Le trait d'union. Bulletin de liaison du réseau des AMAP de Lorraine N 2 Avril Éditorial

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le trait d'union. Bulletin de liaison du réseau des AMAP de Lorraine N 2 Avril 2014. Éditorial"

Transcription

1 Le trait d'union Bulletin de liaison du réseau des AMAP de Lorraine N 2 Avril 2014 Sommaire EDITORIAL 1 Bilan d'activités La nouvelle Charte des Amap 4 De la fourche à la fourchette 6 Avis de naissance 7 Avis de parution et de recherche 8 Éditorial UNE NOUVELLE CHARTE POUR LES AMAP! Clarifier cela permet de mieux construire et résister À l heure où s ouvrent des réflexions profondes sur l agroécologie, les citoyens et les paysans en AMAP que nous sommes ne peuvent qu espérer que notre démarche soit de plus en plus reconnue. Considérée au départ comme une alternative face à notre monde consumériste, souhaitons qu elle se traduise petit à petit par un nouveau contrat social. Les AMAP s imprègnent d une logique emblématique d engagement et c est par une solidarité pragmatique que ce système est devenu un rouage du secteur de l économie sociale et solidaire visà-vis des paysans de nos campagnes. C est par cette proximité bienveillante que le principe des AMAP peut aider à l installation d un paysan et à la pérennisation d une ferme. La bonne nouvelle, c est que cette transition où l agriculture s appréhende désormais comme un bien commun grâce à la rencontre inédite et durable entre paysans et citoyens est bel et bien en marche. Silencieuse mais audacieuse, discrète mais efficace. Afin de mieux faire comprendre ce système, il restait à mettre des mots sur la série de défis que les AMAP tentent de relever, sur les différents modes d organisations qu elles engendrent. Rendre visible ces alternatives qui ouvrent de nouveaux horizons, d autres possibilités sur les terres d une autre agriculture. Durant plus d un an, fidèle à l esprit des AMAP, la voie de l expérimentation et du partage a été choisie pour la rédaction d une nouvelle charte des AMAP sous un mode participatif. Pas de propositions de système global, pas de modèle type, ni de contre-modèle, mais plutôt des valeurs, des intentions, des postures qui peuvent se traduire de mille façons dans des situations quotidiennes très hétérogènes. C est dans la traduction de situations vécues et d actes concrets qu a été puisée cette puissance d agir pour créer de nouveaux possibles dans le domaine agricole et alimentaire. Objectifs visés : clarifier l activité des AMAP pour permettre d agir en cohérence dans un même mouvement. Voilà donc de bonnes raisons de considérer de manière optimiste que nos convictions éthiques collectives ancrées dans une vision à long terme finiront par l emporter sur les choix cupides qui s opèrent trop souvent dans le monde d aujourd hui. Un grand bravo aux paysans et aux citoyens lorrains qui ont participé à l élaboration de cette nouvelle charte des AMAP. Le réseau LORAMAP en a fait la synthèse afin de remonter au niveau national toutes les bonnes idées de chacun(e), ce qui a permis d apporter notre contribution pertinente à la rédaction collective de la charte des AMAP qui a été votée à l unanimité lors de la dernière AG nationale de MIRAMAP le 16 mars DF

2 Bilan d'activité 2013 Retour sur l'année 2013, à travers les principaux objectifs du réseau des AMAP de Lorraine Soutenir l'agriculture paysanne de proximité, respectueuse de l'environnement, des territoires et des hommes Présentation des AMAP lors d'une conférence-débat à Crévic, Présentation des principes fondamentaux des AMAP pour les maraîchers en cours de formation au lycée agricole de Courcelles-Chaussy (04/11/13). Envoi d'un communiqué sur la situation climatique (07/06/13) Accueil de Pierre Besse, en partenariat avec le CGA et la Confédération paysanne. Il est intervenu dans la formation "Paysan en AMAP" (17/02/13) et a donné une conférence au château de Lunéville sur le thème "De la graine à l'assiette : quels impacts de nos choix en matière de consommation et de production" (18/02/13) petite surface, co-organisée avec le CGA, Terre de Liens et l'eplea de Courcelles-Chaussy, avec le québécois Jean-Martin Fortier (28/03/13) Rencontre avec les organisations d'agricultures alternatives (CGA, ALADEAR, Terre de Liens, Loramap, L'or des graines, Nature et progrès) sur la question de l'orientation des fonds FEADER (07/07/13). Matthieu Bordage, paysan en AMAP dans les Vosges, est devenu président de la couveuse "Terre d'envol". Il représente aussi LORAMAP sur ce projet en collaboration avec le GAB 88. Rencontre à Thuilley-aux-Groseilles chez David Abraham pour présenter le "Répertoire des savoir-faire paysans" (cf. tels que : commercialisation, autonomie énergétique, économie de temps Projet mené par l ADALEAR dans le but d accompagner les installations, d aider à l identification des autres paysans pouvant être ressource. Le but de la journée était aussi de faire se rencontrer les différentes structures lorraines qui peuvent être partenaires (LORAMAP, Terre de liens, ALADEAR, l Or des graines, Nature et Progrès, CGA, ). (07/07/13) Mettre en réseau les AMAP de Lorraine, favoriser leur création et leur développement Présentation des AMAP, accompagnement de groupes de consommateurs à la création de nouvelles AMAP : Etain ; Champenoux (13/04) ; Neufchâteau (03/05) ; Manoncourt (25/01/2014) Participation à l'ag de l'amap des paniers de Gugney (29 /03/13) Réponses à des sollicitations directes ou par l'intermédiaire du site de la part d'amap existantes (Terre citadine, AmapaPam, Petits légumes, Gugney, La Valotte, Phacélie, Les Ombelles, Conférence sur le maraîchage sur notamment) 2/8

