D Expert en Finance et Investissements

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "D Expert en Finance et Investissements"

Transcription

1 MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T , F ,

2 Table des matières 1. Modules deuxième semestre Wealth Management Real Estate, Relationship Management and Behavioural Finance Ethique, Droit, Fiscalité et Planification financière... 3

3 1. Modules deuxième semestre 1.1 Wealth Management Basic concepts Expected outcomes Mean and variance Safety first rules Shortfall criterion Expected utility theory Utility functions Indifference curves and risk aversion Expected utility rule Asset and liability categories Assets and funds Stocks Bonds Real estate Alternative assets Hedge funds Structured products Liabilities Mortgages Other liabilities Clients profiles Return objectives Risk tolerance/aversion Time horizon Liquidity need Taxes Positive/negative screening Values and preferences (ethical finance, environmental, social and governance criteria in investments Financial plan (client s assets and liabilities assessment) Base currency Assets description Liabilities description Revenue and evolution of the revenue Consumption and evolution of the consumption Surplus calculation Time horizon Opportunity costs and real options Marginal tax rate Asset Allocation, portfolio choice and management styles Constraints of the client Assets description Determination of the optimal portfolio and the corresponding asset allocation with the client Periodical review of the assumptions and cooperation with the research and economic forecast departments Fund selection Mutual funds Fund selection process Tax considerations Page 1

4 1.2 Real Estate, Relationship Management and Behavioural Finance Real estate Valuation of real estate Traditional methods Hedonic valuation Real estate Indices Integration of real estate into the multi-asset portfolio Return and risk of real estate Correlation between the returns on various asset classes Determining the share of real estate in optimal portfolios Financing of real estate Mortgages and real property collateral The market for mortgage debt Financial structure of real estate investors: debt and equity Mortgage contract features Mortgage valuation and pricing Relationship Management The basics of interpersonal relationship Rationale and structure of the interpersonal relationship Effectiveness vs. Efficiency The psychological contract Family Business The Effectiveness Side Being effective in managing a WM relationship Highlights on Basics and Effectiveness Readings on Effectiveness Efficiency Being efficient in managing a WM relationship Highlights on Efficiency Readings on Efficiency Behavioural Finance Decision Theory Prospect Theory Expected Utility Mean-Variance Analysis and Optimal Asset Allocation Product Design Ladder Pop Optimal Product Design Behavioural Biases on: Information Selection Information Processing Decision and Feedback Diagnostic Construction and Use of the Questions Knowledge and Investment Experience Psychology and Emotions Client s Diagnostic Profile Dynamic Asset Allocation Investment Horizon Rebalancing Risk Profiling The Risk Cube: Evaluating information Questionnaire: Collecting information from investors Portfolio Construction: Delivering an investment strategy Reporting: Explaining the characteristics of an investment solution Page 2

5 1.3 Ethique, Droit, Fiscalité et Planification financière Ethique Directives ASB Code de déontologie de la SFAA (Handbook of Best Practice) International Standards and Principles on Business, Human Rights and Sustainability Droit Droit bancaire Bases légales Secret bancaire Blanchiment d argent et droit pénal économique Coopération internationale entre autorités Infractions punissables d après le code pénal Comptes et contrats bancaires Droit civil Droit de la famille Droit successoral Droit immobilier Trusts Activités financières cross border Aspects d ordre général touchant l activité cross border Activité transfrontière de Suisse depuis l étranger Activité financière à l étranger depuis la Suisse Gestion de fortune et conseil à la clientèle Cadre juridique suisse applicable à la gestion de fortune Exercice du mandat à la lumière des Directives ASB sur le mandat de gestion Rémunération du gérant de fortune Gestion d avoirs de caisses de pension Fonds de placement et leur gestion Produits structurés Perspectives d avenir : rapport de la FINMA sur la distribution Fiscalité Fiscalité suisse Souveraineté fiscal Interprétation du droit fiscal Rapport fiscal et ses composantes Impôt sur le revenu et la fortune des personnes physiques Impôt sur le bénéfice et le capital des personnes morales Impôt anticipé Droits de timbre Droit fiscal international Page 3

Directives relatives au règlement d'examen professionnel supérieur d expert en finance et investissements

Directives relatives au règlement d'examen professionnel supérieur d expert en finance et investissements Commission AQ pour l examen professionnel supérieur d expert en finance et investissements Directives relatives au règlement d'examen professionnel supérieur d expert en finance et investissements Où l'obtenir:

Plus en détail

Experts en finance et investissements

Experts en finance et investissements Guide d examens Professionnels Supérieurs pour Experts en finance et investissements (Diplôme Fédéral) Copyright 2007, SFAA SFAA, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 40, F +41 44 872 35 32, info@sfaa.ch,

Plus en détail

GUIDE D EXAMEN POUR LES EXAMENS PROFESSIONNELS SUPERIEURS DU DIPLOME FEDERAL D EXPERT EN FINANCE ET INVESTISSEMENTS

GUIDE D EXAMEN POUR LES EXAMENS PROFESSIONNELS SUPERIEURS DU DIPLOME FEDERAL D EXPERT EN FINANCE ET INVESTISSEMENTS GUIDE D EXAMEN POUR LES EXAMENS PROFESSIONNELS SUPERIEURS DU DIPLOME FEDERAL D EXPERT EN FINANCE ET INVESTISSEMENTS Copyright 2005, SFAA SFAA, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 40, F +41 44

