Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0"

Transcription

1 Claude-Annie Duplat Votre retraite Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN

2 Chapitre 4 Le nouveau calcul de la retraite de base La loi d août 2003 portant réforme des retraites a fixé de nouvelles règles pour le calcul du montant de la retraite de base des salariés du secteur privé : La formule de calcul de la retraite de base des salariés. Le salaire annuel moyen. La durée d assurance requise. Le relevé de carrière. Avantages familiaux. Exemples de calcul de retraite de base du régime général. Quiz retraite de base. La nouvelle formule de calcul de la retraite de base Le régime de base s applique aux salariés et aux régimes alignés. Les dispositions relatives à la retraite de base du régime général s appliquent également aux régimes de base alignés tels ceux des artisans, commerçants et salariés agricoles. Tous les salariés du secteur privé cotisent au régime de base de la Sécurité sociale. Les salariés agricoles cotisent au régime de base de la Mutualité sociale agricole (MSA) ; les artisans cotisent au régime de base de la CANCAVA et les commerçants cotisent au régime de base de l ORGANIC. 47

3 Votre retraite La retraite de base n est qu une des composantes de la pension globale Rappelons que la retraite de base, autrement nommée retraite du régime général de la Sécurité sociale, constitue le premier volet de la retraite des salariés du secteur privé. Il existe, en complément, les régimes dits de retraites complémentaires qui sont obligatoires. Ces institutions allouent des retraites distinctes de celles qui sont servies par le régime général. Les salariés du secteur privé bénéficient ainsi de la retraite de la Sécurité sociale mais aussi d une ou deux retraites complémentaires (une s ils ne sont pas cadres et deux s ils sont cadres). De même, les salariés agricoles, les artisans et les commerçants disposent de caisses de retraite complémentaire obligatoires. Lorsque vous prendrez votre retraite, il conviendra de totaliser le montant de votre retraite de base et celui de votre retraite complémentaire (ou de vos retraites supplémentaires) pour avoir votre pension globale. De quoi dépend le montant de la retraite de base? Le montant de la retraite de base dépend de quatre éléments : Ω le salaire de l assuré sur plusieurs années ; Ω le taux de remplacement sur lequel la pension sera calculée qui dépend de la durée de cotisation sur l ensemble de la carrière ; Ω la durée d assurance validée par le régime ; Ω la durée maximale d assurance variable selon l âge de naissance de l assuré. 48 Pour obtenir une retraite de la Sécurité sociale, il faut remplir deux conditions : justifier d au moins un trimestre d assurance et avoir au moins 60 ans. Une exception existe : la retraite anticipée avant 60 ans pour les salariés ayant commencé à travailler très jeunes (cf. le chapitre spécifique sur la retraite avant 60 ans).

4 4. Le nouveau calcul de la retraite de base La formule de la retraite de base Au moment du départ à la retraite, la formule suivante sera utilisée pour calculer le montant de votre retraite de base : Formule de calcul de la retraite de base Pour calculer la retraite de base, il faut connaître : le «SAM», c est-à-dire le salaire annuel moyen égal à la moyenne des meilleurs salaires annuels (dans la limite du plafond de Sécurité sociale) revalorisés ; le «t», le taux de la retraite qui est, au maximum, de 50 % ; la durée d assurance qui correspond au nombre de trimestres validés par le régime général intégrant les trimestres cotisés et les trimestres assimilés ; la durée maximale d assurance qui est fixée à 150 trimestres si vous êtes né en 1943 ou avant 1943 ; progressivement le nombre de trimestres passera à 160 trimestres (à raison de 2 trimestres par an jusqu en 2008) ; le rapport entre la durée d assurance au numérateur et la durée maximale d assurance au dénominateur qui ne peut dépasser «1». La formule de calcul est donc : SAM x t x durée d assurance durée maximale d assurance Le taux plein Pour pouvoir bénéficier du taux maximal de remplacement de votre salaire annuel moyen revalorisé (soit 50 %), il convient d avoir cotisé 40 ans (160 trimestres). À partir de 2009, la durée de cotisation exigée pour bénéficier du taux plein va s allonger progressivement d un trimestre par an et atteindra 164 trimestres, soit 41 ans, en La retraite de base du régime général peut dans certains cas être calculée au taux plein de 50 % même si le nombre de trimestres d assurance n est pas atteint : 49

5 Votre retraite Ω entre 60 et 65 ans, en cas d inaptitude au travail ou, sous certaines conditions, pour des anciens combattants ou pour des ouvrières mères de trois enfants ; Ω à partir de 65 ans, quelle que soit la durée d assurance. Le terme de «retraite de base au taux plein» peut prêter à confusion! En effet, cela signifie que le retraité va toucher le maximum de ce qu il peut espérer, soit 50 % de son ancien salaire moyen. Il ne s agit en aucun cas de 50 % du plafond, mais de 50 % de la moyenne des meilleurs salaires revalorisés. Pour la retraite du régime général, le taux plein signifie le taux maximum, soit 50 % de votre salaire de base. Le salaire annuel moyen (SAM) Le plafond de la Sécurité sociale Il s agit d un montant de salaire mensuel ou annuel fixé chaque année. Il joue un rôle essentiel dans le calcul des cotisations à verser aux régimes de retraite et également dans le calcul du montant de la retraite de base. Au 1 er janvier 2004, le montant du plafond mensuel de la Sécurité sociale est de euros. Le salaire annuel moyen (SAM) correspond à la moyenne des meilleurs salaires annuels qui ont été portés sur votre compte individuel dans la limite du plafond de la Sécurité sociale de l année considérée. Le nombre d années retenues 50 Le nombre d années prises en compte pour calculer le salaire moyen annuel revalorisé augmente selon l année de naissance de l assuré. Pour un salarié né en 1944, 21 années seront retenues. À partir de 2008, le salaire annuel moyen sera calculé selon les 25 meilleures années de la carrière.

