Melon Nouvelles variétés sous tunnel précoce Stades A et B

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Melon Nouvelles variétés sous tunnel précoce Stades A et B"

Transcription

1 Melon Nouvelles variétés sous tunnel précoce Stades A et B -1- Fiche APREL Sylvia GASQ et Sara FERRERA, Chambre d Agriculture de Vaucluse / GDA du Comtat (84) - Célia NAZAROWSKI, Catherine TAUSSIG, APREL Benjamin GARD, Ctifl-APREL - Célia CALMELS, stagiaire APREL Etienne ROBERT, stagiaire Chambre d Agriculture de Vaucluse. Essai rattaché à l action n : Melon, innovation variétale et résistances aux bioagresseurs. 1 Thème de l'essai Essai de nouvelles variétés de melon présentant des résistances aux maladies et aux ravageurs, afin de diminuer l utilisation des produits phytosanitaires. 2 But de l'essai Acquérir des références sur les nouvelles variétés de melon en culture sous tunnel précoce. 3 Facteurs et modalités étudiés Variété Société Stade Résistances génétiques Arapaho Syngenta témoin HR Fom0,1 IR Px1,2,5 Gc Artorius Syngenta B HR Fom0,1,2 IR Px1,2,5 Gc Ag Quincy Clause B HR Fom0,1,2 IR Px1,2,3,5 Gc Kerala Enza A HR Fom0,1,2 IR Px1,2,5 Gc Gsf 1414 Gautier A HR Fom0,1,2 IR Fom1.2 IR Px1,2,5 Gc Ag Mc Syngenta A HR Fom0,1,2 IR Fom1.2 IR Px1,2,3,5 Gc Ag Primabel (Nun 14324) Nunhems A HR Fom0,1,2 IR Px1,2,5 Gc Nun Nunhems A HR Fom0,1,2 IR Px1,2, Gc 4 Matériel et méthodes Essai-blocs à deux répétitions de 10 plantes par parcelle élémentaire. Observations selon le protocole APREL Site : SCEA La Fournière à Pernes-les-Fontaines (84). Conduite de la culture Tunnel 8 m, orientation Nord/Sud, 4 rangs de culture. Sol argilo-limoneux Analyse de sol : - MO = 2,64 % - CEC = 144,2 meq/kg - Nitrates N-NO3 = 9,2 mg/kg * 4,2 = 38,64 unités NO3/ha - PH = 7,64 - Eléments échangeables : P2O5 (160 mg/kg) très élevé - K (9,98 meq/kg) satisfaisant - Mg (33,56 meq/kg) très élevé. Fumure de fond : 20T/ha de compost Tradisol (1,5% N ; 1,5% P205 ; 0,5% K2O) Semis greffon et porte-greffe début février. Porte-greffe : RS 841 Plantation le 9 mars Densité : 0,56 plants/m² (2 x 0,90 m) Elevage en plaque de 60 trous Conduite sur 2 bras, 3 passages pour écimage Paillage vert de largeur 1,40 m et d épaisseur 25µ Protection temporaire avec chenille 80µ (film thermique) 2 lignes de goutteurs (T-Tape) par rang de melon (1 goutteur tous les 0,30 m), débit : 1 l/h Floraison femelle le 11/04 Pollinisation par ruchettes placées à l intérieur des tunnels le 18/04 Blanchiment des tunnels le lundi 23 mai Récolte du 27 mai au 10 juin. Traitement statistique des résultats : Analyse de variance (ANOVA) et test de Newman-Keuls à 5%.

2 Comptage de nouaison : Nombre de melons noués / ml Variété Semaine 17 Semaine 18 Semaine 19 Arapaho 6,8 2,2 0 Artorius 3,2 10,8 0,4 Quincy 4,9 5,9 0,1 A noter : Les conditions climatiques ont été relativement chaudes, quelques pluies en mars, puis une période froide durant les semaines 16 et 17 du mois d avril, de la pluie le 30 avril suivie d un très fort mistral et d une chute des températures les 1 er et 2 mai, puis les conditions se sont améliorées avec une chaleur caniculaire en semaine 20, quelques pluies les 23 mai (10 mm) et le 29 mai (20 mm), puis le mois de juin très ensoleillé et venté avec une pluviométrie très. De ce fait, une irrigation un peu trop soutenue a pénalisé la qualité interne de l ensemble des variétés de l essai. Sur le plan phytosanitaire, l oïdium qui est apparu le 9 mai a été bien maitrisé et n a eu aucune conséquence sur la qualité des fruits. Evaluation oïdium et grille physiologique (0 : aucune attaque // 5 : très touché) Oïdium Grille physiologique Variété 17/05 6/06 17/05 6/06 Arapaho = témoin Artorius Quincy Kerala * Gsf Mc Primabel Nun *Présence de taches nécrotiques, réaction d hypersensibilité à l oïdium -2-

3 5 Résultats 5.1 Résultats quantitatifs Variétés Rdt Cat.I précoce au 01/06 (kg/m²) Poids moyen précoce (g) Rdt brut (kg/m²) Nb fruits brut / m² Rdt Cat.I final au 10/6 (kg/m²) Poids moyen final (g) Arapaho 1,76 bc 817 ab 4,09 4,70 4, ab Artorius 0,21 c 756 b 5,07 6,19 3, b Quincy 3,73 a 827 ab 4,18 5,01 4, ab Kerala 3,06 ab 942 ab 4,24 4,45 4, ab Gsf ,11 c 955 ab 3,39 3,47 3, a Mc ,69 ab 924 ab 3,31 3,47 2, a Primabel 0,4 c 1095 a 4,14 4,34 3, a Nun ,76 c 780 b 5,03 5,52 4, ab Moyenne 1, ,18 4,64 3, *a, b, c : résultats du test Newman-Keuls à 5%. 5.2 Répartition du calibre (en % du poids) Variétés ( g) 15 ( g) 12 ( g) 11 ( g) 9 (>1350g) Arapaho Artorius Quincy Kerala Gsf Mc Primabel Nun Moyenne Rendement Cat.I hebdomadaire cumulé (en kg/m²) -3-

4 Rendement Cat.I cumulé (en kg/m²) 5.3 Qualité externe des fruits Répartition des catégories commerciales et des déchets La variété Artorius a présenté de très nombreux fruits mous, surtout en 2 e partie de récolte. Les causes de ces dégâts sont sûrement liées aux conditions climatiques de cette année. De plus, la variété n est pas dans le bon créneau de production. -4-

