S.O.S! Des Lecteurs UNE VINGTAINE DE MORTS DANS UNE GRAVE POUSSÉE DE VIOLENCE À GHARDAÏA. Quotidien national d information

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "S.O.S! Des Lecteurs UNE VINGTAINE DE MORTS DANS UNE GRAVE POUSSÉE DE VIOLENCE À GHARDAÏA. Quotidien national d information"

Transcription

1 7 ÈME ANNÉE - N JEUDI 9 JUIET PRIX 10 DA. DERNIÈRE MINUTE Bouteflika convoque une réunion d'urgence e président Bouteflika a convoqué hier une réunion d'urgence consacrée à la situation prévalant dans la wilaya de Ghardaïa, rapporte l'aps qui cite une source proche de la présidence de la République. e chef de l'état, qui a présidé cette réunion à laquelle ont pris part le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, le vice-ministre de la Défense nationale, chef d'étatmajor de l'anp, le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, et le ministre d'état, directeur de cabinet à la présidence de la République, Ahmed Ouyahia, examine la situation dans cette wilaya suite aux incidents qui ont fait une vingtaine de morts et de nombreux blessés à Ghardaïa et à Berriane, selon la même source. Nous y reviendrons R.N. UNE VINGTAINE DE MORTS DANS UNE GRAVE POUSSÉE DE VIOENCE À GHARDAÏA S.O.S! es Mozabites, qui se sentent " persécutés ", ont organisé des sit-in dans la plupart des grandes villes du pays. A Alger, ils sont allés jusqu'à baisser les rideaux de leurs magasins en signe de protestation. Cette crise risque ainsi de " glisser " pour s'étendre au reste du pays dans le cadre du complot ourdi contre l'algérie. Une solution rapide et durable est nécessaire, aujourd'hui plus que jamais ire en page 3

2 Pages Actualité Mercuriale ÉGUMES 25 kg de cachir saisis à Jijel e spectre du botulisme C'est désormais la guerre au cachir. Après l'apparition de la maladie du botulisme dans les wilayas de Batna et de Khenchela et dont l'origine de cette toxi-infection s'est avérée être ce produit, les autorités semblent perdre le contrôle. Par Nabila. A Pomme de terre 53DA/Kg Tomate 60DA/Kg Navet 50DA/Kg Courgette 57DA/Kg Carotte 80DA/Kg Oignon 51 DA/Kg Salade 80DA/Kg Haricot vert 100DA/Kg Poivron vert 105DA/Kg Aubergine 80DA/Kg Concombre 70DA/kg Citron 300DA/Kg Piment 139DA/Kg Betterave 69 DA/Kg FRUITS es dattes Pêche Abricot Nectarine Banane Figue Pastèques Banane VIANDES 550DA/Kg 120DA/kg 100DA/Kg 300DA/Kg 150DA/Kg 190DA/Kg 65DA/Kg 176 DA/Kg Poulet 300DA/Kg Bovin 1300DA/Kg Agneau 1700DA/Kg Cuisse de poulet 300DA/Kg Viande bovine 898 DA/Kg AUTRES Dioul industrielle 80DA Diol fait maison 70DA Œufs 300DA le plateau Persil, Coriandre 20DA l'état d'urgence dans presque toutes C'est les wilayas du pays, qui intensifient les contrôles, depuis plus d'une semaine, pour essayer de freiner la propagation de cette maladie mortelle. es quantités de saisies de cachir, la fermeture des commerces dans les wilayas concernées par les cas de botulisme ne suffisent pas apparemment, pour preuve, la wilaya de Jijel a fait l'objet à son tour d'une opération de saisie de cachir impropre à la consommation. Il s'agit de pas moins de vingtcinq (25) kg de cachir impropre à la consommation qui ont été saisis dans ladite wilaya par les services de la direction du Commerce. Selon le chef de service de la protection du consommateur et de la répression des fraudes à la direction du commerce, Mohamed Brihmouche, ce produit dont la date de péremption est dépassée, a été saisi auprès de commerçants de détail exerçant à Jijel, Taher, Chekfa et Texenna. Pour rappel, la consommation de cachir avarié a récemment causé le décès de deux ersonnes à Éditorial Par Ali Oussi Batna, victimes du botulisme, tandis que cinq autres, atteintes du même mal, se trouvent en soins intensifs au service de réanimation du CHU de cette ville. es brigades de contrôle et d'inspection mobilisées à Jijel à l'occasion du mois de Ramadhan ont également procédé à la saisie et à la destruction de plus de deux (2) tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation. Depuis le début du mois sacré, huit (8) locaux commerciaux ont fait l'objet d'une fermeture administrative, en même temps que l'établissement de 248 procès-verbaux en vue de poursuites judiciaires à l'encontre de commerçants défaillants, selon des sources locales. Après une vaste campagne de prévention, une saisie de grandes quantités de cachir et la fermeture de tous les commerces de la wilaya de Batna ayant vendu des produits infectés par la bactérie responsable du botulisme, les opérations de contrôle et de saisie que vient d'étendre les autorités ne cache pas leur inquiétude mais aussi leur panique quant à la nouvelle menace de cette maladie mortelle. Force est de le rappeler, d'importantes quantités de cachir pouvant être à l'origine des cas Des vessies et des lanternes " es Etats-Unis, en outre, ont-ils un quelconque droit de s'approprier le titre de conscience (ou de gendarme) du monde, eux dont la " civilisation " est basée sur le génocide du peuple indien, eux qui ont été les premiers et les seuls à user de bombes nucléaires contre des villes peuplées de millions de personnes, eux qui ont dévasté l'afghanistan et l'irak, eux qui fomentent constamment de sanglants coups d'etat en Amérique atine " suspects de botulisme détectés à Batna ont été récupérées et saisies dans le cadre d'une opération de prévention. Pour l'heure, il s'agit d'une quantité de kg de ce produit saisie dans les magasins de Batna de l'entreprise fabriquant et commercialisant le cachir soupçonné. Pour rappel, la consommation de casher avarié avait provoqué, en juillet 1998 à Sétif et dans plusieurs wilayas voisines, une importante propagation de botulisme qui a causé la mort de 44 personnes et conduit à l'hospitalisation de plusieurs dizaines d'autres. N.A. a très vive réaction d'alger au dernier rapport du département d'etat US relatif aux droits de l'homme était-elle proportionnelle à son contenu? Certainement que oui. a logique (diplomatique) aurait même voulu que l'ambassadrice US à Alger soit convoquée au ministère des Affaires étrangères pour une " demande d'explication ", comme le veut l'usage en pareil cas de figure. Mais, commençons par le commencement, car il est évident que cela n'aura jamais lieu. e discours officiel d'alger a toujours été " modeste " et " pondéré " en matière de respect des droits de l'homme. Alger a toujours admis des " manquements, plaidant au passage sur la jeunesse de sa démocratie, mais aussi sur les progrès notables qui sont régulièrement réalisés à chaque bilan d'étape. Certes, on peut ne pas partager (totalement) cette position. Mais, s'agissant d'intérêts suprêmes de la nation, chaque citoyen patriote, amoureux de son pays, doit faire corps derrière ses dirigeants, quitte à les critiquer intra-muros, étant entendu que le linge sale ne doit se laver qu'en famille. Cela est encore plus vrai pour l'algérie, lorsque je constate de plus en plus qu'on est pris pour cible dans le cadre des " printemps arabes " et que nous semblons avoir été désignés comme prochaine victime après avoir mis à sac et saigné à blanc la Syrie. Mais là n'est pas le propos. a partialité du rapport américain est tellement criarde, provocatrice qu'elle est allée jusqu'à parler de " privation arbitraire et illégale de droit à la vie " dans les glorieuses opérations menées par les forces de sécurité contre les terroristes dans la plus totale transparence, étant donné que chaque opération est sanctionnée par un communiqué publié par le MDN, parfois même accompagné de photos. Cette mauvaise foi a de quoi faire dresser les cheveux sur la tête des plus flegmatiques d'entre nous. Washington nous reprocherait-elle de poursuivre cette lutte acharnée contre d'odieux criminels alors qu'elle-même feint de les poursuivre et de les combattre partout dans le monde? Et comment n'a-t-elle pas parlé, s'agissant de ses propres actions à elle, de " privation arbitraire et illégale de droit à la vie " lorsque ses drones éliminent des familles entières de la population civile au Yémen, au Pakistan et en Afghanistan en pensant viser un quelconque terroriste? En Algérie, au moins, les choses sont on ne peut plus claires, puisque toutes les opérations sont menées dans des " maquis " vidés de toutes populations civiles et où ne sont poursuivis, traqués et éliminés que ces criminels. es Etats-Unis, en outre, ont-ils un quelconque droit de s'approprier le titre de conscience (ou de gendarme) du monde, eux dont la " civilisation " est basée sur le génocide du peuple indien, eux qui ont été les premiers et les seuls à user de bombes nucléaires contre des villes peuplées de millions de personnes, eux qui ont dévasté l'afghanistan et l'irak, eux qui fomentent constamment de sanglants coups d'etat en Amérique latine, eux qui pratiquent la torture à Guantanamo, à Abou Ghraïb et dans des prisons secrètes, un peu partout dans le monde, eux qui soutiennent contre vents et marées la politique criminelle de l'entité sioniste, eux qui ne se rangent du côté du droit international que lorsque cela arrange leurs affaires, eux qui la liste est encore longue carrément infinie 'arrogance des Américains, en fin de compte, n'a d'égale que leur injustifiée suffisance. a chute de la toute Rome avait commencé à cause de dérives pareilles. Si personne ne regrette Néron et les siens, comment pourrait-on le faire avec des pyromanes aussi dangereux, sinon plus, régnant à la tête de l'empire US, sous la protection de puissants lobbies financiers et sionistes Il est été impossible de conclure sans revenir au passage sur les exécutions capitales. 'Algérie, à ce propos, observe scrupuleusement un moratoire depuis presque un quart de siècle, alors que tous les individus condamnés à mort sont des criminels sanguinaires, coupables de massacres et de viols collectifs, n'ayant même pas épargné les nourrissants. Face à ce constat, je rappelle que les deux pays où se pratiquent en masse les exécutions sont l'arabie Saoudite et les Etats-Unis d'amérique. Plus grave encore, aux USA, les personnes exécutées sont le plus souvent de race noire, victimes de procès bâclés, carrément racistes, comme le prouvent plusieurs affaires de personnes réhabilitées après avoir été condamnées depuis des dizaines d'années et vécu le calvaire dans ces fameux couloirs de la mort. Mumia Abou Jamel, militant progressiste, fait partie de ces condamnés à mort par l'impérialisme US. Il attend toujours soit sa libération, soit sa délivrance M. A. 2 Pages 02-23

