CTJ. té i. Franco-Suisse. d es. A p p r e n t i s s a g e. Février 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CTJ. té i. Franco-Suisse. d es. A p p r e n t i s s a g e. Février 2014"

Transcription

1 CTJ Mo té i l bi Franco-Suisse d es s i t n e r p Ap A p p r e n t i s s a g e Février 2014

2

3 INTRODUCTION Cette plaquette présente les conditions à remplir et les formalités à effectuer pour réaliser un apprentissage dans le pays voisin (France - Suisse) de l Arc jurassien. Elle présente en particulier le statut de l apprenti* des deux côtés de la frontière et le régime de sécurité sociale auquel il est rattaché. Les parcours d apprentissage transfrontaliers permettent de répondre : aux besoins des entreprises frontalières, en faisant de la proximité géographique un atout, à la recherche d une complémentarité de l offre de formation, aux besoins de formation de la main d œuvre dans le cadre d une mobilité transnationale. Les documents suivants présentent les modalités pour : réaliser l intégralité de sa formation professionnelle dans le pays voisin, réaliser une partie pratique dans le pays voisin, effectuer un stage de formation dans une entreprise au-delà de la frontière. * Les termes désignant des personnes s appliquent indistinctement aux femmes et aux hommes. 3

4

5 SOMMAIRE 1 La proximité géographique, une opportunité pour répondre aux besoins des apprentis et des entreprises P 7 A Contrat d apprentissage de droit suisse P 8 B Contrat d apprentissage de droit français P 9 2 Pour une formation pratique, des parcours transfrontaliers basés sur une mobilité internationale P 11 A Par une procédure de détachement A1 Placement temporaire dans une entreprise intra-groupe domiciliée en Suisse P 12 A2 Placement temporaire dans une entreprise intra-groupe domiciliée en France P 13 B Par des stages de formation B1 Stage de formation d un apprenti français dans une entreprise suisse P 14 B2 Stage de formation d un apprenti suisse dans une entreprise française P 15 Annexes Annexe 1 : Tableau comparatif des compétences du Conseil régional de Franche-Comté et des cantons suisses en apprentissage P 18 Annexe 2 : Contrat d apprentissage français et contrat d apprentissage suisse P 19 Annexe 3 : Convention de stage type entre entreprises P 22 Annexe 4 : Sources et sites à consulter P 26 5

6

7 1 La proximité géographique, une opportunité pour répondre aux besoins des apprentis et des entreprises Pour certains apprentis, la possibilité de réaliser une formation dans le pays voisin représente une opportunité pour bénéficier d une formation spécifique et/ou acquérir une expérience professionnelle différente. Les différentes modalités de parcours sont présentées ci-après. Contexte La signature d un contrat d apprentissage dans le cadre de la mobilité franco-suisse des apprentis est spécifique car le contexte institutionnel des deux pays est différent (voir annexe 1). En France : Suite aux lois de décentralisation, les compétences de l éducation et de la formation sont réparties sur quatre niveaux institutionnels : l État, la Région, le Département et la Commune. En Suisse : La Suisse est une confédération composée de 26 cantons qui ont des compétences propres pour certains domaines. En ce qui concerne la formation professionnelle, la compétence reste prépondérante au niveau national et la législation fédérale fixe le cadre et les compétences de chaque partenaire. Ainsi les cantons ont des compétences d application de cette législation fédérale, telles que l organisation de l enseignement, de la surveillance et des examens. 7

8 Contrat d apprentissage de droit suisse Pour un engagement direct par une entreprise située en Suisse d un jeune domicilié en France et de nationalité française Le jeune est domicilié en France L employeur est domicilié en Suisse Le centre de formation est en Suisse Le diplôme est suisse Conditions - l apprenti doit obtenir une autorisation de travail auprès de l autorité cantonale - le régime de sécurité sociale est identique à celui d un travailleur frontalier. Contrairement à l assurance maladie, le travailleur frontalier n a pas la possibilité de choisir son assurance accident. L employeur doit obligatoirement assurer toute personne qui travaille sur le territoire suisse. L affiliation s effectue auprès de la caisse nationale suisse (SUVA) ou de toute autre caisse reconnue. La finalité de cette assurance Accident est de couvrir les frais médicaux, pharmaceutiques, hospitaliers ainsi que la perte de salaire lorsque survient un accident professionnel, un accident non professionnel ou une maladie professionnelle. Elle permet : -des prestations en nature : soins et remboursements des frais, traitements ambulatoires et hospitaliers, médicaments, analyses, cures, soins à domicile, moyens auxiliaires utiles à la guérison, dommages, frais de transport ou de sauvetage dans certaines limites, transport de corps et frais funéraires. -des prestations en espèces : indemnités journalières (versées dès le troisième jour qui suit l accident, à concurrence de 80% du salaire. L employeur est tenu de payer les deux jours de carence selon le même pourcentage), rente d invalidité (80% du salaire en cas d incapacité totale), indemnité en capital versées s il y a atteinte à l intégrité physique et mentale, rente au survivant pour les conjoints, divorcé et enfants. Ces prestations s adressent uniquement à l assuré ou à ses ayants droit en cas de décès de celui-ci. (Source amicale de frontaliers) Mise en oeuvre Ce parcours est facile à mettre en place avec des entreprises domiciliées juridiquement en Suisse. En France, les agences Pôle Emploi et les Missions locales sont les interlocuteurs privilégiés pour conseiller les personnes et les entreprises. 8

9 Contrat d apprentissage de droit français Pour un engagement direct par une entreprise située en France d un jeune domicilié en Suisse et de nationalité suisse. Le jeune est domicilié en Suisse L employeur est domicilié en France Le centre de formation est en France Le diplôme est français Conditions L apprenti n a pas de formalité spécifique à effectuer car l autorisation de travail est automatiquement donnée à toute personne (de nationalité suisse ou qui réside en Suisse) qui signe un contrat d apprentissage en France. Le régime de sécurité sociale est identique à celui d un salarié en France. Mise en œuvre En France, ce parcours est facile à mettre en place avec le réseau des Chambres consulaires. En Suisse, les services de formation cantonaux et les centres d orientation scolaire et professionnelle sont les interlocuteurs privilégiés pour conseiller les personnes et les entreprises. 9

10

11 2 Mobilité internationale pour l enrichissement d un parcours de formation A Procédure de détachement Afin de permettre à l apprenti de compléter sa formation et de renforcer ses compétences, une partie de la formation pratique peut être dispensée dans une autre entreprise du groupe que celle qui l emploie, notamment pour recourir à des équipements ou des techniques qui ne sont pas utilisés dans celle-ci. Le détachement peut intervenir dans le cadre de la mobilité intra-groupe, c est-à-dire entre deux établissements d une même entreprise ou entre deux entreprises d un même groupe, sans qu il n existe nécessairement de contrat. Il s agit alors d un prêt de main d œuvre transnational, qui devra rester sans but lucratif, et qui pourra avoir pour objet par exemple la réalisation d une période de formation. L entreprise d accueil française ou suisse doit avoir, dans son pays, une activité régulière et significative. Des restrictions spécifiques peuvent s appliquer pour l exercice de certaines professions réglementées en Suisse. En France, depuis le 1er janvier 2013, l administration a simplifié les démarches pour la mobilité des apprentis mineurs en supprimant l autorisation de sortie du territoire. Aujourd hui seule une carte d identité ou un passeport suffisent pour circuler dans les pays de l Union européenne, de l espace Schengen et la Suisse. Le détachement de main d œuvre est le fait de maintenir dans le régime de protection sociale du pays habituel d emploi un apprenti qui, durant un temps déterminé, va exercer son activité professionnelle sur le territoire d un autre pays. Un employeur établi dans un pays étranger peut donc détacher temporairement des apprentis sur le territoire national, à condition qu il existe un contrat de travail entre cet employeur et l apprenti détaché et que leur relation de travail subsiste pendant la période de détachement. Source Code du travail (L ) 11

