QUESTIONS DE LANGUE ET DE STYLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QUESTIONS DE LANGUE ET DE STYLE"

Transcription

1 QUESTIONS DE LANGUE ET DE STYLE Réal D Amours Marie Dufour (mise à jour) À bas : cette locution interjective s emploie comme signe d hostilité. Ne pas confondre avec le verbe abattre Ex. : «À bas les taxes» et non «Abats les taxes» Académique : cet adjectif est un anglicisme au sens de «scolaire», «universitaire» ou dans l expression «sur le plan académique». On écrira plutôt «sur le plan des études ou de la formation». Dans un curriculum vitæ, on écrit simplement «Formation» ou «Études». L adjectif «académique» a souvent une connotation péjorative en français ; il signifie alors conventionnel, conservateur. Dans son sens strict, il qualifie ce qui relève d une académie. Acétate : impropriété pour parler du support transparent que l on utilise avec le rétroprojecteur. Dire : un transparent. À date : calque de l anglais. Remplacer par «à jour», «à ce jour», «jusqu à maintenant», «jusqu à présent», «jusqu ici». Adresse : dans une adresse, le numéro civique est toujours suivi d une virgule. Le terme générique (rue, avenue, boulevard, etc.) est obligatoire et ne prend jamais la majuscule (sauf dans 1 re Avenue, 10 e Rue ). Le mot «saint» dans un odonyme (nom de la voie de circulation) ou dans le toponyme (nom de la ville ou du lieu) n est jamais abrégé et il est toujours lié au mot suivant par un trait d union. Le mot «suite» est un anglicisme que l on doit remplacer par le mot «bureau» (avec une majuscule en début de ligne). Le nom de la ville est sur la même ligne que le nom de la province, qui est entre parenthèses, suivi, après deux espaces, du code postal toujours sur la même ligne (avec des majuscules aux lettres et sans trait d union entre les deux groupes d éléments). Ex. (fictif) : Monsieur Roger Bontemps Direction des programmes et de la recherche Ministère des Ressources naturelles du Québec Bureau , chemin Sainte-Foy Québec (Québec) G1H 6R1 Affaire : ce mot ne prend pas de «s» dans «faire affaire». Âgé : on commet une faute lorsqu on utilise la préposition «entre» pour indiquer un âge approximatif ou une tranche d âge : «ils sont âgés de 35 à 50 ans» et non «ils sont âgés entre 35 et 50 ans». Agréer : ce verbe est transitif direct au sens d accepter : «Veuillez agréer mes salutations». Il est transitif indirect au sens de convenir, plaire : «Vous agréez à mon père». Agressif : anglicisme pour dynamique, déterminé, volontaire, fonceur, persuasif Ainsi : attention à l usage de cet adverbe. Plusieurs l utilisent en début de phrase, comme marqueur de relation, sans en respecter le sens. Ainsi veut dire «de cette façon», 1

2 «comme cela». Pour que son usage soit correct, on doit pouvoir le remplacer par «de cette façon». Aller sous presse : calque de l anglais. Remplacer par «mettre sous presse». Alternative : ce mot n a qu un sens en français : situation où il y a deux possibilités. Ainsi, on ne dira pas «Être pigiste me semble la meilleure alternative», puisque le mot «alternative» implique deux choix possibles. On remplacera le mot «alternative» par le mot «choix», ou «solution», ou, selon le contexte, par l expression «solution de rechange». Ex. : «Il ne restait qu un choix ou qu une solution» et non pas «Il ne restait qu une alternative». Anacoluthe : cette rupture de construction consiste à unir deux segments de phrase qui ne vont pas syntaxiquement ensemble. Ex. : «Ayant discuté avec des personnes, les commentaires reçus ont confirmé mes attentes». Le sujet du verbe «ayant discuté» doit être celui de la principale : «Ayant discuté avec des personnes, j ai pu confirmer mes attentes.» «Reconnaissant votre attachement à Québec, vous êtes invité à transmettre vos idées de défilé de Carnaval». Qui est reconnaissant? Le Carnaval. Il faut donc dire «Reconnaissant votre attachement à Québec, les responsables du Carnaval vous invitent à transmettre vos idées de défilé». «Afin d éviter d entacher sa réputation, le congédiement du directeur est la seule option pour l institution». Comme il s agit de la réputation de l institution, le sujet de la principale ne peut être qu institution. «En tant que professionnelle des communications, il s agit d un préalable...» Le sujet du verbe doit être «je» (la professionnelle) à cause de l apposition. «Pour son deuxième numéro, la présentation de Rédiger...». Le sujet doit être Rédiger. Autre exemple : «En plus de se mettre dans la peau du rédacteur, il est possible de comprendre la collaboration entre lui et le politicien...». On ne peut ici avoir un sujet impersonnel («il» de «il est possible»), car comment un impersonnel pourrait-il se «mettre dans la peau du rédacteur»? C est le sujet de cette action que nous devons retrouver comme sujet de la principale : «En plus de se mettre dans la peau du rédacteur, le lecteur pourra comprendre...». Autre exemple : «Pour commémorer son histoire, le magazine publie un article sur la législation linguistique». C est l histoire de la Charte que l on commémore, pas celle du magazine (auquel renvoie le possessif «son»). On aurait pu cependant écrire : «Pour commémorer l histoire de la Charte, le magazine publie un article». Dans ce dernier cas, l apposition est autosuffisante, c est-àdire que nous n avons pas besoin de chercher le référent du possessif «son». Animisme : attention de ne pas prêter des pouvoirs humains aux choses concrètes ou abstraites. Ex. : «Le problème mécanique dont le remonte-pente a été victime», seuls les êtres vivants peuvent être victimes. «Cet incident a renforcé nos mesures de sécurité», au lieu de dire «Cet incident nous a mené à renforcer nos mesures de sécurité». «La réaction des élus n est pas aussi optimiste». On donne ici un pouvoir d autonomie à la réaction qu elle ne peut avoir. Ce sont les élus qui réagissent de façon optimiste. «Le Festival a été victime d événements regrettables» Poursuivra-t-il? «Nous espérons que votre participation sera de la partie». Vous, vous pourrez rester chez vous! «Un château ne peut se permettre d être malpropre...». C est qu il ne s en rend pas compte! Ou «Le Château 2

3 Dufresne est d accord pour en faire une exposition». On ne lui demande pas son avis! «Les discours affluent de toute part...» ; dire plutôt «Les discours nous parviennent de partout à la fois» ou «Les discours se multiplient». Pire exemple encore : «Le métier de rédacteur mesure le pouvoir des mots...» Dire simplement ici : «Le rédacteur mesure le pouvoir des mots...». Autres exemples : «Cette fête espère satisfaire les désirs des visiteurs», «Le kirpan est un objet non violent», «Les chartes des droits et libertés sont en accord avec ce point», «L information publique doit surveiller ce qui se passe dans la collectivité». Année : toujours au long lorsqu on fait référence à une année précise : 2009 et non 09. On écrit au choix les années 90 ou Pas de 90, l usage de l apostrophe étant anglais. Dans , les deux années sont écrites au long. Année longue : l expression populaire «à l année longue» est un anglicisme (all year long). On la remplace par «toute l année» ou «à longueur d année». Appointement : anglicisme au sens de «rendez-vous». Après que / avant que : la locution «après que» exige l indicatif parce que l événement est arrivé, il n est plus virtuel. Ex. : «Après que l individu eut pénétré dans la maison» et non «Après que l individu ait pénétré dans la maison». La locution «avant que» exige, pour sa part, le subjonctif parce que l action n est pas encore réalisée. Ex. : «Avant que la marchardise soit livrée». Apte : ne s applique qu aux personnes et signifie «qui a les qualités nécessaires pour accomplir une tâche quelconque». Un château n est pas apte à recevoir des expositions d art brut, tout au plus il convient à ce genre d activités. Argent : ce mot ne se met pas au pluriel lorsqu on parle de sommes d argent. Donc, il est toujours fautif de parler «des argents», quoi qu en disent les politiciens... Arrière : cet adjectif est invariable : les pneus arrière, les fenêtres arrière... Lorsqu il est utilisé dans un mot composé (arrière-plan, arrière-fond, arrière-boutique, arrièregrand-mère ), il est toujours suivi d un trait d union et il reste toujours invariable (arrière-plans, arrière-fonds, arrière-boutiques, arrière-grands-mères ). Les mêmes remarques s appliquent à avant : des pneus avant, des avant-projets Article ou préposition : lorsque deux mots sont coordonnés, la préposition ou l article qui les accompagne doit être répété. Ex. : «Il suffit de comprendre et d analyser» ou «La mesure touche les étudiants et les professeurs». À toutes fins pratiques : calque de l anglais. Remplacer par «à peu près», «en pratique», «en réalité», «pour ainsi dire», «pratiquement», «somme toute». Au sein de : la locution prépositive «au sein de» signifie «au milieu de», «à l intérieur de». Attention à l usage : si elle peut être remplacée par «dans», «parmi», préférer ces prépositions. Aucun : lorsque ce mot est pronom et qu il a la valeur de nul, il s accompagne de «ne». Ex. : «Aucun n est venu». On a souvent tendance à oublier la négation lorsqu il y a liaison entre le sujet et le verbe. C est aussi le cas pour : «On n a pas». Ce mot peut aussi être un adjectif indéfini. Il prend le pluriel lorsqu il accompagne un nom qui est invariable pluriel. Ex. : «aucuns frais», «aucunes funérailles» Audio : ce mot est invariable lorsqu il est adjectif. Ex. : des bandes audio. Il peut aussi servir de préfixe. Dans ces cas, il est collé au mot qu il accompagne : audiovisuel, 3

4 audionumérique, audioguide Avant : voir arrière. Avant-midi, après-midi : ces mots peuvent s utiliser au féminin comme au masculin, mais ils sont toujours invariables selon l orthographe traditionnelle. La nouvelle orthographe propose que les mots avant-midi et après-midi s accordent en nombre : des avant-midis, des après-midis. Avenue : l abréviation est «av.». L abréviation «ave» est un anglicisme. Aussi, lorsque, dans une adresse, ce générique est précédé d un adjectif numéral, il devient spécifique et prend la majuscule. Ex. : 1 re Avenue. Baby-boomer ou baby-boumeur, meuse : ce mot anglais est entré dans la langue française. Par conséquent, on l écrira avec un trait d union, sans italique et on fera l accord en nombre au deuxième mot le cas échéant : des baby-boomers ou babyboumeurs. Banlieue : c est un collectif qui englobe toutes les localités en périphérie d un grand centre. On ne dit donc pas «les banlieues de Québec ou de Montréal», mais «la banlieue de Québec ou de Montréal». On ne parle pas non plus du Montréal métropolitain, mais de l agglomération montréalaise (qui englobe la banlieue) ou du Grand Montréal. Barré : si l on veut parler d une porte fermée à l aide d un verrou ou d une serrure, il faut dire que cette porte est «verrouillée» ou «fermée à clé». L adjectif «barré» signifie «fermé à l aide d une barre». Bel et bien : locution figée dans laquelle l adjectif «bel» demeure invariable. Bénéfice : lorsqu il est adjectivé, ce mot est uni au mot qu il qualifie par un trait d union et il reste invariable : des activités-bénéfice, des soupers-bénéfice. Lorsqu il fait partie de la locution «au bénéfice de», il est toujours au singulier et il signifie «au profit de». Ex. : travailler au bénéfice de l industrie, ou au profit de l industrie. Bien que : cette locution est toujours suivie du subjonctif. Bienvenue : utilisé après «merci» en guise de signe de politesse, ce mot est un anglicisme (you re welcome). À remplacer par «Il n y a pas de quoi», «De rien», «Je vous en prie». Blanc de mémoire : calque de l anglais. Remplacer par «trou de mémoire». Bogue : pour désigner des problèmes informatiques causés par des défauts de logiciels, on emploie le mot «bogue». Ce mot est la francisation du terme anglais bug, qui signifie littéralement «insecte nuisible». Donc, pas de guillemets avec ce mot francisé. Breuvage : ce mot signifie en français «philtre», «médicament». Au sens de boisson (eau ou autres), c est un anglicisme. canadien-français et Canadien français : attention, l adjectif seulement s écrit avec un trait d union. Ex. : des valeurs canadiennes-françaises. Aussi, comme tous les noms de peuples, le nom Canadien prend la majuscule : chaque Canadien est concerné. Au sens de «Québécois», «québécois», ces expressions sont vieillies. Car : cette conjonction de coordination est généralement précédée d une virgule. Carte : l expression «carte d affaires» est un anglicisme que l on remplacera par «carte professionnelle» ou «carte de visite» ou «carte» tout simplement. 4

