dental dialogue Tirage à part Qu est-ce qui fait l efficience d une sableuse? Dr. Gisela Peters Présenté par: Idées pour la technique dentaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "dental dialogue Tirage à part Qu est-ce qui fait l efficience d une sableuse? Dr. Gisela Peters Présenté par: Idées pour la technique dentaire"

Transcription

1 dental dialogue Présenté par: Idées pour la technique dentaire Le Journal International de la Technique Dentaire Tirage à part Qu est-ce qui fait l efficience d une sableuse Dr. Gisela Peters GmbH Industriegebiet Hilzingen/Germany ou: Postfach Hilzingen/Germany Tel Fax

2 dd SCIENCE L Université des Sciences Appliquées d Osnabrück a testé huit sableuses au niveau de leur consommation et de leur efficience Qu est-ce qui fait l efficience d une sableuse Une fois acquise, une sableuse s utilise fréquemment, et presque personne ne se pose de questions sur les coûts du matériau et du travail. Cependant, la rentabilité d un tel appareil à côté de la qualité du sablage- doit être un critère majeur avant la réalisation d un tel investissement par le propriétaire du laboratoire de prothèse. En fonction de la décision prise, il en découle des coûts plus faibles ou plus élevés. L Université des Sciences Appliquées d Osnabrück a apporté sa contribution : elle a évalué huit sableuses. Au cours de nombreux tests, les scientifiques ont déterminé la consommation du matériau de sablage, l effet du matériau et la qualité du sablage. De plus, les tests ont mis en évidence la résistance de la liaison entre la céramique et l alliage, après avoir conditionné les armatures avec chaque sableuse testée. Sablez-vous encore ou faites-vous déjà des économies Cette question peut être posée aux laboratoires de prothèse si l on regarde les résultats des tests fournis par la Faculté d Ingénierie, d Informatique et de Technologie dentaire de l Université des Sciences Appliquées d Osnabrück. Le groupe de recherche formé autour de Mme le Professeur Dr. Ing. Isabella-Maria Zylla a non seulement analysé la puissance des appareils, mais s est également interrogé sur la quantité de matériau de sablage utilisé et sur la durée du procédé. Le principe consiste à éliminer complètement le matériau de revêtement, de nettoyer la couche d oxyde et de sabler uniformément la surface. Après conditionnement, la liaison métal-céramique doit être très résistante et durable ce qui est directement influencé par un sablage total et uniforme. L appareil utilisé au cours de la procédure doit fonctionner de manière économique un laboratoire moderne doit offrir la qualité requise à des coûts et prix compétitifs. L Université des Sciences Appliquées a testé huit sableuses: 1. SBU 5.2 Compact de chez Averon, Ekaterinbourg (Russie) 2. Platinum D.O.S. de chez Dentalfarm, Turin (Italie) 3. Planetarium de chez Mestra, Passau (Allemagne) et Bilbao (Espagne) 4. MS3 de chez Omec, Muggiò (Italie) 5. Basic classic et 6. Basic quattro IS de chez, Hilzingen (Allemagne) 7. Easy Sand de chez Silfradent, S. Sofia (Italie) 8. Sand Storm Expert de chez Vaniman, Fallbrook, Californie, Etats-Unis Prenant en considération la combinaison entre la consommation du matériau de sablage et l effet du matériau, Basic classic et Basic quattro IS de sont les meilleures. Hautement souhaitée : une faible consommation du matériau de sablage Les tests montrent, en premier lieu, que la consommation totale en matériau de sablage varie selon le modèle (fig. 1) et que les appareils ne sont pas tous économiques. Par cycle de test la taille des grains est de 50 et 125 micromètres la sableuse Basic classic projette seulement 13,68 g de corindon. La sableuse Basic quattro IS a même utilisé moins de matériau de sablage (7,345 g) grâce à sa fonction d arrêt rapide. Les plus grandes quantités d'abrasifs d'autres appareils se sont élevées à 49,69 et même 61,65 g, bien que tous les appareils utilisent des buses de même taille. Chaque cycle du test est constitué de trois phases : 1. le temps préalable pour obtenir un flux uniforme de sablage, 2. le temps de sablage standardisé à vingt secondes, et 3. le temps nécessaire pour que le matériau de sablage ne sorte plus de la buse. Le temps préalable à l obtention du flux de sablage et le temps de post-sablage varient en fonction de l appareil testé, car la montée de la pression et sa diminu- 2 dental dialogue 9E ANNÉE 2008

3 SCIENCEdd 60 g 50 g 40 g 30 g 20 g 10 g 0 g Basic quattro IS Basic classic Averon SBU 5.2 Compact Silfradent Easy Sand Mestra Planetarium Omec MS3 Vaniman Sand Storm Expert Dentalfarm Platinum D.O.S. Fig. 1: La construction fait la différence : quelques sableuses utilisent le matériau de sablage de manière économique, d autres consomment des quantités plus importantes. 50 Schwankungen in Gramm µm 125 µm Basic quattro IS Basic classic Averon SBU 5.2 Compact Dentalfarm Platinum D.O.S. Mestra Planetarium Silfradent Easy Sand Fig. 3: Les résultats sont facilement reproductibles par un flux régulier du matériau de sablage avec non seulement des niveaux variés dans les silos établis ici pour chaque appareil mais également deux tailles de grains différentes. Omec MS3 Vaniman Sand Storm Expert Fig. 2: Utilisation au laboratoire du cabinet dentaire du Dr. Rusch, Owingen, Allemagne : lorsque le matériau de sablage est projeté en un flux continu, et indépendamment de sa quantité dans les réservoirs, le prothésiste dentaire peut se concentrer complètement sur l objet coulé et conditionner la surface avec des mouvements toujours réguliers. Ceci permet des résultats reproductibles. tion dépendent du type d appareil. Une consommation totale élevée est due dans certains appareils à un débit excessif pendant le sablage, et d autres ne réduisent pas immédiatement le flux après le temps de sablage, causant ainsi une perte de matériau et de temps de travail précieux. La pression monte rapidement dans la sableuse Basic classic, et diminue rapidement après la libération de la pédale, l appareil se révélant très économique aussi au cours du sablage. Un flux uniforme du matériau améliore la qualité Les prothésistes dentaires le savent par expérience : le niveau de remplissage du silo influence la montée de la pression et donc le flux du matériau de sablage. En pratique, ceci signifie des fluctuations de la pression et donc une quantité variable de matériau projeté sur les objets coulés. Un flux constant et régulier du matériau de sablage est particulièrement important pendant le sablage. C est seulement de cette manière que le prothésiste dentaire peut obtenir la qualité requise avec des mouvements constants de la buse (fig. 2) et qu il n a pas besoin d ajuster sa méthode de travail selon le niveau de remplissage du silo, que ce dernier soit plein ou presque vide. En prenant en compte cela, les examinateurs de cette étude ont déterminé la consommation du matériau de sablage des appareils testés avec des silos de niveaux différents. Les mesures ont été prises avec un réservoir à un tiers, deux tiers et plein. Deux tailles de grains ont été également utilisées. Selon le test d Osnabrück, trois appareils ont particulièrement projeté un flux uniforme d oxyde d aluminium fin et grossier (50 microns et 125 microns) avec une faible consommation dans le même temps : les sableuses Basic classic, Basic quattro IS et SBU 5.2 Compact (fig. 3). En pratique, ceci signifie que le flux de matériau uniforme de ces appareils permet au prothésiste dentaire de reproduire des bons résultats indépendamment du niveau du réservoir ou de la taille des grains. 9E ANNÉE 2008 dental dialogue 3

