Les abeilles à Bruxelles Défis et opportunités

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les abeilles à Bruxelles Défis et opportunités"

Transcription

1 Les abeilles à Bruxelles Défis et opportunités Présentation en vidéo-conférence Mois de l abeille urbaine à Montréal Marc Wollast

2 Apis Bruoc Sella Bruxelles Pour la Nature, par les Abeilles Éducation à l environnement Sensibilisation à la Nature urbaine Verdurisation raisonnée Protection des abeilles en ville

3 Apis Bruoc Sella Bruxelles Pour les abeilles, par les abeilles Éducation à l environnement Sensibilisation à la nature urbaine Verdurisation raisonnée Protection des abeilles en ville

4 Plan de l intervention 1. L apiculture en Europe et à Bruxelles Etat des lieux 1. L apiculture européenne et en Belgique francophone 2. L apiculture à Bruxelles : Etat des lieux, acteurs et problématiques 2. Apis Bruoc Sella Pour la Nature, par les abeilles : 1. Bruxelles, une ville «Abeilles admises» : Défis et opportunités 2. Vers une ville verte 3. Vers une agriculture urbaine Bee-Friendly 4. L abeille urbaine, vecteur pédagogique

5 L apiculture en Europe et à Bruxelles Etat des lieux

6 1. L apiculture européenne Densité d apiculteurs par 100 km² - Union européenne Europe : apiculteurs soit 0,14 apiculteurs/km² apiculteurs, soit 3,2 %, sont des «professionnels» ou «semi-professionnels» (>150 colonies) qui détiennent 1/3 des ruches européennes principalement le sud de l Europe Belgique : apiculteurs, soit 0,31 apiculteurs/km² Wallonie (Belgique francophone) : apiculteurs, dont 7 «semiprofessionnels» Source : Congrès Beecome 2013

7 L apiculture européenne Densité de ruche par km² - Union européenne En Europe : colonies, soit 3,49 ruche/km² tonnes de miel, soit 15,0kg/ruche/an En Belgique : +/ colonies, soit 3,53 ruche/km² tonnes de miel, soit 20,9kg/ruche/an Source : Congrès Beecome 2013

8 Le déclin des abeilles Environnementaux Pesticides Monocultures Climat? Maladies Pollution Ondes? Frelon asiatique Varroase

9 Le déclin des abeilles Environnementaux Pesticides Monocultures Apicoles Transhumance Nourrissage hivernal Traitements Médicaments Climat? Maladies Pollution Ondes? Frelon asiatique Varroase Appauvrissement génétique Ruches inadaptées Récoltes excessives

10 Le déclin des abeilles

11 L apiculture moderne Une apiculture intensive pour une agriculture intensive «Service» de pollinisation Les abeilles, un intrant parmi d autres (engrais, etc.) Location de ruches Achat de colonies de bourdons Une apiculture productiviste Exploitation de tous les produits de la ruche : miel, propolis, gelée royale, pollen, cire, reines, colonies,

12 L apiculture moderne Une apiculture intensive pour une agriculture intensive «Service» de pollinisation Les abeilles, un intrant parmi d autres (engrais, etc.) Location de ruches Achat de colonies de bourdons Une apiculture productiviste Miel, propolis, gelée royale, pollen, cire, (reines),

13 L apiculture moderne Une apiculture intensive pour une agriculture intensive «Service» de pollinisation Les abeilles, un intrant parmi d autres (engrais, etc.) Location de ruches Achat de colonies de bourdons Une apiculture productiviste Miel, propolis, gelée royale, pollen, cire, (reines),

14 L apiculture moderne Une apiculture intensive pour une agriculture intensive «Service» de pollinisation Les abeilles, un intrant parmi d autres (engrais, etc.) Location de ruches Achat de colonies de bourdons Une apiculture productiviste Miel, propolis, gelée royale, pollen, cire, (reines),

15 L apiculture moderne Une apiculture intensive pour une agriculture intensive «Service» de pollinisation Les abeilles, un intrant parmi d autres (engrais, etc.) Location de ruches Achat de colonies de bourdons Une apiculture productiviste Miel, propolis, gelée royale, pollen, cire, (reines),

16 Un déficit d abeilles pour la pollinisation? Déficit de 13,4 millions de colonies d abeilles en Europe? Orientations agricoles nouvelles : cultures d oléagineux pour les agrocarburants Nouvelles cultures augmentent 5 fois plus vite que le nombre de colonies d abeilles Décrochage entre politique agricole et environnementale Breeze TD, Vaissière BE, Bommarco R, Petanidou T, Seraphides N, et al. (2014) Agricultural Policies Exacerbate Honeybee Pollination Service Supply-Demand Mismatches Across Europe. PLoS ONE 9(1): e Augmentation dépendance aux pollinisateurs sauvages

17 2. L apiculture à Bruxelles Nombre de ruches par quartier Ni demande, ni permis à introduire jusqu à trois ruches En 2011 : 273 ruches recensées (99 ruchers) sur base volontaire En 2014 : sans doute 500 ruches, voire plus!? Peu d apiculteur enregistré à l AFSCA (agence pour la sécurité de la chaîne alimentaire) Source : recensement apicole, Bruxelles-Environnement (2011)

18 L apiculture à Bruxelles Maillage vert bruxellois Nombre de ruches par quartier Source : recensement apicole, Bruxelles-Environnement (2011)

19 Typologie des emplacements (2011) Principalement dans les jardins Dans les parcs : accord de l administration régionale En toiture : 13 en 2011

20 Ruchers sur les toits Administration Ville de Bruxelles Comité Economique et Social Européen

21 Acteurs «Abeilles» à Bruxelles Apiculteurs bruxellois SRABE - Encadrement et formation Politique apicole et verdurisation Et les 50 autres gestionnaires de la nature en ville Education et animations grand public Apiculteurs professionnels Parrainage et installation de ruches Etudes et suivis scientifiques

22 Compétition Abeille domestique/abeilles sauvages Apiculture Abeilles sauvages 50 ~100 espèces Abeille domestique 1 espèce Larges colonies (50.000) Généralistes Grand rayon de butinage (1 à 3 km) Aide humaine Individus isolés ou petites colonies (50-500) Plus souvent spécialistes Petit rayon de butinage (100 à 500 m)

23 Les abeilles urbaines Abeilles domestiques 1 espèce Abeilles sauvages ~100 espèces

24 L apiculture durable Douce, naturelle, raisonnée Respect de l abeille et de son écologie Ruches adaptées (kenyanes) Faibles récoltes En lien avec une agriculture durable Permaculture Agroécologie Respecte les pollinisateurs sauvages

