LES COULEURS. I. La lumière blanche : (voir livre p 126) Je dois savoir Comment on obtient un spectre continu Le rôle d'un filtre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES COULEURS. I. La lumière blanche : (voir livre p 126) Je dois savoir Comment on obtient un spectre continu Le rôle d'un filtre"

Transcription

1 4 ème COURS Optique Chapitre 3 Je dois savoir Comment on obtient un spectre continu Le rôle d'un filtre LES COULEURS Synthèse additive et synthèse soustractive La lumière du Soleil nous semble incolore. En revanche, les objets qui nous entourent sont souvent colorés ; fabriquent-ils une lumière colorée? Les peintres créent toutes les couleurs à partir de seulement trois d entre elles. Comment font-ils? Réponse : la lumière du Soleil n est pas incolore ; elle est blanche et contient toutes les couleurs visibles. Les objets colorés ne fabriquent pas leur propre lumière ; ils diffusent une partie de la lumière qu ils reçoivent. I. La lumière blanche : (voir livre p 126) 1. Dispersion avec un prisme : 2. Dispersion avec un réseau : Lors du passage de la lumière blanche à travers un prisme ou un réseau, elle est décomposée (ou dispersée) et on obtient le spectre de la lumière blanche. La lumière blanche est en effet composée de lumières colorées.

2 Remarque : On peut également observer la décomposition de la lumière sur la surface d un CD, dans une tache d huile ou une bulle de savon. II.Les filtres colorés : (voir livre p 127) Lancer Optikos Un filtre est une lame de verre ou de matière plastique transparente et colorée. Si on installe un filtre rouge devant une source de lumière blanche et qu'on analyse cette lumière avec un réseau, on observe que le filtre ne laisse passer que la lumière rouge. Il absorbe donc toutes les autres lumières colorées contenues dans la lumière blanche. De même, un filtre vert absorbe toutes les lumières colorées sauf le vert. Un filtre permet d'obtenir une lumière colorée à partir d'une lumière blanche. III.Couleurs des corps : (voir livre p 127) Lancer l'animation Couleurs des corps Compléter le tableau suivant en indiquant de quelle couleur apparaît alors l'objet. Objet blanc Objet noir Objet rouge Objet vert Objet bleu Lumière blanche Lumière «noire» Lumière rouge Lumière verte Lumière bleue Un objet coloré diffuse une lumière colorée correspondant à sa propre couleur. Il absorbe les autres lumières. La couleur d'un corps dépend de la composition de la lumière qui l'éclaire, c'est-à-dire du spectre de cette lumière. Exercices 4 et 10 p 131 ; 13 p 132

3 IV.Synthèse des couleurs : (voir livre p ) 1. Synthèse additive : Lancer Optikos Si nous éclairons une feuille blanche avec un faisceau de lumière rouge et un faisceau de lumière verte, la surface de la feuille où se recouvrent les deux faisceaux est jaune. On a ainsi réalisé la synthèse additive de deux couleurs, le vert et le rouge, pour en obtenir une troisième, le jaune. Si l on fait la synthèse des trois couleurs fondamentales, on obtient du blanc. Faisceau n 1 Faisceau n 2 Faisceau n 3 Couleur observée Rouge Bleu Magenta Vert Bleu Cyan Rouge Vert Jaune primaire Rouge Vert Bleu Blanc Lorsqu'on additionne plusieurs lumières colorées, on effectue une synthèse additive 2. Synthèse soustractive : Exercices 6 p 131 ; 16, 17 et 18 p 132 Les peintres ne fabriquent pas leurs couleurs en superposant des faisceaux lumineux. Ils mélangent des pigments colorés qui diffusent certaines couleurs. Le magenta étant la couleur obtenue par l addition du rouge et du bleu, il ne diffuse donc que le rouge et le bleu et il absorbe toutes les autres couleurs. De même, le jaune ne diffuse que le rouge et le vert. Si nous mélangeons sur une palette de peintre des pigments magenta et jaune, la couleur obtenue est le rouge. En effet, la seule couleur diffusée par les deux pigments est le rouge, les autres couleurs sont absorbées. On a réalisé la synthèse soustractive du rouge. Si on ajoute les trois couleurs magenta, jaune et cyan, on obtient du noir. Filtre n 1 Filtre n 2 Filtre n 3 Couleur observée Magenta Jaune primaire Rouge Magenta Cyan Bleu Jaune primaire Cyan Vert Magenta Jaune primaire Cyan Noir

4 En associant des filtres qui arrêtent certaines lumières colorées, on obtient de nouvelles lumières colorées : cela constitue la synthèse soustractive des couleurs. V.Perception des couleurs : 1. Historique : Les couleurs n ont pas toujours été perçues de la même façon qu aujourd hui. Jusqu au XVII e siècle, le blanc et le noir sont considérés comme des couleurs, et on classe les couleurs par clarté. Le jaune assez lumineux est proche du blanc tandis que le bleu plus sombre est plus proche du noir. C est Isaac Newton, à la fin du XVII e siècle, qui montra le premier que la lumière blanche est composée de plusieurs couleurs, celles de l arc-en-ciel. 2. Le daltonisme : Le daltonisme est une anomalie de la vision assez courante (elle touche 8 p.100 des hommes notamment). Il s'agit la plupart du temps d'une inaptitude à différencier le rouge du vert. La rétine d un daltonien est dépourvue soit des récepteurs sensibles au rouge soit des récepteurs sensibles au vert. N ayant pas de récepteurs sensibles au rouge, le daltonien distingue difficilement l orangé, le jaune et le vert. Le rouge lui paraît obscur ou noir. 3. Le nombre de couleurs : On peut évaluer à une centaine de milliers le nombre de couleurs différentes pouvant être perceptibles par l œil. Pour les classer, on a recours à trois paramètres : la tonalité, la clarté et la saturation. Les tonalités correspondent aux couleurs de l arc-en-ciel additionnées de quelques autres. La clarté correspond à la luminosité et la saturation correspond à l intensité de la couleur. Des études comparées de perception des couleurs entre population papoue et anglaise ont montré que la répartition des couleurs en catégories lexicales (le vocabulaire) conduit à des différences notables sur la perception des couleurs. En effet, les Papous font peu de différence entre le vert et le bleu qu ils décrivent par le même terme. En revanche, ils distinguent des nuances de vert (identifiés par des termes différents en langue papoue) inexistantes pour les Britanniques. De même, les Inuits ont sept mots pour désigner les différentes nuances de la couleur blanche.