6 4. Le nouveau calcul de la retraite de base En fait, plus le nombre d années retenues est important, plus le salaire moyen annuel est faible. Exemple du nombre d années prises en compte Si vous êtes né en 1946, le nombre d années prises en compte sera 23. À propos du tableau suivant : un salarié né en 1939 a 65 ans en 2004 ; un salarié né en 1940 aura 65 ans en 2005 ; ils bénéficient du taux plein accordé à 65 ans pour le calcul de la retraite de base du régime général de la Sécurité sociale, seul le salaire plafonné est retenu. Ces deux cas sont signifiés par ***. Le SAM Année de naissance Date d obtention des 60 ans Nombre d années retenues pour le salaire annuel moyen (SAM) Nombre de trimestres à valider pour bénéficier du taux plein Durée maximale de trimestres retenue dans le calcul *** ***

7 Votre retraite La grille de revalorisation des salaires Lors de la liquidation de votre retraite, la caisse d Assurance vieillesse revalorise vos salaires annuels plafonnés sur lesquels vous avez cotisé. Chaque année, un nouveau tableau de coefficients de revalorisation est publié. Ces coefficients servent à actualiser le niveau de chacun des meilleurs salaires. Il est ensuite procédé au calcul de la moyenne arithmétique des différents salaires revalorisés. Un salarié ayant toujours été payé au plafond de la Sécurité sociale ne touchera pas une retraite à taux plein égale à 50 % du plafond (soit en 2004 : = euros par mois), car les coefficients utilisés pour revaloriser les salaires ne suivent pas les augmentations des plafonds de la Sécurité sociale. Les coefficients sont fixés en fonction de la hausse des prix. La durée d assurance requise pour prendre sa retraite de base Le nombre de trimestres validés Le régime général raisonne en trimestres d assurance qui doivent être validés. Le décompte effectué pour la retraite retient plusieurs catégories de trimestres qui pourront être validés : Ω les trimestres effectivement cotisés ; Ω les trimestres assimilés ; Ω les trimestres correspondant à une majoration pour enfants ; Ω les trimestres rachetés. 52

8 4. Le nouveau calcul de la retraite de base Notre conseil Vérifiez que vous avez bien le nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier de la retraite à taux plein. S il vous manque quelques trimestres, il peut être intéressant d attendre avant de prendre votre retraite. Les trimestres cotisés Les trimestres cotisés correspondent aux périodes pendant lesquelles vous avez exercé une activité professionnelle et, en conséquence, versé des cotisations d Assurance vieillesse. Au 1 er janvier 2004, le taux global de la cotisation est de 14,75 % sur le salaire plafonné et de 16,35 % sur le salaire global. Les cotisations sont versées par l employeur et par le salarié : Ω sur le salaire plafonné, 6,55 % sont à la charge du salarié (part salariale), et 8,20 % à la charge de l employeur (part patronale) ; Ω si le salaire dépasse le plafond, il convient d y ajouter une cotisation patronale de 1,60 % dite déplafonnée qui porte sur la totalité du salaire. Cotisations Assurance vieillesse Sécurité sociale en % du salaire brut Part salariale Part patronale Total Taux applicable dans la limite du plafond 6,55 % 8,20 % 14,75 % Taux de cotisation si le salaire dépasse le plafond (appliqué sur la totalité du salaire) 1,60 % 1,60 % Total des cotisations si le salaire dépasse le plafond 6,55 % 9,80 % 16,35 % 53

9 Votre retraite Les trimestres assimilés Il s agit de périodes validées, équivalentes à des périodes de cotisations : Ω maladie, maternité, invalidité, accidents du travail ; Ω chômage, préretraite ; Ω périodes militaires, en particulier les périodes où l assuré a effectué son service national (des trimestres sont validés même si la personne n avait pas auparavant la qualité d assuré social) ; Ω activité en Algérie ; une validation gratuite des périodes d activité salariée est accordée si vous êtes français ou ressortissant de l Union européenne et avez travaillé en Algérie entre le 1er janvier 1938 et le 1 er juillet Les trimestres correspondant à une majoration pour enfants 54 Avant la réforme, les mères de famille salariées bénéficiaient d une majoration de durée d assurance de 8 trimestres par enfant élevé pendant au moins 9 ans avant leur 16 e anniversaire. La réforme Fillon qui s applique à compter du 1 er janvier 2004 fixe de nouvelles règles et élargit le champ d application de majoration de durée d assurance pour enfants. Majoration de durée d assurance pour enfant Les mères de famille ont droit à une majoration d un trimestre d assurance pour toute année ou fraction d année durant laquelle elles ont élevé un enfant, dans la limite de 8 trimestres par enfant. Majoration de durée d assurance au titre de périodes de congé parental Les mères de famille qui ont bénéficié d un congé parental d une durée plus longue que la majoration pour enfant élevé auront une majoration

10 4. Le nouveau calcul de la retraite de base tenant compte du congé parental effectif. Ainsi, si vous avez pris un congé parental de 3 ans, vous pourrez bénéficier d une majoration de 3 ans d assurance au titre du congé parental. Les pères de famille ont droit à une majoration pour congé parental égale à la durée du congé parental. Majoration de durée d assurance pour enfant handicapé Cette majoration concerne les mères et pères d enfants handicapés et peut atteindre 8 (un trimestre par période d éducation de 30 mois). Elle peut être cumulée avec la majoration pour enfant élevé. Le rachat de trimestres d assurance Sous certaines conditions, il est possible d acquérir rétroactivement des périodes de validation de durée d assurance en versant des cotisations pour ces périodes. Avant la réforme de 2003 La possibilité de rachat était strictement réservée à certaines personnes ayant appartenu aux catégories suivantes après le 30 juin 1930 : Ω salariés d une catégorie professionnelle affiliée tardivement au régime général (exemple : interprètes de conférence ) ; Ω salariés dans un pays anciennement placé sous souveraineté, protectorat ou tutelle de la France ; Ω salariés dans un pays étranger ; Ω personnes ayant exercé bénévolement la fonction de tierce personne auprès d un membre infirme ou invalide de sa famille ; Ω détenus ayant effectué un travail pénal ou détenus provisoires avant le 1 er janvier 1977 ; Ω personnes ayant perçu une indemnité de soins aux tuberculeux. 55

