PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP"

Transcription

1 6. PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP UN INSTRUMENT DE REALISATION DES DROITS DE L HOMME Voir p87 l ETUDE DE CAS MACEDOINE/HANDICAP INTERNATIONAL - Elaboration de plans d action locaux relatifs au handicap visant à garantir l égalité de traitement et l égalité des chances au niveau local en Macédoine Un plan d action local relatif au handicap décrit les actions à mener afin d améliorer les conditions de vie et l égalité des chances des personnes handicapées. Il peut s étaler sur deux ans et décrire les mesures à adopter chaque année, par exemple. Dans l idéal, il correspond à la durée du mandat de l autorité concernée. Cette planification systématique permet de renforcer progressivement le respect des droits fondamentaux des personnes handicapées. Les caractéristiques ci-dessous peuvent être utiles dans le cadre de l élaboration d un plan d action local relatif au handicap. 6.1 Caractéristiques essentielles d un plan d action local relatif au handicap Ce plan doit être un instrument de changement. Ce plan doit être un instrument de promotion des droits fondamentaux des personnes handicapées. Il doit prendre en compte et respecter les droits de l Homme énoncés dans la CIDPH et dans les Règles Standard pour l égalisation des chances des personnes handicapées. Il doit être élaboré en étroite collaboration entre les différents intervenants locaux (représentants des autorités locales, prestataires de services issus du secteur public, privé ou à but non lucratif, structures éducatives, agences pour l emploi, représentants des organisations locales de personnes handicapées ou des différents groupes de personnes handicapées, etc.). Il doit accorder une attention particulière à la situation des femmes et des enfants, qui sont souvent victimes d une double discrimination fondée sur leur condition et sur leur handicap. Il doit définir des objectifs clairs à long terme, correspondant par exemple aux phrases d introduction des différentes Règles Standard pour l égalisation des chances des personnes handicapées ou aux descriptions des différents articles de la CIDPH. 67

2 6 PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP Il doit décrire les mesures concrètes permettant d aboutir aux résultats attendus : Les mesures à adopter ; Le calendrier à respecter ; Les agences, institutions ou personnes responsables de la mise en œuvre des mesures et du respect des droits énoncés ; Le mode de financement sélectionné Il doit décrire la fréquence et les modalités de suivi et de révision. 6.2 Méthodologie concernant l élaboration d un plan d action local relatif au handicap Importance du plan d action local relatif au handicap Pour permettre l élaboration d un plan d action local relatif au handicap, il est important de disposer de solides arguments concernant la nécessité d un tel plan et ses modalités de mise en œuvre. Voici quelques exemples : Une approche fondée sur les droits de l Homme (tous les individus sont égaux). Une description de la situation des personnes handicapées vivant dans la région concernée, en soulignant qu elles sont victimes de discrimination et d exclusion et qu un changement est possible et nécessaire. Les Règles Standard pour l égalisation des chances des personnes handicapées et les différentes conventions des Nations Unies qui imposent aux Etats de respecter les droits de l Homme. L intérêt d un plan d action local relatif au handicap en terme de planification systématique. Le fait qu une planification systématique permettrait d éliminer les obstacles qui empêchent les personnes handicapées de bénéficier de leurs droits fondamentaux. Le fait qu un plan d action local relatif au handicap permettrait de promouvoir le développement inclusif et aurait un impact positif sur les autres groupes exclus de la communauté en favorisant le respect de la diversité, la non-discrimination, la réduction de la pauvreté et le respect des doits de l Homme. 68

3 PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP 6 Rôle des personnes handicapées et de leurs organisations Un plan d action local relatif au handicap est élaboré afin d améliorer la participation des personnes handicapées à la vie de la communauté. Il est évident que les personnes handicapées sont les mieux placées pour définir les actions à mener afin de bénéficier de conditions de vie comparables à celles des autres citoyens. Les personnes handicapées doivent donc être présentes tout au long du processus de planification et d élaboration d un plan d action local relatif au handicap. Pour ce faire, elles peuvent être représentées par des organisations locales Senegal N. Moindrot / Handicap International ou, à défaut, par des groupes de personnes handicapées. Il est important de garantir la représentation des différents groupes de personnes handicapées vivant dans la région étudiée. Ceci permet de définir conjointement les actions à mener afin de garantir le respect des droits fondamentaux des personnes handicapées. En outre, la participation d autres groupes de défense des droits de l Homme ou d organisations de personnes âgées peut enrichir et renforcer le processus d élaboration d un plan d action local relatif au handicap. Résumé du processus d élaboration du plan d action local relatif au handicap Le processus d élaboration d un plan d action local relatif au handicap varie naturellement en fonction des conditions préalables réunies dans chaque communauté. Les étapes ci-dessous peuvent cependant être utiles lors de la planification d une intervention visant à garantir le respect des droits fondamentaux des personnes handicapées Mise en place d un groupe de travail (représentants des OPH ou des différents groupes de personnes handicapées, représentants des autorités locales ou des conseils municipaux, prestataires de services issus du secteur public ou privé, organisations de femmes, groupes de défense des droits de l Homme, responsables locaux, organisations spécialisées dans le développement inclusif, etc.) ; Sensibilisation des membres du groupe de travail à la question du handicap ; Identification des principaux obstacles à la participation des personnes handicapées, du point de vue des droits de l Homme ; Inventaire des principaux besoins des personnes handicapées en matière de services et services de soutien, du point de vue des droits de l Homme ; Analyse des résultats de cette évaluation, afin de définir les mesures à adopter et les domaines d intervention prioritaires, en partenariat avec les OPH ; Discussion de la nécessité d un plan d action local relatif au handicap avec les décideurs locaux ; Elaboration d un plan d action local relatif au handicap ; Définition du processus de suivi, des modalités d évaluation et des intervenants concernés. 69

4 6 PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP Processus détaillé Le processus d élaboration d un plan d action local relatif au handicap peut être lancé par différents intervenants, notamment les groupes de personnes handicapées et/ ou leurs organisations, les représentants des collectivités et autorités locales ou les prestataires de services. 1. Mise en place d un groupe de travail Lors d une réunion publique avec les personnes handicapées, leurs organisations et les représentants des différents intervenants : Evaluation de la situation des personnes handicapées dans la zone géographique, politique ou autre concernée par le plan ; dentification des besoins des personnes handicapées en matière de services élémentaires, de soutien et d accessibilité ; Inventaire des droits et besoins les plus élémentaires des personnes handicapées et définition d objectifs clairs ; Rôle et importance d un plan d action local relatif au handicap ; Evaluation de la nécessité d un tel plan ; Mise en place d un groupe de travail comprenant des personnes handicapées. 2. Réflexion du groupe de travail Les membres du groupe de travail devront certainement être formés dans certains domaines pour pouvoir rédiger correctement le plan d action local relatif au handicap. Les principaux thèmes sont les suivants : Compréhension de la CIDPH et des Règles pour l égalisation des chances des personnes handicapées, qui sont à l origine de l approche du handicap basée sur les droits ; Accessibilité et conception universelle ; Procédure d élaboration d un plan d action local relatif au handicap ; Connaissance des autres documents relatifs aux droits de l Homme ; Evaluation du handicap ; Budget et finances au niveau local. Il faut vérifier si le pays a ratifié la Convention relative aux droits de l Homme. Dans le cas contraire, même si la Convention a été signée par le gouvernement, elle n a pas force d obligation dans la législation nationale. 70