12 A.1 Placement temporaire dans une entreprise intra-groupe domiciliée en Suisse pour suivre une formation pratique Le contrat est de droit français : - l embauche d un apprenti domicilié en France, est directement réalisée par une entreprise située en France - le placement est temporaire dans une entreprise intra-groupe domiciliée en Suisse pour suivre la formation pratique dans le cadre d un détachement transnational. Le jeune est domicilié en France L employeur est domicilié en France et possède une succursale en Suisse Le centre de formation est en France Le diplôme est français Conditions Le détachement doit rester temporaire et ne doit pas excéder la moitié de la durée totale du contrat (décret du 2 mai 2012). Mise en œuvre Les formalités suivantes doivent être effectuées : Pour l entreprise suisse : Si la durée de stage est inférieure à trois mois, aucune autorisation de travail, ni autorisation de séjour n est nécessaire. L employeur doit cependant annoncer l engagement au Service des Arts et métiers et du travail du canton, au moyen d un formulaire qui peut être obtenu sur le site Internet du service de formation cantonal. Pour le cas d apprentis qui bénéficient d un contrat d apprentissage français, et qui effectuent une période pratique en Suisse durant plus de trois mois, ils devront demander un permis frontalier (G) pour autant qu ils soient en possession d un contrat ou d une convention de stage avec une entreprise suisse. Pour l entreprise française : Une déclaration de détachement du salarié (envoi en recommandé avec AR) est à effectuer au préalable en France auprès de l Unité Territoriale de la DIRECCTE au lieu de détachement. Une demande d attestation de détachement est à faire par l employeur Suisse auprès de la caisse de compensation (AVS) suisse. Si les conditions de détachement sont remplies, la caisse établit l attestation A1 (document remis par l employeur à l apprenti détaché). La mobilité intra-groupe est autorisée par la Suisse en matière de sécurité sociale En cas de détachement jusqu à 12 mois L employeur français devra, au préalable, transmettre le volet 1 du formulaire S3208 à la Caisse d Assurance Maladie du siège de l entreprise et remettre le volet 2 au salarié. Après accord de la Caisse, un formulaire A1 sera délivré à l entreprise (un exemplaire sera remis au salarié détaché). Le formulaire A1 atteste de la législation applicable et prouve que les cotisations n ont pas à être versées à l Etat où est exercée l activité du salarié détaché. En cas de détachement supérieur à 12 mois L accord préalable doit être demandé au CLEISS (Centre de Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale). Le salarié détaché bénéficie de la même protection sociale qu en France, sans cotisation supplémentaire. Concernant les soins à l étranger, le prestataire de soins devra remplir une feuille de soins spéciale (Mle S3208a Cerfa 11790*01). Les soins et prestations dispensées à l étranger peuvent être pris en charge sur la base des dépenses réelles et ceci dans la limite qu il aurait obtenue pour des prestations services en France. 12

13 A.2 Placement temporaire dans une entreprise intra-groupe domiciliée en France pour suivre une formation pratique Le contrat est de droit suisse : - l embauche est directement réalisée par une entreprise située en Suisse d un apprenti domicilié en Suisse, - le placement est temporaire dans une entreprise intra-groupe domiciliée en France pour suivre la formation pratique dans le cadre d un détachement transnational. Le jeune est domicilié en Suisse L employeur est domicilié en Suisse et possède une succursale en France Le centre de formation est en Suisse Le diplôme est suisse Le détachement doit rester temporaire. Pour l entreprise suisse Conditions Mise en œuvre Le détachement doit être mentionné dans le contrat d apprentissage ou doit faire l objet d un avenant. Des restrictions peuvent être appliquées pour l exercice de certaines professions réglementées en Suisse. Pour l entreprise française Recommandations : Veiller à la régularité de l emploi du salarié par l entreprise suisse (déclaration d embauche et paiement des cotisations patronales sur salariés), son immatriculation à un registre suisse du commerce et des sociétés. La vérification doit être effectuée tous les six mois. Vérifier les documents rattachés à l apprenti : - Le document attestant de l examen médical d aptitude au travail effectué en Suisse pour certains métiers - Les bulletins de paie - Le formulaire A1 justifiant de l affiliation à un organisme de sécurité sociale. 13

14 B.1 Stage de formation d un apprenti français dans une entreprise suisse pour suivre une partie de la formation pratique En France, depuis 2010, les apprentis peuvent réaliser une partie de leur formation pratique dans un pays étranger, autre que ceux de l Union européenne. Ce dispositif permet aux apprentis de compléter leur formation pratique dans une entreprise en Suisse. La durée de cette période de stage est de deux semaines minimum à six mois maximum. Le jeune est domicilié en France L employeur est domicilié en France L entreprise d accueil est domiciliée en Suisse Le centre de formation est en France Le diplôme est français Conditions - La période de stage en Suisse doit être intégrée au cursus de formation et être prise en compte dans la validation de la formation suivie dans l établissement d inscription. - Elle doit avoir fait l objet d une validation pédagogique de la part de l établissement d inscription du jeune en Franche-Comté. - Le stage doit avoir un caractère professionnel, être en cohérence avec la formation suivie et faire l objet d une convention de stage entre l apprenti, l établissement d inscription, l entreprise d apprentissage et la structure d accueil en Suisse. - La convention de stage doit être signée par l apprenti (et ses parents s il est mineur), l employeur français et le centre de formation et l entreprise d accueil. Une copie de la convention doit être envoyée pour avis aux services de la DIRECCTE et du Rectorat. Mise en œuvre - Le lieu de stage et les conditions d accueil dans l entreprise suisse seront mentionnés dans une convention spécifique établie sur la base du modèle présenté en annexe 3. - La protection sociale de l apprenti, le système de sécurité et d assurance de la France s applique. - Les apprentis de tous niveaux peuvent bénéficier d une bourse Dynastage. Voir le site: dynastage-apprentis.html) 14

15 B.2 Stage de formation d un apprenti suisse dans une entreprise française pour suivre une partie de la formation pratique En ce qui concerne le secteur de l apprentissage et de la formation professionnelle, les législations peuvent différer d un canton à l autre. Pour les stages d une durée inférieure à trois mois, le contrat d apprentissage doit mentionner cette période et le lieu implantation de l entreprise française. Dans ce cas, il n est pas nécessaire de fournir une autorisation de travail. Pour les stages d une durée supérieure à trois mois, une convention supplémentaire doit obligatoirement être signée entre les parties, en plus du contrat d apprentissage initial. Le jeune est domicilié en Suisse L employeur est domicilié en Suisse L entreprise d accueil est domiciliée en France Le centre de formation est en Suisse Le diplôme est suisse Conditions Si la durée de stage est inférieure à trois mois, aucune autorisation de travail, ni autorisation de séjour n est nécessaire. L employeur doit cependant annoncer l engagement au Service des Arts et Métiers et du Travail du canton, au moyen d un formulaire qui peut être obtenu sur le site Internet du service de formation cantonal. Pour le cas d apprentis qui bénéficient d un contrat d apprentissage français, et qui effectuent une période pratique en Suisse durant plus de trois mois, ils devront demander un permis frontalier (G) pour autant qu ils soient en possession d un contrat ou d une convention de stage avec une entreprise suisse. Mise en œuvre La prise en charge des frais (salaire, hébergement et restauration, etc.), est réglée par un accord souvent convenu entre les deux employeurs pour établir une répartition équitable entre eux. 15

