ALIMENTATION DURABLE. et la lutte contre le changement climatique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ALIMENTATION DURABLE. et la lutte contre le changement climatique"

Transcription

1 ALIMENTATION DURABLE Étude sur l alimentation, l les circuits courts de proximité et la lutte contre le changement climatique

2 Pourquoi l ADEME s intéresse-t-elle à l alimentation durable? L alimentation, la sécurité alimentaire > un enjeu majeur du 21ème siècle avec la X 2 des besoins alimentaires seront à l horizon 2050 Dans un contexte de changement climatique et de réduction nécessaire de l empreinte écologique humaine L alimentation de demain se doit d être durable, avec les trois piliers de la durabilité : l environnemental, le social et l économique

3 Quel poids en émissions de GES dans l alimentation? Production Déchets Transformation Alimentation 30% des émissions de GES du français moyen chaîne alimentaire >171 MteqCO2 Transport Hors import - export Consommation IFEN 2006

4 Répartition des GES dans la chaîne alimentaire

5 Quelques chiffres. Plus de la moitié de l impact carbone du régime alimentaire français vient de la conso de produits issus d élevage et des plats préparés Les émissions GES d un menu moyen correspondent à l équivalent de la combustion de 2 litres d essence Gaspillage alimentaire à domicile : 20kg/an/hab dont 7kg non déballés 25 à 45%de la production alimentaire serait gaspillée sur la chaîne Conso Hors domicile, restauration collective =>impact carbone ++ Rhône Alpes : 20 M de repas /an à 3kg eq CO2 repas, Teq CO2 L alimentation : c est 20 à 25 % du budget ménage, dont 15% pour le domicile

6 Les pistes de réflexion-action Quel est le coût environnemental de l alimentation actuelle des français? quelles sont les causes de ces impacts? Quels sont les leviers d actions et les verrous? Comment agir pour faire évoluer les choses? Les recommandations par rapport aux comportements alimentaires, doivent être compatibles avec les recommandations relatives à la santé humaine et aux enjeux sociaux.

7 L alimentation, les CCP et le changement climatique la finalité de l étude Nourrir une réflexion sur l intérêt et les conditions d une promotion des CCP marchands et non marchands de production maraîchère au titre des politiques de lutte contre le changement climatique Mobiliser les collectivités sur le volet consommation durable au travers de leur PCT Encourager une économie maraîchère locale

8 L étude 1/ Identifier et caractériser les initiatives locales favorisant les CCP, marchands ou non marchands, de produits agricoles maraîchers de consommation courante. 2/ Explorer l intérêt et les limites de certains CCP en terme de réduction des émissions de GES, comparativement aux circuits conventionnels.

9 L enquête «Comportements» des consommateurs CCP Objectifs: - comportement lors des déplacements - actes, attitudes et opinions Population visée: - les consommateurs des CCP Nombre d enquêtes : ménages : face-à-face, courrier, site Internet Répartition: - 3 AMAP + 1 panier de jardin solidaire - 2 PVC - 1 panier Internet - 2 jardins partagés - 3 jardins amateurs - 3 RHD

10 % des ménages IFEN 2005 TERCIA 2010 Une population beaucoup plus impliquée que la population moyenne française de 2005 (IFEN) sur le tri, sur les achats bio, sur les ampoules basse consommation, Une population dont les attitudes déclarées diffèrent peu de celles de leurs concitoyens sur les consommations d eau et d électricité mais qui est plus attentive pour ses achats les gestes concrets les attitudes liées à l'attention tri régulier des verres usagés Tri des piles usagées Tri régulier des vieux papiers, journaux et magazines Tri régulier des emballages et des plastiques Arrêt systématique de la veille de la télévision Apport d un cabas à roulettes, d un panier ou de sacs pour faire les courses Achat au cours du dernier mois dans un magasin Bio ou dans le rayon Bio d un supermarché Équipement d une part importante des luminaires par des ampoules basse consommation Attention à la consommation d électricité Attention à la consommation d eau Connaissance du montant de la facture d électricité Connaissance du montant de la dépense annuelle en eau Attention à la consommation d énergie lors de l achat d un électroménager Attention à la quantité de déchets qu implique l achat de certains produits

11 Les CCP non marchands et le changement climatique

12 Minimiser l impact sur le changements climatique des CCP non marchands 10 études de cas Taille moyenne des jardins: 200 m² (entre 18 et 500 m²) Nbre de cultures moyen : 17 (de 8 à 25 productions différentes) Rendements moyens :1,58 kg/m² (de 0,9 kg/m² à 2,7 kg/m²) Fortes incertitudes sur l estimation de la productivité entraînant une forte incertitude sur les estimations d émissions de GES

13 Les émissions totales sont comprises entre 0,215 et 10,665 kg eq CO2/kg. En cas de déplacements, ceux-ci représentant quasi systématiquement plus de la moitié des émissions totales (jusqu à 86% dans 1 cas) Les pratiques culturales ont une forte influence sur le facteur d émission

14 Les émissions à la production comprises entre 0,116 et 3,123 kg eq CO2/kg Attention au terreau! mais aussi à un usage trop conséquent de fumier pour les jardiniers qui utilisent un motoculteur l impact GES de la consommation d essence peut expliquer entre 15 % et 34 % des émissions

15 Quelques recommandations pour minimiser l impact sur le climat Limiter les déplacements en voiture Ne pas utiliser d engrais minéraux ou de terreau et ne pas apporter trop de fumier (attention à la distance d approvisionnement) Éviter l usage du motoculteur

Les circuits courts maraîchers de proximité en Midi-Pyrénées et la lutte contre le changement climatique ADEME. Direction Régionale Midi-Pyrénées

