23 morts dans des échauffourées

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "23 morts dans des échauffourées"

Transcription

1 GRÂCE À UNE SOCIÉTÉ ITALIENNE DE PIRATAGE Comment le Maroc espionne l ONU et l Algérie P 24 HANOUNE SUR LE RAPPORT US DES DROITS DE L HOMME EN ALGéRIE Phs : Archives L information au quotidien Quotidien national d information - Prix Algérie 10 DA - France 1 euro Jeudi 9 juillet N e année GHARDAÏA S EMBRASE DE NOUVEAU 23 morts dans des échauffourées Lire en page 3 l Bouteflika convoque une réunion d'urgence «Un double langage des États-Unis» l BAC 2015 La tutelle dément l application de la fiche de synthèse l UNIVERSITÉ L USTHB clôture son année l Demain à Bologhine, USMA-El-Merrikh Les Algérois pour confirmer leurs ambitions Le scrogneugneu Par Nourredine Bouteldja Pas le goût à s attabler Y a P 2 P 4 P 4 P 17 comme ça des moments des jours, des évènements qui vous estomaquent assez au point de vous couper l appétit même en plein Ramadhan et après 17 heures de jeûne. Ceux (re)survenus à Ghardaïa, depuis les dernières quarante-huit heures, s y inscrivent en droite ligne. Dieu du ciel, en plein mois sacré, plus de 20 musulmans sont morts et tant d autres blessés par la main d autres musulmans, amis d hier, peut-être, souvent voisins mais toujours algériens. Donc de Daech, point! Mais le boulot est le même. L incommensurable bêtise humaine a sévi de nouveau, et maintes chaumes et foyers dans la vallée du M zab n apprécieront ni la ferveur de Leilat el- Qadr avenant, ni ce charme caché à nul autre pareil de l Aïd. Une pieuse pensée pour les victimes de Guerara. N. B.

2 2 Jeudi 9 juillet 2015 ACTUALITÉ HANOUNE SUR LE RAPPORT US DES DROITS DE L HOMME EN ALGERIE «Un double langage des Etats-Unis» La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT) est revenue, hier, à Zéralda, sur les questions qui marquent l actualité nationale et internationale. En réaction au dernier rapport américain sur les droits de l Homme en Algérie, Louisa Hanoune a indiqué que le pays n accepte aucune leçon des États- Unis. Ph : DR Louisa Hanoune Elle a réservé des critiques acerbes envers les États-Unis, un pays qu elle considère sans ambages, derrière tous les bouleversements et les graves dissensions subites par les pays de la région et les conflits armés surgis en Syrie, en Lybie et en Égypte. La patronne du PT, la verve bien aiguisée, a récusé le document des droits de l Homme reprochant à l Algérie d «imposer des restrictions sur les libertés collectives, la partialité de la Justice et la pratique de la liberté provisoire», indique le rapport 2014, rendu public le 25 juin dernier. La première responsable du parti soutient que ce rapport vise à exercer davantage de pressions sur l Algérie, afin de la ramener à faire des concessions par rapport à sa position ferme de ne jamais s engager par une intervention militaire dans le cadre du règlement des conflits et les graves dissensions qui prévalent chez les pays voisins. Pour l oratrice, il ne sera pas question, donc, pour l Algérie, d accepter des leçons «d une administration américaine qui protège ellemême les actes de discrimination raciale que subissent les populations noires, qui a livré des armes aux terroristes, a tué des milliers de populations en Irak et en Syrie, a crée Daech et les Talibans», a-t-elle chargé le pays dirigé par Barack Obama. Pourtant, «lui-même est originaire d un pays africain», a-t-elle ajouté, en faisant allusion au président américain. En effet, devant le refus de l Algérie d engager ses troupes militaires en Libye et au Mali, en privilégiant notamment la solution pacifique dans le règlement des conflits, les États- Unis «font dans la politique de la carotte où le bâton», un moyen par lequel ils veulent faire courber l échine à l Algérie en recourant à ce qu elle considère d un «rapport volontairement exagéré concocté à cet effet». Louisa Hanoune n a pas manqué de relever une certaine «hypocrisie politique» dans les discours de l administration américaine. En effet, elle a tenu à rappeler que les États-Unis qui ont longtemps fait les louanges de l expérience algérienne en matière de lutte contre le terrorisme, et a maintes fois félicité les autorités sur le rôle jouer par le pays dans ce domaine, «ont fini par faire volte-face et annonce la couleur», semble-t-elle dire. Pour L. Hanoune, les États-Unis sont mal placés pour parler droits de l Homme, même si la situation dans le pays, est marquée selon elle par le «recul des libertés, des insuffisances en matière de démocratie et une propagation inquiétante de la corruption», a-t-elle précisé. Donc, autant, selon Hanoune, s occuper de la situation interne du pays pour épargner toute tentative d agression extérieure. Par ailleurs, elle a considéré que les rapports établis auparavant par l Union européenne et la France ont les mêmes velléités que celui de l administration américaine. Enfin, Hanoune a ajouté à son réquisitoire contre les États-Unis que «l impérialisme américain provoque des crises financières et encourage le terrorisme dans le monde». Des moyens, selon elle, qui minent l action sociale et le mouvement syndical des travailleurs, a-t-elle expliqué. «L AUSTÉRITÉ EST CONTRAIRE À LA VISION ÉCONOMIQUE DU PAYS» Situation économique oblige, Louisa Hanoune a exposé la vision de son parti s agissant des questions inhérentes à la conjoncture actuelle. Mais avant, elle a critiqué les mesures sur lesquelles mise le gouvernement afin de dépasser cette crise financière liée à la baisse des revenus pétroliers, en fluctuation depuis juin Pour la même responsable, les dispositions d austérité introduites à la Loi de finances (LFC-2015 et la FC-2016) sont antiéconomiques aux orientations du président de la République. Des mesures qu elle considère en recul par rapport aux réformes engagées entre 2011 et 2012, et en opposition avec la «souveraineté de l orientation politique de l économique nationale», a-t-elle ajouté. Pour étayer ses dires, elle revient sur la disposition prévoyant de revoir à la baisse la TAP (Taxe sur l activité professionnelle). Cette baisse, a-telle expliqué, «portera préjudice aux revenus des collectivités locales», en étant notamment des recettes qui reviennent au trésor communal. S agissant justement de la politique d austérité, «certaines déclarations appelant les citoyens à observer des mesures restrictives dans leurs dépenses, sont toutes simplement «irresponsables», a-telle accusé le ministre des Finances, Abderrahmane Benkhalfa. Ce dernier a invité récemment les Algériens à réduire la consommation de l énergie électrique, d éviter la gabegie «Ce n est pas la faute aux Algériens, c est une erreur du choix d une politique», a-telle clamé. D autre part, Hanoune a salué les mesures prises durant le début du mois de Ramadhan, et qui concernent l ouverture de 350 marchés de proximité au niveau national. Selon elle, cette initiative a permis aux citoyens de s approvisionner en denrées et en produits alimentaires à des prix abordables et stables. GRÈVE DU TRAMWAY: «LE DIRECTEUR FRANÇAIS DOIT RESPECTER LA LOI» Evoquant le mouvement de grève enclenché par les travailleurs du tramway d Alger, d Oran et de Constantine, Louisa Hanoune met en garde contre toute transgression du droit à l exercice syndical des employés de la Setram (Société d exploitation des tramways) et toute menace de licenciement. Elle considère que les revendications salariales des employés sont légitimes. En effet, les agents de terrain (contrôleurs, conducteurs et guichetiers) de Setram ont observé un débrayage durant quatre jours. Ils revendiquent la revalorisation de leur salaire et l affectation de primes de rendement aux employés. Après des pourparlers engagés avec le directeur, ils ont fini par trouver un terrain d entente et ont repris le travail, hieri, selon des indications fournies par l APS. Tout en affirmant sa solidarité avec les grévistes, Hanoune accuse le directeur français de la Setram, de ne pas respecter la législation algérienne régissant le travail. Farid Guellil ALGÉRIE-USA Retour sur un rapport tendancieux Retour sur le rapport plus que controversé et néanmoins tendancieux du Département d État américain sur la situation des droits de l Homme en Algérie et sur la vigoureuse réaction qu il a suscitée de la part du ministère algérien des Affaires étrangères. Une forte réaction qui recadre les litanies de la diplomatie US pour ce qui est du respect des droits de l Homme dans le monde et dans un certain nombre de pays, alors que l'hyperpuissance américaine foule allègrement ces droits là où elle intervient. Plus grave encore ce rapport qui place les États-Unis en censeur universel en un domaine sensible épargne l allié israélien, alors que la commission des droits de l Homme vient de condamner sévèrement Tel-Aviv pour ses crimes et ses massacres lors de l agression barbare contre Ghaza, où les civils palestiniens, et notamment plus de 500 enfants, n ont pas été épargnés. Sans parler des violations quotidiennes des droits de l Homme au Sahara occidental par le Maroc, que Washington évoque très superficiellement, alors que des ONG -Human Right Watch, Amnesty International et surtout la Fondation Kennedy- ne cessent d alerter la communauté internationale et en premier lieu la Maison-Blanche sur les graves dépassements des forces de répression de l occupant marocain. Sans tomber dans la théorie du complot, faut-il voir dans le parti pris du département américain la main du puissant lobby sioniste à Washington et les intrigues de Rabat, dont la diplomatie depuis quelques mois a pour seule stratégie les agressions et attaques contre notre pays à travers des pions agissant, sur ordre et contre espèces sonnantes et trébuchantes depuis Paris et Londres, pour nuire à l image de l Algérie. Ces agissements de mercenaires et de média acquis à Rabat, ainsi que l a démontré le hacker Chris Coleman, sont téléguidés par les services de renseignement marocains appuyés par le Mossad, compte tenu de l alliance et des liens qu entretient de longue date le régime alaouite avec Israël. La forte réaction du MAE algérien, qui démonte dans le détail et en termes diplomatiques choisis, un rapport somme de lieux communs et de contre vérités véhiculées le plus souvent par ceux qui se sont autoproclamés défenseurs des droits de l Homme et des leaders politiques algériens, dont l activité politique oppositionnelle se résume le plus souvent à la fréquentation assidue des cocktails des ambassades, est d autant plus méritoire que l opinion publique algérienne ne comprenait pas le silence sur l hostilité à l égard de l Algérie d une puissance liée par un partenariat stratégique avec notre pays. C est pourquoi, et à la suite du communiqué du ministère des Affaires étrangères, dénonçant le rapport sur la situation des droits de l Homme dans le monde en 2014, l ambassadrice des États- Unis en Algérie, Joan Polaschik, a été reçue au ministère des AE où «une communication formelle» lui a été faite sur «l évaluation et l appréciation par le gouvernement algérien du rapport en question», a indiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères. Le département ministériel de Ramtane Lamamra, qui connaît bien les arcanes de le prise de décision à Washington, a dénoncé «une inclination bureaucratique portée sur la reproduction mécanique de stéréotypes, d appréciations partiales et conclusions simplistes». Un rapport jugé0 «partial», voire «outrancier» et qui reprend les mêmes remarques depuis maintenant près de vingt ans. Le MAE pointe du doigt «la monstrueuse allégation que comporte le fait de rendre compte des résultats remarquables des opérations contre-terroristes courageuses menées en toute transparence par l Armée nationale populaire sous le titre mystificateur de privation arbitraire et illégale du droit à la vie», où l on met sur le même pieds d égalité terroristes et ceux qui luttent au péril de leur vie contre la barbarie qui n a pas épargné les États-Unis. Le MAE relève aussi, «l esprit négatif de critique qui ôte toute crédibilité à la quasi-totalité de la teneur de ce rapport en ce qui concerne l Algérie». À se demander si le secrétaire d État Kerry? qui ne cesse de se féliciter des relations exceptionnelles qui lient son pays au notre -rappelées dans un message très chaleureux du Président Obama au Président Bouteflika- a eu connaissance du détail de ce rapport en sa partie sur l Algérie et l a validé. M. Bendib

3 ACTUALITÉ 23 morts dans des échauffourées Les actes de violence et de tensions ont éclaté, de nouveau, à Ghardaïa, causant encore des victimes et des dizaines de blessés. Depuis février 2014 à ce jour, les affrontements d une manière sporadique, entre citoyens de cette région du pays, connue pour être un havre de paix, persistent, et ce, après de multiples déplacements de responsables des pouvoirs publics et les mesures prises pour venir à bout de cette situation. Les nouvelles violences qui ont éclaté dans la nuit de dimanche à lundi, au K sar de Bounoura à l entrée de la ville, ont marqué le début de cette spirale de violence qui, fort et de le souligner, vient de dépasser le seuil d une simple préoccupation et inquiétude, chez les habitants de Ghardaïa comme ceux de l ensemble du pays. «Il est urgent d en finir avec les causes, à l origine de ces affrontements sporadiques à Ghardaïa, dans l intérêt en premier lieu du pays», a lancé, hier, le docteur Abbou El-Oulla Mohamed, contacté par nos soins pour de plus amples informations sur la situation dans cette région du pays. Pour notre interlocuteur, «c est à l Armée nationale populaire de prendre complètement la gestion de la crise à Ghardaïa» au regard de la teneur des évènements et du cours «inquiétant» qu ils ont pris, notamment par les affrontements violents survenus durant le mois sacré. «La situation à Ghardaïa ne peut être réglée que par l intervention de l institution militaire du pays», nous a-t-il affirmé, avant d ajouter que «c est l avis de tout le monde à Ghardaïa, conscients que c est l ensemble de l Algérie qui est visé, par les évènements de Ghardaïa», avertit-il. Même un peu souffrant par le poids des années vécues, le vieux docteur nous a exprimé ses inquiétudes sur la violence et les affrontements dans sa région, qui au plus loin de son histoire et celle plus récente, la quiétude, le vivre ensemble et la tolérance ont été les maîtres mots dans la vie de l ensemble des Ghardaouis. Même s il se rappelle qu en 1984, nous précise-t-il des voix insignifiantes de fanatiques «ont usé de la maison de Dieu, à Metlili, pour appeler au meurtre d autres Algériens» le docteur Abbou El-Oulla, avertit contre ceux qui alimentent et exacerbent les tensions à Ghardaïa et nous parle d «un plan qui vise notre pays, l Algérie», a-t-il affirmé. Il est utile de rappeler les propos de l ex-ministre du tourisme, originaire de Ghardaïa, Abdelwahab Bakli, qui s est exprimé, dans un entretien passé à l APS, sur ces évènements qui durent depuis près de deux ans. Il a accusé ouvertement les barons de la drogue et de la contrebande d exploiter le désarroi des jeunes pour déstabiliser Ghardaïa, précisant «géographiquement stratégique constituant un trait d union entre le nord et le sud algérien». Nul n ignore que c est derrière un discours communautaire et confessionnel, profitant de la situation socio-économique précaire de nombreux jeunes, pour mettre en application leur scénario diabolique visant la déstabilisation de la région et, partant, du pays. Pour le docteur, «la Loi est au-dessus de tous» et le rôle et la mission de l État, c est de veiller à son application, à prémunir le pays de tout déstabilisation et aussi, ajoute-t-il, la sécurité du citoyen dans toutes les régions du pays. Affirmant plus loin dans ses propos qu au regard du cours des événements «l espoir et dans notre armée» de venir à bout de cette situation qui a dépassé le seuil des inquiétudes pour être une réelle menace pour le pays. Les multiples déplacements de responsables du gouvernement, à leur tête, le Premier ministre, Sellal, et, plus récemment, le ministre de l Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, accompagné du Directeur général de la Sûreté nationale, n ont pas été suivis du retour effectif de la quiétude à Ghardaïa. Le bilan des affrontements s est alourdi, pour atteindre 23 victimes et plus de 70 blessés, depuis le retour des actes de violence, dimanche dernier, dans cette ville, après une accalmie de plusieurs mois. Déplorant les pertes en vies humaines, notre interlocuteur a tenu à lancer un appel à l opinion nationale, en vue de manifester son refus et sa condamnation de la violence, dans laquelle est plongée d une manière sporadique Ghardaïa. Et à l adresse des professionnels des médias nationaux, Abbou El-Oulla les invite à faire preuve de responsabilité dans leur travail d informer sur les évènements de Ghardaïa, au regard des objectifs escomptés par les auteurs de l exacerbation des tensions entre Ghardaouis. Ne manquant pas de rappeler pertinemment que «c est le pays qui est visé à travers ce qui se passe à Ghardaïa», conclut-il. Karima Bennour ÉVÈNEMENTS DE GHARDAÏA Bouteflika convoque une réunion d'urgence La dégradation de la situation sécuritaire à Ghardaïa et l ampleur des évènements ayant fait 22 morts et des dizaines de blessés a fait réagir les plus hautes autorités du pays. En effet, le président de la République a convoqué, hier, une réunion d'urgence consacrée à la situation prévalant dans la wilaya de Ghardaïa. Selon l APS, qui site une source proche de la présidence de la République, le chef de l État a présidé une réunion à laquelle ont pris part le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, le viceministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'anp, le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, et le ministre d'état, directeur de cabinet à la présidence de la République, Ahmed Ouyahia, ont examiné la situation dans cette wilaya suite aux incidents qui ont fait plus d'une vingtaine de morts et de nombreux blessés à Ghardaïa. Ph : DR L envenimement de la situation à Ghardaïa et la crainte d un chaos total avec le risque de contaminer les autres régions du pays nécessite une réaction au plus haut niveau de l État et à la hauteur de la crise qui secoue Ghardaïa. Surtout que le déplacement du ministre de l Intérieur sur les lieux, hier, n a rien changé à la situation. Il y a urgence d éteindre les feux de la «fitna». La situation dépasse le cadre des manifestations. Il y a mort d hommes. Hier, Guerrara, à elle seule, a enregistré 19 victimes. Berriane a son lot de victimes. Deux morts ont été déplorés mardi dernier dans cette région alors que le chef-lieu de la wilaya a enregistré dans la même journée une victime. GRÈVE DES COMMER- ÇANTS MOZABITES DANS PLUSIEURS WILAYAS DU PAYS À l appelle des notables des GHARDAÏA S EMBRASE DE NOUVEAU M zab, plusieurs commerçants mozabites ont fermé, hier, boutique dans plusieurs grandes villes de l Est du pays pour protester contre les évènements douloureux que connaît, depuis début juillet, la région de Ghardaïa. Le mot d ordre des notables mozabites a été suivi dans plusieurs villes de l est du pays. Ces fermetures, observées à Batna, Sétif, Constantine et, dans une moindre mesure, à Annaba et Bordj Bou Arréridj, ont surpris les habitants des localités concernées, habitués à l intense activité de ces commerces, surtout durant le Ramadhan. À Constantine, des commerçants originaires du M zab soutiennent suivre l appel lancé par le Conseil des notables de Ksar Guerrara pour dénoncer les nouvelles échauffourées vécues dans cette région. Dans la rue Larbi Ben-M hidi (Trik Jdida), la totalité des commerçants mozabites, très nombreux dans cette artère, ont baissé rideau hier et accroché des écriteaux appelant à mettre fin à l effusion du sang. Plusieurs parmi ces commerçants se sont rassemblés à proximité d un local "en signe de solidarité avec les familles des personnes décédées et blessées" dimanche soir à Berriane, a précisé à l APS Kacem, un tisserand originaire de Ghardaïa. Un appel à la grève est également suivi, rue Mohamed- Belouizdad (ex-st-jean), mais il est nettement moins visible, les commerçants mozabites étant bien moins nombreux qu à Trik Jdida. À Sétif, aucun des commerçants originaires de la wilaya de Ghardaïa qui foisonnent rue Mostefa Benboulaïd n a ouvert son magasin hier, tandis qu à Bordj Bou Arréridj et Annaba le mouvement est moyennement suivi. Hacène Nait Amara Jeudi 9 juillet 2015 Bedoui sur place 3 Le ministre de l Intérieur et des Collectivités locales, Nouredine Bedoui, s'est rendu, mercredi, à Ghardaïa où il a présidé une rencontre avec des représentants de la société suite aux événements douleureux que connaît la région, depuis le début de juillet. Accompagné du directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), le généralmajor Abdelghani Hamel, et du chef d état-major de la Gendarmerie nationale, le général Menad Nouba, le ministre s est, lors de cette rencontre à huis clos, enquis de la situation qui prévaut dans la région et suivi les comptes-rendus présentés par les différentes parties chargées de la gestion sécuritaire dans la région, selon une source de la wilaya. Au total, 22 personnes ont trouvé la mort dans les échauffourées qu a connues la région de Ghardaïa depuis la reprise, début juillet, d'affrontements entre groupes de jeunes rivaux. Le ministre de l'intérieur s'est, par la suite, déplacé dans les différentes localités affectées par ces événements, à savoir Guerrara, Berriane et Ghardaïa, où il s'est enquis de la situation sur le terrain et des conditions de travail et de déploiement des forces de maintien de l ordre, a-t-on appris auprès de la wilaya. D autres réunions sont également attendues dans la soirée avec les chargés du maintien de l ordre dans la région pour trouver les moyens susceptibles de ramener le calme et de mettre à l œuvre la commission de développement et de réconciliation mise en place, jeudi dernier, à Ghardaïa par le ministre de l Intérieur et les Collectivités locales. L'objectif étant de renforcer la stabilité et la cohésion entre les habitants de la région de Ghardaïa, conformément aux directives du président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Des affrontements entre groupes de jeunes ont été enregistrés depuis début juillet dans la vallée du M zab, à Berriane et Guerrara, émaillés d'actes de vandalisme et d incendies de dizaine d habitations, de palmeraies, de mobilier urbain, de magasins et de véhicules, perpétrés par des groupes de jeunes non identifiés. Un important dispositif policier, appuyé par des éléments anti-émeute de la Gendarmerie nationale, a été déployé pour faire cesser ces heurts et ramener le calme et la quiétude dans la région. Les forces de l'ordre ont dû faire usage de gaz lacrymogènes pour disperser les groupes antagonistes et préserver les biens et les personnes. Mercredi, des commerçants ont baissé rideaux dans différents quartiers de la vallée du M zab, à Berriane et Guerrara, a constaté un journaliste de l'aps, en réponse à un appel à une "grève générale" lancé par un "collectif de commerçants Ibadites" en signe de "protestation contre les actes de violence commis dans la région de Ghardaïa". Des appels au calme et à la raison ont été lancés par des sages de la région, des imams et autre membres de la société civile locale pour instaurer un dialogue et contribuer au retour de la quiétude dans la région.