4 dd Fig. 4 Détail d une surface sablée avec un petit anneau d oxyde à partir d un jet en faisceau («principe du laser»), test réalisé avec l appareil. Les six planches supérieures ont été sablées avec des buses de 0,8, et les six inférieures avec des buses de 1,2. Fig. 5 Surface largement sablée et anneau d oxyde important à partir d un matériau fortement éparpillé ( principe de la lampe de poche ), appareil de comparaison. Un sablage ciblé fait vraiment la différence Plus il y en a, meilleur c est est une expression fréquemment utilisée. Chacun peut déduire à partir des résultats des tests d Osnabrück portant sur l efficience du nettoyage que ceci n est pas le cas si l on se réfère à la relation existant entre la consommation du matériau de sablage et son effet. Des plaques en alliage recouvertes de matériau de revêtement ont été traitées pendant 15 secondes par les appareils et les résultats ont été ensuite photographiés. L observateur peut voir de cette photo que les appareils de différents fabricants produisent des motifs de sablage très différents (fig. 4 et 5). Il est visible que les zones sans matériau de revêtement sont de différents diamètres en fonction de l appareil, et que la zone de transition oxydée entre la surface propre et le matériau de revêtement résiduel également dépendante de l appareil varie en largeur. Cette différence au niveau du nettoyage peut être attribuée à un flux plus ou moins concentré du matériau de chaque appareil. Il doit être établi que la concentration du jet de sable est importante pour les résultats du nettoyage. Plus le diamètre du jet est petit et plus la zone sablée est réduite, et plus de grains frappent par unité de surface (fig. 6 à 8). Ainsi, la surface est nettoyée plus intensément. Dans le même temps, ce «pilonnage» fort à l intérieur de la zone foyer assure une rugosité de surface régulière. L objectif du sablage est d obtenir un nettoyage de la surface avec un motif d impact parfaitement distribué et uniforme. Ceci prépare au mieux la surface en métal pour un recouvrement céramique et évite les tensions résultant de la cuisson (fig. 9 à 12). Un état de surface totalement différent est par contre obtenu par une distribution large et irrégulière des grains. Les grains peuvent même frapper à côté de l objet et ne pas avoir d effet. Ceci explique bien la relation entre le ciblage du matériau et sa consommation. La comparaison entre une plaque traitée avec un appareil et une autre plaque traitée met ceci en évidence (comparer la fig. 1 et les fig. 4 à 12). L appareil produit un sablage bien ciblé, en gardant un flux de matériau 4 dental dialogue 9E ANNÉE 2008

5 dd Fig. 6 à 8 Economie et efficience du matériau de sablage : un jet ciblé empêche le matériau de ne pas atteindre l objet. Au contraire, plus de particules par unité de surface touchent la surface à l intérieur de l espace désigné. La surface est complètement nettoyée. Fig. 9 et 10 Illustration d un sablage irrégulier : lorsque la force du jet varie et que la dispersion est élevée, il existe une distribution inégale des particules sur la surface. A côté de zones qui sont peu atteintes et donc à peine «bosselées», d autres zones sont touchées plus fréquemment et donc sont toujours de plus en plus entaillées. D autres zones sont «écrasées» par l énergie d impact. Fig. 11 et 12 Illustration d un sablage uniforme : lorsque le matériau de sablage est dispersé uniformément, les particules touchent la surface de manière régulière. La surface est sablée de manière régulière ; aucune tension ne se forme au niveau de la liaison métal-céramique. faible et économique. Par comparaison, l appareil dans la fig. 5 a présenté la troisième consommation la plus élevée de matériau à grains fins et de loin la consommation la plus élevée de matériau grossier au cours du traitement. Dans le même temps, les plaques en alliage montrent une zone sablée importante causée par un large jet avec un flux abondant de matériau. Calculé avec une limite étroite Une bonne qualité de sablage d un côté (fig. 11 à 13), une faible consommation de l autre : c est ce qui est souhaité pour un appareil qui va servir les utilisateurs dans le travail quotidien du laboratoire de prothèse. Les résultats du test de l Université des Sciences Appliquées d Osnabrück permettent de faire des calculs exemplaires montrant aux propriétaires de laboratoires de prothèse les différences (fig. 16 et Tab. 1) et de démontrer pleinement le suivi des coûts au niveau de leur investissement. Les exemples de calcul sont fondés sur la consomma- 9E ANNÉE 2008 dental dialogue 5

6 dd SCIENCE Fig. 13 Un objet coulé bien sablé Fig. 14 A l Université des Sciences Appliquées d Osnabrück, un échantillon est examiné au microscope Fig. 15 Des étudiants de la Faculté de Technologie dentaire à l Université des Sciences Appliquées d Osnabrück. Après l analyse de la surface, les données sont évaluées avec un ordinateur. tion des différents appareils au cours du temps préalable au sablage, du temps de sablage, et du temps post-sablage et déterminée par les cycles du test d Osnabrück. De plus, chacun peut définir une «intervention modèle» de la sableuse de 15 fois par jour pour une année entière. De cette manière, il est possible faire le calcul des kilos nécessaires qui seront alors multipliés par le prix du matériau. Ceci permet une vue générale des coûts pour le matériau de sablage. Par exemple, le calcul concernant la consommation d abrasif (Tableau 1) pour Basic quattro IS est d environ 94 Euros (fig. 16). Pour les appareils d autres fabricants, ce montant peut s élever à presque 640 Euros et plus. L éventail de ces montants comme également les résultats du sablage est un résultat direct de la construction de l appareil. L Université des Sciences Appliquées d Osnabrück a rendu possible des comparaisons de consommation et de qualité ce qui apporte un éclairage sur les coûts cachés de tout investissement et donne au propriétaire du laboratoire de prothèse un instrument important ,38 377,58 637,42 Fig 16 Consommation du matériau de sablage et coûts 6 dental dialogue 9E ANNÉE 2008 Basic quattro IS Mestra Planetarium Vaniman Sand Storm Expert

