Chapitre 11C : GROUPES CARACTERISTIQUES EN CHIMIE ORGANIQUE- PASSAGE D UNE FONCTION ORGANIQUE A UNE AUTRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 11C : GROUPES CARACTERISTIQUES EN CHIMIE ORGANIQUE- PASSAGE D UNE FONCTION ORGANIQUE A UNE AUTRE"

Transcription

1 Chapitre 11C : GROUPES CARACTERISTIQUES EN CHIMIE ORGANIQUE- PASSAGE D UNE FONCTION ORGANIQUE A UNE AUTRE On connaît maintenant les alcanes et les alcènes, ainsi que la modification du squelette carboné. On va approfondir en étudiant de nouvelles fonctions organiques. On apprendra ensuite à passer d une fonction organique à une autre. Cette étape est pratiquée très couramment dans l industrie car l industriel va utiliser des produits de base assez simples et peu coûteux issus, par exemple, de l industrie pétrolière pour fabriquer médicaments, produits ménagers, tissus, lessives, etc Nous en avons déjà vu le vapocraquage (transformation d un alcane en un alcène). I) Les alcools Définition : ils possèdent un groupement caractéristique hydroxyle OH relié à un carbone. Schématisation : Nomenclature : le nom d un alcool dérive de l alcane possédant la même chaîne carbonée. Le «e» terminal est remplacé par précédé de la position de cette fonction alcool sur la chaîne carbonée (entier le plus petit possible). Donner le nom de l alcool suivant : CH 3 CH 2 CH 2 OH Donner la représentation topologique du 2-méthylhexan-2-ol : Propriétés : la fonction alcool possède des propriétés oxydo-réductrices : c est un réducteur. Test au permanganate de potassium : en milieu acide, on ajoute quelques gouttes de permanganate (solution violette) sur la solution contenant (peut-être!) un alcool. Si un alcool est présent, le permanganate se décolorera. (Ce test ne fonctionne pas sur tous les alcools, voir l explication au VI) II) Les composés halogénés Définition : ils possèdent un groupement caractéristique halogéno X relié à un carbone où X est un atome de la famille des halogènes (F Cl Br I). Nomenclature : le nom d un composé halogéné dérive de l alcane possédant la même chaîne carbonée. Il est précédé de la position sur chaîne carbonée (entier le plus petit possible) et du nom de l atome halogéné présent (celui-ci aura la terminaison ). Donner le nom du composé halogéné suivant : CH 3 CHI CHCH 3 CH 2 CH 3 Donner la représentation semi-développée du 1,2 - dichlorobutane : Test au nitrate d argent : on ajoute quelques gouttes de nitrate d argent (solution incolore) sur la solution contenant (peut-être!) un dérivé halogéné. Si un composé halogéné est présent, un précipité se formera : halogénure d argent (AgX). Dans ce test, un ion halogénure s arrache de la molécule organique pour se lier avec l ion argent. - 1/5 MARTIN Lycée Français de Djibouti 0910

2 III) Les aldéhydes et les cétones Définition : ils possèdent un groupement caractéristique carbonyle C=O, mais on fait la distinction suivant la position de ce groupement carbonyle : s il est en bout de chaîne, nous aurons affaire à un aldéhyde et dans le cas contraire, cela sera une cétone. Cette différence de position entraîne des différences de propriété importantes. aldéhyde et cétone R et R étant des groupements alkyl quelconques Nomenclature : Pour les aldéhydes : le nom d un aldéhyde dérive de l alcane possédant la même chaîne carbonée. Le «e» terminal est remplacé par. Pour les cétones : le nom d une cétone dérive de l alcane possédant la même chaîne carbonée. Le «e» terminal est remplacé par, précédé, si nécessaire, de la position sur chaîne carbonée (entier le plus petit possible). Donner le nom des 2 composés suivants : Donner les représentations semi-developpée du propanal et du 2,4-diméthylpentan-3-one : Propriétés : la fonction aldéhyde possède des propriétés oxydo-réductrices : c est un réducteur. Tests : Test à la 2,4 DNPH (aldéhyde et cétone) : on ajoute quelques gouttes de 2,4 DNPH (solution incolore) sur la solution contenant (peut-être!) un de ces dérivés. Si des 2 composés est présent, un précipité jauneorangé se formera. Test à la liqueur de Fehling (aldéhyde) : on ajoute quelques gouttes de la solution à tester sur de la liqueur de Fehling (solution bleu foncé). Avec un léger chauffage et si la solution contient un aldéhyde, alors on verra apparaître une solution rouge et, éventuellement, un précipité rouge brique se formera. Test au réactif de Tollens (aldéhyde) aussi appelé «test du miroir d argent» : on ajoute quelques gouttes de la solution à tester au réactif de Tollens (solution incolore). On pratique un chauffage doux et, si un aldéhyde est présent, un précipité d argent (généralement magnifique!) se fera sur les parois du tube à essai. IV) Les acides carboxyliques Définition : ils possèdent un groupement caractéristique carboxyle - COOH toujours en bout de chaîne. Nomenclature : le nom d un acide carboxylique dérive de l alcane possédant la même chaîne carbonée. Le «e» terminal est remplacé par «oïque»et l ensemble sera précédé du mot «acide». Donner le nom du composé suivant : - 2/5 MARTIN Lycée Français de Djibouti 0910

