Etude de l évolution du trait de côte du littoral des Bouches-du-Rhône au regard de l érosion marine

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude de l évolution du trait de côte du littoral des Bouches-du-Rhône au regard de l érosion marine"

Transcription

1 Etude de l évolution du trait de côte du littoral des Bouches-du-Rhône au regard de l érosion marine

2 Contexte de la mission Connaissance, compréhension et anticipation des phénomènes d érosion et de submersion marine = enjeu majeur pour les acteurs publics sur les plans environnemental, humain, économique et social Outil global et évolutif permettant d établir : un état des lieux et un diagnostic de l existant, une vision prospective de l évolution du trait de côte à l échelle du département Outil d aide à la décision en termes d aménagement du littoral Démarche partenariale : Région PACA, Agence de l Eau RMC, et CRIGE-PACA

3 Zone d étude L étude porte sur la totalité du littoral des Bouches-du-Rhône : - Pointe de l Espiguette à la pointe Fauconnière - Pourtour de l étang de Berre 280 km de côtes 22 communes 7 zones homogènes 5 cellules hydrosédimentaires A retenir L échelle pertinente de gestion du littoral est la cellule hydrosédimentaire (inscrite au SDAGE)

4 Méthodologie Phase 1 : Synthèse des connaissances existantes Analyse des données bibliographiques et techniques Entretiens et contacts directs avec acteurs locaux Phase 2 : État des lieux, diagnostic et hiérarchisation des enjeux Morphologie du littoral Évolution du trait de côte Étude des phénomènes affectant le trait de côte Identification des aléas érosion/submersion marine et des enjeux Hiérarchisation des secteurs littoraux Phase 3 : Préconisations pour la gestion du trait de côte et proposition d un réseau de suivi

5 Diagnostic Hiérarchisation des secteurs Aléas érosion et submersion marine (L aléa est un phénomène «naturel» non maitrisable) Enjeux socio-économiques (population, urbanisation, tourisme, fréquentation du public, activités, occupation du sol, ) et patrimoniaux / environnementaux (patrimoine historique et archéologique, zones réglementées, zones d inventaires scientifiques, paysage, ) Risque ou vulnérabilité = Aléa x Enjeux Identification des secteurs les plus problématiques

6

7 Limites et perspectives Analyser les limites de l exercice : - variabilité du niveau de connaissance selon le secteur étudié - principales lacunes de connaissance concernant : la sédimentologie et la morphologie des plages, les repères des niveaux d eau extrêmes atteints lors des épisodes de tempête et leur occurrence - Campagne photographique Etablir des cartes de synthèse des connaissances à l échelle départementale D orienter les préconisations en matière de réseau de suivi

8 Renforcement du suivi Une proposition d une réseau de suivi afin de mieux comprendre et anticiper : Informations sur le littoral : Levés LIDAR à grande échelle Localisation des houlographes et marégraphes existants et potentiels Informations sur l état de la mer : Marégraphe Réseau de houlographes Houlographe en fonctionnement Futur houlographe Houlographe inactif Futur marégraphe Zone potentielle d implantation des houlographe

9

10 Exemple : L étang de Berre

11 Exemple : L étang de Berre

12 Exemple : L étang de Berre

13 Exemple : L étang de Berre

14 Exemple : L étang de Berre

15 Préconisations pour la gestion du trait de côte et suivi Pour le littoral des Bouches-du-Rhône, 4 modes de gestion intégrant l intensité de l aléa et les enjeux sont proposés : L adaptation aux phénomènes naturels la gestion patrimoniale : une gestion par surveillance active de l évolution (points de suivis). Le littoral continue son évolution sans intervention de l homme. un repli stratégique et acceptable : rétablissement d un équilibre sédimentaire. Il s agit d anticiper une aggravation du risque inéluctable par la recherche de la diminution de la vulnérabilité du secteur. Un des modes de gestion consiste à déplacer les afin de fournir au système littoral un espace de liberté pour retrouver un équilibre acceptable. Le maintien des enjeux en place le maintien ou la restauration du fonctionnement naturel du littoral : Adaptation à la dynamique naturelle. L objectif est de juguler la progression de l érosion afin de l empêcher d atteindre l arrière côte et de rétablir l équilibre sédimentaire. la modification du transit sédimentaire : zones fortement impactées et aucune solution de repli acceptable. L objectif est alors le maintien du trait de côte quelle que soit la technique utilisée, et protéger les biens qui se situent à l arrière du littoral.

16 Exemple : L étang de Berre

17 Il est aujourd hui admis de tous que la gestion du littoral doit être raisonnée aux échelles pertinentes (cellules hydrosédimentaires) Il est rappelé que les modes de gestion du littoral, permettent d assoir une orientation cohérente à l échelle de la cellule hydrosédimentaire. A ce titre, les différents opérateurs ne pourront faire l économie d études plus poussées avant toute décision d aménagement.

