Contexte et démarche négawatt

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contexte et démarche négawatt"

Transcription

1 Contexte et démarche négawatt Assises nationales de l aménagement et de l économie durable en montagne 28 avril Chambéry - Anne Rialhe 1

2 L énergie, demain? Des ressources limitées Pétrole 2045 Uranium 2075 Gaz naturel 2085 Charbon Renouvelables Source : Conférence Mondiale de l Énergie, ,5 milliards d années! 2

3 Le changement climatique Des impacts multiples Des enjeux scientifiques écologiques géopolitiques technico-économiques 3

4 Gaspillage Des bâtiments inutilement énergivores Toiture terrasse mal isolée Simple vitrage Pas de masque solaire Pas de volet ni rideau Façade plein sud Surchauffe en été Eclairage dirigé vers le ciel Vitre ouverte en hiver, chauffage (électrique) en marche Porte non étanche Eclairage artificiel en plein jour intérieur et extérieur Climatisation nécessaire pour réduire la surchauffe 4

5 2050, la solution? 5

6 Produire ou mieux consommer? Face à un besoin en énergie, deux approches possibles La démarche classique PRODUIRE PLUS d énergie c est-à-dire construire de nouveaux moyens de production et de distribution de l énergie UTILISER MIEUX l énergie afin de disposer d une réserve d énergie utilisable sans augmenter les moyens de production et de distribution 6

7 La démarche négawatt Demande d énergie Production 7

8 Les 3 temps de la démarche négawatt 1 Sobriété (individus, société) Hiérarchiser et sélectionner les services énergétiques Indispensables, prioritaires, nécessaires, vertueux De confort, d agrément Inutiles Définir et appliquer des régulations fortes Incitations Interdictions 8

9 Les 3 temps de la démarche négawatt 1 - Sobriété 2 - Efficacité Augmenter le rendement énergétiques de nos appareillages et équipements Augmenter le rendement des moyens de production Limiter la consommation d énergie à la fabrication 9

10 Les 3 temps de la démarche négawatt 1 - Sobriété 2 - Efficacité 3 Renouvelables Substituer les énergies fossiles ou fissiles par des énergies renouvelables et non-polluantes 10

11 Négawatt? une lampe à incandescence de 100 W une lampe basse consommation de 20 W 11

12 Négawatt? évite la production de 100 W - 20 W = 80 W pour un même service rendu laisse 80 W disponibles pour d autres usages «produit 80 négawatts» 12

13 Scénario négawatt Un scénario négawatt pour la France... Utopie ou nécessité? Un travail collectif de professionnels de la maîtrise de l énergie et des énergies renouvelables s exprimant à titre personnel Une réflexion et des échanges en totale indépendance 13

14 De la démarche au scénario négawatt Une analyse par usages : electricité spécifique, mobilité, chaleur Mise en évidence du potentiel sobriété + efficacité Une comparaison par rapport à un tendanciel réaliste 14

15 Hypothèses du scénario négawatt Les meilleures techniques aujourd hui disponibles Pas de rupture technologique ni de science-fiction Politique très volontariste de sobriété et d efficacité Recours important mais plausible aux énergies renouvelables TENDANCIEL Un scénario de poursuite «comme avant» Analyse par usage : montre le plus souvent des tendances assez linéaires sur un long terme 15

16 5 000 TWh Scénario tendanciel Renouvelables Uranium Pétrole Charbon 500 Gaz

17 5 000 TWh Scénario nw Sobriété Efficacité à la production Efficacité à la consommation Renouvelables Uranium Pétrole Charbon 500 Gaz

18 Scénario négawatt Chaleur Objectif ambitieux de rénovation de l existant : 50 kwh/m2 en moyenne pour le chauffage résidentiel et tertiaire Eau chaude sanitaire solaire 2050 : une moyenne de 0,7 m2 de capteurs par personne Très forte valorisation de la biomassse déjà disponible (déchets forestiers et agro-industriels) 18

19 Chaleur 19

20 Carbone Comparatif en Mt C02 20

21 La démarche négawatt, utopique? Un exemple proche : Fribourg-en-Brisgau Freiburg-um-Brisgau Une ville de habitants à quelques kms de la frontière 20 ans de politique énergétique audacieuse 21

22 Freiburg Des bâtiments à très forte efficacité énergétique 50 à 15 kwh/m2 par an en chauffage Climat de la Forêt Noire Efficacité 22

23 Freiburg Des maisons à énergie positive Un ensemble de maisons produisant plus qu elles ne consomment Efficacité Renouvelables 23