3 Donner la représentation semi-développée de l acide 2-méthylbutanoïque. Propriétés : comme leur nom l indique, ils possèdent des propriétés acido-basiques : couple : RCOOH/RCOO - Test : D une manière générale, on recherchera la présence de l acidité (ph<7) avec du papier ph, un phmètre ou encore avec quelques gouttes de BBT (un indicateur coloré jaune en milieu acide et bleu en milieu basique). V) Les amines Définition : ils possèdent un groupement caractéristique amino NH 2. Nomenclature : le nom d une amine dérive de l alcane possédant la même chaîne carbonée. Le «e» terminal est remplacé par «amine». On peut aussi voir la nomenclature avec le groupement alkyl à la place de celui de l alcane. Donner le nom du composé suivant : Donner les représentations semi-développée et topologique de la propan-2-amine. Propriétés : elles possèdent des propriétés acido-basiques : ce sont des bases : couple : RNH 3 + / RNH 2 Test : D une manière générale, on recherchera la présence de la basicité (ph>7) avec du papier ph, un phmètre ou encore avec quelques gouttes de BBT (un indicateur coloré jaune en milieu acide et bleu en milieu basique). Remarque : les acides aminés, constituant des protéines, contiennent 1 groupement amine et 1 groupement acide (elles ont donc des propriétés acido-basiques!). Voir le VII. VI) La réactivité des alcools Les alcools sont des composés très réactifs et assez peu coûteux : ils sont un bon point de départ pour des réactions. 1) Les 3 classes d alcools Un alcool est dit primaire si l atome de carbone fonctionnel est lié à 0 ou 1 autre atome de carbone. Un alcool est dit secondaire si l atome de carbone fonctionnel est lié à 2 autres atomes de carbone. Un alcool est dit tertiaire si l atome de carbone fonctionnel est lié à 3 autres atomes de carbone. - 3/5 MARTIN Lycée Français de Djibouti 0910

4 2) L oxydation totale des alcools par le dioxygène On fait réagir les alcools avec le dioxygène (et d une étincelle!) : évidemment c est une combustion qui entraînera la destruction de la chaîne carbonée avec libération d énergie thermique. Valable quelle que soit la classe de l alcool! 2 cas peuvent néanmoins se présenter : la combustion complète : flamme bleue + production de dioxyde de carbone et d eau. la combustion incomplète (manque de dioxygène) : flamme jaune + production de dioxyde de carbone et d eau ainsi que du carbone C (les fumées noires) voire du monoxyde de carbone CO. 3) L oxydation ménagée des alcools On fait réagir les alcools avec un oxydant. Alcool primaire ( si excès d oxydant) Alcool secondaire Alcool tertiaire : non oxydable (de façon ménagée) 4) Déshydratation d un alcool La déshydratation d un alcool entraîne la perte d une molécule d eau issue de la molécule initiale : on a affaire à une élimination intramoléculaire. Cette perte d une molécule d eau entraînera la formation d un alcène. Cette réaction est assez peu utilisée étant donnée que les alcènes sont très abondants dans l industrie pétrolière Conditions de cette réaction : catalyseur alumine (Al 2 O 3 ) ou acide sulfurique (H 2 SO 4 ) à des températures assez élevées 170 à 350 C, sauf pour les alcools tertiaires vers 50 C. Exemple : Ecrire la réaction de déshydratation du propan-1-ol (avec acide sulfurique et à température élevée) 5) Halogénation d un alcool Le groupement hydroxyde de l alcool sera remplacé par un halogène : on obtiendra un dérivé halogéné. Cette réaction fait partie des réactions de substitution. Conditions de cette réaction : réaction de l alcool avec l acide chlorhydrique, l acide bromhydrique ou encore fluorhydrique en présence du catalyseur Zn 2+. Exercice : Ecrire la réaction d halogénation du propan-1-ol avec acide bromhydrique (HBr) en présence de Zn /5 MARTIN Lycée Français de Djibouti 0910

5 VII) Quelques applications industrielles ou naturelles rendement d une synthèse Une application courante du passage d une fonction à une autre est pratiquée tous les jours dans la cuisine! Avec notamment la célèbre réaction de «Maillard» (en fait une suite de réactions très complexes) qui explique la cuisson des aliments et leurs changements de couleurs. 1) Application naturelle : les acides α aminés lire l étude documentaire p 219 2) Le rendement d une réaction de synthèse Dans l industrie, le but est de fabriquer le produit désiré au moindre coût possible et dans le minimum de temps. Généralement, il existe plusieurs manières de synthétiser une molécule, mais on choisira la voie économique en temps et en énergie Pour cela, l ingénieur chimiste agira sur différents facteurs physiques (l état physique des réactifs, les solvants, la température, la pression, ajout de catalyseur ), mais il aura une indication précieuse avec le rendement qui lui indiquera si sa (ses) réaction(s) est (sont) efficace(s). Définition : Le rendement est donc sans unité et toujours inférieur ou égal à 1. Plus la transformation est efficace, plus le rendement tendra vers /5 MARTIN Lycée Français de Djibouti 0910

Correction du TP de chimie n 13 Caractérisation des fonctions organiques

Correction du TP de chimie n 13 Caractérisation des fonctions organiques 1ere S Correction du TP de chimie n 13 Caractérisation des fonctions organiques 2008-2009 Objectif du TP : Ce TP a pour objectif de découvrir et de mettre en œuvre les différents tests caractéristiques

Plus en détail

Représentation de molécules organiques et nomenclature

Représentation de molécules organiques et nomenclature Terminale S - AP SPC 1 Représentation de molécules organiques et nomenclature bjectifs : Savoir écrire une molécule organique en utilisant différents type de représentation. Savoir nommer alcanes, alcènes,

Plus en détail

Chapitre C8 : Les groupes caractéristiques en chimie organique

Chapitre C8 : Les groupes caractéristiques en chimie organique hapitre 8 : Les groupes caractéristiques en chimie organique Nous avons vu lors des chapitres précédents, qu'un molécule organique était toujours constitué d'un squelette carboné et éventuelle d'un groupe

Plus en détail

1- Comment nommer une molécule en chimie organique? La nomenclature

1- Comment nommer une molécule en chimie organique? La nomenclature T ale S COURS Chimie 4 NOM et REPRESNTATION des MOLECULES Compétences Associer un groupe caractéristique à une fonction dans le cas des alcool, aldéhyde, cétone acide carboxylique, ester, amine, amide

Plus en détail

Chapitre 15 : Les molécules, formules et groupes caractéristiques

Chapitre 15 : Les molécules, formules et groupes caractéristiques Chapitre 15 : Les molécules, formules et groupes caractéristiques I. Formation des molécules I.1. Formule brute d une molécule Une molécule est un assemblage d atomes liés par des forces électrostatiques.

