Développement du réseau de transports en commun

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Développement du réseau de transports en commun"

Transcription

1

2

3 Communauté urbaine de Bordeaux : une métropole en forte croissance Bénéficiant d un cadre de vie attractif, d un tissu économique diversifié (vignobles, aéronautique et high tech, tertiaire) et d un rayonnement international, la Communauté urbaine de Bordeaux se positionne au 7 e rang des agglomérations françaises et au 39 e rang des agglomérations européennes*. * classement CNRS-DATAR Après un accroissement modéré dans les années 1990 (0,6% par an) on estime que la croissance de l aire urbaine est maintenant deux fois plus rapide comparable au récent développement de la métropole toulousaine. Une nécessaire prise en compte de la protection de l environnement Le sommet de Bali et le Grenelle de l Environnement ont fixé comme objectifs : - la diminution de 20 % des émissions de CO2 en France en 2020 par rapport à 1990 ; - pour atteindre une réduction de 75 % à l horizon Environ 16,5 kg de CO2 sont produits par jour et par personne en France : - la moitié directement au domicile (déplacements, chauffage, eau chaude et électricité), - l autre moitié à l extérieur (agriculture et industrie, transports de marchandise et chauffage au bureau). 2,8 4,0 1,5 0,6 4,6 3,0 déplacements chauffage eau chaude + électricité agriculture + industrie transport de marchandises chauffage et eau chaude au bureau La Cub montre sa volonté d être une métropole écoexemplaire, en conciliant économie et respect de l environnement.

4 Evolution des modes de transports dans l agglomération Des temps de parcours en voiture qui s allongent La vitesse moyenne est passée de 25 km/h en 1999 à 19 km/h en Malgré une baisse d environ 18 % de la circulation à l intérieur de la rocade entre 2000 et 2008, les secteurs rocade et extra-rocade souffrent toujours de saturation. Des transports collectifs beaucoup plus fréquentés Les chiffres du tramway sont en croissance constante (48,2 millions de voyages en 2007). En revanche, malgré une augmentation de 7 % en 2007 (36,4 millions de voyages), le bus n est pas encore assez utilisé. 1 tram = 177 voitures ou 3 bus ou 300 personnes 1 bus = 60 voitures ou 100 personnes Une pratique du vélo urbain à valoriser La continuité des itinéraires cyclables, la sécurité des équipements et la future mise en service de vélos en libre accès sont autant d améliorations décisives en vue de la généralisation de ce mode de transport. Evolution des parts des modes de transport (territoire communautaire) 100 % Vélos : 2 % Vélos : 4 % Vélos : 15 % Parts de marché des déplacements mécanisés 80 % 60 % 40 % 20 % Voiture : 85 % Voiture : 80 % Voiture : 60 % 0 % TC : 13 % 1990 TC : 16 % 2010 TC : 25 % 2020 / 2030

5 La concertation sur le projet de développement du réseau de transports en commun La concertation : pourquoi? Cadrée par l article L300-2 du Code de l Urbanisme, la concertation vise à consulter le public par la mise à disposition d une information complète et détaillée, par l écoute de leurs attentes et de leurs suggestions et par l organisation de temps d échanges et de débats. La concertation : comment? La Communauté urbaine met à la disposition du public un dossier de concertation comprenant un ensemble des documents et un registre destiné à recueillir les observations. Le dossier est consultable dans les 27 mairies de la Cub, dans les annexes des mairies de Bordeaux (Bacalan, Bastide, Caudéran) et de Mérignac ( Arlac, Beutre, Burck, La Glacière), auprès des services techniques de Villenave-d Ornon, ainsi qu à l Hôtel de Communauté. Vous pouvez également consulter la version électronique sur le site concertations.lacub.fr. Des réunions publiques d information et de dialogue sont également organisées afin de favoriser une expression et des échanges directs entre le public, les élus et les techniciens. Où trouver le dossier de concertation et le registre à la Communauté urbaine de Bordeaux? - en version papier : à l accueil (sans rendez-vous) - en version électronique : sur la borne informatique située dans le hall Extensions du réseau de tramway Le calendrier prévisionnel du projet avril 2008 : ouverture de la concertation dans les 27 communes premières réunions publiques de présentation du dossier avril 2008 / juillet 2009 : réalisation de l étude de faisabilité du tramway du Médoc et des études préliminaires des extensions du tramway janvier-juin 2009 : concertation sur les propositions de tracés automne 2009 : décision du Conseil de Cub sur les tracés et les modes à retenir fi n 2009 : réalisation des premiers dossiers d enquêtes préalables à la déclaration d utilité publique des projets et saisine du Préfet Etudes de desserte en transports en commun en site propre (TCSP) avril 2008 : ouverture de la concertation dans les 27 communes premières réunions publiques de présentation du dossier janvier / février 2009 : concertation sur les éléments de diagnostic de l étude printemps 2009 : concertation sur les propositions de tracés et de modes sur les 5 corridors de l étude automne 2009 : décision du Conseil de Cub sur les tracés et les modes à retenir fin : poursuite des études en fonction des décisions politiques

