SYSTEME ADHESIF D2ET SUR SPEC et JOINT FIN

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SYSTEME ADHESIF D2ET SUR SPEC et JOINT FIN"

Transcription

1 DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P Nom du produit : SYSTEME ADHESIF D2ET SUR SPEC et JOINT FIN Date de la déclaration OCTOBRE 2007 Cette déclaration est présentée selon le modèle de Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire validé par l AIMCC (FDE&S Version 2005)

2 PLAN INTRODUCTION... 3 GUIDE DE LECTURE CARACTERISATION DU PRODUIT SELON NF P Définition de l Unité Fonctionnelle (UF) Masses et données de base pour le calcul de l unité fonctionnelle (UF) Caractéristiques techniques utiles non contenues dans la définition de l unité fonctionnelle DONNEES D INVENTAIRE ET AUTRES DONNEES SELON NF P ET COMMENTAIRES RELATIFS AUX EFFETS ENVIRONNEMENTAUX ET SANITAIRES DU PRODUIT SELON NF P Consommations des ressources naturelles (NF P ) Emissions dans l air, l eau et le sol (NF P ) Production de déchets (NF P ) IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX REPRESENTATIFS DES PRODUITS DE CONSTRUCTION SELON NF P CONTRIBUTION DU PRODUIT A L EVALUATION DES RISQUES SANITAIRES ET DE LA QUALITE DE VIE A L INTERIEUR DES BATIMENTS SELON NF P Informations utiles à l évaluation des risques sanitaires (NF P ) Emissions de C.O.V. : Aptitude du produit à favoriser la croissance fongique & bactérienne : Autres informations contribuant à la qualité sanitaire des espaces intérieurs : Contribution du produit à la qualité de vie à l intérieur des bâtiments (NF P ) AUTRES CONTRIBUTIONS DU PRODUIT NOTAMMENT PAR RAPPORT A DES PREOCCUPATIONS D ECOGESTION DU BATIMENT, D ECONOMIE ET DE POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE GLOBALE Ecogestion du bâtiment Préoccupation économique Politique environnementale globale ANNEXE : CARACTERISATION DES DONNEES POUR LE CALCUL DE L INVENTAIRE DE CYCLE DE VIE (ICV) Définition du système d ACV (Analyse de Cycle de Vie) Sources de données Traçabilité SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 2/26 Issue 2 janvier 2008

3 INTRODUCTION Le cadre utilisé pour la présentation de la déclaration environnementale et sanitaire du SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC est la Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire élaborée par l AIMCC (FDE&S version 2005). Cette fiche constitue un cadre adapté à la présentation des caractéristiques environnementales et sanitaires des produits de construction conformément aux exigences de la norme NF P et à la fourniture de commentaires et d informations complémentaires utiles dans le respect de l esprit de cette norme en matière de sincérité et de transparence (NF P ). Un rapport d accompagnement de la déclaration a été établi, il peut être consulté, sous accord de confidentialité, au siège de BOSTIK S.A. Toute exploitation, totale ou partielle, des informations ainsi fournies devra au minimum être constamment accompagnée de la référence complète de la déclaration d origine : «titre complet, date d édition, adresse de l émetteur» qui pourra remettre un exemplaire authentique. Producteur des données (NF P ). Déclaration établie en conformité avec la norme NF P à partir des informations fournies par BOSTIK. La présentation de cette déclaration selon le modèle de Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire validé par l AIMCC (FDE&S Version 2005) est assurée par BOSTIK. Contact : P. BOSSERAY société BOSTIK. SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 3/26 Issue 2 janvier 2008

4 GUIDE DE LECTURE Précision sur le format d affichage des données Certaines valeurs sont affichées au format scientifique conformément à l exemple suivant : 1,55E+03 signifie 1, soit 1550 et 2,38E-05 signifie 2, soit 0, Règles d affichage Les règles d affichage suivantes s appliquent : Lorsque le résultat de calcul de l inventaire est nul, alors la valeur zéro est affichée. Toutes les valeurs non nulles seront exprimées avec 3 chiffres significatifs. Pour chaque flux de l'inventaire, les valeurs permettant de justifier 99,9 % de la valeur de la colonne «total» sont affichées, les autres, non nulles, sont masquées. Si la valeur de la colonne «Total cycle de vie / Pour toute la DVT» est inférieure à 10-5, alors toute la ligne est grisée. L objectif est de mettre en évidence les chiffres significatifs. Abréviations utilisées DVT : Durée de Vie Typique. UF : Unité Fonctionnelle. D2ET : Adhésif amélioré à temps ouvert allongé et résistant au glissement. SPEC : Système de protection à eau sous carrelage. SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 4/26 Issue 2 janvier 2008

5 1 Caractérisation du produit selon NF P Définition de l Unité Fonctionnelle (UF) Il s agit de couvrir 1 m 2 de support en assurant les performances décrites dans les documents techniques (normes EN, ATE, DTU, règles professionnelles) du produit pendant une annuité. 1.2 Masses et données de base pour le calcul de l unité fonctionnelle (UF) Quantité de produit, d emballage de distribution et de produits complémentaires contenue dans l UF sur la base d une Durée de Vie Typique (DVT) de 50 ans. Le flux de référence de l analyse du cycle de vie (ACV) du produit est 1 m 2 de produit / 50 ans et correspond à 0.02 m 2 de surface (1 m 2 / 50). Produits : Les produits étudiés sont listés ci-dessous : ARDASEC XP (SPEC) fabriqué par BOSTIK sur le site de COUBERT (Seine-et-Marne 77). ARDAPRET HP (Adhésif) fabriqué par BOSTIK sur le site de COUBERT (Seine-et-Marne 77). ARDAJOINT N (Joint fin) fabriqué par BOSTIK sur le site de SAINVILLE (Eure-et-Loir 28). Matériaux d emballage et de conditionnement : Les produits d emballage et de conditionnement sont donnés dans le tableau ci-dessous : Produits : Par annuité Flux de référence pour 1m² Produits : Pour toute la DVT - ARDASEC XP : 16 g - ARDAPRET HP : 80 g - ARDAJOINT N Blanc : 15 g - Eau (gâchage) : 5.56 g Emballages de distribution (nature et quantité) : - papier / carton : g - palettes en bois : g - polyéthylène basse densité : g - Polypropylène : g Poids total du flux de référence : g - ARDASEC XP : 800 g - ARDAPRET HP : g - ARDAJOINT N Blanc : 750 g - Eau (gâchage) : 278 g Emballages de distribution (nature et quantité) : - papier / carton : g - palettes en bois : g - polyéthylène basse densité : g - Polypropylène : g Poids total du flux de référence : g SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 5/26 Issue 2 janvier 2008

6 Produits complémentaires pour la mise en : A l étape de mise en un des produits est gâché avec de l eau. La quantité d eau nécessaire à cette étape correspond à 9.25 l d eau pour 25 kg d ARDAJOINT, la consommation moyenne de produit gâché est de kg par m 2 soit l/uf (278 g d eau pour toute la DVT). Par ailleurs, la mise en du produit nécessite une consommation d électricité de MJ par kg, soit MJ/UF. Source de la déclaration environnementale : Analyse de cycle de vie du SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC dont les produits sont fabriqués par BOSTIK. Rapport méthodologique, octobre Ce rapport peut être consulté, sous accord de confidentialité, au siège de BOSTIK S.A. 1.3 Caractéristiques techniques utiles non contenues dans la définition de l unité fonctionnelle Un SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC est concerné par l étude. Sa mise en est réalisée par l application de trois produits différents. Les différents produits sont fabriqués par BOSTIK. SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 6/26 Issue 2 janvier 2008

7 2 Données d Inventaire et autres données selon NF P et commentaires relatifs aux effets environnementaux et sanitaires du produit selon NF P Les données d inventaire de cycle de vie qui sont présentées ci-après ont été calculées pour l unité fonctionnelle définie en 1.1 et 1.2 Un guide de lecture des tableaux est disponible page Consommations des ressources naturelles (NF P ) Consommation de ressources naturelles énergétiques et indicateurs énergétiques (NF P ) Flux Unités Production Transport Consommation de ressources naturelles énergétiques Mise en Vie en Fin de vie Total cycle de vie Par annuité Pour toute la DVT Bois kg E E E Charbon kg E E E Lignite kg 6.14 E E E E E Gaz naturel kg E E E Pétrole kg E E Uranium (u) kg 3.73 E E E E E E-05 Indicateurs énergétiques Energie Primaire Totale MJ Energie Renouvelable MJ E E E Energie Non Renouvelable MJ Energie procédé MJ Energie matière MJ E E E Electricité kwh E E SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 7/26 Issue 2 janvier 2008