5 Je dois savoir Comment on obtient un spectre continu Synthèse additive et synthèse Le rôle d'un filtre soustractive La lumière du Soleil nous semble incolore. En revanche, les objets qui nous entourent sont souvent colorés ; fabriquent-ils une lumière colorée? Les peintres créent toutes les couleurs à partir de seulement trois d entre elles. Comment font-ils? Réponse : la lumière du Soleil n est pas incolore ; elle est blanche et contient toutes les couleurs visibles. Les objets colorés ne fabriquent pas leur propre lumière ; ils diffusent une partie de la lumière qu ils reçoivent. Les peintres ne fabriquent pas leurs couleurs en superposant des faisceaux lumineux. Ils mélangent des pigments colorés qui diffusent certaines couleurs. Le magenta étant la couleur obtenue par l addition du rouge et du bleu, il ne diffuse donc que le rouge et le bleu et il absorbe toutes les autres couleurs. De même, le jaune ne diffuse que le rouge et le vert. Si nous mélangeons sur une palette de peintre des pigments magenta et jaune, la couleur obtenue est le rouge. En effet, la seule couleur diffusée par les deux pigments est le rouge, les autres couleurs sont absorbées. On a réalisé la synthèse soustractive du rouge. Si on ajoute les trois couleurs magenta, jaune et cyan, on obtient du noir. 1. Historique : Les couleurs n ont pas toujours été perçues de la même façon qu aujourd hui. Jusqu au XVII e siècle, le blanc et le noir sont considérés comme des couleurs, et on classe les couleurs par clarté. Le jaune assez lumineux est proche du blanc tandis que le bleu plus sombre est plus proche du noir. C est Isaac Newton, à la fin du XVII e siècle, qui montra le premier que la lumière blanche est composée de plusieurs couleurs, celles de l arc-en-ciel. 2. Le daltonisme : Le daltonisme est une anomalie de la vision assez courante (elle touche 8 p.100 des hommes notamment). Il s'agit la plupart du temps d'une inaptitude à différencier le rouge du vert. La rétine d un daltonien est dépourvue soit des récepteurs sensibles au rouge soit des récepteurs sensibles au vert. N ayant pas de récepteurs sensibles au rouge, le daltonien distingue difficilement l orangé, le jaune et le vert. Le rouge lui paraît obscur ou noir. 3. Le nombre de couleurs : On peut évaluer à une centaine de milliers le nombre de couleurs différentes pouvant être perceptibles par l œil. Pour les classer, on a recours à trois paramètres : la tonalité, la clarté et la saturation. Les tonalités correspondent aux couleurs de l arc-en-ciel additionnées de quelques autres. La clarté correspond à la luminosité et la saturation correspond à l intensité de la couleur. Des études comparées de perception des couleurs entre population papoue et anglaise ont montré que la répartition des couleurs en catégories lexicales (le vocabulaire) conduit à des différences notables sur la perception des couleurs. En effet, les Papous font peu de différence entre le vert et le bleu qu ils décrivent par le même terme. En revanche, ils distinguent des nuances de vert (identifiés par des termes différents en langue papoue) inexistantes pour les Britanniques. De même, les Inuits ont sept mots pour désigner les différentes nuances de la couleur blanche. + Activité documentaire Act-O02-Couleur

LUMIERES COLOREES ET COULEUR DES OBJETS. I-Décomposition de la lumière blanche : les spectres continus de lumière colorée

LUMIERES COLOREES ET COULEUR DES OBJETS. I-Décomposition de la lumière blanche : les spectres continus de lumière colorée Chapitre 4 : LUMIERES COLOREES ET COULEUR DES OBJETS I-Décomposition de la lumière blanche : les spectres continus de lumière colorée 1-Expérience historique d Isaac Newton. En 1666, un scientifique britannique,

Plus en détail

Notions de base sur les couleurs

Notions de base sur les couleurs Traitements numériques des images de télédétection Notions de base sur les couleurs OLIVIER DE JOINVILLE 1ère partie Table des matières I - Principes 5 A. Definition...5 B. Nature spectrale de la couleur...5

Plus en détail

Couleurs. " La vie est comme un arc-en-ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs. "

Couleurs.  La vie est comme un arc-en-ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs. Couleurs " La vie est comme un arc-en-ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs. " A. Ramaiya Prérequis : La lumière blanche est composée d une infinité de radiations monochromatiques.