5 Caractérisation des déchets (en % du poids brut) Variétés Pourris Fendus Mous Déformés Trop petit Trop gros Total Arapaho Artorius * Quincy Kerala Gsf Mc Primabel Nun Moyenne Qualité interne des fruits Variétés IR moyen ( Brix) IR<10 10 IR<12 IR 12 Vitrescence (% de fruits classés V1) Vitrescence (% de fruits classés V2) Nombre de fruits observés Fermeté de la chair (kg/0,5cm²) Arapaho 12, ,6 Artorius 12, ,9 Quincy 13, ,7 Kerala 12, ,0 Gsf , ,0 Mc , ,4 Primabel 15, ,7 Nun , ,9 Moyenne 12, ,3-5-

6 5.5 Tenue à 10 jours après récolte Très bonne Bonne Moyenne Médiocre Mauvaise Kerala Nun Arapaho Gsf 1414 Artorius Quincy Mc Primabel 5.6 Tableau de synthèse Variétés Plante Fruits Atouts Contraintes Arapaho Artorius Quincy Kerala Gsf Plante vigoureuse, poussante, feuillage dense - Bonne tenue du feuillage - Plante très vigoureuse, feuillage dense et longs pétioles - Bonne tenue du feuillage - Plante de vigueur, feuillage dense de taille - Tenue de plante, présence de grille physiologique à la récolte - Plante de bonne Vigueur, feuillage dense, grandes feuilles foncées - Présence de grille physiologique à la récolte - Plante très vigoureuse, feuillage dense, feuilles de taille, plante très poussante - Bonne tenue de plante - Fruit rond à aplati - Robe jaune vert, bien écrite, écritures denses et épaisses, peu jaunissante - Calibre ment homogène - Léger truitage autour du pédoncule - Sillons assez larges - Chair orange pâle - Fruit rond à aplati, légèrement côtelé - Robe vert à jaune-vert, écritures assez denses, ment épaisses - Truitage peu présent - Sillons assez fins - Chair orange pâle, cavité grainière ment ouverte - Fruit oblong à rond, peu côtelé - Robe beige, écritures denses, peu épaisses - Calibre homogène pédoncule peu présent - Sillons verts de taille - Chair orange à orange pâle - Fruit oblong à rond - Robe beige, écritures ment denses, peu épaisses pédoncule ment présent - Sillons verts à vert clair, taille - Chair orange à orange pâle - Fruit rond à aplati avec présence de joues - Robe jaune-vert à beige, très écrite - Ecritures ment denses, assez épaisses - Calibre homogène pédoncule ment présent - Sillons vert moyen à vert foncé, taille - Chair orange - Bon taux de sucre - Bon rendement - Jaunit lentement - Jolie présentation - Précoce et groupé - Facile à récolter - Très bon rendement - IR Ag - Très précoce - Bon taux de sucre - Bon rendement - Bon calibre - Très précoce - Bon rendement - Bonne tenue après récolte - Bon taux de sucre - Bon calibre - IR Ag - IR Fom1.2 dans cet essai - Taux de sucre un peu - Tardif dans cet essai - Calibre hétérogène et un peu petit - Très sensible à la vitrescence médiocre mauvaise - Très groupé - Jaunit rapidement - Taux de sucre un peu - Très groupé - Calibre hétérogène - Rendement un peu - Tardif -6-

7 Mc Plante de vigueur, feuillage dense, petites feuilles - Tenue de plante - Fruit rond - Robe beige, peu écrite - Ecritures denses, peu épaisses - Calibre homogène pédoncule peu présent - Sillons vert clair, taille - Chair orange et cavité grainière ment ouverte - Très précoce - IR Ag - IR Fom Taux de sucre trop - Rendement un peu mauvaise - Très groupé - Calibre hétérogène, un peu gros Primabel (Nun 14324) - Plante très vigoureuse, grandes feuilles vert foncé peu denses. - Bonne tenue de plante - Fruit oblong, côtelé, chapeauté au niveau du pédoncule - Robe jaune vert, assez écrite - Ecritures peu denses et fines - Calibre ment homogène pédoncule très présent - Sillons vert foncé, taille - Chair orange - Très bon taux de sucre - Calibre un peu gros mauvaise - Tardif Nun Plante de bonne vigueur, feuillage de densité, grandes feuilles et longs pétioles - Bonne tenue de plante - Fruit aplati à rond - Robe jaune clair, très écrite - Ecritures ment denses, épaisses, avec des fentes en coup de couteau, présence d une toile d araignée autour du pédoncule - Calibre ment homogène pédoncule peu présent - Sillons vert moyen et fins - Chair orange pâle et cavité légèrement ouverte - Très bon rendement - Bonne tenue après récolte - Présentation - Fruit très écrit - Tardif -7-

8 6 Conclusion Dans cet essai, le témoin Arapaho a montré une bonne qualité de fruit, un bon IR avec un bon rendement mais une tenue après récolte. A noter que les conditions climatiques caniculaires et une irrigation un peu trop soutenue ont posé problèmes dans la conduite de la culture et impactés la qualité de conservation de certaines variétés. Variétés non retenues Quincy : Variété très précoce et groupée avec un rendement supérieur à la variété témoin mais sa robe est jaunissante, variété à récolter tous les jours. Son taux de sucre est élevé et son calibre est bon mais sa tenue après récolte est mauvaise. La chair des fruits est un peu pâle et la variété semble un peu sensible à la pourriture après la conservation. Kerala : Variété précoce et groupée avec un bon rendement mais le taux de sucre est un peu. Les fruits ont une bonne tenue après récolte mais la chair est un peu pâle. Qualité gustative. Le calibre semble un peu hétérogène. Artorius : Variété avec un bon rendement, supérieur au témoin mais plus tardif. Son taux de sucre est un peu, la chair est orange pâle. La tenue après récolte est médiocre avec une perte de la fermeté importante au niveau de la zone pistillaire. Nombreux fruits mous dans cet essai. Variété à voir dans un créneau plus tardif. Gsf 1414 : Variété avec un rendement et plutôt tardif. Bon calibre homogène. Son taux de sucre est bon et la couleur de la chair est orange. Tenue après récolte avec des fruits qui semblent sensibles à la pourriture après conservation. Variété arrêtée. Mc : Variété précoce et groupée mais qui présente un rendement. Le calibre est hétérogène et la chair orange. Le taux de sucre des fruits est trop, inférieur au témoin. La tenue après récolte est mauvaise avec des fruits sensibles à la moisissure. Primabel (Nun 14324) : Variété avec un rendement plus et plus tardif que le témoin. Calibre un peu gros et ment homogène. Les fruits ont un très bon taux de sucre et ont une chair bien orange. La tenue après récolte est mauvaise avec des fruits sensibles à la moisissure. Nun : Variété avec un bon rendement, supérieur au témoin et plus tardif. Présentation de fruit. Le calibre est ment homogène. La tenue après récolte est bonne. Variété arrêtée. Renseignements complémentaires auprès de : C.TAUSSIG, APREL, Saint-Rémy-de-Provence, tel , Action A919 Réalisé avec le soutien financier de : La responsabilité de FranceAgriMer ne saurait être engagée La responsabilité du Ministère chargé de l Agriculture ne saurait être engagée -8-

