Titrage direct de l acide éthanoïque contenu dans du vinaigre blanc

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Titrage direct de l acide éthanoïque contenu dans du vinaigre blanc"

Transcription

1 I TP Terminale 16 Titrage direct de l acide éthanoïque contenu dans du vinaigre blanc Objectifs : - Comprendre les notions de titrage (ou de dosage) et d équivalence. - Utiliser un -mètre et un tableur graphique. - Estimer la précision d une mesure. I. Introduction. 1. Définition. Titrer (ou doser) une espèce chimique, c est déterminer sa concentration (molaire ou massique) et/ou sa quantité de matière par l intermédiaire d une réaction chimique. L espèce de concentration inconnue, appelé réactif titré, réagit avec un autre réactif, de concentration parfaitement connue et appelé réactif titrant. Rq : * Un dosage peut se faire par titrage, c est-à-dire à l aide d une réaction chimique, ou à l aide d une échelle de teinte si les espèces sont colorées ou bien encore par spectrophotométrie en utilisant la loi de Beer-Lambert. 2. Objectif d un dosage. Un des objectifs des dosages est de contrôler la qualité des produits. Par exemple, la digitale pourprée est une plante dont on extrait des substances qui peuvent traiter l insuffisance cardiaque ou être des poisons! Tout dépend de la dose du principe actif ingérée. On comprend bien la nécessité de connaitre sa concentration. Autour de nous, dans notre quotidien, on dose le cholestérol ou la glycémie lors d une prise de sang, les polluants dans une fontaine publique ou dans l air ou bien encore les ions dans une eau minérale pour en connaitre sa composition exacte. 3. Montage expérimental d un titrage. Burette graduée Solution B : Réactif titrant concentration connue : C B volume versé : V 2 Bécher Barreau aimanté Agitateur magnétique Solution A : Réactif titré concentration inconnue : C A volume pipeté : V 1 1/4

2 4. Evolution des quantités de matière des réactifs. Comme on l a vu précédemment, pour titrer une espèce chimique A, il est nécessaire de la faire réagir avec un autre réactif B selon l équation de réaction, support du titrage : A + B C La réaction doit être rapide, totale et unique. Lorsqu on verse le réactif B dans le bécher, il réagit instantanément avec le réactif A : * la quantité de matière de A diminue donc au fur et à mesure que l on ajoute le réactif B jusqu à être nulle. L espèce B est entièrement consommée : c est le réactif limitant, * quand il n y a plus d espèce A, l espèce B ne peut plus réagir et le réactif limitant est maintenant l espèce A. 5. Equivalence. L équivalence d un titrage correspond au changement de réactif limitant. Autrement dit, c est l instant où les réactifs A et B ont été introduits en proportions stœchiométriques. Par conséquence, à l équivalence, tous les réactifs sont entièrement consommés. Ils sont tous réactif limitant. 6. Les réactifs. Dans l exemple étudié, on cherche la concentration molaire en acide éthanoïque (CH 3COOH) contenu dans un vinaigre blanc. Pour connaitre cette concentration, on fait réagir cet acide avec une solution d hydroxyde de sodium (Na +, HO - ). L espèce titrée A est l acide éthanoïque et l espèce titrante B est l ion hydroxyde HO - (L ion Na + ne réagit pas ; il est spectateur.) II. Protocole expérimental. 1. Présentation et principe. Les vinaigres sont des solutions aqueuses contenant de l acide éthanoïque (ou acide acétique), de formule brute CH 3 COOH. Le degré indiqué sur les bouteilles de vinaigre correspond à la masse d acide éthanoïque, exprimée en gramme, contenue dans 100 g de vinaigre. On se propose de vérifier le degré d acidité d un vinaigre par un titrage. 2. Préparation de la solution à titrer. La solution de vinaigre commerciale S étant très concentrée, on la dilue dix fois. On note la nouvelle solution S. Ecrire le protocole permettant de préparer 100,0 ml de solution S. On note V P le volume de solution S à prélever et V F le volume de la fiole. Préparer 100,0 ml de solution de vinaigre diluée 10 fois. 3. Préparation du titrage. Rincer la burette graduée avec un peu de solution d hydroxyde de sodium de concentration C B = 0,10 mol.l -1. La remplir ensuite avec cette même solution en prenant soin d éliminer la bulle d air au niveau du robinet puis, dans un second temps, bien ajuter le «zéro». (La lecture se fait au niveau du bas du ménisque de la solution.) Rincer la pipette jaugée de 10,0 ml avec un peu de la solution S de vinaigre dilué de concentration en acide éthanoïque inconnue. Prélever ensuite, toujours avec cette même pipette, V A = 10,0 ml de solution S et les introduire dans un bécher. Introduire ensuite le barreau aimanté et mettre en marche une agitation adaptée. Plonger la sonde -métrique dans le bécher puis ajouter un peu d eau distillée de façon à ce que la sonde soit bien immergée. 2/4

