaires du Service Civique doivent

Plus en détail

Projet de loi n o 103 (2016, chapitre 19)

Projet de loi n o 103 (2016, chapitre 19) PREMIÈRE SESSION QUARANTE ET UNIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 103 (2016, chapitre 19) Loi visant à renforcer la lutte contre la transphobie et à améliorer notamment la situation des mineurs transgenres

Plus en détail

BTS TC Environnement Economique et Juridique Thème 1 : Droit, justice et élaboration de la règle de droit

BTS TC Environnement Economique et Juridique Thème 1 : Droit, justice et élaboration de la règle de droit BTS TC Environnement Economique et Juridique Thème 1 : Droit, justice et élaboration de la règle de droit Partie 1 : L organisation judiciaire et les grands principes de la justice Chapitre 1 : Les grands

Plus en détail

INTRODUCTION AU DROIT Plan du cours

INTRODUCTION AU DROIT Plan du cours INTRODUCTION AU DROIT Plan du cours INTRODUCTION 1 ERE PARTIE : LE SYSTEME JURIDIQUE CHAPITRE I : LES FAMILLES DE DROIT I. La famille de droit civil I IV. La famille de Common Law La famille de droit musulman

Plus en détail

Droit de la fonction publique

Droit de la fonction publique Droit de la fonction publique Pr. Dr. Ann Lawrence Durviaux, avocat 15/05/10 aldurviaux 1 Rappel PLAN DES EXPOSES Chapitre 1 : cadre général Section 1: facteurs et savoirs déterminants Section 2: le cadre

Plus en détail

LES REPERES HISTORIQUES de 5ème

LES REPERES HISTORIQUES de 5ème LES REPERES HISTORIQUES de 5ème Les périodes de l histoire : Le Moyen Age : 496 : le baptême de Clovis 622 : l Hégire (début de l ère musulmane) : 800 : couronnement de Charlemagne 987 : avènement de Hugues

Plus en détail

LES INSTITUTIONS DE. V e REPUBLIQUE. Isabelle BESSAGUET Lycée Aliénor d Aquitaine

LES INSTITUTIONS DE. V e REPUBLIQUE. Isabelle BESSAGUET Lycée Aliénor d Aquitaine LES INSTITUTIONS DE LA V e REPUBLIQUE Isabelle BESSAGUET Lycée Aliénor d Aquitaine 2005-2006 SOMMAIRE A. LES INSTITUTIONS Organigramme des institutions réalisé à partir du texte de la Constitution de 1958

Plus en détail

2 ) de mettre à la charge de l Etat la somme de euros en application de l article L du code de justice administrative.

2 ) de mettre à la charge de l Etat la somme de euros en application de l article L du code de justice administrative. TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NICE N 1603470 - Mme Manda MEYE - Mme Natacha MEZENOT - Mme Sabrine ROUIS - Association de défense des droits de l homme Collectif contre l islamophobie en France M. Lemaitre

Plus en détail