Catherine MAZOLLIER avec la collaboration de Abdel Sassi (technicien GRAB) et Laryssa SAULIA (stagiaire GRAB) Objectif et contexte de cet essai

Catherine MAZOLLIER avec la collaboration de Abdel Sassi (technicien GRAB) et Laryssa SAULIA (stagiaire GRAB) Objectif et contexte de cet essai Essai variétal de tomates anciennes en agriculture biologique sous tunnel froid : caractéristiques agronomiques qualités gustative et visuelle GRAB 2009 Catherine MAZOLLIER avec la collaboration de Abdel

Plus en détail

Expérimentation Colza AB en Lorraine 2011-2012 - Mélanges variétaux- - Associations espèces- - Densité de semis-

Expérimentation Colza AB en Lorraine 2011-2012 - Mélanges variétaux- - Associations espèces- - Densité de semis- Expérimentation Colza AB en Lorraine 2011-2012 - Mélanges variétaux- - Associations espèces- - Densité de semis- La démarche Lorraine 1) Le colza en AB est une culture peu cultivée en Lorraine. PROBIOLOR

Plus en détail

Laitue et batavia blonde en agriculture biologique : essai variétal sous tunnel froid

Laitue et batavia blonde en agriculture biologique : essai variétal sous tunnel froid MARAICHAGE 2005 Fiche action 3 02 02 13 AB L05 PACA/08 Laitue et batavia blonde en agriculture biologique : essai variétal sous tunnel froid Catherine MAZOLLIER- Annick TAULET (GRAB) Cet essai s inscrit

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Aubergine et Poivron de plein champ. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Aubergine et Poivron de plein champ. Septembre 2008 Septembre 2008 Fiche Technique Production Développée en Languedoc-Roussillon Aubergine et Poivron de plein champ Filière Maraichage Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon

Plus en détail

Réseau de Références Antigel en Arboriculture

Réseau de Références Antigel en Arboriculture Réseau de Références Antigel en Arboriculture RESULTATS 2002 à 2007 ARDEPI - Maison des Agriculteurs 22 Avenue Henri Pontier - 13626 Aix-en-Provence Tel : 0 2 28 95 03 fax 0 2 17 15 01 ardepi@wanadoo.fr

Plus en détail

Nos variétés de poires

Nos variétés de poires WILLIAM S (65-70mm) Jaune % de coloration 100 Jaune Pyriforme : 2 à 3 cm Très léger 01,50 ha en production 60 tonnes disponibles sse de la chair à la récolte sse de la chair après stockage Ferme Très tendre

Plus en détail

Mercredi 6 février 2014 Vouillé (79) Garantir la qualité du blé dur : quels leviers pour maîtriser la moucheture et le mitadinage

Mercredi 6 février 2014 Vouillé (79) Garantir la qualité du blé dur : quels leviers pour maîtriser la moucheture et le mitadinage Mercredi 6 février 2014 Vouillé (79) Garantir la qualité du blé dur : quels leviers pour maîtriser la moucheture et le mitadinage Comité technique Comité blé dur Ouest Technique Océan Blé février Dur 2014

Plus en détail

Epinard en agriculture biologique : essai variétal sous tunnel froid

Epinard en agriculture biologique : essai variétal sous tunnel froid MARAICHAGE 2005 Fiche action 3 02 02 13 AB L05 PACA/09 Epinard en agriculture biologique : essai variétal sous tunnel froid Catherine MAZOLLIER - Annick TAULET Jérôme LAMN Hélène VEDIE (GRAB) En maraîchage

Plus en détail

COURGETTE de printemps sous abri en sol Fiche culturale Janvier 2005. Calendrier de culture et rendement

COURGETTE de printemps sous abri en sol Fiche culturale Janvier 2005. Calendrier de culture et rendement Le 13 des Serres les Faits de Serre 84 1 COURGETTE de printemps sous abri en sol Fiche culturale Janvier 2005 La courgette est la première culture qui peut être plantée sous tunnel froid au printemps :

Plus en détail

Fiche Technique. Cerise de bouche. Septembre 2008

Fiche Technique. Cerise de bouche. Septembre 2008 Fiche Technique Production Développée en Languedoc-Roussillon Filière Arboriculture Septembre 2008 Cerise de bouche Rédigée par : Eric HOSTALNOU Chambre d Agriculture du Roussillon Potentiel des marchés

Plus en détail

CAROTTES BIO TYPE NON NANTAISE AUTOMNE 2012

CAROTTES BIO TYPE NON NANTAISE AUTOMNE 2012 CAROTTES BIO TYPE NON NANTAISE AUTOMNE 2012 Cet essai a été mis en place chez M. François LESAGE à St OUEN DU TILLEUL (27). L objectif était de sélectionner dans des types non nantais (2 variétés sont

Plus en détail

ÉVALUATIONS VARIÉTALES / TOMATE

ÉVALUATIONS VARIÉTALES / TOMATE Évaluation variétale "Tomate" - 1 - Évaluation variétale "Tomate Grappe", en production d été sous abri Essai réalisé à l EARL du Lanno à Trélévern (22) Les 4 variétés de tomates grappes (d après leur

Plus en détail

Courges, Potimarrons, Butternuts, en Provence

Courges, Potimarrons, Butternuts, en Provence Courges, Potimarrons, Butternuts, en Provence SOMMAIRE Les variétés de courges... 3 Exigences climatiques... 4 Culture... 5 Calendrier de production... 5 Mise en place de la culture... 5 Entretien de la

Plus en détail

ESSAI 2010 CULTURE BIOLOGIQUE DE HARICOT ET DE POIS GOURMAND PALISSES SOUS TUNNEL FROID : Comparaison de variétés (essai 2010)

ESSAI 2010 CULTURE BIOLOGIQUE DE HARICOT ET DE POIS GOURMAND PALISSES SOUS TUNNEL FROID : Comparaison de variétés (essai 2010) ESSAI 2010 CULTURE BIOLOGIQUE DE HARICOT ET DE POIS GOURMAND PALISSES SOUS TUNNEL FROID : Comparaison de variétés (essai 2010) Catherine MAZOLLIER, Abderraouf SASSI, Lorin Garcia (stagiaire) avec la collaboration