6 Les études d extensions de lignes de tramway et de transports en commun en site propre (TCSP) Le projet proposé par la Cub consiste à développer différents types de dessertes en transports en commun afin de répondre aux besoins spécifiques des différents territoires de l agglomération. Des études opérationnelles sont en cours : sur les extensions des lignes existantes du tramway Prolongement de la ligne A - jusqu à Mérignac-les Pins et la rocade ; Prolongement de la ligne B - jusqu au carrefour de l Alouette (desserte gare de Pessac Alouette et CHU/CHR Haut-Lévêque et Xavier Arnozan) ; - jusqu au pôle d activité de Bordeaux Nord ; Prolongement de la ligne C - vers le sud jusqu au futur lycée Terre Sud (Bègles) ; - vers le nord jusqu au Parc des Expositions (Bordeaux). pour le projet de création d une ligne D de tramway pour la desserte du quadrant nord-ouest Il est à noter que simultanément se déroulent des études portant sur l utilisation possible de modes alternatifs au tramway. Le choix du mode n interviendra qu après finalisation et analyse de ces deux études. pour la réalisation d un projet de tram-train desservant le Médoc. Les études complémentaires en Transports en Commun en Site Propre (TCSP) Elles concernent : la liaison entre le futur lycée Terre Sud de Bègles et le territoire de Villenave-d Ornon extra-rocade ; la liaison entre le carrefour des 4 chemins (ligne A du tramway) et le site aéroportuaire à Mérignac ; la desserte de la rive droite (liaison Bordeaux Cracovie pont Bacalan/Bastide pôle intermodal de Cenon Pont-Rouge Bordeaux Bastide quais de Floirac) ; la liaison reliant le CHU Pellegrin (Bordeaux) le domaine universitaire (Talence/Pessac/Gradignan) le territoire de Gradignan jusqu au quartier de Beausoleil ; la liaison entre le terminus de la ligne A (La Gardette - Bassens Carbon-Blanc) et le centre de Carbon-Blanc.

7 Des exemples d équipements de transports en commun en site propre (emprise en section courante moyenne et dans les courbes à 90%) Tramway Emprise : 5,80 m en alignement droit Largeur de rame à Bordeaux : 2,40 m CITADIS 2,40 m Translohr TRANSLOHR 2,20 m Tramway sur pneus guidé par un rail central, en service à Clermont-Ferrand Alimentation électrique Emprise en section courante en site propre : 5,40 m Emprise en section mixe : 6 m Largeur : 2,20 m environ CIVIS* 2,55 m BUS 2,50 m Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) Le BHNS est un concept alternatif entre le bus classique et le tramway en terme de capacité et de performance (fréquence, vitesse, régularité, confort, accessibilité). Guidage optique possible pour faciliter l accostage en station Largeur de plateforme : de 6 à 7 mètres, en fonction de la vitesse autorisée Largeur : 2.55 m + rétroviseurs 2 x 0.25 m. En service à Nantes.

PLAN DE DÉPLACEMENTS URBAINS À PIED, EN BUS, À VÉLO, OU EN VOITURE... QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN?

PLAN DE DÉPLACEMENTS URBAINS À PIED, EN BUS, À VÉLO, OU EN VOITURE... QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN? À PIED, EN BUS, À VÉLO, OU EN VOITURE... QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN? pour quoi faire? Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) se définit par la diminution du trafic automobile, le développement des transports

Plus en détail

Une politique d'aménagements cyclables. Patrick Molinoz Maire de VENAREY- Les LAUMES

Une politique d'aménagements cyclables. Patrick Molinoz Maire de VENAREY- Les LAUMES Une politique d'aménagements cyclables Patrick Molinoz Maire de VENAREY- Les LAUMES Présentation Venarey-Les Laumes, une ville à la campagne - 2 - Données : Population : 3 146 habitants Superficie : 1

Plus en détail

Concertation sur le développement du réseau de transports en commun

Concertation sur le développement du réseau de transports en commun mission tramway Concertation sur le développement du réseau de transports en commun Dossier définitif du projet Pôle Mobilité novembre 2009 I LES ORIGINES DU PROJET I.1 Rappel du contexte d élaboration

Plus en détail

Orientations durables et choix technologiques Sustainable Guidelines and technological choices

Orientations durables et choix technologiques Sustainable Guidelines and technological choices Orientations durables et choix technologiques Sustainable Guidelines and technological choices Une métropole européenne déjà millionnaire A European metropolis of more than one million inhabitants La 39ème

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME. «Ensemble, construisons notre Ville pour un véritable projet de territoire» 1 ÈRE RÉUNION PUBLIQUE 26 JANVIER 2016

LE PLAN LOCAL D URBANISME. «Ensemble, construisons notre Ville pour un véritable projet de territoire» 1 ÈRE RÉUNION PUBLIQUE 26 JANVIER 2016 PLAN LOCAL D'URBANISME VILLE DE COLMAR LE PLAN LOCAL D URBANISME 1 ÈRE RÉUNION PUBLIQUE «Ensemble, construisons notre Ville pour un véritable projet de territoire» 26 JANVIER 2016 ORDRE DU JOUR QU EST-CE

Plus en détail

COMMISSION DE DEMOCRATISATION 3 février 2011. Le projet de prolongement de la ligne 11 à l Est Bilan de la concertation préalable

COMMISSION DE DEMOCRATISATION 3 février 2011. Le projet de prolongement de la ligne 11 à l Est Bilan de la concertation préalable COMMISSION DE DEMOCRATISATION 3 février 2011 Le projet de prolongement de la ligne 11 à l Est préalable Plan de la présentation Plan de la présentation Introduction: bref rappel du projet Modalités et

Plus en détail

Du nouveau pour le Métro marseillais!

Du nouveau pour le Métro marseillais! Dossier de presse Du nouveau pour le Métro marseillais! Le métro se prolonge vers le Nord Un pôle multimodal et un parc relais se construisent Visite du chantier Jeudi 11 juin 2015 Sommaire Présentation

Plus en détail

Présentation de la démarche

Présentation de la démarche PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DE GUENGAT Présentation de la démarche Réunion avec la Commission PLU 23 août 2012 Conception Réalisation: GEOLITT - 7 Rue Le Reun - 29480 Le Relecq Kerhuon Tél : 02 98 28

Plus en détail

Compagnie des Transports Strasbourgeois

Compagnie des Transports Strasbourgeois Compagnie des Transports Strasbourgeois La CTS commande à Alstom 12 tramways Citadis 20 octobre 2014 La Communauté urbaine de Strasbourg, qui bénéficie du plus grand réseau maillé de tramways de France,

Plus en détail

Simulation Dynamique et Régulation du Trafic en temps réel

Simulation Dynamique et Régulation du Trafic en temps réel Journée technique du 6 octobre 2011 Paris Simulation Dynamique et Régulation du Trafic en temps réel LOESCH Dominique Ville de METZ journee2011.simulationdynamique.fr METTIS : Deux LHNS A et B sur un