7 SCIENCEdd Consommation totale : valeur moyenne de 50 et 125 µm d oxyde d aluminium Sablage par Jour Semaine Mois Année** Sableuse Consommation : valeur moyenne au cours des trois étapes en gramme 15x 75x 300x 3150x Exprimé en kilogrammes Coût du matériau de sablage p.a.* En comparaison avec la meilleure catégorie c) en % a) Planetarium 29, , b) Sand Storm Expert 49, , c) Basic quattro IS 7, ,38 - * à un prix estimé de 4,06 / kg ** 10,5 mois Tableau 1 Consommation du matériau de sablage et coûts de décision. Calculés sur plusieurs années, des coûts élevés peuvent s accumuler, et un achat qui peut sembler bon marché peut se révéler être cher. Un entretien avec A la suite de ces résultats, Mme le Dr. Gisela Peters a interviewé Mme le Professeur Dr.-Ing. Isabella-Maria Zylla. Au cours de cet interview, le Professeur Dr. Zylla nous fait part comment elle est arrivée à faire ces tests, donne des conseils aux propriétaires de laboratoires de prothèse pour l achat d une sableuse, et explique quelle future coopération elle aimerait voir entre la science et l industrie. Dr. Gisela Peters: Professeur Zylla, vous dirigez la Faculté d Ingénierie, d Informatique et de Techno - logie dentaire de l Université des Sciences Appliquées d Osnabrück depuis sa formation. Vous n êtes pas seulement responsable de l enseignement, mais également du développement des connaissances scientifiques. Quelles sont vos principaux domaines de recherche à présent Dr.-Ing. Isabella-Maria Zylla: Nous sommes impliqués dans le développement de nouveaux matériaux, et testons les matériaux déjà existants. Avant tout, c est notre tâche de réaliser des tests structuraux et sous-structuraux sur les matériaux en question. Dans le même temps, nous réalisons des comparaisons technologiques. Par exemple, nous examinons l effet que des procédures et traitements variés avec des appareils ont sur l application d un procédé sur les matériaux. Peters: Quels sont vos objectifs de recherche Zylla: Notre cible est la recherche appliquée. Nous formulons les questions afin de définir les références pour une application ultérieure des matériaux et des procédés. Notre recherche est conçue pour répondre à la question «pourquoi». Notre objectif est de donner une entrée significative à un développement ultérieur au travers de la clarification d une cause par exemple, la cause d une erreur. Dans ce contexte, une recherche compromise est très informative. Lorsqu un matériau est essayé au-delà de ses limites, nous pouvons apporter des conclusions sur un traitement et une manipulation correctes. Ici, un exemple : avec des matériaux nouveaux dans le domaine dentaire, tel le dioxyde de zirconium, nous nous interrogeons : la manière dont le matériau se comporte peut-être elle directement liée à sa sous-structure Qu est-ce qui est responsable de cette réaction Les connaissances ainsi obtenues peuvent être utilisées pour introduire des changements ceci s applique aux procédés de fabrication des matériaux ainsi qu à leurs traitements. Peters: Vous avez testé les sableuses en ce qui concerne leur effet sur les surfaces métalliques et leur efficience. Etes-vous satisfaite des résultats Zylla: Je voudrais vous faire remarquer d abord que l objectif du sablage est de préparer la surface à une liaison métal-céramique. Cette étape, parmi d autres, détermine la résistance de la liaison. En principe, tous les appareils testés ont réalisé cet objectif. Tous les appareils répondent à ce standard respectif. Ceci signifie que la résistance de la liaison était au moins de 25 MPa. Mais d un point de vue de l utilisateur, deux autres questions se posent : la première, si je veux travailler de manière efficace quelle en est la consommation La seconde : une fois que je me suis décidé pour un fabricant, puis-je en tant que propriétaire du laboratoire être sûr que j ai acquis un produit qui va produire des résultats fiables après que la période de garantie ait expirée Peters: Tant que les tests d application sont concernés, les appareils testés délivrent des résultats différents. A quoi sont dues ces importantes variations Zylla: Les caractéristiques et la manipulation des appareils jouent un rôle ici. Par exemple, au cours des tests, quelques appareils ont présenté un manque d étanchéité. Un modèle qui a montré des niveaux de Illustrations: Dr. Gisela Peters, Bad Homburg 9E ANNÉE 2008 dental dialogue 7

8 dd Voici ce qui a été examiné au cours de l étude : Comparaison et test de l efficacité de sept micro-sableuses différentes (plus un test additionnel). 149 pages plus un appendice. (exécution en 2007) Etude dirigée par le Professeur Dr.-Ing. Isabella-Maria Zylla, Faculté d Ingénierie, d Informatique et de Technologie dentaire de l Université des Sciences Appliquées d Osnabrück Sept sableuses disponibles sur le marché international, ont été testées : 1. SBU 5.2 Compact de chez Averon, Ekaterinbourg (Russie) 5. Basic classic et 2. Platinum D.O.S. de chez Dentalfarm, Turin (Italie) 6. Basic quattro IS de chez, Hilzingen (Allemagne) 3. Planetarium de chez Mestra, Passau (Allemagne) et Bilbao (Espagne) 7. Easy Sand de chez Silfradent, S. Sofia (Italie) 4. MS3 de chez Omec, Muggiò (Italie) 8. Sand Storm Expert de chez Vaniman, Fallbrook, Californie, Etats-Unis En préalable à leur compte-rendu d examination, les examinateurs ont listé les caractéristiques des appareils observés au cours de leur utilisation. Ils ont organisé au mieux quatre expérimentations qui ont été conçues pour obtenir des informations sur l efficacité des sableuses. Première problème : la consommation Elle a été déterminée avec trois niveaux de silo, différenciés par des mesures réalisées au cours du temps préalable au sablage, du temps de sablage et du temps post-sablage. Tandis que les temps préalable au sablage et de post-sablage ont varié d un appareil à un autre, et étaient dépendants de la montée et de la diminution de la pression nécessaire, le temps de sablage a été réglé à vingt secondes pour chaque sableuse. Le niveau dans les silos a été mesuré à un tiers, deux tiers et plein. Le test de la consommation a été réalisé avec 50 microns et 125 microns de corindon. Le matériau utilisé a été collecté et pesé après chaque test. Ceci montre les différentes quantités de matériau de sablage projetées par les sableuses en fonction de leur forme ; de plus ou moins grandes fluctuations ont été observées en fonction de l étape du procédé, du niveau de silo et de la taille des grains. Deuxième problème : l effet du matériau de sablage sur le revêtement et la consommation Des échantillons de revêtement ont été sablés avec un angle de 90 et une distance de 3 cm pendant 15 secondes ; les largeurs et les profondeurs des cavités ont été ensuite mesurées. La mise en œuvre du test a inclus trois niveaux du silo et deux tailles de grains du matériau, comme cela a été auparavant expliqué. Comme pour le premier problème, le matériau utilisé a été collecté et pesé pour chaque test. Ce test a mis en évidence également des résultats différents. La consommation, la profondeur du cratère et sa largeur produite sur l échantillon varient avec le type de sableuses testées. Troisième problème : l effet de sablage sur des plaques coulées en métal précieux et non précieux démoulées grossièrement Les coulées préparées ont été traitées selon une manière prédéfinie en utilisant les sableuses testées et ont été examinées sous microscope. De plus, le matériau de sablage utilisé a été pesé. Une fois encore, il y a eu des différences dans la consommation en fonction de l appareil utilisé ; de plus, le jet du matériau de sablage a produit des zones nettoyées de taille variable et des anneaux d oxyde de plus ou moins grande étendue. Quatrième problème : la résistance à la flexion de la liaison métal-céramique sur les plaques en alliage Avant le recouvrement avec de la céramique les plaques en métal ont été préparées avec les sableuses testées ceci était le seul critère dans lequel les plaques testées ont différé de manière spécifique. Après cuisson, le test de flexion trois points selon Schwickerath a été réalisé. Les résultats montrent qu une résistance à la flexion de 25 MPa a été obtenue ou a même excédée dans toutes séries de tests, quelque soit la sableuse utilisée parmi les huit. Les examinateurs ont testé de plus la localisation du plan de fracture en utilisant un microscope électronique à balayage. Ils ont remarqué des différences en fonction des appareils en ce qui concerne les surfaces d adhésion entre le métal et la céramique. Source: Zylla I-M (2007): Comparaison et examen de l efficience de sept sableuses différentes. 149 pages (plus un test additionnel), recherche en rapport avec l application, Faculté d Ingénierie, d Informatique et de la Technologie dentaire de l Université des Sciences Appliquées d Osnabrück. Adresse de contact consommation élevés a eu une fuite à partir du raccord entre la pièce à main et la buse ; d autres ont présenté un manque d étanchéité entre le tube et le silo. La consommation a donc augmenté lorsque les tubes n étaient pas assez flexibles et la manipulation est devenue ingérable. La forme technique influence donc la rapidité de la pression de sablage, et si l appareil continue à projeter du matériau de sablage après relâchement de la pédale. Peters : Quel conseil pouvez-vous donner aux laboratoires de prothèse Zylla: Nos tests ont montré qu il existe des différences entre les sableuses. Cependant, non seulement les coûts d acquisition doivent être considérés, mais d autres critères d aide à la décision doivent également être utilisés lors d une acquisition! Demandez la durée garantie pour obtenir des pièces détachées, car vous voulez utiliser votre appareil pendant de nombreuses années. Il est recommandé de demander un appareil à tester. De cette manière, vous pouvez avoir une idée de l appareil sous des conditions de laboratoire. Vous devez voir et tester l appareil vous-même. Avant de faire l acquisition d un appareil, vous devez changer vous-même les buses et le réservoir également, et les connecter. Ceci aide également d avoir dévissé une pièce à main et de remplacer une rondelle. Visitez également les expositions régionales et demandez une démonstration de l appareil après avoir fait votre sélection. Peters : Maintenant que vous avez fini le test des sableuses, quelles recommandations et souhaits Dr. Gisela Peters Lohrbachstraße Bad Homburg/Germany Fon +49 (0) Fax +49 (0) Mobil +49 (0) Professeur Dr.-Ing. Isabella-Maria Zylla, Faculté d Ingénierie, d Informatique et de Technologie dentaire de l Université des Sciences Appliquées d Osnabrück. Illustrations/Graphiques: Professeur Dr. Isabella-Maria Zylla, Osnabrück Art. No dental dialogue 9E ANNÉE 2008