18 Prise en compte de l intégralité du littoral 13 Connaissances du littoral PACA Valorisation de l étude Identification des lacunes de connaissance et des besoins de données complémentaires Outil d aide à la décision pour les élus et gestionnaires en termes de lutte contre les phénomènes d érosion et de submersion marine La bancarisation et la mutualisation de la connaissance Dans une double optique : de partage du savoir et de diffusion de l information à un large public

RAPPORT D ACTIVITE 2013/2014

RAPPORT D ACTIVITE 2013/2014 RAPPORT D ACTIVITE 2013/2014 1 Table des matières 1. LA GESTION DE L OBSERVATOIRE LORS DE CETTE PREMIERE ANNEE 2013/2014 :...3 1.1 ANIMATION...3 1.2 COMMUNICATION...4 2. LES TRAVAUX DE L OBSERVATOIRE :

Plus en détail

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie DREAL de Haute-Normandie Service Risques février 2015 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement

Plus en détail

Jean Pierre THIBAULT / DREAL Aquitaine / Stratégie nationale

Jean Pierre THIBAULT / DREAL Aquitaine / Stratégie nationale Jean Pierre THIBAULT / DREAL Aquitaine / Stratégie nationale Stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte : vers la relocalisation des activités et des biens Ministère de l'écologie, du développement

Plus en détail

La cartographie multirisques : un outil d aide à la décision pour les élus et gestionnaires

La cartographie multirisques : un outil d aide à la décision pour les élus et gestionnaires La cartographie multirisques : un outil d aide à la décision pour les élus et gestionnaires Nathalie MARÇOT Géologue Risques Naturels BRGM Direction Régionale Provence Alpes Côte d Azur Pourquoi faire

Plus en détail

LES ECOSYSTEMES LITTORAUX ATTENUENT LES RISQUES LIES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES

LES ECOSYSTEMES LITTORAUX ATTENUENT LES RISQUES LIES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES LES ECOSYSTEMES LITTORAUX ATTENUENT LES RISQUES LIES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES Francis MAUGARD, Loïc GOUGUET, David ROSEBERY - ONF La gestion des forêts littorales et des milieux dunaires associés constitue

Plus en détail

Étude de l évolution du trait de côte du littoral des Bouches-du-Rhône au regard de l érosion marine

Étude de l évolution du trait de côte du littoral des Bouches-du-Rhône au regard de l érosion marine Étude de l évolution du trait de côte du littoral des Bouches-du-Rhône au regard de l érosion marine Réunion plénière Pôle métier Mer / Littoral CRIGE PACA - 25 Septembre 2008 Délégation Méditerranée Objectifs

Plus en détail

De l état de référence à un cadre opérationnel pour la gestion des pollutions marines en Basse-Normandie

De l état de référence à un cadre opérationnel pour la gestion des pollutions marines en Basse-Normandie Projet ATRACTIV Vulnérabilité des espaces naturels littoraux aux pollutions marines De l état de référence à un cadre opérationnel pour la gestion des pollutions marines en Basse-Normandie Atelier GdR-Amure

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

Pour une gestion durable du trait de côte

Pour une gestion durable du trait de côte MEEDDM Direction générale de l'aménagement, du logement et de la nature Pour une gestion durable du trait de côte Frédéric RAOUT DGALN Bureau du littoral et du DPM naturel Ministère de l'écologie, de l'énergie,

Plus en détail

La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations

La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations Exemple du développement d un mode de gestion des risques côtiers adaptés à Ouvéa, îles

Plus en détail

APPEL A IDEES / APPEL A PROJETS «RESTAURATION ECOLOGIQUE DES PETITS FONDS CÔTIERS MEDITERRANEENS»

APPEL A IDEES / APPEL A PROJETS «RESTAURATION ECOLOGIQUE DES PETITS FONDS CÔTIERS MEDITERRANEENS» APPEL A IDEES / APPEL A PROJETS «RESTAURATION ECOLOGIQUE DES PETITS FONDS CÔTIERS MEDITERRANEENS» Territoire littoral et marin du Var Journée de lancement 31 janvier 2013 1 Contexte L AGENCE DE L EAU RHÔNE

Plus en détail

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL Pays : Nom de la personne de contact au sein de la mairie Nom de la Ville Fonction : Superficie de la Téléphone commune : Nb d habitants Email 1. Personnel de votre commune 1.1) Nb de conseillers municipaux?