16

17 ANNEXES

18 Annexe 1 Tableau comparatif des compétences en apprentissage du Conseil régional de Franche-Comté et des Cantons suisses. Enregistrement des contrats Canton (contrat de d apprentissage) Chambres consulaires pour le secteur privé et unité territoriale DIRECCTE pour le secteur public Financement 75% par le Canton 25% par la Confédération Par le Conseil Régional de Franche-Comté : les CFA, la prime à l embauche, les frais de restauration et déplacement, le 1er équipement de l apprenti. Par l entreprise : le salaire. Par l État : l exonération des charges sociales. Contenus et diplômes La Confédération L État (Rectorat) Organisation des examens Le Canton L État (Rectorat) Surveillance et contrôle Le Canton Le Conseil régional de Franche- Comté L État (Rectorat et DIRECCTE) Ouverture de nouvelles formations La Confédération Le Conseil régional de Franche-Comté 18

19 Annexe 2 Exemplaire d un contrat d apprentissage français N 10103*05 CONTRAT D APPRENTISSAGE Contrat régi par les articles L à L du Code du travail L EMPLOYEUR Nom et prénom N SIRET de l établissement d exécution du contrat : ou dénomination :.. l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l Adresse de l établissement d exécution du contrat : Type d employeur : l_l_l N Voie Employeur spécifique : l_l Complément : Code activité de l entreprise (NAF) : l_l_l_l_l_l Code postal : I_I_I_I_I_I Commune : Effectif salarié de l entreprise : l_l_l_l_l_l_l_l_l Téléphone : l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l / Télécopie : l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l Convention collective applicable : Courriel Caisse de retraite complémentaire : Code IDCC de la convention : l_l_l_l_l L APPRENTI Nom et prénom :.. Date de naissance : l_l_l l_l_l l_l_l_l_l Département de naissance : l_l_l_l Nom d usage : Adresse : N Voie Régime social : l_l Complément : Sexe : M F Code postal I_I_I_I_I_I Commune : Nationalité : l_l Téléphone : l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l Déclare bénéficier de la reconnaissance travailleur handicapé : oui non Courriel Situation avant ce contrat : I_I_l Représentant légal (renseigner si l apprenti est mineur non émancipé) Nom et prénom : Dernier diplôme ou titre préparé : I_I_I Dernière classe / année suivie : I_I_I Nom d usage : Intitulé précis du dernier diplôme ou titre préparé : Adresse : N Voie Code postal : I_I_I_I_I_I Commune :. Diplôme ou titre le plus élevé obtenu, si différent du dernier : I_I_I LE MAÎTRE D APPRENTISSAGE Nom et prénom : Date de naissance : l_l_l l_l_l l_l_l_l_l.. L employeur atteste que le maître d apprentissage répond à l ensemble des critères d éligibilité à cette fonction. LE CONTRAT Type de contrat ou d avenant : l_l_l Type de dérogation : l_l_l (renseigner si une dérogation a été demandée pour ce contrat) Numéro du contrat précédent ou du contrat sur lequel porte l avenant : l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l (renseigner si ce contrat a eu lieu dans la même entreprise) Date de début du contrat ou d effet de l avenant : l_l_l l_l_l l_l_l_l_l Date de fin : l_l_l l_l_l l_l_l_l_l Durée hebdomadaire de travail : l_l_l heures l_l_l minutes Travail sur machines dangereuses ou exposition à des risques particuliers : oui non Rémunération * Indiquer SMIC ou SMC (salaire minimum conventionnel) 1 re année, du l_l_l l_l_l l_l_l_l_l au l_l_l l_l_l l_l_l_l_l : % du *; du l_l_l l_l_l l_l_l_l_l au l_l_l l_l_l l_l_l_l_l : % du * 2 e année, du l_l_l l_l_l l_l_l_l_l au l_l_l l_l_l l_l_l_l_l : % du *; du l_l_l l_l_l l_l_l_l_l au l_l_l l_l_l l_l_l_l_l : % du * 3 e année, du l_l_l l_l_l l_l_l_l_l au l_l_l l_l_l l_l_l_l_l : % du *; du l_l_l l_l_l l_l_l_l_l au l_l_l l_l_l l_l_l_l_l : % du * 4 e année, du l_l_l l_l_l l_l_l_l_l au l_l_l l_l_l l_l_l_l_l : % du *; du l_l_l l_l_l l_l_l_l_l au l_l_l l_l_l l_l_l_l_l : % du * Salaire brut mensuel à l embauche : l_l_l_l_l,l_l_l Avantages en nature : Nourriture : l_l_l,l_l_l / jour Établissement de formation responsable : Logement : l_l_l_l,l_l_l / mois LA FORMATION Diplôme ou titre visé par l apprenti : l_l_l. Intitulé précis :. N UAI de l établissement : l_l_l_l_l_l_i_i_i Code du diplôme : l_l_l_l_l_l_l_l_l_l Adresse : N Voie Organisation de la formation : Complément : 1 re année, du l_l_l l_l_l l_l_l_l_l au l_l_l l_l_l l_l_l_l_l : l_l_l_l heures Code postal: I_I_I_I_I_I Commune : 2 e année, du l_l_l l_l_l l_l_l_l_l au l_l_l l_l_l l_l_l_l_l : l_l_l_l heures Visa de l établissement de formation (cachet ou signature du directeur) 3 e année, du l_l_l l_l_l l_l_l_l_l au l_l_l l_l_l l_l_l_l_l : l_l_l_l heures 4 e année, du l_l_l l_l_l l_l_l_l_l au l_l_l l_l_l l_l_l_l_l : l_l_l_l heures Inspection pédagogique compétente : l_l Date d inscription de l apprenti : l_l_l l_l_l l_l_l_l_l L employeur atteste disposer de l ensemble des pièces justificatives nécessaires à l enregistrement du contrat Cerfa FA13 Fait le l_l_l l_l_l l_l_l_l_l à Signature de l employeur Signature de l apprenti Signature du représentant légal de l apprenti mineur Nom de l organisme : CADRE RÉSERVÉ À L ORGANISME D ENREGISTREMENT N SIRET de l organisme : l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l. Adresse de l organisme : N Voie N de gestion interne : Code postal : I_I_I_I_I_I Commune : Date de réception du dossier complet : l_l_l l_l_l l_l_l_l_l Date de la décision : l_l_l l_l_l l_l_l_l_l N d enregistrement : l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l_l Numéro d avenant : l_l_l_l_l_l Pour remplir le contrat reportez-vous à la notice FA 14 ou effectuez votre démarche en ligne sur le site: 19

