Mot de la fondatrice p.3 Mot de la directrice p.4 Conseil d'administration p.5 L'équipe de travail p.6 Notre mission p. 7 Nos objectifs p.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mot de la fondatrice p.3 Mot de la directrice p.4 Conseil d'administration p.5 L'équipe de travail p.6 Notre mission p. 7 Nos objectifs p."

Transcription

1 1

2 Table des matières Mot de la fondatrice p.3 Mot de la directrice p.4 Conseil d'administration p.5 L'équipe de travail p.6 Notre mission p. 7 Nos objectifs p. 7 Nos services p. 7 Historique p. 8 Des années 1993 à 1995 p. 8 Des années 1995 à 2000 p. 11 Des années 2000 à 2005 p. 12 De 2005 à aujourd'hui p. 15 Représentations et collaborations p. 16 Ses plus grandes réalisations p. 17 Notre image corporative p. 17 L'intégration socioprofessionnelle p. 18 Concours 15ème anniversaire p.22 2

3 Mot de la fondatrice Un simple mot pour vos 15 ans d'existence, afin de vous dire bravo, bravo d'avoir poursuivis cette belle mission qu'est le Trait d'union. Je me souviens, et les membres se souviendront sûrement, combien nous avons travaillé fort avec le comité, assis à la table de l'ancre afin de démarrer cet organisme communautaire d'une façon indépendante. D'ailleurs je nous y vois tous attablés, avec la collaboration et la présence de Sylvie Létourneau, et si vous vous souvenez bien il y avait également Mona Duplain qui avait elle aussi commencé à travailler sur ce projet. Puisque j'étais enceinte, c'est elle qui m'a remplacé lors de mon congé de maternité. Eh oui que de bon souvenir! J'ai adoré travailler pour le Trait d'union, j'ai aimé travailler avec vous tous que j'ai côtoyé à ce moment là. J'aimerais pourvoir tous vous nommer, mais la liste serait beaucoup trop longue. Je revois vos visages et pour certains d'entre vous je vous croise à l'occasion sur ma route et cela me fait toujours grand plaisir de prendre de vos nouvelles et de savoir ce que vous devenez. Je tiens encore une fois à vous dire merci pour ces années où le rire et la bonne humeur étaient généralement au rendez-vous. Je vous souhaite un beau 15 e, et de poursuivre cette belle mission avec coeur et amour pour vos membres. Pour ceux et celles qui m'ont connue je tiens à vous faire part de mes plus beaux bonjours et je vous souhaite une belle route, de prendre soin de vous tous et surtout de ne pas lâcher. Pour les nouveaux membres que je n'ai pas connu, salutation à vous également et bravo d'avoir adhéré au Trait d'union. Au plaisir de se rencontrer. Avec toute mon affection, Brigitte Bernier 3

4 Mots du Conseil d'administration L'organisme le Trait d'union pour moi est une transition du passé vers le futur, avec des gens qui nous aident à cheminer en tenant compte de nos faiblesses et de nos qualités de vie. Il est toujours et sera toujours ma bouée de sauvetage. Il a toujours été et sera toujours un organisme où on est considéré comme des personnes vivant avec des difficultés et des problématiques de santé mentale et non pas comme des numéros. Les intervenantes connaissent nos limites, nos buts et nous accompagnent dans ce cheminement de notre vie. Sans cet organisme je ne serais plus de ce monde!!! Donc, il est primordial pour moi que l'on continue à aider les gens qui sont dans des moments plus fragile, à regagner confiance en eux, en leur apportant support et joie de vivre. Gardons cet organisme en SANTÉ. Aline Pour moi le Trait d'union représente l'espoir, un rayon de soleil qui réchauffe l'intérieur de ses membres. C'est le lieu de travail de gens qualifiés qui accueillent à bras ouvert ceux qui ont besoins d'aide. Tout comme une mère pour chacun et chacune, le personnel écoute, conseille, divertit tout en ayant un regard affectueux sur ses protégés. Il devient l'endroit idéal pour acquérir un mode de vie facilitant le contrôle du moi intérieur tout en multipliant les jours calmes et heureux. Ceux qui vivent avec un problème de santé mentale méritent et ont la chance d'avoir ce service... Florence Le TDU m'inspire confiance, il est comme une grande famille. Je m'y sens bien, les membres sont tous au même niveau. Je ne m'y sens pas jugée que ce soit par les intervenantes ou par les membres. Le TDU m'a beaucoup aidé à travailler en groupe, ce que je ne pouvais faire avant. En 2000 le Trait d'union m'a aidé à sortir de ma solitude. J'y ai développé plusieurs amitiés. Au TDU je dis un gros merci. Hélène Un organisme qui nous aide à reprendre notre vie en main avec l'appui et le soutien des intervenantes. Un endroit où nous avons la possibilité de suivre des ateliers pour apprendre à gérer son stress. Un endroit aussi pour se divertir et avoir une vie équilibrée. Un endroit où on vit comme une grande famille, mais tout en acceptant et en respectant la différence de chacun sans porter de jugement. Mais aussi un endroit pour avancer dans la vie et faire un petit pas de plus chaque jour et même si on recule parfois ne pas laisser tomber notre but et avec l'appui des intervenantes on peu y arriver. Car comme le disait Félix Leclerc : «Il y a plus de courage que de talent dans la plupart des réussites». France Le Trait d'union est pour moi un endroit simple et rafraîchissant. C'est un endroit où l'on accepte les gens tel qu'ils sont! Pour moi, les gens qui travaillent au Trait d'union sont admirables. Que j'aimerais être comme eux! Ce sont des gens compatissant, des gens qui travaillent avec des humains et pour des humains. Le Trait d'union est une belle et grande famille qui gagne à être connue. Votre mission est d'autant plus honorable qu'il reste encore, en 2008, beaucoup trop de préjugés face à la maladie mentale. Aux gens que je côtoie au Trait d'union, merci de faire partie de ma vie. Vous m'avez fait grandir et il me reste encore beaucoup à apprendre de vous! Karine Le Trait d'union pour moi est un endroit où on est bien accueilli, c'est comme une grande famille où on ce sens bien et respecté. On est toujours reçu avec un grand sourire. Les intervenantes sont là aussi pour nous écouter. Quand on sort du Trait d'union c'est toujours avec un sourire (GARANTIE!). Le Trait d'union m'inspire beaucoup de bienfaits. J'ai plus confiance en moi et en mes compétences. Les intervenantes sont là pour t'encourager dans la vie. Ça fait 2 ans que je suis au Trait d'union et je peux vous dire que j'ai beaucoup plus confiance en moi, que ce soit à la maison ou au travail. Le Trait d'union m'a redonné le goût de vivre et d'être fière de moi. Linda C'est avec plaisir que je prends ces quelques moments vous expliquer ce que je ressens quand je parle du Trait d'union. Pour moi, c'est un organisme qui me tien à cœur et surtout le plus beau dans Montmagny. C'est un endroit où l'on peut retourner quand nous avons besoin d'écoute et de support moral. De mon côté, je ne suis pas gêné d'en parler à ceux qui veulent m'entendre. Pour ma part, je mets beaucoup d'efforts pour faire tomber les préjugés. Le Trait d'union est un organisme que les membres on vraiment besoin. Longue vie à cet organisme. André 4