Plus en détail

Le patrimoine routier PACA & Languedoc-Roussillon

Le patrimoine routier PACA & Languedoc-Roussillon Le patrimoine routier PACA & Languedoc-Roussillon Christophe PARIS Président du SPRIR PACA Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr Un constat Il est devenu difficile

Plus en détail

Dossier de presse Conseil de gestion du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d Opale Le jeudi 10 décembre 2015

Dossier de presse Conseil de gestion du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d Opale Le jeudi 10 décembre 2015 A Boulogne sur Mer, le 15 décembre 2015 Dossier de presse Conseil de gestion du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d Opale Le jeudi 10 décembre 2015 Crédit photo : Vincent Maran Adoption

Plus en détail

EDEC. Méthodologie de travail. Contrat d Etude Prospectif - Comité Technique - Mise en œuvre d une. Mardi 10 novembre 2009. Pour quel objectif?

EDEC. Méthodologie de travail. Contrat d Etude Prospectif - Comité Technique - Mise en œuvre d une. Mardi 10 novembre 2009. Pour quel objectif? EDEC Contrat d Etude Prospectif - Comité Technique - Pour quel objectif? Avec quelle méthodologie? Démarche méthodologique globale Eléments d une méthodologie commune Mise en œuvre d une Méthodologie de

Plus en détail

Mardi 14 février 2012 Paris

Mardi 14 février 2012 Paris Mardi 14 février 2012 Paris 1- Le contexte géographique z du littoral Une côte basse sédimentaire 2 1 2 Mont Saint-Loup (112 m), Agde 1 3 3 4 5 5 Une côte rocheuse sur Agde 4 Deux dynamiques antagonistes

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

TERRITOIRES FLUVIAUX EUROPEENS Nouvelle approche du territoire de la Garonne débordante. Fabienne SANS SMEAG

TERRITOIRES FLUVIAUX EUROPEENS Nouvelle approche du territoire de la Garonne débordante. Fabienne SANS SMEAG TERRITOIRES FLUVIAUX EUROPEENS Nouvelle approche du territoire de la Garonne débordante Fabienne SANS SMEAG SEMINARIO FINAL TERRITORIOS FLUVIALES EUROPEOS 5 y 6 de junio, Pamplona Une démarche innovante

Plus en détail

Forum Bodlanmè MERCREDI 17 JUIN 2015

Forum Bodlanmè MERCREDI 17 JUIN 2015 1 Forum Bodlanmè MERCREDI 17 JUIN 2015 «LA RELOCALISATION DES ACTIVITÉS ET DES BIENS : ÉTUDE ET EXPÉRIMENTATION SUR LA COMMUNE DE PETIT-BOURG, EN GUADELOUPE» Myriam Roch-Bergopsom Directrice Mélanie Arnaudies

Plus en détail

COORDONNATEUR RESTAURATION COLLECTIVE

COORDONNATEUR RESTAURATION COLLECTIVE Direction des Ressources humaines COORDONNATEUR TECHNIQUE H COORDONNATEUR RESTAURATION COLLECTIVE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : DGA Développement - Direction de l Enseignement Poste

Plus en détail

Ingénierie et action foncière. Janvier 2014

Ingénierie et action foncière. Janvier 2014 ANJOU PORTAGE FONCIER Ingénierie et action foncière dans la Politique Départementale de l Habitat Janvier 2014 Les outils d action foncière et td d urbanisme durable du PDH Une phase d étude préalable

Plus en détail

RESEAU DES ACTEURS DE L HABITAT L LORRAINS

RESEAU DES ACTEURS DE L HABITAT L LORRAINS RESEAU DES ACTEURS DE L HABITAT L LORRAINS Présentation de la Convention cadre proposée e aux EPCI et de l él étude de stratégie foncière 1 CONVENTION CADRE OBJECTIFS 2 OBJECTIFS 5 enjeux Impulser une

Plus en détail

60 actions pour lutter contre le changement climatique

60 actions pour lutter contre le changement climatique E N V I R O N N E M E N T 60 actions pour lutter contre le changement climatique Plan Climat 1 p. 3 Lutter contre le changement climatique et anticiper ses effets sur notre territoire p. 4 Agir pour limiter

Plus en détail

Le Plan de Gestion des Risques d Inondation 2016-2021. Projet en consultation. www.developpement-durable.gouv.fr

Le Plan de Gestion des Risques d Inondation 2016-2021. Projet en consultation. www.developpement-durable.gouv.fr Le Plan de Gestion des Risques d Inondation 2016-2021 Projet en consultation www.developpement-durable.gouv.fr Cadre européen La directive Inondation Directive européenne du 23/10/07 Réduire les conséquences

Plus en détail

Lacanau et le risque d érosion

Lacanau et le risque d érosion Lacanau et le risque d érosion Laurent Peyrondet Maire de Lacanau Martin Renard Chargé de mission urbanisme et aménagement 28 avril 2015 1 Sommaire 1 La commune de Lacanau 2 Le risque érosion 3 Les tempêtes

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Outils et démarches structurantes au Québec: où en sommes-nous?