3 Organisation de l'assemblée générale de LORAMAP à Chaillon dans la Meuse (17/03/13) Accompagner le respect de l'éthique des AMAP en conformité avec la Charte des AMAP Rencontres avec des AMAP qui souhaitaient recevoir conseils et appuis. Participation aux portes ouvertes à Saint-Clément (54) d'un projet d'installation de maraîchers avec création d'une AMAP. Accompagnement de paysans souhaitant commercialiser en AMAP ou porteurs de projet Participation au chantier national de réécriture de la charte des AMAP : - organisation de rencontres territoriales en Lorraine (printemps et automne), - réflexion régionale sur la 2ème proposition de charte à Pont-à-Mousson (02/11/13) - représentation de Loramap aux Assises nationales pour la réécriture de la charte des AMAP (Bergerie de Villarceaux -95, (15 et 16 /12/13). des circuits alimentaires locaux. (Metz, 27/06/13) Participation à la journée d'action contre Monsanto (Thionville 12/10/13) Liens avec le MIRAMAP Nous sommes en lien avec le MIRAMAP depuis plusieurs années. En 2013, nous avons représenté la Lorraine lors de l'assemblée générale du MIRAMAP à Paris les 2 et 3 mars. Guillaume Boitel est depuis lors devenu membre du conseil d'administration. Participation de Guillaume au CA à Lyon (5-6/10/13) et aux réunions téléphoniques. Représentation du MIRAMAP lors de la rencontre pour l'agro-écologie paysanne dans le Tarn (28-29/10/13). Particpation de 8 lorrains (4 maraîchers et 4 ama-pien-nes) aux Assises nationales pour la nouvelle charte des AMAP organisée par le MIRAMAP (1516/12/13). Représenter et promouvoir le mouvement des AMAP dans le débat public : Participations radio/tv : - Emission radio RCF "Durablement vôtre" (21/10/13) - Emission "La voie est libre" France 3 (02/03/13) : "Manger bien, manger local" Tenue de stand dans différentes manifestations : - Rencontre des maraîchers bio et des candidats à l installation, organisé par l'eplea et le CGA (Courcelles-Chaussy (08/04/13) - Fête du 1er mai (Nancy, 01/03/13) - "Jardin de vie, Jardin de ville" (Nancy, /09/13) Participation à la rencontre régionale "Circuits courts et cohésion sociale en Lorraine" organisée par le Réseau rural en Lorraine : démarche de sensibilisation des acteurs locaux (associations et collectivités locales) au développement 3/8 Cette plaquette présente le principe des AMAP Elle est à disposition des AMAP de Lorraine *** A récupérer auprès de Loramap ***

4 La réécriture de la nouvelle Charte des AMAP Il y a un an, nous évoquions le lancement du chantier de réécriture de la charte des AMAP. Pour rappel, celle-ci a été rédigée en 2003 par le réseau Alliance Provence qui regroupait alors une dizaine d AMAP. Il s'agissait de définir le concept AMAP tout neuf et de poser un cadre éthique commun. Dix ans plus tard et avec plus de 1600 AMAP sur le territoire français, il a semblé nécessaire de réécrire cette charte pour en faire un document fédérateur et conforme aux meilleures pratiques constatées sur le terrain. A l'initiative du MIRAMAP, un gros travail de réflexion a été mené toute l'année 2013, à différents niveaux (individuels, groupes en AMAP, inter AMAP, réseaux régionaux). La première phase (les assises territoriales), avait pour objectif d'avoir une vision globale et de faire émerger les actualisations souhaitées par les AMAP. En Lorraine, la réflexion a été engagée lors de l'assemblée générale du réseau en mars, à Chaillon. A cette occasion, plusieurs secteurs ont été définis pour que les discussions autour de la charte aient lieu en petits groupes proches géographiquement. Quelques AMAP ont contribué individuellement et deux réunions ont eu lieu en inter-amap, à Moyen (pour les Vosges et la Meurthe et Moselle Sud) et à Nancy (pour les AMAP du secteur nancéen). Pendant la période estivale, le comité de réécriture de la charte a planché sur les remontées des régions pour aboutir à une première proposition de charte (V1) en septembre. La seconde étape consistait à relire cette nouvelle version et à y apporter amendements, commentaires ou nouvelles formulations. Trois rencontres ont alors eu lieu en Lorraine (dans les Vosges, en Meuse et en Moselle), suivies d'une réunion de synthèse en novembre à Pont-à-Mousson pour mettre en commun tous les formulaires d'amendements reçus par LORAMAP. Au plan national, 385 amendement ont été collectés et traités, venant de 5 réseaux régionaux, 4 réseaux départementaux, 11 inter-amap, 33 AMAP, 18 amapiens et 8 paysans. Un cahier des amendements a été rédigé et une nouvelle proposition de charte (V2) a été rédigée par le comité de réécriture de la charte. Ces documents ont constitué la base de travail pour les Assises nationales du MIRAMAP, entièrement consacrées à la réécriture de la charte, les 13, 14 et 15 décembre à la Bergerie de Villarceaux dans le Val d'oise. Nous étions près de 120, venus de presque toutes les régions. La Lorraine était représentée par huit personnes, avec une belle parité : 4 paysans et 4 consommateurs! L'organisation, exceptionnelle, était assurée par le réseau des AMAP d Île de France et le MIRAMAP. Les débats ont commencé en ateliers, autour de cinq thématiques, celles qui avaient entraîné le plus d'avis contradictoires. Elles portaient sur le type d'agriculture défendu (bio? paysanne?), la terminologie, la place des artisans/transformateurs dans les AMAP, l'amélioration des pratiques et la notion d'éducation populaire. Échanges en plénière et travail en groupes se sont succédés. Les méthodes d'animation utilisées ont été plus qu'efficaces, permettant d'approcher au maximum le consensus pour construire une parole vraiment collective. Pas de votes mais la consultation des avis sous forme de papiers de couleurs brandis par les participants (vert pour "Je suis d'accord", blanc pour "pas tout à fait d'accord mais je ne bloque pas le débat", rouge pour "pas du tout d'accord"). Il s'agissait de mesurer le degré d'accord sur les propositions et surtout de mettre en évidence les "nœuds" et de tenter de les dénouer. 4/8

