Les Baronnies, un territoire qui doit faire face aux enjeux liés à l'attractivité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Baronnies, un territoire qui doit faire face aux enjeux liés à l'attractivité"

Transcription

1 Les Baronnies, un territoire qui doit faire face aux enjeux liés à l'attractivité Rhône-Alpes Chef de projet : Sabine Guillaume Chargée d'études : Maud Coudène AVRIL 2010 Etude réalisée par l'insee Rhône-Alpes en partenariat avec la Direction Départementale des Territoires de la Drôme

2 PLAN Périmètre... 3 Un territoire de moyenne montagne... 7 Un territoire peu peuplé qui voit sa population augmenter depuis les années habitants dans les Baronnies... 9 Augmentation de la population, depuis 1962, grâce aux flux migratoires Présence d'une population âgée qui explique le solde naturel négatif Dans 40 % des ménages, la personne de référence est à la retraite Les migrations creusent la classe d'âge des ans et modifient la structure sociale de la population Une migration de proximité Un territoire attractif Les migrations creusent la classe d'âge des ans et modifient la structure sociale de la population % des nouveaux arrivants sont des actifs Des tensions sur le marché immobilier Augmentation du nombre de logements % de résidences secondaires Des tensions sur le marché immobilier Une population loin des équipements supérieurs Un territoire organisé autour de trois pôles de services intermédiaires Des temps d'accès moins long que dans le Diois Des équipements sanitaires et sociaux adaptés à une population vieillissante Les établissements scolaires : une bonne répartition sur le territoire des écoles primaires et des collèges Un territoire éloigné des grands pôles urbains qui doit développer sa propre économie Une augmentation du nombre des emplois dans les Baronnies mais stagnation, voire diminution, dans certains cantons La moitié des emplois à Nyons, Laragne-Montéglin et Buis-les-Baronnies Une agriculture encore très présente malgré la croissance des services Le marché de l'emploi : emplois pour actifs Une économie résidentielle Un tiers des emplois dans l'éducation, la santé, l'action sociale et l'administration Tourisme : une structure d'accueil constituée surtout de résidences secondaires Une agriculture qui reste un secteur clef du territoire Le secteur de l'industrie Le secteur de la construction : le nombre des emplois augmente

3 Périmètre Le périmètre d'étude est le même que celui qui a été retenu lors de l'étude de faisabilité et d'opportunité d'un Parc Naturel Régional dans les Baronnies. Ce travail a été mené par le Centre d'études sur les montagnes sèches et méditerranéennes de l'institut de géographie alpine de Grenoble (CERMOSEM) en Le périmètre de la zone d'étude englobe 130 communes qui se répartissent pour 70 % dans le département de la Drôme et 30 % dans le département des IGN - Insee 2009 Les communes des huit cantons ci-dessous font partie de l'étude : - Canton de Nyons - Canton de Buis-les-Baronnies - Canton de Rémuzat - Canton de Séderon - Canton de Serres - Canton de Ribiers - Canton d'orpierre - Canton de Rosans Certaines communes des cantons suivants font partie du périmètre de l'étude : - Canton de Grignan o Les communes dans le périmètre sont : Montbrison-sur-Lez, Le Pègue, Roussetles-Vignes, Saint-Pantaléon-les-Vignes, Salles-sous-Bois et Taulignan. - Canton de Dieulefit 3

4 o Les communes dans le périmètre sont : Montjoux, Roche-Saint-Secret-Béconne, Teyssières et Vesc - Canton de la Motte-Chalancon o Les communes dans le périmètre sont : Arnayon, Chalancon, La Motte-Chalancon et Rottier - Canton de Laragne-Montéglin o Les communes dans le périmètre sont : Eyguians, Laragne-Montéglin, Lazer et Ventavon - Canton de Veynes o Les communes dans le périmètre sont : Chabestan, Oze, Saint-Auban-d'Oze et Le Saix. 4

5 @ IGN - Insee communes dans le territoire 5

6 Les deux zones de référence retenues dans cette étude sont le département de la Drôme et la communauté de communes du Diois. La communauté de communes du Diois se situe au nord de notre zone d'étude. Elle est dans le département de la Drôme. Remarque : les 4 communes du Canton de la Motte-Chalancon, qui sont dans le PNR des Baronnies, sont aussi dans la communauté de communes du Diois. Elles regroupent, en 2006, 578 habitants, soit 1 % des habitants du PNR. Quatre cantons dans la communauté de communes du IGN - Insee

7 Un territoire de moyenne montagne Le territoire des Baronnies est un territoire de moyenne montagne, à cheval sur deux régions : Rhône- Alpes et Provence-Alpes-Côte d'azur. Sa partie rhônalpine englobe les territoires de l'extrême sud-est de la Drôme. La partie située en PACA englobe, quant à elle, les pays du Buech, excepté les territoires situés à l'extrême est (canton d'aspres-sur-buëch et certaines communes du canton de Veynes). Un territoire de moyenne IGN - Insee 2008 Près des trois quarts du territoire sont constitués de forêts ou de milieux semi-naturels. Cette proportion est beaucoup plus importante que sur l'ensemble du département de la Drôme mais plus faible que dans la communauté de communes du Diois. Occupation du sol en 2000 Les Baronnies Communauté de communes du Diois Département de la Drôme Part des terres agricoles 25,9 17,4 41,2 Part de forêts et milieux semi-naturels 73,7 82,5 55,5 Source : UE - Ifen, CORINE Land Cover 1990 et 2000 Les Baronnies sont isolés. Toutes les communes du territoire sont à plus d'une demi-heure d'une commune de plus de habitants. La moitié d'entre elles se situent à plus d'une heure. 7

8 Un territoire peu peuplé qui voit sa population augmenter depuis les années 60 En 2006, personnes habitaient dans les Baronnies. La population de ce territoire a augmenté de 30 % depuis les années 60, soit un gain de habitants. Cet accroissement concerne principalement l'ouest du territoire, les cantons de Nyons, de Buis-les-Baronnies et de Grignan * ayant gagné à eux seuls habitants. Dans le centre du territoire, la population a très peu augmenté ; elle a même diminué dans les cantons de Rosans et de Séderon. À l'est, les cantons de Laragne-Montéglin* et de Ribiers ont chacun gagné 650 habitants. Depuis les années 80, la croissance de la population s'accélère. Elle est passée de 210 habitants par an, entre 1980 et 1999, à 340 habitants par an, entre 1999 et Elle reste cependant plus faible que dans la Drôme. Depuis les années 60, le solde positif des échanges migratoires (différence entre les entrées et les sorties) est le seul moteur de la croissance de la population ; le solde naturel (différence entre les naissances et les décès) étant toujours négatif, du fait de la répartition par âge de la population des Baronnies. Un tiers des habitants a plus de 60 ans. Dans la Drôme, ils ne sont que 23 %. * ne sont prises en compte que les communes du canton dans le périmètre de l'étude (cf. périmètre de l'étude) 8

9 habitants dans les Baronnies En 2006, personnes vivent dans les Baronnies. C'est trois fois et demi la population de la communauté de communes du Diois et 8 % de celle de la Drôme. Les Baronnies Communauté de communes du Diois Le département de la Drôme Nombre de communes Population Population Taux de croissance annuel de la population entre 1999 et ,9 % 0,7 % 1 % Densité 2006 (h/km2) Source : Recensement de la population 1999 et 2006, exploitation principale 60 % des habitants du territoire habitent dans les cantons de Nyons, Buis-les-Baronnies et Laragne- Montéglin. Cantons Nombre de communes Population 2006 Part de la population dans le PNR (%) Nyons Buis Laragne-Montéglin * Grignan* Serres Séderon Ribiers Rémuzat Rosans Orpierre Dieulefit* Motte-Chalancon* Veynes* Territoire des Baronnies Source : INSEE - Recensement 2006, exploitation principale * Ne sont prises en compte que les communes dans le champ de l'étude 9