Plus en détail

GUIDE D EXAMEN POUR LES EXAMENS FOUNDATION PREPARANT AUX EXAMENS FEDERAUX PROFESSIONNELS SUPERIEURS

GUIDE D EXAMEN POUR LES EXAMENS FOUNDATION PREPARANT AUX EXAMENS FEDERAUX PROFESSIONNELS SUPERIEURS GUIDE D EXAMEN POUR LES EXAMENS FOUNDATION PREPARANT AUX EXAMENS FEDERAUX PROFESSIONNELS SUPERIEURS 1) D ANALYSTE FINANCIER ET GESTIONNAIRE DE FORTUNES 2) D EXPERT EN FINANCE ET INVESTISSEMENTS 3) D EXPERT

Plus en détail

DIPLOME D'ETUDES APPROFONDIES EN ECONOMIE ET FINANCE THEORIE DES MARCHES FINANCIERS. Semestre d hiver 2001-2002

DIPLOME D'ETUDES APPROFONDIES EN ECONOMIE ET FINANCE THEORIE DES MARCHES FINANCIERS. Semestre d hiver 2001-2002 Département d économie politique DIPLOME D'ETUDES APPROFONDIES EN ECONOMIE ET FINANCE THEORIE DES MARCHES FINANCIERS Semestre d hiver 2001-2002 Professeurs Marc Chesney et François Quittard-Pinon Séance

Plus en détail

Plan. - La VaR. - Introduction à l FRTB. - Principales révisions Frontières Banking / Trading book l Expected Shortfall Les horizons de liquidité

Plan. - La VaR. - Introduction à l FRTB. - Principales révisions Frontières Banking / Trading book l Expected Shortfall Les horizons de liquidité PAGE 1 F R T B ( F u n d a m e n t a l R e v i e w o f t h e T r a d i n g B o o k ) u n e n o u v e l l e p e r s p e c t i v e d e m e s u r e d e l a V A R. Y o u s s e f M e l l o u k i Plan PAGE 2

Plus en détail

1999 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS

1999 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS 1999 COOPERATIVE CREDIT S - S COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF (EN MILLIERS DE TABLE I - ASSETS LOANS TO MEMBERS (LESS S FOR LOANS IN DEFAULT) CASH TREASURY BILLS AND SHORT TERM DEPOSITS BONDS SHARES

Plus en détail

Thèmes de recherche. Projets en cours

Thèmes de recherche. Projets en cours Formation Patrice Poncet Professeur Eminent, Département Finance Directeur Académique de la Chaire ESSEC Finance Professeur Agrégé des Universités en Sciences de Gestion. Ph.D. in Finance, Kellogg School

Plus en détail

1997 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS

1997 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS 1997 COOPERATIVE CREDIT S - S COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN TABLE I - ASSETS LOANS TO MEMBERS (LESS PROVISIONS FOR LOANS IN DEFAULT) CASH TREASURY BILLS AND SHORT TERM DEPOSITS BONDS SHARES MORTGAGES REAL

Plus en détail

La gestion des risques IT et l audit

La gestion des risques IT et l audit La gestion des risques IT et l audit 5èmé rencontre des experts auditeurs en sécurité de l information De l audit au management de la sécurité des systèmes d information 14 Février 2013 Qui sommes nous?

Plus en détail

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels.

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA à l écoute des investisseurs. Zurich Invest SA, filiale

Plus en détail

BCGE. Profession de foi de la BCGE

BCGE. Profession de foi de la BCGE L investissement en entreprise Profession de foi de la BCGE Septembre 2012 Sommaire 1. La BCGE est bien placée pour connaître les entreprises 2. La performance est produite par l économie réelle et ses

Plus en détail

Thèmes de recherche. Projets en cours

Thèmes de recherche. Projets en cours Formation Michel Baroni Professeur, Département Finance Responsable Pédagogique des Mastères Spécialisés en Techniques Financières et Finance & Asset Management Habilitation à Diriger des Recherches, Université

Plus en détail

Isabelle DUCASSY EDUCATION

Isabelle DUCASSY EDUCATION Isabelle DUCASSY Associate Professor of Finance KEDGE Business School Domaine de Luminy, BP 921 Marseille 13228, France PROFESSIONAL +33 (0)4 91 82 79 45 isabelle.ducassy@kedgebs.com EDUCATION 2005 International

Plus en détail

Un système KYC robuste et sa valeur ajoutée commerciale

Un système KYC robuste et sa valeur ajoutée commerciale MY JOURNEY BEGAN AT 19, WHEN I LANDED IN THE COLDEST PLACE I D EVER EXPERIENCED. MAJID AL-NASSAR BUSINESS OWNER AND PROPERTY INVESTOR. EVERY JOURNEY IS UNIQUE. Un système KYC robuste et sa valeur ajoutée

Plus en détail

Quo Vadis Gérant Indépendant? 21 septembre 2011 Jean-Luc Epars, Partner, Legal Yvan Mermod, Partner, Audit FS

