Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année"

Transcription

1 Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année

2 Objectifs du chapitre : Norton les - Description des circuits électriques : - Types de composants - Graphe du réseau - Lois de Kirchoff : fondamentaux : Norton - Notions sur les : - Fonctionnement - - Associations Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 2 / 39

3 En reliant les bornes d un générateur entre elles par un ou plusieurs matériaux conducteurs, on réalise un circuit fermé, dans lequel le courant électrique peut circuler. Norton Dans le cas contraire, le circuit est dit ouvert : un corps isolant (air, bakélite) interrompt le circuit, dans lequel le courant ne peut circuler. Pour ouvrir ou fermer un circuit, on utilise un interrupteur. les Circuit ouvert Circuit fermé Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 3 / 39

4 Les composants du circuit Norton les Le circuit électrique peut contenir un certain nombres d appareils aux propriétés différentes : Générateurs : batteries, générateurs de tension, piles... Récepteurs :, bobines, condensateurs... Appareils de mesure : voltmètres, ampèremètres, oscilloscopes... Appareils de sécurité : disjoncteurs, fusibles... Appareils de manœuvre : inverseurs... Récepteur Appareil de mesure A Récepteur Générateur Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 4 / 39

5 Dipôles polarisés, dipôles non polarisés Norton les Appareils polarisés Ils ont une borne (souvent rouge) et une borne (souvent bleue ou verte) de polarités indépendantes du sens du courant. Exemple : piles et accumulateurs. L intensité qui les traverse peut être positive ou négative. Ainsi, ils fonctionnent en électromoteurs si le sens conventionnel du courant sort par la borne, et en contre-électromoteur si le sens conventionnel du courant sort par la borne. Appareils non polarisés En l absence de courant, ils sont aussi appelés récepteurs véritables. Exemples : moteurs, électrolyseurs. Ils se polarisent si un courant les traverse, et ne fonctionnent qu en électromoteurs. Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 5 / 39

6 Nœuds et mailles d un circuit Norton les Un réseau électrique est constitué d un ensemble de dipôles linéaires ; ceux-ci sont reliés par des fils de résistance négligeable. Le réseau est formé de branches, reliées entre elles par des nœuds, et formant des mailles. L ensemble est appelé graphe du réseau. - plusieurs dipôles reliés en série constituent une branche ; - un point du réseau relié à trois branches au moins est appelé nœud ; - une maille est un parcours fermé, constitué de branches et ne passant qu une seule fois par un nœud donné. Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 6 / 39

7 Nœuds et mailles d un circuit Norton les Un réseau électrique est constitué d un ensemble de dipôles linéaires ; ceux-ci sont reliés par des fils de résistance négligeable. Le réseau est formé de branches, reliées entre elles par des nœuds, et formant des mailles. L ensemble est appelé graphe du réseau. - plusieurs dipôles reliés en série constituent une branche ; - un point du réseau relié à trois branches au moins est appelé nœud ; - une maille est un parcours fermé, constitué de branches et ne passant qu une seule fois par un nœud donné. branche Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 6 / 39

8 Nœuds et mailles d un circuit Norton les Un réseau électrique est constitué d un ensemble de dipôles linéaires ; ceux-ci sont reliés par des fils de résistance négligeable. Le réseau est formé de branches, reliées entre elles par des nœuds, et formant des mailles. L ensemble est appelé graphe du réseau. - plusieurs dipôles reliés en série constituent une branche ; - un point du réseau relié à trois branches au moins est appelé nœud ; - une maille est un parcours fermé, constitué de branches et ne passant qu une seule fois par un nœud donné. branche nœud Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 6 / 39

9 Nœuds et mailles d un circuit Norton les Un réseau électrique est constitué d un ensemble de dipôles linéaires ; ceux-ci sont reliés par des fils de résistance négligeable. Le réseau est formé de branches, reliées entre elles par des nœuds, et formant des mailles. L ensemble est appelé graphe du réseau. - plusieurs dipôles reliés en série constituent une branche ; - un point du réseau relié à trois branches au moins est appelé nœud ; - une maille est un parcours fermé, constitué de branches et ne passant qu une seule fois par un nœud donné. nœud branche maille Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 6 / 39

10 Association en série, résistance équivalente Lorsque plusieurs composants sont placés sur une même branche du circuit, on dit qu ils sont placés en série. Dans ce circuit par exemple, les deux sont placées en série : R 1 R 2 Norton les Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 7 / 39

11 Association en série, résistance équivalente Lorsque plusieurs composants sont placés sur une même branche du circuit, on dit qu ils sont placés en série. Dans ce circuit par exemple, les deux sont placées en série : R 1 R 2 R éq Norton les On peut représenter ces deux comme une seule résistance équivalente. Dans le cas d une association série, la résistance équivalente est égale à la somme des : R éq = R 1 + R 2 Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 7 / 39

12 Association en série, pont diviseur de tension Plusieurs associées en série constituent ce qu on appelle un pont diviseur de tension. R 1 R 2 Norton les U 1 Une chute de tension apparaît dans chacun des dipôles successifs. Cette chute de tension est proportionnelle à la tension appliquée au pont (U). Elle est proportionnelle à la résistance du dipôle, et inversement proportionnelle à la résistance totale du pont. Ici : U 1 = U U U 2 R 1 R 1 + R 2 ; U 2 = U R 2 R 1 + R 2 Remarque : U 1 + U 2 = U Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 8 / 39

13 Association en parallèle, résistance équivalente Lorsque des composants sont placés sur des branches du circuit reliant deux mêmes nœuds, on dit qu ils sont placés en parallèle, ou en dérivation. Ici, deux placées en parallèle : R 1 R 2 Norton les Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 9 / 39

14 Association en parallèle, résistance équivalente Lorsque des composants sont placés sur des branches du circuit reliant deux mêmes nœuds, on dit qu ils sont placés en parallèle, ou en dérivation. Ici, deux placées en parallèle : R 1 R 2 R éq Norton les On peut représenter ces deux comme une seule résistance équivalente. Dans le cas d une association parallèle, la conductance équivalente est égale à la somme des conductance : G éq = G 1 + G 2 1 R éq = 1 R R 2 où la conductance G est l inverse de la résistance : G = 1 R Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 9 / 39

15 Association en parallèle, pont diviseur de courant Norton les Plusieurs associées en parallèle constituent ce qu on appelle un pont diviseur de courant. I R 1 I 1 R 2 I 2 Le courant qui traverse chacune des branches est proportionnel au courant injecté dans le diviseur (I). Elle est proportionnelle à la résistance de l autre branche, et inversement proportionnelle à la résistance totale du pont : I 1 = I R 2 R 1 + R 2 ; I 2 = I R 1 R 1 + R 2 Remarque : I 1 + I 2 = I Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 10 / 39