Plus en détail

I-Décomposition de la lumière blanche : les spectres continus de lumière colorée

I-Décomposition de la lumière blanche : les spectres continus de lumière colorée Chapitre 1 : LUMIERES COLOREES ET COULEUR DES OBJETS I-Décomposition de la lumière blanche : les spectres continus de lumière colorée 1-Expérience historique d Isaac Newton. En 1666, un scientifique britannique,

Plus en détail

Couleur et longueur d'onde

Couleur et longueur d'onde Lumière et couleurs Il semble inutile de questionner le thème des couleurs : Comme tout le monde le sait, une feuille d'arbre est verte, le ciel bleu, une carotte orange etc... Mais les choses ne sont

Plus en détail

Lumière colorées et couleur des objets

Lumière colorées et couleur des objets Lumière colorées et couleur des objets Qu'est-ce qu'une lumière colorée? De quoi dépend la couleur d'un objet? 1) Lumière blanche et lumière colorées : La lumière du soleil ou la lumière émise par une

Plus en détail

Chapitre 1 : Lumières colorées et couleur des objets

Chapitre 1 : Lumières colorées et couleur des objets Chapitre 1 : Lumières colorées et couleur des objets Dans le cours de 5 ième, nous avons vu que la lumière se propageait en ligne droite depuis des sources qui pouvaient être primaires ou secondaires.

Plus en détail

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Rappel : Un prisme ou un réseau permettent de décomposer la lumière. On obtient alors un spectre. Dans le cas de la lumière blanche, ce spectre est continu et constitué par

Plus en détail

Sources de lumières primaires La lumière est produite et émise par la source

Sources de lumières primaires La lumière est produite et émise par la source 1. Rappels cinquième 2. Le milieu transparent 3. Le milieu translucide 4. Le milieu opaque 5. Le filtre 1. Rappels cinquième Sources de lumières primaires La lumière est produite et émise par la source

Plus en détail

Kids University 2014. La couleur. Christian RONSE Icube. mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00

Kids University 2014. La couleur. Christian RONSE Icube. mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00 La couleur Christian RONSE Icube mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00 A gauche : dessin originel. Au milieu : dessin reproduit par un «daltonien» (dichromate). A droite : dessin reproduit par un patient

Plus en détail

SL5 POURQUOI LES OBJETS SONT-ILS COLORES?

SL5 POURQUOI LES OBJETS SONT-ILS COLORES? SL5 POUQUOI LES OJETS SONT-ILS COLOES? 1 1. Comment obtenir les couleurs de l arc en ciel? Expérience : Comment réaliser un arc en ciel? En utilisant vos connaissances (et vos souvenirs d enfance) proposer

Plus en détail

Chapitre «Couleur des objets»

Chapitre «Couleur des objets» Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre II Classe de 1 ère S Chapitre «Couleur des objets» La sensation de couleur que nous avons en regardant un objet dépend de nombreux paramètres. Elle dépend, entre

Plus en détail

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Compétence(s) requise(s) : Les sources de lumières, primaires et secondaires. La propagation rectiligne de la lumière et les faisceaux de lumière. Objectif(s)

Plus en détail

Optique. Chapitre 1 : Visibilité. Propagation de la lumière

Optique. Chapitre 1 : Visibilité. Propagation de la lumière 2 e B et C 1 Visibilité. Propagation de la lumière 1 Optique L optique est l étude des phénomènes lumineux, donc de tous les phénomènes qui se rapportent aux ondes électromagnétiques visibles. Nous nous

Plus en détail

Rappels de 5 ème sur la lumière

Rappels de 5 ème sur la lumière Rappels de 5 ème sur la Il existe deux sortes de sources lumineuses : - Les sources primaires qui fabriquent leur propre ( Ex : Le soleil, les étoiles, un écran de télévision, une flamme, une lampe, une

Plus en détail

TP1 : Ombres et couleurs - Correction

TP1 : Ombres et couleurs - Correction TP1 : Ombres et couleurs - Correction I II II.1 Obtention de lumières colorées à partir de la lumière blanche Mélangeons les lumières colorées Expériences II.1.1 II.1.2 II.2 Utilisation de lumières rouge,

Plus en détail

Page 1 1. Rappels d optique et colorimétrie

Page 1 1. Rappels d optique et colorimétrie Page 1 1. Rappels d optique et colorimétrie Quelques paramètres fondamentaux de la prise de vue (d après Edmund Optics) Page 2 Distances de travail minimales et maximales Mesure de l objectif à l objet

Plus en détail

Les couleurs de la lumière

Les couleurs de la lumière Fred Laroche De : À : Envoyé : dimanche 4 décembre 2005 17:27 Objet : ES Les couleurs de la lumière Sommaire I Qu est-ce que la lumière? II Notion

Plus en détail

La lumière et les couleurs (Chap4)

La lumière et les couleurs (Chap4) La lumière et les couleurs (Chap4) I. La lumière blanche On appelle lumière blanche, la lumière émise par le soleil ou par des éclairages artificiels reproduisant la lumière du soleil. La lumière blanche

Plus en détail

«Que vois-je? Que vois-je? Du rouge, du bleu, du vert! Que vois-je? Que vois-je? Des flocons blancs dans l air» Monsieur Jack

«Que vois-je? Que vois-je? Du rouge, du bleu, du vert! Que vois-je? Que vois-je? Des flocons blancs dans l air» Monsieur Jack Chapitre 2 Couleurs émises, reçues, absorbées et vues «Que vois-je? Que vois-je? Du rouge, du bleu, du vert! Que vois-je? Que vois-je? Des flocons blancs dans l air» Monsieur Jack 1 - Expérience fondamentale