Plus en détail

Document de travail correspond aux hypothèses à l étude Au premier semestre 2012. Toulouse EuroSudOuest Réunion du 5 juillet 2012

Document de travail correspond aux hypothèses à l étude Au premier semestre 2012. Toulouse EuroSudOuest Réunion du 5 juillet 2012 Toulouse EuroSudOuest Réunion du 5 juillet 2012 LGV et fréquentation de Matabiau 2017 2020 2025 2030 2035 Les projets ferroviaires LGV Paris Tours Bordeaux LGV Paris Bordeaux Toulouse Liaison Toulouse

Plus en détail

Le Plan de déplacements urbains d Île-de-France

Le Plan de déplacements urbains d Île-de-France Le Plan de déplacements urbains d Île-de-France Le PDUIF doit assurer un équilibre durable Répondre aux BESOINS de MOBILITÉ Préserver l ENVIRONNEMENT, la SANTÉ et la QUALITÉ DE VIE Tenir compte de la CONTRAINTE

Plus en détail

Forum citoyen 29 octobre 2009. Mieux se déplacer

Forum citoyen 29 octobre 2009. Mieux se déplacer Forum citoyen 29 octobre 2009 Mieux se déplacer État des lieux Mieux se déplacer 360 km de voirie 36 rues piétonnes 58,4 km d itinéraires cyclables 6 000 places de stationnement payant ( 2000 en surface,

Plus en détail

Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe

Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe Culture Portes de Gascogne Avril 2016 Contexte de l appel à projet Le projet street-art de la commune de Tournecoupe

Plus en détail

tram ENVOL, la ligne est branchée N 18 septembre 2013 Connexion : sur le fil 7 Transition : montage en vue

tram ENVOL, la ligne est branchée N 18 septembre 2013 Connexion : sur le fil 7 Transition : montage en vue tram N 18 septembre 2013 4 Connexion : sur le fil 7 Transition : montage en vue 9 Progression : réseaux, plate-forme et voies ENVOL, la ligne est branchée 2 tisséo tram Avec en objectif l ouverture début

Plus en détail

Axe 2 : Développer un territoire durable

Axe 2 : Développer un territoire durable N de la mesure : 2.2.3 Axe 2 : Développer un territoire durable Action 2.2 : Développer une politique globale et durable de la mobilité Pilote : Direction générale adjointe infrastructures et déplacements

Plus en détail

Observatoire du SCoT. L édito du Président. Pourquoi un observatoire? des Vosges Centrales F L A S H I N F O N U M É R O 1

Observatoire du SCoT. L édito du Président. Pourquoi un observatoire? des Vosges Centrales F L A S H I N F O N U M É R O 1 Observatoire du SCoT des Vosges Centrales F L A S H I N F O N U M É R O 1 L édito du Président SOMMAIRE Edito 1 Activité de construction 2 Approche géographique 4 Construction par type de logements Rappel

Plus en détail

LE PDE DU COMMISSARIAT À L ENERGIE ATOMIQUE (CEA) DE GRENOBLE

LE PDE DU COMMISSARIAT À L ENERGIE ATOMIQUE (CEA) DE GRENOBLE LE PDE DU COMMISSARIAT À L ENERGIE ATOMIQUE (CEA) DE GRENOBLE A. LANCEMENT DE LA DEMARCHE A.1. Contexte Le CEA est situé en plein cœur du Polygone scientifique de Grenoble, à 15 minutes à pied du centre

Plus en détail

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 2. Comment impliquer les usagers de vos bâtiments publics dans les économies d énergie? Usagers des bâtiments publics, communes, partagez

Plus en détail

Projet d aménagement des allées Jean-Jaurès DOSSIER DE PRESSE 08/04/2016

Projet d aménagement des allées Jean-Jaurès DOSSIER DE PRESSE 08/04/2016 Projet d aménagement des allées Jean-Jaurès DOSSIER DE PRESSE 08/04/2016 Contacts presse : Gérald Bégin t. 05 61 22 21 47 gerald.begin@mairie-toulouse.fr Marie Adeline Etienne t. 05 61 22 39 95 m. 06 86

Plus en détail

La méthode CQHE Concept Qualité Habitat Energie

La méthode CQHE Concept Qualité Habitat Energie Appel à idées Mai 2007 La méthode CQHE Concept Qualité Habitat Energie Remise des propositions : 06 juillet 2007 Technologie et construction Energie dans le bâtiment : PREBAT Appel à idées PREBAT Comité

Plus en détail

REUNION du CONSEIL MUNICIPAL ------------------------------

REUNION du CONSEIL MUNICIPAL ------------------------------ Direction Générale MR/HB REUNION du CONSEIL MUNICIPAL ------------------------------ Le CONSEIL MUNICIPAL de la Ville d ANDRESY se réunira en séance ordinaire : Le MARDI 15 DECEMBRE 2015 à 20 h 30 à l

Plus en détail

SAINT-NAZAIRE. Pôle urbain et économique du littoral métropolitain. Contact : Grégory MARTINET : Agglomération de Saint-Nazaire 06 72 87 88 48

SAINT-NAZAIRE. Pôle urbain et économique du littoral métropolitain. Contact : Grégory MARTINET : Agglomération de Saint-Nazaire 06 72 87 88 48 SAINT-NAZAIRE Pôle urbain et économique du littoral métropolitain : Grégory MARTINET : Agglomération de Saint-Nazaire 06 72 87 88 48 LE RUBAN BLEU Un complexe commercial d un nouveau type pour le centre

Plus en détail

ZONES COMMERCIALES Beaulieu 1 se refait une beauté

ZONES COMMERCIALES Beaulieu 1 se refait une beauté 14 LE DOSSIER ZONES COMMERCIALES Beaulieu 1 se refait une beauté POINT COMMUN LE MAG DE L AGGLO DE LA ROCHELLE 15 Symbole de modernité dans les années 1970, la zone commerciale de Beaulieu s est développée

Plus en détail

PROJET : Extension Est du Parc d activités de la Saussaye BILAN DE LA CONCERTATION PUBLIQUE 25 SEPTEMBRE AU 6 NOVEMBRE 2013