25 Faibles récoltes

26 Pour la Nature, par les Abeilles

27 1. Vers une ville «Abeilles admises» Accueillir les abeilles, c est aider la Nature en ville Nombreux défis! Nature, parent pauvre de l Environnement 50 institutions gestionnaires de la Nature à Bruxelles Des politiques sans moyens (ex : Plan fédéral abeilles)

28 Vers une ville «Abeilles admises» Accueillir les abeilles, c est aider la Nature en ville Et opportunités : Ordonnance Régionale de Réduction des Pesticides Plan Nature (bientôt!) Augmenter la végétation «butinable» Vers une ville verte Intégration de la Nature et des projets de verdurisation de manière systématique et transversale

29 2. Vers une ville verte Accueillir les abeilles, c est aider la Nature en ville Augmenter la végétation «butinable» Façades, toitures vertes Voiries (bords de routes, ronds-points, pieds d arbres, ) Prairies fleuries, friches Parcs publics et jardins privés Fleurissement public raisonné

30 Vers une ville verte : Bruxelles-Mobilité

31 Vers une ville verte : Bruxelles-Mobilité Augmenter la végétation butinable Façades, toitures vertes

32 Vers une ville verte : Soutien aux Communes Accueillir les abeilles, c est aider la Nature en ville Formation «autonomie en pollinisateurs»

33 Vers une ville verte : Soutien aux Communes Accueillir les abeilles, c est aider la Nature en ville Colloque 2012 : L arbre d alignement 2015 : Prairie fleurie urbaine Accompagnement verdurisation «butinable»

34 Méthodes Verdurisation raisonnée Plantes sauvages et indigènes Optique de transition Aspects esthétiques variés (sauvage, campagnard, structuré) Ressources alimentaires (pollen, nectar, baies, graines) Étalement des floraisons de la fin au début de l hiver Pas d espèces (potentiellement) invasives Réflexion sur différentes strates et gradients Strate herbacée : pelouses et prairies fleuries, pieds d arbres Bande Strate à dominante arbustive indigène, : haies façon vives «et fleurs indigènes, des champs bosquets» : bleuets, Strate coquelicots, arborescente marguerites, : individus nielles isolés, des blés, alignements trèfles, etc.

35 Méthodes Verdurisation raisonnée Plantes sauvages et indigènes Optique de transition Aspects esthétiques variés (sauvage, campagnard, structuré) Ressources alimentaires (pollen, nectar, baies, graines) Étalement des floraisons de la fin au début de l hiver Pas d espèces (potentiellement) invasives Réflexion sur différentes strates et gradients Strate herbacée : pelouses et prairies fleuries, pieds d arbres Parterre Strate à dominante arbustive ornementale : haies vives relativement et indigènes, acceptable bosquets : dahlias, Strate cosmos, arborescente œillets d Inde, : individus phlox, isolés, sauges, alignements verveines, etc.

36 Méthodes Verdurisation raisonnée Plantes sauvages et indigènes Optique de transition Aspects esthétiques variés (sauvage, campagnard, structuré) Ressources alimentaires (pollen, nectar, baies, graines) Étalement des floraisons de la fin au début de l hiver Pas d espèces (potentiellement) invasives Réflexion sur différentes strates et gradients Strate herbacée : pelouses et prairies fleuries, pieds d arbres arterre à Strate dominante arbustive horticole : haies relativement vives et indigènes, acceptable bosquets : dahlias, cosmos, Strate œillets arborescente d Inde, phlox, : individus sauges, isolés, verveines, alignements etc.

37 Vers une ville verte : Maya ge Fleurir les pieds d arbres, les façades, balcons, zones de recul, etc. avec des plantes mellifères Pour : Contribuer au maillage vert et à la Nature en ville Sensibiliser les citoyens aux abeilles, à la Nature et aux écoactions Renforcer le bien-être et la cohésion sociale dans les quartiers

38 Vers une ville verte : Maya ge

39 3.Vers une agriculture (urbaine) durable Développer une agriculture Nature admise, intégrée dans son système et respectant les cycles écologiques et «Bee-friendly»! Récupération des biodéchets ménagers, compostage Circuits courts Agriculture biologique, permaculture Respect des saisons Diversité des variétés cultivées Valorisation des pollinisateurs naturels Rentabilisation des surfaces imperméabilisées Préservation des espaces naturels existants

40 Vers une agriculture (urbaine) durable Développer une agriculture nature admise, intégrée dans les cycles écologiques et bee friendly! Récupération des biodéchets ménagers, compostage Circuits courts Agriculture biologique, permatulture Respect des saisons Valorisation des pollinisateurs naturels Rentabilisation des surfaces bétonnées Préservation des espaces naturels existants

41 Vers une agriculture (urbaine) durable Développer une agriculture nature admise, intégrée dans les cycles écologiques et bee friendly! Récupération des biodéchets ménagers, compostage Circuits courts Agriculture biologique, permatulture Respect des saisons Valorisation des pollinisateurs naturels Rentabilisation des surfaces bétonnées Préservation des espaces naturels existants

42 Vers une agriculture (urbaine) durable Développer une agriculture nature admise, intégrée dans les cycles écologiques et bee friendly! Récupération des biodéchets ménagers, compostage Circuits courts Agriculture biologique, permatulture Respect des saisons Valorisation des pollinisateurs naturels Rentabilisation des surfaces bétonnées Préservation des espaces naturels existants

43 4.L abeille urbaine, vecteur pédagogique Recréer du lien entre l Homme et la Nature grâce à l abeille Sentier des Abeilles Ruche à l école et animations scolaires Actions de communication «Nature abeilles admises» Animations grand public Newsletter et site internet Et de nombreuses autres activités

44 Accès libre ou balade guidée pour des groupes Publics scolaire familiale - professionnel 100 animations par an Le Sentier des Abeilles Un parcours didactique en pleine nature Rucher pédagogique et matériel didactique

45 Une ruche à l école Installation d une ruche dans un établissement scolaire Durant 1 année 10 animations pour les enfants de ans

46 Actions de communication Sensibiliser les citadins à la présence de la nature en ville Favoriser l acceptation des nouveaux modes de gestion de la nature en ville Encourager les écocomportements Avenue de Tervueren

47 Actions de communication Sensibiliser les citadins à la présence de la nature en ville Favoriser l acceptation des nouveaux modes de gestion de la nature en ville Encourager les éco-comportements

