REPUBLIQUE DE GUINEE CNUCED XIII

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPUBLIQUE DE GUINEE CNUCED XIII"

Transcription

1 1 REPUBLIQUE DE GUINEE CNUCED XIII Déclaration de Son Excellence Monsieur Mohamed Dorval DOUMBOUYA, Ministre du Commerce de la République de Guinée, à la 13 ème Session de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement Doha avril 2012

2 2 Monsieur le Secrétaire Général de la CNUCED, Mesdames et Messieurs les Ministres, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs Mesdames et Messieurs les Délégués, C est pour moi un grand honneur et un agréable devoir, en ma qualité de Ministre du Commerce du Gouvernement de la République de Guinée, de m adresser à vous à l occasion de la tenue de la 13 ème session de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement. A cette heureuse occasion, permettrez-moi tout d abord, au nom du Gouvernement guinéen et singulièrement au nom du Président de la République, Chef de l Etat, le Professeur Alpha CONDE, de remercier très sincèrement le Gouvernement et le Peuple du Qatar, pour l hospitalité et l attention particulières dont ma délégation et moi-même, sommes l`objet depuis notre arrivée dans cette merveilleuse ville de Doha. J aimerais particulièrement remercier et féliciter le Dr. Supachai Secrétaire Général de la CNUCED et son équipe, pour l organisation de cette conférence et pour la qualité des rapports mis à disposition. Mes chaleureuses félicitations vont à Son Excellence Monsieur Hamad Bin Abdoulaziz Al-Kawari, Ministre de l information et de la Culture, des Arts et du Patrimoine du Qatar élu Président de la Conférence et ses Vice-présidents.

3 3 Mesdames, Messieurs, La présente rencontre de la CNUCED, dont le thème central est «Une mondialisation centrée sur le développement : Vers une croissance et un développement équitables et durables», doit être l'occasion pour nous, d'examiner le fonctionnement du système commercial multilatéral actuel et de faire des propositions afin d accroitre son rôle dans la création de la richesse et de la prospérité pour tous. Nous devons également réfléchir sur les mesures à prendre en vue de réduire les effets de la crise économique et financière internationale, que le monde connaît ces dernières années. Ainsi, vous conviendrez avec moi que la gestion des conséquences dramatiques sur la vie de nos populations, de cette crise économique et financière internationale et du changement climatique que nous connaissons actuellement, exige des efforts importants de restructuration des relations économiques internationales en donnant la priorité à des échanges plus justes et plus équitables, susceptibles de nous permettre de sortir de la catégorie des pays moins avancés. Dans cette perspective, nous devons agir sereinement et de manière concertée car, si pour certains pays la crise généralisée est un phénomène presque passée, pour beaucoup d autres comme les pays en développement et surtout les plus pauvres d entre eux, la crise persiste.

4 4 Pire, elle continue à peser lourdement sur les budgets de nos pays, notamment dans le financement des programmes de développement et des importations des biens et services de première nécessité. Mon pays, la République de Guinée, n est pas épargné par ce phénomène. Si nous voulons réellement réussir cet ambitieux et noble objectif, qu est de faire de la mondialisation, un instrument Vers une croissance et un développement équitables et durables, afin de créer et de renforcer un environnement économique favorable à tous les niveaux, nous devons donner, plus de crédibilité au système économique multilatéral, capable de garantir des règles pour mieux réguler ce système au bénéfice de tous. Dans ce contexte, nous devons faire en sorte que les questions qui touchent aux diverses formes de coopération (Nord-Sud, Sud-Sud, Triangulaire) et de partenariat pour le commerce et le développement, soient mises au centre des préoccupations de toutes les instances, en vue de la prise en compte des intérêts de tous les pays sans exclusive. Dans cette perspective, il faudrait que les rôles des différentes organisations régionales et internationales, soient renforcés dans la recherche de solutions appropriées aux problèmes de développement, persistants et nouveaux, qui ont des incidences sur le commerce et le développement.

5 5 Mesdames, Messieurs, La mise en œuvre des différents programmes de coopération initiés par la CNUCED avec d autres organisations, tel que l atteinte des objectifs du millénaire pour le développement (OMD), la conclusion du cycle de Doha dans le cadre de l OMC, peuvent aider les pays pauvres à bénéficier des avantages de l ouverture des marchés. De même, nous avons la profonde conviction que la CNUCED avec un mandat renforcé, pourrait appuyer les efforts des Gouvernements et l Union Africaine (UA), dans le processus de création d une Zone de libre échange que nous ambitionnons à l échelle du continent. Plus les échanges commerciaux se développent entre nos pays, plus leurs capacités à unir leurs efforts en vue de faire face à d autres types de contraintes pour assurer leur développement, se renforcent à leur tour. Les présents travaux de la 13 ème CNUCED, nous offrent, l occasion de faire une évaluation critique des progrès accomplis dans le cadre de la réalisation des objectifs de développement assignés aux différentes organisations internationales. Au regard des ambitions exprimées par nos populations, de construire des économies fortes et solides, nous mesurons à sa juste valeur l ampleur du travail qui reste à réaliser.