3 Actualité Par Mohand K. a wilaya de Ghardaïa a passé à un cap aussi grave que inquiétant dans le cercle infernal de violence qui a marqué plusieurs localités de la région où une quinzaine de morts ont été enregistrés tôt, dans la matinée d'hier. Des affrontements intercommunautaires entre mozabites et chaâmbis se sont intensifiés dans la commune de Guerrara, localité située à plus de 120 kilomètres au nord du chef-lieu de la wilaya, faisant près d'une vingtaine de morts et près d'une centaine de blessés. e nouveau bilan d'hier s'ajoute aux 4 citoyens qui ont perdu la vie dans la nuit de lundi à mardi dernier au sein de la même localité. a situation vient de s'aggraver, puisque une source locale nous a pris que des armes à feu ont été utilisées dans cette nouvelle vague de violence. " Malheureusement, le bilan global est de 18 décès et il peut s'alourdir au fil des heures. Durant ces nouveaux affrontements, des armes à feu ont été utilisés par des inconnus ", nous dira M. Nacer Eddine Belhadj, un notable de Guerrara, joint hier par téléphone. Selon notre interlocuteur, un calme précaire est revenu aux quartiers de Guerrara suite à un déploiement massif des éléments de la gendarmerie nationale. " a gendarmerie qui s'est déployé en grand nombre, a pu maitriser la situation où un calme est revenu ", précise-t-il. Suite à ce regain de violence, le ministre de l'intérieur et des Collectivités locales, Nouredine Bedoui s'est rendu hier matin à Ghardaïa pour s'enquérir de la situation et de trouver une solution à la crise. Une action de protestation a été organisée hier au niveau de la capitale. Des dizaines de mozabites ont observé un sit-in devant la grande poste avant de se diriger vers la maison de la presse Tahar Djaout pour improviser un deuxième rassemblement. Ils ont réclamé l'intervention et la protection de l'etat contre les attaques multiples de part et d'autre avant que les choses se dégénèrent à des sorts immaîtrisables. es manifestants ont déployé des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : " deuil " et " des balles réelles utilisées à Ghardaïa ". Dans un communiqué rendu public dont nous détenons une copie, le collectif des notables de la ville de Guerrara, de son côté, a lancé un appel à tous les commerçants mozabites du pays d'observer une grève générale pour dénoncer la violence qui a atteint des proportions alarmantes dans la vallée du M'Zab. e même collectif a tiré la sonnette d'alarme sur la difficulté pour les centaines de blessés d'atteindre les centres de soins qui faisaient face à une absence de soins et une pénurie de médicaments. es notables ont dénoncé aussi " l'absence de l'etat face à de graves dépassements sans précédent qui ont engendré des attaques et de pillages contre les maisons, les commerces et les biens des citoyens ". Par ailleurs, à travers le pays, des actions de solidarité ont été spontanément tenues dans quelques wilayas. a igue Algérienne pour la 3 Une vingtaine de morts dans une grave poussée de violence à Ghardaïa S.O.S! es Mozabites, qui se sentent " persécutés ", ont organisé des sit-in dans la plupart des grandes villes du pays. A Alger, ils sont allés jusqu'à baisser les rideaux de leurs magasins en signe de protestation. Cette crise risque ainsi de " glisser " pour s'étendre au reste du pays dans le cadre du complot ourdi contre l'algérie. Une solution rapide et durable est nécessaire, aujourd'hui plus que jamais Défense des Droits de l'homme a rendu public, aile Noureddine Benissad, un communiqué dans lequel affiche sa consternation et inquiétude face à la montée de la violence dans la wilaya de Ghardaïa. " a ADDH s'inquiète de cette escalade de violence où le droit à la vie est sérieusement remis en cause. Ni la protection des biens, ni celle des personnes ne sont désormais garanties malgré l'immense déploiement sécuritaire dans la région. a défaillance de l'etat en la matière est flagrante et montre bien à quel point le " tout sécuritaire " n'a jamais construit une solution durable à ce conflit qui dure depuis au moins deux ans. " De son côté, l'armée semble vouloir prendre les choses en main au sein d'une wilaya meurtrie par des épisodes violents et cycliques où des dizaines de morts ont été enregistrés depuis le retour de l'instabilité il y a plus de 2 ans. a forte présence de différents corps de sécurité n'a pas donné l'effet estompé. Dans la journée de mardi dernier, le commandant de la 4ème région militaire, le généralmajor Cherif Abderezak, s'est rendu à Ghardaïa pour s'enquérir de la situation en exécution des instructions du Haut Commandement visant à renforcer les efforts menés par les différentes institutions officielles et les représentants de la société civile, afin de réconcilier, renforcer la cohésion sociale et faire régner la quiétude dans la ville. M.K. a classe politique alarmée Par Assia Mekhennef mains des autorités, ajoutant riens, sans l'intervention des que son parti a demandé de services de sécurité est inacceptable mettre en place une commission ", a-t-il déclaré, en d'enquête pour enquêter sollicitant les autorités officielles sur les vrais responsables, à faire son devoir et travail- mais, poursuit-t-il, " l'état n'a ler pour mettre fin à la fitna, pas répondu ". " C'est des que ce soit elle travaille toutes voyous qui sont connus par les seules ou en collaboration services de sécurité mais sont avec tous ceux qui peuvent laissés libre ", a-t-il déclaré. donner une aide. Dans le même sillage, les partis Selon le Président du MSP, les politiques ont appelé le pou- autorités publiques sont les voir ainsi que les autorités à premiers responsables pour intervenir pour mettre terme à trouver une solution à cette cette crise qui se poursuit à crise. Ghardaïa. Pour sa part, le Président de Jil e leader du parti islamique Djadid, Sofiane Djilali a qualifié MSP, Abderrezak Mokri a qualifié ce qui se passe à Ghardaïa d' " la situation à Ghardaïa de " une honte " pour le pouvoir. " très dangereuse ", ajoutant que Abandonner nos concitoyens la fitna que connaît Grara et de cette contrée et les laisser d'autres région de la wilaya a être entraînés par la violence atteint un niveau qui peut meurtrière! Où sont les responsables engendré de dangereuses du pays? ", S'est-il inter- conséquences sur les citoyens rogé. et l'unité du pays. Quand au Secrétaire général " 'absence du pouvoir dans du mouvement du renouveau cette région cher, n'est pas national (MRN), Ahmed Dan a claire et la poursuite des indiqué dans un communiqué affrontements entre des algé- publié sur sa page facebook es affrontements dans la wilaya de Ghardaïa se sont poursuivis, hier, dans la journée, notamment dans la commune de Grara entre les Ibadhites et les malikites, d'où des informations parlent d'environ 10 personnes qui ont été tuées et une dizaine d'autres blessées. Selon le premier responsable de la fédération FFS de Ghardaïa, Hamou Mesbah, il n'y a pas de volonté politique de l'etat pour mettre fin à la crise, s'interrogeant : comment un renfort de 8000 à agents des forces de l'ordre n'arrivent-ils pas à maîtriser une situation, dans une ville, dont les habitants ne dépassent pas les citoyens? A une question sur la solution qui peut régler ce problème, le représentant du FFS dans la wilaya de Ghardaïa a estimé que la solution est entre les que les dérives dangereuses que connaît la wilaya de Ghardaïa augurent de graves conséquences pour le pays. Au nom de son parti, le SG du MRN a renouvelé son appel au gouvernement pour prendre en charge la résolution de l'urgent et durable qui peut comprendre les diverses effets internes sur événements pour ne pas donner une occasion aux mains étrangères connues par ses plans. Comme il a invité la société civile, notamment les Oulemas et les sources sociales et religieuses à une action urgente pour stopper ces pratiques sanglantes. " es défis entourant l'algérie amène à la nécessité de se mobiliser collectivement pour assurer la stabilité et la sécurité dans le pays, comme il est utile que toutes les forces nationales se déplacent pour arrêter le diaporama qui se répète à Ghardaïa ". A.M. Distribution de médicaments Vers un cahier des charges Par Imen Hamadache Plusieurs décisions ont été prises récemment par le ministère de la Santé. Après la limitation des bandelettes pour les diabétiques, et la pénurie de médicaments, voila une nouvelle sortie médiatique qui vient d'être annoncée, et où le ministère de la Santé a exigé un nouveau cahier des charges pour les distributeurs afin de définir les grandes lignes de ce secteur stratégique. ors d'une conférence de presse sur la distribution des médicaments et la lutte contre la pénurie, animée conjointement avec le président du conseil d'éthique et de déontologie pharmaceutique le Dr otfi Benahmed, le Dr Hafidh, a précisé que le ministère a élaboré un nouveau cahier des charges qui sera présenté très prochainement aux distributeurs de médicaments, afin d'assainir la liste actuelle et d'éviter les ruptures de stocks. a décision de réactualiser le cahier des charges des distributeurs de médicaments a été prise, après avoir constaté que 30 distributeurs seulement sur les 600 agréés assuraient 80% de la distribution des produits à travers le pays, a signalé le même responsable. En parallèle, le directeur de la pharmacie et des équipements au ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière le Dr Hafedh Hammou a annoncé à Alger, qu'un nouveau cahier des charges sera présenté très prochainement aux distributeurs de médicaments. Cette principale mesure vise à corriger ces failles et de parvenir à élaborer le statut particulier du distributeur de produits pharmaceutiques et son cahier des charges. e président du conseil de déontologie pharmaceutique a souligné de son côté que la nouvelle loi sur la santé qui sera présentée prochainement au gouvernement, aborde "tous les aspects liés à l'organisation et à la distribution du médicament", rappelant que son application "règlera une bonne partie des problèmes du secteur". Il a affirmé à ce propos qu'il était difficile d'organiser la gestion du secteur pharmaceutique en raison de "la multiplicité des acteurs", affirmant que les "choses se normaliseront après l'application de la nouvelle loi sur la santé et le renforcement du secteur par un arsenal juridique complémentaire". Au sujet des importations des médicaments, le directeur de la pharmacie et des équipements au ministère a rappelé les mesures prises à cet effet précisant que le ministère était sur le point de finaliser le programme d'importation pour l'année I.H.

