CÉGEP du Vieux Montréal Département de Soins infirmiers. Les stratégies d étude

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CÉGEP du Vieux Montréal Département de Soins infirmiers. Les stratégies d étude"

Transcription

1 CÉGEP du Vieux Montréal Département de Soins infirmiers Les stratégies d étude Cégep du Vieux Montréal Département de Soins infirmiers Juin 001

2 TABLE DES MATIÈRES page 1. Les stratégies d encodage et de rappel 1 la sélection des connaissances. la répétition des connaissances.. l élaboration des connaissances.. l organisation des connaissances 1 1. Les stratégies métacognitives.... la planification.. l évaluation... la gestion Les stratégies de gestion de ressources le lieu. le moment.. les personnes. les documents

3 3 Les stratégies d étude L ensemble des moyens que vous pouvez utiliser pour étudier se regroupe en trois catégories : 1. Les stratégies d encodage et de rappel (stratégies cognitives). Les stratégies métacognitives 3. Les stratégies de gestion de ressources 1. Les stratégies d encodage et de rappel Ces stratégies concernent directement le processus d apprentissage c est-à-dire comment vous apprenez et ce que vous retenez. Elles sont au nombre de quatre : la sélection des connaissances la répétition des connaissances l élaboration des connaissances l organisation des connaissance la sélection des connaissances Lorsque vous lisez un texte et soulignez des passages que vous jugez plus importants, que vous décidez de ne pas lire telle ou telle section parce que cela ne répond pas à vos objectifs ou à la question posée, que vous identifiez des mots-clés, vous sélectionnez les connaissances. Cette stratégie est nécessaire pour éviter la surcharge d information et la perte de temps. Certains étudiants ont de la difficulté à sélectionner ce qui est important. Ils soulignent presque tout ou, en assistant à un cours, ils prennent le mot à mot de ce que le professeur dit. Leur étude n est pas efficace. la répétition des connaissances Lorsque vous révisez périodiquement vos notes de cours, que vous réécrivez les mots, que vous répétez à voix haute, que vous utilisez des procédés mnémotechniques tels les acronymes pour vous aider à retenir l information, que vous vous posez des questions sur la matière à apprendre pour mémoriser les connaissances, vous faites appel à des stratégies de répétition. Plusieurs élèves utilisent seulement les stratégies de sélection et de répétition mais ces stratégies ne sont pas suffisantes pour que la connaissance soit bien encodée en mémoire et facilement récupérable. l élaboration des connaissances Lorsque vous vous posez des questions pour appliquer les connaissances dans des situations concrètes, que vous imaginez des exemples, que vous notez des différences selon l âge ou le sexe, que vous reformulez la connaissance en vos propres mots ou que vous ajoutez une réflexion ou une idée personnelle dans la marge du texte, vous élaborez les connaissances. Cette stratégie est très efficace pour le rappel des connaissances.

4 l organisation des connaissances Enfin, lorsque vous faites des tableaux comparatifs, des regroupements, que vous faites un résumé ou une synthèse, que vous identifiez les concepts importants à retenir, que vous les intégrez dans une structure hiérarchique avec des liens qui les relient entre eux, vous organisez les connaissances. Les stratégies d élaboration et d organisation font appel à un niveau de compréhension plus élevé faisant en sorte que l encodage des connaissances est plus solide et le rappel plus facile.. Les stratégies métacognitives Les stratégies métacognitives sont des moyens que vous utilisez pour devenir responsable et autonome dans votre apprentissage. Elles supposent une réflexion sur votre propre apprentissage et une prise de conscience des méthodes d étude que vous privilégez. Ces stratégies sont au nombre de trois : la planification l évaluation la gestion (monitoring) La planification de l étude est une stratégie cruciale pour mettre toutes les chances de votre côté de rentabiliser vos périodes d étude. En prenant le temps de planifier votre étude vous pourrez mieux éviter les pièges auxquels les élèves sont en général vulnérables (se laisser distraire par un téléphone, une émission, une sortie improvisée etc.). Planifier votre étude implique : - d identifier votre motivation, de vous trouver un intérêt pour apprendre cette matière. Quel est votre but? Réussir l examen? Développer votre compétence? Si la motivation est vacillante, trouvez une récompense, un but à court terme pour vous stimuler. - de prévoir le temps que vous pouvez consacrer à votre étude tout en respectant une vie équilibrée (prévoir des temps de repos, faire une place équilibrée aux activités sociales) - de réunir le matériel requis, de choisir le moment et le lieu pour étudier (voir gestion des ressources page suivante) - de s assurer d être suffisamment en forme pour que le temps d étude soit efficace (temps de sommeil suffisant, faire une place à l activité physique) L évaluation de votre étude doit se faire constamment. C est important de faire un temps d arrêt pour vous questionner sur la progression de vos apprentissages et de ne pas attendre vers la fin de la session pour faire ce bilan. Avant une période d étude, il faut réactiver vos connaissances antérieures et les évaluer. Qu estce que je connais déjà qui peut me servir dans l étude de ce problème? Est-ce que les connaissances que j ai acquises précédemment en relation avec cette matière sont enregistrées?