5 Mots de l'équipe de travail Le nom du regroupement annonce vraiment bien sa mission: Unir les gens. Au début de l'années 2000, je ne connaissais rien du Trait d'union. On avait besoin de moi pour la comptabilité. Je suis alors tombé en amour avec cette belle famille dont l'approche est un bienfait pour que toutes personnes se sentent accueillies. Avec des gens compétents, sincère, dynamique et humain. Le développement du Trait d'union par les activités, les arts, la culture, la maison Rotary, et bien d'autres choses, démontrent le sérieux de ce mouvement. Merci aux personnes généreuses de leur temps de tellement nous aimer. Longue vie au Trait d'union. J'ai et j'aurai toujours que de bons mots envers le Trait d'union même si je n'y travaillerais plus. J'essaierai d'une autre manière de prouver ma gratitude. Claudette Gauthier Depuis déjà 15 ans, le Trait d Union œuvre pour le mieux-être des personnes vivant avec une difficulté de santé mentale. C est avec grand bonheur que je me suis jointe à l équipe depuis maintenant un peu plus de six ans pour offrir au meilleur de moi-même des services de qualité, mais aussi pour faire connaître notre mission et nos valeurs à l ensemble de la population. Pendant toutes ces années, j ai rencontré des gens formidables, chaleureux et avec énormément de potentiel. Des personnes qui ont à cœur leur organisme et qui s impliquent grandement à son bon fonctionnement. Je me considère très chanceuse et heureuse de vous connaître. Vous êtes tous des êtres qui m'êtes très chers. Je nous souhaite donc à nous tous ainsi qu à l organisme beaucoup de succès, de grandes réalisations et une longue vie ensemble. Profitez bien des activités spéciales qui se dérouleront tout au long de l année. Bon 15 e anniversaire!!! Marie-Eve Corriveau C'est la fête, c'est la fête Hé oui déjà 15 ans que le Trait d'union s'engage auprès de ses membres à leurs fournir un soutien et des services à la hauteur de leur attente. Moi, Jessy, je suis heureuse de faire partie de cette équipe de travail qui à chaque jour voit à ce que les membres soient bien dans leur ressource. Sans eux, le Trait d'union ne fêterait pas ses 15 ans existence. Cette année, j'ai eu la responsabilité de faire de ce 15e un événement extraordinaire, mais sans vous et sans la complicité de mon équipe de travail, je n'y serais jamais parvenu. Merci de faire partie intégrante de ma vie et de faire de mon travail un milieu fabuleux. Jessy Coulombe 15 ans que le Trait d Union fait parti du quotidien des gens. Bien que je m y trouve depuis peu de temps, je sais qu au cours de ces années l organisme a fait la différence dans la vie de plusieurs personnes. En fréquentant ce groupe d entraide, chacun y trouve ce dont il a besoin; réconfort, amitiés, aide, activités. Je suis heureuse de faire parti de l équipe du Trait d Union. Chaque jour j apprends à connaître des hommes et des femmes intéressants et sympathiques. Je suis enchantée à l idée d être présente pour participer à toutes les activités visant à célébrer le 15 e. Bon 15 e à tous! Stéphanie Duguay Chers membres, Sachez que le temps passé parmi vous me donne le goût de continuer au sein du SDME. Je suis heureuse de partager avec vous tout ce bon temps (Quand je peux y être bien sûr!) et votre présence m est précieuse. Durant les bons moments ou les périodes un peu plus difficiles, vous apportez une chaleur à l organisme et vous êtes tellement appréciés. Vous êtes le cœur du Trait d Union et le rayon de soleil des intervenantes!!! Même si je participe peu aux activités de l organisme, je tiens à garder un lien avec vous car vous êtes importants à mes yeux. Vous m apprenez à tous les jours qui vous êtes, ce qui vous passionne, ce qui vous touche et surtout à quel point vous êtes agréables à côtoyer. Nadia Pelletier Même si je fais partie de l'équipe que depuis quelques semaines, j'ai constaté que le Trait d'union est bâti sur des bases très solides avec des intervenantes et des membres de coeur, accueillants et respectueux. Être à vos côtés tous les jours m'est agréable, car vous contribuez tous au bonheur que j'ai à travailler en votre compagnie. Je souhaite donc à l'organisme et à ses membres de nombreuses belles années à venir. Bon 15 e à tous! Sandra Pelletier 5

6 Notre mission : Le Trait d'union est un groupe d'entraide pour les personnes vivant avec un problème de santé mentale. Par le biais de différents moyens et de formations variés ainsi que de services directs offert à nos membres, nous tendons à : Améliorer leur qualité de vie Favoriser la réintégration et la réadaptation de ces personnes sur le plan social, personnel et professionnel par une contribution de soutien, d'aide ou d'assistance dans cette démarche de conquête d'autonomie Accompagner la personne dans sa démarche d'acquisition de compétence et d'habilités de vie quotidienne Sensibiliser la population en général sur les difficultés liées à un problème de santé mentale et en démystifier les causes, les symptômes et les conséquences Offrir des logis sociaux avec soutien communautaire aux personnes vivant avec un problème de santé mentale et vivant avec un faible revenu Nos objectifs Favoriser l'autonomie et la prise en charge Briser l'isolement et la solitude Favoriser l'entraide Apporter un soutien dans les démarches d'intégration personnelle, sociale et professionnelle Soutenir pour mieux comprendre et accepter les limites qu entraîne un problème de santé mentale Nos activités : Nos activités se déroulent sous trois aspects : la réinsertion personnelle et sociale, le soutien socio professionnelle et le soutien communautaire en logis pour la Maison Rotary. Le volet d entraide s adresse à la population de la MRC de Montmagny. Notre siège social est situé à Montmagny, Nous avons un point de service situé à St-Fabien-de-Panet. Nous offrons à nos membres l'occasion de tisser des liens significatifs et de développer un réseau social. Afin de participer aux activités, de recevoir nos formations et ateliers et de bénéficier des différents services directs offerts, la personne peut adhérer à l'organisme pour le coût modique de cinq (5) dollars par année. Les tarifs pour participer aux activités s'en retrouvent ainsi réduits. Un processus d'accueil est prévu afin de faciliter l'intégration du nouveau membre et de connaître ses intérêts et besoins. C'est d'abord une personne qui traverse notre porte et non son problème! Le SDME offre des activités de développement et de maintien en emploi pour les personnes résidant dans la MRC de Montmagny et de l Islet. La maison Rotary offre quant à elle dix (10) logements dont quatre (4) en transition ainsi qu une chambre de crise gérée par le CSSSML destiné aux personnes vivant avec un problème de santé mentale. Cette ressource comporte différents niveaux d intervention. 6

7 Des années 1980 à 1995 Historique du Trait d'union Dans les années 80 une analyse du département de psychiatrie de l'hdm fut l'un des éléments déclencheurs des services communautaires en santé mentale de la région. Celle-ci, confirmait qu'il devenait urgent de répondre aux besoins de support auprès des personnes vivant avec des troubles de santé mentale. Il en est également ressorti une réalité: celle des parents et amis de la personne atteinte d'une maladie mentale. Plusieurs actions furent alors entreprises pour briser l'isolement tant des personnes atteintes d'une maladie mentale que des membres de leur entourage. Des membres de la communauté commencèrent à se mobiliser pour la recherche de subventions et pour combattre des préjugés. À l'été 1984, la publication du rapport Harnois mentionne l'importance et l'urgence d'élaborer des services pour les personnes aux prises avec des troubles de santé mentale. Un accent est mis sur l'intégration sociale. En mars 1985, monsieur Denys Bernier présente un document intitulé: «Projet de développement d'un centre de jour en santé mentale». Deux volets sont exploités: la mise sur pied d'un centre de jour occupationnel et la formation en apprentissage dans les entreprises privées. Monsieur Marcel Després, travailleur social à l'hdm et Michel Côté, organisateur communautaire au CLSC Antoine-Rivard, initient le développement de ce dossier. Ils seront accompagnés d'intervenants du milieu, de parents, de personnes vivant avec des troubles de santé mentale et de bénévoles. Les parents et amis de la personne atteinte d'une maladie mentale se regroupent dans le but de s'entraider. Des activités sont aussi offertes pour les personnes vivant des difficultés au niveau de leur santé mentale afin de briser leur isolement. À cette époque, le CLSC investi une somme pour que ces activités puissent se réaliser. L'Ancre s'incorpore et reçoit sa charte en Il est donc officiellement enregistré sous le nom de «L'Ancre, regroupement des parents et amis du malade mentale». L'organisme changera sa dénomination sociale quelque temps après pour «L'Ancre, regroupement des parents et amis des personnes atteintes de maladie mentale». 7

8 C'est en janvier 1990, que naît le comité Trait d'union. Celui-ci, parrainé par L'Ancre, élabore ses activités et spécifie de plus en plus ses besoins. Ses objectifs seront les suivants: Promouvoir les intérêts des personnes atteintes de maladie mentale Participer à la réalisation d'activités spécifiques conçues pour elles Des bénévoles et des intervenants du milieu continuent de s'impliquer pour que ces personnes puissent sortir de l'isolement et faire quelques activités. En 1991, Le Trait d'union compte déjà plusieurs membres et engage une intervenante sociale, madame Brigitte Bernier. Elle développe alors plusieurs outils pour multiplier et améliorer les activités offertes aux personnes (cours de cuisine, café causerie, cours sur le budget, etc.). En 1992, les activités se poursuivent et s'étendent en région. Des groupes sont formés à St- Jean-Port-Joli et à St-Pamphile et se rencontrent quelques fois par mois. Le comité Trait d'union se penche sur la possibilité d'incorporer l'organisme. Le 31 décembre 1993, Le Trait d'union reçoit sa charte et devient officiellement un organisme communautaire incorporé et autonome. C'est donc à ce moment que les démarches pour prendre son propre envol dans ses locaux se sont intensifiées. Le résultat: en avril 1994, Le Trait d'union emménage au 112, avenue de la Gare à Montmagny. Un conseil d'administration est donc formé. La première assemblée générale de l'organisme a lieu le 7 juin Peu de temps après, des rencontres ont aussi débuté avec des membres à St-Fabien-de-Panet. À toutes les semaines, les gens se rencontrent dans la salle communautaire prêtée par la municipalité. Des activités du même type que celles pratiquées à Montmagny y sont tenues. En décembre 1994, Le premier journal du Trait d'union est né. Un comité journal a été créé. Il demande aux membres de lui trouver un nom. L Union en Tête est alors retenu. Ce nom signifie l union entre les intervenants, les activités et les membres. De plus, ce titre se réfère au côté psychologique de l'individu et de sa santé mentale. À l'été 1995, une intervenante, madame Julie Desprès, a le mandat de démarrer un point de service à St-Perpétue. Celui-ci sera nommé : «La Maison du Trait d'union». Des activités sont développées en fonction des besoins des membres.un achalandage important démontre que les besoins sont bien cernés. 8