Plus en détail

A n n e x e I. Traitement des déchets dangereux. Évaporation des solutions aqueuses. Traitement chimique. Remarque

A n n e x e I. Traitement des déchets dangereux. Évaporation des solutions aqueuses. Traitement chimique. Remarque A n n e x e I Traitement des déchets dangereux Remarque Le traitement de déchets dangereux doit être effectué uniquement par du personnel qui possède les connaissances appropriées en chimie et qui a l

Plus en détail

Chapitre n 14 : LES ACIDES AMINES

Chapitre n 14 : LES ACIDES AMINES I) Présentation des acides aminés : 1) Définition : Chimie - 7 ème année - Ecole Européenne Chapitre n 14 : LES ACIDES AMINES Les acides aminés possèdent deux groupes fonctionnels différents : - le groupe

Plus en détail

Groupes caractéristiques et oxydation des alcools

Groupes caractéristiques et oxydation des alcools CHPITRE 11 Groupes caractéristiques et oxydation des alcools Lors d efforts intenses et prolongés, un composé organique, l acide lactique, s accumule dans le sang et les muscles et est à l origine de crampes

Plus en détail

Réactions d oxydo-réduction

Réactions d oxydo-réduction Réactions d oxydo-réduction Définition Les réactions d oxydo-réduction sont des réactions pendant lesquelles les entourages électroniques des atomes (donc les structures des ions et molécules) changent

Plus en détail

Exercices. Savoir le cours. Appliquer le cours. Exercices. Tests d identification. Qui suis-je? Acide ou basique? Oxydable ou non? Quelle classe!

Exercices. Savoir le cours. Appliquer le cours. Exercices. Tests d identification. Qui suis-je? Acide ou basique? Oxydable ou non? Quelle classe! Savoir le cours Les exercices dont les numéros sont sur fond jaune sont corrigés à la fin du manuel. Appliquer le cours Exercices 1 Tests d identification Comment met-on en évidence : a. un alcool? b.

Plus en détail

TS II.3 Spectroscopie infrarouge Synthèse

TS II.3 Spectroscopie infrarouge Synthèse Spectroscopie infrarouge Sommaiire -I- Comment se présente un spectre IR? -----------------------------------2 -II- Quelles sont les informations apportées par un spectre IR? -----------------4 1. Spectre

Plus en détail

Métal : Ions métalliques : Électroneutralité : Exercice :

Métal : Ions métalliques : Électroneutralité : Exercice : TP - COURS 1STD2A THÈME MONDE DE LA MATIERE / MONDE OBJET CH III RÉACTIONS CHIMIQUES ENTRE UN MÉTAL ET UN ION RÉACTIONS D OXYDORÉDUCTION I RAPPELS a) Métaux Métal : Corps, bon conducteur de la chaleur

Plus en détail

Transformations lentes ou rapides Facteurs cinétiques - Correction

Transformations lentes ou rapides Facteurs cinétiques - Correction Transformations lentes ou rapides Facteurs cinétiques - Correction Objectifs : Les réactions chimiques peuvent se dérouler à différentes vitesses. Le but de ce TP est de montrer ce phénomène et d observer

Plus en détail

PRESENTATION DES FONCTIONS ORGANIQUES

PRESENTATION DES FONCTIONS ORGANIQUES PRESENTATIN DES FNTINS RGANIQUES DEFINITINS GENERALES Les règles de nomenclature sont définies par l IUPA (Union Internationale de himie Pure et Appliquée). I. LA HIMIE RGANIQUE De manière générale, la

Plus en détail

Chimie 521- Réactions chimiques

Chimie 521- Réactions chimiques Chimie 521- Réactions chimiques Nom : Partenaire : Les réactions chimiques impliquent la réorganisation des atomes ou des ions afin de former de nouvelles substances aux propriétés différentes. L'observation

Plus en détail

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-CORRIGE EXOS Analyse spectrale des composés organiques

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-CORRIGE EXOS Analyse spectrale des composés organiques Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-CORRIGE EXOS Analyse spectrale des composés organiques Exercices résolus p 101 à 103 N 01 à 06 Exercices qui ne serons pas corrigé intégralement : p 104 à 107

Plus en détail

Marine PEUCHMAUR. Chapitre 3 : Nomenclature. Chimie Chimie Organique

Marine PEUCHMAUR. Chapitre 3 : Nomenclature. Chimie Chimie Organique Chimie Chimie rganique Chapitre : Nomenclature Marine PEUCHMAUR Année universitaire 00/0 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. . Méthode pour nommer un composé organique. Nommer

Plus en détail

I. COMMENT MODIFIER LA STRUCTURE D'UNE MOLECULE?

I. COMMENT MODIFIER LA STRUCTURE D'UNE MOLECULE? Thème 2 : COMPRENDRE Lois et modèles p : 1 Ch. 11. TRANSFORMATIONS EN CHIMIE ORGANIQUE. ASPECTS MACROSCOPIQUES. Transformation en chimie organique Notions et contenus Aspect macroscopique : - Modification

Plus en détail

I. Spectroscopie UV - visible

I. Spectroscopie UV - visible hap. A5 Spectres UV visible et I I. Spectroscopie UV - visible 1- ouleurs et solutions La lumière blanche contient toutes les radiations visibles dont les couleurs s'étendent du rouge au violet. - le vert