24 Freiburg Les renouvelables insérées dans l urbanisme 2,6 MWc photovoltaïque raccordé au réseau à Freibourg 700 emplois dans le solaire Renouvelables 24

ECO PRET 0% en toute confiance

ECO PRET 0% en toute confiance ECO PRET 0% L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt à taux zéro est un engagement du grenelle de l'environnement. Il permet,grâce à la rénovation énergétique de réduire les consommations d'énergie

Plus en détail

RENOV COPRO. des ménages :

RENOV COPRO. des ménages : RENOV COPRO L énergie, un enjeu majeur pour notre territoire Un tiers des habitants dépensent aujourd hui plus de 10 % de leurs revenus pour leurs factures d énergie. Les prix de l énergie ont augmenté

Plus en détail

LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION. 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu

LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION. 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu 2 BÂTISSEZ L ESPRIT TRANQUILLE Chers candidats bâtisseurs, Au travers de cette brochure, nous souhaitons parfaire votre

Plus en détail

Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005

Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005 Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005 Les textes réglementaires Le décret relatif aux caractéristiques thermiques

Plus en détail

CONTRIBUTION L éco-construction

CONTRIBUTION L éco-construction CONTRIBUTION L éco-construction Conseil de développement Groupe développement 22-Fév-11 Sommaire 1. Introduction... 3 Qu est-ce qu un habitat?... 3 2. Enjeux... 3 3. Objectifs généraux de l éco-construction

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro

Eco-prêt à taux zéro Eco-prêt à taux zéro L'éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement et ainsi de réduire vos consommations d'énergie et vos émissions de gaz à effet de serre.

Plus en détail

CORRECTION Ch9. PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ENERGIE ELECTRIQUE I. Comment fonctionnent les centrales hydrauliques? p : 133

CORRECTION Ch9. PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ENERGIE ELECTRIQUE I. Comment fonctionnent les centrales hydrauliques? p : 133 CORRECTION Ch9. PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ENERGIE ELECTRIQUE I. Comment fonctionnent les centrales hydrauliques? p : 133 1.Centrale hydraulique. Compléter le schéma. Voir livre p : 133 2. Quelle forme

Plus en détail

L énergie dans l avenir

L énergie dans l avenir L1 : UE Sciences, techniques et société (STS) L énergie dans l avenir Pascale Chelin, Wilfrid da Silva 2015-2016 L énergie dans l avenir Sources: Cours "énergies renouvelables" de A. Jolly (UPEC) World

Plus en détail

Copropriété : Nom de la copropriété :

Copropriété : Nom de la copropriété : TRAVAUX D AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ELIGIBLES A L ECO-PRET A TAUX ZERO REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX, METROPOLE «FORMULAIRE TYPE COPROPRIETES FACTURES» CADRE A Données relatives

Plus en détail

Etes-vous prêts pour les chantiers de demain?

Etes-vous prêts pour les chantiers de demain? Etes-vous prêts pour les chantiers de demain? CONTEXTE L efficacité énergétique Attente des clients : Vivre dans un habitat confortable et peu consommateur Faire appel à des professionnels compétents Opportunités

Plus en détail

PRESTATIONS. Conseil en énergie clients privés

PRESTATIONS. Conseil en énergie clients privés PRESTATIONS Conseil en énergie clients privés CONSEIL EN ÉNERGIE CLIENTS PRIVÉS 1 Saviez-vous que... plus de la moitié de l énergie consommée par les ménages est utilisée pour le chauffage et que cette

Plus en détail

Kendall PALAISEAU. À ce prix, sculptez votre avenir au gré de vos envies!

Kendall PALAISEAU. À ce prix, sculptez votre avenir au gré de vos envies! Kendall PALAISEAU À ce prix, sculptez votre avenir au gré de vos envies! Le centre-ville Palaiseau, une ville dynamique tournée vers l avenir et la nature! Palaiseau offre tous les avantages de la région

Plus en détail

Villes et Territoires Durables

Villes et Territoires Durables Villes et Territoires Durables Rénovation énergétique des villes de la reconstruction Construisons l énergie des villes et territoires Leviers pour des villes et territoires durables REDUIRE LA CONSOMMATION

Plus en détail

Avant propos. Les résultats de cette politique se sont traduits par :

Avant propos. Les résultats de cette politique se sont traduits par : Avant propos Depuis le milieu des années 198, la Tunisie s est engagée sur la voie de l amélioration de l efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables. Des mesures ambitieuses