3 4. Réalisation du titrage. TP Terminale 16 Verser dans le bécher, la solution titrante (solution d hydroxyde de sodium) ml par ml jusqu à 25 ml de solution versée et noter à chaque fois la valeur du de la solution dans le tableau ci-dessous. Attention : Bien attendre l affichage de «STAB» avant de noter la valeur du. Lorsque le commence à augmenter fortement, resserrer l ajout de soude tous les 0,2 ml. 0 III. Exploitation. 1. Tracé du graphique. On souhaite tracer l évolution du de la solution en fonction du volume V B de solution d hydroxyde de sodium versé. Ouvrir le logiciel Regressi. Fichier nouveau clavier. Entrez le symbole et l unité de l abscisse et faire de même pour l ordonnée. 2. Détermination du volume équivalent. Le volume équivalent V éq correspond au volume de solution d hydroxyde de sodium versé pour atteindre l équivalence, c est-à-dire le volume exact de solution d hydroxyde de sodium à verser pour consommer la totalité de l acide éthanoïque présent dans les V A = 10,0 ml de solution S. Pour cela, on va utiliser la méthode des tangentes : A l aide du logiciel Regressi, sélectionner «tangente» puis «méthode des tangentes (avec clic)». Placer votre curseur dans un des deux virages de la courbe puis cliquez. Le à l équivalence et le volume équivalent s affichent. Notez ces deux valeurs et représenter l allure du graphe sur votre copie. 3. Détermination de la concentration en acide éthanoïque de la solution S. a. Ecrire l équation de titrage entre l acide éthanoïque et l ion hydroxyde. b. Donner la relation entre la quantité de matière n Ai d acide éthanoïque initialement présent dans le bécher et celle n BE d ion hydroxyde versé à l équivalence. c. En déduire une expression de la concentration C en acide éthanoïque de la solution S en fonction de V A, V éq et C B. d. Exprimer la concentration C de la solution S de vinaigre non dilué en fonction de la concentration C. 3/4

4 e. En vous servant de la définition du degré du vinaigre, exprimez le degré d d acidité du vinaigre en fonction de la masse volumique ρ du vinaigre, de la concentration C en acide éthanoïque de la solution S de vinaigre non dilué et de la masse molaire M d acide éthanoïque. f. Calculer le degré d du vinaigre dosé. Données : ρ = 1,0 g.ml -1 M = 60 g.mol Précision de la mesure. En physique, faire une mesure consiste à rechercher la valeur numérique d une grandeur. Mais, il est impossible de connaitre la valeur exacte à cause des erreurs de mesure. L erreur de mesure est donc l écart entre la valeur mesurée et la valeur exacte. Pour juger de la précision d une mesure, nous ne pouvons qu associer une incertitude de mesure à la valeur mesurée. Parmi les sources d erreurs, il en existe deux sortes : - l erreur systématique : due essentiellement à l appareil de mesure, - l erreur aléatoire : qui dépend de l expérimentateur (!...), de la variabilité d un paramètre comme la température, L incertitude de mesure, appelée aussi incertitude absolue, sur un résultat x est un paramètre associé au résultat pour juger de la qualité de la mesure. On la note x. Pour comparer la qualité de différentes mesures, l incertitude Δx ne suffit pas. Il faut utiliser la notion de précision. Par exemple, une incertitude de «1 cm» sur une mesure de «20 cm» donne plus de précision à cette mesure qu une incertitude de «1 mm» pour une mesure de «10 mm». Il faut donc comparer l incertitude à la valeur mesurée pour apprécier la précision de la mesure. On définit alors l incertitude relative par le rapport exprimé en général en pourcentage. Plus l incertitude relative est petite, plus la mesure est précise (et plus la précision sera grande). a. En utilisant les valeurs d incertitude portées sur la verrerie (pipette jaugée, fiole jaugée), calculer l incertitude relative sur le degré d acidité comme suit, en considérant : et ΔV E = 0,2mL ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) b. En déduire l incertitude absolue Δd sur le degré du vinaigre. Le résultat obtenu peut s écrire : d ± Δd c. La valeur indiquée par le fabriquant est-elle dans l intervalle d incertitude de la valeur trouvée expérimentalement? 4/4

5 Titre du TP : Dosage direct -métrique du vinaigre Classe : TS Matériel au bureau : 1L de solution d hydroxyde de sodium de concentration C B =0,10mol/L + bécher 250mL Canne à pêche Reserve pipette jaugée 10mL Réserve propipette Vinaigre blanc + bécher 100mL SALLE AVEC ORDI Matériel élève : Nombre de groupes : 9 Fiole jaugée 100mL + bouchon 3 béchers 100mL Propipette 4 pots de yaourt Pipette jaugée 10,0mL Burette graduée Pipette plastique Agitateur magnétique -mètre étalonné Barreau aimanté Pissette eau distillée Matériel au fond de la salle : Reserve eau distillée Bidon récupération acide Matériel sur chariot: Produits frais à acheter : 5/4

Exercice I. TRAITEMENTS D UNE INFECTION VIRALE (6,5 points) Bac S Métropole rattrapage 09/2010 Calculatrice interdite http://labolycee.