4 Actualité a diplomatie algérienne convoque l'ambassadrice américaine es points sur les " I " Par Doudou Abdelaziz Par Amirouche El Hadi Alors qu'il a été conciliant, voire complice des atrocités sionistes commises contre la population de Ghaza, entre juin et juillet 2014, pendant le mois de Ramadhan, le département d'etat américain a, une fois encore, dressé un tableau peu avenant des droits de l'homme dans les pays en développement, notamment en Algérie. e rapport 2014 du département d'etat focalise, en particulier, son chapitre de 37 pages sur les droits de l'homme, en Algérie, sur les restrictions à la liberté de réunion, les arrestations massives et arbitraires de manifestants, la partialité de la justice, "l'impunité" contre les éléments des forces de l'ordre accusés de brutalité, lors de dispersion de manifestations, et l'utilisation excessive de la détention provisoire même à l'encontre de terroristes. e rapport US, sur la situation des droits de l'homme, dans le monde, en 2014, rendu public le 25 juin dernier, avec 4 mois de retard, classe en fait l'algérie Droits de l'homme Alger tance Washington parmi les pays où les libertés sont très réduites. Cela va des arrestations arbitraires et l'usage excessif de la force publique contre les manifestations pacifiques, les allégations de cas de torture, des critiques contre le gouvernement coupable, selon le rapport, de ne pas enquêter et de poursuivre les responsables des forces de sécurité, pour les cas de violations commises sur des Algériens qui luttent pour la liberté d'expression et d'opinion, l'impunité des policiers et autres agents de la sécurité, dans leurs missions. e même rapport revient, également, sur la situation sécuritaire et revient sur le rapt et l'assassinat du ressortissant français Hervé Gourdel par un groupe terroriste affilié à Daech. a situation précaire dans les prisons algériennes ( détenus pour 142 prisons), surpeuplées, l'usage excessif de la détention provisoire, la situation explosive dans la vallée du M'zab ainsi que la liberté de culte et le respect des libertés sont, également, relevés dans ce rapport. Au lendemain de la réaction d'alger au rapport américain sur les droits de l'homme, l'ambassadrice des États-Unis en Algérie, Joan Polaschik, a été reçue au ministère des Affaires étrangères, a indiqué le porte-parole du ministère, Abdelaziz Benali Cherif. " Consécutivement à la publication lundi du communiqué du ministère des Affaires étrangères suite au rapport sur la situation des droits de l'homme dans le monde en 2014, l'ambassadeur des États- Unis en Algérie, Joan Polaschik, a été reçue au ministère ", a déclaré Benali Cherif dans des propos repris par l'aps." Une communication formelle a été faite à l'ambassadeur des États-Unis sur l'évaluation et l'appréciation par le gouvernement algérien du rapport en question ", a ajouté le porte-parole. undi, le ministère des Affaires étrangères avait estimé que le rapport rendu public le 25 juin dernier était truffé de " stéréotypes ", " d'appréciations partiales " et de " conclusions simplistes ". e rapport "ne fait que prolonger, voire même accentuer, en ce qui concerne l'algérie une inclination bureaucratique portée sur la reproduction mécanique de stéréotypes ainsi que de références désuètes, d'appréciations partiales et de conclusions simplistes", avait précisé la même source. Première remarque, les termes du communiqué n'ont pas usé le vocable " convoquer ", ce qui à l'évidence renvoie à quelque colère mal contenue et peut prêter le flanc à des spéculations sur une éventuelle crise diplomatique. Mais cela ne change en rien au fait qu'alger n'a pas du tout apprécié le contenu du rapport américain. Celui-ci évoquait notamment la persistance de violences policières, l'impunité des forces de l'ordre, des arrestations et détentions arbitraires, comme le cas des chômeurs de aghouat, l'usage de la torture ou encore la fraude électorale qui a caractérisé la dernière présidentielle en s'appuyant sur des propos du candidat Benflis. e document intitulé Rapport sur la situation des droits de l'homme dans le monde en 2014 que le Département d'etat américain vient de diffuser ne fait que prolonger, voire même accentuer, en ce qui concerne l'algérie une inclination bureaucratique portée sur la reproduction mécanique de stéréotypes ainsi que de références désuètes, d'appréciations partiales et de conclusions simplistes ", a indiqué le ministère des affaires étrangères. "S'il fallait une seule preuve des erreurs de jugement et des outrances qui disqualifient irrémédiablement ledit rapport, elle se trouve dans l'esquisse d'une équation d'égalité entre l'action légitime de l'etat national et la folie meurtrière de groupes terroristes, ainsi que dans la monstrueuse allégation que comporte le fait de rendre compte des résultats remarquables des opérations contre-terroristes courageuses menées en toute transparence par l'armée nationale populaire sous le titre mystificateur de "privation arbitraire et illégale du droit à la vie " ", a-t-il ajouté. Tout en considérant que la question des droits de l'homme est " un travail de longue haleine", Alger conteste à Washington sa propension à s'ériger en parangon des vertus des droits de l'homme. "'Algérie et de nombreux autres pays ont toujours considéré, à bon droit, que les documents qu'un partenaire international pourrait produire, dans le cadre de sa législation nationale, pour exprimer ses propres perceptions quant aux situations relevant de la souveraineté d'autres Etats, n'engage que ledit partenaire auquel la communauté internationale est, en l'occurrence, loin de reconnaître une quelconque mission de juge universel des droits de l'homme ", note le texte. Pour rappel, l'algérie est parmi les rare pays à avoir signé la convention des Nations unies pour l'abolition ou tout au moins 4 le gel de la peine de mort. A cet effet, Il est à noter que notre pays a gelé l'exécution de ces condamnations depuis Toutefois le nombre des exécutions en Etats unis demeure assez élevé, 17 personnes ont été exécuté durant l'année en cours alors que l'année dernière 35 personnes ont été exécuté. Par ailleurs beaucoup de spécialistes estiment qu'il était nécessaire qu'alger rappelle l'ambassadeur algérien de Washington, pour signifier son mécontentement, tout en exigeant des explications de la maison blanche. Toutefois, ce différent peut -t-il cependant ouvrir la porte à une crise diplomatique entre les deux capitales? Pas si sûr lorsqu'on sait la nature, la dimension et l'intensité des relations qui caractérisent les deux pays. En plus des intérêts économiques mutuels, Alger et Washington sont liés par une grande coopération dans le domaine de la lutte contre le terrorisme que traduit le dialogue stratégique annuel entre les deux pays. D'ailleurs le président Américain Obama Pour autant, l'algérie, à travers un communiqué du ministère des Affaires étrangères, récuse, dans le fond et dans le détail, ce rapport, qu'elle estime être "une inclination bureaucratique portée sur la reproduction mécanique de stéréotypes ", " d'appréciations partiales " et " conclusions simplistes ". a réaction algérienne, tardive, s'il en est, par rapport à la date de diffusion de ce rapport, estime en fait, que le rapport US sur les droits de l'homme en Algérie, comporte plusieurs erreurs et une partialité de jugement, par rapport à l'ensemble des droits de l'homme, dans le monde, en particulier dans certaines régions, que ce rapport ne relève pas. Ainsi, le MAE souligne que " s'il fallait une seule preuve des erreurs de jugement et des outrances qui disqualifient, irrémédiablement, ledit -rapport-, elle se trouve dans l'esquisse d'une équation d'égalité entre l'action légitime de l'etat national et la folie meurtrière de groupes terroristes ". Mais, poursuit le communiqué, " dans la monstrueuse allégation l'a rappelait, il y a quelques jours seulement dans son message de vœux adressé au président Bouteflika à l'occasion de la fête d'indépendance. "Alors que nous affrontons des défis quotidiens, soyez assurés que les Etats Unis se tiennent aux côtés de l'algérie dans notre engagement à construire une société pacifique et prospère qui bénéficie à tous les citoyens. es Etats Unis et l'algérie se réjouissent d'avoir un partenariat robuste et croissant. Notre coopération étendue pour favoriser la croissance économique, la construction de liens plus étroits entre nos concitoyens et la promotion de la sécurité régionale, reflète nos multiples aspirations et intérêt partagés ", indiquait le président américain avant de louer le rôle de l'algérie dans la région. "Je veux spécifiquement souligner l'importance de l'algérie dans les efforts diplomatiques en cours pour faire progresser la paix et la sécurité dans la région, en particulier au Mali et en ibye". D.A que comporte le fait de rendre compte des résultats remarquables des opérations contre-terroristes courageuses, menées en toute transparence, par l'armée nationale populaire, sous le titre mystificateur de privation arbitraire et illégale du droit à la vie ". En fait, et à " l'évidence, note le ministère, la cause des droits de l'homme ne peut pas relever d'un exercice saisonnier. Il s'agit d'une oeuvre de longue haleine qui consolide des acquis et s'ouvre, sans cesse, de nouvelles perspectives ". " C'est cette approche que l'algérie s'emploie à développer dans ses interactions avec ses partenaires internationaux, y compris dans le cadre du dialogue stratégique qu'elle entretient avec les Etats-Unis d'amérique, autour de valeurs référentielles et de principes ancrés dans le respect mutuel et l'équilibre des intérêts ", poursuit le communiqué du ministère des Affaires étrangères. A.E.H.