Plus en détail

Données administratives. Rue : Avenue Pierre Holoffe N : 21 Boîte : - CP : 1342 Localité : Limelette Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Avenue Pierre Holoffe N : 21 Boîte : - CP : 1342 Localité : Limelette Type de bâtiment : CP : 1342 Localité : Limelette Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Non disponible (+/- 1900) Année de construction :

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ DANS LES VILLES DE DEMAIN

ÉLECTRICITÉ DANS LES VILLES DE DEMAIN MOINS D ÉD ÉNERGIE ET PLUS D ÉD ÉLECTRICITÉ DANS LES VILLES DE DEMAIN Rencontres Suisses de l Electricité Beaulieu, 17 mars 2011 Massimiliano Capezzali, PhD Adjoint du Directeur Energy Center Ecole Polytechnique

Plus en détail

Évolution des consommations en énergie électrique

Évolution des consommations en énergie électrique 1 Sécurisation de l alimentation l électrique en région r PACA Évolution des consommations en énergie électrique 2 Objectifs des prévisions de consommation : Identifier une cible réseau r permettant de

Plus en détail

LES MURS D'UNE MAISON

LES MURS D'UNE MAISON LES MURS D'UNE MAISON 2. Quel est la fonction de service assurée par les MURS d'une maison? Résister aux... Bloc Béton Manufacturé Béton cellulaire Coffrage en béton Métal Brique creuse en terre cuite

Plus en détail

Groupe de travail Énergie et territoires Maîtrise de la demande en énergie. Rennes, le 10 septembre 2010

Groupe de travail Énergie et territoires Maîtrise de la demande en énergie. Rennes, le 10 septembre 2010 Groupe de travail Énergie et territoires Maîtrise de la demande en énergie Rennes, le 10 septembre 2010 La consommation d électricité en Bretagne continue de croître, plus rapidement que la moyenne nationale

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement 1 Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre du programme d amélioration de la performance énergétique de 800 000 logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre

Plus en détail

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 2. Comment impliquer les usagers de vos bâtiments publics dans les économies d énergie? Usagers des bâtiments publics, communes, partagez

Plus en détail

AVIGNON Vert Lumière. Vivre l authenticité d Avignon, à 800 mètres des remparts

AVIGNON Vert Lumière. Vivre l authenticité d Avignon, à 800 mètres des remparts AVIGNON Vert Lumière Vivre l authenticité d Avignon, à 800 mètres des remparts * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur

Plus en détail

Indice énergie SIA2031 (thermique + électrique)

Indice énergie SIA2031 (thermique + électrique) Immeuble : 2118a - Coudraie 7 Responsable gérance : DeRham Agence immobilière Octobre 2015 Synthèses ImmoLabel Résumé des étiquettes Valeurs de référence Surface énergétique(sre) 587 Année de construction

Plus en détail

Les enjeux de la transition énergétique en Algérie

Les enjeux de la transition énergétique en Algérie Université Sétif 1 Faculté des Sciences Economiques, Sciences Commerciales et Sciences de Gestion Le Premier Colloque sur 7 8 avril 2015 Les enjeux de la transition énergétique en Algérie SENOUCI Benabbou

Plus en détail

Chapitre 2 : La consommation d énergie

Chapitre 2 : La consommation d énergie Chapitre 2 : La consommation d énergie Évolution de l efficacité énergétique au Canada - de 1990 à 2005 5 Chapitre 2 : La consommation d énergie Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions

Plus en détail

Le scénario négawatt pour la France

Le scénario négawatt pour la France Le scénario négawatt pour la France XXII conferència catalana per un futur sense nuclears i energèticament sostenible Escenaris i propostes energètiques 100 % renovelables Barcelona, 26 avril 2008 Association

Plus en détail

La modélisation thermique confrontée à la mesure : Influence de l imprécision des données d entrées sur le calcul de la consommation de chauffage

La modélisation thermique confrontée à la mesure : Influence de l imprécision des données d entrées sur le calcul de la consommation de chauffage La modélisation thermique confrontée à la mesure : Influence de l imprécision des données d entrées sur le calcul de la consommation de chauffage Centre d'études Techniques de l'équipement de l'ouest Au

Plus en détail

LES PROJETS DE LOI DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT

LES PROJETS DE LOI DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT 30 mai 2008 - Lille Réseau RAFHAEL LES PROJETS DE LOI DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT GRENELLE de l ENVIRONNEMENT groupes de travail tables rondes finales discours de clôture 33 comités opérationnels 2

Plus en détail

Quel distributeur de gaz demain?

