La démarche de recherche en sciences sociales. UE 3.4 S4 Présentation CI Promotion septembre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La démarche de recherche en sciences sociales. UE 3.4 S4 Présentation CI Promotion septembre"

Transcription

1 La démarche de recherche en sciences sociales UE 3.4 S4 Présentation CI Promotion septembre

2 Objectifs du cours Comprendre les étapes essentielles de la démarche en sciences sociales. Etre en mesure d utiliser ce cours pour répondre à l évaluation de l UE Les étapes concernant le TFE seront reprises de façon détaillée le 13 mai

3 Principe d un problème de recherche Définir un objet de recherche puis construire une problématique. Recueillir des données. Traiter et interpréter les résultats. Ces principes vont se décomposer en 3 phases représentées par en 7 étapes. 3

4 Phase de rupture Il n y a pas de posture de recherche sans cette rupture! Rupture avec les opinions, les fausses évidences, les préjugés -> accepter la remise en cause. Les 3 phases de la démarche Phase de Construction Mettre à Distance ce Que l on pense Découvrir une autre Réalité : Etayer ses connaissances À partir du recueil de données documentaires et de terrain. Phase de constatation Dimension opératoire: vise à répondre à la question de recherche et à la problématique, à tester les hypothèses par une enquête et ses conclusions. 4

5 Lectures Question de départ Exploration Entretiens Phase de rupture Problématique Construction du modèle d analyse Observation/enquêtes Analyse des informations Conclusions Phase de construction Phase de constatation 5

6 Etape 1 : La question de départ «La meilleure façon d entamer un travail de recherche sociale consiste à s efforcer d énoncer le projet sous la forme d une question de départ. Par cette question, le chercheur tente d exprimer le plus exactement possible ce qu il cherche à savoir, à élucider, à mieux comprendre. La question de départ servira de premier fil conducteur à la recherche. QUIVY, VAN CAMPANHOUDT, Manuel de recherche en sciences sociales, Dunod, Paris,

7 ETAPE 2 EXPLORATION Recherche Bibliographique/ théorique +/-Recherche de terrain 7

8 Etape 2 : Le travail exploratoire Le travail exploratoire permet d obtenir une certaine qualité d information sur l objet étudié et trouver les meilleures manières de l aborder. Deux pistes pour ce travail : Les lectures sur le sujet d étude: documents, ouvrages, revues, études déjà effectuées, statistiques. Les entretiens exploratoires pour compléter si besoin les lectures: spécialistes de la question, personnes concernées, témoins privilégiés Ce travail permet parfois de modifier légèrement la question de départ 8

9 Etape 3 : La problématique C est l approche ou la perspective théorique qu on décide d adopter pour traiter (étudier) le problème posé par la question de départ 9

10 ETAPE 3 Construction de la PROBLEMATIQUE Liens entre les différentes Étapes de l exploration Choix d une approche théorique pour traiter le problème posé Formulation de la question de recherche = problématique + argumentation 10

11 Etape 3 : La problématique C est une phase complexe du processus de recherche. Deux exigences: C est un travail qui demande une connaissance précise des théories et concepts existants sur l objet d étude. C est un travail qui exige un positionnement du chercheur par rapport à ces théories. 11

12 Etape 3 : La problématique Cela demande à réfléchir à l angle par lequel on va aborder l élucidation de la question de départ. La problématique peut se concevoir en 3 temps (pour un débutant). 12

13 Etape 3 : La problématique : temps 1 Etayer si besoin les systèmes théoriques de l étape 2 l exploration. Puis faire les liens : quelles sont les convergences, les oppositions, les complémentarités entre ces différents systèmes théoriques +/- les recherches sur le terrain. 13

14 Etape3 La problématique : temps 1 Le chercheur doit aussi comparer ces données avec ses représentations initiales. Les convergences vont amener le chercheur à concevoir une approche plus ciblée. 14

15 Etape 3 La problématique: temps 2 Cela amène généralement à préciser la question de départ par exemple la contextualiser de façon précise, ou bien à mieux cibler les concepts Elle devient alors une question de recherche = problématique. 15

16 Etape 3 : La problématique C est un énoncé interrogatif clair, Qui précise les concepts clés, Qui spécifie la population cible, Qui suggère une investigation : un problème que l on veut étudier. 16

17 Etape 3 : La problématique: temps 3 L argumentation : Le chercheur doit expliciter sa problématique Il explique pourquoi il choisit cette question de recherche quels liens fait-il avec sa question de départ, avec son questionnement? 17

18 La problématique: temps 3 Il explique donc clairement son objet de recherche: En quoi le sujet de la recherche est pertinent? Quels sont les théories existantes qui vont permettre d élucider ce problème? 18

19 Entre problématique et modèle d analyse A ce niveau, une rupture doit se produire. Il s agit d une rupture avec les observations premières : «La première expérience, ou pour parler plus exactement, l observation première est toujours un premier obstacle pour la pensée scientifique. En effet cette observation première se présente comme un luxe d images, elle est pittoresque, concrète, naturelle, facile. Il n y a qu à la décrire et à s émerveiller» Gaston Bachelard 19

20 Entre problématique et modèle d analyse L observation scientifique doit être construite au dépens, des représentations communes, de nos perceptions subjectives, des idées reçues, des impressions premières, des préjugés, des illusions Toute cette première phase concernant «la construction de l objet de recherche» doit permettre cette rupture. Après l explicitation de la problématique, l objet de recherche est construit. 20

21 ETAPE 4 CONSTRUCTION DU MODELE D ANALYSE 1/le cadre conceptuel : mots clés 2/formulation d hypothèse(s) 3/choix des indicateurs 4/choix de la méthode d enquête 5/choix du mode de raisonnement 21

22 Etape 4 : La construction du modèle d analyse : Temps 1 Le cadre conceptuel L auteur sélectionne et expose clairement les concepts majeurs retenus, en lien avec la problématique 22

23 Etape 4 : La construction du modèle d analyse : Temps 1 La maîtrise des concepts va permettre de mettre en avant les éléments qui vont permettre la démonstration. Le modèle d analyse permet la construction des outils de recueil de données et leur interprétation 23

24 Etape 4 : La construction du modèle d analyse : Temps 2 C est la construction des hypothèses (s il y a lieu dans le modèle empirico-inductif). L hypothèse est une proposition provisoire qui peut mettre en lien deux concepts ou bien un concept avec un phénomène particulier. La vérification des hypothèses se fait toujours dans le domaine empirique (qui s appuient sur l expérience/l observation) Elle sera infirmée, confirmée ou nuancée. 24