11 Votre retraite Après la réforme de 2003 La réforme de 2003 a institué une possibilité de rachat de cotisations pour les salariés âgés de 54 à 59 ans. Il s agit du rachat de trimestres d études supérieures ou de trimestres permettant de compléter des années au cours desquelles les assurés ont validé moins de 4 trimestres. Ce rachat est possible pour une durée maximale de 3 ans (cf. chapitre 8 consacré à la retraite à la carte). La décote s il manque des trimestres d assurance Dans le cas où manquent des trimestres d assurance pour obtenir le taux plein, la loi Fillon de 2003 a prévu une atténuation progressive de l abattement appelé décote. La décote correspond au coefficient de minoration qui s applique au salarié n ayant pas cotisé assez longtemps pour obtenir le taux plein (50 %). En fait, les futurs retraités souhaitent généralement obtenir le taux plein, pour une raison simple : s il manque des trimestres de validation, la pénalisation est très forte. Jusqu à la réforme Fillon, un abattement de 2,50 % était pratiqué par trimestre manquant sur le taux plein (soit 10 % par an). Cela correspondait à une réduction du montant de la retraite de 1,25 % par trimestre manquant (soit 2,5 % rapporté au taux plein de 50 %). Le tableau ci-après montre l évolution de la décote (ou coefficient de minoration par trimestre manquant) qui passera de 2,5 % à 1,25 % pour les salariés nés après 1952 et la réduction correspondante du montant de la retraite de base. À propos du tableau de la page ci-contre : le coefficient de minoration par trimestre manquant s applique au taux plein (50 %) ; la réduction de retraite correspondante est égale à la moitié du coefficient de minoration ; ce qui est signifié par (*). 56

12 4. Le nouveau calcul de la retraite de base Décote en fonction de l année de naissance des futurs retraités Source : décret n du 13 février Année de naissance de l assuré Décote à appliquer au taux plein exprimée en % (a) Réduction du montant de la retraite par trimestre manquant exprimée en % (a) 2 (*) Avant le 1 er janvier ,5 1, ,375 1, ,25 1, ,125 1, ,875 0, ,75 0, ,625 0, ,5 0, ,375 0,6875 Après ,25 0,625 Exemple Application de la décote Vous êtes né en 1946 et aurez par conséquent 60 ans en 2006 ; vous souhaitez partir à la retraite en 2006 et vous aurez 157 trimestres d assurance validés ; il vous manquera 3 trimestres d assurance et la décote qui va s appliquer sera de 3 X 1,0625 = 3,1875 % ; le taux sera de 50 % - 3,1875 % = 46,8125 %. 57

13 Votre retraite Le relevé de carrière Intérêt de disposer d un relevé de carrière Le relevé de carrière vous permet de savoir avec précision quelles sont les périodes validées et la durée d assurance déjà acquise. Pour l obtenir, il suffit de connaître votre numéro d immatriculation à la Sécurité sociale. Tous les salariés sont immatriculés à la Sécurité sociale où un compte est ouvert à leur nom. Le premier chiffre est 1 pour les hommes et 2 pour les femmes. Les quatre chiffres suivants correspondent au mois et à l année de naissance. Votre compte retraite individuel du salarié est très important, car c est sur ce compte que sont reportées toutes les informations qui vont servir, le moment venu, à calculer votre retraite (les salaires annuels et le nombre de trimestres validés). Comment obtenir votre relevé de carrière? 58 Le relevé de carrière s obtient gratuitement et très facilement. Vous pouvez vous rendre dans les points accueil retraite de la Caisse nationale d Assurance vieillesse (CNAV) ou de la CRAM (Caisse régionale d assurance maladie). Vous pourrez rencontrer un conseiller retraite et faire éventuellement rectifier ou ajouter certaines informations. Il vous faudra vous munir de vos bulletins de salaire et de divers justificatifs (certificat de travail, attestations ASSEDIC ). Vous pouvez aussi : Ω vous connecter sur le site : ; Ω téléphoner au numéro d appel national : ; Ω demander par courrier un relevé de carrière. Après avoir demandé un relevé de carrière à la CNAV, il vous sera possible de demander une évaluation personnelle de votre retraite de base à partir de 58 ans.

14 4. Le nouveau calcul de la retraite de base Notre conseil Vous pouvez demander un relevé de carrière à votre caisse à tout moment et quel que soit votre âge. Avantages familiaux Majoration de la retraite pour les pères et mères de famille : le régime de base accorde aux pères et mères de famille de 3 enfants et plus une majoration de retraite de 10 %. Pension de réversion La loi de 2003 portant réforme des retraites apporte deux grandes modifications aux règles de la réversion du régime de base qui s appliqueront à compter du 1 er juillet 2004 : Ω les conditions d obtention d une pension de réversion dans le régime de base seront assouplies ; les conditions d âge pour le veuf ou la veuve (55 ans minimum avant la réforme) seront progressivement abaissées puis supprimées. De même la condition de durée minimale du mariage (fixée actuellement à 2 ans, sauf si un enfant est issu de l union) serait supprimée ; de plus, la condition de non remariage du bénéficiaire de la pension serait également abandonnée ; Ω par ailleurs, les conditions de ressources vont être modifiées (un décret est attendu). Le montant de la pension de réversion reste égal à 54 % des droits du salarié décédé. 59

15 Votre retraite Quelques exemples de calcul de retraite La retraite de base du régime général dépend du salaire de base, du nombre de trimestres retenus et de la carrière de l assuré. Exemple Carrière complète (exemple CNAV, réactualisé pour tenir compte de la réforme) Monsieur Brun, né en décembre 1945, compte demander sa retraite pour le 1 er janvier Il aura cotisé pendant 160 trimestres au régime général. Salaire de base : égal à la moyenne des 22 meilleurs salaires annuels revalorisés. Taux : 50 % car Monsieur Brun a cotisé pendant 160 trimestres. Nombre de trimestres retenus : 154. Formule de calcul : Salaire annuel moyen X 50 % X 154/154 = retraite annuelle 60 Exemple Calcul d une retraite proportionnelle (exemple CNAV, réactualisé pour tenir compte de la réforme) Madame A, née en 1946, compte demander sa retraite pour le 1 er janvier Elle a cotisé à deux régimes : 130 trimestres au régime général ; 30 trimestres au régime des professions libérales. Madame A réunit 160 trimestres d assurance, tous régimes confondus. Elle peut obtenir le taux maximum de 50 %. Pour la durée d assurance du régime de base des salariés seuls les trimestres du régime général, soit 130 trimestres, sont retenus. Le salaire annuel moyen se calcule à partir des 23 meilleurs salaires annuels revalorisés (car Madame A est née en 1946), cf. page 51. La durée maximale d assurance (maximum de trimestres validés) retenue pour une assurée née en 1946 est de 156 trimestres.