Exercice I. TRAITEMENTS D UNE INFECTION VIRALE (6,5 points) Bac S Métropole rattrapage 09/2010 Calculatrice interdite http://labolycee. Exercice I. TRAITEMENTS D UNE INFECTIN VIRALE (6,5 points) Bac S Métropole rattrapage 09/2010 Calculatrice interdite http://labolycee.org Pour une infection provoquée par le virus Influenza, deux types

Plus en détail

Dosage acido basique

Dosage acido basique Dosage acido basique I) Dosage d une solution d acide chlorhydrique par une solution d hydroxyde de sodium V B 1) Tableau d'avancement de la réaction Identifier les espèces chimiques présentes dans les

Plus en détail

TP 11: Réaction d estérification - Correction

TP 11: Réaction d estérification - Correction TP 11: Réaction d estérification - Correction Objectifs : Le but de ce TP est de mettre en évidence les principales caractéristiques de l'estérification et de l'hydrolyse (réaction inverse). I ) Principe

Plus en détail

259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP

259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP 259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP A d a p t a t i o n : A. - M. F o u r n i e r ( C o p a d ), M. C a s a n o v a & H. J e n n y ( C d C ) 2 0 0 1 C o n c e p t i o n D. M a r g

Plus en détail

ANALYSE DE l IBUPROFENE DANS UN MEDICAMENT

ANALYSE DE l IBUPROFENE DANS UN MEDICAMENT TS Thème : Agir ANALYSE DE l IBUPROFENE DANS UN MEDICAMENT DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Compétences exigibles du B.O. Tâches à réaliser par le candidat Compétences évaluées Coefficients respectifs

Plus en détail

TP Chimie 3. Conductimétrie. I- Conductivité d'un électrolyte. I.1 Conductivité molaire d'un ion

TP Chimie 3. Conductimétrie. I- Conductivité d'un électrolyte. I.1 Conductivité molaire d'un ion TP Chimie 3 Conductimétrie I- Conductivité d'un électrolyte Solution électrolytique : solution contenant des ions. C'est une milieu conducteur. Le passage du courant est assuré par le mouvement des ions

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques n 5.

Devoir de Sciences Physiques n 5. Devoir de Sciences Physiques n 5. EXERCICE I. LES INDICATEURS COLORÉS NATURELS DE LA CUISINE À LA CHIMIE La première utilisation d'un indicateur coloré pour les titrages acidobasiques remonte à 1767 par

Plus en détail

TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction

TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction Objectifs: le but de ce TP et de mettre en œuvre les méthodes de détermination du point équivalent d'un dosage vues précédemment. Ainsi on pourra remonter

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS (Classes de Terminales STL - CLPI) PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE Deux méthodes de dosage d une solution de dichromate

Plus en détail

Exercice I: solution tampon (7 points)

Exercice I: solution tampon (7 points) Classes : SG Année scolaire : 2010/2011 Matière : Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte trois pages numérotées de 1 à 3. L usage d une calculatrice non programmable est

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions La préparation des solutions est un des actes majeurs de la chimie. Une solution se prépare toujours dans une fiole jaugée. Tout prélèvement se fait avec

Plus en détail

Olympiades 2010. Manipulation n 2 : Etude d un lait LE LAIT

Olympiades 2010. Manipulation n 2 : Etude d un lait LE LAIT Olympiades 2010 Manipulation n 2 : Etude d un lait LE LAIT Le lait est un liquide blanc mat, légèrement visqueux, dont la composition et les caractéristiques physico-chimiques varient sensiblement selon

Plus en détail

Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie

Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie P a g e 1 TS Chimie Enoncé Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie Exercice résolu La première utilisation d'un indicateur coloré pour les titrages acido-basiques remonte à 1767 par

Plus en détail

C2 - DOSAGE ACIDE FAIBLE - BASE FORTE

C2 - DOSAGE ACIDE FAIBLE - BASE FORTE Fiche professeur himie 2 - DOSAGE AIDE FAIBLE - BASE FORTE Mots-clés : dosage, ph-métrie, acide faible, base forte, neutralisation, concentration. 1. Type d activité ette expérience permet aux élèves de

Plus en détail

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons Les définitions d acidité et de basicité ont beaucoup évoluées depuis leur apparition. Aujourd hui, on retient deux définitions valables. Celle donnée

Plus en détail

DÉTERMINATION DU POURCENTAGE EN ACIDE D UN VINAIGRE. Sommaire

DÉTERMINATION DU POURCENTAGE EN ACIDE D UN VINAIGRE. Sommaire BACCALAURÉAT SÉRIE S Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des compétences expérimentales Sommaire I. DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS... 2 II. LISTE DE MATÉRIEL DESTINÉE AUX PROFESSEURS ET

Plus en détail

ph-métrie première partie

ph-métrie première partie TP 02 de chimie ph-métrie première partie Ce TP est consacré aux titrages. Les indicateurs colorés seront abordés dans un autre TP consacré aux acides et bases. Lire le paragraphe 1 avant de vous présenter

Plus en détail

Version 2 du 24 septembre 2009. X. Bataille, I. et S. Leclerc 01/10/2009 1/37

Version 2 du 24 septembre 2009. X. Bataille, I. et S. Leclerc 01/10/2009 1/37 Simulations et exploitation de courbes de titrages acidobasiques suivis par ph-métrie et conductimétrie. Utilisation des logiciels Dozzzaqueux et Regressi Version 2 du 24 septembre 2009 A. Prise en main

Plus en détail

Variation du ph au cours d une réaction acide-base Dosage ph-métrique

Variation du ph au cours d une réaction acide-base Dosage ph-métrique Variation du au cours d une réaction acide-base Dosage -métrique I. Notion de dosage : Doser une solution aqueuse d acide ou de base, c est déterminer sa concentration C inconnue par réaction acide-base.