Plus en détail

LE FUTUR DU MUR VEGETAL. Grille de grande résistance pour murs végétalisés. www.geoplast.it

LE FUTUR DU MUR VEGETAL. Grille de grande résistance pour murs végétalisés. www.geoplast.it LE FUTUR DU MUR VEGETAL Grille de grande résistance pour murs végétalisés www.geoplast.it LES MURS VEGETALISES L utilisation de la végétation en tant que revêtement fait désormais pleinement partie du

Plus en détail

VITICULTURE 2012 V 12 / PACA 02 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE

VITICULTURE 2012 V 12 / PACA 02 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE VITICULTURE 212 V 12 / PACA 2 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE Silvère DEVEZE Chambre d Agriculture de Vaucluse 1- Identification de l action a. Responsables techniques et partenaires :

Plus en détail

CMS. 1-CONDITIONS DE CULTURE ET CALENDRIER

CMS. 1-CONDITIONS DE CULTURE ET CALENDRIER 1 MARAICHAGE 2013 Chou rouge : essai variétal en culture biologique Catherine MAZOLLIER, avec la collaboration de Abderraouf SASSI Merci à Didier Muffat qui a accueilli cet essai La culture de chou occupe

Plus en détail

Une meilleure maîtrise des techniques d extraction pour des vins rouges de qualité

Une meilleure maîtrise des techniques d extraction pour des vins rouges de qualité Lettre actualités n 36 septembre 2008 Une meilleure maîtrise des techniques d extraction pour des vins rouges de qualité SYNTHESE DES RESULTATS D ESSAIS DE L IFV SUR L INCIDENCE DU DELESTAGE E. Vinsonneau

Plus en détail

RESULTATS DE L ESSAI TEST DE VARIETES DE SOJA EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

RESULTATS DE L ESSAI TEST DE VARIETES DE SOJA EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008 C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI TEST DE VARIETES DE SOJA EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

Plus en détail

La Teigne de l olivier

La Teigne de l olivier La Teigne de l olivier Prays oleae BERN Morphologie Cycle biologique Symptômes et dégâts Méthodes de suivi Méthodes de lutte Formation Lutte contre les ravageurs des oliviers Bonifacio, le 24 février 2009

Plus en détail

La fraise en culture sur substrat

La fraise en culture sur substrat La fraise en culture sur substrat La culture de la fraise sur substrat permet tout d abord d améliorer les conditions de travail, réduire la pénibilité, améliorer la vitesse et le confort de récolte. C

Plus en détail

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI : TEST DE VARIETE DE TRITICALE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE Campagne

Plus en détail

CHAPITRE 3 ANNEXE 3.1 : EVALUATION DE LA QUALITE DE L EAU DES COURS D EAU

CHAPITRE 3 ANNEXE 3.1 : EVALUATION DE LA QUALITE DE L EAU DES COURS D EAU CHAPITRE 3 ANNEXE 3.1 : EVALUATION DE LA QUALITE DE L EAU DES COURS D EAU Les cartes de qualité des cours d eau présentées dans l état des lieux ont été réalisées à partir de grilles de qualité permettant

Plus en détail

REF : 2010/03/AB-LLB EXPERIMENTATEURS : N. MANIEZ, N. GOUSSARD, D. HOUDMON, L. SIKA, A.BARRIER

REF : 2010/03/AB-LLB EXPERIMENTATEURS : N. MANIEZ, N. GOUSSARD, D. HOUDMON, L. SIKA, A.BARRIER ESSAI ROTATION / SALADE ESSAI VARIÉTAL DE LAITUES POMMÉES, BATAVIA ET FEUILLES DE CHÊNE BLONDES EN CULTURE AGROBIOLOGIQUE SOUS SERRE VITREE CULTURE D HIVER REF : 2010/03/AB-LLB EXPERIMENTATEURS : N. MANIEZ,

Plus en détail

La houe rotative. Le désherbage mécanique combiné des betteraves. Efficacité et sélectivité

La houe rotative. Le désherbage mécanique combiné des betteraves. Efficacité et sélectivité Le désherbage mécanique combiné des betteraves En 27, le Grenelle de l Environnement a fixé comme objectif de réduire, si possible, de % les usages de produits phytosanitaires dans les dix prochaines années.

Plus en détail

Diagnostic et évaluation de la fertilité des sols

Diagnostic et évaluation de la fertilité des sols Diagnostic et évaluation de la fertilité des sols Présentation sur la base des résultats du programme SolAB en maraîchage Jean Michel LHOTE! Station d expérimentation légumière en Poitou-Charentes!! La

Plus en détail

L état des cultures au Québec

L état des cultures au Québec Rapport nº 4 Bilan au 14 juin 2016 Parution le 20 juin 2016 Publié par La Financière agricole du Québec En bref La première semaine de juin a été caractérisée par des températures supérieures à la normale,

Plus en détail

TOUS DEUX JAUNES ET NOIR, NOIRS, CES CES INSECTES

TOUS DEUX JAUNES ET NOIR, NOIRS, CES CES INSECTES TOUS DEUX JAUNES ET NOIR, NOIRS, CES CES INSECTES DÉCLENCHENT PIQUENT MAIS CRIS PAS ET POUR GRANDS LA MÊME GESTES RAISON. QUAND ILS L ABEILLE TOURNOIENT DÉFEND SON AUTOUR MIEL, DE LA GUÊPE NOUS. SON UNE

Plus en détail

Déroulement des travaux :

Déroulement des travaux : Rapport final Contrôle mécanique de la punaise terne dans la culture de fraises sur rangs nattés en régie biologique à l'aide d'une faucheuse rotative 10-INNO3-16 Demandeur : Coopérative Nord-Bio Date

Plus en détail

KS-PLAN E. La nouvelle brique efficace pour la pose manuelle, destinée au secteur du bâtiment

KS-PLAN E. La nouvelle brique efficace pour la pose manuelle, destinée au secteur du bâtiment KS-PLAN E La nouvelle brique efficace pour la pose manuelle, destinée au secteur du bâtiment Les avantages et bénéfices que vous apporte le nouveau KS-PLAN E KS-PLAN E permet de réaliser des maçonneries

Plus en détail

Actualités Bio. Eric L Helgoualch Garance Marcantoni Référents Régionaux Viti Bio. Avignon 17 Février 2014

Actualités Bio. Eric L Helgoualch Garance Marcantoni Référents Régionaux Viti Bio. Avignon 17 Février 2014 Actualités Bio Eric L Helgoualch Garance Marcantoni Référents Régionaux Viti Bio Avignon 17 Février 2014 Quelques éléments sur les surfaces, les conversions, la consommation La flavescence dorée, lutte