48 Animations grand public Quand Pourquoi? Evénements grand public Cycle abeilles Activités à la demande Nos activités : Découverte des abeilles Assiette de l abeille Récolte de miel Produits de la ruche (Initiation à l apiculture) Accueil des abeilles sauvages

49 Conclusions La ville n a pas besoin d une apiculture intensive Une densité élevée de ruches est problématique Les pollinisateurs sauvages doivent être préservés Nous soutenons une apiculture urbaine : - De loisir, pour les apiculteurs amateurs - Pédagogique et de sensibilisation - Professionnelle, intégrée dans une agriculture raisonnée

50 Conclusions La ville n a pas besoin d une apiculture intensive Une densité élevée de ruches est problématique Les pollinisateurs sauvages doivent être préservés Nous souhaitons - Une politique de verdurisation urbaine raisonnée et ambitieuse - Un cadre pour le développement harmonieux de l agriculture urbaine - L établissement de cadastres apicoles urbains - L implantation de ruchers liée au potentiel mellifère

51 Merci Pour votre attention Apis Bruoc Sella Rue des passiflores, Bruxelles Apis Bruoc Sella Twitter.com/ApisBruocSella Marc Wollast

Quelle apiculture urbaine pour quelle agriculture urbaine?

Quelle apiculture urbaine pour quelle agriculture urbaine? Quelle apiculture urbaine pour quelle agriculture urbaine? Apis Bruoc Sella Bruxelles Pour la Nature, par les Abeilles Éducation à l environnement Sensibilisation à la nature urbaine Verdurisation raisonnée

Plus en détail

L ABEILLE DOMESTIQUE

L ABEILLE DOMESTIQUE L ABEILLE DOMESTIQUE Que savez-vous de moi? On m appelle l abeille européenne (Apis mellifera), ou l abeille domestique. J appartiens à l ordre des insectes hyménoptères, c est-à-dire ceux pourvus d ailes

Plus en détail

Comment installer une ruche dans les établissements scolaires

Comment installer une ruche dans les établissements scolaires Octobre 2012 Fiche action nº 25 - les bonnes pratiques Comment installer une ruche dans les établissements scolaires Les pages locales des quotidiens relatent de plus en plus souvent l installation d une

Plus en détail

Étrange abeille. 1999 MC Cassino. Brochure d information réalisée par la Société Royale d Apiculture de Bruxelles et ses Environs a.s.b.l.

Étrange abeille. 1999 MC Cassino. Brochure d information réalisée par la Société Royale d Apiculture de Bruxelles et ses Environs a.s.b.l. Étrange abeille 1999 MC Cassino Brochure d information réalisée par la Société Royale d Apiculture de Bruxelles et ses Environs a.s.b.l. Qui suis-je? Bâtisseuse Je suis un insecte social. Seule, je ne

Plus en détail

API : amélioration du potentiel pollinisateur des abeilles

API : amélioration du potentiel pollinisateur des abeilles API : amélioration du potentiel pollinisateur des abeilles Version du 16 mars 2015 Sous-mesure : 10.1 Paiements au titre d'engagements agroenvironnementaux et climatiques 1. Description du type d opération

Plus en détail

LES JARDINS PARTAGÉS PARISIENS: 10 ANS DE PROGRAMMEMAINVERTE

LES JARDINS PARTAGÉS PARISIENS: 10 ANS DE PROGRAMMEMAINVERTE «la nature dans la ville» Journée d information CAUE 92 & Espaces 26-11-13 LES JARDINS PARTAGÉS PARISIENS: 10 ANS DE PROGRAMMEMAINVERTE Pourquoi? Comment? Pour qui (et pour quoi)? Où? Bilan Perspectives

Plus en détail

Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs

Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs Des alliées pour nos cultures La pollinisation améliore quantité et qualité des récoltes, Elle concerne 70% des espèces cultivées pour la consommation

Plus en détail

DES ANIMATIONS POUR VOTRE CLASSE

DES ANIMATIONS POUR VOTRE CLASSE DES ANIMATIONS POUR VOTRE CLASSE ASSOCIATIONS 1. APIS BRUOC SELLA L association a pour activité la sensibilisation des citadins à l environnement et plus particulièrement l éducation à la Nature urbaine.

Plus en détail

La pollinisation. Nom des intervenants. Frank ALETRU GIE ELEVAGE SECTION APICOLE. www.sauvonslesabeilles.com

La pollinisation. Nom des intervenants. Frank ALETRU GIE ELEVAGE SECTION APICOLE. www.sauvonslesabeilles.com La pollinisation www.sauvonslesabeilles.com Nom des intervenants Frank ALETRU GIE ELEVAGE SECTION APICOLE Sommaire I. Le processus de la pollinisation II. Les acteurs III. Impact agro-économique de la

Plus en détail

Une formation en maraîchage biologique à Bruxelles - Pour qui? Pour quoi? Missions locales d Ixelles et d Etterbeek

Une formation en maraîchage biologique à Bruxelles - Pour qui? Pour quoi? Missions locales d Ixelles et d Etterbeek Une formation en maraîchage biologique à Bruxelles - Pour qui? Pour quoi? Missions locales d Ixelles et d Etterbeek Les Missions locales Organismes d Insertion SocioProfessionnelle (ISP) Asbl Actions au

Plus en détail

Cérémonie de remise des Trophées «Chimie Responsable 2014» 18 novembre 2014

Cérémonie de remise des Trophées «Chimie Responsable 2014» 18 novembre 2014 Cérémonie de remise des Trophées «Chimie Responsable 2014» 18 novembre 2014 Trophée Intégration Locale Trophée Intégration Locale : CHIMEX, Le Thillay (95) Présentation de l action mise en place par :

Plus en détail

Introduction. Manifeste pour les territoires «naturbains» naturba / Séminaire de clôture 1 er et 2 décembre 2011 / Le manifeste

Introduction. Manifeste pour les territoires «naturbains» naturba / Séminaire de clôture 1 er et 2 décembre 2011 / Le manifeste Le manifeste 3 Introduction Manifeste pour les territoires «naturbains» Ce livret a été réalisé à l occasion du séminaire de clôture naturba. Il fait parti d un coffret remis aux participants. L espace

Plus en détail

Défi EDD 2014/15. Nous vous mettons au défi d'expliquer pourquoi des fleurs vont être plantées le long des routes de France pour les abeilles.