4 4 Jeudi 9 juillet 2015 ACTUALITÉ UNIVERSITÉ L USTHB clôture son année Décidément, les bonnes habitudes reprennent dans les établissements universitaires algériens. En effet, l année universitaire a été clôturée solennellement, hier, à l'auditorium de l Université des sciences et de la technologie Houari- Boumediène à Bab- Ezzouar. Àcette occasion, les jeunes prodiges ayant été majeurs de promos ont été honorés par le recteur, et ce, pour les féliciter de leur efforts fournis tout au long de l année. Près d une quarantaine de lauréats qui se sont partagé des ordinateurs portables, des ordinateurs de bureau, des téléphones portables et des lots de FINANCES Une hausse de 43 % du bénéfice net de la BEA livres. Des cadeaux offerts par des sponsors différents engagés à accompagner la grande institution universitaire du pays dans son essor. Histoire de décider les étudiants à faire appel à leurs ressources intérieures illimitées et aller loin dans les échelons du succès. La distribution des prix a eu lieu, comme à son accoutumée, dans une ambiance festive, montrant des étudiants très fiers de leur réussite. En marge de la cérémonie de clôture, le recteur de l Université, Benali Benzaghou, n a pas manqué de se féliciter des «progrès» enregistrés à différents niveaux au sein de son établissement. «4 686 diplômés de licence, sans compter diplômés en master, telles sont les chiffres qui dévoilent notre avancée», a déclaré Benzaghou. Par ailleurs, le recteur a assuré que l US- THB a consacré l année à procéder à l évaluation des licences après dix années de mise en œuvre du LMD. Ainsi, selon Benzaghou «il a été procédé à une mise à jour de toutes ces licences». Néanmoins, et s agissant des masters, l orateur a assuré que l évaluation des masters, après six ans de mise en œuvre, interviendra dans les jours à venir. À cet effet, il promet qu une génération de masters rénovés sera proposée durant l année universitaire «Nous avons commencé la réflexion en interne, dans les organes de l université, et en externe avec nos partenaires économiques pour assurer de meilleurs diplômes en masters», a-t-il précisé. La démarche s inscrit dans le cadre de la stratégie du ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique consistant l évaluation du système LMD. Dans un autre sillage, Benzaghou a fait savoir que dans la perspective d assurer de meilleures conditions de travail à la communauté universitaire, l USTHB sera dotée dès cette année d un nouveau bloc de laboratoires de travaux pratiques, comportant cinquante labos et vingt salles Grâce à la diversification de ses activités, la Banque extérieure d'algérie (BEA), plus grand établissement bancaire du pays à capitaux publics détenus à 100% par l'état, a réalisé un bénéfice net de 29,8 milliards de dinars en 2014, enregistrant ainsi une hausse de 43% par rapport à Le P-DG de la BEA, Mohamed Loukal, a indiqué que la politique de diversification du portefeuille s'est traduite, depuis ces dernières années, par l'augmentation des ressources provenant des autres secteurs émergents hors hydrocarbures. À ce propos, Loukal précise que les ressources de la Banque se sont chiffrées à mds DA à la fin 2014, dont 70% proviennent des secteurs hors hydrocarbures et 30% de celui des hydrocarbures, tandis que le bilan a atteint 2.581,4 mds de DA à fin 2014 (+22%). Pour le premier responsable de la BEA, avec tous ces résultats, il a été ainsi permis non seulement de consolider le soutien de cette banque au secteur des hydrocarbures notamment à son client de référence Sonatrach, mais aussi de se rapprocher des autres segments de clientèle comme la PME et les ménages. Avec la consolidation de ses différents fondamentaux l'ayant hissée parmi l élite bancaire maghrébine et africaine, la BEA semble apte à satisfaire d autres ambitions stratégiques du pays notamment en matière de conquête de nouveaux marchés extérieurs. Par ailleurs, les crédits à l'économie ont atteint 291 mds de DA en 2014 (+22%), dont 51% ont été attribués aux grandes entreprises et 49% aux PME et aux particuliers, sachant que sur cette masse, 71% des crédits ont été consacrés à l investissement productif. L'année 2014 a également connu une amélioration significative en termes collecte des ressources avec des dépôts d'un montant de 437,6 mds de DA effectués l'année dernière (+27% par rapport à 2013) auprès de cette banque qui compte 92 agences. En matière de parts de marché dans le commerce extérieur, la BEA détient la quasi-totalité de l exportation réalisée par le pays contre 14% sur les opérations d'importation. S'agissant des exportations, elle a ainsi assuré le rapatriement des recettes d'hydrocarbures à hauteur de 55,4 mds de dollars et celles hors hydrocarbures pour un montant de 1,84 milliard de dollars. Quant aux importations ayant transité par cette banque, elles se sont chiffrées à 16,02 mds de dollars en 2014 (contre 16,9 mds de dollars en 2013 et 17,1 mds de dollars en 2012) tandis que la part des produits importés destinés à la revente en l'état dans ce montant représente 5% et concerne les produits stratégiques tels que les médicaments, les céréales, le ciment et le rond à béton. Par ailleurs, il faut noter que près de 10% de cette collecte proviennent de l'épargne des particuliers et ménages, soit un montant de 46 mds de DA portant l'épargne cumulée de ce segment à 177,2 mds de DA à fin En 2013, la banque a augmenté son capital à 100 mds de DA (1 milliard d'euros) pour se positionner grâce à l'évolution positive et régulière de son capital qui est passé de 24 mds de DA en 2005 à 76 mds de DA en 2011 comme une banque émergente parmi le système bancaire international. Ces différentes augmentations de capital se sont réalisées exclusivement par incorporation d'une partie des bénéfices engrangés par la banque, relève-ton au niveau de la banque. Deuxième plus grande banque en Afrique du Nord et 8e sur le continent africain, la BEA est présente à l'international à travers plusieurs filiales et participations en Europe, aux Émirats arabes unis et au Luxembourg. En Algérie, la banque publique dispose de plus de 20 participations et filiales, tant industrielles que financières. Historiquement, le champ de développement et d'activités de la BEA était de cours. De surcroît, il le recteur a indiqué que plusieurs projets sont, d ores et déjà, lancés, en vue d améliorer les prestations proposées aux étudiants. S agissant des futurs bacheliers, il a tenu à garantir que son département se prépare à grands pas pour les accueillir dans les meilleures conditions possibles. «Nous nous attendons à un pic cette année. De ce fait, l USTHB a pris toutes les dispositions pour augmenter le nombre de sections en première année», a-t-il dit à cet égard. Également, l orateur a affirmé que l Université sera ouverte jusqu à 17h50. Aussi, Benzaghou a confirmé que l ouverture d une faculté des sciences à l université d Alger-1 contribuera à absorber ce pic qualifié d «exceptionnel». Il convient, enfin, de noter que des portes ouvertes pour les nouveaux bacheliers seront organisées au village universitaire de l USTHB jusqu à la clôture de l opération d inscription de ces derniers. Lamia Boufassa orienté essentiellement vers les secteurs des hydrocarbures et des grandes industries avant de s'ouvrir par la suite sur d'autres segments de la clientèle comme la PME, les particuliers et ménages. En 2011, la BEA a réalisé un résultat net bénéficiaire de l'ordre de 30,260 milliards DA, soit l'équivalent d'environ 375 millions de dollars. Les comptes sociaux de l'exercice 2011 de la BEA, adoptés par l'assemblée générale ordinaire (AGO), laissent apparaître un total bilan de milliards de DA contre près de milliards DA en 2010, soit une hausse de 11,3%, confortant, ainsi, sa position de leader sur la place bancaire algérienne et régionale. Le responsable de la BEA affirme, par ailleurs, que la BEA détient la quasi-totalité des exportations réalisées par le pays contre 14% sur les opérations d'importation. Dans ce contexte, Loukal indique que sa banque a ainsi assuré le rapatriement des recettes d'hydrocarbures à hauteur de 55,4 milliards de dollars et celles hors hydrocarbures pour un montant de 1,84 milliard de dollars. D autre part, la BEA a opté, ces dernières années, pour une stratégie de diversification des segments de la clientèle, passant d'une banque sectorielle d'hydrocarbures à une banque universelle dans laquelle l'ensemble des segments commerciaux ont augmenté. Dans ce contexte, elle compte réaliser un programme d ouverture, de transfert et de délocalisation de 26 agences durant l exercice Par ailleurs, la BEA qui escompte une diversification originale de ses implantations tant au plan géographique que professionnel est spécialisée dans le financement des activités des hydrocarbures, de la sidérurgie et des matériaux de construction. Par conséquent, la BEA a décidé de renforcer ses moyens de prévention, de détection et de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Lazreg Aounallah BAC 2015 La tutelle dément l application de la fiche de synthèse Le ministère de l Éducation nationale a écarté toute intention de recourir à l application de la fiche de synthèse pour les élèves recalés à l examen du Baccalauréat cette année. La moyenne annuelle ne sera pas comptabilisée si la moyenne obtenue au Bac est inferieure à 10/20. Cependant, ce projet sera abordé lors des prochaines assises sur le Bac du 24 au 26 du mois en cours. Les élèves de la troisième année secondaire ayant concouru le 7 juin passé aux examens du Bac ne devront pas se laisser tromper par les fausses informations qui circulent çà et là. C est ce qu a laissé entendre le secrétaire général du ministère de l Éducation nationale, Nedjadi Messeguem, qui a fermement démenti l application de la fiche de synthèse, du moins pour cette année. Selon le responsable, «ce qu ont rapporté certains titres de presse n est pas crédible et le ministère n a en aucun cas fait état de l application de ce projet». Il a ajouté, dans le même contexte que son application est quasi impossible pour cette cession 2015 puisque les listes ont été déjà achevées. Cependant, la question sera abordée et étudiée lors des prochaines assises autour de la reforme du Baccalauréat, précise-t-il, en poursuivant que l application de la fiche de synthèse sera probablement opérationnelle à partir de l année prochaine en comptant à partir de la deuxième année secondaire. Concernant les résultats du BAC, Messeguem a souligné que ceux-ci s étaient améliorés comparativement à l année précédente. De son côté, la première responsable du secteur de l Éducation nationale, Nouria Benghebrit, a réaffirmé que les résultats seront annoncés le vendredi 10 juillet expliquant toutefois que si l Office national des examens et concours réussisse à terminer avant le 10, les résultats seront connus ce jeudi 9 juillet. D autre part, la ministre a annoncé qu une commission nationale a été installée, hier, et sera chargée de préparer les assises nationales sur l évaluation de la reforme de l éducation qui se tiendront à Alger les 24, 25 et 26 juillet prochains. Benghebrit a ajouté, dans ce sens, que la question de la reforme des examens de fin d année sera également étudiée, notamment, après les dépassements qui ont eu lieu aux examens du Bac et du BEM de cette année. «Il n est pas normal que notre département ferme les yeux à cela», a-t-elle remarqué. Il convient de rappeler, à ce titre, que les examens de fin de cycle moyen et secondaire, session 2015, ont été marqués par la fraude à travers l utilisation du réseau internet 3G, de rumeurs faisant état de fuite de sujets, et également d erreurs dans certains sujets d examens. Malgré le renforcement des mesures de surveillance, certains élèves avaient, en effet, réussi à tricher avec l utilisation de moyens technologiques. La tutelle, de son côté, avait promis d appliquer des mesures fermes et des sanctions pouvant aller à 10 ans pour les candidats libres. C est ce qui a été réellement fait puisque pas moins de 70 candidats à travers le territoire national ont été sévèrement sanctionnés. Des surveillants, ainsi que des chefs de centres impliqués dans ces affaires de fraudes ont également subi le même sort. Ania Nait Chalal

5 ACTUALITÉ Jeudi 9 juillet Aoulef est une oasis de la région du Tidikelt, située à 250 km d'adrar, chef-lieu de la wilaya et à km d'alger. Elle est composée de plusieurs localités: Oumanat, Takaraft, Djedid, Gasbat-Blal, Gasbat-Maikhaf-Roukina, Zaouithainoune et Habbadat. Aoulef comprend trois parties bien distinctes : Aoulefchorfa, Aoulefarab et Timogten. Sa création remonte à l'année 1690 par les les Mrabtine du Maroc. Détruite en partie par de violentes pluies en 1965 qui n'ont pas cessé de tomber durant trois jours successifs, elle fut rebâtie car les habitations en pisé (toub ou tin) s'effritaient au contact de l'eau et s'effondraient comme un château de cartes. Il fallait d'abord rétablir le réseau du système d'irrigation mis en place, afin de sauver les cultures et surtout les palmiers qui constituaient une véritable richesse. Aoulef fait partie de la région de Tidikelt (paume de la main). L'existence de nappes phréatiques a largement contribué à la fixation des habitants qui optèrent pour un style néo-soudanais pour la construction de leurs demeures faites d'argile rouge, afin de créer le contraste avec la couleur verte de la palmeraie. Ces logis n'ont pas de fondation ce qui entraîne leur fragilité, leur toiture est soutenue par des rondins et des solives de palmiers. Aoulef est connue pour ses foggarate destinées ADRAR Aoulef, cité de commerce à l'irrigation des palmiers, c'est un moyen très fiable pour l'exploitation et l'acheminement de l'eau, véritable procédé ancestral qui a permis aux habitants de survivre dans cet environnement hostile qu'est le sahara. On recense plus de Par le passé, cette richesse allait être la source et l'origine de nombreux conflits avec les tribus voisines venant de Tamanrasset, du Mali parfois même du Niger. Cette crainte, cette appréhension d'en être dépossédés a conduit les autochtones à se protéger en édifiant des remparts afin d empêcher toute intrusion. Le commerce avec Kidel et Gao était florissant. Les caravanes qui arrivaient à Aoulef chargées de moutons, de viande séchée, de beurre de fromage sec, repartaient avec des dattes, du tissu, du blé, du sucre. Les Touareg n'étaient que des convoyeurs, les gros commerçants qui détenaient ce circuit commercial étaient installés au Niger, à Niamey et à Bamako. Si, en 1904, Aoulef ne dépassait guère habitants, en 2014, par contre, la population bondit à plus de âmes avec une densité qui avoisine les 10 habitants au km 2. La route actuelle reliant Aoulef à Reggane sur une distance de 90 km lui aurait permis de reprendre son dynamisme régional et de connaître un meilleur développement. Son climat désertique, sec et chaud, entraîne une très forte chaleur à partir du mois de mai. Plusieurs communes voisines telles que Akabli et Tit dépendent directement d'aoulef, dont l'altitude est de 180 mètres. Une autre région du Tidikelt. REGGANE, AU PASSÉ TRISTEMENT CÉLÈBRE Reggane est une daïra de plus de habitants, située à 140 km d'adrar. La ville est surtout connue par RAMADHAN À MENÂA (BATNA) Florilège de coutumes ancestrales Le mois sacré de Ramadhan offre, chaque année, l occasion aux habitants de la ville de Menâa et des localités montagneuses qui l entourent de se retremper dans tout un florilège de coutumes ancestrales représentant un héritage profondément ancré dans la mémoire collective. Il est de tradition dans cette région des Aurès de procéder, dès le premier jour de jeûne, à la «Nefka» (ou «D biha»), un abattage collectif de bovins qui seront ensuite équitablement partagés entre nécessiteux, mettant en évidence un acte communautaire séculaire de solidarité et d'entraide en ce mois de piété. Autre particularité, c est à Menâa que le pain à la graisse d ovin, appelé ici "Aghroum N dounte" trouve naturellement sa place lors du f tour pour accompagner l incontournable chorba frik, dont on se délecte après avoir d abord rompu le jeûne par quelques gorgées de l'eau d une source, celle de Tharga qui jaillit dans les alentours. Une eau à laquelle on prête certaines vertus, réelles ou supposées, à savoir celles d ouvrir l appétit et de faciliter la digestion. Il n est pas rare de voir des familles de Menâa s inviter à une "seconde mi-temps" de victuailles et de gourmandises après la Phs : DR prière des «tarawih. Le plat le plus prisé à ce moment de la veillée est le «th'ridh», un plat typique de cette région consistant en des sortes de crêpes très fines que l on déchiquette avant de les arroser avec un bouillon épicé à base de poulet de ferme, agrémenté de pois chiches, de fèves et de fruits séchés. Ce qui prédomine aussi dans les veillées du mois sacré à Menâa, c est l'omniprésence de l'animation nocturne, à l'intérieur des foyers comme dans les rues de la ville et ses places publiques, ce qui ne manque jamais de créer une ambiance conviviale et très chaleureuse. Si les parties de dominos ou de «rounda» accaparent la gent masculine dans les cafés, les familles choisissent de se réunir aux côtés des plus âgés pour écouter d anciens contes et légendes, pour jouer ensuite à la «boukala» locale appelée «imaârak» qui se déroule généralement au moyen de questions réponses, ou bien autour d une «toumlihat» (la bague), sur fond de joutes orales entre deux équipes en compétition. Au moment où les femmes préparent le «s hour», qui se compose généralement de «mesfouf» (couscous très fin) arrosé de miel et de beurre frais, accompagné de l ben (petit-lait fermenté), les hommes prennent plaisir a fixer l'heure de l imsak en observant les constellations des étoiles. Le mois sacré marque aussi la «réconciliation» des Menâaouis avec l'habit traditionnel. Hommes et femmes, tous âges confondus, «scintillent» dans leurs tenues du terroir qui mettent en valeur le talent et le savoirfaire des artisans et des couturiers de cette ville. Le mois de Ramadhan reste toutefois, et avant tout, le mois de la foi et du rapprochement du Créateur. L invocation de Dieu et de son prophète anime le quotidien des fidèles qui accordent une importance particulière aux pratiques religieuses comme la prière surérogatoire (tarawih), la psalmodie du saint Coran et des invocations. L'un des autres aspects marquants de ce mois sacré dans cette ville a trait aux iftars collectifs organisés dans les mosquées et approvisionnés par la majorité des familles qui envoient, chacune selon ses moyens, différents mets. Évoquant les traditions et les coutumes auxquelles les Menâaouis s accrochent depuis des générations, Abdelmalek Benabbas, Mokadem à la Zaouia de Beni-Abbas, directement rattachée à la tariqâ Kadiria, estime que la célébration du mois de Ramadhan par les familles de la région «reflète leur profonde piété et leur attachement aux préceptes de l'islam qui reste la religion de la paix, de la tolérance et du partage». la zaouia de l'illustre cheikh Er-Reggani, savant et érudit à qui la population vouait et voue encore respect et considération. Afin de l honorer, une ziarra est célébrée chaque année le premier mai qui attire de nombreuses personnes venues des quatre coins du pays et même de l'étranger, Mali, Niger, Soudan, France. Reggane est tristement célèbre à cause de la première explosion de la bombe atomique française. Son nom demeure attaché aux essais nucléaires Français et Algériens ont participé à la construction de la base militaire de Reggane qui allait servir, plus tard, à l'exécution de desseins machiavéliques. La première bombe sous le nom de code «Gerboise Bleue» d'une puissance de 70 kilotonnes, soit quatre fois celle de Hirochima allait être lancée le 13 février 1960 à El-Hamoudia, 70 km de Reggane. Trois autres allait suivre : «Gerboise Rouge» le 1 er avril 1960, «Gerboise Blanche» le 27 décembre 1960 et enfin «Gerboise Verte» le 25 avril Différentes pathologies sont apparues suite à ces explosions (cancer de la thyroïde, poumon, sein, maladies de la leucémie, anomalies congénitales. Même les poussières radio-actives répandues dans les eaux souterraines et la flore constituaient un vrai danger pour la santé humaine et animale. Le général Pierre-Marie Galois est le créateur de cette bombe, et A. Pierre fut chargé de l'exécution du projet. Reggane comprend plusieurs localités qui lui sont rattachées administrativement : Tinoulef, Timadanine, Taâbabt, Tinoufel, Enfiss, Djeddida, Zaouit Reggani et Taourirt. TAMENTIT, AU PASSÉ GLORIEUX Tamentit est également une commune distante du chef-lieu d'une douzaine de kilomètres. Entre l'an 132 et 135 après J.-C. des tribus berbères judaïsées et juives, fuyant les Romains de peur d être massacrées à leur tour comme ce fut le cas de leurs compatriotes ( périrent)vinrent s'installer dans cette région du Touat, où régnait l'accalmie et la paix. Au troisième siècle, la population de Syrie judaïsée les rejoint, suivirent plus tard (au 7 e siècle) par des tribus de la péninsule ibérique. Ces tribus fondent le k sar de Tamentit, ensuite ceux de Tmassekh et de Tasfaout. Ces juifs, en quête de repos, entament la construction de systèmes d'irrigation (foggarate), véritables sources artificielles issues de galeries creusées en pente très faible qui vont rejoindre la nappe. Ces galeries sont marquées en surface par des regards pour faciliter l'entretien. Ils introduisent et domestiquent le dromadaire venu d'orient. Ces tribus se sont mélangées aux autochtones, aux esclaves. Elles ont accueilli les musulmans, surpris de trouver le peuple de la torah. Toutes ces tribus juives seront massacrées plus tard par les musulmans qui gagnaient en nombre. Tamentit, région du Savoir par excellence, a vu l'existence de plusieurs zaouias et le passage de savants venant d'irak, du Yémen, de l'arabie, de l'égypte et de la Syrie. El- Idrissi el-bekri, Ibn Batouta et El- Aïchaoui, tous de grands savants ont été les illustres hôtes de cette localité. On note encore récemment la visite de Nadir Maârouf, Amine Zaoui qui raconte l'histoire de cette magnifique région dans son livre (Le Dernier Juif de Tamentit). On relève la chute d'une météorite d'un poids de 510 kilogrammes au 14 e siècle dans ce k sar. Elle est exposée au musée naturel de Paris. Visiter ces régions du Touat et du Tidikelt permettrait à chacun une escapade dans le temps et l'histoire et, ainsi, connaître et découvrir la féerie de ces merveilleux sites à la beauté saisissante. Safi A.T.