Outils et démarches structurantes au Québec: où en sommes-nous? Outils et démarches structurantes au Québec: où en sommes-nous? Philippe Bourke, Directeur général du RNCREQ Antoine Verville, Directeur général adjoint du ROBVQ 3e Forum national sur les lacs Mont-Tremblant,

Plus en détail

Observatoire de la Côte Aquitaine

Observatoire de la Côte Aquitaine Observatoire de la Côte Aquitaine Conférence Stratégie d'adaptation aux changements climatiques des estuaires et du domaine côtier en Aquitaine 18 mai 2015, Conseil Régional Observatoire de la Côte Aquitaine

Plus en détail

Enquête dans la perspective d un renforcement des synergies territoriales sur les périmètres des cinq SAGE portés par l Etablissement public Loire

Enquête dans la perspective d un renforcement des synergies territoriales sur les périmètres des cinq SAGE portés par l Etablissement public Loire Enquête dans la perspective d un renforcement des synergies territoriales sur les périmètres des cinq SAGE portés par l Etablissement public Loire Restitution du rapport final Orléans, 2 mai 2013 Sommaire

Plus en détail

ÉTUDE D AMENAGEMENT DE L ECOQUARTIER DE LA CHAVIOTTE A VILLERS-LA-CHEVRE

ÉTUDE D AMENAGEMENT DE L ECOQUARTIER DE LA CHAVIOTTE A VILLERS-LA-CHEVRE Communes de Villers-la-Chèvre ÉTUDE D AMENAGEMENT DE L ECOQUARTIER DE LA CHAVIOTTE A VILLERS-LA-CHEVRE APPROCHE ENVIRONNEMENTALE DE L URBANISME Agence de Metz 7 rue Edouard Belin 57070 METZ Technopole

Plus en détail

PROGRAMME INTERREG IV FRANCE - WALLONIE - VLAANDEREN 2007-2013 Sous-programme franco-wallon : FW1.1.14 Mons, le 20 mai 2010

PROGRAMME INTERREG IV FRANCE - WALLONIE - VLAANDEREN 2007-2013 Sous-programme franco-wallon : FW1.1.14 Mons, le 20 mai 2010 Le projet GeDSeT Gestion Durable des Sédiments Transfrontaliers PROGRAMME INTERREG IV FRANCE - WALLONIE - VLAANDEREN 2007-2013 Sous-programme franco-wallon : FW1.1.14 Mons, le 20 mai 2010 680 km de voies

Plus en détail

Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques

Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques Contrat de rivière et PLU sur les secteur soumis à l aléa inondation Exemple de la commune de Venelles

Plus en détail

Quelles stratégies d adaptation au risque d érosion marine pour une station balnéaire: L exemple de Lacanau en Gironde

Quelles stratégies d adaptation au risque d érosion marine pour une station balnéaire: L exemple de Lacanau en Gironde Quelles stratégies d adaptation au risque d érosion marine pour une station balnéaire: L exemple de Lacanau en Gironde Colloque EUCC - Biarritz 23 juin 2015 Laurent Peyrondet Maire de Lacanau Martin Renard

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

L Observatoire National des Risques Naturels (ONRN)

L Observatoire National des Risques Naturels (ONRN) L Observatoire National des Risques Naturels (ONRN) Mettre en réseau, partager et échanger les connaissances Le projet d un Observatoire National des Risques Naturels (ONRN) résulte d une volonté commune

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Journée sites pilotes Embrun, 17 octobre 2013

Journée sites pilotes Embrun, 17 octobre 2013 Ce projet a été cofinancé par l'union européenne Fonds européen de développement régional (FEDER) Journée sites pilotes Embrun, 17 octobre 2013 Opération CIMA POIA «sites pilotes de gestion intégrée des

Plus en détail

4 juin 2013 Ifremer, Plouzané. sebastien.colas@developpement-durable.gouv.fr, Observatoire national de la mer et du littoral CGDD SOeS, Orléans

4 juin 2013 Ifremer, Plouzané. sebastien.colas@developpement-durable.gouv.fr, Observatoire national de la mer et du littoral CGDD SOeS, Orléans 4 juin 2013 Ifremer, Plouzané sebastien.colas@developpement-durable.gouv.fr, Observatoire national de la mer et du littoral CGDD SOeS, Orléans Aval - productions Fiches thématiques Publications Outil de

Plus en détail

LD EXPERTISE Laurent DAVID - 06 26 80 22 56 laurent.david@ldexpertise.com

LD EXPERTISE Laurent DAVID - 06 26 80 22 56 laurent.david@ldexpertise.com Valorisation de l entreprise par son activité commerciale «Si le navigateur ne sait pas dans quel port il se situe ni vers quel port il doit se diriger, aucun vent ne lui sera favorable» Sénèque Marge

