PLU OTTROTT NOTICE DE PRESENTATION. - Plan Local d'urbanisme - COMMUNE DE. Elaboration Révision n 1 Modification simplifiée n 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLU OTTROTT NOTICE DE PRESENTATION. - Plan Local d'urbanisme - COMMUNE DE. Elaboration Révision n 1 Modification simplifiée n 1"

Transcription

1 PLU - Plan Local d'urbanisme - COMMUNE DE OTTROTT NOTICE DE PRESENTATION Elaboration Révision n 1 Modification simplifiée n 1 le 01/06/1995 le 21/07/2005 le 03/11/2011

2

3 INTRODUCTION Objets de la modification du Plan Local d Urbanisme La commune d OTTROTT est située à environ 30 km au sud-ouest de Strasbourg. C'est un village touristique situé au pied du mont Saint-Odile, réputé pour son vin, le rouge d Ottrott. La commune compte 1649 habitants. Le territoire de la commune est principalement occupé par la forêt (2 500 ha). Il est bordé du côté des Vosges par le mont Sainte-Odile et du côté de la plaine d'alsace par la vallée de l'ehn. Il s étend sur un dénivelé important : 230 m en bordure de plaine m près du Champ du Feu. Le document d urbanisme a été approuvé en 1995, puis révisé et transformé en PLU en date du 21/07/2005. Il a fait l objet d une modification simplifiée en date du 03/11/2011. Aujourd hui, il y a lieu de procéder à une modification du PLU pour adapter certaines dispositions réglementaires de la zone IAU2 au lieu-dit ZICHMATTEN. Choix et déroulement de la procédure La présente note de présentation a pour objet d exposer le contenu de la modification n 2 du PLU et d en justifier les motivations. Elle est destinée à être annexée au rapport de présentation qu elle complète. Conformément au Code de l Urbanisme, la procédure de modification peut être mise en œuvre lorsque la commune envisage de modifier le règlement, les orientations d'aménagement et de programmation ou le programme d'orientations et d'actions et sous réserve que les adaptations ne conduisent pas à : - changer les orientations définies par le projet d'aménagement et de développement durable ; - réduire un espace boisé classé, une zone agricole ou une zone naturelle et forestière ; - réduire une protection édictée en raison des risques de nuisance, de la qualité des sites, des paysages ou des milieux naturels, ou d'une évolution de nature à induire de graves risques de nuisance. Les pièces modifiées dans le cadre de la présente procédure sont le Rapport de présentation, le règlement, le plan de zonage au 1/2000 e la liste des emplacements réservés ainsi que les annexes sanitaires qui sont mises à jour. Les modifications sont apportées aux pièces écrites de la manière suivante : - Ce qui est supprimé est barré : Xxxxxxxxx. - Ce qui est ajouté est surligné en rouge PRESENTATION DES POINTS MODIFIES Adaptations règlementaires relatives à la zone IAU2 au lieu-dit ZICHMATTEN. La zone IAU2 au lieu-dit ZICHMATTEN est ouverte à l urbanisation. La commune souhaite procéder à quelques adaptations règlementaires pour assurer la mise en œuvre de forme d habitat plus diversifiée permettant une mise en œuvre de logement pouvant répondre à tous. 1

4 A ce titre, les articles 6, 7, 9 et 11 IAU sont adaptés. Les modifications apportées ne remettent pas en cause le parti d aménagement prévu par le PLU. Elles visent à favoriser un habitat diversifié sans porter atteinte à l environnement. a. Modification de l article 6 pour : adapter la règle d implantation des constructions par rapport aux voies et emprises publiques et permettre ainsi que celles-ci puissent s implanter entre 3 et 6 mètres et non entre 3 et 8 mètres. L objectif étant de prendre en compte les enjeux d économie d espace. préciser que c est bien la façade de la construction qui doit s implanter dans cette bande de recul et non toute la construction. Il s agit là d éviter toute interprétation dans le cadre de l instruction des permis et donc d éviter des contentieux autours d interprétation différente. supprimer la disposition particulière n 3 qui permet «aux constructions situées en limite ou en retrait des emprises publiques piétonnes» de ne pas respecter les règles d implantions de l article 6. Il s agit ici d assurer une urbanisation cohérente avec l ensemble de la zone y compris le long des chemins piétons. b. Modification de l article 7 du PLU en vigueur prévoit que l implantation des constructions doit se faire en recul par rapport aux limites séparatives, sauf notamment dans le cadre de bâtiments jointifs ou de maisons en bande. Ces dispositions règlementaires si elles laissent entendre que l on peut s implanter sur limites, méritent d être précisées. La présente modification vise à clarifier ce point en précisant et en encadrant les règles d implantation sur limites séparatives latérales ainsi que la hauteur des constructions admises sur une limite. Ces règles permettent une densification du site mesurée à l échelle de la commune. Les incidences sur l environnement urbain sont limitées puisque le site n est à ce jour pas urbanisé. De ce fait, les dispositions particulières permettant de déroger aux règles générales en autorisant l implantation sur limite sont modifiées comme suit. 1. Aux bâtiments jointifs ou aux maisons en bande ou aux maisons jumelées qui peuvent s implanter sur limites latérales 2. Aux bâtiments jointifs (y compris par le biais d une pergola), qui pourront s implanter sur deux limites séparatives latérales. Dans ce cas, la construction sur une des deux limites séparatives latérales, ne pourra être admise que s il s agit d une construction annexe de la construction principale d une emprise de maximale de 25 m² (ou 40m²s il s agit d un garage double) et qu elle ne dépasse pas 3 mètres à l égout de la toiture ou 4 mètres au faîtage c. Modification de l article 9 pour permettre une augmentation de l emprise au sol des bâtiments en la faisant passer de 40 à 60% de la superficie de l unité foncière. Cette disposition permet d augmenter l aire d assise des constructions tout en maintenant 30% de la superficie non destinée à de l habitation. Il s agit là aussi d assurer une meilleure gestion du foncier. L article est adapté de plus pour préciser que c est L'emprise au sol cumulée des bâtiments qui est limitée. Il s agit là d éviter toute interprétation dans le cadre de l instruction des permis et donc d éviter des contentieux autours d interprétation différente. d. Modification de l article 11 pour adapter la taille des constructions annexes (hauteur et emprise au sol limitée) pour être en cohérence avec les nouvelles dispositions de l article 7. L incidence sur le site est l environnement reste là aussi limitée. e. Suppression de l emplacement réservé B2 destiné à la réalisation d une aire de stationnement et d une aire de rétention des eaux pluviales et de ruissellement. La commune fait le choix de ne pas réaliser de parking public dans le lotissement (parking qui ne répondait pas aux besoins propres du lotissement. Les stationnements nécessaires aux constructions admises dans la zone seront gérés à la parcelle et dans 2