6 6 En effet, l économie internationale, caractérisée par une mondialisation, ayant pour corollaires, les contraintes et difficultés de tous ordres à surmonter par les pays en développement, déjà fragilisés par le poids de la dette, le chômage, les maladies endémiques, ainsi que par la pauvreté qui touchent le plus grand nombre de nos populations, rendent encore la tâche plus ardue pour l atteinte des objectifs visés dans le cadre des OMD. Distingués délégués, Ma délégation fait sienne des déclarations faites par les coordonnateurs du Groupe des 77 et la Chine, du Groupe Africain, et du Groupe des PMA. Je voudrais terminer mon intervention en souhaitant plein succès aux travaux de cette treizième Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement. Je vous remercie

DISCOURS DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT ET MINISTRE DE L ENVIRONMENT ET DES FORETS A MADAGASCAR SOMMET DES MINISTRES

DISCOURS DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT ET MINISTRE DE L ENVIRONMENT ET DES FORETS A MADAGASCAR SOMMET DES MINISTRES DISCOURS DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT ET MINISTRE DE L ENVIRONMENT ET DES FORETS A MADAGASCAR SOMMET DES MINISTRES Madame et Messieurs les Co-Présidents, Madame Le Directeur du

Plus en détail

Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité

Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité Intervention du Docteur Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 12 octobre

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR LE SECRETAIRE GENERAL DU MINISTERE DU COMMERCE

ALLOCUTION DE MONSIEUR LE SECRETAIRE GENERAL DU MINISTERE DU COMMERCE ALLOCUTION DE MONSIEUR LE SECRETAIRE GENERAL DU MINISTERE DU COMMERCE A L'OCCASION DE LA CEREMONIE D'OUVERTURE DE L'ATELIER INTERNATIONAL SUR LA CERTIFICATION DU CACAO HOTEL SAWA, 24JUIN 2013 1 MONSIEUR

Plus en détail

Union interparlementaire 128 ème Assemblée et Réunions connexes Quito (Equateur), 22 27 mars 2013 www.ipu2013ecuador.ec

Union interparlementaire 128 ème Assemblée et Réunions connexes Quito (Equateur), 22 27 mars 2013 www.ipu2013ecuador.ec Union interparlementaire 128 ème Assemblée et Réunions connexes Quito (Equateur), 22 27 mars 2013 www.ipu2013ecuador.ec COMMERCE EQUITABLE ET MECANISMES NOVATEURS DE FINANCEMENT POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

DISCOURS DE CLOTURE DES TRAVAUX DE LA 12IEME REUNION DES PARTENAIRES DU PARTENARIAT POUR LES FORETS DU BASSIN DU CONGO

DISCOURS DE CLOTURE DES TRAVAUX DE LA 12IEME REUNION DES PARTENAIRES DU PARTENARIAT POUR LES FORETS DU BASSIN DU CONGO DISCOURS DE CLOTURE DES TRAVAUX DE LA 12IEME REUNION DES PARTENAIRES DU PARTENARIAT POUR LES FORETS DU BASSIN DU CONGO LE 20 MARS 2013 A L HOTEL SAWA DE DOUALA PAR MONSIEUR DENIS KOULAGNA, SECRETAIRE GENERAL

Plus en détail

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE 1. Contexte - travail scolaire et projet éducatif Le travail scolaire occupe une place de choix dans le projet éducatif de Beaubois,

Plus en détail

Quelques points pour le lancement le 20 juin 2012 du premier programme de recherche tripartite consacré à la lutte contre la désertification en

Quelques points pour le lancement le 20 juin 2012 du premier programme de recherche tripartite consacré à la lutte contre la désertification en Quelques points pour le lancement le 20 juin 2012 du premier programme de recherche tripartite consacré à la lutte contre la désertification en Afrique, au cours de la Conférence des Nations Unies sur

Plus en détail

Que nous travaillions la main dans la main et œuvrions ensemble pour réaliser le développement de

Que nous travaillions la main dans la main et œuvrions ensemble pour réaliser le développement de Discours de Monsieur Hu Jintao, président de la Republique populaire de Chine, à la cérémonie d ouverture du sommet de Beijing du Forum sur la Coopération sino-africaine BEIJING, 4 novembre (XINHUA) Le

Plus en détail

Gouvernement de 1'Inde nous ait permis de participer a un important

Gouvernement de 1'Inde nous ait permis de participer a un important DA/24/INP 7 SEFINAIRE DE DROIT D'AUTEUR DE L»ASIE ORIENTALE Vigyan Bhavan - New Delhi, 23-30 Janvier 1967 ALLOCUTION D'OUVERTURE du Professeur G.H.O. Bodenhausen, Direoteur des BIRPI Mesdames et Messieurs,

Plus en détail

Yaoundé, le 17 mai 2016

Yaoundé, le 17 mai 2016 CONFERENCE ECONOMIQUE INTERNATIONALE «INVESTIR AU CAMEROUN, TERRE D ATTRACTIVITES» (Yaoundé, 17-18 mai 2016) ********** DISCOURS D OUVERTURE DE S.E.M. PAUL BIYA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU CAMEROUN.

Plus en détail

Résolution adoptée par le Conseil des droits de l homme* 17/4 Les droits de l homme et les sociétés transnationales et autres entreprises

Résolution adoptée par le Conseil des droits de l homme* 17/4 Les droits de l homme et les sociétés transnationales et autres entreprises Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 6 juillet 2011 Français Original: anglais A/HRC/RES/17/4 Conseil des droits de l homme Dix-septième session Point 3 de l ordre du jour Promotion et protection

Plus en détail

Préavis pour le crédit d étude de l aménagement urbain

Préavis pour le crédit d étude de l aménagement urbain Commune de LAVEY-MORCLES Préavis de la Municipalité au Conseil communal N 10/2015 Préavis pour le crédit d étude de l aménagement urbain Lavey, le 29 juillet 2015 Au Conseil communal de Lavey-Morcles,