Plus en détail

Présentation du site E-Phy

Présentation du site E-Phy Présentation du site E-Phy https://ephy.anses.fr/ Recherche rapide depuis la page d accueil Deux étapes : Entrer un nom, une partie du nom ou un numéro d AMM, puis choisissez le type de produit (PPP, adjuvant,

Plus en détail

Le 13 des serres/les faits de serre84

Le 13 des serres/les faits de serre84 Le 13 des serres/les faits de serre84 TOMATE SOUS ABRI EN SOL Fiche culturale Février 2007 CALENDRIER DE CULTURE ET RENDEMENT Les plantations s échelonnent au printemps de mi-février à mi-avril et à l

Plus en détail

Cerisier. Porte-greffe : Maxma

Cerisier. Porte-greffe : Maxma Porte-greffe : Maxma 1 Variétés Code GEVES Numéro de page Bigarreau Summit 3 3 Burlat 3 4 Coralise 3 5 Ferdouce F 6 Fertille F 7 Folfer F 8 Guigne Early Rivers Radiation en 2009 9 Primulat 4 10 Sunburst

Plus en détail

Essai de lutte contre le Bremia de la laitue en pépinière et sous abri froid

Essai de lutte contre le Bremia de la laitue en pépinière et sous abri froid MARAICHAGE 5 fiche action 3 2 2 12 AB L5 PACA/7 Essai de lutte contre le Bremia de la laitue en pépinière et sous abri froid Jérôme LAMBION (GRAB) Le mildiou de la laitue (Bremia lactucae) est la maladie

Plus en détail

Fenouil d hiver sous tunnel froid en agriculture biologique : comparaison de variétés et de technique de plantation

Fenouil d hiver sous tunnel froid en agriculture biologique : comparaison de variétés et de technique de plantation MARAICHAGE 2005 Fiche action 3 02 02 13 AB L05 PACA/11 Fenouil d hiver sous tunnel froid en agriculture biologique : comparaison de variétés et de technique de plantation Catherine MAZOLLIER et Annick

Plus en détail

ADAPTATION DU CONDITIONNEMENT DU MIEL POUR LA MANUTENTION SUR PALETTE

ADAPTATION DU CONDITIONNEMENT DU MIEL POUR LA MANUTENTION SUR PALETTE ADAPTATION DU CONDITIONNEMENT DU MIEL POUR LA MANUTENTION SUR PALETTE Patrick Fortier, apiculteur et Jocelyn Marceau, ingénieur, ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation INTRODUCTION

Plus en détail

Rubans d installation électrique

Rubans d installation électrique Rubans d installation électrique Fiabilité exceptionnelle des rubans Scotch Répondent à l ensemble des applications d isolation basse tension et haute tension L expertise du 1 er fabricant mondial de rubans

Plus en détail

Tondre fait partie du Passé! Un gazon qui reste court avec une implantation rapide!

Tondre fait partie du Passé! Un gazon qui reste court avec une implantation rapide! Tondre fait partie du Passé! Un gazon qui reste court avec une implantation rapide! Un gazon qui reste court avec une implantation rapide permet de réduire de 35 % la fréquence de tonte Un gazon toujours

Plus en détail

JARDINS BIO CAMPANIPOL. La fraise bio, comment nous la produisons

JARDINS BIO CAMPANIPOL. La fraise bio, comment nous la produisons JARDINS BIO CAMPANIPOL La fraise bio, comment nous la produisons Robert St-Arnaud, co-propriétaire Journée petits fruits Chaudière-Appalaches et Capitale-Nationale 2016 CAMPANIPOL, C EST 46 hectares, 22

Plus en détail

COMITE INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE AU SAHEL COMITE SAHELIEN DES PESTICIDES (CSP)

COMITE INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE AU SAHEL COMITE SAHELIEN DES PESTICIDES (CSP) COMITE INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE AU SAHEL COMITE SAHELIEN DES PESTICIDES (CSP) PROTOCOLE SPECIFIQUE POUR L EVALUATION BIOLOGIQUE DES INSECTICIDES AU SAHEL LUTTE CONTRE LES COLEOPTERES DES

Plus en détail

Film polyuréthane: FLEX DAO : (Série: 200-300 - 400 et 600)

Film polyuréthane: FLEX DAO : (Série: 200-300 - 400 et 600) GUIDE D APPLICATION Film polyuréthane: FLEX DAO : (Série: 200-300 - 400 et 600) MATÉRIEL NÉCESSAIRE Q Un plotter Q Une presse à chaud Q Du Flex DAO Q Un textile Q Une feuille de protection TEFLEX, ou un

Plus en détail

84 couleurs standards dont 8 métalliques. Vinyle 50 µm coulé Sans cadmium Epaisseur du film + adhésif (ISO 4593) Papier siliconé

84 couleurs standards dont 8 métalliques. Vinyle 50 µm coulé Sans cadmium Epaisseur du film + adhésif (ISO 4593) Papier siliconé Page 1 sur 5 Bulletin produit SC80 Novembre 2013 Annule et remplace toute version précédente Scotchcal série 80 Film teinté masse de découpe Description Films vinyles coulés couleurs spécialement conçus

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE POUR LA SOLARISATION D UNE PISCINE DE PLEIN AIR

ETUDE DE FAISABILITE POUR LA SOLARISATION D UNE PISCINE DE PLEIN AIR Schéma guide pour établir un cahier des charges d étude ETUDE DE FAISABILITE POUR LA SOLARISATION D UNE PISCINE DE PLEIN AIR DENOMINATION DE L'OPERATION Précisez Objet - Lieu Maître d ouvrage : Personne

Plus en détail

Compte-rendu d essai ABRICOTIER 2014 COMPARAISON DES ITINERAIRES PFI ET AB

Compte-rendu d essai ABRICOTIER 2014 COMPARAISON DES ITINERAIRES PFI ET AB Compte-rendu d essai ABRICOTIER 214 COMPARAISON DES ITINERAIRES PFI ET AB Date : Novembre 214 Rédacteur(s) : Laetitia CUNY (SERFEL), Valérie GALLIA (SERFEL/CA3), Christian PINET (SERFEL/CA3), Benjamin

Plus en détail

Bien choisir sa variété de maïs ensilage

Bien choisir sa variété de maïs ensilage Bien choisir sa variété de maïs ensilage Le maïs ensilage n est pas une culture difficile à cultiver. Pour choisir sa variété, l agriculteur dispose aujourd hui d une multitude de critères : attention