6 Jeudi 9 juillet RÉGIONAL Ph : DR ORAN DAHRA (TAOUGRIT - CHLEF) Une adolescente retrouvée pendue à l'intérieur du domicile familial Le chef-lieu de commune de Dahra, situé à 90 km au nord-ouest de Chlef et dépendant de la daïra de Taougrit, a été secoué ce lundi par un drame qui a emporté à la fleur de l'âge une jeune fille. Il s'agit d'une collégienne, de 17 ans, répondant aux initiales B. A., qui a été retrouvée morte, pendu au moyen d'une écharpe à l'intérieur de la maison familiale. C'est sa famille qui l'a découverte au cours de cette journée fatidique, aux alentours de 20 heures. Les pompiers et les gendarmes appelés en la circonstance ne purent que constater le décès de la jeune fille. Une autopsie devrait être réalisée sur le corps de la victime, après que celui-ci fut évacué vers la morgue de l'hôpital de Sobha, a-t-on appris de source hospitalière. Le parquet de Boukadir a également annoncé qu'une enquête avait été confiée à la gendarmerie afin de déterminer les causes de son décès. Toutefois, selon l'entourage de la jeune fille, «c est l'environnement au niveau familial qui serait la cause de cet acte tragique». MARCHÉ DE LA RUE DES AURÈS Un «souk» incontournable pendant le Ramadhan Le marché de la rue des Aurès, plus connu sous son ancienne appellation "La Bastille" est devenu, durant le mois de Ramadhan, une destination incontournable pour les ménagères et les pères de famille oranais. C'est le marché de référence par excellence de la capitale de l'ouest. Situé au cœur de la ville d'oran, non loin de la Grande Poste, le marché de la rue des Aurès existe depuis l'ère coloniale. Au fil des ans, il s'est sans cesse développé. De marché aux fleurs, initialement, il est devenu un grand bazar à ciel ouvert, offrant aux Oranais et aux visiteurs occasionnels non seulement une variété infinie de produits alimentaires, mais également une atmosphère et un style inimitables où le mot "souk" prend tout son sens, au même titre que les mots "médina" ou "casbah" dans d'autres villes du pays. Ce lieu commercial a su résister, jusqu'à présent, à toutes les tentatives de délocalisation effectuées par les pouvoirs publics, même pour les raisons évidentes de réhabilitation des vieux immeubles, quelques uns plus que centenaires, qui l'accueillent en leur sein. Suite en page 8 ALGER TRAMWAY Reprise du trafic Le trafic du tramway d'alger a repris, hier, après quatre jours de grève des opérateurs qui revendiquaient le paiement immédiat d'une prime variable, à l'instar des cadres et des agents de maîtrise, a-t-on constaté aux différentes stations de tramway reliant les Fusillés (Hussein- Dey) à Dergana. "Oui, il y a une reprise normale du trafic depuis ce mercredi matin", a déclaré à l'aps le directeur de la Société d'exploitation du tramway (Setram) d'alger, Grigori Malet sans d'autres précisions.m. Malet avait déclaré, mardi à l'aps, que la société ne pouvait pas octroyer dans l'immédiat la prime revendiquée par les grévistes (conducteurs, contrôleurs et guichetiers). "Setram a accepté l'octroi de la prime annuelle variable, basée sur le rendement individuel et collectif, aux opérateurs en leur proposant l'octroi d'une partie de cette prime dans l'immédiat et l'autre partie après un temps, chose que les grévistes ont refusée", avait précisé Malet. AÏN-TÉMOUCHENT Les garde-côtes sauvent deux marins au large des îles Habibas Les longues journées du Ramadhan donnent des occasions à certains pour aller baguenauder. C'est ce qu'ont fait deux jeunes de Béni-Saf quand ils ont décidé de faire une virée en mer à bord d'un plaisancier jusqu'aux Ils Habibas qui se trouve 15km au sud-est de Bouzedjar-port. Leur embarcation aurait subi une panne au large, selon toute vraisemblance, et à cause des vents qui soufflaient ils n'ont pu regagner la terre ferme. Ce qui les a forcés à passer une nuit blanche. Les premières inquiétudes sont parvenues aux forces de sécurité et aux gardecôtes de Béni-Saf qui aussitôt avisés ont déclenché une opération de recherche. Selon les informations émanant de témoins oculaires, les deux marins ont été sauvés grâce aux recherches effectuées par un hélicoptère appartenant aux garde-côtes. A distance l'hélico orientait l'équipe de sauvetage qui est arrivée à repérer le plaisancier non loin des Iles Habibas et le remorquer à quai au port de Béni-Saf. Grande était la satisfaction des familles après le sauvetage des deux marins. Boualem Belhadri

7 8 Jeudi 9 juillet 2015 RÉGIONS CHLEF ÉDUCATION Concours interne pour 150 postes à pourvoir La direction de l'éducation de la wilaya de Chlef va organiser un concours interne pour la promotion au poste d'inspecteur d'éducation, de censeurs et de directeur d'établissement scolaire. ORAN Suite de la page 7 Lors des nombreuses opérations de réfection de la chaussée, les marchands se sont adaptés aux "intrus», s'arrangeant toujours pour poursuivre leurs activités commerciales malgré les travaux. Phs : DR Pour les 13 postes de proviseur, les postulants doivent avoir une expérience de 5 ans dans un poste d'enseignement dans le cycle secondaire en tant que professeur principal ou censeur. Quant aux professeurs du cycle moyen PEM ayant une expérience de 07 ans d'expérience au poste de PEM principal ou les surveillants généraux ayant accompli 07 ans dans le même poste ; ils ont le droit de postuler pour une promotion au poste de directeur d'école moyenne DEM. La direction compte pourvoir 31 postes de DEM. De plus, les mêmes conditions s'appliquent pour les enseignants d'école primaire principaux ainsi que les sous-directeurs pour concourir aux 92 postes de directeur d'école primaire proposés par la tutelle. Pour les 15 postes d'inspecteur du moyen, les postulants doivent avoir une expérience de 5 ans dans un poste d'enseignement dans le cycle moyen en tant que professeur formateur. Quant aux 8 postes d'inspecteur d'école primaire d'arabe ouverts, les candidats doivent avoir 5 ans dans l'enseignement primaire, ou avoir exercé réellement pendant 5 ans comme superviseurs ou conseillers d orientation. Pour le poste de superviseur d'école primaire, les mêmes conditions ouvrent le droit aux enseignants ainsi qu aux conseillers d orientation pour participer à ce concours de promotion interne. Pour le grade d'inspecteur de l'éducation nationale, le nombre de postes est fixé à l'échelle nationale et n'obéit pas au système de quota par wilaya. Seuls les professeurs de l'enseignement secondaire (PES), les intendants ainsi que les conseillers d'orientation principaux ayant une licence de l'enseignement secondaire ou son équivalent peuvent postuler pour un poste d'inspecteur de l'éducation nationale. Le dépôt de dossiers qui a débuté le 27 juin dernier s'étalera jusqu'au 9 juillet a-t-on appris de la direction de l'éducation de Chlef. Rappelons que la direction de l'éducation a lancé, le mois dernier, un concours pour le recrutement d'enseignants pour la prochaine rentrée scolaire 2015/2016. Toutefois, il faut préciser à ce sujet que les milliers de postulants à ce concours ne sont toujours pas informés des résultats et UNE ACTIVITÉ INCESSANTE «L'activité au marché de la Bastille ne s'est jamais arrêtée un seul instant, et ce, quelle que soit la raison. C'est le marché de référence à Oran. C'est là où se font les prix de détail de tous les produits : fruits et légumes, viandes blanches ou rouges, poissons et autres, et même les fleurs», explique un vieux commerçant, installé au marché depuis des lustres. En plus de son emplacement «stratégique», le marché de la rue des Aurès a plusieurs accès, à partir de la place du Maghreb ou encore la place de la Grande Poste, ou à partir des nombreuses ruelles donnant sur la rue Larbi Ben M'hidi et la rue Khemisti, les deux principales artères du centre-ville. Ces ruelles forment, en quelque sorte, des excroissances --ou des extensions-- du marché avec leurs multitudes de boutiques proposant toutes sortes de produits, allant des vêtements à la vaisselle et autres articles électroménagers.il existe également de larges passages non carrossables donnant sur la rue des Aurès. Ces passages abritent également de nombreuses boutiques, gargotes, et tout spécialement celles proposant la traditionnelle et fameuse «calentita», une préparation culinaire dont raffolent les Oranais. Dans l'un des passages, il y a même une vieille salle de cinéma, «L'Afrique», qui, il n'y a pas si longtemps, projetait essentiellement des films westerns. Durant le mois de ramadhan, le marché s'adapte et redouble d'activité, une activité intense qui démarre aux premières heures de la matinée. Le marché prend alors une pause à l'heure du f'tour pour reprendre durant la nuit jusqu'à une heure très avancée, cédant la place aux nombreux «beznassa» qui, sur des étals de fortune, proposent vêtements, chaussures et autres produits d'importation. De plus, des produits spécialramadhan sont exhibés comme les traditionnelles zalabia, chamia, qalb ellouz et autres qtaïf, sans oublier les nombreux marchands de dattes. En ce mois de jeûne, le marché de la rue des Aurès, qui déjà propose une large variété de produits, se distingue par des prix très accessibles, notamment en ce qui concerne les fruits et légumes. On y trouve, par exemple, des tomates à 25 dinars le kilo, des poivrons et des courgettes à 70 DA et même des pêches de calibre et qualité appréciables variant entre 50 à 80 DA le kg, sans parler des autres produits. Cette année, les ménages ne sont pas aussi malmenés que d'habitude.mais ce qui attire le plus à la «Bastille» c'est le poisson. Il y a, en effet, de nombreux poissonniers dans ce mar- toutes les spéculations vont bon train quant à ce retard injustifié de rendre publique la liste des heureux candidats ou candidates. Selon la direction de l'éducation nationale de Chlef «la liste des candidats admis au concours sera très prochainement portée à la connaissance des intéressés». Il faut savoir que les candidats admis et retenus seront orientés vers les instituts de formation à partir du mois d'août, pour une période de recyclage et ce, avant de rejoindre officiellement leurs postes de travail en septembre prochain. Quant à la date du concours, elle est fixée par le ministère de la tutelle pour le 22 juillet 2015 prochain, selon le chargé de communication de la direction de l'éducation de Chlef. Bencherki Otsmane INCENDIE Six personnes, dont deux sapeurspompiers, blessées Au cours d'une intervention menée durant la journée du lundi dernier par les sapeurs-pompiers de l'unité principale, au niveau d'un verger à Haï El-Houria au nord de la ville de Chlef, où un incendie s est déclaré, deux sapeurs-pompiers ainsi que quatre autres personnes ayant participé à l'opération de l'extinction du feu ont été incommodés par la fumée dégagée par l'incendie, a-t-on appris de la Protection civile de Chlef. Les six personnes blessées ont été admises aux urgences médico-chirurgicales UMC de l'eph de Ouled Mohammed. Selon le Commandant Ahmed Meddah de la Protection civile, le feu qui s'est propagé à une vitesse fulgurante aidé par la canicule et une légère brise de vent, a failli causer d'importants dégâts aux autres vergers et habitations mitoyens à celui sinistré, n'était-ce l'intervention rapide des sapeurs-pompiers. Le feu a été circonscrit et maîtrisé au bout de deux heures. Par ailleurs, la Protection civile fait état également d'un autre incendie qui s'est déclaré dans une armoire de compteur électrique, à l'entrée d'un bâtiment, sis à la cité Meghraoui à Chlef, provoquant l'asphyxie à 10 personnes âgées entre 15 et 80 ans. Ces dernières ont été toutes prises en charge par la Protection civile et les services des urgences de l'hôpital de Ouled Mohammed, précise le Cdt Ahmed Meddah. B. O. ché, sans parler des nombreux marchands proposant les produits de la mer sur des étals amovibles et autres charrettes. Bien que les fruits de mer constituent les produits les plus chers du marché, on peut, malgré tout, y faire de bonnes affaires. A côté des crevettes royales à DA le kg, du rouget à DA et du merlan à DA le kilo, on trouve également, des espèces moins nobles comme le faux merlan entre 600 et 800 DA le kg et le brochet entre 800 et DA le kg, ainsi que le chat de mer à 500 DA le kilo. Quant à la sardine, la vraie (certains disent tatouée en raison des points sur le côté qui la distinguent), elle trône toujours sur ses 500 DA, et rarement 400 DA le kg. Les autres variétés de sardine ne dépassent guère les 250 DA le kg.» Ceux qui veulent acheter du bon poisson viennent à la rue de la Bastille. Ce qu'il y a de spécial ici c'est la fraîcheur des produits et, parfois, les prix relativement accessibles», explique un ancien poissonnier de ce célèbre marché oranais.de nombreux Oranais se rendent, quotidiennement durant le mois de Ramadhan, à la rue des Aurès pour faire leurs emplettes, quels que soient leurs quartiers de résidence et quel que soit l'éloignement. Certains y vont juste pour le plaisir de s'y promener un phénomène très connu à Oran, si, pour une raison ou une autre, le pain venait à manquer dans les quartiers d'oran, on est certain d'en trouver au marché des Aurès, un peu plus cher certes mais disponible. Ces revendeurs, qui proposent une large variété de pain traditionnel ou de baguettes parisiennes, ont leur emplacement particulier : au début et à la fin de la rue des Aurès. L'autre particularité du marché de la rue des Aurès est qu'il s'adapte, comme les vrais marchés, aux événements, notamment pendant les fêtes religieuses, voire même les matches de football, surtout ceux de l'equipe nationale. En effet, durant les dix derniers jours du Ramadhan, le marché propose tous les ingrédients entrant dans la confection des gâteaux de l'aïd El-Fitr, de la simple farine aux fruits secs, nappages et autres moules et ustensiles de tous calibres. A l'aïd El-Adha, se sont les barbecues, les couteaux et les broches, entre autres, qui ont la palme. Et si l'equipe nationale dispute un match important, les marchands sortent le grand jeu : drapeaux, chapeaux, maillots et autres fanions à l'effigie des «Fennecs».Il est évident, et comme dans tout marché qui se respecte, toutes ces activités se fassent sur un fond de brouhaha indescriptible où l'ambiance «Souk» est incontournable.

8 RÉGIONS Jeudi 9 juillet AÏN TÉMOUCHENT COLLECTIVITÉS LOCALES Aïn El Beïda promue au rang de chef-lieu de commune? En 2014, la commune de Hammam Bou Hadjar a bénéficié d'une enveloppe de 100 millions de dinars entrant dans le cadre du programme de l'amélioration urbaine et la mise à niveau de plusieurs cités et quartiers populaires. Ces derniers connaissaient un déficit en viabilisation et réseaux divers. Il faut l'avouer ces travaux devaient être pris en charge bien avant mais les priorités ont fait que le calendrier a été reporté en fonction des disponibilités de budget propre et des inscriptions au titre des opérations publiques planifiées dans le cadre du programme communal de développement. Les quartiers qui vivaient une précarité avérée sont Hay Belhadj Hamida, Boughalem, Rahel et le centre secondaire d'aïn El Beïda qui se trouve à 6km au nord de Hammam Bou Hadjar. Véritablement cette dernière localité devait être érigée en chef-lieu de commune. C'est le vœu des habitants et de certains responsables locaux qui lui préfèrent et souhaitent ce rang administratif. De notre côté les informations que l'on a collectées ça et là auprès de responsables écartent cette possibilité à l'heure où nous mettons sous presse. Leurs dires se sont limités à la situation actuelle qui ne prévoit pas une telle possibilité de classement administrative d'ain El Beida. Cependant dans les ACCIDENTS DE LA ROUTE Six morts et quatre blessés graves en une semaine Alors que la semaine d'avant deux motocyclistes et un automobiliste ont trépassé dans trois accidents, de la circulation, survenus sur les axes routiers El Malah-Terga et Hassi El Ghella- Aïn El Beïda (Hammam Bou Hadjar), mardi dernier à quelques minutes de la rupture du jeûne, un autre sinistre, plus effrayant s'est produit sur la RN96 reliant Sidi Ben Adda- Béni Saf. Les témoins oculaires qui n'étaient pas loin du lieu de l'accident survenu au croisement RN96- CW (Ouled El Kihel)- Béni Saf ont vu le heurt violent opposant une Volkswagen(Polo) et une Toyota(Hillux). Bilan : deuxmorts et un blessé grave. Les victimes sont des jeunes d'aïn Témouchent, âgés de 20 à 23 ans. Alors que les personnes décédées ont été transportées à la morgue, le blessé quant à lui a été évacué aux UMC de Béni Saf par les éléments de la Protection civile. En moins d'une semaine on enregistre six morts et quatre blessés sur les routes de la wilaya d'aïn Témouchent. B. B. Phs : DR perspectives à court terme, il est projeté de réaliser une sûreté extramuros à Aïn El Arbaa. Les informations que nous avons évoquent son inscription au titre du programme quinquennal Au titre dudit plan, Aïn El Beïda aura également son propre lycée, un établissement tant attendu par les parents d'élèves. La carte scolaire jusqu'à 2020 propose l'inscription de lycées au niveau de plusieurs Centre secondaires de la taille d'aïn El Beïda. Aussi l'amélioration urbaine cible les réseaux publics de l'aep et de l'assainissement, l'éclairage public, les aires de jeux, la rénovation des trottoirs, des espaces verts. C'est ce que l'on a pu décrypter des propos d'un élu qui s'est confessé à la presse, mardi 7 juillet Par ailleurs le même intervenant avait souligné qu'une rallonge de 40 millions de dinars a été allouée à la ville des Bains pour pouvoir exécuter les travaux à lancer en Il cite en l'occurrence, la réalisation d'une agence postale et le revêtement du stade en tartan synthétique. Cependant les CONSTANTINE Au niveau de la rue Didouche Mourad, la plupart des magasins ont changé d'activité ces dernières années, les bijouteries qui étaient en nombres importants sont de plus en plus rares, les cafés ont été transformés en grands magasins de lingerie féminine et même une ancienne pharmacie qui a fermé ses portes le temps de procéder à son aménagement et lors de son ouverture c'est encore un magasin de porter à porter féminin. Ce qui est étonnant c'est que toutes les transformations réalisées l'ont été pour la gente féminine, il existe très peu de magasins de chaussures, de magasins pour enfants ou pour les hommes qui un jour n'e trouveront plus où s'acheter des habits. Heureusement pour doléances des citoyens veulent moderniser le plan de circulation de la cité des Thermes, un instrument nécessaire qui doit s'adapter aux nouvelles exigences de l'heure. Inscrire ce document d'urbanisation et de modernisation s'impose de lui-même. Beaucoup considèrent que le le blason on de la ville touristique et d'élever la cote qu'elle mérite d'autant plus qu'elle est devenue une qibla de milliers d'estivants venant du sud et des wilayas de l'intérieur et des Hauts-Plateaux. Le tourisme chez l'habitant bat son plein et devient une réalité qui crève les yeux. Tacitement il acquiert une certaine légalité. Dans le domaine de l'hôtellerie, un manque criard est à déplorer. On ne sait pas quelle a été la réponse de la direction du tourisme face aux réserves formulées par les élus de l'apw au sujet de la future zone d'expansion et site touristique de Hammam Bou Hadjar. Les attentes de la population sont à prendre en considération. Et le mieux est d'ouvrir un débat constructif sur ce sujet d'intérêt commun avéré. Boualem Belhadri les hommes que les magasins de la rue Si Abdallah n'ont pas changé d'activité et on y trouve de tout et à tous les prix. Si à un moment ce sont des pâtisseries qui ont ouvertes leurs portes à chaque coin de rue ce n'est plus le cas maintenant car c'est le commerce avec les femmes qui rapporte gros car COMMERCE Ces locaux qui changent de vocation OUM EL BOUAGHI LUTTE CONTRE LA DÉSERTIFICATION Plus de 100 projets retenus Pas moins de 103 projets de lutte contre la désertification ont été exécutés à travers la wilaya d'oum El Bouaghi au titre du programme quinquennal , a indiqué mardi dernier le conservateur des forêts, Othmane R'ghioua. Les projets de protection du sol entrepris dans ce cadre ont ciblé hectares dans des localités du Sud et Sud-est de la wilaya où les terres sont fragiles et où existent de nombreux lacs salés, a précisé à l'aps ce responsable, ajoutant que des plantations fourragères ont été réalisées sur hectares afin de régénérer le couvert végétal. Des pistes ont également été ouvertes ou réhabilitées sur un linéaire de 253 km dans le cadre de la lutte contre la désertification, en plus de la réalisation de brise-vent et de corrections torrentielles de plus de m3, a souligné R'ghioua. RÉLIZANE 11 hectares de blé dur détruits par un feu Un incendie, qui s'est déclaré lundi soir dans la commune de Oued Slam (35 km au sud de Relizane), a détruit 11 hectares de récoltes de blé dur, a- t-on appris mardi dernier des services de la protection civile. L'intervention des agents de la Protection civile a permis d'éteindre le feu et de sauver 300 autres ha de blé dur des flammes, selon la source. L'opération d'extinction qui a duré deux heures et demi, a mobilisé un grand nombre d'agents de la Protection civile dotés de camions et de matériel d'intervention. Une enquête a été ouverte par les services compétents sur les causes de l'incendie qui coincide avec une période de canicule sévissant dans la région. La wilaya de Relizane a enregistré, depuis mai dernier, plusieurs incendies ayant détruit plus de 85 ha de récoltes agricoles, surtout à Mendès, et six ha dans des espaces boisés des communes de Jdiouia et Ramka. ces dernières ne rechignent pas sur les prix et sont prêtes à acheter chaque jour des habits de sortie ou d'intérieur ainsi que le maquillage. Pour cette année, et comme à l'accoutumée à l'approche du mois de Ramadhan, particulièrement dans les cités et à la vieille ville, des petits magasins sont en plein aménagement pour la préparation et vente de Kalb Elouz, beignets et Zalabia alors que d'autres pour les Boureks. Des activités conjoncturelles qui vont cesser après le mois sacré, ce qui revient à dire que durant le mois de Ramadhan, tout le monde s'inspire commerçant et il existe des citoyens qui ne ratent pas l'occasion durant le mois de carême pour travailler fort et engranger des bénéfices substantiels. Il y en a même comme à Saint- Jean ceux qui activent chez eux et en fin de journée vous trouverez les clients qui font la chaîne dans les escaliers de bâtiments pour acheter soit la Zalabia soit le Kalb Elouz, la publicité de bouche à oreille reste la plus efficace et ce qui répand bien l'information. Mâalem Abdelyakine

9 Ramadhan 2015 JEUDI 22 RAMADHAN 1436 Iftar Imsak Jeudi 9 juillet 2015 Alger Oran Constantine Annaba Tizi Ouzou 20h14 20h26 19h59 19h56 20h10 03h38 03h59 03h25 03h17 03h33 11 Le mérite de l'animation de la prière Dormir durant la journée de jeûne? 1 re partie Si, au cours du mois de Ramadhan, on prend le repas de l aube, accomplit la prière du matin, s endort jusqu à l heure de la prière du zuhr, l accomplit, puis s endort jusqu à l heure de la prière d asr, l accomplit puis s endort jusqu à l heure de la rupture du jeûne, a-t-on observé un jeûne valide? Réponse : Louange à Allah Oui, son jeûne est valide. Tous les ulémas sont d avis que si le dormeur qui observe le jeûne se réveille, ne serait qu'un instant au cours de la journée, son jeûne n en serait pas moins valide selon les ulémas puisqu il n y a aucune incompatibilité entre jeûne et sommeil car celui-ci ne rend pas l individu complètement inconscient car il se ressaisit dès qu on le réveille. [Voir al-madjmou, 6/346 et al-moughni, 4/344.] Interrogée à ce sujet, la Commission Permanente a répondu ainsi : «S il en est ainsi, le jeûne est valide, mais le fait de dormir toute la journée implique une négligence. D autant plus que le Ramadhan est une période précieuse dont le musulman doit profiter utilement en s adonnant à la fréquente lecture du Coran, au gagne pain et à la recherche du savoir.» C est Allah qui (nous) assiste. La Commission Permanente pour les Recherches Scientifiques, (10/212). 3 e partie Au cours d une nuit pendant laquelle il était malade, le Prophète a récité les Sept longues sourates, à savoir les 2, 3, 4, 5, 6, 7 et 8 e sourates du Coran. Un récit portant sur une prière effectuée par Houda hayfa derrière le Prophète indique que celui-ci a récité au cours d une seule rak a la deuxième, puis la troisième puis la quatrième sourate du Coran de façon très lente. Suite en page 12 Boukala du jour Ahbet ldek lejnan ou ferrecht ou harkest herkous edhab hatta lwadniya, afferhou ya lebnat saâdi walla liya, ou nestechfa fi laâdou kima yestechfa fiya. Voici un conseil de Cheikh Abd Al-Aziz ibn Baz adressé aux jeûneurs et aux autres pour les inviter à bien employer leur temps et ne pas le gaspiller en dormant (excessivement) : «Il n y a aucun inconvénient à dormir au cours du jour et de la nuit, pourvu que cela n entraîne la négligence d un devoir ou la perpétration d un acte interdit. Le musulman, jeûneur ou pas, doit éviter de veiller (inutilement). Il doit plutôt se coucher tôt, après avoir accompli les prières nocturnes qu Allah lui facilite. Ensuite, si l on est en Ramadhan, il se réveille à temps pour prendre le repas de l aube, sa prise étant une sunna confirmée, en vertu de la parole du Prophète: «Prenez le repas de l aube car il constitue une source de bénédiction» [ Rapporté par al-boukhari et par Mouslim ]Aussi : «La différence entre notre jeûne et celui des gens du Livre réside (essentiellement) dans la prise du repas de l aube» [ Rapporté par Mouslim dans son Sahih]. Jeûneurs et non jeûneurs doivent en Ramadhan et en dehors de ce mois observer les 5 prières collectivement et éviter de dormir ou de se livrer à d autres (occupations) pendant leurs heures. Ils doivent s acquitter avec assiduité de toutes les tâches qui leur incombent [...]. Car il ne faut pas s en détourner pour se livrer au sommeil ou à d autres activités. Le musulman doit œuvrer pour acquérir la subsistance licite nécessaire à sa survie et à celle de ceux qu il a en charge. Il ne faut pas s en détourner pour se livrer au sommeil ou à d autres (activités inutiles). À suivre