Plus en détail

Cheminement et points clefs pour une rénovation énergétique d une habitation particulière. Guide à destination des acteurs de la construction

Cheminement et points clefs pour une rénovation énergétique d une habitation particulière. Guide à destination des acteurs de la construction Cheminement et points clefs pour une rénovation énergétique d une habitation particulière Guide à destination des acteurs de la construction Juin 2012 3 Introduction En 2011, ARCENE initiait une dynamique

Plus en détail

Étude : méthodologie de programmation des études de risques mouvements de terrain sur le département du Rhône. Florent BOISBOUVIER

Étude : méthodologie de programmation des études de risques mouvements de terrain sur le département du Rhône. Florent BOISBOUVIER Étude : méthodologie de programmation des études de risques mouvements de terrain sur le département du Rhône Florent BOISBOUVIER Nature de la commande Client : DDE 69, Service Environnement Risque et

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Sciences Humaines et Sociales mention CONDUITE DE PROJETS CULTURELS spécialité professionnelle CONDUITE DE PROJETS TOURISTIQUES

Plus en détail

Université de La Rochelle

Université de La Rochelle Université de La Rochelle Sciences Humaines et Sociales MASTER Sciences pour l environnement Géographie appliquée à la gestion des littoraux Objectifs de la formation Connaissances dispensées Le master

Plus en détail

1. Le contexte et les objectifs 2. Le périmètre de la base de données

1. Le contexte et les objectifs 2. Le périmètre de la base de données PLAN 1. Le contexte et les objectifs 2. Le périmètre de la base de données 3. La composition de la base de données 4. Les utilisations de la base de donnée 5. L exploitation et les évolutions à venir 1.

Plus en détail

Annexe 1 : Un exemple de cahier des charges

Annexe 1 : Un exemple de cahier des charges Annexe 1 : Un exemple de cahier des charges Cahier des charges pour des rencontres de sensibilisation du personnel de l'opac 38 au développement durable L'office public d'aménagement et de construction

Plus en détail

CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé

CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé Préambule : Le service de Conseil en Energie Partagé est un Service d Intérêt Général qui vise à promouvoir et accompagner la réalisation d économies

Plus en détail

Lido Petit et Grand Travers Lancement des travaux : lundi 17 février 2014

Lido Petit et Grand Travers Lancement des travaux : lundi 17 février 2014 Annexes Lido Petit et Grand Travers Lancement des travaux : lundi 17 février 2014 Mauguio Carnon Sommaire Le lido: un joyau environnemental menacé.. p 3 Le programme d aménagement : un projet partenarial.

Plus en détail

Mise en œuvre des mesures compensatoires dans le cadre du déplacement de l A9 au droit de Montpellier

Mise en œuvre des mesures compensatoires dans le cadre du déplacement de l A9 au droit de Montpellier Mise en œuvre des mesures compensatoires dans le cadre du déplacement de l A9 au droit de Montpellier Sommaire Le contexte, les enjeux Les différents acteurs Les choix et méthodes de gouvernance La mise

Plus en détail

Communication Visuelle

Communication Visuelle Communication Visuelle L image de marque : la cerner, la créer. Public : Chefs d entreprises, Franchises, Entrepreneurs indépendants, Etudiants en Marketing ou Communication, Directeurs Marketing, Directeurs

Plus en détail

DOSSIERDEPRESSE2014 Campagne Eco Attitude, le jeu interactif pour un tourisme durable. Une campagne du

DOSSIERDEPRESSE2014 Campagne Eco Attitude, le jeu interactif pour un tourisme durable. Une campagne du DOSSIERDEPRESSE2014 Campagne Eco Attitude, le jeu interactif pour un tourisme durable Une campagne du Une campagne répondant aux enjeux régionaux La Région Provence-Alpes-Côte d Azur : première région

Plus en détail

SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR)

SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR) Avis CCI de région PACA SCHEMA REGIONAL de RACCORDEMENT au RESEAU des ENERGIES RENOUVELABLES (S3REnR) Suite à la validation du Schéma régional Climat Air Energie (SRCAE) en juillet 2013, les ambitions

Plus en détail

La démarche. A travers une rétrospective de l évolution du trait de côte et une analyse des enjeux actuels présents sur le littoral

La démarche. A travers une rétrospective de l évolution du trait de côte et une analyse des enjeux actuels présents sur le littoral La démarche A travers une rétrospective de l évolution du trait de côte et une analyse des enjeux actuels présents sur le littoral mettre à disposition des acteurs du littoral des Bouches-du-Rhône, un

Plus en détail

Objectifs du groupe de travail «espèces aquatiques invasives»

Objectifs du groupe de travail «espèces aquatiques invasives» Devenir du GT IBMA Emilie Mazaubert 1, Alain Dutartre 1 & Nicolas Poulet 2 1 Cemagref-IRSTEA, REBX 2 Onema, DAST Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea 6 ème réunion du GT IBMA, 17

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

Comment mieux évaluer les risques industriels par la mesure du capital immatériel???