5 PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP 6 Programme de formation pour un groupe de travail chargé de l élaboration d un plan d action local relatif au handicap Encadré 9 Cet encadré présente le programme de formation destiné aux groupes de travail chargés de l élaboration de plans d action locaux relatifs au handicap dans quatre communes de Macédoine. Pour plus d informations sur ce projet soutenu par HI, consultez l étude de cas mentionnée au début de ce chapitre. Module 1 : égalisation des chances et lutte contre la discrimination Droits de l Homme ; Egalisation des chances des personnes handicapées ; Lutte contre la discrimination ; Rôle des OPH dans la mise en œuvre des législations antidiscriminatoires Module 2 : intégration du handicap dans les politiques locales Intégration du handicap dans les politiques locales ; Plans d action locaux relatifs au handicap (caractéristiques et conditions préalables) ; Eléments de sensibilisation ; Mise en place de partenariats ; Communication efficace entre les différents partenaires. Module 3 : évaluation du handicap au niveau local Structure d un plan d action local relatif au handicap ; Inventaire du handicap ; Sensibilisation - Voies de communication ; Capacités élémentaires de présentation et d animation de réunions. Module 4 : élaboration d un plan d action local relatif au handicap Elaboration du plan d action local relatif au handicap ; Techniques de hiérarchisation des priorités. Module 5 : aspects financiers d un plan d action local relatif au handicap Mise en œuvre du plan d action local relatif au handicap ; Suivi et évaluation du plan d action local relatif au handicap. 71

6 6 PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP 3. Evaluation du niveau de participation et de respect des droits des personnes handicapées dans la région étudiée Le groupe de travail peut réaliser une évaluation de la situation des personnes handicapées vivant dans la région étudiée. Le chapitre 7 présente des exemples de questions pouvant être utilisées au cours de cette évaluation. Le questionnaire proposé est basé sur les principaux articles de la CIDPH et des Règles Standard de l ONU relatifs au développement local. Il peut naturellement être complété par d autres questions, en fonction du contexte national et/ou local. L inventaire initial peut se concentrer sur quelques domaines précis, par exemple les conditions préalables à la participation dans l égalité des Règles Standard pour l égalisation des chances des personnes handicapées : Règle 1 Sensibilisation Règle 2 Soins de santé Règle 3 Réadaptation Règle 4 Services d appui Il peut ensuite être complété par d autres domaines importants au niveau local (accès à l environnement physique, à l information et à la communication, à l éducation, à l emploi, etc.). Une fois terminé, l inventaire doit permettre d évaluer le degré de respect des droits énoncés dans la CIDPH et dans les Règles Standard. 4. Evaluation des services généraux et services de soutien existants, de leur accessibilité et de leur qualité Un second inventaire peut être réalisé afin d évaluer les services généraux et les services de soutien existants ainsi que leur niveau d accessibilité pour les personnes handicapées. Les organisations ou groupes de personnes handicapées présents dans la région étudiée doivent être conviés à participer. L évaluation du groupe de travail peut être basée sur certains articles de la CIDPH et des Règles Standard pour l égalisation des chances des personnes handicapées: Testing accessibility in Vietnam H. Vautier pour Handicap International Quels sont les services existants (pour les personnes à mobilité réduite, personnes sourdes ou personnes handicapées visuelles, par exemple) au titre de l article 19 (Autonomie de vie et inclusion dans la société), de l article 24 (Education) ou de l article 25 (Santé)? Ces services sont-ils accessibles? Leur qualité est-elle suffisante du point de vue des personnes handicapées? Etc. 72

7 PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP 6 5. Analyse des résultats des deux évaluations Il convient d analyser les résultats des deux évaluations afin d identifier les domaines à améliorer. Les mesures à adopter peuvent être réparties en deux listes : 1. Une liste de mesures faciles à mettre en œuvre et peu coûteuses, en vue d une action visible et immédiate. Essayer de définir des projets à impact rapide. 2. Une liste de mesures à plus long terme et plus coûteuses, en vue d une mise en œuvre progressive si nécessaire. Elaborer un plan d action étape par étape. 6. Présentation des résultats aux décideurs locaux Le groupe de travail doit présenter ses résultats à l ensemble des décideurs et intervenants locaux. La participation des collectivités locales tout au long du processus et leur représentation au sein du groupe de travail facilitent la compréhension des conseils municipaux. Lors de cette réunion, le groupe de travail peut : souligner l importance d un plan d action local relatif au handicap ; présenter les résultats des deux évaluations et les listes de mesures à adopter ; proposer l élaboration d un plan d action local relatif au handicap basé sur les résultats des deux évaluations ; évoquer les modalités d élaboration de ce plan. Le manque d argent est un argument courant pour refuser l élaboration d un plan. Dans ce cas, le groupe de travail peut se focaliser sur la première liste, qui comprend des mesures faciles à mettre en œuvre et peu coûteuses. La mise en œuvre de ce type de mesures prouvera aux décideurs que leurs efforts ont un impact positif sur la situation des personnes handicapées dans un laps de temps raisonnable. Ceci permettra également d encourager le groupe de travail et les personnes handicapées vivant dans la région. Les mesures de la seconde liste peuvent être utilisées pour la planification à long terme et réparties sur plusieurs années. 7. Elaboration d un plan d action local relatif au handicap Objectifs du plan d action local relatif au handicap Le plan peut définir deux types d objectifs : Des objectifs à long terme visant à garantir le respect des droits de l Homme ; Des objectifs à court terme détaillant les mesures à adopter sur une année. Il doit définir des objectifs concrets (voir ci-dessous). Objectifs à court terme : coordination entre les urbanistes, les architectes, les constructeurs et les OPH, afin de garantir l accessibilité des nouveaux bâtiments ; prestation de services d interprétariat en langue des signes par les autorités locales. 73