10 12 RAMADHAN-2015 Jeudi 9 juillet Suite de la page 11 Il a été rapporté par la chaîne la plus sûre que quand Omar donna à Ubay ibn Kaab l ordre de diriger une prière de 11ra k a pour les gens pendant les nuits du Ramadan, Ubay récitait les longues sourates dites les miine (celles qui comptent une centaine de versets ou plus) de sorte que certains finissaient par s appuyer sur une canne en raison de la longueur de la posture debout puisqu ils ne terminent leur prière qu au début de l aube. Il a été rapporté de façon sûre encore qu Omar a convoqué les lecteurs du Coran en Ramadan et a demandé au plus rapide d entre eux de réciter 30 versets et à celui qui avait une rapidité moyenne de réciter 25 versets et au lent de réciter 20 versets. Sur la base de cela, on peut opter pour la longueur si on prie tout seul ou avec quelqu un qui approuve cette option. Dans ce cas, plus la prière est longue, mieux cela vaudra. Il ne faut cependant pas exagérer de sorte à passer toute la nuit en prière, à moins que cela soit rare. En effet, il faut se conformer à la pratique du Prophète qui a dit : «La meilleure direction est celle de Muhammad». Quand on sert d imam, on peut prolonger la prière, à condition de ne pas causer de peine à ceux qui prient derrière l imam compte tenu des propos du Prophète : «Quand l un de vous dirige la prière à d autres, qu il allège sa prière puisqu il a derrière lui le petit, le vieux, le faible, le malade et celui qui a une affaire à régler. S il prie tout seul, qu il prolonge sa prière comme il l entend». Le temps de la prière La prière surérogatoire de Ramadan s accomplit entre la prière d el isha et celle de l aube, compte tenu des propos du Prophète : «Certes, Allah vous a ajouté une prière. C est le witr ; accomplissez-le entre la prière d el isha et celle de l aube». Il est préférable d accomplir cette prière dans la dernière partie de la nuit, si on peut le faire, compte tenu des propos du Prophète : «Celui qui craint de ne pouvoir se réveiller dans la dernière partie de la nuit, qu il clôture sa prière au début de la nuit. Celui qui préfère clôturer ses prières à la fin de la nuit, qu il le fasse ainsi ; la prière de fin de nuit est bien assistée donc meilleure». S il s agit de choisir entre le fait de prier en public au début de la nuit et le fait de prier tout seul en fin de nuit, la première option est préférable parce qu elle vaut la prière d une nuit entière. C est du reste conforme à la pratique adoptée par les Compagnons sous le règne d Omar. Abd Rahman ibn Ubayd al- Qari a dit : «Je suis sorti au cours d une nuit de Ramadan en compagnie d Omar pour nous rendre à la mosquée. À notre grande surprise, nous avons trouvé les gens dispersés de sorte que celui-ci priait tout seul et celui-là priait avec quelques fidèles. C est alors qu il dit : au nom d Allah! Je pense qu il est préférable de rassembler ces gens derrière un seul lecteur. Et puis il en a décidé ainsi et les a réunis derrière Ubay ibn Ka ab.» - Il dit : «Par la suite, je suis sorti en sa compagnie (Omar) au cours d une autre nuit au moment où des gens priaient sous la direction d un imam et Omar dit : quelle belle innovation celle-là! L heure qu ils passent en sommeil est meilleure que celle qu ils consacrent à la prière» (il entendait la dernière partie de la nuit). En ce moment, les gens faisaient la prière au début de la nuit. Zayd ibn Wahb dit : «Abd Allah nous dirigeait la prière en Ramadan et l achevait au milieu de la nuit». À suivre Les prosternations de la distraction 2 e partie II - La Diminution Le délaissement d'un pilier. - Si le prieur délaisse le Takbir de sacralisation, qui est un pilier, sa prière est invalide et ceci que le délaissement soit involontaire ou non, car la prière n'a pas été entamée. - Si le pilier délaissé volontairement est autre que le premier Takbir, la prière est également invalide. - Par contre, si par oubli, le prieur délaisse un pilier de la première Rak'at et qu'au moment où il s'en rend compte, il a atteint ce même pilier dans la deuxième Rak'at, alors la première Rak'at est annulée et la deuxième prend sa place. - Si le prieur n'a pas atteint ce même pilier de la deuxième Rak'at au moment où il s'en rend compte, il doit alors revenir au pilier délaissé de la première Rak'at, l'accomplir et terminer sa prière. Dans les deux cas, il est obligatoire de faire les prosternations de la distraction après la salutation. Exemple : Une personne a oublié la deuxième prosternation de la première Rak'at et ne s'en rend compte qu'au moment où il est assis entre les deux prosternations de la deuxième Rak'at. A ce moment là, la première Rak'at est annulée et la seconde prend sa place, c'est à dire que la deuxième Rak'at est considérée comme étant la première. La personne complète alors sa prière, effectue les prosternations de la distraction après la salutation finale puis salue de nouveau. Autre exemple : Une personne a oublié d'effectuer, lors de la première Rak'at, la seconde prosternation ainsi que la position assise qui la précède [ Car il est alors considéré comme un résident. Dans ce cas, il complète les prières et observe le jeûne du Ramadan à cause de la fin du statut de voyageur. La troisième excuse est la grossesse et l allaitement Les juriconsltes sont d accord que la femme enceinte et celle qui allaite peuvent ne pas observer le jeûne du Ramadan si elles craignent sur leur propre santé ou sur celle de leur enfant ou craignent l agravation d une maladie ou un préjudice ou la mort. Ceci s atteste dans ce verset : {Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu' il jeûne un nombre égal d' autres jours.} [ Sourate 2 - Verset 184 ] Il ne s agit pas ici de n importe quelle maladie car celle qui ne diminue pas le malade ne l autorise pas à ne pas jeûner. La mention du terme «maladie» renvoie à toute affection incompatible avec le jeûne. C est ce que l on entend par maladie et c est ce qui se vérifie ici. Voilà pourquoi la Phs : DR Note du Traducteur : C'est à dire l'assise entre les deux prosternations ] et se rend compte de l'oubli après s'être relevée de l'inclinaison de la seconde Rak'at. A ce moment-là, la personne doit revenir au pilier omis de la première Rak'at (c'est-à-dire la position assise Hadith An-Nabawi L'immensité de l'indulgence divine Anas dit qu il a entendu l Envoyé d Allah (qsssl) dire : «Allah a dit: " Ô fils d' Adam, tant que tu M'invoqueras et mettras ton espoir en Moi, Je te pardonnerai les péchés dont tu te seras chargé, sans Me soucier de leur grand nombre. O fils d' Adam, si tes péchés atteignent toute l' étendue visible du ciel, et qu' alors tu implores Mon pardon, je te pardonnerai. O fils d' Adam, si tu viens à Moi, ayant rempli la terre de tes péchés et qu' alors tu Me rencontres cependant que tu n' associes personne d' autre à moi, Je te donnerai de quoi la remplir autant de pardon». [ Rapporté par at Tirmidhî, Ahmad ] entre les deux prosternations ainsi que la seconde prosternation). Elle doit donc s'asseoir, accomplir le reste de sa prière, puis effectuer les prosternations de la distraction après la salutation finale et de nouveau saluer. Le délaissement d'une obligation. - Si le prieur délaisse volontairement une obligation de la prière, sa prière est annulée. - Si par oubli, il délaisse une obligation, puis se rend compte de son oubli avant qu'il ne quitte la position de cette obligation, il doit alors l'accomplir et n'aura pas à effectuer les prosternations de la distraction. - S'il se rend compte de l'oubli après avoir quitté la position de cette obligation mais avant d'atteindre le pilier suivant; il doit alors revenir, accomplir cette obligation, terminer sa prière puis effectuer les prosternations de la distraction après la salutation finale et de nouveau saluer [ Note du Traducteur : Car il aura ajouté des gestes dans sa prière.]. - Par contre, s'il se rend compte de son oubli après avoir atteint le pilier qui suit l'obligation omise, alors celle-ci n'est plus à effectuer et le prieur ne doit plus revenir mais continuer sa prière puis effectuer les prosternations de la distraction avant la salutation finale. Exemple : Dans la deuxième Rak'at, une personne se relève de la deuxième prosternation pour la troisième Rak'at en oubliant le premier Tachahoud. Puis, elle se rend compte de son oubli avant de se lever. Elle doit alors rester assise, accomplir le premier Tachahoud, terminer sa prière et n'aura pas à effectuer les prosternations de la distraction. À suivre Quelles excuses permettent de ne pas jeûner? femme enceinte et celle qui allaite bénéficient de la dispense du jeûne. Un des arguments de la dispense qui leur est accordée réside dans le hadith d Anas ibn Malick al-daabi selon lequel le Messager d Allah a dit : «Allah a certes dispensé le voyageur du jeûne et de la moitié de la prière et dispensé la femme enceinte et celle qui allaite du jeûne» Une autre version emploie le terme hubla (enceinte) et celle qui allaite. La quatrième excuse est la grande vieillesse (haram) La grande vieillesse intéresse ceux qui suivent : le vieillard finissant, celui qui est au bout de ses forces ou est sur le point de finir ces jours et qui se rapproche chaque jour de la mort. Il en est de même du malade jugé incurable. Cela s'applique encore à la très vieille dame. La légalité de leur non observance du jeûne est fondée sur la parole du Très Haut : { Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu' il jeûne un nombre égal d' autres jours.} [ Sourate 2 - Verset 184 ] Ibn Abbas a dit : «Ce verset n est pas abrogé ; il s applique au vieillard et à la vieille dame incapables de jeuner. Les deux nourrissent un pauvre pour chaque jour non jeûné.» La cinquième excuse est l insupportabilité de la faim et de la soif Quand la faim et la soif deviennent d une intensité 2 e partie insupportable, l on est autorisé à rompre le jeûne et à manger dans la limite de la nécessité, mais l on doit par la suite s abstenir des facteurs de la rupteure du jeûne pour le reste de la journée et procéder plus tard à un jeûne de rattrapage. A l insupportabilité de la faim et de la soif a été assimilé la peur d être affaibli au moment d une rencontre probable ou certaine avec l ennemi en cas de siège. Si le combattant a la certitude ou la quasi certitude qu il va rencontrer un ennemi qui se trouve en face de lui, et craint d être trop affaibli par le jeûne pour pouvoir se battre, il peut rompre son jeûne avant le combat, même s il n est pas en voyage. La sixième excuse est la contrainte Par ce vocable, on entend le fait d amener quelqu un par la menace à faire ce qu il ne veut pas faire ou à abandonner ce qu il désire faire. FIN Trucs & astuces Faire cuire des pommes de terre en 5 min Voila une astuce pour faire cuire vos pommes de terre en 5 min! C est épatant et ca marche!! Prenez vos pommes de terre, mettez les dans un sac plastique peu importe le sac qu il soit coloré ou avec des inscriptions ca marchera, fermez le sac en faisant un noeud, placez le dans votre micro onde, et reglez le temps pour commencer a 3 min, ensuite planter avec un couteau a travers le sac pour voir si vos pommes de terre sont cuites, sinon rajouter du temps, le temps de cuisson varie selon la grosseur de vos pommes de terre! ESSAYEZ CA MARCHE ET C EST BON!! :) Ne plus pleurer en épluchant les oignons Si comme moi les oignons vous font pleurer! Mettez-les au réfrigérateur deux heures avant de les éplucher. Feuilles de brick résistante Pour éviter que vos feuilles de brick ne se brisent, posez- les une par une sur un linge humide et farcissez-les. Cuisson des gâteaux Si vous pensez à intercaler entre le moule et la plaque du four une couche de gros sel, vos fonds de gâteaux ne brûleront plus. Écailler proprement le poisson Ecailler son poisson avec un couteau ou un couteau économe dans une bassine pleine d eau pour éviter les éclaboussures d écailles. Nettoyage du micro-onde Pour nettoyer les taches et les aliments collés,mettez 1 cuillerée à soupe de bicarbonate de soude dans un bol à demi-rempli d eau..ettez le four a puissance maximale pendant environ trois minutes puis passez un linge humide. vous pouvez aussi faire bouillir 1/4 de tasse de vinaigre et 1 tasse d eau. Vous désodoriserez en même temps l intérieur du microondes. Gain de temps pour tous La passoire et l essoreuse à salade. Rangez les sous l évier de votre cuisine car on s en sert à cet endroit... Un gros pot assez grand, mettez-y tous vos ustensiles de cuisine, à portée de main pour cuisiner. Tous vos pots à épices dans une grande panière, rangée dans un placard, ils ne prendront plus la graisse de cuisson... C est déjà un bon début... Et surtout nos articulations apprécieront... et nous aussi d ailleurs. Dénoyauter les cerises Pour dénoyauter des cerises de façon rapide, utilisez un trombone que vous enfoncerez au coeur de la cerise. ainsi votre cerise reste intacte. Panures diverses Pour varier les plaisirs vous pouvez également paner vos escalopes avec de la poudre d amende ou bien du pain d épice mixé, attention si il est sec il perd du goût. Bonne appétit!!! PLAT DU JOUR Pour 6 personnes Temps de préparation : 20 min Temps de cuisson : 60 min Difficulté : facile 1 kg de viande de veau coupé dans l'épaule 2 gousses d ail émincées 3 c. à soupe d huile de table 3 c. à soupe d huile d olive 1 petit bouquet de coriandre et de persil émincés? c. à café de poivre noir 1 c. à café de cumin 1 c. à café de curcuma 8 pistils de safran 1 c. à café de gingembre Sel Eau Pour les légumes : 400 g d olives vertes cassées (M slalla) 1/2 citron confit Dans un récipient, préparer une marinade en mélangeant l ail émincé, les épices, le sel, l huile d olive, l huile de table, la coriandre et le persil émincés. Placer les morceaux de viande dans la marinade pendant une Pour 4 personnes Temps de préparation : 15 min Temps de cuisson : 60 min Difficulté : facile Pour le poulpe : 1 poulpe 1/2 citron 1 feuille de laurier 1 gousse d'ail GÂTEAU DU JOUR Pour 3 personnes Temps de préparation : 20 min Temps de cuisson : 00 min Difficulté : facile 100 g de graines de lin 100 g de graines de sésame 100 g de farine 100 g de praliné 50 g de dattes dénoyautées et coupées en petits dés 50 g de raisins secs coupés en petits morceaux 80 g de beurre fondu 1/2 c. à café de cannelle Pour le décor : Amandes Pignons Raisins secs Graines de sésame Déposer les graines de lin et de sésame sur une plaque et les faire griller au four, à 160 C jusqu à ce qu elles dorent. Les moudre, les Tajine de veau aux olives vertes Pour la salade : 500 g de petites pommes de terre 1 poivron rouge 1 piment vert 50 g d'oignon blanc émincé 250 g de tomates cerise 50 g d'olives vertes dénoyautées 50 g d'olives noires dénoyautées 2 c. à soupe de persil et de coriandre émincés 8 c. à soupe d'huile 4 c. à soupe de vinaigre blanc Sel Feuilles de laitue heure pour qu ils s imprègnent de tous les ingrédients. Dans une marmite sur feu doux, déposer les morceaux de viande avec la marinade. Mouiller à hauteur avec l'eau. Laisser mijoter la viande pendant une demi heure environ. Rajouter les olives vertes concassées "M slalla" et le citron Salade de poulpe Halwa bsfouf confit détaillé en petits dés. Couvrir la marmite et continuer la cuisson à feu doux jusqu à ce que de la viande devienne fondante et la sauce bien réduite. Disposer les morceaux de viande dans un plat préchauffé, les garnir d'olives "M'slalla" et les napper de sauce. Servir le plat bien chaud. Dans une grande marmite d'eau bouillante, plonger le poulpe et ajouter le citron, l'ail, le laurier et une cuillère à soupe de sel. Laisser cuire le poulpe pendant 1 heure, l'égoutter et le plonger dans de l'eau froide. Retirer la peau débordante du poulpe et le détailler en morceaux. Dans un bol, faire mariner le poulpe dans l'huile, le vinaigre, le piment, le persil, la coriandre et l'oignon émincés. Cuire les petites pommes de terre, les peler et les couper en 2. Couper les tomates cerise en 2. Émincer finement le poivron rouge et les olives. Rajouter tous les légumes préparés au poulpe mariné. Mélanger délicatement puis disposer la salade sur un lit de feuilles de laitue. tamiser et les réserver. Sur une autre plaque, faire dorer la farine au four, à 160 C pendant 10 à 15 mn. La tamiser et la mélanger avec les poudres de lin et de sésame. Ajouter le praliné, les raisins secs, les dattes, la cannelle et le beurre. Bien pétrir jusqu à obtention d un s fouf homogène et compact. Sur une plaque tapissée de papier sulfurisé, étaler le s fouf en un rectangle de 3 cm d épaisseur, le recouvrir d un film alimentaire et le réserver au frais pendant 30 mn. Découper le s fouf en carrés ou en losanges et le décorer avec des graines de sésame, des raisins secs, des pignons et des amandes.

11 MONDE Jeudi 9 juillet SOUDAN DU SUD L'interminable guerre civile Au jour du quatrième anniversaire de son indépendance, le pays se situe, selon l'onu, "tout en bas de l'échelle en termes de développement humain". Femmes et filles victimes de viols collectifs, garçons émasculés, armées d'enfants soldats : les atrocités s'enchaînent au Soudan du Sud, ravagé par 18 mois de conflit, mettant tous les jours un peu plus en lumière l'impuissance de la communauté internationale à enrayer l'escalade de la violence. Ni les sanctions ni les pressions de soutiens-clés comme les États-Unis ou même la Chine, autrefois très présente dans un secteur pétrolier désormais largement détruit, ne semblent avoir de prise sur les belligérants, le camp du président Salva Kiir ou celui de son exvice-président et rival Riek Machar. La guerre civile sud-soudanaise a éclaté mi-décembre 2013, avec des combats au sein de l'armée sud-soudanaise, fracturée le long de lignes politico-ethniques par la rivalité à la tête du régime entre Salva Kiir et Riek Machar. Diverses milices tribales se sont jointes, d'un côté ou de l'autre, aux combats, accompagnés de massacres ethniques et d'exactions. Salva Kiir et Riek Machar ont tous deux reconnu une part de "responsabilité collective dans la crise". Ils ont même signé jusqu'à sept cessez-lefeu. Mais tous ont été violés en quelques jours ou quelques heures. Les deux hommes se sont encore rencontrés fin juin, mais aucun "résultat tangible" n'est ressorti de la réunion, selon un porteparole du camp Machar. Les pourparlers de paix sont soutenus à coups de millions d'euros par une communauté internationale qui avait déjà largement parrainé le processus d'indépendance du pays. Ils n'ont jusqu'ici donné aucun résultat, mais les diplomates étrangers continuent de s'y accrocher pour éviter que le pays ne sombre encore plus dans l'horreur. DES SANCTIONS CONTROVERSÉES D'autant qu'une approche radicale, à coups de sanctions, est loin de faire l'unanimité. Pour la première fois, la semaine dernière, le Conseil de sécurité Le Pakistan a confirmé qu'une rencontre avait eu lieu entre les deux parties près d'islamabad, ce qui pourrait relancer les pourparlers de paix. Une délégation du gouvernement afghan, emmenée par le viceministre des Affaires étrangères Hekmat Karzaï, s'est entretenue avec des membres de la rébellion des talibans à Murree, près de la capitale pakistanaise Islamabad, a confirmé dans un communiqué le ministère pakistanais des Affaires étrangères. Peu de détails ont filtré sur cette rencontre qui s'est étirée jusqu'à l'aube, mercredi, et s'est conclue par le partage du sehri, le repas traditionnel d'avant l'aube pris par les musulmans pratiquants au cours du mois de jeûne du ramadan. Islamabad n'a pas dévoilé l'identité des partici- Ph : DR de l'onu a décidé de sanctions contre six généraux - trois dans chaque camp : des gels d'avoirs et interdictions de voyager. "Ceux qui commettent des atrocités et minent la paix en paieront les conséquences", a averti l'ambassadrice des États-Unis auprès de l'onu, Samantha Power. Mais trois des généraux visés étaient déjà sous sanctions américaines et européennes. Sans aucun effet sur le conflit. Juste avant l'adoption des sanctions onusiennes, l'international Crisis Group avait mis en garde contre leur effet contre-productif : non seulement ces généraux ne sont pas à la tête du commandement - Kiir et Machar n'ont eux-mêmes jamais été sérieusement inquiétés -, mais la plupart soutiennent aussi "un règlement négocié et leur soutien sera crucial pour toute application d'un éventuel accord de paix". John Prendergast, de l'enough Project, estime, lui, que des sanctions peuvent aider à "lutter contre le climat d'impunité" qui règne dans le pays, mais également que davantage doit être fait contre "des responsables plus haut dans la chaîne hiérarchique". "UNE BRUTALITÉ ET UNE INTENSITÉ NOUVELLES" (ONU) L'ex-chef des opérations humanitaires de l'onu au Soudan du Sud Toby Lanzer, récemment expulsé du pays pour avoir mis en garde contre la pants talibans, mais a précisé que des observateurs chinois et américains étaient présents à cette rencontre, qualifiée par le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif de «percée» dans ce conflit qui secoue l'afghanistan depuis la chute du régime des talibans en «Les participants ont échangé leurs points de vue sur la manière de ramener la paix et d'enclencher la réconciliation en Afghanistan», a expliqué la diplomatie pakistanaise, ajoutant qu'un deuxième round aurait lieu «après le ramadan», qui s'achève à la fin de la semaine prochaine. Des représentants talibans et du gouvernement afghan se sont rencontrés plusieurs fois ces derniers mois au Qatar, en Chine et en Norvège. Mais c'est la première fois que Kaboul reconnaît publiquement que l'un de ses ministres négocie directement avec des représentants de ses ennemis talibans. Selon le journaliste pakistanais Rahimullah Yousufzai, spécialiste de la rébellion afghane, si les contacts et discussions restent «à un stade préliminaire», la rencontre de Murree n'en reste pas moins «un développement important» en vue d'éventuels pourparlers de paix. POURQUOI LES TALIBANS SONT SI PRUDENTS «Mais il y a toujours deux ou trois éléments à éclaircir», notamment «quel peut être le plan de paix» et «si les différentes factions talibanes approuvent ces discussions», souligne-t-il. Les divisions actuelles au sein du mouvement taliban, éparpillé entre catastrophe économique qui s'y joue également, a aussi fustigé "l'intransigeance politique" des dirigeants sudsoudanais qui alimente, selon lui, le conflit mois après mois. "La poursuite des hostilités, au complet mépris des souffrances de la population, équivaut au renoncement des dirigeants sud-soudanais à leurs responsabilités les plus fondamentales", a encore estimé le Conseil de paix et de sécurité de l'union africaine. Un rapport commandité par l'ua a révélé que Salva Kiir et Riek Machar étaient tous deux responsables de "massacres organisés" et recommandait que les deux dirigeants soient exclus de la vie politique. Il a fait l'objet de fuites, mais n'a jamais été officiellement publié, de peur que ses recommandations radicales ne torpillent des pourparlers de paix déjà fragiles. Car, aussi infructueux soient-ils, ces pourparlers sont encore, de l'avis de diplomates, la meilleure option. "Des sanctions contre les dirigeants, c'est un dernier ressort, estime l'un d'eux. Nous espérons toujours qu'ils se parlent et bouclent un accord." Mais le temps presse. D'autant que, selon l'onu, les violences ont atteint "une brutalité et une intensité nouvelles", avec un "niveau de cruauté qui (...) suggère une animosité qui dépasse les clivages politiques". AFGHANISTAN Rencontre historique entre le gouvernement et les talibans les combattants restés en Afghanistan et les cadres plus anciens, réfugiés notamment au Pakistan et au Qatar, contribuent depuis plusieurs années à freiner les initiatives de paix. Toujours réticent à s'exprimer sur ce sujet, le commandement central des talibans, surnommé la «choura de Quetta», du nom de la ville du sud-ouest du Pakistan où il serait réfugié, n'a ni condamné ni commenté les discussions de Murree. Selon Rahimullah Yousufzai, la délégation talibane y était composée de cadres vivant habituellement à Quetta et dans ses environs. La présence sur place de représentants de la branche des talibans en exil à Doha (Qatar), l'une des plus actives dans les initiatives de paix, n'a pas été confirmée. NIGERIA Au moins 25 morts dans un attentat à la bombe à Zaria Au moins 25 personnes ont été tuées et 32 blessées, mardi, par l'explosion d'une bombe attribuée aux islamistes de Boko Haram, dans des bureaux de l'administration locale à Zaria, dans le nord du Nigeria. "L'engin explosif, très vraisemblablement porté par un kamikaze, a explosé dans les locaux administratifs du district et tué 25 personnes, dont un enfant de deux ans", a indiqué sur Facebook le gouverneur de l'etat de Kaduna, Nasir Ahmad el-rufai, qui avait fourni un premier bilan de 20 morts. 32 personnes ont également été hospitalisées, a-t-il ajouté. La bombe a explosé vers 09H00 (08H00 GMT) au moment où des instituteurs et d'autres fonctionnaires faisaient la queue pour subir des contrôles d'identité, selon des témoins. En l'absence de revendication, les soupçons se portent sur Boko Haram, très actif dans la région. Zaria, une ville à majorité musulmane située à 75 km au nord de Kaduna, capitale de l'etat éponyme, a déjà été la cible d'attaques des islamistes. Depuis l'entrée en fonction du nouveau président Muhammadu Buhari le 29 mai, ces derniers ont multiplié leurs opérations dans le nord du Nigeria. Lundi soir, une jeune kamikaze de 13 ans avait péri dans un attentat manqué près d'une grande mosquée de Kano, la plus importante ville du nord du Nigeria, à 200 km au nord de Zaria. Dimanche, c'était la ville de Jos (centre) qui était frappée par deux attentats, contre une mosquée et un restaurant, dans lesquels au moins 44 personnes sont mortes. Peu avant, cinq personnes avaient été tuées dans un attentat-suicide dans une église de Potiskum (nordest). Le président Buhari a fait une priorité de la lutte contre les insurgés, mais n'a pas réussi pour l'instant à faire cesser le bain de sang. Quelque 550 personnes sont mortes dans des violences attribuées aux islamistes depuis l'entrée en fonction du président, selon un décompte de l'afp. D'après un fonctionnaire local, Mahmud Abbas, les fonctionnaires et enseignants de la région se soumettaient mardi à des vérifications visant à identifier de potentiels emplois fictifs dans la fonction publique. "Il y avait là plus de 100 personnes, le personnel, le comité de vérification et des comptables", puis "il y a eu une puissante explosion dans le hall, suivie par des tourbillons de fumée et de poussière", a décrit un autre employé, Mohammed Abubakar. "Je crois que des dizaines de personnes ont dû mourir au vu du nombre de personnes se trouvant à l'intérieur", a-t-il ajouté. Le gouverneur El-Rufai, membre du Congrès progressiste (APC) de Muhammadu Buhari, a appelé les habitants de Zaria à "signaler toute personne et activité suspectes" aux autorités et à éviter les lieux fréquentés (mosquées, églises, arrêts de bus) dans les prochaines semaines. Solomon Arase, le chef de la police fédérale du Nigeria, a également ordonné aux commandants des polices d'etat d'améliorer la sécurité de tous les lieux de culte. "Des mesures de sécurité ont également été instaurées dans les lieux où les musulmans rompent le jeûne (du ramadan) en soirée", a-t-il précisé dans un communiqué lundi soir. A Abuja, la capitale fédérale, la vente à la criée et le commerce de rue ont été interdits, et le stationnement dans le centre-ville est strictement réservé aux taxis et bus dûment autorisés, selon M. Arase. Zaria n'est pas connue pour être un bastion de Boko Haram, qui mène depuis 2009 une insurrection ayant fait au moins morts, mais elle a été attaquée par le passé.