Quo Vadis Gérant Indépendant? 21 septembre 2011 Jean-Luc Epars, Partner, Legal Yvan Mermod, Partner, Audit FS Quo Vadis Gérant Indépendant? 21 septembre 2011 Jean-Luc Epars, Partner, Legal Yvan Mermod, Partner, Audit FS Agenda 1. Les gérants indépendants sous pression 2. Surveillance actuelle 3. Directive AIFM

Plus en détail

Financial institutions, banking, trading. On-going Projects. Academic Publications

Financial institutions, banking, trading. On-going Projects. Academic Publications Education Patrice Poncet Distinguished Professor, Department Finance Academic Director of ESSEC Finance Chair University Professor in Management Sciences (Agrégé des Universités). Ph.D. in Finance, Kellog

Plus en détail

À VOS CÔTÉS LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG. Données chiffrées au 31/12/2012

À VOS CÔTÉS LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG. Données chiffrées au 31/12/2012 BGL BNP Paribas S.A. (50, avenue J.F. Kennedy L-2951 Luxembourg R.C.S. Luxembourg : B6481) Communication Mars 2013 LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG À VOS CÔTÉS 2013 Données chiffrées au 31/12/2012 Le

Plus en détail

Scénarios économiques en assurance

Scénarios économiques en assurance Motivation et plan du cours Galea & Associés ISFA - Université Lyon 1 ptherond@galea-associes.eu pierre@therond.fr 18 octobre 2013 Motivation Les nouveaux référentiels prudentiel et d'information nancière

Plus en détail

Avant-propos. Bibliographie sommaire. Les banques et la place financière suisses 3. Les concepts de banque et de banquier 4

Avant-propos. Bibliographie sommaire. Les banques et la place financière suisses 3. Les concepts de banque et de banquier 4 XV Table des matières Avant-propos Sommaire Abréviations Bibliographie sommaire VII XIII XXXIII XLV 01 Introduction Les banques et la place financière suisses 3 Les concepts de banque et de banquier 4

Plus en détail

Catella Asset Management

Catella Asset Management Catella Asset Management Asset management immobilier Catella Asset Management se consacre aux activités d investissement, asset et property management immobiliers pour le compte de tiers Investisseurs

Plus en détail

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Annexe Circulaire _2009_19-1 du 8 mai 2009 Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Champ d'application: Commissaires agréés. Réglementation de base Table

Plus en détail

1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours.

1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours. 1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours. PARCOURS MARKETING A TROIS PARCOURS SPECIALISES PAR FONCTIONS

Plus en détail

Celine BARREDY, PhD Associate Professor of Management Sciences

Celine BARREDY, PhD Associate Professor of Management Sciences Celine BARREDY, PhD Associate Professor of Management Sciences PUSG, UFR 413 35, avenue Abadie 33072 Bordeaux Cedex celine.barredy@u-bordeaux4.fr TEL +33(0)685431233 Education 2005: PhD in Management Sciences

Plus en détail

ESC Programme CORE COURSES (Master level) 2011/2012

ESC Programme CORE COURSES (Master level) 2011/2012 CORE COURSES (Master level) 2011/2012 Language (F : French - E : English) Semester (1 : Fall - 2 : Spring) M-ESC-4-06-99-10-E M-ESC-4-06-99-10-F M-ESC-4-05-99-05-F M-ESC-4-05-99-05-E M-ESC-4-02-99-03-E

Plus en détail

MONITORING REPORT AND POLICY REVIEW SCHEDULE CALENDRIER DES RAPPORTS DE SURVEILLANCE ET DE L'EXAMEN DES POLITIQUES

MONITORING REPORT AND POLICY REVIEW SCHEDULE CALENDRIER DES RAPPORTS DE SURVEILLANCE ET DE L'EXAMEN DES POLITIQUES MONITORING REPORT AND POLICY REVIEW SCHEDULE CALENDRIER DES RAPPORTS DE SURVEILLANCE ET DE L'EXAMEN DES POLITIQUES Policy E-2 Public Confidence in the Profession F-2 Confiance du public envers la profession

Plus en détail

Peut-on gérer les Ressources

Peut-on gérer les Ressources Peut-on gérer les Ressources Humaines? Marc Bartoli, Université P.Mendès-France, Grenoble Responsable du Master RHci (Ressources Humaines et compétitivité internationale) Communication au colloque international

Plus en détail

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Fonds de placement en Suisse Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Table des matières Page Avant-propos 3 Définitions 4 Fonctionnement d un fonds de placement 6 Caractéristiques des fonds

Plus en détail

Actif (Asset) Bien de valeur d une entreprise, d un ménage ou d un particulier. Ce qui appartient à une entreprise après le paiement des dettes.