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10011107 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Choplin Président de section

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10011107 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Choplin Président de section COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE N 10011107 M. M. Choplin Président de section Audience du 24 novembre 2010 Lecture du 15 décembre 2010 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS La Cour nationale du

Plus en détail

DROIT PÉNAL DES AFFAIRES EN CHINE. Introduction

DROIT PÉNAL DES AFFAIRES EN CHINE. Introduction 1 DROIT PÉNAL DES AFFAIRES EN CHINE Introduction Histoire. Qu il semble loin, le temps où il suffisait au souverain d écouter son conseiller avisé pour trouver l harmonie du royaume. Il y fallait des qualités

Plus en détail

AMNESTY INTERNATIONAL DÉCLARATION PUBLIQUE AILRC-FR MDE 24/018/2011 Jeudi 28 avril 2011

AMNESTY INTERNATIONAL DÉCLARATION PUBLIQUE AILRC-FR MDE 24/018/2011 Jeudi 28 avril 2011 AMNESTY INTERNATIONAL DÉCLARATION PUBLIQUE AILRC-FR MDE 24/018/2011 Jeudi 28 avril 2011 Syrie. La crise requiert une action de la part du Conseil des droits de l'homme Amnesty International a soumis la

Plus en détail

La FIDH remercie le Bureau du Procureur (le Bureau) de donner à la société civile la possibilité de s'exprimer sur sa politique.

La FIDH remercie le Bureau du Procureur (le Bureau) de donner à la société civile la possibilité de s'exprimer sur sa politique. DÉCLARATION DE LA FIDH SUR LA STRATÉGIE EN MATIÈRE DE POURSUITES DU BUREAU DU PROCUREUR DE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE Introduction La Haye, 26 septembre 2006 La FIDH remercie le Bureau du Procureur

Plus en détail

LA CHARTE AFRICAINE DES DROITS DE L HOMME ET DES PEUPLES

LA CHARTE AFRICAINE DES DROITS DE L HOMME ET DES PEUPLES LA CHARTE AFRICAINE DES DROITS DE L HOMME ET DES PEUPLES Article premier : Les États membres de l'organisation de l'unité africaine, parties à la présente Charte, reconnaissent les droits, devoirs et libertés

Plus en détail

Règles et normes de l Organisation des Nations Unies

Règles et normes de l Organisation des Nations Unies Règles et normes de l Organisation des Nations Unies en matière de prévention du crime et de justice pénale Aide-mémoire des Casques bleus Vous avez signé un contrat avec l Organisation des Nations Unies

Plus en détail

TRAITÉ SUR L'UNION EUROPÉENNE (VERSION CONSOLIDÉE)

TRAITÉ SUR L'UNION EUROPÉENNE (VERSION CONSOLIDÉE) TRAITÉ SUR L'UNION EUROPÉENNE (VERSION CONSOLIDÉE) Article 2 L'Union est fondée sur les valeurs de respect de la dignité humaine, de liberté, de démocratie, d'égalité, de l'état de droit, ainsi que de

Plus en détail

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique»

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Commission Affaires étrangères et migration (Version originale) Insistant sur la nécessité de freiner puis stopper l expansion

Plus en détail

Qualité de la justice pénale dans l'union européenne

Qualité de la justice pénale dans l'union européenne P6_TA(2005)0030 Qualité de la justice pénale dans l'union européenne Recommandation du Parlement européen à l'intention du Conseil sur la qualité de la justice pénale et l'harmonisation de la législation

Plus en détail

22eme Conférence Régionale Afrique

22eme Conférence Régionale Afrique Discours d ouverture Par Mme. Mireille BALLESTRAZZI Présidente d INTERPOL 22eme Conférence Régionale Afrique 10 septembre 2013 Oran, Algerie Monsieur le Général-Major, Directeur général de la Sureté Nationale

Plus en détail

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux A l occasion du mois de Ramadhan 2015, le Ministère du Commerce et l Union Général des travailleurs Algériens ont organisé une cérémonie pour le lancement d une opération visant l organisation de marchés

Plus en détail

Leçon n 5 : «La sûreté : un droit de l Homme»

Leçon n 5 : «La sûreté : un droit de l Homme» Leçon n 5 : «La sûreté : un droit de l Homme» Introduction : Longtemps la sûreté n a pas été garantie équitablement aux français. Mais c est aujourd hui un des droits de l Homme qui permet l exercice de

Plus en détail

LA LUTTE CONTRE LE FINANCEMENT DU TERRORISME. Par Mohamed Ely Keihell Secrétaire Général de la CANIF. Introduction

LA LUTTE CONTRE LE FINANCEMENT DU TERRORISME. Par Mohamed Ely Keihell Secrétaire Général de la CANIF. Introduction LA LUTTE CONTRE LE FINANCEMENT DU TERRORISME Par Mohamed Ely Keihell Secrétaire Général de la CANIF Introduction Le monde a été secoué ces dernières années par des attaques terroristes sanglantes et destructrices.