PROJET : Extension Est du Parc d activités de la Saussaye BILAN DE LA CONCERTATION PUBLIQUE 25 SEPTEMBRE AU 6 NOVEMBRE 2013 PROJET : Extension Est du Parc d activités de la Saussaye BILAN DE LA CONCERTATION PUBLIQUE 25 SEPTEMBRE AU 6 NOVEMBRE 2013 CONTEXTE Le parc d activités de la Saussaye, situé sur la commune de Saint Cyr

Plus en détail

La qualité de service

La qualité de service La qualité de service en chiffres N 11 Mars 2013 Bulletin d information trimestriel sur la qualité de service des transports en Île-de-France 2012 Janvier - décembre Le STIF a choisi de renforcer encore

Plus en détail

FORMATION 2011 ARCHITECTURE et PATRIMOINE

FORMATION 2011 ARCHITECTURE et PATRIMOINE Initiation à la terminologie et à la construction Architecture moderne et contemporaine Habitat individuel et collectif Le bâti ancien et ses transformations Perfectionnement en techniques de réhabilitation

Plus en détail

Objet: relevé d informations et de décisions du Conseil de quartier du 11 février 2015

Objet: relevé d informations et de décisions du Conseil de quartier du 11 février 2015 Creil, le 17 février 2015, Aux membres du Conseil de quartier Gournay Maison de la ville 03 44 29 52 38 citoyennete@mairie-creil.fr Objet: relevé d informations et de décisions du Conseil de quartier du

Plus en détail

Particularité de la zone : le bâti dispersé

Particularité de la zone : le bâti dispersé PROJET de ligne à très haute tension COTENTIN MAINE Les distances aux lignes DÉBAT PUBLIC octobre 2005 février 2006 1 Particularité de la zone : le bâti dispersé Un engagement : ne pas surplomber et limiter

Plus en détail

Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire?

Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire? Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire? Dr Jean-Bernard Gay Privat docent EPFL LESO Pour sa construction, son exploitation et son entretien toute construction nécessite une

Plus en détail

LIGNE DE MARSEILLE A VINTIMILLE Etude des conditions d insertion environnementale et technique d une 3 ème voie entre Cannes et Antibes.

LIGNE DE MARSEILLE A VINTIMILLE Etude des conditions d insertion environnementale et technique d une 3 ème voie entre Cannes et Antibes. LIGNE DE MARSEILLE A VINTIMILLE Etude des conditions d insertion environnementale et technique d une 3 ème voie entre Cannes et Antibes Juin 2004 SOMMAIRE I. PRÉSENTATION DU DIAGNOSTIC ET SYNTHÈSE...2

Plus en détail

Résultats 2015 - Perspectives 2016

Résultats 2015 - Perspectives 2016 Résultats 2015 - Perspectives 2016 1. 2015 : année de la reprise 2015 est l année de la reprise pour le marché du meuble après trois exercices de recul consécutifs (-3,0% en 2012, -2,9% en 2013 et -1,5%

Plus en détail

L élaboration d un PLU unique pour toutes les

L élaboration d un PLU unique pour toutes les Août 2015 Plan Local d Urbanisme Métropolitain : #prise de position placer l économie au cœur des politiques d urbanisme L élaboration du PLUM de Nantes Métropole, un enjeu stratégique pour l économie

Plus en détail

COMMENT ENTRETENIR LA NORME ISO 50001, LES ENJEUX DE LA CERTIFICATION : CADRE REGLEMENTAIRE ET RETOUR D EXPERIENCE

COMMENT ENTRETENIR LA NORME ISO 50001, LES ENJEUX DE LA CERTIFICATION : CADRE REGLEMENTAIRE ET RETOUR D EXPERIENCE COMMENT ENTRETENIR LA NORME ISO 50001, LES ENJEUX DE LA CERTIFICATION : CADRE REGLEMENTAIRE ET RETOUR D EXPERIENCE Jeudi 21 mars, de 9h30 à 11h30 DÉBUT DE LA CONFÉRENCE PROGRAMME Publiée en juin 2011,

Plus en détail

Livre blanc de l'étalement urbain en Saône-et-Loire

Livre blanc de l'étalement urbain en Saône-et-Loire Direction départementale des territoires de Saôneet-Loire Livre blanc de l'étalement urbain en Saône-et-Loire «Le territoire français est le patrimoine commun de la nation. Chaque collectivité publique

Plus en détail

Développement durable et espaces protégés

Développement durable et espaces protégés Développement durable et espaces protégés 50 Anniversaire Loi Malraux Rencontres régionales Languedoc Roussillon Session des 11, 12 et 13 février 2013 NARBONNE La notion de développement durable Rapport

Plus en détail

Desserte en transport en commun en site propre entre Bègles Terre Sud Villenave d Ornon «Pont de la Maye»

Desserte en transport en commun en site propre entre Bègles Terre Sud Villenave d Ornon «Pont de la Maye» Desserte en transport en commun en site propre entre Bègles Terre Sud Villenave d Ornon «Pont de la Maye» 1 Sommaire Sommaire Démarche générale de l étude Présentation des modes Les tracés et leurs impacts

Plus en détail

Conseil général des Yvelines. Direction des Routes et Transports BESR Décembre 2011. Politique départementale en faveur des circulations douces

Conseil général des Yvelines. Direction des Routes et Transports BESR Décembre 2011. Politique départementale en faveur des circulations douces Politique départementale en faveur des circulations douces Conseil général des Yvelines Rappel : évolution de la politique départementale des circulations douces Le Schéma de 1997 1 er schéma en 1997,

Plus en détail

PRECONISATIONS AUX MUNICIPALITES POUR ACCOMPAGNER LES PERSONNES HANDICAPEES DANS LES VILLES DU BAS-RHIN

PRECONISATIONS AUX MUNICIPALITES POUR ACCOMPAGNER LES PERSONNES HANDICAPEES DANS LES VILLES DU BAS-RHIN PRECONISATIONS AUX MUNICIPALITES POUR ACCOMPAGNER LES PERSONNES HANDICAPEES DANS LES VILLES DU BAS-RHIN Proposées par UDAPEI du BAS-RHIN Union départementale des associations de parents, de personnes handicapées