5 le cadre du projet d aménagement. Le bassin de rétention lié au besoin du lotissement sera réalisé par le lotisseur. Le rapport de présentation p.90 est adapté dans ce sens. f. Réduction de l emplacement réservé A10. Il s agit ici de limiter l emprise de l emplacement réservé pour accéder à la zone IAU2 à l entrée de la zone et de laisser l initiative privée réaliser l aménagement des voiries propres à la zone. g. Adaptions des orientations d aménagement. Il s agit ici de permettre au(x) futur(s) aménageur(s) d aménager l espace vert attendu dans la zone au regard du parti d aménagement, et ce afin d assurer une plus grande cohérence, une plus grande souplesse d aménagement. La modification ne vise donc pas à supprimer la nécessité de réaliser un espace vert dans cette zone. Par ailleurs, la commune modifie le principe d aménagement initialement retenu en supprimant la notion de placette de retournement à l ouest de la zone, tout en gardant la nécessité de maintenir une articulation avec le sentier pédestre. Il s agit là d éviter les voies en impasse et favoriser une meilleure circulation dans le futur lotissement. Il n y a pas d incidence sur l environnement. CONCLUSION Les changements préconisés ci-avant peuvent être traités dans le cadre de la procédure de modification définie par le Code de l Urbanisme puisqu ils ne conduisent pas à : - changer les orientations définies par le projet d'aménagement et de développement durables ; - réduire un espace boisé classé, une zone agricole ou une zone naturelle et forestière ; - réduire une protection édictée en raison des risques de nuisance, de la qualité des sites, des paysages ou des milieux naturels, ou d'une évolution de nature à induire de graves risques de nuisance. Les modifications ne remettent pas en cause une servitude d utilité publique. 3

VILLEMOLAQUE PLAN LOCAL ORIENTATION D AMÉNAGEMENT D URBANISME. PLU ARRÊTÉ par DCM du PLU APPROUVÉ par DCM du

VILLEMOLAQUE PLAN LOCAL ORIENTATION D AMÉNAGEMENT D URBANISME. PLU ARRÊTÉ par DCM du PLU APPROUVÉ par DCM du VILLEMOLAQUE PLAN LOCAL D URBANISME ORIENTATION D AMÉNAGEMENT PLU ARRÊTÉ par DCM du PLU APPROUVÉ par DCM du TRAVERSES Urbanisme - Habitat - Aménagement JUIN 2012 LOCALISATION de la zone UD Zone UD - La

Plus en détail

LE PERMIS DE CONSTRUIRE

LE PERMIS DE CONSTRUIRE LE PERMIS DE CONSTRUIRE INTRODUCTION Quand peut-on démarrer les travaux d'aménagements ou de construction? Certains projets sont dispensés de formalité, d autres sont obligatoirement soumis à déclaration

Plus en détail

Présentation de la démarche

Présentation de la démarche PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DE GUENGAT Présentation de la démarche Réunion avec la Commission PLU 23 août 2012 Conception Réalisation: GEOLITT - 7 Rue Le Reun - 29480 Le Relecq Kerhuon Tél : 02 98 28

Plus en détail

FICHE N 5. Charte départementale d urbanisme en Aveyron

FICHE N 5. Charte départementale d urbanisme en Aveyron Charte départementale d urbanisme en Aveyron FICHE N 5 Le principe de réciprocité en matière de distances d'éloignement à l'égard de bâtiments agricoles Pour limiter les atteintes à l'environnement et

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UK

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UK CHAPITRE VII CARACTERE DE LA ZONE DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UK Il s agit de zone regroupant les installations d hébergements de loisir. Un distinguo est fait selon qu il s agisse de campings ou

Plus en détail

COMMUNE DE LAUTREC. Elaboration d'une ZPPAUP Document annexe : Les grands enjeux

COMMUNE DE LAUTREC. Elaboration d'une ZPPAUP Document annexe : Les grands enjeux ANNEXES COMMUNE DE LAUTREC Elaboration d'une ZPPAUP Document annexe : Les grands enjeux Paysagiste d.p.l.g - 39 Rue de la Négrouillère - 81000 ALBI Tél : 05 63 47 60 06 Fax : 05 63 47 60 19 Email : labarthepaysagiste@wanadoo.fr

Plus en détail

5- Orientations d Am. Aménagement PLAN FOUGERES. Document Approuvé par délibération du conseil municipal en date du 13-12-2010

5- Orientations d Am. Aménagement PLAN FOUGERES. Document Approuvé par délibération du conseil municipal en date du 13-12-2010 COMMUNE DE PLEINE FOUGERES PLAN LOCAL D'URBANISME 5- Orientations d Am d Aménagement Document Approuvé par délibération du conseil municipal en date du 13-12-2010 ATELIER D'URBANISME, D'ARCHITECTURE ET