5 5 Sinon, pourquoi? Régulièrement il faut vous demander après une période d étude si cette étude a été efficace et tenter d identifier les facteurs en cause (motivation, conditions environnementales, stratégies d étude utilisées, forme physique, facteurs émotifs). L évaluation se fait aussi en partageant ses connaissances avec les autres et en cherchant à savoir pourquoi vos acquis sont différents s il y a lieu. L évaluation ne doit pas être destructive («je ne retiens rien», «je ne suis pas aussi intelligent(e) que les autres»). Au contraire, elle doit servir à vous donner confiance en votre potentiel de contrôler votre processus d apprentissage et en votre capacité de trouver des solutions à vos problèmes. La gestion des apprentissages signifie d être responsable de chercher des solutions à ses problèmes d apprentissage et d appliquer ces solutions. Cela suppose de savoir reconnaître quand l étude n est pas efficace et de s arrêter plutôt que de perdre son temps. Il est plus utile alors de chercher les moyens de rendre son étude plus efficace (identifier les facteurs en cause et établir un plan d action). La gestion des apprentissages veut aussi dire connaître les ressources qui peuvent faciliter l étude et les utiliser (voir section suivante). Le développement de la métacognition est un facteur clé dans la réussite scolaire. Lorsque vous avez de la difficulté à utiliser ces stratégies, il faut chercher des personnes qui peuvent vous aider (un pair, un professeur, vos parents, conjoints etc. 3. Les stratégies de gestion de ressources Les stratégies de gestion de ressources font appel aux facteurs externes que vous pouvez utiliser ou contrôler pour rendre votre étude plus efficace. Elles font partie des stratégies de planification et de gestion de l étude. Les facteurs externes que vous devez considérer pour rendre votre étude efficace sont : le lieu étudiez dans un lieu silencieux ou dans un environnement propice à la concentration effectuez le plus possible une coupure entre le lieu d étude et le lieu de loisir étudiez le plus possible dans un environnement qui vous plaît le moment respectez une hygiène de vie équilibrée choisissez un temps où vous ne risquez pas d être dérangé(e) à tout moment les personnes aidez-vous les uns les autres ; prévoyez des moments d étude personnelle et d étude à deux ou trois pour vous poser des questions, complétez vos informations consultez vos professeurs ou des pairs plus avancés dans leurs études consultez les bibliothécaires les documents choisissez les lectures les plus pertinentes pour le sujet à étudier apprenez à lire le résumé d un article ou d un chapitre, les grands titres et les sous-titres ou les encadrés, pour évaluer si cette référence vous sera utile pour l objet que vous voulez étudier. utilisez les livres mis à votre disposition à la bibliothèque

6 6 si vous êtes capable de répondre aux objectifs avec vos lectures, ne cherchez pas ailleurs pour vous rassurer si un objectif est incomplet, cherchez d autres ressources (internet, articles de revue) inspiré de : 1) Bédard, D et al. (1997) La pédagogie au service du développement. Cahier pédagogique, mai. ) Côté, D., Graillon, A., Bellavance, C. (000). De meilleures stratégies d étude. Université de Sherbrooke, Faculté de médecine Cégep du Vieux Montréal, département des Soins infirmiers, juin 001

Conduire avec méthodes vos projets pastoraux

Conduire avec méthodes vos projets pastoraux Conduire avec méthodes vos projets pastoraux La journée en pratique 08h45 09h00 Accueil Laudes Pause 12h00 12h30 13h30 Messe Déjeuner Reprise Pause 17h30 Clôture Objectifs de la journée Connaître les fondamentaux

Plus en détail

Pour un tout-petit être accueilli par quelqu un d autre que son papa et sa maman est une grande aventure.

Pour un tout-petit être accueilli par quelqu un d autre que son papa et sa maman est une grande aventure. Pour un tout-petit être accueilli par quelqu un d autre que son papa et sa maman est une grande aventure. C est faire l expérience quelques fois d une première séparation, c est faire connaissance avec

Plus en détail

VIVRE UNE EXPÉRIENCE COOPÉRATIVE

VIVRE UNE EXPÉRIENCE COOPÉRATIVE Activités éducatives pour les élèves de 6 à 11 ans VIVRE UNE EXPÉRIENCE COOPÉRATIVE NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 6 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Les élèves se familiarisent avec les valeurs

Plus en détail

Formation Savoir Etre

Formation Savoir Etre Athéna Conseil Luxembourg - http://athenaconseillux.com Édition, Numéro 1 Formation Savoir Etre NOTRE AMBITION Contribuer à l efficience et à l efficacité de votre organisation en accompagnant vos efforts

Plus en détail

Rapport synthèse des questionnaires T1 et T2 Sessions EFSHV Phase I Quelques faits saillants

Rapport synthèse des questionnaires T1 et T2 Sessions EFSHV Phase I Quelques faits saillants Rapport synthèse des questionnaires T1 et T2 Sessions EFSHV Phase I Quelques faits saillants Ce rapport présente les principaux résultats des questionnaires administrés aux participants 1 ayant suivi les

Plus en détail

Guide de planification de stage

Guide de planification de stage Guide de planification de stage des stagiaires Comme nulle part ailleurs 2 Guide de planification de stage des stagiaires Comment utiliser ce guide 1 Ce guide sert de liste de contrôle pour assurer la

Plus en détail

Travail en équipe et compétences sociales. Comment développer de bonnes habiletés sociales au travail et un bon esprit d équipe?