Plus en détail

Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise

Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise SYNTHÈSE Entre 2005 et 2014, les évolutions de chiffre d affaires des Très Petites Entreprises (TPE) constatées

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement 1 Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre du programme d amélioration de la performance énergétique de 800 000 logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre

Plus en détail

Bretagne à Grande Vitesse Amélioration des liaisons ferroviaires Rennes-Brest / Rennes-Quimper

Bretagne à Grande Vitesse Amélioration des liaisons ferroviaires Rennes-Brest / Rennes-Quimper Bretagne à Grande Vitesse Amélioration des liaisons ferroviaires Rennes-Brest / Rennes-Quimper Tranche fonctionnelle TF1RB «Rennes-Quédillac» Ripage de la courbe 6 à L Hermitage Travaux de raccordement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Blue Solutions invente le bus de demain. Inauguration de l usine Bluebus 12 mètres, près de Quimper en Bretagne

DOSSIER DE PRESSE. Blue Solutions invente le bus de demain. Inauguration de l usine Bluebus 12 mètres, près de Quimper en Bretagne DOSSIER DE PRESSE Blue Solutions invente le bus de demain Inauguration de l usine Bluebus 12 mètres, près de Quimper en Bretagne Vendredi 15 janvier 2016 SOMMAIRE L USINE BLUEBUS À ERGUÉ-GABÉRIC LE BLUEBUS,

Plus en détail

Le stationnement des vélos

Le stationnement des vélos Le stationnement des vélos Versailles, le 23 Novembre 2012 1 Le stationnement des vélos : introduction et généralités Versailles, le 23 Novembre 2012 2 Le stationnement vélo Un enjeu primordial Système

Plus en détail

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Mars 2012 Dans le cadre de la mise en place de leur Plan Climat Energie Territorial (PCET), la Ville de Besançon

Plus en détail

QUARTIER D AFFAIRES DURABLE

QUARTIER D AFFAIRES DURABLE 1 2 innoparcalbatros.com Coordination : Service des communications et Développement économique Graphisme : Must Communications Impression : XXXXXX Achevé d imprimer : XXXXXX 2014 English version available

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ DANS LES VILLES DE DEMAIN

ÉLECTRICITÉ DANS LES VILLES DE DEMAIN MOINS D ÉD ÉNERGIE ET PLUS D ÉD ÉLECTRICITÉ DANS LES VILLES DE DEMAIN Rencontres Suisses de l Electricité Beaulieu, 17 mars 2011 Massimiliano Capezzali, PhD Adjoint du Directeur Energy Center Ecole Polytechnique

Plus en détail

Agenda d Accessibilité Programmée

Agenda d Accessibilité Programmée Agenda d Accessibilité Programmée Réglementation applicable aux ERP existants Sonia Pignal Sonia.Pignal@cerema.fr Application au cadre bâti Hiérarchie des textes La loi fixe les grands principes, l esprit

Plus en détail

Réseau de transport urbain et analyse des équipements pour une meilleure offre Ludovic Wassermann - MOBIGIS

Réseau de transport urbain et analyse des équipements pour une meilleure offre Ludovic Wassermann - MOBIGIS Réseau de transport urbain et analyse des équipements pour une meilleure offre Ludovic Wassermann - MOBIGIS Présentation de la société MOBIGIS MOBIGIS est une société française, éditrice de solutions informatiques

Plus en détail

CAVAN PLAN LOCAL D URBANISME. Orientations d Aménagement et de Programmation 5 //O.A.P// Côtes d Armor (22) Concertation

CAVAN PLAN LOCAL D URBANISME. Orientations d Aménagement et de Programmation 5 //O.A.P// Côtes d Armor (22) Concertation CAVAN Côtes d Armor (22) PLAN LOCAL D URBANISME 5 //O.A.P// Prescription Arrêt Approbation Rendu exécutoire INTRODUCTION 1. DISPOSITIONS DU CODE DE L URBANISME 1.1.Article L.123-1 (Extrait) «Le Plan Local

Plus en détail

TRANSPORT POUR LES JEUX OLYMPIQUES

TRANSPORT POUR LES JEUX OLYMPIQUES ATHENES LA RESTRUCTURATION DU RESEAU DE TRANSPORT POUR LES JEUX OLYMPIQUES Mots clés : Intégration des systèmes de transport ; Planification ; Politique environnementale ; Projets de transports publics

Plus en détail

Projet de fin d études

Projet de fin d études Projet de fin d études La voiture, un nouvel équipement du bâtiment? Etude de la synergie possible entre bâtiment à énergie positive et véhicule électrique ou hybride rechargeable Yves MARCOUX ENSIEG -

Plus en détail

Les voies de circulation douce dans l Oise

Les voies de circulation douce dans l Oise Les voies de circulation douce dans l Oise Une voie de circulation douce est une voie, terrestre ou fluviale, réservée à tous les modes de déplacement non-motorisé. Elle est destinée aux piétons, aux cyclistes,

Plus en détail

prend en charge les dépenses de réalisation et d entretien de son installation, il est responsable du bon fonctionnement de son assainissement

prend en charge les dépenses de réalisation et d entretien de son installation, il est responsable du bon fonctionnement de son assainissement A l attention des élus et du personnel communal L Assainissement Non Collectif Une préoccupation commune, Une gestion intercommunale Définition : Tout système d assainissement effectuant la collecte, le

Plus en détail

AGENDA 21 Agglo de Brive

AGENDA 21 Agglo de Brive AGENDA 21 Agglo de Brive Axe 1 : Promouvoir un développement économique respectueux des équilibres sociaux, environnementaux et territoriaux Objectif 1 : Développer les activités économiques qui participent