Plus en détail

Activité Couleur des objets

Activité Couleur des objets Activité Couleur des objets Répondre sur une feuille annexe aux 6 activités en vous aidant des documents. Faites ensuite les exercices correspondants. I. Décomposition de la lumière 1. Décomposition de

Plus en détail

O3 COULEUR DES OBJETS

O3 COULEUR DES OBJETS O3 COULEUR DES OBJETS Prévoir le résultat de la superposition de lumières colorées et l effet d un ou plusieurs filtres colorés sur une lumière incidente. Utiliser les notions de couleur blanche et de

Plus en détail

TP n 4 : Lumière et couleurs

TP n 4 : Lumière et couleurs TP n 4 : Lumière et couleurs Plan I. Lumières colorées : 1- Dispersion de la lumière par un prisme ou par un CD-rom : 2- Composition de la lumière blanche : 3- Lumières polychromatiques et monochromatiques

Plus en détail

Chapitre 4 : Les spectres lumineux

Chapitre 4 : Les spectres lumineux Chapitre 4 : Les spectres lumineux 1. La lumière blanche 1.1. La dispersion de la lumière blanche (Voir TP n 4) On appelle lumière blanche toute lumière dont la décomposition par un prisme (ou un réseau)

Plus en détail

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène?

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? Chapitre 2 : LA COULEUR DES CORPS Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? 1-) La lumière blanche.

Plus en détail

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme 1L : Représentation visuelle du monde Activité.4 : Lumières colorées I. Décomposition de la lumière blanche Newton (dès 1766) a décomposé la lumière solaire avec un prisme. 1. Expériences au bureau : 1

Plus en détail

IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE

IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE Réalisation : Pierre Bischoff, sous la direction de François Mangenot CNDP d Alsace, 1997 Durée : 04 min 07 s À l aide d expériences filmées et d animations

Plus en détail

A imprimer sur une feuille blanche

A imprimer sur une feuille blanche A imprimer sur une feuille blanche A imprimer sur une feuille verte A imprimer sur une feuille orange A imprimer sur une feuille bleue A imprimer sur une feuille rouge A imprimer sur une feuille jaune

Plus en détail

Sciences 8 les ondes exercices

Sciences 8 les ondes exercices Sciences 8 les ondes exercices Exercice 1 Complète le dessin ci-dessous. Donne ensuite la définition des mots que tu as utilisés : 1. 2. 3. 4. 5. École Victor-Brodeur mars 2012 1 Exercice 2 Réponds aux

Plus en détail

Ch.8 DISPERSION ET REFRACTION DE LA LUMIERE

Ch.8 DISPERSION ET REFRACTION DE LA LUMIERE Ch.8 DISPERSION ET REFRACTION DE LA LUMIERE I. NATURE DE LA LUMIERE BLANCHE : 1.1. Le prisme : Le prisme est un système optique, taillé dans un milieu transparent comme le verre ou le plexiglas, constitué

Plus en détail

Test pratique Physique Lumière et optique géométrique

Test pratique Physique Lumière et optique géométrique Test pratique Physique Lumière et optique géométrique Partie A- Choix multiples (12 pts-cc) Encercler la bonne réponse 1. L effet de couleurs de l arc-en-ciel est basé sur : a) la réflexion b) la réfraction

Plus en détail

Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes

Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes Les ondes colorées de la lumière blanche La lumière est un rayonnement composé d ondes électromagnétiques qui se propagent dans le vide à la vitesse de 299

Plus en détail

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche?

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? Introduction de dossier : Newton, dans sa vision de la blancheur de la lumière solaire résultant de toutes les 3 couleurs primaire

Plus en détail

Observer vision et image TP : Couleur. Couleurs

Observer vision et image TP : Couleur. Couleurs I) SYNTHESE ADDITIVE Couleurs I.1 Couleur spectrale et couleur perçue Lumière blanche et couleur spectrale Exp prof : décomposition de la lumière par un prisme (ou un réseau) Couleurs spectrales (exemples)

Plus en détail

On peut obtenir de nouvelles couleurs en superposant différentes lumières colorées.

On peut obtenir de nouvelles couleurs en superposant différentes lumières colorées. LA SYNTHÈSE ADDITIVE DES COULEURS On peut obtenir de nouvelles couleurs en superposant différentes lumières colorées. La synthèse additive de la lumière blanche peut être obtenue avec trois lumières de

Plus en détail

D où viennent les couleurs de l arc en ciel?

D où viennent les couleurs de l arc en ciel? Matériel : Lampe lumière blanche, prisme, lentille convergente, moteur, disque de Newton. Playmobil de différentes couleurs, lampe et filtres colorés. D où viennent les couleurs de l arc en ciel? 1. Observations

Plus en détail

II. LA LUMIERE BLANCHE

II. LA LUMIERE BLANCHE CHAPITRE 3 COULEURS ET ARTS I. LA, COULEUR. DE. LA.. MATIERE La couleur d'un matériau ou d'un objet dépend de : - sa matière, par les colorants et pigments qu'elle contient; - la lumière qui l'éclaire.

Plus en détail

Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé

Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé 3. Obtention de Lumières colorées xpliquons comment agissent les filtres 1. Je manipule Le matériel Spectroscope, écran blanc, lampes colorées. (6 lumières colorées rouge, verte, bleue jaune, cyan et magenta).