10 Une densité très faible dans le centre Avec 16 habitants au km², la densité du territoire est très faible. Dans les cantons de Nyons et de Laragne-Montéglin *, elle avoisine les 47 habitants au km². Dans le canton de Buis-les Baronnies, elle est deux fois moins élevée. Dans les autres cantons, elle tourne autour des 10 habitants au km². Densité de la population en 2006 Limites de la zone IGN-Insee IGN-Insee 2009 Source : Insee, Recensement 2006, exploitation principale Des communes de petite taille Les communes sont de très petite taille puisque seulement 7 d'entre elles ont plus de habitants. La moitié des habitants vivent dans une des sept communes de plus de habitants. 7 communes de plus de habitants en 2006 comme en 1999 Communes de plus de 1000 habitants Nombre d'habitants en 2006 Part de la population des Baronnies Nyons % Laragne-Montéglin % Buis-les-Baronnies % Taulignan % Mirabel-aux-Baronnies % Serres % Vinsobres % Ensemble des communes de plus de habitants % Source : INSEE - Recensement 2006, exploitation principale Avec habitants, Die est la seule commune du Diois à avoir plus de habitants. 40 % des habitants du Diois vivent dans cette commune. * Ne sont prises en compte que les communes du canton incluses dans le périmètre de l'étude. 10

11 Augmentation de la population, depuis 1962, grâce aux flux migratoires Une augmentation de 30 % de la population dans les Baronnies mais des disparités entre les cantons La population de ce territoire a augmenté de 30 % depuis les années 60, soit un gain de habitants. Dans le même temps, elle s'est accrue de 54 % dans le département de la Drôme. Dans la communauté de communes du Diois, la population retrouve son niveau de 1962, après une baisse entre 1962 et Une augmentation constante de la population depuis 1962 base 100 en Communauté de communes du Diois Drôme Baronnies Source : INSEE - Recensements 1962 à 2006, exploitation principale Cet accroissement de la population concerne principalement la partie ouest du territoire, les cantons de Nyons, de Buis-les-Baronnies et de Grignan * ayant gagné à eux seuls habitants. Dans les cantons du centre du territoire, la population a très peu augmenté ; elle a même diminué dans ceux de Rosans et de Séderon. À l'est, les cantons de Laragne-Montéglin* et de Ribiers ont chacun gagné 650 habitants. * ne sont prises en compte que les communes du canton dans le périmètre de l'étude (cf. périmètre de l'étude) 11

12 Une augmentation à l ouest du territoire Différence du nombre d habitants entre 1962 et Nyons Buis-les- Grignan* Ribiers Laragne- Dieulefit* Serres Orpierre Rémuzat Veynes* Rosans Motte- Séderon Baronnies Montéglin* Chalancon* Source : Insee, recensement 1962 et 2006 Depuis 1999, la population augmente dans tous les cantons du territoire. Il n'y a que dans le canton de Nyons que la population augmente depuis A Buis-les-Baronnies, le début de l'augmentation n'a lieu qu'en 1975 et à Ribiers qu'en Dans les cantons du centre, la population n'augmente que depuis les années 90, voire Le canton de Laragne-Montéglin a une situation particulière. En 1962, sa population était identique à celle de Buis-les-Baronnies. Puis, après une croissance entre 1962 et 1975, sa population s'est mise à diminuer. Ce n'est que depuis 1999 que sa population recommence à augmenter. Une croissance soutenue par les cantons de Nyons, Ribiers et Buis-les-Baronnies base 100 en Buis-les-Baronnies Nyons Rémuzat Séderon Laragne-Montéglin Orpierre Ribiers Rosans Serres Source : INSEE - Recensements de la population 1962 à 2006 (dénombrement) 12

13 Une croissance soutenue uniquement par le solde positif des flux migratoires La croissance de la population n'est positive que grâce au solde positif des flux migratoires. Cette situation perdure depuis au moins 1975 et est générale sur l'ensemble du territoire. La contribution du solde migratoire est plus élevée dans les Baronnies que dans le Diois et la Drôme et ce, depuis Depuis 1975, la contribution du solde naturel reste négative, comme dans le Diois. 1,6% Une croissance soutenue par les flux migratoires excédentaires 1,4% 1,2% 1,0% 0,8% 0,6% 0,4% 0,2% 0,0% -0,2% -0,4% -0,6% PNR Diois Drôme Taux annuel moyen de variation Variation due au solde naturel variation due au solde apparent (entrées - sorties) Source : INSEE - Recensements de la population 1975 à État-Civil Entre 1999 et 2006, sur les 130 communes des Baronnies, seulement une trentaine ont eu un taux de croissance annuel de la population négatif. Ces communes ne se concentrent pas sur une partie spécifique du territoire. En revanche, 80 % des communes ont eu un solde naturel négatif. A l'inverse, elles sont aussi 80 % à avoir eu un solde migratoire apparent positif. Une croissance de la population répartie sur l'ensemble du territoire Taux de croissance annuel moyen de la population entre 1999 et IGN - Insee Source : Insee, recensements 1999 et 2006

14 80 % des communes ont un solde naturel négatif Variation annuelle moyenne due au solde naturel entre 1999 et IGN - Insee 2009 Source : Insee, Recensements 1999 et

15 Présence d'une population âgée qui explique le solde naturel négatif Un tiers des habitants ont plus de 60 ans Ce déficit des naissances sur les décès résulte de la répartition par âge de la population des Baronnies. Un tiers des habitants a plus de 60 ans. Dans la Drôme, ils ne sont que 23 %. A l'inverse, 29 % des habitants des Baronnies ont moins de 30 ans contre 36 % dans la Drôme. Une population PNR plus +60 : 31 âgée % - que 20 : 21 dans % en la 1999 Drôme Hommes Femmes Les Baronnies Communauté de communes du Diois Département de la Drôme Source : Insee, Recensement

16 La population des plus de 75 ans augmente très fortement En 2006, habitants des Baronnies avaient plus de 60 ans, soit 30 % de la population. Leur nombre augmente plus vite que le reste de la population (10 % contre 7 %). Parmi les plus de 60 ans, c'est la tranche des plus de 75 ans qui augmente le plus fortement (21 %, contre 4 % pour les ans). A noter que la hausse la plus importante concerne la tranche d'âge des ans. C'était déjà le cas entre 1990 et Diminution de la part des moins de 30 ans dans la population % % % Ensemble de la population à 14 ans à 29 ans à 44 ans à 59 ans à 74 ans ans ou plus Source : Insee, Recensements de la population 1990 à 2006 Les plus de 60 ans sont très présents dans le centre C'est dans le centre du territoire que la part des personnes de plus de 60 ans est la plus importante. Localisation de la population des plus de 60 ans Source : Insee, Recensement