Plus en détail

Observatoire local des loyers privés. Chiffres clés au 1er janvier 2012

Observatoire local des loyers privés. Chiffres clés au 1er janvier 2012 Observatoire local des loyers privés Chiffres clés au 1er janvier 2012 Enquête au 1er janvier 2012 Niveaux de loyers au 01/01/2012 : Toujours en progression +1,8% pour les loyers moyens +3,5% pour les

Plus en détail

Les Normesau service de la Responsabilité Sociale de l Entreprise : Le cadre normatif

Les Normesau service de la Responsabilité Sociale de l Entreprise : Le cadre normatif Les Normesau service de la Responsabilité Sociale de l Entreprise : Le cadre normatif Normes RSE dans l espace francophone Marrakech 13-14-15/12/05 1 Les normes marocaines Sommaire Bases de la norme Marocaine

Plus en détail

GUIDE DES ACHATS PUBLICS À BASE DE BOIS

GUIDE DES ACHATS PUBLICS À BASE DE BOIS GUIDE DES ACHATS PUBLICS À BASE DE BOIS Comment sélectionner les candidatures à un appel d offre intégrant une exigence de gestion durable des forêts? Seule une entreprise certifiée selon un système international

Plus en détail

Résultats 2009. Depuis la mise en place par la Métro, en 2005, du Plan Climat

Résultats 2009. Depuis la mise en place par la Métro, en 2005, du Plan Climat ENVIRONNEMENT GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE Communauté d agglomération GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE OBSERVATOIRE janvier 2012 Suivi des Consommations d Energie, des émissions de GAZ À EFFET DE SERRE et de la production

Plus en détail

Situation, trafic et emploi

Situation, trafic et emploi Situation, trafic et emploi AÉROPORTS PARISIENS Situation Roissy-Charles de Gaulle Orly Novembre 2001 Page 1 Le trafic à Orly 30000000 Trafic passagers commerciaux 25000000 20000000 15000000 10000000 24200000

Plus en détail

POLITIQUE TERRITORIALE EN FAVEUR DU HANDICAP ET DE L ACCESSIBILITE BILAN 2008-2013

POLITIQUE TERRITORIALE EN FAVEUR DU HANDICAP ET DE L ACCESSIBILITE BILAN 2008-2013 POLITIQUE TERRITORIALE EN FAVEUR DU HANDICAP ET DE L ACCESSIBILITE BILAN 2008-2013 LA LOI DU 11 FEVRIER 2005 1) Elle s adresse à tous, 2) Elle bénéficie à tous en matière d accessibilité, 3) Elle couvre

Plus en détail

Atelier GTEC 4: «Quelles activités et compétences en territoire de Figeac en 2030?» Composante 4 : Aménagement du territoire et mobilité

Atelier GTEC 4: «Quelles activités et compétences en territoire de Figeac en 2030?» Composante 4 : Aménagement du territoire et mobilité Atelier GTEC 4: «Quelles activités et compétences en territoire de en 2030?» Composante 4 : Aménagement du territoire et mobilité Cette fiche associe l ensemble des facteurs suivants et qui ont été retenus

Plus en détail

GPSO FERROVIAIRE. GARES ET HALTES TER Aménagement de la ligne Bordeaux-Sète au sud de Bordeaux

GPSO FERROVIAIRE. GARES ET HALTES TER Aménagement de la ligne Bordeaux-Sète au sud de Bordeaux GRAND PROJET GPSO DU SUD-OUEST FERROVIAIRE Bordeaux-Toulouse Bordeaux-Espagne GARES ET HALTES TER Aménagement de la ligne Bordeaux-Sète au sud de Bordeaux Bilan de la concertation publique menée du 10

Plus en détail

Adapter la stratégie de développement durable du gouvernement québécois à la réalité montréalaise

Adapter la stratégie de développement durable du gouvernement québécois à la réalité montréalaise Adapter la stratégie de développement durable du gouvernement québécois à la réalité montréalaise Mémoire soumis par le Et présenté à la Commission des transports et de l environnement À l égard du projet

Plus en détail

Lettre n 7 du 18 octobre 2008. Estimation du coût de la rocade Nord du conseil général de l Isère (CGI)

Lettre n 7 du 18 octobre 2008. Estimation du coût de la rocade Nord du conseil général de l Isère (CGI) Observatoire des Finances et des Politiques Publiques - OFiPoPu Boutique Citoyenne 12, rue Voltaire 38000 GRENOBLE Site internet : www.ofipopu.fr mel : boutique.citoyenne@orange.fr Lettre n 7 du 18 octobre

Plus en détail

Usine de Carling Saint-Avold. Une nouvelle plateforme logistique pour assurer l échange de produits par rail

Usine de Carling Saint-Avold. Une nouvelle plateforme logistique pour assurer l échange de produits par rail Usine de Carling Saint-Avold Une nouvelle plateforme logistique pour assurer l échange de produits par rail SYNCHRO L atelier Polyéthylène. Vue aérienne de la plateforme chimique de Carling Saint-Avold.

Plus en détail

Parc relais de l agglomération bordelaise

Parc relais de l agglomération bordelaise Communauté urbaine de Bordeaux Parc relais de l agglomération bordelaise Rapport d étude 14/01/08 provisoire étape définitif Hangar G2 Bassin à flot n 1 quai Armand Lalande BP 71 F-33041 Bordeaux Cedex

Plus en détail

Dossier de presse. Lundi 8 avril 2013. Contact presse Florence WILLM Directrice de la communication f.willm@oppidea.fr tél : 06 87 25 81 98

Dossier de presse. Lundi 8 avril 2013. Contact presse Florence WILLM Directrice de la communication f.willm@oppidea.fr tél : 06 87 25 81 98 Dossier de presse Oppidea, la SEM d aménagement de Toulouse Métropole, lance un appel à idées sur le thème de l habitat intermédiaire, un nouveau modèle de logement pour la métropole toulousaine. Lundi

Plus en détail

Mon logement est-il éligible à la fibre optique?

Mon logement est-il éligible à la fibre optique? Mon logement est-il éligible à la fibre optique? L éligibilité correspond à la possibilité pour le logement d être raccordé à la fibre et de bénéficier des services associés à l Internet Très Haut Débit.