5 Ce qui : cette formule, lorsqu elle introduit une subordonnée qui précise une idée ou souligne une conséquence, est précédée d une virgule. Ex. : Le projet nuit à l image de l université, ce qui se répercute sur la valeur des diplômes. Ceci, cela : ces pronoms démonstratifs doivent absolument correspondre à quelque chose de rapproché pour éviter que le lecteur n ait à chercher le référent. «Ceci» renvoie à ce que l on va dire : «Je vous dirai ceci : méfiez-vous des démonstratifs». «Cela» renvoie à ce qui précède : «Méfiez-vous des démonstratifs, cela peut vous jouer de mauvais tours». «Ceci» est un démonstratif prochain et «cela», un démonstratif lointain. Pour la clarté du texte, il vaut mieux éviter le plus possible d utiliser ces mots et les remplacer par le sujet auquel ils renvoient. Cédérom : sigle pour compact disk read only memory. On préférera la graphie francisée «cédérom». Au pluriel : cédéroms. La recommandation officielle de l Académie française est disque optique compact. Ouais Cédule : anglicisme pour «horaire», «programme», «calendrier». Cégep et université : cégep est ce qu on appelle un acronyme lexicalisé (collège d enseignement général et professionnel). Ça signifie qu il est devenu un nom commun. Donc, pas de majuscule (à moins qu il s agisse de la raison sociale) et marque du pluriel si on parle des cégeps. On ne met pas plus de majuscule à «université» si on ne parle pas de la raison sociale. Celui-ci, celui-là, ce dernier : à utiliser modérément dans un texte de communication publique qui se veut clair et efficace. Ces pronoms démonstratifs alourdissent la phrase en plus de créer des risques de confusion pour le lecteur. D ailleurs, une fois sur deux, ces démonstratifs sont mal utilisés : ils ne renvoient pas sémantiquement au premier substantif qui précède ou qui suit alors qu ils y sont liés par la syntaxe. Le meilleur conseil : ne pas les utiliser. Centre d achats : anglicisme pour centre commercial. On peut toutefois dans certains textes à saveur critique, ironique ou éditoriale et pour une question de style choisir de conserver l anglicisme. Il faut savoir cependant que l on déroge au principe du registre de langue standard. C est le cas dans la phrase suivante : «Dans la vie, on a le choix d aller au cinéma ou au centre d achats». Ici, écrire «centre commercial» briserait la rythmique et enlèverait toute marque d ironie. La même remarque vaut pour d autres anglicismes. Pas d abus du procédé cependant, car il s agit bel et bien d une faute, ici volontaire, mais le lecteur doit le sentir. Certificat-cadeau : calque de l anglais. Remplacer par «chèque(-)cadeau» ou «bon(-)cadeau». C est-à-dire : s écrit avec des traits d union. Éviter l abréviation «i-e» (du latin id est) ou «c.-à-d.» dans un texte. Cette locution est toujours précédée d une virgule. Chance et risque : ces deux mots sont souvent pris l un pour l autre. Il faut savoir les distinguer. Ex. : «Une femme a plus de chance d être agressée» est une insulte à toutes les femmes. Il faut dire «Une femme risque plus d être agressée» ou «court plus de risques d être agressée». De la même manière, «courir une chance» s emploie lorsqu on espère que l événement envisagé sera positif. Si on craint qu il soit négatif, on dit «courir un risque». Ex. : «Je cours une chance de gagner», «Je cours le risque de perdre». Enfin, «prendre une chance» est un anglicisme (to take 5

6 a chance) pour «courir une chance». Chaque, tous : dans les locutions où ces adjectifs indéfinis marque la périodicité, ne pas faire précéder le mot par la préposition à : chaque jour (et non à chaque jour), tous les ans (et non à tous les ans), chaque fois (et non à chaque fois). La formulation avec la préposition à est vieillie, archaïque. Charge : l expression «être en charge de» est un anglicisme que l on corrigera par «être responsable de» ou par «être chargé de». Chatter : anglicisme pour «clavarder». Chef-d œuvre : prend le trait d union. Au pluriel : chefs-d œuvre. Chevilles : éviter les locutions introductives dans les phrases. Elles révèlent la faiblesse du propos et nuisent au style en l alourdissant. Éliminer donc les «Il nous apparaît que», «Nous estimons que», «Il est à remarquer que», «Il est intéressant de noter que»,«il va sans dire que», «Il faut comprendre que», etc. Ce sont des chevilles, donc inutiles par définition. Chez : les seules fois où cette préposition se joint à nous, vous, soi, moi par un trait d union, c est lorsqu elle constitue un nom avec ce mot : mon chez-moi, votre chez-vous, etc. Dans «J irai chez vous», la préposition «chez» n indique que la circonstance de lieu, «chez vous» étant le complément circonstanciel dans la phrase. Chiffre : sauf s il s agit d une année, on ne commence jamais une phrase par un nombre en chiffres, qu il s agisse d un pourcentage ou de n importe quelle expression chiffrée. On écrit ce nombre en lettres ou, si c est préférable et si le contexte le permet, on reformule la phrase pour éviter de commencer par un nombre. Choc : quand il est accolé à un autre nom, les deux éléments peuvent prendre la marque du pluriel et s écrire avec ou sans trait d union. Ex. : statistiques-chocs, mesures chocs. Ci-bas, ci-haut : ces expressions sont des impropriétés au sens de «ci-dessous», «cidessus». Cible : lorsque ce nom est adjectivé et accolé à un autre nom, comme dans «publics cibles», l expression s écrit sans trait d union. Même chose pour «projets pilotes», «produits maison». Contrairement aux deux premiers cas, «maison» est toujours invariable. Citation : les citations entre guillemets sont suivies d une virgule lorsqu on veut identifier la source, à moins que la citation se termine par une ponctuation forte (?!). Ex. : «La vie est belle», dit le cinéaste. «La vie est belle!» dit le cinéaste. Aussi, il faut toujours s assurer que la citation est exacte lorsqu il s agit de propos publiés. Dans le cas des propos rapportés, on réécrit pour respecter la grammaire et la syntaxe, mais on s assure que le sens est rigoureusement respecté. Ne pas oublier le verbe attributif à la fin de la citation ou à l intérieur de celle-ci. Ce verbe est généralement au passé composé. Collègue : ne pas confondre collègue, confrère, condisciple, camarade, compagnon. Collègue = personne avec qui on travaille. Confrère = personne de notre profession, de notre société. Condisciple = personne avec qui on étudie (peu usité ). Camarade = utilisé surtout pour les enfants et les adolescents. Compagnon = personne avec qui on voyage, on fait des activités. Les mêmes remarques valent 6

7 évidemment pour le féminin de ces noms. Comme par exemple : cette expression est un pléonasme. On dira «comme» ou «par exemple», mais pas les deux. Communes : ce mot prend la majuscule lorsqu il renvoie à l assemblée des députés canadiens (c est un régime parlementaire britannique). Il s écrit avec une minuscule s il est précédé de Chambre : les Communes, la Chambre des communes. Au provincial, l équivalent est l Assemblée nationale. Compagnie : ce mot est synonyme de société. Une compagnie est donc un groupement de personnes ou de capitaux associés dans une même entreprise en vue de partager les bénéfices qui pourraient en résulter. Si vous vous lancez en affaires, vous créez votre entreprise et non votre compagnie. Compenser : verbe transitif direct qui ne s accompagne pas de la préposition «pour». On ne dit donc pas «compenser pour un manque» mais «compenser un manque». Complément du nom : attention de ne pas confondre le nom et le complément du nom quand vient le temps d utiliser le pronom, l adjectif possessif ou démonstratif. Exemple d erreurs courantes : «Le métier de rédacteur est prometteur. Sa capacité à être polyvalent...» Ici, le nom «rédacteur» est complément du nom «métier», il est donc fautif de renvoyer à «rédacteur» par le possessif «sa» en début de deuxième phrase, puisque ce possessif est lié par la syntaxe au sujet de la première phrase, sujet qui est «métier» et non «rédacteur». Compléter : signifie «rendre complet», «terminer», «achever». Dans le sens de «remplir», c est un anglicisme. Ex. : «Je complète ce formulaire» devient «Je remplis ce formulaire». Compte rendu : ce nom s écrit normalement sans trait d union. Au pluriel : des comptes rendus. Concerter : «se concerter ensemble» est un pléonasme. Conclure : attention à l écriture de ce verbe à la troisième personne de l indicatif : «il conclut» et non «il conclue» (ce n est pas le verbe concluer!). Le seul cas où ce verbe se termine en e, c est quand il est au subjonctif : «qu il conclue». Confortable : «être confortable avec, au sujet de» est un calque de l anglais. Remplacer par «être à l aise au sujet de», «être d accord au sujet de», «n éprouver aucun embarras à l égard de». Conjoncture : situation d ensemble. Ne pas confondre avec «conjecture» qui signifie «hypothèse, opinion fondée sur des probabilités». Connecter : anglicisme au sens de «brancher». Conseil : ce nom, lorsqu il est utilisé comme adjectif, se lie au mot qu il qualifie par un trait d union et s accorde en nombre. Ex. : des instances-conseils. Contacter : dans le sens de téléphoner, appeler, il vaut mieux dire «prendre contact». L expression «contacter» est jugée fautive par plusieurs, mais elle est passée dans l usage. Contracteur : anglicisme pour «entrepreneur». Contrôler : vérifier, avoir en son pouvoir, dominer. Ce verbe est souvent source d anglicismes selon ce qu on lui associe. Par exemple, on ne peut «contrôler la douleur». On l enraye, on la soulage. On ne peut non plus «contrôler la situation». 7