Plus en détail

L'IMPACT DES TECHNOLOGIES MODERNES APPLIQUÉES À LA CULTURE DE MAÏS SUR LA FERTILITÉ DU PRELUVOSOL ROUGEÂTRE RÉSUMÉ

L'IMPACT DES TECHNOLOGIES MODERNES APPLIQUÉES À LA CULTURE DE MAÏS SUR LA FERTILITÉ DU PRELUVOSOL ROUGEÂTRE RÉSUMÉ L'IMPACT DES TECHNOLOGIES MODERNES APPLIQUÉES À LA CULTURE DE MAÏS SUR LA FERTILITÉ DU PRELUVOSOL ROUGEÂTRE Mots Clés: travaux du sol, production de maïs, fertilité du sol, maïs, engrais chimiques avec

Plus en détail

Economies d énergie en cultures maraîchères

Economies d énergie en cultures maraîchères Economies d énergie en cultures maraîchères Pistes actuelles et expérimentations en cours Eric Brajeul, Ariane Grisey, Serge Le Quillec, Raphaël Tisiot (Ctifl) Rencontres du végétal Angers le 10 janvier

Plus en détail

Conseils de Semis. Régie des résidus et préparation du lit de semences :

Conseils de Semis. Régie des résidus et préparation du lit de semences : Conseils de Semis En grandes cultures, il y a des facteurs importants que vous ne pouvez pas contrôler, comme le climat par exemple. Cependant, plusieurs autres facteurs restent largement sous notre contrôle.

Plus en détail

Rapport d étape sur l entreposage et les caractéristiques de qualité des pommes Silken après la récolte de la saison 2011

Rapport d étape sur l entreposage et les caractéristiques de qualité des pommes Silken après la récolte de la saison 2011 Rapport d étape sur l entreposage et les caractéristiques de qualité des pommes Silken après la récolte de la saison 2011 Peter M.A. Toivonen Agriculture et Agroalimentaire Canada Centre de recherches

Plus en détail

Informations techniques sur la culture de l ananas

Informations techniques sur la culture de l ananas Informations techniques sur la culture de l ananas Conditions de culture favorables (choix de la parcelle) : Sol drainant et plutôt acide. Terrain exposé au soleil. Accès à l eau pour l irrigation durant

Plus en détail

Analyse d un d réseau d essaisd

Analyse d un d réseau d essaisd Analyse d un d réseau d essaisd «variétés» Exemple du réseau «variétés de blé tendre d hiver (BTH)» François PIRAUX Arvalis Institut du végétal Séminaire méta-analyse 13 juin 2013 1 Plan Définition et

Plus en détail

Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3. (kg/m2) 110 88 2.2 3.3 27 24 120 96 2.4 3.6 29 5 130 104 2.6 3.

Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3. (kg/m2) 110 88 2.2 3.3 27 24 120 96 2.4 3.6 29 5 130 104 2.6 3. Epaisseur appliquée (mm) Epaisseur utile après tassement de 20% (mm) Résistance thermique R (m²k/w) Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3 (kg/m2) Nombre minimal

Plus en détail

EAU. Ses avantages. Descriptif. REGARD Compozit

EAU. Ses avantages. Descriptif. REGARD Compozit EAU REGARD L utilisation des matériaux composites permet de proposer une solution de branchement adaptée aux contraintes thermiques, mécaniques et d installation. Le regard enterré pour compteurs en ligne

Plus en détail

Difficultés relatives à la gestion de l organisation Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés

Difficultés relatives à la gestion de l organisation Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Difficultés relatives à la gestion de l organisation Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Les difficultés relatives à la gestion de l organisation citées par les enseignants

Plus en détail

Réalisation d une maquette de pulvérisateur permettant la modulation des intrants. Etape 1 : Etudier des images SPOT de la Région Champagne-Ardenne

Réalisation d une maquette de pulvérisateur permettant la modulation des intrants. Etape 1 : Etudier des images SPOT de la Région Champagne-Ardenne Présentation de l Agriculture de Précision en Champagne-Ardenne L entrée du monde agricole dans le troisième millénaire avec les nouvelles technologies : électronique et informatique embarquées sur le

Plus en détail

Flyer COQ Meubles créés par Patrick Sarran, présentés à Equip hotel, Paris porte de Versailles 11-15 novembre 2012

Flyer COQ Meubles créés par Patrick Sarran, présentés à Equip hotel, Paris porte de Versailles 11-15 novembre 2012 Mobilier pour l hôtellerie et la restauration Flyer COQ Meubles créés par Patrick Sarran, présentés à Equip hotel, Paris porte de Versailles 11-15 novembre 2012 www.quiso.fr QUISO SARL au capital de 8

Plus en détail

Denis La France dta., Anne Weill agr., Eve Cayer agr., Joshua Bougon-Ronin

Denis La France dta., Anne Weill agr., Eve Cayer agr., Joshua Bougon-Ronin Denis La France dta., Anne Weill agr., Eve Cayer agr., Joshua Bougon-Ronin Ce projet est une partie du projet intitulé : Augmentation de la productivité et réduction de la pression environnementale grâce

Plus en détail

Colloque Voler au secours des abeilles Produire du miel «made in France»

Colloque Voler au secours des abeilles Produire du miel «made in France» Colloque Voler au secours des abeilles Produire du miel «made in France» Table ronde Quelles politiques publiques pour les abeilles en France et en Europe? Jean-Marc Petat - Directeur Développement Durable

Plus en détail

CATALOGUE BIBLIOTHÈQUE TARIF 2012/2013

CATALOGUE BIBLIOTHÈQUE TARIF 2012/2013 CATALOGUE BIBLIOTHÈQUE TARIF 2012/2013 Notre tarif s entend prix HT et ne saurait nous engager en aucune façon. Ces prix résultent en effet des cours actuels des matières premières et en subissent les

Plus en détail

Les maladies du bois : quelques résultats expérimentaux. Pépinières et vignes adultes. Philippe Larignon

Les maladies du bois : quelques résultats expérimentaux. Pépinières et vignes adultes. Philippe Larignon Les maladies du bois : quelques résultats expérimentaux. Pépinières et vignes adultes. Philippe Larignon Identification des étapes au cours desquelles ont lieu les contaminations en pépinière Travaux ITV,

Plus en détail

SYSTEME SR2 AUTO-NIVELLANT

SYSTEME SR2 AUTO-NIVELLANT SYSTEME SR2 AUTO-NIVELLANT 1. DESCRIPTION DU PRODUIT SYSTEME SR2 est un revêtement de sol auto lissant bi-composants à base de résine époxy, polyvalente sans solvant, étudié pour les applications horizontales

Plus en détail

Projet Cendres. Etude relative à l utilisation des cendres de combustion de bois en agriculture et en sylviculture

Projet Cendres. Etude relative à l utilisation des cendres de combustion de bois en agriculture et en sylviculture Projet Cendres Etude relative à l utilisation des cendres de combustion de bois en agriculture et en sylviculture Morgan Abras Pourquoi valoriser les cendres? Sont actuellement considérées comme déchets

Plus en détail

Désherbage par occultation

Désherbage par occultation Désherbage par occultation Principe : - Couverture du sol avec un film opaque, avant mise en culture, pour réduire l'enherbement. - Les adventices germant sous le film sont détruites par absence de lumière.