Les circuits courts maraîchers de proximité en Midi-Pyrénées et la lutte contre le changement climatique ADEME. Direction Régionale Midi-Pyrénées Les circuits courts maraîchers de proximité en Midi-Pyrénées et la lutte contre le changement climatique ADEME Direction Régionale Midi-Pyrénées Synthèse des travaux 22 mars 2012 Si elle a toujours existé,

Plus en détail

La restauration collective Un enjeu de développement durable. Mardi 8 novembre Hôtel de la Métropole Grand Lyon

La restauration collective Un enjeu de développement durable. Mardi 8 novembre Hôtel de la Métropole Grand Lyon La restauration collective Un enjeu de développement durable Mardi 8 novembre 2016. Hôtel de la Métropole Grand Lyon La restauration collective un enjeu de développement durable 8h30 : Accueil 9h00 : Introduction

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Edition 2012 Préambule «Action intégrée à notre démarche Développement Durable, le Bilan Carbone que nous avons effectué a pour ambition d identifier et d analyser

Plus en détail

Agriculture biologique et changement climatique

Agriculture biologique et changement climatique Agriculture biologique et changement climatique Les enseignements d un colloque (Clermont-Ferrand, 17-18 avril 2008) Claude Aubert DinABio, 19-20 mai 2008 Petit rappel En France, l agriculture, c est 24%

Plus en détail

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Le 25 novembre 2013

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Le 25 novembre 2013 Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire Le 25 novembre 2013 Une définition commune du gaspillage alimentaire dans le cadre du pacte national de lutte contre le gaspillage Gaspillage

Plus en détail

DES SOLUTIONS POUR LE CLIMAT

DES SOLUTIONS POUR LE CLIMAT DES SOLUTIONS POUR LE CLIMAT Le métier de commerçant et le modèle économique de Carrefour sont étroitement liés à la disponibilité et à la capacité de renouvellement des ressources naturelles, ainsi qu

Plus en détail

Commission agriculture- filière bois

Commission agriculture- filière bois Commission agriculture- filière bois 9 novembre 2011 Ordre du jour Agriculture-forêt: contribution de la commission au Plan Climat Energie Territorial de Cap 3B Forum des producteurs en circuits courts

Plus en détail

L EMPREINTE ECOLOGIQUE. Castelnaudary, le 7 Novembre 2009

L EMPREINTE ECOLOGIQUE. Castelnaudary, le 7 Novembre 2009 L EMPREINTE ECOLOGIQUE Castelnaudary, le 7 Novembre 2009 L EMPREINTE ECOLOGIQUE Toute activité humaine génère une dépense de ressources terrestres et une création de déchets. Cet échange peut s évaluer

Plus en détail

Etude des impacts du gaspillage alimentaire des ménages. Résultats 30/10/2014

Etude des impacts du gaspillage alimentaire des ménages. Résultats 30/10/2014 Etude des impacts du gaspillage alimentaire des ménages Résultats 30/10/2014 La méthode Recherche d une diversité des foyers tém Habitat social Pavillons Collectif de centre ville La méthode de caractérisation

Plus en détail

La méthanisation agricole et les collectivités : des synergies possibles

La méthanisation agricole et les collectivités : des synergies possibles La méthanisation agricole et les collectivités : des synergies possibles La méthanisation, La méthanisation est un processus biologique de transformation des matières organiques complexes en molécules

Plus en détail

Vers la sobriété alimentaire. 19 octobre 2012 Université NegaWatt

Vers la sobriété alimentaire. 19 octobre 2012 Université NegaWatt Vers la sobriété alimentaire 19 octobre 2012 Université NegaWatt Plan Définition Quelques chiffres Le gaspillage du champs à l assiette Les liens entre gaspillage et énergie Directs : la consommation énergétique

Plus en détail

PERCEPTIONS, CONNAISSANCES ET COMPORTEMENTS DES BRUXELLOIS EN MATIERE D ALIMENTATION DURABLE

PERCEPTIONS, CONNAISSANCES ET COMPORTEMENTS DES BRUXELLOIS EN MATIERE D ALIMENTATION DURABLE PERCEPTIONS, CONNAISSANCES ET COMPORTEMENTS DES BRUXELLOIS EN MATIERE D ALIMENTATION DURABLE Sur base des nombreux sondages réalisés entre 2003 et 2014, Bruxelles Environnement peut observer les tendances

Plus en détail

Pour faire ma liste, je vérifie d abord ce qu il me reste à la maison. Ma liste de courses

Pour faire ma liste, je vérifie d abord ce qu il me reste à la maison. Ma liste de courses Pour faire ma liste, je vérifie d abord ce qu il me reste à la maison. Mon sac durable ou mon cabas : pratique et réutilisable pour toutes mes courses. Pour boire à table, je sors ma belle carafe! Si l

Plus en détail

ELABORATION D UNE MÉTHODOLOGIE ACV POUR L ÉVALUATION DE LA DURABILITÉ DES SYSTÈMES DE PRODUCTION ET DE DISTRIBUTION DE PRODUITS AGRICOLES FRAIS :

ELABORATION D UNE MÉTHODOLOGIE ACV POUR L ÉVALUATION DE LA DURABILITÉ DES SYSTÈMES DE PRODUCTION ET DE DISTRIBUTION DE PRODUITS AGRICOLES FRAIS : ELABORATION D UNE MÉTHODOLOGIE ACV POUR L ÉVALUATION DE LA DURABILITÉ DES SYSTÈMES DE PRODUCTION ET DE DISTRIBUTION DE PRODUITS AGRICOLES FRAIS : EXEMPLE DE LA FILIERE POMME DE TERRE EN PICARDIE Joachim