8 Commentaires relatifs à la consommation de ressources naturelles énergétiques et aux indicateurs énergétiques : Les principales ressources énergétiques consommées sont : le pétrole, le gaz naturel, le bois. Ces ressources sont utilisées pour la production de l énergie consommée par le site ainsi que pour la production des matières premières. Le bois est consommé pour la production des palettes. Les indicateurs énergétiques doivent être utilisés avec précaution car ils additionnent des énergies d'origine différente qui n'ont pas les mêmes impacts environnementaux (se référer de préférence aux flux élémentaires) Consommation de ressources naturelles non énergétiques (NF P ) Un guide de lecture des tableaux est disponible page 4. Flux Unités Production Transport Mise en Vie en Fin de vie Total cycle de vie Par annuité Pour toute la DVT Antimoine (Sb) kg Argent (Ag) kg 1.19 E E E E E E-10 Argile kg E E E Arsenic (As) kg Bauxite (Al2O3) kg 9.45 E E E E E Bentonite kg 1.82 E E E E E E-05 Bismuth (Bi) kg Bore (B) kg Cadmium (Cd) kg Calcaire kg E E E Carbonate de Sodium (Na2CO3) Chlorure de Potassium (KCl) Chlorure de Sodium (NaCl) kg kg 1.45 E E E E E E-05 kg 4.50 E E E E E Chrome (Cr) kg 4.66 E E E E E E-07 Cobalt (Co) kg Cuivre (Cu) kg 7.59 E E E E E E-06 Dolomie kg 7.90 E E E E E E-06 Etain (Sn) kg SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 8/26 Issue 2 janvier 2008

9 Feldspath kg 3.60 E E E-07 Fer (Fe) kg 1.66 E E E E E Fluorite (CaF2) kg 4.13 E E E-06 Gravier kg 1.04 E E E E E Lithium (Li) kg Kaolin (Al2O3, 2SiO2,2H2O) kg 2.16 E E Magnésium (Mg) kg 1.29 E E E-08 Manganèse (Mn) kg 2.76 E E E E E E-08 Mercure (Hg) kg 3.57 E E E-07 Molybdène (Mo) kg Nickel (Ni) kg 3.76 E E E E E E-07 Or (Au) kg Palladium (Pd) kg Platine (Pt) kg Plomb (Pb) kg 1.00 E E E E E E-07 Rhodium (Rh) kg Rutile (TiO2) kg Sable kg E E E Silice (SiO2) kg 7.32 E E Soufre (S) kg 9.61 E E E E E E-05 Sulfate de Baryum (BaSO4) kg E E E Titane (Ti) kg 2.17 E E E-07 Tungstène (W) kg Vanadium (V) kg Zinc (Zn) kg 4.10 E E E E E E-06 Zirconium (Zr) kg Matières premières végétales non spécifiées avant Matières premières animales non spécifiées avant Produits intermédiaires non remontés (total) kg kg kg E E E SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 9/26 Issue 2 janvier 2008

10 Commentaires relatifs à la consommation de ressources naturelles non énergétiques : Les principales ressources non énergétiques consommées sont : Le sable, Le calcaire, Le sulfate de baryum. La norme NF P a fixé le seuil de coupure à 98% selon le paragraphe de la norme. Dans le cadre de cette déclaration, les produits non remontés représentent 0.2 % du total des entrants. La règle de coupure à 98% est donc respectée. La raison de non prise en compte de ces flux est liée à l absence de données. Les flux non remontés dans l inventaire du cycle de vie ne correspondent pas à des substances classées selon l arrêté du 20 avril 1994 (l arrêté du 20 avril 1994 reprend les directives /CEE et 92-32/CEE relatives à la déclaration, la classification, l emballage et l étiquetage des substances). La classification, l étiquetage et l emballage des produits vendus par BOSTIK sont conformes à la directive et à la directive et à leurs amendements. Toutes les informations réglementaires concernant les produits vendus par BOSTIK sont contenus dans les Fiches de Données de Sécurité. SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 10/26 Issue 2 janvier 2008

11 2.1.3 Consommation d eau (prélèvements) (NF P ) Un guide de lecture des tableaux est disponible page 4. Flux Unités Production Transport Mise en Vie en Fin de vie Total cycle de vie Par annuité Pour toute la DVT Eau : Lac litre Eau : Mer litre E E E Eau : Nappe Phréatique litre E E E Eau : Origine non Spécifiée litre Eau: Rivière litre E E E Eau Potable (réseau) litre E E Eau Consommée (total) litre Commentaires relatifs à la consommation d eau (prélèvements) : La consommation d eau pour l étape de production du produit et des matières premières, d une part et la consommation d eau pour l étape de mise en du produit d autre part, représente respectivement 93.9 % et 3.8 % de la consommation d eau totale durant le cycle de vie du produit. SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 11/26 Issue 2 janvier 2008

12 2.1.4 Consommation d énergie et de matière récupérées (NF P ) Un guide de lecture des tableaux est disponible page 4. Flux Unités Production Transport Mise en Vie en Fin de vie Total cycle de vie Par annuité Pour toute la DVT R - Energie Récupérée MJ R - Matière Récupérée : Total R - Matière Récupérée : Acier R - Matière Récupérée : Aluminium R - Matière Récupérée : Métal (non spécifié) R - Matière Récupérée : Papier-Carton R - Matière Récupérée : Plastique R - Matière Récupérée : Calcin R - Matière Récupérée : Biomasse R - Matière Récupérée: Minérale R - Matière Récupérée : Non spécifiée kg E E E kg 8.38 E E E E E kg kg kg kg kg kg kg kg Commentaires relatifs à la consommation d énergie et de matière récupérées : La consommation d énergie et de matière récupérées n est pas significative. SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 12/26 Issue 2 janvier 2008

13 2.2 Emissions dans l air, l eau et le sol (NF P ) Emissions dans l air (NF P ) Un guide de lecture des tableaux est disponible page 4. Flux Unités Production Transport Mise en Vie en Fin de vie Total cycle de vie Par annuité Pour toute la DVT A - Hydrocarbures (non spécifiés) g E E E A - Hydrocarbures (non spécifiés, excepté méthane) g E A - HAP (non spécifiés) g 7.00 E E E E E A - Méthane (CH4) g E A - Composés organiques volatils (ex : acétone, g acétate, ) A - Dioxyde de Carbone (CO2) g A - Monoxyde de Carbone (CO) g E A - Oxydes d'azote (NOx en NO2) g E A - Protoxyde d'azote (N2O) g E E A - Ammoniaque (NH3) g 9.94 E E E E E A - Poussières (non spécifiées) g E A - Oxydes de Soufre (SOx en SO2) g E A - Hydrogène Sulfureux (H2S) g 8.03 E E E E E A - Acide Cyanhydrique (HCN) g 6.45 E E E E E A - Acide phosphorique g A - Composés chlorés organiques (en Cl) g 3.82 E E E E E A - Acide Chlorhydrique (HCl) g E E E A - Composés chlorés inorganiques (en Cl) g 1.30 E E E E E A - Composés chlorés non spécifiés (en Cl) g 6.34 E E E E E A - Composés fluorés organiques (en F) g 5.00 E E E E E E-05 A - Composés fluorés inorganiques (en F) g 9.27 E E E E E A - Composés halogénés (non spécifiés) g 1.40 E E E E E A - Composés fluorés non spécifiés (en F) g A - Métaux (non spécifiés) g E E E A - Antimoine et ses composés (en Sb g 3.71 E E E E E A - Arsenic et ses composés (en As) g 4.61 E E E E E A - Cadmium et ses composés (en Cd) g 4.41 E E E E E SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 13/26 Issue 2 janvier 2008

14 A - Chrome et ses composés (en Cr) A - Cobalt et ses composés (en Co) A - Cuivre et ses composés (en Cu) A - Etain et ses composés (en Sn) A - Manganèse et ses composés (en Mn) A - Mercure et ses composés (en Hg) A - Nickel et ses composés (en Ni) A - Plomb et ses composés (en Pb) A - Sélénium et ses composés (en Se) A - Tellure et ses composés (en Te) A - Zinc et ses composés (en Zn) A - Vanadium et ses composés (en V) A - Silicium et ses composés (en Si) g 4.89 E E E E E g 8.68 E E E E E E-05 g 5.57 E E E E E g 1.62 E E E E E E-06 g 1.19 E E E E E E-05 g 6.54 E E E E E g 1.46 E E E E E g 1.09 E E E E E g 1.04 E E E E E E-05 g 7.39 E E E-07 g E E g 5.59 E E E E E g E E E NOTE : Concernant les émissions radioactives, ce tableau devra être complété dès que la transposition de la directive européenne Euratom sur les émissions radioactives sera publiée. Commentaires relatifs aux émissions dans l air : Les émissions dans l air les plus importantes sont les suivantes : Dioxyde de carbone (CO 2 ) Les 2204 g de CO 2 sont principalement émis lors de la phase production (93 %), du transport (6.2 %) et de la fin de vie (0.8 %). L étape de production prend en compte l extraction, la production et le transport des matières premières et leurs emballages, la production des énergies consommées sur le site, la fabrication des différents produits entrant dans le produit final et leur conditionnement. Oxydes d azote Les 8.72 g d oxydes d azote sont principalement émis lors de la phase de production (79.3 %) et du transport (18.7 %). L étape de production prend en compte l extraction, la production et le transport des matières premières et leurs emballages, la production des énergies consommées sur le site, la fabrication des différents produits entrant dans le produit final et leur conditionnement. Viennent ensuite les émissions de méthane, d oxydes de soufre, de monoxyde de carbone, d hydrocarbures, particules, SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 14/26 Issue 2 janvier 2008