Actif (Asset) Bien de valeur d une entreprise, d un ménage ou d un particulier. Ce qui appartient à une entreprise après le paiement des dettes. A Actif (Asset) Bien de valeur d une entreprise, d un ménage ou d un particulier. Ce qui appartient à une entreprise après le paiement des dettes. Actif à court terme (Current assets) Ressources précieuses

Plus en détail

Performance Management Systems

Performance Management Systems Master en ingénieur de gestion Performance Management Systems Finalité spécialisée du Master en ingénieur de gestion Introduction La finalité spécialisée Performance Management Systems intéressera en

Plus en détail

Chiffres secteur des OPC 2ème trimestre 2011

Chiffres secteur des OPC 2ème trimestre 2011 Association Belge des Asset Managers Communiqué de presse Chiffres secteur des OPC 2ème trimestre 2011 Léger redressement au cours du deuxième trimestre de 2011. Executive Summary Au cours du premier trimestre

Plus en détail

La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active Actions américaines BCV Asset Management 05.11.2014

La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active Actions américaines BCV Asset Management 05.11.2014 La gestion actions Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active Actions américaines BCV Asset Management 05.11.2014 Sommaire Le marché des actions Les styles de gestion et les outils Business case

Plus en détail

Conditions de l'examen

Conditions de l'examen Conditions de l'examen Gestion des selon la norme ISO/CEI 20000 Consultant/Manager (IS20CM.FR) Date de publication 01-07-2010 Date de parution 01-07-2010 Résumé Groupe cible Le qualification Consultant/Manager

Plus en détail

LE REPORTING DES RISQUES COMMENT RELEVER LE DÉFI?

LE REPORTING DES RISQUES COMMENT RELEVER LE DÉFI? LE REPORTING DES RISQUES COMMENT RELEVER LE DÉFI? Axelle Ferey - Christophe Pessault Conférence IFE Reporting sous AIFM Luxembourg, 3 juillet 2014 Agenda Le reporting en matière de risque sous AIFM En

Plus en détail

Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain

Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain PORTFOLIO RESEARCH AND CONSULTING GROUP Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain Tirer parti de l approche Durable Portfolio Construction * Nous pensons que les investisseurs

Plus en détail

Liste des OPCA INSTITUTIONNELS.

Liste des OPCA INSTITUTIONNELS. Liste des OPCA INSTITUTIONNELS. Liste des organismes de placement collectif alternatifs à nombre variable de parts institutionnels et des compartiments établie sur base de l article 3 de l AR du 7 décembre

Plus en détail

De ces 6 blocs, le Groupe OFI est concerné par les blocs marché et défaut relatifs aux investissements financiers.

De ces 6 blocs, le Groupe OFI est concerné par les blocs marché et défaut relatifs aux investissements financiers. Calcul du SCR marché Rappel : Dans le cadre de la nouvelle réglementation de l assurance Solvabilité 2, le premier pilier quantitatif définit les normes de calcul des fonds propres réglementaires. Le SCR

Plus en détail

HSBC Global Asset Management

HSBC Global Asset Management HSBC Global Asset Management Présentation destinée à des investisseurs professionnels au sens de la Directive Européenne MIF. HSBC Global Asset Management combine présence mondiale et savoir-faire local

Plus en détail

PLAN DE COURS. Description du cours. Approche pédagogique. Matériel pédagogique. 3-203-99 Gestion de portefeuille Automne 2005

PLAN DE COURS. Description du cours. Approche pédagogique. Matériel pédagogique. 3-203-99 Gestion de portefeuille Automne 2005 3-203-99 Gestion de portefeuille Automne 2005 PLAN DE COURS Professeurs : Kodjovi Assoé Téléphone : 340-6615, bureau 4.222, kodjovi.assoe@hec.ca Jean-Philippe Tarte Téléphone : 340-6612, bureau 4.261,

Plus en détail

Placements collectifs étrangers Mutations - Octobre 2008

Placements collectifs étrangers Mutations - Octobre 2008 Placements collectifs étrangers Mutations - Octobre 2008 Distribution en ou à partir de la Suisse approuvée: APUS - AC Statistical Value Market Neutral 12 Vol Fund Union Investment (Schweiz) AG, Zürich

Plus en détail

Action quote-part d'une valeur patrimoniale; participation au capital-actions d'une société.

Action quote-part d'une valeur patrimoniale; participation au capital-actions d'une société. Glossaire Action quote-part d'une valeur patrimoniale; participation au capital-actions d'une société. Alpha Alpha est le terme employé pour indiquer la surperformance d un placement après l ajustement

Plus en détail

CHARTERED ALTERNATIVE INVESTMENT ANALYST - LEVEL I & II COURS EN GROUPE E-LEARNING SUPPORTS UPPERMARK

CHARTERED ALTERNATIVE INVESTMENT ANALYST - LEVEL I & II COURS EN GROUPE E-LEARNING SUPPORTS UPPERMARK CHARTERED ALTERNATIVE INVESTMENT ANALYST - LEVEL I & II COURS EN GROUPE E-LEARNING SUPPORTS UPPERMARK Notre mission est de vous fournir les connaissances et les compétences dont vous avez besoin pour optimiser

Plus en détail

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Darren Cooper Information Management Consultant, IBM Software Group 1st December, 2011 Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Information

Plus en détail

Baloise Asset Management Protéger et créer des valeurs. Gestion de patrimoine de Baloise Group