Plus en détail

Vision énergétique de l ADEME

Vision énergétique de l ADEME La biomasse dans le mix énergétique Vision énergétique 2030-2050 de l ADEME Fondation Tuck - 10 févier 2013 Pierre Douillard / Service économie prospective 1 Plan de la présentation La vision générale

Plus en détail

Restauration collective durable. Sonia Curto

Restauration collective durable. Sonia Curto Restauration collective durable Sonia Curto Sommaire INTRO Qu est-ce que l alimentation et la restauration collective durable? Principes et enjeux de l alimentation durable Alimentation écologique Pilier

Plus en détail

Demande alimentaire des particuliers en Région bruxelloise

Demande alimentaire des particuliers en Région bruxelloise Demande alimentaire des particuliers en Région bruxelloise Joëlle Van Bambeke jvanbambeke@environnement.irisnet.be Département consommation durable Plan de l exposé Objectifs de la démarche Sources des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ANGERS LOIRE METROPOLE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE

DOSSIER DE PRESSE ANGERS LOIRE METROPOLE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE DOSSIER DE PRESSE ANGERS LOIRE METROPOLE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE Yaourts, viande, plats préparés En un an, chaque Français jette en moyenne 7 kg de produits encore emballés, non entamés! Autre chiffre

Plus en détail

Rennes Ville Vivrière

Rennes Ville Vivrière Surfaces nécessaires Rennes Ville Vivrière Scénarios d autonomie alimentaire pour Rennes Métropole Surfaces nécessaires Introduction Cadre et forme du travail A l origine de l idée Phases de travail Cadre

Plus en détail

21% Les chiffres clés. Qu est- ce que le gaspillage alimentaire? Réduction du gaspillage alimentaire

21% Les chiffres clés. Qu est- ce que le gaspillage alimentaire? Réduction du gaspillage alimentaire Réduction du gaspillage alimentaire Qu est- ce que le gaspillage alimentaire? L organisation des Nations Unies pour l Alimentation et l Agriculture (FAO) définit le gaspillage alimentaire comme étant «toute

Plus en détail

REVALORISEZ SUR SITE VOS DÉCHETS ALIMENTAIRES

REVALORISEZ SUR SITE VOS DÉCHETS ALIMENTAIRES REVALORISEZ SUR SITE VOS DÉCHETS ALIMENTAIRES Présentation commerciale 12/11 DSE Tous droits réservés 1 ER CONSTAT Les déchets alimentaires comportent 80% d'eau Le transport vers des usines d'incinération,

Plus en détail

RAPPORT DE DIAGNOSTIC BILAN CARBONE

RAPPORT DE DIAGNOSTIC BILAN CARBONE RAPPORT DE DIAGNOSTIC BILAN CARBONE Atelier de l Argoat Mai 2011 1 Plan de réduction : 1.1 Situation initiale et réductions déjà effectuées L entreprise a mis en place en 2009 un dispositif de combustion

Plus en détail

Promouvoir une alimentation plus durable et moins émettrice de GES. Rappel de l action G11 de la mallette plan climat communal

Promouvoir une alimentation plus durable et moins émettrice de GES. Rappel de l action G11 de la mallette plan climat communal FICHE ACTION G11 Promouvoir une alimentation plus durable et moins émettrice de GES Rappel de l action G11 de la mallette plan climat communal 1/ ENJEUX : A. L agriculture, un secteur clé du changement

Plus en détail

RESTAURATION COLLECTIVE

RESTAURATION COLLECTIVE Le cahier des charges RESTAURATION COLLECTIVE ECOCERT FRANCE juil.-13 Le cahier des charges ECOCERT s engage aux côtés des professionnels qui œuvrent à l introduction des produits biologiques et locaux

Plus en détail

Forfait projection débat : droits de diffusion + animation de débat euros

Forfait projection débat : droits de diffusion + animation de débat euros Contenus : présentation des enjeux environnementaux et économiques liés aux déchets, présentation de la démarche «zéro déchet, zéro gaspillage», retours d expérience concrets français et européens, exemples

Plus en détail

Les objectifs d ECO 2 climat

Les objectifs d ECO 2 climat ECO 2 CLIMAT TF1 Les objectifs d ECO 2 climat Sensibiliser les ménages français à l impact environnemental de leur consommation de biens et services. S appuyer sur un référent pour expliquer comment abaisser

Plus en détail

Moi, étudiant.e, j aimerais une alimentation durable dans mon campus

Moi, étudiant.e, j aimerais une alimentation durable dans mon campus RAPPORTAL I ME NT A TI ON Moi, étudiant.e, j aimerais une alimentation durable dans mon campus Le 9 juillet 2015, A la suite de la Consultation nationale étudiante 2014 et après la publication du rapport

Plus en détail

SENSIBILISATION A L EFFET DE SERRE

SENSIBILISATION A L EFFET DE SERRE Intervenant : Ch. CHEROUTRE & Ch. LEGORGEU SENSIBILISATION A LEFFET DE SERRE Etape 1 selon méthodologie BILAN CARBONE - ADEME Projets & Stratgies Durables Les principes de la démarche BILAN CARBONE Géomètres

Plus en détail

APPROCHE DU COUT COMPLET DES PERTES ET GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN RESTAURATION COLLECTIVE

APPROCHE DU COUT COMPLET DES PERTES ET GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN RESTAURATION COLLECTIVE APPROCHE DU COUT COMPLET DES PERTES ET GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN RESTAURATION COLLECTIVE SYNTHESE D ETUDE Août 2016 Étude réalisée pour le compte de l ADEME par et Coordination technique : Elsa THOMASSON