Quel distributeur de gaz demain? Quel distributeur de gaz demain? Les missions du distributeur GrDF Les missions du distributeur GrDF La gestion des relations clients / fournisseurs : Distribution de gaz, relevé des consommations, facturation,

Plus en détail

Les enjeux énergétiques de la Polynésie française

Les enjeux énergétiques de la Polynésie française Service de l énergie et des mines Les enjeux énergétiques de la Polynésie française Introduction : L énergie en Polynésie française I Etat des lieux -l approvisionnement & dépendance énergétique -Le secteur

Plus en détail

Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire?

Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire? Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire? Dr Jean-Bernard Gay Privat docent EPFL LESO Pour sa construction, son exploitation et son entretien toute construction nécessite une

Plus en détail

application sur un projet

application sur un projet Outil d'analyse de cycle de vie d'un quartier : application sur un projet Maxime Trocmé VINCI Construction France (Cellule Ecoconception) Olivier Lépinoy VINCI Immobilier (Aménagement et Grands Projets

Plus en détail

PREMIO au service des futurs projets Smart Grids

PREMIO au service des futurs projets Smart Grids PREMIO au service des futurs projets Smart Grids Céline Auger, Capenergies ENERGIES NON GENERATRICES DE GAZ A EFFET DE SERRE PÔLE DE COMPETITIVITE NATIONAL PÔLE REGIONAL D INNOVATION ET DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

ENVIRONNEMENT. Chauffe-eau solaire

ENVIRONNEMENT. Chauffe-eau solaire ENVIRONNEMENT 1 2 1 J en ai entendu parler, mais qu est-ce que c est au juste? Un chauffe-eau solaire... comment ça marche? Existe-t-il plusieurs modèles? 2 Est-ce que je peux l installer chez moi? Pour

Plus en détail

Les aides financières pour les copropriétés. 1. Chronologie générale... 2 2. Les aides aux diagnostics... 2

Les aides financières pour les copropriétés. 1. Chronologie générale... 2 2. Les aides aux diagnostics... 2 Les aides financières pour les copropriétés Maîtrise de l énergie et énergies renouvelables Mai 2016 Sommaire 1. Chronologie générale... 2 2. Les aides aux diagnostics... 2 2.1 Diagnostic énergétique...

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012»

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» Conférence Consultative Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 20 octobre 2010 Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM

Plus en détail

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES Délai de réponse : 1 ère tranche : 19 novembre 2009 2 ème tranche : 4 décembre 2009

Plus en détail

10/03/2016. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment

10/03/2016. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment 10/03/2016 Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment Les politiques publiques de la performance énergétique et environnementale et l innovation José Caire Directeur Villes

Plus en détail

hydrosourcedavenir.com

hydrosourcedavenir.com hydrosourcedavenir.com L HYDROÉLECTRICITÉ AU QUÉBEC MY THES ET S 2011G1230F L HYDROÉLECTRICITÉ QUÉBÉCOISE, SOURCE D AVENIR L hydroélectricité est une importante source de gaz à effet de serre. Les émissions

Plus en détail

Un Autre Paysage Energétique est Possible

Un Autre Paysage Energétique est Possible Un Autre Paysage Energétique est Possible Christian Couturier christian.couturier@solagro.asso.fr www.solagro.org/site/296.html Crédit photos : Christian Couturier, sauf diapos 12 et 28 (Thierry Salomon)

Plus en détail

Étude de faisabilité des approvisionnements en énergie

Étude de faisabilité des approvisionnements en énergie Bureau d'étude: Maître d'ouvrage: M Petit Projet: Date: 2014-11-18 INDEX 1.- INTRODUCTION... 3 2.- DESCRIPTION DE L'OUVRAGE... 3 3.- SYNTHÈSE DES RÉSULTATS... 3 3.1.- Consommations et émissions de CO 2

Plus en détail

L OPAC DE PARIS 120.000 logements 55.000 parkings 4.500 commerces 100 hectares d espaces verts

L OPAC DE PARIS 120.000 logements 55.000 parkings 4.500 commerces 100 hectares d espaces verts L OPAC de PARIS C est quoi? L OPAC DE PARIS 120.000 logements 55.000 parkings 4.500 commerces 100 hectares d espaces verts C est qui? L OPAC DE PARIS 350.000 habitants 2.500 collaborateurs L OPAC DE PARIS

Plus en détail

En toute transparence,

En toute transparence, En toute transparence, Vivre à La Trinité, c est choisir d habiter aux portes de Nice dans une petite commune limitrophe où tout est proche pour faciliter la vie au quotidien. Le cœur de ville de la Trinité