Plus en détail

4 ème COURS Optique Chapitre 2 COULEURS DES OBJETS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9

4 ème COURS Optique Chapitre 2 COULEURS DES OBJETS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 4 ème COURS Optique Chapitre 2 COULEURS DES OBJETS CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Test p 1 86 1 b : Un objet éclairé en lumière blanche apparaît noir

Plus en détail

Groupe : Résultat : / 12

Groupe : Résultat : / 12 Date : Nom : Groupe : Résultat : 2 Exercice d identification des phénomènes lumineux Module 1 : Des comportement de la lumière Objectif terminal 1 : La lumière, propagation et phénomènes 1. Quel phénomène

Plus en détail

LE MONDE DES MATIERES COLOREES NATURELLES

LE MONDE DES MATIERES COLOREES NATURELLES T.P n 4 : LE MONDE DES MATIERES COLOREES NATURELLES Observer Tout est coloré : le Smartphone, les encres d impression... Pour cela l industrie utilise des pigments ou des colorants. Certains sont naturels...

Plus en détail

Comment différencier les sources de lumière? (Faut-il avoir peur des spectres?)

Comment différencier les sources de lumière? (Faut-il avoir peur des spectres?) Comment différencier les sources de lumière? (Faut-il avoir peur des spectres?) Ce dossier contient : - Des rappels sur la décomposition de la lumière blanche, la synthèse additive et la synthèse soustractive

Plus en détail

Vision par Ordinateur

Vision par Ordinateur Vision par Ordinateur James L. Crowley DEA IVR Premier Bimestre 2001/2002 Séance 3 29 Octobre 2001 Plan de la Séance : Albédo, Reflectance et Couleur La Lumiére...2 La Spectre...2 La Direction d'un rayon...3

Plus en détail

TP PH 5 : Spectres lumineux

TP PH 5 : Spectres lumineux L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. I Spectre d émission TP PH 5 : Spectres lumineux Poste N 1 Matériel : source lumineuse,

Plus en détail

Examen du facteur de protection contre les UV des lunettes de soleil et des lentilles de contact par spectroscopie UV/Vis

Examen du facteur de protection contre les UV des lunettes de soleil et des lentilles de contact par spectroscopie UV/Vis Examen du facteur de protection contre les UV des lunettes de soleil et des lentilles de contact par spectroscopie UV/Vis Alexandra Kästner, Spécialiste produit en Spectroscopie moléculaire, Analytik Jena

Plus en détail

EXERCICES. 5 1. Chez le tritanope, les cônes sensibles au bleu sont déficients.

EXERCICES. 5 1. Chez le tritanope, les cônes sensibles au bleu sont déficients. 3. Les filtres utilisés permettent de soustraire «une couleur à une autre», c est-à-dire certaines radiations lumineuses à la colorée incidente. Leur rôle est de ne transmettre, à un œil, que les informations

Plus en détail

OPTIQUE 2 La couleur des objets

OPTIQUE 2 La couleur des objets OPTIQUE 2 La couleur des objets ACTIVITES Activité 1 : Comprendre l origine de la couleur des objets Expérience A : Éclairer des écrans en lumière blanche Réponses aux questions 1. Le seul écran qui diffuse

Plus en détail

TAA - Chapitre2 : L APPAREIL PHOTOGRAPHIQUE (MICROSOFT ENCARTA 2002)

TAA - Chapitre2 : L APPAREIL PHOTOGRAPHIQUE (MICROSOFT ENCARTA 2002) TAA - Chapitre2 : L APPAREIL PHOTOGRAPHIQUE (MICROSOFT ENCARTA 2002) 1. Principe de la chambre noire En perçant un trou minuscule (sténopé) dans une chambre noire, on peut obtenir l'image renversée d'un

Plus en détail

LA VISION DES COULEURS. Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion.

LA VISION DES COULEURS. Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion. LA VISION DES COULEURS La couleur d un objet dépend de la lumière qu il renvoie. 1) La décomposition de la lumière blanche : Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion.jpg

Plus en détail

L oeil en face du trou

L oeil en face du trou L oeil en face du trou Dossier pédagogique Une exposition jeu de piste Cette exposition jeu de piste traite de la perception visuelle et propose une réflexion sur les perceptions parfois faussées que

Plus en détail

Chapitre 1 Lumières et couleurs.

Chapitre 1 Lumières et couleurs. Chapitre 1 Lumières et couleurs. Items Connaissances Acquis Composition de la lumière blanche. Action d un filtre sur la lumière blanche. Synthèse additive. Couleur perçue lorsqu on observe un objet. Lumière

Plus en détail

Caractéristiques de la lumière

Caractéristiques de la lumière Caractéristiques de la lumière Une source lumineuse, qu'il s'agisse d'un HQI, d'une LED, d'un tube T5 ou T8, d'une ampoule halogène ou du soleil, se caractérise par sa couleur et son intensité. 1. La couleur

Plus en détail

LA LUMIÈRE DES ÉTOILES ET DES ATOMES

LA LUMIÈRE DES ÉTOILES ET DES ATOMES L'UNIVERS Chapitre 6 LA LUMIÈRE DES ÉTOILES ET DES ATOMES sciences physiques et chimiques - Seconde http://cedric.despax.free.fr/physique.chimie/ SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 INTRO......3 OBJECTIFS... 4 Mobiliser

Plus en détail

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer BUT : Etudier les synthèses additives et soustractives Comprendre la notion de couleur des objets COMPETENCES : Rechercher et trier des informations

Plus en détail

4 ème COURS Optique Chapitre 1 QUELQUES PROPRIÉTÉS DE LA LUMIÈRE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