17 Dans 40 % des ménages, la personne de référence est à la retraite Cette part importante des plus de 60 ans dans la population des Baronnies impacte la répartition par catégorie socioprofessionnelle (CS). 35 % des personnes de plus de 15 ans dans le territoire est à la retraite. Cette part correspond à celle du Diois mais est plus élevée que dans le département de la Drôme. Les part des autres CS sont plus élevées dans la Drôme, excepté celle des agriculteurs exploitants et celle des artisans, commerçants et chefs d'entreprise. La répartition par CS des personnes de référence des ménages dans le Diois est quasi-identique à celle des Baronnies. Répartition de la population de 15 ans ou plus par catégorie socioprofessionnelle % Agriculteurs Artisans, Cadres. Prof. Prof. exploitants commerçants, intellect.sup. intermédiaires chefs d'entreprise Employés Ouvriers Chômeurs n'ayant jamais travaillé Retraités Elèves et étudiants Autres, sans - de 15 à 59 activité ans professionnelle - de 60 ans ou plus Les Baronnies La communauté de communes du Diois Le département de la Drôme Source : INSEE - Recensements de la population

18 Les migrations creusent la classe d'âge des ans et modifient la structure sociale de la population Les migrations creusent la classe d'âge des ans du fait du départ des étudiants. Elles modifient aussi la répartition par catégorie socioprofessionnelle des habitants au profit des cadres et des professions intermédiaires et au détriment des agriculteurs. 50 % des nouveaux arrivants sont des actifs. Ces derniers ne trouvent pas facilement un emploi dans les Baronnies. Ils travaillent en proportion plus à l'extérieur du territoire et la part des chômeurs parmi les actifs est importante. 18

19 Une migration de proximité Lors du recensement de 2006, personnes ont déclaré habiter depuis moins de 5 ans dans les Baronnies et avoir quitté le territoire depuis moins de 5 ans. Parmi les personnes arrivées récemment, 40 % viennent de Provence-Alpes-Côte d'azur (hors Baronnies) et 20 % de Rhône-Alpes (hors Baronnies). Parmi les personnes qui ont quitté le territoire depuis moins de 5 ans, 48 % et 27 % sont parties en PACA et Rhône-Alpes (hors Baronnies). 70 % des flux migratoires avec Paca et Rhône-Alpes Flux des entrants Flux des IGN-Insee 2009 Source : Insee, Recensement 2006, exploitation IGN-Insee 2009 Source : Insee, Recensement 2006, exploitation principale Parmi les nouveaux résidants, 580 habitaient à l'étranger 5 ans auparavant, dont la moitié en Belgique, aux Pays-Bas ou au Royaume-Uni. 70 % des personnes, qui arrivent de l'étranger, habitaient en Europe Pays habité avant l'installation depuis moins de 5 ans dans les Baronnies Part pays d'union européenne 63 % pays d'europe hors UE 6 % pays d'afrique 18 % pays d'amérique 10 % autres 3 % Source : Insee, recensement 2006, exploitation principale 1 Les départs vers l'étranger ne sont pas comptabilisés 19

20 Un territoire attractif Le solde migratoire 2 des Baronnies est positif avec toutes les régions de la France métropolitaine, excepté le Languedoc-Roussillon, l'aquitaine, Midi-Pyrénées, la Corse, l'auvergne et la Bretagne. C'est avec le Languedoc-Roussillon que le déficit est le plus important (- 100 personnes). Les soldes positifs les plus importants se font avec PACA, l'île-de-france, Rhône-Alpes et Nord-Pas de Calais. Un solde migratoire positif avec la quasi-totalité des régions IGN - Insee 2009 Source : Insee, Recensement 2006, exploitation principale 2 Le solde migratoire est la différence entre le nombre de personnes qui sont entrées sur le territoire et le nombre de personnes qui en sont sorties au cours de la période étudiée (hors flux avec l'étranger) 20

21 Les migrations creusent la classe d'âge des ans et modifient la structure sociale de la population Un solde négatif seulement pour les ans Les jeunes de 15 à 24 ans, qui s installent dans le territoire, sont moins nombreux que ceux qui le quittent, creusant ainsi cette classe d'âge. C est la seule tranche d âge dans cette situation. Ce déficit est principalement dû au départ des étudiants et des élèves. Il s'explique par l'absence d'établissement d'enseignement supérieur et de lycée technique sur le territoire. Population âgée de 15 ans ou plus 15 à 24 ans 25 à 39 ans 40 à 54 ans 55 à 64 ans 65 ans ou plus Ensemble Actifs Retraités Étudiants et élèves Autres inactifs Solde migratoire (arrivées - départs) Départ des étudiants Solde migratoire par classe d'âge et activité Source : Insee, Recensement de la population 2006 exploitation complémentaire Les migrations ne renforcent pas le poids des retraités par rapport aux actifs La part des retraités parmi les nouveaux arrivants de plus de 15 ans est plus élevée dans les Baronnies que dans la Drôme et le Diois (26% contre respectivement 13 % et 22 % ). % 25 % de retraités parmi les nouveaux arrivants Agriculteurs exploitants Artisans, commerçants, chefs entreprise Cadres, professions intellectuelles sup Professions Intermédiaires Employés Ouvriers Retraités Elèves, étudiants Source : Insee, Recensement 2006, exploitation complémentaire Personnes sans activité moins de 60 ans Personnes sans activité de 60 ans et + PNR des Baronnies Communauté de communes du Diois Département de le Drôme 21

22 Pourtant les migrations ne renforcent pas leur poids par rapport aux actifs. Pour un retraité en plus dans les Baronnies, on compte 1,4 actif en plus, soit le même rapport que dans la population. Cela résulte du fait que la part des retraités dans la population des Baronnies est déjà très élevée. Impact sur la répartition par catégorie socioprofessionnelle des actifs Ces flux migratoires jouent par contre sur la répartition par catégorie socioprofessionnelle des actifs. Parmi ceux récemment installés, 13 % sont des cadres ou des professions intellectuelles, 26 % des professions intermédiaires et 3 % des agriculteurs. Parmi les stables, ces parts s'élèvent à 7 %, 18 % et 13 %. % Répartition par CS des actifs (%) Agriculteurs exploitants Artisans, commerçants et chefs d'entreprise Cadres et prof. intellectuelles supérieures Professions intermédiaires Employés Ouvriers qualifiés Ouvriers non qualifiés Ouvriers agricoles actifs récemment installés actifs stables Source : Insee, Recensement de la population 2006, exploitation complémentaire Le même phénomène s'observe chez les retraités lorsque l'on observe leur ancienne CS. La part des anciens cadres et professions intermédiaires est également plus importante parmi les retraités arrivés récemment que parmi les retraités stables. 22

23 % Surreprésentation d anciens cadres et de professions intermédiaires parmi les retraités récemment arrivés 5 0 Anciens agriculteurs exploitants Anciens artisans commer, chef entreprise Anciens cadres Anciennes professions intermédiaires Anciens employés Anciens ouvriers retraités stables dans le PNR retraités arrivés depuis moins de 5 ans dans le PNR Source : Insee, Recensement 2006, exploitation complémentaire 23

24 50 % des nouveaux arrivants sont des actifs 18 % des habitants des Baronnies sont installés depuis moins de 5 ans dans le territoire contre 19 % dans le Diois et 13 % dans la Drôme. La moitié des personnes récemment installées sont des actifs 50 % des personnes récemment arrivées dans les Baronnies sont des actifs. Cette part est plus faible que dans le département de la Drôme (58 %) et la communauté de communes du Diois (54 %). La part des retraités s'élève à 23 %. Baronnies Communauté de communes du Diois Drôme Activité Répartition des Répartition des Répartition des nouveaux arrivants nouveaux arrivants nouveaux arrivants nouveaux arrivants selon leur type selon leur type selon leur type selon leur type d'activité d'activité (%) d'activité (%) d'activité (%) Actifs ayant un emploi Chômeurs Retraités ou préretraités Élèves, étudiants, stagiaires Moins de 14 ans Femmes ou hommes au foyer Autres inactifs Source : Insee, Recensement 2006, exploitation principale Des actifs occupés qui travaillent plus à l'extérieur que l'ensemble des habitants du territoire 40 % des actifs, récemment installés et qui ont un emploi, travaillent en dehors du territoire. C'est plus que l'ensemble des actifs occupés des Baronnies qui sont 28 % dans cette situation. Les nouveaux actifs avec un emploi travaillent dans le commerce (17 %), la santé et l'action sociale (15 %), l'éducation (10 %). 24