Plus en détail

Conseil de sécurité. Nations Unies S/RES/1706 (2006) Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006

Conseil de sécurité. Nations Unies S/RES/1706 (2006) Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006 Nations Unies S/RES/1706 (2006) Conseil de sécurité Distr. générale 31 août 2006 Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006 Le Conseil de sécurité, Rappelant

Plus en détail

Les femmes, un moteur de la révolution arabe

Les femmes, un moteur de la révolution arabe Les femmes, un moteur de la révolution arabe Si l'on s'en tient aux images de télévisions, on pourrait croire que la Syrie est peuplée exclusivement d'hommes. Pourtant ce sont les femmes qui ont bravées

Plus en détail

129 ème ASSEMBLEE DE L UNION INTERPARLEMENTAIRE ET REUNIONS CONNEXES Genève, 7-9.10.2013

129 ème ASSEMBLEE DE L UNION INTERPARLEMENTAIRE ET REUNIONS CONNEXES Genève, 7-9.10.2013 129 ème ASSEMBLEE DE L UNION INTERPARLEMENTAIRE ET REUNIONS CONNEXES Genève, 7-9.10.2013 Assemblée A/129/2-P.7 Point 2 4 octobre 2013 EXAMEN DE DEMANDES EVENTUELLES D'INSCRIPTION D'UN POINT D'URGENCE A

Plus en détail

Garanties fondamentales préconisées par le CPT et les initiatives de l UE

Garanties fondamentales préconisées par le CPT et les initiatives de l UE Strasbourg, le 6 juillet 2010 CPT (2010) 69 (cf. point 29 de l ordre du jour de la 72e réunion) COMITE EUROPEEN POUR LA PREVENTION DE LA TORTURE ET DES PEINES OU TRAITEMENTS INHUMAINS OU DEGRADANTS (CPT)

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Commerce Direction Générale de la Régulation et de l Organisation des Activités Direction des Etudes de la Prospective et de l Information Economique

Plus en détail

Dossier de presse. Pour agir contre la menace terroriste et lutter contre l enrôlement djihadiste #STOPDJIHADISME

Dossier de presse. Pour agir contre la menace terroriste et lutter contre l enrôlement djihadiste #STOPDJIHADISME Dossier de presse r.f v u o.g M IS D A IH J D STOP- L B M S N R IS IL B S MO Pour agir contre la menace terroriste et lutter contre l enrôlement djihadiste #STOPDJIHADISM Lancement du site Internet STOP-DJIHADISM.gouv.fr

Plus en détail

Traité sur le fonctionnement de l Union européenne

Traité sur le fonctionnement de l Union européenne Traité sur le fonctionnement de l Union européenne TITRE V L'ESPACE DE LIBERTÉ, DE SÉCURITÉ ET DE JUSTICE (in Troisième partie : les politiques et actions internes de l Union européenne) CHAPITRE 1. DISPOSITIONS

Plus en détail

Le soutien financier des projets sur les budgets prévention des conflits et diplomatie préventive

Le soutien financier des projets sur les budgets prévention des conflits et diplomatie préventive Service Consolidation de la Paix (S3.1) Le soutien financier des projets sur les budgets prévention des conflits et diplomatie préventive Introduction Pour exécuter et renforcer la politique étrangère,

Plus en détail

Le contexte sécuritaire, menaces et risques

Le contexte sécuritaire, menaces et risques Titre 1 Le contexte sécuritaire, menaces et risques 1. LE CONTEXTE REGIONAL Depuis les évènements de fin 2010 en Tunisie, la situation géopolitique et sécuritaire dans notre région, le monde arabe, est

Plus en détail

Volet thématique «Prévention des crises et consolidation de la paix»

Volet thématique «Prévention des crises et consolidation de la paix» Volet thématique «Prévention des crises et consolidation de la paix» Résumé des résultats clés et réalisations Problématique Prévention des crises et consolidation de la paix : les défis Quelque 1,5 milliard

Plus en détail

Le coup en valait-il la peine de prison?

Le coup en valait-il la peine de prison? Les peines pour adolescents Le coup en valait-il la peine de prison? Mise en situation Salut, je m appelle Jason et j ai 16 ans. Cet été, j étais au palais de justice. C était mon procès. J ai été déclaré

Plus en détail

N 40 SÉNAT PROJET DE LOI. portant réorganisation. du Conseil de gouvernement. de la Nouvelle-Calédonie. ( Urgence déclarée.) (Texte définitif.

N 40 SÉNAT PROJET DE LOI. portant réorganisation. du Conseil de gouvernement. de la Nouvelle-Calédonie. ( Urgence déclarée.) (Texte définitif. PROJET DE LOI adopté i 13 décembre 1963. N 40 SÉNAT 1 " SESSION ORDINAIRE DE 1963-1964 PROJET DE LOI portant réorganisation du Conseil de gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. ( Urgence déclarée.) (Texte

Plus en détail

ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE PARITAIRE ACP-UE

ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE PARITAIRE ACP-UE ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE PARITAIRE ACP-UE RÉSOLUTION 1 ACP-UE/101.544/14/déf. sur la propagation du terrorisme à l'échelle mondiale: le rôle d'internet et des réseaux sociaux L'Assemblée parlementaire paritaire

Plus en détail

REVENDICATIONS PARTICULIÈRES : NÉGOCIER L ACQUITTEMENT DE LA DETTE NATIONALE DU CANADA

REVENDICATIONS PARTICULIÈRES : NÉGOCIER L ACQUITTEMENT DE LA DETTE NATIONALE DU CANADA REVENDICATIONS PARTICULIÈRES : NÉGOCIER L ACQUITTEMENT DE LA DETTE NATIONALE DU CANADA Chef Maureen Chapman Comité des Chefs sur les revendications Mémoire prébudgétaire au Comité permanent des finances

Plus en détail

BELGIQUE. New York, le 27 septembre 2008. Vérifier au prononcé

BELGIQUE. New York, le 27 septembre 2008. Vérifier au prononcé BELGIQUE Discours de S.E. Monsieur Karel De Gucht, Ministre des Affaires étrangères du Royaume de Belgique, lors de la 63 ème Assemblée Générale des Nations Unies New York, le 27 septembre 2008 Vérifier

Plus en détail

Cette disposition concerne tout le monde, mais l infraction présente un caractère aggravé lorsqu elle est le fait d un agent public en mission.