15 2.2 Emissions dans l eau (NF P ) Un guide de lecture des tableaux est disponible page 4. Flux Unités Production Transport Mise en Vie en Fin de vie Total cycle de vie Par annuité Pour toute la DVT E - DCO (Demande Chimique en Oxygène) g E E - DBO5 (Demande Biochimique en Oxygène) g E E E - Matière en Suspension (MES) g E E E - Cyanure (CN-) g 9.68 E E E E E E - AOX (Halogènes des composés organiques adsorbables) g 4.02 E E E E - Hydrocarbures (non spécifiés) g E E - Composés azotés (en N) g E E - Composés phosphorés (en P) g 6.93 E E E E E E - Composés fluorés organiques (en F) g 1.82 E E E E - Composés fluorés inorganiques (en F) g E - Composés fluorés non spécifiés (en F) g E - Composés chlorés organiques (en Cl) g 1.27 E E E E E E - Composés chlorés inorganiques (en Cl) g E E - Composés chlorés non spécifiés (en Cl) g 7.08 E E E E E E - HAP (non spécifiés) g 3.15 E E E E E E - Métaux (non spécifiés) g E E - Aluminium et ses composés (en Al) g E E E E - Arsenic et ses composés (en As) g 6.51 E E E E E E - Cadmium et ses composés (en Cd) g 3.71 E E E E E E - Chrome et ses composés (en Cr) g 5.68 E E E E E E - Cuivre et ses composés(en Cu) g 6.78 E E E E E E - Etain et ses composés (en Sn) g 1.21 E E E E E E-08 E - Fer et ses composés (en Fe) g E E E E - Mercure et ses composés (en Hg) g 6.33 E E E E E E - Nickel et ses composés (en Ni) g 7.21 E E E E E E - Plomb et ses composés (en Pb) g 9.94 E E E E E E - Zinc et ses composés (en Zn) g 8.22 E E E E E E - Eau rejetée Litre E E SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 15/26 Issue 2 janvier 2008

16 Commentaires sur les émissions dans l eau : Les rejets comptabilisés proviennent essentiellement de la phase de production Emissions dans le sol (NF P ) Un guide de lecture des tableaux est disponible page 4. Flux Unités Production Transport Mise en Vie en Fin de vie Total cycle de vie Par annuité Pour toute la DVT S - Arsenic et ses composés 1.58 E- g 1.26 E E E-11 0 (en As) E E-07 S - Biocides a g S - Cadmium et ses composés 7.14 E- g 5.73 E E E-15 0 (en Cd) E E-10 S - Chrome et ses composés 1.98 E- g 1.57 E E E-10 0 (en Cr) E E-06 S - Cuivre et ses composés(en 3.63 E- g 2.91 E E E-14 0 Cu) E E-09 S - Etain et ses composés (en Sn) g S - Fer et ses composés (en 7.89 E- g 6.27 E E E-08 0 Fe) E S - Plomb et ses composés (en 1.66 E- g 1.33 E E E-13 0 Pb) E E-09 S - Mercure et ses composés 1.32 E- g 1.06 E E E-15 0 (en Hg) E E-11 S - Nickel et ses composés (en 5.44 E- g 4.37 E E E-14 0 Ni) E E-09 S - Zinc et ses composés (en 5.93 E- g 4.72 E E E-10 0 Zn) E E-05 S - Métaux lourds (non spécifiés) g Commentaires sur les émissions dans le sol : Le cycle de vie du SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC génère peu de rejet dans le sol. On relève principalement l élément suivant : Fer. SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 16/26 Issue 2 janvier 2008

17 2.3 Production de déchets (NF P ) Déchets valorisés (NF P ) Un guide de lecture des tableaux est disponible page 4. Flux Unités Production Transpo rt Mise en Vie en Fin de vie Total cycle de vie Par annuité Pour toute la DVT D - Energie Récupérée MJ D - Matière Récupérée : Total kg E E D - Matière Récupérée : Acier D - Matière Récupérée : Aluminium D - Matière Récupérée : Métal (non spécifié) D - Matière Récupérée : Papier-Carton D - Matière Récupérée : Plastique D - Matière Récupérée: Calcin D - Matière Récupérée: Biomasse D - Matière Récupérée: Minérale D - Matière Récupérée: Non spécifiée kg 3.13 E E E E E kg kg kg E kg kg 5.57 E E E-07 kg kg kg E E E Déchets éliminés (NF P ) Un guide de lecture des tableaux est disponible page 4. Flux Unités Production Transport Mise en Vie en Fin de vie Total cycle de vie Par annuité Pour toute la DVT Déchets dangereux kg E E E Déchets non dangereux kg E Déchets inertes kg E E E Déchets radioactifs kg 2.93 E E E E E SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 17/26 Issue 2 janvier 2008

18 Commentaires relatifs à la production et aux modalités de gestion des déchets En dehors de la fin de vie du produit, la principale étape génératrice de déchets est celle de production. Les principaux déchets générés sont les déchets non dangereux et les déchets inertes. Les sites de production BOSTIK valorisent les déchets suivants : Le bois, Le plastique, Dans une moindre mesure, le papier carton. Le SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC, une fois durci, est un produit inerte. Ainsi, en fin de vie, il est mis en décharge agréée en fonction de la classe de son support II ou III. En règle générale, le support est en béton, dans ce cas, le système est mis en décharge de classe III. Cependant, dans cette fiche le scénario choisi est le plus défavorable en terme d impacts potentiels sur l environnement ; c est-à-dire la mise en décharge de classe II. SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 18/26 Issue 2 janvier 2008

19 3 Impacts environnementaux représentatifs des produits de construction selon NF P Tous ces impacts sont renseignés ou calculés conformément aux indications du 6.1 de la norme NF P01-010, à partir des données du 2 et pour l unité fonctionnelle de référence par annuité définie au 1.1 et 1.2 de la présente déclaration, ainsi que pour l unité fonctionnelle rapportée à toute la DVT (Durée de Vie Typique). N Impact environnemental 1 Consommation de ressources énergétiques Valeur de l indicateur pour l unité fonctionnelle Valeur de l indicateur pour toute la DVT Energie primaire totale 1.34 MJ/UF 66.8 MJ Energie renouvelable MJ/UF 3.43 MJ Energie non renouvelable 1.27 MJ/UF 63.3 MJ 2 Epuisement de ressources (ADP) kg éq. antimoine (Sb)/UF kg éq. antimoine (Sb) 3 Consommation d eau totale litre/uf 8.13 litre 4 Déchets solides Déchets valorisés (total) kg/uf kg Déchets éliminés : Déchets dangereux kg/uf kg Déchets non dangereux kg/uf 5.71 kg Déchets inertes kg/uf kg Déchets radioactifs 3.60 E-06 kg/uf kg 5 Changement climatique kg éq. CO 2 /UF 2.36 kg éq. CO2 6 Acidification atmosphérique kg éq. SO 2 /UF kg éq. SO2 7 Pollution de l air 3.56 m 3 /UF 178 m3 8 Pollution de l eau m 3 /UF 1.14 m3 9 Destruction de la couche d ozone stratosphérique 0 kg CFC éq. R11/UF 0 kg CFC éq. R11 10 Formation d ozone photochimique 3.77 E-05 kg éq. éthylène/uf kg éq. éthylène SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 19/26 Issue 2 janvier 2008

20 4 Contribution du produit à l évaluation des risques sanitaires et de la qualité de vie à l intérieur des bâtiments selon NF P Contribution du produit A l évaluation des risques sanitaires Paragraphe concerné Expression (Valeur de mesures, calculs ) Qualité sanitaire des espaces intérieurs Voir paragraphe concerné Qualité sanitaire de l eau Sans objet A la qualité de la vie Confort hygrothermique Sans objet Confort acoustique Sans objet Confort visuel Voir paragraphe concerné Confort olfactif Voir paragraphe concerné 4.1 Informations utiles à l évaluation des risques sanitaires (NF P ) La norme NF P définit des informations quantitatives et qualitatives sur les substances qui peuvent avoir des effets sur la santé. Ces effets sont considérés aux étapes de mise en et de vie en du produit. Ils sont évalués en fonction des types de substances entrant dans la composition ou émises par le produit de construction et de leur classement dans les réglementations sur les substances dangereuses. Les informations fournies ci-après ont été renseignées à partir des données fournies par BOSTIK et des normes en vigueur Contribution à la qualité sanitaire des espaces intérieurs (NF P ) Emissions de C.O.V. : Le SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC est produit essentiellement à base de sable, de polymères et de ciment. Après durcissement, le système constitue une couche de matériau solide et n est plus directement accessible au toucher. Ces produits n ont pas fait l objet de mesures quantitatives de Composés Organiques Volatils (C.O.V) Aptitude du produit à favoriser la croissance fongique & bactérienne : Le SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC n a pas fait l objet de mesures quantitatives concernant le développement de micro-organismes Autres informations contribuant à la qualité sanitaire des espaces intérieurs : Aucun essai complémentaire concernant la qualité sanitaire des espaces intérieurs n a été réalisé. SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 20/26 Issue 2 janvier 2008