Travail en équipe et compétences sociales. Comment développer de bonnes habiletés sociales au travail et un bon esprit d équipe? Travail en équipe et compétences sociales Comment développer de bonnes habiletés sociales au travail et un bon esprit d équipe? 1 Plan du cours L équipe de travail Les performances de l équipe Le coaching

Plus en détail

SOMMAIRE. L amélioration de l enseignement de l anglais, langue seconde, au primaire : un équilibre à trouver. Conseil supérieur de l éducation

SOMMAIRE. L amélioration de l enseignement de l anglais, langue seconde, au primaire : un équilibre à trouver. Conseil supérieur de l éducation AVIS AU MINISTRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT L amélioration de l enseignement de l anglais, langue seconde, au primaire : un équilibre à trouver SOMMAIRE AOÛT 2014 Conseil supérieur de l éducation

Plus en détail

Notre programme. est votre garantie

Notre programme. est votre garantie Notre programme est votre garantie Qu est-ce que la gestion du programme de DAE? Pour sauver une victime d arrêt cardiaque, vous avez besoin d un DAE prêt à administrer un choc d importance vitale. Mais

Plus en détail

Info-Emploi Ontario - Ressources de planification d'apprentissage, de carrière et de vie

Info-Emploi Ontario - Ressources de planification d'apprentissage, de carrière et de vie Planification de carriére Soyez l architecte de votre vie Tout au cours de notre vie, nous avons la possibilité de prendre des décisions, d établir des objectifs et des projets qui influencent le cheminement

Plus en détail

ACCOMPAGNER LE CHANGEMENT ET DEVELOPPER LES COMPETENCES DES COLLABORATEURS 14 H A-6A CONTEXTUALISATION

ACCOMPAGNER LE CHANGEMENT ET DEVELOPPER LES COMPETENCES DES COLLABORATEURS 14 H A-6A CONTEXTUALISATION PUBLIC Responsable(s) d agence(s) / secteur ou unité technique ACCOMPAGNER LE CONTEXTUALISATION OBJECTIFS GENERAUX Identifier les évolutions du secteur des voyages et de son entreprise et leurs impacts

Plus en détail

Projet : Manuel SST du Dirigeant - version finale. Projet. Manuel de la sécurité et de la protection de la santé au travail (SST)

Projet : Manuel SST du Dirigeant - version finale. Projet. Manuel de la sécurité et de la protection de la santé au travail (SST) Projet Manuel de la sécurité et de la protection de la santé au travail (SST) Manuel SST du Dirigeant Version finale Version : 00.2 Révision : 18.04.05 page 1 de 27 Table des matières Glossaire...4 0.

Plus en détail

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATON DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE -------------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

L encadrement des soins de pieds en milieu hospitalier : exemple d un leadership infirmier

L encadrement des soins de pieds en milieu hospitalier : exemple d un leadership infirmier L encadrement des soins de pieds en milieu hospitalier : exemple d un leadership infirmier Maryse Grégoire, inf., B.Sc., M.A., conseillère cadre clinicienne, Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke

Plus en détail

PLANIFIER LA RELÈVE DU LEADERSHIP INFIRMIER

PLANIFIER LA RELÈVE DU LEADERSHIP INFIRMIER PLANIFIER LA RELÈVE DU LEADERSHIP INFIRMIER Besoins Les infirmières d aujourd hui doivent planifier longtemps à l avance la nouvelle génération de chefs de file de la profession. C est d autant plus important

Plus en détail

Animateur/Coordinateur de réseaux

Animateur/Coordinateur de réseaux CAHIER DES CHARGES Animateur/Coordinateur de réseaux Dossier suivi par : Annabelle Antal Adresses de retour de la proposition avant le vendredi 8 mars 2013 à 16 heures - Envoi par courrier : Centre INRA

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Es-tu Complètement Métho? 4 Comment fonctionne le cerveau 6 Comment améliorer notre attention 13. Index des mots clés 94

TABLE DES MATIÈRES. Es-tu Complètement Métho? 4 Comment fonctionne le cerveau 6 Comment améliorer notre attention 13. Index des mots clés 94 TABLE DES MATIÈRES Es-tu Complètement Métho? 4 Comment fonctionne le cerveau 6 Comment améliorer notre attention 3 Comment se motiver 4 2 Comment travailler avec méthode 8 3 Comment coopérer 20 4 Comment

Plus en détail

LA RELÈVE. ENTREPRENEURIALE DANS LES PME LAVALLOISES, ça se fait

LA RELÈVE. ENTREPRENEURIALE DANS LES PME LAVALLOISES, ça se fait LA RELÈVE ENTREPRENEURIALE DANS LES PME LAVALLOISES, ça se fait SOMMAIRE de l Étude réalisée par ROLANDE PINARD, SOCIOLOGUE Mars 2008 RÉDACTRICE Rolande Pinard Ph. D. en sociologie PARTENAIRES IMPLIQUÉS

Plus en détail

Knowledge CONSULT. La Localisation d Expertise Introduction. Knowledge CONSULT AVRIL 2003. Conseil en Système d Information

Knowledge CONSULT. La Localisation d Expertise Introduction. Knowledge CONSULT AVRIL 2003. Conseil en Système d Information Knowledge Conseil en Système d Information La Localisation d Expertise Introduction AVRIL 2003 1 La localisation d expertise Le défi à relever Imaginons qu un collaborateur souhaite comprendre le concept

Plus en détail

Difficultés relatives à la gestion de l organisation Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés

Difficultés relatives à la gestion de l organisation Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Difficultés relatives à la gestion de l organisation Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Les difficultés relatives à la gestion de l organisation citées par les enseignants

Plus en détail

Feuille1. Vous découvrirez la puissance de la PNL en termes de développement personnel et de communication interpersonnelle.

Feuille1. Vous découvrirez la puissance de la PNL en termes de développement personnel et de communication interpersonnelle. BASE PNL 3 jours, soit 21 heures, en salle. Vous découvrirez la puissance de la PNL en termes de développement personnel et de communication interpersonnelle. "C est dans la qualité de nos échanges que

Plus en détail

Organiser l achat groupé de produits, services ou marchandises

Organiser l achat groupé de produits, services ou marchandises Organiser l achat groupé de produits, services ou marchandises Objectif Assurer un des achats utiles, efficaces et respectueux de l environnement pour des produits, des services, des marchandises ou des

Plus en détail

I ) Quel genre de formateur ou d accompagnant êtes-vous?