25 Etape4 : La construction du modèle d analyse : Temps 3 C est la phase de l opérationnalisation. Les concepts et l hypothèse vont donner lieu à des indicateurs qui pourront permettre l observation dans le réel. 25

26 Etape4 La construction du modèle d analyse Temps 3 Un exemple: Objet de recherche / problématique: recherche de la corrélation entre la cohésion sociale et le taux de suicide. Deux concepts dans le cadre conceptuel: cohésion sociale / le suicide comme fait social. Ce sont les deux variables essentiels du modèle d analyse, l une ayant une influence sur l autre. Hypothèse: le taux de suicide d une société est lié au degré de cohésion de cette société: moins la cohésion sociale est forte, plus le taux de suicide doit être élevé. 26

27 Etape4 La construction du modèle d analyse Temps 3 Exemple, suite: Comment rendre cette hypothèse observable? Il va falloir des «indicateurs» empiriques Les différentes dimensions de la cohésion sociale: familiale, religieuse. Au niveau religieux: importance de l emprise de la religion dans la vie quotidienne, pratiques des rites en commun Taux de suicide comme donnée statistique au regard de ces différentes dimensions. Ces indicateurs vont permettre de mesurer la relation entre les deux variables : «cohésion sociale» / «taux de suicide». 27

28 Etape4 La construction du modèle d analyse Temps 4 Le choix de la méthode d enquête Le chercheur va mentionner s il est dans une méthodologie qualitative (comprendre les données) ou quantitative (quantifier les données pour obtenir un résultat). 28

29 Etape 4 La construction du modèle d analyse Temps 5 Il va également expliquer le mode de raisonnement qu il va utiliser dans son analyse ultérieure: Un mode causal et comparatif: mise en relation d un phénomène social avec un autre. Le mode herméneutique s attache à mettre en relation le phénomène étudié avec une théorie générale qui permet d en comprendre le sens : comparaison d un cas singulier avec une théorie déjà validée. 29

30 ETAPE 5 Enquête /observation Elaboration d un outil de recueil de données Faire une démarche d enquête L observation Les entretiens Les questionnaires 30

31 Etape 5 Le recueil des données Il faut en premier lieu réfléchir au rassemblement des données pertinentes, celles qui vont permettre de confirmer ou infirmer les hypothèses. Il faut délimiter l étendue des données. A cette étape, il faut répondre à trois questions: Observer quoi? Sur qui? Comment? 31

32 Etape 5 Le recueil des données Observer quoi? A cette étape, le chercheur reprend les variables et surtout les indicateurs qui vont lui servir de support à son observation. 32

33 Etape 5 Le recueil des données Sur qui? Cela peut amener à concevoir un échantillon de population sur lequel portera l investigation. Cet échantillon doit être explicité. 33

34 Etape 5 Le recueil des données Comment? Le chercheur doit concevoir son instrument de recueil de données. En sciences sociales, trois outils essentiels: Le questionnaire / statistique L entretien (appelé parfois entrevue ou interview) L observation (directe, armée, participante ). Le choix de l outil doit être justifié et argumenté. 34

35 Etape 6 : L analyse des données Cette étape va permettre au chercheur de traiter l information qu il a recueillie. Il va devoir comparer les résultats observés aux résultats attendus ou supposés. Cette étape comprend trois opérations. 35

36 Etape 6 L analyse des données Temps 1 Cela exige des qualités d ordre, de méthode. Il faudra d abord reconnaître les thèmes émergeants, les données pertinentes: celles qui répondent à son questionnement, ses hypothèses, Puis, les classer, les catégoriser Ex: celles qui permettent de mesurer la corrélation entre les deux variables cohésion sociale / taux de suicide. 36

37 Etape 6 L analyse des données Temps 1 Présentation des données avec mise en évidences des variables de façon organisée. Les indicateurs retenus peuvent servir de trame à la description. 37

38 Etape 6 L analyse des données Temps 2 et 3 Le deuxième temps consiste à mesurer les relations entre les variables. Le temps 3 consiste à comparer les relations observées aux relations théoriquement attendues. Il va falloir ensuite mesurer l écart entre les deux: c est ce qui va permettre de confirmer ou infirmer l hypothèse. Puis rechercher la signification de ces écarts. 38

39 ETAPE 7 CONCLUSIONS Vérification des hypothèses: infirmées ou confirmées Solution à un problème... Nouvelle compréhension... Emergence d une autre question de recherche... 39

40 Etape 7 : La conclusion de la recherche «Toute démarche scientifique vise, sinon la vérité absolue, du moins à des conclusions valides» Il faut alors se poser ces questions: «Les conclusions sont-elles justifiées? Peut-on admettre que ces conclusions sont prouvées par les résultats obtenus?... Il s agit de montrer la validité de la recherche. 40

Guide de travail de fin d études

Guide de travail de fin d études Guide de travail de fin d études L étudiant(e) en 3 ème année en sciences infirmières est appelé à produire un travail de fin d études pour achever sa formation. Ce travail n est qu une initiation à la

Plus en détail

LA DEMARCHE DE RECHERCHE

LA DEMARCHE DE RECHERCHE LA DEMARCHE DE RECHERCHE I. Différentes méthodes d'acquisition des connaissances... 1 II. Les trois grandes phases d'une démarche de recherche... 2 A. La phase conceptuelle ou théorique... 2 B. Phase méthodologique...

Plus en détail

LE QUESTIONNAIRE I. LES INDICATEURS

LE QUESTIONNAIRE I. LES INDICATEURS I. LES INDICATEURS LE QUESTIONNAIRE I.1. Les types d indicateurs I.1.A. Les indicateurs factuels et les indicateurs formels I.1.B. Les indicateurs d ordre subjectif I.2. Détermination des indicateurs I.3.