Comment mieux évaluer les risques industriels par la mesure du capital immatériel??? Comment mieux évaluer les risques industriels par la mesure du capital immatériel??? GENERALI : Un acteur engagé et responsable FFSA 26/01/2010 " Le secteur de l assurance est concerné par tous les sujets

Plus en détail

Valorisation du patrimoine religieux de Camargue

Valorisation du patrimoine religieux de Camargue Valorisation du patrimoine religieux de Camargue CAHIER DES CHARGES Maître d ouvrage : Parc naturel régional de Camargue Mas du Pont de Rousty 13 200 ARLES 1 Contexte 2 Objectifs 3 Contenu de l'étude 4

Plus en détail

Cahier des charges pour la mise en œuvre des actions d études prévues par la déclinaison régionale du Plan National d Action en faveur des chiroptères

Cahier des charges pour la mise en œuvre des actions d études prévues par la déclinaison régionale du Plan National d Action en faveur des chiroptères Cahier des charges pour la mise en œuvre des actions d études prévues par la déclinaison régionale du Plan National d Action en faveur des chiroptères LOT n 1 : Animation foncière pour la préservation

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale?

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Atelier n 2 du 01 Juillet 2011 Les entreprises au cœur de la GPEC T Expérimentation MODEL 74 (bassin d Annecy) Extraits du bilan en cours Chantal

Plus en détail

Mme Murphy-Chanéac, 2, Risques, 2014 Page 1

Mme Murphy-Chanéac, 2, Risques, 2014 Page 1 http://www.franceinfo.fr/monde/france-info-junior/typhon-1210117-2013-11-13 Mme Murphy-Chanéac, 2, Risques, 2014 Page 1 cyclonextreme.com Mme Murphy-Chanéac, 2, Risques, 2014 Page 2 Grandes idées : Les

Plus en détail

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE»

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020 Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» 1- Contexte et objet de l appel à projets La France, en tant que Partie

Plus en détail

Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées

Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées Un outil de connaissance et de suivi du réseau EE de Midi Pyrénées Contexte / Enjeux : Le contexte actuel, dans lequel, l environnement prend une place de

Plus en détail

Sommaire. Mission d accompagnement pour l élaboration du projet de territoire. Communauté de Communes du Canton de Vatan

Sommaire. Mission d accompagnement pour l élaboration du projet de territoire. Communauté de Communes du Canton de Vatan Mission d accompagnement pour l élaboration du projet de territoire Communauté de Communes du Canton de Vatan Conseil communautaire Sommaire Le Cabinet ARGOS et votre intervenante en quelques mots La demande

Plus en détail

Un littoral, des littoraux Le patrimoine naturel et culturel du littoral Du 7 au 9 octobre 2015

Un littoral, des littoraux Le patrimoine naturel et culturel du littoral Du 7 au 9 octobre 2015 Département des conservateurs Formation permanente Un littoral, des littoraux Le patrimoine naturel et culturel du littoral Du 7 au 9 octobre 2015 Crédit photographique : Laurent Mignaux / MEDDE-MLETR

Plus en détail

Evénement Eco-responsable. Mission Sport et Développement Durable (SDD) Ministère de la Santé et des Sports

Evénement Eco-responsable. Mission Sport et Développement Durable (SDD) Ministère de la Santé et des Sports Evénement Eco-responsable Mission Sport et Développement Durable (SDD) Ministère de la Santé et des Sports Mission Sport et développement durable Inciter et accompagner tous les acteurs du sport (Mouvement

Plus en détail

L intégration de la Trame Verte et Bleue dans le PLU Exemple des travaux conduits sur la ville de Nîmes

L intégration de la Trame Verte et Bleue dans le PLU Exemple des travaux conduits sur la ville de Nîmes L intégration de la Trame Verte et Bleue dans le PLU Exemple des travaux conduits sur la ville de Nîmes Table ronde : «Comment rendre effective la considération des espaces naturels dans les documents

Plus en détail

Offre de services spéciale bureaux d études

Offre de services spéciale bureaux d études Offre de services spéciale bureaux d études Analyses et diagnostics multirisques Gestion de crise Cartographie SIG Outils de communication Information préventive Réseau de spécialistes pluridisciplinaires

Plus en détail

HIMALIA GESTION PILOTéE

HIMALIA GESTION PILOTéE HIMALIA GESTION PILOTéE Des pilotes de pointe au service de votre patrimoine Gestion Pilotée* d Himalia, des experts au service de votre patrimoine Il existe aujourd hui sur le marché une offre considérable