9 Quelques mois après l'ouverture de ce point de service, des professionnels de cette région se questionnent quant à la possibilité que «La Maison du Trait d'union» devienne indépendante. Après plusieurs rencontres de concertation, la Régie régionale de la Santé et des Services sociaux permet de créer un groupe d entraide personnes distinct dans la MRC de l Islet. Ainsi, les gens de l'islet peuvent, à partir de ce moment, se rendre à St-Perpétue pour participer aux activités. Par contre, certains continuent de fréquenter l'organisme de Montmagny puisqu'ils ont déjà établi des liens avec d'autres membres, mais ils devront respecter la décision prise. Des années 1995 à 2000 Au cours des l'année , Le Trait d'union a vécu des changements d'importance. Entre autres, un nouvel organisme communautaire pour les personnes ayant des troubles de santé mentale est né dans la MRC de l'islet en juin Des ajustements tant au plan des ressources humaines que financières sont nécessaires. De plus, le conseil d'administration a eu à faire face à plusieurs dilemmes sans jamais perdre de vue que ses décisions étaient pour le bien être des membres. Les efforts sont donc concentrés à l'amélioration des services aux membres et à la consolidation des activités. Durant cette année, nous retrouvions comme activités populaires la cabane à sucre, le Lac- Carré à St-Apolline, le party Hot-dog, le camp Cité-Joie, la visite de la Maison et de l'usine Vachon à Ste-Marie-de-Beauce et les quilles. En ce qui concerne les ateliers de communication, il y avait le regroupement des agoraphobes de Montmagny (RAM) qui comptait beaucoup de participants ainsi que les café-causeries. De 1997 à 1998 des nouveautés apparaissent : les ateliers de formation et d'information. Parmi ceux-ci, l'atelier d'alphabétisation a accueilli à lui seul 666 participants en 49 rencontres. N'oublions pas qu'il y a aussi eu la formation à l'intégration sociale offerte avec la collaboration de la commission scolaire de la Côte-du-Sud au Centre d'éducation aux adultes. De plus, il y a eu les repas communautaires qui ont aussi attirés beaucoup de membres. Dans l année qui a suivi Le Trait d'union a eu la chance d'accueillir le groupe de jeunes Katimavik qui a permis de donner un regain de jeunesse au groupe d'entraide. De plus, les activités sociales ont attirées beaucoup de membres, surtout pour le party de noël et l'épluchette de blé d'inde qui en était à sa première. En ce qui concerne les ateliers de communication, les café-causeries ont encore la côte. Ces rencontres abordent différents thèmes choisis par les membres comme le suicide, l'amour, les rêves et la santé mentale. 9

10 De 1999 à 2000, le groupe RAM (Regroupement des Agoraphobes de Montmagny) comptait une douzaine de personnes à chaque rencontre mensuelle, le double des années antécédentes. De plus, une émission est réalisée sur ce sujet, avec la télévision communautaire de notre région. Finalement durant cette année, du nouveau était au plan d'action : développer un projet de logement social pour les personnes ayant un problème de santé mentale. Des années 2000 à 2005 En juin 2001, un nouveau projet est réalisé : le comité des membres. Ce comité avait pour but de faciliter la mise en place des activités répondant aux besoins des membres. Graduellement ce comité a pris sa place et en plus de suggérer des idées, ils ont eu aussi le rôle de les actualiser. Ce comité permet encore aujourd'hui à chaque participant de développer un esprit critique, des habiletés de communication ainsi que des aptitudes de conciliation et de créativité. En novembre 2001 le Groupe Jeunesse (18-35 ans) reprend ses actions après une pause de quatre (4) ans. Les membres ressentaient le besoin de remettre ce groupe sur pied en réalisant des activités qu'ils voulaient vivre comme par exemple: quilles, badminton, cinéma, etc. Une autre réalisation a vu le jour au printemps 2002, le Groupe Thérapeutique des Troubles Anxieux. Celui-ci a été mis sur pied par la coordonnatrice du Trait d'union, Marie-Ève Corriveau, avec la collaboration avec le CLSC de Montmagny. De plus, dans le cadre de la fête de noël de 2001, le Trait d'union instaurait un concours pour nommer «la personne bénévole de l'année». Depuis, Une plaque honorifique est offerte à toutes les fêtes de noël pour remercier notre bénévole de l'année est l année où différents comités issus du Conseil d administration se sont penché sur la refonte des règlements généraux, l établissement d une politique de régie interne. En , le Trait d'union fêtait ses 10 ans d'implication dans la communauté, mais plus particulièrement ses 10 années de soutien et d'entraide. Plusieurs projets d'envergure ont pris forme au cours de ces dix ans. Pour n'en nommer que quelques uns, rappelons d'abords, la création du groupe d'entraide en 1993, l arrivé d'un volet d'intégration socioprofessionnelle en 1996, la venue au monde de la Brocante en 1998 suivi de celle de la Joujouthèque en De plus un projet de logements permanents et de transitions fait toujours partie du décor du Trait d'union afin de permettre sa réalisation. 10

11 Ce 10 e anniversaire a été souligné par notre adhésion auprès du RRASMQ (regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec) en septembre Cette adhésion nous permet d'accentuer notre distinction avec les services offerts par le réseau de la santé. Elle réaffirme notre volonté à travailler avec et pour les personnes d abord et non à partir de leur problème de santé. Pour célébrer, le Trait d'union organise une fête à la salle communautaire de Normandie. Les membres avaient à coeur d'en faire un moment inoubliable. L'ensemble des personnes s'étant impliquées dans l'organisme (anciens employés (es), stagiaires, membres fondateurs, etc.) étaient conviées. Une occasion de renouer avec des gens qui ont marqué notre vie associative. Aussi au cours de cette année, trois projets ont été initiés par nos membres. Premièrement, il y a eu le comité d'étude comparative se penchait sur la qualité des services et des activités offertes. Cette étude a été réalisé à partir des outils disponibles (calendriers, journaux, etc.) dans les autres ressources du genre. Le constat de cette étude permet de savoir que l organisme offrait une très grande variété d'activités et ce, à coût raisonnable, que le nombre d'employés est inférieur à la moyenne qui est de trois intervenants à plein temps alors que le Trait d'union en comptait que 2 ½. Quelques suggestions avaient été formulées à l'intérieur de cette étude. Entre autre de modifier les heures d'ouverture, tout en maintenant l'organisme ouvert à l'année, permettant ainsi à l'équipe d'être plus disponible pour les membres. Voici un exemple démontrant la pleine participation des membres à la vie associative. Deuxièmement, il y a eu le vernissage initié par une de nos membres. Les peintres amateurs du Trait d'union avaient exposé leurs oeuvres aux Galeries de Montmagny. Une expérience valorisante et qui a permis de reconnaître le talent de nos artistes. C'est en collaboration avec madame Aurore Gagnon professeure de peinture que cette activité a pu être réalisé. Au printemps 2002 se tenait le tournoi de quilles dans le cadre de la semaine de la promotion de la santé mentale. Ce tournoi amical a été mis sur pied par les membres du Trait d'union, qui invitaient les membres des Nouveaux Sentiers de l'islet. En 2003, grâce à une entente reconduite par la Commission Scolaire de la Côte-du-Sud et à un budget de consolidation provenant de l'adrlssss (Agence de Développement de Réseaux Locaux de Services en Santé et des Services Sociaux), le Trait d'union a enfin réussi à développer un poste d'intervention au sein de son équipe. 11

12 Autre fait saillant en , une ressource multifonctionnelle: la maison Rotary en était à sa dernière phase de financement au sein de la communauté des affaires. Une campagne corporative était la priorité pour le printemps. Le principal bailleur de fond est la SHQ (Société Habitation du Québec), nous avions obtenu un engagement financier récurrent de la part de l Agence de $ pour offrir des services de soutien communautaire. De plus, en novembre 2004, fût la première édition de Fol'Art Amériques. Une occasion unique de porter notre message au sein de la population. Fol'Art Amériques se veut être une approche originale et artistique pour contrer le mal-être et pour démystifier la maladie mentale. C est le moment d'abattre les préjugés. Le milieu culturel s'est fortement impliqué dans le projet puisqu'il s'agit là d'utiliser les différents médiums artistiques pour véhiculer notre message de sensibilisation. De 2005 à aujourd'hui Dans l'année , plusieurs nouveautés sont à noter au calendrier d'activités des membres. Nous avons pu y retrouver la cuisine collective, les ateliers d'arts plastiques, la collation ménage, les thématiques approfondies concernant les différents concepts de violence (le silence malsain, la dépréciation par les autres, la manipulation, détecter le chantage, etc.). En , la notion de rêve de vie est abordée. Ces ateliers on permis aux membres d'approfondir de façon très concrète le sujet afin qu'ils puissent se fixer des objectifs de vie. Ce thème fut un succès puisque le groupe c'est maintenu et a partagé de belles expériences de réussites. Dans la même année, une artiste de la région a offert des ateliers de création qui ont permis de réaliser une fresque collective qui a été exposée au centre ville de Montmagny dans le cadre de l'événement Fol'Art. Finalement, de grands projets ont vu le jour cette année. D abord, le déménagement de nos bureaux à la nouvelle maison Trait d'union située sur la St-Jean-Baptiste Ouest. Ensuite, le début de la construction de la maison Rotary en octobre 2007 et l Arrivée de mos premiers locataires en avril 2008, l'embauche d'une nouvelle intervenante au soutien communautaire vient soutenir la vie des locataires notamment ceux en transition. Finalement, le Trait d'union souligne depuis le 31 décembre 2007 son 15e anniversaire de fondation et cela jusqu'au 31 décembre Bonne Fête Trait d'union 12