4 ème COURS Optique Chapitre 1 QUELQUES PROPRIÉTÉS DE LA LUMIÈRE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 4 ème COURS Optique Chapitre 1 QUELQUES PROPRIÉTÉS DE LA LUMIÈRE CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Test 1 p 170 1 c : La lumière blanche émise par le Soleil

Plus en détail

Optique. Complément du mini laboratoire d optique. Réf : 202 173. Français p 1. Version : 8005

Optique. Complément du mini laboratoire d optique. Réf : 202 173. Français p 1. Version : 8005 Réf : Français p 1 Complément du mini laboratoire d optique Version : 8005 A - Description Ce complément s utilise avec le Mini Labo d optique référence 202 171. Il est composé de : - 2 diapositives indéchirables

Plus en détail

Sciences physiques CH 01 CH02 Vision, image, couleur page 16 31. 1 Œil réel et œil réduit 2. 2 Lentille mince convergente 2

Sciences physiques CH 01 CH02 Vision, image, couleur page 16 31. 1 Œil réel et œil réduit 2. 2 Lentille mince convergente 2 CH01 CH02 Couleur, vision et image Table des matières 1 Œil réel et œil réduit 2 2 Lentille mince convergente 2 3 Grandeurs caractéristiques d une lentille convergente 3 4 Construction de l image d un

Plus en détail

Chapitre 5 - Réfraction et dispersion de la lumière

Chapitre 5 - Réfraction et dispersion de la lumière I. Réfraction de la lumière A. Mise en évidence expérimentale 1. Expérience 2. Observation - Dans l air et dans l eau, la lumière se propage en ligne droite. C est le phénomène de propagation rectiligne

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 3. Couleur des objets. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 3. Couleur des objets. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. diffuse b. magenta c. noir d. rouge ; verte ; bleue e. additive f. soustractive g. absorbée h. soustractive 2. QCM a. Les rouges

Plus en détail

LA LUMIÈRE. Ces différentes sources peuvent être des sources ponctuelles ou des sources étendues.

LA LUMIÈRE. Ces différentes sources peuvent être des sources ponctuelles ou des sources étendues. LA LUMIÈRE LES DIFFÉRENTS TYPES DE LUMIÈRE. On distingue 2 types de sources de lumière : - Les sources primaires = Soleil, bougies, lampe à incandescence, tube fluorescent Elles produisent la lumière qu

Plus en détail

La photographie. Histoire de la photographie. 1515 Léonard de Vinci décrit la "camera obscura" en tant que machine à dessiner.

La photographie. Histoire de la photographie. 1515 Léonard de Vinci décrit la camera obscura en tant que machine à dessiner. La photographie Histoire de la photographie 400 av. J.C. Aristote découvre que la lumière du jour qui pénètre par un trou dans une pièce obscure, projette une image inversée sur le mur faisant face à cet

Plus en détail

Lentilles minces. reconnaître la nature (convergente ou divergente) d'une lentille mince. de construire l'image d'un objet à travers cette lentille.

Lentilles minces. reconnaître la nature (convergente ou divergente) d'une lentille mince. de construire l'image d'un objet à travers cette lentille. Lentilles minces Le but du module est de décrire les propriétés fondamentales des lentilles minces en établissant une classification de celles-ci et en apprenant à construire la marche des rayons lumineux

Plus en détail

COURS D INDUSTRIES... Techniques d impression. Pascal Prévôt Fabien Rocher

COURS D INDUSTRIES... Techniques d impression. Pascal Prévôt Fabien Rocher COURS D INDUSTRIES......... G R A P H I Q U E S Techniques d impression Pascal Prévôt Fabien Rocher 8 LE PLIAGE LE PLIAGE Introduction Le pliage est une opération de façonnage. Nombreux sont les documents

Plus en détail

un pot de Pélargonium à feuilles panachées est mis au soleil direct pendant 4 heures. Au bout de 4heures, on cueille la feuille.

un pot de Pélargonium à feuilles panachées est mis au soleil direct pendant 4 heures. Au bout de 4heures, on cueille la feuille. un pot de Pélargonium à feuilles panachées est mis au soleil direct pendant 4 heures. Au bout de 4heures, on cueille la feuille. On la met dans l'alcool bouillant. Elle en ressort décolorée après 3 minutes.

Plus en détail

Messages de la lumière. 1. Le prisme : un système dispersif 2. Les spectres d émission et d absorption 3. Application à l astrophysique

Messages de la lumière. 1. Le prisme : un système dispersif 2. Les spectres d émission et d absorption 3. Application à l astrophysique Messages de la lumière 1. Le prisme : un système dispersif 2. Les spectres d émission et d absorption 3. Application à l astrophysique 1. Le prisme : un système dispersif 1. Décomposition de la lumière

Plus en détail

Couleur, vision et image

Couleur, vision et image 2 novembre 2012 Couleur, vision et image Table des matières 1 Œil réel et œil réduit 2 2 Lentille mince convergente 2 3 Grandeurs caractéristiques d une lentille convergente 2 4 Construction de l image

Plus en détail

Notre environnement est embelli par la couleur. Celle-ci change selon l éclairement.