Plus en détail

Résultats 2009. Depuis la mise en place par la Métro, en 2005, du Plan Climat

Résultats 2009. Depuis la mise en place par la Métro, en 2005, du Plan Climat ENVIRONNEMENT GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE Communauté d agglomération GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE OBSERVATOIRE janvier 2012 Suivi des Consommations d Energie, des émissions de GAZ À EFFET DE SERRE et de la production

Plus en détail

MAISONS INDIVIDUELLES CONSTRUITES AVANT 1949

MAISONS INDIVIDUELLES CONSTRUITES AVANT 1949 DÉPARTEMENT ÉNERGIE SANTÉ ENVIRONNEMENT Division Energie Pôle Performance Energétique des bâtiments DÉPARTEMENT ECONOMIE ET SCIENCES HUMAINES Laboratoire Services Process Innovations ESE/DE/PEB-12.037RR

Plus en détail

Fleur de lin DRAP P 7 3 a

Fleur de lin DRAP P 7 3 a 37 a P un village typique Drap sur la Route Royale La route qui longe le Paillon, et qui traverse Drap, est une voie de circulation chargée d histoire. Dès le Moyen-Age, la route du sel qui partait de

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 14 janvier 2016. L ENERGIE BLEUE by KLINKENBERG

DOSSIER DE PRESSE. 14 janvier 2016. L ENERGIE BLEUE by KLINKENBERG DOSSIER DE PRESSE 14 janvier 2016 L ENERGIE BLEUE by KLINKENBERG Votre fournisseur d énergie 100% wallon au juste prix! Votre nouveau fournisseur d'énergie bleue... comme la planète! Klinkenberg devient

Plus en détail

mal isolés AIDES POUR FINANC DES Contacter l Espace Information Energie Hélianthe au 04 74 45 16 46

mal isolés AIDES POUR FINANC DES Contacter l Espace Information Energie Hélianthe au 04 74 45 16 46 ments e g lo x u a! P O ST mal isolés AIDES POUR X U A V A R T S O V R E FINANC DES Contacter l Espace Information Energie de l Ain au 04 74 45 16 46 LES COMMUNES DE BOURG-EN-BRESSE AGGLOMÉRATION Bourg-en-bresse

Plus en détail

Programme de formation

Programme de formation Programme CEE «Sensibiliser son client à l efficacité énergétique à l occasion d un projet de financement d un bien immobilier, en neuf ou en rénovation» Programme de formation Programme Objectifs du programme

Plus en détail

CONCEPTION CLIMATIQUE

CONCEPTION CLIMATIQUE CONCEPTION CLIMATIQUE Selon les cours de Nicolas TIXIER Attention : l'ensemble de ce cours s'applique à des logiques d'habitat en climat tempéré (froid l'hiver / chaud l'été) - La notion de confort - Pour

Plus en détail

L UTILISATION RATIONNELLE DE L ENERGIE UNE ETAPE ESSENTIELLE COMPLEMENTAIRE AU PHOTOVOLTAÏQUE

L UTILISATION RATIONNELLE DE L ENERGIE UNE ETAPE ESSENTIELLE COMPLEMENTAIRE AU PHOTOVOLTAÏQUE L UTILISATION RATIONNELLE DE L ENERGIE UNE ETAPE ESSENTIELLE COMPLEMENTAIRE AU PHOTOVOLTAÏQUE 1. DEFINITION L Utilisation Rationnelle de l Energie (URE) fait le choix des solutions qui s accompagnent de

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : 595 / 1 19/11/2021 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : < 1948 Surface habitable : 51,82 m² Adresse : 24 RUE LEPELLETIER - APT 3 ETAGE 59000 LILLE Date de visite: 16/11/2011 Date

Plus en détail

Au service de l énergie dans le respect de l environnement

Au service de l énergie dans le respect de l environnement Au service de l énergie dans le respect de l environnement Services Gestion Installation La maîtrise de l énergie et des fluides Notre force Optimiser votre efficacité énergétique À travers une expertise

Plus en détail

Projet de fin d études

Projet de fin d études Projet de fin d études La voiture, un nouvel équipement du bâtiment? Etude de la synergie possible entre bâtiment à énergie positive et véhicule électrique ou hybride rechargeable Yves MARCOUX ENSIEG -

Plus en détail

Construction durable

Construction durable Depuis 90 ans à votre service... Construction durable selon les normes pour habitations passives www.linden.be www.pamaflex.eu Bilan énergétique dans une maison classique 1. Pertes par les murs et les