Baloise Asset Management Protéger et créer des valeurs. Gestion de patrimoine de Baloise Group Baloise Asset Management Protéger et créer des valeurs Gestion de patrimoine de Baloise Group Baloise Asset Management Solidité et succès Depuis plus de 150 ans la Bâloise Assurance gère ses actifs pour

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

Le Fol Gaëlle. Current Position - Status. Former positions. Education and qualification. Full professor. gaelle.le_fol@dauphine.fr

Le Fol Gaëlle. Current Position - Status. Former positions. Education and qualification. Full professor. gaelle.le_fol@dauphine.fr Le Fol Gaëlle Full professor gaelle.le_fol@dauphine.fr Current Position - Status Head of an education program : Master 203 - Financial Markets Department of attachment : MSO Centre of Research : Dauphine

Plus en détail

INSEEC Business School Bordeaux

INSEEC Business School Bordeaux 1 Fall Semester Master 1 (Inseec 2 nd Year) Page : 2 Fall Semester Master 2 (Inseec 3rd Year) Page : 3-4-5 Spring Semester Master 1 (Inseec 2 nd Year) Page : 6-7 INSEEC Business School Bordeaux COURSES

Plus en détail

CONCEPT Family Office

CONCEPT Family Office Le produit CONCEPT, dans ses variantes : s'adresse: SFO (Single ) MFO (Multi-) Aux familles souhaitant organiser de manière autonome la gestion de leur patrimoine familial (variante "SFO" ) Aux prestataires

Plus en détail

United Nations Environment Programme Finance Initiative

United Nations Environment Programme Finance Initiative United Nations Environment Programme Finance Initiative Xavier Desmadryl Global Head of SRI Research, HSBC Investments Co-Chair, UNEP FI Asset Management Working Group 1 Les Nations-Unies et le secteur

Plus en détail

Conférence organisée par le Laboratoire d ingénierie financière de l Université Laval www.fsa.ulaval.ca/labiful/

Conférence organisée par le Laboratoire d ingénierie financière de l Université Laval www.fsa.ulaval.ca/labiful/ MERCI À NOS PARTENAIRES : Fonds Conrad Leblanc Département de finance, assurance et immobilier Chaire RBC en innovations financières Chaire d'assurance et de services financiers L'Industrielle Alliance

Plus en détail

Outils théoriques du modèle standard. MASTER 2003 Paris IX [Dauphine] François Jubin

Outils théoriques du modèle standard. MASTER 2003 Paris IX [Dauphine] François Jubin Outils théoriques du modèle standard MASTER 2003 Paris IX [Dauphine] François Jubin Le portefeuille : la notion centrale du modèle standard On ne s intéresse pas ici à la dynamique du prix d un titre mais

Plus en détail

PRIVATE EQUITY. La solidité et la prospérité du marché suisse. Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier

PRIVATE EQUITY. La solidité et la prospérité du marché suisse. Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier VIRGIN REAL ESTATE INVEST PRIVATE EQUITY La solidité et la prospérité du marché suisse Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier L excellence de la place luxembourgeoise. ADEJE

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ

PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ Juillet 2015 Swiss Finance & Property AG Swiss Finance & Property AG est une société spécialisée en matière d investissements immobiliers et de conseil mettant l accent sur la

Plus en détail

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière Plan Le bilan - présentation et signification des postes Structure en grandes masses - Le BFR Les ratios de structure

Plus en détail

Matinale recherche. Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif

Matinale recherche. Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif Matinale recherche Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif Intervenante : Adina GRIGORIU, Directrice de recherche, AAAiC,

Plus en détail

Manager, Construction and Engineering Procurement. Please apply through AECL website:

Manager, Construction and Engineering Procurement. Please apply through AECL website: Position: Location: How to Apply: Manager, Construction and Engineering Procurement Chalk River, Ontario Please apply through AECL website: http://www.recruitingsite.com/csbsites/aecl/en/jobdescription.asp?jobnumber=709148

Plus en détail

BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT

BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT ECTS CM TD Volume horaire Semester 1 30 161 109 288 UE1 Economics 9 48 32 80 Microeconomics 1: Central/Essential/Major Principles 24 16 40 Macroeconomics 1:

Plus en détail

DynAmiser vos investissements

DynAmiser vos investissements DynAmiser vos investissements Aequam en quelques mots Jeune entreprise indépendante et innovante Agréée AMF n GP-10000038 Incubée par le Pôle Sponsorisée par Fondatrice de Savoir-faire / Innovation 5 associés

Plus en détail

Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program»

Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program» Année académique 2014-2015 Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program» I. OBJECTIF Le monde de la finance connaît une

Plus en détail

Economie du Risque et de l Assurance Pierre Picard

Economie du Risque et de l Assurance Pierre Picard Economie du Risque et de l Assurance Pierre Picard Année universitaire 2007-2008 Localisation : ENSAE Calendrier : Vendredi 19 octobre 2007, 11h-13h10 Vendredi 9 novembre 2007, 11h-13h10 Vendredi 23 novembre

Plus en détail

Les Métiers de la Banque

Les Métiers de la Banque PARTIE INTRODUCTIVE Les Métiers de la Banque Mai 2010 PARTIE INTRODUCTIVE Philippe GIORDAN Private Asset Management +352 4797 2791 06 18 93 88 67 philippe.giordan@kbl-bank.com Sommaire Introduction : la