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/ESCAP/CTI(2)/L.1 Conseil économique et social Distr. : Limitée 11 avril 2011 Français Original : Anglais Commission économique et sociale pour l Asie et le Pacifique Comité du commerce

Plus en détail

La santé dans le programme de développement pour l après-2015

La santé dans le programme de développement pour l après-2015 SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A66/47 Point 14.1 de l ordre du jour provisoire 1 er mai 2013 La santé dans le programme de développement pour l après-2015 Rapport du Secrétariat 1. Les

Plus en détail

CONCLUSIONS UNIÃO AFRICANA ATELIER REGIONAL POUR L AFRIQUE DU NORD SUR LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME FRONTIERE DE L UNION AFRICAINE

CONCLUSIONS UNIÃO AFRICANA ATELIER REGIONAL POUR L AFRIQUE DU NORD SUR LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME FRONTIERE DE L UNION AFRICAINE AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA P.O. Box: 3243, Addis Ababa, Ethiopia, Tel.: (251-11) 55138 22 Fax: (251-11) 5519321 Email: situationroom@africa-union.org, oau-ews@ethionet.et ATELIER REGIONAL

Plus en détail

Le pilotage institutionnel du projet est assuré par le Ministère des Finances et le PNUD.

Le pilotage institutionnel du projet est assuré par le Ministère des Finances et le PNUD. Communication du DNP L objectif de cette journée de restitution est de partager avec tous les acteurs du marché financier les résultats finaux des travaux réalisés par les experts internationaux dans le

Plus en détail

Page 1. Juin 2015. RADDHO, Mermoz x Pyrotechnie, Villa N 11 Email: raddho@orange.sn, Tél : 33 865 00 30

Page 1. Juin 2015. RADDHO, Mermoz x Pyrotechnie, Villa N 11 Email: raddho@orange.sn, Tél : 33 865 00 30 Organisation Non Gouvernementale ayant Statut spécial à l ECOSOC aux Nations Unies, membre observateur à la Commission Africaine des Droits de l Homme et des Peuples (CADHP) de l Union Africaine Juin 2015

Plus en détail

Madame la Directrice Générale de Maroc Export Mesdames et Messieurs, Chers amis, Honorable assistance,

Madame la Directrice Générale de Maroc Export Mesdames et Messieurs, Chers amis, Honorable assistance, Conférence de presse Lancement de la 3 e édition du Forum international Afrique Développement Discours M. Mohamed El Kettani Président Directeur Général du Groupe Attijariwafa bank Casablanca Lundi 09

Plus en détail

Les femmes dans l économie mondiale en temps de crise

Les femmes dans l économie mondiale en temps de crise Point 3 (a) (i) de l ordre du jour provisoire E/CN.6/2010/1 pour la cinquantequatrième session de la Commission de la condition de la femme, du 1 er au 12 mars 2010 : Révision de la mise en œuvre de la

Plus en détail

7ème CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE EUROMED DU COMMERCE Marseille, le 2 juillet 2008. Conclusions du Président

7ème CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE EUROMED DU COMMERCE Marseille, le 2 juillet 2008. Conclusions du Président PARTENARIAT EUROMED DOC. DE SÉANCE N : 203/08 [FR] EN DATE DU : 03.07.2008 ORIGINE : GSC 7ème CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE EUROMED DU COMMERCE Marseille, le 2 juillet 2008 Conclusions du Président La 7ème

Plus en détail

Je profite de l occasion pour renouveler mes remerciements à l ensemble des participants et intervenants de l atelier «emploi»

Je profite de l occasion pour renouveler mes remerciements à l ensemble des participants et intervenants de l atelier «emploi» 10 ans de la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Colloque régional handicap et citoyenneté Jeudi 3 décembre 2015

Plus en détail

De nouveaux débouchés dans un vaste marché

De nouveaux débouchés dans un vaste marché u Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international Department of Foreign Affairs and International Trade De nouveaux débouchés dans un vaste marché L E LA C ANADA, C HINE ET L OMC UN ACCÈS

Plus en détail

La Poste: une entreprise de services suisse innovante

La Poste: une entreprise de services suisse innovante La Poste: une entreprise de services suisse innovante Exposé de Jürg Bucher Directeur général Conférence de presse de bilan La Poste Suisse Siège principal de la Poste, Berne 24 mars 2010 SEULE LA VERSION

Plus en détail

les conflits que cela représente, mais aussi pour ce type de jeux dans lequel le leader doit laisser de côté l envie de pouvoir.

les conflits que cela représente, mais aussi pour ce type de jeux dans lequel le leader doit laisser de côté l envie de pouvoir. LA PROBLEMATIQUE En ce qui concerne le rôle du leader d une équipe et leurs rapports de travail qui se déroulent dans une entreprise, on peut envisager s ils pouvaient apparaître des différents problèmes

Plus en détail

Les accords de libre-échange : un dynamisme certain pour l expansion des échanges commerciaux et la promotion des investissements

Les accords de libre-échange : un dynamisme certain pour l expansion des échanges commerciaux et la promotion des investissements Les accords de libre-échange : un dynamisme certain pour l expansion des échanges commerciaux et la promotion des investissements La coopération douane-douane : des chantiers en évolution permanente pour

Plus en détail

DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE»

DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE» DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE» WANG Haiyuing, directeur général adjoint du département de recherches de la China Law Society L énergie est la base matérielle importante pour

Plus en détail

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES Délai de réponse : 1 ère tranche : 19 novembre 2009 2 ème tranche : 4 décembre 2009

Plus en détail

Présentation de la formation

Présentation de la formation Certificat d Etudes Administratives Enseignement A Distance Présentation de la formation OBJECTIFS Acquérir les outils et les méthodes nécessaires à la réussite des concours administratifs (A, B ou C).