Cette disposition concerne tout le monde, mais l infraction présente un caractère aggravé lorsqu elle est le fait d un agent public en mission. Fiche n 68 164 Parfois les sapeurs-pompiers, sont amenés pour porter secours à entrer par effraction soit par la fenêtre ou par la porte. Cette action est appelée «ouverture de porte». Textes de référence

Plus en détail

1. L'Europe fait face à une demande croissante de qualité de la justice

1. L'Europe fait face à une demande croissante de qualité de la justice Intervention de Monsieur Jean-Marie CAVADA, Président de la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures du Parlement européen, devant le séminaire de travail des membres

Plus en détail

BUSINESS CONTINUITY MANAGEMENT. Notre plan C pour situations d'urgence et de crise

BUSINESS CONTINUITY MANAGEMENT. Notre plan C pour situations d'urgence et de crise BUSINESS CONTINUITY MANAGEMENT I PLANZER I 2010 BUSINESS CONTINUITY MANAGEMENT Notre plan C pour situations d'urgence et de crise La sécurité n'est pas une valeur absolue. Une gestion de risque peut éventuellement

Plus en détail

Déclaration universelle des droits de l'homme

Déclaration universelle des droits de l'homme Déclaration universelle des droits de l'homme Préambule Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue

Plus en détail

Conseil de sécurité de l'onu Réunion sur les armes légères sous la présidence de la Lituanie Siège de l'onu à New York, le13 mai 2015

Conseil de sécurité de l'onu Réunion sur les armes légères sous la présidence de la Lituanie Siège de l'onu à New York, le13 mai 2015 Conseil de sécurité de l'onu Réunion sur les armes légères sous la présidence de la Lituanie Siège de l'onu à New York, le13 mai 2015 Débat public sur " Le coût humain du transfert illicite, de l accumulation

Plus en détail

Comprendre les attentats du 13 novembre 2015

Comprendre les attentats du 13 novembre 2015 Comprendre les attentats du 13 novembre 2015 Les faits, les enjeux des lieux visés, le contexte international, la réponse de l Etat français, le rôle des médias. Que s est-il passé? (Les faits) Le bilan

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Conseil d'état N 274664 Publié au recueil Lebon Section du Contentieux M. Genevois, président M. Olivier Japiot, rapporteur M. Vallée, commissaire du gouvernement Lecture du mardi 18 juillet 2006 REPUBLIQUE

Plus en détail

New York, 20 21 novembre. Document de travail : séance II

New York, 20 21 novembre. Document de travail : séance II AUDITION PARLEMENTAIRE 2008 AUX NATIONS UNIES New York, 20 21 novembre Document de travail : séance II VIOLENCE SEXUELLE A L ENCONTRE DES FEMMES ET DES ENFANTS DANS LES CONFLITS ARMES 1 Il est désormais

Plus en détail

DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME ONU - 10 Décembre 1948. Texte intégral

DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME ONU - 10 Décembre 1948. Texte intégral DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME ONU - 10 Décembre 1948 Texte intégral Préambule : Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de

Plus en détail

116 EAST 38th STREET. NEW YORK, NY 10016 TEL: (212) 252-0113 FAX: (212) 252-0175

116 EAST 38th STREET. NEW YORK, NY 10016 TEL: (212) 252-0113 FAX: (212) 252-0175 116 EAST 38th STREET. NEW YORK, NY 10016 TEL: (212) 252-0113 FAX: (212) 252-0175 Je suis heureux de vous présenter, au nom de la République Islamique de Mauritanie, nos sincères félicitations pour votre

Plus en détail

La Constitution européenne

La Constitution européenne La Constitution européenne "Le Parlement européen approuve la Constitution et appuie sans réserve sa ratification"(*): elle éclaire la nature et les objectifs de l'union, renforce son efficacité et son

Plus en détail

Plan d Action de Ouagadougou contre la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, tel qu adopté par la Conférence

Plan d Action de Ouagadougou contre la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, tel qu adopté par la Conférence Plan d Action de Ouagadougou contre la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, tel qu adopté par la Conférence ministérielle sur la migration et le développement. Plan d Action

Plus en détail

Source : site web de la présidence de la république http://www.elmouradia.dz/francais/president/activites/presidentacti.htm

Source : site web de la présidence de la république http://www.elmouradia.dz/francais/president/activites/presidentacti.htm Source : site web de la présidence de la république http://www.elmouradia.dz/francais/president/activites/presidentacti.htm REUNION RESTREINTE CONSACREE AU SECTEUR DU COMMERCE 8 septembre 2008 Dans le

Plus en détail

SESSION 2015 UE 3 DROIT SOCIAL

SESSION 2015 UE 3 DROIT SOCIAL 151003 DCG SESSION 2015 UE 3 DROIT SOCIAL Durée de l'épreuve : 3 heures Coefficient : 1 DCG 2015 UE3 Droit social Page 1/6 151003 DCG SESSION 2015 UE 3 DROIT SOCIAL Durée de l épreuve : 3 heures - Coefficient

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Le droit pénal Les crimes et la police Qu est-ce que le droit pénal? Le droit pénal rend illégal tout actes qui mènent à la blessure ou la mort de quelqu un à la main de quelqu

Plus en détail

Code de conduite pour les responsables de l'application des lois

Code de conduite pour les responsables de l'application des lois Code de conduite pour les responsables de l'application des lois Adopté par l'assemblée générale des Nations Unies le 17 décembre 1979 (résolution 34/169) Article premier Article 2 Les responsables de

Plus en détail

Addis Abéba, Éthiopie, B.P.: 3243 Tél.: (251-11) 5513 822 Télécopie: (251-11) 5519 321 Courriel: situationroom@africa-union.

Addis Abéba, Éthiopie, B.P.: 3243 Tél.: (251-11) 5513 822 Télécopie: (251-11) 5519 321 Courriel: situationroom@africa-union. AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Abéba, Éthiopie, B.P.: 3243 Tél.: (251-11) 5513 822 Télécopie: (251-11) 5519 321 Courriel: situationroom@africa-union.org CONSEIL DE PAIX ET DE SÉCURITÉ

Plus en détail

Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l'enfant, concernant l'implication d'enfants dans les conflits armés

Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l'enfant, concernant l'implication d'enfants dans les conflits armés Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l'enfant, concernant l'implication d'enfants dans les conflits armés Les États Parties au présent Protocole, Encouragés par l'appui considérable

Plus en détail

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC)

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) Strasbourg, 14 mai 2004 MONEYVAL (2004)6 Res COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) COMITE RESTREINT D'EXPERTS SUR L'EVALUATION DES MESURES DE LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX (MONEYVAL)

Plus en détail

Rapport de l association tunisienne des jeunes avocats concernant la réforme de la législation en matière des droits de l Homme après le 14 janvier

Rapport de l association tunisienne des jeunes avocats concernant la réforme de la législation en matière des droits de l Homme après le 14 janvier Rapport de l association tunisienne des jeunes avocats concernant la réforme de la législation en matière des droits de l Homme après le 14 janvier Présentation de l association tunisienne des jeunes avocats

Plus en détail

GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE. Servir et protéger

GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE. Servir et protéger GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE Servir et protéger En bref Comité international de la Croix-Rouge 19, avenue de la Paix 1202 Genève, Suisse T +41 22 734 60 01 F +41 22 733

Plus en détail

L EXPÉRIENCE DE L INSTANCE ÉQUITÉ ET RÉCONCILIATION AU MAROC

L EXPÉRIENCE DE L INSTANCE ÉQUITÉ ET RÉCONCILIATION AU MAROC L EXPÉRIENCE DE L INSTANCE ÉQUITÉ ET RÉCONCILIATION AU MAROC ENTRETIEN AVEC NAIMA BENWAKRIM * Les Marocains sont en train de vivre une période charnière de leur histoire. En effet, le travail mené dans

Plus en détail

INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION

INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION (En application du paragraphe 2 sur la Résolution 1/8 relative

Plus en détail

Interview de Manuel VALLS, Premier ministre, Journal de TF1 - Anne-Claire COUDRAY et Gilles BOULEAU Samedi 14 novembre 2015

Interview de Manuel VALLS, Premier ministre, Journal de TF1 - Anne-Claire COUDRAY et Gilles BOULEAU Samedi 14 novembre 2015 Service Communication Hôtel de Matignon, le 14 novembre 2015 Interview de, Premier ministre, Journal de TF1 - et Samedi 14 novembre 2015 Bonsoir Monsieur le Premier ministre. Bonsoir. Merci beaucoup d

Plus en détail

Déclaration publique relative à la Bulgarie

Déclaration publique relative à la Bulgarie CPT/Inf (2015) 17 Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) Déclaration publique relative à la Bulgarie Cette déclaration publique est

Plus en détail

DECRET N 93 514 du 27 avril 1993 PORTANT CODE DE DEONTOLOGIE DE LA MEDECINE VETERINAIRE

DECRET N 93 514 du 27 avril 1993 PORTANT CODE DE DEONTOLOGIE DE LA MEDECINE VETERINAIRE REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi DECRET N 93 514 du 27 avril 1993 PORTANT CODE DE DEONTOLOGIE DE LA MEDECINE VETERINAIRE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, Vu la Constitution, notamment en ses

Plus en détail

ÉMIRATS ARABES UNIS. Liberté d'association et d'expression JANVIER 2013

ÉMIRATS ARABES UNIS. Liberté d'association et d'expression JANVIER 2013 JANVIER 2013 RÉSUMÉ PAYS ÉMIRATS ARABES UNIS La situation des droits humains s'est détériorée en 2012 dans les Émirats arabes unis (E.A.U.), où les autorités ont arbitrairement arrêté et expulsé des militants