16 4. Le nouveau calcul de la retraite de base Formule de calcul de sa retraite annuelle : Salaire annuel moyen X 50 % X 130/156 Madame A doit, par ailleurs, s adresser au régime des professions libérales pour prendre sa retraite de profession libérale. Exemple Autre calcul : il manque des trimestres de cotisations pour bénéficier du taux plein (exemple CNAV, réactualisé pour tenir compte de la réforme) Monsieur X, né en juin 1946, souhaite prendre sa retraite le 1 er juillet Il sera âgé de 60 ans. Il aura, à cette date, 150 trimestres au régime général. Il lui manque donc 10 trimestres pour avoir le taux maximum de 50 % (cf. page 51). Un double calcul est effectué : en fonction de l âge et en fonction des trimestres cotisés afin de choisir le taux le plus favorable. 1 er calcul Il lui manque 20 trimestres pour atteindre 65 ans. Le taux de 50 % est réduit de 1,0625 par trimestre manquant. 50 % - (1,0625 X 20) = 50-21,25 = 28,75 % 2 e calcul Il lui manque 10 trimestres par rapport aux 160 trimestres exigés pour bénéficier du taux maximum. Le taux de 50 % est réduit de 1,0625 par trimestre manquant. Calcul du taux correspondant à 150 trimestres : 50 % - (1,0625 X 10) = 39,375 % Le taux le plus favorable est retenu, soit 39,375 %. Le salaire annuel moyen a été calculé à partir des 23 meilleurs salaires annuels revalorisés. Formule de calcul de la retraite annuelle : Salaire annuel moyen X 39,375 % X 150/156 61

17 Votre retraite Exemple Carrière avec plusieurs statuts (Source : MSA) Monsieur Martin né en 1944 souhaite prendre sa retraite en 2004 (cf. page 51). Il totalise 160 trimestres tous régimes confondus dont 100 trimestres d assurance en tant que salarié agricole. Pour ce régime, son SAM (Salaire annuel moyen calculé sur les 21 meilleures années) atteint euros. Les 60 autres trimestres relèvent d une carrière d exploitant. Le calcul de sa retraite servie en 2004 par le régime des salariés agricoles s effectue de la manière suivante : X 50/100 X 100/152 = euros Le montant de sa pension de salarié agricole sera donc égal à euros par an. 62 Quiz Retraite de base (Réponses page 208) Question 1 Vous aurez 60 ans en octobre 2005 et à cette période, vous totaliserez 160 trimestres validés à l Assurance vieillesse. Pourrez-vous prendre votre retraite à taux plein? OUI ou NON Question 2 Vous aurez 60 ans en 2005 (vous êtes donc né en 1945) et à la date de votre anniversaire, vous totaliserez 154 trimestres validés de durée d assurance ; pourrez-vous prendre votre retraite de base? OUI ou NON Question 3 Vous atteindrez l âge de 60 ans en septembre 2005 ; vous avez été salarié et avez aussi exercé une profession libérale ; à cette date, vous totaliserez 160 trimestres de cotisations dont 120 trimestres de salariat et 40 trimestres en qualité de professionnel libéral ; pourrezvous prendre votre retraite de base à taux plein? OUI ou NON

COMPRENDRE SA RETRAITE

COMPRENDRE SA RETRAITE Salar ié du secteur pr ivé COMPRENDRE SA RETRAITE avec l Assurance retraite, l Arrco et l Agirc??? Janvier 2012 = Le système de retraite Le système de retraite obligatoire est à deux étages. Vous cotisez,

Plus en détail

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt E4 La retraite IRCANTEC A. La retraite complémentaire IRCANTEC I. Acquisition des droits II. Montant de la retraite IRCANTEC III. En cas de décès IV.

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre compte individuel 4 Votre relevé de carrière 4 Vos cotisations

Plus en détail

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS ASSEMBLÉE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER www.assemblee-afe.fr FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS Claudine SCHMID Zurich, septembre 2010 Rapporteur général de la Commission de l Union européenne Conseiller

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre carrière 4 Vos cotisations 4 Le droit à l information

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE

LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Préparer sa retraite MA RET RAITE Sommaire Le système de retraite en France, deux grands principes...2 Pour les régimes du privé, du salariat agricole, de l

Plus en détail

L évolution des paramètres du régime de la CNAV. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

L évolution des paramètres du régime de la CNAV. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 janvier 2009 9 h 30 «Les différents modes d acquisition des droits à la retraite en répartition : description et analyse comparative des techniques

Plus en détail

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti...

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... FONCTIONNAIRES : FICHE 44 44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... Le principe de calcul de la pension de retraite repose sur trois éléments principaux : le nombre

Plus en détail

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret.

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret. MESURE PRÉVOYANT L'ÉLARGISSEMENT DES POSSIBILITÉS DE DÉPART À LA RETRAITE À 60 ANS Questions-Réponses Décret n 2012-847 du 2 juillet 2012 1 A qui la mesure bénéficiera-t-elle? Cette mesure concerne l ensemble

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LA REFORME DES RETRAITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE

TOUT SAVOIR SUR LA REFORME DES RETRAITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE TOUT SAVOIR SUR LA REFORME DES RETRAITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE Réussissons une réforme juste SOMMAIRE I. CE QUI NE CHANGE PAS, CE QUI CHANGE 3 II. QUESTIONS/RÉPONSES 7 1 - J APPARTIENS À UN CORPS DE

Plus en détail

A) Dispositions applicables à tous les salariés

A) Dispositions applicables à tous les salariés par François Boissarie et Jean Paul Garnier DROIT DU TRAVAIL LES RÉGIMES DE RETRAITE Le dispositif des retraites, souvent au premier plan du calendrier social, se caractérise en France par la diversité

Plus en détail

LA RETRAITE DES PROFESSEURS : le point après la loi n 2003-775 du 21 août 2003.

LA RETRAITE DES PROFESSEURS : le point après la loi n 2003-775 du 21 août 2003. LA RETRAITE DES PROFESSEURS : le point après la loi n 2003-775 du 21 août 2003. La loi n 2003-775 constitue une réforme importante pour la retraite des professeurs agrégés. Certains points restent imprécis

Plus en détail

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal?