Plus en détail

L ENQUÊTE PAR ENTRETIEN

L ENQUÊTE PAR ENTRETIEN INITIATION A LA DEMARCHE DE RECHERCHE UE3.4 semestre 4 LE CHAMP DE LA PSYCHOLOGIE L ENQUÊTE PAR ENTRETIEN Carine Segrestan-Crouzet Psychologue, PhD PLAN 1) L entretien : définitions et position dans la

Plus en détail

Objectifs du mémoire. Guide pour la rédaction d un mémoire. Diplôme de fasciathérapie. Obtention du diplôme de fasciathérapeute

Objectifs du mémoire. Guide pour la rédaction d un mémoire. Diplôme de fasciathérapie. Obtention du diplôme de fasciathérapeute Guide pour la rédaction d un mémoire Diplôme de fasciathérapie Corinne Arni W 2008/14 Septembre 2010 Objectifs du mémoire Obtention du diplôme de fasciathérapeute Comment tirer de l expérience de sa pratique

Plus en détail

L entretien. L entretien. L entretien. L entretien Guide d entretien

L entretien. L entretien. L entretien. L entretien Guide d entretien les 3 unités de lieu, d action, de temps l entretien est plutôt semi-directif. directif se rapproche beaucoup du questionnaire et laisse peu de place à l imprévisible des réponses de l interviewé. ce qui

Plus en détail

Guide pour la réalisation du Projet de fin d études (PFE) (IRFC)

Guide pour la réalisation du Projet de fin d études (PFE) (IRFC) Guide pour la réalisation du Projet de fin d études (PFE) (IRFC) Méthodologie de la Recherche (12 h TD) Année universitaire : 2013-2014 Enseignant : Aziz Chahir (Coordonnateur des PFE et des stages) E-mail

Plus en détail

INITIATION À LA DÉMARCHE DE RECHERCHE

INITIATION À LA DÉMARCHE DE RECHERCHE U.E. 3.4 S4 INITIATION À LA DÉMARCHE DE RECHERCHE En lien avec la compétence 8 : Rechercher et traiter des données professionnelles et scientifiques -Jaffeux Sandrine - LA DÉMARCHE DE RECHERCHE : DE MULTIPLES

Plus en détail

(Maîtrise STAPS. C2.M3. Cours de C. Louveau) PRESENTATION DE LA METHODE HISTORIQUE LES ETAPES DE LA DEMARCHE...2

(Maîtrise STAPS. C2.M3. Cours de C. Louveau) PRESENTATION DE LA METHODE HISTORIQUE LES ETAPES DE LA DEMARCHE...2 LES METHODES EN SCIENCES SOCIALES Le 15 Mars 2000 (Maîtrise STAPS. C2.M3. Cours de C. Louveau) PRESENTATION DE LA METHODE HISTORIQUE...2 1. LES ETAPES DE LA DEMARCHE...2 1.1. La phase d'observation...3

Plus en détail

METHODOLOGIE D UNE ETUDE DE MARCHE

METHODOLOGIE D UNE ETUDE DE MARCHE METHODOLOGIE D UNE ETUDE DE MARCHE LE BUSINESS PLAN = 2 AXES «Rassurez-moi!» Connaître son marché, maîtriser les risques possibles, trouver des alternatives pour y faire face, connaître son environnement

Plus en détail

La recherche en soins infirmiers

La recherche en soins infirmiers La recherche en soins infirmiers 3 e module : la planification 3 e partie: les devis expérimentaux Margot Phaneuf, inf. PhD. Révision 2013 Ce texte fait partie d un didacticiel préparé pour un enseignement

Plus en détail

Introduction aux méthodes de recherche en milieu industriel. Master Recherche Génie Industriel Aurélie Dudezert

Introduction aux méthodes de recherche en milieu industriel. Master Recherche Génie Industriel Aurélie Dudezert Introduction aux méthodes de recherche en milieu industriel Master Recherche Génie Industriel Aurélie Dudezert 2009-2010 Processus de résolution de problème pour un chercheur Etape 4 : Faire un état de

Plus en détail

RÉALISATION D UN TRAVAIL DE RECHERCHE

RÉALISATION D UN TRAVAIL DE RECHERCHE RÉALISATION D UN TRAVAIL DE RECHERCHE Dans l activité d intégration, les étudiants sont amenés à se pencher de façon approfondie sur un sujet. Ils doivent se livrer à une recherche, analyser la matière,

Plus en détail

la Composition (d histoire)

la Composition (d histoire) la Composition (d histoire) Définition : la composition est une démonstration. l'épreuve se décompose en trois temps : 1- l'analyse du sujet. 2- la Construction du plan. 3- la Rédaction du devoir. l'analyse

Plus en détail

École de criminologie Automne 2016 Université de Montréal Local : B SIP 3001 A Préparation au stage (analyse) Chargée de cours : Anne Chamandy

École de criminologie Automne 2016 Université de Montréal Local : B SIP 3001 A Préparation au stage (analyse) Chargée de cours : Anne Chamandy École de criminologie Automne 2016 Université de Montréal Local : B-2361 SIP 3001 A Préparation au stage (analyse) Chargée de cours : Anne Chamandy anne.chamandy@umontreal.ca 1. OBJECTIFS GÉNÉRAUX ET SPÉCIFIQUES

Plus en détail

Formulation d'hypothèses. Conceptualisation de l'étude. Mesure. Demande d'approbation déontologique. Etude pilote Résultats positifs

Formulation d'hypothèses. Conceptualisation de l'étude. Mesure. Demande d'approbation déontologique. Etude pilote Résultats positifs Source de réflexion Théorie Formulation d'hypothèses Idées de recherche Conceptualisation de l'étude Plan de recherche Mesure Procédure Refusée Demande d'approbation déontologique Etude pilote Résultats

Plus en détail

Section 5- L impact des changements dans les politiques financières de l entreprise Page 68 Section 6- Le contrôle d entreprise face à la

Section 5- L impact des changements dans les politiques financières de l entreprise Page 68 Section 6- Le contrôle d entreprise face à la Table des Matières INTRODUCTION GENERALE Page 6 PREMIERE PARTIE : UTILITE DE L AUDIT ET DU CONTRÔLE INTERNE POUR LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE Page 13 CHAPITRE I : LA THEORIE DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE

Plus en détail

6. Choix de problématique

6. Choix de problématique 6. Choix de problématique Qu est-ce que la problématique? «Elle constitue l approche ou la perspective que l on décide d adopter pour traiter le problème posé par la question de départ. Elle est une manière

Plus en détail

D. Schnapper. La pratique de l analyse typologique, chapitre 5. Préceptes de méthodologie et pratiques de recherches

D. Schnapper. La pratique de l analyse typologique, chapitre 5. Préceptes de méthodologie et pratiques de recherches D. Schnapper La pratique de l analyse typologique, chapitre 5 Plan de la présentation Introduction Préceptes de méthodologie et pratiques de recherches La confrontation Pensée typologique et pensée classificatoire