Plus en détail

Projet de SDAGE 2016-2021 Préserver le littoral

Projet de SDAGE 2016-2021 Préserver le littoral Projet de SDAGE 2016-2021 Préserver le littoral Code l orientation de Intitulé dans le Sdage 2010-2015 Intitulé dans le Sdage 2016-2021 10A Réduire significativement l eutrophisation des eaux côtières

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

Movapro. MObiliser du bois supplémentaire en le VAlorisant pour motiver les PROducteurs

Movapro. MObiliser du bois supplémentaire en le VAlorisant pour motiver les PROducteurs Movapro Expérimentation Aquitaine Limousin Normandie MObiliser du bois supplémentaire en le VAlorisant pour motiver les PROducteurs État des lieux d actions concrètes d animations territoriales et mise

Plus en détail

DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU BATI ANCIEN A LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES Méthodologie et cas pratiques de villes françaises à secteurs protégés

DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU BATI ANCIEN A LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES Méthodologie et cas pratiques de villes françaises à secteurs protégés DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU BATI ANCIEN A LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES Méthodologie et cas pratiques de villes françaises à secteurs protégés Anaïs Cloux Chargée de mission Patrimoine et Développement

Plus en détail

Qualité des sols et planification départementale: approfondissement des connaissances sur le territoire des Bouches-du-Rhône

Qualité des sols et planification départementale: approfondissement des connaissances sur le territoire des Bouches-du-Rhône Qualité des sols et planification départementale: approfondissement des connaissances sur le territoire des Bouches-du-Rhône GIS SOL PARIS Mardi 5 Juin 2007 1 Le périmètre du PDEDMA Territoire concerné

Plus en détail

La GIZC en France. Analyse des expérimentations DIACT SG Mer

La GIZC en France. Analyse des expérimentations DIACT SG Mer La GIZC en France Analyse des expérimentations DIACT SG Mer JL Gaignon, Ifremer L. Goudedranche, Cetmef Montpellier, le 8 décembre 27 Une grande diversité dans les situations Montpellier, le 8 décembre

Plus en détail

ANR - Villes Durables Programme de recherche «Eau et 3E»

ANR - Villes Durables Programme de recherche «Eau et 3E» ANR - Villes Durables Programme de recherche «Eau et 3E» Synthèse et analyse sur la gestion patrimoniale des services d eau des grandes agglomérations Intervenants : Guillem Canneva (AgroParisTech), Guillaume

Plus en détail

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE Chantal LAMEYNARDIE Consultante chef de projets RH - Groupe MONPLAISIR Quelles compétences pour

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Naturels sur les Bas-Champs du Sud de la Baie de Somme Rencontre Nationale IFFORME Dimanche 23 octobre 2011

Plan de Prévention des Risques Naturels sur les Bas-Champs du Sud de la Baie de Somme Rencontre Nationale IFFORME Dimanche 23 octobre 2011 Plan de Prévention des Risques Naturels sur les Bas-Champs du Sud de la Baie de Somme Rencontre Nationale IFFORME Dimanche 23 octobre 2011 D.D.T.M de la Somme SOMMAIRE Les risques majeurs sur le littoral

Plus en détail

GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE. 25 mars 2009

GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE. 25 mars 2009 GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE 25 mars 2009 LES FONDEMENTS DE LA DEMARCHE Contexte réglementaire Contexte territorial Plan de l intervention LES DIFFERENTES ETAPES DE LA DEMARCHE

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de Carnac

Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de Carnac Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de Carnac Comité de pilotage PPRL Carnac 22 mai 2015 DDTM56/SPACES/PRN - 1 Ordre du jour : - Procédure PPRL : étapes réalisées - Résultats de l expertise

Plus en détail

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Réunion du bureau du CESER Aquitaine du 2 avril 2013 CONTRIBUTION Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Vu le dossier

Plus en détail

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble COTITA 30-01-15-1 Contexte La Ville de Grenoble : 300 équipements

Plus en détail

Territoire de l étude

Territoire de l étude Note de présentation - Novembre 2011 Etat d avancement de l étude Fonctionnement hydraulique du complexe «Etangs Palavasiens Etang d Ingril Etang de l Or» en période de crue et de tempête marine Contexte

Plus en détail

ELEMENTS PREALABLES A L AVANT-PROJET «INVENTAIRE QUALITE 2015 DES EAUX SOUTERRAINES EN ALSACE»

ELEMENTS PREALABLES A L AVANT-PROJET «INVENTAIRE QUALITE 2015 DES EAUX SOUTERRAINES EN ALSACE» ELEMENTS PREALABLES A L AVANT-PROJET «INVENTAIRE QUALITE 2015 DES EAUX SOUTERRAINES EN ALSACE» APRONA avril 2013 1. RAPPEL DU CONTEXTE HISTORIQUE Présentation du contexte historique par la Région Alsace