16 Lois des nœuds La somme algébrique des courants entrant dans un nœud est égale à la somme algébrique des courants qui en sortent. Norton les Cette loi exprime la conservation de la charge dans un circuit électrique. i 2 i 1 i 3 i 1 = i 2 + i 3 Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 11 / 39

17 : exemple d application Norton I g A I R I L R 1 Une lampe et une résistance R 1 sont branchées en parallèle sur un générateur de courant, délivrant une intensité I g = 0,5 A. Un ampèremètre mesure le courant I R = 0,3 A traversant la résistance. Comment trouver I L? les Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 12 / 39

18 : exemple d application Norton les I g A A I R I L R 1 Appliquons la loi des nœuds au point A : Une lampe et une résistance R 1 sont branchées en parallèle sur un générateur de courant, délivrant une intensité I g = 0,5 A. Un ampèremètre mesure le courant I R = 0,3 A traversant la résistance. Comment trouver I L? I g = I R + I L I L = I g I R I L = 0,2 A Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 12 / 39

19 Considérons N branches parallèles, comprenant chacune un générateur de tension parfait en série avec une résistance : R 1 R 2 R 3 R 4 R N Norton U 1 U 2 U 3 U 4 U N les Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 13 / 39

20 Norton les Considérons N branches parallèles, comprenant chacune un générateur de tension parfait en série avec une résistance : U 1 R 1 U 2 R 2 U 3 R 3 U 4 R 4 U N La tension aux bornes des branches vaut alors : N U n G n n=1 U Totale = N G n n=1 R N U Totale Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 13 / 39

21 Lois des mailles Norton les La somme algébrique des différences de potentiel le long d une maille d un circuit est nulle. Cette loi exprime la conservation de l énergie dans un circuit électrique. Une des conséquences de la loi des mailles est la suivante : dans un circuit série, la somme des chutes de tension entre les bornes des est égale à la tension appliquée. V 1 V 2 V g U 1 + U 2 = U g U g est la tension appliquée aux bornes du générateur, U 1 et U 2 les chutes de tension aux bornes de la lampe et du potentiomètre. Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 14 / 39

22 : exemple d application Norton I R L U L R 1 U 1 Une lampe de résistance R L et une résistance R 1 sont branchées en série sur un générateur de tension, délivrant une tension U g = 12 V. Comment calculer la chute de tension dans la lampe, U L? les U g Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 15 / 39

23 : exemple d application Norton les I R L U L U g R 1 U 1 Une lampe de résistance R L et une résistance R 1 sont branchées en série sur un générateur de tension, délivrant une tension U g = 12 V. Comment calculer la chute de tension dans la lampe, U L? La loi d Ohm nous permet d écrire U 1 = R 1 I et U L = R L I. Par conséquent : U 1 = U LR 1 R L Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 15 / 39

24 : exemple d application Norton les I R L U L U g R 1 U 1 Une lampe de résistance R L et une résistance R 1 sont branchées en série sur un générateur de tension, délivrant une tension U g = 12 V. Comment calculer la chute de tension dans la lampe, U L? La loi d Ohm nous permet d écrire U 1 = R 1 I et U L = R L I. Par conséquent : U 1 = U LR 1 R L Appliquons la loi des mailles sur l unique maille du circuit :U g = U L + U 1 = U L + U LR 1 R L = R1+R L R L U L. Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 15 / 39

25 : exemple d application Norton les I R L U L U g R 1 U 1 Une lampe de résistance R L et une résistance R 1 sont branchées en série sur un générateur de tension, délivrant une tension U g = 12 V. Comment calculer la chute de tension dans la lampe, U L? La loi d Ohm nous permet d écrire U 1 = R 1 I et U L = R L I. Par conséquent : U 1 = U LR 1 R L Appliquons la loi des mailles sur l unique maille du circuit :U g = U L + U 1 = U L + U LR 1 R L = R1+R L R L U L. D où nous tirons finalement : U L = R L R 1 + R L U g Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 15 / 39

26 Norton les Dans un réseau électrique linéaire, le courant (ou la tension) dans une branche quelconque est égal à la somme algébrique des courants (ou des tensions) obtenus dans cette branche sous l effet de chacune des sources indépendantes prise isolément, toutes les autres ayant été remplacées par leur résistance interne. L énoncé de ce théorème est à connaître par cœur. Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 16 / 39

27 On peut remplacer tout circuit linéaire, qui alimente par les bornes A et B un dipôle D, par un générateur de tension idéal en série avec une résistance R Th. La fem E Th du générateur est égale à la ddp mesurée entre A et B quand le dipôle D est débranché. Norton les La résistance R Th est égale à la résistance mesurée entre A et B quand le dipôle D est débranché et que les générateurs sont remplacés par leurs internes. L énoncé de ce théorème est à connaître par cœur. Le théorème de est à privilégier lorsqu on s intéresse à des dipôles en série. Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 17 / 39

28 : exemple d application Déterminer l équivalent de du «dipôle» AB : A E 1 R 1 R 2 E 3 R 3 B Norton les E 2 1 re étape Lorsque le dipôle AB est débranché, à vide, le courant est nul : I = 0. La force électromotrice totale aux bornes du dipôle vaut alors : E Th = E 1 E 2 + E 3 Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 18 / 39

29 : exemple d application Norton les 2 e étape Lorsque les générateurs E 1, E 2 et E 3 sont remplacées par leurs internes (qui sont nulles pour des générateurs de tension idéaux), on obtient le graphe suivant : R 1 R 2 R 3 A B La résistance équivalente de ces placées en parallèle vaut R Th = R 1 + R 2 + R 3. Bilan Le graphe AB est équivalent au dipôle de suivant : A E Th R Th B Avec R Th = R 1 + R 2 + R 3 et E Th = E 1 E 2 + E 3. Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 19 / 39

30 Norton Norton On peut remplacer tout circuit linéaire, qui alimente par les bornes A et B un dipôle D, par un générateur de courant idéal en parallèle avec une résistance R N. L intensité I N du générateur est égale au courant de court-circuit entre A et B quand le dipôle D est débranché. Norton les La résistance R N est égale à la résistance mesurée entre A et B quand le dipôle D est débranché et que les générateurs sont remplacés par leurs internes. L énoncé de ce théorème est à connaître par cœur. Le théorème de Norton est à privilégier lorsqu on s intéresse à des dipôles en parallèle. Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 20 / 39

31 Norton : exemple d application Déterminer l équivalent de Norton du «dipôle» AB : Norton les I 1 R 1 I 2 R 2 I 3 R 3 1 re étape Lorsqu on place les pôles A et B en court-circuit, la tension aux bornes du dipôle est nulle.il n y a donc aucun courant à travers les trois du circuit. Le courant de court-circuit est donc égal à : I N = I 1 + I 2 + I 3 B A Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 21 / 39