Plus en détail

CORRECTION PH-METRIE ETUDE DE VINAIGRES. 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 V (ml)

CORRECTION PH-METRIE ETUDE DE VINAIGRES. 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 V (ml) CORRECTION PH-METRIE ETUDE DE VINAIGRES A/ Dosage de HCl par NaOH 0,20 mol.l - Equation-bilan : H O + + OH - 2 H 2 O Courbe de dosage : 2 0 0 2 20 2 22 2 2 V e =, ml C alcul de la concentration de HCl

Plus en détail

UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie

UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie Emmanuel Beaudoin Sébastien Béasse 1 TP1 Dosage calorimétrique : détermination d une enthalpie de réaction Introduction La digestion

Plus en détail

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.»

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.» Chapitre 5 / TP 1 : Contrôle qualité de l'eau de Dakin par dosage par étalonnage à l'aide d'un spectrophotomètre Objectif : Vous devez vérifier la concentration massique d'un désinfectant, l'eau de Dakin.

Plus en détail

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Acides et Bases en solution aqueuse Acides Exercice 1 Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Exercice 2 L acide nitrique est un acide fort. On dissout dans un

Plus en détail

CAPTEUR DE PRESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE

CAPTEUR DE PRESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE CAPTEU DE PESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE - Le capteur de pression Il s agit du capteur MPX 00 AP (Motorola) capteur piezorésistif qui mesure des pressions comprises entre 0 et.0 5 Pa. D après le constructeur

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage Un dosage (ou titrage) a pour but de déterminer la concentration molaire d une espèce (molécule ou ion) en solution (généralement aqueuse). Un réactif de concentration

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI. 17

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI. 17 CI.17 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI. 17 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

MnO 4. (aq) + 5H 2 O 2(aq) + 6H + (aq)

MnO 4. (aq) + 5H 2 O 2(aq) + 6H + (aq) Séance chimie n 8 : LES DOSAGES I. Dosage d une eau oxygénée : On considère le dosage d un volume V= 25 ml d une eau oxygénée (H 2 O 2 ) aq de concentration inconnue. On utilise pour cela, une solution

Plus en détail

UNIVERSITE MONTPELLIER II Sciences & Techniques du Languedoc

UNIVERSITE MONTPELLIER II Sciences & Techniques du Languedoc UNIVERSITE MONTPELLIER II Sciences & Techniques du Languedoc Licence Biologie des Organismes Travaux Pratiques de Physiologie Animale : Détermination du volume sanguin chez le rat Le but de cette séance

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire SESSION 2014 Sous-épreuve écrite de sciences physiques et chimiques

Plus en détail

Chapitre C3 : La conductimétrie

Chapitre C3 : La conductimétrie Chapitre C3 : La conductimétrie Lors du chapitre précédent nous avons montré comment on pouvait obtenir des solutions électrolytique (ou ioniques) et nous avons mis en évidence la caractère conducteur

Plus en détail

Rapport TP 2 : Titrage acide - base

Rapport TP 2 : Titrage acide - base Rapport TP 2 : Titrage acide - base Raphaël Braunschweig, Stefan Binder Groupe A, Binôme 3 Date de manipulation : 29 mars 2007 Rendu du rapport : 5 avril 2007 Table des matières 1 Objectifs du travail

Plus en détail

Titrages acido-basiques

Titrages acido-basiques Titrages acido-basiques Le lait est un liquide biologique qui se dégrade par transformation du lactose en acide lactique. Le titrage de cet acide est un moyen de contrôler la qualité du lait : degré Dornic

Plus en détail

Bac S 2013 Liban Exercice I. ACIDE LACTIQUE ET MÉDECINE ANIMALE (7 points) http://labolycee.org

Bac S 2013 Liban Exercice I. ACIDE LACTIQUE ET MÉDECINE ANIMALE (7 points) http://labolycee.org Bac S 2013 Liban Exercice I. ACIDE LACTIQUE ET MÉDECINE ANIMALE (7 points) http://labolycee.org Des tests d effort sont pratiqués par des vétérinaires afin d évaluer la condition physique des chevaux.

Plus en détail

Chapitre II: ACIDES - BASES. Leçon I. Définition et mesure du ph

Chapitre II: ACIDES - BASES. Leçon I. Définition et mesure du ph hapitre II: AIDES - BASES Leçon I. Définition et mesure du ph Ex. ompléter le tableau suivant à 25 [H 3 O + ] (mol.l - ) [HO - ] (mol.l - ) 4,5. -2 2,6 ph 9,4 Nature de la solution 6,2. -9,8. -5 8,6. -6

Plus en détail

EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES

EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES Epreuve Régionale des Olympiades de la chimie 00 Académie de Nantes (Lycée Clemenceau, Nantes) EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES Durée de l épreuve : h NOM : PRENOM : ELEVE EN CLASSE DE TERMINALE : DU

Plus en détail

LE MONDE DES MATIERES COLOREES NATURELLES

LE MONDE DES MATIERES COLOREES NATURELLES T.P n 4 : LE MONDE DES MATIERES COLOREES NATURELLES Observer Tout est coloré : le Smartphone, les encres d impression... Pour cela l industrie utilise des pigments ou des colorants. Certains sont naturels...