Plus en détail

CAVAN PLAN LOCAL D URBANISME. Orientations d Aménagement et de Programmation 5 //O.A.P// Côtes d Armor (22) Concertation

CAVAN PLAN LOCAL D URBANISME. Orientations d Aménagement et de Programmation 5 //O.A.P// Côtes d Armor (22) Concertation CAVAN Côtes d Armor (22) PLAN LOCAL D URBANISME 5 //O.A.P// Prescription Arrêt Approbation Rendu exécutoire INTRODUCTION 1. DISPOSITIONS DU CODE DE L URBANISME 1.1.Article L.123-1 (Extrait) «Le Plan Local

Plus en détail

CHAPITRE 2 - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES UD

CHAPITRE 2 - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES UD CHAPITRE 2 - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES UD Caractère de la zone : Cette zone UD recouvre des secteurs d'habitat peu dense, réservés notamment à l habitat individuel et aux activités compatibles avec

Plus en détail

Particularité de la zone : le bâti dispersé

Particularité de la zone : le bâti dispersé PROJET de ligne à très haute tension COTENTIN MAINE Les distances aux lignes DÉBAT PUBLIC octobre 2005 février 2006 1 Particularité de la zone : le bâti dispersé Un engagement : ne pas surplomber et limiter

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME. «Ensemble, construisons notre Ville pour un véritable projet de territoire» 1 ÈRE RÉUNION PUBLIQUE 26 JANVIER 2016

LE PLAN LOCAL D URBANISME. «Ensemble, construisons notre Ville pour un véritable projet de territoire» 1 ÈRE RÉUNION PUBLIQUE 26 JANVIER 2016 PLAN LOCAL D'URBANISME VILLE DE COLMAR LE PLAN LOCAL D URBANISME 1 ÈRE RÉUNION PUBLIQUE «Ensemble, construisons notre Ville pour un véritable projet de territoire» 26 JANVIER 2016 ORDRE DU JOUR QU EST-CE

Plus en détail

FICHE SYNTHÈSE R.C.A.2V.Q. 143

FICHE SYNTHÈSE R.C.A.2V.Q. 143 FICHE SYNTHÈSE ARRONDISSEMENT DES RIVIÈRES QUARTIER DUBERGER-LES SAULES ZONES VISÉES : 22218MB, 22226CB ET 22501IA MODIFICATION AU RÈGLEMENT R.C.A.2V.Q. 4 RESPONSABLE : CHRISTIAN LEPAGE Projet de modification

Plus en détail

ZONE UE : ZONE MIXTE D HABITAT INDIVIDUEL ET DE PETITS IMMEUBLES

ZONE UE : ZONE MIXTE D HABITAT INDIVIDUEL ET DE PETITS IMMEUBLES ZONE UE : ZONE MIXTE D HABITAT INDIVIDUEL ET DE PETITS IMMEUBLES COLLECTIFS DE CARACTERE DISCONTINU NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DU SOL ARTICLE UE 1 ARTICLE UE 2 Occupations et utilisations

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS PRÉVISIBLES INONDATION (P.P.R.N.P.-i)

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS PRÉVISIBLES INONDATION (P.P.R.N.P.-i) MISSION INTERMINISTERIELLE DES RISQUES NATURELS DU PUY - DE - DÔME PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS PRÉVISIBLES INONDATION (P.P.R.N.P.-i) NOTE DE PRESENTATION Bassin de la TIRETAINE NORD et ses

Plus en détail

LA GESTION DES EAUX PLUVIALES EN DROIT FRANCAIS

LA GESTION DES EAUX PLUVIALES EN DROIT FRANCAIS LA GESTION DES EAUX PLUVIALES EN DROIT FRANCAIS Laurie VAYSON Chargée des affaires juridiques et foncières 1 LA GESTION DES EAUX PLUVIALES - Les eaux pluviales et le droit privé. - Les eaux pluviales et

Plus en détail

prend en charge les dépenses de réalisation et d entretien de son installation, il est responsable du bon fonctionnement de son assainissement

prend en charge les dépenses de réalisation et d entretien de son installation, il est responsable du bon fonctionnement de son assainissement A l attention des élus et du personnel communal L Assainissement Non Collectif Une préoccupation commune, Une gestion intercommunale Définition : Tout système d assainissement effectuant la collecte, le

Plus en détail

Forme urbaine pour une gestion économe des sols

Forme urbaine pour une gestion économe des sols Forme urbaine pour une gestion économe des sols Fiche thème B Préserver les fonctions de production alimentaire des espaces agricoles Garantir les fonctions environnementales de l espace rural Décliner

Plus en détail

Commune de Weiswampach

Commune de Weiswampach Commune de Weiswampach Administration communale de Weiswampach Om Lehmpudel L-9991 Weiswampach Tél.: 97 80 75-1 MODIFICATION PONCTUELLE DU PLAN D AMENAGEMENT GENERAL DE LA COMMUNE DE WEISWAMPACH Localité

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE PCAR «ilot Léopold»

NOTICE EXPLICATIVE PCAR «ilot Léopold» Département de l Aménagement urbain Cellule transversale NOTICE EXPLICATIVE PCAR «ilot Léopold» Préambule Le Plan Communal d Aménagement (PCA) permet à une commune de planifier à une échelle détaillée

Plus en détail

PLAN DE DÉPLACEMENTS URBAINS À PIED, EN BUS, À VÉLO, OU EN VOITURE... QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN?