Plus en détail

UTILISATION D UNE CHUTE POUR SERRER LES LAMES ENTRE ELLES

UTILISATION D UNE CHUTE POUR SERRER LES LAMES ENTRE ELLES POSE PRÉCONISATIONS DE (LAMBRIS, HABILLAGES INTÉRIEURSLAMES DE PAREMENT) 1. Retirer les lames de leur emballage. Les lames de lambris/parement seront soigneusement empilées à plat sur des cales d aération

Plus en détail

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU MIGRATION DE VAPEUR D'EAU Maison individuelle (toutes époques de construction) OBJET L air ambiant contient naturellement de l eau sous forme de vapeur. Sa quantité varie en fonction de la température

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique Sommaire 0 Préambule 1 Approche et Démarche Diagnostic stratégique 3 Scenarii d évolution 4 Positionnement cible 0 Préambule 3 Préambule L analyse stratégique repose sur

Plus en détail

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008 C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

Plus en détail

Merlin. Soja. Sommaire. Enfin une génétique adaptée aux zones nord!

Merlin. Soja. Sommaire. Enfin une génétique adaptée aux zones nord! 2016 Soja Dossier Soja Merlin Sommaire Enfin une génétique adaptée aux zones nord! 1. Présentation de la culture 2. Les débouchés du soja 3. Les atouts du soja 4. Itinéraire technique et choix variétal

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES. Etudiant : Elie PARACHINI. Superviseur : Dr Anne TURNER

RAPPORT D ACTIVITES. Etudiant : Elie PARACHINI. Superviseur : Dr Anne TURNER RAPPORT D ACTIVITES Etudiant : Elie PARACHINI Superviseur : Dr Anne TURNER Placement avec N2Africa et IITA Malawi du 01/10/2011 au 28/02/2012 ` 1 Introduction Mon placement avec N2Africa au Malawi prend

Plus en détail

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2016 34 CUISINE

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2016 34 CUISINE DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2016 34 CUISINE 1. DESCRIPTION DE CONCOURS 1.1. But de l épreuve Présenter au public le métier et faire la démonstration des nouvelles tendances culinaires en évaluant

Plus en détail

Une vision Compétitivité mondiale

Une vision Compétitivité mondiale www.fpinnovations.ca Une vision Compétitivité mondiale Une nouvelle force pour un marché en évolution www.fpinnovations.ca Facteurs qui influencent les méthodes d évaluation de la teneur en humidité Dany

Plus en détail

Conseils techniques en production de pomme de terre de consommation 2013/2014 COLOMBA

Conseils techniques en production de pomme de terre de consommation 2013/2014 COLOMBA COLOMBA Obtenteur : HZPC AGATA X CARRERA Pomme de terre de consommation précoce, lavable, de très belle présentation. Forte productivité, très bon rendement commercial. Variété adaptée au marché primeur

Plus en détail

Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais

Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais ARRÊTÉ établissant le programme d actions régional en vue de la protection des eaux contre la pollution par les nitrates d origine agricole pour la région Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

Synthèse du cours n 1

Synthèse du cours n 1 Synthèse du cours n 1 - Le climat? intégration temporelle du «temps qu'il fait» - Résultat de la combinaison de plusieurs facteurs : Certains sont fixes comme la forme de la terre, le relief, la répartition

Plus en détail

Bilan de la campagne estivales 2010-2011 de Cybelle Planète pour le programme IMPACT-CET mené par EcoOcéan Institut

Bilan de la campagne estivales 2010-2011 de Cybelle Planète pour le programme IMPACT-CET mené par EcoOcéan Institut Bilan de la campagne estivales 2010-2011 de Cybelle Planète pour le programme IMPACT-CET mené par EcoOcéan Institut Depuis 2006, les écovolontaires de Cybelle planète participent, chaque été, à la collecte

Plus en détail

CALLA - ESSAI D ITINERAIRE DE CULTURE POUR UNE PRODUCTION DE FLEURS COUPEES AU PRINTEMPS

CALLA - ESSAI D ITINERAIRE DE CULTURE POUR UNE PRODUCTION DE FLEURS COUPEES AU PRINTEMPS Station Expérimentale de Vézendoquet - 29250 ST POL DE LEON CALLA - ESSAI D ITINERAIRE DE CULTURE POUR UNE PRODUCTION DE FLEURS COUPEES AU PRINTEMPS I - OBJECTIF CATEF10-1-PN Acquérir des références techniques

Plus en détail

Gamm vert Delbard donne le ton sur le marché de la jardinerie

Gamm vert Delbard donne le ton sur le marché de la jardinerie Gamm vert Delbard donne le ton sur le marché de la jardinerie *** Au plus près des attentes des jardiniers amateurs, le réseau de jardinerie leader en France expose sa stratégie et ses axes de réflexion

Plus en détail

Cultures intermédiaires

Cultures intermédiaires Pourquoi implanter un couvert? Couverts, intercultures, dérobées, engrais verts, CIPAN Tous ces termes sont proches et se distinguent par la finalité de la couverture végétale mise en place sur la parcelle.

Plus en détail

Mesure de couleur des végétaux.