Plus en détail

EVALUATION EXPERIMENTALE en BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TRAVAUX PRATIQUES

EVALUATION EXPERIMENTALE en BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TRAVAUX PRATIQUES Page 1/5 EVALUATION EXPERIMENTALE en BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TRAVAUX PRATIQUES Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée au professeur : Page 2/5 - une fiche descriptive du matériel

Plus en détail

Qualité d une eau : les ions sulfate TP SL 4

Qualité d une eau : les ions sulfate TP SL 4 Qualité d une eau : les ions sulfate TP SL Au cours d un travail dans un laboratoire de contrôle, il est demandé de vérifier si la concentration en ions sulfate dans une eau minérale correspond à l indication

Plus en détail

COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE?

COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE? COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE? Un dosage se définit d une part par la technique mise en jeu (mesure phmétrique, conductimétrique, spectrophotométrique, etc.), d autre part, par la méthode (par étalonnage,

Plus en détail

TS1 TS2 02/02/2010 Enseignement obligatoire. DST N 4 - Durée 3h30 - Calculatrice autorisée

TS1 TS2 02/02/2010 Enseignement obligatoire. DST N 4 - Durée 3h30 - Calculatrice autorisée TS1 TS2 02/02/2010 Enseignement obligatoire DST N 4 - Durée 3h30 - Calculatrice autorisée EXERCICE I : PRINCIPE D UNE MINUTERIE (5,5 points) A. ÉTUDE THÉORIQUE D'UN DIPÔLE RC SOUMIS À UN ÉCHELON DE TENSION.

Plus en détail

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail

Méthode d analyse Détermination du ph à l eau et du ph tampon dans les sols agricoles : méthode électrométrique. MA. 205 ph 1.0 Édition : 2003-12-11

Méthode d analyse Détermination du ph à l eau et du ph tampon dans les sols agricoles : méthode électrométrique. MA. 205 ph 1.0 Édition : 2003-12-11 Centre d expertise en analyse environnementale du Québec MA. 205 ph 1.0 Édition : 2003-12-11 Méthode d analyse Détermination du ph à l eau et du ph tampon dans les sols agricoles : méthode électrométrique

Plus en détail

Fiche de révisions sur les acides et les bases

Fiche de révisions sur les acides et les bases Fiche de révisions sur les s et les s A Définitions : : espèce chimique capable de libérer un (ou plusieurs proton (s. : espèce chimique capable de capter un (ou plusieurs proton (s. Attention! Dans une

Plus en détail

Partiel 2 - Chimie générale (2h00)

Partiel 2 - Chimie générale (2h00) Partiel 2 - Chimie générale (2h00) Documents non autorisés - Calculatrice autorisée - Justifier les calculs Séparer calcul littéral et numérique Synthèse du dichlore au laboratoire (sujet 2006) Le permanganate

Plus en détail

Scénario d usage, timing 1

Scénario d usage, timing 1 Scénario d usage, timing 1 La séance va sûrement durer plus d une heure (environs 1h15-1h30 suivant les réactions de la classe). J espère malgré tout arriver à la phase 8. Phase Description de la phase

Plus en détail

TS Révision de TP TP

TS Révision de TP TP TS Révision de TP TP Vérification de la fréquence des ultrasons... 1 Vérification de la longueur d onde des ultrasons... 2 Déterminer la note chantée... 3 Phénomène d interférences... 4 Vérifier l expression

Plus en détail

Concours externe à dominante scientifique

Concours externe à dominante scientifique CONCOURS DE CONTRÔLEUR DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION ET DE LA RÉPRESSION DES FRAUDES DES 10 ET 11 MARS 2009 Concours externe à dominante scientifique ÉPREUVE N 3 : à options durée 3 heures - coefficient

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2013 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE (STL) EVALUATION DES COMPETENCES EXPERIMENTALES BIOTECHNOLOGIES

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2013 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE (STL) EVALUATION DES COMPETENCES EXPERIMENTALES BIOTECHNOLOGIES BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2013 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE (STL) Spécialité BIOTECHNOLOGIES EVALUATION DES COMPETENCES EXPERIMENTALES BIOTECHNOLOGIES DOSSIER TECHNIQUE A rendre avec

Plus en détail

pka D UN INDICATEUR COLORE

pka D UN INDICATEUR COLORE TP SPETROPHOTOMETRIE Lycée F.BUISSON PTSI pka D UN INDIATEUR OLORE ) Principes de la spectrophotométrie La spectrophotométrie est une technique d analyse qualitative et quantitative, de substances absorbant

Plus en détail

BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE

BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 h 30 L usage d'une calculatrice EST autorisé Ce sujet comporte trois exercices (l exercice de spécialité figurant sur une feuille séparée). Chaque

Plus en détail

Analyse de la dureté de l eau D après une idée de Louise Guilbert, adaptée par l équipe PISTES et la communauté de pratique

Analyse de la dureté de l eau D après une idée de Louise Guilbert, adaptée par l équipe PISTES et la communauté de pratique Analyse de la dureté de l eau D après une idée de Louise Guilbert, adaptée par l équipe PISTES et la communauté de pratique 1. Dureté de l eau : La détermination par titrage Notions préalables : La première

Plus en détail

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques.