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? Salariés NOVEMBRE 2012 nouveauté Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? 2012 etraite anticipée rretraite anticipée Conditions Trimestres retenus Démarches B Les conditions Le décret du 2

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco le livret du salarié. n o 1. Le livret du salarié

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco le livret du salarié. n o 1. Le livret du salarié Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco le livret du salarié Guide salariés n o 1 avril 2014 Le livret du salarié Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points de repères... 8 Points

Plus en détail

LES MODALITES DE CALCUL DE LA PENSION CIVILE

LES MODALITES DE CALCUL DE LA PENSION CIVILE Fiche n 6 LES MODALITES DE CALCUL DE LA PENSION CIVILE Le montant d une pension dépend : - du nombre de trimestres liquidables, - de la durée de services et bonifications nécessaire pour obtenir une pension

Plus en détail

L UNITÉ SPECIAL RETRAITES SNUI. Le nouveau Code des Pensions. L hebdomadaire du Syndicat National Unifié des Impôts. NUMERO 822 DU 16 mars 2004

L UNITÉ SPECIAL RETRAITES SNUI. Le nouveau Code des Pensions. L hebdomadaire du Syndicat National Unifié des Impôts. NUMERO 822 DU 16 mars 2004 NUMERO 822 DU 16 mars 2004 L UNITÉ SNUI L hebdomadaire du Syndicat National Unifié des Impôts SPECIAL RETRAITES Le nouveau Code des Pensions DE LA REVENDICATION 3 avril 2003 3 juin 2003 AU DIALOGUE! Les

Plus en détail

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Des questions sur la retraite? Notre newsletter «Tremplin Retraite», la lettre des actifs vous informe régulièrement sur l actualité, vos droits,

Plus en détail

les retraites collectives

les retraites collectives Edition 2010 n 4 - Avril 2010 Pour comprendre les retraites collectives PERE, Article 83, Article 39,... Le sixième et le septième rapport du Conseil d Orientation des Retraites Depuis 2000, la mission

Plus en détail

SYSTEME NATIONAL DE RETRAITE

SYSTEME NATIONAL DE RETRAITE SYSTEME NATIONAL DE RETRAITE I.- PRINCIPES FONDAMENTAUX DU SYSTEME NATIONAL DE RETRAITE L assurance vieillesse n a été instituée pour l ensemble des salariés qu en 1953 ; avant cette date, quelques corporations

Plus en détail

Ma retraite. mode d'emploi. Le guide. pour comprendre. et préparer. sa retraite

Ma retraite. mode d'emploi. Le guide. pour comprendre. et préparer. sa retraite Ma retraite mode d'emploi Le guide pour comprendre et préparer sa retraite Avant-propos Sommaire Retraite à la française Le panorama des régimes de retraite Principes communs de fonctionnement Mots-clés

Plus en détail

Notre système de retraite par répartition est au cœur du pacte républicain qui lie les différentes générations.

Notre système de retraite par répartition est au cœur du pacte républicain qui lie les différentes générations. 27 août 2013 Notre système de retraite par répartition est au cœur du pacte républicain qui lie les différentes générations. Il est aujourd hui confronté à la fois au départ en retraite des générations

Plus en détail

Les moyens mis à votre disposition pour répondre aux attentes de vos clients : Les outils d aide à la décision

Les moyens mis à votre disposition pour répondre aux attentes de vos clients : Les outils d aide à la décision LA MONDIALE Le contexte Sommaire Les nouvelles dispositions Fiscales,Sociales et Juridiques. Les moyens mis à votre disposition pour répondre aux attentes de vos clients : Les outils d aide à la décision

Plus en détail

Guide du futur retraité

Guide du futur retraité Guide du futur retraité 2013 Sommaire L âge de la retraite page 04 Le droit à pension page 09 Les avantages liés aux enfants et les bonifications page 10 Le calcul de la pension page 12 Les prélèvements

Plus en détail

LES RETRAITES. Dossier d information. Avril 2010

LES RETRAITES. Dossier d information. Avril 2010 LES RETRAITES en france Dossier d information Avril 2010 LES RETRAITES en france Dossier d information Avril 2010 Contact presse Éva Quickert-Menzel 01 44 38 22 03 Sommaire Chiffres-clés des retraites...

Plus en détail

Préparer sa retraite Régimes Sécu, complémentaires et fonctions publiques. 27 fiches pratiques. Édition 2012. Numéro spécial 2012-10 bis - 3 e

Préparer sa retraite Régimes Sécu, complémentaires et fonctions publiques. 27 fiches pratiques. Édition 2012. Numéro spécial 2012-10 bis - 3 e Guide des DROITS Numéro spécial 2012-10 bis - 3 e Préparer sa retraite Régimes Sécu, complémentaires et fonctions publiques Édition 2012 27 fiches pratiques éditorial Bien préparer sa retraite pour bien

Plus en détail

Ma retraite. Mode d emploi. Le guide pour comprendre et préparer sa retraite

Ma retraite. Mode d emploi. Le guide pour comprendre et préparer sa retraite Ma retraite Mode d emploi Le guide pour comprendre et préparer sa retraite 1 1/ MA RETRAITE SELON MON STATUT page 8 Mes droits en fonction de mon statut professionnel 2/ MA RETRAITE AU CAS PAR CAS page

Plus en détail

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal?

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? t n a t i c e t Salariés SEPTEMBRE 2014 E R a t r i no uveau té e pé i i c 20 14 Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? a n p i é e e r e t r a i t B Conditions B Trimestres retenus B Démarches

Plus en détail

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012 France France : le système de retraite en 212 Dans le secteur privé, le système de retraite repose sur deux piliers obligatoires : un régime général lié à la rémunération et des dispositifs professionnels

Plus en détail

Les paramètres appliqués pour le calcul de la retraite sont ceux en vigueur au 60 ème anniversaire de l assuré.

Les paramètres appliqués pour le calcul de la retraite sont ceux en vigueur au 60 ème anniversaire de l assuré. CIRCULAIRE COMMUNE 2008-7 -DRE Paris, le 20/10/2008 Objet : Évolution de la durée d'assurance à compter du 1 er janvier 2009 Madame, Monsieur le directeur, La loi n 2003-775 du 21 août 2003 a prévu, en

Plus en détail

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal?