Défi EDD 2014/15. Nous vous mettons au défi d'expliquer pourquoi des fleurs vont être plantées le long des routes de France pour les abeilles. Défi EDD 2014/15 Nous vous mettons au défi d'expliquer pourquoi des fleurs vont être plantées le long des routes de France pour les abeilles. Pour vous aider à relever ce défi Après avoir lu et expliqué

Plus en détail

Réinventer l équilibre entre actions humaines et développement de la biodiversité

Réinventer l équilibre entre actions humaines et développement de la biodiversité ENJEUX Réinventer l équilibre entre actions humaines et développement de la biodiversité 1 Sensibiliser la population à l érosion de la biodiversité Communication Réapprentissage Participation citoyenne

Plus en détail

La perception de la Nature dans les entreprises : le cas particulier des PME

La perception de la Nature dans les entreprises : le cas particulier des PME La perception de la Nature dans les entreprises : le cas particulier des PME Olivier CAPPELLIN Cellule des Conseillers en Environnement de l UWE 14 octobre 2013 1 La Cellule des Conseillers en Environnement

Plus en détail

Projet apicole de la Communauté Urbaine de Bordeaux Mise à disposition des expositions «Abeille, sentinelle de l environnement»

Projet apicole de la Communauté Urbaine de Bordeaux Mise à disposition des expositions «Abeille, sentinelle de l environnement» Projet apicole de la Communauté Urbaine de Bordeaux Mise à disposition des expositions «Abeille, sentinelle de l environnement» Modalités de mise à disposition ou de prêt CONVENTION Entre : La Communauté

Plus en détail

Règlement du concours 2014 «Pollinisateurs et fleurs de notre région»

Règlement du concours 2014 «Pollinisateurs et fleurs de notre région» Règlement du concours 2014 «Pollinisateurs et fleurs de notre région» ARTICLE 1 PRÉSENTATION DU CONCOURS Dans le cadre du Plan MAYA, les communes de Florennes, Gerpinnes, Mettet et Walcourt organisent

Plus en détail

Charte nantaise des jardins collectifs. Jardins naturels nantais

Charte nantaise des jardins collectifs. Jardins naturels nantais Charte nantaise des jardins collectifs Jardins naturels nantais Pour faire un jardin, il faut un morceau de terre et l éternité. Gilles Clément Préambule La préservation de l environnement est aujourd

Plus en détail

Forum citoyen 28 septembre. La nature en Ville

Forum citoyen 28 septembre. La nature en Ville Forum citoyen 28 septembre La nature en Ville Forêt d Orléans Loire Loiret Sologne Orléans: Une ville inscrite dans un environnement remarquable Les espaces verts gérés par la Ville 9,4 % du territoire

Plus en détail

Urban High-Tech Beehives. Présentation aux médias 18.06.2014 Beau Rivage Hôtel Neuchâtel

Urban High-Tech Beehives. Présentation aux médias 18.06.2014 Beau Rivage Hôtel Neuchâtel Urban High-Tech Beehives Présentation aux médias 18.06.2014 Beau Rivage Hôtel Neuchâtel Eric Tourneret Audric est apiculteur depuis 2004 en Champagne, et à Paris depuis 2009. Une aventure menée avec succès

Plus en détail

Gestion différenciée des espaces verts :

Gestion différenciée des espaces verts : Gestion différenciée des espaces verts : Une démarche environnementale et paysagère à coût maîtrisé pour les entreprises et parcs d activités www.econetwork.eu Sommaire de la présentation 1. Gestion traditionnelle

Plus en détail

et Protéger la Nature les «COQUELICOTS» formation animation à Metz et à l entour accompagnement de projet COQUELICOTS depuis 2004

et Protéger la Nature les «COQUELICOTS» formation animation à Metz et à l entour accompagnement de projet COQUELICOTS depuis 2004 accompagnement de projet depuis 2004 formation animation outils, ressources, expériences, en éducation à l environnement, pour tous les curieux de nature COQUELICOTS à Metz et à l entour association Connaître

Plus en détail

La gestion différenciée. et la gestion des déchets

La gestion différenciée. et la gestion des déchets La gestion différenciée et la gestion des déchets Qu est-ce que la GD? Gestion différenciée = Une intensité de gestion propres à chaque espace vert + Une gestion plus écologique des EV + Une réponse au

Plus en détail

Un lieu pédagogique et ludique pour permettre d encourager les changements de comportements de chaque visiteur et usager.

Un lieu pédagogique et ludique pour permettre d encourager les changements de comportements de chaque visiteur et usager. Un lieu pédagogique et ludique pour permettre d encourager les changements de comportements de chaque visiteur et usager. UN BAtIMENt 500 m² bâtis en bois, paille, chaux et terre Avec son identité architecturale

Plus en détail

Le Portrait Nature de Quartier du Fresnoy- Mackellerie à Roubaix

Le Portrait Nature de Quartier du Fresnoy- Mackellerie à Roubaix Le Portrait Nature de Quartier du Fresnoy- Mackellerie à Roubaix Ce projet a reçu le label régional Naturenville 1 Nos premiers arguments : pourquoi s intéresser à la nature en ville? Parce que la vie

Plus en détail

Bonjour voisin(e), À bientôt! Votre voisin(e) du n 0 :

Bonjour voisin(e), À bientôt! Votre voisin(e) du n 0 : Société Royale d Apiculture de Bruxelles et ses Environs (SRABE) a.s.b.l. Rue au Bois 365B, bte 19, 1150 Bruxelles www.api-bxl.be lerucherfleuri@yahoo.fr Tél.: 02/270 98 86 Bonjour voisin(e), Si vous êtes

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

CREPAN. Vers une valorisation écologique des bords de routes du Calvados. Pourquoi protéger la biodiversité? Powerpoint réalisé par Claudine Joly

CREPAN. Vers une valorisation écologique des bords de routes du Calvados. Pourquoi protéger la biodiversité? Powerpoint réalisé par Claudine Joly CREPAN Vers une valorisation écologique des bords de routes du Calvados Pourquoi protéger la biodiversité? Powerpoint réalisé par Claudine Joly Présenté par Annick Noël Vice Présidente du CREPAN 1 La biodiversité

Plus en détail

Voici donc un exemple expliquant notre méthode de calcul.