Plus en détail

Les Routes de l innovation 2008 Toulouse Centre Pierre Baudis 18 novembre 2008

Les Routes de l innovation 2008 Toulouse Centre Pierre Baudis 18 novembre 2008 Les Toulouse Centre Pierre Baudis 18 novembre 2008 L alignement stratégique du système d information L alignement stratégique du système d information Verbatim «L informatique doit être proactive pour

Plus en détail

Instaurer un dialogue entre chercheurs et CÉR: pourquoi? Me Emmanuelle Lévesque Centre de génomique et politiques Université McGill

Instaurer un dialogue entre chercheurs et CÉR: pourquoi? Me Emmanuelle Lévesque Centre de génomique et politiques Université McGill Instaurer un dialogue entre chercheurs et CÉR: pourquoi? Me Emmanuelle Lévesque Centre de génomique et politiques Université McGill Perceptions de perte de confiance dans la littérature récente: des exemples

Plus en détail

Caroline 9 Case postale 288 1001 Lausanne Tél. 021 348 21 11 www.retraitespopulaires.ch

Caroline 9 Case postale 288 1001 Lausanne Tél. 021 348 21 11 www.retraitespopulaires.ch Caroline 9 Case postale 288 1001 Lausanne Tél. 021 348 21 11 www.retraitespopulaires.ch 2 Chapitre Notre entreprise Sous-chapitre (s) Georges Renaudet Responsable du service informatique g.renaudet@retraitespopulaires.ch

Plus en détail

PROFILS METIERS (Semestre 9)

PROFILS METIERS (Semestre 9) ENSEIGNEMENTS ACADEMIQUES DU DEPARTEMENT Management et Entrepreneuriat (2014-2015) PROFILS METIERS (Semestre 9) Ancré au cœur des connaissances transversales en sciences de gestion issues des deux premières

Plus en détail

Our connections make a world of difference

Our connections make a world of difference Our connections make a world of difference Your Partners for Success Your partners for success About us Qui sommes nous Fondé en 2001 par Tarik Bouziane, RSM Acconcil offre à ses clients nationaux et

Plus en détail

Nathalie REY DIPLOMES UNIVERSITAIRES

Nathalie REY DIPLOMES UNIVERSITAIRES Nathalie REY Fonction (depuis septembre 1999) : Maître de Conférences en Sciences Economiques Université Paris 13, Sorbonne Paris Cité CEPN, UMR 7234 U.F.R. Sciences Économiques et de Gestion, Bureau J308

Plus en détail

Our connections make a world of difference

Our connections make a world of difference Acconcil Connected for Success Our connections make a world of difference Your Partners for Success Your partners for success About us Qui sommes nous Fondé en 2001 par Tarik Bouziane, Acconcil offre à

Plus en détail

Le spécialiste de l investissement immobilier et financier pour les expatriés en Asie.

Le spécialiste de l investissement immobilier et financier pour les expatriés en Asie. Le spécialiste de l investissement immobilier et financier pour les expatriés en Asie. EXPATRIMO est née de la volonté d offrir à une clientèle d expatriés un panel de services haut de gamme. Fruit de

Plus en détail

La diffusion du Registre du Commerce et des Sociétés en France

La diffusion du Registre du Commerce et des Sociétés en France La diffusion du Registre du Commerce et des Sociétés en France Electronic dissemination of the French Register of Commerce and Trade Jacques DOUCEDE Président du GIE Infogreffe - Greffier du Tribunal de

Plus en détail

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Le développement du marché d ETFs sur London Stock Exchange Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Programme Présentation du marché Croissance des produits ETFs & ETPs Renseignements opérationnels Admission

Plus en détail

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK THE AFRICAN CONTINENT: SOME LANDMARKS AFRICAN NETWORKS: STATE OF PLAY STRATEGY: DESTINATION 2040 Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK

Plus en détail

Gestion quantitative La gestion à cliquets et l assurance de portefeuille

Gestion quantitative La gestion à cliquets et l assurance de portefeuille P R O D U I T S Gestion quantitative La gestion à cliquets et l assurance de portefeuille MEMBRE DE L'ASSOCIATION SUISSE DES BANQUIERS Spécialisée dans l assurance de portefeuille, Dynagest est considérée

Plus en détail

Contrôle de risque. En bref : dehors, mesurer l émotion dedans, réprimer l émotion.