I ) Quel genre de formateur ou d accompagnant êtes-vous? MODULES DE PERFECTIONNEMENT DE FORMATEURS Chaque thématique est indépendante l une de l autre Ce programme a pour objectifs : d élargir son champ de conscience dans le domaine de la formation des adultes

Plus en détail

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE 1. Contexte - travail scolaire et projet éducatif Le travail scolaire occupe une place de choix dans le projet éducatif de Beaubois,

Plus en détail

Gestionnaire responsable (Titre) Date de mise en œuvre prévue. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action

Gestionnaire responsable (Titre) Date de mise en œuvre prévue. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action RÉPONSE DE LA DIRECTION ET DE PLAN D ACTION TITRE DU PROJET : Évaluation du services du droit fiscal CENTRE DE RESPONSABILITÉ : services du droit fiscal () Conclusions Recommandations Réponse de la direction

Plus en détail

Prévention et objets connectés Détecter et réduire les risques

Prévention et objets connectés Détecter et réduire les risques Lyon, le 25 mars 2015 Prévention et objets connectés Détecter et réduire les risques Présentation des conclusions de l observatoire Blue@picil, créé par Bluelinea et le Groupe APICIL Une étude née de la

Plus en détail

OBJECTIFS et PROGRAMME. Management des risques et Lean manufacturing 550 heures

OBJECTIFS et PROGRAMME. Management des risques et Lean manufacturing 550 heures OBJECTIFS et PROGRAMME Management des risques et Lean manufacturing 550 heures (en projet d homologation RNCP en vue d une certification de niveau 1) Institut de Formations Supérieures du Grand Ouest SAS

Plus en détail

DOCUMENTS et OUTILS PPRE

DOCUMENTS et OUTILS PPRE Académie de Besançon Commission académique PPRE Octobre 2008 DOCUMENTS et OUTILS PPRE TITRE : EXEMPLES DE PPRE PROPOSES EN COLLEGE OBJET- DESTINATION : EQUIPE PEDAGOGIQUE - ENSEIGNANTS GUIDE D UTILISATION:

Plus en détail

Formation à l AUDIT LOGISTIQUE INTERVENANT ELISE STELENS KOEBIA

Formation à l AUDIT LOGISTIQUE INTERVENANT ELISE STELENS KOEBIA Formation à l AUDIT LOGISTIQUE INTERVENANT ELISE STELENS KOEBIA FORMATION A L audit Qualité interne PARTIE I: Introduction à l audit Qualité 1- évolutions des normes pour l audit 2-Concepts et Définitions

Plus en détail

«Mieux se connaître pour mieux orienter sa Vie»

«Mieux se connaître pour mieux orienter sa Vie» «Mieux se connaître pour mieux orienter sa Vie» L objectif de la formation : > Une formation pour apprendre à vous ressourcer, devenir vous mêmes, ou encore apprendre à aller au bout de vos rêves. «Mieux

Plus en détail

Comment constituer un portfolio?

Comment constituer un portfolio? Comment constituer un portfolio? Comment le présenter? Le portfolio contribue à l estime personnelle de votre enfant tout en ayant le grand avantage de pouvoir être présenté fièrement à d autres personnes

Plus en détail

FELLOW PROFESSIONNEL D ASSURANCE AGRÉÉ

FELLOW PROFESSIONNEL D ASSURANCE AGRÉÉ FELLOW PROFESSIONNEL D ASSURANCE AGRÉÉ «Le cours sur le leadership du programme de FPAA m a été extrêmement utile et j ai pu mettre immédiatement en pratique mes nouvelles connaissances au travail. J ai

Plus en détail

Développer un marché avec l aide d un agent manufacturier : avantages et inconvénients. Complément d information exclusif pour le site Internet de

Développer un marché avec l aide d un agent manufacturier : avantages et inconvénients. Complément d information exclusif pour le site Internet de Développer un marché avec l aide d un agent manufacturier : avantages et inconvénients Complément d information exclusif pour le site Internet de Expansion PME Montérégie Est 17 août 2015 Le meilleur moyen

Plus en détail

L éducation aux droits humains pour apprendre à vivre ensemble

L éducation aux droits humains pour apprendre à vivre ensemble L éducation aux droits humains pour apprendre à vivre ensemble L éducation aux droits humains permet d acquérir des connaissances concernant les droits humains, mais aussi de développer des habiletés et

Plus en détail

Introduction Qu est-ce que le stress au travail? Quelles sont les causes du stress au travail? Les effets du stress au travail

Introduction Qu est-ce que le stress au travail? Quelles sont les causes du stress au travail? Les effets du stress au travail LE STRESS DANS LE MONDE DU TRAVAIL Laura Cipriani TABLE DES MATIÈRES Introduction Qu est-ce que le stress au travail? Quelles sont les causes du stress au travail? Les effets du stress au travail L évaluation

Plus en détail

Séminaire National sur le Thème : «Développement des Compétences : un défi pour l entreprise algérienne à l heure de la globalisation des échanges»

Séminaire National sur le Thème : «Développement des Compétences : un défi pour l entreprise algérienne à l heure de la globalisation des échanges» Séminaire National sur le Thème : «Développement des Compétences : un défi pour l entreprise algérienne à l heure de la globalisation des échanges» Gestion des compétences La démarche de Sonelgaz MOHAND

Plus en détail

relatif à l unité d enseignement «Pédagogie Initiale Commune de formateur» (PICF).

relatif à l unité d enseignement «Pédagogie Initiale Commune de formateur» (PICF). REFERENTIEL INTERNE DE FORMATION ET DE CERTIFICATION RELATIF A L UNITE DE PEDAGOGIE INITIALE COMMUNE DE FORMATEUR PREAMBULE Les dispositions du présent référentiel sont prises en application de l arrêté