20 Annexe 2 Exemplaire d un contrat d apprentissage suisse 20

21 Annexe 2 21

22 Annexe 3 CONVENTION TYPE DE MISE À DISPOSITION D UN APPRENTI TRAVAILLANT EN FRANCE AUPRÈS D UNE ENTREPRISE D ACCUEIL ÉTABLIE EN SUISSE Pour la Suisse, il n existe pas de convention-type qui règlent précisément les modalités d une telle mise à disposition. L entreprise formatrice suisse est responsable d une mise à disposition d un apprenti en France. Pour la France, la convention et/ou son avenant précise le lieu, les conditions d accueil comme indique cidessous. Entre les soussignés : L entreprise (nom de l entreprise employeur), signataire du contrat d apprentissage, Dont le siège social est situé à (adresse de l entreprise employeur) Téléphone, télécopie, mél : N SIRET : Activités : Représentée par (nom du chef d entreprise employeur) Agissant en qualité de chef d entreprise Ci-après nommé l employeur Et Et l entreprise d accueil, (nom de l entreprise d accueil) Dont le siège social est situé à (adresse de l entreprise d accueil) Téléphone, télécopie, mél : N d identification : Activités : Représentée par (nom du chef d entreprise d accueil) Agissant en qualité de chef d entreprise Ci-après nommé l entreprise d accueil Et Monsieur (nom et prénom de l apprenti), Date de naissance : Sexe : Nationalité : signataire du contrat d apprentissage n (n du contrat d apprentissage) Demeurant à (adresse de l apprenti) Date de début de contrat : Date de fin de contrat : Diplôme ou titre préparé : Niveau du diplôme selon la nomenclature nationale : Niveau du diplôme selon le cadre européen des certifications : Ci-après nommé l apprenti(e) Préambule Il a été convenu et arrêté ce qui suit : La présente convention est conclue en application des textes suivants : code du travail, notamment son article L et les articles R et suivants ; code rural, livre VII ; directive européenne n 94/33 du 22 juin 1994 relative à la protection des jeunes au travail (notamment article 1er sur l âge d admission, article 7.3 sur les interdictions de travail et articles 8, 9 et 10 sur les temps de travail et de repos) ; règlement (CEE) n 1408/71 relatif à l application des régimes de sécurité sociale aux travailleurs salariés, aux travailleurs non salariés et aux membres de leur famille qui se déplacent à l intérieur de la Communauté. 22

23 Article 1 Objet de la convention La présente convention règle les rapports entre les signataires en vue de l organisation et du déroulement de la période de formation européenne de l apprenti(e) dans une entreprise d accueil. Dans le cadre de la formation prévue par le contrat d apprentissage, la responsabilité d une formation complémentaire est confiée à une entreprise d accueil établie dans un autre pays de l Union européenne. Les objectifs généraux de cette formation sont fixés dans l annexe pédagogique accompagnant la présente convention. Article 2 Nature des tâches confiées à l apprenti Les tâches à réaliser dans l entreprise d accueil sont déterminées dans l annexe pédagogique. Article 3 Durée de la (des) période(s) d accueil : La présente convention s applique [ne mentionner que la (les) période(s) effective(s)] : Du : au : Et du : au : Soit une durée totale de : semaines Article 4 Réglementation applicable durant la période de mise à disposition : Conformément à la Convention de Rome du 19 juin 1980 sur la loi applicable aux contrats internationaux, les parties décident de soumettre le présent contrat à la loi française (voir annexe 1 : tableau sur les conditions de travail des apprentis en France), sous réserve des dispositions d ordre public en vigueur en (nom du pays d accueil). De même, les dispositions de la Convention Collective en vigueur dans l entreprise employeur demeurent applicables au cours de la mise à disposition. Article 5 Conditions de travail : lieux, horaires,congés, santé, sécurité : 1. Lieux : Pendant la durée de cette convention, l apprenti(e) travaillera dans les lieux suivants : Le cas échéant, il effectuera des formations dans le centre de formation d accueil suivant : 2. Horaires : La durée du travail (formation comprise) et les horaires applicables sont ceux en vigueur dans l entreprise d accueil pour cette catégorie de salarié, dans la limite de 35 heures par semaine, sans qu il soit permis d effectuer d heures supplémentaires si l apprenti est mineur. S il est majeur, des heures supplémentaires peuvent être réalisées en accord avec l employeur. Les apprentis âgés de plus de 18 ans se voient appliquer les règles de droit commun, rappelées dans l annexe administrative 1, en matière de durée du travail (amplitude horaire, temps de repos, etc.). Les dispositions protectrices des apprentis mineurs relatives à la durée du travail sont précisées dans la même annexe. 3. Congés Les parties s accordent sur les congés de l apprenti. L employeur doit s assurer que les droits à congé de l apprenti sont respectés sur l ensemble de l année. Pendant la durée de la présente convention, l apprenti acquiert des droits à congé. 4. Sécurité L entreprise d accueil s engage à former l apprenti à la sécurité, à l informer des risques spécifiques qu il rencontrera dans l entreprise au cours de sa période de mobilité, et devra lui fournir les équipements de protection individuelle nécessaires. Article 6 Rémunération L employeur doit au moins maintenir le salaire de l apprenti. L employeur et l entreprise d accueil peuvent s ils le souhaitent s accorder sur une compensation du salaire et des charges. Le cas échéant, cet accord est annexé à la présente convention. 23

24 Article 7 Hébergement, transport et autres frais Un document annexé à cette convention précise les conditions de prise en charge des frais de transports, d hébergement et de restauration (par l employeur, l entreprise d accueil, l apprenti, le conseil régional, l Union européenne ou les branches professionnelles, etc.). Article 8 Couverture maladie et accident du travail/maladie professionnelle L apprenti(e) bénéficie d une couverture sociale maladie et accident du travail/maladie professionnelle au titre de son contrat d apprentissage et pour la durée d application de la présente convention. Durant la période de mobilité effectuée dans un autre Etat membre de l Union européenne, l apprenti conserve sa qualité d assujetti au régime de sécurité sociale dont il relève, dans les conditions fixées par la législation européenne (notamment le règlement [CEE] n 1408/71) et française (notamment art. L du code de la sécurité sociale pour les apprentis relevant du régime général et art. L du code rural pour les apprentis relevant du régime des salariés agricoles). En cas d accident du travail ou de maladie professionnelle, l entreprise d accueil en informe sans délai l entreprise d envoi. Article 9 Assurance responsabilité civile et professionnelle 1. L employeur atteste être garanti en matière de responsabilité civile (compagnie et n de police ) concernant les dommages subis ou causés par l apprenti dans l entreprise d accueil en dehors de tout apprentissage. 2. L entreprise d accueil atteste être garantie en matière de responsabilité civile (compagnie et n de police ) concernant les dommages subis ou causés par l apprenti lors des travaux ou prestations effectués à l occasion de l apprentissage. 3. L apprenti(e) atteste être garanti(e) en matière de responsabilité civile (compagnie et n de police ) pour les dommages subis ou causés par lui y compris à l étranger en dehors de l entreprise d accueil dans le cadre des actes de la vie quotidienne (art et 1384 du code civil). Cette assurance peut être souscrite par le CFA pour le compte de l apprenti. 4. Les dispositions permettant à l apprenti de bénéficier d une assurance rapatriement (compagnie et n de police ) ont été prises par Article 10 Suivi dans le pays d accueil Le suivi de l apprenti est assuré dans le pays d accueil par (préciser le nom, la fonction et l organisme). Les modalités de suivi sont précisées dans l annexe pédagogique. Le contrôle de la réglementation en matière de santé et sécurité au travail sera assuré dans le pays d accueil par : (préciser l institution). Durant la totalité de la durée d application de la convention, une liaison (téléphone, télécopie, courriel) est assurée entre le pays d origine et l apprenti(e) par (cochez la case) : Le maître d apprentissage (nom, fonction et organisme) : Un des formateurs du centre de formation (nom, fonction et organisme) : Autres : En cas de difficulté, l apprenti l en informe immédiatement, afin que soient prises les mesures appropriées. 24