12 16 Jeudi 9 juillet 2015 MUSIQUE L'orchestre symphonique national anime une soirée à Bouira Puissant, génial, impérial, l'orchestre symphonique national a donné avant-hier, à la maison de la culture, une soirée artistique qui a donné la pleine mesure de son talent. Le spectacle a démarré avec l'exécution impeccable de l'hymne national que la salle, frissonnant d'émotion patriotique, a écouté debout. L'orchestre a ensuite attaqué trois morceaux de musique classique empruntés à l'œuvre de l'arménien Kharturian. C'étaient les trois derniers mouvements des cinq que cette œuvre compte. Le premier morceau est une valse, le second, un andante et le troisième, une galopante, salués tous trois par un tonnerre d'applaudissements. Il a ensuite joué la Nouba Zidane. Cette œuvre moderne comporte, elle aussi, cinq mouvements. Le chanteur qui l'a interprétée, en l'occurrence Samir Toumi, pressé par le temps, a opté pour les trois derniers mouvements : Dardj, Insiraf et El Khalas. Aussi, il a interprété El Hamdou lillah (Dieu merci..) de Mohamed El Anka. Lui succédant au micro, la chanteuse Nada El Ph : DR Rayhane a enchanté le public grâce à deux chansons de circonstances : Ana Mithlouka, Ouhibou El Djazaïr (Moi, je suis comme toi, j'aime l'algérie) et Mouhamadou (le Prophète). Les paroles de cette première chanson sont l œuvre du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi et la musique de Fadhel Noubli. La seconde chanson est une composition de l'égyptien Mohamed Sallama.L'orchestre national a donné ensuite deux morceaux de musique instrumentale : Allo triciti et Yama Gouraya qui ont plongé les fans de la chanson kabyle dans un profond ravissement. Chantant ensuite en duo avec Samir Toumi, elle a interprété avec ce dernier une chanson de Driassa, Yahiaou ouled Bladi. (Vive les fils de mon pays). Le duo était accompagné par la chorale d'alger. La soirée a pris fin vers minuit et demie. Mais le public n'a pas vu le temps venir. Ce qu'il faut signaler, c'est que l'orchestre en question est assez familier à la ville de Bouira, puisqu'il y était déjà venu deux ou trois fois et avait connu le même succès. Sous la baguette du maestro Amine Kouider, il a clôturé la soirée comme il l'a commencée en apothéose. Rappelant enfin que l'orchestre qui multiplie les tournées depuis ces dernières années a fait presque le tour d Algérie, dispensant une musique universelle et portant à travers elle un message de paix et de fraternité. Comptant en son sein une Russe et une Sud-coréenne, il faut rappeler que cet orchestre est ouvert aux grands talents. Ainsi, une quinzaine de wilayas, dont celle de Bouira sont représentées par cet orchestre. Omar Soualah OUVRAGES HISTORIQUES Parution d'un ouvrage sur l'histoire du mouvement nationaliste à Mascara «Le mouvement nationaliste à Mascara ( )» est le titre de l'ouvrage que vient d'éditer le Dr Djaker Lahcen, ancien directeur de l'institut d'histoire de l'université Mustapha Stambouli de Mascara. Tout le long de ses 440 pages, le livre retrace en cinq chapitres cette période charnière de l'histoire de la région, depuis 1841, date de l'occupation de Mascara par l'armée coloniale jusqu'au déclenchement de la révolution armée. Le lecteur trouvera une présentation de la situation politique, sociale, culturelle et économique de Mascara, depuis sa colonisation jusqu'en Un chapitre traite de la naissance et de la composition des courants nationalistes ( ). Les autres parties de l'ouvrage portent sur l'essor du mouvement nationaliste à Mascara durant la 2ème Guerre mondiale, des progrès qualitatifs du mouvement ( ) ainsi que de la crise qui a frappé le mouvement nationaliste entre 1950 et 1954, avant le déclenchement de la guerre de Libération. L'auteur a précisé que l'histoire du mouvement nationaliste à Mascara a été le thème de sa thèse de doctorat. Ce travail de recherche a été ensuite conçu sous forme d'ouvrage qui sera mis à la disposition de toute personne désirant découvrir l'histoire contemporaine de sa région. Cet universitaire a expliqué son intérêt pour cette période par son désir de combler un vide en matière de données historiques sur cette période. «La plupart des études monographiques traitant sur la ville de Mascara durant la colonisation française se limitent à la période de la résistance de l'emir Abdelkader, fondateur de l'etat algérien moderne», a-t-il expliqué. L'auteur a ajouté que «le mouvement nationaliste a joué un grand rôle, à Mascara, entre 1930 et 1954, en contribuant à la naissance et au renforcement de l'esprit nationaliste au sein de la population». Il a ajouté que la ville a connu une activité politique et sociale très riche et féconde, durant cette période. Des militants ont adhéré aux partis politiques créés à cette époque, comme ils ont activement milité au sein de l'association des ulémas musulmans algériens. Ces mêmes militants, comme dans le reste des régions du pays, ont préparé activement le déclenchement du combat libérateur, le 1er novembre 1954 dans la région. Le Dr Djaker Lahcen, né en 1958 à Mascara, est titulaire d'un doctorat en histoire moderne. Il a rejoint l'université de Mascara en 2002 pour occuper le poste de directeur de l'institut d'histoire jusqu'à Actuellement, il est maître de conférences au sein du même institut. CONSTANTINE 2015 Un programme théâtral de proximité pour les communes de Constantine Un programme de théâtre de proximité destiné aux communes de Constantine vient d'être lancé dans le cadre de la manifestation «Constantine, capitale de la culture arabe», a indiqué lundi le chef du département Théâtre de cet événement, Noureddine Bechekri. Trois associations et coopératives théâtrales des wilayas de Constantine, de Jijel et de Sétif se chargeront d'animer des veillées de Ramadhan vouées au 4ème art dans les communes de Didouche-Mourad, Zighoud- Youcef, de Messaoud-Boudjerriou, d'ibn Ziad et d'ouled Rahmoune, a déclaré ce responsable, précisant que trois spectacles sont programmés par commune. Bechekri a également fait savoir que des contacts avec d'autres coopératives théâtrales et artistes indépendants sont actuellement en cours afin de lancer un deuxième programme d'animation culturelle dans les autres communes de la wilaya, juste après le mois sacré. Le programme arrêté par le département Théâtre de la manifestation «Constantine capitale 2015 de la culture arabe» comprend pas moins de 51 pièces dont 10 pour enfants, et 4 grands spectacles chorégraphiques, rappelle-t-on. CULTURE CHANSON CHAÂBIE Hommage à titre posthume rendu à Tlemcen à El Hachemi Guerouabi Un vibrant hommage a été rendu à Tlemcen à titre posthume au chantre du Chaabi cheikh El Hachemi Guerouabi. L'hommage a été rendu dans la soirée de lundi à mardi au Palais de la culture Abdelkrim Dali par l'association culturelle El Hachemi Guerouabi, qui organise une caravane artistique de musique chaâbie sillonnant plusieurs wilayas du pays, dont le départ a été donné à Tlemcen, indique la présidente de cette association, Chahira Guerouabi. Quatre chanteurs ont participé à cet hommage dédié à une icône de la musique Chaâbi. Il s'agit de Mohamed Raoui d'alger et Karim Boughazi de Tlemcen qui ont repris quelques chansons comme «El bareh», «Mazal rjal» et d'autres tubes qui ont fait la célébrité du défunt cheikh. Ces deux artistes étaient accompagnés aussi par les deux jeunes lauréats 2014 et 2015 du prix «El Hachemi Guerouabi», en l'occurrence Youcef Benyaghzer d'alger et Ayad Tarik de Béjaïa, qui ont tous repris des chansons du défunt avant de chanter, pour la première fois, une chanson dédiée spécialement au défunt El Hachemi Guerouabi, intitulée «Allah yarhmak ya chikhna» (Que Dieu ait ton âme ô maître). Le but de cette caravane artistique est de promouvoir ces jeunes talents et les accompagner dans leur parcours un tant soit peu pour qu'ils ne se sentent pas abandonnés et aussi essayer de regrouper tous les amoureux du Chaabi «style Guerouabi» pour en constituer une école à caractère national, a indiqué la présidente de cette association culturelle créée en CINÉMA Le premier long métrage de Hassen Ferhani primé à Marseille Le réalisateur algérien, Hassen Ferhani, a décroché lundi le premier Prix du 26ème Festival international de Cinéma de Marseille (France) pour son dernier film «Dans ma tête un rond-point», indiquent les organisateurs sur leur site Internet. Le jury de la 26e édition du Festival a été, rapportent les médias, «séduit par cette plongée dans les abattoirs d'alger» les plus vieux abattoirs d'afrique encore en activité. Ce premier long métrage de Hassen Ferhani se déroule dans des lieux que les Algérois croient connaître et que le réalisateur invite à redécouvrir tout en s'intéressant aux différents parcours et aspirations d'ouvriers qui vivent sur place. D'une durée de 100 mn, «Dans ma tête un rond-point», produit par la cinéaste algérienne, Narimane Mari, a été présenté en avant-première mondiale à Marseille. Hassen Ferhani avait fait ses premiers pas dans le cinéma en réalisant son premier court métrage en 2006 «Les baies d'alger», qui sera suivi en 2010 par «Afric hôtel» coréalisé avec Nabil Djedouani En 2013 il a réalisé son court métrage «Tarzan, Don Quichotte et nous» une balade dans des lieux emblématiques de la capitale avec une pointe d'humour qui avait été projeté dans un grand nombre de villes africaines et européennes.

13 Jeudi 9 juillet SP RTIF LIGUE DES CHAMPIONS DEMAIN À BOLOGHINE : USMA-EL-MERRIKH Les Algérois pour confirmer leurs ambitions TRANSFERT Le recrutement de Chenihi sur le point d'être résolu, selon le Club Africain L'USMA veut réussir d'une pierre deux coups, dans la soirée de demain, lorsqu'elle accueillera dans son jardin préféré du stade Omar-Hamadi El-Merrikh du Soudan, dans le cadre de la deuxième journée de la phase des poules de la Ligue des champions d'afrique. En effet, une victoire permettrait aux Algérois de s'emparer de la première place du groupe B qu'ils partagent avec leur adversaire du jour, et aussi confirmer leurs ambitions dans cette épreuve après avoir fait sensation lors de la première journée en allant battre le champion d'afrique en titre, l'es Sétif, sur son terrain en ouverture de cette épreuve.il faut dire que le staff technique de l'usma a notamment tenté de trouver les solutions en attaque afin que ce compartiment soit plus efficace face aux Soudanais. En effet, et d'après ce qu'on a constaté lors du match amical contre l'usmh, les attaquants usmistes sont passés complètement à côté de la plaque. Malgré le grand nombre d'occasions franches qu'ils se sont procurées, ils n'ont pas pu les concrétiser, notamment par le biais de Nadji, Kako et Belaïli. Ces derniers se sont illustrés par leurs ratages devant le but et ont montré qu'ils souffrent d'une inefficacité offensive terrible, surtout quand on sait que la machine offensive de la formation de Soustara n'a pas fonctionné convenablement lors du match face à l'ess, où les attaquants ont également manqué de réalisme devant les nombreuses occasions franches qu'ils avaient eues depuis l'entame du Ph : APS match.devant cette situation, les membres du staff technique du club algérois doivent trouver la bonne formule pour que l'attaque soit plus efficace face à El-Merreikh dans un match où l'équipe est dans l'obligation de marquer afin de s'adjuger les trois précieux points de la victoire. Ce qui inquiète aussi le staff technique de l'usma, c'est que l'équipe sera privée, lors du match de vendredi face à El-Merreikh des services de Kaddour Beldjilali, blessé, et Zinedine Ferhat, suspendu. Devant ces absences de taille, vu le grand poids des deux joueurs en question au sein de l'équipe, le staff technique du club songe à aligner le Malgache, Andria pour remplacer Beldjilali, tandis que Baiteche devrait être aligné sur le flanc droit de l'attaque en remplacement de Ferhat. Belaïli, qui avait joué comme avant-centre à Sétif, s'occupera de l'animation du jeu en l'absence de Beldjilali. Il faut dire que le trio Hamdi-Hadj Adlane-Meftah mise sur Andria et Baiteche pour mettre fin à l'inefficacité offensive dont souffre la formation usmiste. Ces deux attaquants doivent se réveiller et mettre fin à leur hibernation afin de mener l'équipe vers une autre précieuse victoire, surtout quand on tient compte des excellents attaquants que renferme la formation soudanaise et qui peuvent faire la différence à n'importe quel moment. Hakim S. L e dossier du recrutement de l'international algérien, Ibrahim Chenihi (MC El-Eulma) est sur le point d'être résolu, a indiqué, mardi, le porte-parole du Club Africain, Rachid Zmerli. " Les dirigeants clubistes ont négocié le transfert avec l'ancien président du club algérien, Arras Herada, et le dossier ne tardera pas à être clos.", a précisé Zmerli dans une déclaration à l'agence TAP. Cependant, l'actuel président du MC El-Eulma, Abderrazak Harkat, s'oppose au transfert de Chenihi qui s'est engagé pour trois ans avec le club de Bab Jedid. "Nous n'avons eu aucun, contact de la part du Club africain, et s'il y avait signature de Chenihi, son contrat devient tout simplement nul et non avenu dans la mesure où le joueur est sous contrat avec notre club jusqu'en 2016", a déclaré Harkat lundi à l'agence DPA. Agé de 25 ans, le milieu de terrain offensif porte les couleurs du MCEE depuis quatre saisons. Il a disputé son premier match officiel avec les Verts le 13 juin passé face aux Seychelles. Phs : DR EL MERREIKH (SOUDAN) Un séjour de deux semaines à Constantine avant d'affronter l'es Sétif Le club soudanais d'al- Merreikh, prochain adversaire de l'usm Alger et de l'es Sétif respectivement dans le cadre de la 2e et 3e journée de la phase des poules de la Ligue des champions d'afrique de football (Gr, B) effectuera, après son match face aux Usmistes, un stage de deux semaines à Constantine (Est d'algérie). Selon l'entraîneur adjoint d'al-merreikh, cité par le site spécialisé Koora, son équipe prendra ses quartiers à Constantine au lendemain de sa rencontre face à l'usma prévue pour vendredi (22h30) au stade Omar-Hamadi (Alger), dans le cadre d'un regroupement de deux semaines en vue de son rendez-vous sur le terrain de l'es Sétif, détentrice du trophée africain, programmé entre le 24 et le 26 juillet. Il a ajouté que les siens devraient disputer deux matches amicaux dans la capitale de l'est algérien, avant de se rendre à Sétif, ville distante d'environ 120 km de Constantine. L'entraîneur d'al-merreikh, actuel leader du championnat du Soudan, le Franco-Italien Diego Garzitto, avait déjà eu deux passages à Constantine lorsqu'il avait entraîné le Chabab local au cours des deux précédents exercices, mais à chaque fois, il n'était pas allé au bout de sa mission.le club soudanais, vainqueur à domicile face au MC El-Eulma (2-0), troisième représentant algérien dans le groupe B, en ouverture de la phase des poules, partage la première place du groupe avec son adversaire de vendredi, l'usm Alger, qui s'était imposé à son tour sur le terrain de l'ess (1-2). Garzitto a déclaré qu'il misait sur quatre points dans les deux matches de rang de son équipe sur les terres algériennes.