Plus en détail

SOMMAIRE. CHIMIE GENERALE ET MINERALE... p.47

SOMMAIRE. CHIMIE GENERALE ET MINERALE... p.47 SOMMAIRE REMISE A NIVEAU-NOTIONS NOTIONS DE BASE... p.7 REMISE A NIVEAU PHYSIQUE-CHIMIE-N 1 : STRUCTURE DE LA MATIERE. p.8 I. Structure atomique... p.8 II. La répartition électronique et représentation

Plus en détail

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail

Collège de Saussure Année scolaire 2013-2014. ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE CHIMIE 2OS 11 juin 2014. Nom: Prénom: Note :

Collège de Saussure Année scolaire 2013-2014. ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE CHIMIE 2OS 11 juin 2014. Nom: Prénom: Note : Collège de Saussure Année scolaire 2013-2014 ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE CHIMIE 2OS 11 juin 2014 Nom: Prénom: Note : Durée : 90 minutes Nombre de pages de l'énoncé (y compris la page d'en-tête) : 4 Nombre

Plus en détail

LE MONDE DES MATIERES COLOREES NATURELLES

LE MONDE DES MATIERES COLOREES NATURELLES T.P n 4 : LE MONDE DES MATIERES COLOREES NATURELLES Observer Tout est coloré : le Smartphone, les encres d impression... Pour cela l industrie utilise des pigments ou des colorants. Certains sont naturels...

Plus en détail

Chimie Organique. chap 1. La chimie organique... 2. II. TP1: les molécules de la chimie organique...5. chap 2. Le squelette carboné...

Chimie Organique. chap 1. La chimie organique... 2. II. TP1: les molécules de la chimie organique...5. chap 2. Le squelette carboné... himie Organique chap. La chimie organique... II. TP: les molécules de la chimie organique...5 chap. Le squelette carboné... 6 I. Introduction...6 II. La diversité des chaînes carbonées...6 III. Nomenclature...8

Plus en détail

REGLES DE NOMENCLATURE DE L IUPAC. IUPAC : International Union of Pure and Applied Chemistry (Union Internationale de Chimie Pure et Appliquée)

REGLES DE NOMENCLATURE DE L IUPAC. IUPAC : International Union of Pure and Applied Chemistry (Union Internationale de Chimie Pure et Appliquée) REGLES DE NOMENCLATURE DE L IUPAC IUPAC : International Union of Pure and Applied Chemistry (Union Internationale de Chimie Pure et Appliquée) I Alcanes 1) Alcanes linéraires De 1 à 4 carbones : préfixe

Plus en détail

Partiel 2 - Chimie générale (2h00)

Partiel 2 - Chimie générale (2h00) Partiel 2 - Chimie générale (2h00) Documents non autorisés - Calculatrice autorisée - Justifier les calculs Séparer calcul littéral et numérique Synthèse du dichlore au laboratoire (sujet 2006) Le permanganate

Plus en détail

Observer TP Analyse spectrale ANALYSE SPECTRALE

Observer TP Analyse spectrale ANALYSE SPECTRALE OBJECTIFS ANALYSE SPECTRALE Préparation d une solution par dilution, réalisation d un spectre uv- visible et interprétation Utilisation des spectres IR I ) SPECTRE UV-VISIBLE Cette spectroscopie fait intervenir

Plus en détail

Les groupes fonctionnels

Les groupes fonctionnels CIMIE 2 e 2008/2009 : Chimie organique - 11- Chapitre 3 Les groupes fonctionnels Les fonctions, ou groupes fonctionnels sont des groupes d'atomes qui se substituent à un ou plusieurs atomes d'hydrogène

Plus en détail

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie.

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. J0 Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. Exercice : Ecriture d équation de réaction. Ecrire les équation de réaction

Plus en détail

LES SUCRES. Exemple : Représentation du glycéraldéhyde (2, 3 dihydroxypropanal)

LES SUCRES. Exemple : Représentation du glycéraldéhyde (2, 3 dihydroxypropanal) LES SUCRES I ) Compléments de Stéréochimie 1) Représentation de Fischer Pour les sucres et les acides aminés, on utilise une autre représentation des molécules dans l'espace : la représentation de Fischer.

Plus en détail

Exercices d application

Exercices d application Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. tous les ; tous les b. deux c. remplacé d. électronégatif ; liaison e. moins f. donneur g. donneur ; accepteur h. donneur 2. QCM a. Addition.

Plus en détail

Compétences présentes dans le programme de Sciences Physiques et Chimiques Terminale ST2S

Compétences présentes dans le programme de Sciences Physiques et Chimiques Terminale ST2S Compétences présentes dans le programme de Sciences Physiques et Chimiques Terminale ST2S Les compétences listées respectent la taxonomie qui figure au programme officiel. Le code de couleur utilisé correspond

Plus en détail

AP séance 2 ACTIVITE : INTRODUCTION A LA NOMENCLATURE

AP séance 2 ACTIVITE : INTRODUCTION A LA NOMENCLATURE I) REPRESENTATION DES MOLEULES AP séance 2 ATIVITE : INTRODUTION A LA NOMENLATURE Une molécule organique comporte un squelette carboné et éventuellement un ou des groupes caractéristiques La formule brute

Plus en détail

1.1 - Définition. 1.2 - Origine

1.1 - Définition. 1.2 - Origine 1.1 - Définition Les glucides ou sucres sont des composés naturels qui correspondent généralement à la formule brute C n (H 2 O) n, c est la raison pour laquelle on les appelle parfois hydrates de carbone

Plus en détail

LES SUBSTANCES ORGANIQUES COLORÉES

LES SUBSTANCES ORGANIQUES COLORÉES hapitre 5 LES SUBSTAES ORGAIQUES OLORÉES A. Le programme otions et contenus Molécules organiques colorées : structures moléculaires, molécules à liaisons conjuguées. Indicateurs colorés. Liaison covalente.