13 L intégration professionnelle Suite à la mise en place du volet d entraide personnelle, le Trait d Union voit émerger d autres besoins dont celui de la réinsertion au marché de l emploi. Ainsi, plusieurs actions et activités sont mises en place afin d y répondre. Les projets se sont poursuivis. Durant quelques années, Le Trait d Union amassait des jouets usagés pour les revendre à prix modique sous forme de marché aux puces. Le projet Recyclo-jouet Ouvre pendant la période des fêtes en décembre 1996, En mars 1998, le CRCD Chaudière-Appalaches accorde une subvention permettant au Trait d Union d engager une coordonnatrice à l intégration professionnelle. Elle sera alors, responsable de voir au développement du projet de recyclage tout en élaborant de nouveaux services. En juin 1998, le projet prend le nom de «La Brocante». À partir de ce moment il fut ouvert à l année. Il a commencé à amasser des livres en plus des jouets. Ce projet a permis à plusieurs membres du Trait d Union d acquérir des habiletés dans le but de retourner sur le marché du travail. Quelques personnes effectuaient un travail bénévole alors que d autres étaient engagées grâce à certains programmes gouvernementaux offerts par le Centre local d emploi. En janvier 1999, La Brocante engage une chargée de projet responsable d effectuer une étude de marché pour explorer l avenir et la viabilité du magasin. Suite à de nombreuses heures de travail et à des résultats intéressants, la possibilité de changer de concept pour la petite entreprise d économie sociale devient pertinente. Un plan d affaire est alors conçu avec la collaboration de la Corporation de Développement Communautaire de Montmagny. Dans la région, il s agira du premier plan d affaire complet concernant une entreprise d économie sociale qui sera présenté au Centre local de développement. En octobre 1999, La Brocante ferme ses portes puisque les ventes sont à la baisse et que les coûts d infrastructures sont trop élevés. Les efforts sont rassemblés pour une demande de subvention active auprès de différentes instances. Toutes les possibilités sont étudiées à la loupe. Le projet est donc en attente de réponses pour se réaliser et continuer sa mission première qui est de permettre la réintégration professionnelle des personnes qui vivent des difficultés avec leur santé mentale. 13

14 En 2000, l étude de marché a permis de démontrer que la population de Montmagny et des environs manifestait un grand intérêt face à un service de location de jouets et de jeux de qualité. Cette entreprise d économie sociale se nommera «la Joujouthèque». Elle nécessitait un apport financier majeur pour son démarrage ainsi qu'une collaboration à moyen terme avec les programmes de subventions gouvernementaux d'intégration au travail. Par son caractère communautaire, le Trait d'union ne pouvait assumer la totalité des coûts engendrés par le démarrage de la Joujouthèque qui représentaient près de 65,000$. Ainsi, de nombreuses approches auprès des partenaires potentiels avaient été initiées. Des résultats plus qu'intéressants avaient été recueillis et plusieurs n'avaient pas hésité à s'impliquer financièrement de façon importante. De plus, la Joujouthèque avait comme objectif d'offrir un nouveau service unique à la population en touchant les familles ayant des enfants de moins de douze ans et de toute tranche de revenu. La Joujouthèque a ouvert ses portes le 26 août 2000 et elle comptait 240 membres. En octobre 2001, une halte garderie fût implantée à la Joujouthèque. Ce service répondait à un besoin exprimé par notre clientèle tout en offrant une nouvelle opportunité de revenus. Elle agissait également à titre de plateau de travail pour les personnes aux prises avec des troubles de santé mentale. En mai 2002 la Joujouthèque devient une coopérative de solidarité, malheureusement peu de temps après, la Joujouthèque a fermé ses portes faute de financement. Le 1 er avril 2003 c est l arrivée officielle du SDME (service de développement et de maintien en emploi) au Trait d Union. Un comité de partenaires gérait déjà ce service depuis sa création en avril Avec ses partenaires, Le Trait d Union assure donc son développement et l offre de services individualisés aux personnes désireuses de reprendre ou maintenir la route vers l emploi ou des études. Le Trait d Unions est toujours supporté par les partenaires touchés par ce type d activité. Le SDME c'est un service offert aux personnes qui vivent avec un problème de santé mentale et qui ont le désir d'entreprendre un parcours en emploi. Concrètement, la mission du SDME vise à offrir un suivi individualisé afin d'assurer le maintien d'un emploi ou de réintégrer le marché du travail. Le service vise à soutenir les personnes afin de gérer les agents stresseurs reliées à l'emploi. Il permet aussi de favoriser l'apprentissage de nouvelles tâches. Son mandat est aussi d'assurer un soutien auprès du travailleur tout comme à l'employeur. En autre, il fait l'arrimage entre les besoins de la personne et ceux de l'employeur. Parfois, lors de relations conflictuelles entre la personne et l'employeur, le SDME peut agir à titre de médiateur. 14

15 Dans le cadre de l'intégration socio professionnelle, le Trait d'union offre depuis quelques années déjà le programme «Insertion sociale». Il vise à favoriser l'insertion sociale, le développement d'attitudes, de comportements et d'habiletés préalables à l'intégration d'un emploi. Dans ce cadre, la personne effectue 15 heures d'activités de travail chaque semaine. Chez nous, le participant accompli la moitié de ce temps en activités de travail et l'autre moitié consiste à participer aux activités de groupe. Nous prétendons que cette approche permet à la personne d'améliorer davantage ses habiletés sociales. Rappelons que le programme d'insertion sociale constitue un préalable à l'emploi. Ce programme ce nomme «Interagir» depuis mai Ainsi, plusieurs personnes ont pu y accéder. Ils ont soutenu la vie associative de l organisme et assuré la qualité de l environnement ainsi que l accueil chaleureux des autres membres à l organisme. C est aussi votre premier bonjour au téléphone. Ils ont relevé le défi d'atteindre les objectifs qu'ils se sont fixés avec le SDME et le Trait d Union. Le SDME offrait déjà la formule du «souper des travailleurs» pour la MRC de Montmagny. Ces rencontres permettent les échanges entre les participants sur leur expérience de travail. Ensemble, ils tentent de trouver des solutions à leurs difficultés et en profite pour souligner leurs bons coups. C'est seulement en que le souper des travailleurs c'est développé dans la MRC de L'Islet. Dans la même année, les ateliers «J'ai du potentiel et j'y crois» ont été créés et rendus disponibles aux membres des Nouveaux Sentiers afin d'outiller les personnes à prendre conscience de leurs capacités. L année suivante nous avons tenté d offrir ces ateliers aux personnes vivant au sud de la MRC de Montmagny. De 2005 à 2006, quelques nouveautés se sont ajoutées à notre service. Notons entre autre la participation à la foire de l'emploi de Québec et un projet de confection de tapis est initié au Trait d'union, une belle façon de mettre à profit son talent artisanal, sa créativité et son potentiel. En 2007, le SDME accompagnait les membres des Nouveaux Sentiers à l'activité de recyclage de jouet à la maison de la famille de St Pamphile. Cela a permis d appliquer les notions apprises au volet de «J ai du potentiel et j y crois». Lors de ces rencontres, nous avons soutenu les personnes dans leur activité de bénévolat afin de pouvoir garnir les paniers de noël avec des jouets de qualités destinés aux familles démunies sur le territoire. 15

16 Des projets de promotion et de sensibilisation Le projet Brise Glace a été créé en septembre 2004 suite à une consultation des partenaires oeuvrant en santé mentale sur le territoire des MRC de Montmagny et de l'islet. Avec l appui financier de l ADRLSSS de Chaudière-Appalaches, Ce projet avait pour but de sensibiliser les groupes sociaux et les entreprises de la région. Le moyen utilisaé consistait à présenter des conférences visant à démystifier la maladie mentale, à briser des préjugés et à faire la promotion de la santé mentale. L'autre objectif était de créer une ouverture au sein de ces groupes pour favoriser l'accueil d'une personne avec le soutien d'une ressource sensible à son arrivée. En ce qui concerne le projet novateur Brise Glace, son volet sensibilisation a remporté un vif succès. En , vingt-deux milieux ont reçu notre visite et nous ont permis de démystifier la problématique de santé mentale et de soutenir les efforts de réintégration des personnes. Le projet Brise Glace terminait sa promotion en juin Une offre de service au niveau corporatif a été lancée et Brise Glace a été reçu dans le cadre de l'émission «Les rencontres de Doris». Différents moyens de sensibiliser Au cours de ces années, l organisme a multiplié les occasions de sensibiliser la population et démystifier la problématique de santé mentale en plus de prôner l importance de développer les outils pour maintenir une bonne santé mentale. Notre implication s est certainement démarquée pour contribuer la briser les préjugées mais le travail reste à poursuivre. Lors de la semaine de sensibilisation aux maladies mentales et dans le cadre de la semaine nationale de la santé mentale, notons notre présence annuelle auprès des élèves de cinquième (5 e ) secondaire des polyvalente Louis- Jacques-Casault et de Saint-Paul-de-Montminy. Nous avons fait la promotion de notre organisme et de nos activités dans la plupart des médias locaux et ce à maintes reprises. Des activités populaires ont aussi pris place occasionnellement afin de rencontrer la population. La semaine de prévention du suicide a retenu notre attention régulièrement. Notre association avec Fol Art Amériques nous a permis de passer notre message auprès de la population d une façon novatrice et artistique! 16