Plus en détail

Productivité Portrait de la situation au Canada et implications pour le cadre stratégique.

Productivité Portrait de la situation au Canada et implications pour le cadre stratégique. Productivité Portrait de la situation au et implications pour le cadre stratégique. Direction des politiques économique et fiscale Novembre 2010 Aperçu de la présentation Tendances récentes et contexte

Plus en détail

VINGT-DEUXIÈME SESSION. Rome, 23-27 juin 2014 EXAMEN DE L EFFICACITÉ DE L ARRANGEMENT INTERNATIONAL SUR LES FORÊTS. I. Historique

VINGT-DEUXIÈME SESSION. Rome, 23-27 juin 2014 EXAMEN DE L EFFICACITÉ DE L ARRANGEMENT INTERNATIONAL SUR LES FORÊTS. I. Historique Mai 2014 COFO/2014/5.4 F COMITÉ DES FORÊTS VINGT-DEUXIÈME SESSION Rome, 23-27 juin 2014 EXAMEN DE L EFFICACITÉ DE L ARRANGEMENT INTERNATIONAL SUR LES FORÊTS I. Historique 1. L Arrangement international

Plus en détail

ALLOCUTION DE SEM MACKY SALL, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL, PRESIDENT DU COMITE DE HAUT NIVEAU

ALLOCUTION DE SEM MACKY SALL, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL, PRESIDENT DU COMITE DE HAUT NIVEAU République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une Foi SESSION DU COMITE DE HAUT NIVEAU SUR LA MISE EN ŒUVRE DU CHANTIER PAIX ET SECURITE DANS L ESPACE DE L UEMOA ******** ALLOCUTION DE SEM MACKY SALL, PRESIDENT

Plus en détail

DISCOURS D OUVERTURE

DISCOURS D OUVERTURE 9 J.R. REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie MINISTERE DE L ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA DECENTRALISATION REPUBLIC OF CAMEROON Peace Work Fatherland MINISTRY OF TERRITORIAL ADMINISTRATION

Plus en détail

FONCIERE 7 INVESTISSEMENT Société Anonyme au capital de 1 120 000 euros Siège social : 2 rue de Bassano 75016 - PARIS 486 820 152 RCS PARIS

FONCIERE 7 INVESTISSEMENT Société Anonyme au capital de 1 120 000 euros Siège social : 2 rue de Bassano 75016 - PARIS 486 820 152 RCS PARIS FONCIERE 7 INVESTISSEMENT Société Anonyme au capital de 1 120 000 euros Siège social : 2 rue de Bassano 75016 - PARIS 486 820 152 RCS PARIS RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES PROCEDURES

Plus en détail

1- Assurer un accès réciproque aux exportateurs et aux investisseurs des deux pays

1- Assurer un accès réciproque aux exportateurs et aux investisseurs des deux pays Déclaration économique franco-japonaise entre le Premier Ministre de la République française, M. François FILLON, et le Premier Ministre du Japon, M. Yasuo FUKUDA A l occasion du 150 ème anniversaire des

Plus en détail

Allocution de SEM Jean Ping

Allocution de SEM Jean Ping AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Allocution de SEM Jean Ping Président de la Commission de l Union africaine à l occasion de La 26 ème Réunion du Comité des Chefs d Etat et de Gouvernement

Plus en détail

Table Ronde des bailleurs de fonds sur le financement de la deuxième phase du Programme Economique Régional (PER) 2012-2016 ------------------

Table Ronde des bailleurs de fonds sur le financement de la deuxième phase du Programme Economique Régional (PER) 2012-2016 ------------------ BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L AFRIQUE DE L OUEST LA COMMISSION Table Ronde des bailleurs de fonds sur le financement de la deuxième phase du Programme Economique

Plus en détail

SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE

SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE SYNTHESE DE LA STRATEGIE NATIONALE DE RELANCE DE LA FILIERE CAFE Objectif général L objectif général de ce programme de développement est d atteindre une production de qualité, de 1000 tonnes de café marchand,

Plus en détail

La version prononcée fait foi

La version prononcée fait foi Notes pour une allocution du ministre délégué au Tourisme, Monsieur Pascal Bérubé Assises du tourisme Conférence de clôture «Investir dans le Québec Original» Gatineau 14 mai 2013 La version prononcée

Plus en détail

Le Volontariat national au Burkina Faso. Tous engagés, Tous à y gagner

Le Volontariat national au Burkina Faso. Tous engagés, Tous à y gagner Le Volontariat national au Burkina Faso Tous engagés, Tous à y gagner Plan de la présentation 1. Notre histoire 2. Notre mission et objectif 3. Notre statut 4. La loi sur le volontariat national au Burkina

Plus en détail

Développer un marché avec l aide d un agent manufacturier : avantages et inconvénients. Complément d information exclusif pour le site Internet de

Développer un marché avec l aide d un agent manufacturier : avantages et inconvénients. Complément d information exclusif pour le site Internet de Développer un marché avec l aide d un agent manufacturier : avantages et inconvénients Complément d information exclusif pour le site Internet de Expansion PME Montérégie Est 17 août 2015 Le meilleur moyen

Plus en détail

FONDS DE PARTENARIAT POUR LE CARBONE FORESTIER (FPCF) SEPTIÈME RÉUNION DU COMITÉ DES PARTICIPANTS 2-3 novembre 2010 Washington, DC