Plus en détail

PLANIFICATION PAR ÉTAPES : UTILISATION DES COMMUNIQUÉS POUR DES RP À INCIDENCE ÉLEVÉE SUR LE RENDEMENT ET LA GÉNÉRATION DE DEMANDE

PLANIFICATION PAR ÉTAPES : UTILISATION DES COMMUNIQUÉS POUR DES RP À INCIDENCE ÉLEVÉE SUR LE RENDEMENT ET LA GÉNÉRATION DE DEMANDE PLANIFICATION PAR ÉTAPES : UTILISATION DES COMMUNIQUÉS POUR DES RP À INCIDENCE ÉLEVÉE SUR LE RENDEMENT ET LA GÉNÉRATION DE DEMANDE Les professionnels des relations publiques (RP) et du marketing ont d

Plus en détail

Guide de vérification des références. Lignes directrices et formulaires

Guide de vérification des références. Lignes directrices et formulaires Guide de vérification des références Lignes directrices et formulaires Version A avril 2011 Table des matières Introduction... 2 Vérification des références... 3 Questions à éviter... 5 Annexe 1 : Formulaire

Plus en détail

Pourquoi réfléchir sur le tutorat? Pourquoi réfléchir sur le tuteur? 16 février 2012. Pourquoi réfléchir sur le tutoré?

Pourquoi réfléchir sur le tutorat? Pourquoi réfléchir sur le tuteur? 16 février 2012. Pourquoi réfléchir sur le tutoré? Pourquoi réfléchir sur le tutorat? Pourquoi réfléchir sur le tuteur? 16 février 2012 Pourquoi réfléchir sur le tutoré? Pourquoi réfléchir sur notre rôle? 1 Place et rôle du tuteur dans les dispositifs

Plus en détail

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de procédé de fabrication», en intégrant :

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de procédé de fabrication», en intégrant : Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite de procédé de fabrication» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat

Plus en détail

Solutions Challenge Test

Solutions Challenge Test Solutions Challenge Test Listeria, Salmonelle, crise alimentaire Maîtrisez vos risques microbiologiques Solutions Challenge Test Le Challenge Test est un protocole microbiologique dont l objectif est de

Plus en détail

Vincent Gaston Nicole Pierre. L oral. L oral. haut la main! Les guides complices de l é t u d i a n t

Vincent Gaston Nicole Pierre. L oral. L oral. haut la main! Les guides complices de l é t u d i a n t Vincent Gaston Nicole Pierre L oral L oral haut la main! Les guides complices de l é t u d i a n t Groupe Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05 www.editions-eyrolles.com Le code de la propriété

Plus en détail

Cette note propose des outils pratiques afin de faire de l'évaluation une étape positive à la fois pour l'apprenti(e) et la collectivité.

Cette note propose des outils pratiques afin de faire de l'évaluation une étape positive à la fois pour l'apprenti(e) et la collectivité. Fiche pratique RH Direction Expertise statutaire et ressources humaines Pôle Recrutement et conseil RH 05 59 90 18 23 apprentissage@cdg-64.fr CONTRATS D'APPRENTISSAGE - Evaluer le travail de l'apprenti

Plus en détail

Gérer son temps en tant qu entrepreneur

Gérer son temps en tant qu entrepreneur Gérer son temps en tant qu entrepreneur Adapté de Le management des PME De la création à la croissance, chapitre 15 Marcel Côté HEC Montréal Michel Grenier, MBA Au menu ce midi: Gérer son temps en tant

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES RELATIONS ENTRE ENTREPRISES EN 2002

ENQUÊTE SUR LES RELATIONS ENTRE ENTREPRISES EN 2002 PROJET DE QUESTIONNAIRE ENQUÊTE SUR LES RELATIONS ENTRE ENTREPRISES EN 2002 Vu l avis favorable du Conseil national de l information statistique, cette enquête, reconnue d intérêt général. Visa n xxxxxxxxx

Plus en détail

les conflits que cela représente, mais aussi pour ce type de jeux dans lequel le leader doit laisser de côté l envie de pouvoir.

les conflits que cela représente, mais aussi pour ce type de jeux dans lequel le leader doit laisser de côté l envie de pouvoir. LA PROBLEMATIQUE En ce qui concerne le rôle du leader d une équipe et leurs rapports de travail qui se déroulent dans une entreprise, on peut envisager s ils pouvaient apparaître des différents problèmes

Plus en détail

Reconstitution des plateaux opératoires Difficultés du transfert de compétences

Reconstitution des plateaux opératoires Difficultés du transfert de compétences JNES 2015 Reconstitution des plateaux opératoires Difficultés du transfert de compétences B R I G I T T E F A O R O, P H A R M A C I E N P H D A N Y G A U D E L E T, C A D R E S U P É R I E U R D E S A

Plus en détail

Livret personnel de compétences

Livret personnel de compétences Livret personnel de compétences Grilles de références pour l évaluation et la validation des compétences du socle commun au palier 2 Janvier 2011 MENJVA/DGESCO eduscol.education.fr/soclecommun LES GRILLES

Plus en détail

La gestion de votre compte affilinet

La gestion de votre compte affilinet La gestion de votre compte affilinet Contenu 1. Complétez votre profil! 1 1.1 Modifiez vos données personnelles 1 1.2 Détaillez l activité de votre site, ajoutez un nouveau site 2 1.3 Ajoutez un nouveau

Plus en détail

Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures)

Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Reconnaissance OPQ : # RA00612-13 SOFÉDUC : 2 unités d éducation continue Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide de bonnes pratiques