PLAN DE DÉPLACEMENTS URBAINS À PIED, EN BUS, À VÉLO, OU EN VOITURE... QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN? À PIED, EN BUS, À VÉLO, OU EN VOITURE... QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN? pour quoi faire? Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) se définit par la diminution du trafic automobile, le développement des transports

Plus en détail

Commune de Saint-Orens de Gameville

Commune de Saint-Orens de Gameville Grand Toulouse Commune de Saint-Orens de Gameville D.G.D.U.D. Service Réglementation urbaine Plan Local d Urbanisme PROJET ARRETE PAR DELIBERATION DU CONSEIL DE COMMUNAUTE EN DATE DU 28 JUIN 2012 REVISION

Plus en détail

Vente de 2 lots par adjudication Cahier des charges -----

Vente de 2 lots par adjudication Cahier des charges ----- Préambule Vente de 2 lots par adjudication Cahier des charges ----- La Commune de Teyran a fait l acquisition de 2 parcelles, la B 1208 et la B 1499 pour une surface totale de 2860m² située entre la rue

Plus en détail

LOGEMENT. Thème Mesures du PLU Article Mesures à transposer dans le PSMV

LOGEMENT. Thème Mesures du PLU Article Mesures à transposer dans le PSMV LOGEMENT Mixité sociale Affecter au logement social au moins 25% de la surface destinée à l habitation dans les zones de défi cit et pour des opérations de plus de 800 m² Article UG 2.3 Instauration d

Plus en détail

LES ENJEUX ACTUELS DES POLITIQUES D URBANISME

LES ENJEUX ACTUELS DES POLITIQUES D URBANISME Elaboration du Plan Local d Urbanisme de Sèvres Anxaumont LES ENJEUX ACTUELS DES POLITIQUES D URBANISME La gestion économe des sols La préservation de la biodiversité La réponse aux besoins en logements

Plus en détail

Observatoire du SCoT. L édito du Président. Pourquoi un observatoire? des Vosges Centrales F L A S H I N F O N U M É R O 1

Observatoire du SCoT. L édito du Président. Pourquoi un observatoire? des Vosges Centrales F L A S H I N F O N U M É R O 1 Observatoire du SCoT des Vosges Centrales F L A S H I N F O N U M É R O 1 L édito du Président SOMMAIRE Edito 1 Activité de construction 2 Approche géographique 4 Construction par type de logements Rappel

Plus en détail

AOUT 2014. Votre projet de construction résidentielle

AOUT 2014. Votre projet de construction résidentielle AOUT 2014 Votre projet de construction résidentielle Au départ AVANT d entreprendre un projet de construction, vous devez vous informer de la réglementation en vigueur afin de planifier ce dernier adéquatement.

Plus en détail

Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme

Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme DEUXIÈME SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 47 Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Présentation Présenté par M. Laurent Lessard Ministre des Affaires municipales,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES POUR LA REALISATION

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES POUR LA REALISATION CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES POUR LA REALISATION DES INVENTAIRE DES ZONES HUMIDES Septembre 2012 Préambule Le SAGE Rance Frémur baie de Beaussais, par sa disposition 17 «inventorier les zones humides»,

Plus en détail

Appel à projets. Pour la réalisation d un accompagnement à l Approche Environnementale de l Urbanisme (AEU2)

Appel à projets. Pour la réalisation d un accompagnement à l Approche Environnementale de l Urbanisme (AEU2) La Direction Régionale de l ADEME Guadeloupe, En collaboration avec le CAUE de Guadeloupe, dans le cadre du Réseau d Urbanisme Durable de Guadeloupe Appel à projets Pour la réalisation d un accompagnement

Plus en détail

RPI - VILLE DE TIMMINS

RPI - VILLE DE TIMMINS Veuillez cocher [ ] pour que ce qui suit soit fourni : Six (6) exemplaires de la demande remplie; Six (6) plans d implantation (plans de situation); Demande d autorisation remplie; Droit de demande de

Plus en détail

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Réunion du GT CSFPE réforme territoriale L accompagnement RH de la réforme 27 mai 2015 1 Le calendrier 22 avril 2015 : communication en Conseil

Plus en détail

Livre blanc de l'étalement urbain en Saône-et-Loire

Livre blanc de l'étalement urbain en Saône-et-Loire Direction départementale des territoires de Saôneet-Loire Livre blanc de l'étalement urbain en Saône-et-Loire «Le territoire français est le patrimoine commun de la nation. Chaque collectivité publique

Plus en détail

Présentation de la réglementation applicable au 1 er juillet 2012 aux enseignes

Présentation de la réglementation applicable au 1 er juillet 2012 aux enseignes Direction Départementale des Territoires de la Savoie Présentation de la réglementation applicable au 1 er juillet 2012 aux enseignes ( Loi du 12 juillet 2010 - Décret du 30 janvier 2012 ) Ce résumé des

Plus en détail

Orientations d Aménagement et de Programmation

Orientations d Aménagement et de Programmation PLAN LOCAL D URBANISME Orientations d Aménagement et de Programmation Réunion publique du 11/05/2012 Contrairement aux orientations générales qui composent le PADD, les orientations d aménagement par quartier

Plus en détail

Jeudi 29 octobre RÉUNION PUBLIQUE

Jeudi 29 octobre RÉUNION PUBLIQUE Commune de Soultzbach-les-Bains Plan Local d Urbanisme Jeudi 29 octobre RÉUNION PUBLIQUE Les Orienta+ons du Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD) STRATéGIE COMMUNICATION FORMATION Plan

Plus en détail

Une politique d'aménagements cyclables. Patrick Molinoz Maire de VENAREY- Les LAUMES

Une politique d'aménagements cyclables. Patrick Molinoz Maire de VENAREY- Les LAUMES Une politique d'aménagements cyclables Patrick Molinoz Maire de VENAREY- Les LAUMES Présentation Venarey-Les Laumes, une ville à la campagne - 2 - Données : Population : 3 146 habitants Superficie : 1

Plus en détail

Complément à l étude de cas par cas déposé le 27 mai 2015 dans le cadre d un projet de création d un stade de football à Chambly

Complément à l étude de cas par cas déposé le 27 mai 2015 dans le cadre d un projet de création d un stade de football à Chambly Ville de Chambly Complément à la demande de cas par cas juin 2015 Complément à l étude de cas par cas déposé le 27 mai 2015 dans le cadre d un projet de création d un stade de football à Chambly Introduction