5 Les espaces de dialogue étaient multiples, sous forme de mur d'expression, d'ateliers, de "world café", l'objectif étant que ASSEMBLÉE chacun puisse faire entendre sa position, et écouter/respecter GÉNÉRALE DE celle des autres. Les échanges ont été de grande qualité, dans LORAMAP une ambiance qui a su être à tout moment constructive, respectueuse, détendue, studieuse sans oublier le côté festif et le dimanche 6 avril 2014 à convivial. Vernéville (57) Tout au long du week-end, le conseil d'orientation du (à environ 15km à l'ouest de Metz) MIRAMAP était présent et apportait un regard distancié. Il a notamment été interrogé sur le changement d'échelle. Pour Programme de la journée : Silvia Pérez-Vitoria, sociologue, les AMAP ouvrent la voie sur une -10h : Visite de la ferme de vision nouvelle qui fait référence au niveau international. Pour Bagneux de François Chevallier elle, le prisme santé/environnement est trop fort et il faudrait à Vernéville puis, dans la salle redonner une vraie place aux paysans. Marc Dufumier, ingénieur agronome et enseignant-chercheur à AgroParisTech, a indiqué communale de Vernéville, route que le mouvement des AMAP était à la convergence de plusieurs d'amanvillers. luttes, que la loi sur l Économie Sociale et Solidaire allait peut- -12h : Repas en commun être permettre de leur donner plus de poids. Il a suggéré que -14h : AG : Bilan d activités et les parents d'élèves s'inspirent du principe des AMAP et fassent renouvellement du conseil de pression pour que les cantines changent leurs sources réseau d'approvisionnement. Alain Delangle, de la FNAB (fédération -14h30-15h15 : nationale de l'agriculture Biologique), a souligné, lui, que le local Présentation de la Nouvelle émerge de plus en plus au détriment du bio. Il faut selon lui Charte continuer à expliquer et à défendre le mode de production que nous voulons. "Les petites buttes font la grande butte" a avancé, -15h15-17h30 : Discussion, quant à lui, Romain Balandier, paysan dans les Vosges, membre débats et échanges sur vos thèmes : de la Confédération paysanne et de la FADEAR. 1. Mutualisation des outils Léo Coutellec, porte-parole du MIRAMAP, a conclu ainsi la fin du week-end : «Au final, nous avons abouti à un texte clair, 2. Communication ouvert et politiquement très solide. Les notions de souveraineté 3. Contrôles et veille alimentaire, de co-producteurs, d'éducation populaire, juridique d'évaluation participative, de rupture avec l'agrochimie et l'appropriation mercantile du vivant, de défense des semences paysannes, d'invitation à disséminer "l'esprit AMAP",..., marquent un saut qualitatif remarquable par rapport à la charte de 2003". Le nouveau texte a été adopté à l'unanimité lors de l'assemblée générale du MIRAMAP le 16 mars JB Ils et elles ont participé et en parlent... Véronique : «A mon niveau cela m'a permis de "poser les valises", de prendre un temps de recul et de réflexion après l'action (démarrage de 2 AMAP et fonctionnement au quotidien de notre AMAP).» Éliane : «La participation à ce chantier de réécriture a été très agréable, elle m'a permis de rencontrer des personnes investies dans le système "Amap", c'était un moment d'échange très convivial et constructif, cela a permis de se rendre compte des difficultés rencontrées par d'autres producteurs et d'autres groupes de consommateurs, de chercher ensemble des solutions et de se recentrer sur les fondements du système.» Daniel : «Avec le recul,... je me dis que d'avoir, même si peu, mis mon grain de sel à la réflexion sur la clarification de notre pot commun conceptuel aura été aussi une clarification supplémentaire des dérives à éviter, ne serait-ce que pour qu'on parle tous de la même chose.» Pascale : «Pour parler des Assises en quelques mots je dirais que j'ai été impressionnée par l'efficacité des organisateurs tant au niveau de la logistique (accueil, hébergement,restauration...) que du déroulement du programme de réécriture. Le rythme était soutenu, le contenu des différents ateliers était accessible à tous et chacun pouvait apporter sa pierre à l'édifice. Le consensus a été de rigueur jusqu'au bout et je trouve cela admirable. Je retire même une certaine fierté (toute modestie mise à part) d'y avoir participé.» 5/8

6 De la fourche à la fourchette portrait d'un consommateur en AMAP L AMAP DU CRAPAUD SONNEUR L AMAP du Crapaud sonneur a été créée en 2006 par une cinquantaine de familles. L idée était de permettre l installation d un maraîcher, Pascal Chénot. Huit ans plus tard, 110 familles adhèrent à l association, qui s'est étoffée également d'une boulangère et d'une éleveuse de chèvres. Questions à un Amapien, Olivier, 39 ans, informaticien : - Comment as-tu connu l AMAP? O. : Par le bouche-à-oreille ; c est un collègue de travail qui m en a parlé, au moment de sa création en A quels contrats souscris-tu? O. : Aux 3 contrats : légumes, pain et fromage. - Comment êtes-vous organisés? O. : C est l AMAP qui gère les distributions. A tour de rôle, les gens tiennent une permanence pour aider les producteurs à décharger leurs produits, pour accueillir les adhérents (émarger, renseigner ). Les décisions sont prises en réunion par un comité, une fois par mois. Le comité gère les aspects administratifs (contrats, chèques ). Un petit journal est édité régulièrement : le Coa d'neuf. -Comment est fixé le prix des paniers? O. : Ce sont les producteurs qui le fixent chaque année. - Organisez-vous des activités annexes? O. : Chaque année des visites chez nos producteurs sont organisées. Et puis l association est présente sur diverses manifestations locales. -Comment définiriez-vous une AMAP? O. : C est une association de consommateurs qui soutient une agriculture respectueuse de l environnement, en étant solidaire avec les producteurs. -Qu entends-tu par agriculture paysanne? O. : C est une agriculture à taille humaine. -Penses-tu que les producteurs en AMAP devraient respecter le cahier des charges de l agriculture biologique? O. : Ce qui compte pour moi, c est d abord le lien de confiance avec le producteur. L agriculture bio est un plus. - Vois-tu des inconvénients au système AMAP? O. : J ai dû apprendre à connaître certains légumes et à m adapter aux saisons. - As-tu lu la charte des AMAP? O. : Non, je ne la connais pas. -Que penses-tu du fait qu il y ait plusieurs producteurs? O. : Pas de problème, au contraire, ça diversifie l offre. -D après toi, jusqu à quel point une AMAP peut-elle se développer? O. : Je pense que l AMAP a atteint sa taille maximum en terme d adhérents. Par contre s il pouvait y avoir plus de produits, je serais preneur. FX 6/8