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques. OLYMPIADES DE LA CHIMIE 005 EPREUVE PRATIQUE DES ELIMINATOIRES REGIONALES POITOU-CHARENTES le février 005 Traitement de déchets minéraux "D'après la préparation aux olympiades de l'académie de Nancy-Metz

Plus en détail

Exemple de cahier de laboratoire : cas du sujet 2014

Exemple de cahier de laboratoire : cas du sujet 2014 Exemple de cahier de laboratoire : cas du sujet 2014 Commentaires pour l'évaluation Contenu du cahier de laboratoire Problématique : Le glucose est un nutriment particulièrement important pour le sportif.

Plus en détail

Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact.

Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact. Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact. Les produits d'entretien pour lentilles sont de différentes natures. Le produit

Plus en détail

CHIMIE. Durée : 3 heures 30 minutes. L usage d une calculatrice est autorisé pour cette épreuve.

CHIMIE. Durée : 3 heures 30 minutes. L usage d une calculatrice est autorisé pour cette épreuve. Banque «Agro-véto» A-0311 CHIMIE Durée : 3 heures 30 minutes L usage d une calculatrice est autorisé pour cette épreuve. Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur

Plus en détail

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution :

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution : SP. 3 Concentration molaire exercices Savoir son cours Concentrations : Calculer les concentrations molaires en soluté apporté des solutions désinfectantes suivantes : a) Une solution de 2,0 L contenant

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 L usage de

Plus en détail

ET222 : Introduction à la notion temps/fréquence pour les signaux électriques

ET222 : Introduction à la notion temps/fréquence pour les signaux électriques ET222 : Introduction à la notion temps/fréquence pour les signaux électriques COURS Table des matières 1 INTRODUCTION 3 2 ASPECT TEMPOREL 3 2.1 DIFFERENTS TYPES DE SIGNAUX RENCONTRES EN GENIE ELECTRIQUE

Plus en détail

XIX èmes OLYMPIADES DE LA CHIMIE

XIX èmes OLYMPIADES DE LA CHIMIE XIX èmes LYMPIADES DE LA CIMIE Chimie et Beauté ACADEMIE D AIX-MARSEILLE Mercredi 5 Février 2003 PRTCLE Ne pas inscrire de Nom sur les feuilles mais le numéro d anonymat. XIXe lympiades de la Chimie, année

Plus en détail

I. Principe des dosages :

I. Principe des dosages : Dans les cours d'eau, notamment canalisés, et dans les régions densément habitées ou d'agriculture intensive, les nitrites sont souvent un paramètre important de déclassement des cours d'eau. Chez l'homme

Plus en détail

Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions.

Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions. Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions. Items Connaissances Acquis Formule des ions sodium, cuivre(ii), fer(ii), fer(iii) et chlorure Domaines d acidité et de basicité en solution aqueuse. Lien

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION)

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Terminale S CHIMIE TP n 2b (correction) 1 SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance

Plus en détail

Mesures et incertitudes

Mesures et incertitudes En physique et en chimie, toute grandeur, mesurée ou calculée, est entachée d erreur, ce qui ne l empêche pas d être exploitée pour prendre des décisions. Aujourd hui, la notion d erreur a son vocabulaire

Plus en détail

ETUDE DU BLEU DE BROMOTHYMOL

ETUDE DU BLEU DE BROMOTHYMOL ETUDE DU BLEU DE BROMOTHYMOL Capacité(s) contextualisée(s) mise(s) en jeu durant l'activité : Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour déterminer une constante d'acidité. I. But Déterminer la constante

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES PHYSIQUES SESSION 2011. Durée: 3 heures Coefficient : 4

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES PHYSIQUES SESSION 2011. Durée: 3 heures Coefficient : 4 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES PHYSIQUES SESSION 2011 Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biochimie - Génie biologique Durée: 3 heures Coefficient : 4 L'emploi de toute calculatrice

Plus en détail

ph d une solution aqueuse

ph d une solution aqueuse ph d une solution aqueuse I - Activité 1 : A l aide du cours «ns acides, basiques, ou neutre», notez la couleur obtenue avec le B.B.T.. Prélevez à l aide d une pipette quelques gouttes de solution et déposez-les

Plus en détail

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL UNIVERSITE DE CAEN 2004-03-03 LYMPIADES REGINALES de LA CHIMIE - XX ème édition PRTCLE EXPERIMENTAL Durée 2 h Au début du XX ème siècle, l industrie des produits cosmétiques connaît un développement exponentiel.