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 Appel à projet 2016. 2. Rappel du cadre des priorités du contrat de ville de Saumur

Contrat de ville 2015-2020 Appel à projet 2016. 2. Rappel du cadre des priorités du contrat de ville de Saumur Appel à projet 2016 1. Un contrat de ville nouvelle génération La loi de programmation pour la ville et la cohésion sociale du 21 février 2014 a fixé les principes suivants pour le nouveau contrat de ville

Plus en détail

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Réunion du GT CSFPE réforme territoriale L accompagnement RH de la réforme 16 juin 2015 1 Ordre du jour 1. Point d actualité et retour sur les

Plus en détail

Analyse transversale / Thème 5 : Logement et logement social (Extrait du tome 2 du rapport final)

Analyse transversale / Thème 5 : Logement et logement social (Extrait du tome 2 du rapport final) Analyse transversale / Thème 5 : Logement et logement social (Extrait du tome 2 du rapport final) METROPOLE LILLOISE Equipe de recherche laboratoires LACTH (ENSAP Lille) et TVES (USTL) Septembre 2008 Avec

Plus en détail

DEPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES

DEPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES DEPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES ENQUETE PUBLIQUE PREALABLE A LA DECLARATION D UTILITE PUBLIQUE ET PARCELLAIRE CONJOINTE RELATIVE AU PROJET DE CREATION D UN EQUIPEMENT POUR LA PETITE ENFANCE, sis 1 avenue

Plus en détail

Traitement de l habitat informel et. RHI et RHS

Traitement de l habitat informel et. RHI et RHS Traitement de l habitat informel et indigne RHI et RHS Les opérations publiques de traitement de l habitat informel et indigne Les opérations de RHI et de RHS Sont des opérations publiques -Nécessairement

Plus en détail

Chauconin Neufmontiers «le Pré Bourdeau»

Chauconin Neufmontiers «le Pré Bourdeau» NOTE RELATIVE A LA GESTION DES EAUX PLUVIALES SUR LES PARCELLES PRIVATIVES «le Pré Bourdeau» 55 b rue Gaston Boulet 76380 Bapeaume les Rouen TEL : 02.32.82.36.81 FAX : 02.35.76.96.50 contact@infraservices.fr

Plus en détail

Chapitre 6 Conditions préalables à une opération cadastrale

Chapitre 6 Conditions préalables à une opération cadastrale Chapitre 6 Conditions préalables à une opération cadastrale Table des matières 6 CONDITIONS PRÉALABLES À UNE OPÉRATION CADASTRALE... 6-3 6.1 PLAN DE L'OPÉRATION CADASTRALE... 6-3 6.2 PLAN DE MORCELLEMENT

Plus en détail

la possibilité aux élèves de finaliser le choix de leur parcours de formation, sans pour autant effectuer un choix définitif de champ professionnel.

la possibilité aux élèves de finaliser le choix de leur parcours de formation, sans pour autant effectuer un choix définitif de champ professionnel. La classe de 3 ème préparatoire aux formations professionnelles Document d accompagnement pédagogique I- Le cadre réglementaire Il est défini par la circulaire n 2011-128 du 26 aout 2011, publiée au BO

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or La charte, une action répondant aux

Plus en détail

Cerfa 13702*02 Septembre 2014

Cerfa 13702*02 Septembre 2014 Cerfa 13702*02 Septembre 2014 Préalables Pour constituer votre dossier de déclaration préalable pour division foncière (aménagement), une notice explicative est disponible auprès de votre mairie et accessible

Plus en détail

CHAPITRE IV : DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE UD. Caractère de la zone :

CHAPITRE IV : DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE UD. Caractère de la zone : CHAPITRE IV : DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE UD Caractère de la zone : Il s agit d une zone urbaine mixte de faible densité à dominante d habitat individuel isolé et groupé. On distingue deux secteurs

Plus en détail

CIRCULAIRE 82-100 DU 13 DECEMBRE 1982

CIRCULAIRE 82-100 DU 13 DECEMBRE 1982 CIRCULAIRE 82-100 DU 13 DECEMBRE 1982 relative à la sécurité des personnes en cas de travaux de réhabilitation ou d amélioration des bâtiments d habitation existants LE MINISTRE D ETAT, MINISTRE DE L INTERIEUR

Plus en détail

Date et signature 03/2011 SIRS

Date et signature 03/2011 SIRS Systèmes d Information à Référence Spatiale Mise en correspondance des données de consommation d espace pour en appréhender les évolutions Nom et Fonction Date et signature Diffusion Pour Action Préparé

Plus en détail

Fiche d'identité du site Natura 2000 «LES CAVITÉS DE TILLIÈRES-SUR-AVRE»

Fiche d'identité du site Natura 2000 «LES CAVITÉS DE TILLIÈRES-SUR-AVRE» Fiche d'identité du site Natura 2000 «LES CAVITÉS DE TILLIÈRES-SUR-AVRE» (site n FR 2302011) PRÉAMBULE La biodiversité est la diversité de la vie sous toutes ses formes. Cette diversité constitue le socle

Plus en détail

Service de la circulation

Service de la circulation Recommandation Sécurité des circulations Moyen acceptable de conformité Service de la circulation RC A-B 2a n 1 Applicable sur : RFN Version n 1 du 20 novembre 2015 Applicable à partir du : 5 juin 2016

Plus en détail

Proposition Document public

Proposition Document public N o : 2016-P116f Au : Conseil d administration Pour : DÉCISION Date : 2016/01/20-21 1. TITRE Modification n o 2 du Plan de secteur du cœur de la capitale (283, promenade Sussex) Ajout de l usage de bureaux

Plus en détail

3D PROJET DE LOGEMENTS RUE DES CANONS À 1297 FOUNEX POUR INSTITUT SMALA SUR MANDAT HOIRIE STEFFEN

3D PROJET DE LOGEMENTS RUE DES CANONS À 1297 FOUNEX POUR INSTITUT SMALA SUR MANDAT HOIRIE STEFFEN ESQUISSE Etudes préliminaires et Concept 3D PROJET DE LOGEMENTS RUE DES CANONS À 1297 FOUNEX POUR INSTITUT SMALA SUR MANDAT HOIRIE STEFFEN le 18 Décembre 2014 2 Schéma d orientation 3 Vue aérienne 4-5

Plus en détail

Note technique. Du Certiphyto territorial réglementaire aux pratiques «zéro pesticide» dans l espace public.