32 Norton : exemple d application Norton les 2 e étape Lorsque les trois générateurs de courant idéaux sont remplacés par leurs internes (qui sont infinies pour des générateurs de courant idéaux), on obtient le graphe : R N est équivalente aux trois B R 1, R 2 et R 3, R 1 R 2 R placées en parallèle : 3 1 A = R N R 1 R 1 R 1 Bilan Le dipôle équivalent de Norton est donc le suivant : B avec I N = I 1 + I 2 + I 3 I 1 R 1 et R N = (R R R 1 3 ) 1. A Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 22 / 39

33 Conversion -Norton Norton les Il est possible de convertir un circuit de en circuit de Norton, et ce de manière simple. Pour passer de à Norton, on écrit : R N = R Th, I N = E Th /R Th Pour passer de Norton à, on écrit : À retenir : R Th = R N, E Th = I N R N - la résistance équivalente n est pas modifiée ; - la tension de est reliée à l intensité de Norton par une formule semblable à la loi d Ohm. Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 23 / 39

34 des Norton les La résistance est un élément essentiel des circuits électriques. Très courant, il permet entre autres de réguler la tension d un circuit. C est pourquoi il est essentiel de pouvoir déterminer de manière standard et rapide les caractéristiques d une résistance. Pour cette raison, les portent toutes le même code de couleurs, qui permet de lire leurs propriétés. Ce code est régi par la norme internationale CEI Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 24 / 39

35 des : règles La résistance d un composant est indiqué à l aide d un système d anneaux. Une résistance porte 4 anneaux de couleurs. Les trois premiers anneaux indiquent la résistance du composant. Le quatrième anneau indique la tolérance, c est à dire l incertitude du constructeur, sur la valeur de cette résistance. La couleur de chaque anneau correspond à un nombre : Norton les 1er chiffre 2ème chiffre Tolérance Multiplicateur Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 25 / 39

36 des : règles Norton les La résistance du composant est indiquée en utilisant le code couleur suivant : Couleur Premier chiffre Deuxième chiffre Multiplicateur Noir Marron Rouge Orange Jaune Vert Bleu Violet Gris Blanc Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 26 / 39

37 des : règles Norton les La tolérance sur la résistance du composant est indiquée en utilisant le code couleur suivant : Couleur Tolérance Marron 1% Rouge 2% Vert 0,5% Bleu 0,25% Violet 0,1% Gris 0,05% Or 5% Argent 10% Néant 20% Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 27 / 39

38 des : exemples Norton les Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 28 / 39

39 des : exemples Norton les Lecture de la résistance : Noir=0 ;Marron=1 ;Noir= 10 0 R = = 1 Ω Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 28 / 39

40 des : exemples Norton les Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 29 / 39

41 des : exemples Norton les Lecture de la résistance : Noir=0 ;Marron=1 ;Orange= 10 3 R = = 1 kω Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 29 / 39

42 des : exemples Norton les Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 30 / 39

43 des : exemples Norton les Lecture de la résistance : Rouge=2 ;Violet=7 ;Vert= 10 5 R = = 2,7 MΩ Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 30 / 39

44 des : exemples Norton les Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 31 / 39

45 des : exemples Norton les Lecture de la résistance : Bleu=6 ;Jaune=4 ;Marron= 10 1 R = = 640 Ω Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 31 / 39

46 électrique Norton les On considère le plus souvent qu un fil électrique possède une résistance électrique nulle. Ceci est vrai en général dans un circuit électrique, par comparaison avec les autres éléments résistifs du circuit. Il peut arriver cependant qu on ne puisse pas négliger la résistance du fil électrique. C est la cas par exemple pour les transports sur de longues distances (réseau de distribution électrique) ou pour des systèmes de mesure de grande précision. de cuivre de longueur L et de section S? Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 32 / 39

47 Rudiments d analyse dimensionnelle Norton les Principe : en Physique, les équations représentent des grandeurs physiques, énergie, pression, longueur, etc. Celles-ci peuvent toutes se ramener à quatre grandeurs fondamentales : le temps, la masse, la distance, et le courant électrique. Exemples : la vitesse (qui s exprime en m s 1 ), est homogène à une longueur divisée par un temps. On note [V ] = [L][T ] 1. l énergie, exprimée en J, est homogène à une masse, multipliée par une vitesse au carré : [E] = [M][V ] 2 = [M][L] 2 [T ] 2. La tension est égale à la puissance dissipée, divisée par le courant (P = U I) : [V ] = [P][A] = [M][L] 2 [A] 1 [T ] 3. Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 33 / 39

48 : analyse dimensionnelle Norton les Soit un fil électrique réalisé dans un métal conducteur. Les données dont nous disposons pour déterminer la résistance de ce fil sont les suivantes : - Sa longueur, L, en m - Sa section, S, en m 2 - La résistivité du matériau, ρ, en Ω m La résistivité du matériau représente sa propension à s opposer au passage du courant. Plus elle est faible, et plus le matériau est conducteur. 1 Ω m correspond à une résistance de 1 Ω, pour une longueur de matériau de 1 m, sur une section de 1 m 2. Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 34 / 39

49 : analyse dimensionnelle Norton les Soit un fil électrique réalisé dans un métal conducteur. Les données dont nous disposons pour déterminer la résistance de ce fil sont les suivantes : - Sa longueur, L, en m - Sa section, S, en m 2 - La résistivité du matériau, ρ, en Ω m La résistivité du matériau représente sa propension à s opposer au passage du courant. Plus elle est faible, et plus le matériau est conducteur. 1 Ω m correspond à une résistance de 1 Ω, pour une longueur de matériau de 1 m, sur une section de 1 m 2. [R] = ([R][L]) [L] 2 [L] Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 34 / 39

50 : analyse dimensionnelle Norton les Soit un fil électrique réalisé dans un métal conducteur. Les données dont nous disposons pour déterminer la résistance de ce fil sont les suivantes : - Sa longueur, L, en m - Sa section, S, en m 2 - La résistivité du matériau, ρ, en Ω m La résistivité du matériau représente sa propension à s opposer au passage du courant. Plus elle est faible, et plus le matériau est conducteur. 1 Ω m correspond à une résistance de 1 Ω, pour une longueur de matériau de 1 m, sur une section de 1 m 2. [R] = ([R][L]) [L] 2 [L] R = ρ L S Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 34 / 39