Plus en détail

La durabilité dans la filière laitière : des opportunités à saisir

La durabilité dans la filière laitière : des opportunités à saisir La durabilité dans la filière laitière : des opportunités à saisir 16ième Carrefour des Productions Animales 2.03.2011 Renaat Debergh Confédération Belge de l industrie Laitière (CBL) BCZ-CBL 16 Carrefour

Plus en détail

Moins de déchets = Plus de valeur ajoutée! Janvier 2012

Moins de déchets = Plus de valeur ajoutée! Janvier 2012 1 Moins de déchets = Plus de valeur ajoutée! Janvier 2012 POURQUOI UNE SEMAINE EUROPEENNE DE REDUCTION DES DECHETS? 2 POURQUOI UNE SEMAINE EUROPEENNE DE REDUCTION DES DECHETS? Le constat En France, comme

Plus en détail

L assiette du Belge en chiffres

L assiette du Belge en chiffres Tournai, Maison de l Entreprise, le 23 octobre 2007 L assiette du Belge en chiffres Dr Brigitte Duquesne Observatoire de la Consommation Alimentaire L évolution de la consommation alimentaire en Belgique

Plus en détail

RAPPORT Bilan des Emissions de GES. L Alsacienne de Restauration. Responsable du suivi : Eric Wolff

RAPPORT Bilan des Emissions de GES. L Alsacienne de Restauration. Responsable du suivi : Eric Wolff RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES L Alsacienne de Restauration Responsable du suivi : Eric Wolff Fonction : Directeur Adresse : 2 rue Evariste Galois BP 80010 67012 STRASBOURG CEDEX : 03 88

Plus en détail

C & A France. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre. Rapport du bilan destiné à la préfecture de Paris

C & A France. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre. Rapport du bilan destiné à la préfecture de Paris C & A France Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la préfecture de Paris Juillet 2012 Ce rapport a été réalisé selon le guide méthodologique «Méthode pour la réalisation

Plus en détail

Le Bilan carbone. 1. Changement climatique : rappels 2. Eléments de contexte et enjeux. Contexte du projet

Le Bilan carbone. 1. Changement climatique : rappels 2. Eléments de contexte et enjeux. Contexte du projet Contexte du projet Le Bilan carbone 1. Changement climatique : rappels 2. Eléments de contexte et enjeux Cabinet ESPERE Bilan Carbone - Responsabilité Sociétale Diapo 1 L effet de serre : un phénomène

Plus en détail

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole La Département de l Isère et sa politique agricole Isère : Superficie : 7 431 km² Population : 1,225 millions d habitants Agriculture : 6300 exploitations agricoles ; SAU = 241000 ha 2000 agriculteurs

Plus en détail

État des lieux des circuits courts et de la restauration collective dans l Orne et enjeux d un ancrage territorial

État des lieux des circuits courts et de la restauration collective dans l Orne et enjeux d un ancrage territorial État des lieux des circuits courts et de la restauration collective dans l Orne et enjeux d un ancrage territorial Par : Farid KIKANI, stagiaire à la DDT de l Orne 20 Octobre 2016 État des lieux des circuits

Plus en détail

COP21 LA BIO : UNE ALTERNATIVE QUI CONTRIBUE À LA LUTTE

COP21 LA BIO : UNE ALTERNATIVE QUI CONTRIBUE À LA LUTTE COP21 LA BIO : UNE ALTERNATIVE QUI CONTRIBUE À LA LUTTE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE Dans le cadre de la COP 21, la Bio est présente sur le site Paris-Le Bourget jusqu au 11 décembre prochain. L agriculture

Plus en détail

Parlement des Entrepreneurs d avenir 12 et 13 mai 2011 Campus Audencia - Nantes. Synthèse du Bilan Carbone Juillet 2011

Parlement des Entrepreneurs d avenir 12 et 13 mai 2011 Campus Audencia - Nantes. Synthèse du Bilan Carbone Juillet 2011 Parlement des Entrepreneurs d avenir 12 et 13 mai 2011 Campus Audencia - Nantes Synthèse du Bilan Carbone Juillet 2011 Contacts AEFEL Agir Ensemble pour une Faible Empreinte écologique 9 rue du Raidillon

Plus en détail

L INDICE CARBONE CASINO, LE 1ER ÉTIQUETAGE ENVIRONNEMENTAL COMPLET EN FRANCE

L INDICE CARBONE CASINO, LE 1ER ÉTIQUETAGE ENVIRONNEMENTAL COMPLET EN FRANCE . L INDICE CARBONE CASINO, LE 1ER ÉTIQUETAGE ENVIRONNEMENTAL COMPLET EN FRANCE La mission de Casino Casino, en tant que distributeur, joue un rôle essentiel en matière de consommation : car il est en contact

Plus en détail

Rénovation et EnR Témoignage

Rénovation et EnR Témoignage Rénovation et EnR Témoignage Projet Chaudière Biomasse Atelier ACTENA, 21 Novembre 2014 Aurélien GEISS adidas France Nicolas REGNIER Green Soluce 1. adidas Group Stratégie environnementale 2. Le siège

Plus en détail

«Halte au gaspillage alimentaire!» EDUCATION

«Halte au gaspillage alimentaire!» EDUCATION Présentation du kit «Halte au gaspillage alimentaire!» EDUCATION SOMMAIRE 1. Préambule 2. Evaluation des pertes alimentaires en cuisine centrale 3. Evaluation des pertes alimentaires sur les restaurants