FONDS DE PARTENARIAT POUR LE CARBONE FORESTIER (FPCF) SEPTIÈME RÉUNION DU COMITÉ DES PARTICIPANTS 2-3 novembre 2010 Washington, DC FONDS DE PARTENARIAT POUR LE CARBONE FORESTIER (FPCF) SEPTIÈME RÉUNION DU COMITÉ DES PARTICIPANTS 2-3 novembre 2010 Washington, DC Résolution PC/7/2010/1 Proposition de mesures pour l état de préparation

Plus en détail

Rapport de mission. Mission de suivi du Président du ROPPA, Représentant des OSC Africaines au sein du Comité de Pilotage du projet GAFSP

Rapport de mission. Mission de suivi du Président du ROPPA, Représentant des OSC Africaines au sein du Comité de Pilotage du projet GAFSP Rapport de mission Mission de suivi du Président du ROPPA, Représentant des OSC Africaines au sein du Comité de Pilotage du projet GAFSP Rwanda du 26 août au 02 septembre 2012 ROPPA avec l appui technique

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/65/L.79*

Assemblée générale. Nations Unies A/65/L.79* Nations Unies A/65/L.79* Assemblée générale Distr. limitée 17 juin 2011 Français Original : anglais Soixante-cinquième session Point 33 de l ordre du jour Prévention des conflits armés Allemagne, Australie,

Plus en détail

EXPOSE SUR : «LES INSTRUMENTS D ENCADREMENT DES PME»

EXPOSE SUR : «LES INSTRUMENTS D ENCADREMENT DES PME» EXPOSE SUR : «LES INSTRUMENTS D ENCADREMENT DES PME» En créant un Ministère en charge des PME, de l Economie Sociale et de l Artisanat en décembre 2004, le Chef de l Etat lui a confié la mission institutionnelle

Plus en détail

Electrification de. Dossier Projet. l école d Issaogo. La Fondation Akuo s engage à soutenir le projet d électrification de l école

Electrification de. Dossier Projet. l école d Issaogo. La Fondation Akuo s engage à soutenir le projet d électrification de l école Dossier Projet Electrification de l école d Issaogo La Fondation Akuo s engage à soutenir le projet d électrification de l école d Issaogo au Burkina Fasso, projet porté par les élèves et professeurs du

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC Loi sur la Régie de l assurance maladie du Québec (L.R.Q., c. R-5, a. 14 et a. 15 ; 2007, c. 21, a. 9 et a. 11) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA TOGO JANVIER 2015 Avec l appui financier de DDP N : SIF/01/2015/TOG/FA

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de gestion des ressources humaines COTE : DP 2005-01 APPROUVÉE PAR : Le Conseil d administration EN VIGUEUR LE : 22 juin 2005 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

VOITURE ELECTRIQUE et IRVE. Alain LE CALVÉ Délégué Général Adjoint

VOITURE ELECTRIQUE et IRVE. Alain LE CALVÉ Délégué Général Adjoint VOITURE ELECTRIQUE et IRVE Alain LE CALVÉ Délégué Général Adjoint 17 novembre 2011 Une ambition nationale Les industriels de la filière électrique soutiennent activement les efforts engagés par les pouvoirs

Plus en détail

Perspectives de l industrie tunisienne à l heure des chaînes de valeur mondiales

Perspectives de l industrie tunisienne à l heure des chaînes de valeur mondiales Perspectives de l industrie tunisienne à l heure des chaînes de valeur mondiales Souhir TAKTAK, Présidente - Directrice Générale de la Banque de Financement des Petites et Moyennes Entreprises (BFPME)

Plus en détail

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020»

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Introduction L Europe est au carrefour de ses propres ambitions. Le choix des voies

Plus en détail

WP Board No. 1006/06. 9 août 2006 Original : anglais. Comité exécutif/ Conseil international du Café 25 29 septembre 2006 Londres, Angleterre

WP Board No. 1006/06. 9 août 2006 Original : anglais. Comité exécutif/ Conseil international du Café 25 29 septembre 2006 Londres, Angleterre International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café WP Board No. 1006/06 9 août 2006 Original : anglais F Comité

Plus en détail

Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures)

Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Reconnaissance OPQ : # RA00612-13 SOFÉDUC : 2 unités d éducation continue Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide de bonnes pratiques

Plus en détail

Appel à projets 2010 du Département de Paris pour développer l économie sociale et solidaire notamment l insertion par l activité économique

Appel à projets 2010 du Département de Paris pour développer l économie sociale et solidaire notamment l insertion par l activité économique DIRECTION DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L EMPLOI 8, rue de Cîteaux 75012 PARIS Appel à projets 2010 du Département de Paris pour développer l économie sociale et solidaire notamment l insertion par

Plus en détail

Patrimoine mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE

Patrimoine mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Patrimoine mondial 39 COM WHC-15/39.COM/5E Paris, 15 mai 2015 Original : anglais ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE CONVENTION CONCERNANT LA PROTECTION DU PATRIMOINE

Plus en détail

Objet : Avis d audience publique de radiodiffusion CRTC 2007-5 Audience sur la diversité des voix, observations écrites finales

Objet : Avis d audience publique de radiodiffusion CRTC 2007-5 Audience sur la diversité des voix, observations écrites finales Le 12 octobre 2007 Monsieur Robert Morin Secrétaire général Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes Ottawa (Ontario) K1A ON2 Objet : Avis d audience publique de radiodiffusion