Plus en détail

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives TOURCOING 27 septembre 2013 Marie-Hélène LEFEBVRE Éléments de contexte depuis les 30 dernières années : augmentation de 20% de la consommation

Plus en détail

Présentation des UE master 2 MOMMS Accréditation Rentrée 2016

Présentation des UE master 2 MOMMS Accréditation Rentrée 2016 Présentation des UE master 2 MOMMS Accréditation Rentrée 2016 Semestre 1 30 ECTS GOUV 201 Gouvernance du secteur sanitaire et médico-social Responsable : Marie-Line Cal Il s agit de mettre les futurs professionnels

Plus en détail

Thème 2. Chapitre 1. La France en villes

Thème 2. Chapitre 1. La France en villes REPERES SPATIAUX ET CHRONOLOGIQUES CONNAISSANCES NOTIONS ET VOCABULAIRE Thème 2. Chapitre 1. La France en villes GEOGRAPHIE, THEME 2, CHAP.1. La France en ville. Lire le cours du manuel p. 104, 106, 108

Plus en détail

CONTRIBUTION L éco-construction

CONTRIBUTION L éco-construction CONTRIBUTION L éco-construction Conseil de développement Groupe développement 22-Fév-11 Sommaire 1. Introduction... 3 Qu est-ce qu un habitat?... 3 2. Enjeux... 3 3. Objectifs généraux de l éco-construction

Plus en détail

Mobilité et Entreprises Entreprises et Mobilité

Mobilité et Entreprises Entreprises et Mobilité 1 La mobilité en Brabant wallon Un défi pour les demandeurs d emploi et les travailleurs Mobilité et Entreprises Entreprises et Mobilité Grégory Falisse Cellule Mobilité de l Union Wallonne des Entreprises

Plus en détail

DOMAINE DE LA CASCADE

DOMAINE DE LA CASCADE Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) BORDEAUX - ARTIGUES PRES BORDEAUX (33) - DOMAINE DE LA CASCADE Aquitaine Gestionnaire Fourchette de rentabilité locative Date de livraison Actabilité Fourchette de prix

Plus en détail

Le parc locatif social dans le Calvados au 1er janvier 2015

Le parc locatif social dans le Calvados au 1er janvier 2015 Dossier Avril thématique 2015 RPLS Mars 2016 Le parc locatif social dans le Calvados au 1er janvier 2015 Les chiffres clés 55 156 logements sociaux au 1er janvier 2015, soit + 1,5 % par rapport à 2014.

Plus en détail

ET SI LES FRANÇAIS N'AVAIENT PLUS DE VOITURE DANS LA TÊTE?

ET SI LES FRANÇAIS N'AVAIENT PLUS DE VOITURE DANS LA TÊTE? ET SI LES FRANÇAIS N'AVAIENT PLUS DE VOITURE DANS LA TÊTE? EVOLUTION DE L'IMAGE DES MODES DE TRANSPORT : ANALYSE DE 19 ENQUÊTES MÉNAGES DÉPLACEMENTS Vincent Kaufmann Kamila Tabaka Jean-Marie Guidez Nicolas

Plus en détail

Etude d accessibilité à la Communauté Urbaine de Strasbourg

Etude d accessibilité à la Communauté Urbaine de Strasbourg Observatoire régional des transports et de la logistique d Alsace Association inscrite au registre des associations vo LXXV N 298 le 4 décembre 1997 Etude d accessibilité à la Communauté Urbaine de Strasbourg

Plus en détail

La modélisation multi-physique : un nouveau levier pour l optimisation des systèmes mécatroniques ferroviaires

La modélisation multi-physique : un nouveau levier pour l optimisation des systèmes mécatroniques ferroviaires La modélisation multi-physique : un nouveau levier pour l optimisation des systèmes mécatroniques ferroviaires Rail Industry Meetings : Le 7 Mars 2012 Thomas Desbarats Ingénieur application LMS Thomas.desbarats@lmsintl.com

Plus en détail

TRANSPORTS SCOLAIRES EXTENSION DE LA CERTIFICATION ISO 9001 : UN GAGE DE QUALITE SUPPLEMENTAIRE POUR LES USAGERS

TRANSPORTS SCOLAIRES EXTENSION DE LA CERTIFICATION ISO 9001 : UN GAGE DE QUALITE SUPPLEMENTAIRE POUR LES USAGERS DOSSIER DE PRESSE TRANSPORTS SCOLAIRES EXTENSION DE LA CERTIFICATION ISO 9001 : UN GAGE DE QUALITE SUPPLEMENTAIRE POUR LES USAGERS 2 avril 2012 Ce lundi 2 avril, à l Hôtel du Département à Privas, Pascal

Plus en détail

Déploiement d un environnement numérique de travail (ENT) dans les écoles du premier degré de l Académie de Nantes

Déploiement d un environnement numérique de travail (ENT) dans les écoles du premier degré de l Académie de Nantes Déploiement d un environnement numérique de travail (ENT) dans les écoles du premier degré de l Académie de Nantes Dossier de presse Contact presse Rectorat : Laurence Veteau - Tél. : 02 40 37 33 13 -

Plus en détail

Aménagement et gestion des équipements, sites et territoires touristiques MASTER

Aménagement et gestion des équipements, sites et territoires touristiques MASTER Aménagement et gestion des équipements, sites et territoires touristiques MASTER Le master Tourisme «Aménagement et Gestion des Équipements, Sites et Territoires touristiques» (AGEST) de l IATU (Institut

Plus en détail

25 02 2012 VOTRE GARE DEMAIN

25 02 2012 VOTRE GARE DEMAIN GARE DE BORDEAUX SAINT-JEAN EXTENSION DE LA GARE SAINT-JEAN, CÔTÉ BELCIER Concertation préalable du 25 septembre au 02 novembre 2012 VOTRE GARE DEMAIN Tant à l échelle locale que régionale, la gare Bordeaux