21 4.1.2 Contribution à la qualité sanitaire de l eau (NF P ) Le SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC n est pas utilisé pour véhiculer de l eau. 4.2 Contribution du produit à la qualité de vie à l intérieur des bâtiments (NF P ) Caractéristiques du produit participant à la création des conditions de confort hygrothermique dans le bâtiment (NF P ) Sans objet pour le SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC Caractéristiques du produit participant à la création des conditions de confort acoustique dans le bâtiment (NF P ) Sans objet pour le SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC Caractéristiques du produit participant à la création des conditions de confort visuel dans le bâtiment (NF P ) Le joint pour carrelage est de couleur blanche, il permet un rendu adapté au goût de l usager et de coordonner les tons du carrelage aux couleurs des autres éléments de l ouvrage Caractéristiques du produit participant à la création des conditions de confort olfactif dans le bâtiment (NF P ) Le SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC n a pas fait l objet de mesures quantitatives concernant le confort olfactif. SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 21/26 Issue 2 janvier 2008

22 5 Autres contributions du produit notamment par rapport à des préoccupations d écogestion du bâtiment, d économie et de politique environnementale globale 5.1 Ecogestion du bâtiment Sans objet pour le SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC Gestion de l énergie Sans objet pour le SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC Gestion de l eau Sans objet pour le SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC Entretien et maintenance La durée de vie des produits constituant le SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC est directement liée à celle des revêtements qui sont collés dessus (carrelage). Nous retenons pour nos produits une DVT de 50 ans. Ils ne nécessitent pas de remplacement ou d entretien. 5.2 Préoccupation économique Sans objet pour le SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC. SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 22/26 Issue 2 janvier 2008

23 5.3 Politique environnementale globale Ressources naturelles Sans objet pour le SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC Emissions dans l air et dans l eau Après durcissement, les constituants du SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC ne donnent lieu à aucune émission dans l air ni dans l eau Déchets La durée de stockage des produits constituants le SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC est garantie entre 9 et 12 mois si les produits sont conservés dans leur emballage d origine fermé et à l abri de l humidité, avant leur utilisation. Le SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC, une fois durci, est un produit inerte. Ainsi, en fin de vie, il est mis en décharge agréée en fonction de la classe de son support II ou III. En règle générale, le support est en béton, dans ce cas, le système est mis en décharge de classe III. Cependant, dans cette fiche le scénario choisi est le plus défavorable en terme d impacts potentiels sur l environnement ; c est-à-dire la mise en décharge de classe II. SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 23/26 Issue 2 janvier 2008

24 6 Annexe : Caractérisation des données pour le calcul de l Inventaire de Cycle de Vie (ICV) Cette annexe est issue du rapport d accompagnement de la déclaration (cf. Introduction). 6.1 Définition du système d ACV (Analyse de Cycle de Vie) Les flux et les indicateurs d impacts identifiés comme importants et pour lesquels les résultats ont été plus précisément analysés sont les suivants : Indicateurs énergétiques (conformément au de la norme NF P ) : énergie procédé, énergie matière, électricité. Consommations de ressources (conformément au et 2 de la norme NF P ) : consommation de ressources énergétiques, consommation de ressources non énergétiques (e.g. matières premières issues des carrières). Emissions atmosphériques (conformément au 5.2.1de la norme NF P ) : émissions de dioxyde de carbone fossile (CO 2 fossile), émissions d oxydes d azote (NO x ), émissions d oxydes de soufre (SO x ), émissions de composés organiques volatils (COV). Emissions aqueuses (conformément au de la norme NF P ) : DCO (Demande Chimique en Oxygène). Production de déchets solides (conformément au 5.3 de la norme NF P ) : déchets totaux, déchets valorisés, déchets dangereux, déchets non dangereux, déchets inertes Etapes et flux inclus 1. Production : Cette étape prend en compte l extraction, la production et le transport des matières premières et leurs emballages et la production des énergies consommées sur le site. 2. Distribution : Cette étape modélise le transport des différents produits des sites de production, au chantier. Elle prend en compte, également, l extraction et le raffinage du pétrole pour le carburant consommé lors du transport. 3. Mise en : La modélisation de l étape de mise en prend en compte : la consommation d eau, SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 24/26 Issue 2 janvier 2008

25 la consommation d électricité. La fin de vie des emballages utilisés pour le conditionnement du produit est comptabilisée dans cette étape. Il prend également en compte les pertes sur le chantier. 4. Vie en : Le SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC mis en est un produit inerte. Il ne nécessite également pas d entretien. Il ne génère pas d impact à cette étape. Ainsi, cette étape est considérée comme sans impact pour le calcul de l ICV. 5. Fin de vie : La modélisation de l étape de la fin de vie prend en compte : le transport des déchets depuis leur lieu de vie en jusqu à leur lieu de fin de vie, la mise en décharge des déchets Flux omis La norme NF P permet d omettre des frontières du système les flux suivants : l éclairage, le chauffage et le nettoyage des ateliers, le département administratif, le transport des employés, la fabrication de l outil de production et des systèmes de transport (machines, camions, etc..) Règle de délimitation des frontières La norme NF P a fixé le seuil de coupure à 98% selon le paragraphe de la norme. Dans le cadre de cette déclaration, les produits non remontés représentent 0.20 % du total des entrants. La règle de coupure à 98% est donc respectée. Les flux non remontés ne sont pas des substances classées selon l arrêté du 20 avril Sources de données Caractérisation des données principales Fabrication Année : Représentativité géographique : FRANCE site de COUBERT (Seine-et-Marne) et site de SAINVILLE (Eure-et-Loir). Représentativité technologique : les données utilisées correspondent aux technologies standards employées pour la production des adhésifs mentionnés (primaires, adhésifs,..). Source : BOSTIK. SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 25/26 Issue 2 janvier 2008

26 Transport Année : 2006 Représentativité géographique : EUROPE. Représentativité technologique : représentatif du secteur transport en France et conforme à la norme NF P Source : BOSTIK et la norme NF P pour la modélisation. Mise en Année : 2006 Zone géographique : France. Source : BOSTIK Fin de vie Année : 2006 Zone géographique : France. Source : BOSTIK Données énergétiques A renseigner si les données utilisées sont différentes de celles qui figurent dans le fascicule de document AFNOR FD P Sans objet Données non-icv Complétées par BOSTIK. 6.3 Traçabilité L inventaire de cycle de vie a été réalisé en 2007 et l agrégation des données relève de calculs issus du logiciel TEAM TM version 4.0. SYSTEME ADHESIF D2ET sur SPEC 26/26 Issue 2 janvier 2008

SYSTEME RAGREAGE FIBRE SUR PRIMAIRE et COLLE POUR REVETEMENT DE SOL SOUPLE

SYSTEME RAGREAGE FIBRE SUR PRIMAIRE et COLLE POUR REVETEMENT DE SOL SOUPLE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 Nom du produit : SYSTEME RAGREAGE FIBRE SUR PRIMAIRE Date de la déclaration OCTOBRE 2007 Cette déclaration est présentée selon

Plus en détail

DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010

DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 Fenêtre et porte-fenêtre industrielle en Chêne des entreprises adhérentes à l UFME Novembre 2010 - Version vérifiée (n enregistrement

Plus en détail

(Plastiques, caoutchouc,..)