17 La Maison Rotary Depuis 1999 que l on travaille à la réalisation de ce projet de logements sociaux. Plusieurs rencontres ont été nécessaires pour faire évoluer ce dossier. Notons l élaboration du concept qui a subit plusieurs ajustements, les rencontres nécessaires à l offre de services. Le travail était ardu pour franchir les différentes étapes exigées par la SHQ (société d habitation du Québec). Nous avons passé de nombreuses heures à trouver les fonds nécessaires à la contribution du milieu. Différents obstacles se sont présentés. Nous étions parfois découragé mais notre ténacité nous poussait à garder l espoir d y arriver. L implication de la communauté des affaires avec notre parrain le Dr Yvan Poitras ainsi que notre association avec le Club Rotary nous a permis de voir naître finalement ce projet. Différentes municipalités dont Montmagny ont favorisé la réalisation de la Maison. Finalement nous recevions l accord définitif et la construction a débuté en octobre Nos premiers locataires arrivaient en avril Des lors nous sommes propriétaire ce bel immeuble qui nous l espérons saura contribuer au mieux êtres des habitants de la communauté. Nos plus grandes réalisations Au court de toutes ces années différents instants ont marqué notre vie associative. De ceux là certains se démarquent. Ouverture d un point de services à Sainte-Perpétue (en 1995), appelé «La Maison du Trait d Union» Prix de la Fondation québécoise des maladies mentales pour son projet de réintégration professionnelle en Prix de la Fédération québécoise des médecins-psychiatres, par Dr. Guy Lenoir, en Prix «Le Méritas de la fondation, Mention spéciale » de la Fondation de l Hôtel-Dieu de Montmagny pour l année Réalisation d une étude de marché et d un plan d affaires pour le développement de la réintégration professionnelle. L'adhésion en tant que ressource alternative en santé mentale dans Chaudière- Appalaches auprès du regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec 17

18 Récipiendaire au Gala Grands prix d excellence de la CDEMM Représentations et collaborations Au fil du temps, Le Trait d'union apporte sa contribution auprès des partenaires sociaux ou tout autre acteur susceptible d'intervenir auprès de nos membres tout en faisant valoir nos valeurs alternatives et faire reconnaître notre nature propre. Le Trait d'union, c'est une façon autre d'accueillir la souffrance et d'y donner un sens propre à chacun. Cela se traduit par notre implication à différents lieux de concertation et dans différents comités visant notamment l'organisation des services. À certains moments, nous exerçons un rôle critique et nous mobilisons les gens autour d'enjeux importants. Voici différents lieux où nous avons investis. RRASMQ (Regroupement des Ressources Alternatives en Santé Mentale du Québec) TROCASM-12 (Table Régionale des Organismes Communautaires Actifs en Santé Mentale) TROCCA (Table régionale des Organismes Communautaires de Chaudière-Appalaches) Équipe MRC en santé mentale maintenant rencontre d organisation de services en Santé mentale Comité Tripartite Club Réseau entraide CLE: programmes d employabilité Le consortium maintenant Le comité emploi Le comité Logement La Commission scolaire de la Côte-du-Sud Fol'Art Amériques La CDC de Montmagny l Islet Centraide Comité Whirpool CLD: validation du PAL CEGEP La Pocatière Rencontre des SDME de Chaudière-Appalaches Partenariat avec le Club Rotary Le comité de gestion Pointe-à-la-Caille Comité Katimavik local Fol Art Amériques Nous sommes membre de: Le SEMO, le CECB, l'acsm-ca, les Nouveaux Sentiers, le Transport collectif de la MRC de Montmagny, l'aqdr de l'islet, la CDEMM Nous avons eu la collaboration de : l OPHQ, HPCS, logement Côte Sud, la Caisse populaire Desjardins de Montmagny, le Club Richelieu, différents partenaires privés et sociaux, etc. Des images qui nous définissent 1993 : Le premier logo du Trait d Union Notre mascotte de l Union en Tête : Un nouveau Logo pour le Trait d Union RAM : Février 2005 : On rajeuni notre image La Joujoutech La Joujoutech Montmagny 24, ave St-Magloire Montmagny (Québec) G5V 2W5 18

19 19

20 Témoignage de nos membres Le Trait d'union est un pas vers l'avenir. Le Trait d'union c'est le bonheur et la confiance en soi. Merci au Trait d'union d'exister. Vous m'avez fait sortir de mon cocon. isolement. Le TDU m'a permis de connaître de nouveaux visages et à briser mon Le Trait d'union a été pour moi une source de bonheur et de plaisir. Vive le Trait d'union et chanter à l'union. Comme c'est bon d'être au Trait d'union, c'est comme une chanson. Le Trait d'union m'a fait retrouver des amies et amis. société. Le Trait d'union m'aide à mieux cheminer en Le Trait d'union m'a fait retrouver l'estime de moi. M'a fait connaître du monde généreux et sympathique. Le Trait d'union m'aide à mieux cheminer en société. Le TDU me permet de me connaître moi-même, à d'avoir du plaisir et de foncer!!! Merci Le Trait d'union pour moi à vraiment été le trait d'union entre m'a sortie de la psychiatrie et ma nouvelle entrée dans une nouvelle vie. «Souriez la vie et la vie vous sourira» Le Trait d'union m'a apporté beaucoup de confiance en moi, m'a fait découvrir que j'avais du potentiel dans certains domaines, des talents que je ne savais pas. Je suis très fière de faire partie du Trait d'union. Merci Trait d'union de faire du bien au monde, on a besoin de vous!! Un petit mot pour vous dire merci. Je suis ici que depuis 2 ans, mais je vous dis «M» 20

Organiser des activités de promotion et de prévention pour la population de notre territoire.

Organiser des activités de promotion et de prévention pour la population de notre territoire. Notre mission VIRAGE SANTÉ MENTALE est une ressource alternative en santé mentale dont la mission est de promouvoir la santé mentale, démystifier la maladie mentale, prévenir des problèmes de santé mentale

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DU 27 AVRIL 2015

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DU 27 AVRIL 2015 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DU 27 AVRIL 2015 RAPPORT ANNUEL 2014 TABLE DES MATIÈRES PAGE MOT DE LA PRÉSIDENTE 3 STRUCTURE ADMINISTRATIVE : - ORGANIGRAMME.. 4 - LISTE DES MEMBRES 5 - LISTE DES MEMBRES DU

Plus en détail

Activités entrepreneuriales. Primaire. Primaire 2 ième Cycle

Activités entrepreneuriales. Primaire. Primaire 2 ième Cycle Activités entrepreneuriales Primaire Primaire 2 ième Cycle Mot d introduction Chers enseignantes et enseignants, C est avec grand plaisir que nous vous proposons cette offre de service pour la réalisation

Plus en détail

Club d'accueil et d'entraide Fiche descriptive

Club d'accueil et d'entraide Fiche descriptive GUIDE DE MONTAGE CLUB DU 22/10/2005 ANNEXE E FICHE DU DOSSIER UNAFAM SUR LES STRUCTURES Club d'accueil et d'entraide Fiche descriptive Les personnes handicapées psychiques sont en situation d'extrême fragilité

Plus en détail

Cultiver le goût d entreprendre à l école

Cultiver le goût d entreprendre à l école DÉFI DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE Cultiver le goût d entreprendre à l école Le Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan vous présente son Guide d ateliers pédagogiques pour les élèves

Plus en détail

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Dans cet atelier, nous verrons plusieurs façons d intervenir en tant que pair aidant. Anne-Marie Benoit présentera son travail

Plus en détail

P R O J E T A S S O C I A T I F

P R O J E T A S S O C I A T I F P R O J E T A S S O C I A T I F (12/06 approuvé CA 2/07) 1. Objectifs associatifs 2. Valeurs 3. Publics 4. Domaines d'action 5. Partenaires 6. Financements 7. Fonctionnement associatif 8. Fonctionnement

Plus en détail

inventaire des mesures existantes définition de la famille

inventaire des mesures existantes définition de la famille 2 POLITIQUE FAMILIALE 3 4 5 6 7 8 8 9 mot du maire mot de la conseillère déléguée à la famille introduction inventaire des mesures existantes portraits de famille mission générale de la politique générale

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Prix de la bourse commémorative communautaire Kim Halliday. (Une division de la bourse commémorative Ron Smyth)

Prix de la bourse commémorative communautaire Kim Halliday. (Une division de la bourse commémorative Ron Smyth) Prix de la bourse commémorative communautaire Kim Halliday (Une division de la bourse commémorative Ron Smyth) Le comité du fonds de la bourse commémorative Ronald P. Smyth et Centraide de la région du

Plus en détail

Plan d action triennal 2006-2009

Plan d action triennal 2006-2009 Plan d action triennal 6-9 Le plan triennal 6-9 présente les actions stratégiques qui témoignent des principes d intervention du RIASQ dans les domaines du loisir culturel et de l éducation qui l inspireront

Plus en détail

Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde

Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde Joannie Gagné Printemps 2006. Il y a de cela environ un an, j étais assise chez moi à réfléchir à ma vie. J ai étudié pendant trois ans à Québec en Techniques d éducation

Plus en détail

Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir.

Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir. La solidarité : UNE RICHESSE POUR LE QUÉBEC Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir. Depuis la Révolution tranquille, l État québécois a grandement contribué à bâtir une

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

m'informe ma Caisse Volume 7 - Décembre 2013

m'informe ma Caisse Volume 7 - Décembre 2013 Volume 7 - Décembre 2013 ma Caisse m'informe Mot du président et de la directrice générale Vœux de Noël et horaire du temps des fêtes Bourses d études Circuits de services Quelques conseils Implication

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS 2010-2011

RAPPORT D ACTIVITÉS 2010-2011 RAPPORT D ACTIVITÉS 2010-2011 www.lemurier.org NOS SERVICES EN UN CLIN D OEIL LE JALON Résidence d appartements regroupés pour 12 femmes vivant un problème de santé mentale grave et une histoire judiciaire.