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? Salariés SEPTEMBRE 2014 nouveauté 2014 Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? etraite anticipée anticipée rretraite B Conditions B Trimestres retenus B Démarches 1 B Les conditions Si vous

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES

REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES ARTICLE 1 er : AFFILIATION DES EMPLOYEURS - IMMATRICULATION DES SALARIÉS - OBLIGATIONS RESPECTIVES

Plus en détail

«La réforme des retraites en France» Présentation de Gérard Rivière Rencontres de l AFERP1, 18 février 2014, GIE AGIRC-ARRCO

«La réforme des retraites en France» Présentation de Gérard Rivière Rencontres de l AFERP1, 18 février 2014, GIE AGIRC-ARRCO «La réforme des retraites en France» Présentation de Gérard Rivière Rencontres de l AFERP, 8 février 204, GIE AGIRC-ARRCO Ref : 204-7 Le 8 février 204, Gérard Rivière, Directeur de la Caisse Nationale

Plus en détail

La retraite des Praticiens Hospitaliers = retraite du régime général de la Sécurité Sociale + retraite complémentaire IRCANTEC

La retraite des Praticiens Hospitaliers = retraite du régime général de la Sécurité Sociale + retraite complémentaire IRCANTEC La retraite des Praticiens Hospitaliers = retraite du régime général de la Sécurité Sociale + retraite complémentaire IRCANTEC Denis Desanges A - Introduction I - La retraite du régime général Différentes

Plus en détail

Tout savoir sur la retraite du régime général de la Sécurité sociale

Tout savoir sur la retraite du régime général de la Sécurité sociale Salariés I AOÛT 2012 I Tout savoir sur la retraite du régime général de la Sécurité sociale B Avant la retraite B Le passage à la retraite B Le veuvage Tout savoir sur la retraite du régime général de

Plus en détail

Le Guide de votre retraite

Le Guide de votre retraite Le Guide de votre retraite Édition janvier 2014 Bienvenue à l Ircantec Vous êtes affilié(e) à l Ircantec. Ce guide a pour objet de vous présenter votre caisse de retraite complémentaire et la façon dont,

Plus en détail

La caisse est administrée par un conseil d administration de 22 membres comprenant :

La caisse est administrée par un conseil d administration de 22 membres comprenant : La CRPN, caisse de retraite complémentaire de la sécurité sociale, est réglementée par le code des transports et le code de l aviation civile. L affiliation à la CRPN est obligatoire pour tous les personnels

Plus en détail

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil La prise

Plus en détail

Les chiffres essentiels des retraites Mis en ligne en mars 2011

Les chiffres essentiels des retraites Mis en ligne en mars 2011 Les chiffres essentiels des retraites Mis en ligne en mars 2011 Les bénéficiaires de retraites Nombre de retraités, selon les différents régimes (COR janvier 2010) : 16 millions dont : 11,3 millions :

Plus en détail

AXA Épargne Retraite Entreprise Guide itinéraire retraite

AXA Épargne Retraite Entreprise Guide itinéraire retraite AXA Épargne Retraite Entreprise Guide itinéraire retraite Décembre 2011 Édito L e départ à la retraite est une étape importante dans votre vie. Vous disposerez de plus de temps libre pour vous et vos

Plus en détail

La retraite et l inaptitude au travail

La retraite et l inaptitude au travail La retraite et l inaptitude au travail 1 Le calcul de la retraite Salaire annuel moyen X Taux X Trimestres du RG Calculé sur les 25 meilleures années Varie entre 160 25% minimum et 50% maximum 2 Le taux

Plus en détail

Retraite des fonctionnaires

Retraite des fonctionnaires Retraite des fonctionnaires Ce guide pratique est conçu pour répondre aux principales questions que se pose tout futur retraité d une des trois fonctions publiques de l État, territoriale et hospitalière.

Plus en détail

Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites

Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites Décembre 00 Ce document est proposé à titre d information. En effet, certaines dispositions de la loi portant réforme des retraites,

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

Retraites. (mise à jour août 2005) - retraite - majoration pour enfants - pensions de réversion - départs avant 60 ans

Retraites. (mise à jour août 2005) - retraite - majoration pour enfants - pensions de réversion - départs avant 60 ans 237 Retraites (mise à jour août 2005) - retraite - majoration pour enfants - pensions de réversion - départs avant 60 ans paragraphes en noir, concernent tout le personnel en rouge, uniquement les salariés

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

La retraite du fonctionnaire

La retraite du fonctionnaire La retraite du fonctionnaire Réglementation en vigueur au 1er mars 2015 Cette brochure rassemble l essentiel des informations relatives au régime des pensions civiles et militaires de retraite applicable

Plus en détail

FUSION DES REGIMES COMPLEMENTAIRE 2013 FICHES PRATIQUES LES DROITS PERSONNELS

FUSION DES REGIMES COMPLEMENTAIRE 2013 FICHES PRATIQUES LES DROITS PERSONNELS FUSION DES REGIMES COMPLEMENTAIRE 2013 FICHES PRATIQUES Origine Numéro Mise à jour DRAJ Département Réglementation des prestations 2 14/01/2013 N Article L635-1 à L635-4 Entrée en vigueur 01/01/2013 LES

Plus en détail

LA RETRAITE DU PRATICIEN HOSPITALIER

LA RETRAITE DU PRATICIEN HOSPITALIER LA RETRAITE DU PRATICIEN HOSPITALIER Loi du 21 août 2003 portant réforme des retraites (dite loi FILLON) : Exposé des motifs (1 ère orientation) : un haut niveau de retraite de l ordre en moyenne des 2/3

Plus en détail

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France Protection sociale La multiplicité des régimes de protection sociale conduit les pluriactifs à des situations administratives complexes : chacune de leurs activités les rattache à une caisse spécifique.

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire NOTICE D INFORMATION Régime Complémentaire STATUT JURIDIQUE DU RCAR Le RCAR est une institution de prévoyance sociale : dotée de la personnalité morale et de l autonomie financière, créée par le Dahir

Plus en détail

' ()*+,-./! 01 2120 21"33345 % %!' -7 8 & %! #6 ' 21$ 96 211:4 '%! -)' $6 211: #6 21#4 , ' &./ 211 12#6 '! 2#16 215 , 7 & 8' ' ; & 2#6 $##64 !

' ()*+,-./! 01 2120 2133345 % %!' -7 8 & %! #6 ' 21$ 96 211:4 '%! -)' $6 211: #6 21#4 , ' &./ 211 12#6 '! 2#16 215 , 7 & 8' ' ; & 2#6 $##64 ! Avertissement : Cette fiche a une vocation pédagogique, elle ne constitue pas l analyse exhaustive de la FNME-CGT. Les tableaux et références de cette fiche sont tirés des dispositions de la loi Fillon

Plus en détail

1. Présentation générale

1. Présentation générale Instruction n 2012-53 du 12 mars 2012 Modalités de cumul d une pension d invalidité avec les allocations d assurance chômage Sommaire 1. Présentation générale 1.1. Date d application des nouvelles règles

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

Que retenir de la réforme des retraites 2010?

Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion cabinet Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion SOGEX 23 JUIN 2011 Pôle Conseils 25/02/2011 INTRODUCTION Pôle Conseils 25/02/2011 2 Présentation du cabinet SOGEX: Cabinet d expertise

Plus en détail

guide de la retraite CNRACL

guide de la retraite CNRACL supplément CoTe SUD n 6 guide de la retraite CNRACL Caisse Nationale de Retraite des Agents des Collectivités Locales mai 2007 Sommaire Préambule... 4 Références règlementaires... 6 La pension 1 L âge

Plus en détail

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul Déjeuner-débat ELSA Florence Navarro 2 juillet 2014 Le principe des 3 piliers en matière de pension 1 er pilier Sécurité sociale

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

Veufs MARS 2015. Veuvage, vos droits. B Retraite de réversion. B Allocation de veuvage. B Autres prestations

Veufs MARS 2015. Veuvage, vos droits. B Retraite de réversion. B Allocation de veuvage. B Autres prestations Veufs MARS 2015 Veuvage, vos droits B Retraite de réversion B Allocation de veuvage B Autres prestations Veuvage, vos droits À la perte de votre conjoint, de nombreuses démarches sont à accomplir. L Assurance

Plus en détail

LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE

LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE La Sécurité sociale française, créée en 1945, repose sur le principe de la solidarité nationale où chacun est aidé pour faire face aux aléas de la vie. Ainsi, elle couvre

Plus en détail

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3 Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco Cotisations et points de la retraite complémentaire Guide salariés n o 3 avril 2014 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

Déclaration de ressources Complément (12 mois)

Déclaration de ressources Complément (12 mois) RETRAITE DE Déclaration de ressources Complément (12 mois) Professionnel libéral (art. L. 643-7 du code de la Sécurité sociale) Salarié du régime général et du régime agricole (art. L. 353-1 et suivants

Plus en détail

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE SOMMAIRE 04 Introduction OBJET FINANCEMENT FONCTIONNEMENT 10 Les entreprises et le Congé de Fin d Activité ADHeSION à L AGECFA-Voyageurs PERSONNEL AFFILIe

Plus en détail

Français à l étranger Vos droits pour la retraite

Français à l étranger Vos droits pour la retraite Salariés AOÛT 2011 Français à l étranger Vos droits pour la retraite Carrière Calcul de la retraite Démarches Français à l étranger Vos droits pour la retraite Vous êtes Français, résidant à l étranger,

Plus en détail

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale FICHE THÉMATIQUE Protection sociale C Ce document vous apporte des informations utiles sur vos droits en matière de protection sociale et sur vos régimes de retraite obligatoires dans le cadre du plan

Plus en détail

Vu la constitution, notamment ses articles 151, 154 et 155;

Vu la constitution, notamment ses articles 151, 154 et 155; Loi n 83-12 du 2 juillet 1983 relative à la retraite Le Président de la République, Vu la charte nationale, notamment son titre sixième V. Vu la constitution, notamment ses articles 151, 154 et 155; Vu

Plus en détail

LE NAVIGANT PROFESSIONNEL ET SA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE

LE NAVIGANT PROFESSIONNEL ET SA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE LE NAVIGANT PROFESSIONNEL ET SA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Avril 2013 Sommaire Présentation de la CRPN 3-5 L'affiliation 6-8 La constitution des droits 9 La vie du contrat 10-11 Les prestations retraite 12-15

Plus en détail

PRESENTATION DU LOGICIEL

PRESENTATION DU LOGICIEL PRESENTATION DU LOGICIEL Le logiciel permet de réaliser des études précises, claires, accompagnées d un rapport détaillé à remettre à votre client dans les domaines suivants : Choix du statut social du

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU DEPART ANTICIPE DE FIN DE CARRIERE APPLICATION POUR L ANNEE 2010

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU DEPART ANTICIPE DE FIN DE CARRIERE APPLICATION POUR L ANNEE 2010 DIRECTION des RESSOURCES HUMAINES Relations et Gestion Sociales BC int. :14-01 Septembre 2009 ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU DEPART ANTICIPE DE FIN DE CARRIERE APPLICATION POUR L ANNEE 2010 La note d information

Plus en détail

Circulaire n 2004/31 du 1er juillet 2004 Caisse nationale d'assurance vieillesse

Circulaire n 2004/31 du 1er juillet 2004 Caisse nationale d'assurance vieillesse mhtml:file://\\bsvr200031\logiciel$\prod\doc_cnracl\doc\circ\cnav-2004-31.mht!http://www.l... Circulaire Cnav 2004/31 du 01/07/2004 Circulaire n 2004/31 du 1er juillet 2004 Caisse nationale d'assurance

Plus en détail

DEMANDE INDIVIDUELLE D ALLOCATION DE SOLIDARITÉ AUX PERSONNES ÂGÉES

DEMANDE INDIVIDUELLE D ALLOCATION DE SOLIDARITÉ AUX PERSONNES ÂGÉES www.saspa.fr DEMANDE INDIVIDUELLE D ALLOCATION DE SOLIDARITÉ AUX PERSONNES ÂGÉES Articles L.815-1 et suivants du Code de la sécurité sociale Cette demande ne s adresse qu x personnes âgées ne relevant

Plus en détail

Les évolutions du simulateur de calcul de pension

Les évolutions du simulateur de calcul de pension Les évolutions du simulateur de calcul de pension Mise à jour : 18/02/2014 1. OBJET DU DOCUMENT Ce document présente les évolutions du simulateur de pensions CNRACL depuis la réforme des retraites 2010.