14 18 Jeudi 9 juillet 2015 Le stade 5-Juillet 1962 (Alger) est de nouveau prêt à accueillir des compétitions nationales et internationales, 15 mois après sa fermeture pour d'importants travaux de rénovation, ayant ciblé aussi bien les tribunes que la pelouse. Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a, en effet, procédé, samedi dernier, à la mise en service de cette infrastructure sportive, après sa rénovation, dans le cadre d'une visite de travail et d'inspection dans la wilaya d'alger. Les travaux au stade 5-Juillet, achevés le 25 avril dernier, ont été décidés par les pouvoirs publics après le décès de deux jeunes supporters dans l'effondrement partiel d'une tribune, en marge du derby USM Alger-MC Alger, le 21 septembre Un incident tragique ayant entraîné, tout d'abord, la fermeture du stade pour enquête, puis le lancement des travaux de réhabilitation. Le projet a été confié au bureau d'étude "Egis France", représenté à Alger par Jean-Marie Charelet, ainsi qu'à la multinationale China state construction engineering corporation (CSCEC). Outre l'aspect attrayant et la conformité avec les normes en vigueur, les pouvoirs publics ont surtout insisté sur la sécurité, particulièrement au niveau des tribunes, pour éviter tout autre incident tragique. Pour s'assurer du bon avancement des travaux et du respect des "normes de sécurité irréprochables" exigées, l'ancien ministre des Sports, Mohamed Tahmi, et son homologue de l'habitat, de l'urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, ont effectué plusieurs visites d'inspection sur le site. C'est ainsi que dallettes en béton ont été retirées des tribunes supérieures du stade 5- Juillet, pour être remplacées par de nouvelles plates-formes qui répondent mieux Le MC Oran a écarté la piste de l'ex-international algérien, Khaled Lemouchia, qui était sur le point d'être engagé en vue de la saison prochaine, a appris l'aps, mardi dernier, auprès de la direction du club de Ligue 1 algérienne de football qui compte repêcher le joueur Sofiane Ammour mis dans un premier temps sur la liste des libérés. Lemouchia (34 ans) a été proposé au président du MCO, Ahmed Belhadj, qui était emballé à l'idée de le recruter avant de se rétracter après avoir constaté que le joueur ne fait pas l'unanimité au sein du club, précise la même source. L'ancien milieu de terrain défensif des Verts est resté inactif depuis janvier 2013, soit depuis qu'il a été écarté des rangs du Club Africain. Il avait d'ailleurs déposé une plainte contre le champion de Tunisie en titre auprès de la Fédération internationale de football (Fifa), et a eu gain de cause. En écartant la piste de Lemouchia, le Mouloudia STADE 5-JUILLET Le temple de nouveau opérationnel Ph : DR aux normes de sécurité. Progressivement, d'autres entreprises (locales et étrangères) ont intégré le projet, notamment, pour assurer les travaux d'étanchéité au niveau des gradins supérieurs, la pose de nouveaux sièges, ainsi que l'installation d'écrans géants. Le terrain et la main courante ont également eu droit à un relooking complet, avec la pose d'une nouvelle pelouse, ultramoderne et similaire à celles des stades qui abriteront les matchs de l'euro-2016 de football en France, tout comme la piste d'athlétisme, qui a bénéficié d'un lifting. De sources officielles, le coût de la 1 re étape des travaux, qui s'est MCO La piste Lemouchia écartée compte repêcher son joueur Ammour mis auparavant sur la liste des libérés. En prévision de la saison à venir, le club oranais a réussi à faire prolonger son contrat à l'entraîneur français, Jean-Michel Cavalli. Il a également engagé huit nouveaux joueurs : Moussi (US Chaouia), Ziad (CRB Aïn-Fekroun), El-Ogbi (USM Bel-Abbès), Aïch (AS Khroub), Bouhaniche (Deportivo Leganes/D3 Espagne), Benyahia (CA Batna), Alieu Darbo (FC Mosta/division 1 maltaise) et Hamza Demane (US Chaouia). L'attaquant articulée autour de la pose de nouvelles dallettes en béton et la consolidation de certains piliers porteurs, s'est élevé à 1,5 milliard DA. La 2 e étape du projet a coûté, quant à elle, 6,678 milliards DA pour les travaux d'urgence de modernisation, consistant notamment en les travaux de drainage, la pose de la nouvelle pelouse, l'installation de nouveaux sièges et d'un système de vidéosurveillance, matériel et main-d'œuvre compris. À son inauguration, le 17 juin 1972, le stade 5-Juillet pouvait accueillir personnes, mais cette capacité pourrait augmenter prochainement. CRB Le Chabab invité à un tournoi international au Maroc Le CR Belouizdad est invité à prendre part à un tournoi international prévu à Al- Djadida (Maroc) fin juillet en cours, en marge du stage d'intersaison qu'il effectuera dans ce pays, a appris l'aps, mardi dernier, auprès du club de Ligue 1 algérienne de football. Trois formations locales ont déjà confirmé leur participation au tournoi : Edifaâ Al-Hassani Al-Djadidi, Olympique Khouribga et Kawkab Marrakech, ajoute la même source. Comme lors de l'été précédent, les Rouge et Blanc de la Capitale ont choisi le Maroc pour effectuer leur préparation en vue de l'exercice prochain. Par ailleurs, le Chabab s'apprête à boucler son opération de recrutement en engageant un attaquant et un milieu de terrain. Le club a assuré jusque-là les services de cinq nouveaux éléments : Billel Ouali (RAEC Mons/Belgique), les deux attaquants Sid-Ali Yahia-Chérif (JSM Béjaia) et Mohamed Hicham Nekkache (MC Oran), le milieu offensif Feham Bouazza (USM Alger) et le défenseur Amir Belaili (CRB Aïn- Fekroun). Le CRB, qui a entamé les entraînements dimanche dernier, débutera la saison footballistique par un derby algérois face au MC Alger, à l'occasion de la première journée de la Ligue 1 prévue le week-end du 14 et 15 août. libyen Mohamed Zaâbia a, quant à lui, réintégré les rangs du MCO après avoir été prêté à l'ittihad Tripoli en janvier dernier. Le club oranais entamera la prochaine saison footballistique en déplacement face au champion en titre l'es Sétif, le week-end du 14 et 15 ASO Un joueur de division 2 belge attendu, selon Medouar Le joueur Khiari Sofiane, qui évoluait la saison passée dans un club de deuxième division belge de football, est attendu vendredi prochain à Chlef pour s'engager avec l'aso Chlef, a appris l'aps, mardi dernier, auprès d'abelkrim Medouar, porte-parole de ce club relégué en Ligue deux algérienne de football. Khiari avait déjà eu une courte expérience en Algérie lorsqu'il avait porté les couleurs de la JSM Béjaia pendant la saison , lorsque cette équipe évoluait parmi l'élite, mais il était obligé de résilier son contrat après six mois de sa signature pour des raisons familiales. L'ASO mise sur ce milieu récupérateur pour prendre le relais de Mohamed Zaouche (34 ans), dont le contrat n'a pas été renouvelé. Par ailleurs, le milieu de terrain Mohamed-Karim Meliani, en fin de contrat, a donné son accord pour le prolonger, a encore affirmé le responsable chélifien ajoutant que le joueur, installé en France, est attendu, vendredi prochain, pour parapher son nouveau bail. Après sa relégation en Ligue 2, l'aso a opéré plusieurs changements dans son effectif en vue de la saison prochaine. Le club a également engagé un nouvel entraîneur, en la personne du Français Jean-Guy Walemme, qui a fait deux passages dans le Championnat de Ligue 1 algérienne lors de l'exercice précédent respectivement à l'usm Bel-Abbès et la JS Kabylie. SPORTS CHAMPIONNATS D'AFRIQUE DE HANDBALL U20 «FILLES» La sélection algérienne ambitionne d'aller le plus loin possible La sélection algérienne de handball, catégorie des moins de 20 ans "filles" compte "aller le plus loin possible" aux Championnats d'afrique 2015, du 11 au 18 juillet à Naïrobi (Kenya), a affirmé le sélectionneur national, Ali Abdi. "Certaines sélections africaines sont mieux loties que nous, mais on ne s'est pas fixé de limite prédéfinie pour autant. Donc, si une occasion d'aller au bout se présente, nous la saisirons" a indiqué Abdi à l'aps. Mis à part deux matchs amicaux gagnés contre des équipes locales (le HBC Gdyel et le Rija Alger), la sélection algérienne n'a affronté aucun sparring-partner de renom pendant sa préparation, ce qui lui a été préjudiciable dans un certains sens. "Nous avons un peu de mal à situer notre niveau, car on n'a pas joué de matchs amicaux. Cette situation a fait que nous n'avons pratiquement aucun repère" a expliqué la même source, en insistant cependant sur son intention d'aller le plus loin possible dans ces Championnats d'afrique. "Même si nous ne parvenons pas à aller au bout du tournoi, nous gagnerons quand même une équipe, car ces jeunes joueuses font partie des plus douées de leur génération et contribueront donc au renouvellement de l'élite" a indiqué Abdi. La sélection algérienne avait démarré sa préparation par un premier regroupement, en décembre 2014 à Aïn- Turk, suivi de deux autres stages, en mars et juin 2015 à Alger. "Pendant les premiers stages, on effectuait des microcycles de préparation de quatre ou cinq jours, avant de libérer les joueuses pour le week-end. Mais pour ce dernier stage bloqué (du 2 au 9 juillet à Alger, ndlr) le groupe restera ensemble, jusqu'au jour de l'embarquement pour Naïrobi" a ajouté Abdi, assisté dans le staff technique par son adjointe Habiba Kherdache. La sélection algérienne avait abordé son premier regroupement, en décembre 2014, avec un effectif de 29 joueuses, histoire de ratisser large et de donner une chance à tout le monde. "En procédant par élimination, nous avons progressivement ramené le groupe à 22 joueuses, puis 20, jusqu'à arriver au nombre réglementaire de 18 joueuses, dont trois gardiennes de but" a encore détaillé la même source. Le départ de la sélection algérienne et de ses différents accompagnateurs est prévu le 9 juillet courtant suivant le plan de vol : Alger-Istanbul-Naïrobi. Outre l'algérie et le Kenya (pays organisateur), le 22 e Championnat d'afrique des nations des U-20 filles verra la participation aussi de l'angola, de la République démocratique du Congo, de la Tunisie et de l'égypte.

15 SPORTS Jeudi 9 juillet BRÉSIL Guardiola recalé avant le Mondial 2014 Dani Alves a indiqué, mardi dans un entretien accordé à ESPN, que Pep Guardiola aurait souhaité diriger le Brésil au Mondial 2014 et qu'il avait un plan pour mener la Seleçao à la victoire finale dans le tournoi. Mais l'actuel entraîneur du Bayern Munich, qui ne voulait être payé qu'en cas de sacre, se serait vu opposer une fin de nonrecevoir par les dirigeants de la Fédération brésilienne. Voilà un secret qui, s'il est avéré, avait été bien gardé jusqu'à maintenant. Pep Guardiola voulait devenir le sélectionneur du Brésil avant le Mondial 2014, mais s'était heurté au refus des dirigeants du foot brésilien, a révélé Dani Alves, mardi dans un entretien à la chaîne ESPN. "On peut Ce n'est un secret pour personne. À défaut d'être une solution, Mario Balotelli est rapidement devenu un problème pour Brendan Rodgers à Liverpool. La direction des Reds chercherait d'ailleurs à le refourguer à n'importe qui. Mais comme au bal masqué, l'italien fera ce qui lui plaît la saison prochaine. Voici quelques scénarios alternatifs. IL RESTE À LIVERPOOL ET SE (RE)LANCE ENFIN Avant même de disputer ses premières minutes sous la liquette des Reds, Balotelli possédait déjà sa chanson auprès des supporters. «Mario le magnifique, Mario le fantastique», chantent ainsi les kopites d'anfield depuis près d'un an. Autant dire que l'italien a beau avoir une jolie tête à claques, bon nombre de fans seront toujours derrière lui. Un amour qui va pousser l'italien à arrêter de faire l'idiot et à saisir pleinement sa chance. Aligné en Cup et Ligue Europa, MB45 surprend par son implication et son rendement. À tel point que Brendan Rodgers n'a d'autre choix que de lui donner du temps de jeu en championnat. Appliqué et consciencieux, le buteur transalpin finit l'exercice avec un bilan plus que convenable et s'offre même un retour dans le groupe de la Squadra Azzurra en vue de l'euro De toute façon, Mario s'est fixé un but et fera tout pour y arriver : jouer une nouvelle demi-finale face à l'allemagne avec son pays et montrer ses progrès en muscu' réalisés en quatre ans. IL RESTE À LIVERPOOL ET S'ENTERRE DÉFINITIVEMENT Sur les bords de la Mersey, Mario Balotelli apparaît un peu comme cet encombrant chauffage électrique qui prend la poussière dans le grenier. Acheté cher, l'objet a su dépanner lors de longues soirées d'hiver, mais son utilisation demeure trop marginale. Son efficacité encore plus. Alors, à l'image de ce petit radiateur, Mario Balotelli est bradé. Sauf que personne ne souhaite dépenser le moindre sou pour l'antiquité. L'Italien est ainsi contraint de continuer son aventure à Liverpool. Avec les arrivées successives d'ings, puis Roberto Firmino et la forme de Daniel Sturridge, Balo' est relégué au cinquième rang des attaquants. Même Rickie Lambert et sa vitesse «Diego Luganesque» lui sont préférés. C'est dire. Avec quelque 100 minutes disputées sur l'ensemble de la saison et aucun but inscrit, le club et le joueur Phs : DR me reprocher de trop parler, mais je ne dis pas de mensonges. Avant la Coupe du Monde, Pep voulait entraîner la sélection brésilienne et (les dirigeants du football) ne l'ont pas souhaité", a assuré Dani Alves, qui a évolué sous les ordres de Guardiola au FC Barcelone. arrêtent le massacre d'un commun d'accord. «Now, you'll walk alone». IL QUITTE LIVERPOOL DURANT LE MERCATO Tour à tour proposé à Monaco, la Sampdoria et plus ou moins toutes les équipes assez folles pour lâcher la quinzaine de millions d'euros demandée par Liverpool pour son transfert, Balotelli pose finalement ses valises à Montpellier, en prêt. L'Italien se dit séduit par le projet du club, qui consiste à «jouer le ventre mou et espérer, pourquoi pas, sur un malentendu, se rapprocher des places européennes». Surtout, Mario semble intrigué et fasciné par ce championnat où des attaquants peuvent claquer des buts sans courir. «Je ne dis pas que j'ai raison de tenter le pari, mais je ne dis pas que j'ai tort non plus», clarifie dans la foulée, comme à son habitude, Rolland Courbis. Loulou Nicollin promet, quant à lui, de se faire la même crête que son nouveau joueur si les Montpelliérains sont champions. Dans la ville où le soleil ne se couche jamais, «Super Mario» effectue ses débuts dans le du MHSC face au PSG. Trop esseulé, il sort rapidement de son match et commence à taper la discussion avec son pote Marco Verratti avant même la mi-temps. Lorsque l'arbitre libère ses poumons et siffle le premier retour aux vestiaires, Balotelli se précipite pour aller demander le maillot de Thiago Silva, parce que «sa voix et son accent français sont vraiment trop drôles». C'en est déjà trop pour «Rolland Tournevis», qui promet dorénavant de resserrer davantage les boulons. Après des mois en dents de scie, l'écurie héraultaise ne lève pas l'option d'achat. M'Baye Niang 2.0. IL PREND CONSCIENCE DE SON TALENT (LE VRAI) Et si Mario Balotelli n'était en réalité qu'un marabout, capable d envoûter n'importe qui? Posons l'énigme. Depuis ses premiers pas professionnels à Lumezzane, l'italien se tape la réputation d'un type bourré de talent, mais trop feignant, excentrique et perturbateur pour s'imposer comme un joueur de classe mondiale. Un attaquant qui n'a jamais inscrit plus de 14 pions en championnat - et qui n'affiche que trois saisons à plus de 10 réalisations - mais qui continue de s'attirer les louanges de grands spécialistes et acteurs du milieu. De Pirlo à Gerrard, en passant par José Mourinho ou encore Roberto Mancini, tous défendent le supposé talent inné du bonhomme. Mieux, "Pep a dit qu'il aimerait faire de nous les champions du monde et qu'il avait toute la stratégie pour le faire, mais ils ne l'ont pas souhaité", a encore expliqué Alves, pour qui l'actuel entraîneur du Bayern Munich "est le meilleur entraîneur du monde, le meilleur gestionnaire LIVERPOOL Que nous réserve Balotelli pour la saison prochaine? PB sportif, quelqu'un qui a révolutionné le football et une équipe." "Nous avions la possibilité d'embaucher cette personne sans même dépenser d'argent, si le problème était d'ordre pécuniaire. Il ne voulait se faire payer que s'il atteignait le résultat espéré par le peuple brésilien. Si tu laisses passer une opportunité comme celle-là, c'est que tu ne te soucies pas de la sélection", a encore fustigé le joueur, qui a réalisé cette saison le triplé Ligue des Champions-Coupe du Roi-Championnat d'espagne avec le Barça. Le nom de Guardiola avait été évoqué comme candidat possible à la tête de la sélection brésilienne après le départ de Mano Menezes en novembre Mais le président d'alors de la Fédération brésilienne, Jose Maria Marin - l'un des sept dirigeants de la Fifa arrêté le 27 mai dans une enquête sur un scandale de corruption -, avait expliqué qu'il était "difficile" que le nouveau sélectionneur du Brésil soit un étranger. en trois transferts, il aura coûté près de 70 millions d'euros, sans compter son salaire souvent mirobolant. Le tout sans avoir prouvé grand-chose sur un terrain, donc. Tous ont, semble-t-il, succombé à l'ensorcellement de «Super Mario». Fatigué de cacher son penchant pour la magie noire, Balotelli décide contre toute attente de révéler l'étendue de ses pouvoirs au monde entier. De ce fait, il quitte le monde du ballon rond pour se concentrer sur son nouveau dada, pleinement avoué. MB45 n'est plu. Faites place à «Prince Aboutelli». L'ancien joueur de Liverpool crée son cabinet de conseils en tous genres, entre voyance et «remèdes miracles pour guérir les blessures de l'amour». Un franc succès, qui permet à l'italien de s'épanouir enfin. Et de rejoindre Tim Wiese dans les reconversions les plus improbables.

16 20 Jeudi 9 juillet 2015 PAGE ANIMÉE PAR LAZREG AOUNALLAH Mots croisés n 723 Mots fléchés n 723 JEUX HORIZONTALEMENT 1 - Goguenard Bouche à nourrir - Terre grasse et humide Largeur de calicot - Met en terre - Main de maître Tarière - Milieu populaire Deux ôtés de quatre - Coule au Congo Mot puéril - Scandium - En ligne Dentier Ferme - Brillant orateur au perchoir - Pronom Article - Leurré Poudre - Franchit le cap Fait le hère - Étendue Risque un œil - Formules. VERTICALEMENT 1 - Instrument de mesure Loi du silence, dans les milieux proches de la Mafia.- Aluminium - Indique le lieu Fin de participe - En série - De près - Utilisé à l'essai Consonne double - Possessif - Fleuve français Immanquable Placée - Rote Dévorés - Belles fleurs - Le matin Dans la foulée - Dirigé - Dieu des Vents Symbole précieux - Tranché - Partie de tennis Importuner - Retorses. Mots masqués n 723 Cette grille masque tous les mots de la liste. Rayez ces mots dans tous les sens, de haut en bas, de bas en haut, de gauche à droite et de droite à gauche, horizontalement, verticalement ou diagonalement. Les lettres restantes vous donneront la solution qui correspond à la définition suivante : Rédaction des vies des saints (12 lettres) N.B : Une même lettre peut servir plusieurs fois ACCÈS - ARMURE - ARRÊT - BAIE - BAIN - BARRE - BOÎTE - CHAIR - CLAIR - CORAIL - DARD - DENSE - DIÈTE - DOUTER - ÉCRAN - ENTIER - ÉTALON - ÉVENT - FARD - FORT - FRAIS - GAIN - GANT - GENET - HAIE - HARGNE - HONTE - IMPUR - INDUE - ISSUE - JAIS - JARGON - JOIE - LARVE - LIVRET - LOIR - MAIRE - MARIN - MASSUE - MÉTREUR - NATURE - NERVI - NORIA - ORAGE - ORIENT - OUTRÉ - PERTE - PRISE - RAID - RAIDE - RECEL - REIN - SOLIDE - STAND - TALON - TARTE - TOILE - USAGER - USANT - USUEL - VAIN - VENUE - VISON. Solutions du précédent numéro MOTS CROISÉS N 722 HORIZONTALEMENT : 1. Désinvolte - 2. Étale - Iran - 3. Calé - Sn - Ot Ope - Mâtiné - 5. Né - Buses - 6. Eues - Épi - 7. Intérêt - Rn - 8. Tire - Rusée - 9. Est - Imam Rus - Ail - Ue En - Errer Sensée - Art. VERTICALEMENT : 1. Déconfitures - 2. Étape - Ni - Une - 3. Sale - Êtres 4. Île - Buées - Es - 5. Né - Muer - Tare - 6. Sasser - Ire - 7. Ointe - Tuile - 8. Lr - Ise - Sm - Râ - 9. Taon - Préau Entérinement. MOTS FLÉCHES N 722 HORIZONTALEMENT : Aléatoires - Leurre - S.P - Dé - Diane - Gris - Ires - Réas - Oser - Mi - Ans - Se - Dédit - Eu - Nés - Ointe - Ut - Set - Eut - Butés - EE - Rouée - Cure. VERTICALEMENT : Allègement - EE - Raide - Bu - Taudis - Issue - Tris - At - Été - Bora - On - Ôte - Ienisseï - Sc - Or - Ère - Une - Es - Ers - Tuer - Aspes - Étêtée. MOTS MASQUÉS N 722 DÉSINVOLTURE

17 TURF Jeudi 9 juillet Les courses en direct Une épreuve à caractère assez homogène que nous propose ce jeudi 9 juillet l hippodrome Emir Abdelkader de Zemmouri avec ce prix Heure Grave réservé pour les trotteurs français, n ayant pas totalisé la somme de DA en gains et places depuis janvier écoulé. Quefi Picard, Rayon d Avril et Vortex d Anjou qui ont tous les trois brillé dernièrement aurons à se partager les meilleurs parts du gâteau alors que pour la suite du quinté on peut compter sur Vanita du Lupin et Pavot du Cebe. LES PARTANTS AU CRIBLE 1- KEMIA : Aucune chance. 2 - QUEFI PICARD : Il sera difficile à battre pour la victoire. 3- ATHOS DU BOISNEY : Sa dernière course a été médiocre, il doit se ressaisir. 4- ULIANA DES GRAVETS : Avec la drive de S.A Fouzer, elle fera un bon outsider. 5- TANIA DU CACEMI : Elle a été battue juste aux abords du poteau en dernier lieu, sur les 2400 mètres. HIPPODROME EMIR ABDELKADER -ZEMMOURI - JEUDI 9 JUILLET PRIX : HEURE GRAVE - TROT ATTELÉ QUARTÉ - QUINTÉ - DOTATION : DA - DISTANCE : M - DÉPART : 16H00 6- SAMOURAI D ENFER : Quefi Picard haut la main PROPRIÉTAIRES B. SAFSAF M. LAMARI M. BECHAIRIA O.ABBES/SA.FOUZER 04 ULIANA DES GRAVETS (0) LE PETIT HARAS A. TIAR LE PETIT HARAS K. MEZIANI A. BOUKHENOUFA AH. SALMI/N. DAAS R. MEZIANI AEK. MERIMI A. TEKOUK Un outsider à grosse côte. Méfiance. 7- AICHA DE TINCQUES : À revoir. 8- TEMPLADOR : Tache difficile. N VANITA DU LUPIN : Elle a de grandes chances de figurer sur ce parcours. 10- RAYON D AVRIL : On ne peut compter sans lui. À suivre. 11- PERFECT TEJY : 03 ATHOS DE BOISNEY (0) CHEVAUX KEMIA QUEFI PICARD (0) TANIA DE CACENI (0) SAMOURAI D ENFER (0) AICHA DE TINQUES TEMPLADOR (0) VANITA DU LUPIN RAYON D AVRIL (0) PERFECT TEJY PAVOT DU CEBE (0) VORTEX D ANJOU DRIVERS C. SAFSAF R. TARZOUT A. BENAYAD SA. FOUZER H. AGUENOU N. TARZOUT S. FILIRI S. MEZIANI F. BOUKHENOUFA A. CHELLAL N. HADDOUCHE A. SAHRAOUI N. MEZIANI Il fera partie des nombeux prétendants aux places. 12- PAVOT DU CEBE : Tâche difficile. DIST ENTRAÎNEURS C. SAFSAF L. LAMARI PROPRIÉTAIRE R. FOUZER H. AGUENOU PROPRIÉTAIRE H. AGUENOU S. MEZIANI PROPRIÉTAIRE PROPRIÉTAIRE N. HADDOUCHE MS. CHABANE S. MEZIANI 13- VORTEX D ANJOU : Il a très bien couru en dernier lieu. À reprendre. DANS LE CREUX DE L OREILLE MON PRONOSTIC : 2- QUEFI POCARO 10- RAYON D AVRIL 13- VORTEX D ANJOU 9- VANITA DU LUPIN 11- PERFECT TEJY LES CHANCES : 5- TANIA DE CACEMI 3- ATHOS DU BOISNEY