Plus en détail

DOSAGE DU DESTOP TS_C_Agir_P5S3 - Contrôle de la qualité par dosage

DOSAGE DU DESTOP TS_C_Agir_P5S3 - Contrôle de la qualité par dosage DOSAGE DU DESTOP Objectifs : Pratiquer une démarche expérimentale pour déterminer la concentration d une espèce chimique par titrage par le suivi d une grandeur physique et par la visualisation d un changement

Plus en détail

DYNAMIC, logiciel intégré pour l étude des mouvements

DYNAMIC, logiciel intégré pour l étude des mouvements DYNAMIC, logiciel intégré pour l étude des mouvements Résumé : Le logiciel DYNAMIC peut être utilisé à la fois pour la simulation de mouvements et pour l étude d enregistrements vidéo de mouvements. Outre

Plus en détail

Constante d acidité d un couple acide/base

Constante d acidité d un couple acide/base ACTIVITE-COURS CHIMIE N 3 TS 1/6 CONSTANTE D ACIDITE D UN COUPLE ACIDE/ABASE Objectifs de l'activité Activité-cours de chimie N 3 Constante d acidité d un couple acide/base Connaître la réaction d autoprotolyse

Plus en détail

Exercice I: Préparation du savon (6 points)

Exercice I: Préparation du savon (6 points) Année scolaire : 10/11 Classes : SV Matière : Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte quatre pages numérotées de 1 à 4. L usage d une calculatrice non programmable est autorisé.

Plus en détail

Injections alcalinisantes

Injections alcalinisantes Injections alcalinisantes Des solutions d'hydrogénocarbonate de sodium ou de lactate de sodium sont utilisées en injection par les médecins pour leurs propriétés alcalinisantes (traitement de l'excès d'acidité)

Plus en détail

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire :

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : 1. Prélever ml de la solution mère à la pipette jaugée. Est-ce que je sais : Mettre une propipette sur une pipette

Plus en détail

PC* 12/13 TP10 : 20 et 28/03. Dosage d une solution d hydroquinone

PC* 12/13 TP10 : 20 et 28/03. Dosage d une solution d hydroquinone PC* 12/13 TP10 : 20 et 28/03 Dosage d une solution d hydroquinone On veut doser une solution d hydroquinone en utilisant ses propriétés réductrices. Pour cela, on propose deux méthodes indépendantes utilisant

Plus en détail

S.L THEME Utilisation des ressources naturelles : séquence de 5 séances de 3 h

S.L THEME Utilisation des ressources naturelles : séquence de 5 séances de 3 h S.L THEME Utilisation des ressources naturelles : séquence de 5 séances de 3 h Domaine exploré : l eau Problématique générale : Des millions d hommes, dans les pays défavorisés, meurent encore, chaque

Plus en détail

Partie I : Sécurité au laboratoire

Partie I : Sécurité au laboratoire Partie I : Sécurité au laboratoire EXERCICE : Pictogrammes 6 Des flacons contenant des produits chimiques comportent des étiquettes qui mentionnent, à l'aide de pictogrammes cidessus, certaines propriétés

Plus en détail

Manipulation 1 : Détermination de la distance focale d une lentille convergente - Méthode d autocollimation :

Manipulation 1 : Détermination de la distance focale d une lentille convergente - Méthode d autocollimation : TP : FOCOMÉTRIE Le but de ce TP permet d étudier les principes fondamentaux de l optique géométrique : mesure de distance focale par différentes méthodes, loi de conjugaison, grandissement, autocollimation

Plus en détail

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse CHAMPREDONDE Renaud DAUNIS Mélanie TP III Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse Module de géochimie Responsable : J.-L. DANDURAND SOMMAIRE INTRODUCTION I / Etude théorique

Plus en détail

Simulations et exploitation de courbes de titrages potentiométriques Utilisation des logiciels Dozzzaqueux et Regressi

Simulations et exploitation de courbes de titrages potentiométriques Utilisation des logiciels Dozzzaqueux et Regressi Simulations et exploitation de courbes de titrages potentiométriques Utilisation des logiciels Dozzzaqueux et Regressi Version d octobre 2009 A. PRISE EN MAIN DU LOGICIEL DOZZZAQUEUX : TITRAGE SOLUTION

Plus en détail

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4 Afin d optimiser leurs procédés, les industries chimiques doivent contrôler le bon déroulement de la réaction de synthèse menant aux espèces voulues. Comment suivre l évolution d une transformation chimique?

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 8 (b) Un entretien d embauche autour de l eau de Dakin Type d'activité Activité expérimentale avec démarche d investigation Dans cette version, l élève est

Plus en détail

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016 Correction TP N1 I. Etalonnage d'une solution de soude Q1. Si la solution de soude n'est pas fraîchement préparée, du dioxyde de carbone de l'air peut se dissoudre dedans puis réagir avec la soude par

Plus en détail

Chapitre 6 : Tests d hypothèses

Chapitre 6 : Tests d hypothèses U.P.S. I.U.T. A, Département d Informatique Année 2008-2009 Chapitre 6 : Tests d hypothèses Les statistiques peuvent être une aide à la décision permettant de choisir entre deux hypothèses. Par exemple,

Plus en détail

Initiation à l algorithmique... et à la programmation

Initiation à l algorithmique... et à la programmation IREM Clermont-Ferrand Année 2009-2010 Journée d information Malika More sur les nouveaux programmes de Seconde Initiation à l algorithmique... et à la programmation Contenu de l atelier Des algorithmes