8 On tient la situation en main, on la domine, on la maîtrise. En cas de doute, consultez le Multidictionnaire. Convaincant et convainquant : ces deux homophones sont de deux natures distinctes : le premier est l adjectif, le second est le verbe convaincre conjugué au participe présent. Ne pas confondre les deux graphies. Cooccurrences : attention au respect du mariage «naturel» et usuel des mots. Par exemple, on rougit de honte, mais on blanchit de peur. Pour ce genre de problèmes, on peut consulter le Dictionnaire des cooccurrences de Jacques Beauchesne. Correspondre : ce verbe peut s utiliser avec la préposition «avec» ou «à». Le sens s en trouve toutefois changé : «correspondre avec» signifie que l on entretient une relation épistolaire avec quelqu un ; «correspondre à» signifie «renvoyer à», «se rapporter à», «équivaloir à», «être conforme à». Coupon-rabais : anglicisme pour «bon de réduction». Coupon-réponse : expression correcte. Au pluriel : coupons-réponse ou coupons-réponses. Coupures budgétaires : anglicisme au sens de «compressions, coupes ou réductions budgétaires». D autres : toujours écrire «d autres» et non pas «de d autres», ce qui constitue une redondance du mot «de». Ex. : «L analyse de slogans d autres organismes». D autant plus que : il s agit d une locution conjonctive, c est-à-dire qu elle sert à lier des mots, des unités de sens entre eux. Attention de lui enlever des membres, surtout le dernier : que. Ex. : «L événement sera d autant plus réussi avec votre collaboration». Ça ne peut se dire. On devrait écrire : «Cet événement sera d autant plus réussi que vous y collaborerez». Date : faire précéder le chiffre par l article. Ex. : La Presse, le 11 février Aussi, on commet un anglicisme lorsqu on écrit «mercredi le 11 février» plutôt que «le mercredi 11 février». Les dates s écrivent en chiffres. Le premier jour du mois s écrit 1 er et non le 1 : le 1 er octobre et non le 1 octobre, et encore moins le 01 octobre. Davantage : cet adverbe s écrit en un mot. Pas d apostrophe après le «d». En écrivant «d avantage», on n utilise plus l adverbe qui signifie «plus», mais le nom «avantage», qui signifie «gain» : «Je ne vois pas d avantage là-dedans». De premier ordre, de premier plan : la première expression signifie «excellent», «de première qualité» ; la deuxième signifie «prioritaire», «importante», «qui vient en premier lieu». Débuter : ce verbe est intransitif, ce qui veut dire qu il ne peut être suivi d un complément direct (on ne peut poser la question «qui?» ou «quoi?» après le verbe débuter). On ne débute pas un travail, on le commence. Mais on pourra dire «Les cours débutent à 8 h 30.» L heure est ici un complément circonstanciel (elle répond à la question «quand?». Définitivement : cet adverbe (cher aux joueurs de hockey ) signifie en français «de façon définitive». Ne pas le confondre avec «assurément», «certainement», «à coup sûr», «absolument». Ex. : «Les conclusions des recherches seront définitivement publiques» devient «Les conclusions des recherches seront à coup sûr (ou absolument, certainement) publiques». On dira en revanche «Le projet est 8

9 définitivement abandonné», ce qui veut dire qu il ne reviendra pas sur le tapis. Défrayer : payer les dépenses de quelqu un. «Défrayer le coût» est une forme fautive. On défraie quelqu un de ses dépenses (et non les dépenses de quelqu un). On peut aussi «couvrir, rembourser les dépenses». Démotion : anglicisme pour «rétrogradation». Démythifier et démystifier : ne pas confondre ces deux verbes. Le premier signifie «supprimer un mythe» alors que le deuxième veut dire «dissiper l erreur, détromper les victimes d un mensonge». Par exemple, «on démythifie l informatique», mais «on démystifie les sectes». De la même façon, on «démythifie» la rédaction plus qu on ne la «démystifie», étant donné qu elle ne fait pas à proprement parler de victimes ni, en principe, ne cherche à tromper... Dépendant : ce mot est une impropriété au sens de selon, suivant, en fonction de, d après. On dira donc : «Selon le contexte» et non «Dépendant du contexte». Dépens : attention à la graphie de ce mot dans l expression «aux dépens de» (qui signifie «aux frais de») : toujours au pluriel et «dépens» avec un «s» et non un «d». Des plus : l adjectif ou le participe passé qui suit des plus ou un des plus se met au pluriel et s accorde en genre lorsque le sujet est déterminé. «Une animatrice des plus compétentes», «Une des meilleures animatrices». Si le sujet est indéterminé (il correspond à «cela»), l adjectif ou le participe demeurent invariables : «Aborder cette question délicate est des plus risqué». Un truc : si on peut remplacer des plus par «parmi celles ou ceux qui sont les plus», c est que notre sujet est déterminé et qu il faudra faire l accord au pluriel. Si ce n est pas possible, l adjectif ou le participe passé reste au singulier. Dessus, dessous : liés à un préfixe, ces mots prennent tantôt le trait d union, tantôt ils n en prennent pas. On écrira «en dessus», mais «au-dessus», «par-dessus», «cidessus». En cas de doute, il faut vérifier au dictionnaire. Détail : dans la locution adverbiale «en détail», le mot «détail» ne prend pas de «s». Deux-points et point-virgule : le deux-points annonce une énumération ou une illustration de ce qui le précède directement. Ex. : Le financement des universités : un sujet délicat. Souvent, il peut être remplacé par le verbe être : Le financement des universités est un sujet délicat. Il ne faut pas le confondre avec le point-virgule qui, lui, marque une pause prolongée dans la phrase ou annonce un complément d information ou une précision en lien avec ce qui précède. Ex. : L université a besoin d argent ; les institutions d enseignement ne vivent pas de l air du temps. Souvent, il est préférable de remplacer le point-virgule par le point. Le texte gagne ainsi en rythme. D ailleurs, il est bien malaisé de dire si le point-virgule est une virgule insistante ou un point hésitant Deuxième et second : ces deux mots ne sont pas de vrais synonymes. Lorsqu il n y a que deux éléments, on utilise premier et second. S il y en a plus, on remplace second par deuxième. La nuance relève du purisme pointilleux Développer : ôter de son enveloppe, assurer la croissance de quelqu un, de quelque chose, exposer de manière détaillée, traiter une pellicule photographique pour en faire apparaître les images. Sinon, ce verbe donne lieu à plusieurs cas d anglicismes. Ex. : «développer un procédé» devrait être remplacé par «concevoir, créer, inventer, 9

10 trouver». De plus, on ne peut «développer des relations, des problèmes, une tendance ou un goût». Consultez le Multidictionnaire pour obtenir des valeurs de remplacement. Diagnostic et diagnostique : attention à la graphie de ces deux mots. Le premier est un nom («le médecin pose un diagnostic»), le second est un adjectif et s écrit de la même façon au masculin et au féminin («je passe un test diagnostique», «le médecin a commis une erreur diagnostique»). Dicter et édicter : ne pas confondre ces mots. On édicte une loi, on dicte une leçon. Dièse (#) : ce signe est un anglicisme lorsqu on l utilise pour signifier numéro, poste, appartement, etc. Dieu et dieux : au singulier avec une majuscule lorsque le mot renvoie au Dieu des religions monothéistes. Avec une minuscule et un x lorsqu il s agit des dieux des religions polythéistes. Attention, ces dieux portent aussi un nom propre : Vishnu, Brahma, Shiva sont les principaux dieux de l hindouisme. Différent et différend : attention à ces homophones! Le premier est un adjectif, le second un nom (qui signifie une mésentente). Digitaliser : anglicisme pour «numériser». Dispendieux : signifie «qui occasionne des frais, des dépenses élevées». On dit : «un projet dispendieux», «un train de vie dispendieux», ce qui signifie que l un et l autre engendrent beaucoup de dépenses. Ne pas l utiliser comme synonyme de cher, de coûteux. Un dictionnaire est «cher», il n est pas «dispendieux» : il ne risque pas de nous ruiner à l achat et, une fois acheté, il ne coûte plus rien... Dispenser : ce verbe renvoie à une notion de dons, de largesses, de gratuité. Il peut aussi signifier «exempter». Dans les expressions «dispenser des cours, de l information, des soins», le verbe «dispenser» est une impropriété que l on doit remplacer par «donner» ou «offrir». Disponible : anglicisme au sens de «en vente», «offert». Ex. : Cet ouvrage est Dollar : le signe de dollar est toujours précédé d une espace (ce mot est féminin en typographie). Ex. : 6,25 $. À remarquer la virgule plutôt que le point à la décimale. Aussi le signe $ se place après les chiffres et non avant comme en anglais. Lorsqu il s agit d un montant juste, il n y a pas de zéros pour signifier l absence de décimales. Ex. : 3 $ et non 3,00 $. Pour indiquer la référence à des monnaies nationales, on retiendra que la mention du pays est accolée au symbole de dollar. Ex. : 10 $US ou 10 $CA. Le symbole M vient de méga et signifie un million. Il s accole au symbole de $ sans espace : 1 M$. Cet emploi est très technique et ne devrait apparaître que dans les tableaux, les données statistiques ou lorsqu il n y a vraiment pas de place pour faire autrement (dans un titre par exemple). Drastique : anglicisme au sens de draconien. On ne peut donc dire que «La société a connu des changements drastiques», mais «des changements draconiens» (ou importants, ou radicaux, etc.). Drastique est l adjectif qu on emploie pour parler d un «purgatif qui exerce une action très énergique». Droits d auteur : le mot «auteur» est au singulier dans cette expression. Dû à : anglicisme pour en raison de, à cause de, compte tenu de, vu, attribuable à. Écran linguistique : un écran linguistique, c est une portion de phrase (le plus souvent une 10

11 incise qui ajoute une précision) qui sépare le sujet du verbe ou le verbe du complément de la principale. Parce qu ils nuisent à la lisibilité du texte, les écrans linguistiques devraient être évités dans la mesure du possible ou, s ils sont inévitables, ils devraient être les plus courts possible. En aucun cas, ils ne devraient dépasser six ou sept mots. Ex. : «C est ainsi que, me remémorant avec nostalgie les moments vécus dans mon emploi antérieur, j ai décidé de suivre des cours en relations publiques». L incise introduit dans ce cas un écran linguistique de 11 mots. On pourrait opter pour une inversion pour favoriser la lisibilité : «Me remémorant avec nostalgie les moments vécus dans mon emploi antérieur, j ai alors décidé de suivre des cours en relations publiques». Édition : attention à l usage abusif de ce mot. Son emploi métaphorique, bien que très répandu, est considéré par plusieurs comme un anglicisme. Le Carnaval n en est pas à sa X e édition, c est plutôt le X e Carnaval de Québec. Seul le Larousse donne ce sens au mot «édition», et il lui accole la mention «familier». Les autres ouvrages associent systématiquement ce mot au livre, à la publication sur support papier. Élève et étudiant : la dénomination élève convient à toutes les personnes, jeunes ou adultes, qui fréquentent un établissement d enseignement. Le mot étudiant est réservé à l élève de niveau supérieur (universitaire). L expression «étudiant universitaire» est donc un pléonasme. Mais la Fédération étudiante universitaire du Québec ne changera pas son nom pour autant! Éligible et admissible : il ne faut pas confondre ces deux adjectifs. Les immigrants sont admissibles à la citoyenneté, et non pas éligibles. Le mot «éligible» renvoie à la notion d élection (il signifie «qui peut être élu»), alors que le mot «admissible» signifie «qui peut être admis». Embarquer, débarquer, s embarquer : impropriétés pour «monter», «descendre» ou «s engager», «participer». On monte dans une auto, dans un autobus, dans un train et l on en descend. Embarquer et débarquer sont des termes maritimes qui conviennent aux transports maritimes. En somme : cette expression signifie «en résumé». Ne pas l utiliser au sens de «finalement», «enfin», «en définitive», «pour conclure» Entre autres : le mot «autres» est toujours au pluriel dans ce cas. Aussi, à moins que le sens de «autres» soit clair dans la phrase, il faut rajouter le spécifique à l expression : «entre autres habitudes», «entre autres dossiers», «entre autres choses», etc., et encadrer l expression de virgules. Ex. : «Les décisions portent, entre autres choses, sur tels aspects...». Énumération : dans une énumération où le premier élément est précédé d un article, tous les autres éléments doivent l être aussi. Ex. : «La rédaction, la recherche, la publicité sont des outils du communicateur». Autre chose à savoir : lorsque l on fait une énumération, il importe de regrouper des éléments de même nature grammaticale. Par exemple, on ne peut faire une énumération qui ressemblerait à ceci : «Rédiger propose des articles sur divers sujets : écrire pour les enfants, le rédacteur de nouvelles télévisées, la vulgarisation scientifique»... Cette énumération devrait se lire comme suit : «[...] divers sujets : écrire pour les enfants, rédiger des nouvelles télévisées, vulgariser la science». Ici, nous n avons que des verbes. On aurait aussi 11