51 Norton les En règle générale, ρ est une fonction de la du matériau : ρ = f (T ). En fonction de sa, le matériau présente un comportement différent vis-à-vis du passage du courant. Cette variation est représentée par le coefficient de, noté α. La résistivité d un matériau à la T 0 + θ est donnée par la relation : ρ = ρ 0 (1 + αθ) En particulier, pour les métaux à ambiante, ρ croit linéairement avec la. Certaines sondes (Pt 100) utilisent cet effet pour la mesure de T. α s exprime en K 1. Pour des métaux, α est typiquement de l ordre de quelques 10 3 K 1. Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 35 / 39

52 Le pont de Wheatstone est un instrument de mesure de résistance. Il permet de déterminer la valeur d une résistance inconnue grâce à trois trois autres connues. A Norton U D R 1 R3 B les R2 R x C Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 36 / 39

53 Le pont de Wheatstone est un instrument de mesure de résistance. Il permet de déterminer la valeur d une résistance inconnue grâce à trois trois autres connues. A Norton U D U Pont R 1 R3 B les R2 R x Lorsque U Pont vaut 0, alors le pont est dit à l équilibre. On peut alors déterminer R x : R x = R 2R 3 R 1 Remarque : le même principe est utilisé pour mesurer des capacités (pont de Sauty) ou des inductances (pont de Maxwell). C Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 36 / 39

54 ou transformation triangle-étoile Norton les Le théorème de permet d établir une équivalence entre des placées en triangle et des placées en étoiles. C C A R 3 R 1 R2 B A R A R C R B B Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 37 / 39

55 Conversion triangle-étoile Norton les La résistance d une branche de l étoile équivalente est égale au produit des adjacentes divisé par la somme totale des. R 3 R 1 R A = R 1 + R 2 + R 3 R 1 R 2 R B = R 1 + R 2 + R 3 R 2 R 3 R C = R 1 + R 2 + R 3 Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 38 / 39

56 Conversion étoile-triangle Norton les La résistance d une branche du triangle équivalent est égale à la somme des produits des, divisée par la résistance de la branche opposée : R 1 = R AR B + R B R C + R C R A R C R 2 = R AR B + R B R C + R C R A R A R 3 = R AR B + R B R C + R C R A R B Mathieu Bardoux (IUT GTE) Cours d électricité 1 re année 39 / 39

Cours d électricité. Dipôles simples en régime alternatif. Mathieu Bardoux. 1 re année: 2011-2012

Cours d électricité. Dipôles simples en régime alternatif. Mathieu Bardoux. 1 re année: 2011-2012 Cours d électricité Dipôles simples en régime alternatif Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année: 2011-2012 Plan du

Plus en détail

Cours d électricité. Étude des régimes alternatifs. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie

Cours d électricité. Étude des régimes alternatifs. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie Cours d électricité Étude des régimes alternatifs Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Plan du chapitre s sur les

Plus en détail

Utilisation d un multimètre numérique

Utilisation d un multimètre numérique Fonctions Mesure des Tensions en courant continu Mesure des tensions en courant alternatif (non utilisé actuellement en automobile) Mesure des intensités en courant continu (maxi 10 A, suivant contrôleur)

Plus en détail

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure Introduction CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - La mesure d une résistance s effectue à l aide d un multimètre. Utilisé en mode ohmmètre, il permet une mesure directe de résistances hors

Plus en détail

Chapitre 1 Circuits parcourus par un courant continu

Chapitre 1 Circuits parcourus par un courant continu Chapitre 1 Circuits parcourus par un courant continu NTRODUCTON 3 1. GENERALTES SUR LES CRCUTS ELECTRQUES 4 1.1. Notion de circuit électrique 4 1.2. Le courant électrique continu 4 1.3. La mesure de l

Plus en détail

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance Chapitre 5 Circuits RL et RC Ce chapitre présente les deux autres éléments linéaires des circuits électriques : l inductance et la capacitance. On verra le comportement de ces deux éléments, et ensuite

Plus en détail

TP - cours : LE MULTIMETRE

TP - cours : LE MULTIMETRE MP : TP-OU~1.DO - 1 - TP - cours : LE MULTMETRE ) Présentation et mise en garde Deux types d'appareil : - à aiguille (ou analogique), - numérique Rôle : le même appareil permet de mesurer plusieurs grandeurs

Plus en détail

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU LE COURT ELECTRQUE COTU 1- perçu historique de l'électricité Voir polycop 2- Le courant électrique l existe deux types de courant. EDF. faire tirages feuille exercice et T annexe Montrer effet induction

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère )

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère ) ÉLECTRICITÉ / Travail ( W ) en joule En translation : W = F.d Puissance mécanique ( P ) en watt Champ électrique uniforme ( e ) en volt/mètre Travail de la force électrique ( W ) en joule Champ et potentiel

Plus en détail

Conditionneur pour les capteurs

Conditionneur pour les capteurs Conditionneur pour les capteurs Les éléments de la chaîne de mesure Grandeur Physique Grandeur électrique Capteur Conditionneur lecture/commande/controle Appareil mesure/ capteur par abus de langage Capteur

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F I) Electrostatique : 1) Les charges électriques : On étudie l électricité statique qui apparaît par frottement sur un barreau d ébonite puis sur un barreau

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

CHAPITRE VIII : Les circuits avec résistances ohmiques

CHAPITRE VIII : Les circuits avec résistances ohmiques CHAPITRE VIII : Les circuits avec résistances ohmiques VIII. 1 Ce chapitre porte sur les courants et les différences de potentiel dans les circuits. VIII.1 : Les résistances en série et en parallèle On

Plus en détail

Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle

Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle Exercice106 Une pile de torche de f.é.m. E = 4,5 V de résistance interne r = 1,5 Ω alimente une ampoule dont le filament a une résistance R = 4 Ω dans les

Plus en détail

Concours d entrée en Ingénierie, 2012

Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Nom : Prénom : Test des connaissances professionnelles en électricité-électronique TCP-E Durée : 3 heures 1. Cocher la réponse exacte 1 En continu, une capacité se

Plus en détail

Ce document a été fabriqué par PDFmail (Copyright RTE Multimedia) http://www.pdfmail.com

Ce document a été fabriqué par PDFmail (Copyright RTE Multimedia) http://www.pdfmail.com I- LE COURNT ÉLECTRIQUE : 1) Nature du courant : Le courant électrique est un déplacement de charges électriques dans la matière. Dans les métaux, les porteurs de charges sont les ÉLECTRONS. Circulation

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 Travaux pratiques d électronique, première séance Circuits passifs S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 1 Révision 1. Explorez le protoboard avec le voltmètre. Faites un schéma des connexions. 2. Calibrez

Plus en détail

GENERALITES ELECTRICITE.