25 Secteurs d'activités des nouveaux actifs occupés et répartition des emplois dans les Baronnies, par secteur d'activité Secteur d'activité Secteur d'activité des actifs occupés % Emplois au lieu de travail dans les Baronnies % Agriculture 8 18 Industrie manufacturière 8 8 Construction 7 8 Commerce et réparation automobile Hôtels et restaurants 5 5 Administration publique 8 8 Éducation 10 5 Santé et action sociale Autres services Ensemble Source : Recensement 2006, exploitation complémentaire Un tiers des chômeurs des Baronnies se sont installés dans le territoire depuis moins de 5 ans Parmi les nouveaux arrivants, 640 personnes sont des chômeurs. Ils sont en proportion plus nombreux parmi les personnes récemment arrivées que parmi la population stable (19 % contre 11,8 %). C'est un phénomène qui s'observe aussi dans la communauté de communes du Diois et la Drôme. Ces chômeurs installés depuis moins de 5 ans dans le territoire représentent un tiers des chômeurs des Baronnies. 25

26 Des tensions sur le marché immobilier L'accroissement de la population, la diminution du nombre moyen de personnes par logement et l'attrait touristique du territoire poussent à la hausse la demande de logements dans les Baronnies. Pour répondre à cette dernière, le nombre de logements dans le territoire a doublé depuis les années 60. Le nombre des résidences secondaires a triplé et celui des résidences principales a augmenté de moitié. Cette augmentation du nombre de logements est un véritable enjeu pour les Baronnies. Elle est nécessaire pour répondre à la demande mais elle peut aussi avoir à des impacts environnementaux négatifs. La construction neuve, largement tournée vers l'habitat individuel peut conduire à un véritable mitage du territoire, détériorant les paysages 3, partie intégrante du patrimoine des Baronnies. Elle pose aussi d autres problèmes concrets pour certaines communes, qui ont, par exemple, des difficultés à alimenter en eau tous leurs habitants. De plus, elle n'empêche pas l augmentation des prix 4 de l'immobilier dans les Baronnies. Les cantons de Nyons et de Buis-les-Baronnies font partie des territoires les plus chers de la Drôme. Le prix élevé de l'immobilier est en décalage avec les revenus des habitants, plus faibles que dans la Drôme. Le logement social reste quant à lui peu important avec seulement 4 % du parc immobilier. 3 Dans l'étude d'opportunité et de faisabilité d'un PNR, il est indiqué les paysages des Baronnies doivent être considérés, en plus de la culture et des savoir-faire comme faisant partie du patrimoine du territoire. 4 Analyse des difficultés d'accès au foncier et au logement dans la Drôme - Octobre Association départementale d'information sur le logement (Adil) de la Drôme. 26

27 Augmentation du nombre de logements Le nombre de logements a doublé depuis les années 60 En 2006, le territoire comptait logements. Ce nombre a doublé depuis les années 60. Il a augmenté plus vite que dans la Drôme (86 %) et le Diois (70 %). Cette augmentation est le résultat de l'accroissement de la population, de la diminution du nombre moyen de personnes par logement et de l'attrait touristique du territoire qui entraîne l'acquisition de résidences secondaires. Cette hausse s'est traduite par la construction de logements entre 1999 et Selon les parties du territoire, cet accroissement a été plus ou moins fort. Dans les cantons de Nyons, Buis-les-Baronnies, Grignan* et Ribiers, le nombre de logements a plus que doublé alors que dans les autres, le parc n'a progressé que de moitié logements en Nombre de logements dont résidences principales dont logements occasionnels dont résidences secondaires dont logements vacants Source : Insee, Recensement de la population 1990 à 2006 Diminution du nombre moyen de personnes par logement La diminution du nombre moyen de personnes par logement est une tendance générale. Dans les Baronnies, il y a en moyenne 2,1 personnes par logement comme dans le Diois. Dans la Drôme, le nombre moyen de personnes est de 2,3. Diminution continue du nombre de personnes par logement Nombre moyen de personnes par logement 3,5 3 2,5 2 1,5 1 0, Communauté de communes du Diois Baronnies Drôme Source : Insee, Recensements de la population 1968 à

28 30 % de résidences secondaires Trois fois plus de résidences secondaires Les résidences secondaires sont celles qui ont le plus fortement augmenté. Leur nombre a triplé depuis les années 60 et même quadruplé dans les cantons de Nyons, Buis-les-Baronnies, Ribiers et Rémuzat. Évolution du nombre de logements (base 100 en 1968) Base 100 en Résidences principales Logements vacants Résidence secondaires Ensemble des logements Source : Insee, Recensements de la population 1968 à 2006, (exploitation principale). 45 % de résidences secondaires dans le centre En 2006, 30 % des logements du territoire sont des résidences secondaires. Dans les cantons de Rémuzat et de Séderon, cette part atteint les 45 %. Un part plus importante de résidences secondaires dans le centre du IGN - Insee 2009 Source : Insee, Recensement de la population 2006, (exploitation principale). 28

29 Diminution dans la partie Hautes-Alpes du territoire Entre 1999 et 2006, le nombre de ces résidences secondaires s'est mis à diminuer dans les cantons des Hautes-Alpes, excepté Serres. A l'inverse, il a très fortement augmenté dans la partie drômoise du territoire. Accélération dans la Drôme et diminution dans les Hautes-Alpes base 100 en Nyons Buis les Baronnies Rémuzat Séderon Rosans Orpierre Serres Laragne-Montéglin Grignan Ribiers Source : Insee, Recensements 1968 à 2006(exploitation principale). Des tensions sur le marché immobilier Des prix qui montent L augmentation des prix de l'immobilier dans les Baronnies est une autre conséquence de cet attrait pour le territoire. Une étude 5 menée par l'association départementale d'information sur le logement (Adil) en 2005, indique que les prix de l'immobilier dans les Baronnies sont élevés, notamment dans le secteur de Nyons, par rapport au reste de la Drôme. Les cantons de Nyons et de Buis-les-Baronnies font partie des territoires les plus chers de la Drôme. Même à Séderon, qui est un canton plus protégé de la spéculation immobilière du fait de son éloignement, les prix immobiliers sont au-dessus de la moyenne nationale pour certains types de constructions. Le prix moyen du m² des maisons de caractère s'élève, dans ce canton, à euros contre dans le reste du département. Le prix élevé de l'immobilier est en décalage avec le fait que les revenus des habitants du territoire sont plus faibles que les revenus des habitants de la Drôme. 5 Analyse des difficultés d'accès au foncier et au logement dans la Drôme - Octobre Association départementale d'information sur le logement (Adil) de la Drôme. * communes du canton présentes dans le périmètre de l'étude 29

Département des Landes (40) - Dossier complet

Département des Landes (40) - Dossier complet Département des Landes (4) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Département des Landes (4) POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 26 Ensemble 387 929 1, 362