Mesure de couleur des végétaux. Des développements méthodologiques en imagerie à l Inra Mesure de couleur des végétaux. Eric Pietri, Patrice Reling 1 Résumé : Pour mesurer la couleur des végétaux nous utilisons un chromamètre de marque

Plus en détail

Isolation des ouvertures

Isolation des ouvertures Isolation des ouvertures Mise à jour le 15/09/2010 Dans une maison aux murs et au toit bien isolés, les déperditions thermiques au niveau des fenêtres peuvent atteindre 40%! Cette fiche a pour but de vous

Plus en détail

Dossier de presse. Un nouveau pas franchi vers l indépendance énergétique. Dossier de presse MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE NOUVELLE GENERATION

Dossier de presse. Un nouveau pas franchi vers l indépendance énergétique. Dossier de presse MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE NOUVELLE GENERATION MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE NOUVELLE GENERATION Un nouveau pas franchi vers l indépendance énergétique SOMMAIRE 1 - WINCO Technologies, de l isolation au changement de phase 2 - Qu est-ce que les Matériaux

Plus en détail

Mémoire descriptif de Nest

Mémoire descriptif de Nest Mémoire descriptif de Nest 2013 TREES AND PEOPLE Janvier 2013 Introduction Définition de la structure : La structure arboricole NEST est un plancher textile, conçu pour être tendu entre les arbres des

Plus en détail

Maïs grain irrigué. Synthèse variétale 2014

Maïs grain irrigué. Synthèse variétale 2014 Maïs grain irrigué Synthèse variétale 2014 Les récoltes 2013 comme celles de 2012 se sont faites sur des sols trempés et tardivement. L hiver très doux, très humide, en absence totale de gel n a pas permis

Plus en détail

DOMAINES HENRI MARTIN CHÂTEAU SAINT-PIERRE Saint-Julien

DOMAINES HENRI MARTIN CHÂTEAU SAINT-PIERRE Saint-Julien REVUE DE PRESSE Millésime 2005 Presse Spécialisee Wine Advocate - Robert Parker - 93/100 «Les consommateurs avisés ne manqueront pas de s intéresser à ce domaine don les derniers millésimes ont produit

Plus en détail

Chauconin Neufmontiers «le Pré Bourdeau»

Chauconin Neufmontiers «le Pré Bourdeau» NOTE RELATIVE A LA GESTION DES EAUX PLUVIALES SUR LES PARCELLES PRIVATIVES «le Pré Bourdeau» 55 b rue Gaston Boulet 76380 Bapeaume les Rouen TEL : 02.32.82.36.81 FAX : 02.35.76.96.50 contact@infraservices.fr

Plus en détail

La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage

La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage Filière blé panifiable Bio 6 Juin 2012 Matthieu BLIN Minoterie BLIN Jean-Pierre GAUME Agriculteur (53) Charlotte

Plus en détail

Catalogue. Équipements détectables. Magnétique Rayon X

Catalogue. Équipements détectables. Magnétique Rayon X Catalogue Équipements détectables Magnétique Rayon X Grosseron - 37, bd François Mitterrand - BP 70395-44819 Saint-Herblain Cedex Tél : +33 (0)2 40 92 07 09 - Fax : +33 (0)2 40 92 07 10 - www.grosseron.com

Plus en détail

TITRE : LA TRANSFORMATION DE LA MATIERE ORGANIQUE

TITRE : LA TRANSFORMATION DE LA MATIERE ORGANIQUE TITRE : LA TRANSFORMATION DE LA MATIERE ORGANIQUE classe :Sixième durée : 3 ou 4 heures selon le niveau de la classe, dont 1 heure en demi-groupe pour la réalisation des expériences la situation-problème

Plus en détail

STRUCTURES ANTI-PLUIE POUR CERISIERS

STRUCTURES ANTI-PLUIE POUR CERISIERS www. filpack-agricole.com STRUCTURES ANTI-PLUIE POUR CERISIERS Les bâches anti pluie Les différents systèmes Le service Filpack Agence FILPACK NORD Agence Filpack Sud 1 bis chaussée Jules César 30 Ave

Plus en détail

Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS

Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS Exploitants : Groupement d agriculteurs de Vouvry Récolte : 30 juin 2015 avec Syngenta Procédé cultural orge Exploitant : Groupement d agriculteurs

Plus en détail

G / Bail forma diag perf

G / Bail forma diag perf G / Bail forma diag perf Arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants à usage principal d habitation proposés à la location en France métropolitaine

Plus en détail

Essai de Plasticulture en Province de Luxembourg (SPIGVA-CIPF 2004) Collaboration SPIGVA Prov. De Luxembourg CIPF asbl

Essai de Plasticulture en Province de Luxembourg (SPIGVA-CIPF 2004) Collaboration SPIGVA Prov. De Luxembourg CIPF asbl Essai de Plasticulture en Province de Luxembourg (SPIGVA-CIPF 2004) Collaboration SPIGVA Prov. De Luxembourg CIPF asbl Lieu : Hemroulle Date de semis : le 28/04/04 Date de récolte : le 25/10/04 Variétés

Plus en détail

Modélisation des images. Tâches et contours

Modélisation des images. Tâches et contours Modélisation des images Tâches et contours Modèles d images Images vectorielles ou matrice de points Le terme image vectorielle est impropre Une image dite vectorielle n est en fait qu une image possédant

Plus en détail

La fructification des litchis dans la province de Tamatave (Situation au 28 septembre 2015) ****** (Campagne 2015 2016)

La fructification des litchis dans la province de Tamatave (Situation au 28 septembre 2015) ****** (Campagne 2015 2016) CENTRE TECHNIQUE HORTICOLE DE TAMATAVE La fructification des litchis dans la province de Tamatave (Situation au 28 septembre 2015) ****** (Campagne 2015 2016) Centre Technique Horticole de Tamatave Tél.

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008 Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Filière Maraichage Mais doux Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Potentiel

Plus en détail

OBSERVATOIRE PERMANENT DES METIERS DE L ESTIA

OBSERVATOIRE PERMANENT DES METIERS DE L ESTIA 2010 OBSERVATOIRE PERMANENT DES METIERS DE L ESTIA Enquête 2010 S i t u a t i o n a u 1er mars 2010 des promotions 2008 et 2009 - Filière INGENIEUR ESTIA Options OGI/CGP/MPA ESTIA ECOLE SUPERIEURE DES

Plus en détail

La base de données ArSeine : Spatialisation des systèmes de culture à partir de l étude de statistiques agricoles et dires d acteurs.

La base de données ArSeine : Spatialisation des systèmes de culture à partir de l étude de statistiques agricoles et dires d acteurs. La base de données ArSeine : Spatialisation des systèmes de culture à partir de l étude de statistiques agricoles et dires d acteurs. Atelier Prospective PIREN SOMMAIRE 1. Contexte, objectifs 2. Sources

Plus en détail

Point de vue de la GEFeL François Lafitte

Point de vue de la GEFeL François Lafitte Pertes/gaspillage alimentaires au sein de la filière F&L - Stades amonts Point de vue de la GEFeL François Lafitte De quoi parle-t-on quand on évoque les mots «gaspillage alimentaire»? Définition «gaspillage

Plus en détail

Le petit guide des pommes de la cueillette de gally

Le petit guide des pommes de la cueillette de gally Le petit guide des pommes de la cueillette de gally Venez cueillir nos 22 variétés de pommes dans nos vergers La bonne conservation des pommes dépend de leur stade de maturité lors de leur récolte. Se

Plus en détail