18 22 Jeudi 9 juillet 2015 TÉLÉVISION JEUDI 19H45 SÉRIE Profilage - Un pour tous Réalisé par : Julien Despaux Acteurs : Odile Vuillemin (Chloé Saint- Laurent) Philippe Bas (le commandant Rocher) Jean-Michel Martial (le commissaire Lamarck) Vanessa Valence (Frédérique «Fred» Kancel) Raphaël Ferret (Hippolyte de Courtène) Quelques semaines après son enlèvement, Chloé Saint-Laurent a pu adopter Lili et vient d'emménager dans un pavillon. Alors qu'elle reçoit une livraison de meubles, elle découvre une main dans l'un des cartons. En se rendant à l'entrepôt de distribution, Chloé, Rocher et Fred découvrent le tronc du cadavre. Le tueur a voulu exposer sa victime en éparpillant ses morceaux aux quatre coins de l'hexagone. Sélection du week-end 19H55 SÉRIE Scandal - Vilain bébé Réalisé par : Oliver Bokelberg Acteurs : Kerry Washington (Olivia Pope) Darby Stanchfield (Abby Wheelan) Katie Lowes (Quinn Perkins) Guillermo Díaz (Huck) Tony Goldwyn (Fitzgerald Grant) Michael Trucco (Charles Putney) Déterminée à faire toute la lumière sur l'implication éventuelle de Jake dans le meurtre de Jerry, Olivia tente d'obtenir des informations auprès de Tom Larsen. Un scandale politique éclate lorsqu'un sénateur, vu dans une vidéo compromettante, est obligé de démissionner. Abby apprend que son ex-mari est soutenu par la Maison Blanche pour le remplacer. 19H50 SÉRIE Bones - Manipulation Réalisé par : Tim Southam Acteurs : Emily Deschanel (Temperance «Bones» Brennan) David Boreanaz (Seeley Booth) Michaela Conlin (Angela Montenegro) TJ Thyne (Jack Hodgins) Tamara Taylor (Camille Saroyan) L'équipe tente de reconstituer un corps humain dont plusieurs morceaux ont été éparpillés. D'après les premiers éléments, la victime, âgée d'une cinquantaine d'années, enseignait la psychologie dans une université et se trouvait en congé sabbatique. Parallèlement, Booth étant indisponible, Bones se rend sur le terrain en compagnie de James Aubrey.L'équipe tente de reconstituer un corps humain dont plusieurs morceaux ont été éparpillés. D'après les premiers éléments, la victime, âgée d'une cinquantaine d'années, enseignait la psychologie dans une université et se trouvait en congé sabbatique. Parallèlement, Booth étant indisponible, Bones se rend sur le terrain en compagnie de James Aubrey. 19H45 MAGAZINE Carnets de voyage d'envoyé spécial Présenté par : Guilaine Chenu Françoise Joly Le principe de cette émission estivale, reste identique à celui qui a fait le s u c c è s d'«envoyé spécial» depuis plus de vingt ans à un détail près : les réalisateurs des documentaires diffusés sont invités, en extérieur, à proximité du lieu de tournage de leur reportage, à en commenter les tenants et les aboutissants en compagnie de Guilaine Chenu et Françoise Joly. Les sujets abordés, quant à eux, sont choisis dans un vaste éventail, allant des faits de société aux regards géopolitiques, en passant notamment par l'écologie. V E N D R E D I 19H52 DIVERTISSEMENT 19H10 SÉRIE NCIS - Jouer avec le feu Réalisé par : Mark Horowitz Acteurs : Jamie Lee Curtis (Samantha Ryan) Mark Harmon (Leroy Jethro Gibbs) Michael Weatherly (Tony DiNozzo) Sean Murray (Tim McGee) Cote de Pablo (Ziva David) Gaius Charles (Jason King) Un cadavre est découvert par les pompiers de Baltimore qui intervenaient dans un entrepôt en flammes. Le NCIS est alerté parce qu'un dossier confidentiel de la marine a été trouvé à proximité du corps. Sur place, Tony retrouve Jason King, un inspecteur qu'il a connu 20 ans plus tôt et qu'il ne semble guère apprécier. La victime travaillait sous couverture sur des systèmes d'armement pour la marine américaine. Le plus grand cabaret du monde - Best of Présenté par : Patrick Sébastien Patrick Sébastien s'est fait un devoir - et surtout un plaisir - de présenter les numéros d'illusionnisme et de cirque les plus époustouflants, réalisés par des artistes venus du monde entier. Chaque invité parraine l'un des nombreux tours de magie. Les célébrités participent avec décontraction à cette grande fête à laquelle le présentateur convie les téléspectateurs, entre prestations visuelles originales et intermèdes musicaux ou comiques plus classiques. Ce divertissement estival propose de revoir les performances les plus marquantes de l'année. 19H45 MAGAZINE Thalassa - La France entre ciel et mer : Entre Atlantique et Méditerranée Présenté par : Georges Pernoud Direction les côtes atlantiques et méditerranéennes du littoral français. Sur la côte Atlantique se trouvent les spectaculaires marais salants de Guérande. A Noirmoutier, une course particulière a lieu sur le passage du Gois qui relie à marée basse l'île au continent. En Charente-Maritime, le long des côtes est jalonné de chefs-d'œuvre de l'architecture militaire. Le voyage se poursuit dans les îles de la Gironde avant d'aborder les longues plages des Landes et du Pays basque. 20H00 FILM D'ANIMATION Monstres Academy Réalisé par : Dan Scanlon Vert, tout rond, avec un œil unique, Bob est un petit monstre qui rêve de devenir une Terreur, ces créatures qui recueillent l'énergie du cri des enfants en leur faisant peur. Adolescent, il rejoint enfin la Monstres Academy. Mais là, personne ne le trouve effrayant. D'autant que tous les regards sont tournés vers Sullivan, le terrifiant fils d'une ancienne célébrité. Pourtant, à force de travail, Bob fait beaucoup de progrès. Mais il s'attire l'antipathie de Sullivan. 19H55 DIVERTISSEMENT Koh-Lanta - Episode 12 Présenté par : Denis Brogniart En Malaisie, ils ne se sont plus que cinq candidats en compétition. P o u r décrocher une place en finale, les plus menacés tentent une contre-alliance de la dernière chance. Jeu de confort : «Le Pendule». Tour à tour, les aventuriers tentent de casser des poteries appartenant à leurs adversaires. Jeu d'immunité : «La Proue». Face à la mer, les participants s'accrochent à un trapèze fixé derrière eux. A mesure que l'épreuve évolue, les candidats sont de plus en plus penchés en avant, ce qui exerce une pression croissante sur leurs mains et leurs bras. Quotidien national d information Edité par l Eurl Millénium Presse Siège social : Maison de la presse Kouba - Alger R.C. : N 01 B Compte bancaire : BNA Zirout Youcef N Directeur de la publication-gérant : Ahmed TOUMIAT Administration-publicité : Tél. / Fax. : Rédaction : Tél. : Fax. : Composition : PAO Le Courrier d Algérie Publicité-ANEP : 1, Avenue Pasteur-Alger Tél. : Fax : Impression : - Centre : SIA - Est : SIE - Ouest : SIO Diffusion : M.P. Diffusion Nos bureaux régionaux Tizi Ouzou : 3, Rue Capitaine Si Abdellah, immeuble Belhocine Tél. /Fax. : Béjaïa : Immeuble Boughrara route de Sétif Tél : Oran : 6, avenue Khedim Mustapha Tél. / Fax. : Bouira : Rue Gherbi Guemraoui - Immeuble Kheerrouf - Bouira. Tél. / Fax. : Les manuscrits, photographies ou tout autre document adressés à la rédaction ne peuvent faire l objet d une quelconque réclamation Le Courrier d'algérie informe ses lecteurs du changement de ses adresses électroniques et leur communique les nouvelles :

19 COURRIER EXPRESS Jeudi 9 juillet DU TIC AU TAC «La proposition d'ouyahia n'est pas dans l'intérêt du FLN et veut consacrer le clash avec l'opposition. Nous avons expérimenté l'alliance présidentielle qui n'a rien apportée au FLN» Amar Saâdani, SG du FLN, à TSA La photo du sensas - Clair, net et précis! «Rien de plus douloureux que de perdre une finale» Messi - D'autant plus que c'est vraiment que tu gagnes toutes les européennes Sans commentaires FAUT Y CROIRE! USA-Australie : des appâts accrochés aux caméras pour compter les requins En accrochant des appâts sur leurs caméras sous-marines, des scientifiques ont lancé un vaste projet destiné à comptabiliser la population mondiale de requins, dont le rôle dans l'écosystème marin est vital pour l'homme. Quelque 400 récifs vont ainsi être filmés dans le cadre du projet "Global FinPrint", qui est la première tentative de dénombrer, d'ici 2018, la totalité des requins vivants, et d'identifier les endroits dans lesquels les squales sont en bonne santé et ceux où ils sont en danger. Le projet doit aussi évaluer l'impact des requins sur les récifs coralliens, ont annoncé les scientifiques mardi. Quelque quatre millions de dollars de financement pour Global FinPrint sont alloués par le fonds scientifique "Vulcan Inc." de Paul Allen, le richissime co-fondateur de Microsoft. 2 morts dans une collision en vol entre un F-16 et un avion de tourisme en Amérique Deux occupants d'un avion de tourisme Cessna ont péri, mardi, dans une collision en vol avec un avion de combat F-16 en Caroline du Sud (sud-est des États-Unis), ont indiqué des responsables américains. Le pilote du F-16, le commandant Aaron Johnson, a pu s'éjecter avant que son appareil ne s'écrase, a précisé la base aérienne de Shaw en Caroline du Sud, à laquelle le F-16 était rattaché. Le pilote a été transporté à la base pour des examens médicaux, selon la même source. Des médias locaux ont affirmé qu'il était alerte et en état de marcher après l'accident. La collision s'est produite en fin de matinée à 18 kilomètres au nord de Charleston, le grand port de Caroline du Sud, a rapporté l'agence fédérale de l'aviation (FAA) dans un communiqué. L'Agence fédérale chargée d'enquêter sur les accidents de transports (NTSB) a affirmé que le pilote et le passager du Cessna C 150, un appareil monomoteur très commun, avaient péri dans le crash. Leur identité n'a pas été révélée. La collision s'est déroulée près d'un petit aéroport civil dans un secteur identifié sur les cartes aériennes comme "zone d'opération militaire". Des débris étaient dispersés sur une vaste zone près de la ville de Moncks Corner, où des habitants ont assuré aux médias locaux avoir vu une "boule de feu" tomber du ciel. Il s'agit du second accident de F-16 en quelques semaines aux États-Unis. Un F-16 irakien à l'entraînement en Arizona s'était écrasé le 24 juin. Le pilote irakien était mort dans l'accident. Décès à 112 ans au Japon de l'homme le plus âgé au monde Sakari Momoi, qui était l'homme le plus âgé au monde, est décédé à l'âge de 112 ans, ont rapporté, mardi, les médias japonais. Cet ancien enseignant, amoureux de la calligraphie, était né en février 1903 dans la région de Fukushima. L'homme le plus âgé au monde serait désormais un autre Japonais, Yasutaro Koide, né en mars Quant à la doyenne de l'humanité, c'est actuellement une Américaine, Susannah Mushatt Jones, qui a 116 ans. Italie : saisie record de 1,6 milliard d'euros de biens d'une famille mafieuse Les autorités italiennes ont placé, mercredi, sous séquestre des biens d'une valeur de plus de 1,6 milliard d'euros appartenant à une famille d'entrepreneurs siciliens soupçonnés de s'être enrichis grâce à l'appui de la mafia, a annoncé la direction antimafia (DIA) de Palerme. Le montant de 1,6 milliard d'euros représente, en valeur totale, l'une des plus grosses saisies jamais réalisées, a précisé la DIA dans un communiqué. La saisie vise des entreprises, des biens immobiliers et mobiliers ainsi que des comptes bancaires appartenant à Carmelo Virga (66 ans), ainsi qu'à ses frères Vincenzo (78 ans) et Francesco (71 ans) et à ses sœurs Anna (76 ans) et Rosa (68 ans), des entrepreneurs originaires de la province de Palerme, dans le nord-ouest de la Sicile. Les complexes enquêtes économico-patrimoniales (...) ont permis de montrer comment les Virga ont bénéficié de l'appui déterminant de Cosa Nostra dans l'adjudication des travaux et appels d'offres publiques dans le secteur du bâtiment, assure la DIA. En effet, ces personnes, membres de la famille mafieuse de Marineo, liée au clan de Corleone, ont réussi, avec le temps, à développer et à imposer leur -groupe d'entreprises-, en s'appuyant aussi sur la méthode dite -Siino-, qui consiste à organiser des cartels d'entrepreneurs en vue de l'adjudication -pilotée- des appels d'offres publiques, ajoute-t-elle. Selon la chaîne RaiNews, les membres de la fratrie étaient tous des journaliers agricoles ou des ouvriers dans les années 1980, avant de devenir millionnaires. D'après la presse italienne, un fils de Carmelo Virga, Gaetano, a été ces dernières années un symbole de la lutte contre le racket opéré par la mafia sicilienne sur les entreprises. Soutenu par plusieurs associations antimafia, il avait dénoncé des extorsions et son témoignage avait conduit à l'arrestation de plusieurs chefs mafieux de la région.

20 Avis à nos lecteurs Météo à Alger Jeudi 9 juillet C / 19 C Dans la journée : ensoleillé Vent : 27 km/h Humidité : 57 % Dans la nuit : dégagé Vent : 19 km/h Humidité : 75 % Le Maroc a utilisé le logiciel de contrôle des ordinateurs de la société privée Hacking Team pour espionner les activités du Secrétariat général de l'onu, relatives à la question du Sahara occidental. Selon des documents confidentiels, le Maroc est le 3e plus gros client de cette société italienne et a déboursé plus de 3 millions d'euros à HackingTeam. Dont 1,19 million d'euros pour la DST marocaine, 1,93 million d'euros pour le CSDN (Conseil suprême de la défense, présidé par Mohammed VI). Ces graves révélations proviennent de 400 gigabytes d'informations soutirées du site de l'entreprise Hacking Team et publiées par des pirates anonymes. La société milanaise vend des logiciels-espions pour des centaines de milliers d'euros à des pays et des services de sécurité qui font fi de l'éthique virtuelle, et dont le Maroc fait partie. Plusieurs documents confidentiels du Département des opérations de paix de l'onu (DPKO) subtilisés par les services marocains ont été dévoilés par le hacker qui agit sous le pseudonyme de Chris Coleman. D'autres documents semblent émaner d'autres services dépendant du Secrétariat général de l'onu. Parmi ces documents, les procès-verbaux de réunions du Secrétaire général de l'onu avec notre ministre des Affaires étrangères, Ramtan Lamamra, et avec le président tchadien, Idriss Déby. Le Maroc avait installé trois points de surveillance. À Rabat, avec des outils de surveillance massive de la société française Amesys (Bull- France). À Casablanca et à Tanger, avec des outils de sécurité offensive de Hacking Team et Vupen (France) respectivement. D'après l ONG, Reporters sans frontières, le logiciel de Hacking Team a été identifié sur les ordinateurs des bureaux du site d information marocain Mamfakinch, quelques jours après que ce média eut reçu le Breaking Borders Award 2012 par Global Voices et Google. Un logiciel malveillant y avait été déployé, via un document Word, qui prétendait contenir des informations confidentielles importantes. Il y a peu, le site électronique «Algérie Patriotique» a publié deux documents confidentiels subtilisés, frauduleusement, par le Maroc pour connaître les intentions de l Algérie. Il s agit des PV de rencontres entre notre ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, et le Secrétaire général de l ONU, Ban Ki-moon. Notons au passage que le contenu de ces entretiens prouve que notre pays n a pas de double langage et ne complote contre personne. Le seul souci de l Algérie, c est la paix dans la région. Alors, pourquoi le Makhzen tient-il à espionner son voisin? C est un fait établi, les Le Courrier d Algérie informe ses aimables lecteurs du basculement des lignes téléphoniques du journal à compter du jeudi 7 mai Direction générale : / Commerciale : (tél./fax) / Rédaction : (tél./fax) / Standard : / Ph : DR L information au quotidien GRÂCE À UNE SOCIÉTÉ ITALIENNE DE PIRATAGE : Comment le Maroc espionne l ONU et l Algérie activités diplomatiques de l Algérie empêchent les gens du Makhzen de trouver le sommeil. Notre pays est actif au plan international et particulièrement sur les questions qui touchent la région confrontée à une grande opération de déstabilisation, notamment à travers les conflits armés en Libye, situation propice au développement des groupes terroristes, qui a eu un prolongement au Mali et un impact dramatique également en Tunisie, comme le montre le récent attentat de Sousse. Cela ne plaît pas aux dirigeants marocains qui font tout pour saboter la feuille de route d Alger concernant le Mali et les efforts visant à rapprocher les parties en conflit en Libye. La rage s empare du Makhzen chaque fois que l Algérie fait des progrès dans cette voie. Et encore plus, Le ministre tunisien de l'intérieur, Najem Gharsalli, a démenti, mardi, les informations relayées par certains médias tunisiens concernant la mise en échec de la tentative d'assassinat de l'ambassadeur américain en Tunisie, Jacob Walles, affirmant que cette rumeur est dénuée de tout fondement. Il a ajouté par quand nos partenaires étrangers nous délivrent un satisfecit. «L Algérie joue un rôle clé dans le processus de paix au Mali. Je me réjouis de la collaboration de l Algérie, des pays voisins du Mali, des organisations régionales et de mon Représentant spécial dans l élaboration d une feuille de route à Alger. Il est essentiel que tous les acteurs concernés continuent à travailler ensemble pour soutenir le processus politique», notait le SG de l ONU, Ban Ki-moon, dans le PV hacké par le Makhzen. Concernant la Libye, le Secrétaire général de l ONU ecrit : «J encourage l Algérie à soutenir les efforts de mon nouveau Représentant spécial, Bernardino León, pour parvenir à un accord d ensemble sur le futur de la transition en Libye. M. B. ailleurs que son gouvernement s'emploie activement à protéger le pays, notamment en adoptant de nouvelles mesures pour sécuriser le pays. Les forces de sécurité et l'armée nationale tunisienne ont pu découvrir des cellules dormantes dans le pays, ayant permis l'échec d'opérations terroristes dans la Capitale ou dans certaines régions côtières du pays. De son côté, le chef du gouvernement, Habib Essid, a appelé dans son allocution, lors des travaux de la session plénière à l'assemblée des représentants du peuple, l'ensemble des partis politiques à prendre «conscience» de la gravité de la situation du pays, les invitant à «éviter» les calculs politiques et ce qui est de nature à «freiner» le travail des institutions sécuritaires et militaires, allusion à la décision de décréter l'état d'urgence pour une durée d'un mois, à propos de laquelle certaines voix se sont élevées avertissant sur d'éventuels risques d'atteinte aux droits de l'homme. La Tunisie, qui a été frappée par un attentat meurtrier, sur la plage de la station balnéaire de Soussa, faisant 39 victimes, des touristes pour la plupart, dont la majorité des Britanniques. Cette barbarie terroriste commise, au lendemain du début de la saison estivale a eu un coup fatal sur l'activité touristique dans le pays, laquelle a enregistré un recul important, causant des pertes financières considérables pour le secteur et le budget de l'état, pour un pays qui s'appuie sur le tourisme pour ses ressources financières. Hier, une unité commune entre la sécurité et la Garde nationale a effectué de larges opérations de ratissage sur les plages de la région de Khamara, à K sour-essef, dans la région de Mahdia. C'est après avoir reçu des informations sur la Horaires des prières Jeudi 22 ramadhan 1436 Dohr : 12h52 Assar : 16h45 Maghreb : 20h13 Îcha : 21h52 Vendredi 23 ramadhan Sobh : 03h48 Chourouk : 05h38 championnat arabe U16 de Basket-ball Défaite de l'algérie devant l'arabie Saoudite (35-69) La sélection algérienne de basket-ball des moins de 16 ans s'est inclinée face à la sélection d'arabie Saoudite le score de 35 à 69 en match comptant pour la cinquième journée du championnat arabe de la catégorie disputée mardi soir à Alexandrie (Egypte). L'équipe algérienne avait perdu son premier match devant la sélection d'alexandrie sur le score de 65 à 59, avant de s'imposer devant Oman (55-41). Lors de la dernière journée de la phase des groupes, prévue hier, l'algérie croisera le fer avec la Tunisie qui a été dominée par la sélection d'alexandrie 59 à 69 dans l'autre rencontre du groupe A. Dans le groupe B, le Liban a disposé du Koweït (81-51), alors que l'egypte (pays hôte) a battu l'irak (67-49). Les deux premiers de chaque groupe se qualifieront pour les demi-finales de la compétition qui se poursuivra jusqu'au 12 juillet. Tunis décide la construction d'un mur sur ses frontières avec la Libye Le ministre de l'intérieur dément la tentative d'assassinat du diplomate US présence d'«un élément armé» que l'opération a été déclenchée. Par ailleurs, la Tunisie a décidé, depuis l'attentat du Bardo, le 18 mars dernier, la construction d'un mur au niveau de ses frontières avec la Libye, pour empêcher «toute intrusion de terroristes dans les territoires tunisiens». Ce mur de sable s'étalera sur 168 km entre les deux terminaux frontaliers de Dhihba et de Ras-Jedir. Le chef du gouvernement a indiqué, à ce propos, qu'«une tranchée sera également creusée en parallèle au mur, alors que des postes de surveillance seront mis en place tout au long de cette zone», a-t-il précisé dans ses déclarations aux médias tunisiens. Karima Bennour

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux A l occasion du mois de Ramadhan 2015, le Ministère du Commerce et l Union Général des travailleurs Algériens ont organisé une cérémonie pour le lancement d une opération visant l organisation de marchés

Plus en détail

Inauguration de la 22éme édition de la foire de la production nationale au Palais des Expositions (Pins Maritimes) Alger 18/12/2013

Inauguration de la 22éme édition de la foire de la production nationale au Palais des Expositions (Pins Maritimes) Alger 18/12/2013 Inauguration de la 22éme édition de la foire de la production nationale au Palais des Expositions (Pins Maritimes) Alger 18/12/2013 Source El Moudjahid 19 décembre 2013 Le premier ministre inaugure la

Plus en détail

N 362. Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 362. Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 362 By Votre Revue de Presse Du 24/ 03 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Création d entreprises Nouveaux promoteursle parcours d obstacles Les jeunes promoteurs

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial Entretien accordé par Monsieur Le Ministre du Commerce à l APS ( 31/01/2014) Points abordés : Protection du produit national, Crédit à la consommation, L accord commercial préférentiel "Algérie-Tunisie,

Plus en détail

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Intervention de Mohammed Laksaci Gouverneur de la Banque d Algérie 21 e Conférence des Gouverneurs

Plus en détail

DU CONSEIL DE MEDIATION ET DE SECURITE DE LA CEDEAO

DU CONSEIL DE MEDIATION ET DE SECURITE DE LA CEDEAO COMMUNIQUE DE PRESSE PRESS RELEASE "Ebola constitue une menace pour toutes les entreprises: il nous faut donc soutenir la lutte contre le virus Ebola" N 241/2014 Abuja, le 12 Decembre 2014 OUVERTURE A

Plus en détail

Une rencontre Nationale des cadres du Secteur du Commerce, sous la présidence de Monsieur le Ministre. Alger, le 16 septembre 2014

Une rencontre Nationale des cadres du Secteur du Commerce, sous la présidence de Monsieur le Ministre. Alger, le 16 septembre 2014 Une rencontre Nationale des cadres du Secteur du Commerce, sous la présidence de Monsieur le Ministre. Alger, le 16 septembre 2014 SOURCE EL MOUDJAHID 17-09-2014 Rencontre nationale des cadres du secteur

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le développement. Conférence-débat à l Université de Kinshasa

Programme des Nations Unies pour le développement. Conférence-débat à l Université de Kinshasa Programme des Nations Unies pour le développement DISCOURS Conférence-débat à l Université de Kinshasa «L IMPACT DE L AUTONOMISATION DE LA FEMME SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA RDC» M me Priya Gajraj, Directeur

Plus en détail

Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011

Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011 Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011 Gens du voyage - Schéma départemental exemptant une commune de ses obligations en matière d accueil des gens du voyage - Violation de la Loi Besson Recommandations.