Plus en détail

AFFRONTEZ VOS CRAINTES: COMMENT ADMINISTRER LA THÉRAPIE PAR L EXPOSITION AVEC SUCCÈS

AFFRONTEZ VOS CRAINTES: COMMENT ADMINISTRER LA THÉRAPIE PAR L EXPOSITION AVEC SUCCÈS AFFRONTEZ VOS CRAINTES: COMMENT ADMINISTRER LA THÉRAPIE PAR L EXPOSITION AVEC SUCCÈS L ÉVITEMENT NOURRIT L ANXIÉTÉ COMMENT LA TRAITER À L AIDE DE LA THÉRAPIE PAR L EXPOSITION L exposition est la plus importante

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS 2015

CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Favoriser la professionnalisation des intervenants à domicile auprès de personnes en HANDEO 38 EN QUELQUES MOTS Les missions principales du Pôle Ressources Local : o Centre

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES DE PERSÉVÉRANCE

PROGRAMME DE BOURSES DE PERSÉVÉRANCE PROGRAMME DE BOURSES DE PERSÉVÉRANCE Qu est-ce qu une bourse de persévérance, et à qui s adresse-t-elle? Durant leurs études préuniversitaires ou techniques, plusieurs étudiants font preuve de détermination

Plus en détail

Les prochaines formations de l École de la médiation. Gérer un projet de médiation (2j) 15 et 16 septembre 2016

Les prochaines formations de l École de la médiation. Gérer un projet de médiation (2j) 15 et 16 septembre 2016 Les prochaines formations de l École de la médiation Gérer un projet de médiation (2j) 15 et 16 septembre 2016 Réaliser des médiations pour tous les publics (2j) 26 et 27 septembre 2016 Modèles d apprentissage

Plus en détail

Créer une bonne stratégie de contenu SEO: cas pratique Semetis Lundi, 15 Décembre 2014 16:27

Créer une bonne stratégie de contenu SEO: cas pratique Semetis Lundi, 15 Décembre 2014 16:27 Comment améliorer son référencement naturel? Cette simple question entrée sur Google fait ressortir plus de 440 000 résultats. Le sujet est donc largement discuté sur internet. Ce qu on va essayer de comprendre

Plus en détail

RELATION CLIENT-FOURNISSEUR. Gestion et administration des ventes

RELATION CLIENT-FOURNISSEUR. Gestion et administration des ventes Chapitre 8 Chapitre 8 Gestion et administration des ventes Tout en lisant ce chapitre, cherchez les réponses aux questions suivantes : 1) Le service que je rends répond-il aux besoins de mes clients? 2)

Plus en détail

COM 5004 : Techniques et dynamique de la fonction «conseil» Présentation du cours. Objectifs

COM 5004 : Techniques et dynamique de la fonction «conseil» Présentation du cours. Objectifs COM 5004 : Techniques et dynamique de la fonction «conseil» Présentation du cours Le cours Techniques et dynamique de la fonction «conseil» s adresse à tous les étudiants et étudiantes intéressés par la

Plus en détail

FEMIX SPORTS EXCELLENCE ENSEMBLE

FEMIX SPORTS EXCELLENCE ENSEMBLE Coachs professionnelles certifiées FEMIX SPORTS EXCELLENCE ENSEMBLE 1 Un engagement, des objectifs, une démarche «Evolution des ligues, Pourquoi et comment s adapter?» Notre situation actuelle, Nos nouveaux

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Année universitaire 2014/2015. Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Année universitaire 2014/2015. Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines IUT Nantes Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines GUIDE DU TUTEUR I.U.T. 3 rue du Maréchal Joffre B.P. 34103 44041 Nantes Cedex 1 Responsable pédagogique de la licence : Yvan BAREL Tél.

Plus en détail

COMMENT UTILISEZ-VOUS LES MOTEURS DE RECHERCHE?

COMMENT UTILISEZ-VOUS LES MOTEURS DE RECHERCHE? COMMENT UTILISEZ-VOUS LES MOTEURS DE RECHERCHE? CERTIFICATION SEPTEMBRE 2014 ETUDE EN LIGNE N 1917 1 Sommaire : Introduction... 3 Synthèse... 6 Question 4/16... 7 Avez-vous une connexion Internet à votre

Plus en détail

5 mesures. essentielles

5 mesures. essentielles 5 mesures essentielles pour trouver les meilleurs Fonds de placement Par : Pierre Pedneault Conseiller autonome Conseiller en sécurité financière Conseiller en assurance et rentes collectives Représentant

Plus en détail

Formation Permanente INRA de Rennes

Formation Permanente INRA de Rennes Formation Permanente INRA de Rennes Cahier des charges concernant la formation «Management d équipe» pour l année 2008 Consultation sur le choix du prestataire chargé d assurer les formations en management

Plus en détail

CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS

CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS DESCRIPTION Le Fonds collège-industrie pour l innovation (FCII)

Plus en détail

Exemples d activités coopératives

Exemples d activités coopératives Exemples d activités coopératives Activités Remue-méninges Cercle de discussion Objectif pédagogique (Le pourquoi) Faire reconnaître l utilité de la mise en commun d idées pour étendre son champ de réflexion

Plus en détail

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Question Éléments de réponse 1) En quoi consiste

Plus en détail

Place et rôle de la communication dans la gestion de risque. Bernard Motulsky, titulaire. Entretiens Jacques-Cartier Le 26 novembre 2013

Place et rôle de la communication dans la gestion de risque. Bernard Motulsky, titulaire. Entretiens Jacques-Cartier Le 26 novembre 2013 Place et rôle de la communication dans la gestion de risque Bernard Motulsky, titulaire Entretiens Jacques-Cartier Le 26 novembre 2013 Plan de la présentation 1. La place et le rôle de la communication