Contrôle de risque. En bref : dehors, mesurer l émotion dedans, réprimer l émotion. Contrôle de risque L essentiel du contrôle de risque AS se déroule de la manière suivante: saisir sans état d âme les émotions des marchés financiers réprimer sans état d âme les émotions du AS Asset Manager

Plus en détail

OBLIGATIONS A HAUT RENDEMENT

OBLIGATIONS A HAUT RENDEMENT OBLIGATIONS A HAUT RENDEMENT 2 SOMMAIRE I. Informations société Données de référence... 3 Votre interlocuteur... 3 Organigramme.... 4 Principes fondamentaux.... 5 II. Obligations à haut rendement High

Plus en détail

Séance 4 - Les rachats d engagements de retraite sur le marché américain. Caitlin Long Groupe de solutions en matière de retraite

Séance 4 - Les rachats d engagements de retraite sur le marché américain. Caitlin Long Groupe de solutions en matière de retraite Séance 4 - Les rachats d engagements de retraite sur le marché américain Caitlin Long Groupe de solutions en matière de retraite Ce sont GM et Verizon qui ont ouvert le marché des rachats d engagements

Plus en détail

CIRCULAIRE CSSF 15/612

CIRCULAIRE CSSF 15/612 CMMISSIN de SURVEILLANCE du SECTEUR FINANCIER Luxembourg, le 5 mai 2015 A tous les gestionnaires de fonds d investissement alternatifs soumis à la loi du 12 juillet 2013 relative aux gestionnaires de fonds

Plus en détail

Liste des cours BAC+3 BAC+5 en Management & Leadership

Liste des cours BAC+3 BAC+5 en Management & Leadership Liste des BAC+3 BAC+5 en Management & Leadership No 1 Math Mathématique 1 1 Mathématiques 1 Statistiques 1 No Mathematics 1 Statistics 1 5 ENG 120 en anglais, 2 1112 1113 Anglais pour le Leadership 2 Préparation

Plus en détail

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Immobilier. Nicolas Di Maggio, CIIA (BCV) 22.11.2013

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Immobilier. Nicolas Di Maggio, CIIA (BCV) 22.11.2013 Immobilier Nicolas Di Maggio, CIIA (BCV) 22.11.2013 Contenu Marché suisse description et évolution bulle immobilière et position de la BNS Marchés internationaux cycles immobiliers Investissements immobiliers

Plus en détail

Spécialisation de 5 ème année (Année 2010/2011) M2 CORPORATE FINANCE 100 % en anglais à la rentrée 2010

Spécialisation de 5 ème année (Année 2010/2011) M2 CORPORATE FINANCE 100 % en anglais à la rentrée 2010 Spécialisation de 5 ème année (Année 2010/2011) M2 CORPORATE FINANCE 100 % en anglais à la rentrée 2010 CORPORATE FINANCE : «La finance d entreprise au cœur de l action» «Depuis plusieurs décennies, la

Plus en détail

Yves Jégourel Maître de conférences HDR Docteur ès Sciences Economiques Email : jegourel@u-bordeaux4.fr

Yves Jégourel Maître de conférences HDR Docteur ès Sciences Economiques Email : jegourel@u-bordeaux4.fr Yves Jégourel Maître de conférences HDR Docteur ès Sciences Economiques Email : jegourel@ubordeaux4.fr Activités professionnelles Oct. 2001 Maître de conférences à l Université Montesquieu Bordeaux IV.

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. CHAMP DE SPÉCIALISATION Économie financière. Économétrie financière. Économétrie.

CURRICULUM VITAE. CHAMP DE SPÉCIALISATION Économie financière. Économétrie financière. Économétrie. CURRICULUM VITAE Nom: Bruno Feunou Citoyenneté: Canadien Langues: Bangam, Bandjoun, Français, Anglais Adresse: Duke University Department of Economics 213 Social Sciences Building Durham, NC 27708, US

Plus en détail

Présentation de ACE. ACE : Amélioration Continue de l Efficacité. Technologies & Processus / Information Technology & Processes.

Présentation de ACE. ACE : Amélioration Continue de l Efficacité. Technologies & Processus / Information Technology & Processes. Présentation de ACE ACE : Amélioration Continue de l Efficacité Technologies & Processus / Information Technology & Processes Avril 2009 Une approche processus 85% des raisons pour lesquelles une organisation

Plus en détail

PRESENTATION. CRM Paris - 19/21 rue Hélène Boucher - ZA Chartres Est - Jardins d'entreprises - 28 630 GELLAINVILLE

PRESENTATION. CRM Paris - 19/21 rue Hélène Boucher - ZA Chartres Est - Jardins d'entreprises - 28 630 GELLAINVILLE PRESENTATION Spécialités Chimiques Distribution entreprise créée en 1997, a répondu à cette époque à la demande du grand chimiquier HOECHTS (CLARIANT) pour distribuer différents ingrédients en petites

Plus en détail

La documentation fiscale. Sandrine Esclangon Documentation Taj, 5 juillet 2012

La documentation fiscale. Sandrine Esclangon Documentation Taj, 5 juillet 2012 La documentation fiscale Sandrine Esclangon Documentation Taj, 5 juillet 2012 Les sources officielles Site impots.gouv.fr : base Aida Instructions fiscales depuis 1980, Rescrits fiscaux depuis 2005 Date

Plus en détail

La sélection de gérants dans le contexte d un mandat de conseil

La sélection de gérants dans le contexte d un mandat de conseil Conseil en investissement (fiduciary management) La sélection de gérants dans le contexte d un mandat de conseil Les besoins des clients institutionnels, et en particulier ceux des fonds de pension, sont

Plus en détail

L offre IBM Software autour de la valeur métier

L offre IBM Software autour de la valeur métier IBM Frame Mai 2011 L offre IBM Software autour de la valeur métier Hervé Rolland - Vice Président, Software Group France Milestones that Matter: IBM Software Acquisitions Milestones that Matter: IBM Software

Plus en détail

Le rôle de la DSI avec l audit Interne pour la maîtrise des risques

Le rôle de la DSI avec l audit Interne pour la maîtrise des risques Le rôle de la DSI avec l audit Interne pour la maîtrise des risques IT Governance Symposium du 16 Juin 2009 Henri Guiheux Responsable Governance & Securité des SI CISA, CISM, CGEIT Sommaire Enjeux ERM

Plus en détail

Tarif de nos prestations financières.