Plus en détail

Le Bilan Carbone Méthode de calcul des émissions de Gaz à Effet de Serre

Le Bilan Carbone Méthode de calcul des émissions de Gaz à Effet de Serre Le Bilan Carbone Méthode de calcul des émissions de Gaz à Effet de Serre Réalisation et approche pratique Augmentation de la température moyenne de la terre 0.8 0.4 0.0-0.4-0.8 Écarts thermiques en C (pour

Plus en détail

LE PROGRAMME DE LA JOURNEE

LE PROGRAMME DE LA JOURNEE LE PROGRAMME DE LA JOURNEE 09H00 Accueil 09H30 Lancement des 5 èmes Rencontres du Réseau LOCAL Anjou 09H45 ENCORE moins de gaspillage pour plus de local Table ronde avec apports et 2 témoignages Animée

Plus en détail

Plan de prévention des déchets Problématique du gaspillage alimentaire et de la réduction des déchets dans les collèges

Plan de prévention des déchets Problématique du gaspillage alimentaire et de la réduction des déchets dans les collèges Plan de prévention des déchets Problématique du gaspillage alimentaire et de la réduction des déchets dans les collèges I. Quelques données sur les collèges dans la Somme : II. Quelques données sur le

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial du Parc naturel régional Périgord- Limousin. Retour d'expérience sur la démarche "climagri"

Plan Climat Energie Territorial du Parc naturel régional Périgord- Limousin. Retour d'expérience sur la démarche climagri Plan Climat Energie Territorial du Parc naturel régional Périgord- Limousin Retour d'expérience sur la démarche "climagri" Parc naturel régional Périgord-Limousin : un projet territorial de développement

Plus en détail

EARL LES TERRASSES D EOLE Stéphane SAUREL

EARL LES TERRASSES D EOLE Stéphane SAUREL Diagnostic énergie et Réalisé par Gérard GAZEAU Chambre d agriculture de Vaucluse - 2012 EARL LES TERRASSES D EOLE Stéphane SAUREL JE Ferme Exploitation de Baumugne. agricole Ferme en viticulture de Baumugne

Plus en détail

BILAN CARBONE FESTIVAL MANCA du CIRM rapport final

BILAN CARBONE FESTIVAL MANCA du CIRM rapport final BILAN CARBONE FESTIVAL MANCA du CIRM rapport final SOMMAIRE SOMMAIRE... 1 SYNTHESE DU RAPPORT... 2 1. DEROULEMENT DE L ETUDE BILAN CARBONE... 3 2. COLLECTE DES DONNEES... 4 3. OUTIL DE CALCUL... 4 4. PRESENTATION

Plus en détail

Devenir éco-citoyen passe par l accumulation d une multitude de petits gestes dans la vie de tous les jours.

Devenir éco-citoyen passe par l accumulation d une multitude de petits gestes dans la vie de tous les jours. Devenir éco-citoyen passe par l accumulation d une multitude de petits gestes dans la vie de tous les jours. Imprimé par la vile de Lambersart, merci de ne pas jeter sur la voie Comprendre, réfléchir et

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE LOIRE HAUTE-LOIRE RAPPORT EXTRACTION REGLEMENTAIRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

CREDIT AGRICOLE LOIRE HAUTE-LOIRE RAPPORT EXTRACTION REGLEMENTAIRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CREDIT AGRICOLE LOIRE HAUTE-LOIRE 94 rue Bergson BP 524 42007 SAINT ETIENNE CEDEX RAPPORT EXTRACTION REGLEMENTAIRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Evaluation des émissions de Gaz à Effet de

Plus en détail

SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS 2014

SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS 2014 DOSSIER DE PRESSE SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS 2014 Du 22 au 30 novembre 2014 Le SIREDOM lance l opération : Tous contre le gaspillage alimentaire! Matinée du vendredi 28 novembre 2014

Plus en détail

Production des déchets : causes et solutions? Isabelle Lacourt, Risteco, Constantine, 14 Mai 2014

Production des déchets : causes et solutions? Isabelle Lacourt, Risteco, Constantine, 14 Mai 2014 Production des déchets : causes et solutions? Isabelle Lacourt, Risteco, Constantine, 14 Mai 2014 Production des déchets : causes et solutions? Quelques notions : gaspillage alimentaire & biodéchet La

Plus en détail

ENSEMBLE CONTRE LE. gaspillage alimentaire!

ENSEMBLE CONTRE LE. gaspillage alimentaire! ENSEMBLE CONTRE LE gaspillage alimentaire! PRÉFACE FERNAND ETGEN Ministre de l Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs Gaspillage alimentaire : UN PROBLÈME QUI NOUS CONCERNE

Plus en détail

Comment réduire ses déchets?

Comment réduire ses déchets? Une priorité pour Nantes Métropole Comment réduire ses déchets? Nantes Métropole, dans le cadre de son programme local de prévention des déchets contractualisé avec l Ademe, encourage les habitants, les

Plus en détail

La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie

La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie 7 avril 2016 Sommaire du document 1. Présentation de la société Naskeo 2. Qu est ce que la méthanisation 3. La méthanisation agricole Présentation

Plus en détail

NOUVEAUX HABITANTS DESSERVIS PAR LE BAC JAUNE DEPUIS LE 4 OCTOBRE 2010

NOUVEAUX HABITANTS DESSERVIS PAR LE BAC JAUNE DEPUIS LE 4 OCTOBRE 2010 45 000 NOUVEAUX HABITANTS DESSERVIS PAR LE BAC JAUNE DEPUIS LE 4 OCTOBRE 2010 Brest métropole océane assure la compétence en matière de collecte et d élimination des déchets ménagers sur l ensemble de

Plus en détail

Le bilan des émissions de gaz à effet de serre

Le bilan des émissions de gaz à effet de serre Journée interministérielle d'échanges de pratiques sur l'achat public responsable Le bilan des émissions de gaz à effet de serre 26 novembre 2013 Intervenante Valérie Jakubowski (METL-MEDDE) Chef de projet