12 pu choisir des noms : écriture, rédaction, vulgarisation... Erre : prendre son «erre d aller», québécisme, ou «continuer sur son erre» signifie «continuer sur sa lancée». Attention, ce n est pas «air» mais «erre». C est un autre des nombreux termes hérités du domaine maritime. Esperluette (&) : l esperluette ne s emploie que dans les raisons sociales de sociétés ou de corporations : Giguère & Fils inc., mais M. Giguère et ses fils... Estimé : anglicisme au sens de «devis», «évaluation». Pour un dépliant, on demande donc à un imprimeur de faire un «devis» ou une «évaluation des coûts», et non un «estimé». Et ce : éviter cette formule superflue dans 80 % des cas. Elle alourdit le style en plus d introduire une surenchère inutile (trace du «je»). Et/ou : tournure à éviter. C est un calque de l anglais and/or. L emploi n est justifié que dans les contextes techniques et scientifiques où il est nécessaire d exprimer rapidement et clairement la coordination et la disjonction. Dans un texte courant, la conjonction «ou» suffit pour exprimer l addition ou le choix. Si on veut exprimer l addition (ou la coordination), le verbe qui suit sera au pluriel (le «ou» ayant valeur de «et») et si, à l inverse, on veut exprimer le choix (ou la disjonction), le verbe sera au singulier. Ex. : «L orateur ou le scripteur doivent se préoccuper du contact avec le public». Ce qui signifie que les deux doivent prendre conscience de leur obligation vis-à-vis du public. «L orateur ou le scripteur sera interrogé.» Ce qui signifie qu une seule des deux personnes répondra aux questions. État et Église : le mot «État» prend la majuscule lorsqu il désigne une entité politique ou l administration d un pays. Le mot «Église» prend la majuscule lorsqu il renvoie à la confession : l Église catholique. Il prend la minuscule lorsqu il s agit du bâtiment : l église de mon quartier. Etc. : l abréviation de et cetera (ou et cætera) ne prend qu un point abréviatif. L ajout de points de suspension constitue un pléonasme. En fin de phrase, le point abréviatif se confond toujours au point final. L abréviation est précédée d une virgule. Étranger et immigrant : un étranger n est pas forcément un immigrant. Une mince proportion des étudiants étrangers par exemple deviendront des immigrants. Évidence : l expression «de toute évidence» est toujours au singulier. Excuses : ce mot s écrit habituellement au pluriel lorsqu il a le sens de «regrets pour l offense commise». Faire application : anglicisme pour «postuler à un poste», «poser sa candidature», «faire une demande d emploi». Faire du sens : cette expression est la traduction littérale de to make sense. On la remplacera par «avoir du sens», «tomber sous le sens», «être logique». Faire fi : l expression signifie «ignorer, mépriser, dédaigner» et le mot «fi» appartient à la locution verbale. Il vient de l onomatopée «Fi» qui signifie «Pouah». Faire partie : attention, le mot partie s écrit avec un «e» final. Félicitations : ce mot est invariable pluriel. Focalisation : lorsqu on adopte un point de vue dans un texte, on tente de le conserver. C est-à-dire que si le texte commence au «vous», on garde ce point de vue (prise à partie) tout au long du texte. Même chose si le point de vue adopté est celui du 12

13 «nous» ou du «il» (impersonnel). Donc éviter les enchaînements comme celui-ci : «Il ne faut pas se fier aux autres pour nous corriger, mais si on écrit un français médiocre, ayez au moins l intelligence de vous faire corriger». Ces changements de point de vue trahissent une mauvaise identification du destinataire. Il arrive même parfois qu un même pronom renvoie à des noms différents. Rien de pire pour créer de la confusion dans l esprit du lecteur. Focus : ce mot n existe pas en français. On ne dira donc pas «Cet article met le focus sur tel aspect du problème» mais plutôt «Cet article met l accent sur tel aspect du problème». Focuser : ce mot n existe pas en français. On dira «mettre l accent» (et non «mettre l emphase» qui est aussi un anglicisme), «focaliser», «se concentrer sur», «porter son attention sur». Focus group : anglicisme pour «groupe de discussion». Frais de scolarité : impropriété pour «droits de scolarité». Franc-parler : ce nom composé s écrit avec un trait d union. Au pluriel : des francsparlers. Français et français : attention de bien démêler l adjectif qui indique l origine («de France»), le nom de la langue (le français) et le nom des habitants de la France (les Français). Globalisation : anglicisme pour «mondialisation». Gouvernement : ce mot prend la minuscule initiale. Ex. : «Le gouvernement Charest voulait dégeler les droits de scolarité». Ne pas confondre gouvernement et Parlement : le premier renvoie aux membres élus du parti qui a obtenu le mandat de gouverner (un gouvernement libéral, péquiste ), alors que le second renvoie à l institution qui réunit l ensemble des élus (parti au pouvoir et opposition). Quand on veut parler de l assemblée qui exerce le pouvoir législatif, le mot Parlement prend la majuscule. Le parlement, avec une minuscule, c est l édifice où siège l assemblée des élus. Gradué : anglicisme que l on remplace par «diplômé». Grand-chose : s écrit avec un trait d union et demeure invariable. Grande Allée : s écrit sans trait d union. Le spécifique comprend ici le générique : la Grande Allée est une allée! Pas une rue, ni une avenue, ni rien d autre. Guerre : on écrit le nom des grandes guerres mondiales avec des majuscules aux deux premiers éléments : «Première Guerre mondiale», «Deuxième Guerre mondiale». Certains écrivent aussi «Seconde Guerre mondiale». Ce sont des optimistes (voir : Deuxième et second). Guillemets : il en existe trois sortes : français, anglais, allemands. Ils doivent apparaître dans cet ordre : «Il ne faut pas dire Tiens, les Tartempion sont là lorsqu on ne sait pas le nom des gens». Il est très rare que l on doive utiliser les guillemets allemands. Il importe toutefois de ne pas confondre les signes français et anglais. Aussi, les guillemets français sont suivis et précédés d une espace alors que les guillemets anglais ou allemands ne le sont pas. Habileté et habilité : ne pas confondre ces deux mots. Le premier, un nom, renvoie à une capacité, un talent, une maîtrise intellectuelle ou physique pour réaliser une chose. 13

14 Le second, adjectif ou participe passé, signifie une aptitude légale à faire quelque chose, se dit en parlant de quelqu un que l on a rendu habile à accomplir une tâche en lui conférant les pouvoirs nécessaires. Haut en couleur : le mot «couleur» est toujours au singulier dans cette expression. Il signifie alors «coloré», «pittoresque». Dans les autres expressions où «couleur» est précédé de la préposition en, le mot «couleur» est au pluriel : une photo en couleurs, un journal en couleurs, une télé en couleurs Heures d ouverture : pas de «s» à ouverture. Il s agit de l ouverture de l établissement, pas de ses ouvertures Évitez aussi l anglicisme «heures d affaires». Homophones : les homophones sont des mots de prononciation semblable mais de graphie et de nature grammaticale différentes. Exemples : réussi et réussit = un participe passé et un verbe à la troisième personne du singulier ; entretient et entretien = un verbe et un nom ; soutient et soutien = un verbe et un nom ; maintient et maintien = verbe et nom ; aire et ère = le premier renvoie à un espace et le second à une période de temps ; billet et biais = sans commentaires. La faute la plus fréquente est celle qui consiste à confondre «ce» et «se». Ça donne des contresens du genre «Pour se faire» alors qu on voulait dire «Pour ce faire». Le premier indique que l on veut «se réaliser», le deuxième veut dire «pour faire cela». Le mot est soit un pronom personnel (se), soit un pronom ou un adjectif démonstratif (ce, cela). Pour les distinguer, se souvenir que «se» ou «ses» est l équivalent de «soi» ou «les siens» et que «ce» ou «ces» peut être remplacé par «cela» ou «ceux-là». Erreur insultante : usagé pour usager Il : attention à l emploi de ce pronom personnel. Pour une question d efficacité communicationnelle et de concision, on évitera dans la mesure du possible d utiliser ce pronom sous sa forme neutre, c est-à-dire lorsqu il accompagne un verbe impersonnel. Ex. : Il semble que, Il paraît que, Il est à prévoir que, Il est important que, Il va sans dire que Ces tournures rendent le style indirect, révèlent la présence du «je» et introduisent une hésitation sur la véracité de l information. Impliquer : ce verbe a une connotation négative en français. Il signifie «prendre part à une action criminelle» ou «engager dans une action de façon déterminée». Il est aussi correct lorsqu il a le sens de supposer, comporter, lorsqu il exprime une relation logique. Il en va de même pour le nom «implication». En revanche, «impliquer» est une impropriété dans le sens de «concerner, intéresser, toucher, viser». Ex. : «Ce dossier a été remis aux étudiants concernés» et non «impliqués». Information : à la fin du dépliant, de la lettre ou du communiqué, plusieurs invitent le lecteur à communiquer avec l organisme pour obtenir de l information. Attention, le mot information est au singulier dans ces cas. C est de l information, pas des informations, qui renvoient plus à la notion d actualités. C est la même chose pour le mot inscription : Pour information et inscription On peut toutefois écrire : «Pour de plus amples renseignements». Le singulier est aussi de mise dans les expressions : source d information, type d information Initier : ce verbe est un anglicisme lorsqu on lui donne le sens de commencer, amorcer, lancer, instaurer, mettre en œuvre, prendre l initiative de. Ainsi, «on lance un 14

15 débat», «on amorce un projet», «on commence un travail», «on entame une discussion», «on instaure une procédure». En français, «initier» signifie «donner la connaissance d un art, d une science, d une profession, etc.» à quelqu un. À la forme pronominale (s initier), il signifie «acquérir les rudiments». L anglicisme passe progressivement dans l usage. Institution et établissement : faire la distinction entre ces deux mots. Le mot «institution» employé de façon générique pour désigner une école correspond à l usage anglais. On lui préférera «établissement». Le sens courant d institution renvoie à la personne morale, au groupement, au régime, à la chose instituée. Internet : ce mot prend généralement la majuscule. On cherche dans ou sur Internet. À moins de vouloir parler de la technologie en elle-même («l Internet à révolutionner l art de communiquer»), on ne fait pas précéder ce mot, comme en anglais, par le déterminant (l article). On n écrit donc pas «Je navigue sur l Internet», mais «Je navigue sur Internet». Depuis peu, la graphie avec la minuscule est acceptée, mais l Office québécois de la langue française recommande encore l usage de la majuscule. Intervenant : ce mot nous vient tout droit de la langue technocratique, surtout du domaine des sciences sociales ou du monde juridique. On éliminera ce mot poubelle en utilisant des remplaçants plus précis comme personne, acteur, individu, participant, partie, professionnel, etc. Intranet : comme il y a autant d intranets qu il y a d organisations qui se sont donné ce système, le mot «intranet» s écrit avec une minuscule. Italique : dans un texte en romain (caractère normal ou droit), les noms de véhicules, les titres d ouvrages, les noms de revue ou de journaux, les enseignes commerciales (à ne pas confondre avec les noms d organisations), les devises, les mots étrangers, les notes de musique (la Messe en si de Bach) s écrivent en italique. Attention! Si le texte est composé en italique, ces mots devront être écrits en romain. L idée est d opposer les caractères pour souligner la singularité de ces mots. Item : anglicisme pour article, produit, élément d une liste, poste dans un bilan, point dans un ordre du jour Ce mot a deux sens possibles en français : en psychologie, un élément dans un test ; en linguistique, un élément d un ensemble grammatical. Kiosque : impropriété pour «stand». Un kiosque est un pavillon ouvert dans un jardin (un kiosque à musique, une gloriette) ou un édicule où l on vend les journaux (un kiosque à journaux). Là : adverbe qui se joint au nom qui précède par un trait d union quand il est accompagné d un démonstratif : ce jour-là, ces moyens-là, cet enfant-là, etc. Lac : lorsque le mot «lac» fait partie du nom d un lieu et qu il désigne une municipalité et non l étendue d eau, il s écrit avec une majuscule et est lié au nom propre qu il accompagne par un trait d union. La préposition qui précède alors le nom propre composé est «à» et non «au». Ex. : Je vais à Lac-Beauport. Si je fais référence à l étendue d eau, j écrirai : Je vais au lac Beauport (sans majuscule et sans trait d union). Laïc et laïque : ce mot peut être nom ou adjectif. Lorsqu il est nom, le masculin s écrit «laïc» ou «laïque» et le féminin «laïque». Lorsqu il est adjectif, il s écrit 15