Voici donc un exemple expliquant notre méthode de calcul. Rubriques du conseiller provincial en apiculture Printemps 2013 Bonjour à vous tous et bon début de saison 2013. Au cours des lignes qui suivent, nous vous présenterons certains résultats de notre enquête

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA GIRONDE Commune de VAYRES REGLEMENT DU LOTISSEMENT

DEPARTEMENT DE LA GIRONDE Commune de VAYRES REGLEMENT DU LOTISSEMENT DEPARTEMENT DE LA GIRONDE Commune de VAYRES REGLEMENT DU LOTISSEMENT DISPOSITIONS GENERALES Objet du règlement Le présent règlement a pour objet de fixer les règles et servitudes d intérêt général imposées

Plus en détail

La Fédération Sportive des Pêcheurs Francophones de Belgique asbl en collaboration avec la Maison wallonne de la Pêche

La Fédération Sportive des Pêcheurs Francophones de Belgique asbl en collaboration avec la Maison wallonne de la Pêche La Fédération Sportive des Pêcheurs Francophones de Belgique asbl en collaboration avec la Maison wallonne de la Pêche Nouveau! Formation à la gestion durable de la pêche et au développement des structures

Plus en détail

PHYT AIR Règles d usages des produits

PHYT AIR Règles d usages des produits PHYT AIR Règles d usages des produits phytosanitaires en milieux ruraux et urbains, transfert aérien et impact sur les services écosystémiques fournis par les insectes pollinisateurs Centre Etudes Techniques

Plus en détail

Agri-Péron. After Life communication plan

Agri-Péron. After Life communication plan Agri-Péron After Life communication plan Agri-Péron, une opération animée de septembre 2004 à octobre 2007 par la Chambre d Agriculture de l Aisne, la coopérative CERENA, ARVALIS-Institut du végétal et

Plus en détail

Colonie sauvage d Apis mellifera adansonii (A.m.a.) Latreille

Colonie sauvage d Apis mellifera adansonii (A.m.a.) Latreille 4 L apiculture au Burkina Faso Communication faite Par Dr Issa NOMBRE Laboratoire de Biologie et Ecologie Végétales, Université de Ouagadougou Email : nombre_issa@yahoo.fr INTRODUCTION L activité apicole

Plus en détail

Toits-jardins : de nouvelles possibilités à exploiter! Marie Eisenmann, cofondatrice des Urbainculteurs! BOMA Québec 28 septembre 2011!

Toits-jardins : de nouvelles possibilités à exploiter! Marie Eisenmann, cofondatrice des Urbainculteurs! BOMA Québec 28 septembre 2011! Toits-jardins : de nouvelles possibilités à exploiter! Marie Eisenmann, cofondatrice des Urbainculteurs! BOMA Québec 28 septembre 2011! Introduction! Repenser les toits! Des surfaces à exploiter! Très

Plus en détail

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12 Dossier de presse Une initiative de Ensemble, les citoyens peuvent se réapproprier leur ville, leur planète, leur destin commun. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Plus en détail

Le Zoning industriel d Anderlecht

Le Zoning industriel d Anderlecht Le Zoning industriel d Anderlecht - Un exemple de partenariat fructueux entre entreprises, commune et milieu associatif! Rédacteur pour Natagora : Pascal Hauteclair Mars 2011 Pour plus d infos sur le Réseau

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LE REBOISEMENT DU NORD-PAS-DE-CALAIS. «Aidez nous à reboiser le Nord Pas de Calais!» www.pochecocanopeereforestation.

ASSOCIATION POUR LE REBOISEMENT DU NORD-PAS-DE-CALAIS. «Aidez nous à reboiser le Nord Pas de Calais!» www.pochecocanopeereforestation. ASSOCIATION POUR LE REBOISEMENT DU NORD-PAS-DE-CALAIS «Aidez nous à reboiser le Nord Pas de Calais!» www.pochecocanopeereforestation.org POCHECO CANOPEE REFORESTATION Créée en Décembre 2009 avec le soutien

Plus en détail

Le rôle des entreprises dans les dynamiques de «ville durable et intelligente» en Belgique

Le rôle des entreprises dans les dynamiques de «ville durable et intelligente» en Belgique Le rôle des entreprises dans les dynamiques de «ville durable et intelligente» en Belgique Auteurs Anne-Marie André & Nathalie Crutzen Smart City Institute HEC-Ecole de Gestion de l Université de Liège

Plus en détail

en actions au Pays des Herbiers

en actions au Pays des Herbiers Le Développement durable en actions au Pays des Herbiers Le territoire du Pays des Herbiers 8 communes 27 500 habitants dont 16 000 aux Herbiers 25 000 ha de superficie 2 Le Développement Durable au Pays

Plus en détail

Présentation filière apicole en Rhône-Alpes. Signature CROF apicole Septembre 2012

Présentation filière apicole en Rhône-Alpes. Signature CROF apicole Septembre 2012 Présentation filière apicole en Rhône-Alpes Signature CROF apicole Septembre 2012 La filière apicole régionale Rhône-Alpes, en position de leader 15,3 % des apiculteurs de France 12,7 % des ruches de France

Plus en détail

Perle de Miel. produits purs et naturels issus d une agriculture durable et responsable. Huiles essentielles

Perle de Miel. produits purs et naturels issus d une agriculture durable et responsable. Huiles essentielles Perle de Miel produits purs et naturels issus d une agriculture durable et responsable Miels Tous nos miels sont purs, extraits à la main et produits au rucher du Lavandin, à Léguevin. Page 3 Huiles essentielles

Plus en détail

Les Contrats Paysages Ruraux en Vendée. Outil de valorisation et de gestion de l espace rural. Colloque DREAL 10 Janvier 2014 Paysages, tous acteurs!

Les Contrats Paysages Ruraux en Vendée. Outil de valorisation et de gestion de l espace rural. Colloque DREAL 10 Janvier 2014 Paysages, tous acteurs! Colloque DREAL 10 Janvier 2014 Paysages, tous acteurs! Contrat Les Contrats Paysages Ruraux en Vendée Outil de valorisation et de gestion de l espace rural I. Enjeux des Contrats Paysages Ruraux. Une démarche

Plus en détail

Bien vivre ensemble Redonner sa place à chacun dans la société, accepter les différences Etre connecté développer l écoute, la communication et l

Bien vivre ensemble Redonner sa place à chacun dans la société, accepter les différences Etre connecté développer l écoute, la communication et l Bien vivre ensemble Redonner sa place à chacun dans la société, accepter les différences Etre connecté développer l écoute, la communication et l information Créer des passerelles entre social/solidaire

Plus en détail

Frelon asiatique. nous sommes tous concernés!