Plus en détail

pompe à chaleur à absorption gaz Chauffage, ECS, rafraîchissement - neuf & rénovation

pompe à chaleur à absorption gaz Chauffage, ECS, rafraîchissement - neuf & rénovation pompe à chaleur à absorption gaz Chauffage, ECS, rafraîchissement - neuf & rénovation BBC < xinoé < bepos Plus de 5 000 logements avec chauffage et production d ECS par PAC. De nombreuses et prestigieuses

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

Plan Climat-Energie Territorial

Plan Climat-Energie Territorial Plan Climat-Energie Territorial Groupe de travail thématique : EPINAL, 16 Mai 2011 «Maîtrise de l énergie et valorisation des énergies renouvelables dans l habitat privé et social.» Plan Climat-Energie

Plus en détail

L énergie géothermique: un choix stratégique en matière de développement durable

L énergie géothermique: un choix stratégique en matière de développement durable L énergie géothermique: un choix stratégique en matière de développement durable Choix énergétiques, environnement et santé globale UQAM (Montréal) 17 novembre 2007 Denis Tanguay Président directeur-général

Plus en détail

Le chauffage au mazout moderne

Le chauffage au mazout moderne Le chauffage au mazout moderne 1 2 Avant d assainir son chauffage au mazout, les questions suivantes se posent au propriétaire: Dois-je procéder à l isolation du bâtiment? Dois-je changer de source d énergie?

Plus en détail

Le CPE des Lycées d'alsace

Le CPE des Lycées d'alsace Le CPE des Lycées d'alsace Présentation du Projet Arnaud Dupuy Chef de projet www.cofely-gdfsuez.fr COFELY, une entreprise du Groupe GDF SUEZ Groupe GDF SUEZ 197 000 personnes Branche GDF SUEZ Énergie

Plus en détail

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés Chef de file en matière d habitat depuis plus de 30 ans, la Communauté urbaine du Grand Nancy

Plus en détail

CONFERENCE UNIVERSITE DE GENEVE

CONFERENCE UNIVERSITE DE GENEVE CONFERENCE UNIVERSITE DE GENEVE Un chauffage urbain multi-sites et multi-combustibles, un exemple sur l agglomération grenobloise Le 3 mai 2012 SOMMAIRE A. PRESENTATION DE LA COMPAGNIE DE CHAUFFAGE 1.

Plus en détail

Les aides financières. équipement

Les aides financières. équipement Les aides financières équipement Modification à venir Le début d année 2011 augure des modifications dans les aides financières. Parution prochaine de la loi de finance. Les aides dans le neuf Nouveau

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4

OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4 OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4 // CONSORTIUM MOBILISÉ Phénix Evolution : filiale de GEOXIA Travaux de rénovation et d embellissement Renforcement des

Plus en détail

Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel»

Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel» Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel» 26 octobre 2012 L association Énergies et Avenir Énergies

Plus en détail

Energie Durable pour Tous (SE4ALL) Agenda d Actions Burkina Faso

Energie Durable pour Tous (SE4ALL) Agenda d Actions Burkina Faso Energie Durable pour Tous (SE4ALL) Agenda d Actions Burkina Faso Statut: adopté par le Comité Intergouvernemental d Evaluation et de Suivi du Plan d Action CIESPA YAMEOGO Jean De Dieu Directeur de s Energies

Plus en détail

EXPOSITIONS DE SENSIBILISATION A L ENERGIE ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE

EXPOSITIONS DE SENSIBILISATION A L ENERGIE ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE Agence locale de l energie et du climat 6 r u e H a r o u n T a z i e f f 78114 Magny les Hameaux Tél. 01 34 52 26 34 pedagogie@energie-sqy.com www.energie-sqy.com EXPOSITIONS DE SENSIBILISATION A L ENERGIE

Plus en détail

Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise

Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise PLAN D ACTION Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise 2010 2015 ENSEMBLE POUR UNE MÉTROPOLE DURABLE Le Plan de développement durable de la collectivité montréalaise 2010-2015 mobilise

Plus en détail

Nice, juillet 2014 Porteur de projet : SARL Coulomp et SARL Jauffret Réalisation : FIBOIS 06 et 83

Nice, juillet 2014 Porteur de projet : SARL Coulomp et SARL Jauffret Réalisation : FIBOIS 06 et 83 Présentation du projet d «Implantation d une scierie modèle couplée à une centrale de cogénération et unité de production de granulés» Provence-Alpes-Côte d Azur Alpes-Maritimes Commune du Broc (06510)

Plus en détail

4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire

4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire Titre et référence de l opération 4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire Type d opération 4.1 Investissements dans les exploitations agricoles

Plus en détail

Quelles énergies pour quel projet?