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 861 452 934 499 995 498 1 52 183 1 134 493 1 266 358 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 55 364 569 81 571 852 559 413 544 891 554 72 Densité moyenne (hab/km2) 64,2 66,5

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 2 418 847 2 511 478 2 52 526 2 531 855 2 554 449 2 571 94 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 1 397 99 1 42 295 1 412 413 1 433 23 1 441 422 1 461 257 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population Lyon 7e Arroissement (69387 - Arroissement municipal) Évolution et structure de la population Mise à jour le 3 juin 211 Géographie au 1/1/21 POP T1M - Population 1968 1975 1982 199 1999 Population 62 2

Plus en détail

Rhône-Alpes. Céreq, avril 2003. 1

Rhône-Alpes. Céreq, avril 2003. 1 Rhône-Alpes En Rhône-Alpes, l industrie joue toujours un rôle moteur dans l économie régionale. Composé de filières très diversifiées qui se sont constituées sur un socle d industries lourdes, ce tissu

Plus en détail

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

Un canton en action CHAMPS-SUR- MARNE M i s e à j o u r 2 0 0 9

Un canton en action CHAMPS-SUR- MARNE M i s e à j o u r 2 0 0 9 Un canton en action CHAMPS-SUR- Mise à jour 2009 SOMMAIRE PRESENTATION 1. La population et son évolution 2. La population selon la catégorie socioprofessionnelle 3. Les ménages et leur équipement LES ENTREPRISES

Plus en détail

Annexes. Sources et concepts. Le zonage en zones d emploi 2010

Annexes. Sources et concepts. Le zonage en zones d emploi 2010 Sources et concepts L étude est basée sur le croisement de deux zonage d étude : celui en zones d emploi, mis à jour en 2010, et celui en bassins de vie (2012). La région Midi-Pyrénées est couverte par

Plus en détail

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population Description des variables de la base de données a. Attractivité démographique pour les différents types de population Sources : Recensements de 1962 à 2006 et Clap 2007 - a01_popmoy62, a01_popmoy68, a01_popmoy75,

Plus en détail

ANNEXE 1. Pour mieux comprendre : Quelques définitions

ANNEXE 1. Pour mieux comprendre : Quelques définitions 82 ANNEXE 1 Pour mieux comprendre : Quelques définitions Pour mieux comprendre : Quelques définitions 83 Zonage géographique Zone d emploi Définition INSEE Une zone d'emploi est un espace géographique

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE VÉNISSIEUX

OBSERVATOIRE DE VÉNISSIEUX OBSERVATOIRE DE VÉNISSIEUX Édition n 2 Avril 2014 Introduction Démographie 4 Diplôme - Formation 7 Emploi et population active 10 Ménages et familles 20 Logement 23 Revenus 31 L emploi salarié privé 41

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population Évolution et structure de la population Mise à jour le 3 juin 211 POP T1M - Population 1968 1975 1982 199 1999 Population 55 364 569 81 571 852 559 413 544 891 553 968 Densité moyenne (hab/km2) 64,2 66,5

Plus en détail

LES FRANÇAIS VOYAGENT DE PLUS EN PLUS

LES FRANÇAIS VOYAGENT DE PLUS EN PLUS LES FRANÇAIS VOYAGENT DE PLUS EN PLUS Nelly GOUIDER En, chaque personne résidant sur le territoire métropolitain a effectué en moyenne près de six voyages à plus de kilomètres de son domicile au cours

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal 1 LES CHANGEMENTS SOCIODÉMOGRAPHIQUES DE MONTRÉAL Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal Au cours des dernières décennies, la population montréalaise a subi d importantes transformations.

Plus en détail

Le marché du travail en Belgique en 2012

Le marché du travail en Belgique en 2012 1 Le marché du travail en Belgique en 2012 Le marché du travail en Belgique en 2012 1. Le statut sur le marché du travail de la population de 15 ans et plus Un peu moins de la moitié de la population de

Plus en détail

ANIL HABITAT ACTUALITE. Les logements en copropriété. Mai. Jean Bosvieux

ANIL HABITAT ACTUALITE. Les logements en copropriété. Mai. Jean Bosvieux Mai ANIL 2010 HABITAT ACTUALITE Les logements en copropriété Jean Bosvieux L enquête logement de l INSEE ne s intéresse pas aux copropriétés en tant qu unités statistiques ; cependant, elle repère et décrit

Plus en détail

Nouveau CANTON d'ales 1

Nouveau CANTON d'ales 1 Nouveau CANTON d'ales 1 Communes Maire habitants 2009 2010 2011 2012 2013 Anduze M IGLESIAS Bonifacio 3 262 3 275 3 289 3 303 3 287 Bagard M BAZALGETTE Thierry 2 252 2 305 2 367 2 430 2 448 Boisset-et-Gaujac

Plus en détail

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP P opulation Photo : Philippe Desmazes/AFP Près de 40 % des immigrés résidant en métropole vivent en Ile-de-France en 1999. Environ 15 % de la population francilienne est immigrée, c est une proportion

Plus en détail

> Le taux de chômage annuel moyen à Paris (7,4%) est l un des plus élevé d Ile-de-France (6,6%).

> Le taux de chômage annuel moyen à Paris (7,4%) est l un des plus élevé d Ile-de-France (6,6%). Contexte socio-économique Revenus > Les revenus fiscaux médians sont plus élevés à (23 408 ) qu en (20 575 ) et en (17 497 ), mais les différences à sont particulièrement marquées entre les plus riches

Plus en détail

Les Rencontres du "METTRE EN COHERENCE LES RESSOURCES DE FORMATION INITIALE ET CONTINUE POUR REPONDRE AUX ENJEUX DE TERRITOIRE"

Les Rencontres du METTRE EN COHERENCE LES RESSOURCES DE FORMATION INITIALE ET CONTINUE POUR REPONDRE AUX ENJEUX DE TERRITOIRE Les Rencontres du "METTRE EN COHERENCE LES RESSOURCES DE FORMATION INITIALE ET CONTINUE POUR REPONDRE AUX ENJEUX DE TERRITOIRE" Pôle "Moyen Pays" Jeudi 13 Juin 2002 PACTES TERRITORIAUX POUR L'EMPLOI (D.I.A.T)

Plus en détail

Population. 1. Une démographie dynamique. Une forte croissance démographique

Population. 1. Une démographie dynamique. Une forte croissance démographique 1 La ville connaît, depuis les années 1980, un dynamisme démographique qui ne semble pas près de faiblir : le solde naturel, croissant, compense nettement le solde migratoire négatif. L accroissement rapide

Plus en détail

Une intensification des mobilités entre zones proches.