25 Article 11 Résiliation de la convention La résiliation de la convention peut intervenir sur accord exprès des cosignataires. Elle doit être constatée par écrit et notifiée au directeur du centre de formation, au service chargé de l enregistrement du contrat, au directeur départemental du travail, de l emploi et de la formation professionnelle (ou au chef de service assimilé), ainsi que, selon l autorité pédagogique de référence (à préciser), au recteur d académie, au directeur régional de l agriculture et de la forêt ou au directeur régional de la jeunesse, des sports et de la vie associative. La présente convention peut être résiliée par l une ou l autre partie, en cas de faute grave, de mise en danger de l apprenti ou de non-respect des engagements de la présente convention, dûment constatés. Cette résiliation ne peut donner lieu à indemnité, et n a pas de conséquence, par elle-même, sur la poursuite du contrat d apprentissage. Article 12 Entrée en vigueur de la convention La présente convention est transmise pour avis au directeur du CFA ou, dans le cas d une section d apprentissage, au responsable d établissement. Ce dernier la transmet accompagnée de son avis à l organisme chargé de l enregistrement du contrat, au directeur départemental du travail, de l emploi et de la formation professionnelle (ou au chef de service assimilé), ainsi que, selon l autorité pédagogique de référence (à préciser), au recteur d académie, au directeur régional de l agriculture et de la forêt ou au directeur régional de la jeunesse, des sports et de la vie associative. La convention est applicable dès réception par l employeur de l accord du recteur d académie, du directeur régional de l agriculture et de la forêt ou du directeur régional de la jeunesse, des sports et de la vie associative. L absence de réponse à l employeur un mois après réception de la convention par l autorité compétente vaut accord. Fait à Le Cachet + signature Entreprise d envoi Entreprise d accueil Apprenti(e) 25

26 Annexe 4 Les sources et sites à consulter

27

28 CTJ Contacts : Région Franche-Comté 4, square Castan F Besançon Cedex Arcjurassien.ch Rue de la Paix 13 CH-2300 La Chaux de Fonds ne.ch Préfecture de Franche-Comté 8 bis rue Charles Nodier F Besançon Cedex Conception, réalisation: Préfecture de Franche-Comté, SGAR, Mission coopération transfrontalière et grands chantiers septembre 2013 Images : David CESBRON / Région Franche-Comté

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Cerfa FA14 Avant de conclure un contrat d apprentissage, renseignez-vous sur les règles applicables au contrat ainsi que les dispositions particulières prévues dans

Plus en détail

Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités)

Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités) Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités) A réception : - du mandat ci-dessous signé, accompagné d un chèque de 118,00 s il s agit d un premier contrat ou 60,00

Plus en détail

Objet : Mise en œuvre de l apprentissage dans le secteur public non industriel et commercial

Objet : Mise en œuvre de l apprentissage dans le secteur public non industriel et commercial MINISTERE DE LA DECENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTERE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Le ministre du travail, de l emploi, de la formation

Plus en détail

Service Apprentissage

Service Apprentissage LES DEMARCHES A ACCOMPLIR POUR CONCLURE UN CONTRAT D APPRENTISSAGE Établir sous 48 h la déclaration unique à l embauche auprès de l Urssaf (www.due.urssaf.fr ou www.net-entreprises.fr) Prendre rendez-vous

Plus en détail

La plateforme téléphonique

La plateforme téléphonique Rentrée 2015 RÉGION FORMATION À VOTRE ÉCOUTE 0 800 200 303 La plateforme téléphonique d information sur la formation professionnelle et l apprentissage En partenariat avec : ÉDITO Collectivité organisatrice

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE Mise à jour : 02/03/15 1 CONDITIONS GENERALES POUR ETRE APPRENTI p. 2 2 - ENREGISTREMENT DU CONTRAT p. 2 3 DEFINITION DU CONTRAT D APPRENTISSAGE p. 5 4 - EXECUTION

Plus en détail

Protection sociale et responsabilité civile en France

Protection sociale et responsabilité civile en France Protection sociale et responsabilité civile en France Comment est assuré l étudiant stagiaire? Tous les stagiaires, sous couvert d une convention de stage, bénéficient d une protection contre le risque

Plus en détail

I - Le contrat d apprentissage II - Les droits et devoirs apprenti/entreprise, III Le rôle du CFA et de l Université IV - La taxe d apprentissage

I - Le contrat d apprentissage II - Les droits et devoirs apprenti/entreprise, III Le rôle du CFA et de l Université IV - La taxe d apprentissage I - Le contrat d apprentissage II - Les droits et devoirs apprenti/entreprise, III Le rôle du CFA et de l Université IV - La taxe d apprentissage Mise à jour : Avril 2009 SOMMAIRE I - Le contrat d apprentissage

Plus en détail

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Etude ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Le contrat d apprentissage offre l opportunité à l entreprise de transmettre ses savoirs et former les générations futures tout en bénéficiant d un encadrement législatif

Plus en détail

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti?

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? L apprenti est un salarié à part entière. À ce titre, les lois, les règlements et la convention collective de la branche professionnelle ou de l entreprise

Plus en détail

Mémento. de l assurance-accidents selon la loi fédérale sur l assuranceaccidents. GENERALI Assurances Générales SA, 1260 Nyon. Table des matières

Mémento. de l assurance-accidents selon la loi fédérale sur l assuranceaccidents. GENERALI Assurances Générales SA, 1260 Nyon. Table des matières Mémento de l assurance-accidents selon la loi fédérale sur l assuranceaccidents (LAA) GENERALI Assurances Générales SA, 1260 Nyon Table des matières Base légale de l assurance Page Personnes assurées 1.

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX L apprentissage est une forme d éducation alternée. Il a pour but de donner à des jeunes travailleurs ayant satisfait à l obligation scolaire une formation générale, théorique et pratique, en vue de l

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation Atelier de la Profession INTERVENANTS Pierre FAUCHER Expert-Comptable Rapporteur en charge du social Henri SCHMELTZ Expert-Comptable

Plus en détail

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE ÉTUDES INTERCULTURELLES DE LANGUES APPLIQUÉES Licence Pro Rédacteur Technique Master 2 Pro Industrie de la Langue et Traduction Spécialisée Master 2 Pro de Conception Documentation Multilingue et Multimédia

Plus en détail

Mémento concernant l assurance-accidents obligatoire selon la LAA

Mémento concernant l assurance-accidents obligatoire selon la LAA Mémento concernant l assurance-accidents obligatoire selon la LAA Assurance Base légale de l assurance La loi fédérale sur l assurance-accidents (LAA) du 20 mars 1981 ainsi que les ordonnances qui s y

Plus en détail

Guide. Frontalier. Suisse

Guide. Frontalier. Suisse Guide Frontalier du Suisse Sommaire A. Généralités 3 1. L accord sur la libre circulation des personnes 3 2. Le droit d option 5 B. Je pars travailler en Suisse et j habite en France 7 1. Quel est mon

Plus en détail

Le circuit du contrat d apprentissage

Le circuit du contrat d apprentissage Le circuit du contrat d apprentissage ENTREPRISE Demande de contrat d apprentissage CMA La liste des pièces à fournir et la fiche de renseignements seront remises à la demande de l entreprise (téléchargeable

Plus en détail

Entreprises étrangères travaillant en France

Entreprises étrangères travaillant en France Entreprises étrangères travaillant en France QUELLES SONT LEURS OBLIGATIONS? Si les entreprises sont établies sur le territoire de l Union européenne, elles peuvent «librement» effectuer des travaux en

Plus en détail

[ Associations ] Guide pratique. Chèque Emploi Associatif. assoc

[ Associations ] Guide pratique. Chèque Emploi Associatif. assoc assoc [ Associations ] Guide pratique Chèque Emploi Associatif Le Chèque Emploi Associatif Vous avez adhéré au Chèque Emploi Associatif? Vous avez choisi la simplicité! Votre adhésion au Chèque Emploi

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE»

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE» GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier MISSION FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE «POLE ALTERNANCE» LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires qui doivent compléter un formulaire «Travailleur indépendant») Bulletin d adhésion Identification N de Sécurité sociale Nom...