Plus en détail

TUTORAT UE BCM 2013-2014 Chimie Organique Colle n 2 Semaine du 14/04/2014

TUTORAT UE BCM 2013-2014 Chimie Organique Colle n 2 Semaine du 14/04/2014 TUTRAT UE BCM 2013-2014 Chimie rganique Colle n 2 Semaine du 14/04/2014 Chimie rganique Sujet lu et approuvé par M. le P r Pierre-Antoine BNNET Colle préparée par l équipe des tuteurs de BCM (ATP) QCM

Plus en détail

Régiosélectivité de l acylation des aromatiques

Régiosélectivité de l acylation des aromatiques Banque «Agro -Véto» A 35 CHIMIE Durée : 3 heures 3 minutes L usage d une calculatrice et de toute table numérique est interdit pour cette épreuve. Cette épreuve est constituée de trois parties totalement

Plus en détail

CH2 MOLECULE ORGANIQUE

CH2 MOLECULE ORGANIQUE Annexe G 2 MOLEULE ORGANIQUE Qu est-ce que la chimie organique? 1. IMIE DES OMPOSES ARBONES La chimie organique est la chimie des composés du carbone, que ces composés soient naturels ou artificiels. es

Plus en détail

ph d une solution aqueuse

ph d une solution aqueuse ph d une solution aqueuse I - Activité 1 : A l aide du cours «ns acides, basiques, ou neutre», notez la couleur obtenue avec le B.B.T.. Prélevez à l aide d une pipette quelques gouttes de solution et déposez-les

Plus en détail

REACTIONS DE PRECIPITATION

REACTIONS DE PRECIPITATION TP CHIMIE, SOLUTION AQUEUSES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI REACTIONS DE PRECIPITATION OBJECTIFS Vérifier et caractériser la présence de quelques ions dans des solutions Observer la formation d un précipité

Plus en détail

Chapitre 14 Les matières colorantes

Chapitre 14 Les matières colorantes Chapitre 14 Les matières colorantes I. Les matières colorées Les espèces chimiques responsables de la couleur sont appelées matières colorées : elles absorbent la lumière visible (domaine de longueur d

Plus en détail

CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS

CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS 2.1 - La formation de liaisons ioniques et covalentes 2.2 - Les noms et les formules des composés ioniques et moléculaires 2.3 - Une comparaison des propriétés

Plus en détail

Terminale S Chapitre 4 Observer : ondes et matière. Analyse spectrale

Terminale S Chapitre 4 Observer : ondes et matière. Analyse spectrale Analyse spectrale 1 Spectroscopie UV-visible 1.1 Présentation des spectres UV-visible La spectroscopie est l étude quantitative des interactions entre la lumière et la matière. Lorsque la lumière traverse

Plus en détail

Chapitre 15 Transformations en chimie organique

Chapitre 15 Transformations en chimie organique Chapitre 15 Transformations en chimie organique Manuel pages 303 à 320 Choix pédagogiques Le cours de ce premier chapitre présente tout d'abord la nomenclature des espèces chimiques polyfonctionnelles

Plus en détail

Exercices annales CHIMIE

Exercices annales CHIMIE Exercices annales CHIMIE EXERCICE N 2 CHIMIE (6 points) Partie A On a effectué les tests suivants sur un échantillon d'une eau minérale - Ajout de quelques gouttes d'une solution de chlorure de baryum

Plus en détail

CHIMIE VOLUME HORAIRE TOTAL = 120 HEURES 1. CHIMIE GENERALE VOLUME HORAIRE TOTAL = 45 HEURES

CHIMIE VOLUME HORAIRE TOTAL = 120 HEURES 1. CHIMIE GENERALE VOLUME HORAIRE TOTAL = 45 HEURES 7 CHIMIE VOLUME HORAIRE TOTAL = 120 HEURES COURS = 72 heures. TRAVAUX PRATIQUES = 24 heures TRAVAUX DIRIGES = 24 heures. 1. CHIMIE GENERALE VOLUME HORAIRE TOTAL = 45 HEURES COURS = 27 heures. TRAVAUX PRATIQUES

Plus en détail

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS THEORIE REGION DE PICARDIE NOTE NOM PRENOM LYCEE Que signifie l adjectif potable? Peutêtre bu sans danger QUELQUES EAUX POTABLES

Plus en détail

- O. : c est une molécule organique car elle contient du carbone. Jaune Soudan C16 H12N2O : c est une molécule organique car elle contient du carbone.

- O. : c est une molécule organique car elle contient du carbone. Jaune Soudan C16 H12N2O : c est une molécule organique car elle contient du carbone. EXERIE 5 : - - Forme a Forme b 1. La forme rose de la phénolphtaléine est la forme b, car toutes les doubles liaisons de l édifice sont conjuguées (11 doubles liaisons), alors que dans la forme a il y

Plus en détail

Constante d acidité d un couple acide/base

Constante d acidité d un couple acide/base ACTIVITE-COURS CHIMIE N 3 TS 1/6 CONSTANTE D ACIDITE D UN COUPLE ACIDE/ABASE Objectifs de l'activité Activité-cours de chimie N 3 Constante d acidité d un couple acide/base Connaître la réaction d autoprotolyse

Plus en détail

Montage n 23 Expériences utilisant des "solutions tampons".

Montage n 23 Expériences utilisant des solutions tampons. Montage n 23 Expériences utilisant des "solutions tampons". Introduction Une solution tampon est une solution dont le ph ne varie pas ou peu : Par ajout modéré d acide Par ajout modéré de base Par dilution

Plus en détail

Partie 1. Addition nucléophile suivie d élimination (A N + E) 1.1. Réactivité électrophile des acides carboxyliques et groupes dérivés

Partie 1. Addition nucléophile suivie d élimination (A N + E) 1.1. Réactivité électrophile des acides carboxyliques et groupes dérivés Molécules et matériaux organiques Partie 1. Addition nucléophile suivie d élimination (A N + E) 1.1. Réactivité électrophile des acides carboxyliques et groupes dérivés bjectifs du chapitre Notions à connaître

Plus en détail

Chapitre 25 Sélectivité en chimie organique

Chapitre 25 Sélectivité en chimie organique Chapitre 25 Sélectivité en chimie organique Manuel pages 499 à 514 Choix pédagogiques Ce chapitre est lié au chapitre 24 sur la stratégie de synthèse qu il illustre dans le cas précis de la sélectivité.