8 6 PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP Objectifs à long terme : mesures visant à garantir l égalité des chances des enfants handicapés dans les établissements scolaires locaux (formation des enseignants, recrutement d enseignants spécialisés, accessibilité physique, plans individuels, etc.) ; réduction de X% du taux de chômage des personnes handicapées sur une période de cinq ans. Mesures incluses dans le plan d action local relatif au handicap Le plan peut s étaler sur plusieurs années. Il doit décrire les mesures concrètes à adopter chaque année pour aboutir aux résultats attendus. Il doit définir des objectifs concrets, notamment : les mesures à adopter ; le calendrier à respecter ; les intervenants responsables de la mise en œuvre de chaque mesure ; le mode de financement sélectionné ; les indicateurs révélateurs de la mise en œuvre adéquate des mesures, etc. Suivi et révision du plan d action local relatif au handicap Le plan d action local relatif au handicap doit être révisé régulièrement, en fonction de sa durée. Il doit donc décrire la fréquence et les modalités de révision. Il en va de même pour le suivi de l application du plan. Un petit groupe de travail peut être chargé d en rendre compte aux autorités locales. Regroupant des représentants des autorités locales (porteuses de la responsabilité) et des OPH (titulaires des droits), il devra rendre ses résultats publics et accessibles à l ensemble de la communauté. Structure du plan d action local relatif au handicap Le plan d action local relatif au handicap peut être structuré de différentes manières, en fonction des besoins locaux, des intervenants concernés, des décideurs représentés, des ressources disponibles et d autres conditions préalables. 8. Définition du processus de suivi, des modalités d évaluation et des intervenants concernés. Adoption formelle du plan d action local relatif au handicap Les différents intervenants doivent convenir du contenu du plan pour permettre son application. Chaque intervenant et/ou agence responsable doit donc signer un accord écrit. Le plan d action local relatif au handicap doit être signé et adopté par le principal organe décisionnaire des autorités locales, afin de s appliquer à l ensemble des activités dont elles sont responsables. 74

9 PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP 6 Tableau d application extrait du plan d action local relatif au handicap de la commune de Vélès, en Macédoine Encadré 10 Objectif Action Période Responsable Indicateur Utilisation de supports alternatifs (audio, gros caractères, etc.) Commune de Vélès Nombre de bénéficiaires Nombre d informations demandées Ressources nécessaires Ressources humaines et matérielles fournies par la commune de Vélès Mise en place d outils de communication et d information accessibles aux personnes handicapées Ouverture d un bureau d information destiné aux personnes handicapées au sein de la commune Janvier mai 2008 Commune de Vélès Nombre de bénéficiaires Ouverture d un bureau d information Ressources humaines et matérielles fournies par la commune de Vélès Renforcement de l accessibilité du site Internet de la commune Janvier avril 2008 Commune de Vélès et association Open the Windows Accessibilité du site Internet de la commune Nombre de visiteurs Ressources humaines et matérielles fournies par la commune de Vélès 75

Convention de l'onu de 2006

Convention de l'onu de 2006 Convention de l'onu de 2006 05 mai 2016 Zone juridique Europe Secteur juridique Culturel Emploi / Formation Social / santé / handicap Accéder au texte intégral de la Convention de l ONU en cliquant sur

Plus en détail

Plan d accessibilité du gouvernement du Manitoba

Plan d accessibilité du gouvernement du Manitoba Plan d accessibilité du gouvernement du Manitoba 2016-2018 Ce document est offert dans d autres formats sur demande. Plan d accessibilité du gouvernement du Manitoba 2016-2018 Partie 1 : Rapport de base

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/497 (Part II))]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/497 (Part II))] Nations Unies A/RES/58/132 Assemblée générale Distr. générale 19 janvier 2004 Cinquante-huitième session Point 106 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur le rapport de la Troisième

Plus en détail

L inclusion des personnes handicapées

L inclusion des personnes handicapées L inclusion des personnes handicapées La stratégie de l Europe en matière d égalité des chances Commission européenne À droits égaux, chances égales La valeur ajoutée européenne L Année européenne des

Plus en détail

Document d information La 48 ème Conférence internationale de l éducation : accent mis sur la région arabe

Document d information La 48 ème Conférence internationale de l éducation : accent mis sur la région arabe Atelier de renforcement des capacités en matière d éducation pour l inclusion et de curricula inclusifs Commission nationale du Maroc pour l UNESCO, Centre UNESCO-San Sébastian et BIE-UNESCO Rabat, Maroc,

Plus en détail

DÉCLARATION FINALE Québec, le 21 septembre 1997

DÉCLARATION FINALE Québec, le 21 septembre 1997 DÉCLARATION FINALE Québec, le 21 septembre 1997 Réunis à Québec du 18 au 22 septembre 1997, à l occasion de la Conférence parlementaire des Amériques, nous, parlementaires des Amériques, Considérant que

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.265/2004/1

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.265/2004/1 Nations Unies A/AC.265/2004/1 Assemblée générale Distr. générale 10 mars 2004 Français Original: russe Comité spécial chargé d élaborer une convention internationale globale et intégrée pour la protection

Plus en détail

37 C/COM.CI/DR.2 9 novembre 2013 Original anglais. Commission CI. Point 5.18 de l ordre du jour PROJET DE RÉSOLUTION. présenté par l ALLEMAGNE

37 C/COM.CI/DR.2 9 novembre 2013 Original anglais. Commission CI. Point 5.18 de l ordre du jour PROJET DE RÉSOLUTION. présenté par l ALLEMAGNE 37 e session, Paris 2013 ci Commission CI 37 C/COM.CI/DR.2 9 novembre 2013 Original anglais Point 5.18 de l ordre du jour PROJET DE RÉSOLUTION présenté par l ALLEMAGNE «Manifeste de la Fédération internationale

Plus en détail

Déclaration mondiale de IULA sur les Femmes dans le Gouvernement Local

Déclaration mondiale de IULA sur les Femmes dans le Gouvernement Local Copyright IULA 1998 Déclaration mondiale de IULA sur les Femmes dans le Gouvernement Local Préambule 1. Le Comité exécutif mondial de l'union Internationale des Villes et Pouvoirs Locaux (IULA), l'association

Plus en détail

Se reporter au Guide de l utilisateur pour la façon de remplir ce formulaire

Se reporter au Guide de l utilisateur pour la façon de remplir ce formulaire Indicateurs de performance relatifs à l égalité des sexes et à l autonomisation des femmes à l intention des UNCT (Equipe de pays du système des Nations Unies) Se reporter au Guide de l utilisateur pour

Plus en détail

Une Charte pour Genève

Une Charte pour Genève Une Charte pour Genève Une Charte pour reconnaître les valeurs communes que nous partageons, pour faciliter le développement harmonieux de notre canton. Une Charte établit, dans une approche novatrice

Plus en détail

CONVENTION DES NATIONS UNIES

CONVENTION DES NATIONS UNIES CONVENTION DES NATIONS UNIES La Convention relative aux droits des personnes handicapées a été adoptée le 13 décembre 2006 au Siège de l Organisation des Nations Unies à New York et a été ouverte à la

Plus en détail

Ébauche pour consultation

Ébauche pour consultation L Alliance ODD 8.7 Conjuguer les efforts au niveau mondial afin d éradiquer le travail des enfants et le travail forcé, l esclavage moderne et la traite des êtres humains Ébauche pour consultation En septembre

Plus en détail

Lieu Date de début de la mission Langues requises Nombre de jours Durée de contrat

Lieu Date de début de la mission Langues requises Nombre de jours Durée de contrat Termes de référence pour le recrutement de deux (02) experts formateurs nationaux Organisation d une session de formation sur la programmation et la planification stratégique selon la Gestion axée sur