Plus en détail

LE REDRESSEMENT JUDICIAIRE

LE REDRESSEMENT JUDICIAIRE 1.7 DÉFINITION Procédure destinée à permettre la poursuite de l activité de l entreprise, le maintien de l emploi et l apurement du passif. JURIDICTION COMPÉTENTE Tribunal de commerce si le débiteur exerce

Plus en détail

Ce texte découle d une présentation réalisée lors

Ce texte découle d une présentation réalisée lors Pour en savoir plus FINANCEMENT PUBLIC ET ÉCONOMIE SOCIALE. L EXPÉRIENCE D INVESTISSEMENT QUÉBEC Claude Carbonneau Vice-président aux coopératives et aux autres entreprises de l économie sociale Investissement

Plus en détail

FÉDÉRATION DES MUCODEC CHARTE QUALITE

FÉDÉRATION DES MUCODEC CHARTE QUALITE FÉDÉRATION DES MUCODEC CHARTE QUALITE Décembre 2007 1 Dans le souci d apporter un jugement objectif au fonctionnement des caisses locales, il a été mis en place une charte qualité des CLM constituée par

Plus en détail

DÉCLARATION H:\RB_DOC\FPU\00033680.DOC

DÉCLARATION H:\RB_DOC\FPU\00033680.DOC Deuxième Conférence judiciaire de Malte sur les questions transfrontières de droit de la famille sous les auspices du Gouvernement de Malte en collaboration avec la Conférence de La Haye de droit international

Plus en détail

I- L Europe et le monde au XVIIIe siècle

I- L Europe et le monde au XVIIIe siècle Nouveaux programmes de Quatrième Histoire I- L Europe et le monde au XVIIIe siècle Thème 4 : Les difficultés de la monarchie sous Louis XVI Laurence PIERRE Collège Jean Lartaut, Jarnac Thème 4 : Les difficultés

Plus en détail

Cent quarantième session. Rome, 10-14 octobre 2011. Dotation en effectifs des services de trésorerie

Cent quarantième session. Rome, 10-14 octobre 2011. Dotation en effectifs des services de trésorerie Août 2011 FC 140/10 F COMITÉ FINANCIER Cent quarantième session Rome, 10-14 octobre 2011 Dotation en effectifs des services de trésorerie Pour toute question concernant le contenu de ce document, veuillez

Plus en détail

Patrimoine Mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE

Patrimoine Mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Patrimoine Mondial Distribution limitée 25 COM WHC-01/CONF.208/14 Paris, le 31 octobre 2001 Original : anglais/français ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE CONVENTION

Plus en détail

SIMPLEMENT RESPONSABLE

SIMPLEMENT RESPONSABLE SIMPLEMENT RESPONSABLE POLITIQUE DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DE L ENTREPRISE S Sommaire Préambule 1 Estime portée aux collaborateurs 2 Gestion responsable de la chaîne d approvisionnement 3 Préservation

Plus en détail

Séminaire National sur le Thème : «Développement des Compétences : un défi pour l entreprise algérienne à l heure de la globalisation des échanges»

Séminaire National sur le Thème : «Développement des Compétences : un défi pour l entreprise algérienne à l heure de la globalisation des échanges» Séminaire National sur le Thème : «Développement des Compétences : un défi pour l entreprise algérienne à l heure de la globalisation des échanges» Gestion des compétences La démarche de Sonelgaz MOHAND

Plus en détail

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Question Éléments de réponse 1) En quoi consiste

Plus en détail

L approche par capitaux pour mesurer le développement durable au Québec

L approche par capitaux pour mesurer le développement durable au Québec L approche par capitaux pour mesurer le développement durable au Québec Présentation à la Journée d économie appliquée - 2012 Université Laval Québec, 10 février 2012 Sophie Brehain Plan de la présentation

Plus en détail

une rationalisation d ampleur inédite

une rationalisation d ampleur inédite Conférence de presse 20 octobre 2015 Dossier de presse Aides aux entreprises et au développement économique à Bruxelles : une rationalisation d ampleur inédite Didier Gosuin Ministre bruxellois de l Economie

Plus en détail

Le vecteur d'énergie de l'avenir

Le vecteur d'énergie de l'avenir SPEECH/03/306 Romano Prodi Président de la Commission européenne Le vecteur d'énergie de l'avenir Conférence sur l'économie de l'hydrogène Bruxelles, le 16 juin 2003 Chers orateurs et invités, Mesdames

Plus en détail

Pôle commun ACPR - AMF Rapport annuel 2014

Pôle commun ACPR - AMF Rapport annuel 2014 Pôle commun ACPR - AMF Rapport annuel 2014 Natalie LEMAIRE Olivier FLICHE Conférence de presse 5 juin 2015 Sommaire 1. Bilan 2014 1. Les missions permanentes 1. Assurance Banque Épargne Info Service 2.