Frelon asiatique. nous sommes tous concernés! Frelon asiatique. nous sommes tous concernés! Le frelon asiatique est une espèce invasive venue d Asie, introduite accidentellement en France en 2004. Parfaitement adapté à nos climats, son expansion géographique

Plus en détail

Les actions durables dans les jardins de Bayonne

Les actions durables dans les jardins de Bayonne Les actions durables dans les jardins de Bayonne Objectifs des actions menées par la ville -Protéger l environnement (limiter les pollutions, réduire son empreinte carbone) - Protéger les utilisateurs

Plus en détail

Contexte de création du protocole Florilèges-prairies urbaines

Contexte de création du protocole Florilèges-prairies urbaines Contexte de création du protocole Florilèges-prairies urbaines .. Objectifs du protocole Florilèges-prairies urbaines Détail des objectifs de Florilèges-prairies urbaines Fournir un outil d évaluation

Plus en détail

La permaculture? Un mouvement qui trouve son origine en Australie dans les années 60

La permaculture? Un mouvement qui trouve son origine en Australie dans les années 60 La permaculture? La permaculture? Un mouvement qui trouve son origine en Australie dans les années 60 Un mouvement qui trouve son origine en Australie dans les années 60 La permaculture? Un constat : le

Plus en détail

LES SEMENCES EN TRANSITION

LES SEMENCES EN TRANSITION LES SEMENCES EN TRANSITION Frank Adams Maraîcher Semencier artisanal Chargé d éducation Formateur Conférencier 2015 Quelles bases pour l agriculture de demain? LES GRAINES Parmi les différents types de

Plus en détail

Direction de Namur Direction de Malmedy Direction de Mons Direction de Neufchâteau

Direction de Namur Direction de Malmedy Direction de Mons Direction de Neufchâteau 1 Direction générale opérationnelle de l'agriculture, des Ressources naturelles et de l'environnement Département de l'agriculture Département de la Nature et des Forêts Département de la Ruralité et des

Plus en détail

GESTION DURABLE DES SITES ET SOLS POLLUES. «L Art peut-il aider l acceptabilité sociale des friches industrielles réhabilitées?

GESTION DURABLE DES SITES ET SOLS POLLUES. «L Art peut-il aider l acceptabilité sociale des friches industrielles réhabilitées? GESTION DURABLE DES SITES ET SOLS POLLUES «L Art peut-il aider l acceptabilité sociale des friches industrielles réhabilitées?» Jean-Paul Ganem INTRODUCTION L Art découle de la création, et est parfaitement

Plus en détail

MAE ou autre aide? A priori, l agroforesterie pourrait entrer dans ce cadre mais

MAE ou autre aide? A priori, l agroforesterie pourrait entrer dans ce cadre mais L agroforesterie : aides et contraintes dans le cadre légal wallon Christian Mulders, Attaché, Direction du Développement rural, Namur Philippe Nihoul, Attaché, Direction du Développement et de la Vulgarisation,

Plus en détail

Action n 9. Lutter contre la précarité en interne et favoriser la mobilité interne. Constats. Contexte. Opportunités pour les acteurs

Action n 9. Lutter contre la précarité en interne et favoriser la mobilité interne. Constats. Contexte. Opportunités pour les acteurs en interne et favoriser la mobilité interne Constats Finalités du Développement Durable Lutte contre le changement climatique, protection de l atmosphère Préservation de la biodiversité, protection des

Plus en détail

Présentation du cas de la Région de Bruxelles-Capitale (RBC)

Présentation du cas de la Région de Bruxelles-Capitale (RBC) Présentation du cas de la Région de Bruxelles-Capitale (RBC) Par Bruxelles-Environnement (IBGE) Département Eau Les grandes lignes de la présentation - Particularités de la RBC face au cycle naturel de

Plus en détail

Tous unis pour une énergie moins chère

Tous unis pour une énergie moins chère 1 Tous unis pour une énergie moins chère Bruxelles 10 mai 2012 Michael Corhay Concept Wikipower «Rendre l énergie moins chère aux citoyens en les associant à des projets collaboratifs et sensibiliser le

Plus en détail

Le frelon asiatique MARTINAND R. 1

Le frelon asiatique MARTINAND R. 1 Le frelon asiatique MARTINAND R. 1 Le frelon à pattes jaune D après les travaux de : ADA AQ CNDA Jacques Blot GDSA 17 Comité de coordination de toxicovigilance Muséum national d histoire naturelle FNOSAD

Plus en détail

PRESENTATION D ACTIVITES en images

PRESENTATION D ACTIVITES en images jardins vivants PRESENTATION D ACTIVITES en images MEIYNA VERNET Téléphone : 06 86 46 64 86 / 04 57 20 19 67 Courriel : jardinsvivants@gmail.com www.jardins-vivants.com Je mets en place des actions permettant

Plus en détail

Le promoteur de ce projet est l Association Service de Préparation à la Vie FELANA (SPV FELANA), qui est une association régie par la loi 60-133.

Le promoteur de ce projet est l Association Service de Préparation à la Vie FELANA (SPV FELANA), qui est une association régie par la loi 60-133. 1 1. TITRE : Projet environnemental axé sur la sensibilisation des gens en matière de protection, de reboisement 2. PROMOTEUR Le promoteur de ce projet est l Association Service de Préparation à la Vie

Plus en détail

Projet d aménagements paysagers

Projet d aménagements paysagers La note d intention 6. La note d intention Qu est-ce que la note d intention? La note d intention a pour but de présenter et argumenter les principaux choix de conception, ceci afin de justifier et valoriser

Plus en détail

CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE

CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE IMPLANTEZ VOS BUREAUX AU SEIN DE LA PREMIÈRE PLATEFORME SINO-EUROPÉENNE EUROSITY, UNE PLATEFORME INTÉGRÉE SINO-EUROPÉENNE UNIQUE EuroSity est une plate-forme de coopération

Plus en détail

Lutte contre le développement du frelon asiatique

Lutte contre le développement du frelon asiatique Lutte contre le développement du frelon asiatique Depuis plusieurs années, le frelon asiatique s est disséminé sur l ensemble du territoire du sud-ouest. Il s agit d une espèce invasive, prédatrice des

Plus en détail

1. ECODROME DE DIJON 2014

1. ECODROME DE DIJON 2014 Association ARBORESCENCE Projet d activité 2014 1. ECODROME DE DIJON 2014 ESPACE DE MEDIATION OU LE CITADIN DEPLOIE IMAGINATION ET SENSIBILITE POUR DECOUVRIR LE CARACTERE ECOLOGIQUE ET SYMBOLIQUE DES LIEUX