Plus en détail

Mémoire Politique jeunesse 2015-2030

Mémoire Politique jeunesse 2015-2030 Mémoire Politique jeunesse 2015-2030 Déposé dans le cadre de l élaboration de la nouvelle politique jeunesse Réalisé en collaboration avec le ROCAJQ Août 2015 Crédits Contenu : Marie- Eve Ducharme, Coordonnatrice

Plus en détail

Activités entrepreneuriales. Professionnel et Collégial

Activités entrepreneuriales. Professionnel et Collégial Activités entrepreneuriales entrepreneuriales Activités Professionnel et Collégial Activités entrepreneuriales offertes aux : Centre de formation générale des adultes Centre de formation professionnelle

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2009-2010

PLAN D'ACTION 2009-2010 PLAN D'ACTION 2009-2010 Adopté par le conseil d administration, le 21 septembre 2009 - 2 - INTRODUCTION En 2009-2010, une des actions à mener en priorité sera de poursuivre la sollicitation des entreprises

Plus en détail

Présentation au CONGRES MONDIAL de PSYCHIATRIE de l atelier théâtre de l ARAPS : «LES PLANCHES à PINS» (La Villette, PARIS, mai 2000)

Présentation au CONGRES MONDIAL de PSYCHIATRIE de l atelier théâtre de l ARAPS : «LES PLANCHES à PINS» (La Villette, PARIS, mai 2000) Présentation au CONGRES MONDIAL de PSYCHIATRIE de l atelier théâtre de l ARAPS : «LES PLANCHES à PINS» (La Villette, PARIS, mai 2000) Depuis Septembre 1997, un groupe composé de patients et de soignants

Plus en détail

Programme éducatif Chante Ta voie

Programme éducatif Chante Ta voie Programme éducatif Chante Ta voie Chante Ta Voie est un organisme de développement culturel de 44 inscrits desservant toutes les communautés. Regroupant des jeunes de 6 à 20 ans, Chante Ta Voie accueille

Plus en détail

Compte-rendu des ateliers

Compte-rendu des ateliers FORUM DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL LOCAL 2010 2 E rencontre citoyenneté Compte-rendu des ateliers La 2e rencontre du Forum a abordé le thème de la citoyenneté. Cette rencontre s'est déroulé en suivant en partie

Plus en détail

2008-2009. SURVOL des ACTIVITÉS

2008-2009. SURVOL des ACTIVITÉS SURVOL des ACTIVITÉS 2008-2009 Apporter un soutien direct à l élève qui vit une période de crise financière ou de diff icultés personnelles et encourager l élève à poursuivre ses études jusqu à l obtention

Plus en détail

SPORTSQUÉBEC est heureux de

SPORTSQUÉBEC est heureux de Club médaille d or Fondation Nordiques SPORTSQUÉBEC est heureux de vous présenter le programme d assistance financière pour les athlètes des catégories «Excellence, Élite, Relève et Espoir». Ce programme

Plus en détail

Bottin des ressources alimentaires. Corporation de développement communautaire Action solidarité Grand Plateau

Bottin des ressources alimentaires. Corporation de développement communautaire Action solidarité Grand Plateau Bottin des ressources alimentaires Corporation de développement communautaire Action solidarité Grand Plateau 2012 Bottin des ressources alimentaires Corporation de développement communautaire Action solidarité

Plus en détail

PROJET SOCIAL ET CULTUREL

PROJET SOCIAL ET CULTUREL PROJET SOCIAL ET CULTUREL ALFA3A " Association pour le Logement, la Formation et l'animation - Accueillir, Associer, Accompagner ", organisme créé en 1971, est une association à vocation sociale et culturelle,

Plus en détail

Bilan Année scolaire 2013-2014

Bilan Année scolaire 2013-2014 Bilan Année scolaire 2013-2014 Clientèle Cette année, l école Sacré-Coeur a accueilli 281 élèves répartis dans 12 classes : 2 groupes de 3 e année, 2 groupe de 4 e année, 1 multi-âge 3 e et 4 e année,

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

Notre mission. Notre créneau : les ressources humaines (RH)

Notre mission. Notre créneau : les ressources humaines (RH) Notre mission Emploi-Québec participe à l'amélioration du fonctionnement du marché du travail favorisant un meilleur équilibre entre l'offre et la demande de main-d'œuvre. Des services universels Emploi-Québec

Plus en détail

Document entrepreneurial

Document entrepreneurial Document entrepreneurial 1. La culture entrepreneuriale Comme mentionné, la culture entrepreneuriale est présente dans les trois visées du PFEQ. L élève entreprend et mène à terme des projets qui développent

Plus en détail

Nos clients une réussite!

Nos clients une réussite! BULLETIN SARCA Commission scolaire des Premières-Seigneuries Volume 4, n o 3 Juin 2014 CONTENU Au babillard... 1 Nos clients une réussite!... 1 Retourner en classe Moi?.. 2 Démystifier la formation professionnelle...

Plus en détail

Dossier de candidature 2009

Dossier de candidature 2009 Identification du candidat Organisme : C2S Arts et Événements Adresse : 1899, avenue Desjardins Ville : Montréal Téléphone : 514-259-4021 Télécopieur : 514-868-5121 Code postal : H1V 2G8 Courriel : info@c2sartsetevenements.org

Plus en détail

Rapport de mission : Mission éducation-animation à Noflaye, Sénégal.

Rapport de mission : Mission éducation-animation à Noflaye, Sénégal. Rapport de mission : Mission éducation-animation à Noflaye, Sénégal. 1 Je m'appelle Gabrielle, j'ai 20 ans et je suis partie en tant que bénévole pour Urgence Afrique au Sénégal à Noflaye dans la région

Plus en détail

PASSERELLE. Un programme d entrainement favorisant un retour à l école

PASSERELLE. Un programme d entrainement favorisant un retour à l école PASSERELLE Un programme d entrainement favorisant un retour à l école INTRODUCTION...3 HISTORIQUE DU CENTRE SOLIDARITÉ JEUNESSE...4 LES GRANDS PRINCIPES DIRECTEURS...5 COMPOSANTES DU PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT...6

Plus en détail

Présenté par: Nicole Godin Enseignante en soins infirmiers Cégep de Drummondville

Présenté par: Nicole Godin Enseignante en soins infirmiers Cégep de Drummondville Présenté par: Nicole Godin Enseignante en soins infirmiers Cégep de Drummondville Projet soins infirmiers Réussir individuellement et collectivement: une approche par projet Briser l isolement Les stagiaires

Plus en détail

Conférence sur l employabilité 24 mars 2006

Conférence sur l employabilité 24 mars 2006 Projet INSPIRAtion Conférence sur l employabilité 24 mars 2006 L autisme est un trouble vastement incompris au Québec, entre autres à cause d un manque d expertise dans la province. Parallèlement, le nombre

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

Marc Parent. Président et chef de la direction. Collation des grades. École Polytechnique de Montréal

Marc Parent. Président et chef de la direction. Collation des grades. École Polytechnique de Montréal Marc Parent Président et chef de la direction Collation des grades École Polytechnique de Montréal Le samedi 16 juin 2012 1 Merci M. Guy. Monsieur le recteur de l Université de Montréal, Monsieur le président

Plus en détail

L UNIVERS DES MOTS. Alphabétisation MRC de L Assomption. Présentation

L UNIVERS DES MOTS. Alphabétisation MRC de L Assomption. Présentation L UNIVERS DES MOTS Alphabétisation MRC de L Assomption Présentation COORDONNÉES L Univers des mots Carole Baril, directrice 547, rue Leclerc, bureau 200 Repentigny (Québec) J6A 8B4 Tél. : (450) 582-6561

Plus en détail

Le Mûrier Inc. www.lemurier.org

Le Mûrier Inc. www.lemurier.org Le Mûrier Inc. www.lemurier.org RAPPORT D ACTIVITÉS 2009-2010 2 NOS SERVICES EN UN CLIN D OEIL Le Jalon Résidence d appartements regroupés pour 12 femmes vivant un problème de santé mentale grave et une

Plus en détail

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1 Les aînés regroupés de Charlesbourg 7260, boulevard Cloutier, Québec, G1H 3E8 http://www.caabcharlesbourg.org/arc arc@caabcharlesbourg.org Décembre 2011 Volume 4 no. 1 1. Éditorial Gérald Lavoie Président

Plus en détail

Pour retourner un exemplaire papier du questionnaire de sondage. Par la poste : Par télécopie : 416 922-7538 Tricia Kindree

Pour retourner un exemplaire papier du questionnaire de sondage. Par la poste : Par télécopie : 416 922-7538 Tricia Kindree À l écoute des personnes touchées par la SP Sondage à l intention des proches d une personne qui est atteinte de SP ou qui a reçu un diagnostic de SCI et des aidants non rémunérés d une personne qui est

Plus en détail

Vous voulez organiser l Opération Nez rouge dans votre communauté?