Plus en détail

DISPOSITIF D ABAISSEMENT DE L ÂGE DE LA RETRAITE POUR LES FONCTIONNAIRES AYANT COMMENCÉ TÔT LEUR ACTIVITE PROFESSIONNELLE

DISPOSITIF D ABAISSEMENT DE L ÂGE DE LA RETRAITE POUR LES FONCTIONNAIRES AYANT COMMENCÉ TÔT LEUR ACTIVITE PROFESSIONNELLE DISPOSITIF D ABAISSEMENT DE L ÂGE DE LA RETRAITE POUR LES FONCTIONNAIRES AYANT COMMENCÉ TÔT LEUR ACTIVITE PROFESSIONNELLE TEXTES Loi n 2004-1484 du 30 décembre 2004 de finances pour 2005 Article 119 :

Plus en détail

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Particularités du contrat...3 Les cotisations concernées...4 Les

Plus en détail

SUR LES RETRAITES PAR REPARTITION DU SECTEUR PRIVE ET LES FONDS DE PENSION

SUR LES RETRAITES PAR REPARTITION DU SECTEUR PRIVE ET LES FONDS DE PENSION DOSSIER RETRAITES: MAI 2003 SUR LES RETRAITES PAR REPARTITION DU SECTEUR PRIVE ET LES FONDS DE PENSION 1. LE SYSTEME DE RETRAITES PAR REPARTITION 1.1. INTRODUCTION Les régimes de retraites des travailleurs

Plus en détail

Les règles de coordination entre le régime général. et les autres régimes de base. Sylvie Chaslot-Robinet

Les règles de coordination entre le régime général. et les autres régimes de base. Sylvie Chaslot-Robinet CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 22 juin 2011 à 9 h 30 «La situation des polypensionnés» Document N 9 Document de travail, n engage pas le Conseil Les règles de coordination entre

Plus en détail

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits Salariés FÉVRIER 2014 Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits B Les majorations de durée d assurance B Le congé parental B La majoration pour 3 enfants Vous avez eu ou élevé des enfants Vous avez

Plus en détail

Notice d information. prévoyance. Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre

Notice d information. prévoyance. Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre prévoyance Incapacité et invalidité Décès Notice d information Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre SOMMAIRE Présentation 5 Tableau récapitulatif

Plus en détail

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français La Convention de sécurité sociale franco-coréenne Ses implications pour les ressortissants français i Les informations délivrées dans cette présentation le sont à titre indicatif et n engagent pas la responsabilité

Plus en détail

DOSSIER PRATIQUE LA RETRAITE. Bien la préparer. Édition 2013. Comprendre le système des retraites Les solutions pour préparer sa retraite

DOSSIER PRATIQUE LA RETRAITE. Bien la préparer. Édition 2013. Comprendre le système des retraites Les solutions pour préparer sa retraite DOSSIER PRATIQUE LA RETRAITE Bien la préparer Édition 2013 Comprendre le système des retraites Les solutions pour préparer sa retraite Avant-propos À l écoute de vos besoins, BNP Paribas a réalisé ce guide

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

Le guide pratique de la retraite

Le guide pratique de la retraite Le guide pratique de la retraite après la réforme du 9 novembre 2010 (à jour de tous les textes au 31 décembre 2011) Edition 2011-2012 Imprimé sur les presses de l imprimerie Expressions 2 à Paris janvier

Plus en détail

Santé publique - Protection sociale -

Santé publique - Protection sociale - 26-1-05 1 Santé publique - Protection sociale - Système très complexe qui couvre : - des risques déterminés - des catégories particulières de population Protection sociale SS protection de base obligatoire

Plus en détail

Votre guide retraite et prévoyance

Votre guide retraite et prévoyance Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Votre guide retraite et prévoyance 2015 Cotisations Retraite de base Retraite complémentaire Prévoyance Votre compte en ligne SOMMAIRE

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points Guide salariés n o 9 avril 2014 Majorations pour enfants et retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Alors que les concertations sur la réforme des retraites sont actuellement en cours, l Assurance retraite, premier

Plus en détail

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat Nous sommes là pour vous aider Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat Articles D.1 et D.21 du code des pensions civiles et militaires de retraite et demande de retraite additionnelle Article

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant 1 Harmonie Mutuelle, 1 ère mutuelle santé de France. 520 000 personnes protégées au titre du 4.5 millions de personnes protégées en complémentaire santé

Plus en détail

la retraite en clair La retraite en clair - le site d information et d actualité sur la retraite COMPRENDRE, CALCULER, OPTIMISER ma retraite

la retraite en clair La retraite en clair - le site d information et d actualité sur la retraite COMPRENDRE, CALCULER, OPTIMISER ma retraite la retraite en clair La retraite en clair - le site d information et d actualité sur la retraite COMPRENDRE, CALCULER, OPTIMISER ma retraite INTRODUCTION Se préparer à bien vivre sa retraite c est important!

Plus en détail

Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC

Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Membre du Financial Planning Standards Board (FPSB) Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) EXAMEN

Plus en détail

Vous conseiller pour les démarches clés

Vous conseiller pour les démarches clés Vous conseiller pour les démarches clés Les principales formalités DANS LES 48 H DANS LA SEMAINE DANS LE MOIS DANS LES 6 MOIS Faire la déclaration de décès au service de l Etat Civil de la mairie pour

Plus en détail

Demande de retraite pour pénibilité

Demande de retraite pour pénibilité Demande de retraite pour pénibilité Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande. Vous désirez des informations complémentaires, Vous souhaitez nous rencontrer, Consultez le site

Plus en détail

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime d assurance complémentaire Santé

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime d assurance complémentaire Santé Vos contacts Pour tous renseignements ou questions relatives : aux cotisations : contacter votre caisse de MSA, pour toute autre question : contacter l ANIPS au 09 69 32 34 27 (numéro non surtaxé). de

Plus en détail

Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil Les durées d assurance validées par les actifs pour leur retraite

Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil Les durées d assurance validées par les actifs pour leur retraite CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 214 à 9 h 3 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil Les durées

Plus en détail

vous informer sur votre retraite

vous informer sur votre retraite vous informer sur votre retraite www.reunica.com points de repères Répartition : une retraite solidaire entre générations Notre système de retraite repose sur la répartition : les cotisations prélevées

Plus en détail

GUIDE DE LA RETRAITE DES ARTISTES AUTEURS

GUIDE DE LA RETRAITE DES ARTISTES AUTEURS GUIDE DE LA RETRAITE DES ARTISTES AUTEURS 2014 IRCEC - Caisse nationale de retraite complémentaire des artistes auteurs GUIDE DE LA RETRAITE DES ARTISTES AUTEURS 2014 L IRCEC Votre cotisation RAAP Votre

Plus en détail

COTISATIONS ET POINTS DE

COTISATIONS ET POINTS DE GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO COTISATIONS ET POINTS DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 3 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS

ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS Entre la Direction Générale de la société Herakles, représentée par Philippe BOULAN, en sa qualité de Directeur des Ressources Humaines, D une part, Et les organisations

Plus en détail

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon (Caisse nationale de prévoyance de la fonction

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) INDEMNISATION L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans Pour qui? Pour vous si : vous avez travaillé

Plus en détail