9 SCIENCEdd voudriez-vous donner aux fabricants Zylla: Précisément, je voudrais encourager les fabricants à mettre à disposition des universités plus de possibilités. Nous avons de nombreuses possibilités de recherche, et parmi lesquelles également certaines ne sont peut-être pas disponibles pour les fabricants nous sommes capables de fournir des résultats indépendants de l industrie et des acheteurs. Selon moi, ceci donne un grand avantage pour l utilisateur, et les deux parties en profitent : celle qui développe le produit et celle qui l utilise. Professeur Zylla, merci beaucoup pour cet interview agréable! 9E ANNÉE 2008 dental dialogue 9

Integrated Ceramics. Une flexibilité. fascinante.

Integrated Ceramics. Une flexibilité. fascinante. Integrated Ceramics Une flexibilité fascinante. Integrated Ceramics Les céramiques cosmétiques utilisées au laboratoire dentaire? Les matériaux d infrastructure utilisés au laboratoire Vitrocéramique alliages

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

Mario Geiger octobre 08 ÉVAPORATION SOUS VIDE

Mario Geiger octobre 08 ÉVAPORATION SOUS VIDE ÉVAPORATION SOUS VIDE 1 I SOMMAIRE I Sommaire... 2 II Évaporation sous vide... 3 III Description de l installation... 5 IV Travail pratique... 6 But du travail... 6 Principe... 6 Matériel... 6 Méthodes...

Plus en détail

= RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE

= RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE PAVÉS EN BETON CONCEPTION APPROPRIÉE + MISE EN OEUVRE PROFESSIONNELLE = RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE 10 règles de base pour une mise en œuvre correcte de revêtements de pavés en béton 1 2 3 4 5 6 7 8

Plus en détail

made in Germany par Schick. Le résultat d'une longue expérience.

made in Germany par Schick. Le résultat d'une longue expérience. made in Germany par Schick. Le résultat d'une longue expérience. Schick Dental marque son époque. Après plus de 20 ans mis au service du développement et à la fabrication de micromoteurs sans charbons,

Plus en détail

Structur 3. Brillant sans polissage. Structur 3. Composite pour la fabrication de couronnes

Structur 3. Brillant sans polissage. Structur 3. Composite pour la fabrication de couronnes Composite pour la fabrication de couronnes et bridges provisoires Brillant sans polissage Les 3 pour des couronnes et bridges brillants est un composite autopolymérisant pour la fabrication de couronnes

Plus en détail

Brochure d information pour le patient

Brochure d information pour le patient Brochure d information pour le patient Des dents «tout céramique» qui vous donneront un sourire éclatant! Le matériau «zircone» : n La zircone est une céramique hautes performances utilisée, entre autres,

Plus en détail

Prestations de services d application Solutions pour vos besoins en réparation des surfaces

Prestations de services d application Solutions pour vos besoins en réparation des surfaces Prestations de services d application Solutions pour vos besoins en réparation des surfaces Henkel Votre partenaire en solutions de réparation des surfaces Grâce à de nombreuses années d expérience dans

Plus en détail

Sommaire buses. Buses

Sommaire buses. Buses Sommaire buses Buses Pour tous types de machines hautes pression Pour des canalisations jusqu au Ø 600 mm Efficacité maximale Pour toutes sortes d obstruction Radiales ou rotatives Avec ou sans jet avant

Plus en détail

Des innovations avec des matériaux plastiques haute performance. La gamme complète en PTFE, une gamme leader.

Des innovations avec des matériaux plastiques haute performance. La gamme complète en PTFE, une gamme leader. Des innovations avec des matériaux plastiques haute performance. La gamme complète en PTFE, une gamme leader. Nos solutions d ingénierie en PTFE : elles montrent la voie. Vaste et complète : notre gamme

Plus en détail

GETINGE CLEAN MANAGEMENT SYSTEM CENTRALE DE DOSAGE LESSIVIEL GETINGE

GETINGE CLEAN MANAGEMENT SYSTEM CENTRALE DE DOSAGE LESSIVIEL GETINGE GETINGE CLEAN MANAGEMENT SYSTEM CENTRALE DE DOSAGE LESSIVIEL GETINGE 2 Getinge Clean Management System GETINGE CLEAN MANAGEMENT SYSTEM (CMS) UN PROCESSUS OPTIMISÉ, UNE SOLUTION UNIQUE Getinge peut vous

Plus en détail

Défauts dan les sachets souples état date stérilisables en autoclave nouveau 31/05/2002 Caractérisation et classification

Défauts dan les sachets souples état date stérilisables en autoclave nouveau 31/05/2002 Caractérisation et classification chapitre page 7 Index CHAPITRE 7 CATÉGORIES DES DÉFAUTS 7.1 Abrasion 7.2 Cloque 7.3 Canal de fuite 7.4 Joint comprimé (ou séparation des couches dans la zone de scellage) 7.5 Joint contaminé 7.6 Joint

Plus en détail

COMPRESSEURS DENTAIRES

COMPRESSEURS DENTAIRES FRANCE COMPRESSEURS DENTAIRES TECHNOLOGIE SILENCIEUSE MGF NOS SERVICES, NOS ENGAGEMENTS - Les pièces détachées sont disponibles sur stock dans notre site localisé en Saône-et-Loire. Envoi express en h

Plus en détail

Scanner de film numérique

Scanner de film numérique HD-CR 35 NDT Le nouveau standard de la radiographie numérique avec la technologie TroisFocales Scanner de film numérique Données techniques HD-CR 35 NDT Taille ajustable des spots laser : 12,5-25 - 50

Plus en détail

ZENOTEC Instructions de préparation

ZENOTEC Instructions de préparation ZENOTEC Instructions de préparation Matériau et indication Esthétique exceptionnelle grâce à l oxyde de zirconium de WIELAND L oxyde de zirconium a fait ses preuves depuis plus de dix ans comme matériau