7 Avis de naissance En Moselle Sylvain Grouber est installé à l'arpent Vert à Oeutrange, près de Thionville sur 2,91 Ha depuis le 1er octobre 2011 avec l'aide de Terres de liens. Reconverti au maraîchage après l'obtention d'un BPREA en maraîchage bio à Courcelles Chaussy, il souhaite développer et pérenniser son activité avec ses fils, Alexis et Gilles. Il a vendu jusqu'ici ses légumes sur 3 marchés mais une AMAP est en cours de création : L'AMAP du ColisVerrons. Contact : - Site : En Meurthe-et-Moselle Sébastien Zehnacker s'est installé en maraîchage biologique sur les 3 ha de la ferme de la Chaudeau à Pierre-la-Treiche, près de Toul, avec l'aide de Terres de liens. Une AMAP légumes est en cours de création et les premiers paniers de légumes seront disponibles au printemps Contact : Aurélie Giron : «J'ai choisi de m installer en tant que maraîchère à Manoncourt-enWoëvre, à 15 km de Toul, sur la ferme familiale, la Ferme du Petit Louis. La parcelle où je souhaite semer et planter vos légumes sera officiellement en bio l'année prochaine cependant, dès l'année dernière et cette année encore, cette parcelle est conduite de manière biologique. Après une première réunion d'information, environ 10 paniers cherchent encore un consom'acteur pour venir les chercher de juin à janvier à la ferme. En plus des légumes cultivés sur place, vous pourrez retrouver dans le panier du pain, de la farine et de la volaille. Êtes-vous intéressés par ce projet? Alors prenez contact avec moi et je vous tiendrai informé de la réunion de création de votre AMAP. A très vite!» Contacts : ou place saint Gérard Manoncourt-en-Woëvre Le Réseau des AMAP de Lorraine Site - Contact : Conseil de réseau : Muriel Baillet Guillaume Boitel - Joëlle Brault - Dominique Faucheur François-Xavier Houillon Vincent Konsler - Christian Leveaux - Pierre Reboud 7/8

8 Avis de parution "Une autre finance pour une autre agriculture" Ouvrage collectif coordonné par le MIRAMAP Préface de Patrick Viveret - 21,80 Comment se réapproprier collectivement, de façon solidaire, le devenir de l agriculture et de notre alimentation? Comment assurer le développement d une agriculture paysanne, biologique, garante d une alimentation de qualité? L enjeu est de taille et interpelle l ensemble de la société. Le modèle productiviste qui vide nos campagnes et détruit notre environnement est structurellement lié à la financiarisation de l agriculture. Celle-ci accentue la concentration des fermes et écrase sur son passage les autres modèles agricoles. Dès lors, une agriculture alternative ne Agenda des villes... peut se faire que dans le cadre d une économie Agenda des champs solidaire. Au cœur du livre, de multiples initiatives émergent partout en France, s apparentant à des 6 avril : AG LORAMAP à circuits courts de financement solidaire. Vernéville (57) - cf. page 5. Avis de recherche 1. Le site internet de LORAMAP attend avec impatience une bonne âme pour s occuper de lui!!! L urgence est d y intégrer la carte des AMAP avec des liens vers les AMAP qui nous ont donné leur adresse électronique et les coordonnées de leur site. Il s agit ensuite de l étoffer et de le faire vivre, en l alimentant régulièrement et en le tenant à jour. Contact : 7 avril : Courcelles-Chaussy : - Matin : Forum maraîchage (stand Loramap) - Après-Midi : Conférence / échanges sur le thème de la commercialisation. 19 & 20 avril : Relanges Bio 9ème Rencontre de l Agriculture Biologique, des Alternatives Écologiques et de la Solidarité 24 avril à 20h : conférence/ débat à Vaudémont (colline de Sion) sur le thème "Une agriculture sans pesticide est elle possible?" 1er mai à la Pépinière de Nancy sur le Thème «14-18 : Absurdité et progrès» (ci-contre la photo proposée par Loramap pour illustrer ce thème) 2 mai à Jarny à 20h30: Festival caméra des champs, film 20' «Agriculteurs des villes» suivi d'un débat : «Quel avenir pour les terres?» 14 juin : foire bio de Phalsbourg (57) 8/8

Le trait d'union. Réseau des AMAP de Lorraine. Bulletin de liaison du réseau des AMAP de Lorraine n 1-1er trimestre 2013.

Le trait d'union. Réseau des AMAP de Lorraine. Bulletin de liaison du réseau des AMAP de Lorraine n 1-1er trimestre 2013. Le trait d'union Bulletin de liaison du réseau des AMAP de Lorraine n 1-1er trimestre 2013 Éditorial La genèse d'un réseau Voici le premier numéro de notre bulletin de liaison. Son objectif est de permettre

Plus en détail

Canevas d'accompagnement destiné au paysan-essaimeur

Canevas d'accompagnement destiné au paysan-essaimeur Canevas d'accompagnement destiné au paysan- Version 1-9 février 2012 Association des AMAP du Nord Pas-de-Calais Maison des paysans 40 avenue Roger Salengro 62223 St Laurent Blangy Tél 03.21.23.00.53 @

Plus en détail

Créer une AMAP. Les autres "paniers" S informer et agir! www.defipourlaterre.org. Qu'est-ce que c'est? Le principe est simple :

Créer une AMAP. Les autres paniers S informer et agir! www.defipourlaterre.org. Qu'est-ce que c'est? Le principe est simple : S informer et agir! Créer une AMAP Qu'est-ce que c'est? L'AMAP est une Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne (marque déposée), dont l'objet principal est de "mettre en lien paysans et

Plus en détail

UNE INITIATIVE DE : ASSOCIÉS A :

UNE INITIATIVE DE : ASSOCIÉS A : UNE INITIATIVE DE : ASSOCIÉS A : Cette charte est le résultat de trois années de travaux de consultations nationales et locales menées en région Rhône-Alpes, visant à identifier et adapter les principes

Plus en détail

Un projet de développement durable des AMAP en Sud Alsace. AMAP : Association pour le Maintien d une Agriculture Paysanne

Un projet de développement durable des AMAP en Sud Alsace. AMAP : Association pour le Maintien d une Agriculture Paysanne Un projet de développement durable des AMAP en Sud Alsace 1 Vous avez dit AMAP? En bref, une AMAP c est quoi? AMAP : Association pour le Maintien d une Agriculture Paysanne Une AMAP est un système écologique,

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER I. BILAN QUANTITATIF A. Evolution de la programmation Un taux de programmation de 73,73%, en progression forte depuis le mi parcours mais à poursuivre

Plus en détail

L'association est indépendante de tout parti politique et de toute confession religieuse. Elle s'interdit

L'association est indépendante de tout parti politique et de toute confession religieuse. Elle s'interdit AMAP d'ourscamp Les Paniers de l'abbaye Article 1. Nom de l'association La dénomination est : Association pour le Maintien de l'agriculture Paysanne d'ourscamp Les Paniers de l'abbaye Son sigle est : AMAP

Plus en détail

MARAICHAGE COLLECTIF (Atelier1) Claude Mudry

MARAICHAGE COLLECTIF (Atelier1) Claude Mudry Sézegnin à 17 km du centre de Genève Féminin pour masculin MARAICHAGE COLLECTIF (Atelier1) Claude Mudry Déroulement de la présentation Qui sommes nous et un peu de notre histoire Nous sommes aujourd'hui

Plus en détail

Soirée d'info au Centre Culturel Elzenhof 20/05/2014. «Créer un potager collectif en Région bruxelloise : Comment se lancer?»