Plus en détail

COMMUNICATION AUX MEMBRES

COMMUNICATION AUX MEMBRES PARLEMENT EUROPÉEN 2009-2014 Commission des pétitions 28.2.2014 COMMUNICATION AUX MEMBRES Objet: Pétition 1484/2008, présentée par Catherine Le Comte, de nationalité française, sur l'incidence de la pollution

Plus en détail

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 5 millions d enfants syriens auront besoin d être sauvés cette année Le 7 Juin 2013, les Nations Unies ont lancé l appel au don le plus

Plus en détail

LA PROTECTION DE LA PROPRIÉTÉ EN CHINE : TRANSFORMATION DU DROIT INTERNE ET INFLUENCE DU DROIT INTERNATIONAL. LI Bin Résumé

LA PROTECTION DE LA PROPRIÉTÉ EN CHINE : TRANSFORMATION DU DROIT INTERNE ET INFLUENCE DU DROIT INTERNATIONAL. LI Bin Résumé LA PROTECTION DE LA PROPRIÉTÉ EN CHINE : TRANSFORMATION DU DROIT INTERNE ET INFLUENCE DU DROIT INTERNATIONAL LI Bin Résumé 1. Thème. Le droit de propriété a été l objet de réformes successives en Chine.

Plus en détail

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de :

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de : Service correctionnel Canada Correctional Service Canada Droit Le Service correctionnel du Canada : au cœur de la justice pénale Descriptif Le module Le Service correctionnel du Canada : au cœur de la

Plus en détail

Le terrorisme et les groups de criminalité organisée présentent tous deux des menaces sérieuses pour la sécurité nationale et globale.

Le terrorisme et les groups de criminalité organisée présentent tous deux des menaces sérieuses pour la sécurité nationale et globale. Strasbourg, 2 mai 2014 CODEXTER (2014) 5 COMITE D EXPERTS SUR LE TERRORISME (CODEXTER) COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE TERRORISME ET LE CRIME ORGANISE

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2006)8 du Comité des Ministres aux Etats membres sur l assistance aux victimes d infractions (adoptée par le Comité des Ministres le 14 juin

Plus en détail

N 518 SÉNAT QUATRIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1991-1992

N 518 SÉNAT QUATRIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1991-1992 N 518 SÉNAT QUATRIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1991-1992 Rattache pour ordre au procès-verbal de la séance du 8 juillet 1992. Enregistre a la Présidence du Senat le 28 septembre 1992. PROPOSITION DE LOI

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 6 septembre 2013 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 6 septembre 2013 AMENDEMENT AVANT ART. 49 N 527 N o 527 ARTICLE ADDITIONNEL AVANT L'ARTICLE 49, insérer l'article suivant: Avant l'article 49, insérer un article additionnel ainsi rédigé: " A l'article L 411 du code de la construction

Plus en détail

1ère réunion de la troika ministerielle CAPE VERT / UE Bruxelles, le 27 mai 2008 Comuniqué final

1ère réunion de la troika ministerielle CAPE VERT / UE Bruxelles, le 27 mai 2008 Comuniqué final CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 29 mai 2008 10088/08 (Presse 156) 1ère réunion de la troika ministerielle CAPE VERT / UE Bruxelles, le 27 mai 2008 Comuniqué final 1. Dans le cadre du partenariat

Plus en détail

25 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE

25 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE MJU-25 (2003) 6 25 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE Sofia (9-10 octobre 2003) - COOPERATION INTERNATIONALE DANS LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME INTERNATIONAL ET MISE EN OEUVRE DES INSTRUMENTS

Plus en détail

LE CNDH DANS LA PRESSE NATIONALE المجلس الوطني لحقوق الا نسان في

LE CNDH DANS LA PRESSE NATIONALE المجلس الوطني لحقوق الا نسان في شعبة الا علام والتواصل Département communication LE CNDH DANS LA PRESSE NATIONALE المجلس الوطني لحقوق الا نسان في الوطنية الصحافة 07/07/2014 1 07/07/2014 18 07/07/2014 35 07/07/2014 31 07/07/2014 7 07/07/2014

Plus en détail

Déclaration sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales 1, 2

Déclaration sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales 1, 2 Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 20 juin 2013 Français Original: anglais A/HRC/WG.15/1/2 Conseil des droits de l homme Première session 15-19 juillet 2013 Groupe de travail intergouvernemental

Plus en détail

E 4251 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT.

E 4251 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT. E 4251 ASSEMBLÉE NATIONALE TREIZIÈME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2008-2009 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 3 février 2009 Annexe au procès-verbal de la séance du 3 février 2009

Plus en détail

Conférence de Kasane sur le commerce illégal d espèces sauvages 25 mars 2015 DÉCLARATION

Conférence de Kasane sur le commerce illégal d espèces sauvages 25 mars 2015 DÉCLARATION Conférence de Kasane sur le commerce illégal d espèces sauvages 25 mars 2015 DÉCLARATION 2 Déclaration de Kasane sur le commerce illégal d espèces sauvages CONFÉRENCE DE KASANE SUR LE COMMERCE ILLÉGAL

Plus en détail

&216(,/'( %UX[HOOHVOHMXLQ /,0,7( -$, 0,*5 127( la présidence

&216(,/'( %UX[HOOHVOHMXLQ /,0,7( -$, 0,*5 127( la présidence &216(,/'( /81,21(8523e(11( %UX[HOOHVOHMXLQ 25HQ /,0,7( -$, 5(/(; 0,*5 127( de : la présidence au : Conseil N doc. préc.: 9796/1/02 REV 1 JAI 129 RELEX 112 MIGR 52 Objet: Conclusions du Conseil sur les

Plus en détail

Pour une Europe des droits de l Homme

Pour une Europe des droits de l Homme Le manifeste de l AEDH et de ses membres en vue de l élection 2014 du Parlement européen Bruxelles, le 11 Novembre 2013 1. Citoyenneté et démocratie et respect des droits de l Homme Une citoyenneté de

Plus en détail

Attaques graves sur les détenus

Attaques graves sur les détenus La violence et le suicide dans les établissements canadiens : statistiques récentes Au regard de la violence et du suicide dans les établissements fédéraux du Canada, les nouvelles sont tantôt bonnes,

Plus en détail

EXPOSE ECRIT DU GOUVERNEMENT IRLANDAIS PRESENTE EN SA QUALITE DE PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION EUROPEENNE.

EXPOSE ECRIT DU GOUVERNEMENT IRLANDAIS PRESENTE EN SA QUALITE DE PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION EUROPEENNE. EXPOSE ECRIT DU GOUVERNEMENT IRLANDAIS PRESENTE EN SA QUALITE DE PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION EUROPEENNE [Traduction] Monsieur le président, j ai l honneur de prendre la parole au nom

Plus en détail

Vos droits juridiques au Danemark et quelques remarques sur la police danoise

Vos droits juridiques au Danemark et quelques remarques sur la police danoise Vos droits juridiques au Danemark et quelques remarques sur la police danoise Ce qui suit est un court résumé de vos droits au Danemark et des us et coutumes de la police danoise. Il est utile à tous les

Plus en détail

D E C R E T S. 28 Moharram 1430 25 janvier 2009 4 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 06

D E C R E T S. 28 Moharram 1430 25 janvier 2009 4 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 06 4 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 06 D E C R E T S Décret exécutif n 09-18 du 23 Moharram 1430 correspondant au 20 janvier 2009 fixant la réglementation relative à l exercice de la profession

Plus en détail

Journal : Nass Bladi Titre : L heureuse grande gagnante de Ram TV à Nass Bladi : «Je veux acheter un appartement»

Journal : Nass Bladi Titre : L heureuse grande gagnante de Ram TV à Nass Bladi : «Je veux acheter un appartement» Journal : Liberté Titre : Hassi R Mel, La téléphonie arrive à Bellil Page : 09 Organe : Commission technique daïra de Hassi R Mel La commission technique de la daïra de Hassi R mel s'est déplacée dernièrement

Plus en détail

Les obstacles : Solutions envisageables :

Les obstacles : Solutions envisageables : 1. Quels sont les obstacles auxquels les citoyens européens doivent faire face dans l exercice de leurs droits? Que pourrait-on faire pour alléger ces obstacles? Les obstacles : Tout d abord, il y a un