Plus en détail

La recherche qualitative

La recherche qualitative La recherche qualitative Évelyne Lasserre, Maître de Conférences en Anthropologie, Université Lyon1 Service Commun de SHS LEPS Alain Moreau, Professeur associé de Médecine Générale, Université Lyon 1 Yves

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU MÉMOIRE TABLE DES MATIERES

GUIDE PRATIQUE DU MÉMOIRE TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES GUIDE PRATIQUE DU MÉMOIRE PRÉAMBULE INTRODUCTION 1 Intérêt et objectifs du mémoire de recherche professionnel 1 Ce que n est pas le mémoire de recherche professionnel : différences avec

Plus en détail

La outils d enquête dans le cadre de l étude de population dans la démarche en santé publique

La outils d enquête dans le cadre de l étude de population dans la démarche en santé publique La outils d enquête dans le cadre de l étude de population dans la démarche en santé publique IFSI Carcassonne, Septembre 2015 Elodie Lagneaux, directrice CODES11 Protocole d enquête Définition Document

Plus en détail

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES EN ÉVALUATION CRITIQUE

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES EN ÉVALUATION CRITIQUE PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES EN ÉVALUATION CRITIQUE 10 questions pour interpréter les études qualitatives Comment utiliser cet outil d évaluation Lorsqu on évalue un compte rendu d étude

Plus en détail

Paradigme, théorie, concept. UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière

Paradigme, théorie, concept. UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Paradigme, théorie, concept UE 3.1 S1 Raisonnement et démarche clinique infirmière Plan du cours 1. Introduction 2. Paradigme 3. Théorie 4. Concept 5. Modèle conceptuel 6. Conclusion 2 1.Introduction Pouvons-nous

Plus en détail

Fiche méthodologique n 1 Comment commencer un mémoire?

Fiche méthodologique n 1 Comment commencer un mémoire? Fiche méthodologique n 1 Comment commencer un mémoire? La problématique de son mémoire La problématique d un mémoire peut trouver ses origines de diverses manières : Ce peut être la suite d un travail

Plus en détail

PROTOCOLE POUR UN CADRE CONCEPTUEL DE RECHERCHE. meilleure gestion et utilisation des ressources naturelles.

PROTOCOLE POUR UN CADRE CONCEPTUEL DE RECHERCHE. meilleure gestion et utilisation des ressources naturelles. PROTOCOLE POUR UN CADRE CONCEPTUEL DE RECHERCHE Objet de la recherche : Réduction des conflits pour une meilleure gestion et utilisation des ressources naturelles. Sujet proposé : Le conflit des acteurs

Plus en détail

Utilisation d un test chi-carré d homogénéité /25

Utilisation d un test chi-carré d homogénéité /25 Utilisation d un test chi-carré d homogénéité /25 Une expérience portant sur la mémorisation d une liste de mots a été réalisée. Le but est de déterminer si la signification des mots influence la mémorisation.

Plus en détail

Projet personnel. Pour une meilleure compréhension des critères

Projet personnel. Pour une meilleure compréhension des critères Projet personnel Pour une meilleure compréhension des critères CRITÈRE A : RECHERCHE (Enquête, découvertes, résoudre une problématique) Premier aspect à traiter dans ce critère Définir le but dans un contexte

Plus en détail

Référentiel IAS:2006 de l audit social

Référentiel IAS:2006 de l audit social Institut International de l'audit social INSTITUT INTERNATIONAL DE L'AUDIT SOCIAL DES RESSOURCES HUMAINES ET DES ORGANISATIONS Référentiel IAS:2006 de l audit social Référentiel IAS v 2006 Page 1 sur 12

Plus en détail

Introduction à la Science politique

Introduction à la Science politique Introduction à la Science politique 1 er Semestre Droit Professeur : M. Abdelhak AZZOUZI Année universitaire : 2016/2017 La question de l objet 1. Définition de la science politique (SP) - La science politique

Plus en détail

Manuel de recherche en sciences sociales

Manuel de recherche en sciences sociales Résumé de QUIVY R; VAN CAMPENHOUDT L. 95, "Manuel de recherches en sciences sociales", Dunod Cours de TC5 du DEA GSI de l intergroupe des écoles Centrales 11/2002 Manuel de recherche en sciences sociales

Plus en détail

Certificat universitaire en psychothérapie familiale, conjugale et approches systémiques

Certificat universitaire en psychothérapie familiale, conjugale et approches systémiques Certificat universitaire en psychothérapie familiale, conjugale et approches systémiques Programme du volet scientifique de la formation Prolégomènes La psychothérapie «est une forme de traitement des

Plus en détail

Recherche Qualitative

Recherche Qualitative Recherche Qualitative Définition: recherche utilisant des méthodes qualitatives pour le recueil de données et pour l analyse (vécu, expériences, représentations, attitudes, comportement, opinions, réactions,

Plus en détail

U.E S4. Initiation à la démarche de recherche

U.E S4. Initiation à la démarche de recherche Formateur(s) responsable(s) de l'ue U.E. 3.04.S4 Initiation à la démarche de recherche Mme LECLERCQ Josette Semestre 4 Compétence 8 CM 20 TD 15 TP 15 ECTS 2 UE 3.1.S1 et UE 3.1.S2 Raisonnement et démarche

Plus en détail

L entretien compréhensif en sociologie

L entretien compréhensif en sociologie L entretien compréhensif en sociologie SOCIOLOGIE Sous la direction d Anne-Marie Arborio et Olivier Martin Dans la même collection M. Buscatto, Sociologies du genre C. Détrez, Sociologie de la culture

Plus en détail

L approche comparée : logiques, enjeux de connaissance et généralisation

L approche comparée : logiques, enjeux de connaissance et généralisation L approche comparée : logiques, enjeux de connaissance et généralisation Cécile Vigour (Sciences Po Bordeaux, Centre Emile Durkheim) 1 Séminaire «Biodiversité, Gestion Forestière et Politiques Publiques»