Soirée d'info au Centre Culturel Elzenhof 20/05/2014. «Créer un potager collectif en Région bruxelloise : Comment se lancer?» Soirée d'info au Centre Culturel Elzenhof 20/05/2014 «Créer un potager collectif en Région bruxelloise : Comment se lancer?» Un jardin potager collectif, ça peut être quoi? un lieu de production alimentaire,

Plus en détail

Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité.

Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité. Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité. Septembre 2011 Contact : Muriel LESAINT, chef de projet. muriel.lesaint@educagri.fr Tel : 03 84 87 21 06 Contenu

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION Pourquoi les élu-es EELV au Conseil Régional ne voteront pas le Plan Bio Midi-Pyrénées 2014-2020 en l état? Plan Bio Midi-Pyrénées, un plan sans

Plus en détail

Les Champs des Possibles

Les Champs des Possibles Les Champs des Possibles Association Loi 1901 Lancée en 2009 1 salarié Région Île-de-France Activité L association Les Champs des Possibles accompagne des porteurs de projet à l installation en agriculture

Plus en détail

La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif

La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif Compte-rendu La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif Présentation par Gérard LERAS Vice-président de la région Rhône-Alpes délégué à la politique foncière Ambilly, 18 janvier 2012

Plus en détail

POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX

POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX AGRICULTEURS? ELEMENTS DE CONTEXTE L ENJEU DU RENOUVELLEMENT DE LA POPULATION ACTIVE AGRICOLE Les installations ne permettent pas aujourd hui de compenser les départs en

Plus en détail

Informations et conseils aux AMAP suite à la recrudescence de contrôles

Informations et conseils aux AMAP suite à la recrudescence de contrôles Mouvement Inter-Régional des AMAP Association loi 1901 58 rue Raulin 69007 Lyon www.miramap.org Le 29 juin 2010 Informations et conseils aux AMAP suite à la recrudescence de contrôles Suite à l augmentation

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Les actions du PNA concernant l'alimentation des plus démunis 20 novembre 2012

Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Les actions du PNA concernant l'alimentation des plus démunis 20 novembre 2012 Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Les actions du PNA concernant l'alimentation des plus démunis 20 novembre 2012 Le PNA Loi de Modernisation de l'agriculture et de

Plus en détail

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC)

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) GUIDE À L INTENTION DES ORGANISATIONS Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) Pour des paniers de légumes locaux et sains, directement livrés

Plus en détail

CHARTE ALTERNATIBA DIJON 2015

CHARTE ALTERNATIBA DIJON 2015 CHARTE ALTERNATIBA DIJON 2015 Par la présente charte, le collectif Alternatiba Dijon définit les objectifs et les modalités d organisation d un «village des alternatives» à Dijon, pour prendre part à la

Plus en détail

Compte-rendu des ateliers

Compte-rendu des ateliers FORUM DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL LOCAL 2010 2 E rencontre citoyenneté Compte-rendu des ateliers La 2e rencontre du Forum a abordé le thème de la citoyenneté. Cette rencontre s'est déroulé en suivant en partie

Plus en détail

Saga Alliance- Provence. Petit rappel historique et objet des Amap et d'alliance-provence

Saga Alliance- Provence. Petit rappel historique et objet des Amap et d'alliance-provence Saga Alliance- Provence un dossier est à disposition avec le contenu des courriers mails... Petit rappel historique et objet des Amap et d'alliance-provence Basée selon les principes de l'économie sociale

Plus en détail

Catalogue de formations - Printemps 2014

Catalogue de formations - Printemps 2014 Groupement des Agriculteurs Biologiques des Alpes de Haute Provence Catalogue de formations - Printemps 2014 9 Production de petits fruits rouges en AB. 9 Itinéraire technique du blé bio : du semis au

Plus en détail

L pionnier dans le Bade-Wurtemberg,

L pionnier dans le Bade-Wurtemberg, RENCONTRE Rencontre avec Peter Berg LAURENT DREYFUS Peter Berg vient de publier son deuxième livre, traduit et édité par le Mouvement de l Agriculture BioDynamique. Nous avons voulu voir de quelle expérience

Plus en détail

Bilan d Activités des 9 premiers mois Auteur : JPM Mise à jour : 06/01/2010 6 pages

Bilan d Activités des 9 premiers mois Auteur : JPM Mise à jour : 06/01/2010 6 pages Bilan d Activités des 9 premiers mois Auteur : JPM Mise à jour : 06/01/2010 6 pages Le cœur du projet associatif d AlterVie est d initier, d accompagner les pratiques alternatives développant le Lien social

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

Evénement à Valensole : Couleurs Paysannes ouvre son magasin de producteurs 5 juillet 2012 Contact presse

Evénement à Valensole : Couleurs Paysannes ouvre son magasin de producteurs 5 juillet 2012 Contact presse Evénement à Valenso ole : ouvre son magasi n de produc cteurs 5 juillet 2012 Contact presse Catherine Habas 06.27.20.64.08 catherine.habas@wanadoo.fr Evénement à Valensolee! ouvre son magasin de producteurs

Plus en détail

SERVICE PANIERS FRAICHEUR EN RHONE-ALPES DEMARCHE ET RETOUR D EXPÉRIENCE

SERVICE PANIERS FRAICHEUR EN RHONE-ALPES DEMARCHE ET RETOUR D EXPÉRIENCE SERVICE PANIERS FRAICHEUR EN RHONE-ALPES DEMARCHE ET RETOUR D EXPÉRIENCE ATELIER CEREMA 21 MAI 2015 LYON DÉPARTEMENT MARKETING ET SERVICE / TER RA DIFFUSION LIMITÉE JEUDI 21 MAI 2015 SOMMAIRE 01. DÉFINITION

Plus en détail

Synthèse. des questionnaires territoriaux. Chantier Charte. Juin 2013

Synthèse. des questionnaires territoriaux. Chantier Charte. Juin 2013 Synthèse des questionnaires territoriaux Chantier Charte Juin 2013 Résultat de la participation des AMAP et réseaux d AMAP au chantier de révision de la charte : 8 réseaux régionaux 7 réseaux départementaux

Plus en détail

Appel à manifestations

Appel à manifestations Appel à manifestations Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2013 20 événements pour vivre autrement en Rhône-Alpes www.rencontres-solidaires.org La 7éme édition des Rencontres Solidaires va se

Plus en détail

Un projet d'entreprise sociale et solidaire?

Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Programme Qu'est-ce qu'une entreprise sociale et solidaire? Objectif : repérer les éléments fondateurs de ce type de projets Les réponses de l'adress Objectif

Plus en détail

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux Le réseau des épiceries solidaires A.N.D.E.S. Uniterres Assurer la sécurité alimentaire des plus démunis et soutenir une agriculture durable et locale Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Plus en détail

kit de création d une amap

kit de création d une amap kit de création d une amap sommaire L éthique des amap 1. Le concept des AMAP. Définition. Origine du concept. Les objectifs des AMAP. Les valeurs des AMAP 2. Les motivations et les engagements des producteurs

Plus en détail

Le Programme National pour l Alimentation en Limousin Comité Régional de l ALIMentation du 09/12/2011

Le Programme National pour l Alimentation en Limousin Comité Régional de l ALIMentation du 09/12/2011 Le Programme National pour l Alimentation en Limousin Comité Régional de l ALIMentation du 09/12/2011 1 09/12/2011 1 Ordre du jour - Le Programme national de l alimentation : bref rappel - Gouvernance

Plus en détail

Annexe 1 b : Description des actions de l opération 0412 Maîtrise de l énergie Programmation 2014 2020

Annexe 1 b : Description des actions de l opération 0412 Maîtrise de l énergie Programmation 2014 2020 Annexe 1 b : Description des actions de l opération 0412 Maîtrise de l énergie Programmation 2014 2020 CADRE REGLEMENTAIRE : FEADER, PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL 2014 2020, REGION LIMOUSIN Cette annexe

Plus en détail

SOYONS TOUS CANDIDATS! www.touscandidats2012.fr

SOYONS TOUS CANDIDATS! www.touscandidats2012.fr SOYONS TOUS CANDIDATS! www.touscandidats2012.fr ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Vous aussi devenez candidats en 2012

Plus en détail

GRAP. dans l émergence d entreprises d économie sociale en Estrie

GRAP. dans l émergence d entreprises d économie sociale en Estrie dans l émergence d entreprises d économie sociale en Estrie Illustration de deux cas d entreprises tirés de la recherche du Groupe régional d activités partenariales en économie sociale de l Estrie (GRAP-Estrie)

Plus en détail

Compte-rendu du séminaire de restitution - 6 juin 2015 à Barcillonnette (05) -

Compte-rendu du séminaire de restitution - 6 juin 2015 à Barcillonnette (05) - «La réussite des paysans en AMAP : premiers éléments de compréhension en vue de l'acquisition de références» Compte-rendu du séminaire de restitution - 6 juin 2015 à Barcillonnette (05) - Le 6 juin 2015,

Plus en détail

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion!

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion! Liens vers d'autres fiches A quel moment de la démarche? Fiche 5 «Structurer le diagnostic» Fiche 6 «Inclure une dimension transversale» Fiche 9 «Mobiliser les acteurs» A la fin du diagnostic, en conclusion

Plus en détail

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS 2015 MODALITÉS PRÉSENTATION DE L APPEL À PROJETS L appel à projets Quartiers Durables Citoyens encourage et soutient les habitants qui s engagent dans leur quartier

Plus en détail

29DEPARTEMENT DES VOSGES

29DEPARTEMENT DES VOSGES Direction du Développement des Activités Economiques Mission agriculture et forêt 29DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du 14 décembre 2011 Programme 20: organisation

Plus en détail

Collectif Agriculture durable de proximité. Compte-rendu de la 2e réunion plénière. La Roche-sur-Foron, 24 juin 2011

Collectif Agriculture durable de proximité. Compte-rendu de la 2e réunion plénière. La Roche-sur-Foron, 24 juin 2011 Compte-rendu de la 2e réunion plénière Collectif Agriculture durable de proximité La Roche-sur-Foron, 24 juin 2011 Présents : - BARRE Anne, VELARDE Isabelle et LOURTIS Mathilde WECF - BERNARD Aline et

Plus en détail

Les circuits courts de consommation : pourquoi? Comment?

Les circuits courts de consommation : pourquoi? Comment? Les circuits courts de consommation : pourquoi? Comment? Yuna Chiffoleau Beaulieu,, 25 mars 2010 Introduction Les circuits courts : quelles possibilités s aujourd hui? Quelles limites? - Circuits courts

Plus en détail

25 septembre 2015. Programme niveau collège

25 septembre 2015. Programme niveau collège 25 septembre 2015 Programme niveau collège Le Carrefour des Solutions 80 stands à découvrir à travers un questionnaire adapté à chaque niveau (primaire/collège/lycée). Les élèves sont invités à parcourir

Plus en détail

Consolider le développement du Jardin

Consolider le développement du Jardin Association «Solidarité & Initiative» pour le développement du Jardin de Cocagne de la Haute Borne pour la création de la Table de Cocagne de la Haute Borne Projet 2014 Adresse : 10 rue Héloïse Europarc

Plus en détail

Assemblée générale Lundi 9 février 2015

Assemblée générale Lundi 9 février 2015 Assemblée générale Lundi 9 février 2015 Ordre du jour - Vote sur la modification du règlement intérieur pour prendre en compte l'intégration de fait des référents produits au CA. - Changement du jour de

Plus en détail

Auriol : le service public de la Restauration scolaire

Auriol : le service public de la Restauration scolaire Auriol : le service public de la Restauration scolaire Au titre de nos valeurs communes, nous avons voulu décliner l offre de restauration en mettant l accent au plus près des enfants. Plus de 80% des

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 CAUE de Haute Saône Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 Chambres d Agriculture de Franche-Comté CAUE de Franche Comté 1. Contexte : L objectif de

Plus en détail

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Favoriser les déplacements alternatifs à la voiture Mettre en place un pédibus Sensibiliser les habitants sur la thématique

Plus en détail

[LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES]

[LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES] 2015 [LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES] Programme de formations du 2ème semestre 2015 pour les acteurs de l Economie Sociale et Solidaire [SOMMAIRE] LA CO-OPERATIVE... 3 Nos formations professionnelles