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES INTENTION DE RETOUR DES DÉPLACÉS INTERNES A BANGUI

ENQUÊTE SUR LES INTENTION DE RETOUR DES DÉPLACÉS INTERNES A BANGUI Organisation Internationale pour les Migrations ENQUÊTE SUR LES INTENTION DE RETOUR DES DÉPLACÉS INTERNES A BANGUI Janvier 2014 Copyright : IOM - GC RESUME L analyse présentée dans ce rapport est tirée

Plus en détail

Nouvelle escalade au Sud suite au tir d'un missile antichar sur un véhicule de Tsahal qui a blessé quatre soldats 1

Nouvelle escalade au Sud suite au tir d'un missile antichar sur un véhicule de Tsahal qui a blessé quatre soldats 1 11 novembre 2012 Nouvelle escalade au Sud suite au tir d'un missile antichar sur un véhicule de Tsahal qui a blessé quatre soldats 1 Gauche : Résidents d'ashqelon se réfugiant aux abris (Page Facebook

Plus en détail

Les droits humains s évaporent-ils aux frontières? Le contre-terrorisme et le droit pénal de l UE

Les droits humains s évaporent-ils aux frontières? Le contre-terrorisme et le droit pénal de l UE Résumé Les droits humains s évaporent-ils aux frontières? Le contre-terrorisme et le droit pénal de l UE Les droits humains sont souvent présentés comme une barrière potentielle à la protection effective

Plus en détail

MAURITANIE Inquiétudes quant à la santé de quatre hommes détenus dans la prison d'ouad-naga

MAURITANIE Inquiétudes quant à la santé de quatre hommes détenus dans la prison d'ouad-naga Amnesty International DOCUMENT PUBLIC MAURITANIE Inquiétudes quant à la santé de quatre hommes détenus dans la prison d'ouad-naga Index AI : AFR 38/004/2005 ÉFAI AMNESTY INTERNATIONAL Index AI : AFR 38/004/2005

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

Déclaration sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes

Déclaration sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes Déclaration sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes L'Assemblée générale, Considérant qu'il est urgent de faire en sorte que les femmes bénéficient universellement des droits et principes

Plus en détail

CO SEIL DE L'U IO EUROPÉE E. Bruxelles, le 1 er décembre 2011 (OR. fr) 16946/11 Dossier interinstitutionnel: 2011/0343 ( LE)

CO SEIL DE L'U IO EUROPÉE E. Bruxelles, le 1 er décembre 2011 (OR. fr) 16946/11 Dossier interinstitutionnel: 2011/0343 ( LE) CO SEIL DE L'U IO EUROPÉE E Bruxelles, le 1 er décembre 2011 (OR. fr) 16946/11 Dossier interinstitutionnel: 2011/0343 ( LE) ACP 229 COAFR 318 PESC 1462 RELEX 1192 OC 49 ACTES LÉGISLATIFS ET AUTRES I STRUME

Plus en détail

PROJET DE CONSEIL DE LA RÉPUBLIQUE. authentique de ce projet de loi, dont je vous prie de vouloir N 368

PROJET DE CONSEIL DE LA RÉPUBLIQUE. authentique de ce projet de loi, dont je vous prie de vouloir N 368 N 368 CONSEIL DE LA RÉPUBLIQUE SESSION ORDINAIRE DE 1957-1958 Annexe au procès-verbal de la séance du 20 mars 1958. PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE portant amnistie dans les Territoires

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 89 DU 30 JANVIER 2007 CONCERNANT LA PRÉVENTION DES VOLS ET LES CONTRÔLES DE SORTIE

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 89 DU 30 JANVIER 2007 CONCERNANT LA PRÉVENTION DES VOLS ET LES CONTRÔLES DE SORTIE CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 89 DU 30 JANVIER 2007 CONCERNANT LA PRÉVENTION DES VOLS ET LES CONTRÔLES DE SORTIE DES TRAVAILLEURS QUITTANT L'ENTREPRISE OU LE LIEU DE TRAVAIL --------------------------

Plus en détail

Fausse route. La confiance dangereuse du Royaume-Uni en les assurances diplomatiques. Résumé

Fausse route. La confiance dangereuse du Royaume-Uni en les assurances diplomatiques. Résumé Fausse route La confiance dangereuse du Royaume-Uni en les assurances diplomatiques Résumé Ces dernières années, le gouvernement britannique a tenté d expulser plusieurs personnes soupçonnées d activités

Plus en détail

BILAN 2013 ET PERSPECTIVES DE LA SECURITE DANS LES HAUTS DE SEINE

BILAN 2013 ET PERSPECTIVES DE LA SECURITE DANS LES HAUTS DE SEINE DOSSIER DE PRESSE BILAN 2013 ET PERSPECTIVES DE LA SECURITE DANS LES HAUTS DE SEINE MARDI 4 FEVRIER 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE 4 février 2014 LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE Bilan 2013 En 2013, l activité des

Plus en détail

Le Conseil d Etat, saisi par le ministre de l intérieur, des questions suivantes :

Le Conseil d Etat, saisi par le ministre de l intérieur, des questions suivantes : 1 CONSEIL D ETAT Assemblée générale Séance du jeudi 17 décembre 2015 Section de l intérieur N 390867 AVIS sur la constitutionnalité et la compatibilité avec les engagements internationaux de la France

Plus en détail

CIVI.POL Conseil. Société de conseil et de service du Ministère de l Intérieur Français

CIVI.POL Conseil. Société de conseil et de service du Ministère de l Intérieur Français CIVI.POL Conseil Société de conseil et de service du Ministère de l Intérieur Français Présentation CIVIPOL 2011 PRESENTATION DE CIVI.POL CONSEIL Opérateur du Ministère de l Intérieur, CIVI.POL Conseil

Plus en détail

40/90 : Bob Ngozi Njoku / Egypte. Les faits tels que présentés par le requérant. La réponse du gouvernement

40/90 : Bob Ngozi Njoku / Egypte. Les faits tels que présentés par le requérant. La réponse du gouvernement 40/90 : Bob Ngozi Njoku / Egypte Les faits tels que présentés par le requérant 1. La communication est soumise par le sieur Bob Ngozi Njoku, ressortissant nigérian, provenant de New Delhi et transitant

Plus en détail

La Convention Internationale des Droits de l'enfant

La Convention Internationale des Droits de l'enfant La Convention Internationale des Droits de l'enfant Texte adapté aux enfants dès 10 ans La Convention a été adoptée par les Nations Unies (ONU) le 20 novembre 1989 pour protéger les droits des enfants

Plus en détail

CTOC/COP/WG.1/2010/2. I. Introduction

CTOC/COP/WG.1/2010/2. I. Introduction Distr. générale 29 décembre 2009 Français Original: anglais Réunion intergouvernementale d experts à composition non limitée sur les mécanismes d examen à envisager pour l application de la Convention

Plus en détail

Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire

Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire Les États-Unis sont le marché touristique international le plus important pour le Canada et l Ontario. Par conséquent, on déploie des efforts importants

Plus en détail

Préface FREDERIC JENNY

Préface FREDERIC JENNY FREDERIC JENNY Professeur d Économie, ESSEC Business School Co-directeur du Centre Européen de Droit et d Economie Président du Comité de la concurrence de l OCDE Ce livre explore les relations entre la

Plus en détail

Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l'enseignement

Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l'enseignement Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l'enseignement Adoptée par la Conférence générale de l'organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture,

Plus en détail

Guide des opérations promotionnelles

Guide des opérations promotionnelles Guide des opérations promotionnelles Ce guide a vocation à faire le point sur les différentes opérations promotionnelles que peuvent rencontrer les consommateurs, préciser leur spécificité et présenter

Plus en détail

Séminaire sur les violences commises à l égard des femmes

Séminaire sur les violences commises à l égard des femmes Séminaire sur les violences commises à l égard des femmes A l occasion de la journée internationale des droits de l Homme, le 10 décembre 2013, le ministère des Affaires étrangères a organisé un séminaire

Plus en détail

Article premier. Définitions. "Convention" signifie la Convention relative au contrat de transport international de marchandises par route (CMR) ;

Article premier. Définitions. Convention signifie la Convention relative au contrat de transport international de marchandises par route (CMR) ; PROTOCOLE ADDITIONNEL À LA CONVENTION RELATIVE AU CONTRAT DE TRANSPORT INTERNATIONAL DE MARCHANDISES PAR ROUTE (CMR) CONCERNANT LA LETTRE DE VOITURE ÉLECTRONIQUE LES PARTIES AU PRÉSENT PROTOCOLE, ÉTANT

Plus en détail