Plus en détail

Conseil des droits de l homme. Le logement convenable en tant qu élément du droit à un niveau de vie suffisant

Conseil des droits de l homme. Le logement convenable en tant qu élément du droit à un niveau de vie suffisant Conseil des droits de l homme Résolution 6/27. Le logement convenable en tant qu élément du droit à un niveau de vie suffisant Le Conseil des droits de l homme, Réaffirmant toutes les résolutions antérieures

Plus en détail

Addis Ababa, ETHIOPIA, P. O. Box 3243 Telephone Fax : SA /2/24

Addis Ababa, ETHIOPIA, P. O. Box 3243 Telephone Fax : SA /2/24 AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA, P. O. Box 3243 Telephone 115517 700 Fax : 115517844 www.afica-union.org SA17902 64/2/24 QUESTIONNAIRE D EVALUATION DU PROGRES ACCOMPLI

Plus en détail

Convention sur l élimination de toutes les formes de discrimination à l égard des femmes

Convention sur l élimination de toutes les formes de discrimination à l égard des femmes Nations Unies CEDAW/C/LUX/Q/5 Convention sur l élimination de toutes les formes de discrimination à l égard des femmes Distr. générale 4 septembre 2007 Français Original : anglais Comité pour l élimination

Plus en détail

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana Fahafahana Fandrosoana. Loi n sur les Personnes Handicapées EXPOSE DES MOTIFS

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana Fahafahana Fandrosoana. Loi n sur les Personnes Handicapées EXPOSE DES MOTIFS REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana Fahafahana Fandrosoana Loi n 97-044 sur les Personnes Handicapées EXPOSE DES MOTIFS Dans le but de mieux assurer l intégration sociale, la protection et l épanouissement

Plus en détail

LE FONDS SOCIAL EUROPÉEN

LE FONDS SOCIAL EUROPÉEN LE FONDS SOCIAL EUROPÉEN Q-28f QU EST-CE QUE LE FONDS SOCIAL EUROPÉEN? Le Fonds Social Européen (FSE) est le principal instrument dont dispose l Union Européenne (UE) pour aider les travailleurs et les

Plus en détail

L accessibilité pour tous,

L accessibilité pour tous, L accessibilité pour tous, une priorité pour la Ville de Rennes La Ville de Rennes est engagée de longue date dans une politique en faveur de l accessibilité pour tous, afin de promouvoir la participation

Plus en détail

Dispositifs financiers spécifiques aux personnes handicapées NOTE DE POSITION

Dispositifs financiers spécifiques aux personnes handicapées NOTE DE POSITION Dispositifs financiers spécifiques aux personnes handicapées NOTE DE POSITION JANVIER 2014 1 1. INTRODUCTION Pouvoir faire face aux dépenses de la vie courante (logement, nourriture, vêtements, ), aux

Plus en détail

Refrence : 03/2015/GK/WS. MDICI, Ateliers nationaux, Ateliers régionuax Date de début de la mission 25 juin 2015 Langues requises.

Refrence : 03/2015/GK/WS. MDICI, Ateliers nationaux, Ateliers régionuax Date de début de la mission 25 juin 2015 Langues requises. Termes de référence pour le recrutement d un expert national pour l intégration de la dimension Genre au processus d élaboration du plan de développement de la Tunisie 2016 2020 Refrence : 03/2015/GK/WS

Plus en détail

C. Arnould, C. Barral, E. Bouffioulx, P. Castelein, D. Chiriacescu, A. Cote Paris, 7 décembre 2012

C. Arnould, C. Barral, E. Bouffioulx, P. Castelein, D. Chiriacescu, A. Cote Paris, 7 décembre 2012 CENTRE DE RECHERCHES et D ÉTUDES APPLIQUÉES -HAUTE ECOLE LIBRE DE BRUXELLES ILYA PRIGOGINE Mécanismes d évaluation du handicap Quels enjeux pour l élaboration des politiques sociales aujourd hui, à la

Plus en détail

TOUT LE MONDE À bord : Stratégie manitobaine de réduction de la pauvreté et d inclusion sociale

TOUT LE MONDE À bord : Stratégie manitobaine de réduction de la pauvreté et d inclusion sociale TOUT LE MONDE À bord : Stratégie manitobaine de réduction de la pauvreté et d inclusion sociale................... SÉANCE DE CONSULTATION Courriel : allaboard@gov.mb.ca Aperçu de la présentation Tout le

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans LE PROJET EDUCATIF LOCAL 3-18 ans PROJET EDUCATIF DE LA VILLE Une priorité La réduction des inégalités L étude diagnostique réalisée en 1999/2000 sur les actions éducatives proposées dans les temps péri

Plus en détail

Cadre Programmatique à l intention des intervenants actuels et potentiels en matière de Handicap

Cadre Programmatique à l intention des intervenants actuels et potentiels en matière de Handicap République d Haïti Secrétairerie d Etat à l Intégration des Personnes Handicapées SEIPH Cadre Programmatique à l intention des intervenants actuels et potentiels en matière de Handicap Février 2011 Cadre

Plus en détail

Catalogue de mesures Diversité pour la HES-SO

Catalogue de mesures Diversité pour la HES-SO Catalogue de mesures Diversité pour la HES-SO Propositions d actions concrètes liées aux objectifs contenus dans la politique cadre à l égard de la diversité Précisions Ce document est un document évolutif

Plus en détail

Conseil des droits de l homme. Le droit qu a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible

Conseil des droits de l homme. Le droit qu a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible Conseil des droits de l homme Résolution 6/29. Le droit qu a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible Le Conseil des droits de l homme, Sachant que, pour des millions

Plus en détail

Stratégie pour le logement durable et l aménagement du territoire dans la région de la CEE pour la période

Stratégie pour le logement durable et l aménagement du territoire dans la région de la CEE pour la période COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L'EUROPE DES NATIONS UNIES Stratégie pour le logement durable et l aménagement du territoire dans la région de la CEE pour la période 2014-2020 adoptée lors de la Conférence

Plus en détail

Le cadre conceptuel. Célia Grandhomme, SAP CEFES-ULB et J.-J. Detraux, prof émérite, ULB

Le cadre conceptuel. Célia Grandhomme, SAP CEFES-ULB et J.-J. Detraux, prof émérite, ULB Le cadre conceptuel Célia Grandhomme, SAP CEFES-ULB et J.-J. Detraux, prof émérite, ULB Les classifications internationales Pour bien comprendre dans quel cadre nous devons aujourd hui réfléchir l accueil

Plus en détail

L art à part entière Stratégie d accès et d égalité pour l avancement des pratiques des artistes handicapés ou sourds SOMMAIRE

L art à part entière Stratégie d accès et d égalité pour l avancement des pratiques des artistes handicapés ou sourds SOMMAIRE L art à part entière Stratégie d accès et d égalité pour l avancement des pratiques des artistes handicapés ou sourds SOMMAIRE STRATÉGIE Fidèle à son engagement en faveur de l équité, de la diversité et