Plus en détail

VARIO 200 / 200ZR LE FOUR À CÉRAMIQUE DOTÉ D UNE TECHNOLOGIE DE CUISSON RÉVOLUTIONNAIRE. www.zubler.de

VARIO 200 / 200ZR LE FOUR À CÉRAMIQUE DOTÉ D UNE TECHNOLOGIE DE CUISSON RÉVOLUTIONNAIRE. www.zubler.de FR VARIO 200 / 200ZR LE FOUR À CÉRAMIQUE DOTÉ D UNE TECHNOLOGIE DE CUISSON RÉVOLUTIONNAIRE www.zubler.de Made in Germany Précision, innovation, pérennité et haute qualité. De telles valeurs sont pour nous

Plus en détail

Scanner intra-oral Lava C.O.S. numérique. au cabinet dentaire

Scanner intra-oral Lava C.O.S. numérique. au cabinet dentaire Scanner intra-oral Lava C.O.S. L empreinte numérique au cabinet dentaire Bienvenue dans le futur 3M ESPE : l expertise de l empreinte Si 3M ESPE est l un des fournisseurs favoris des chirurgiens dentistes

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE POSTE METALLIQUE

FICHE TECHNIQUE POSTE METALLIQUE CEL FRANCE Sarl au capital de 40 000E RC Alès 97RM 300 SIRET 410 748 875 00011 TVA CEE FR56410748875 NAF 316D Tableaux HTA Transformateur HTA Postes de transformation TGBT Disjoncteur BT www.cel france.com

Plus en détail

Le polissage par laser

Le polissage par laser B U L L E T I N T E C H N I Q U E N 4 1 B U L L E T I N T E C H N I Q U E N 4 1 Le polissage par laser Contexte Un traitement de surface est généralement réalisé dans le but d améliorer les caractéristiques

Plus en détail

Projet de parc éolien en mer au large de Courseulles-sur-Mer

Projet de parc éolien en mer au large de Courseulles-sur-Mer ÉOLIENNES OFFSHORE DU CALVADOS avril 2013 Projet de parc éolien en mer au large de Courseulles-sur-Mer Synthèse d étude relative à la protection des câbles Sommaire 1. CONTEXTE ET OBJECTIF DE L ETUDE...

Plus en détail

LA VAPEUR ET LA FUMÉE S ÉVAPORENT INSTANTANÉMENT MIRACLE-LINE

LA VAPEUR ET LA FUMÉE S ÉVAPORENT INSTANTANÉMENT MIRACLE-LINE LA VAPEUR ET LA FUMÉE S ÉVAPORENT INSTANTANÉMENT MIRACLE-LINE UNE NOUVELLE ÈRE DONNE SA PLACE À L ESSENTIEL Miracle-Line Vous n avez encore jamais vu la vapeur et la fumée disparaître de la sorte : aussi

Plus en détail

D'un simple coup d'oeil: Caractéristiques techniques de la MC15. 44 cm. 40 cm. Idéale pour des fontes uniques et des petites séries

D'un simple coup d'oeil: Caractéristiques techniques de la MC15. 44 cm. 40 cm. Idéale pour des fontes uniques et des petites séries D'un simple coup d'oeil: Idéale pour des fontes uniques et des petites séries Besoin infime en matière l'équivalent d'un dé à coudre Un générateur de 3,5 kw autorisant une montée de température pour les

Plus en détail

À propos de Phenix Systems

À propos de Phenix Systems À propos de Phenix Systems L innovation, les délais de mise au point et de fabrication, la recherche d économies d énergie, de matières et de coûts, la qualité et la flexibilité constituent aujourd hui

Plus en détail

SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM

SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM Nouvelle solution en grès cérame grande épaisseur pour l aménagement extérieur. Dalles en grès cérame fin coloré pleine masse de 2 cm d épaisseur, obtenues par atomisation

Plus en détail

Par Christophe Sireix / Prothésiste Dentaire

Par Christophe Sireix / Prothésiste Dentaire ADJOINTE CAD/CAM Par Christophe Sireix / Prothésiste Dentaire 16 Tech. Dent. N 342-06/15 L ASIGA pro075 Une mini imprimante très précise L imprimante ASIGA pro075 utilisée dans notre centre est une machine

Plus en détail

Nettoyage et entretien de pistolets de laquage

Nettoyage et entretien de pistolets de laquage Le guide pour un entretien parfait du pistolet de laquage Nettoyage et entretien de pistolets de laquage www.sata.com Les démarches - Un nettoyage de pistolets professionnel Produits hydrodiluables Attention:

Plus en détail

BALAIS Moteur (charbons)

BALAIS Moteur (charbons) BALAIS Moteur (charbons) 1/ Rôle a) Pour les machines électriques comportant des bagues (alternateur moteur asynchrone) : moteur universel Les balais doivent maintenir un contact constant avec la bague

Plus en détail

VOTRE TALENT. NOTRE TECHNOLOGIE. UN AJUSTEMENT PARFAIT.

VOTRE TALENT. NOTRE TECHNOLOGIE. UN AJUSTEMENT PARFAIT. VOTRE TALENT. NOTRE TECHNOLOGIE. UN AJUSTEMENT PARFAIT. LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE LE NOUVEAU VISAGE DE LA DENTISTERIE LA TECHNOLOGIE NUMÉRIQUE PERMET DE PRENDRE À TOUT COUP UNE EMPREINTE PLUS EXACTE, POUR

Plus en détail

Cirrus Activ Cirrus Cirrus Ac A tiv cti

Cirrus Activ Cirrus Cirrus Ac A tiv cti Cirrus Activ 1 Le bon semoir de toutes les situations Le semis est une étape importante pour la réussite d une culture avec des rendements stables et élevés. L efficacité et la rentabilité d un matériel

Plus en détail

INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation

INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation 1. DÉFINITION Les marquises contrastantes Infusions offrent un choix de 16 finis de métal ou de plastique transparent

Plus en détail

pro-part Ficha técnica Applications recommandées Matériaux Supports

pro-part Ficha técnica Applications recommandées Matériaux Supports Ficha técnica pro-part Profilé décoratif pour revêtements céramiques, permet de remplacer la traditionnelle frise décorative en céramique. Convient à la finition des angles et des transitions entre carreaux

Plus en détail

allianceautopropane.com

allianceautopropane.com allianceautopropane.com QUI EST ALLIANCE AUTOPROPANE? LE PLUS GRAND RÉSEAU D AUTOPROPANIERS EN AMÉRIQUE Alliance AutoPropane est un réseau de propaniers qui se consacre à la distribution et à la vente

Plus en détail

VOTRE TALENT. NOTRE TECHNOLOGIE. L AJUSTEMENT PARFAIT.

VOTRE TALENT. NOTRE TECHNOLOGIE. L AJUSTEMENT PARFAIT. VOTRE TALENT. NOTRE TECHNOLOGIE. L AJUSTEMENT PARFAIT. itero distribution exclusive en Europe par La révolution numérique Un nouveau visage pour la dentisterie La technologie numérique assure dès le départ

Plus en détail

www.dentaladvisor.com Editors Choice + + + + +

www.dentaladvisor.com Editors Choice + + + + + Grandio SO Heavy www.dentaladvisor.com Editors Choice + + + + + Grandio SO Heavy Agréé sans restrictions pour cavités soumises aux contraintes MÉcaniques Déjà présent sur le marché avec un composite d

Plus en détail

Leading in Welded Bellows Technology. Soufflets à membranes soudées pour de nombreuses applications.