GENERALITES ELECTRICITE. GENERALITES ELECTRICITE. 1) STRUCTURE DE LA MATIERE: La MOLECULE est la plus petite partie d un corps simple ou composé. Le corps simple: Le corps composé: Est formé de 1 ou plusieurs atomes semblables.

Plus en détail

Courant, tension et Intensite

Courant, tension et Intensite eçon 01 : Courant, tension et Intensite Exercice N 1. Dans le montage ci-contre, on mesure la tension U égale à 6. aux bornes du générateur et la tension U 2 égale à 2,4 aux bornes de la lampe. En déduire

Plus en détail

Electrocinétique Livret élève

Electrocinétique Livret élève telier de Physique Secondaire supérieur Electrocinétique Livret élève ouquelle Véronique Pire Joëlle Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, ntenne de Formation et de Promotion du secteur Sciences

Plus en détail

VALEUR D UNE RÉSISTANCE : CODE COULEURS (1/2)

VALEUR D UNE RÉSISTANCE : CODE COULEURS (1/2) (1/2) Tu dois recopier le contenu de cette fiche et réaliser les exercices proposés (fiche 2/2). La précision de la résistance est aussi appelée tolérance, la plus répandue est la précision à 5% représentée

Plus en détail

Lois générales dans le cadre de l ARQS

Lois générales dans le cadre de l ARQS MPS - Électrocinétique - Lois générales dans le cadre de l AQS page /6 Lois générales dans le cadre de l AQS AQS=Approximation des égimes Quasi Stationnaires, consiste à négliger les temps de propagation

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail

Chapitre 3 : Plan du chapitre. 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle 4. Mesure de puissance en triphasé 5.

Chapitre 3 : Plan du chapitre. 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle 4. Mesure de puissance en triphasé 5. Chapitre 3 : Réseau triphasé Plan du chapitre 1. Présentation 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle i l 4. Mesure de puissance en triphasé 5. Résumé Plan du chapitre 1. Présentation

Plus en détail

L ELECTRICITE. L atome est le constituant élémentaire de la matière, c est un assemblage de particules fondamentales.

L ELECTRICITE. L atome est le constituant élémentaire de la matière, c est un assemblage de particules fondamentales. 1. Le courant électrique 2 1.1 Les atomes 2 1.2 Le noyau 2 1.3 Le nuage électronique 2 1.4 La tension électrique 3 1.5 Dipôle 3 1.6 Le courant électrique 4 2. Lois des tensions 4 2.1 Loi des branches 4

Plus en détail

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance LES RESISTANCES Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance Le rôle de la résistance est de limiter le courant dans un circuit. Elle possède plusieurs caractéristiques technique : La valeur

Plus en détail

TP 1: Circuits passifs

TP 1: Circuits passifs Travaux Pratiques Avancés (TPA) d Electronique Année 2015-16 TP 1: ircuits passifs Sergio Gonzalez Sevilla *, Antonio Miucci Département de Physique Nucléaire et orpusculaire (DPN), Université de Genève

Plus en détail

mouvement des électrons Observation : En actionnant en permanence la manivelle de la machine, la lampe à lueur brille de façon continue.

mouvement des électrons Observation : En actionnant en permanence la manivelle de la machine, la lampe à lueur brille de façon continue. Chapitre 3 Électricité 3.1 Tension et énergie électriques 3.1.1 Énergie électrique Expérience 3.1 On relie les calottes d une lampe à lueur aux sphères métalliques d une machine de Wimshurst (figure 3.1).

Plus en détail

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie Cours d électricité Introduction Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Le terme électricité provient du grec ἤλεκτρον

Plus en détail

Dans le dessin à gauche, rajouter en couleurs (rouge et noir) les fils pour que les deux lampes soient branchées en dérivation.

Dans le dessin à gauche, rajouter en couleurs (rouge et noir) les fils pour que les deux lampes soient branchées en dérivation. NOM : PHYSIQUE CLASSE : Qu estce qu un courtcircuit? Dans le dessin à gauche, rajouter en couleurs (rouge et noir) les fils pour que les deux lampes soient branchées en dérivation. Pourquoi un courtcircuit

Plus en détail

TP 1 : sources électriques

TP 1 : sources électriques Objectif : étudier différents dipôles actifs linéaires ou non linéaires. Les mots générateur et source seront considérés comme des synonymes 1 Source dipolaire linéaire 1.1 Méthode de mesure de la demie-tension

Plus en détail

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2 CHPITRE IX Modèle de Thévenin & modèle de Norton Les exercices EXERCICE N 1 R 3 E = 12V R 1 = 500Ω R 2 = 1kΩ R 3 = 1kΩ R C = 1kΩ E R 1 R 2 U I C R C 0V a. Dessiner le générateur de Thévenin vu entre les

Plus en détail

La tension et l intensité du courant électrique

La tension et l intensité du courant électrique ÉLECTRICITE 1 La tension et l intensité du courant électrique OUVERTURE Le lecteur mp3 Les élèves peuvent remarquer que ce type d indications est présent sur tous les appareils électriques. Il peut être

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Chapitre 10 : Condensateur et circuit RC I. Notions de base en électricité : a) Courant électrique

Plus en détail

Fiche technique expérimentale 3. Utilisation d un multimètre (I)

Fiche technique expérimentale 3. Utilisation d un multimètre (I) Fiche technique expérimentale 3 Utilisation d un multimètre (I) D.Malka MPSI 2014-2015 Lycée Saint-Exupéry Dans cette fiche, on ne s intéresse qu au mesure de tension et d intensité en régime continu mais,

Plus en détail

3- Mesurer l intensité du courant dans un circuit Faire le schéma du montage en utilisant les symboles normalisés.

3- Mesurer l intensité du courant dans un circuit Faire le schéma du montage en utilisant les symboles normalisés. 1 1 Connaître la grandeur et l unité de l intensité électrique. Faire un schéma d un circuit électrique et indiquer le sens du courant 1- Sens du courant et Nature du courant De nombreuses expériences

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

Chap2 : Les lois des circuits.

Chap2 : Les lois des circuits. Chap2 : Les lois des circuits. Items Connaissances Acquis Loi d additivité de l intensité dans un circuit comportant une dérivation. Loi d unicité des tensions aux bornes de deux dipôles en dérivation.