Plus en détail

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre Description de la personne morale concernée Raison sociale : Code NAF : 3811Z Code SIREN 745 550 111 Adresse :,18-20 rue Henri Rivière - 76000

Plus en détail

Alimentation & Climat Impacts de l alimentation sur le climat: prospective monde à 2030 et identification des enjeux

Alimentation & Climat Impacts de l alimentation sur le climat: prospective monde à 2030 et identification des enjeux Alimentation & Climat Impacts de l alimentation sur le climat: prospective monde à 2030 et identification des enjeux 8 octobre 2015 Le BIPE : 55 ans d études économiques, de prospective et de conseil stratégique

Plus en détail

RCC Aura 9/10 mars 2017 Ambert. La collecte des biodéchets au Pays Voironnais

RCC Aura 9/10 mars 2017 Ambert. La collecte des biodéchets au Pays Voironnais RCC Aura 9/10 mars 2017 Ambert La collecte des biodéchets au Pays Voironnais Présentation du territoire Communauté d Agglomération du Pays Voironnais Auvergne Rhône-Alpes Isère Nombre d habitants 92 000

Plus en détail

Climat Schweizerischer Bauernverband Union Suisse des Paysans Unione Svizzera dei Contadini

Climat Schweizerischer Bauernverband Union Suisse des Paysans Unione Svizzera dei Contadini Climat Impact des gaz à effet de serre Sans gaz à effet de serre, il n y aurait pas de vie sur la Terre. Au XX e siècle, la température moyenne globale a augmenté de 0,6 o C. Les prévisions tablent sur

Plus en détail

Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016

Présentation de l'appel à projets Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet juillet 2016 Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016 LORIENT AGGLOMERATION 25 Communes -204 000 habitants L ORGANISATION DE LA GESTION DES DECHETS Une collecte séparée

Plus en détail

Colloque TOURISME ET CARBONE Vendredi 8 octobre 2010

Colloque TOURISME ET CARBONE Vendredi 8 octobre 2010 Colloque TOURISME ET CARBONE Vendredi 8 octobre 2010 L ASSOCIATION Pourquoi? Objectifs Avec qui? Comment? Evènements 2010 Pourquoi? Un territoire à préserver : Avec 2 millions de visiteurs par an, l impact

Plus en détail

Ateliers société civile et associations. Produire. consommer mieux. produire moins de déchets et des déchets moins dangereux

Ateliers société civile et associations. Produire. consommer mieux. produire moins de déchets et des déchets moins dangereux Ateliers société civile et associations Produire et consommer mieux produire moins de déchets et des déchets moins dangereux Comprendre ADEME - B. Genty LA POUBELLE D HIER Le couvercle est fermé : «je

Plus en détail

REDUCTION DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE ET COMPOSTAGE EN ETABLISSEMENT

REDUCTION DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE ET COMPOSTAGE EN ETABLISSEMENT REDUCTION DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE ET COMPOSTAGE EN ETABLISSEMENT Protocole d accompagnement En partenariat avec 1 En 2015, le SMICTOM Ille et Rance et le SMICTOM des Forêts ont été lauréats de l appel

Plus en détail

Le Magasin. réemploi, recyclage, partage. Projet de charte pour l amendement des halls d immeubles de logements collectifs

Le Magasin. réemploi, recyclage, partage. Projet de charte pour l amendement des halls d immeubles de logements collectifs Le Magasin réemploi, recyclage, partage Projet de charte pour l amendement des halls d immeubles de logements collectifs Contexte Le recyclage et la réduction de déchets ménagers sont aujourd hui des

Plus en détail

Questionnaire "gaspillage alimentaire et déchets alimentaires"

Questionnaire gaspillage alimentaire et déchets alimentaires Questionnaire "gaspillage alimentaire et déchets alimentaires" L enquête à laquelle nous vous proposons de participer concerne le gaspillage alimentaire au stade de la consommation finale. Son objectif

Plus en détail

LE PROJET FORÊT-BOIS

LE PROJET FORÊT-BOIS France Bois Industries Entreprises Cei Bois LE PROJET FORÊT-BOIS pour la France France Bois Forêt (FBF) et France Bois Industries Entreprises (FBIE) sont à l initiative du «Projet Forêt-Bois pour la France»

Plus en détail

2017 DEVE 24 Lancement de l élaboration concertée d une stratégie de Paris pour une alimentation durable. PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

2017 DEVE 24 Lancement de l élaboration concertée d une stratégie de Paris pour une alimentation durable. PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction des Espaces Verts et de l Environnement Agence d Écologie Urbaine 2017 DEVE 24 Lancement de l élaboration concertée d une stratégie de Paris pour une alimentation durable. PROJET DE DELIBERATION

Plus en détail

Travaux de groupe : Bilan Carbone de l Université de Nice Sophia An>polis

Travaux de groupe : Bilan Carbone de l Université de Nice Sophia An>polis Travaux de groupe : Bilan Carbone de l Université de Nice Sophia An>polis Nicolas Ricci Marc Fontaine Clothilde Charlier Jean-François Bellin Leïla Bekar Thomas Migliore Groupe Bilan Carbone 09-10 Stéphane

Plus en détail

Dans les Bouches du Rhône, Je réduis mes déchets. Guide du Foyer Témoin

Dans les Bouches du Rhône, Je réduis mes déchets. Guide du Foyer Témoin Dans les Bouches du Rhône, Je réduis mes déchets. Guide du Foyer Témoin Sommaire Contexte et objectifs... 2 Contexte général... 2 Contexte de l association... 2 Objectifs de l opération Foyers Témoins...