Plus en détail

Projet de Recommandation sur le socle de protection sociale, 101 e session de la CIT, 2012

Projet de Recommandation sur le socle de protection sociale, 101 e session de la CIT, 2012 Projet de Recommandation sur le socle de protection sociale, 101 e session de la CIT, 2012 Département de la sécurité sociale Bureau international du Travail, Genève Structure de la présentation Premier

Plus en détail

HAUT COMMISSARIAT AUX DROITS DE L HOMME

HAUT COMMISSARIAT AUX DROITS DE L HOMME HAUT COMMISSARIAT AUX DROITS DE L HOMME Conférence internationale du Travail, 101 e session, 2012 Report IV (2B): Socles de protection sociale pour la justice sociale et une mondialisation équitable Promotion

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES RECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR

TERMES DE REFERENCES RECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR République Togolaise Travail-Liberté-Patrie TERMES DE REFERENCES RECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR LA FORMATION DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE (OSC) SUR LES STRATEGIES DE PLAIDOYER POUR LA MISE

Plus en détail

7ème CONGRÈS INTERNATIONAL DE LA FATO YAMOUSSOUKRO (RCI), du 30 septembre au 5 octobre

7ème CONGRÈS INTERNATIONAL DE LA FATO YAMOUSSOUKRO (RCI), du 30 septembre au 5 octobre Par Mr Oumar DIOP dit El Hadj Coordonnateur de HANDICAP FORMEDUC / CRPH (Centre de Ressources pour la Promotion des Droits des Personnes Handicapées) Coordonnateur de la Plateforme DESC au Sénégal 7ème

Plus en détail

LC Le financement du fonds est assuré par une dotation budgétaire figurant au budget annuel de fonctionnement. 2

LC Le financement du fonds est assuré par une dotation budgétaire figurant au budget annuel de fonctionnement. 2 Règlement d application du Fonds chômage principalement de longue durée LC Adopté par le Conseil administratif le septembre 008 Avec les dernières modifications intervenues au 6 juin 0 Entrée en vigueur

Plus en détail

Rapport de la réunion conjointe des Conseils d administration du. PNUD/FNUAP/UNOPS, de l UNICEF, d ONU Femmes et du PAM

Rapport de la réunion conjointe des Conseils d administration du. PNUD/FNUAP/UNOPS, de l UNICEF, d ONU Femmes et du PAM Rapport de la réunion conjointe des Conseils d administration du PNUD/FNUAP/UNOPS, de l UNICEF, d ONU Femmes et du PAM le 2 février 2015 1. Tirer ensemble des leçons pour renforcer l innovation et mieux

Plus en détail

MANIFESTE DE L ASSOCIATION INTERNATIONALE DES ASSOCIATIONS DE BIBLIOTHÉCAIRES ET DES BIBLIOTHÈQUES (IFLA) POUR LES BIBLIOTHÈQUES NUMÉRIQUES

MANIFESTE DE L ASSOCIATION INTERNATIONALE DES ASSOCIATIONS DE BIBLIOTHÉCAIRES ET DES BIBLIOTHÈQUES (IFLA) POUR LES BIBLIOTHÈQUES NUMÉRIQUES 36 C 36 C/20 6 octobre 2011 Original anglais Point 5.15 de l ordre du jour provisoire MANIFESTE DE L ASSOCIATION INTERNATIONALE DES ASSOCIATIONS DE BIBLIOTHÉCAIRES ET DES BIBLIOTHÈQUES (IFLA) POUR LES

Plus en détail

Journée de présentation du 27 janvier Atelier thématique : «Principes horizontaux» (45 mn) Volet déconcentré en Ile-de-France

Journée de présentation du 27 janvier Atelier thématique : «Principes horizontaux» (45 mn) Volet déconcentré en Ile-de-France Journée de présentation du 27 janvier 2016 Atelier thématique : «Principes horizontaux» (45 mn) Volet déconcentré en Ile-de-France Sommaire 1. Introduction 2. Rappel des 3 principes horizontaux 3. Méthodologie

Plus en détail

Appel à consultation Elaboration d un plan de formation pour le renforcement des capacités de la Direction de la Femme

Appel à consultation Elaboration d un plan de formation pour le renforcement des capacités de la Direction de la Femme 1 PROGRAMME PROMOUVOIR ET RENFORCER L INSTITUTIONNALISATION DE L EQUITE ET DE L EGALITE DE GENRE DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES Appel à consultation Elaboration d un plan de formation pour le renforcement

Plus en détail

Modèle de description de poste

Modèle de description de poste PARTENARIAT ET RENFORCEMENT DES CAPACITÉS Modèle de description de poste DIRECTEUR DE PARTENARIAT ET DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS MODÈLE CONÇU POUR DES POSTES DANS DES ORGANISATIONS DIRECTIVES ÉLÉMENTS

Plus en détail

PLAN D ACTION EN ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI DE LA. La Ville de Montréal. c est tout un monde VILLE DE MONTRÉAL INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION EN ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI DE LA. La Ville de Montréal. c est tout un monde VILLE DE MONTRÉAL INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES Service du capital humain PLAN D ACTION EN ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI DE LA VILLE DE MONTRÉAL INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES La Ville de Montréal c est tout un monde Recherche de talents et diversité

Plus en détail

Appel à projet PLIE de Saint-Etienne Métropole. Dispositif Loire Objectif. Insertion et Retour à l Emploi

Appel à projet PLIE de Saint-Etienne Métropole. Dispositif Loire Objectif. Insertion et Retour à l Emploi Appel à projet 2015 PLIE de Saint-Etienne Métropole Dispositif Loire Objectif Insertion et Retour à l Emploi Date limite de dépôt des dossiers de candidatures 27 mars 2015 1 PREAMBULE Les Plans Locaux

Plus en détail

Arc Latin Gouvernements Locaux Intermédiaires. Déclaration Politique

Arc Latin Gouvernements Locaux Intermédiaires. Déclaration Politique Arc Latin Gouvernements Locaux Intermédiaires Déclaration Politique Arc Latin www.arcolatino.org - mail: secretariat@arcolatino.org - tel: 0034 934022677 Twitter @arcolatino DÉCLARATION POLITIQUE DE L

Plus en détail

Considérations pour inclure les enfants handicapés dans l intervention et le redressement rapide

Considérations pour inclure les enfants handicapés dans l intervention et le redressement rapide Intervention et Cette liste de vérification, dressée à partir des actions de programme définies dans le document Inclure les enfants handicapés dans l action humanitaire : orientation générale, permet

Plus en détail

SOUS-SECTEUR DE L ALIMENTATION EN EAU ET DE L ASSAINISSEMENT

SOUS-SECTEUR DE L ALIMENTATION EN EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RÉPUBLIQUE DU RWANDA SOUS-SECTEUR DE L ALIMENTATION EN EAU ET DE L ASSAINISSEMENT Déclaration d engagements pour la Réunion de haut niveau Kigali, avril 2012 Préambule Depuis la fin de la guerre civile