Plus en détail

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche Les diodes électroluminescentes (DEL ou LED en anglais) sont de plus en plus utilisées pour l éclairage : affichages colorés, lampes de poche, éclairage

Plus en détail

EXERCICES D ELECTRICITE REGIME CONTINU ENONCES

EXERCICES D ELECTRICITE REGIME CONTINU ENONCES XIS D LTIIT GIM ONTINU NONS xercice 1 : Déterminer la résistance équivalente du dipôle : 3,9 kω 1,5 kω 1 kω 3,3 kω xercice : alculer, I et I 3 : 1 I I 3 3 pplication numérique : 6 V, 1 70 Ω, 470 Ω et 3

Plus en détail

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma TP THÈME LUMIÈRES ARTIFICIELLES 1STD2A CHAP.VI. INSTALLATION D ÉCLAIRAGE ÉLECTRIQUE SÉCURISÉE I. RISQUES D UNE ÉLECTROCUTION TP M 02 C PAGE 1 / 4 Courant Effets électriques 0,5 ma Seuil de perception -

Plus en détail

Cours d électrocinétique EC4-Régime sinusoïdal

Cours d électrocinétique EC4-Régime sinusoïdal Cours d électrocinétique EC4-Régime sinusoïdal 1 Introduction Dans les premiers chapitres d électrocinétique, nous avons travaillé sur les régimes transitoires des circuits comportant conducteur ohmique,

Plus en détail

CHAPITRE CP1 C Conversion électromagnétique statique

CHAPITRE CP1 C Conversion électromagnétique statique PSI Brizeux Ch. CP1: Conversion électromagnétique statique 1 CHAPITRE CP1 C Conversion électromagnétique statique Les sources d énergie, naturelles ou industrielles, se trouvent sous deux formes : thermique

Plus en détail

pendule pesant pendule élastique liquide dans un tube en U

pendule pesant pendule élastique liquide dans un tube en U Chapitre 2 Oscillateurs 2.1 Systèmes oscillants 2.1.1 Exemples d oscillateurs Les systèmes oscillants sont d une variété impressionnante et rares sont les domaines de la physique dans lesquels ils ne jouent

Plus en détail

UTILISATION D UN MULTIMETRE ANCIEN ANALOGIQUE TYPE MX430 GL pour BRICOVIDEO

UTILISATION D UN MULTIMETRE ANCIEN ANALOGIQUE TYPE MX430 GL pour BRICOVIDEO UTILISATION D UN MULTIMETRE ANCIEN ANALOGIQUE TYPE MX430 GL pour BRICOVIDEO Les cordons de mesure doivent être équipés de fiches double puits comme en photo ci-dessous, excepté le cordon jaune formellement

Plus en détail

Tension d alimentation : V CC. i C R C R B

Tension d alimentation : V CC. i C R C R B Chapitre 4 Polarisation du transistor bipolaire à jonction 4.1 Le problème de la polarisation 4.1.1 Introduction Dans le chapitre 3, nous avons analysé un premier exemple de circuit d amplification de

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique Sommaire I) Théorie de l induction électromagnétique..2 A. Introduction 2 B. Notion de force électromotrice 3 C. Loi de Faraday..5 D. Quelques applications.7 Spire circulaire

Plus en détail

SOURCE DE TENSION ET SOURCE DE COURANT

SOURCE DE TENSION ET SOURCE DE COURANT 59 E1 SOUCE DE TENSON ET SOUCE DE COUNT.- BUT DE L'EXPEENCE Les sources de tension et de courant sont des modèles que l'on ne rencontre pas dans la nature. Néanmoins, toute source d'énergie électrique

Plus en détail

Puissance en monophasé : mesure des puissances active et réactive consommées par un récepteur

Puissance en monophasé : mesure des puissances active et réactive consommées par un récepteur Puissance en monophasé : mesure des puissances active et réactive consommées par un récepteur 16 2006 Bibliographie L. Quaranta, JM Donnini, Dic. physique tome 4 nouvelle édition, Pierron H. Prépa Electronique

Plus en détail

Electricité 4. Cours. Les résistances électriques. Quatrièmes. 4 ème. Qu est-ce qu une résistance et à quoi sert-elle?

Electricité 4. Cours. Les résistances électriques. Quatrièmes. 4 ème. Qu est-ce qu une résistance et à quoi sert-elle? 4 ème Electricité 4 Qu est-ce qu une résistance et à quoi sert-elle? Objectifs 1 Savoir utiliser un ohmmètre et le code des couleurs 2 Connaître l influence d une résistance dans un circuit 3 Connaître

Plus en détail

Document de révision

Document de révision Document de révision 1. La loi des charges électriques se résume en trois points. Énonce-les. 1-Les charges de signes contraires s attirent 2-Les charges de mêmes signes se repoussent 3-Les objets neutres

Plus en détail

TECHNIQUES DE MESURE EN HAUTE TENSION

TECHNIQUES DE MESURE EN HAUTE TENSION ours de A. Tilmatine HAPITE IX TEHNIQES DE MESE EN HATE TENSION I) VOLTMETE ELETOSTATIQE Il fonctionne suivant le principe de la force d attraction électrique F e entre deux charges. G M B P Le disque

Plus en détail

Exercices Electricité

Exercices Electricité Exercices Electricité EL1 Champ électrique 1 Deux charges ponctuelles Soit une charge ponctuelle q1 27 C située en x 0 et une charge q2 3 C en x 1m. a) En quel point (autre que l infini) la force électrique

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS Chapitre 7 MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS I- MESURE DES TENSIONS : I-1- Généralités : Pour mesurer la tension UAB aux bornes d un récepteur, il faut brancher un voltmètre entre les points A et B (

Plus en détail

Courant alternatif. Université de Genève 21.1 M. Pohl

Courant alternatif. Université de Genève 21.1 M. Pohl Courant alternatif Au lieu d avoir toujours la même polarité, chaque borne d un générateur de tension alternative est positive puis négative en alternance. Les électrons du courant se déplacent dans un

Plus en détail

Chap1 : Intensité et tension.

Chap1 : Intensité et tension. Chap1 : Intensité et tension. Items Connaissances cquis ppareil de mesure de l intensité. Branchement de l appareil de mesure de l intensité. Symbole normalisé de l appareil de mesure de l intensité. Unité

Plus en détail

5 La résistance électrique

5 La résistance électrique 5 La résistance électrique 5.1 La nature de la résistance électrique Expérience : Appliquons une tension U à un fil de cuivre de longueur et de diaètre connus et esurons l intensité du courant I. Ensuite,

Plus en détail

4 ème COURS Chimie Chapitre 1 LA TENSION ET L'INTENSITÉ DU COURANT ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

4 ème COURS Chimie Chapitre 1 LA TENSION ET L'INTENSITÉ DU COURANT ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 4 ème COURS Chimie Chapitre 1 LA TENSION ET L'INTENSITÉ DU COURANT ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Tests 1, 2 et 3 p 98 1 c La tension aux

Plus en détail

MODULE 4. Performances-seuils. Loi d Ohm Puissance Energie Effet Joule. L élève sera capable

MODULE 4. Performances-seuils. Loi d Ohm Puissance Energie Effet Joule. L élève sera capable MODLE 4 MODLE 4. Loi d Ohm. uissance. Energie. Effet Joule erformances-seuils. L élève sera capable 1. de calculer une des grandeurs physiques intervenant sur un circuit électrique élémentaire ; 2. de

Plus en détail

Lois de l électrocinétique

Lois de l électrocinétique Retour au menu! Lois de l électrocinétique 1 Courant électrique 1.1 Notion de courant n conducteur est un matériau contenant des charges libres capables de se déplacer. Dans les électrolytes les charges

Plus en détail

Les bons conducteurs ont leur dernière couche incomplète. Ils céderont facilement leurs électrons. Argent, or, cuivre, aluminium, fer, carbone...