(Plastiques, caoutchouc,..) DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 Nom du système : SYSTEME BARRIERE ANTI REMONTE D HUMIDITE ET ENDUIT DE RAGREAGE AUTOLISSANT RAPIDE (P4SR) AVEC COLLE POLYURETHANNE

Plus en détail

DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010. Panneau Natura

DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010. Panneau Natura DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 Panneau Natura Mai 2007 Cette déclaration est présentée selon le modèle de Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire validé

Plus en détail

ECO-PROFIL Production Stratifié HPL mince fabriqué par Polyrey

ECO-PROFIL Production Stratifié HPL mince fabriqué par Polyrey ECO-PROFIL Production Stratifié HPL mince fabriqué par Polyrey Août 2009 modifié Avril 2013 1 : Feuille décor imprimée ou teintée dans la masse, imprégnée de résine mélamine 2 : Surface de protection imprégnée

Plus en détail

DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010

DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 Global Mat Version: Octobre 2013 Cette déclaration est présentée selon le modèle de Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire

Plus en détail

DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010

DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 Global Taloché NG Version: Octobre 2013 Cette déclaration est présentée selon le modèle de Fiche de Déclaration Environnementale

Plus en détail

FENÊTRES ET PORTES-FENÊTRES

FENÊTRES ET PORTES-FENÊTRES DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE SUIVANT LA NORME NF P 01-010 FENÊTRES ET PORTES-FENÊTRES EN PVC À DOUBLE VITRAGE Edition JUIN 2008 Cette déclaration est présentée selon le modèle de Fiche de

Plus en détail

Volets roulants en PVC

Volets roulants en PVC FICHE DE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE (FDE&S) conforme à la norme NF P 01-010 * * * * * * * Volets roulants en PVC Cette FDE&S est émise par les Syndicats SNEP, UFME, SNFPSA Edition février

Plus en détail

DECLARATION. ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010. Doublissimo Performance 4.10-13+120. Septembre 2012

DECLARATION. ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010. Doublissimo Performance 4.10-13+120. Septembre 2012 DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 Doublissimo Performance 4.10-13+120 Septembre 2012 Cette déclaration est présentée selon le modèle de Fiche de Déclaration Environnementale

Plus en détail

Fenêtres et portes fenêtres en PVC teinté dans la masse ou plaxé, à double vitrage

Fenêtres et portes fenêtres en PVC teinté dans la masse ou plaxé, à double vitrage DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE SUIVANT LA NORME NF P 01-010 Fenêtres et portes fenêtres en PVC teinté dans la masse ou plaxé, à double vitrage Edition de juin 2012. Cette déclaration est présentée

Plus en détail

CHAMBRE DE TÉLÉCOMMUNICATION EN BÉTON

CHAMBRE DE TÉLÉCOMMUNICATION EN BÉTON 299.E Octobre 2013 CHAMBRE DE TÉLÉCOMMUNICATION EN BÉTON Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire conforme à la norme NF P 01-010 FICHE DE DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CHAMBRE DE

Plus en détail

Volets roulants en PVC

Volets roulants en PVC FICHE DE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE (FDE&S) conforme à la norme NF P 01-010 * * * * * * * Volets roulants en PVC Cette FDE&S est émise par les Syndicats SNEP, UFME, SNFPSA Edition mai 2011

Plus en détail

ESCALIER HÉLICOÏDAL EN BÉTON

ESCALIER HÉLICOÏDAL EN BÉTON 305.E Novembre 2013 ESCALIER HÉLICOÏDAL EN BÉTON Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire conforme à la norme NF P 01-010 FICHE DE DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE ESCALIER HELICOÏDAL

Plus en détail

REVÊTEMENT D ÉTANCHÉITÉ BICOUCHE BITUME-POLYMÈRE pour Toitures Terrasses Jardins

REVÊTEMENT D ÉTANCHÉITÉ BICOUCHE BITUME-POLYMÈRE pour Toitures Terrasses Jardins DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME À LA NORME NF P 01-010 Fiche n 10 REVÊTEMENT D ÉTANCHÉITÉ BICOUCHE BITUME-POLYMÈRE pour Toitures Terrasses Jardins Cette déclaration, réalisée pour les

Plus en détail

Aperçus de la réglementation et de la normalisation dans le domaine de l environnement. Journée Technique Pierre Naturelle 24 juin 2008

Aperçus de la réglementation et de la normalisation dans le domaine de l environnement. Journée Technique Pierre Naturelle 24 juin 2008 Aperçus de la réglementation et de la normalisation dans le domaine de l environnement Journée Technique Pierre Naturelle 24 juin 2008 Présentation La règlementation environnementale Exemple des boues

Plus en détail

Les engagements environnementaux de Legrand

Les engagements environnementaux de Legrand 128 Av. du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny 87045 Limoges Cedex - France Tél. : 05 55 06 87 87 - Fax : 05 55 06 88 88 i Votre Agence Commerciale habituelle Site www.legrand.fr > Profil Environnemental Produit

Plus en détail

SYSTEME RAGREAGE FIBRE SUR PRIMAIRE et COLLE PARQUET POLYURETHANNE

SYSTEME RAGREAGE FIBRE SUR PRIMAIRE et COLLE PARQUET POLYURETHANNE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 Nom du produit : SYSTEME RAGREAGE FIBRE SUR PRIMAIRE Date de la déclaration OCTOBRE 2007 Cette déclaration est présentée selon

Plus en détail

REVÊTEMENT D ÉTANCHÉITÉ BICOUCHE BITUME-POLYMÈRE sous Toiture Végétalisée (TTV)

REVÊTEMENT D ÉTANCHÉITÉ BICOUCHE BITUME-POLYMÈRE sous Toiture Végétalisée (TTV) DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME À LA NORME NF P 01-010 Fiche n 5 REVÊTEMENT D ÉTANCHÉITÉ BICOUCHE BITUME-POLYMÈRE sous Toiture Végétalisée (TTV) Cette déclaration, réalisée pour les

Plus en détail

DECLARATION. ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010. Parquet contrecollé 3 plis, épaisseur 13-14 mm, fabriqué en France

DECLARATION. ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010. Parquet contrecollé 3 plis, épaisseur 13-14 mm, fabriqué en France DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 Parquet contrecollé 3 plis, épaisseur 13-14 mm, fabriqué en France version vérifiée suivant le programme AFNOR (numéro d enregistrement

Plus en détail

FICHE DE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE (FDE&S) conforme à la norme NF P 01-010 * * * * * * * Canalisations PVC

FICHE DE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE (FDE&S) conforme à la norme NF P 01-010 * * * * * * * Canalisations PVC Edition : Décembre 2007 FICHE DE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE (FDE&S) conforme à la norme NF P 01-010 * * * * * * * Canalisations PVC destinées à la collecte et à l'évacuation des eaux usées

Plus en détail

Parquet contrecollé 3 plis, épaisseur 11-12mm, fabriqué en France

Parquet contrecollé 3 plis, épaisseur 11-12mm, fabriqué en France Parquet contrecollé 3 plis, épaisseur 11 12mm, fabriqué en France DECLARATION ENVIRONNEMENTALE Selon les normes NF EN 15804:2012+A1:2014 et XP P01064/CN:2014 Crédits photo : UFFEP Version sept15 Date de

Plus en détail

FICHE DE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE (FDE&S) conforme à la norme NF P 01-010 * * * * * * * Canalisations PVC

FICHE DE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE (FDE&S) conforme à la norme NF P 01-010 * * * * * * * Canalisations PVC Edition : Décembre 2007 FICHE DE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE (FDE&S) conforme à la norme NF P 01-010 * * * * * * * Canalisations PVC destinées à la collecte et à l'évacuation des eaux usées

Plus en détail

Nouvelles réglementations sur l air l RAA et RDOCÉCA

Nouvelles réglementations sur l air l RAA et RDOCÉCA Nouvelles réglementations r sur l air l au Québec : RAA et RDOCÉCA CA Michel Goulet, directeur Direction des politiques de la qualité de l atmosphère Ministère du Développement durable, de l Environnement

Plus en détail

CHAPITRE 3 ANNEXE 3.1 : EVALUATION DE LA QUALITE DE L EAU DES COURS D EAU

CHAPITRE 3 ANNEXE 3.1 : EVALUATION DE LA QUALITE DE L EAU DES COURS D EAU CHAPITRE 3 ANNEXE 3.1 : EVALUATION DE LA QUALITE DE L EAU DES COURS D EAU Les cartes de qualité des cours d eau présentées dans l état des lieux ont été réalisées à partir de grilles de qualité permettant

Plus en détail

OUTIL 6 Indicateurs environnementaux globaux

OUTIL 6 Indicateurs environnementaux globaux OUTIL 6 Indicateurs environnementaux globaux INDICATEURS EAU Indicateurs d'activité Volume total d'eau prélevée Volume total des rejets Consommation d'eau totale DBO 5 (Demande Biochimique en Oxygène)

Plus en détail

DECLARATION. ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010. Parquet massif en chêne, épaisseur 23 mm, fabriqué en France

DECLARATION. ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010. Parquet massif en chêne, épaisseur 23 mm, fabriqué en France DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 Parquet massif en chêne, épaisseur 23 mm, fabriqué en France version vérifiée suivant le programme AFNOR (numéro d enregistrement

Plus en détail

Éléments architecturaux en béton

Éléments architecturaux en béton FICHE DE DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE Éléments architecturaux en béton conforme à la norme NF P 01-010 Fédération de l'industrie du Béton ISSN 0249-6224 ND/JRO ISBN 2-85755-194-0 EN 018 /

Plus en détail

* * * * * * * Canalisations PVC destinées à la collecte et à l'évacuation des eaux usées et des eaux vannes d une maison individuelle