Plus en détail

LIVRET ETUDIANT MEMOIRE DE FIN D ETUDES ANNEXES

LIVRET ETUDIANT MEMOIRE DE FIN D ETUDES ANNEXES UNITE D ENSEIGNEMENT : 3.4 S4/6 COMPETENCE : 8 Centre Hospitalier Le Mans SOMMAIRE 1. ANNEXE I : GUIDANCES COLLECTIVES... 2 2. ANNEXE II : GUIDANCE INDIVIDUELLE... 4 3. ANNEXE III : GUIDE D EVALUATION

Plus en détail

La synthèse argumentée. Martine Rose Arnaud Jerram

La synthèse argumentée. Martine Rose Arnaud Jerram La synthèse argumentée Martine Rose Arnaud Jerram synthèse argumentée Pas de paraphrase Pas un simple résumé Pas une simple synthèse Exploitation rigoureuse des documents (si possible de natures différentes

Plus en détail

UE 5.6 LA SOUTENANCE ORALE DU TFE

UE 5.6 LA SOUTENANCE ORALE DU TFE UE 5.6 LA SOUTENANCE ORALE DU TFE Modalités d évaluation : travail écrit de fin d études, mémoire et argumentation orale sur un sujet d intérêt professionnel. Critères d évaluation : Pertinence des données

Plus en détail

Règles de rédaction d une dissertation en SES

Règles de rédaction d une dissertation en SES Règles de rédaction d une dissertation en SES La règle d or en dissertation : Traiter le sujet, tout le sujet, rien que le sujet 1) Traiter le sujet Pour ne pas être hors sujet, vous devez lire attentivement

Plus en détail

Puissance magnétique 6-8. Auteur : Kristína Žoldošová, Trnavska Univerzita v Trnave, Slovakia. ans

Puissance magnétique 6-8. Auteur : Kristína Žoldošová, Trnavska Univerzita v Trnave, Slovakia. ans 6-8 ans Contenu scientifique : Physique Concepts cible : Propriété magnétique de différents matériaux, intensité du champ magnétique Groupe d âge visé : Élèves de huit ans Durée de l activité : 3 x 45

Plus en détail

Comment mesurer la satisfaction des professionnels de santé?

Comment mesurer la satisfaction des professionnels de santé? Comment mesurer la satisfaction des professionnels de santé? Projet REPERES (Recherche Évaluative sur la Performance des REseaux de Santé) Comité de présentation des résultats 09 juin 2006 L. Sifer-Rivière,

Plus en détail

Résumé. de la méthode de publication d un ouvrage de recherche selon. l American Psychological Association (APA) Donald Long, CRDE

Résumé. de la méthode de publication d un ouvrage de recherche selon. l American Psychological Association (APA) Donald Long, CRDE Résumé de la méthode de publication d un ouvrage de recherche selon l American Psychological Association (APA) Donald Long, CRDE Nota bene Le présent document a pour objet de résumer les tâches que comporte

Plus en détail

Daniel Caumont LES ÉTUDES DE MARCHÉ. 5 e édition

Daniel Caumont LES ÉTUDES DE MARCHÉ. 5 e édition Daniel Caumont LES ÉTUDES DE MARCHÉ 5 e édition Conseiller éditorial pour cet ouvrage : Christian Pinson Dunod, 2016 Dunod, Paris, 1998, 2002, 2007, 2010 5 rue Laromiguière, 75005 Paris www.dunod.com ISBN

Plus en détail

Baccalauréat technologique STAV

Baccalauréat technologique STAV Baccalauréat technologique STAV Extrait de la note de service DGER/SDPOFE/N2013-2075 du 28 mai 2013 Épreuve technique E9 : Technologies Elle est affectée d un coefficient 8. Les deux enseignants évaluateurs

Plus en détail

Informations relatives à l accueil des stagiaires

Informations relatives à l accueil des stagiaires MASTER Travail social et politiques sociales Programme d études «Problèmes sociaux, action sociale et préventions des risques» Informations relatives à l accueil des stagiaires Fribourg, Octobre 2014 Informations

Plus en détail

Concevoir et mettre en œuvre une ABS. Synthèse des principes et étapes de définition d une démarche opérationnelle. Claire Ruault - GERDAL 1

Concevoir et mettre en œuvre une ABS. Synthèse des principes et étapes de définition d une démarche opérationnelle. Claire Ruault - GERDAL 1 Concevoir et mettre en œuvre une ABS Synthèse des principes et étapes de définition d une démarche opérationnelle Claire Ruault - GERDAL 1 Ce document reprend les principaux points qui ont été développés

Plus en détail

Guide pour l élaboration du Mémoire Professionnel

Guide pour l élaboration du Mémoire Professionnel Diplôme Universitaire «Adolescents difficiles, approche psychopathologique et éducative» Antilles - Guyane Directeurs : Professeurs Philippe Jeammet, David Cohen et Louis Jehel Guide pour l élaboration

Plus en détail

Module 3 : Définition des objectifs de l Initiative à résultats rapides (IRR)

Module 3 : Définition des objectifs de l Initiative à résultats rapides (IRR) Module 3 : Définition des objectifs de l Initiative à résultats rapides (IRR) Objectif : Le présent Module vise à permettre aux encadreurs nationaux de l Approche à résultats rapides d acquérir des connaissances

Plus en détail

Série «Sciences et technologies de la santé et du social» Programme de Sciences et techniques sanitaires et sociales. Classe de Première

Série «Sciences et technologies de la santé et du social» Programme de Sciences et techniques sanitaires et sociales. Classe de Première ACADEMIE DE LILLE INSPECTION PEDAGOGIQUE REGIONALE Série «Sciences et technologies de la santé et du social» Programme de Sciences et techniques sanitaires et sociales Classe de Première RECOMMANDATIONS

Plus en détail

LES DEMARCHES SCIENTIFIQUES

LES DEMARCHES SCIENTIFIQUES LES DEMARCHES SCIENTIFIQUES Pour être sur que tous les élèves apprennent «Le faible rendement de bien des pratiques pédagogiques est lié à l illusion qu il suffit de dire ou d expliquer pour que les élèves

Plus en détail

Compte-rendu de la conférence «Enseigner la géographie au Cycle 3» Mercredi 21 novembre 2012 Bernard EMPTOZ

Compte-rendu de la conférence «Enseigner la géographie au Cycle 3» Mercredi 21 novembre 2012 Bernard EMPTOZ Compte-rendu de la conférence «Enseigner la géographie au Cycle 3» Mercredi 21 novembre 2012 Bernard EMPTOZ Voir site départemental Culture humaniste : http://www.ac-grenoble.fr/culture.humaniste/spip.php?rubrique27