Leading in Welded Bellows Technology. Soufflets à membranes soudées pour de nombreuses applications. Leading in Welded Bellows Technology Soufflets à membranes soudées pour de nombreuses applications. Solutions complètes innovantes et économes avec soufflets à membrane. Aussi personnalisés que l ensemble

Plus en détail

Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds

Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds CAPENA GmbH - PISCINES - Gruber Strasse 6-85551 KIRCHHEIM Allemagne

Plus en détail

Filtre/Sécheurs émaillés

Filtre/Sécheurs émaillés Filtre/Sécheurs émaillés Innovation par la compétence. La nouvelle dimension de Filtre/Sécheurs pour milieu corrosif Rosenmund est une marque leader dans le domaine de la séparation liquide/solide et du

Plus en détail

Dentiste Numérique Zfx. Un cabinet dentaire certifié avec la technologie innovante signée Zfx

Dentiste Numérique Zfx. Un cabinet dentaire certifié avec la technologie innovante signée Zfx Dentiste Numérique Zfx Un cabinet dentaire certifié avec la technologie innovante signée Zfx Dentiste Numérique Zfx Des technologies novatrices parfaitement adaptées Zfx offre aux dentistes des technologies

Plus en détail

L oxyde de zirconium au cabinet dentaire

L oxyde de zirconium au cabinet dentaire FR L oxyde de zirconium au cabinet dentaire Effet naturel maximal, esthétique et compatibilité Falko Noack, R&D Amann Girrbach Oral Design Bodensee Falko Noack, R&D Amann Girrbach Oxyde de zirconium La

Plus en détail

STOCKAGE SOUTERRAIN. Gestion de l élimination en Europe toute entière Sécurité à long terme Solutions répondant aux besoins de nos clients

STOCKAGE SOUTERRAIN. Gestion de l élimination en Europe toute entière Sécurité à long terme Solutions répondant aux besoins de nos clients STOCKAGE SOUTERRAIN Gestion de l élimination en Europe toute entière Sécurité à long terme Solutions répondant aux besoins de nos clients Prestations de service complètes à l échelle européenne Gestion

Plus en détail

Notice d emploi. Module hydraulique hybride GENIA MODULE CRM BB MI

Notice d emploi. Module hydraulique hybride GENIA MODULE CRM BB MI Notice d emploi Module hydraulique hybride GENIA MODULE CRM BB MI Table des matières LIRE ATTENTIVEMENT AVANT UTILISATION 1 Lisez-moi... 2 1.1 Bienvenue... 2 1.2 Enregistrement de votre garantie... 2

Plus en détail

pur et silencieux dentaire

pur et silencieux dentaire pur et silencieux dentaire de l air pur JUN-AIR a produit son premier compresseur il y a 50 ans et développé la technologie et le design qui ont fait du compresseur JUN-AIR le choix numéro UN des cabinets

Plus en détail

RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS. On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007.

RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS. On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007. RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007. Pour mieux comprendre les résultats ici une petit plan où il y a signalées les différentes

Plus en détail

Apprendre en pratique - dès le début.

Apprendre en pratique - dès le début. Apprendre en pratique - dès le début. Les unités de simulation de la gamme KaVo permettent une formation optimale grâce à un agencement flexible des composants de l équipement, une ergonomie excellente

Plus en détail

La fabrication des objets techniques

La fabrication des objets techniques CHAPITRE 812 STE Questions 1 à 7, 9, 11, 14, A, B, D. Verdict 1 LES MATÉRIAUX DANS LES OBJETS TECHNIQUES (p. 386-390) 1. En fonction de leur utilisation, les objets techniques sont susceptibles de subir

Plus en détail

Dossier de presse Treppenmeister

Dossier de presse Treppenmeister Dossier de presse Treppenmeister Comment bien choisir son escalier? Un groupement de professionnels depuis plus de 20 ans à votre écoute. En France, 19 partenaires menuisiers ont rejoint le groupement

Plus en détail

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE CAHIER DES CHARGES AFG CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR RSDG 5 15 décembre 2002 SOMMAIRE 1. - REGLES GENERALES 2 1.1. - Objet du cahier des charges 2 1.2.

Plus en détail

Les Supports UC d ordinateur

Les Supports UC d ordinateur Les Supports UC d ordinateur Les solutions pour Unité Centrale sont bien plus que de simples supports pour unités centrales. Voilà de bonnes raisons de choisir les solutions pour UC pour protéger votre

Plus en détail

La science derrière Sonicare AirFloss

La science derrière Sonicare AirFloss La science derrière Sonicare AirFloss Table des matières Enlèvement de la plaque 1 Réduction de la gingivite et élimination de la plaque 2-4 Maintien de saines habitudes de brossage 5 Sécurité 6 Préférence

Plus en détail

Indications- mode d emploi

Indications- mode d emploi FR Indications- mode d emploi Indications multiples, esthétique, sécurité. Un seul système pour de multiples possibilités d utilisation 1-Technique de stratification Recouvrement cosmétique partiel Recouvrement

Plus en détail

Bridages Renishaw Votre source unique de bridages pour la métrologie

Bridages Renishaw Votre source unique de bridages pour la métrologie H-1000-0084-02-A Bridages Renishaw Votre source unique de bridages pour la métrologie Bridages pour MMT Bridages Vision Bridages Equator Bridages sur mesure Bridages Renishaw pour MMT Bridages modulaires

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle SOMMAIRE 1/ CONSIGNES DE SECURITE Avertissements importants 03 2/ INSTALLATION DE VOTRE LAVE-VAISSELLE Appareil non encastré 04 Appareil encastré 04 Appareil encastré

Plus en détail

Adhésif structural pour le collage de renforts

Adhésif structural pour le collage de renforts Notice Produit Edition 18/07/2014 Numéro 3022 Version N 2014-253 N identification : 020206040010000001 Adhésif structural pour le collage de renforts Description est une colle structurale thixotrope à

Plus en détail

SÉRIE RM Découpeuses-Cambreuses RM 40K / RM 40KS / RM 40P

SÉRIE RM Découpeuses-Cambreuses RM 40K / RM 40KS / RM 40P SÉRIE RM Découpeuses-Cambreuses RM 40K / RM 40KS / RM 40P Fabrication de grandes séries avec une efficacité accrue Augmentez la qualité de vos pièces de précision, réduisez vos coûts unitaires et fabriquez

Plus en détail

BUNN VPR VPS MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN BUNN-O-MATIC CORPORATION OF CANADA LTD.

BUNN VPR VPS MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN BUNN-O-MATIC CORPORATION OF CANADA LTD. BUNN VPR VPS MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN BUNN-O-MATIC CORPORATION OF CANADA LTD. 280 INDUSTRIAL PARKWAY SOUTH AURORA, ONTARIO. L4G 3T9 Téléphone: (905) 841-2866 Télécopieur: (905) 841-2775 10053.7000

Plus en détail

Grilles acoustiques. Type NL 6/6/F/2

Grilles acoustiques. Type NL 6/6/F/2 Grilles acoustiques Type NL //F/ Sommaire Description Description Exécutions Dimensions et poids Constructions modulaires Options Installation 5 Données techniques, type NL Données techniques type, NL

Plus en détail

Séparateurs d huile/eau

Séparateurs d huile/eau Les Systèmes Customeng, Conception, R&D et manufacturier d équipements spécialisés 10717 Rue Waverly, Montréal, Québec, H3L 2W7, T : 514331-5121, F : 514-331-5292 Séparateurs d huile/eau Préparé par: Gilles

Plus en détail

OCEANE Machine de brasage double vague

OCEANE Machine de brasage double vague Information générale Un concept de machine qui offre une performance remarquable, machine spécialement conçue pour les petites et moyennes séries, idéal pour toutes les exigences de production. Tout le

Plus en détail

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE 1 ENSA Paris-Val de Seine Yvon LESCOUARC H ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE Architecte : Norman FOSTER 2 LES BUREAUX EDF A TALENCE Ce bâtiment de bureaux conçu par l'agence de