Plus en détail

Sydevom 205x195 27/07/05 12:20 Page 1. Pour la Haute Provence, je trie, je composte

Sydevom 205x195 27/07/05 12:20 Page 1. Pour la Haute Provence, je trie, je composte Sydevom 205x195 27/07/05 12:20 Page 1 Pour la Haute Provence, je trie, je composte Sydevom 205x195 27/07/05 12:20 Page 2 La gestion des déchets est un enjeu majeur pour notre avenir. Aujourd hui le traitement

Plus en détail

LA PLATEFORME EATING CITY: Expériences de Restauration Collective Le changement de paradigme est il nécessaire? Bruxelles 7-8/11/2012

LA PLATEFORME EATING CITY: Expériences de Restauration Collective Le changement de paradigme est il nécessaire? Bruxelles 7-8/11/2012 LA PLATEFORME EATING CITY: Expériences de Restauration Collective Le changement de paradigme est il nécessaire? Bruxelles 7-8/11/2012 Maurizio Mariani Président de Risteco Qui est Risteco Consortium, à

Plus en détail

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM La réduction et le tri des déchets Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM COMPETENCES La collecte : Conteneurs, déchets résiduels, Emballages-journaux

Plus en détail

Villes et territoires durables en France : périurbaine

Villes et territoires durables en France : périurbaine Villes et territoires durables en France : PCET & agriculture urbaine et périurbaine Brigitte Compain-Murez, Ingénieur-chercheur, expert villes durables Paysagiste ENSP, Présidente de Saint-Fiacre Loire-Baratte

Plus en détail

Présentation des résultats

Présentation des résultats Le développement durable en action Présentation des résultats PRODURABLE 1 Sommaire 01 02 03 04 05 Qu est ce qu un Bilan Carbone? Selon quelle méthodologie? Résultats du Bilan Carbone 2015 Comparaison

Plus en détail

Rapport Réglementaire

Rapport Réglementaire - 1 - Rapport Réglementaire Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) «Patrimoine et compétences» (Établi en Mars 2014 sur la base des données 2013) SDIS de l Ain - 2 - Sommaire 1. Description

Plus en détail

Résultats des caractérisations du gaspillage alimentaire Dans les ordures ménagères et assimilées. Verdicité France Nature Environnement

Résultats des caractérisations du gaspillage alimentaire Dans les ordures ménagères et assimilées. Verdicité France Nature Environnement Résultats des caractérisations du gaspillage alimentaire Dans les ordures ménagères et assimilées Verdicité France Nature Environnement Décembre 2011 Table des matières Table des matières... 1 Des opérations

Plus en détail

Les principes et valeurs de l'économie sociale et solidaire appliqués à la filière agricole: des bases pour la souveraineté alimentaire

Les principes et valeurs de l'économie sociale et solidaire appliqués à la filière agricole: des bases pour la souveraineté alimentaire Les principes et valeurs de l'économie sociale et solidaire appliqués à la filière agricole: des bases pour la souveraineté alimentaire Lara Baranzini Responsable pôle développement et promotion ESS Eco-congrès

Plus en détail

J évite de surchauffer mon domicile

J évite de surchauffer mon domicile J évite de surchauffer mon domicile J évite de surchauffer mon domicile Comment faire? Je règle mon chauffage à 19 C la journée dans les pièces à vivre. Je me sens aussi bien, d ailleurs, c est la température

Plus en détail

Calculateur carbone de l AwAC

Calculateur carbone de l AwAC Calculateur carbone de l AwAC Plan Le climat change Enjeux de la transition bas carbone Quel rôle du pouvoir local? La politique locale Climat-Energie La Wallonie vous soutient La convention des maires

Plus en détail

Bilan. des émissions de gaz à effet de serre. réglementaire (BEGESr)

Bilan. des émissions de gaz à effet de serre. réglementaire (BEGESr) Bilan des émissions de gaz à effet de serre réglementaire (BEGESr) Rapport pour l année 2013 Décembre 2014 INTRODUCTION Ce document présente la restitution du Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

Grenelle Environnement. Signature de la convention d engagements sur la réduction des emballages, le recyclage et l information DOSSIER DE PRESSE

Grenelle Environnement. Signature de la convention d engagements sur la réduction des emballages, le recyclage et l information DOSSIER DE PRESSE Grenelle Environnement Signature de la convention d engagements sur la réduction des emballages, le recyclage et l information DOSSIER DE PRESSE Paris, le Jeudi 23 octobre 2008 Hôtel de Roquelaure 246,

Plus en détail

Cadre d Intervention Régional ASIE Présentation aux parties prenantes Grégory Clémente 04 février 2013

Cadre d Intervention Régional ASIE Présentation aux parties prenantes Grégory Clémente 04 février 2013 Cadre d Intervention Régional ASIE 2013-2015 Présentation aux parties prenantes Grégory Clémente 04 février 2013 1. Une région stratégique pour l avenir de la planète Le «siècle asiatique» 56% de la population

Plus en détail

Gaspillage alimentaire : Survol d'un problème majeur et des pistes de solutions ici et ailleurs

Gaspillage alimentaire : Survol d'un problème majeur et des pistes de solutions ici et ailleurs Gaspillage alimentaire : Survol d'un problème majeur et des pistes de solutions ici et ailleurs par Éric Ménard, M. Env. Spécialiste en gaspillage alimentaire En 2011, rapport de la FAO a révélé que 1,3

Plus en détail

«Grenelle de l Environnement, source de valeur pour l entreprise» Passer du déchet à la matière

«Grenelle de l Environnement, source de valeur pour l entreprise» Passer du déchet à la matière «Grenelle de l Environnement, source de valeur pour l entreprise» Passer du déchet à la matière PARTIE 1 PARTIE 2 Le nouveau cadre règlementaire des Grenelle 1 et 2 Les déchets des entreprises en France

Plus en détail

chetsréduisonsnosdéchetsrédui sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé

chetsréduisonsnosdéchetsrédui sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé chetsréduisonsnosdéchetsrédui Programme sonsnosdéchetsréduisonsnosdé Local de chetsréduisonsnosdéchetsrédui Prévention des sonsnosdéchetsréduisonsnosdé Déchets chetsréduisonsnosdéchetsrédui Ménagers et

Plus en détail

SYTEVOM Un territoire en actions!