Plus en détail

Règles pour une lecture raisonnée : la méta-analyse

Règles pour une lecture raisonnée : la méta-analyse Règles pour une lecture raisonnée : la méta-analyse Méta-analyse : définition = revue quantititative aussi systématique, exhaustive et objective que possible des meilleures preuves disponibles sur une

Plus en détail

Mémoire de Master Module de cours Séquence 3 : «Poster»

Mémoire de Master Module de cours Séquence 3 : «Poster» Mémoire de Master 2009-2011 Module de cours Séquence 3 : «Poster» 1 Rappel processus de réalisation du MEMOIRE Relire les documents : «un projet à gérer» «module de cours séance 1» Etape 1 «THEMATIQUE»

Plus en détail

L évaluation du mémoire

L évaluation du mémoire L évaluation du mémoire 1 POINT N 1 Le mémoire contribue à l acquisition des compétences : compétence 7: Analyser la qualité des soins et améliorer sa pratique professionnelle. compétence 8: Rechercher

Plus en détail

Il se présente comme un travail écrit comprenant mots, bibliographie et annexes non-comprises.

Il se présente comme un travail écrit comprenant mots, bibliographie et annexes non-comprises. Faculté des Lettres Département de pédagogie spécialisée (DPS) Section de pédagogie curative clinique et éducation spécialisée (PCC/EdSp) DIRECTIVES DE LA SECTION DE PEDAGOGIE CURATIVE CLINIQUE & EDUCATION

Plus en détail

Guide d élaboration et de renseignement des indicateurs pauvreté environnement

Guide d élaboration et de renseignement des indicateurs pauvreté environnement EVALUATION ENVIRONNEMENTALE STRATÉGIQUE Guide d élaboration et de renseignement des indicateurs pauvreté environnement Les indicateurs de l environnement sont des outils essentiels pour suivre les progrès

Plus en détail

LA GRILLE D APPRECIATION DE LA QUALITE DU PROGRAMME. 1. La cohérence interne est le lien formel entre les différentes composantes du programme

LA GRILLE D APPRECIATION DE LA QUALITE DU PROGRAMME. 1. La cohérence interne est le lien formel entre les différentes composantes du programme LA GRILLE D APPRECIATION DE LA QUALITE DU PROGRAMME La grille d appréciation de la qualité reprend les critères énumérés dans le canevas de rédaction en les structurant suivant cinq dimensions. Cette grille

Plus en détail

Evaluation de la Pensée Critique

Evaluation de la Pensée Critique Evaluation de la Pensée Critique Résultats de Monsieur A. N. Date de passation : Temps de passation : 2 Novembre 2013 42 minutes Age (en années) : Statut : 26 ans Cadre Contexte de la passation : Niveau

Plus en détail

I. PUBLIC Etudiants des ISCED (Institut Supérieur de Pédagogie Appliquée), futurs professeurs de Français Langue Etrangère.

I. PUBLIC Etudiants des ISCED (Institut Supérieur de Pédagogie Appliquée), futurs professeurs de Français Langue Etrangère. PROGRAMME D INITIATION A LA RECHERCHE (MIC2) I. PUBLIC Etudiants des ISCED (Institut Supérieur de Pédagogie Appliquée), futurs professeurs de Français Langue Etrangère. II. OBJECTIFS GÉNÉRAUX Préparer

Plus en détail

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 LES OUTILS POUR AIDER A LA REDACTION ET L EVALUATION DES PROGRAMMES Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 Il est recommandé de se limiter au nombre de pages indiqué, et de présenter

Plus en détail

Application de la Loi sur le développement durable : 2011

Application de la Loi sur le développement durable : 2011 CHAPITRE Application de la Loi sur le développement durable : 2011 3 Entités vérifiées : Commission des transports du Québec Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation Ministère de

Plus en détail

Séance 1 : Introduction aux théories et aux paradigmes

Séance 1 : Introduction aux théories et aux paradigmes Séance 1 : Introduction aux théories et aux paradigmes 1. Définition du terme «théorie» 1.1 Votre point de vue Proposez une définition générale. Donnez un exemple de théorie. Expliquez son intérêt, son

Plus en détail

L évaluation des compétences professionnelles

L évaluation des compétences professionnelles Exploration 168 L évaluation des compétences professionnelles Une mise à l épreuve expérimentale des notions et présupposés théoriques sous-jacents Bearbeitet von Florian Chenu 1. Auflage 2015. Taschenbuch.

Plus en détail

- S. AKIR Préparation CRPE Session 2014 Français CRPE. L Analyse de textes. Fiche établie d après l e-learning ForPorf CRPE Master Juin 2013

- S. AKIR Préparation CRPE Session 2014 Français CRPE. L Analyse de textes. Fiche établie d après l e-learning ForPorf CRPE Master Juin 2013 Méthodologie 1/6 Fiche établie d après l e-learning ForPorf CRPE Master Juin 2013 L Analyse suppose de rendre compte de l ensemble du corpus proposé de façon argumentée en référence aux textes et documents

Plus en détail

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Comment enseigner la physique et la technologie à l école primaire? Les sciences cherchent à

Plus en détail

But et objectifs Contexte théori que Question Hypothèse. Matériel et appareils Précision des instruments Mesures de sécurité Schéma du montage

But et objectifs Contexte théori que Question Hypothèse. Matériel et appareils Précision des instruments Mesures de sécurité Schéma du montage SECTION 3. LE RAPPORT DE LABORATOIRE Un rapport de laboratoire complet comprend les sections suivantes: 1. Page de titre......... 2. Introduction......... 3. Matériel et appareils.... 4. Méthode............

Plus en détail

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Date de la rencontre : Thème, sujet, besoin, problématique Compétence professionnelle (SEJ 2008, adapté du Mels, 2004 ) Action Rôle ou fonction

Plus en détail

Qu est-ce qu une dissertation de philosophie?