Plus en détail

biocer - système d implant dentaire

biocer - système d implant dentaire i n f o r m a t i o n s p r o d u i t s biocer - - implants dentaires combinés et concepts de butées en matériaux biologiquement fiables. Le dispositif exceptionnel des surfaces cerid - sont la conception

Plus en détail

Guide Technique Pour la Charpente de Mur. LSL et LVL SolidStart LP

Guide Technique Pour la Charpente de Mur. LSL et LVL SolidStart LP Conception aux états limites LSL et LVL SolidStart LP Guide Technique Pour la Charpente de Mur 1730F b -1.35E, 2360F b -1.55E and 2500F b -1.75E LSL 2250F b -1.5E and 2900F b -2.0E LVL Veuillez vérifier

Plus en détail

Système multicouche raccords à sertir et tubes

Système multicouche raccords à sertir et tubes Système multicouche raccords à sertir et tubes 4BONNES RAISONS DE CHOISIR LES SOLUTIONS 4GAMMES COMPLÉMENTAIRES 1 L EFFICACITÉ : pour répondre à toutes les configurations Avec les solutions multiconnect,

Plus en détail

Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie.

Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie. Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie. Évitez-vous de sourire parce qu'il vous manque une ou plusieurs dents? À quand remonte la dernière fois où vous avez croqué

Plus en détail

Les cas implantaires que nous

Les cas implantaires que nous Cabinet Laboratoire Dents artificielles et prothèses implantaires en 24-48 heures C. SIREIX, V. SIREIX Prothésistes dentaires C. RISPAL Chirurgien-dentiste Quelles dents artificielles utiliser? Comment

Plus en détail

KIT SOLAIRE EVOLUTIF DE BASE

KIT SOLAIRE EVOLUTIF DE BASE PARALLELE ENERGIE KIT SOLAIRE EVOLUTIF DE BASE Ce kit solaire est un système solaire facile à utiliser. Il s agit d un «générateur solaire» qui convertit la lumière du soleil en électricité, et qui peut

Plus en détail

De la pure technologie allemande!

De la pure technologie allemande! De la pure technologie allemande! sommaire WIELAND Dental+Technik...p. 4 L innovation, le moteur de notre croissance...p. 5 Division «Dentaire» L or, une de nos grandes spécialités...p. 7 Des céramiques

Plus en détail

Le PalaMeter Tout simplement astucieux.

Le PalaMeter Tout simplement astucieux. Le PalaMeter Tout simplement astucieux. Un instrument de mesure polyvalent pour la prothèse. La Prothèse de Qualité Le PalaMeter et ses fonctions Le PalaMeter d Heraeus est l instrument de mesure le plus

Plus en détail

PMI-MASTER Smart. PMI portatif. Le premier spectromètre par émission optique ARC / SPARK réellement portable

PMI-MASTER Smart. PMI portatif. Le premier spectromètre par émission optique ARC / SPARK réellement portable PMI portatif PMIP Le premier spectromètre par émission optique ARC / SPARK réellement portable ORTABI Trois possibilités de transport...... pour répondre à vos besoins Portabilité et commodité Grâce à

Plus en détail

NOTRE OFFRE GLOBALE STAGES INTER-ENTREPRISES

NOTRE OFFRE GLOBALE STAGES INTER-ENTREPRISES NOTRE OFFRE GLOBALE STAGES INTER-ENTREPRISES HYDRAULIQUE MOBILE 5 Stages de 4 jours ----- HM1 HM2 HM3 HM4 HM5 2 Stages SAUER DANFOSS de 2 jours ----- PVG 32 ----- POMPE 90 MOTEUR 51 ELECTRONIQUE EMBARQUEE

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

verope AG St. Antons-Gasse 4a CH-6300 Zug / Switzerland Tél: +41 (0) 41 72 80 880 Fax: +41 (0) 41 72 80 888

verope AG St. Antons-Gasse 4a CH-6300 Zug / Switzerland Tél: +41 (0) 41 72 80 880 Fax: +41 (0) 41 72 80 888 Catalogue Général verope AG est une société en Joint Venture entre Pierre Verreet, fondateur et président de verope, et Kiswire, située en Corée du Sud. La démarche de verope est de concevoir et de fabriquer

Plus en détail

Analyse & Medical. Electrovannes miniatures

Analyse & Medical. Electrovannes miniatures Analyse & Medical Electrovannes miniatures Introduction Technologies d analyse Les vannes et les procédés utilisés pour les analyses dans les laboratoires ou les industries ne sont pas en contact direct

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STD ARTS APPLIQUÉS

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STD ARTS APPLIQUÉS BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STD ARTS APPLIQUÉS SESSION 2014 ÉPREUVE : PHYSIQUE-CHIMIE Durée : 2 heures Coefficient : 2 La calculatrice (conforme à la circulaire N 99-186 du 16-11-99) est autorisée. La clarté

Plus en détail

Dr Berdj Haroutunian, 5, Chemin Gottret ch-1255 VEYRIER tél 00 41 (0)22 784-01-18 www.haroutunian.ch E-mail : berdj@haroutunian.ch

Dr Berdj Haroutunian, 5, Chemin Gottret ch-1255 VEYRIER tél 00 41 (0)22 784-01-18 www.haroutunian.ch E-mail : berdj@haroutunian.ch 1 L UTILISATION DU PLOMB EN DENTISTERIE : MYTHE OU REALITE Dr Berdj HAROUTUNIAN, Genève Le plomb ne devrait en principe pas être utilisé en dentisterie car il n est pas considéré comme un oligo-élément

Plus en détail

RÉPERTOIRE SUISSE DE LA PROTECTION CONTRE LA GRÊLE

RÉPERTOIRE SUISSE DE LA PROTECTION CONTRE LA GRÊLE RÉPERTOIRE SUISSE DE LA PROTECTION CONTRE LA GRÊLE Protection efficace des bâtiments Demander maintenant une reconnaissance Qu est-ce que le Répertoire suisse de la protection contre la grêle? Le Répertoire

Plus en détail

LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Les pneus sont dangereux dans des piles, pas dans des Earthships.

LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Les pneus sont dangereux dans des piles, pas dans des Earthships. les pneus sont sécuritaires LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Réutiliser un vieux pneu dans un Earthship, où il devient une ressource utile et passe le reste de son temps dans

Plus en détail

P@ssez vos comm@ndes par mess@gerie!

P@ssez vos comm@ndes par mess@gerie! Numéro 10-2009 Semestriel SOMMAIRE Edito Prothèse p2 Nouvelle collaboration avec Christian Ferrari Nouveautés En complément du téléphone et du fax, Dentaurum France vous propose de passer vos commandes

Plus en détail

Systèmes de portes coulissantes automatiques

Systèmes de portes coulissantes automatiques Systèmes de portes coulissantes automatiques La qualité est notre moteur En collaboration avec des partenaires reconnus, TORMAX réalise dans le monde entier des solutions de portes automatiques pour différents

Plus en détail

Rapport final sur les priorités en matière de surveillance de la médecine

Rapport final sur les priorités en matière de surveillance de la médecine Département fédéral de l'intérieur DF) Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Protection des consommateurs Rapport final sur les priorités en matière de surveillance de la médecine

Plus en détail

On peut être «lourd» et agile!