* * * * * * * Canalisations PVC destinées à la collecte et à l'évacuation des eaux usées et des eaux vannes d une maison individuelle FICHE DE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE (FDE&S) Conforme à la norme NF P 01-010 * * * * * * * Canalisations PVC destinées à la collecte et à l'évacuation des eaux usées et des eaux vannes d

Plus en détail

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2 EXTRAIT DE LA DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 PROFILES PVC DE DECORATION ET D AMENAGEMENT INTERIEURS ET EXTERIEURS Edition DECEMBRE 2005 SNEP - Profilés PVC de

Plus en détail

«Vulnérabilité de l'eau souterraine du bassin de la rivière Bécancour et outils géochimiques»

«Vulnérabilité de l'eau souterraine du bassin de la rivière Bécancour et outils géochimiques» Colloque «les eaux Souterraines du Québec» UQAC, Chicoutimi, 14 Octobre 2010. Groupe de Recherche Interuniversité sur les Eaux Souterraines. «Vulnérabilité de l'eau souterraine du bassin de la rivière

Plus en détail

Conférence SIFEE, Angers, 22 Juin 2005

Conférence SIFEE, Angers, 22 Juin 2005 Conférence SIFEE, Angers, 22 Juin 2005 Quantification des impacts environnementaux associés au traitement biologique et à l'utilisation agricole des produits organiques bilan des connaissances P. Mallard,

Plus en détail

Tableau de bord semestriel de la gestion et du recyclage de vos déchets de bureaux

Tableau de bord semestriel de la gestion et du recyclage de vos déchets de bureaux Tableau de bord semestriel de la gestion et du recyclage de vos déchets de bureaux Entreprise et site concernés : Imprimerie du Commerce Effectif moyen : 17 personnes Période concernée : Janvier Juin Afin

Plus en détail

Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005

Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005 Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005 Les textes réglementaires Le décret relatif aux caractéristiques thermiques

Plus en détail

Mur à coffrage intégré isolé Inov Mur (i)

Mur à coffrage intégré isolé Inov Mur (i) DECLARATION ENVIRONNEMENTALE SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P01-010 Mur à coffrage intégré isolé Inov Mur (i) Février 2013 Cette déclaration est présentée selon le modèle de Fiche de Déclaration Environnementale

Plus en détail

Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire

Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire Mur en maçonnerie de blocs en béton cellulaire d épaisseur 30 cm. Conforme à la norme NF P 01-010 Novembre 2007 1/28 Sommaire Avant propos... 1. Caractérisation

Plus en détail

Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire

Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire Mur en maçonnerie de blocs en béton cellulaire d épaisseur 25 cm. Conforme à la norme NF P 01-010 Novembre 2007 1/28 Sommaire Avant propos... 1. Caractérisation

Plus en détail

A n n e x e I. Traitement des déchets dangereux. Évaporation des solutions aqueuses. Traitement chimique. Remarque

A n n e x e I. Traitement des déchets dangereux. Évaporation des solutions aqueuses. Traitement chimique. Remarque A n n e x e I Traitement des déchets dangereux Remarque Le traitement de déchets dangereux doit être effectué uniquement par du personnel qui possède les connaissances appropriées en chimie et qui a l

Plus en détail

PLAN INTRODUCTION... 3 GUIDE DE LECTURE... 4 1 CARACTERISATION DU PRODUIT SELON NF P 01-010 4.3... 7

PLAN INTRODUCTION... 3 GUIDE DE LECTURE... 4 1 CARACTERISATION DU PRODUIT SELON NF P 01-010 4.3... 7 PLAN INTRODUCTION... 3 GUIDE DE LECTURE... 4 1 CARACTERISATION DU PRODUIT SELON NF P 01-010 4.3... 7 1.1 Définition de l Unité Fonctionnelle (UF)... 7 1.2 Masses et données de base pour le calcul de l

Plus en détail

REVETEMENT DE SOL AIGUILLETE U3P3

REVETEMENT DE SOL AIGUILLETE U3P3 Démarche HQE REVETEMENT DE SOL AIGUILLETE U3P3 FDES (extrait) Les données suivantes ont été établies sur la base des connaissances rassemblées par les entreprises : Forbo Flooring Systems et Tecsom EXTRAIT

Plus en détail

Fiche de développement durable

Fiche de développement durable Fiche de développement durable Continuons à mesurer notre performance. Chez Sappi Europe, nous avons choisi d être «ecoeffective» et d intégrer les principes du développement durable qui repose sur une

Plus en détail

37. EMISSIONS ATMOSPHÉRIQUES GÉNÉRÉES PAR LES INCINÉRATEURS DE

37. EMISSIONS ATMOSPHÉRIQUES GÉNÉRÉES PAR LES INCINÉRATEURS DE 37. EMISSIONS ATMOSPHÉRIQUES GÉNÉRÉES PAR LES INCINÉRATEURS DE 1.Prescriptions légales DÉCHETS En Région de Bruxelles-Capitale, les installations d incinération de déchets sont tenues de respecter des

Plus en détail

L ACV de la fenêtre en bois

L ACV de la fenêtre en bois L ACV de la fenêtre en bois FCBA a réalisé une étude sur l analyse du cycle de vie (ACV) de la fenêtre bois fabriquée par les entreprises adhérentes à la FFB (Fédération française du bâtiment, charpente-menuiserie-parquets)

Plus en détail

REVETEMENT DE SOL PVC EXPANSE RELIEF - VER EXTRAIT DE LA DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 DU

REVETEMENT DE SOL PVC EXPANSE RELIEF - VER EXTRAIT DE LA DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 DU Démarche HQE REVETEMENT DE SOL PVC EXPANSE RELIEF - VER FDES (extrait) Les données suivantes ont été établies sur la base des connaissances rassemblées par les entreprises : Forbo Flooring Systems, Gerflor

Plus en détail

Note d appui scientifique et technique de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

Note d appui scientifique et technique de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Le directeur général Maisons-Alfort, le 11 août 2014 Note d appui scientifique et technique de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Relative au projet

Plus en détail

B.2 BARDAGE EN ACIER SIMPLE PEAU EN POSE HORIZONTALE SOMMAIRE !!!!! P.2 En savoir plus. P.6 Informations complémentaires P.14 CE P.15 DOP P.

B.2 BARDAGE EN ACIER SIMPLE PEAU EN POSE HORIZONTALE SOMMAIRE !!!!! P.2 En savoir plus. P.6 Informations complémentaires P.14 CE P.15 DOP P. B.2 BARDAGE EN ACIER SIMPLE PEAU EN POSE HORIZONTALE!!!!!! SOMMAIRE P.2 En savoir plus P.6 Informations complémentaires P.14 CE P.15 DOP P.17 CCTP P.28 Référentiel P.44 FDES P.72 COV/COVT P.81 Finitions

Plus en détail

Qualité Environnementale des Bâtiments En route vers des indicateurs de performance. Caroline Lestournelle Christèle Wojewodka

Qualité Environnementale des Bâtiments En route vers des indicateurs de performance. Caroline Lestournelle Christèle Wojewodka Qualité Environnementale des Bâtiments En route vers des indicateurs de performance Caroline Lestournelle Christèle Wojewodka Sommaire En route vers des indicateurs de performance Analyse de cycle (ACV)

Plus en détail

Qualité de l'air. Enjeux du développement durable. Limiter les émissions de polluants et de gaz à effet de serre dans l atmosphère

Qualité de l'air. Enjeux du développement durable. Limiter les émissions de polluants et de gaz à effet de serre dans l atmosphère 1 Fiche Qualité de l'air Axe 1 Lutter contre le changement climatique, Protéger l atmosphère et faciliter les déplacements Enjeux du développement durable Limiter les émissions de polluants et de gaz à

Plus en détail

B.1 BARDAGE EN ACIER SIMPLE PEAU EN POSE VERTICALE SOMMAIRE !!!!! P.2 En savoir plus. P.8 Informations complémentaires P.17 CE P.18 DOP P.