Plus en détail

Les abeilles et l homme

Les abeilles et l homme Leurs Vie et Contribution Le rôle du Jardinier Les abeilles et l homme Leur Disparition : Le Syndrome d Effondrement des Abeilles Les abeilles vivent en essaim (abeilles sauvages) ou ruche (abeilles domestiques)

Plus en détail

Conférence de clôture Chaire Blaise Pascal de C. J. Jones «Une odyssée de l ingénierie des écosystèmes»

Conférence de clôture Chaire Blaise Pascal de C. J. Jones «Une odyssée de l ingénierie des écosystèmes» Conférence de clôture Chaire Blaise Pascal de C. J. Jones «Une odyssée de l ingénierie des écosystèmes» La pollinisation: un service écosystémique basé sur des réseaux d interactions complexes Isabelle

Plus en détail

Montréal : Gestion intégrée de la prévention des sinistres

Montréal : Gestion intégrée de la prévention des sinistres Montréal : Gestion intégrée de la prévention des sinistres Louise Bradette, Chef de division Michel Denis, Chef de division Myriam Fernet, ingénieure Montréal c est Territoire : 500 km 2 Arrondissements

Plus en détail

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL Pays : Nom de la personne de contact au sein de la mairie Nom de la Ville Fonction : Superficie de la Téléphone commune : Nb d habitants Email 1. Personnel de votre commune 1.1) Nb de conseillers municipaux?

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

4 juin 2015 Présenté par: Maëlle Brouillette, et Athanasios Tommy Mihou,

4 juin 2015 Présenté par: Maëlle Brouillette, et Athanasios Tommy Mihou, S entraider pour faire pousser une communauté projet de verdissement et de potagers urbains- centres d hébergement du CIUSSS de l Est-de-l Îlede-Montréal 4 juin 2015 Présenté par: Maëlle Brouillette, et

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ENQUETE

QUESTIONNAIRE D ENQUETE 1 QUESTIONNAIRE D ENQUETE Sujet : «Contribution à l étude des savoirs et des pratiques locaux ayant une incidence directe sur les ressources naturelles collectives : cas de la Commune RUTEGAMA et de la

Plus en détail

Etude comparative de solutions de nourrissement protéinées pour la production de gelée royale et

Etude comparative de solutions de nourrissement protéinées pour la production de gelée royale et Etude comparative de solutions de nourrissement protéinées pour la production de gelée royale et l élevage de reines B. Poirot, V. Nevers. APINOV, Pôle technologique 40 rue Chef de Baie 17 000 La Rochelle,

Plus en détail

Mercredi 29 juin 2011 Mairie de SCIONZIER

Mercredi 29 juin 2011 Mairie de SCIONZIER Comité de pilotage Agenda 21 Mercredi 29 juin 2011 Mairie de SCIONZIER Ordre du jour Présentation des outils de suivi et d'évaluation de l'agenda 21 local Point d'étape concernant les actions en cours

Plus en détail

Les métiers de l économie verte. Pays de Bourgogne

Les métiers de l économie verte. Pays de Bourgogne Les métiers de l économie verte www.teebourgogne.com Pays de Bourgogne Qui sommes nous? Nos missions Capitaliser les connaissances Accompagner les porteurs de projet Informer et promouvoir l économie verte

Plus en détail

Cynips du châtaignier et apiculture

Cynips du châtaignier et apiculture Cynips du châtaignier et apiculture Comité stratégique apicole - 30 septembre 2014 Chambre d Agriculture de l Ardèche Crédits photos : Hennion-CTIFL / Bertoncello -CA07 Syndicat National des Producteurs

Plus en détail

Projet de loi sur la transition énergétique

Projet de loi sur la transition énergétique Projet de loi sur la transition énergétique Atelier Ville Durable DRIEA/UT92/SUBD 11/06/2015 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Direction régionale et interdépartementale de l'équipement et de l'aménagement

Plus en détail

à l environnement et au développement durable

à l environnement et au développement durable Centre Permanent d Initiatives pour l Environnement éducation à l environnement et au développement durable Offre pédagogique nature & jardin 2016 pour les groupes scolaires du cycle 1 au cycle 3 à la

Plus en détail

Hommes, rucher-troncs et abeilles en Cévennes

Hommes, rucher-troncs et abeilles en Cévennes Hommes, rucher-troncs et abeilles en Cévennes Étude ethno-écologique de l abeille noire cévenole élevée en rucher-tronc : Conservation et valorisation dans le cadre du développement durable SCHATZ Bertrand,

Plus en détail

Posters - Planches pédagogiques

Posters - Planches pédagogiques Posters - Planches pédagogiques Posters promotionnels et pédagogiques Le miel présenté dans tous ses conditionnements Format 40 x 60 cm 3303 Le poster Poids 40 g Carnet de recettes au miel 8 pages. Excellent

Plus en détail

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012 STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE Août 2012 Projet sectoriel Cadre réglementaire et orientations politiques Etat des lieux Amélioration de la connaissance Préservation de Valorisation de la

Plus en détail

BONNE PRATIQUE 36 FRANCE - ESPACE 16 STRASBOURG

BONNE PRATIQUE 36 FRANCE - ESPACE 16 STRASBOURG BONNE PRATIQUE 36 FRANCE - ESPACE 16 STRASBOURG RÉGION Alsace MUNICIPALITÉ Strasbourg TYPE D'ACTION ESPACE 16 STRASBOURG. Mise en place d'un espace temporaire d'insertion. NIVEAU DE LA BONNE PRATIQUE éprouvée

Plus en détail

Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Ville de Baie-Saint-Paul

Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Ville de Baie-Saint-Paul Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Ville de Baie-Saint-Paul 1 Plan de la présentation 1. Origine de la démarche 2. Méthodologie 3. La concrétisation

Plus en détail

Fiche outils n 9 Management environnemental

Fiche outils n 9 Management environnemental Fiche outils n 9 Management environnemental Organisation du tableau de bord Évaluation Tableau de bord Le Tableau de Bord comporte : l Un volet relatif à la zone industrielle, l Un volet relatif aux entreprises

Plus en détail

Inégalités sociales et territoriales de santé

Inégalités sociales et territoriales de santé Inégalités sociales et territoriales de santé Quels enjeux de santé dans les quartiers prioritaires? Quels outils pour y répondre? 20 mars 2012 Une situation régionale préoccupante accrue dans les quartiers

Plus en détail

Un grand outil pédagogique et ludique

Un grand outil pédagogique et ludique Présentations des animations pour les collèges et les lycées Saison 2016 Un grand outil pédagogique et ludique L Ecocentre est un nouvel espace de découverte et d expérimentation ludique et pédagogique