Plus en détail

DECLARATION SOLENNELLE SUR L EGALITE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES EN AFRIQUE

DECLARATION SOLENNELLE SUR L EGALITE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES EN AFRIQUE CONFERENCE DE L UNION AFRICAINE Troisième session ordinaire 6 8 juillet 2004 Addis-Abeba (ETHIOPIE) Assembly/AU/Decl.12(III) DECLARATION SOLENNELLE SUR L EGALITE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES EN AFRIQUE

Plus en détail

APPEL A PROJET JEUNES 2017

APPEL A PROJET JEUNES 2017 APPEL A PROJET JEUNES 2017 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS 2017 CAF DE L OISE 1 LE CONTEXTE ET LA DEMARCHE La branche Famille a décliné ses orientations en faveur de la jeunesse, il s agit de :

Plus en détail

Conseil des droits de l homme. Prise en compte des droits fondamentaux des femmes dans tous les organismes du système des Nations Unies

Conseil des droits de l homme. Prise en compte des droits fondamentaux des femmes dans tous les organismes du système des Nations Unies Conseil des droits de l homme Résolution 6/30. Prise en compte des droits fondamentaux des femmes dans tous les organismes du système des Nations Unies Le Conseil des droits de l homme, Réaffirmant l égalité

Plus en détail

Projet «Soutien aux initiatives citoyennes visant la promotion et la défense des droits humains au Tchad»

Projet «Soutien aux initiatives citoyennes visant la promotion et la défense des droits humains au Tchad» Projet «Soutien aux initiatives citoyennes visant la promotion et la défense des droits humains au Tchad» ASF RECHERCHE 1 EXPERT(E) NATIONAL/REGIONAL(E) Pour assurer la facilitation d un atelier d échange/formation

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DFCDA P1 CA 456.15 2010 09 28 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DU CÉGEP DE L OUTAOUAIS Notes chronologiques : Adoptée le 28 septembre 2010. TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Commune de Safi (Région de Marrakech-Safi)

Commune de Safi (Région de Marrakech-Safi) TERMES DES REFERENCES Mise en place de mécanismes de participation citoyenne dans l élaboration du Programme d Action Communal (PAC) 2016-2021 Commune de Safi (Région de Marrakech-Safi) Mai 2016 RAPPEL

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE LA RECHERCHE Cote : DG 2014-01 APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration le 27 octobre 2015 EN VIGUEUR LE : 27 OCTOBRE 2015

Plus en détail

Etude qualitative pour l élaboration d un référentiel de compétences des organisations de jeunesse au Maroc

Etude qualitative pour l élaboration d un référentiel de compétences des organisations de jeunesse au Maroc Etude qualitative pour l élaboration d un référentiel de compétences des organisations de jeunesse au Maroc FICHES DU REFERENTIEL DE COMPETENCES AVEC INDICATEURS (Document de travail interne à l UNESCO

Plus en détail

CHARTE ville handicap

CHARTE ville handicap CHARTE ville handicap 2015 Préambule : «S engager pour une ville inclusive» En 2011, la première Charte Ville Handicaps, était élaborée et signée dans le prolongement du schéma directeur adopté par la

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social E/ECA/ARFSD/3/WG/INF/1 Distr. générale 5 mai 2017 Français Original : anglais Forum régional africain pour le développement durable : Atelier préparatoire et

Plus en détail

Modèle de description de poste

Modèle de description de poste PARTENARIAT ET RENFORCEMENT DES CAPACITÉS Modèle de description de poste DIRECTEUR DE PARTENARIAT ET DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS CHEZ CRS MODÈLE CONÇU SPÉCIFIQUEMENT POUR DES POSTES CHEZ CRS DIRECTIVES

Plus en détail

SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ. Point 13.5 de l ordre du jour 27 mai Handicap

SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ. Point 13.5 de l ordre du jour 27 mai Handicap SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ WHA66.9 Point 13.5 de l ordre du jour 27 mai 2013 Handicap La Soixante-Sixième Assemblée mondiale de la Santé, Ayant examiné le rapport sur le handicap ;

Plus en détail

Handicap International Information fédérale Fiche pays Indonésie FR

Handicap International Information fédérale Fiche pays Indonésie FR INDONESIE 2016 MANDAT Le programme de Handicap International en Indonésie vise à faciliter l accès des personnes handicapées et des personnes vulnérables aux services publics (tels que l école, les centres

Plus en détail

Appel à projets «Accessibilité de l information publique aux personnes en situation de handicap mental»

Appel à projets «Accessibilité de l information publique aux personnes en situation de handicap mental» Appel à projets «Accessibilité de l information publique aux personnes en situation de handicap mental» 1 Contexte La Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie (CNSA) est une caisse créée par la

Plus en détail

CHARTE POUR L ACCUEIL DES PERSONNES HANDICAPEES EN FORMATION

CHARTE POUR L ACCUEIL DES PERSONNES HANDICAPEES EN FORMATION CHARTE POUR L ACCUEIL DES PERSONNES HANDICAPEES EN FORMATION 1) Contexte et principes 2) Engagements de l organisme de formation 3) Missions de la Personne Ressource 4) Engagements de la Région et de l

Plus en détail

Charte éthique en matière d adoption

Charte éthique en matière d adoption Charte éthique en matière d adoption Par cette charte, les autorités, services, organismes et professionnels intervenant dans le processus d adoption, s engagent au respect de valeurs, de critères et de

Plus en détail

Politique institutionnelle sur la sécurité et la santé psychologique et physique

Politique institutionnelle sur la sécurité et la santé psychologique et physique Politique institutionnelle sur la sécurité et la santé psychologique et physique Adoptée au Conseil d administration du 1 er octobre 2012 TABLE DES MATIÈRES 1. Le préambule 2 2. Les objectifs 2 3. Le champ

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES Pour un accès des personnes handicapées mentales à la Cité

ÉLECTIONS MUNICIPALES Pour un accès des personnes handicapées mentales à la Cité ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 Pour un accès des personnes handicapées mentales à la Cité L Urapei Alsace, membre de l Unapei, propose aux candidats aux élections municipales 2014 un programme de revendications

Plus en détail

CADRE D INTERVENTION REGIONAL POUR L ELABORATION D AGENDAS 21 LOCAUX Mai 2012

CADRE D INTERVENTION REGIONAL POUR L ELABORATION D AGENDAS 21 LOCAUX Mai 2012 1 CADRE D INTERVENTION REGIONAL POUR L ELABORATION D AGENDAS 21 LOCAUX Mai 2012 ARTICLE 1 : Présentation La Région Centre a adopté, en décembre 2003, une charte régionale de développement durable. Cet