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

Communication stratégique

Communication stratégique Programme de formation pour les étudiants de DEESCOM de l IEC Pau Communication stratégique Objectif pédagogique : Acquérir une démarche stratégique et rigoureuse en vue d occuper un poste à responsabilité

Plus en détail

Outils de gestion du territoire sur le Bassin d Arcachon. Place du parc naturel marin

Outils de gestion du territoire sur le Bassin d Arcachon. Place du parc naturel marin Outils de gestion du territoire sur le Bassin d Arcachon Place du parc naturel marin Objectifs de la présentation Y voir plus clair sur les fondements de différents outils de gestion d espaces littoraux

Plus en détail

MUTUALISATION DE LA FONCTION FINANCIÈRE DES SERVICES CENTRAUX CONSEIL D ADMINSITRATION DU 28 SEPTEMBRE 2015

MUTUALISATION DE LA FONCTION FINANCIÈRE DES SERVICES CENTRAUX CONSEIL D ADMINSITRATION DU 28 SEPTEMBRE 2015 MUTUALISATION DE LA FONCTION FINANCIÈRE DES SERVICES CENTRAUX CONSEIL D ADMINSITRATION DU 28 SEPTEMBRE 2015 Création d un service financier mutualisé des services centraux Nathalie HERRBACH, DGSa De la

Plus en détail

Réunion de présentation

Réunion de présentation Réunion d information Cahier des charges études A.A.C. Conseil Général de l Yonne, le 23 septembre 2013 SAtep Réunion de présentation Phase 2 à 4 de l étude De l étude de l occupation des sols à l évaluation

Plus en détail

Indicateur : population présente tout au long de l année dans les départements littoraux métropolitains

Indicateur : population présente tout au long de l année dans les départements littoraux métropolitains Indicateur : population présente tout au long de l année dans les départements littoraux métropolitains Contexte Les communes littorales métropolitaines hébergent plus de 6 millions d habitants et ont

Plus en détail

Atlas des paysages de Loire-Atlantique

Atlas des paysages de Loire-Atlantique Atlas des paysages de Loire-Atlantique Concepteurs : Bureau d études : Vu d Ici pour l approche paysagère Agence Rousseau pour la réflexion urbaine ALTHIS pour le système d information géographique AQUALAN

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : SITE WEB ET OPTIMISATION DE SA VISIBILITE WEB

Plus en détail

2013-2018 POLITIQUE D AMELIORATION DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DES PORTS ET DU LITTORAL DE CHARENTE MARITIME

2013-2018 POLITIQUE D AMELIORATION DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DES PORTS ET DU LITTORAL DE CHARENTE MARITIME POLITIQUE D AMELIORATION DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DES PORTS ET DU LITTORAL DE CHARENTE MARITIME Version du 15 février 2013 Chef de projet : Bruno SAMZUN CG17/DDDM/Mission Mer DES ENJEUX MAJEURS.

Plus en détail

Présentation du projet

Présentation du projet Séminaire mi-parcours SNB du 28/11/2013 à Paris Présentation du projet «Mise en œuvre d une animation territoriale en faveur de l intégration de la biodiversité dans les Chartes Forestières de Territoire

Plus en détail

Catalogue de Formations 2015 / 2016

Catalogue de Formations 2015 / 2016 Catalogue de Formations 2015 / 2016 Agence Tourisme - Catalogue de formations 2015 /2016 Page 1 Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) SOMMAIRE : La RSE et le tourisme 1. Responsabilité sociétale

Plus en détail

Université de La Rochelle. Droit, Économie, Gestion. Sciences pour l environnement MASTER. Management. environnemental

Université de La Rochelle. Droit, Économie, Gestion. Sciences pour l environnement MASTER. Management. environnemental Université de La Rochelle Droit, Économie, Gestion MASTER Sciences pour l environnement Management environnemental Objectifs de la formation Connaissances dispensées Le master Sciences pour l environnement

Plus en détail

STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DURABLE, DE DRAGAGES ET DE GESTION DES SEDIMENTS

STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DURABLE, DE DRAGAGES ET DE GESTION DES SEDIMENTS STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DURABLE, DE DRAGAGES ET DE GESTION DES SEDIMENTS Université de Cergy-Pontoise le 17 septembre 2015 Auteurs Pascal GREGOIRE / Management de l Environnement GPMD pgregoire@portdedunkerque.fr

Plus en détail

Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou»

Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou» Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou» Journée Arbres, Eau et Cours d eau 26 avril 2012 Aurin Avec le concours financier de Présentation de la zone d étude Superficie : 1555 km² Population : 250

Plus en détail