Plus en détail

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Promotion de projets et développement Berne, le 22 septembre 2011 Analyse de la situation

Plus en détail

LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES

LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES S. Schiavo-Campo CONFERENCE MINPLAN/USAID NOVOTEL, BUJUMBURA 24 MAI 2006 1 LE BUDGET (ET TOUTE QUESTION LIEE AU BUDGET) EST UN SOMNIFERE TRES EFFICACE PEUT-ETRE, MAIS

Plus en détail

De Québec à Mar del Plata : Réalisations du Forum interparlementaire des Amériques. Présentation aux chefs d État et de gouvernement des Amériques

De Québec à Mar del Plata : Réalisations du Forum interparlementaire des Amériques. Présentation aux chefs d État et de gouvernement des Amériques De Québec à Mar del Plata : Réalisations du Forum interparlementaire des Amériques Présentation aux chefs d État et de gouvernement des Amériques De Québec à Mar del Plata : Réalisations du Forum interparlementaires

Plus en détail

MANDAT ET DESCRIPTION DES FONCTIONS

MANDAT ET DESCRIPTION DES FONCTIONS MANDAT ET DESCRIPTION DES FONCTIONS Titre du poste : Nature du poste : DIRECTEUR GÉNÉRAL Poste cadre à temps complet 1 Sommaire des responsabilités : Le directeur général est responsable de la planification

Plus en détail

La priorité : répondre aux besoins

La priorité : répondre aux besoins La priorité : répondre aux besoins Avis présenté par la Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec sur le plan d action de lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale, avec ou

Plus en détail

Les entreprises d insertion : une autre voie pour les décrocheurs

Les entreprises d insertion : une autre voie pour les décrocheurs Atelier : MC-16 Les entreprises d insertion : une autre voie pour les décrocheurs AQISEP - 24 mars 2010 Animateurs : Michel Bernard, CREP, CSDM Pierre Campeau, CREP, CSDM Stéphanie Guérette, CEIQ Les entreprises

Plus en détail

RAPPORT SUR LES DÉPENSES ANNUELLES DE VOYAGES, D ACCUEIL ET DE CONFÉRENCES 2014-2015

RAPPORT SUR LES DÉPENSES ANNUELLES DE VOYAGES, D ACCUEIL ET DE CONFÉRENCES 2014-2015 RAPPORT SUR LES DÉPENSES ANNUELLES DE VOYAGES, D ACCUEIL ET DE CONFÉRENCES 2014-2015 Rapport sur les dépenses annuelles de voyages, d accueil et de conférences Comme l exige la Directive sur la gestion

Plus en détail

Communication on progress

Communication on progress Communication on progress Rapport annuel 2015/2016 INTERPACK SAS La Bruyères aux Assemblées 518 route de Blangy 14130 Le Torquesne France Mai 2016 Au Torquesne Le 03 Mai 2016 À l attention du Global

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Date d'approbation Date modification POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Date d'approbation Date modification TABLE DES MATIÈRES 1.0 Préambule... 1 2.0 Objectifs... 1 3.0 Valeurs organisationnelles...

Plus en détail

- Le code de la famille (loi n 84 11 du 9 juin 1984, modifiée et complétée, portant code de la famille)

- Le code de la famille (loi n 84 11 du 9 juin 1984, modifiée et complétée, portant code de la famille) Réponses de la Commission Nationale Consultative de Promotion et de Protection des Droits de l Homme Algérie au rapport du secrétaire général de l Assemblée générale des Nations Unies concernant «le suivi

Plus en détail

Cadre. 1. Contexte global 2. Secteur e formel et informel : perspectives 3. Sécurité sociale formelle et informelle 4. Conclusions

Cadre. 1. Contexte global 2. Secteur e formel et informel : perspectives 3. Sécurité sociale formelle et informelle 4. Conclusions Cadre 1. Contexte global 2. Secteur e formel et informel : perspectives 3. Sécurité sociale formelle et informelle 4. Conclusions 1.1 Données générales sur la pauvreté 1.2 milliard de gens vivent avec

Plus en détail

World café / Les co-bénéfices des PCET

World café / Les co-bénéfices des PCET World café / Les co-bénéfices des PCET Comment une collectivité peut-elle faire de son Plan climat-énergie territorial (PCET) un projet fédérateur sur le climat et l énergie mais également un outil permettant

Plus en détail

Humanlaya 8 impasse des prunellas 31410 Longages 22 34 16 26 -! contact@humanlaya.fr DESPAS : 06 82 36 23 16

Humanlaya 8 impasse des prunellas 31410 Longages 22 34 16 26 -! contact@humanlaya.fr DESPAS : 06 82 36 23 16 Humanlaya 8 impasse des prunellas 31410 Longages! 06 22 34 16 26 -! contact@humanlaya.fr! Nathalie DESPAS : 06 82 36 23 16 Raison d être d Humanlaya Association de loi 1901, reconnue d utilité générale,

Plus en détail

People First : notre priorité!

People First : notre priorité! People First : notre priorité! Notre mission est d apporter du sourire dans toutes les familles par le plaisir et le meilleur du lait. Un sourire venant du cœur des collaborateurs Bel qui se réalisent

Plus en détail

La logique managériale. management des entreprises- bts 1- MF MOULY CLAUX

La logique managériale. management des entreprises- bts 1- MF MOULY CLAUX La logique managériale - 1- MF MOULY CLAUX 1 Sommaire I Les spécificités de la démarche managériale A Définition du manager B Différences entre entrepreneur et manager Capacités requises de l entrepreneur

Plus en détail

Les fonds communs de placement : la protection des épargnants au Québec

Les fonds communs de placement : la protection des épargnants au Québec Les fonds communs de placement : la protection des épargnants au Québec MÉMOIRE Présenté à la Commission des finances publiques 30 janvier 2007 Monsieur le président de la Commission des finances publiques,

Plus en détail

ADVIES OVER DE GLOBALE RICHTSNOEREN VOOR HET ECONOMISCH BELEID AVIS SUR LES GRANDES ORIENTATIONS DE POLITIQUE ECONOMIQUE

ADVIES OVER DE GLOBALE RICHTSNOEREN VOOR HET ECONOMISCH BELEID AVIS SUR LES GRANDES ORIENTATIONS DE POLITIQUE ECONOMIQUE ADVIES OVER DE GLOBALE RICHTSNOEREN VOOR HET ECONOMISCH BELEID AVIS SUR LES GRANDES ORIENTATIONS DE POLITIQUE ECONOMIQUE BRUSSEL - BRUXELLES 02.05.2002 - 2 - CCE 2002/390 DEF Assistaient à la séance plénière