Plus en détail

ECE : Conversion d énergie électrique en énergie thermique

ECE : Conversion d énergie électrique en énergie thermique 1S Thème : Agir ECE : Conversion d énergie électrique en énergie thermique DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Compétences exigibles du B.O. Convertir l énergie et économiser les ressources Energie

Plus en détail

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques CORRIGE Objectifs : Mettre en évidence l'influence des

Plus en détail

Acides & Bases. Travail Pratique de 1ère année, Université de Genève, Science II, Laboratoire H. 8 octobre 2010

Acides & Bases. Travail Pratique de 1ère année, Université de Genève, Science II, Laboratoire H. 8 octobre 2010 Acides & Bases Travail Pratique de 1ère année, Université de Genève, Science II, Laboratoire H. 8 octobre 2010 Romain Laverrière & Stéphane Dierickx romainl0@etu.unige.ch dierick0@etu.unige.ch Groupe 15

Plus en détail

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Nom : Prénom: n groupe: TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Consignes de sécurité de base: Porter une blouse en coton, pas de nu-pieds Porter des lunettes, des gants (en fonction des espèces

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Session 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 L usage de

Plus en détail

DST de sciences physiques

DST de sciences physiques Terminales S DST de sciences physiques (5 pages) Exercice n 1 (7 points) Acide et base faible Toutes les solutions aqueuses sont à 25 C. 1. On dispose d'une solution S a d'acide éthanoïque CH 3 COOH de

Plus en détail

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR Ce TP s étale sur une séance de 2 heures (spectre visible), puis une séance d 1 heure (spectre infrarouge). Objectifs : - Identifier un colorant

Plus en détail

Chimie Analytique II. Chromatographie gazeuse

Chimie Analytique II. Chromatographie gazeuse Chimie Analytique II Chromatographie gazeuse Détermination des conditions optimales de séparation et dosage et l éthanol et du méthanol Daniel Abegg Nicolas Calo Emvuli Mazamay Pedro Surriabre Université

Plus en détail

INTÉGRATION UNITÉ MOBILE DE PRODUCTION PHARMACEUTIQUE GUIDE DE L ÉLÈVE

INTÉGRATION UNITÉ MOBILE DE PRODUCTION PHARMACEUTIQUE GUIDE DE L ÉLÈVE INTÉGRATION UNITÉ MOBILE DE PRODUCTION PHARMACEUTIQUE GUIDE DE L ÉLÈVE Mise à jour Janvier 2016 Membres de l équipe : Nom (en lettres moulées) Initiale Signature Présentation des stations de l unité mobile

Plus en détail

Régiosélectivité de l acylation des aromatiques

Régiosélectivité de l acylation des aromatiques Banque «Agro -Véto» A 35 CHIMIE Durée : 3 heures 3 minutes L usage d une calculatrice et de toute table numérique est interdit pour cette épreuve. Cette épreuve est constituée de trois parties totalement

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES DE LABORATOIRE. Épreuve expérimentale

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES DE LABORATOIRE. Épreuve expérimentale CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION 2015 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES DE LABORATOIRE Épreuve expérimentale Durée : 4 heures Calculatrice autorisée ETUDE D UN

Plus en détail

1 ère S Thème I. Chapitre 4. Extraction et synthèse d espèces chimiques colorées. TP 5 Extraction et synthèse d espèces chimiques colorées

1 ère S Thème I. Chapitre 4. Extraction et synthèse d espèces chimiques colorées. TP 5 Extraction et synthèse d espèces chimiques colorées 1 ère S Thème I. Chapitre 4. Extraction et synthèse d espèces chimiques colorées TP 5 Extraction et synthèse d espèces chimiques colorées I / Extraction des pigments contenus dans une feuille 1) REALISATION

Plus en détail

TP N 1 : Recyclage du cuivre en milieu aqueux.

TP N 1 : Recyclage du cuivre en milieu aqueux. TP N 1 : Recyclage du cuivre en milieu aqueux. Introduction : Les domaines d applications du cuivre sont très étendus. Le cuivre est utilisé dans l industrie électrique et électronique, le secteur de la

Plus en détail

Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1)

Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1) TP NEW STYLE 1S THÈME OBSERVER/MATIÈRES COLORÉES/AVANCEMENT DOSAGE COLORIMÉTRIQUE D UNE SOLUTION DE LUGOL PAGE 1 / 5 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... Document 1 : Le médicament Le Lugol est une

Plus en détail

TP NIVEAU TS DETERMINATION D UNE CONSTANTE D ACIDITE

TP NIVEAU TS DETERMINATION D UNE CONSTANTE D ACIDITE TP NIVEAU TS DETERMINATION D UNE CONSTANTE D ACIDITE OBJECTIFS DU TP : déterminer selon une méthode originale la valeur des constantes d'acidité (K A ) de l acide éthanoïque (ou acétique) et de l'acide

Plus en détail

PROTOCOLE OLYMPIADES Février 2007 - ACADEMIE DE CAEN

PROTOCOLE OLYMPIADES Février 2007 - ACADEMIE DE CAEN PROTOCOLE OLYMPIADES Février 2007 - ACADEMIE DE CAEN Afin de pallier la raréfaction donc la hausse du coût des combustibles d origine fossile, le gouvernement et le secteur automobile se sont lancés depuis

Plus en détail