Plus en détail

Cours «Mesure des résultats et des impacts des processus de développement régional»

Cours «Mesure des résultats et des impacts des processus de développement régional» regiosuisse filière de formation en management régional (MR) Cours «Mesure des résultats et des impacts des processus de développement régional» Condensé des trois jours de cours du 22 au 24 novembre 2010,

Plus en détail

VEILLE DOCUMENTAIRE FEVRIER 2012

VEILLE DOCUMENTAIRE FEVRIER 2012 Observatoire VEILLE DOCUMENTAIRE FEVRIER 2012 ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L échelle des salaires est plus resserrée dans le secteur de l économie sociale Pour les 2,3 millions de salariés travaillant

Plus en détail

Langue, littérature et civilisation arabes. Plan d études. Baccalauréat universitaire (Bachelor of Arts, BA)

Langue, littérature et civilisation arabes. Plan d études. Baccalauréat universitaire (Bachelor of Arts, BA) Section des langues et des littératures vivantes Département des langues et des littératures méditerranéennes, slaves et orientales Langue, littérature et civilisation arabes Plan d études Baccalauréat

Plus en détail

Tuto Photoshop : Travailler les dimensions d une photo

Tuto Photoshop : Travailler les dimensions d une photo Parce que nos écrans sont de taille différente, parce que nous souhaitons présenter nos photos sur des forums qui nous refusent la photo parce que pas dans les bonnes dimensions, il nous est arrivé à tous

Plus en détail

Notions de base en matière d exportation et de développement export

Notions de base en matière d exportation et de développement export Notions de base en matière d exportation et de développement export 1 Le marché international est en constante mutation mais certains produits français arrivent à rester sur la scène internationale. Pour

Plus en détail

LES FRACTIONS. RELATIONS : FRACTIONS - nombres DECIMAUX - POURCENTAGES. Tous droits réservés au réseau

LES FRACTIONS. RELATIONS : FRACTIONS - nombres DECIMAUX - POURCENTAGES. Tous droits réservés au réseau LES FRACTIONS RELATIONS : FRACTIONS - nombres DECIMAUX - POURCENTAGES Tous droits réservés au réseau Dossier n 6 octobre 996 C.D.R. AGRIMEDIA RELATIONS : FRACTIONS - NOMBRES DECIMAUX POURCENTAGES Apprentissage

Plus en détail

Introduction. Pourquoi ce livre? Pour qui? Des difficultés à gérer la classe une question d intelligence?

Introduction. Pourquoi ce livre? Pour qui? Des difficultés à gérer la classe une question d intelligence? Pourquoi ce livre? Pour qui? Des difficultés à gérer la classe une question d intelligence? Je reprends ce que disait Coluche : «Il nous vendait de l intelligence et n avait pas un échantillon sur lui!».

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 101

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 101 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 0 Dernière mise à jour : Septembre 203 Quand faire un communiqué de presse? Il y a deux (2) moments-clés pour envoyer un communiqué de presse : en prévision de l activité (une dizaine

Plus en détail

Rendez-vous des générations. Rapport des Cafés des âges Centre-du-Québec MRC Nicolet-Yamaska

Rendez-vous des générations. Rapport des Cafés des âges Centre-du-Québec MRC Nicolet-Yamaska Rendez-vous des générations Rapport des Cafés des âges Centre-du-Québec MRC Nicolet-Yamaska Mars 2010 RENDEZ-VOUS DES GÉNÉRATIONS DE L INSTITUT DU NOUVEAU MONDE RAPPORT DU CAFÉ DES ÂGES Compte tenu de

Plus en détail

Etude sur les métiers à forts enjeux du transport aérien

Etude sur les métiers à forts enjeux du transport aérien Etude sur les métiers à forts enjeux du transport aérien La mission SGS Ingénierie de formation VOTRE CONTACT STÉPHANE CHARBIT DIRECTEUR TEL : (33) 1 40 53 47 29 STEPHANECHARBIT@OBEA.FR La Branche du secteur

Plus en détail

FONDAMENTAUX DE LA PLANIFICATION DU DEVELOPPEMENT

FONDAMENTAUX DE LA PLANIFICATION DU DEVELOPPEMENT UNITED NATIONS NATIONS UNIES AFRICAN INSTITUTE FOR ECONOMIC DEVELOPMENT AND PLANNING INSTITUT AFRICAIN DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE PLANIFICATION (IDEP) FONDAMENTAUX DE LA PLANIFICATION DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Comment rédiger une introduction et une conclusion pour un devoir argumenté

Comment rédiger une introduction et une conclusion pour un devoir argumenté Comment rédiger une introduction et une conclusion pour un devoir argumenté Une fois le plan établi, vous devez introduire votre discours et formuler une conclusion qui est l aboutissement logique de votre

Plus en détail

Pensez-vous que les objectifs du projet ERP ont bien été mis en évidence? Quels auraient été les points que vous auriez voulu connaître?

Pensez-vous que les objectifs du projet ERP ont bien été mis en évidence? Quels auraient été les points que vous auriez voulu connaître? ENSIIE Logistique DM Cas Viviana Wilson JOUËT 3ème année Option NTOE Ce devoir a pour sujet la modernisation de certains composants du système d informations de l entreprise de cosmétiques Viviana, notamment

Plus en détail

Foire aux questions. Vous retrouverez ci-dessous les questions les plus fréquemment demandées. Veuillez les lire attentivement.