Plus en détail

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix Dans le prolongement de ses précédents avis sur la Charte de l Environnement qui portait sur la

Plus en détail

triple certification et Engagement environnemental

triple certification et Engagement environnemental triple certification et Engagement environnemental Solidbeton Ravone Jean-François. Structure de l exposé Présentation de la société et de son activité. Le projet de triple certification Chiffres clés

Plus en détail

PROJET D AGRICULTURE URBAINE. ERDF à PARIS 6 rue d Aboukir 75002 PARIS. En partenariat avec VENI VERDI et la Ville de PARIS

PROJET D AGRICULTURE URBAINE. ERDF à PARIS 6 rue d Aboukir 75002 PARIS. En partenariat avec VENI VERDI et la Ville de PARIS PROJET D AGRICULTURE URBAINE Aménagement d une toiture jardin ERDF à PARIS 6 rue d Aboukir 75002 PARIS En partenariat avec VENI VERDI et la Ville de PARIS I - CONTEXTE La végétalisation est un enjeu majeur

Plus en détail

Verre Avenir Chiffres, enjeux et missions

Verre Avenir Chiffres, enjeux et missions d o s s i e r d e p r e s s e 1 / 2 Verre Avenir Chiffres, enjeux et missions Verre Avenir Verre Avenir l organisme en charge de la promotion du verre d emballage «En 2010, les ventes de bouteilles se

Plus en détail

De la croissance destructrice de l environnement à l économie verte. Samir ALLAL Tunis-Mai 2012

De la croissance destructrice de l environnement à l économie verte. Samir ALLAL Tunis-Mai 2012 De la croissance destructrice de l environnement à l économie verte Samir ALLAL Tunis-Mai 2012 Plan de l'exposé 1. La question de l économie verte ne peut être traitée indépendamment des relations Nord/Sud,

Plus en détail

Gestion des plantes envahissantes. Commune de Lausanne

Gestion des plantes envahissantes. Commune de Lausanne Gestion des plantes envahissantes Commune de Lausanne Service des Parcs et Domaines Sophie Dunand Martin, Répondante EED Forum ARPEA 26 juin 2014 Contexte lausannois Environ 4000 ha 140000 habitants 1

Plus en détail

Alimentation locale, participation et santé. Croisement de politiques publiques autour d un projet de marché

Alimentation locale, participation et santé. Croisement de politiques publiques autour d un projet de marché Alimentation locale, participation et santé Croisement de politiques publiques autour d un projet de marché Marion Gassiot, Mission santé publique, Ville de Nantes Congrès «Paysage, urbanisme et santé»,

Plus en détail

Villes et Biodiversités. Philippe Clergeau Professeur et expert-consultant Muséum National d Histoire Naturelle, Paris

Villes et Biodiversités. Philippe Clergeau Professeur et expert-consultant Muséum National d Histoire Naturelle, Paris Villes et Biodiversités Philippe Clergeau Professeur et expert-consultant Muséum National d Histoire Naturelle, Paris Définitions Un urbanisme écologique c est un aménagement du territoire qui se fait

Plus en détail

Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire

Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire Enjeu 3, lié aux fonctions urbaines et sociales : Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire SCoT de la CUA 53 Enjeu 3, lié aux fonctions urbaines et sociales: Quelles difficultés surmonter?

Plus en détail

LA PROTECTION DU RUCHER

LA PROTECTION DU RUCHER LA PROTECTION DU RUCHER LE PIEGEAGE ELECTRIQUE DU FRELON ASIATIQUE v est présent aussi bien en zone urbaine qu en zone rurale. Il est dangereux à l approche de son nid, pour le voisinage, les personnels

Plus en détail

CATALOGUE D ANIMATIONS NATURE ÉCOLES ET CENTRES DE LOISIRS

CATALOGUE D ANIMATIONS NATURE ÉCOLES ET CENTRES DE LOISIRS CATALOGUE D ANIMATIONS NATURE ÉCOLES ET CENTRES DE LOISIRS Présentation Depuis 1983, le CPIE (Centre Permanent d Initiatives pour l Environnement) Pays de Serres-Vallée du Lot, agit : Dans le domaine de

Plus en détail

Frelon asiatique (Vespa velutina) : taille. Frelon européen (Vespa cabro) : taille. Le nid en cellulose (mélange de bois, d eau

Frelon asiatique (Vespa velutina) : taille. Frelon européen (Vespa cabro) : taille. Le nid en cellulose (mélange de bois, d eau Vespa velutina est originaire d Asie. Son introduction en France date de 2004 suite à des importations de poteries chinoises dans le Lot-et- Garonne. Depuis cette date l espèce ne fait que progresser sur

Plus en détail

Les métiers de la ruche La nettoyeuse

Les métiers de la ruche La nettoyeuse La nettoyeuse Je suis nettoyeuse du 1er au 3ème jour de ma vie. Je veille à l état sanitaire de la ruche pour éviter tout risque de maladie ou de problème d hygiène. SRABE 2011 - Illustration : La Folie

Plus en détail

Présentation Printemps de la Mobilité 2014

Présentation Printemps de la Mobilité 2014 Présentation Printemps de la Mobilité 2014 Mobile en ville! Le casse-tête des villes pourquoi, un casse-tête? accroissement de la distance domicile travail séparation géographique des activités : logement,

Plus en détail

Le rucher de l Ill. Apiculture Nicole, Roland et Maxime SAENGER

Le rucher de l Ill. Apiculture Nicole, Roland et Maxime SAENGER Le rucher de l Ill Apiculture Nicole, Roland et Maxime SAENGER Passionnés par les abeilles depuis plus de 30 ans, nous vous proposons toute une palette de produits de la ruche 100% naturel issus de notre

Plus en détail

L INFORMATIQUE D OCCASION OUVRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES

L INFORMATIQUE D OCCASION OUVRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES Présentation ONU 15 juin 2015 Entreprise Solidaire à but non lucratif L INFORMATIQUE D OCCASION OUVRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES Ecologiques Sociales - Economiques LE CONCEPT D AfB Spécialisé dans le reconditionnement

Plus en détail

Site Web SGBS «Responsabilité Sociale et Environnementale»

Site Web SGBS «Responsabilité Sociale et Environnementale» Site Web SGBS «Responsabilité Sociale et Environnementale» Nous sommes engagés à prendre en compte dans l exercice de son activité les attentes de nos parties prenantes internes et externes dans le cadre

Plus en détail