Vous voulez organiser l Opération Nez rouge dans votre communauté? Introduction L'Opération Nez rouge est une vaste campagne de sécurité routière en matière de conduite avec les facultés affaiblies. Son principal volet est un service de chauffeur privé gratuit et bénévole

Plus en détail

Juin 2013. De gauche à droite: Liliane Leboeuf_Laurette Gagnon_Claude Drouin_Pauline Crevier _Marcel Audet et Michel Goulet.

Juin 2013. De gauche à droite: Liliane Leboeuf_Laurette Gagnon_Claude Drouin_Pauline Crevier _Marcel Audet et Michel Goulet. Infos de chez-nous! Juin 2013 Sommaire 1-Gala Reconnaissance -Années de fidélité 2-Des gens de chez-nous -Page centrale: Photos 3-Fête des bénévoles -Anniversaires du mois -Promotion 4-Recrutement -Formation

Plus en détail

Des ateliers qui aident avec les mains et le cœur

Des ateliers qui aident avec les mains et le cœur Atelier Action Jeunesse T-R. Inc. 3275, Rue Girard Trois-Rivières (Québec) G8t 5a8 Téléphone : (819) 375 1099, Télécopieur : (819) 375 8856 Courriel : aaj@infoteck.qc.ca Des ateliers qui aident avec les

Plus en détail

Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant!

Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant! Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant! Convention de la bientraitance des enfants fréquentant les installations du centre de la petite enfance Vire-Crêpe 1 Tous droits de traduction, d

Plus en détail

Conclusions 1. CEFA. Témoignage de Jean-Marc Bourgeois

Conclusions 1. CEFA. Témoignage de Jean-Marc Bourgeois Conclusions En guise de conclusion, nous avons voulu laisser la parole à deux professionnels en fonction, l un employeur-gérant et l autre indépendante, qui par leurs parcours, leurs engagements et leurs

Plus en détail

Mesdames et Messieurs, chers membres du Consortium international. sur la gestion financière gouvernementale et invités d'honneur,

Mesdames et Messieurs, chers membres du Consortium international. sur la gestion financière gouvernementale et invités d'honneur, Discours d'ouverture Consortium international sur la gestion financière gouvernementale 29e Conférence internationale de formation d'icgmf Miami, Floride Du 1er au 5 juin 2015 Mesdames et Messieurs, chers

Plus en détail

Sur la photo : M mes Sonia Mongrain, agente à l affectation, Béatrice Héon Fréchette, directrice générale et Ginette Tremblay, commis comptable.

Sur la photo : M mes Sonia Mongrain, agente à l affectation, Béatrice Héon Fréchette, directrice générale et Ginette Tremblay, commis comptable. Portrait d une coopérative membre de la CDR L Interville, coop de solidarité en soins et services - 12 ans d existence - Ce fût un honneur pour moi de rencontrer M me Béatrice Héon Fréchette, directrice

Plus en détail

A PROPOS DU BILAN SOCIOPROFESSIONNEL DANS LES CPAS

A PROPOS DU BILAN SOCIOPROFESSIONNEL DANS LES CPAS A PROPOS DU BILAN SOCIOPROFESSIONNEL DANS LES CPAS Valérie DESOMER Coordinatrice au Centre de Formation de la Fédération des CPAS valerie.desomer@uvcw.be Bernard DUTRIEUX Chef de service - Centre de formation

Plus en détail

APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011

APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011 APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011 C est avec plaisir que je vous présente le rapport d activités de l APRHQ pour l année qui s est terminée le 31 août

Plus en détail

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017 Un milieu de vie, une réussite LE CÉGEP ET LA RÉUSSITE Tributaire d une longue histoire éducative, le Cégep 1, depuis sa création, se distingue par la qualité de sa formation

Plus en détail

Présentation du Centre Action

Présentation du Centre Action Présentation du Centre Action Nous changeons des vies en offrant des possibilités renouvelées Nous faisons bouger les choses! Avec votre aide, nous continuons à croitre. 1 Table des matières Notre mission...3

Plus en détail

Rapport d activités 2012-2013

Rapport d activités 2012-2013 Rapport d activités 2012-2013 TABLE DES MATIÈRES Mot du président p.3 La Joujouthèque de Saint-Hubert p.4 Structure de l organisme p.5 Nos activités p.6 Priorités pour 2013-2013 p.8 2 MOT DU PRÉSIDENT

Plus en détail

Les vacances familiales, un bien nécessaire.

Les vacances familiales, un bien nécessaire. DOSSIER DE PRESSE 2009 Les vacances familiales, un bien nécessaire. Contact Presse : Dossier de Presse Réseau Vacances Familiales Combattre l'exclusion Typhaine Cornacchiari 1 ATD Quart Monde 01 42 46

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

Rapport annuel 2014-2015

Rapport annuel 2014-2015 Rapport annuel 2014-2015 180, Place du Commerce Matagami (Québec) J0Y 2A0 Téléphone : 819-739-2155 www.sadcdematagami.qc.ca Mot du Président et du Directeur général Mot du Directeur général C est avec

Plus en détail

CENTRE D ACTION BÉNÉVOLE DE MONTRÉAL

CENTRE D ACTION BÉNÉVOLE DE MONTRÉAL CENTRE D ACTION BÉNÉVOLE DE MONTRÉAL PROPOSITION DE PARTENARIAT 1937-2012 MOT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE Il nous est impossible d imaginer une ville sans bénévole. Ces personnes tissent le canevas indispensable

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

Discours de M. le Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle

Discours de M. le Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle المملكة المغربية وزارة التشغيل والتكوين المهني Royaume du Maroc Ministère de l Emploi et de la Formation professionnelle Direction du Travail Célébration de la 90 ème Anniversaire de la Création de l Organisation

Plus en détail

LE COMPLICE BULLETIN DE LIAISON L AUTRE AVENUE, ORGANISME DE JUSTICE ALTERNATIVE. Johanne Gagnon pour l équipe de L Autre Avenue.

LE COMPLICE BULLETIN DE LIAISON L AUTRE AVENUE, ORGANISME DE JUSTICE ALTERNATIVE. Johanne Gagnon pour l équipe de L Autre Avenue. BULLETIN DE LIAISON L AUTRE AVENUE, ORGANISME DE JUSTICE ALTERNATIVE Décembre 2012 Dans ce numéro Nos vœux de Noël 1 Des nouvelles... de 2 nous Fermeture des 2 bureaux pendant le temps des Fêtes Le déploiement

Plus en détail

Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec

Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec dans le cadre de la consultation de la Commission des relations avec le citoyen sur le deuxième plan d action gouvernemental pour l égalité entre

Plus en détail

Du «Savoir» à l Apprenant

Du «Savoir» à l Apprenant 1 UNE TRANSFORMATION DES SERVICES AXÉE SUR LE RÉTABLISSEMENT ET LA PLEINE CITOYENNETÉ Du «Savoir» à l Apprenant XVIIe Colloque 10 au 12 novembre 2014 Au Fairmont le Reine Élizabeth de Montréal PRÉSENTATION

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS H. le Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes (GIAA)

DEVENEZ UN HÉROS H. le Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes (GIAA) DEVENEZ UN HÉROS H POUR le Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes (GIAA) 1 POURQUOI DEVENIR UN HÉROS? Le Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes agit depuis plus de 60 ans pour favoriser

Plus en détail

Nourrissons. l AVENIR

Nourrissons. l AVENIR Nourrissons l AVENIR du cordon à la cuillère CAMPAGNE MAJEURE DE FINANCEMENT 2014-2018 UNE MISSION ÊTRE PRÉSENT, AU TOUT DÉBUT Depuis 1991, la Fondation OLO aide les enfants à naître en santé et à connaître

Plus en détail

Élections 2015. Élection via OMNIVOX. Assemblée d information Mercredi midi 8 avril 2015 local A-1760. Cahier des candidatures

Élections 2015. Élection via OMNIVOX. Assemblée d information Mercredi midi 8 avril 2015 local A-1760. Cahier des candidatures Élections 2015 Cahier des candidatures Assemblée d information Mercredi midi 8 avril 2015 local A-1760 Élection via OMNIVOX De 9 h le 15 avril à 15 h le 16 avril 2015 Personnes candidates aux élections

Plus en détail

Témoignage. Gabrielle Charron-Rainville. Moka

Témoignage. Gabrielle Charron-Rainville. Moka Moka Gabrielle Charron-Rainville Témoignage À l été 2005, j'ai suivi une formation en leadership / apprenti-moniteur dans un camp en Ontario. J y ai amélioré mon anglais et eu énormément de plaisir. L

Plus en détail

COMMENTAIRES RAPPORT FINAL SUR LA PROBLÉMATIQUE DES STAGES PERPÉTUELS

COMMENTAIRES RAPPORT FINAL SUR LA PROBLÉMATIQUE DES STAGES PERPÉTUELS COMMENTAIRES RAPPORT FINAL SUR LA PROBLÉMATIQUE DES STAGES PERPÉTUELS MARCEL FAULKNER REGROUPEMENT DE PARENTS DE PERSONNE AYANT UNE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE DE MONTRÉAL RPPADIM 911, Jean-Talon Est, local

Plus en détail

RESSOURCES ET SERVICES COMMUNAUTAIRES CHAUDIÈRE APPALACHES (12)

RESSOURCES ET SERVICES COMMUNAUTAIRES CHAUDIÈRE APPALACHES (12) RESSOURCES ET SERVICES COMMUNAUTAIRES CHAUDIÈRE APPALACHES (12) ASSOCIATIONS / REGROUPEMENTS... 1 CAMP DE VACANCES ADAPTÉ... 3 CENTRES DE RÉADAPTATION ET CLINIQUES NEUROMUSCULAIRES... 3 DÉFENSE ET PROMOTION