Plus en détail

ADOPTION : C.A février 1996

ADOPTION : C.A février 1996 POLITIQUE POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DATE : 25 janvier 2017 SECTION : Politique NUMÉRO : P301 RESPONSABLE : Direction des ressources humaines ADOPTION : C.A. 294-5.3 13 février 1996 MODIFICATIONS

Plus en détail

EdData II Données sur l éducation pour la prise de décisions Données pour programmes éducatifs en Asie et au Moyen-Orient (DEP/AME), tâche numéro 15

EdData II Données sur l éducation pour la prise de décisions Données pour programmes éducatifs en Asie et au Moyen-Orient (DEP/AME), tâche numéro 15 EdData II Données sur l éducation pour la prise de décisions Données pour programmes éducatifs en Asie et au Moyen-Orient (DEP/AME), tâche numéro 15 Analyse de la situation et évaluation des besoin en

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. P a g e 1. Région Souss-Massa-Draa, Maroc

TERMES DE REFERENCE. P a g e 1. Région Souss-Massa-Draa, Maroc P a g e 1 TERMES DE REFERENCE Etude régionale sur les caractéristiques du parcours de la prise en charge des enfants, privés de familles, en situation de handicap, et en institution dans la région de Souss-Massa-Draa,

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.1/2012/7 Distr. générale 28 juin 2012 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Groupe de travail

Plus en détail

Charte du Conseil de l Europe sur l éducation à la citoyenneté démocratique et l éducation aux droits de l homme

Charte du Conseil de l Europe sur l éducation à la citoyenneté démocratique et l éducation aux droits de l homme Peti Wiskemann Direction de l éducation et des langues Conseil de l Europe F-67075 Strasbourg Cedex Tel. : +33 (0)3 88 41 35 29 Fax : +33 (0) 3 88 41 27 88 Internet : http://www.coe.int/edc Charte du Conseil

Plus en détail

Hôtel Jardins Savana, Dakar Août 2012

Hôtel Jardins Savana, Dakar Août 2012 4 ème Séminaire de formation «Mesures pour la promotion d un système transnational de protection sociale des migrants travailleurs et de leurs familles» Hôtel Jardins Savana, Dakar 27-29 Août 2012 Note

Plus en détail

Le Grand Conseil du canton de Fribourg

Le Grand Conseil du canton de Fribourg 85.5 Loi du mai 006 sur l enfance et la jeunesse (LEJ) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu les articles 4 et 6 de la Constitution du canton de Fribourg du 6 mai 004 ; Vu la loi du novembre 9 d application

Plus en détail

Projet «Soutien aux initiatives citoyennes visant la promotion et la défense des droits humains au Tchad» ASF RECHERCHE 1 EXPERT (E) NATIONAL(E)

Projet «Soutien aux initiatives citoyennes visant la promotion et la défense des droits humains au Tchad» ASF RECHERCHE 1 EXPERT (E) NATIONAL(E) Projet «Soutien aux initiatives citoyennes visant la promotion et la défense des droits humains au Tchad» ASF RECHERCHE 1 EXPERT (E) NATIONAL(E) Pour assurer la facilitation d ateliers d échanges/formations

Plus en détail

Financement de projets locaux

Financement de projets locaux Financement de projets locaux Guide de renseignements généraux PREMIER APPEL DE PROJETS Date limite de dépôt d un projet au CREVALE : 10 janvier 2017 à 9 h Les projets doivent être déposés à l adresse

Plus en détail

NOTICE DE SELECTION DE CONSULTANTS INDIVIDUELS

NOTICE DE SELECTION DE CONSULTANTS INDIVIDUELS NOTICE DE SELECTION DE CONSULTANTS INDIVIDUELS Ref. Dossier: RFQ consultant élaboration d un manuel des procédures administrative, comptable et financière Date: 25/09/2016 Pays: MALI Description de la

Plus en détail

LA DÉCLARATION DE BRIGHTON SUR LES FEMMES ET LE SPORT Les femmes, le sport et le défi du changement

LA DÉCLARATION DE BRIGHTON SUR LES FEMMES ET LE SPORT Les femmes, le sport et le défi du changement LA DÉCLARATION DE BRIGHTON SUR LES FEMMES ET LE SPORT Les femmes, le sport et le défi du changement La première conférence internationale sur les femmes et le sport, à laquelle on participé des décisionnaires

Plus en détail

Tunisie Type de contrat : Lieu : Consultation nationale (SSA) Langues : Arabe Nombre de jours travaillés : 37

Tunisie Type de contrat : Lieu : Consultation nationale (SSA) Langues : Arabe Nombre de jours travaillés : 37 TERMES DE REFERENCE Appel à consultation pour élaborer un module de formation sur la prise en charge des femmes victimes de violence par les travailleurs sociaux et assurer une formation de formateurs

Plus en détail

ONU ENVIRONNEMENT DESCRIPTION DE POSTE JEUNE EXPERT/E ASSOCIE/E

ONU ENVIRONNEMENT DESCRIPTION DE POSTE JEUNE EXPERT/E ASSOCIE/E ONU ENVIRONNEMENT DESCRIPTION DE POSTE JEUNE EXPERT/E ASSOCIE/E Informations générales Titre du poste Unité Lieu Durée Jeune Expert/e Associé/e sur les questions environnementales Programme de l organisation

Plus en détail

ACHAT DE PRESTATIONS FICHE DE CONSULTATION

ACHAT DE PRESTATIONS FICHE DE CONSULTATION ACHAT DE PRESTATIONS FICHE DE CONSULTATION Objet : MISE EN ŒUVRE D UNE ACTION DE FORMATION «AIDE MENAGERE» POUR LES PARTICIPANTS DU P.L.I.E DES HAUTS DE GARONNE Composition du dossier : 1) La présente

Plus en détail

HANDISTREAMING AU NIVEAU FÉDÉRAL COMMENT APPLIQUER LA CONVENTION DES NATIONS UNIES RELATIVE AUX DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES?

HANDISTREAMING AU NIVEAU FÉDÉRAL COMMENT APPLIQUER LA CONVENTION DES NATIONS UNIES RELATIVE AUX DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES? HANDISTREAMING AU NIVEAU FÉDÉRAL COMMENT APPLIQUER LA CONVENTION DES NATIONS UNIES RELATIVE AUX DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES? Bruxelles, Décembre 2013 Introduction En 2009, la Belgique a ratifié la

Plus en détail

Plan d action du CSEE mis à jour. sur le stress des enseignants au travail

Plan d action du CSEE mis à jour. sur le stress des enseignants au travail Plan d action du CSEE mis à jour sur le stress des enseignants au travail 1 Plan d action du CSEE mis à jour sur le stress des enseignants au travail Ce plan d action était à l origine issu du premier

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE D INTERNATIONALISATION DU COLLÈGE AHUNTSIC (PO-2?) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION Politique d internationalisation du Collège Ahuntsic (PO-2?) Adoptée par le Conseil

Plus en détail

Déclaration de Québec sur l engagement des parlementaires de la Francophonie envers la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la