Plus en détail

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, Chers Collègues,

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, Chers Collègues, v040708 Intervention de Jean Marc BOURNIGAL Directeur Général de l Alimentation Séminaire sur la modernisation de l inspection sanitaire en abattoir Lyon 7-11 juillet 2008 Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,

Plus en détail

Compte rendu de l'assemblée générale de l'escarcelle PACA 4 juillet 2013 Cavaldonne La Motte du Caire Alpes-de-Haute-Provence

Compte rendu de l'assemblée générale de l'escarcelle PACA 4 juillet 2013 Cavaldonne La Motte du Caire Alpes-de-Haute-Provence Compte rendu de l'assemblée générale de l'escarcelle PACA 4 juillet 2013 La Motte du Caire Alpes-de-Haute-Provence Présents Pascal HENNEQUIN Evelyne MARTIN Chantal DURAND Roland MAGNAUDET Georgette THOUMIRE

Plus en détail

Du jeudi 8 Mai au lundi 12 Mai 2014 CARAVANES

Du jeudi 8 Mai au lundi 12 Mai 2014 CARAVANES Du jeudi 8 Mai au lundi 12 Mai 2014 CARAVANES Pour la défense d une agro-écologie paysanne. " Stop aux lobbies des semences, des pesticides et des produits pharmaceutiques."... et bien d'autres organisations!

Plus en détail

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Résumé L intérêt et la motivation à tous les niveaux politiques en faveur du développement durable,

Plus en détail

Un concours de start-up dans la plus grande ferme de France

Un concours de start-up dans la plus grande ferme de France Un concours de start-up dans la plus grande ferme de France «La Start-up est dans le pré au Salon de l Agriculture de Paris» 28 février 2014 au 2 Mars 2014 Un concours de start-up dans la plus grande ferme

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

APiCy. Ordre du jour de l'assemblée générale

APiCy. Ordre du jour de l'assemblée générale APiCy Ordre du jour de l'assemblée générale 1 : Présentation du rapport d'activités Vote pour ou contre l'approbation du rapport 2 : Présentation des comptes 2011 Vote pour ou contre l'approbation des

Plus en détail

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes El Dahr H. in Abis S. (coord.), Blanc P. (coord.), Lerin F. (coord.), Mezouaghi M. (coord.). Perspectives des politiques agricoles en Afrique du

Plus en détail

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE 1 APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE Nous, signataires, acteurs culturels en Bretagne, individuels et associations, demandons aux élus et institutionnels de soutenir

Plus en détail

www.projetalkimya.illustrateur.org

www.projetalkimya.illustrateur.org www.projetalkimya.illustrateur.org QUI L association Alkimya est une formation varoise issue d un rassemblement citoyen plus vaste. Tout au long de l année, nous avons l occasion de nous fédérer lors des

Plus en détail

Agriculture biologique et qualité de l eau Une question d intérêt général

Agriculture biologique et qualité de l eau Une question d intérêt général Agriculture biologique et qualité de l eau Une question d intérêt général 10 propositions du réseau FNAB pour une nouvelle politique de l eau (2013-2018) Cahier propositionnel du réseau FNAB dans le cadre

Plus en détail

Des politiques territoriales alimentaires innovantes

Des politiques territoriales alimentaires innovantes Des politiques territoriales alimentaires innovantes Présentation d AGORES, association de la restauration collective publique territoriale La politique publique nationale de l alimentation Six démarches

Plus en détail

La Nef lance sa plateforme de finance participative :

La Nef lance sa plateforme de finance participative : COMMUNIQUE DE PRESSE 5 juin 2013 La Nef lance sa plateforme de finance participative : avec le soutien de Contact Presse : Société financière de la Nef Immeuble Woopa 8 avenue des Canuts CS 60032 69517

Plus en détail

NOS ENGAGEMENTS COMMUNS Programmation du mouvement ATD Quart Monde en Belgique 2013-2017

NOS ENGAGEMENTS COMMUNS Programmation du mouvement ATD Quart Monde en Belgique 2013-2017 NOS ENGAGEMENTS COMMUNS Programmation du mouvement ATD Quart Monde en Belgique 2013-2017 8 juin 2013 : 60 membres actifs se retrouvent pour une journée d'évaluation à la Maison Quart Monde de Bruxelles.

Plus en détail

AMAP, marque et publicité mensongère

AMAP, marque et publicité mensongère AMAP, marque et publicité mensongère En 2003 puis 2008, Alliance Provence a déposé la marque AMAP (Association pour le Maintien de l Agriculture Paysanne), afin de se doter de cet outil pour garantir l

Plus en détail

LISTE DES 11 CHANTIERS / 53 ATELIERS

LISTE DES 11 CHANTIERS / 53 ATELIERS LISTE DES 11 CHANTIERS / 53 ATELIERS Pour construire ensemble des propositions concrètes et pour faire avancer l EEDD. 11 chantiers Construits à partir des échanges avec les acteurs de l EEDD, des programmes

Plus en détail

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!»

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Edition 2010 «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Après trois premières éditions qui ont rassemblé plus de 25 000 rhônalpins, la Région Rhône-Alpes lance, en partenariat

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

Démarche «Bien manger au restaurant scolaire»

Démarche «Bien manger au restaurant scolaire» Démarche «Bien manger au restaurant scolaire» Jean Pascal Arcangeli, association Les Petits Palais Yoann Loyen, Groupement des Agriculteurs Biologiques de Loire-Atlantique Par l association Les Petits

Plus en détail

2) Qu est-ce que la cohésion sociale et l inclusion?