Les bons conducteurs ont leur dernière couche incomplète. Ils céderont facilement leurs électrons. Argent, or, cuivre, aluminium, fer, carbone... Le Courant Continu Un courant est un flux d'électrons électrons. Pour que ces électrons puissent se déplacer, il faut que les électrons soient libres. On trouve des électrons libres, en général, dans les

Plus en détail

Exercices sur les révisions de 1 ère S

Exercices sur les révisions de 1 ère S xercices sur les révisions de 1 ère S 1 Résistance équivalente Trouver la résistance équivalente de l association de conducteurs ohmiques suivante : R 1 R 1 R 1 R R 1 R R R R 3 R 3 R 3 R 3 1. Donner son

Plus en détail

Chapitre 3 : Mesure et Incertitude.

Chapitre 3 : Mesure et Incertitude. Chapitre 3 : Mesure et ncertitude. Le scientifique qui étudie un phénomène naturel se doit de faire des mesures. Cependant, lors du traitement de ses résultats ce pose à lui la question de la précision

Plus en détail

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation.

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation. Comment régler la vitesse d un moteur électrique?. Comment régler la vitesse d un moteur à courant continu? Capacités Connaissances Exemples d activités Connaître le modèle équivalent simplifié de l induit

Plus en détail

MESURE DE LA TEMPERATURE

MESURE DE LA TEMPERATURE 145 T2 MESURE DE LA TEMPERATURE I. INTRODUCTION Dans la majorité des phénomènes physiques, la température joue un rôle prépondérant. Pour la mesurer, les moyens les plus couramment utilisés sont : les

Plus en détail

ALLUMAGE AUTOMATIQUE DES PHARES

ALLUMAGE AUTOMATIQUE DES PHARES Université Paul Sabatier TP Physique du Tronc Commun de CIMP Introduction Travaux Pratiques d Electronique ALLUMAGE AUTOMATIQUE DES PHARES D UNE AUTOMOBILE EN CAS D OBSCURITE L électronique est un secteur

Plus en détail

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE Titulaire : A. Rauw 5h/semaine 1) MÉCANIQUE a) Cinématique ii) Référentiel Relativité des notions de repos et mouvement Relativité de la notion de trajectoire Référentiel

Plus en détail

Chapitre 11 Bilans thermiques

Chapitre 11 Bilans thermiques DERNIÈRE IMPRESSION LE 30 août 2013 à 15:40 Chapitre 11 Bilans thermiques Table des matières 1 L état macroscopique et microcospique de la matière 2 2 Énergie interne d un système 2 2.1 Définition.................................

Plus en détail

PUISSANCE ELECTRIQUE

PUISSANCE ELECTRIQUE PUISSANCE ELECTRIQUE I COURANT CONTINU 1 absorbée par un récepteur 2 Puissance thermique et effet Joule 3 Bilan des puissances a) Conducteur ohmique Conducteur P abs Ohmique P ut = P j le rendement est

Plus en détail

L électricité : êtes-vous au courant? Guide d utilisation du multimètre DMR-1100. Société de formation à distance des commissions scolaires du Québec

L électricité : êtes-vous au courant? Guide d utilisation du multimètre DMR-1100. Société de formation à distance des commissions scolaires du Québec L électricité : êtes-vous au courant? Guide d utilisation du multimètre DMR-1100 SO f AD Société de formation à distance des commissions scolaires du Québec Ce guide a été produit par la Société de formation

Plus en détail

Electricité 3QEM 1 CONTENU DES INTERROGATION ANNEE 2005-2006. Structure de la matière, atome, molécule, 1 ère partie

Electricité 3QEM 1 CONTENU DES INTERROGATION ANNEE 2005-2006. Structure de la matière, atome, molécule, 1 ère partie Electricité QEM CONTENU DES INTERROGATION ANNEE 00-00 IE 000 Structure de la matière, atome, molécule, ère partie 0% Caractérisez avec vos mots la molécule Donnez la composition chimique de l eau Pourquoi

Plus en détail

TS Physique L automobile du futur Electricité

TS Physique L automobile du futur Electricité P a g e 1 TS Physique Electricité Exercice résolu Enoncé Le moteur thermique, étant très certainement appelé à disparaître, les constructeurs automobiles recourront probablement au «tout électrique» ou

Plus en détail

Test d auto-évaluation 2010

Test d auto-évaluation 2010 SwissPhO Olympiade Suisse de Physique 2010 Test d auto-évaluation 2010 Ce test permet aux intéressés d évaluer leurs capacités à résoudre des problèmes et de reconnaître des lacunes dans certaines notions.

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Cours d Electricité 2 Électrotechnique Le moteur asynchrone triphasé I.U.T Mesures Physiques Université Montpellier 2 Année universitaire 2008-2009 Table des matières 1 Définition et description 2 2 Principe

Plus en détail

Concours Centrale-Supélec 2005 7/12

Concours Centrale-Supélec 2005 7/12 Problème - type centrale Partie - Couplage des phénomènes de conduction thermique et électrique en régime linéaire. Étude d un réfrigérateur à effet Peltier Le but de cette partie est de montrer que, dans

Plus en détail

1 Systèmes triphasés symétriques

1 Systèmes triphasés symétriques 1 Systèmes triphasés symétriques 1.1 Introduction Un système triphasé est un ensemble de grandeurs (tensions ou courants) sinusoïdales de même fréquence, déphasées les unes par rapport aux autres. Le système

Plus en détail

Chapitre 3.11 L électricité domestique et le courant alternatif

Chapitre 3.11 L électricité domestique et le courant alternatif Chapitre 3. L électricité domestique et le courant alternatif Courant continu Amplitude de I constante Ex : Courant alternatif Amplitude de I non constante Ex : carrée Symbole pour une source alternatif

Plus en détail

TP N 01 : Redressement non commandé - Montage monophasé mono alternance

TP N 01 : Redressement non commandé - Montage monophasé mono alternance Université Djillali LIABES Sidi Bel-Abbes Faculté de sciences de l Ingénieur - Département d Electrotechnique - Licence ELM ETT Module Electronique de puissance TP N 01 : Redressement non commandé - Montage