16 toujours «laïque», que le nom qu il qualifie soit masculin ou féminin. Laissé-pour-compte : ce mot composé prend des traits d union et, au pluriel, l accord ne se fait qu avec «laissé» : des laissés-pour-compte ou des laissées-pour-compte. Laissez-passer : ce mot composé de deux verbes est invariable et s écrit avec un «z» pour le premier verbe et un «r» pour le second. Il signifie littéralement «laissez cette personne passer». Ledit, ladite, lesdits, lesdites : s écrivent en un seul mot. Leur : ne s accorde jamais lorsqu il est pronom personnel. Ex. : «Des experts qui leur diront». On peut remplacer «leur» par «à eux», il s agit donc d un pronom. Levée de fonds : anglicisme pour «campagne de financement», «campagne de souscription», «collecte de fonds» Lice et liste : ne pas confondre «être en lice», qui signifie être en compétition, et «être en liste», qui veut dire être inscrit sur une liste. Lier et relier : relier peut vouloir dire «lier une seconde fois, de nouveau» ou exprimer une relation de contiguïté (avec l idée de possible va-et-vient) : «Le pont relie les deux rives». On dira donc : «Cet accident est lié à la chute de neige» et non «est relié à la chute de neige», parce qu il ne s agit pas d une reprise de l accident ni d un événement réversible. Ligne ouverte : calque de l anglais. À remplacer par «tribune téléphonique». Il existe plusieurs autres cas d anglicisme avec le mot «ligne». Consultez le Multidictionnaire. Loi : le mot loi prend la majuscule lorsqu on cite le nom exact : la Loi sur la protection des renseignements personnels. Sinon, le mot prend la minuscule. Les noms de loi ne s écrivent pas en italique. Ne pas confondre loi et législation : la législation est un ensemble de lois. On parlera par exemple de la «législation linguistique», ce qui englobera la Charte de la langue française et toutes les autres lois linguistiques telle la Loi sur l affichage. Lors de : cette locution signifie «au moment de». Elle introduit donc une référence temporelle. On évitera les «lors de contextes religieux», «lors du port du kirpan à l école», etc. Madame et monsieur : l abréviation se fait en mettant la syllabe finale en exposant pour madame : M me. Monsieur s abrège ainsi : M. ; le même principe s applique à monseigneur (M gr ), docteur (D r ), etc. Si on ne fait pas l abréviation, les mots «madame» ou «monsieur» ne prennent pas la majuscule, sauf dans la formule de politesse en ouverture et en fin de lettre : «Recevez, Madame, Monsieur, l expression...». Main : pas de «s» à main dans «prendre en main», «avoir en main», «de main en main» (et non «de main à main»). Main-d œuvre : ce nom composé prend le trait d union. Main-forte : dans «prêter main-forte», attention de ne pas oublier le trait d union. On peut aussi écrire «mainforte» selon la nouvelle orthographe. Majuscules (sigles) : en français québécois, les majuscules sont accentuées : le cours Écritures et publics. Dans les sigles, la pratique est hésitante. À noter qu on n emploie les sigles qu après avoir donné au long les noms qu ils remplacent à la 16

17 première occurrence. Dans ces noms au long, il n y a que le premier substantif (et le cas échéant, le qualificatif qui le précède) qui prend la majuscule. Ex. : la Fondation pour l art thérapeutique et l art brut du Québec (FATABQ). Maximum et minimum : attention de faire un usage correct de ces deux mots. On réduit au minimum de même qu on limite au minimum (et non au maximum). Même : lorsque ce mot est précédé d un pronom (moi, lui, toi, eux, elle ), il s écrit avec un trait d union et s accorde en nombre : eux-mêmes, nous-mêmes, moi-même, etc. Mériter : ce verbe n existe pas à la forme pronominale («se mériter»). On le remplace par «remporter», «valoir», «obtenir», «gagner». Ex. : «Il s est mérité le premier prix» devient «Il a remporté le premier prix» ou «Cette performance lui a valu le premier prix». Mettre l emphase : anglicisme. Remplacer par «mettre l accent» ou «focaliser» (et non «focuser»). Mettre sur pied : s écrit sans s à pied. Ministère : lorsqu il est accompagné du spécifique (Transports, Santé et Services sociaux ), le générique prend la minuscule. Ce mot prendra toutefois la majuscule lorsqu il est employé seul et qu il fait référence en sous-entendu au spécifique. Ex. : «Le Ministère prendra les mesures nécessaires pour corriger la situation». Mots étrangers : les mots étrangers (latins, anglais, etc.) s écrivent en italique dans un texte. Ne, pas, personne : les marqueurs de négation comportent habituellement deux termes et non trois : «Il n y a pas personne pour nous répondre». Lorsqu il y a le mot «personne» dans une phrase négative, le mot «pas» disparaît. Niveau (au de) : «au niveau de» signifie littéralement «à la hauteur de». À n utiliser que lorsqu on fait référence à une échelle verticale ou à une hiérarchie. Éviter les «au niveau de ma carrière» ou «au niveau des sentiments». On peut toutefois dire «au niveau de la marée», «au niveau fédéral», «au niveau de la direction». Nom de famille : les noms de famille ne se mettent pas au pluriel : Les Bougon français n apprécient guère la série québécoise. Nombre : dans un texte suivi, l écriture des nombres se fait en lettres jusqu à neuf inclusivement et en chiffres à partir de 10. Si les deux valeurs se retrouvent dans la même phrase, les nombres s écriront tous les deux en chiffres. Ex. : «De 8 à 20 personnes ont assisté à la séance». On ne commence jamais une phrase par un nombre en chiffres, qu il s agisse d un pourcentage ou de n importe quelle expression chiffrée. On écrit ce nombre en lettres ou, si c est préférable et si le contexte le permet, on reformule la phrase pour éviter de commencer par un nombre. En français, la décimale s indique par une virgule et non par un point. Ex. : 6,5 % et non 6.5 %. Le point est anglais. Enfin, le nom qui suit une unité avec décimale s écrit au singulier. Ex. : La famille québécoise compte 1,5 enfant par couple. Le pluriel ne débute qu avec 2. Aussi, il n y a pas d espace dans les nombres de quatre chiffres (ex. : 4000), sauf dans un tableau de données en colonne. Attention! Les années s écrivent normalement en chiffres, que l on soit ou non au début d une phrase. Nominé : anglicisme au sens de «mis en nomination», «nommé», «sélectionné». 17

18 Noms d organismes : même en anglais, les noms d organismes s écrivent en romain dans le texte courant. Non et quasi : même règle : les deux se lient au nom qui suit par un trait d union : «quasi-totalité», «non-retour». Par contre, il n y a pas de trait d union si le mot qui suit est un adjectif : «quasi totale», «non retournable». Nous : pour éliminer une trace du «je» (subjectivité) et pour des raisons de style, éviter l emploi de ce pronom en complément d objet indirect. Ex. : «Ce dossier nous propose...» devient «Ce dossier propose». Nouveau : il faut distinguer les expressions «à nouveau» et «de nouveau». Dans le premier cas, la locution adverbiale signifie «à neuf, de manière différente», dans le second cas, elle veut dire «une fois de plus». Numéro : l abréviation de ce mot est n o ou, au pluriel, n os. Le dièse (#) pour numéro est un anglicisme. Objecter : n existe pas à la forme pronominale. Ex. : «les étudiants s objectent à la hausse des droits de scolarité». «S objectent» devrait être remplacé par «s opposent à» ou «s élèvent contre». Odonymes : il faut toujours indiquer le générique de l odonyme dans une adresse : rue, avenue, boulevard, chemin, etc. Ces génériques s écrivent toujours avec une minuscule (ou presque : Grande Allée...). Aussi l abréviation de «avenue» est «av.» (et non «ave»), celle de «boulevard» est «boul.» (et non «blvd» ou «bl.» ou «bd»). Œuvrer : de niveau littéraire au sens de «travailler», mais approprié au sens de «se dévouer pour une cause». On dira donc : «travailler dans le domaine de la rédaction» et non «œuvrer dans ce domaine». On : avec ce pronom indéfini comme sujet, les participes passés des verbes conjugués avec l auxiliaire «être» prennent la marque du pluriel comme dans le cas du pronom personnel «nous». Ex. : «On est prêts...». Opérer : ce verbe est un anglicisme lorsqu on lui donne le sens d exploiter, de gérer, de tenir un commerce ; de diriger une entreprise ; de conduire, de manœuvrer, de faire fonctionner une machine. Opportunité : en français, ce mot, employé le plus souvent au singulier, a le sens de «convenance», d «à propos». Ex. : «Je ne vois pas l opportunité de débattre du sujet» signifie que la discussion n est pas à propos, qu elle ne convient pas. Lorsque nous donnons à «opportunité» le sens de «choix», de «possibilité», d «occasion», d «avantage», de «perspectives d avenir», nous lui prêtons son sens anglais. Il est préférable de dire que l on saisit l occasion, que l on opte pour cette possibilité, que l on fait ce choix, que ce projet comporte des avantages, qu il ouvre de nouvelles perspectives d avenir. Ordre d idées (dans le même ) : toujours avec un «s» à idées. Pallier : le verbe pallier est un verbe transitif direct. Il n est jamais suivi de «à». Ex. : on ne dira pas «pallier à cette lacune» mais «pallier cette lacune». Aussi, le verbe s écrit avec deux «l» (pallier), alors que l étage ou le temps d arrêt dans un escalier s écrit avec un «l» (palier). Pamphlet : attention à l anglicisme! En français, le mot pamphlet désigne «un petit écrit 18