Qu est-ce qu une dissertation de philosophie? Qu est-ce qu une dissertation de philosophie? «La dissertation est l'étude méthodique et progressive des diverses dimensions d'une question donnée. À partir d'une première définition de l'intérêt de cette

Plus en détail

MASTER 2 SEMESTRE 3 Méthode d analyse du social (MAS)

MASTER 2 SEMESTRE 3 Méthode d analyse du social (MAS) Organisation M de la Spécialité A : Méthodes d analyse du social (MAS) Responsables Voie recherche (ACESS) : Christian PAPINOT Voie professionnelle (DIS) : Hélène STEVENS et Benoit LEROUX obligatoire UE

Plus en détail

Questions pratiques 2: l inférence causale

Questions pratiques 2: l inférence causale Questions pratiques 2: l inférence causale 1 I. Possibilités et limites des modèles statistiques Nous avons précédemment défini et décrit la régression comme une méthode statistique visant à décrire la

Plus en détail

Le coin sciences. en maternelle

Le coin sciences. en maternelle Le coin sciences en maternelle Sciences en maternelle: découverte du monde Quelle «découverte»? Découvrir un vrai monde grâce à d authentiques objets et phénomènes, à d authentiques activités et démarches

Plus en détail

Patricia Delhomme Laboratoire de Psychologie de la Conduite (LPC)

Patricia Delhomme Laboratoire de Psychologie de la Conduite (LPC) Élaboration dans le cadre du projet européen CAST d'un manuel pour concevoir, mettre en œuvre et évaluer une campagne de communication en sécurité routière : de la théorie à la pratique. Patricia Delhomme

Plus en détail

Comment entreprendre une recherche en soins infirmiers aux soins intensifs? Arnaud Bruyneel USI CUB Hôpital Erasme 15 octobre 2013

Comment entreprendre une recherche en soins infirmiers aux soins intensifs? Arnaud Bruyneel USI CUB Hôpital Erasme 15 octobre 2013 Comment entreprendre une recherche en soins infirmiers aux soins intensifs? Arnaud Bruyneel USI CUB Hôpital Erasme 15 octobre 2013 Arnaud Bruyneel - 15 octobre 2013 1 Tables des matières I. Introduction

Plus en détail

Ingénieur d études en production, traitement et analyse des données

Ingénieur d études en production, traitement et analyse des données Ingénieur d études en production, traitement et analyse des données D2A21-D2D24 Production, traitement et analyse des données - IE Mission Dans le cadre d un projet de recherche ou d étude, l ingénieur

Plus en détail

Soutenance du mémoire moire de Master STIC et Médiation M Connaissances

Soutenance du mémoire moire de Master STIC et Médiation M Connaissances 20/06/2005 Soutenance du mémoire moire de Master STIC et Médiation M des Connaissances LVI C Master Recherche 2004/2005 1 Athissingh RAMRAJSINGH La thématique du mémoirem moire La démarche qualité dans

Plus en détail

Référentiel de compétences en éducation pour la santé

Référentiel de compétences en éducation pour la santé Référentiel de compétences en éducation pour la santé Version synthétique septembre 2012 Comité consultatif pour l élaboration des programmes de formation en éducation pour la santé (Décret n 2006-57 du

Plus en détail

Critères de scientificité Validité interne et externe

Critères de scientificité Validité interne et externe Critères de scientificité Validité interne et externe 1 INTERNAL AND EXTERNAL VALIDITY OBJECTIFS 2 La valeur d une recherche scientifique est en grande partie dépendante de l habileté du chercheur à démontrer

Plus en détail

Vocabulaire des consignes

Vocabulaire des consignes DES ŒIL CONSIGNES (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Questions et consignes Vocabulaire des consignes Théorie Comment comprendre le vocabulaire des consignes Les consignes peuvent

Plus en détail

Outils de l él. évaluation

Outils de l él. évaluation Outils de l él évaluation Ordinogramme de l opl opération du recueil d informationsd Informations recueillies Tests Questionnaire Analyse de contenu Observation Le bon usage d un d outil d évaluation sera

Plus en détail

Les études marketing. Yohan Bernard. Chapitre 2. Marketing (LA2 AGE)

Les études marketing. Yohan Bernard. Chapitre 2. Marketing (LA2 AGE) Les études marketing Chapitre 2 Yohan Bernard Le rôle d une étude marketing Outil d aide à la décision Obtenir Analyser des données Interpréter Les finalités de l étude marketing Exemples en grande consommation

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF. Préparé par l Association canadienne des professeurs de langues secondes

SOMMAIRE EXÉCUTIF. Préparé par l Association canadienne des professeurs de langues secondes Document CMEC : L exploitation du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR) dans le contexte canadien : Guide à l intention des responsables de l élaboration des politiques et des concepteurs

Plus en détail

MÉMOIRE CAPASH. FORMATION CAPASH CANDIDATS LIBRES Mercredi 11 décembre 2013

MÉMOIRE CAPASH. FORMATION CAPASH CANDIDATS LIBRES Mercredi 11 décembre 2013 MÉMOIRE CAPASH FORMATION CAPASH CANDIDATS LIBRES Mercredi 11 décembre 2013 PHASES DE CONSTRUCTION DU MEMOIRE Le questionnement doit être engendré par une problématique du terrain. (ce qui vous interpelle

Plus en détail

Développer des questions de recherche Louis-Claude Paquin École des médias Faculté de communication UQAM

Développer des questions de recherche Louis-Claude Paquin École des médias Faculté de communication UQAM Méthodologie de la recherche Développer des questions de recherche Louis-Claude Paquin École des médias Faculté de communication UQAM référence White, P. (2009). Developing research questions : a guide

Plus en détail

Mener une action d éducation à la santé individuellement ou collectivement. Recueillir des éléments nécessaires à l élaboration du dossier

Mener une action d éducation à la santé individuellement ou collectivement. Recueillir des éléments nécessaires à l élaboration du dossier Document enseignant UTILISATION DU GUIDE DE TRAVAIL ÉLÈVE Préparation de l ÉPREUVE E33 Conduite d une action d éducation à la santé LE BUT : Ce guide a pour but d accompagner l élève, dans un premier temps,

Plus en détail

PROJET DE MEMOIRE DIRECTIVES MASTER OF ARTS EN SCIENCES SOCIALES : TRAVAIL SOCIAL ET POLITIQUES SOCIALES

PROJET DE MEMOIRE DIRECTIVES MASTER OF ARTS EN SCIENCES SOCIALES : TRAVAIL SOCIAL ET POLITIQUES SOCIALES QuickTime et un décompresseur TIFF (non compressé) sont requis pour visionner cette image. MASTER OF ARTS EN SCIENCES SOCIALES : TRAVAIL SOCIAL ET POLITIQUES SOCIALES PROJET DE MEMOIRE DIRECTIVES 2 TABLE