B.1 BARDAGE EN ACIER SIMPLE PEAU EN POSE VERTICALE SOMMAIRE !!!!! P.2 En savoir plus. P.8 Informations complémentaires P.17 CE P.18 DOP P. B.1 BARDAGE EN ACIER SIMPLE PEAU EN POSE VERTICALE!!!!!! SOMMAIRE P.2 En savoir plus P.8 Informations complémentaires P.17 CE P.18 DOP P.20 CCTP P.31 Référentiel P.47 FDES P.75 COV/COVT P.84 Finitions

Plus en détail

(Etablissement ou station) (Ville + dpt) Visite du. CDA n x/y RAPPORT DE VISITE DE CONTROLE DES DISPOSITIFS D'AUTOSURVEILLANCE

(Etablissement ou station) (Ville + dpt) Visite du. CDA n x/y RAPPORT DE VISITE DE CONTROLE DES DISPOSITIFS D'AUTOSURVEILLANCE RAPPORT DE VISITE DE CONTROLE DES DISPOSITIFS D'AUTOSURVEILLANCE (Etablissement ou station) (Ville + dpt) Visite du. CDA n x/y Intervenant : N de commande :.. N INSEE :.. N Interlocuteur :. N d Ouvrage

Plus en détail

14. APERÇU DES PRINCIPALES SOURCES DE POLLUTION DE L EAU EN RÉGION BRUXELLOISE

14. APERÇU DES PRINCIPALES SOURCES DE POLLUTION DE L EAU EN RÉGION BRUXELLOISE 14. APERÇU DES PRINCIPALES SOURCES DE POLLUTION DE L EAU EN RÉGION BRUXELLOISE 1.Introduction La Région bruxelloise est située majoritairement dans le sous-bassin de la Senne. Ce cours d eau et ses affluents

Plus en détail

Pavé Patrimoine en pierre bleue extraite des Carrières de la Pierre Bleue Belge SA site de Neufvilles

Pavé Patrimoine en pierre bleue extraite des Carrières de la Pierre Bleue Belge SA site de Neufvilles DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 Pavé Patrimoine en pierre bleue extraite des Carrières de la Pierre Bleue Bele SA site de Neufvilles 2007 - mise à jour 2012 Cette

Plus en détail

QUEL FUTUR POUR LES METAUX? Raréfaction des métaux : Un nouveau défi pour la société. Dîner Débat, 28 octobre 2010

QUEL FUTUR POUR LES METAUX? Raréfaction des métaux : Un nouveau défi pour la société. Dîner Débat, 28 octobre 2010 QUEL FUTUR POUR LES METAUX? Raréfaction des métaux : Un nouveau défi pour la société Dîner Débat, 28 octobre 2010 Avant-propos «Les richesses naturelles sont inépuisables, car sans cela nous ne les obtiendrions

Plus en détail

LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION. 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu

LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION. 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu 2 BÂTISSEZ L ESPRIT TRANQUILLE Chers candidats bâtisseurs, Au travers de cette brochure, nous souhaitons parfaire votre

Plus en détail

FICHE DE DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE

FICHE DE DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE FICHE DE DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE Fosse septique en béton conforme à la norme NF P 01-010 177.E ISSN 0249-6224 ND/NPE/JRO EAN 9782857552161 Développement Durable Fiche de déclaration environnementale

Plus en détail

TP Désignation des aciers

TP Désignation des aciers TP Désignation des aciers On donne : - Le cours sur la désignation des aciers (page1 à 10) - Le TP comprenant 7 pages (documents réponses) - Un guide du dessinateur industriel - Un ordinateur On demande

Plus en détail

FICHE DE DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE

FICHE DE DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE FICHE DE DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE Tuyau d assainissement en béton armé conforme à la norme NF P 01-010 Fédération de l'industrie du Béton ISSN 0249-6224 ND/JRO ISBN 2-85755-144-4 EN 006

Plus en détail

Boisseau traditionnel alvéolé en terre cuite

Boisseau traditionnel alvéolé en terre cuite Fiche de déclaration environnementale et sanitaire Conforme à la norme NF P01-010 Boisseau traditionnel alvéolé en terre cuite Avril 2010 Cette déclaration est présentée selon le modèle de Fiche de Déclaration

Plus en détail

GESTION DES DECHETS DU SECTEUR DE LA SANTE

GESTION DES DECHETS DU SECTEUR DE LA SANTE DEPARTEMENT DE LA SECURITE ET DE L ENVIRONNEMENT DCPE 572 SERVICE DES EAUX, SOLS ET ASSAINISSEMENT DECEMBRE 2006 DIRECTIVE CANTONALE GESTION DES DECHETS DU SECTEUR DE LA SANTE Section assainissement industriel

Plus en détail

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)?

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Dans une Déclaration Environnementale de Produit ou EPD, 11 catégories d impact sur l environnement sont exprimées en chiffres. Il s agit d

Plus en détail

jeudi 29 décembre 2011 Page 1 sur 7

jeudi 29 décembre 2011 Page 1 sur 7 jeudi 29 décembre 2011 Page 1 sur 7 Menus analytiques Analyses sur sols agricoles SO_S1 Analyse chimique simple S1 42,70 SO_S1 : Prise en charge, préparation, ph eau* et KCl*, matière organique, calcaire

Plus en détail

Valeur limite. Le long du trafic. Loin du trafic

Valeur limite. Le long du trafic. Loin du trafic Mise à jour : juillet 2013 La qualité de l air Les polluants problématiques La qualité de l air quotidienne reste insatisfaisante en Île-de-France pour certains polluants. En 2011, on estime qu environ

Plus en détail

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATON DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE -------------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

Reprise des matériaux : mode d emploi pour les collectivités Document mis à jour dans le cadre de l'agrément 2011-2016 et du barème E

Reprise des matériaux : mode d emploi pour les collectivités Document mis à jour dans le cadre de l'agrément 2011-2016 et du barème E Reprise des matériaux : mode d emploi pour les collectivités Document mis à jour dans le cadre de l'agrément 2011-2016 et du barème E Glossaire Année calendaire : toute période de douze mois successifs.

Plus en détail

Plaquette Terre Cuite

Plaquette Terre Cuite 17, Rue Letellier 75015 PARIS Tel : 01 44 37 07 10 Fax : 01 44 37 07 20 Fiche de données ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE Plaquette Terre Cuite 04/04/2005-1 - PLAN du DOCUMENT AVANT PROPOS p.3 1 - CARACTERISATION

Plus en détail

FICHE DE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010

FICHE DE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 Chambre Syndicale Française de l Etanchéité Groupement APSEL FICHE DE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 Système d étanchéité liquide à base de résine époxy et de

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de l année 2011. Fédération ADMR de la Manche. Saint Lô (50)

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de l année 2011. Fédération ADMR de la Manche. Saint Lô (50) Bilan des émissions de gaz à effet de serre de l année 2011 Fédération ADMR de la Manche En application du décret du 11 juillet 2011 relatif au bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre. Format de restitution

Plus en détail

ANALYSES PHYSICO-CHIMIQUES ET MICROBIOLOGIQUES. Dans les EAUX. devis@labocea.fr - http://www.labocea.fr

ANALYSES PHYSICO-CHIMIQUES ET MICROBIOLOGIQUES. Dans les EAUX. devis@labocea.fr - http://www.labocea.fr devis@labocea.fr - http://www.labocea.fr ANALYSES HYSICO-CHIMIQUES ET MICROBIOLOGIQUES Dans les EAUX Accréditation Site de Site de QUIMER LOUFRAGAN 1-5676 1-1826 22, ave. de la lage des Zoopôle - Le Sabot

Plus en détail

Arrêté du 26 juillet 2000 relatif aux spécifications des eaux de boisson et aux modalités de leur présentation.

Arrêté du 26 juillet 2000 relatif aux spécifications des eaux de boisson et aux modalités de leur présentation. Arrêté du 26 juillet 2000 relatif aux spécifications des eaux de boisson et aux modalités de leur présentation. Article 1 er.- En application des dispositions de l article 1 er du décret exécutif n 92-65

Plus en détail

Réf. : 140924 Le 24 septembre 2014 Page 1/8

Réf. : 140924 Le 24 septembre 2014 Page 1/8 Réf. : 140924 Le 24 septembre 2014 Page 1/8 De : Vérificateur FDES Rapport de Vérification de la Déclaration Environnementale et Sanitaire de produit selon la norme NF EN 15804+A1 et à la norme complémentaire

Plus en détail

Relevé des déductions ------

Relevé des déductions ------ Cahier des charges du mode EDI du téléservice SIMPL-TVA Relevé des déductions ------ Version 1.1 10 Février 2016 SUIVI DES VERSIONS Date N Version Motif de Mise à Jour 24/07/2015 1.0 Création 10/02/2016

Plus en détail

REVETEMENT DE SOL PVC HOMOGENE

REVETEMENT DE SOL PVC HOMOGENE Démarche HQE REVETEMENT DE SOL PVC HOMOGENE FDES (extrait) Les données suivantes ont été établies sur la base des connaissances rassemblées par les entreprises : Forbo Flooring Systems, Gerflor et Tarkett

Plus en détail

SCIENCES DES MATÉRIAUX 1/7

SCIENCES DES MATÉRIAUX 1/7 SCIENCES DES ATÉRIAUX / EENTO SCIENCES DES ATÉRIAUX SCIENCES DES ATÉRIAUX / Grandeur STRUCTURES CRISTALLOGRAPHIQUES ET PROPRIETES PHYSIQUES asse volumique r (g.cm - ) Température de fusion ( C) Coeficient

Plus en détail

Normes de potabilité de l'eau selon la législation fédérale

Normes de potabilité de l'eau selon la législation fédérale Produit Paramètre microbiologiques Valeur de tolérance UFC Eau potable Salmonelles spp nd/5 l Eau potable non traitée: - à la source - dans le réseau de distribution Eau potable traitée: - après le traitement

Plus en détail

Analyse comparée du cycle de vie des fenêtres bois, aluminium et PVC Etude de cas

Analyse comparée du cycle de vie des fenêtres bois, aluminium et PVC Etude de cas Pour une éco-construction dans les règles de l art Analyse comparée du cycle de vie des fenêtres bois, aluminium et PVC Etude de cas Mars 2011 www.eti-construction.fr - 1 - RENFORCER L ENVELOPPE chap.