Note technique. Du Certiphyto territorial réglementaire aux pratiques «zéro pesticide» dans l espace public. Note technique Du Certiphyto territorial réglementaire aux pratiques «zéro pesticide» dans l espace public. Table des matières Le Certiphyto territorial, une obligation réglementaire p 2 La priorité du

Plus en détail

JOURNEE DU DEVELOPPEMENT RURAL Direction du Développement Rural (DGO3) 17 décembre 2015, La Marlagne

JOURNEE DU DEVELOPPEMENT RURAL Direction du Développement Rural (DGO3) 17 décembre 2015, La Marlagne JOURNEE DU DEVELOPPEMENT RURAL Direction du Développement Rural (DGO3) 17 décembre 2015, La Marlagne RAPPORT DE PARTICIPATION Objectifs de la journée : souligner l évolution de la définition de la ruralité,

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Mode d emploi Ville de Mâcon Direction du Développement et de l Urbanisme Le PLU : mode d emploi Le dossier du P.L.U. est composé de 5 pièces. Il est disponible et consultable à

Plus en détail

ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE

ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE Entre La Fédération nationale du personnel d encadrement des industries chimiques et connexes Branche VAD CFE/CGC, la Fédération

Plus en détail

Convention constitutive du RSVA

Convention constitutive du RSVA RÉSEAU DE SERVICES POUR UNE VIE AUTONOME Convention constitutive du RSVA Vu le code de la santé publique. Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système

Plus en détail

Elaboration et suivi des plans et concepts de protection incendie

Elaboration et suivi des plans et concepts de protection incendie Recommandation ECA-Vaud Elaboration et suivi des plans et concepts de protection incendie R03-v01 Mai 2016 Etablissement d'assurance contre l'incendie et les éléments naturels du canton de Vaud Av. du

Plus en détail

Fiche d'identité du site Natura 2000 «LES CAVITÉS DU NORD-OUEST

Fiche d'identité du site Natura 2000 «LES CAVITÉS DU NORD-OUEST Fiche d'identité du site Natura 2000 «LES CAVITÉS DU NORD-OUEST DE LA SEINE-MARITIME» (site n FR 2302001) PRÉAMBULE La biodiversité est la diversité de la vie sous toutes ses formes. Cette diversité constitue

Plus en détail

Agir pour les paysages

Agir pour les paysages Agir pour les paysages Montpellier, le 23 janvier 2013 Monsieur le Président de la commission d enquête publique sur le projet de charte du parc national de la Réunion (par courrier électronique et par

Plus en détail

LOI DU 13 AOUT 2004 RELATIVE AUX IMPLANTATIONS COMMERCIALES DEMANDE D'AUTORISATION DOSSIER SOCIO-ÉCONOMIQUE SE.1 1

LOI DU 13 AOUT 2004 RELATIVE AUX IMPLANTATIONS COMMERCIALES DEMANDE D'AUTORISATION DOSSIER SOCIO-ÉCONOMIQUE SE.1 1 SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Secrétariat CSEND WTC III 13 étage Boulevard Simon Bolivar 30 B 1000 Bruxelles Tél.:(02) 277 89 63-277 74 42 Fax: (02) 277 53 63 Email: CSEND.NSECD@economie.fgov.be

Plus en détail

Délimitation de la VSGB et des zones d espaces ouverts contigües

Délimitation de la VSGB et des zones d espaces ouverts contigües plan régional d exécution spatiale Délimitation de la VSGB et des zones d espaces ouverts contigües Annexe IV : Registre des parcelles pour lesquelles les bénéfices et les dommages résultant de la planification

Plus en détail

COMPOSITION DU DOSSIER

COMPOSITION DU DOSSIER NOUVELLE-CALEDONIE PROVINCE NORD DIRECTION DE L'AMENAGEMENT SERVICE HABITAT ET AMENAGEMENT DE L'ESPACE B.P. 41 - KONE DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE Je soussigné Profession. (Nom, Prénom) Adresse du demandeur

Plus en détail

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 15.12.2015 COM(2015) 645 final 2015/0294 (NLE) Proposition de DÉCISION DU CONSEIL concernant la signature, au nom de l'union européenne, et l application provisoire

Plus en détail

11. OUTILS TECHNIQUES : IDENTIFICATION ET TRAITEMENT DES

11. OUTILS TECHNIQUES : IDENTIFICATION ET TRAITEMENT DES 11. OUTILS TECHNIQUES : IDENTIFICATION ET TRAITEMENT DES SOLS POLLUÉS Cette fiche documentée présente les procédures techniques mises en place pour identifier et caractériser les sols pollués ainsi que

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme PIECE 0 NOTICE EXPLICATIVE exposant les motifs de la modification conformément aux dispositions du Code de l Urbanisme Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal

Plus en détail

Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire?

Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire? Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire? Dr Jean-Bernard Gay Privat docent EPFL LESO Pour sa construction, son exploitation et son entretien toute construction nécessite une

Plus en détail

Lotissement «DOMAINE DE LA SABLIERE»

Lotissement «DOMAINE DE LA SABLIERE» DEPARTEMENT DE LA GIRONDE Commune de AYGUEMORTE LES GRAVES Lotissement «DOMAINE DE LA SABLIERE» REGLEMENT Tous les projets de constructions qui seront développés sur l opération «DOMAINE DE LA SABLIERE»

Plus en détail

L ORF rend ses conclusions

L ORF rend ses conclusions Conférence de presse CONSTRUIRE ET AMÉNAGER : OÙ? A QUEL PRIX! 11 mai 2016 Conférence de Presse Observatoire régional du foncier en Île-de-France L ORF rend ses conclusions Produire 1 million de logements

Plus en détail

INSTALLATION DES ENSEIGNES NOTICE PRATIQUE

INSTALLATION DES ENSEIGNES NOTICE PRATIQUE INSTALLATION DES ENSEIGNES NOTICE PRATIQUE SECTEURS RESIDENTIELS ET CENTRE-VILLE ZPR 1 Avril 2009 INSTALLATION DES ENSEIGNES A SARREBOURG Carte de la Zone de Protection Restreinte (ZPR) 1 Secteurs résidentiels

Plus en détail

Vu le paragraphe 3º de l article 89 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C-11.4);

Vu le paragraphe 3º de l article 89 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C-11.4); VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 08-048 RÈGLEMENT AUTORISANT LA CONSTRUCTION ET L OCCUPATION D UN ENSEMBLE RÉSIDENTIEL, COMMERCIAL ET INDUSTRIEL SITUÉ SUR LE QUADRILATÈRE DÉLIMITÉ PAR LE BOULEVARD RENÉ-LÉVESQUE,

Plus en détail

>> L ECRITURE DU REGLEMENT : ZONAGE

>> L ECRITURE DU REGLEMENT : ZONAGE 1 >> L ECRITURE DU REGLEMENT : ZONAGE ZONE N Jean-François Inserguet, Maître de conférences à l Université Rennes 2 Fiche 1 LA DÉLIMITATION DES ZONES NATURELLES ET FORESTIÈRES «Les zones naturelles et

Plus en détail

La RÉFORME de la PROTECTION JURIDIQUE des MAJEURS Loi 2007-308 du 5 mars 2007 I) LES GRANDS PRINCIPES AFFIRMÉS ET LA RÉORGANISATION QUI EN DÉCOULE

La RÉFORME de la PROTECTION JURIDIQUE des MAJEURS Loi 2007-308 du 5 mars 2007 I) LES GRANDS PRINCIPES AFFIRMÉS ET LA RÉORGANISATION QUI EN DÉCOULE La RÉFORME de la PROTECTION JURIDIQUE des MAJEURS Loi 2007-308 du 5 mars 2007 Ce texte réforme de façon considérable les lois du 14 décembre 1964 et du 3 janvier 1968 en matière de protection des majeurs

Plus en détail

CONSEIL DE COORDINATION DU PROGRAMME

CONSEIL DE COORDINATION DU PROGRAMME 2 novembre 2000 CONSEIL DE COORDINATION DU PROGRAMME Troisième réunion thématique ad hoc Rio de Janeiro, 14-15 décembre 2000 Point 4.1 de l ordre du jour provisoire Le point sur l évaluation sur cinq ans

Plus en détail

COMMUNE D OLLON Urbanisme et Police des constructions. Autorisations de construire Type de procédure

COMMUNE D OLLON Urbanisme et Police des constructions. Autorisations de construire Type de procédure COMMUNE D OLLON Urbanisme et Police des constructions Autorisations de construire Type de procédure LES PERMIS DE CONSTRUIRE ET DE DEMOLIR «Aucun travail de construction ou de démolition, en surface ou

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE NOTICE DESCRIPTIVE PC 4

PERMIS DE CONSTRUIRE NOTICE DESCRIPTIVE PC 4 I N S T AL L AT I O N D U N E C E N T R AL E S O L AI R E P H O T O V O L T AI Q U E AU S O L E T D E 4 L O C AU X T E C H N I Q U E S N E C E S S AI R E S A S O N F O N C T I O N N E M E N T «Les Rivailles»

Plus en détail

Yverdon-les-Bains Autorisations de construire Types de procédures

Yverdon-les-Bains Autorisations de construire Types de procédures Yverdon-les-Bains Autorisations de construire Types de procédures 0 Les permis de construire et de démolir «Glossaire Aucun travail de construction ou de démolition, en surface ou en sous-sol, modifiant

Plus en détail

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation 5648 14/03/2016 Mise à jour de certaines dispositions reprises dans la circulaire 5038 du 22/10/2014 concernant l organisation des visites et stages dans l enseignement secondaire ordinaire et spécialisé

Plus en détail

«Foire aux questions» relative aux sociétés de gestion d OPCI

«Foire aux questions» relative aux sociétés de gestion d OPCI «Foire aux questions» relative aux sociétés de gestion d OPCI Cette note a pour objet de préciser certaines dispositions de la nouvelle réglementation relative à la gestion d OPCI. Ce document doit notamment

Plus en détail

REGION ILE DE FRANCE

REGION ILE DE FRANCE REGION ILE DE FRANCE - o - Enquête publique préalable à l approbation de la révision du Plan d Exposition au Bruit de l aérodrome de Paris-Orly conduite du 10 février au 23 mars 2012 Conclusions motivées

Plus en détail

Projet de construction d un médiathèque et de locaux à usage associatif MARCHE D ETUDES DE PROGRAMMATION. Cahier des Charges

Projet de construction d un médiathèque et de locaux à usage associatif MARCHE D ETUDES DE PROGRAMMATION. Cahier des Charges Projet de construction d un médiathèque et de locaux à usage associatif MARCHE D ETUDES DE PROGRAMMATION Cahier des Charges 1 SOMMAIRE ARTICLE 1 - Objet du marché ARTICLE 2 - Contenu et déroulement de

Plus en détail

Règles départementales d évaluation des apprentissages (RDÉA) : Document explicatif 1

Règles départementales d évaluation des apprentissages (RDÉA) : Document explicatif 1 Règles départementales d évaluation des apprentissages (RDÉA) : Document explicatif 1 Novembre 2011 1 Le département est invité à faire appel au Service des études pour obtenir plus de précisions ou pour

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif de la Communauté de Communes de la Région Saint Jeannaise

Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif de la Communauté de Communes de la Région Saint Jeannaise Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif de la Communauté de Communes de la Région Saint Jeannaise Exercice 2012 Table des Matières Introduction...3 I.