Plus en détail

Evaluateur du projet : UMR EFTS, Université de Toulouse

Evaluateur du projet : UMR EFTS, Université de Toulouse Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ÉTAPE SUR L EVALUATION AU 31 DÉCEMBRE 2010 RÉDIGÉE PAR

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE ETUDE SUR LES CONNAISSANCES, ATTITUDES ET PRATIQUES EN MATIERE DE SSR

TERMES DE REFERENCE ETUDE SUR LES CONNAISSANCES, ATTITUDES ET PRATIQUES EN MATIERE DE SSR TERMES DE REFERENCE ETUDE SUR LES CONNAISSANCES, ATTITUDES ET PRATIQUES EN MATIERE DE SSR Cadre général : Cette étude s inscrit dans le cadre du Plan d Action 2014 du Centre de Formation et de Recherche

Plus en détail

II. La démarche du sociologue.

II. La démarche du sociologue. Le sociologue va analyser les différentes perceptions de cette réalité, c est un objet d étude pour le sociologue. Comment contribuer à la lutte contre l obésité? L étude sociale peut être faite à l initiative

Plus en détail

Réforme du collège Phase 3 Formation disciplinaire Mathématiques. Formation disciplinaire - Mathématiques 1

Réforme du collège Phase 3 Formation disciplinaire Mathématiques. Formation disciplinaire - Mathématiques 1 Réforme du collège Phase 3 Formation disciplinaire Mathématiques Formation disciplinaire - Mathématiques 1 Organisation du programme de mathématiques Formation disciplinaire - Mathématiques 2 Sommaire

Plus en détail

MATHÉMATIQUES. MAT (GSM 122) Géométrie I DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN

MATHÉMATIQUES. MAT (GSM 122) Géométrie I DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN MATHÉMATIQUES MAT-2007-3 (GSM 122) Géométrie I DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN MATHÉMATIQUES MAT-2007-3 (GSM 122) Géométrie I DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN Direction de la formation générale des adultes

Plus en détail

Compte rendu animation technologie Pascal SIRIEIX CPC Dourdan

Compte rendu animation technologie Pascal SIRIEIX CPC Dourdan Les écrits en sciences : le cahier d expériences Le cahier d expériences, qui peut avoir le format que vous voulez, doit pouvoir refléter la démarche mise en œuvre. On y trouvera : Des écrits instrumentaux

Plus en détail

L ART DE POSER DES QUESTIONS ET DE SE PRÉPARER À FAIRE UNE ENTREVUE UN PETIT GUIDE DU COMMENT FAIRE

L ART DE POSER DES QUESTIONS ET DE SE PRÉPARER À FAIRE UNE ENTREVUE UN PETIT GUIDE DU COMMENT FAIRE L ART DE POSER DES QUESTIONS ET DE SE PRÉPARER À FAIRE UNE ENTREVUE UN PETIT GUIDE DU COMMENT FAIRE IMPORTANCE DE POSER LES BONNES QUESTIONS Permet de bien structurer l entrevue Permet d instaurer une

Plus en détail

Nous pouvons réaliser avec vous votre évaluation jusqu au rapport d évaluation en tant que référent évaluation.

Nous pouvons réaliser avec vous votre évaluation jusqu au rapport d évaluation en tant que référent évaluation. Problématique Nous pouvons réaliser avec vous votre évaluation jusqu au rapport d évaluation en tant que référent évaluation. Ou vous accompagner dans votre démarche par des formations-actions. Ces formations

Plus en détail

Vidéo sur les valeurs entrepreneuriales

Vidéo sur les valeurs entrepreneuriales Vidéo sur les valeurs entrepreneuriales 1. PHASE DE PLANIFICATION ET DE PRÉPARATION Les étapes proposées sont interreliées. Les réponses pourront inciter l enseignant ou l élève à revenir sur les énoncés

Plus en détail

Grille d évaluation 1 Concours régulier de subvention de recherche ( ) 1. Excellence du dossier de renseignements professionnels

Grille d évaluation 1 Concours régulier de subvention de recherche ( ) 1. Excellence du dossier de renseignements professionnels Grille d évaluation 1 Concours régulier de subvention de recherche (2017-2018) Nom : Cliquez ici pour entrer du texte. Nouvelle professeure ou nouveau professeur? Oui Non Titre du projet: Cliquez ici pour

Plus en détail

ÉPREUVE OBLIGATOIRE Enseignement primaire, 3 e cycle

ÉPREUVE OBLIGATOIRE Enseignement primaire, 3 e cycle ÉPREUVE OBLIGATOIRE Enseignement primaire, 3 e cycle Document d information - Janvier 2017 - Juin 2017 Mathématique 022-610 6 e année du primaire Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation et de l

Plus en détail

RELIGIONS DU MONDE CROYANCES, QUESTIONS ET TRADITIONS RELIGIEUSES, 11 e ANNÉE PRÉPARATION AUX ÉTUDES COLLÉGIALES ET UNIVERSITAIRES

RELIGIONS DU MONDE CROYANCES, QUESTIONS ET TRADITIONS RELIGIEUSES, 11 e ANNÉE PRÉPARATION AUX ÉTUDES COLLÉGIALES ET UNIVERSITAIRES RELIGIONS DU MONDE CROYANCES, QUESTIONS ET TRADITIONS RELIGIEUSES, 11 e ANNÉE PRÉPARATION AUX ÉTUDES COLLÉGIALES ET UNIVERSITAIRES LES CROYANCES RELIGIEUSES Attentes globales Résumer les principales influences

Plus en détail

CARNET DE BORD 1 ère ST2S

CARNET DE BORD 1 ère ST2S Activités Inter-disciplinaires Carnet de Bord Classe de 1 ère Lycée Notre Dame de Bon Secours 2009-2010 THEME : ACTIVITES INTER-DISCIPLINAIRES CARNET DE BORD 1 ère ST2S Nom de l élève :..classe : Autres

Plus en détail

Référentiel d activités et de compétences Titre : Management des intelligences de l organisation

Référentiel d activités et de compétences Titre : Management des intelligences de l organisation Compétences professionnelles (associées aux activités et tâches) Compétences ou capacités qui seront évaluées (aptitudes Activité 1 : Détection des intelligences de l organisation A1 : Détection des intelligences

Plus en détail