19 satirique et mordant», et non une brochure, une circulaire, un dépliant ou un prospectus. Panacée : l expression «panacée universelle» est un pléonasme. Le mot panacée signifie précisément «remède universel», «qui convient en toute circonstance, à tous maux». Par : anglicisme au sens de «sur». Ex. : une feuille mesure 11 pouces sur 14 (et non 11 pouces par 14). Une pièce fait trois mètres sur quatre (et non trois mètres par quatre). Parenthèses et crochets : lorsque, à l intérieur de parenthèses, on désire isoler un deuxième élément, il faut utiliser les crochets. Ex. : «Il va à cette école (les Hautes Études commerciales [HEC]) depuis cinq ans». Aussi, il n y a pas d espace entre la parenthèse (ou le crochet) ouvrante et le premier signe (mot, chiffre ou ponctuation), ni avant le dernier signe et la parenthèse fermante. Ex. : «Dans la vie (rêve ou réalité?), le bonheur est une question insoluble». Parti et partie : ne pas confondre ces deux mots. Le premier renvoie à l idée de formation politique, de regroupement, de choix aussi (prendre le parti de) alors que le deuxième a une connotation juridique, c est-à-dire qu il signifie un acteur, une faction dans une histoire, un dossier. Par exemple, dans le cas de l affaire Cinar, il n y avait pas de partis, mais des parties, au sens juridique. Lorsqu on fait référence à un parti politique précis, le mot parti prend la majuscule, mais pas l adjectif qui suit : le Parti québécois, le Parti libéral, le Nouveau Parti démocratique. Lorsqu on désigne les membres de ces formations politiques, on utilise la minuscule : les péquistes, les libéraux Participe présent : attention à l abus de ce temps de verbe qui enlève de la force à l expression. Ex. : «Intriguant de tous les côtés, le relationniste perd de sa crédibilité auprès des journalistes». On préférera : «S il intrigue de tous les côtés, le relationniste perd de sa crédibilité auprès des journalistes». Autre exemple : «Le manque de transport affecte les gens en les isolant et en les privant de services». En style direct, on obtient : «Le manque de transport isole les gens et les prive de services». Passé simple : à éviter lorsque l action dont il est question a des liens avec le présent. Lui préférer le passé composé. Le passé simple exprime une action complètement révolue, qui n a plus de conséquences dans le présent. Éviter : «La rencontre entre Foglia et l étudiant d Ottawa fut riche d enseignements», écrire plutôt «La rencontre entre Foglia et l étudiant d Ottawa a été riche d enseignements». À toutes fins utiles, le passé simple ne doit pas être utilisé en communication publique où, dans la très grande majorité des cas, c est à cause de son lien avec le présent que l on traite d un sujet. Pastel : ce mot peut être nom ou adjectif. Lorsqu il est adjectif, il est invariable : des couleurs pastel. Patronage : anglicisme au sens de «favoritisme». Paver la voie : cette expression est un anglicisme (to pave the way for) pour «ouvrir la voie», «préparer le chemin». Pécuniaire : cet adjectif s écrit de la même façon au masculin et au féminin. Ex. : un 19

20 avantage pécuniaire, une incidence pécuniaire. Pas de pécunier, pécunière Performer : ce mot n existe tout simplement pas. L erreur est de l employer au sens de réussir, faire bonne figure, avoir de bons résultats. Personne humaine : c est un pléonasme. Personne-ressource : prend le trait d union et la marque du pluriel aux deux mots le cas échéant. Peu importe : ne pas confondre «peu» et «peut», ce dernier est le verbe pouvoir à la troisième personne. Dans cette formulation, on a le choix d accorder ou pas le verbe «importer». Ex. : «Peu importent les mensonges» ou «Peu importe les mensonges». Plain-pied : cette locution s écrit de cette façon et non «plein pied». Elle signifie : sans difficulté d accès, de même niveau, sur le même plan, avec aisance... On entre donc «de plain-pied» dans le troisième millénaire. Plaisir : la construction «il me (nous) fait plaisir» est fautive. La remplacer par «c est avec plaisir que», «nous avons le plaisir, l honneur de». Plan : la locution «sur le plan de» signifie «au point de vue de». On la préférera à «au plan de» qui est toujours critiquée. Plupart : le verbe qui suit prend la marque du pluriel lorsque le complément est un nom pluriel. Ex. : La plupart des étudiants sont endettés. Si le complément est sousentendu, le verbe se met aussi au pluriel. Ex. : La plupart sont endettés. Plus souvent qu autrement : calque de l anglais. À remplacer par «la plupart du temps». Point final : le point final est suivi d une seule espace. L habitude des deux espaces est un héritage de l époque de la dactylo. Il y a risque de créer des lézardes dans le texte si on met deux espaces après le point. Point-virgule : ponctuation à utiliser avec modération. Le point-virgule devrait se faire rare dans un texte que l on veut vif, direct, autrement dit dans un texte de communication efficace. Il ralentit le rythme de lecture et enlève de la force aux idées exprimées. Mieux vaut recourir au point final ou à la virgule. Le point-virgule sert dans une énumération à la ligne ou entre des éléments apparentés qui ne justifient pas des phrases indépendantes. Points abréviatifs : la tendance est d omettre les points abréviatifs dans les sigles. Ainsi, on écrira FATABQ sans points. À la première occurrence, il faut donner le nom au long. Points cardinaux : les mots nord, sud, est, ouest prennent la majuscule lorsqu ils désignent une région. Ex. : Amérique du Nord, Asie du Sud-Est, etc. Dans une adresse, pour indiquer l orientation d une rue, les points cardinaux s écrivent aussi avec une majuscule. Ils sont placés après le nom de la voie de circulation. Ex. : boulevard René-Lévesque Est. Lorsqu ils indiquent une direction, les points cardinaux s écrivent avec une minuscule. Ex. : Le train file vers l est. Le boulevard Félix- Leclerc se situe au sud de Charlesbourg. Politically correct : ne pas oublier le double «l» dans cette expression qui devrait être en italique dans le texte. On la traduira par «politiquement correct» ou par «rectitude politique». Porte-parole : au pluriel, on écrit «des porte-parole» ou «des porte-paroles». 20

fiche D AUTOCORRECTION Frimousse, une petite chienne qu'on a adoptée le mois dernier, est intelligente et docile.

fiche D AUTOCORRECTION Frimousse, une petite chienne qu'on a adoptée le mois dernier, est intelligente et docile. fiche D AUTOCORRECTION 3.4 Les accords sont corrects dans chaque groupe du nom. On met souvent sur le dos de l inattention les erreurs d orthographe grammaticale. Bien accorder les mots exige de l observation

Plus en détail

EXERCICE 2. Pourquoi :

EXERCICE 2. Pourquoi : EXERCICE 2 1. cours : Verbe C est une action. On peut le conjuguer verbe courir (Tu cours pour aller à mon cours, Il court, Je courais, etc.) On peut le remplacer par d autres verbes tels que : Je marche

Plus en détail

I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le

I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le nombre et le degré de détermination du nom. 1. L article le, la, les, l, d, au, aux, du, des, un, une, des, du, de l, de la, des.

Plus en détail

quelque quelque(s) quel(s) que/quelle(s) que quel(s) / quelle(s) qu elle(s)

quelque quelque(s) quel(s) que/quelle(s) que quel(s) / quelle(s) qu elle(s) GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUELQUE HOMOPHONES QUELQUE(S) QUEL(S) QUE/QUELLE(S) QUE QUEL(S)/QUELLE(S) QU ELLE(S) 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes quelque quelque(s) quel(s)

Plus en détail

Langue Française. Syllabus A1. Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire

Langue Française. Syllabus A1. Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire Langue Française Redatto da Dott.ssa Annie Roncin Syllabus A1 Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire L étudiant peut : -comprendre et utiliser des expressions familières et quotidiennes

Plus en détail

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Niveau C1 Descripteur global Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches La personne peut : comprendre en détail de longs discours et des échanges complexes

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes

GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QU EN HOMOPHONES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes qu en quant quand qu en : que (e élidé devant une voyelle) suivie de en, pronom qui

Plus en détail

SECTION A - GÉNÉRALITÉS 04 Politique linguistique Page: A-04-1

SECTION A - GÉNÉRALITÉS 04 Politique linguistique Page: A-04-1 04 Politique linguistique Page: A-04-1 04 - POLITIQUE LINGUISTIQUE 1. MISSION DE LA SOCIÉTÉ La Société des établissements de plein air du Québec (ci-après appelée : la «Société» ou la ) est une société

Plus en détail

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS En bref Les conjonctions de coordination relient des unités qui ont la même fonction. Les conjonctions de subordination relient une proposition subordonnée à une proposition

Plus en détail

1. Coordonnées de l expéditeur. Vous avez réalisé, dans nos locaux, des travaux d aménagement, le jeudi 22 décembre dernier.

1. Coordonnées de l expéditeur. Vous avez réalisé, dans nos locaux, des travaux d aménagement, le jeudi 22 décembre dernier. 3. Références Marie Durand Institut des Langues 145 rue Xavier Cigalon 30000 NICE Tel: 0402030405 Courriel : durand@aol.fr 1. Coordonnées de l expéditeur M. Michel Fabre Directeur Fabre associés 24 avenue

Plus en détail

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Les Presses de l Université du Québec NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Le manuscrit, en version complète et définitive, doit être présenté de la manière la plus simple et uniforme possible, afin de

Plus en détail

Guide juris.doc. 3 e édition. soquij.qc.ca

Guide juris.doc. 3 e édition. soquij.qc.ca Guide juris.doc AZIMUT, Documentation juridique PROGRAMME D ACCÈS GRATUIT 3 e édition soquij.qc.ca La Société québécoise d information juridique (SOQUIJ) est heureuse de vous compter parmi les utilisateurs

Plus en détail

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18)

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18) La Fête jusqu où? Niveau B1 Remarque : attention, les supports 1 et 2 ne sont pas dissociables et son à travailler de manière enchaînée. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années

Plus en détail

Utilisation des auxiliaires avoir et être

Utilisation des auxiliaires avoir et être AVOIR MATÉRIEL ET ÊTRE POUR ALLOPHONES 1 Groupe verbal Utilisation des auxiliaires avoir et être 1 DIFFÉRENTS CONTEXTES D EMPLOI DU VERBE AVOIR Être dans un certain état physique, moral ou intellectuel.

Plus en détail

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot majuscu conjugaison >>>, L orthographe singulier syllabe virgule mémoire lettres et son enseignement graphie suffixe usage accent ; écrire féminin temps voyelles mot point Renforcer l enseignement de l

Plus en détail

Club langue française Quiz. Par Julien COUDERC et Maxence CORDIEZ

Club langue française Quiz. Par Julien COUDERC et Maxence CORDIEZ Club langue française Quiz Par Julien COUDERC et Maxence CORDIEZ Question 1 Quelle est l'orthographe correcte? 1. J'ai vécu des amours passionnés. 2. J'ai vécu des amoures passionés. 3. J'ai vécu des amours

Plus en détail

Société Louis GRAMA Tentes et Toiles S.A. Capital 1.700.000 FF

Société Louis GRAMA Tentes et Toiles S.A. Capital 1.700.000 FF La lettre commerciale Exemple Généralités Conventions Conseils Liens Exemple Société Louis GRAMA Tentes et Toiles S.A. Capital 1.700.000 FF Tél.: 01.45.88.98.32. 5 rue de la Liberté SIREN 455.239.666.00045

Plus en détail

1 - Présentation générale

1 - Présentation générale Prise en main SOMMAIRE 1- Présentation générale....................................................... 3 2- La Correction.................................................................... 5 3- Les Dictionnaires..............................................................