Foire aux questions. Vous retrouverez ci-dessous les questions les plus fréquemment demandées. Veuillez les lire attentivement. Foire aux questions Vous retrouverez ci-dessous les questions les plus fréquemment demandées. Veuillez les lire attentivement. Note : prenez soin de bien noter votre numéro de dossier, il vous sera utile

Plus en détail

BACCALAURÉAT-MAÎTRISE INTÉGRÉ (BMI)

BACCALAURÉAT-MAÎTRISE INTÉGRÉ (BMI) Informations et procédures BACCALAURÉAT-MAÎTRISE INTÉGRÉ (BMI) Définition Tous les programmes de baccalauréat de l École Polytechnique exigent la réussite de 120 crédits. Par ailleurs, tous les programmes

Plus en détail

Maîtriser les techniques du consultant

Maîtriser les techniques du consultant Maîtriser les techniques du consultant > Développer son réseau relationnel > Respect mutuel et management > PNL et conseil > Parcours coach professionnel > Les fondamentaux de la gestion de projet 16 >

Plus en détail

Comment rédiger une proposition de financement

Comment rédiger une proposition de financement Comment rédiger une proposition de financement (Comment élaborer un projet qui sera une réussite) 19 avril 2010 Vous avez une idée de projet Tracez les grandes lignes du projet, clarifiez-le dans votre

Plus en détail

C o r e S t r a t e g i e s

C o r e S t r a t e g i e s Ville d Ottawa Examen de la réglementation et des services de taxi et de limousine Expérience client 14 octobre 2015 C o r e S t r a t e g i e s Table des matières Examen de la réglementation et des services

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES Diplôme d Etat d éducateur spécialisé Guide à l'intention des membres de jurys de validation des acquis de l'expérience 1 / 26 Notice explicative Vous allez prochainement

Plus en détail

INFORMATIQUE - ANALYSE ET CONCEPTION D APPLICATIONS

INFORMATIQUE - ANALYSE ET CONCEPTION D APPLICATIONS MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

Pourquoi Montréal devrait se doter de la voiture en libre-service sans réservation?

Pourquoi Montréal devrait se doter de la voiture en libre-service sans réservation? Pourquoi Montréal devrait se doter de la voiture en libre-service sans réservation? Mémoire de Communauto pour la consultation publique du Conseil municipal de la Ville de Montréal sur les véhicules en

Plus en détail

L idée d une école de foot

L idée d une école de foot L idée d une école de foot Une école de foot est une cellule éducative et sociale. Son rôle est d assurer une formation morale, éducative, sociale et physique par la pratique du football. Cette structure

Plus en détail

La vie, l amour et votre coeur

La vie, l amour et votre coeur Ce livret est destiné aux personnes qui veulent en apprendre davantage sur l activité sexuelle et les maladies du cœur. 2 Table des matières Page Ce que vous pourriez ressentir... 1 Parlez-en à votre partenaire...

Plus en détail

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation 5648 14/03/2016 Mise à jour de certaines dispositions reprises dans la circulaire 5038 du 22/10/2014 concernant l organisation des visites et stages dans l enseignement secondaire ordinaire et spécialisé

Plus en détail

Thème : Intégration du marketing social dans les programmes de promotion du produit «Made in Alegria»

Thème : Intégration du marketing social dans les programmes de promotion du produit «Made in Alegria» Journée d'information portant sur la thématique "Consommons Algérien" Thème : Intégration du marketing social dans les programmes de promotion du produit «Made in Alegria» Présentation : M. Kamal KHEFFACHE,

Plus en détail

Bons comportements prévention pour les salariés des entreprises du BTP

Bons comportements prévention pour les salariés des entreprises du BTP Guide du bon comportement 7/11/06 13:03 Page 1 Bons comportements prévention pour les salariés des entreprises du BTP BP2 La prévention, un état d esprit BTP Guide du bon comportement 7/11/06 13:03 Page

Plus en détail

FAQ FOIRE AUX QUESTIONS

FAQ FOIRE AUX QUESTIONS La Foire aux Questions permet de répondre aux interrogations fréquentes sur l Espace Client de Lussier Dale Parizeau. QU EST-CE QUE L ESPACE CLIENT DE LUSSIER DALE PARIZEAU? L Espace Client de Lussier

Plus en détail

Baromètre 2011 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. - Résultats du Volet "Salariés" - 13 mai 2011

Baromètre 2011 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. - Résultats du Volet Salariés - 13 mai 2011 Baromètre 2011 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale - Résultats du Volet "Salariés" - 13 mai 2011 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 La conciliation entre vie

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

ENVIE D ENTREPRENDRE

ENVIE D ENTREPRENDRE ENVIE D ENTREPRENDRE GUIDE POUR LES ENSEIGNANTS Envie d Entreprendre Guide pour les Enseignants Page 2 Présentation de l Opération L'Entreprise que vous vous proposez de créer et gérer avec vos élèves

Plus en détail

Manuel GesCOF Les Factures (12)

Manuel GesCOF Les Factures (12) LES FACTURES Vous trouverez au niveau des factures, uniquement les factures de sessions, générées automatiquement par GesCOF. Les factures devant être générées automatiquement par GesCOF, vous ne pouvez

Plus en détail

Livret d accueil. Cap emploi 50

Livret d accueil. Cap emploi 50 Livret d accueil Cap emploi 50 Cap emploi 50 est un service de l association Handicap & Emploi Ce service vise à favoriser l embauche et la formation des personnes handicapées Mis à jour 4 mars 2016 Page

Plus en détail

GUIDE ÉTUDIANT : PROCÉDURE POUR LES STAGES

GUIDE ÉTUDIANT : PROCÉDURE POUR LES STAGES GUIDE ÉTUDIANT : PROCÉDURE POUR LES STAGES INTRODUCTION Ce document s adresse aux étudiants intéressés par un stage en entreprise. Vous y trouverez de multiples informations concernant les objectifs et

Plus en détail