Plus en détail

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation 5648 14/03/2016 Mise à jour de certaines dispositions reprises dans la circulaire 5038 du 22/10/2014 concernant l organisation des visites et stages dans l enseignement secondaire ordinaire et spécialisé

Plus en détail

générale mixte des actionnaires du 26 juin 2014

générale mixte des actionnaires du 26 juin 2014 138 < MONTUPET ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE DES ACTIONNAIRES 9.1 Ordre du jour de l Assemblée générale mixte des actionnaires du 26 juin 2014 Rapport de gestion du Conseil d administration sur l exercice clos

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 Appel à projet 2016. 2. Rappel du cadre des priorités du contrat de ville de Saumur

Contrat de ville 2015-2020 Appel à projet 2016. 2. Rappel du cadre des priorités du contrat de ville de Saumur Appel à projet 2016 1. Un contrat de ville nouvelle génération La loi de programmation pour la ville et la cohésion sociale du 21 février 2014 a fixé les principes suivants pour le nouveau contrat de ville

Plus en détail

paragraphe 49 (juillet 2011), accessible [en anglais seulement] à l adresse http://www.fatfgafi.org/dataoecd/40/13/48426561.pdf.

paragraphe 49 (juillet 2011), accessible [en anglais seulement] à l adresse http://www.fatfgafi.org/dataoecd/40/13/48426561.pdf. Mémorandum d Alger sur les bonnes pratiques en matière de prévention des enlèvements contre rançon par des terroristes et d élimination des avantages qui en découlent Introduction Le recours aux enlèvements

Plus en détail

Les principaux points qui devraient être tenus en compte sont les suivants:

Les principaux points qui devraient être tenus en compte sont les suivants: MESURES QUI DOIVENT ETRE PRISES AU NIVEAU JURIDIQUE POUR ASSURER LE FINANCEMENT DES PROJETS D'INFRASTRUCTURE ET PAR CONSEQUENT LE SUCCES DU SYSTEME DE CONCESSION. Le premier point que je veux souligner

Plus en détail

Règlement Intérieur du Conseil d Administration

Règlement Intérieur du Conseil d Administration Règlement Intérieur du Conseil d Administration Préambule Le Conseil d Administration de U10, lors de sa séance du 28 mars 2013, a modifié son Règlement Intérieur adopté en Conseil d Administration du

Plus en détail

Stratégie ministérielle de développement durable de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec 2014-2015

Stratégie ministérielle de développement durable de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec 2014-2015 Stratégie ministérielle de développement durable de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec 2014-2015 1. Aperçu de l'approche du gouvernement fédéral concernant le développement

Plus en détail

L agriculture familiale :

L agriculture familiale : MADAGASCAR Année Internationale de l Agriculture Familiale (AIAF) 2014 et Journée Mondiale de l Alimentation (JMA) 2014 L agriculture familiale : une chance pour la planète et pour Madagascar Sécurité

Plus en détail

MESURES DOUANIERES CONTENUES DANS LA LOI DE FINANCES GESTION 2016 Adamou SINANGBEROU Inspecteur des douanes Email: sinangberouadamou@yahoo.

MESURES DOUANIERES CONTENUES DANS LA LOI DE FINANCES GESTION 2016 Adamou SINANGBEROU Inspecteur des douanes Email: sinangberouadamou@yahoo. 1 MESURES DOUANIERES CONTENUES DANS LA LOI DE FINANCES GESTION 2016 Adamou SINANGBEROU Inspecteur des douanes Email: sinangberouadamou@yahoo.fr Direction de la Législation et des Relations Internationales

Plus en détail

Critères proposés pour établir et évaluer le caractère patrimonial des noms de lieux *

Critères proposés pour établir et évaluer le caractère patrimonial des noms de lieux * Groupe d experts des Nations Unies WORKING PAPER Pour les noms géographiques NO. 56 Vingt-sixième session Vienne, 2-6 mai 2011 French Point 17 de l ordre du jour provisoire Noms géographiques et patrimoine

Plus en détail

ECVET : Projet de spécifications techniques

ECVET : Projet de spécifications techniques European Workshop On ECVET: the Launch of the Consultation 2 October 2006, Espoo ECVET : Projet de spécifications techniques LES CREDITS D APPRENTISSAGE EUROPEENS POUR LA FORMATION ET L ENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS

Plus en détail

Vers des communautés durables et en santé : grille d analyse de projet

Vers des communautés durables et en santé : grille d analyse de projet Vers des communautés durables et en santé : grille d analyse de projet SOCIAL HUMAIN SANTÉ ÉCOLOGIQUE ÉCONOMIQUE Siège social à Québec 945, avenue Wolfe, 5 ième étage, Sainte-Foy (Québec), G1V 5B3 Téléphone

Plus en détail

Normes sociales, droit du travail et Mondialisation Confrontations et mutations

Normes sociales, droit du travail et Mondialisation Confrontations et mutations Normes sociales, droit du travail et Mondialisation Confrontations et mutations Dalloz, collection A droit ouvert, Paris, septembre 2006 Marie-Ange Moreau Introduction Chapitre préliminaire : Les caractéristiques

Plus en détail