Plus en détail

Règles typographiques de base

Règles typographiques de base Règles typographiques de base Fiche créée le 9 octobre 2006, mise à jour le 12 août 2013 Copyright 2006-2013 Véronique Pierre, veronique.pierre[chez]free.fr Certains droits réservés, selon les termes du

Plus en détail

Homophones grammaticaux de catégories différentes. près prêt

Homophones grammaticaux de catégories différentes. près prêt GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES PRÈS HOMOPHONES PRÊT 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes près prêt près : adverbe. Il indique la proximité dans l espace ou dans le temps. Il a le

Plus en détail

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques Projet WebCSL : Laurence Clément, conseillère en communication édimestre Marc Olivier Ouellet, webmestre analyste

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

Cours Français d aujourd hui FRA-P104-4. Présecondaire

Cours Français d aujourd hui FRA-P104-4. Présecondaire Cours Français d aujourd hui FRA-P104-4 Présecondaire «[ ] la langue française n est pas fixée et ne se fixera point. Une langue ne se fixe pas. [ ] Toute époque a ses idées propres, il faut qu elle ait

Plus en détail

Alerte audit et certification

Alerte audit et certification Alerte audit et certification AUDIT DES COMPTES D UN CANDIDAT À UNE ÉLECTION FÉDÉRALE AOÛT 2015 Modèle de lettre de mission d audit, modèle de lettre d acceptation et modèle de rapport de l auditeur indépendant

Plus en détail

mes m est mets/met mais mets

mes m est mets/met mais mets GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES MES HOMOPHONES M EST METS/MET MAIS METS 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes mes m est mets/met mais mets mes : déterminant possessif pluriel, féminin

Plus en détail

Saisir les idées dans la phrase

Saisir les idées dans la phrase Leçon LA LECTURE 5 Enrichissement du sens par la subordination 1 EFFICACE Saisir les idées dans la phrase Leçon 5 Enrichissement du sens par la subordination Avertissement La présente leçon illustre comment

Plus en détail

Accompagnement personnalisé 6e

Accompagnement personnalisé 6e éduscol Accompagnement personnalisé 6e Accompagnement personnalisé en 6ème Problème pédagogique : l élève fait des erreurs dans la conjugaison du présent de l indicatif. Compétence 1 : Conjuguer les verbes,

Plus en détail

Les statisticiens manient quotidiennement

Les statisticiens manient quotidiennement Savoir compter, savoir conter - Savoir compter, savoir conter - Savoir compter, savoir conter - Savoir compter, savoir conter - Savoir compter Épisode n 9 - Écrire les expressions numériques : les pièges

Plus en détail

GUIDE DE PRÉPARATION À LA PARTIE II

GUIDE DE PRÉPARATION À LA PARTIE II GUIDE DE PRÉPARATION À LA PARTIE II DU TEST ORTHOGRAM CENTRE D AIDE EN FRANÇAIS ET EN RÉDACTION UNIVERSITAIRE http://www.hec.ca/qualitecomm/caf/index.html caf@hec.ca Le test ORTHOGRAM partie II consiste

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

Comment rédiger correctement le courrier électronique?

Comment rédiger correctement le courrier électronique? Comment rédiger correctement le courrier électronique? Courriel, Mail, Mél Quel terme employer? Si tous ces termes vous sont connus, la commission de Terminologie (qui fixe les termes que l administration

Plus en détail

Atelier rédactionnel

Atelier rédactionnel Baccalauréat professionnel Gestion - Administration Atelier rédactionnel Exemples de séances réalisées en première et au début de l année de terminale Joëlle PERRETIER & Patrice VIRIEUX Lycée professionnel

Plus en détail

Exercice pour les tuteurs

Exercice pour les tuteurs 3 LES ÉTAPE CONSTITUANTS 3 DE LA PHRASE 1 Les constituants de la phrase Exercice pour les tuteurs Nous vous proposons ici un troisième exercice pour vous aider à comprendre quelles sont les fautes qui

Plus en détail

Hiver 2011 Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation.

Hiver 2011 Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation. Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation. 1 Disposition générale La pagination Compter toutes les pages du texte, de la

Plus en détail

Lot 2 - Anglais professionnel, niveau 2 Blended (présentiel/classe virtuelle)

Lot 2 - Anglais professionnel, niveau 2 Blended (présentiel/classe virtuelle) ORGANISME FORMMAN FRANCE 11, rue de Malte 75011 PARIS Tél : 01 47 39 02 02 Contact : Manouchka SEBASTIEN m.sebastien@formmanfrance.com PUBLICS CONCERNÉS Tout salarié de la Branche PRÉ-REQUIS Niveau intermédiaire

Plus en détail

N Y OU OÙ 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes. ni n y ou où

N Y OU OÙ 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes. ni n y ou où GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES NI HOMOPHONES N Y OU OÙ 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes ni n y ou où NI N Y ni : conjonction de coordination. ni est le pendant négatif de ou

Plus en détail

MOYENS ET METHODES PEDAGOGIQUES MIS EN OEUVRE POUR REALISER CE PROGRAMME

MOYENS ET METHODES PEDAGOGIQUES MIS EN OEUVRE POUR REALISER CE PROGRAMME ANGLAIS DE LA COMMUNICATION ET DES AFFAIRES- NIVEAU FAUX-DEBUTANT AVEC CERTIFICATION TOEIC 148 H sur 4 semaines, 35H/semaine ( face à face et d'exercices d'application par jour) Vous trouverez, ci-après,

Plus en détail

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique D UN SYNTAXE MOT OU D UN GROUPE SYNTAXIQUE 1 Problèmes fréquents Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique Les erreurs d ordre syntaxique contenues dans cet exercice sont multiples

Plus en détail

1 Autres signes orthographiques. Trait d union. On met le trait d union entre le pronom personnel et le mot même :

1 Autres signes orthographiques. Trait d union. On met le trait d union entre le pronom personnel et le mot même : D UNION MATÉRIEL POUR ALLOPHONES 1 Autres signes orthographiques Trait d union Note sur la nouvelle orthographe Certaines règles énoncées dans le présent document doivent être revues à la lumière de la

Plus en détail

à la bonne gestion du courrier guide pratique pour les professionnels

à la bonne gestion du courrier guide pratique pour les professionnels à la bonne gestion du courrier guide pratique pour les professionnels Introduction Dans un contexte où foisonnent informations et communication, le courrier est un média essentiel de la relation client.

Plus en détail

Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC

Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC Juin 2015 Table des matières INTRODUCTION... 3 ÉVALUATION PAR LES PAIRS AUX IRSC... 3 RÉSUMÉ DU PROCESSUS D ÉVALUATION PAR LES PAIRS... 3 PHASE

Plus en détail

Délivrance de l information à la personne sur son état de santé

Délivrance de l information à la personne sur son état de santé Délivrance de l information à la personne sur son état de santé Mai 2012 Préambule Le contenu et les qualités de l information Les modalités de la délivrance de l information L information du mineur, du

Plus en détail

LES PRONOMS INTERROGATIFS

LES PRONOMS INTERROGATIFS LES PRONOMS INTERROGATIFS 1) Le pronom interrogatif permet de questionner. Qui a le droit de vote dans cette assemblée? Il y a du camembert et du brie, lequel veux-tu? 2) Il y a deux catégories de pronoms

Plus en détail

Manuel de l Utilisateur. Suite de Traduction IdiomaX

Manuel de l Utilisateur. Suite de Traduction IdiomaX Manuel de l Utilisateur Suite de Traduction IdiomaX L information contenue dans ce manuel peut être modifiée, sans avoir pour autant à communiquer ces changements au préalable. La distribution de ce produit

Plus en détail

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Rédiger pour le web Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Sommaire 1. Rédiger des contenus... 2 Lire à l écran : une lecture contraignante... 2 Ecrire des phrases

Plus en détail

Apprenez l anglais et découvrez le monde! École de langues et traduction

Apprenez l anglais et découvrez le monde! École de langues et traduction 1 Apprenez l anglais et découvrez le monde! Centre de perfectionnement linguistique École de langues et traduction Les accréditations du CPL École reconnue par le Ministère Accréditée par Emploi-Québec

Plus en détail

LA LETTRE ADMINISTRATIVE :

LA LETTRE ADMINISTRATIVE : Mireille BRAHIC LA LETTRE ADMINISTRATIVE : Guide de présentation et de rédaction, 2005 ISBN : 2-7081-3413-2 12 Comment présenter la lettre administrative 3 La correspondance administrative emprunte la

Plus en détail

Homophones grammaticaux de catégories différentes. s y si ci

Homophones grammaticaux de catégories différentes. s y si ci GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES S Y HOMOPHONES SI CI 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes s y si ci s y : pronom personnel se (e élidé devant une voyelle) à la troisième personne

Plus en détail

Langue, techniques de rédaction et correction d épreuves (412-2A1-LG)

Langue, techniques de rédaction et correction d épreuves (412-2A1-LG) Langue, techniques de rédaction et correction d épreuves (412-2A1-LG) Programme : Services paralangagiers (Recherche documentaire en traduction) Plan de cours Introduction Frais d inscription Ce cours

Plus en détail

LA MISE EN PAGE ET LA PRÉSENTATION

LA MISE EN PAGE ET LA PRÉSENTATION Protocole de rédaction d un curriculum vitæ Le but d un curriculum vitæ est de décrocher une entrevue. Il est donc préférable de ne pas le surcharger; il faut y mettre juste assez d information pour piquer

Plus en détail

Stratégies favorisant ma réussite au cégep

Stratégies favorisant ma réussite au cégep Source de l image :daphneestmagnifique.blogspot.ca Stratégies favorisant ma réussite au cégep par Services adaptés du Cégep de Sainte-Foy Table des matières UN GUIDE POUR TOI!... 2 STRATÉGIES DE GESTION

Plus en détail

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN)

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN) COMMENTAIRE Séminaire national Réforme de la série Gestion-administration Lyon 10 et 11 mai 2012 Vendredi matin Martine DECONINCK (IEN EG), Michèle SENDRE (IEN L), Isabelle VALLOT (IEN EG) Diapo 1. Objet

Plus en détail

leur(s) leur LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca Homophones grammaticaux de catégories différentes

leur(s) leur LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca Homophones grammaticaux de catégories différentes GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES LEUR(S) HOMOPHONES LEUR 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes leur(s) leur leur(s) : déterminant possessif. Il fait partie d un GN dont le noyau est

Plus en détail

Homophones grammaticaux de catégories différentes. ce se

Homophones grammaticaux de catégories différentes. ce se GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES CE HOMOPHONES SE 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes ce se ce : déterminant démonstratif masculin singulier. Il fait partie d un GN dont le noyau

Plus en détail

ces ses c est s est sais / sait

ces ses c est s est sais / sait GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES CES HOMOPHONES SES C EST S EST SAIS / SAIT 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes ces ses c est s est sais / sait ces : déterminant démonstratif pluriel

Plus en détail

Aide-mémoire : Chaque, leur, même, quelque, tout

Aide-mémoire : Chaque, leur, même, quelque, tout Aide-mémoire : Chaque, leur, même, quelque, tt Les confusions homophoniques sont à l origine de plusieurs erreurs. Il est possible de les éviter en portant attention aux classes de mots ( catégories grammaticales

Plus en détail

Café urbain : mode d emploi

Café urbain : mode d emploi Document du Centre Saint-Pierre, Montréal Café urbain : mode d emploi Qu est-ce qu un Café urbain? Cette appellation désigne une série de rencontres pouvant être organisées chaque année par un ou plusieurs

Plus en détail

Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité

Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité Jour 3 Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité Avant d envoyer un message par courriel, utilise la liste de vérification cidessous pour t assurer de produire la meilleure impression possible.