Plus en détail

L'AUTOPARTAGE DANS LA SHERE PRIVEE RESUME

L'AUTOPARTAGE DANS LA SHERE PRIVEE RESUME L'AUTOPARTAGE DANS LA SHERE PRIVEE RESUME INTRODUCTION L autopartage dans la sphère privée est la mise en commun d un ou plusieurs véhicules, utilisés par des amis, des voisins ou des proches pour des

Plus en détail

MASTER MENTION HISTOIRE, GÉOGRAPHIE ET AMÉNAGEMENT SPÉCIALITÉ TERRITOIRES ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

MASTER MENTION HISTOIRE, GÉOGRAPHIE ET AMÉNAGEMENT SPÉCIALITÉ TERRITOIRES ET DÉVELOPPEMENT DURABLE MASTER MENTION HISTOIRE, GÉOGRAPHIE ET AMÉNAGEMENT SPÉCIALITÉ TERRITOIRES ET DÉVELOPPEMENT DURABLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Sciences humaines et sociales Mention

Plus en détail

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE MOBILITES ET DEPLACEMENTS

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE MOBILITES ET DEPLACEMENTS DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE Faire de l agriculture une filière économique majeure du territoire Faire rentrer l agriculture dans un nouveau modèle de développement raisonné La filière agricole est un élément

Plus en détail

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche Comité de suivi des programmes européens de la période 2007-2013 Dossier de Presse FSE FEDER FEADER FEP Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement

Plus en détail

Des stratégies partagées pour le développement régional

Des stratégies partagées pour le développement régional Des stratégies partagées pour le développement régional Contrat de Projets Etat / Région et programmes européens FEDER / FSE / FEADER / FEP 2007 2013 en Nord-Pas de Calais Nouveau contexte/nouveaux enjeux

Plus en détail

Conception des infrastructures de transports LITEP - Intermodalité des transports et planification 19 février 2013

Conception des infrastructures de transports LITEP - Intermodalité des transports et planification 19 février 2013 Conception des infrastructures de transports Dr P. Tzieropoulos LITEP - Intermodalité des transports et planification 9 février 03 Ne prréparrez rriien,, à ll' 'avance!! Nous ttrraiitterrons ce cas ensemblle,,

Plus en détail

Qualité de l'air. Enjeux du développement durable. Limiter les émissions de polluants et de gaz à effet de serre dans l atmosphère

Qualité de l'air. Enjeux du développement durable. Limiter les émissions de polluants et de gaz à effet de serre dans l atmosphère 1 Fiche Qualité de l'air Axe 1 Lutter contre le changement climatique, Protéger l atmosphère et faciliter les déplacements Enjeux du développement durable Limiter les émissions de polluants et de gaz à

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES

DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES 1. Structure-Contexte : Ce projet est proposé par le Contrat de Développement Local du Faucigny, en Haute-Savoie. Le CLD est un organe consultatif,

Plus en détail

Appel à Projet Promoteur :

Appel à Projet Promoteur : ZAC d Aritxague-Melville Lynch Communes d Anglet et Bayonne Appel à Projet Promoteur : Cession de charge foncière en vue de la réalisation d un Village d artisans en accession à la propriété sur la ZAC

Plus en détail

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Siège social SCE Keran, Nantes - Dominique Perrault Architecture - Crédit photo : AURAN Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année 2015 en chiffres Nantes Métropole Édito

Plus en détail

DEBAT PUBLIC SUR LE PROJET DE «LGV PACA» Desserte ferroviaire voyageurs de l Est Var. Comment l optimiser?

DEBAT PUBLIC SUR LE PROJET DE «LGV PACA» Desserte ferroviaire voyageurs de l Est Var. Comment l optimiser? DEBAT PUBLIC SUR LE PROJET DE «LGV PACA» Desserte ferroviaire voyageurs de l Est Var Comment l optimiser? Alain Miton La Motte-en-Provence Juin 2005 Desserte ferroviaire voyageurs de l Est-Var, A. Miton,

Plus en détail

3. Structures et revêtements : les solutions béton

3. Structures et revêtements : les solutions béton 3. Structures et s : les solutions béton 3.1 - Structures et s pour les tramways sur rails La structure type d une plate-forme de tramway se compose généralement : d un corps de voirie ou de chaussée constitué

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU PROJET 24 MAI 2016

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU PROJET 24 MAI 2016 PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU PROJET 24 MAI 2016 ÉVOLUTION DU TONNAGE L augmentation de la fréquentation s est accompagnée d une augmentation importante des circulations de trains. Les installations ferroviaires

Plus en détail

Contournement Nord de Château-Gontier

Contournement Nord de Château-Gontier Contournement Nord de Château-Gontier Liaison RD 20 Réunion publique du 9 décembre 2010 Déroulé de la réunion Le contexte routier Le projet dans ses grandes lignes La localisation du projet Les objectifs

Plus en détail

SOMMAIRE. Comment adhérer gratuitement...2. Quels sont les rôles du réfèrent? 11. Comment délimiter une communauté?...12

SOMMAIRE. Comment adhérer gratuitement...2. Quels sont les rôles du réfèrent? 11. Comment délimiter une communauté?...12 SOMMAIRE Comment adhérer gratuitement........2 Quels sont les rôles du réfèrent? 11 Comment délimiter une communauté?...12 Comment traiter une demande d adhésion?...17 Comment faire un jumelage?...21 1

Plus en détail

Nouvelle procédure d autorisation par appel à projet Dossier de presse 30 juillet 2010

Nouvelle procédure d autorisation par appel à projet Dossier de presse 30 juillet 2010 Nouvelle procédure d autorisation par appel à projet Dossier de presse 30 juillet 2010 1 Sommaire Une réforme pour qui? Une réforme pour quoi? Objectifs et bénéfices attendus - Répondre plus rapidement

Plus en détail

LE PERMIS DE CONSTRUIRE

LE PERMIS DE CONSTRUIRE LE PERMIS DE CONSTRUIRE INTRODUCTION Quand peut-on démarrer les travaux d'aménagements ou de construction? Certains projets sont dispensés de formalité, d autres sont obligatoirement soumis à déclaration

Plus en détail