2) Qu est-ce que la cohésion sociale et l inclusion? Chantier sur la cohésion sociale et l inclusion dans le cadre des Ateliers des savoirs partagés JUIN 2013 1) Mise en contexte Dans le cadre des Ateliers des savoirs partagés à Saint-Camille, 4 chantiers

Plus en détail

La plateforme de micro-dons du CCFD-Terre solidaire

La plateforme de micro-dons du CCFD-Terre solidaire La plateforme de micro-dons du CCFD-Terre solidaire DOSSIER DE PRÉSENTATION S o m m ai r e SolidaireVille, plateforme innovante de micro-dons. Une première!...3 Des projets au service du développement

Plus en détail

Cadre Stratégique Commun 2014-2020

Cadre Stratégique Commun 2014-2020 Assemblée des Régions d Europe Cadre Stratégique Commun 2014-2020 Contribution de l ARE au document de travail des services de la Commission Juillet 2012 Cadre Stratégique Commun 2014-2020 Assemblée des

Plus en détail

Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08)

Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08) Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08) Une initiative conjointe de : En association avec : A. Introduction de la notion «d alimentation durable» en restauration collective. La notion «d

Plus en détail

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement Enseignants du primaire Pour vos projets d écoles et vos classes découvertes, faites découvrir la biodiversité du territoire à travers des programmes riches et ludiques! Édito Agglopolys, Communauté d'agglomération

Plus en détail

Les Commissions, garantes de l'auto-gestion de Locaux Motiv'

Les Commissions, garantes de l'auto-gestion de Locaux Motiv' Les Commissions, garantes de l'auto-gestion de Locaux Motiv' Chaque adhésion engage le nouveau membre à participer à la vie associative via son implication dans une commission. Forces vives de l association,

Plus en détail

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques 1. Contexte et enjeux de l enquête L état des lieux des collectifs d agriculteurs en PACA (Trame / FRGEDA PACA - 2010) Intérêt grandissant

Plus en détail

EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE

EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE Plan des consultations avec les parties prenantes extérieures pendant la phase 2 de l examen et de la

Plus en détail

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Malle documentaire Jardin Pourquoi faire un jardin? Quel type de jardin mettre en place? Quelle

Plus en détail

Contributions au débat de la mutuelle, de deux militants mutualistes C.G.T. ( forum S.N.T.-C.G.T.) Armel PANERI (Isère)

Contributions au débat de la mutuelle, de deux militants mutualistes C.G.T. ( forum S.N.T.-C.G.T.) Armel PANERI (Isère) Contributions au débat de la mutuelle, de deux militants mutualistes C.G.T. ( forum S.N.T.-C.G.T.) Armel PANERI (Isère) MUTUELLE DU TRESOR : LA SPIRALE INFERNALE DE LA DERIVE ASSURANTIELLE Les responsables

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique Consultation publique PROJET DE REDÉVELOPPEMENT DU SITE DES ANCIENS ATELIERS DU CN Mémoire déposé par le Club populaire des consommateurs de Pointe-Saint-Charles dans le cadre des consultations publique

Plus en détail

Ceux qui nous nourrissent

Ceux qui nous nourrissent Ceux qui nous nourrissent Une exposition photographique, sonore Association Avanti Popolo L exposition Depuis 2009, Les photographes Marc Bernard et Céline Delestré et le journaliste Romain Brunel ont

Plus en détail

Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION

Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION 1. Contexte réglementaire La base juridique concernant les obligations en matière d information et de communication

Plus en détail

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 Compte rendu Exposé sur les outils économiques de la région île de France Guillaume Balas (Président du groupe socialiste au Conseil régional

Plus en détail

Compte-rendu d activités.

Compte-rendu d activités. agir.entresaoneetgrosne@laposte.net Chemin de la Teppe 71240 LAIVES www.agir.entresaoneetgrosne.com COMPTE-RENDU DE L ASSEMBLEE GENERALE DU SAMEDI 30 JUIN 2012 A LAIVES Nombre d adhérents présents : 20

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Séminaire «Assurance Maladie et Santé Publique» Paris - 7 décembre 2005

Séminaire «Assurance Maladie et Santé Publique» Paris - 7 décembre 2005 Séminaire «Assurance Maladie et Santé Publique» Paris - 7 décembre 2005 Allocution d ouverture de François Bourdillon, Président de la société française de santé publique Mesdames, Messieurs, chers membres

Plus en détail

CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT)

CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT) CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT) FACONNER ENSEMBLE L OIT DU FUTUR «Pour tout ce qui a été, merci. Pour tout ce qui sera, oui.» (Dag

Plus en détail

V I E D U R É S E A U

V I E D U R É S E A U Lettre d information n 6 - Mars 2013 F E J U P Les territoires ruraux franciliens doivent faire face à des enjeux forts qui conditionneront dans quelques décennies la qualité de vie de la région capitale.

Plus en détail

Pour renforcer la politique foncière d aménagement rural et d installations agricoles : le partenariat Région Safer

Pour renforcer la politique foncière d aménagement rural et d installations agricoles : le partenariat Région Safer Pour renforcer la politique foncière d aménagement rural et d installations agricoles : le partenariat Région Safer Ce document est issu d une concertation entre la Fédération Nationale des Sociétés d

Plus en détail

CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT

CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT PREMIER MINISTRE CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT conclue entre l'état, la Caisse Nationale d'assurance Maladie des Travailleurs Salariés

Plus en détail

Economie Sociale et Solidaire, une invitation à vivre autrement!

Economie Sociale et Solidaire, une invitation à vivre autrement! Economie Sociale et Solidaire, une invitation à vivre autrement! Dossier de presse Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Novembre 2010 Plus de 100 rendez-vous en Rhône-Alpes! Service presse 04 72 59 40

Plus en détail

Présentation du logiciel Amapy

Présentation du logiciel Amapy La gestion ZEN de vos paniers BIO! Présentation du logiciel Amapy Dynamisé par : LA NAISSANCE DU PROJET AMAPY De plus en plus de Français souhaitent aujourd hui mettre du «sens» dans leurs assiettes, acheter

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PRÉAMBULE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PRÉAMBULE PRÉAMBULE RÈGLEMENT INTÉRIEUR Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser les modalités de fonctionnement du conseil des sages et de déterminer les obligations de ses membres. Il fait référence

Plus en détail

CR Plénière 15/04/15. Bonjour à tous! Voici le compte-rendu étape par étape, point par point, qui succède à notre plénière favorite!!!

CR Plénière 15/04/15. Bonjour à tous! Voici le compte-rendu étape par étape, point par point, qui succède à notre plénière favorite!!! Mis en forme : Police :18 pt, Gras, Police de script complexe :18 pt CR Plénière 15/04/15 Bonjour à tous! Voici le compte-rendu étape par étape, point par point, qui succède à notre plénière favorite!!!

Plus en détail

La Bio pour quoi faire? Une vision du monde de la Bio et quelques perspectives

La Bio pour quoi faire? Une vision du monde de la Bio et quelques perspectives La Bio pour quoi faire? Une vision du monde de la Bio et quelques perspectives Juin 2012 Lionel FRANCOIS Sommaire La Bio, pourquoi? La Bio c est quoi? La situation de la Bio Les acteurs du Bio Le paysan

Plus en détail