Déclaration de Québec sur l engagement des parlementaires de la Francophonie envers la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la Déclaration de Québec sur l engagement des parlementaires de la Francophonie envers la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles 3 février

Plus en détail

Une information rédigée en langage «Facile à lire et à comprendre»

Une information rédigée en langage «Facile à lire et à comprendre» L Accessibilité Le «Facile à lire, qu est-ce? C est un langage qui permet : à ceux qui savent lire, de comprendre le texte facilement à ceux qui ne savent pas lire, de comprendre le texte facilement lorsqu

Plus en détail

La priorité : répondre aux besoins

La priorité : répondre aux besoins La priorité : répondre aux besoins Avis présenté par la Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec sur le plan d action de lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale, avec ou

Plus en détail

Conférence de Belgrade Contributions et propositions à soumettre à l APES

Conférence de Belgrade Contributions et propositions à soumettre à l APES Strasbourg, 4 décembre 2009 EPAS (2009) 46 Accord partiel élargi sur le sport (APES) Conférence de Belgrade s et propositions à soumettre à l APES INTRODUCTION La Conférence de Belgrade sur «La lutte contre

Plus en détail

COMMENTAIRES SUR LE PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR LA SOLIDARITÉ ET L INCLUSION SOCIALE

COMMENTAIRES SUR LE PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR LA SOLIDARITÉ ET L INCLUSION SOCIALE Cat. 2.170.4 COMMENTAIRES SUR LE PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR LA SOLIDARITÉ ET L INCLUSION SOCIALE 2010-2015 Daniel Ducharme, Ph.D. (sociologie), chercheur Direction de la recherche, de l éducation-coopération

Plus en détail

L apprentissage : un cycle en quatre phases

L apprentissage : un cycle en quatre phases L apprentissage : un cycle en quatre phases Dynamique imaginatif Formation principalement Situations de travail principalement pratique Analytique 1 ère année 750 H théoriques 210 H entreprise 2 ème année

Plus en détail

JOURNEE INTERNATIONALE DES PERSONNES HANDICAPEES Conférence de presse du 3 décembre 2014 DOSSIER DE PRESSE

JOURNEE INTERNATIONALE DES PERSONNES HANDICAPEES Conférence de presse du 3 décembre 2014 DOSSIER DE PRESSE JOURNEE INTERNATIONALE DES PERSONNES HANDICAPEES Conférence de presse du 3 décembre 2014 DOSSIER DE PRESSE 1 «Les personnes en situation de handicap doivent pouvoir vivre de manière indépendante. Elles

Plus en détail

ASSOCIATION INTERNATIONALE DES JURISTES DEMOCRATES ( AIJD ) *********

ASSOCIATION INTERNATIONALE DES JURISTES DEMOCRATES ( AIJD ) ********* ASSOCIATION INTERNATIONALE DES JURISTES DEMOCRATES ( AIJD ) PREPARATION DU RAPPORT A MI-PARCOURS DE LA DECENNIE INTERNATIONALE DE LA PROMOTION D UNE CULTURE DE LA NON-VIOLENCE ET DE LA PAIX AU PROFIT DES

Plus en détail

Note d orientation. Documentation pour le troisième cycle de l Examen Périodique Universel

Note d orientation. Documentation pour le troisième cycle de l Examen Périodique Universel Rapport national pour le 3 e Cycle de l Examen Périodique Universel Note d orientation Documentation pour le troisième cycle de l Examen Périodique Universel 1. La base, les principes et les objectifs

Plus en détail

MANIFESTE DES PERSONNES HANDICAPEES AUX CANDIDATS A L ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2013

MANIFESTE DES PERSONNES HANDICAPEES AUX CANDIDATS A L ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2013 Fédération Malienne des Associations de Personnes Handicapées MANIFESTE DES PERSONNES HANDICAPEES AUX CANDIDATS A L ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2013 Handicap Auditif Handicap Mental Handicap Visuel Handicap

Plus en détail

Appel à projets Du Plie de Nevers Agglomération

Appel à projets Du Plie de Nevers Agglomération Union européenne Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen Plan Local pour l Insertion et l Emploi de Nevers Agglomération Appel à projets 2015 Du Plie de Nevers Agglomération Sommaire 1/ LE

Plus en détail

Le lancement du Programme d éducation de base en Afrique (BEAP) à l Ile Maurice: l EPPE comme point d entrd. entrée UNESCO

Le lancement du Programme d éducation de base en Afrique (BEAP) à l Ile Maurice: l EPPE comme point d entrd. entrée UNESCO Le lancement du Programme d éducation de base en Afrique (BEAP) à l Ile Maurice: l EPPE comme point d entrd entrée UNESCO Ile Maurice, 22-25 mars 2010 Qu est est-ce que le BEAP? Un programme africain financé

Plus en détail

13 e Réunion régionale africaine Addis-Abeba, Ethiopie, 30 novembre-3 décembre 2015

13 e Réunion régionale africaine Addis-Abeba, Ethiopie, 30 novembre-3 décembre 2015 ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL 13 e Réunion régionale africaine Addis-Abeba, Ethiopie, 30 novembre-3 décembre 2015 AFRM.13/D.8(Rev.) Déclaration d Addis-Abeba Transformer l Afrique grâce au travail

Plus en détail

Cadre de fonctionnement. Comité régional de prévention de la maltraitance envers les ainés des Laurentides. Mai 2016

Cadre de fonctionnement. Comité régional de prévention de la maltraitance envers les ainés des Laurentides. Mai 2016 Cadre de fonctionnement envers les ainés des Laurentides Mai 2016 Inspiré du guide d implantation du secrétariat aux ainés du Ministère de la famille, du document de la Montérégie de novembre 2015 et celui

Plus en détail

Note conceptuelle. Analyse des capacités du Système National de Gestion des Risques et Désastres (SNGRD) en matière de préparation et de réponse

Note conceptuelle. Analyse des capacités du Système National de Gestion des Risques et Désastres (SNGRD) en matière de préparation et de réponse Note conceptuelle Analyse des capacités du Système National de Gestion des Risques et Désastres (SNGRD) en matière de préparation et de réponse 1. Contexte/justification de l analyse : La création du Système

Plus en détail

et coalitions d acteurs

et coalitions d acteurs Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d acteurs (PISCCA) «Pouvoir choisir sa ville : société civile, insertion économique et démocratie locale au Mozambique» Présentation 2015-2018 Service

Plus en détail

Loi pour assurer l occupation et la vitalité des territoires

Loi pour assurer l occupation et la vitalité des territoires DEUXIÈME SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 34 Loi pour assurer l occupation et la vitalité des territoires Présentation Présenté par M. Laurent Lessard Ministre des Affaires municipales,

Plus en détail

BILAN ANNUEL DU PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

BILAN ANNUEL DU PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES Ministère des Affaires municipales et de l Occupation du territoire BILAN ANNUEL 2015-2016 DU PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2018 Ce document a été réalisé par le ministère des

Plus en détail