Une intensification des mobilités entre zones proches. Brique Observation partie 3 Une intensification des mobilités entre zones proches. Avril 2011 2 Sommaire : Des échanges migratoires intenses entre les territoires régionaux..4 Des mobilités domicile-travail

Plus en détail

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Composition de la Communauté d Agglomération : 39 communes (dont 4 situées dans la Marne) Sources : IGN BD Topo, Francième Réalisation

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Panorama de l Economie Sociale et Solidaire à la Martinique L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Février 2012 En 2009,

Plus en détail

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne Mendès France Croix Bonneau - Bourderies auriers Mairie de Chantenay Plessis Cellier - Roche Maurice Boucardière - MallèveJean Macé Salorges - Cheviré - zone portuaire E QUARTIER Sainte- Anne, contrasté,

Plus en détail

Document d analyse Edition janvier 2015

Document d analyse Edition janvier 2015 Les cahiers de l observatoire de la MdEF janvier 2015 Document d analyse Edition janvier 2015 Diagnostic ZTEF Grand Lyon Centre et Nord Cette nouvelle publication de l observatoire de la Maison de l Emploi

Plus en détail

Changer de logement dans le même environnement

Changer de logement dans le même environnement 6 Changer de logement dans le même environnement Christelle Minodier* Les parcours résidentiels sont en grande partie rythmés par les événements familiaux et dans une moindre mesure par les changements

Plus en détail

Les déplacements dans la Haute-Marne

Les déplacements dans la Haute-Marne Les déplacements dans la Haute-Marne L AC C E S S I B I L I T É AU X É Q U I P E M E N T S E T S E R V I C E S Une partie importante des déplacements de ménages, outre ceux liés aux loisirs, au travail

Plus en détail

TRAJECTOIRES RESIDENTIELLES DES PERSONNES AGEES*

TRAJECTOIRES RESIDENTIELLES DES PERSONNES AGEES* TRAJECTOIRES RESIDENTIELLES DES PERSONNES AGEES* Bien que moins mobiles que les personnes plus jeunes, les seniors, et en particulier les franciliens, sont relativement nombreux à changer de région au

Plus en détail

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal FICHE SIGNALETIQUE Pays Cœur de Flandre Consultable sur www.sigale.nordpasdecalais.fr Le pays a été reconnu le 9 mars 2004 et le premier contrat a été signé le 15 décembre 2004. Il comporte 45 communes

Plus en détail

A. Les déplacements. 1. La mobilité. Partie 3 Infrastructures et déplacements. A - Contexte national

A. Les déplacements. 1. La mobilité. Partie 3 Infrastructures et déplacements. A - Contexte national A. Les déplacements 1. La mobilité A - Contexte national Avec les enjeux liés à l'environnement et au changement climatique, les déplacements sont au cœur des préoccupations : indispensable à nos modes

Plus en détail

L'offre de soins en dialyse

L'offre de soins en dialyse L'offre de soins en dialyse en Corse Remerciements à la coordination : M. BASTERI, J.C. DELAROZIERE, A.C. DURAND, G. IZAARYENE, S. PARRON Document préparé par Florian BAYER, Malthilde LASSALLE, Christian

Plus en détail

La mobilité des ménages accélère le changement social en Ile-de-France

La mobilité des ménages accélère le changement social en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la page à la page N 364 - Juillet 2011 Population La mobilité des ménages accélère le changement social en Ile-de-France Les déménagements des Franciliens à l intérieur de la région, leurs

Plus en détail

4.2. Les équipements pour personnes âgées. La santé observée dans les régions de France

4.2. Les équipements pour personnes âgées. La santé observée dans les régions de France Les équipements pour personnes âgées 4.2 Le contexte Du fait du vieillissement de la population, les pouvoirs publics, les collectivités territoriales, les régimes d'assurance maladie, les professionnels

Plus en détail

Evolution Chiffres Tendances. L essentiel. sur. le logement. ogement Habitat. en Alsace

Evolution Chiffres Tendances. L essentiel. sur. le logement. ogement Habitat. en Alsace Evolution Chiffres Tendances L essentiel sur ogement Habitat le logement en Le parc de Logement En, la croissance du parc résidentiel est toujours forte La croissance du parc résidentiel est deux fois

Plus en détail

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34 Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014 Service commerce Tel 04 75 75 70 34 L observatoire du commerce et de la consommation Objectifs : La connaissance de l offre commerciale

Plus en détail

Centre ville. Chiffres clés. Bretagne Decré - Cathédrale. Guist'hau. Graslin - Commerce. Dobrée - Bon Port. Madeleine - Champ de Mars

Centre ville. Chiffres clés. Bretagne Decré - Cathédrale. Guist'hau. Graslin - Commerce. Dobrée - Bon Port. Madeleine - Champ de Mars Bretagne Decré - Cathédrale Guist'hau Graslin - Commerce Dobrée - Bon Port Maleine - Champ Mars Gloriette - Feyau C OMPOSÉ DE SEPT micro-quartiers, le Centre ville allie vieux quartiers populaires, constructions

Plus en détail

territoire Portrait de La CAP, territoire de vie : population, logement, emploi DEMOGRAPHIE, LOGEMENT ET COMPOSITION SOCIALE

territoire Portrait de La CAP, territoire de vie : population, logement, emploi DEMOGRAPHIE, LOGEMENT ET COMPOSITION SOCIALE Portrait de territoire L AGGLOMERATION DANS LE GRAND OUEST DEMOGRAPHIE, LOGEMENT ET COMPOSITION SOCIALE DEVELOPPEMENT URBAIN ET MOBILITE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET EMPLOI CADRE DE VIE ET ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Portrait statistique du SCoT des cantons de Grimaud et de St-Tropez

Portrait statistique du SCoT des cantons de Grimaud et de St-Tropez Portrait statistique du des Grimaud et de 5567 habitants en 4318 ha de surface périmètre géographique au 1er janvier 211 OCCUPATION DU SOL des Grimaud et de Structuration de l'espace en 26 évolution 99-6

Plus en détail

L'offre de soins en dialyse dans

L'offre de soins en dialyse dans L'offre de soins en dialyse dans la région Languedoc Roussillon Remerciements à la coordination : François DE CORNELISSEN, Jean-Pierre DAURES, Yann DUNY, Luc MARTY Document préparé par Florian BAYER, Malthilde

Plus en détail

fiche de synthèse #6 Emploi & économie

fiche de synthèse #6 Emploi & économie fiche de synthèse #6 Emploi & économie www.guidepratiqueachatimmobilier.com 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 Population Densité moyenne (habitants/ km²) Impôts de particuliers Année de référence : Impôt

Plus en détail

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR RAPPORT D'ÉTUDE Septembre 2006 N 8 Cette étude a été réalisée dans

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

LES CHIFFRES DE L IMMOBILIER EN FRANCE LES CHIFFRES DE 2005

LES CHIFFRES DE L IMMOBILIER EN FRANCE LES CHIFFRES DE 2005 Paris, le 17 janvier 2006 LES CHIFFRES DE L IMMOBILIER EN FRANCE Les statistiques immobilières émanant du notariat français proviennent, avec la Base BIEN pour l'ile-de-france et la base PERVAL pour la

Plus en détail

Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION MDEGSR

Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION MDEGSR 2015 Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION Présentation du portrait communal La fiche synthétique communale correspond à un état des lieux concernant l emploi et l

Plus en détail

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse DOSSIER DE PRESSE Paris, le 3 décembre 2013 «Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse Fiche «Vue d ensemble» Face à la crise, le diplôme protège du chômage et favorise l accès à la formation

Plus en détail

les évolutions récentes

les évolutions récentes DE L ADEUS les évolutions récentes dans le BAS-RHIN : des territoires plus spécialisés et plus interdépendants 92 DéCEMBRE 2012 TRANSVERSAL Illustration : ADEUS, 2012 Depuis le milieu des années 1970,

Plus en détail

Analyse fonctionnelle des emplois et cadres des fonctions métropolitaines

Analyse fonctionnelle des emplois et cadres des fonctions métropolitaines Analyse fonctionnelle des emplois et cadres des fonctions métropolitaines Sommaire 1 ANALYSE FONCTIONNELLE DES EMPLOIS...2 1.1 LE PRINCIPE... 2 1.2 LES 15 FONCTIONS ET LEURS COMPOSITIONS... 3 1.3 AVERTISSEMENT