Plus en détail

Séquence 6. Physique Formes et principes de conservation de l énergie Chimie Oxydation des composés organiques oxygénés

Séquence 6. Physique Formes et principes de conservation de l énergie Chimie Oxydation des composés organiques oxygénés Séquence 6 Physique Formes et principes de conservation de l énergie Chimie Oxydation des composés organiques oxygénés Sommaire 1. Physique : Formes et principes de conservation de l énergie Résumé Exercices

Plus en détail

On identifie l'ion cuivre II par l'apparition d'un précipité bleu en présence de soude (hydroxyde de sodium).

On identifie l'ion cuivre II par l'apparition d'un précipité bleu en présence de soude (hydroxyde de sodium). Chapitre III Tests de quelques ions ph d'une solution I. Tests de quelques ions 1. Test de l'ion cuivre II Na +, OH - hydroxy de de sodium Cu 2+ + SO 4 2- sulfate de cuivre II Précipité bleu Cu(HO) 2 hydroxyde

Plus en détail

PROGRAMME DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

PROGRAMME DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES 14 PROGRAMME DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES CLASSE DE PREMIÈRE Introduction Ce programme offre aux élèves, en général motivés, des éléments essentiels de culture scientifique, en liaison avec la biologie

Plus en détail

CHIMIE. Durée : 3 heures 30 minutes. L usage d une calculatrice est autorisé pour cette épreuve.

CHIMIE. Durée : 3 heures 30 minutes. L usage d une calculatrice est autorisé pour cette épreuve. Banque «Agro-véto» A-0311 CHIMIE Durée : 3 heures 30 minutes L usage d une calculatrice est autorisé pour cette épreuve. Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur

Plus en détail

Questionnaire relatif à la conférence de Madame Duygu Kahraman et Monsieur Sylvain Charbonnel

Questionnaire relatif à la conférence de Madame Duygu Kahraman et Monsieur Sylvain Charbonnel Questionnaire relatif à la conférence de Madame Duygu Kahraman et Monsieur Sylvain Charbonnel Les matériaux d aujourd hui et de demain dans l automobile Cuivre Bois Fonte Osier Le Fardier de Joseph Cugnot

Plus en détail

Analyse spectrale. Comment exploiter un spectre RMN du proton?

Analyse spectrale. Comment exploiter un spectre RMN du proton? Analyse spectrale. Comment exploiter un spectre RMN du proton? Thème : Observer Type de ressources : - Des pistes d activités - Des spectres RMN illustrant les notions du programme Notions et contenus

Plus en détail

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2 Chimie : Séance n 2 I. Réaction entre l acide acétique et l ion borate : On mélange 25,0 ml d une solution d acide acétique de concentration 2,50.10 2.L 1 et 75,0 ml d une solution de borate de sodium

Plus en détail

Effigaz CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE DE 80 À 600KW HAUT RENDEMENT. Chaudières Effigaz Prestigaz

Effigaz CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE DE 80 À 600KW HAUT RENDEMENT. Chaudières Effigaz Prestigaz Effigaz CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE DE 80 À 600KW HAUT RENDEMENT Chaudières Effigaz Prestigaz LES AVANTAGES LES TRÈS FAIBLES CONSOMMATIONS À CHARGE NULLE La perte de charge dans le serpentin sur le gaz

Plus en détail

CHIMIE. À propos du chrome

CHIMIE. À propos du chrome CHIMIE Les calculatrices sont autorisées. À propos du chrome Du grec khrôma ou du latin chroma (couleur). Il a été découvert par Louis Vauquelin en 1797. Il est présent dans la croûte terrestre ( 003,

Plus en détail

l indigo (C 16 H 10 N 2 O 2 ) synthétisé en 1878 par Baeyer ;

l indigo (C 16 H 10 N 2 O 2 ) synthétisé en 1878 par Baeyer ; GÉÉRLITÉS Partie 1 : Généralités O O L indigo C est icolas Lémery qui, le premier, a divisé la chimie en deux domaines : chimie minérale (à partir de la matière inerte) ; chimie organique (à partir des

Plus en détail

Les fonctions de nutrition

Les fonctions de nutrition Les fonctions de nutrition Auteur : Yves Kuster Formateur SVT ESPE de Bretagne Objectifs Ce cours en ligne vous apportera une information de base, richement illustrée, concernant les fonctions de nutrition.

Plus en détail

Correction des exercices TS2 2013 Chapitre 4 Spectroscopie IR

Correction des exercices TS2 2013 Chapitre 4 Spectroscopie IR Correction des exercices TS2 213 Chapitre 4 Spectroscopie IR Exercice n o 16 p. 15 Reconnaître des bandes d absorption 1. Hexan-2-ol : chaîne à six atomes de carbones, portant un groupement hydroxyle OH

Plus en détail

Les GAZ COMPRIMÉS. Liquide cryogénique (N 2, Ar ) Un liquide (propane, butane ) Un gaz très dense (O 2, N 2, H 2 sous 200 bar)

Les GAZ COMPRIMÉS. Liquide cryogénique (N 2, Ar ) Un liquide (propane, butane ) Un gaz très dense (O 2, N 2, H 2 sous 200 bar) Les GAZ COMPRIMÉS Les composés gazeux à la température ambiante sont stockés sous un volume réduit : Par refroidissement : Par compression : Liquide cryogénique (N 2, Ar ) Un liquide (propane, butane )