Plus en détail

RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999

RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999 NATIONS UNIES S Conseil de sécurité Distr. GÉNÉRALE S/RES/1270 (1999) 22 octobre 1999 RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999 Le Conseil de sécurité,

Plus en détail

Visite de travail et d inspection dans la wilaya de Blida de Monsieur Mustapha Benbada, Ministre du Commerce

Visite de travail et d inspection dans la wilaya de Blida de Monsieur Mustapha Benbada, Ministre du Commerce Visite de travail et d inspection dans la wilaya de Blida de Monsieur Mustapha Benbada, Ministre du Commerce Source APS 19/10/10 Mustapaha Benbada présente un exposé sur son secteur devant la commission

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

Investissement au Maroc

Investissement au Maroc Investissement au Maroc Pourquoi le Maroc La compétitivité des coûts A seulement 14 km de l Europe, le Maroc se positionne comme une plateforme compétitive à l export: o Des charges salariales réduites

Plus en détail

AGOA Programme des Organisations pour la société civile du

AGOA Programme des Organisations pour la société civile du AGOA Programme des Organisations pour la société civile du 14 e Forum sur la coopération économique et commerciale entre les États-Unis et l Afrique AGOA 15 ans : Les organisations de la société civile

Plus en détail

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC Janvier 2014 AVANT-PROPOS Dans un service de sécurité incendie, il y a de nombreuses mesures par lesquelles nous pouvons évaluer l efficacité

Plus en détail

RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME

RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME Par A. AIT-AIDER. Directeur Régional de la BNA. L Entreprise, la Banque : voilà deux acteurs centraux de l environnement économique dont le destin est

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Travail, de l Emploi, et de la Sécurité Sociale Allocution de Monsieur Mohamed EL GHAZI Ministre du Travail, de l Emploi et de la Sécurité Sociale

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs, Discours du Gouverneur de la Banque Centrale des Comores à l occasion de la cérémonie officielle de lancement de la nouvelle pièce de 250 FC Palais du Peuple, le 02 janvier 2014 - Excellence Monsieur le

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 28 OCTOBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

PARTI PRIS Notes d analyse

PARTI PRIS Notes d analyse PARTI PRIS Notes d analyse (i) «Parti pris» est une note d analyse sur une question importante ayant trait aux enjeux actuels de l économie nationale, aux problèmes liés aux politiques économiques, aux

Plus en détail

La Française de 67 ans, Claudia Priest

La Française de 67 ans, Claudia Priest La Française de 67 ans, Claudia Priest, en mission humanitaire en Centrafrique et un employé centrafricain de son ONG (CODIS) ont été enlevés le 19 janvier 2015 à Bangui. Centrafrique : Claudia Priest,

Plus en détail

Soumission d Avocats Sans Frontières (ASF) À la Rapporteuse Spéciale sur le droit à l eau potable et à l assainissement :

Soumission d Avocats Sans Frontières (ASF) À la Rapporteuse Spéciale sur le droit à l eau potable et à l assainissement : Soumission d Avocats Sans Frontières (ASF) À la Rapporteuse Spéciale sur le droit à l eau potable et à l assainissement : Une étude de cas du bassin minier en Tunisie sur la participation des titulaires

Plus en détail

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr Livret d accueil Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours www.bonsecours.fr EDITO Chère Madame, Cher Monsieur, Le bien-être de nos Aînés est une préoccupation essentielle de votre municipalité.

Plus en détail

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage 2014/2015 : Rétrospective et perspectives Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage Rétrospective 2014 L annonce, l année dernière, par la Réserve fédérale américaine (Fed) de réduire

Plus en détail

République de Maurice

République de Maurice Cote du document: EB 2009/96/R.18 Point de l ordre du jour: 10 b) iii) Date: 25 mars 2009 Distribution: Publique Original: Anglais F République de Maurice Mémorandum du Président Programme de diversification

Plus en détail

LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005

LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005 LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005 L OSEIPE a pour objectif de mieux informer les jeunes avant qu ils ne s engagent dans une

Plus en détail

DAHIR N 1-15-75 DU 7 RAMADAN 1436 (24 JUIN 2015) PORTANT CREATION DE LA FONDATION MOHAMMED VI DES OULEMA AFRICAINS

DAHIR N 1-15-75 DU 7 RAMADAN 1436 (24 JUIN 2015) PORTANT CREATION DE LA FONDATION MOHAMMED VI DES OULEMA AFRICAINS DAHIR N 1-15-75 DU 7 RAMADAN 1436 (24 JUIN 2015) PORTANT CREATION DE LA FONDATION MOHAMMED VI DES OULEMA AFRICAINS 1 DAHIR N 1-15-75 DU 7 RAMADAN 1436 (24 JUIN 2015) PORTANT CREATION DE LA FONDATION MOHAMMED

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MLD-2014-084

Décision du Défenseur des droits MLD-2014-084 Décision du Défenseur des droits MLD-2014-084 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision relative à des observations en justice Domaine(s) de compétence de l Institution : Lutte contre les discriminations

Plus en détail

Clôture du Sommet Bancaire Francophone en France

Clôture du Sommet Bancaire Francophone en France Clôture du Sommet Bancaire Francophone en France Yousif: Vers la création d une union de banques francophones Torbey: Importance du rôle financier de Beyrouth Obolensky: Nécessité de promouvoir la coopération

Plus en détail

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique.

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique. Mesdames, Messieurs, C est pour moi un grand plaisir de pouvoir présenter aujourd hui la coopération japonaise en Afrique aux différents partenaires qui ont répondu à mon invitation à cette soirée de rencontre.

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 PEROU Ministère de l Economie et des Finances Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 Conclusions des co-présidents Alonso Arturo SEGURA VASI, Ministre de l Economie et des

Plus en détail

Azzouz Kerdoun. Inventaire des institutions nationales et internationales opérant dans le domaine des migrations internationales en Algérie

Azzouz Kerdoun. Inventaire des institutions nationales et internationales opérant dans le domaine des migrations internationales en Algérie Institut universitaire européen Commission européenne EuropeAid Cooperation Office Financé par la Commission européenne - Programme MEDA Projet de coopération sur les questions liées à l intégration sociale

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

Le contexte sécuritaire, menaces et risques

Le contexte sécuritaire, menaces et risques Titre 1 Le contexte sécuritaire, menaces et risques 1. LE CONTEXTE REGIONAL Depuis les évènements de fin 2010 en Tunisie, la situation géopolitique et sécuritaire dans notre région, le monde arabe, est

Plus en détail

Attijariwafa bank - Wafasalaf

Attijariwafa bank - Wafasalaf L événement Wafasalaf : 20 ans au service du consommateur 3 Historique L accompagnement du développement 5 de la société de consommation Attijariwafa bank - Wafasalaf L appartenance au premier groupe bancaire

Plus en détail

Le commerce illicite en Afrique du Sud : la lutte antitabac est-elle sapée?

Le commerce illicite en Afrique du Sud : la lutte antitabac est-elle sapée? Le commerce illicite en Afrique du Sud : la lutte antitabac est-elle sapée? De nouvelles études démontrent l ampleur du commerce illicite de cigarettes en Afrique du Sud. «Petit ou gros fléau : le commerce

Plus en détail

Règlement des stages Février 2015

Règlement des stages Février 2015 Règlement des stages Février 2015 Article 1.- Valorisation du stage 1.1. Les étudiants inscrits dans le bloc 2 du master en droit à la Faculté de droit et de criminologie de l ULB ont la possibilité d

Plus en détail

LA NOUVELLE AUTORITE DE LA CONCURRENCE

LA NOUVELLE AUTORITE DE LA CONCURRENCE LA NOUVELLE AUTORITE DE LA CONCURRENCE A COMPTER DU 1ER JANVIER 2009 Par Sarah TEMPLE-BOYER (Décembre 2008) La nouvelle Autorité de concurrence, créée par l article 95 de la Loi du 4 août 2008 de modernisation

Plus en détail

Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange

Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange 5 6 avril 2004 Compte Rendu La conférence s est tenue le 5 et 6 avril 2004 à Doha. Elle a été inaugurée par S.E. Royale Sheikh/ Hamad

Plus en détail

Discours prononcé par Carole DELGA lors de la Conférence de presse de la Fevad : «Bilan du e-commerce en 2014» - Mardi 27 janvier 2015 à Bercy -

Discours prononcé par Carole DELGA lors de la Conférence de presse de la Fevad : «Bilan du e-commerce en 2014» - Mardi 27 janvier 2015 à Bercy - CAROLE DELGA SECRETAIRE D ETAT CHARGEE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT, DE LA CONSOMMATION ET DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE, AUPRES DU MINISTRE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMERIQUE D i s c o

Plus en détail

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer La Fondation contre le Cancer et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE 24 heures de mobilisation contre le cancer CÉLÉBRER RENDRE HOMMAGE LUTTER STK008_Levensloop_Broch_FR_10.indd

Plus en détail

Rabat, le 20 mars 2014

Rabat, le 20 mars 2014 المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : Rabat, le 20 mars 2014 Durant les dix dernières années, les flux d investissements directs étrangers réalisés en Afrique ont enregistré, selon les données de

Plus en détail

La gestion des risques au Maroc

La gestion des risques au Maroc La gestion des risques au Maroc Laila EL FOUNTI, Maroc Key words: RÉSUMÉ La croissance des risques naturels et technologiques est un phénomène mondial préoccupant qui résulte notamment de l industrialisation

Plus en détail

DEVENEZ Inspecteur du travail Soyez un acteur essentiel au service du monde du travail

DEVENEZ Inspecteur du travail Soyez un acteur essentiel au service du monde du travail DEVENEZ Inspecteur du travail Valérie Couteron Soyez un acteur essentiel au service du monde du travail Inspecteur du travail Un métier au service du monde du travail Les inspecteurs du travail sont des

Plus en détail

I - L ELABORATION ADMINISTRATIVE

I - L ELABORATION ADMINISTRATIVE FICHE 9 - L ELABORATION DU BUDGET La loi de finances de l année fait l objet d une double élaboration. Le projet est préparé par les différents ministères parmi lesquels le ministère des Finances joue

Plus en détail

Salon PRODEXPO SOMMAIRE 1-Communiqué de presse

Salon PRODEXPO SOMMAIRE 1-Communiqué de presse Dossier de presse Salon PRODEXPO SOMMAIRE 1- Communiqué de presse 2- Maroc-Fédération de Russie : Focus économique 3- Les atouts du Maroc agroalimentaire pour se positionner dans le marché russe. 4- Perspectives

Plus en détail

25 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE

25 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE MJU-25 (2003) 6 25 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE Sofia (9-10 octobre 2003) - COOPERATION INTERNATIONALE DANS LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME INTERNATIONAL ET MISE EN OEUVRE DES INSTRUMENTS

Plus en détail

La coordination interministérielle du programme national nutrition santé

La coordination interministérielle du programme national nutrition santé PROGRAMME NATIONAL NUTRITION SANTÉ 55 La coordination interministérielle du programme national nutrition santé Le Programme national nutrition santé (PNNS, 2001-2005), financé par l Etat et l assurance

Plus en détail

3. Relations clientèle et solidarité

3. Relations clientèle et solidarité 3. Relations clientèle et solidarité Maintenir une proximité forte avec ses clients via un dispositif d accueil animé par plus de 6 000 conseillers, construire des partenariats de médiation sociale pour

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova. Moscou 26 ami 2014

Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova. Moscou 26 ami 2014 Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova Moscou 26 ami 2014 Discours de M. Jean-Maurice Ripert Ambassadeur de France en Russie Chère Elena

Plus en détail

Synthèse des observations de la Cour

Synthèse des observations de la Cour Synthèse des observations de la Cour L Association pour la recherche sur le cancer a fait l objet pour la deuxième fois d un contrôle de la Cour, portant sur les années 1998 à 2002. Cette association,

Plus en détail

Discours du Président de la CGPME Jean-François Roubaud

Discours du Président de la CGPME Jean-François Roubaud 5 ème CONFÉRENCE ANNUELLE DES ENTREPRENEURS lundi 12 novembre 2012 Paris Discours du Président de la CGPME Jean-François Roubaud Monsieur le Ministre, Mesdames et messieurs, «L avenir est quelque chose

Plus en détail

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption V.07-80749 (F) 150207 160207 *0780749* Table des matières A. Résolutions... 3

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010

Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010 Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010 Délibération faisant suite à un refus d embauche en raison de la grossesse de la réclamante Grossesse - Emploi Emploi privé Rappel à la loi La haute autorité

Plus en détail

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure 1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure DOSSIER DE PRESSE Janvier 2013 2 SOMMAIRE Green is better : Un concept innovant La genèse L innovation Green is better Les valeurs Green is better

Plus en détail

Rappel du PARCOURS DE LA BOURSE D ALGER.

Rappel du PARCOURS DE LA BOURSE D ALGER. Journée de restitution des Travaux relatifs a la Reforme du Marché Financier Intervention du Directeur National du Projet de la Reforme du Marché Financier en Algérie Messieurs les ministres, les PDG des

Plus en détail

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales Rapport synthétique Une formation en communication de crise pour les autorités locales Ce rapport est la synthèse d une réflexion sur les sessions de formation en communication de crise qui ont été organisées

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-185

Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-185 Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-185 RESUMÉ ANONYMISÉ DE LA DÉCISION Décision relative à une Recommandation Domaines de compétence de l Institution : Défense des droits de l'enfant, Droits

Plus en détail

N 370. Votre Revue de Presse Du 03/ 04 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 370. Votre Revue de Presse Du 03/ 04 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 370 By Votre Revue de Presse Du 03/ 04 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Entreprises Salon Expo MDD Nouveaux horizons d exportation en Europe La présence

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DES TRAVAUX DU RENDEZ- VOUS DE CASABLANCA DE L

ALLOCUTION DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DES TRAVAUX DU RENDEZ- VOUS DE CASABLANCA DE L ALLOCUTION DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DES TRAVAUX DU RENDEZ- VOUS DE CASABLANCA DE L ASSURANCE CASABLANCA, Mercredi 15 avril 2015 Messieurs les Présidents,

Plus en détail

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Symposium des Gouverneurs sur le thème «Inclusion financière

Plus en détail

EXERCICE DE GESTION DE CRISE AU PROFIT DE L ÉDUCATION NATIONALE

EXERCICE DE GESTION DE CRISE AU PROFIT DE L ÉDUCATION NATIONALE EXERCICE DE GESTION DE CRISE AU PROFIT DE L ÉDUCATION NATIONALE QUEL AUDITOIRE? Les personnels concernés par cette formation sont les responsables des 184 établissements publics locaux d enseignement (EPLE)

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

Allocution de Monsieur Emmanuel V. ADJOVI, Représentant de la l Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à l occasion de l atelier de

Allocution de Monsieur Emmanuel V. ADJOVI, Représentant de la l Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à l occasion de l atelier de Allocution de Monsieur Emmanuel V. ADJOVI, Représentant de la l Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à l occasion de l atelier de formation avancée sur les noms de domaines Advanced Registry

Plus en détail

La directrice des ressources humaines

La directrice des ressources humaines Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Ministère des sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et

Plus en détail

Communiqué conjoint à l'occasion de la Visite d'etat de Sa Majesté le Roi MOHAMMED VI en République du Ma

Communiqué conjoint à l'occasion de la Visite d'etat de Sa Majesté le Roi MOHAMMED VI en République du Ma Communiqué conjoint à l'occasion de la Visite d'etat de Sa Majesté le Roi MOHAMMED VI en République du Ma A l'invitation de Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République, Chef

Plus en détail

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA CEREMONIE D OUVERTURE DES TRAVAUX DE LA SIXIEME SESSION DE

Plus en détail

BUREAU DE LA DEMOCRATIE, DES DROITS HUMAINS ET DU TRAVAIL Rapport International 2009sur la liberté religieuse 26 octobre 2009

BUREAU DE LA DEMOCRATIE, DES DROITS HUMAINS ET DU TRAVAIL Rapport International 2009sur la liberté religieuse 26 octobre 2009 Sénégal BUREAU DE LA DEMOCRATIE, DES DROITS HUMAINS ET DU TRAVAIL Rapport International 2009sur la liberté religieuse 26 octobre 2009 La liberté religieuse est inscrite dans la Constitution, et les autres

Plus en détail

Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire

Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire Les États-Unis sont le marché touristique international le plus important pour le Canada et l Ontario. Par conséquent, on déploie des efforts importants

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Notre approche de développement local

Notre approche de développement local Notre approche de développement local Renforcer le pouvoir d agir des personnes et des collectivités La grande marche de la démocratie La Déclaration universelle des droits de l homme adoptée en 1948 affirme

Plus en détail

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE DOSSIER DE PRESSE 24 OCTOBRE 2014 UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE «Le régime étudiant comme pilier d une politique de santé des jeunes» CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr

Plus en détail

et un vecteur important de partenariat. C est le cas dans près de 80 pays dans lesquels l AFD opère pour le compte de l Etat

et un vecteur important de partenariat. C est le cas dans près de 80 pays dans lesquels l AFD opère pour le compte de l Etat 1 Messieurs les membres du gouvernement, Monsieur le gouverneur de la banque centrale, Honorables invités, chers amis. L Agence Française de Développement est l opérateur pivot de la politique française

Plus en détail

Présentation du Programme : Phase II

Présentation du Programme : Phase II PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION Présentation du Programme : Phase II L Accord d Association constitue le cadre juridique L Accord d Association constitue le cadre juridique

Plus en détail

EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI

EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI Sidiki TRAORE Professeur Directeur Général de l Institut National de Formation des Travailleurs Sociaux INFTS Bamako,Mali INTRODUCTION Deux

Plus en détail

Déclarations de responsables marocains

Déclarations de responsables marocains 04 mars 2014 Déclarations de responsables marocains Les projets immobiliers lancés par SM le Roi à Conakry auront un "impact bénéfique" sur les industries et la création d emploi (A. Sefrioui) Les projets

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

Académie Ibn Sina. Au fil du temps. Date : 12/12/2013. Fait par : Hiba Chaoub Et Adam Amari

Académie Ibn Sina. Au fil du temps. Date : 12/12/2013. Fait par : Hiba Chaoub Et Adam Amari Académie Ibn Sina Au fil du temps Date : 12/12/2013 Fait par : Hiba Chaoub Et Adam Amari Table des matières De 1905 à 1960... 1 Le changement... 1 Les causes de ce changement... 1 Les conséquences de ce

Plus en détail

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE 1/5 Marie-Anne Barbat-Layani : «C est le bon moment pour investir, pour aller voir sa banque avec un projet». Retrouvez l interview de Marie-Anne Barbat-Layani, directrice générale de la FBF, qui était

Plus en détail

APERÇU DU PLAN MUNICIPAL DE PRÉPARATION AUX PANDÉMIES

APERÇU DU PLAN MUNICIPAL DE PRÉPARATION AUX PANDÉMIES APERÇU DU PLAN MUNICIPAL DE PRÉPARATION AUX PANDÉMIES Le présent plan n est pas un document indépendant. Il faut le considérer dans le contexte du Plan d urgence de la ville de Moncton. 1 Préambule Le

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

Check upon delivery. Discours. prononcé par. Monique Barbut, directrice générale et présidente. Fonds pour l environnement mondial

Check upon delivery. Discours. prononcé par. Monique Barbut, directrice générale et présidente. Fonds pour l environnement mondial Check upon delivery Fonds pour l environnement mondial Discours prononcé par Monique Barbut, directrice générale et présidente Fonds pour l environnement mondial Conférence africaine des ministres de l

Plus en détail

N 404. Votre Revue de Presse Du 27/ 05 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 404. Votre Revue de Presse Du 27/ 05 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 404 By Votre Revue de Presse Du 27/ 05 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Mercredi 27 Mai 2015 1 Mercredi 27 Mai 2015 2 Mercredi 27 Mai 2015 3 Mercredi Mardi

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes

DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes Commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l Université de Montréal Contexte

Plus en détail

CONFERENCE INTERNATIONALE LE PARTENARIAT STRATEGIQUE ENTRE LE MAROC ET LA FEDERATION DE RUSSIE

CONFERENCE INTERNATIONALE LE PARTENARIAT STRATEGIQUE ENTRE LE MAROC ET LA FEDERATION DE RUSSIE CONFERENCE INTERNATIONALE LE PARTENARIAT STRATEGIQUE ENTRE LE MAROC ET LA FEDERATION DE RUSSIE RABAT, 18 OCTOBRE 2012 Les relations entre le Maroc et la Russie sont anciennes. Toutefois, elles n ont connu

Plus en détail

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Juin 2013 Agenda Facteurs de développement du secteur bancaire syrien Le secteur bancaire syrien: performance solide, mais La Syrie

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC Municipalité de Cacouna RÈGLEMENT 58-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE

PROVINCE DE QUÉBEC Municipalité de Cacouna RÈGLEMENT 58-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE PROVINCE DE QUÉBEC Municipalité de Cacouna RÈGLEMENT 58-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE CONSIDÉRANT QUE suite au regroupement des municipalités de Cacouna, il s avère

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AUX BOURSES DE FORMATION ET DE STAGE ATTRIBUEES AUX ETUDIANTS ET STAGIAIRES ETRANGERS

REGLEMENT RELATIF AUX BOURSES DE FORMATION ET DE STAGE ATTRIBUEES AUX ETUDIANTS ET STAGIAIRES ETRANGERS REGLEMENT RELATIF AUX BOURSES DE FORMATION ET DE STAGE ATTRIBUEES AUX ETUDIANTS ET STAGIAIRES ETRANGERS Edition 2014-2015 Article premier L Agence Marocaine de Coopération Internationale (A.M.C.I.) accorde

Plus en détail

Vu la loi organique n 2011 333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ;

Vu la loi organique n 2011 333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ; Paris, le 19 septembre 2012 DECISION DU DEFENSEUR DES DROITS N MDE-2012-128 Vu l article 71 1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011 333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur

Plus en détail

CCE EDF. Séance du 15 Avril 2010

CCE EDF. Séance du 15 Avril 2010 CCE EDF Séance du 15 Avril 2010 Titulaire au CCE Christophe MARTIN Représentant Syndical au CCE Expert : Edouard CAHEN Séance du 15 avril 2010 Ordre du jour Retour d expérience sur le dispositif de Prérecrutement

Plus en détail

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES Les épreuves écrites et orales des concours externe et interne pour l accès à l emploi de secrétaire des affaires étrangères

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MLD-2014-70

Décision du Défenseur des droits MLD-2014-70 Décision du Défenseur des droits MLD-2014-70 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision relative au caractère discriminatoire des mentions faisant référence aux absences pour raisons de santé sur les bulletins

Plus en détail