Plus en détail

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES Diagnostic Arrondissement de BORDEAUX CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES POPULATION (SOURCE INSEE RP 2006) Les cantons et pseudo-cantons Population 2006 Bègles 24 417 Blanquefort 53 744 232 260 Carbon-Blanc

Plus en détail

Les flux démographiques et le profil des nouveaux habitants

Les flux démographiques et le profil des nouveaux habitants Les flux démographiques et le profil des nouveaux habitants SARL GECE 1 rue du Louis d Or 35000 RENNES Tel : 02 23 30 77 32 / 06 74 30 79 71 contact@gece.fr SIRET : 51525860600018 APE : 7022Z Juin 2012

Plus en détail

CA Fréjus - Saint-Raphaël. Territoire. Cartographie de la zone. Relief et hydrographie

CA Fréjus - Saint-Raphaël. Territoire. Cartographie de la zone. Relief et hydrographie CA - PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 10 Tél. : 04 91 17 57 57 Fax : 04 91 17 59 59 http://www.insee.fr Territoire Cartographie de la zone 2 communes, 2 chefs-lieux de canton,

Plus en détail

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Bassin de vie De Nailloux Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Diagnostic et enjeux septembre 2011 Sommaire Evolutions démographiques et économiques Dynamiques démographiques et économiques Mobilités domicile-travail

Plus en détail

Base Permanente des Equipements Année 2014. Disparition de postes par rapport à 2013 : Création de postes par rapport à 2013 :

Base Permanente des Equipements Année 2014. Disparition de postes par rapport à 2013 : Création de postes par rapport à 2013 : Base Permanente des Equipements Année 2014 Disparition de postes par rapport à 2013 : Création de postes par rapport à 2013 : A110 : Agence de proximité pôle emploi 2013 A122 - Réseau de proximité Pôle

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Evolutions 1968-2010 Par classes d'age Part, rang, des quartiers et secteurs, et variation entre 1990-2010 Indice de jeunesse

Evolutions 1968-2010 Par classes d'age Part, rang, des quartiers et secteurs, et variation entre 1990-2010 Indice de jeunesse Annexes POPULATION MENAGES FAMILLES ACTIVITE Evolutions 1968-2010 Par classes d'age Part, rang, des quartiers et secteurs, et variation entre 1990-2010 Indice de jeunesse Nombre et évolution entre 1990

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

Plus souvent vers la périphérie

Plus souvent vers la périphérie POUR L ' ALSACE N 5 2 JUIN 2014 Pour les couples actifs, le cadre de vie passe avant la proximité du lieu de travail Parmi les couples résidant en Alsace, ceux réunissant deux personnes en emploi ont un

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

Parc et statut d occupation

Parc et statut d occupation Parc et statut d occupation Commissariat général au développement durable Service de l observation et des statistiques 7 1.1 - PARC DE LOGEMENTS Le parc de logement est constitué de 33,5 millions de logements

Plus en détail

pour l économie du Languedoc-Roussillon

pour l économie du Languedoc-Roussillon pour l économie du Languedoc-Roussillon RECENSEMENT DE LA POPULATION 2006 N 4 - Juillet 2009 Le Languedoc-Roussillon : la région où le nombre de logements a le plus augmenté Mireille LEFEBVRE - Insee Le

Plus en détail

Portrait statistique du SCoT Provence Méditerranée

Portrait statistique du SCoT Provence Méditerranée Portrait statistique du Provence 554442 habitants en 123349 ha de surface périmètre géographique au 1er janvier 211 OCCUPATION DU SOL Provence Structuration de l'espace en 26 évolution 99-6 territoires

Plus en détail

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009.

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009. O bservatoire R H F égional abitat oncier Ré g i o n Ce n t r e Cher - Eure-et-Loir - Indre Indre-et-Loire - Loir-et-Cher - Loiret Le tableau de bord de l observatoire régional de l habitat et du foncier

Plus en détail

Portrait du Pays Beaujolais Novembre 2007

Portrait du Pays Beaujolais Novembre 2007 Portrait du Novembre 2007 Le est situé au nord de l'agglomération lyonnaise. Il comprend 137 communes du département du Rhône et regroupe, en 1999, 184 500 habitants. D'une superficie de 1 550 km², il

Plus en détail

N 14 - février 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Martinique. Un secteur féminisé et 9 % de l emploi salarié total

N 14 - février 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Martinique. Un secteur féminisé et 9 % de l emploi salarié total Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 14 - février 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Martinique Un secteur féminisé et 9 % de l emploi salarié total En 2009, en Martinique,

Plus en détail

Bédarrides. Le Pontet. Vedène. Avignon. Morièreslès-Avignon. Châteaurenard

Bédarrides. Le Pontet. Vedène. Avignon. Morièreslès-Avignon. Châteaurenard CA du Grand PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 10 Tél. : 04 91 17 57 57 Fax : 04 91 17 59 59 http://www.insee.fr Territoire Cartographie de la zone 13 communes, 4 chefs-lieux

Plus en détail

Grand Lyon : la précarité reste concentrée à l'est de l'agglomération

Grand Lyon : la précarité reste concentrée à l'est de l'agglomération Grand Lyon : la précarité reste concentrée à l'est de l'agglomération Rhône-Alpes Chef de projet : Sabine Guillaume Chargée d'études : Maud Coudène SEPTEMBRE 2010 Étude réalisée par l'insee Rhône-Alpes

Plus en détail

CDC du Pays de Montauban

CDC du Pays de Montauban CDC du Pays de Montauban 36 Place du Colombier CS94439 35044 RENNES CEDEX Tél. : 02 99 29 33 33 Cartographie de la zone 8 communes, 1 chef lieu de canton, aucune ville centre d'unité urbaine, 8578 habitants,

Plus en détail

Plan Départemental de l Habitat de l Eure

Plan Départemental de l Habitat de l Eure Département de l Eure Direction du Développement Economique et de l'aménagement du Territoire Plan Départemental de l Habitat de l Eure Fiche territoriale SCOT de la CA Seine Eure - Forêt de Bord SCOT

Plus en détail

5. La féminisation du travail transforme les modes de vie

5. La féminisation du travail transforme les modes de vie 5. La féminisation du travail transforme les modes de vie Féminisation du travail 1968 2002 Population active féminine (millions) 7,7 12,1 Population active masculine 13,8 14,5 Part des femmes dans la

Plus en détail

Dans le sillage de Toulouse, les villes moyennes proches renforcent leur attractivité

Dans le sillage de Toulouse, les villes moyennes proches renforcent leur attractivité pages n 154 perspectives observatoire partenarial économie / décembre 2013 villes Dans le sillage de Toulouse, les villes moyennes proches renforcent leur attractivité Le graphique ci-contre représente

Plus en détail

Évolution des effectifs et caractéristiques du domaine en 1999

Évolution des effectifs et caractéristiques du domaine en 1999 TOURISME ET TRANSPORTS A vec 62 emplois et 8,3 % des actifs, les métiers du tourisme et du transport constituent le 4 e domaine professionnel dans la région. Les effectifs ont progressé de 34 % entre 1982

Plus en détail

Territoires de THIONVILLE - METZ - NANCY - EPINAL DOCUMENT PROVISOIRE DEMOGRAPHIE HABITAT TRAVAIL ECONOMIQUE TISSU EQUIPEMENTS ET SERVICES

Territoires de THIONVILLE - METZ - NANCY - EPINAL DOCUMENT PROVISOIRE DEMOGRAPHIE HABITAT TRAVAIL ECONOMIQUE TISSU EQUIPEMENTS ET SERVICES Territoires de THIONVILLE - METZ - NANCY - EPINAL EQUIPEMENTS ET SERVICES TISSU ECONOMIQUE TRAVAIL HABITAT DEMOGRAPHIE DOCUMENT PROVISOIRE PREAMBULE «Les chiffres clés du Pôle Métropolitain du Sillon Lorrain»,