SYTEVOM Un territoire en actions! SYTEVOM Un territoire en actions! L engagement d un territoire français vers la réduction des déchets résiduels et la valorisation matière par Franck Tisserand, Président du SYTEVOM Sherbrooke, le 27 Octobre

Plus en détail

Le savez-vous? *Des kilos de CO 2 cachés dans nos assiettes

Le savez-vous? *Des kilos de CO 2 cachés dans nos assiettes Pourquoi manger local? *Pour être en bonne santé : Votre alimentation doit avant tout être saine et variée *Pour me faire plaisir : Ce défi doit rester un plaisir *Pour partager et découvrir nos patrimoines

Plus en détail

Gaz à effet de serre et contribution de l agriculture

Gaz à effet de serre et contribution de l agriculture Gaz à effet de serre et contribution de l agriculture J-F Soussana 1 et P Cellier 2 1. Unité de Recherche sur l Ecosystème Prairial, INRA, Clermont-Ferrand 2. Environnement et Grandes Cultures, INRA Grignon

Plus en détail

GASPILLAGE ALIMENTAIRE Comprendre et agir en tant que consommateur. DEP / DECD / Service Consommation & Prévention Antoine Vernier et Sophie Debarge

GASPILLAGE ALIMENTAIRE Comprendre et agir en tant que consommateur. DEP / DECD / Service Consommation & Prévention Antoine Vernier et Sophie Debarge GASPILLAGE ALIMENTAIRE Comprendre et agir en tant que consommateur DEP / DECD / Service Consommation & Prévention Antoine Vernier et Sophie Debarge Petit déj Climat 12 octobre 2015 Qu est-ce que le gaspillage

Plus en détail

LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE 1 Qu est-ce que c est? «Le gaspillage alimentaire est le fait de jeter à la poubelle des denrées alimentaires, entamées ou non, qui auraient pu être consommées Il est présent

Plus en détail

Opération familles-témoins. «Réduisons ensemble nos déchets»

Opération familles-témoins. «Réduisons ensemble nos déchets» Opération familles-témoins «Réduisons ensemble nos déchets» Dans le cadre de la Semaine européenne de réduction des déchets, la Ville de Wavre a souhaité sensibiliser les ménages à la problématique des

Plus en détail

Réduire les déchets verts

Réduire les déchets verts Association Les objectifs sont : de réduire le volume des déchets verts des ordures ménagères. de valoriser ces déchets sous forme de compost. de créer des emplois verts aidés pour senior chômeurs longue

Plus en détail

RÉFÉRENTS ÉNERGIE BILAN CARBONE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DAX

RÉFÉRENTS ÉNERGIE BILAN CARBONE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DAX JOURNÉE DE FORMATION RÉFÉRENTS ÉNERGIE BILAN CARBONE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DAX ET DES 20 COMMUNES MEMBRES Les outils de collecte LE CODE COULEUR Dans chaque tableau 1 code couleur pour

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DURABLE : L EXPERIENCE DU CH St LÔ

DEVELOPPEMENT DURABLE : L EXPERIENCE DU CH St LÔ DEVELOPPEMENT DURABLE : L EXPERIENCE DU CH St LÔ Ronan Talec, Directeur des services économiques, logistiques et techniques, CH St Lô et Coutances Quelques chiffres-clés - CH Mémorial de Saint-Lô 527 lits

Plus en détail

2017 DEVE 49 Adoption du Plan économie circulaire de Paris et de la 1 ère feuille de route du Plan économie circulaire de Paris

2017 DEVE 49 Adoption du Plan économie circulaire de Paris et de la 1 ère feuille de route du Plan économie circulaire de Paris Direction des Espaces Verts et de l Environnement Agence d Écologie Urbaine 2017 DEVE 49 Adoption du Plan économie circulaire de Paris 2017-2020 et de la 1 ère feuille de route du Plan économie circulaire

Plus en détail

2008-2018 : réduire, c est agir! 2008-2018 : réduire, c est agir!

2008-2018 : réduire, c est agir! 2008-2018 : réduire, c est agir! Un plan d élimination des déchets pour l Isère Les élus du Conseil général ont approuvé le 13 juin 2008 le Plan d élimination des déchets ménagers et assimilés de l Isère. Elaboré après une très large

Plus en détail

Gaspillage Alimentaire

Gaspillage Alimentaire Gaspillage Alimentaire 5 astuces anti-gaspillage Dr Uyen Nguyen MD-PhD un25.nguyen@yahoo.fr Alimentation = une des 1 è sources d émission GES Depuis production jusqu au TT des déchets, le cycle de vie

Plus en détail

Bilan Carbone de la Carsat Centre Ouest

Bilan Carbone de la Carsat Centre Ouest Présentation des résultats Carsat Centre Ouest du Bilan Carbone de la Carsat Centre Ouest résultats : les principes clés Estimer les émissions de GES Lutter contre le changement climatique Evaluer la dépendance

Plus en détail