Plus en détail

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE DE LA CHIMIE

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE DE LA CHIMIE MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE DE LA CHIMIE FÉVRIER 2010 #,-./# 0'1 %J 3!)! (2J!E? J! E?G>>>! : J J (! (!! (( " ( )!! K (! 3 :%L 3!K!3! K! M G>>=

Plus en détail

FICHE DE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010

FICHE DE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 Chambre Syndicale Française de l Etanchéité Groupement APSEL FICHE DE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 Système d étanchéité liquide à base de polyuréthane et bitume

Plus en détail

DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010

DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 Kronofrance S.A.S Route de Cerdon 45600 Sully-Sur-Loire FRANCE DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 Panneaux de lamelles de bois minces orientées OSB (Oriented Strand

Plus en détail

Mur en maçonnerie de blocs en béton

Mur en maçonnerie de blocs en béton FICHE DE DÉCLARATION ENVIRONNEMENTALE ET SANITAIRE Mur en maçonnerie de blocs en béton conforme à la norme NF P 01-010 Fédération de l'industrie du Béton ISSN 0249-6224 ND/JRO ISBN 2-85755-193-2 EN 018

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION N 9 SUR L APPLICATION DE LA DIRECTIVE RELATIVE À LA SÉCURITÉ DES JOUETS LIVRES

DOCUMENT D ORIENTATION N 9 SUR L APPLICATION DE LA DIRECTIVE RELATIVE À LA SÉCURITÉ DES JOUETS LIVRES COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE ENTREPRISES ET INDUSTRIE Marché unique des biens Le marché intérieur et sa dimension internationale Dernière mise à jour le: 10/12/2013 DOCUMENT D ORIENTATION N

Plus en détail

La signature d un bois de chauffage de qualité

La signature d un bois de chauffage de qualité La signature d un bois de chauffage de qualité Un gage de qualité pour le consommateur La charte Alsace Bois Bûche a été réalisée afin: de promouvoir un bois en bûche de qualité en termes de rendement

Plus en détail

Résumé non technique

Résumé non technique Résumé non technique Contexte du projet La réalise le prolongement de la ligne 12 de la station «Porte de la Chapelle» (Paris 18 ème ) à la station (93) soit un linéaire de 3,8 km sur le territoire de

Plus en détail

application sur un projet

application sur un projet Outil d'analyse de cycle de vie d'un quartier : application sur un projet Maxime Trocmé VINCI Construction France (Cellule Ecoconception) Olivier Lépinoy VINCI Immobilier (Aménagement et Grands Projets

Plus en détail

INTRODUCTION GÉNÉRALE ET DÉFINITIONS

INTRODUCTION GÉNÉRALE ET DÉFINITIONS Base de données de produits dans le cadre de la réglementation PEB INTRODUCTION GÉNÉRALE ET DÉFINITIONS doc_0_g.a_fr Introduction generale v3.1_20081023.doc 23 octobre 2008 Procédures générales Table des

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux brutes et des eaux destinées à la

Plus en détail

Avant propos. Les résultats de cette politique se sont traduits par :

Avant propos. Les résultats de cette politique se sont traduits par : Avant propos Depuis le milieu des années 198, la Tunisie s est engagée sur la voie de l amélioration de l efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables. Des mesures ambitieuses

Plus en détail

EXPOSITIONS DE SENSIBILISATION A L ENERGIE ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE

EXPOSITIONS DE SENSIBILISATION A L ENERGIE ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE Agence locale de l energie et du climat 6 r u e H a r o u n T a z i e f f 78114 Magny les Hameaux Tél. 01 34 52 26 34 pedagogie@energie-sqy.com www.energie-sqy.com EXPOSITIONS DE SENSIBILISATION A L ENERGIE

Plus en détail

VitrA Fix FLEX PORSELEN

VitrA Fix FLEX PORSELEN VitrA Fix FLEX PORSELEN COLLE ELASTIQUE POUR LES CARREAUX PORCELAINES COMPENSES DE FIBRE UTILISES SUR LES MURS ET LES SOLS DES ESPACES EXTERNES ET INTERNES PROPRIETES Elle colle parfaitement à toute sorte

Plus en détail

Le chauffage au bois Un générateur de polluants de l atmosphère?

Le chauffage au bois Un générateur de polluants de l atmosphère? Le chauffage au bois Un générateur de polluants de l atmosphère? Christian Schwab, ing. en génie chimique, SEVEN Un saut de génération dans les années 90 Polluants Lorsqu'on brûle du bois, une centaine

Plus en détail

PCR Règles de définition Des Catégories de Produits

PCR Règles de définition Des Catégories de Produits PCR Règles de définition Des Catégories de Produits du PROGRAMME PEP ecopassport Profils Environnementaux de Produits Electriques, Electroniques et du Génie Climatique PEP PCR ed 2.1-FR-2012 12 11 page:

Plus en détail

La gestion des déchets du bâtiment sur les chantiers

La gestion des déchets du bâtiment sur les chantiers La gestion des déchets du bâtiment sur les chantiers La définition du déchet Un déchet est défini comme toute substance ou tout objet, ou plus généralement tout bien meuble, dont le détenteur se défait

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

COMMENT ENTRETENIR LA NORME ISO 50001, LES ENJEUX DE LA CERTIFICATION : CADRE REGLEMENTAIRE ET RETOUR D EXPERIENCE

COMMENT ENTRETENIR LA NORME ISO 50001, LES ENJEUX DE LA CERTIFICATION : CADRE REGLEMENTAIRE ET RETOUR D EXPERIENCE COMMENT ENTRETENIR LA NORME ISO 50001, LES ENJEUX DE LA CERTIFICATION : CADRE REGLEMENTAIRE ET RETOUR D EXPERIENCE Jeudi 21 mars, de 9h30 à 11h30 DÉBUT DE LA CONFÉRENCE PROGRAMME Publiée en juin 2011,

Plus en détail

guide pratique photovoltaïque Branchements producteur - consommateur Août 2009 HABITAT ET RÉSEAU ÉLECTRIQUE

guide pratique photovoltaïque Branchements producteur - consommateur Août 2009 HABITAT ET RÉSEAU ÉLECTRIQUE guide pratique photovoltaïque Août 2009 Branchements producteur - consommateur Branchements producteur - consommateur Sommaire Contexte du guide pratique... p. 3 Principe de raccordement... p. 4 Injection

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DU PROJET DE CONSTRUCTION DE LOGEMENT(S) DURABLE(S)

NOTICE DESCRIPTIVE DU PROJET DE CONSTRUCTION DE LOGEMENT(S) DURABLE(S) APPEL A PROJETS PERMANENT Documents à produire Les candidats constitueront un dossier comprenant : _ une copie du dossier de demande de permis de construire (la qualité du volet paysager sera déterminante)

Plus en détail

portant sur les conditions d application et de mise en œuvre de l essai de reproductibilité économique

portant sur les conditions d application et de mise en œuvre de l essai de reproductibilité économique Projet de RÈGLEMENT 14/XXX/ILR DU XX 2014 portant sur les conditions d application et de mise en œuvre de l essai de reproductibilité économique Secteur Communications électroniques La Direction de l Institut

Plus en détail

Organiser l achat groupé de produits, services ou marchandises

Organiser l achat groupé de produits, services ou marchandises Organiser l achat groupé de produits, services ou marchandises Objectif Assurer un des achats utiles, efficaces et respectueux de l environnement pour des produits, des services, des marchandises ou des

Plus en détail

BILAN EMISSIONS GES GSK Saint Amand Dossier réglementaire

BILAN EMISSIONS GES GSK Saint Amand Dossier réglementaire BILAN EMISSIONS GES GSK Saint Amand Dossier réglementaire Gérard DE JONCKHEERE 1 rue Alfred de Musset 59242 TEMPLEUVE Tél : 07 60 54 97 23 gdejonckheere@synervie.fr Sommaire page 1. Description de la personne

Plus en détail

prend en charge les dépenses de réalisation et d entretien de son installation, il est responsable du bon fonctionnement de son assainissement

prend en charge les dépenses de réalisation et d entretien de son installation, il est responsable du bon fonctionnement de son assainissement A l attention des élus et du personnel communal L Assainissement Non Collectif Une préoccupation commune, Une gestion intercommunale Définition : Tout système d assainissement effectuant la collecte, le

Plus en détail

DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE»

DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE» DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE» WANG Haiyuing, directeur général adjoint du département de recherches de la China Law Society L énergie est la base matérielle importante pour

Plus en détail