Plus en détail

Population et ménages

Population et ménages PRÉFÈTE DU CHER Direction départementale des Territoires Population et ménages 1/19 Une population vieillissante qui diminue depuis 1990 Repères (données INSEE-RP 2007 et 2012) Cher Centre -Val de Loire

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

Administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale

Administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale Administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale 9 déc. 2013 MDEIE HVO - APE : 9609Z - Siret : 498 183 920 000 12 Siège social - 36 rue Albert 1er 95260 Beaumont-sur-Oise Tel : 01.30.28.76.90

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

Liste des variables Fichier MENAGE Enquête "Participation culturelle & sportive" de mai 2003 (EPCV)

Liste des variables Fichier MENAGE Enquête Participation culturelle & sportive de mai 2003 (EPCV) Liste des s Fichier MENAGE Enquête "Participation culturelle & sportive" de mai 2003 (EPCV) Index des s : AGEDPR : Age de la personne de référence (8 modalités)... 3 AGEPR : Age de la personne de référence...

Plus en détail

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS . - SITUATION DU LOGEMENT COMARAISON AVEC LA CROISSANCE DÉMOGRAHIQUE EVOLUTION DU ARC DE LOGEMENTS L analyse du parc de logements et de son évolution permet de connaître la manière dont celui-ci répond

Plus en détail

PLATEAU MONT-ROYAL À LA LOUPE

PLATEAU MONT-ROYAL À LA LOUPE PLATEAU MONT-ROYAL À LA LOUPE PROFIL SOCIO-DÉMOGRAPHIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. CONTEXTE GÉNÉRAL : Situé

Plus en détail

SERVICES AUX PARTICULIERS

SERVICES AUX PARTICULIERS PICARD Chiffres clés du secteur ATLAS Les chiffres du secteur 2011 2010 2011 2010 (actifs au 31 décembre) 21 413 20 495 967 996 928 176 % du parc 16,5 16,4 16,6 16,5 salariés 34 990 36 234 1 874 209 1

Plus en détail

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION Un niveau de fécondité élevé Le recul démographique du bassin havrais ne s explique pas par un manque de vitalité de sa démographie «naturelle». En effet,

Plus en détail

Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes

Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes Numéro 153 : novembre 2013 Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes En Midi-Pyrénées, le revenu annuel net des femmes salariées est inférieur de 28 % à celui des hommes en 2010. Elles

Plus en détail

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE LIVRET I SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE 5 Sommaire I SYNTHESE page 5 II REACTUALISATION FEVRIER 2006 : DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE page 18 III DIAGNOSTIC

Plus en détail

La Lettre. Le territoire du Mont-Blanc se situe en Haute- Pays du Mont-Blanc : des enjeux liés au logement et au développement durable

La Lettre. Le territoire du Mont-Blanc se situe en Haute- Pays du Mont-Blanc : des enjeux liés au logement et au développement durable La Lettre Synthèse de territoire A N A L Y S E S N 208 - novembre 2013 Territoire de haute montagne, le Pays du a une vocation touristique marquée. Le dynamisme d'une économie basée essentiellement sur

Plus en détail

Le revenu fiscal moyen des ménages rapporté à l unité de consommation (UC) est légèrement plus

Le revenu fiscal moyen des ménages rapporté à l unité de consommation (UC) est légèrement plus ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES LITTORALES ET MARITIMES Revenu fiscal des Ménages dans les métropolitains Les risques A RETENIR Le revenu fiscal moyen des ménages rapporté à l unité de consommation (UC) est légèrement

Plus en détail

Evolution du nombre de logements neufs et anciens acquis à l'aide d'un PTZ en Isère entre 1999 et 2009

Evolution du nombre de logements neufs et anciens acquis à l'aide d'un PTZ en Isère entre 1999 et 2009 L accession à la propriété en Isère aidée par un PTZ L accession à la propriété en Isère aidée par un PTZ ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre 38000 GRENOBLE 04 76 53 37 30 Page 1 Une hausse de

Plus en détail

Chiffres-clés de l ESS

Chiffres-clés de l ESS N 2 - Mai 2011 Des services à la personne au secteur industriel, les structures de l'economie Sociale et Solidaire sont présentes dans tous les secteurs d'activité et jouent un rôle primordial dans l'économie

Plus en détail

Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS

Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS Décembre Sommaire PREAMBULE...p I. TYPOLOGIE DES LOGEMENTS...p.. Répartition par type de logement...p.. Répartition des

Plus en détail

Documentation Dossier complet

Documentation Dossier complet Documentation Dossier complet Présentation du dossier complet Le dossier complet propose les données statistiques localisées disponibles pour chacun des échelons énumérés ciaprès : les territoires administratifs

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire en Pays Sud Bourgogne. Chiffres-clés

L Economie Sociale et Solidaire en Pays Sud Bourgogne. Chiffres-clés L Economie Sociale et Solidaire Chiffres-clés Préambule : l'economie Sociale et Solidaire et la Chambre Régionale de l'economie Sociale et Solidaire L'Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et

Plus en détail

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS)

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS) Analyse de l enquête sur le devenir professionnel des artistes issus des écoles supérieures d art dramatique signataires de la plateforme de l enseignement supérieur pour la formation du comédien Enquête

Plus en détail

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010 Septembre 10 - N 87 L édition 10 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique Enquête réalisée du 18 au juin 10 Depuis 1987, le Game Fair a élu domicile dans le cadre prestigieux

Plus en détail

Au 1 er janvier 2011, 635 500 habitants vivent dans le Puy-de-Dôme. Depuis 1999, le rythme de croissance de sa

Au 1 er janvier 2011, 635 500 habitants vivent dans le Puy-de-Dôme. Depuis 1999, le rythme de croissance de sa Au 1 er janvier 2011, 635 500 habitants vivent dans le Puy-de-Dôme. Depuis 1999, le rythme de croissance de sa population ne fléchit pas, contrairement au reste de l Auvergne. Cette constance masque cependant

Plus en détail

LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR 2014 ENQUÊTE COMMANDÉE PAR LE CRT PACA À PROTOURISME PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS SOMMAIRE Méthodologie de l étude 3 Focus : Les

Plus en détail

Fiche communale BOURG LES VALENCE

Fiche communale BOURG LES VALENCE Fiche communale BOURG LES VALENCE Synthèse de l entretien en commune du 30 juin 2011 CARACTERISTIQUES GENERALES DE LA COMMUNE La ville de Bourg les Valence est traversée par différents axes de communication

Plus en détail

Saint Germain les Vergnes. Note d'enjeux. mars 2011

Saint Germain les Vergnes. Note d'enjeux. mars 2011 Saint Germain les Vergnes Note d'enjeux /07/2010 Table des matières 1.Préambule : présentation de la commune...3 1.Avertissement...3 2.Situation, localisation...3 2.Dimension sociale...4 1.Démographie

Plus en détail

L emploi en Rhône-Alpes : la prépondérance des commerces et services et une nette orientation industrielle

L emploi en Rhône-Alpes : la prépondérance des commerces et services et une nette orientation industrielle 3) SYSTEME PRODUCTIF Avec un secteur des commerces et services développé, Rhône-Alpes conserve un tissu industriel important. Les efforts déployés dans la recherche et développement lui permettent de se

Plus en détail