Notre environnement est embelli par la couleur. Celle-ci change selon l éclairement. NOTIONS SUR LA COULEUR Notre environnement est embelli par la couleur. Celle-ci change selon l éclairement. La lumière blanche est composée de lumières colorées. Un corps blanc diffuse toutes les lumières,

Plus en détail

Chapitre 1 LES SOURCES DE LUMIÈRE

Chapitre 1 LES SOURCES DE LUMIÈRE Chapitre 1 LES SOURCES DE LUMIÈRE Documents Doc. 1 : Éclairage d un arbre Doc. 2 : Feu de camp Quels sont, sur ces photos : Doc. 3 : Coulée de lave Doc. 4 : Ciel nocturne étoilé les objets qui produisent

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS : ANALYSE D'UNE OEUVRE D'ART

HISTOIRE DES ARTS : ANALYSE D'UNE OEUVRE D'ART Nom(s) : Prénom(s) : Classe : HISTOIRE DES ARTS : ANALYSE D'UNE OEUVRE D'ART Fiche d'identité de l'œuvre Titre: Artiste, auteur : Nature de l'œuvre : peinture, dessin, collage, photographie, affiche, sculpture,

Plus en détail

On peut obtenir de nouvelles couleurs en enlevant des couleurs à la lumière blanche.

On peut obtenir de nouvelles couleurs en enlevant des couleurs à la lumière blanche. LA SYNTHÈSE SOUSTRACTIVE DES COULEURS RÔLE D UN FILTRE On peut obtenir de nouvelles couleurs en enlevant des couleurs à la lumière blanche. La synthèse soustractive est obtenue en enlevant des couleurs

Plus en détail

TP 2 : La lumière captée par les chloroplastes.

TP 2 : La lumière captée par les chloroplastes. TP 2 : La lumière captée par les chloroplastes. La photosynthèse a lieu dans les chloroplastes. Ils sont verts. Ils contiennent des pigments chlorophylliens. Au cours de la photosynthèse, l énergie lumineuse

Plus en détail

LUMIÈRES D'ÉTOILES Thème : Univers

LUMIÈRES D'ÉTOILES Thème : Univers Chapitre 15 Physique/Chimie LUMIÈRES D'ÉTOILES Thème : Univers Questionnement : «L arc-en-ciel est une merveille de la Nature si remarquable, et sa cause a été de tout temps si curieusement recherchée

Plus en détail

www.tazilipo-hcgobesite.com Épilation au laser

www.tazilipo-hcgobesite.com Épilation au laser Épilation au laser L épilation au laser est une des procédures esthétiques les plus convoitées. Le poil poussant un peu partout sur le corps n est pas toujours souhaité. Souvent, les individus trouvent

Plus en détail

c. et quelle conséquence entraînerait cette remarque sur les angles de réfraction r R ;r V et r B...

c. et quelle conséquence entraînerait cette remarque sur les angles de réfraction r R ;r V et r B... TP PHYSIQUE SECONDE THÈME UNIVERS CHAPITRE I DISPERSION DE LA LUMIÈRE SPECTRES LUMINEUX T P 13 P page 1 / 5 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... I. DISPERSION DE LA LUMIÈRE BLANCHE a) Introduction

Plus en détail

La couleur à l œuvre. Correction du Parcours élèves. Lycée

La couleur à l œuvre. Correction du Parcours élèves. Lycée La couleur à l œuvre Correction du Parcours élèves Lycée Département éducation formation Avenue Franklin Roosevelt, 75008 Paris www.palais-decouverte.fr 1 LA COULEUR, FILLE DE LA LUMIERE Quelle est la

Plus en détail

Restitution d image Page 1/7 Restitution d'images

Restitution d image Page 1/7 Restitution d'images Restitution d image Page 1/7 Restitution d'images Baccalauréat STI2D-SIN Objectifs A la fin de la séquence, l'élève doit être capable de définir et valider une solution d'acquisition d'image par simulation

Plus en détail

TP2 : Les couleurs d un tableau

TP2 : Les couleurs d un tableau TP2 : Les couleurs d un tableau Objectifs Comprendre comment les peintres réalisent leurs mélanges de couleurs pour obtenir les nuances désirées pour leurs tableaux. I Piet Mondrian Piet Mondrian est un

Plus en détail

Physique Chimie. Obtenir des lumières colorées par superposition de lumières colorées.

Physique Chimie. Obtenir des lumières colorées par superposition de lumières colorées. Niveau 4 ème Physique Chimie Document du professeur 1/ 7 SYNTHESE ADDITIVE DE LUMIERES COLOREES Programme C- La lumière couleurs et images Cette séance expérimentale illustre la partie de programme ci-dessous,

Plus en détail

TAUX d EVOLUTIONS (cours)

TAUX d EVOLUTIONS (cours) TAUX d EVOLUTIONS (cours) Table des matières 1 calcul d un taux d évolution 3 1.1 activité.................................................. 3 1.2 corrigé activité..............................................

Plus en détail

CHAPITRE I.1. La lecture de la valeur des résistances

CHAPITRE I.1. La lecture de la valeur des résistances CHAPITRE I.1 La lecture de la valeur des résistances A. Introduction : La résistance est un composant passif et linéaire. La résistance d'un matériau est son opposition au passage du courant. Cette opposition

Plus en détail

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert Séance n 2 Couleur des objets Une couleur spectrale correspond à une lumière dont le spectre ne présente qu une seule couleur. Il existe 6 couleurs spectrales : rouge, orangé, jaune, vert, bleu, violet.