Plus en détail

Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail.

Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail. Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail. Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail. Début d un nouvel emploi

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

Bulletin de paie commenté

Bulletin de paie commenté EXTRAIT GRATUIT DU GUIDE PRATIQUE RESPONSABLE & GESTIONNAIRE PAIE Bulletin de paie commenté Les aides à l embauche Le bulletin de paie en cas d embauche de jeunes (aides et exonérations) Référence Internet

Plus en détail

LES STAGIAIRES. 1. Qui sont les «stagiaires» au sens de la réglementation?

LES STAGIAIRES. 1. Qui sont les «stagiaires» au sens de la réglementation? LES STAGIAIRES 1. Qui sont les «stagiaires» au sens de la réglementation? La loi relative à l enseignement supérieur a défini enfin ce qu est un stage en milieu professionnel: il s agit d une «période

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE EN FRANCE

CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE EN FRANCE CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE EN FRANCE Entre : L Université Jean Moulin Lyon 3, Etablissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, Représentée par son Président,Monsieur Jacques

Plus en détail

BUREAUX D ARCHITECTES

BUREAUX D ARCHITECTES REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la solidarité et de l'emploi Office cantonal de l'inspection et des relations du travail Document REFLÉTANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET PRESTATIONS SOCIALES

Plus en détail

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires Les obligations légales et réglementaires 1. Gestion des documents de l entreprise A. Les affichages obligatoires L affichage est un élément essentiel de la communication dans l entreprise et cela peut

Plus en détail

F I C H E P R A T I Q U E N 4 L E C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E D U S E C T E U R P U B L I C

F I C H E P R A T I Q U E N 4 L E C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E D U S E C T E U R P U B L I C F I C H E P R A T I Q U E N 4 L E C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E D U S E C T E U R P U B L I C Avant les démarches administratives - pour tout contrat, qu il soit du secteur privé ou du secteur

Plus en détail

Livret d accueil MISSIONS TEMPORAIRES. Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France

Livret d accueil MISSIONS TEMPORAIRES. Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France MISSIONS TEMPORAIRES Livret d accueil 15 rue Boileau 78008 Versailles cedex Téléphone : 01 39 49 63 00 Fax : 01 39

Plus en détail

Notice pour le contrat de professionnalisation

Notice pour le contrat de professionnalisation Notice pour le contrat de professionnalisation Avant de conclure un contrat de professionnalisation, renseignez-vous sur les règles applicables au contrat ainsi que les dispositions particulières prévues

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE

CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE Entre : L Université du Maine, établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, représenté par son Président Monsieur Yves GUILLOTIN, assisté de

Plus en détail

Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP

Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP Copie pour la fondation de libre passage Freizügigkeitsstiftung der Migros Bank Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP L ouverture du compte sera effectuée après entrée de la prestation

Plus en détail

Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE

Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE sozialversicherungen der Schweiz ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) Prestations Assurance-vieillesse et

Plus en détail

CONTRAT D APPRENTISSAGE LIVRET APPRENTI

CONTRAT D APPRENTISSAGE LIVRET APPRENTI CONTRAT D APPRENTISSAGE LIVRET APPRENTI D.E.F.A Section Apprentissage : 03.60.127.131 03.60.127.129 apprentissage@cma80.fr Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Somme Cité des Métiers et de l Artisanat

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE ÉTUDIANT AVERTISSEMENT Les personnes qui sollicitent le bénéfice d une convention de stage doivent être obligatoirement inscrites et participer réellement à un cycle de formation ou

Plus en détail

Lettre d information sur un projet d accord référendaire ayant pour objet la mise en place d un régime de protection sociale complémentaire

Lettre d information sur un projet d accord référendaire ayant pour objet la mise en place d un régime de protection sociale complémentaire DOCUMENT 1 Lettre d information sur un projet d accord référendaire ayant pour objet la mise en place d un régime de protection sociale complémentaire «RAISON SOCIALE EMPLOYEUR» «COORDONNEES DU SALARIE»

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

le contrat d apprentissage

le contrat d apprentissage FICHE 1 le contrat d apprentissage L APPRENTISSAGE L apprentissage a pour objectif de permettre à un jeune d obtenir une qualification sanctionnée par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle.

Plus en détail

Informations utiles en vue d un séjour en Suisse

Informations utiles en vue d un séjour en Suisse Informations utiles en vue d un séjour en Suisse CH-4501 Soleure Dornacherstrasse 28A Case Postale 246 Téléphone 032 346 18 18 Téléfax 032 346 18 02 info@ch-go.ch www.ch-go.ch Table des matières Introduction...

Plus en détail

Contrat d'apprentissage Le Guide de l'employeur 2014-2015

Contrat d'apprentissage Le Guide de l'employeur 2014-2015 Région Pays de la Loire 44-49 - 53-72 - 85 Contrat d'apprentissage Le Guide de l'employeur 2014-2015 conçu spécialement pour les entreprises inscrites au Répertoire des Métiers Simplifiez-vous l'apprentissage

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

«2.2. Couverture facultative

«2.2. Couverture facultative MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective départementale IDCC : 9811. EXPLOITATIONS AGRICOLES (Tarn) (6 mai 2002) (Etendue par arrêté

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE SALARIÉ

CONVENTION DE STAGE SALARIÉ CONVENTION DE STAGE SALARIÉ AVERTISSEMENT Les personnes qui sollicitent le bénéfice d une convention de stage doivent être obligatoirement inscrites et participer réellement à un cycle de formation ou

Plus en détail

TITRE 1 - DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TITRE 1 - DISPOSITIONS GÉNÉRALES CONVENTION RELATIVE AUX PÉRIODES DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Pour les étudiants de... Vu le code du Travail, notamment ses articles L 4153-1, R. 4153-41 à R. 4153-44 et R. 4153-46, Vu le code de l

Plus en détail

Mémento LAA Guide pratique de l assurance-accidents

Mémento LAA Guide pratique de l assurance-accidents Mémento LAA Guide pratique de l assurance-accidents Vue d ensemble Bases légales de l assurance 1. Bases légales Personnes assurées 2. Personnes assurées obligatoirement 3. Personnes assurées à titre facultatif

Plus en détail

ASSOCIATIONS. Chèque emploi associatif. Guide. pratique OCTOBRE 2014. : www.cea.urssaf.fr POUR EN SAVOIR