Plus en détail

Travaux dirigés de Biochimie Les glucides

Travaux dirigés de Biochimie Les glucides Travaux dirigés de Biochimie Les glucides 1- A propos des glucides : A. Physiologiquement, on retrouve 5g de glucose par litre de sang. B. Les glucides constituent la spécificité des protéines qui leur

Plus en détail

Structure des molécules

Structure des molécules Structure des molécules La connaissance de la structure de la matière, ébauchée en Seconde, se concrétise par une modélisation des liaisons entre les atomes, au sein des molécules. Cette modélisation,

Plus en détail

DE L ATOME A LA MOLECULE ORGANIQUE

DE L ATOME A LA MOLECULE ORGANIQUE DE L ATOME A LA MOLECULE ORGANIQUE I L atome de carbone dans la molécule 1) L atome de carbone C(Z=6) : [He] 2s 2 2p 2 V=2 à l état fondamental V=4 à son état excité 99,99 % des atomes de carbone de la

Plus en détail

Chapitre 3 : Nomenclature. Marine PEUCHMAUR

Chapitre 3 : Nomenclature. Marine PEUCHMAUR Chapitre : Nomenclature Marine PEUCHMAUR UE : Chimie Chimie rganique Année universitaire 0/0 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. . Méthode pour nommer un composé organique. Nommer

Plus en détail

TP Chimie 3. Conductimétrie. I- Conductivité d'un électrolyte. I.1 Conductivité molaire d'un ion

TP Chimie 3. Conductimétrie. I- Conductivité d'un électrolyte. I.1 Conductivité molaire d'un ion TP Chimie 3 Conductimétrie I- Conductivité d'un électrolyte Solution électrolytique : solution contenant des ions. C'est une milieu conducteur. Le passage du courant est assuré par le mouvement des ions

Plus en détail

1 UN ATOME, C EST QUOI? STRUCTURE DE LA MATIERE. Pourquoi étudier ce chapitre? Comment fabrique t-on un feu d artifice?

1 UN ATOME, C EST QUOI? STRUCTURE DE LA MATIERE. Pourquoi étudier ce chapitre? Comment fabrique t-on un feu d artifice? STRUCTURE DE LA MATIERE Pourquoi étudier ce chapitre? La matière qui t entoure est constituée d atomes. Comprendre la structure des atomes, c est pouvoir mieux les manipuler et devenir ainsi créatif Comment

Plus en détail

La photographie. Histoire de la photographie. 1515 Léonard de Vinci décrit la "camera obscura" en tant que machine à dessiner.

La photographie. Histoire de la photographie. 1515 Léonard de Vinci décrit la camera obscura en tant que machine à dessiner. La photographie Histoire de la photographie 400 av. J.C. Aristote découvre que la lumière du jour qui pénètre par un trou dans une pièce obscure, projette une image inversée sur le mur faisant face à cet

Plus en détail

Les interactions de faible énergie Pierre-Alexis GAUCHARD

Les interactions de faible énergie Pierre-Alexis GAUCHARD Chapitre 5 : Les interactions de faible énergie Pierre-Alexis GAUCHARD UE1 : Chimie Chimie physique Agrégé de chimie, Docteur ès sciences Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble

Plus en détail

Chimie structurale TP de chimie Caractérisation des molécules organiques

Chimie structurale TP de chimie Caractérisation des molécules organiques TP de chimie Caractérisation des molécules organiques Français p 1 Kit eau de brome Version : 3107 1. Description Ce kit permet de préparer 500 ml d eau de brome (dibrome en solution aqueuse à 40 g.l -1

Plus en détail

Notions et contenus : Identification de liaisons à l aide du nombre d onde correspondant ; détermination des groupes.

Notions et contenus : Identification de liaisons à l aide du nombre d onde correspondant ; détermination des groupes. Thème : Analyse spectrale Infra-Rouge 1/16 Type de ressources : - Des pistes d activités - Des spectres IR illustrant les notions du programme Notions et contenus : Identification de liaisons à l aide

Plus en détail

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION 1. ECHELLE DE Sur les étiquettes d minérales, on peut lire suivi d une valeur voisine

Plus en détail

PROTOCOLE OLYMPIADES Février 2007 - ACADEMIE DE CAEN

PROTOCOLE OLYMPIADES Février 2007 - ACADEMIE DE CAEN PROTOCOLE OLYMPIADES Février 2007 - ACADEMIE DE CAEN Afin de pallier la raréfaction donc la hausse du coût des combustibles d origine fossile, le gouvernement et le secteur automobile se sont lancés depuis

Plus en détail

A20 : Chimie organique et nouveaux matériaux

A20 : Chimie organique et nouveaux matériaux A20 : Chimie organique et nouveaux matériaux 1 ère S Notions et contenus Synthétiser des molécules et fabriquer de nouveaux matériaux Nanochimie. Synthèse ou hémisynthèse de molécules complexes, biologiquement

Plus en détail

La notion d élément chimique (correction)

La notion d élément chimique (correction) La notion d élément chimique (correction) Expérience n 1 : attaque acide du cuivre métallique fumées rousses (NO2 (g)) ajout d eau tournures de cuivre métallique Cu(s) tournures de cuivre dans l acide

Plus en détail

Tableau d avancement

Tableau d avancement Terminale S - AP SPC 6 Tableau d avancement Objectifs : Savoir réaliser un bilan de matière initial, intermédiaire ou final grâce à un tableau d avancement. Une transformation chimique est l évolution

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques nà5

Devoir de Sciences Physiques nà5 Exercice I : sur le zinc Devoir de Sciences Physiques nà5 L épreuve dure 1h50. L usage de la calculatrice est autorisé. Les précipitations sont naturellement acides en raison du dioxyde de carbone présent