Plus en détail

ASSEMBLÉE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE CHAMBLY TENUE LE : 16 FÉVRIER 2012

ASSEMBLÉE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE CHAMBLY TENUE LE : 16 FÉVRIER 2012 ASSEMBLÉE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE CHAMBLY TENUE LE : 16 FÉVRIER 2012 Assemblée extraordinaire du conseil municipal de la Ville de Chambly, tenue à la mairie de Chambly, le jeudi

Plus en détail

Fiche 5 Densification pavillonnaire & Bail à construction

Fiche 5 Densification pavillonnaire & Bail à construction Direction Territoriale Normandie Centre/ Direction Territoriale Ile de France Septembre 2014 Action Bimby 3.2 : Intégration de la démarche aux outils fonciers et procédures d aménagement Fiche 5 Densification

Plus en détail

PROJET DE CONSTRUCTION DES SERVICES

PROJET DE CONSTRUCTION DES SERVICES PROJET 63200 MENETROL T E L : 0 4. 7 3. 3 3. 4 3. 4 3 F A X : 0 4. 7 3. 6 4. 0 5. 2 3 W W W. M E N E T R O L. F R PROJET DE CONSTRUCTION DES DE LA COMMUNE DE MENETROL MODIFICATION DOCUMENT REUNION MAIRIE

Plus en détail

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATON DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE -------------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

Zones d activités économiques et gestion économe des espaces agricoles

Zones d activités économiques et gestion économe des espaces agricoles Zones d activités économiques et gestion économe des espaces agricoles 1 / 25 Zones d activités économiques et gestion économe des espaces agricoles DDTM 62 / Cete Nord-Picardie Lille - 7 novembre 2013

Plus en détail

Dossier de presse. Favoriser l aménagement numérique du territoire

Dossier de presse. Favoriser l aménagement numérique du territoire Dossier de presse Marianne Fresnais Attachée de presse du conseil général du Calvados 02 31 57 11 20-06 98 96 05 45 - presse@calvados.fr 1 Sommaire Avant-propos p. 3 Les choix stratégiques du Calvados

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D INSTALLATION ou DE REHABILITATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME

FORMULAIRE DE DEMANDE D INSTALLATION ou DE REHABILITATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) COMMUNE de : DOSSIER de Mme / Mr : FORMULAIRE DE DEMANDE D INSTALLATION ou DE REHABILITATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME Pour tous renseignements

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES

APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES Contexte : La Communauté de communes du Pays de Lumbres (CCPL) porte un réseau de 13 médiathèques, connu sous le nom de réseau PLUME. Ces

Plus en détail

Bordeaux-Technowest Projet ZIRI - Subvention exceptionnelle

Bordeaux-Technowest Projet ZIRI - Subvention exceptionnelle POLE DEVELOPPEMENT DURABLE ET RAYONNEMENT METROPOLITAIN DIRECTION DES ENTREPRISES ET DE L ATTRACTIVITE SERVICE FILIERES STRATEGIQUES CONVENTION Bordeaux-Technowest Projet ZIRI - Subvention exceptionnelle

Plus en détail

RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL

RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL «SCHEMAS INTERCOMMUNAL D ACCUEIL DE LA PETITE ENFANCE» INFORMATIONS : Territoire concerné : Communauté de Communes Eyrieux aux Serres L

Plus en détail

BRUIT ET REGLEMENTATION

BRUIT ET REGLEMENTATION BRUIT ET REGLEMENTATION Jusqu à la publication de la loi n 92-1444 du 31 décembre 1992 (codifiée dans le code de l environnement), le bruit n était pas réglementé par un texte général mais par un ensemble

Plus en détail

CHAPITRE 19 NORMES DE CONSTRUCTION

CHAPITRE 19 NORMES DE CONSTRUCTION 19.1 Généralités... 367 19.1.1 Administration du règlement de construction... 367 19.2 Normes relatives à la construction de bâtiments... 367 19.2.1 Fondation... 367 19.2.2 Matériaux de fondation... 368

Plus en détail

APPEL A PARTENARIATS. Règlement de l appel à partenariats

APPEL A PARTENARIATS. Règlement de l appel à partenariats APPEL A PARTENARIATS C.C.A.S. (Centre Communal d Action Sociale) d Anvin Règlement de l appel à partenariats Pouvoir responsable de l appel à partenariats : C.C.A.S. de Anvin, Mairie 258 rue d Hesdin 62134

Plus en détail

Projet de loi n o 149 (2001, chapitre 14) Loi sur les réserves naturelles en milieu privé

Projet de loi n o 149 (2001, chapitre 14) Loi sur les réserves naturelles en milieu privé DEUXIÈME SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 149 (2001, chapitre 14) Loi sur les réserves naturelles en milieu privé Présenté le 31 octobre 2000 Principe adopté le 6 décembre 2000 Adopté

Plus en détail

Centre Scientifique et Technique de la Construction

Centre Scientifique et Technique de la Construction Tableau 1 Exigences thermiques à respecter en Région wallonne pour les bâtiments neufs ( 1 ). max. K35 max. E w 80 max. E spec 130 kwh/m² Dispositif de Limitation du risque de surchauffe bureaux et de

Plus en détail