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

Devoir de synthèse N 1 Décembre 2011

Devoir de synthèse N 1 Décembre 2011 Lycée Privé Alfarabi SFAX Devoir de synthèse N 1 Décembre 2011 2011 / 2012 Section : Sciences de l informatiques Coefficient : 3 EPREUVE : SCIENCES PHYSIQUES Durée : 3 heures M. Abdmouleh Nabil Le devoir

Plus en détail

Nous relevons U (V) I (A) Nous réalisons un deuxième montage avec la lampe, dit montage en charge. Nous relevons U (V) I (A)

Nous relevons U (V) I (A) Nous réalisons un deuxième montage avec la lampe, dit montage en charge. Nous relevons U (V) I (A) LÇON 7 Page 1/5 1. xpérience Nous disposons du matériel suivant : n générateur à courant continu 24 V. n voltmètre. n ampèremètre ne lampe à incandescence. Nous réalisons un premier montage sans récepteur,

Plus en détail

1. Rappels de 5 ème 5 h + 1 h DS. 2. L intensité du courant 4 h + 1 h DS. 3. La tension électrique 4 h + 1 h DS

1. Rappels de 5 ème 5 h + 1 h DS. 2. L intensité du courant 4 h + 1 h DS. 3. La tension électrique 4 h + 1 h DS En classe de 5 ème : Comprendre, réaliser et représenter un circuit électrique simple Comprendre ce qu est un courant électrique et déterminer le sens du courant dans un circuit électrique Distinguer conducteur

Plus en détail

Précision d un résultat et calculs d incertitudes

Précision d un résultat et calculs d incertitudes Précision d un résultat et calculs d incertitudes PSI* 2012-2013 Lycée Chaptal 3 Table des matières Table des matières 1. Présentation d un résultat numérique................................ 4 1.1 Notations.........................................................

Plus en détail

PLAN. Quadripôles Semi conducteurs Diodes Transistors bipolaires Transistors à effet de champ Amplificateurs opérationnels. Polytech'Nice Sophia 1

PLAN. Quadripôles Semi conducteurs Diodes Transistors bipolaires Transistors à effet de champ Amplificateurs opérationnels. Polytech'Nice Sophia 1 PLAN uadripôles Semi conducteurs Diodes Transistors bipolaires Transistors à effet de champ Amplificateurs opérationnels PolytechNice Sophia UADRIPÔLES I Généralités I. Définition partie dun réseau relié

Plus en détail

Sciences et technologie industrielles

Sciences et technologie industrielles Sciences et technologie industrielles Spécialité : Génie Energétique Classe de terminale Programme d enseignement des matières spécifiques Sciences physiques et physique appliquée CE TEXTE REPREND LE PUBLIE

Plus en détail

TABLE DES MATIERES ELECTRICITE... 1 " # " $ !!! " "

TABLE DES MATIERES ELECTRICITE... 1  #  $ !!!  ELECTRICITE 1 2 TABLE DES MATIERES ELECTRICITE... 1! # $!!!!!!!!% & 3 ! ' (! ( $ & $ % $ #!$ $ $!! #! % %! %' $ %' % %' % 4 $ $ #! %)##' (!##$ $ ## $ % $ % $ $ $ $ $ #$!! # #!% % 5 ' ' '' %! %'# %#*+#$

Plus en détail

Chapitre 5 : Condensateurs

Chapitre 5 : Condensateurs 2 e B et C 5 Condensateurs 37 Chapitre 5 : Condensateurs 1. Qu est-ce qu un condensateur? a) Expérience de mise en évidence 1. Un électroscope est chargé négativement au moyen d'un bâton d'ébonite frotté

Plus en détail

Quantité d'électricité

Quantité d'électricité Quantité d'électricité xercices d'application : un courant de durée mn a permis le passage de 70 C. Quelle est son intensité? un courant de, traverse un circuit pendant mn. Quelle quantité d'électricité

Plus en détail

4 TP CCP régulièrement donné : Etude d un circuit RLC série

4 TP CCP régulièrement donné : Etude d un circuit RLC série Précision des appareils Appliquer une amplitude s 0 de 800 mv à l oscillo. Déterminer la précision à laquelle on connaît s 0. Est-ce suffisant? Rép L oscillo donne une amplitude qui bouge d environ 2 pour

Plus en détail

Amplificateur et commande

Amplificateur et commande CAPTEURS Bibliographie : [1]. G.Asch Les capteurs en instrumentation industrielle [2]. R Duffait, JP Lievre Expériences d électronique (chap ) [3]. Collection Durandeau 1èreS option Sciences expérimentales

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire IUT Louis Pasteur Mesures Physiques Electronique Analogique 2ème semestre 3ème partie Damien JACOB 08-09 Le transistor bipolaire I. Description et symboles Effet transistor : effet physique découvert en

Plus en détail

Le GBF Générateur basse fréquence

Le GBF Générateur basse fréquence Le GBF Générateur basse fréquence Il génère des signaux alternatifs ( carré, sinusoïdale et triangulaire ) en sa sortie ( output- 50 ) Pour chaque signal, on peut modifier : l amplitude ( en agissant sur

Plus en détail

I- SITUATION PROBLEME

I- SITUATION PROBLEME I- SITUATION PROLEME 1-Le flash classique d un appareil photo. Le flash augmente la luminosité pendant un court instant au moment où "l'obturateur" de l appareil photo s'ouvre. Le flash est alimentée par

Plus en détail

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu 15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu Sommaire Exercice MCC01 : machine à courant continu Exercice MCC02 : machine à courant continu à excitation indépendante Exercice

Plus en détail

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique Chapitre 7 Circuits Magnétiques et Inductance 7.1 Introduction 7.1.1 Production d un champ magnétique Si on considère un conducteur cylindrique droit dans lequel circule un courant I (figure 7.1). Ce courant

Plus en détail

Chapitre 0-2 Introduction générale au cours de BCPST1

Chapitre 0-2 Introduction générale au cours de BCPST1 Chapitre 0-2 Introduction générale au cours de BCPST Extrait du programme I. Les grandeurs en sciences physiques Définition : une grandeur est une observable du système On peut la mettre en évidence a.

Plus en détail

Le but de cette projection n'est pas de résoudre un problème

Le but de cette projection n'est pas de résoudre un problème METHODE D'ETUDE D'UN CIRCUIT ELECTRIQUE Le but de cette projection n'est pas de résoudre un problème mais de vous montrer comment on peut procéder pour obtenir les lois des noeuds et des mailles. Vous

Plus en détail