Plus en détail

Université P. et M. Curie Année 2000/2001 DEUG Sciences de la Matière Session de septembre 2001 EXAMEN DE CHIMIE 2 CORRIGE

Université P. et M. Curie Année 2000/2001 DEUG Sciences de la Matière Session de septembre 2001 EXAMEN DE CHIMIE 2 CORRIGE Université P. et M. Curie Année 000/001 DEUG Sciences de la Matière Session de septembre 001 EXAMEN DE CHIMIE CORRIGE Durée de l épreuve : 3 heures Les calculatrices ne sont pas autorisées Données : (les

Plus en détail

CHIMIE Durée : 3 heures

CHIMIE Durée : 3 heures SESSIN 009 CNCURS GE CHIMIE Durée : 3 heures Les calculatrices programmables et alphanumériques sont autorisées. L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est strictement interdit. Si, au

Plus en détail

Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie

Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie P a g e 1 TS Chimie Enoncé Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie Exercice résolu La première utilisation d'un indicateur coloré pour les titrages acido-basiques remonte à 1767 par

Plus en détail

LE CYCLE DU CUIVRE. On décape une lame de cuivre à la toile émeri et on la chauffe sur la lame

LE CYCLE DU CUIVRE. On décape une lame de cuivre à la toile émeri et on la chauffe sur la lame LE CYCLE DU CUIVRE BUT - Notion d élément chimique - Etude du cuivre sous différentes formes - Différences entre corps pur simple et composé L élément cuivre peut se présenter sous différentes formes lors

Plus en détail

TABLEAU DES REPONSES AU TEST DE CHIMIE :

TABLEAU DES REPONSES AU TEST DE CHIMIE : TABLEAU DES REPONSES AU TEST DE CHIMIE : Ain de vous noter : - si vous avez toutes les bonnes réponses à un QCM, vous avez point, - si vous avez une erreur (par exemple, une réponse que vous n avez pas

Plus en détail

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons Les définitions d acidité et de basicité ont beaucoup évoluées depuis leur apparition. Aujourd hui, on retient deux définitions valables. Celle donnée

Plus en détail

Réactions d oxydoréduction

Réactions d oxydoréduction Réactions d oxydoréduction Oxydant, Réducteur, oxydation et réduction Expérience : plaque en fer Fe solution de sulfate de cuivre (, SO 4 2 ) Observations et conclusions : dépôt de cuivre sur la plaque

Plus en détail

Quelques aspects de la chimie du miel

Quelques aspects de la chimie du miel oncours B ENSA B 0206 HIMIE Durée : 3 heures L usage de la calculatrice est autorisé pour cette épreuve. Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, il le

Plus en détail

BANQUE D EPREUVES G2E. CHIMIE Durée : 3 heures

BANQUE D EPREUVES G2E. CHIMIE Durée : 3 heures SESSION 23 BANQUE D EPREUVES G2E CHIMIE Durée : 3 heures Les calculatrices ne sont pas autorisées pour cette épreuve. L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est strictement interdit.

Plus en détail

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples.

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples. Référentiel CAP Sciences Physiques Page 1/9 SCIENCES PHYSIQUES CERTIFICATS D APTITUDES PROFESSIONNELLES Le référentiel de sciences donne pour les différentes parties du programme de formation la liste

Plus en détail

LES FONCTIONS CHIMIQUES LES ALCOOLS

LES FONCTIONS CHIMIQUES LES ALCOOLS atem BEN RMDANE LES FNTINS IMIQUES LES ALLS LASSIFIATIN DES ALLS: Un alcool est dit primaire si le carbone fonctionnel portant la fonction est lié à un seul carbone Un alcool est dit secondaire si le carbone

Plus en détail

Qualités de mazout et environnement

Qualités de mazout et environnement Qualités de mazout et environnement 2 Le combustible composant essentiel du système de chauffage Au cours des dernières années, les installations de chauffage au mazout sont devenues plus propres, plus

Plus en détail

Synthèse d un ester par déplacement d équilibre provoqué par extraction de l eau formée

Synthèse d un ester par déplacement d équilibre provoqué par extraction de l eau formée ACADEMIE DE GRENOBLE Préparation aux Olympiades de la Chimie Année 2010-2011 "Chimie et eau" Synthèse d un ester par déplacement d équilibre provoqué par extraction de l eau formée I. QU EST-CE QU UN ESTER?

Plus en détail

De la configuration électronique aux structures de Lewis

De la configuration électronique aux structures de Lewis Samedi 27 septembre 2007 DS n 1 Architecture de la matière Durée : 2 heures CRRECTI Partie 1 [30% des points] : De la configuration électronique aux structures de Lewis Le symbole de l isotope le plus

Plus en détail

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide La constante d autoprotolyse de l eau, K W, est égale au produit de K a par K b pour un couple acide/base donné : En passant en échelle logarithmique, on voit donc que la somme du pk a et du pk b d un

Plus en détail

Chapitre C3 : La conductimétrie

Chapitre C3 : La conductimétrie Chapitre C3 : La conductimétrie Lors du chapitre précédent nous avons montré comment on pouvait obtenir des solutions électrolytique (ou ioniques) et nous avons mis en évidence la caractère conducteur

Plus en détail

Structure des molécules

Structure des molécules Niveau : Première S Structure des molécules Activité expérimentale (prof) A. Structure électronique de l'atome 1. Liaisons dans les molécules (rappels de cours) Un atome est caractérisé par son numéro

Plus en détail

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet A Introduction : ) Définitions : Titre Alcalimétrique (T.A.) : F m / L T.A. T.A.C. Définition : C'est le volume d'acide (exprimé en ml) à 0,0 mol.l

Plus en détail

On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette.

On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette. CONTROLE D'UNE EAU On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette. Données : couleur des complexes : Ca-NET : rouge ; Mg-NET

Plus en détail