Plus en détail

Vitro Paris. Ronde préliminaire Cas en comptabilité. Place à la jeunesse 2012

Vitro Paris. Ronde préliminaire Cas en comptabilité. Place à la jeunesse 2012 Vitro Paris Cas en comptabilité Place à la jeunesse 2012 Nous sommes le 1 er octobre 2012 et vous êtes à votre deuxième semaine de travail chez Vitro Paris. La fin d'année est le 31 juillet 2012 de ce

Plus en détail

Présentation à la consultation publique de la Commission de l équité salariale. concernant la Loi sur l équité salariale

Présentation à la consultation publique de la Commission de l équité salariale. concernant la Loi sur l équité salariale Présentation à la consultation publique de la Commission de l équité salariale concernant la Loi sur l équité salariale par la Confédération des syndicats nationaux Montréal, le 16 septembre 2002 Présentation

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT

POLITIQUE D INVESTISSEMENT Centre local de développement DE LA MRC DE ROUYN-NORANDA POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) ADOPTÉE : 26 mars 2014 MAJ : Mars 2014 Mai 2003 Avril 2001 Janvier 2001 Août 1999

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale 2 GUIDE DE REDACTION D UN PLAN D AFFAIRE D UNE ENTREPRISE COLLECTIVE 1.1 À QUOI CORRESPOND UNE ENTREPRISE COLLECTIVE? Une entreprise d économie sociale est une entité

Plus en détail

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS Volet 2 - Les options résidentielles LES OPTIONS RÉSIDENTIELLE La Fiche d information à l intention des parents porte sur différents sujets susceptibles d

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

Plate-forme pédagogique

Plate-forme pédagogique Plate-forme pédagogique Le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» En tant que CPE, nous appliquons le programme éducatif du ministère «Accueillir la petite enfance». Ce programme a pour but

Plus en détail

un nouveau livre encore plus magique L aventure continue

un nouveau livre encore plus magique L aventure continue L aventure continue un nouveau livre encore plus magique L association «Magie à l hôpital - Du rêve pour les enfants» fête le 23 octobre 2008 la sortie de son nouvel ouvrage pour les enfants hospitalisés

Plus en détail

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC SOUTIEN, DÉVELOPPEMENT, REPRÉSENTATION L APER EST LA

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 NOTE Il faut considérer que le CV est constitué d une petite équipe et de finances limitées. Il faut conserver de l espace

Plus en détail

Une école accueillante et décorée!

Une école accueillante et décorée! Journal scolaire Novembre-décembre 2013 Une école de collaboration Chers lecteurs, À l approche du temps des vacances, il nous fait plaisir de vous présenter les beaux gestes de collaboration que font

Plus en détail

COORDONNÉES. R.A.P. Jeunesse des Laurentides 7260, boul. Cloutier Québec, Québec G1H 3E8. Téléphone : 418-621-5279 Télécopieur : 418-621-0885

COORDONNÉES. R.A.P. Jeunesse des Laurentides 7260, boul. Cloutier Québec, Québec G1H 3E8. Téléphone : 418-621-5279 Télécopieur : 418-621-0885 COORDONNÉES R.A.P. Jeunesse des Laurentides 7260, boul. Cloutier Québec, Québec G1H 3E8 Téléphone : 418-621-5279 Télécopieur : 418-621-0885 Courriel : rapj@rapjeunesse.com Site Web : www.rapjeunesse.com

Plus en détail

ASSOCIATION LA CHRYSALIDE ARLES & SON ARRONDISSEMENT PROJET ASSOCIATIF HISTORIQUE DE L ASSOCIATION

ASSOCIATION LA CHRYSALIDE ARLES & SON ARRONDISSEMENT PROJET ASSOCIATIF HISTORIQUE DE L ASSOCIATION ASSOCIATION LA CHRYSALIDE ARLES & SON ARRONDISSEMENT PROJET ASSOCIATIF HISTORIQUE DE L ASSOCIATION 1961 : Naissance de La Chrysalide Arles, section dépendante de La Chrysalide de Marseille affiliée à l

Plus en détail

Table des matières. Message du maire p. 3. Message des conseillers responsables pour les familles et pour les personnes aînées p.

Table des matières. Message du maire p. 3. Message des conseillers responsables pour les familles et pour les personnes aînées p. Politique pour les famillles et pour les personnes aînées de Sainte-Anne-de-la-Pocatière www.ste-anne-de-la-pocatiere.com Table des matières Message du maire p. 3 Message des conseillers responsables pour

Plus en détail

2. Eléments de langage/speaking points

2. Eléments de langage/speaking points A10278 - Mme Quintin participe à la conférence "Gérer les transitions: l'orientation tout au long de la vie dans l'espace européen." Lyon, 17-18 septembre 2008 2. Eléments de langage/speaking points [Salutations

Plus en détail

Rendez-vous des générations. Rapport du Café des âges Centre-du-Québec MRC de l Érable

Rendez-vous des générations. Rapport du Café des âges Centre-du-Québec MRC de l Érable Rendez-vous des générations Rapport du Café des âges Centre-du-Québec MRC de l Érable Mars 2010 RENDEZ-VOUS DES GÉNÉRATIONS DE L INSTITUT DU NOUVEAU MONDE RAPPORT DU CAFÉ DES ÂGES 1. Identification Nom

Plus en détail

RAPPORT ANN UE L 2014-2015

RAPPORT ANN UE L 2014-2015 RAPPORT ANN UE L 2014-2015 TABLE DES MATIÈRES Mots du président et de la direction... 4 Historique... Mission... Territoire... Présentation de l équipe... 5 6 6 7 Les bénévoles experts Processus d action

Plus en détail

LE CPE LA GRANDE OURSE UN MILIEU DE VIE STIMULANT POUR VOTRE ENFANT!

LE CPE LA GRANDE OURSE UN MILIEU DE VIE STIMULANT POUR VOTRE ENFANT! LE CPE LA GRANDE OURSE UN MILIEU DE VIE STIMULANT POUR VOTRE ENFANT! Document préparé par Claire Vaillancourt À l intention des parents utilisateurs du milieu collectif Tous droits réservés Chers Parents,

Plus en détail

Besoin de créer un produit à 697 - Cliquez ici pour le faire en 48 heures... 1

Besoin de créer un produit à 697 - Cliquez ici pour le faire en 48 heures... 1 Besoin de créer un produit à 697 - Cliquez ici pour le faire en 48 heures... 1 Introduction Bienvenue et merci d'avoir pris le temps de télécharger ce rapport gratuit. Voici l'affaire. Après la lecture

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale LE CRÉS DU CENTRE-DU-QUÉBEC SE VEUT UN LIEU DE CONCERTATION ET D HARMONISATION, UN LIEU DE PLANIFICATION DU DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL, UN LIEU D INTERFACE ET D ARRIMAGE

Plus en détail

Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable assurance autonomie

Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable assurance autonomie Commission de la santé et des services sociaux L autonomie pour tous Consultations particulières sur la création d une assurance autonomie Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable

Plus en détail

Ministère des Services communautaires. Plan de services en français 2008-2009

Ministère des Services communautaires. Plan de services en français 2008-2009 Ministère des Services communautaires Plan de services en français 2008-2009 Message du sous-ministre C'est avec plaisir que je présente, au nom du ministère des Services communautaires de la Nouvelle-Écosse,

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

NOTRE PROJET ÉDUCATIF

NOTRE PROJET ÉDUCATIF NOTRE PROJET ÉDUCATIF du collège constituant de Terrebonne le 22 novembre 04 TABLE DES MATIÈRES DES VALEURS COMMUNES À PARTAGER...1 1. LE DÉVELOPPEMENT INTELLECTUEL...3 1.1 Acquérir une culture générale

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments).

Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments). Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments). Bien que la seconde ait été chaotique, il est passé en première

Plus en détail

Projet Afrique. Annie St Pierre Carrefour jeunesse emploi Charlesbourg Chauveau 16/07/2014

Projet Afrique. Annie St Pierre Carrefour jeunesse emploi Charlesbourg Chauveau 16/07/2014 2014 2014 Projet Afrique Dans le cadre du projet hors P.I.S.T.E. Cette initiative a pour but de permettre à des jeunes vivant des difficultés d insertion socioprofessionnelle de participer à un plateau

Plus en détail

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes.

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes. Présent dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis 1998, le Centre local de développement s est impliqué fortement dans son milieu pour combler les besoins collectifs. De par ses actions structurantes, le CLDVG

Plus en détail

Avis du Comité consultatif sur le rapport de la Commission nationale sur la participation au marché du travail des travailleuses et travailleurs

Avis du Comité consultatif sur le rapport de la Commission nationale sur la participation au marché du travail des travailleuses et travailleurs Avis du Comité consultatif sur le rapport de la Commission nationale sur la participation au marché du travail des travailleuses et travailleurs expérimentés de 55 ans et plus Novembre 2011 Introduction

Plus en détail

Voyage au cœur du rêve

Voyage au cœur du rêve Page 2 Table des matières Préambule....3 Description du projet......4 Objectifs.......5 Apprentissages des participants...........6 Profil des participants recherchés... 7 Conclusion.......8 Page 3 Voyage

Plus en détail