Plus en détail

PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES PHÉNOMÈNES» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU

PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES PHÉNOMÈNES» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES PHÉNOMÈNES» QUESTIONNAIRE (Ne

Plus en détail

Lumineuse technique. Philippe Brun Mars 2009. http://baguenaude.photo.free.fr

Lumineuse technique. Philippe Brun Mars 2009. http://baguenaude.photo.free.fr Lumineuse technique Mars 2009 http://baguenaude.photo.free.fr 2/29 Sommaire Particularité i l i é de la photo en studio Eclairage doux et dur Source étendue ou ponctuelle Les familles d angle d éclairage

Plus en détail

Manipulation 1 : Détermination de la distance focale d une lentille convergente - Méthode d autocollimation :

Manipulation 1 : Détermination de la distance focale d une lentille convergente - Méthode d autocollimation : TP : FOCOMÉTRIE Le but de ce TP permet d étudier les principes fondamentaux de l optique géométrique : mesure de distance focale par différentes méthodes, loi de conjugaison, grandissement, autocollimation

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Physique-chimie Exemple d activités de classe Ressources pour le lycée général et technologique Préambule Comment estimer la valeur de la constante fondamentale de Planck? Extrait du programme

Plus en détail

Positionnement des projecteurs

Positionnement des projecteurs Comment placer ses projecteurs au bon endroit? Combien en faut-il? Beaucoup de questions qui nécessitent quelques bases simples. Ces positions et emplacements de projecteurs sont souvent communs à l'éclairage

Plus en détail

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU MIGRATION DE VAPEUR D'EAU Maison individuelle (toutes époques de construction) OBJET L air ambiant contient naturellement de l eau sous forme de vapeur. Sa quantité varie en fonction de la température

Plus en détail

De la photo numérique au cyanotype de 1842

De la photo numérique au cyanotype de 1842 De la photo numérique au cyanotype de 1842 Ce TP illustre les notions suivantes : stœchiométrie, structure cristalline, oxydo-réduction, propriétés électroniques des métaux de transition, photochimie.

Plus en détail

Physique - Chimie. Identifier les éléments de l œil sur un modèle élémentaire (ensemble des parties transparentes de l œil/ lentille, rétine/écran).

Physique - Chimie. Identifier les éléments de l œil sur un modèle élémentaire (ensemble des parties transparentes de l œil/ lentille, rétine/écran). Niveau 4 ème Physique - Chimie Document du professeur 1/ 6 La modélisation de l œil et la correction des ses défauts. Programme C. La lumière : couleurs et images Cette séance expérimentale illustre la

Plus en détail

Actualité Bancaire nº 385 du 16 septembre 1998

Actualité Bancaire nº 385 du 16 septembre 1998 Actualité Bancaire nº 385 du 16 septembre 1998 SONDAGE : LES BANQUES ET L EURO : CONFIANCE DES FRANÇAIS La dernière enquête de l Observatoire de l opinion, menée par l Ireq en juin 1998, montre aussi que

Plus en détail

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29)

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) PRTIE 1 - OSERVER : OULEURS ET IMGES hapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) onnaissances : Phénomènes d absorption, de diffusion et de transmission. Savoir-faire : Utiliser les notions de couleur blanche

Plus en détail

Scénario d usage, timing 1

Scénario d usage, timing 1 Scénario d usage, timing 1 La séance va sûrement durer plus d une heure (environs 1h15-1h30 suivant les réactions de la classe). J espère malgré tout arriver à la phase 8. Phase Description de la phase

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Permettre à des adultes d acquérir les savoirs de base sur la couleur nécessaires à certains métiers tels que peintre en bâtiment etc

Permettre à des adultes d acquérir les savoirs de base sur la couleur nécessaires à certains métiers tels que peintre en bâtiment etc Les couleurs Objectifs du dossier Permettre à des adultes d acquérir les savoirs de base sur la couleur nécessaires à certains métiers tels que peintre en bâtiment etc Niveaux concernés Les contenus sont

Plus en détail

TITRE : LA TRANSFORMATION DE LA MATIERE ORGANIQUE

TITRE : LA TRANSFORMATION DE LA MATIERE ORGANIQUE TITRE : LA TRANSFORMATION DE LA MATIERE ORGANIQUE classe :Sixième durée : 3 ou 4 heures selon le niveau de la classe, dont 1 heure en demi-groupe pour la réalisation des expériences la situation-problème

Plus en détail

physique de la couleur

physique de la couleur prescripteur 1 ok:prescripteur 1 bis 20/02/08 13:56 Page 26 physique de la couleur synthèse additive rouge + vert + bleu = lumière blanche couleurs lumières (énergie) synthèse soustractive cyan + magenta

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DU CALCUL MENTAL

ENSEIGNEMENT DU CALCUL MENTAL ENSEIGNEMENT DU CALCUL MENTAL Quelles pratiques, quels contenus, quels supports?... Quels enjeux?... Gérard NEUVILLE - CPC Ussel MISE EN SITUATION POUR COMPRENDRE DE QUOI ON PARLE. 48 x 250 =? 28056 :

Plus en détail

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou PARCOURS Ombre et lumière Sébastien Giroux Saïd Baouch,, Didier MérouM rou 0. Introduction Mes coordonnées : - sebastien.giroux@univ-lorraine.fr Parcours : - Google : «lamap grand nancy» - http://espe.univ-lorraine.fr/lamap/index.php

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES Version 2 Calculette autorisée Durée: 50min Toutes vos réponses doivent être correctement rédigées et justifiées. Le bon spectre 1. Associer à chaque spectre la légende

Plus en détail

S'informer sur les techniques d'amélioration des cultures

S'informer sur les techniques d'amélioration des cultures 1. Objectifs : Objectifs de savoir: Mettre en évidence la présence de matière organique dans les organes de réserve de la plante et au niveau des feuilles. Déduire, dans le cas de la plante éclairée le

Plus en détail