Quelles énergies pour quel projet? Quelles énergies pour quel projet? Les enjeux - le contexte énergétique Conduire une démarche d projet énergies La démarche d suivie à Moissac 1 Les enjeux Concilier confort, économie et environnement

Plus en détail

Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment

Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment 1 Ce qui change autour de nous Le monde change La société change Le bâtiment change Ce qui va changer pour nous Les artisans à la croisée des chemins Quelle entreprise artisanale demain? 2 La vision des

Plus en détail

Guide de la rénovation thermique

Guide de la rénovation thermique Guide de la rénovation thermique et de la performance énergétique A B C D E F Dépensez moins Polluez moins Vivre mieux Les réponses aux questions que vous vous posez pour la rénovation de votre logement

Plus en détail

LE BATIMENT L HABITAT

LE BATIMENT L HABITAT LE BATIMENT L HABITAT L habitat est en France le plus gros consommateur d'énergie parmi tous les secteurs économiques, avec 70 millions de tonnes équivalent pétrole (tep). Soit 43 % de l'énergie finale

Plus en détail

REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE. ADEME Direction régionale des Pays de la Loire

REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE. ADEME Direction régionale des Pays de la Loire REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE ADEME Direction régionale des Pays de la Loire 1. Description de l appel à candidature Avec 44 % du bilan énergétique, le secteur

Plus en détail

COMMENT ENTRETENIR LA NORME ISO 50001, LES ENJEUX DE LA CERTIFICATION : CADRE REGLEMENTAIRE ET RETOUR D EXPERIENCE

COMMENT ENTRETENIR LA NORME ISO 50001, LES ENJEUX DE LA CERTIFICATION : CADRE REGLEMENTAIRE ET RETOUR D EXPERIENCE COMMENT ENTRETENIR LA NORME ISO 50001, LES ENJEUX DE LA CERTIFICATION : CADRE REGLEMENTAIRE ET RETOUR D EXPERIENCE Jeudi 21 mars, de 9h30 à 11h30 DÉBUT DE LA CONFÉRENCE PROGRAMME Publiée en juin 2011,

Plus en détail

021 601 83 23 www.biff.fr. Bureau d Ingénieurs Fenêtres & Façades SA 07-05-2009 / LF / BIFF SA THERMOGRAPHIE

021 601 83 23 www.biff.fr. Bureau d Ingénieurs Fenêtres & Façades SA 07-05-2009 / LF / BIFF SA THERMOGRAPHIE THERMOGRAPHIE THERMOGRAPHIE POURQUOI UNE THERMOGRAPHIE? COMMENT CELA FONCTIONNE? COMMENT INTERPRETER LES PHOTOS THERMOGRAPHIQUES? ISOLATION DES BÂTIMENTS AI-JE BESOIN DE M EN OCCUPER? COMMENT CALCULER

Plus en détail

Impact du changement climatique sur le secteur énergétique en France

Impact du changement climatique sur le secteur énergétique en France Lien vers la présentation PowerPoint Impact du changement climatique sur le secteur énergétique en France Bertrand REYSSET Chargé de mission adaptation au changement climatique, Ministère de l'écologie,

Plus en détail

Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois

Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois 5 à 7 de l éco-construction Pierre LERICHE et Jean-Louis ANDRE Aubenas le 25/09/2014 Présentation de CERIBOIS Performances énergétique

Plus en détail

La mention RGE et les aides financières qui en découlent. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.

La mention RGE et les aides financières qui en découlent. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine. La mention RGE et les aides financières qui en découlent Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr SOMMAIRE 1. Les missions et le rôle de l ALEC 2. La mention

Plus en détail

CAF de LYON: BILAN DE 1998 à 2009 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT

CAF de LYON: BILAN DE 1998 à 2009 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT 2 CAF de LYON: BILAN DE 1998 à 2009 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT Pourquoi faire des suivis -Tester des nouveaux matériels se faire une opinion -Accompagner nos

Plus en détail

CERQUAL Points d actualité Rennes le 23 septembre

CERQUAL Points d actualité Rennes le 23 septembre CERQUAL Points d actualité Rennes le 23 septembre Un contexte en pleine évolution Crise économique internationale majeure - des acteurs économiques endettés - diminution des aides - avenir incertain Développement

Plus en détail

Transition énergétique

Transition énergétique MARDI 8 DECEMBRE 2015 Transition énergétique L habitat au cœur des enjeux L ATTENUATION ET L ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE : UN DEFI MAJEUR DANS LES TERRITOIRES La 21ème conférence des Nations Unies

Plus en détail

Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble?

Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble? Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble? 1 AUJOURD HUI Tout concourt à des solutions efficientes de confort, à faible impact environnemental et au développement durable. 2 La

Plus en détail

La méthode CQHE Concept Qualité Habitat Energie

La méthode CQHE Concept Qualité Habitat Energie Appel à idées Mai 2007 La méthode CQHE Concept Qualité Habitat Energie Remise des propositions : 06 juillet 2007 Technologie et construction Energie dans le bâtiment : PREBAT Appel à idées PREBAT Comité

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

Bâtiment et rapport à l énergie. Pierre Radanne Dakar 12 novembre 2013

Bâtiment et rapport à l énergie. Pierre Radanne Dakar 12 novembre 2013 Bâtiment et rapport à l énergie Pierre Radanne Dakar 12 novembre 2013 La perception culturelle de l énergie Dans l histoire humaine, la compréhension de l énergie provient de l expérience du froid Les

Plus en détail

UTILISATION DES AFFICHES «!LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, POURQUOI?!»

UTILISATION DES AFFICHES «!LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, POURQUOI?!» L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE et L UTILISATION DES AFFICHES «!LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, POURQUOI?!» et «!LA BIODIVERSITÉ - TOUT EST VIVANT, TOUT EST LIÉ!» Michel Flambard / Philippe Delforge - Maîtres-ressources

Plus en détail

Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez

Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez MARCHE DE MAÎTRISE D ŒUVRE «PROCEDURE ADAPTEE» (ARTICLE 28 DU CODE DES

Plus en détail

ADEREE PROGRAMME DU CODE D EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ADEREE PROGRAMME DU CODE D EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ADEREE PROGRAMME DU CODE D EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Recrutement de l ingénieur Génie Civil -Expert bâtiments du Programme Durée une année renouvelable selon le besoin TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUES DES COLLECTIVITÉS

EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUES DES COLLECTIVITÉS EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUES DES COLLECTIVITÉS COEP CAHIER DES CHARGES RÉGION CENTRE PCI CAHIER DES CHARGES RÉGION CENTRE PRÉSENTATION DU CABINET, cabinet spécialiste des économies et de la gestion d énergie

Plus en détail

LES EQUIPEMENTS TECHNIQUES ADAPTES A LA REHABILITATION

LES EQUIPEMENTS TECHNIQUES ADAPTES A LA REHABILITATION LES EQUIPEMENTS TECHNIQUES ADAPTES A LA REHABILITATION Intervenant : Gilles Guillemard ADEME Ville et Aménagement Durable 25 octobre 2012 SOMMAIRE Comment choisir les différents systèmes de ventilation

Plus en détail

Maitriser la consommation d énergie des bâtiments. Nadine ADRA

Maitriser la consommation d énergie des bâtiments. Nadine ADRA Maitriser la consommation d énergie des bâtiments Nadine ADRA 1) Contexte et enjeux Sommaire Pourquoi faire des économies d énergie? Comment faire des économies d énergie? 2) Outils et méthodes 3) Exemples

Plus en détail

G / Bail forma diag perf

G / Bail forma diag perf G / Bail forma diag perf Arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants à usage principal d habitation proposés à la location en France métropolitaine

Plus en détail

Electrification de. Dossier Projet. l école d Issaogo. La Fondation Akuo s engage à soutenir le projet d électrification de l école

Electrification de. Dossier Projet. l école d Issaogo. La Fondation Akuo s engage à soutenir le projet d électrification de l école Dossier Projet Electrification de l école d Issaogo La Fondation Akuo s engage à soutenir le projet d électrification de l école d Issaogo au Burkina Fasso, projet porté par les élèves et professeurs du

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Vire, 20 ème ville de France, première en Basse Normandie récompensée pour ses efforts et ses résultats dans le domaine de l Environnement La ville de Vire a été labellisée Cit'Ergie

Plus en détail

Problèmes d actualité Citoyenneté et responsabilité Métiers

Problèmes d actualité Citoyenneté et responsabilité Métiers Problèmes d actualité Citoyenneté et responsabilité Métiers L Homme a besoin de matière et d énergie. La croissance démographique place l humanité face à un enjeu majeur : trouver et exploiter des ressources

Plus en détail

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Mars 2012 Dans le cadre de la mise en place de leur Plan Climat Energie Territorial (PCET), la Ville de Besançon

Plus en détail