Plus en détail

Les noms d entreprises

Les noms d entreprises Les noms d entreprises Comment nommer son entreprise ou son établissement en français www.oqlf.gouv.qc.ca 5d Qu est-ce qu un nom d entreprise? C est le nom utilisé par une société ou un individu pour exercer

Plus en détail

A quoi sert un plan de communication

A quoi sert un plan de communication Séminaire-atelier Bujumbura 8-9 Octobre 2014 La Communication Parlementaire A quoi sert un plan de communication 1. La communication c est quoi? Même si ces concepts sont connus il n est pas inutile de

Plus en détail

MAITRISER VOTRE ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE. Des précautions essentielles

MAITRISER VOTRE ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE. Des précautions essentielles MAITRISER VOTRE ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE Des précautions essentielles Internet, c est un outil indispensable mais Les réseaux sociaux ne sont pas des espaces privés Vos propos peuvent avoir des répercussions

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

Aspirations et valeurs

Aspirations et valeurs Communiquer avec les électeurs Un exposé consiste d'un énoncé de cinq à sept paragraphes qui offre une rationale complète et cohérente en faveur du candidat et qui établit un lien entre l'histoire personnelle

Plus en détail

Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3. Alphabétisation

Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3. Alphabétisation Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3 Alphabétisation Présentation du cours Numération «L esprit de l homme a trois clés qui ouvrent tout : le chiffre, la lettre et la note.» Victor Hugo

Plus en détail

Demande d admission Candidats étrangers

Demande d admission Candidats étrangers Demande d admission Candidats étrangers Ce document contient les instructions et le formulaire qui vous permettront de déposer une demande d admission à l UQAM. Vous y trouverez également, la liste des

Plus en détail

Tableau des aides technologiques pour l aide à la rédaction

Tableau des aides technologiques pour l aide à la rédaction WordQ VS Lexibar Merci à Hélène Labranche et à Mark Miller pour leur partage. Tableau d Hélène Tableau des aides technologiques pour l aide à la rédaction Produit Prix Aide Forces Limites Bolabolka Gratuit

Plus en détail

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre :

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre : Un exemple d utilisation des TICE en classe : Correction de devoir appuyée sur la projection au TBI de paragraphes écrits par les élèves. Outils informatiques utilisés : - ordinateur et scanner à la maison

Plus en détail

NAVIGATION SUR INTERNET EXPLORER

NAVIGATION SUR INTERNET EXPLORER Centres d accès communautaire Internet des Îles NAVIGATION SUR INTERNET EXPLORER Table des matières Introduction 1- Les barres d outils 1.1 La barre d adresse 2 5 min. 1.2. Les boutons de navigation 2

Plus en détail

Ne tombez pas dans les pièges tendus par

Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ce que vous devez savoir avant de dépenser votre 1 er sur Adwords Guide gratuit offert par le site www.ledroitdereussir.com Introduction Dans un instant vous allez

Plus en détail

Inscrire un nouvel élève

Inscrire un nouvel élève Système d éducation publique de la Nouvelle-Écosse Inscrire un nouvel élève Dernière révision : 1. Aide-mémoire EST-CE QUE VOUS AVEZ?...4 2. Documents qu il est possible qu on exige au moment de l inscription...5

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie

GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSITÔT HOMOPHONES AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie aussitôt aussi tôt aussitôt : Il signifie au

Plus en détail

Dragon Naturally Speaking 13

Dragon Naturally Speaking 13 Année 2015 Dragon Naturally Speaking 13 Guide premier pas Nathalie Macé / Grégoire Duval PROJET ORDYSCAN 1 Table des matières Introduction 3 Pourquoi utiliser Dragon Naturally Speaking avec les élèves

Plus en détail

Orthographe. Majuscules/minuscules. Sa/ça Se/ce

Orthographe. Majuscules/minuscules. Sa/ça Se/ce Orthographe Majuscules/minuscules Un Américain, un Français Le gouvernement américain, le gouvernement français La langue française, le français Sa/ça Se/ce Emploi des prépositions Avec les noms de lieu

Plus en détail

mission Le conflit des «gars de Lapalme»,

mission Le conflit des «gars de Lapalme», composition Le conflit des «gars de Lapalme», à l origine du CIMM Le 1 er mai 1970, la CSN, la CEQ et la FTQ organisaient, à Montréal, une manifestation en appui aux travailleurs et à la travailleuse de

Plus en détail

Charte éditoriale 1- Comment préparer un contenu écrit pour le Web?

Charte éditoriale 1- Comment préparer un contenu écrit pour le Web? Charte éditoriale 1- Comment préparer un contenu écrit pour le Web? Mémo TRAME D'UN ARTICLE : pour vous aider, vous pouvez utiliser le canevas de page web standard TITRE : informatif et accrocheur, avec

Plus en détail

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale Quebec Provincial Association of Teachers L Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec (RQAP) et le Régime québécois d assurance parentale Mes droits Ce guide destiné au personnel

Plus en détail

Anglais intensif Préparation au TOEIC

Anglais intensif Préparation au TOEIC ASSOCIATION DE DEVELOPPEMENT DE PROJETS ECOLOGIQUES - ADPE Centre de Formation Professionnelle Association loi 1901 contact@association-adpe.com Programme Pédagogique Anglais intensif Préparation au TOEIC

Plus en détail

Québec, 28 février 2001

Québec, 28 février 2001 Québec, 28 février 2001 Chèr(e)s collègues, Le comité organisateur des troisièmes Journées francophones de la recherche opérationnelle est heureux de vous accueillir ce printemps dans la ville de Québec.

Plus en détail

DES OUTILS DE RECHERCHE À VOTRE MESURE, LA SUITE JURIBISTRO MD DU CAIJ : COMMENT MIEUX EXPLOITER CES OUTILS? PLAN DE FORMATION

DES OUTILS DE RECHERCHE À VOTRE MESURE, LA SUITE JURIBISTRO MD DU CAIJ : COMMENT MIEUX EXPLOITER CES OUTILS? PLAN DE FORMATION OBJECTIFS GÉNÉRAUX DES OUTILS DE RECHERCHE À VOTRE MESURE, LA SUITE JURIBISTRO MD DU CAIJ : COMMENT MIEUX EXPLOITER CES OUTILS? PLAN DE FORMATION Découvrir les principales fonctionnalités des outils de

Plus en détail

NOTIONS GRAMMATICALES. Émission d un message signé (rencontre avec une personne sourde) 8 Identification (1) Classificateurs

NOTIONS GRAMMATICALES. Émission d un message signé (rencontre avec une personne sourde) 8 Identification (1) Classificateurs Syllabus : cours LSQ 1 Favoriser chez l étudiant des connaissances de base théoriques et pratiques sur la LSQ et la culture sourde. Ces connaissances permettront à l étudiant de pouvoir communiquer dans

Plus en détail

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA 5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 www.cpaquebec.ca Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA N.B. Il est inutile de présenter une demande

Plus en détail

ENTREPRISES MINIÈRES GLOBEX INC. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE ET DE DÉONTOLOGIE

ENTREPRISES MINIÈRES GLOBEX INC. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE ET DE DÉONTOLOGIE ENTREPRISES MINIÈRES GLOBEX INC. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE ET DE DÉONTOLOGIE INTRODUCTION Le succès d Entreprises minières Globex inc. («Globex») repose sur l intégrité personnelle et professionnelle

Plus en détail

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS?

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS? Né dans un milieu où on lisait peu, ne goûtant guère cette activité et n ayant de toute manière pas le temps de m y consacrer, je me suis fréquemment retrouvé, suite à ces concours de circonstances dont

Plus en détail

peu peux/peut peut être peut-être

peu peux/peut peut être peut-être GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES PEU HOMOPHONES PEUX/PEUT PEUT ÊTRE PEUT-ÊTRE 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes peu peux/peut peut être peut-être peu : adverbe ; il a le sens de

Plus en détail

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE?

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? Christiaens Sébastien Université de Liège Département PROMETHEE Institut de Mécanique et de Génie Civil, Bât. B52 Chemin des Chevreuils, 1 B-4000 Liège, Belgique Janvier

Plus en détail

Cours Informatique de base INF-B101-2. Alphabétisation

Cours Informatique de base INF-B101-2. Alphabétisation Cours Informatique de base INF-B101-2 Alphabétisation Présentation du cours Informatique de base «La curiosité mène à tout : parfois à écouter aux portes, parfois à découvrir l'amérique.» José Maria Eça

Plus en détail

Déterminants possessifs

Déterminants possessifs POSSESSIFS MATÉRIEL POUR ALLOPHONES 1 Déterminants Déterminants référents Déterminants possessifs Le déterminant possessif indique une relation d appartenance, de possession, de parenté, d origine, etc.,

Plus en détail

Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale.

Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale. Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale. 1) Nouveau régime d imposition des dividendes Désignation tardive

Plus en détail

TEST D APTITUDE EN JAPONAIS

TEST D APTITUDE EN JAPONAIS TEST D APTITUDE EN JAPONAIS LE 07 DÉCEMBRE 2014 VERSION FRANÇAISE DU TEST GUIDE IL N EST PAS NECESSAIRE D IMPRIMER CE DOCUMENT. Les candidats déposant sa candidature d inscription doivent accepter l intégralité

Plus en détail

Date M.P Libellé Catégorie S.Catégorie Crédit Débit Solde S.B

Date M.P Libellé Catégorie S.Catégorie Crédit Débit Solde S.B Excel : Réalisation d un classeur Compta Saisir les étiquettes Renommer la première feuille Compta Laisser la première ligne vide et sur la deuxième ligne saisir les étiquettes Se placer sur A2 et saisir

Plus en détail

OBJET : Assemblée annuelle 2013 Nomination d'un représentant des participants actifs au Comité de retraite

OBJET : Assemblée annuelle 2013 Nomination d'un représentant des participants actifs au Comité de retraite Mars 2013 OBJET : Assemblée annuelle 2013 Nomination d'un représentant des participants actifs au Comité de retraite Madame, Monsieur, J ai le plaisir, au nom des membres du Comité de retraite, de vous

Plus en détail

Le Petit Robert donne le pluriel moderne des après-midis en. Le Petit Robert donne le pluriel moderne des avant-midis en

Le Petit Robert donne le pluriel moderne des après-midis en. Le Petit Robert donne le pluriel moderne des avant-midis en Mot en orthographe moderne A Année scolaire Explication orthographique aigu, aigüe (6) Au féminin, la forme traditionnelle était aiguë. C est pourtant le u que l on veut entendre, et non le e muet. Il

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

Petit mémento 1 de quelques règles simples d orthographe, de grammaire et de typographie à l usage des rédacteurs

Petit mémento 1 de quelques règles simples d orthographe, de grammaire et de typographie à l usage des rédacteurs Petit mémento 1 de quelques règles simples d orthographe, de grammaire et de typographie à l usage des rédacteurs Rappel important Le texte que vous fournissez à l éditeur sera mis en page à l aide d un

Plus en détail

Ecrire pour le web. Rédiger : simple, concis, structuré. Faire (plus) court. L essentiel d abord. Alléger le style. Varier les types de contenus

Ecrire pour le web. Rédiger : simple, concis, structuré. Faire (plus) court. L essentiel d abord. Alléger le style. Varier les types de contenus Ecrire pour le web Un texte web de lecture aisée pour l internaute, l est aussi pour les moteurs de recherche ; l écriture peut ainsi être mise au service du référencement naturel. De façon complémentaire,

Plus en détail

1. L écran d accueil. 2. Importer des images. Sélectionnez cette option pour créer un nouveau document puis cliquer sur Suivant.

1. L écran d accueil. 2. Importer des images. Sélectionnez cette option pour créer un nouveau document puis cliquer sur Suivant. 1. L écran d accueil Utiliser Photorecit (ou Photostory) Sélectionnez cette option pour créer un nouveau document puis cliquer sur Suivant. 2. Importer des images Cliquez sur ce bouton pour importer des

Plus en détail