On peut être «lourd» et agile! éditorial Traitements & Matériaux 412 Octobre - Novembre 2011 3 On peut être «lourd» et agile! La métallurgie est considérée comme une industrie «lourde», les traitements thermiques comme de «vieux» procédés,

Plus en détail

MODE D EMPLOI CAFETIERE KZ8F WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE

MODE D EMPLOI CAFETIERE KZ8F WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE MODE D EMPLOI CAFETIERE KZ8F WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE KZ8F WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE CARTE DE GARANTIE Chère cliente, cher client, Nos produits sont soumis à des contrôles de qualité rigoureux. Si malgré ces contrôles,

Plus en détail

Optez pour une meilleure préparation canalaire avec la technologie Adaptive.

Optez pour une meilleure préparation canalaire avec la technologie Adaptive. Optez pour une meilleure préparation canalaire avec la technologie Adaptive. La préparation d un canal est souvent une opération complexe pour le dentiste. Le mouvement technologique Adaptive relève cependant

Plus en détail

ORTHOPHOS XG 3 DS. Systèmes de radiographie. ORTHOPHOS XG 3 l accès facile à la panoramique numérique.

ORTHOPHOS XG 3 DS. Systèmes de radiographie. ORTHOPHOS XG 3 l accès facile à la panoramique numérique. ORTHOPHOS XG 3 DS Systèmes de radiographie l accès facile à la panoramique numérique. Conception clichés panoramiques avec technologie XG. technique et design en harmonie. fiable économique 1 Profitez

Plus en détail

CleverLevel LBFS/ LFFS. L alternative vraiment intelligente aux détecteurs de niveau à lames vibrantes

CleverLevel LBFS/ LFFS. L alternative vraiment intelligente aux détecteurs de niveau à lames vibrantes CleverLevel LBFS/ LFFS L alternative vraiment intelligente aux détecteurs de niveau à lames vibrantes L alternative vraiment intelligente Avec sa gamme CleverLevel, Baumer révolutionne la technologie de

Plus en détail

S20. Balayeuse autoportée compacte. De taille compacte, sans faire de concession en termes de performance et de fiablilité

S20. Balayeuse autoportée compacte. De taille compacte, sans faire de concession en termes de performance et de fiablilité S20 Balayeuse autoportée compacte De taille compacte, sans faire de concession en termes de performance et de fiablilité Le fonctionnement avec tous les leviers vers l avant réduit le besoin de formation

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE Motivé par le développement durable je voulais absolument trouver la méthode pour me fabriquer un chauffe eau solaire. J ai donc décidé moi aussi de m investir dans

Plus en détail

Système d éclairage continu pour la photo et la vidéo

Système d éclairage continu pour la photo et la vidéo Système d éclairage continu pour la photo et la vidéo Propulsé par: DESRIPTION TECHNIQUE Patent pending 2003 Desription technique p. 1 Utilisation en aplat 1 3 5 4 5c 6 5b 2 Utilisation multiangle 1 Tige

Plus en détail

Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements

Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements 7 juin 2012 Francis Peters Bien qu il n y ait pas de nano particules dans les usines qui produisent les mélanges

Plus en détail

Le premier dispositif 4 en 1.

Le premier dispositif 4 en 1. TETHYS H10 Le premier dispositif 4 en 1. Décontamination, nettoyage, désinfection et séchage en un seul passage pour un flux de travail plus simple, plus rapide et plus efficace. Tethys H10 est le premier

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SikaLatex

FICHE TECHNIQUE SikaLatex FICHE TECHNIQUE SikaLatex RÉSINE À MÉLANGER À L'EAU DE GÂCHAGE DES MORTIERS DESCRIPTION DU PRODUIT Le SikaLatex est une dispersion aqueuse de résine synthétique qui se présente sous la forme d un liquide

Plus en détail

Technologie innovante d aspiration et de filtration

Technologie innovante d aspiration et de filtration Technologie innovante d aspiration et de filtration Vue d ensemble We set air in motion A propos de nous TEKA est une entreprise ambitionnée, moderne et fait partie des cinq leaders sur le marché allemand.

Plus en détail

Matériau S235JR - DIN EN 10025 Finition de surface. Epaisseur du matériau 1,5 mm. Désignation Filetage M Cote X Longueur L Charge de traction

Matériau S235JR - DIN EN 10025 Finition de surface. Epaisseur du matériau 1,5 mm. Désignation Filetage M Cote X Longueur L Charge de traction Plaque de base MP Pour la pose de deux tubes avec un seul point de fixation Pour installation de 2 colliers sur un seul point de fixation Matériau S235JR - DIN EN 10025 Epaisseur du matériau 1,5 mm Les

Plus en détail

K 7 Premium Home. K 7 Premium Home, 1.168-608.0, 2015-05-30

K 7 Premium Home. K 7 Premium Home, 1.168-608.0, 2015-05-30 K 7 Premium Home Le 'K7 Premium Home' contient le Home Kit dont sont compris le nettoyeur de surfaces T 400 pour un nettoyage sans éclaboussures de surfaces égales (y compris fonction pour le nettoyage

Plus en détail

STRUCTURE D UN AVION

STRUCTURE D UN AVION STRUCTURE D UN AVION Cette partie concerne plus la technique de l avion. Elle va vous permettre de connaître le vocabulaire propre à l avion. Celui ci vous permettra de situer plus facilement telle ou

Plus en détail

Le K5 Premium Eco!ogic Home offre un fonctionnement eco-responsable et une palette d accessoires complète, incluant un kit d aspiration par exemple.

Le K5 Premium Eco!ogic Home offre un fonctionnement eco-responsable et une palette d accessoires complète, incluant un kit d aspiration par exemple. Produits K 5 Premium eco!ogic Home Le K5 Premium Eco!ogic Home offre un fonctionnement eco-responsable et une palette d accessoires complète, incluant un kit d aspiration par exemple. Equipement: Filtre

Plus en détail

Siège élévateur de bain Minivator Rien de tel qu un bon bain!

Siège élévateur de bain Minivator Rien de tel qu un bon bain! Siège élévateur de bain Minivator Rien de tel qu un bon bain! Bliss Bonheur parfait, grand plaisir Dictionnaire Anglais Oxford Beaucoup de personnes rencontrent des difficultés en utilisant leur baignoire

Plus en détail

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes.

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie intra buccale : méthode de réalisation. Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie numérique est un formidable outil de communication pour nos patients

Plus en détail

Ensemble léger de prise de photo sous UV-A Tam Photo Kit n 1 pour appareil photo compact

Ensemble léger de prise de photo sous UV-A Tam Photo Kit n 1 pour appareil photo compact Ensemble léger de prise de photo sous UV-A Tam Photo Kit n 1 pour appareil photo compact Phone +33 (0)130 808 182 - Fax. +33 (0)130 808 199 /15 rue des Frères Lumière - ZI des Ebisoires BP136-78374 PLAISIR

Plus en détail

LA ZIRCONE - INFORMATION POUR LE PRATICIEN. La réalité sur ce matériau - questions pratiques et leurs réponses FRANÇAIS

LA ZIRCONE - INFORMATION POUR LE PRATICIEN. La réalité sur ce matériau - questions pratiques et leurs réponses FRANÇAIS LA ZIRCONE - INFORMATION POUR LE PRATICIEN La réalité sur ce matériau - questions pratiques et leurs réponses FRANÇAIS Zr La zircone et ses possibilités 2 La zircone et ses possibilités Qu est ce que la

Plus en détail

Tous les produits de la gamme SAF offrent des résistances :

Tous les produits de la gamme SAF offrent des résistances : Fiche Technique Strengths Are Flex La gamme SAF est basée sur une technologie et des polymères méthacrylates brevetés. Ces adhésifs de nouvelle génération permettent d adhérer sur de nombreux supports

Plus en détail