ASSOCIATIONS. Chèque emploi associatif. Guide. pratique OCTOBRE 2014. : www.cea.urssaf.fr POUR EN SAVOIR ASSOCIATIONS Chèque emploi associatif Guide pratique OCTOBRE 2014 POUR EN SAVOIR : www.cea.urssaf.fr SOMMAIRE PRÉSENTATION... 03 1. Obtenir un carnet de volets sociaux...04 2. Identifier vos salariés...05

Plus en détail

L Y C É E D E L A C O M M U N I C A T I O N

L Y C É E D E L A C O M M U N I C A T I O N L Y C É E D E L A C O M M U N I C A T I O N CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Étudiants des Sections de Techniciens Supérieurs Vu le décret 2006-1093 du 29 août 2006 (J.O. du 31.08.2006), Vu

Plus en détail

Couverture Frais de Santé et Prévoyance. dédiée aux franchisés et managés ACCOR. Franchisés

Couverture Frais de Santé et Prévoyance. dédiée aux franchisés et managés ACCOR. Franchisés Couverture Frais de Santé et Prévoyance dédiée aux franchisés et managés ACCOR Franchisés Septembre 2013 LE GROUPE ET SES SERVICES DÉDIÉS AUX FRANCHISÉS ACCOR Le Groupe JP COLONNA - CGAM, créé en 1972,

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL. Étudiants des sections de techniciens supérieurs

CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL. Étudiants des sections de techniciens supérieurs CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Étudiants des sections de techniciens supérieurs Vu la délibération du conseil d administration du lycée en date du 29 mai 2007 approuvant la convention-type

Plus en détail

Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé

Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé La direction de l entreprise.. (forme juridique et dénomination sociale) dont le

Plus en détail

Assurances de personnes Accidents, obligatoire LAA, complémentaire LAA. Les risques du métier sont réels, vous pouvez anticiper

Assurances de personnes Accidents, obligatoire LAA, complémentaire LAA. Les risques du métier sont réels, vous pouvez anticiper Assurances de personnes Accidents, obligatoire, complémentaire Les risques du métier sont réels, vous pouvez anticiper Assurance de personnes Vaudoise Une meilleure couverture accidents pour de meilleures

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE. Ce document rempli par l étudiant de façon très complète doit impérativement comporter :

CONVENTION DE STAGE. Ce document rempli par l étudiant de façon très complète doit impérativement comporter : CONVENTION DE STAGE Comment remplir la convention de stage? Ce document rempli par l étudiant de façon très complète doit impérativement comporter : 1) La signature de l étudiant ; 2) la signature du responsable

Plus en détail

Modèle de décision unilatérale mettant en place un régime complémentaire frais de santé

Modèle de décision unilatérale mettant en place un régime complémentaire frais de santé Modèle de décision unilatérale mettant en place un régime complémentaire frais de santé L entreprise Forme juridique, au capital de dont le siège est à Code NAF n SIRET Effectif salarié : Représentée par

Plus en détail

Convention de prévoyance

Convention de prévoyance (à usage interne, laisser en blanc s.v.p.) N de compte prévoyance Original pour la Fondation Convention de prévoyance Conformément à l art. 82 LPP, le/la titulaire convient avec la Fondation de prévoyance

Plus en détail

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 La Convention collective des salariés du Particulier employeur 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 Les obligations de l employeur à l embauche du salarié S immatriculer en tant qu employeur, plusieurs

Plus en détail

Fiche 1. Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat. Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat a pour mission de

Fiche 1. Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat. Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat a pour mission de Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat a pour mission de Fiche 1 Simplifier les formalités incombant aux entreprises. Faciliter les

Plus en détail

L apprenti. Définition du code du travail

L apprenti. Définition du code du travail L apprenti Définition du code du travail Salarié rémunéré qui suit une formation diplômante pour obtenir une qualification professionnelle en signant un contrat d apprentissage. Le dispositif apprentissage

Plus en détail

Guide de l apprenti. L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise

Guide de l apprenti. L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise Guide de l apprenti 2015 L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise UN CONTRAT DE TRAVAIL «Un contrat d apprentissage est un contrat de travail» «L

Plus en détail

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français La Convention de sécurité sociale franco-coréenne Ses implications pour les ressortissants français i Les informations délivrées dans cette présentation le sont à titre indicatif et n engagent pas la responsabilité

Plus en détail

Guide pratique de l employeur

Guide pratique de l employeur ENTREPRISE Régime complémentaire de prévoyance et frais de santé Guide pratique de l employeur AGRI PRÉVOYANCE 81968 GUIDE EMPLOYEUR- PREVOYANCE SANTE.indd 1 04/11/13 10:15 02 AGRI PRÉVOYANCE RÉGIME COMPLÉMENTAIRE

Plus en détail

ACCORD DU 24 JUIN 2010

ACCORD DU 24 JUIN 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel MODERNISATION DU MARCHÉ DU TRAVAIL (Portage salarial) ACCORD DU 24 JUIN 2010 RELATIF AU PORTAGE

Plus en détail

DETACHER UN SALARIE D UNE EXPLOITATION A L AUTRE

DETACHER UN SALARIE D UNE EXPLOITATION A L AUTRE PREFECTURE DE LA REGION CORSE Direction Régionale de l Agriculture et de la Forêt DETACHER UN SALARIE D UNE EXPLOITATION A L AUTRE PRET DE MAIN D OEUVRE? DETACHEMENT? ENTRAIDE? MISE A DISPOSITION DE SALARIES?

Plus en détail

Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé

Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé La direction de l entreprise.. (forme juridique et dénomination sociale) dont le

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE TITRE I GENERALITES TITRE II OBLIGATIONS DES ADHERENTS ENVERS LA MUTUELLE

REGLEMENT MUTUALISTE TITRE I GENERALITES TITRE II OBLIGATIONS DES ADHERENTS ENVERS LA MUTUELLE REGLEMENT MUTUALISTE SOMMAIRE TITRE I GENERALITES Article 1 - Objet Article 2 - Entrée en vigueur Article 3 - Révisions TITRE II OBLIGATIONS DES ADHERENTS ENVERS LA MUTUELLE Article 4 - Membres participants

Plus en détail

2.09 Etat au 1 er janvier 2013

2.09 Etat au 1 er janvier 2013 2.09 Etat au 1 er janvier 2013 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat

Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat a pour mission de : 2 - La recherche de jeunes et le soutien au maître d apprentissage : Fiche

Plus en détail

CONVENTION DE PORTAGE

CONVENTION DE PORTAGE S.A.R.L. au capital de 9 000 - SIRET : 505 565 568 00018 RCS Toulouse Siège social : 9 les hauts de Cante 31380 Montastruc la Conseillère code NAF : 741G Tél. : 0971 333 814 Fax : 05 34 26 19 34 Courriel

Plus en détail

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses 2.09 Cotisations Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE. Entre. (entreprise) (adresse - téléphone) né(e) le à. domicilié(e) à

CONVENTION DE STAGE. Entre. (entreprise) (adresse - téléphone) né(e) le à. domicilié(e) à CONVENTION DE STAGE Entre (entreprise) (adresse - téléphone) désignée ci-après comme centre de formation et né(e) le à domicilié(e) à étudiant(e) à la Hochschule Emden/Leer, Site d Emden dans la filière

Plus en détail

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL 2007 Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Vu le code du travail, et notamment son article L.211-1; Vu le code de l éducation, et notamment ses articles

Plus en détail

DEMANDE DE PRISE EN CHARGE D UNE PARTIE DE LA COTISATION À L ASSURANCE MALADIE DE LA CAISSE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER

DEMANDE DE PRISE EN CHARGE D UNE PARTIE DE LA COTISATION À L ASSURANCE MALADIE DE LA CAISSE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER DEMANDE DE PRISE EN CHARGE D UNE PARTIE DE LA COTISATION À L ASSURANCE MALADIE DE LA CAISSE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER (article L.766-2-3 du Code de la sécurité sociale) IMPORTANT : ce document doit être

Plus en détail

ANIMATION / Prévoyance

ANIMATION / Prévoyance ANIMATION / Prévoyance C5-012 Remplace C5-010 et C5-011 La mise en place de la complémentaire santé dans la branche Animation La loi du 14 juin 2013 de Sécurisation de l emploi a généralisé la couverture

Plus en détail

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES Ce modèle a une fonction d information La Convention Collective Nationale des assistants maternels du particulier

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE À LA MISE EN ŒUVRE D UNE PÉRIODE DE MISE EN SITUATION EN MILIEU PROFESSIONNEL N

CONVENTION RELATIVE À LA MISE EN ŒUVRE D UNE PÉRIODE DE MISE EN SITUATION EN MILIEU PROFESSIONNEL N CONVENTION RELATIVE À LA MISE EN ŒUVRE D UNE PÉRIODE DE MISE EN SITUATION EN MILIEU PROFESSIONNEL N Articles L.5135-1 et D.5135-1 et suivants du code du travail L ORGANISME PRESCRIPTEUR 13912*02 Dénomination

Plus en détail

ACCORD DU 5 AVRIL 2006

ACCORD DU 5 AVRIL 2006 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 7501. CRÉDIT AGRICOLE (4 novembre 1987) ACCORD DU 5 AVRIL 2006 RELATIF AUX MODALITÉS D APPLICATION

Plus en détail

DECLARATION D ACCIDENT

DECLARATION D ACCIDENT CONTRAT D ASSURANCE AIG N 4.091.165 FEDERATION FRANCAISE DE BASKET BALL DECLARATION D ACCIDENT En cas d accident, cette déclaration accompagnée des documents détaillés ci-après est à envoyer à : AIG EUROPE

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités

CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION. Généralités I MAJ.05-2015 SOMMAIRE A - CONTRAT DE TRAVAIL INTERNATIONAL CONTRAT DE TRAVAIL DU SALARIÉ FRANÇAIS DANS LE CADRE D'UN DÉTACHEMENT OU D'UNE EXPATRIATION A10 A10 CRITÈRES DE DISTINCTION ENTRE LA SITUATION

Plus en détail

Assurance-accidents complémentaire LCA Conditions générales d assurance (CGA)

Assurance-accidents complémentaire LCA Conditions générales d assurance (CGA) Assurance-accidents complémentaire LCA Conditions générales d assurance (CGA) Edition 2014 Assurance-accidents complémentaire LCA Conditions générales d assurance (CGA) Edition 2014 Sympany Sommaire 1

Plus en détail

Principaux textes de référence :

Principaux textes de référence : Principaux textes de référence : Loi n 2006396 du 31 mars 2006 pour l égalité des chances (article 9 et 10). Décret n 2006757 du 29 juin 2006 portant application de l art.10 de la loi n 2006396 du 31 mars

Plus en détail

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations 2.09 Etat au 1 er janvier 2009 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

Tableau comparatif 2013 Contrat d apprentissage / Contrat de professionnalisation

Tableau comparatif 2013 Contrat d apprentissage / Contrat de professionnalisation Tableau comparatif 2013 Contrat d apprentissage / Contrat de professionnalisation Direction des Formalités et de la Collecte de la Taxe d apprentissage Tableau comparatif contrat d apprentissage / contrat

Plus en détail

Le guide de l apprentissage 2014-2015. Page 1

Le guide de l apprentissage 2014-2015. Page 1 Le guide de l apprentissage 2014-2015 Page 1 Bienvenue au CFA Sport et Animation Rhône-Alpes Le CFA* Sport et Animation Rhône-Alpes est, depuis 1996, l acteur régional unique de la formation par l apprentissage

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE A L ETRANGER

CONVENTION DE STAGE A L ETRANGER CONVENTION DE STAGE A L ETRANGER Entre : L Université Jean Moulin Lyon 3, Etablissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, Représentée par son Président Monsieur Jacques Comby

Plus en détail

Vu la circulaire n 2033-134 du 8 septembre 2003 relative aux modalités d accueil en milieu professionnel des élèves mineurs de moins de seize ans :

Vu la circulaire n 2033-134 du 8 septembre 2003 relative aux modalités d accueil en milieu professionnel des élèves mineurs de moins de seize ans : CONVENTION RELATIVE A L ORGANISATION DE SEQUENCE D OBSERVATION EN MILIEU PROFESSIONNEL DANS LE CADRE DE L OPERATION «BRAVO LES ARTISANS de Charente-Maritime» Vu la circulaire n 2033-134 du 8 septembre

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Management de l Environnement" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 13 octobre 2007 2 2013 / 2014 Groupe Sup

Plus en détail

DOCUMENTS REMIS A TITRE UNIQUEMENT INDICATIF L ENTREPRISE EST INVITEE A SE RAPPROCHER DE SES CONSEILS

DOCUMENTS REMIS A TITRE UNIQUEMENT INDICATIF L ENTREPRISE EST INVITEE A SE RAPPROCHER DE SES CONSEILS MISE EN PLACE D UN REGIME COLLECTIF DE PREVOYANCE ET/OU DE SANTE COMPLEMENTAIRE PAR DECISION UNILATERALE RAPPEL : COMMENT METTRE EN PLACE UN REGIME COLLECTIF EN ENTREPRISE AU PROFIT DES SALARIES? Les modalités

Plus en détail

(article L.441-2-3, III, du code de la construction et de l habitation)

(article L.441-2-3, III, du code de la construction et de l habitation) Ministère chargé du logement Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue de l accueil dans une structure d hébergement, un logement de transition, un logementfoyer ou une résidence

Plus en détail

Article 9.2 Caractère obligatoire du régime frais de santé et dispenses d affiliation

Article 9.2 Caractère obligatoire du régime frais de santé et dispenses d affiliation Avenant n 4 relatif à la mise en place d un régime frais de santé obligatoire pour le personnel non cadre du secteur de la Propreté Préambule Considérant la volonté des partenaires sociaux du secteur de

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3255 Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES ACCORD DU

Plus en détail

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 Siège social : 37 Quai d Orsay 75007 PARIS Relevant des Livres I et II du code de la Mutualité RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 SERVICES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement

Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement Ministère chargé du logement Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement N 15036*01 (article L. 441-2-3, II, du code de la construction et de l habitation)

Plus en détail

Guide des stages des étudiants en entreprise

Guide des stages des étudiants en entreprise Guide des stages des étudiants en entreprise Ce guide vient compléter la charte des stages étudiants en entreprise (1) rédigée par les services de l État, les représentants des entreprises, des établissements

Plus en détail

Assurance-accidents obligatoire (LAA) Dispositions légales et possibilités de complément/

Assurance-accidents obligatoire (LAA) Dispositions légales et possibilités de complément/ Assurance-accidents obligatoire (LAA) Dispositions légales et possibilités de complément/ Assurance-accidents obligatoire (LAA)/ L assurance-accidents obligatoire (LAA) assure employé et employeur contre

Plus en détail