Tarif de nos prestations financières. Tarif de nos prestations financières. Table des matières Courtages bourse suisse.......................................................... 4 Courtages bourses étrangères.................................................

Plus en détail

Modèle de centralisation des achats indirects au niveau mondial. Sandra Carlos & Bernd Gladden

Modèle de centralisation des achats indirects au niveau mondial. Sandra Carlos & Bernd Gladden Modèle de centralisation des achats indirects au niveau mondial Sandra Carlos & Bernd Gladden Agenda Bienvenue Autodesk histoire, produits & solutions L entreprise en chiffres Les Achats - structure, responsabilités

Plus en détail

Private banking: après l Eldorado

Private banking: après l Eldorado Private banking: après l Eldorado Michel Juvet Associé 9 juin 2015 Toutes les crises génèrent de nouvelles réglementations Le tournant de 2008 Protection des clients MIFID, UCITS, FIDLEG Bilan des banques

Plus en détail

1. Prolongements de la théorie des options i. Rappel de la théorie de la valorisation des actifs contingents

1. Prolongements de la théorie des options i. Rappel de la théorie de la valorisation des actifs contingents 1 Plan du cours de Théorie financière III 1. Prolongements de la théorie des options i. Rappel de la théorie de la valorisation des actifs contingents ii. Modèles de structure par terme des taux d intérêt

Plus en détail

Conférence Bales II - Mauritanie. Patrick Le Nôtre. Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations

Conférence Bales II - Mauritanie. Patrick Le Nôtre. Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations Conférence Bales II - Mauritanie Patrick Le Nôtre Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations AGENDA Le positionnement et l approche de SAS Notre légitimité dans les

Plus en détail

À la recherche du rendement perdu Investissements immobiliers indirects, quels risques et opportunités aujourd hui?

À la recherche du rendement perdu Investissements immobiliers indirects, quels risques et opportunités aujourd hui? À la recherche du rendement perdu Investissements immobiliers indirects, quels risques et opportunités aujourd hui? Nicolas Di Maggio, CIIA 5 et 6 novembre 2014 Sommaire Marché Suisse Description et évolution

Plus en détail

Placements collectifs étrangers Mutations Février 2014

Placements collectifs étrangers Mutations Février 2014 Placements collectifs étrangers Mutations Février 2014 Distribution en ou à partir de la Suisse approuvée: AMUNDI TRESO 12 MOIS (F01027439) Représentant: CACEIS (Switzerland) SA, Nyon AMUNDI TRESO EONIA

Plus en détail

Indices Pictet LPP 2015. Une nouvelle référence pour les caisses de pension suisses

Indices Pictet LPP 2015. Une nouvelle référence pour les caisses de pension suisses Indices Pictet LPP 2015 Une nouvelle référence pour les caisses de pension suisses Pictet Asset Management Janvier 2015 Table des matières Une nouvelle famille d indices 3 Un examen des indices LPP existants

Plus en détail

Journée Mondiale de la Normalisation

Journée Mondiale de la Normalisation Journée Mondiale de la Normalisation Recherche et innovation : usage des normes dans les s régulés Introduction: Confiance & Services IT «Systèmes de s» eco-systèmes d enterprises offrant des s combinés

Plus en détail

CAISSE DE PENSIONS: PILOTAGE À VUE?

CAISSE DE PENSIONS: PILOTAGE À VUE? CONFÉRENCE-DÉBAT CAISSE DE PENSIONS: PILOTAGE À VUE? Mercredi 7 SEPTEMBRE 2011 9h45-12h15 Salle 209 de l Extranef HEC - Lausanne ALM: ENVERS ET CONTRE TOUT? Illustration: Hélène Becquelin La pertinence

Plus en détail

Groupe d'experts No.5 sur les questions relatives aux services financiers LE TRAITEMENT DES MESURES PRUDENTIELLES DANS L AMI

Groupe d'experts No.5 sur les questions relatives aux services financiers LE TRAITEMENT DES MESURES PRUDENTIELLES DANS L AMI Non classifié DAFFE/MAI/EG5(96)1 Organisation for Economic Co-operation and Development 15 octobre 1996 Organisation de Coopération et de Développement Economiques Groupe de négociation de l Accord multilatéral

Plus en détail

Performance Management and Control. Finalité spécialisée du Master en ingénieur de gestion. ingénieur de gestion

Performance Management and Control. Finalité spécialisée du Master en ingénieur de gestion. ingénieur de gestion Performance Management and Control Finalité spécialisée du Master en Introduction La finalité spécialisée Performance Management and Control intéressera en priorité l étudiant qui cherche à acquérir une

Plus en détail